Le congrès de Lutte Ouvrière

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Lun 24 Jan - 0:51

Extrait de l’article consacré à la "situation intérieure" dans la Lutte de classe 132 (Congrès LO, décembre 2010)

Le « tout sauf Sarkozy » est cependant le dénominateur commun de tout ce qui se réclame peu ou prou de la gauche et de la « gauche de la gauche ».
C'est faux. Le dénominateur commun, de LO (enfin j'espère) au Front de Gauche, en passant par le NPA, est d'abattre le système kapitaliste et de le remplacer par un autre projet où les Travailleurs auraient le mot de la fin ! Sarkozy est évidemment la pièce maitresse actuelle de la branche politique de la Bourgeoisie capitaliste, mais ce n'est qu'un nom, qu'une personne... Ce n'est pas parce nous voulons éjecter Sarkozy que nous allons encore accepter l'inacceptable sociale-trahison de toujours les mêmes...


Il est évident que le seul candidat qui ait une chance de l’emporter au deuxième tour contre le candidat de la droite, quel qu’il soit, ne pourra sortir que des rangs du Parti socialiste.
Seulement évident pour LO... Ce n'est pas en commençant à dire "Bon bain ça y est, le PS a déjà gagné 2012, allez hop on rentre chez nous en attendant le Grand Soir" que ça va faire avancer les choses. Le début de cet extrait de texte commence sous de très mauvais auspices...


Mais dans la foulée de l’élection présidentielle auront lieu les élections législatives où, compte tenu du mode de scrutin, les ambitions des unes et des autres formations se réclamant de la gauche ne pourront être satisfaites qu’à travers des accords avec ce parti, le nombre de députés que pourront espérer les compagnons de route du PS dépendant du nombre de circonscriptions gagnables que celui-ci leur abandonnera.
Même remarque, il faut arrêter le défaitisme.


Les Verts, mis en appétit par leurs succès lors des élections européennes et régionales, n’ont pas l’intention de se contenter des trois sièges qu’ils avaient obtenus en 2007. Cohn-Bendit en revendique 50. Yves Cochet, le député Vert de Paris, 80. Mais à supposer que la direction du PS accepte, il n’est pas sûr que plusieurs dizaines de députés socialistes soient prêts à se faire hara-kiri pour satisfaire les ambitions des écologistes.
N'est absolument pas pris en compte dans ce paragraphe le fait que "Les Verts" n'existent plus : c'est EELV (Europe Ecologie - Les Verts) maintenant. De plus croire que tous les membres d'EELV veuillent absolument faire des accords avec le PS est une fable. Il y a des anti-PS à EELV. Ce n'est pas parce qu'il y a des discussions que ça signifie qu'EELV a envie de continuer de rouler dans la roue de carosse du PS. Les législatives se gagnent ou se perdent selon ses propres valeurs en menant campagne, pas en faisant des compromissions louches.
Et il faut se souvenir qu'EE aux Européennes 2009 a fait quasiment jeu égal avec le PS. Donc si cette situation se retrouvait aux Présidentielles, EELV n'aurait pas à faire la moindre léchouille au PS.


Du côté du Parti communiste, la situation est encore plus complexe
C'est au contraire très clair. La seule chose importante désormais est de faire pression suffisemment fort sur le PC pour finir de casser son lien avec le PS, de manière à ce que le NPA, et pourquoi pas LO, puisse enfin rentrer dans le Front de Gauche...


Mélenchon, sénateur de l’Essonne (depuis 1986) et ancien ministre de Jospin (de 2000 à 2002) a certes le vent en poupe. Il peut espérer rassembler sur son nom au premier tour les voix de tous ceux qui, dans l’électorat social-démocrate ou à « la gauche de la gauche », reprochent au PS d’être trop peu radical. Mais il l’a dit, il est toujours prêt à participer à un gouvernement « de gauche », comme il l’a fait dans le passé… pourvu que le PS fasse appel à lui.
N'importe quoi ! S'il y a bien l'une des parties du Front de Gauche qui est très anti-PS, c'est bien Mélenchon. Il ne cesse de le déclarer dans toutes les interviews, etc !
A la rigueur, il y a encore une partie du PC qui entretient l'ambiguïté sur ses rapports vis-à-vis du PS. On peut voir ça par exemple dans un très récent article de presse où Pierre Laurent s'exprimait. C'est d'ailleurs l'un des gros problèmes qui bloque le processus d'alliance/union/etc NPA-FG.


Quant au NPA qui est déchiré par des querelles internes, non seulement à cause de l’affaire du voile, mais aussi entre ceux qui pensent qu’aucun accord avec le Parti socialiste n’est possible, et ceux qui sont partisans d’une collaboration avec tous les courants de gauche, il n’a dans cette affaire qu’une importance marginale.
Déchiré, déchiré, c'est vite dit. Il y a qq désaccords par-ci, par-là, mais il ne faut pas exagérer... Evidemment à LO, toutes les décisions, congrés, etc, sont adoptés à 100% des voix, donc forcément à côté le NPA paraît "déchiré". C'est complétement relatif, donc totalement subjectif.
Et pour "l'importance marginale", je trouve cette expression connotée assez négativement... Si le NPA a une "importance marginale", j'espère que LO alors considère qu'elle l'est encore plus...
Ce n'est pas en répêtant sans cesse "nous sommes insignifiants, nous sommes impuissants" qu'on va réussir à abattre le Kapitalisme !


D’une manière ou d’une autre, sans que l’on puisse aujourd’hui en préciser les modalités et les limites, c’est une nouvelle mouture de l’union de la gauche ou de la gauche plurielle que ces gens-là nous préparent aujourd’hui, même s’ils ont assez d’imagination pour trouver une nouvelle appellation pour cet alignement derrière la social-démocratie.
Là c'est le pompom, les bras m'en tombent ! Mais bon sang de bon Grand Soir, est-ce-que vous allez comprendre une bonne fois pour toute que nous voulons faire une union la plus large possible mais sur des bases seines ! Sur des bases anti-capitalistes, donc anti-bourgoisie, donc anti-PS, donc anti-Social(traître) Démocratie, donc en faveur des Travailleurs ! Refuser cette union, voire refuser même l'éventualité ne serait-ce que théorique d'une telle union, c'est... Je ne sais pas... Je ne trouve plus les mots devant un tel déni de la réalité...


LO-NPA-FG-Travailleurs-Jeunes-Précaires : tous ensemble pour abattre la bourgeoisie kapitaliste !


Dernière édition par BouffonVert72 le Lun 24 Jan - 1:01, édité 1 fois
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Lun 24 Jan - 0:58


Encore une fois, Vals n'a répondu que par attaque personnelle.
Cette façon de botter en touche vaut reconnaissance que la Direction de LO a affabulé sur le NPA.
Le sectarisme ne supporte pas le débat, en encore moins de reconnaitre un bug.

Quant aux affirmations de virginité de Mélanchon, elles sont démenties par la pratique de vote des budgets PS dans les conseils régionaux.
Le discours radis(cal) ne cache ni la pratique, ni la proclamation sectaire d'une candidature "unitaire" sans la moindre concertation.
Même pas avec une grande part des militants du PC, qui en ont soupé des partis sectaires et des régimes autoritaires.
C'est le comble du Foutage de Gueule. Vieille pratique de sénatouillage.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 24 Jan - 1:25

Vals a écrit:Puisque tu prétends avoir connu LO, tu devrais savoir au contraire que les militants sont toujours encouragés à s'intéresser à la politique des autres pour choisir leurs engagement en connaissance de cause .
Dire que LO ment là-dessus n'est donc pas seulement une calomnie, c'est surtout une grosse imbécilité.
Je le répète, le NPA est loin d'être homogène sur cette question comme sur d'autres et on ne pourra juger d'une vétitable orientation commune que quand elle sera affirmée ou confirmée par un congrès .
D'ici là, il continue à se dire tout et son contraire et on a tous en mémoire les Piquet et compagnie, qui après se tamponner pendant des années des positions officielles de leur parti sautent en marche vers la charette du Front de gauche .....

Je peut faire la même chose pour la fraction ? Smile Vous reprocher la fraction comme vous nous reprocheriez Piquet ? Ce n'est tout simplement pas sérieux...

Sinon, le texte de résolution du congrès ne ment pas. J'attend donc, par conséquent, un texte du npa qui dirait que nous sommes prêt, nous NPA, à gouverner avec le ps. C'est ce que pense, selon vous, toute une partie de nos camarades (du npa) cela ne devrait pas être difficile, il y a le congrès, des textes publics en veux tu en voilà, et puis, comme chacun sait "on dit tout et son contraire"

Donc il ne sera pas difficile de trouver une phrase qui dise "nous sommes prêt à gouverner avec le ps"... Ah bon, tu ne trouves pas ? Ah bon, c'est bêêêêêêete; hein !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Lun 24 Jan - 9:49

[quote="gérard menvussa].

....."La une pense qu'il faut combiner actions "dans la rue" et accords possible avec le pcf et le pg dans les urnes. La 2 défend la priorité d'action dans les mobilisations, et est très réservée sur un accord possible avec le pcf et le pg, quand à la trois elle est prêt a faire de gros compromis et privilégie l'accord pour faire apparaitre une gauche "100% à gauche" aussi fidèle aux travailleurs que la droite est fidèle au capital comme le disait Arlette, quand à la 4, c'est on a pas besoin d'unité, suffit de balancer un programme révolutionnaire et hop ! le tour est joué...

En tout cas, on peut voir la malhonnêteté de votre organisation quand il s'agit de rendre compte de la notre !".....

[/quote]


A propos de malhonneteté,quand il s'agit de ta part,de rendre compte des positions des différents courants,comment appel tu ta méthode taillée a coup de serpe,ironie,boutades et mensonges,c'est pas malhonnete?,c'est la pratique usuelle a la LCR/NPA?
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 24 Jan - 13:22

c'est ironique, mais ironique pour tout le monde (y compris "ma" position) et pas "mensonger". en tout cas j'attend de voir le quidam de mon orga qui me dit "tu mens".

En plus ce n'est que moi, donc ça n'a aucune importance (je n'ai aucune importance)

La je parle d'une résolution de congrès, de votre congrès, qui dit explicitement qu'une partie du npa hésite a gouverner avec le ps. Ce qui est mensonger

On peut reprocher au npa sans mauvaise fois de s'illusionner sur la rupture du pcf et du pg avec les logiques de la "gauche de gouvernement". Mais ce n'est pas la même chose que de dire que le npa est partagé entre ceux qui révent d'un futur gouvernement de gauche et les autres. Cela, c'est de la calomnie et rien d'autre. Et calomnie proférée non pas par un "anonyme du net" (moi, toi, vals, et tous les participants d'ici) mais par une résolution de congrés. "Question d'hygiène politique" aurait dit Hardy...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

100%

Message  GGrun le Ven 4 Fév - 19:35

Quand Lo fera lire à ses militants la vraie histoire du parti bolchevique (dans l'histoire de la révolution russe de Trotsky par exemple), lire pas réciter,
ses militant-e-s pas complètement enfumé-e-s verront comment un vote à 100%
C'EST NUL
Les révolutionnaires en Amérique Latine , en Tunisie, en Egypte, ... le sont à 100% mais pas à 100% d'accord sur tous
Encore heureux
Y a que la mort qui l'est à 100%

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Ven 4 Fév - 20:24

GGrun a écrit:Quand Lo fera lire à ses militants la vraie histoire du parti bolchevique (dans l'histoire de la révolution russe de Trotsky par exemple), lire pas réciter,
ses militant-e-s pas complètement enfumé-e-s verront comment un vote à 100%
C'EST NUL
Les révolutionnaires en Amérique Latine , en Tunisie, en Egypte, ... le sont à 100% mais pas à 100% d'accord sur tous
Encore heureux
Y a que la mort qui l'est à 100%


Le livre que tu cites est probablement parmis les 5 ou 6 les plus utilisés dans les stages formation de LO.Et moi,je respecte les membres du NPA,je sais qu'ils(elles) savent lire et discuter,je ne les accuserai pas de"réciter" et d'etre"completement enfumé-e-s",mais bon chacun ses handicapes,le NPA a ses roseau et ses GGrun,heureusement que c'est loin d'etre la majorité dans la vraie vie.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Ven 4 Fév - 23:23

GGrun a écrit:Quand Lo fera lire à ses militants la vraie histoire du parti bolchevique (dans l'histoire de la révolution russe de Trotsky par exemple), lire pas réciter,

Cette phrase suffit pour comprendre à qui on a affaire ........et changer de trottoir quand on croise un comme ça ...
(j'espère qu'ils n'en font pas un élevage.....)
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

déblok

Message  GGrun le Mer 23 Fév - 19:35

Ou lé kéblo
et élevé dans ?????

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Mer 23 Fév - 19:58

LO fait lire ce livre et beaucoup d'autres. C'est sans doute l'organisation qui fait le plus lire ses sympathisants et militants, même si la PCR et le PT-POI-PCI le faisaient aussi jadis. Toutefois, LO ne porte pas le moindre regard critique sur les textes de Trotsky, je dirais même que LO transmet une vision apologétique. Bon, mais c'est sa ligne et c'est son droit de la défendre. A partir du moment où on lit un livre, on peut aussi porter un regard critique sur certains aspects des positions de Trotsky sans qu'on vous tienne par la main.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Mer 23 Fév - 20:09






Ouais, comme "le rapport de la délégation sibérienne" , par exemple...... Cool Cool


Toutefois, LO ne porte pas le moindre regard critique sur les textes de Trotsky, je dirais même que LO transmet une vision apologétique.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Mer 23 Fév - 20:49

verié2 a écrit:LO fait lire ce livre et beaucoup d'autres. C'est sans doute l'organisation qui fait le plus lire ses sympathisants et militants, même si la PCR et le PT-POI-PCI le faisaient aussi jadis. Toutefois, LO ne porte pas le moindre regard critique sur les textes de Trotsky, je dirais même que LO transmet une vision apologétique. Bon, mais c'est sa ligne et c'est son droit de la défendre. A partir du moment où on lit un livre, on peut aussi porter un regard critique sur certains aspects des positions de Trotsky sans qu'on vous tienne par la main.


Verié tu me gonfle,tu connais tres bien LO,et en particulier sa fete annuelle de la pentecote.Tu sais tres bien qu'il y a une "cité politique" ou des groupes diverses vendent librement leur littérature(meme l'étincelle,c'est pour dire Laughing ) tu sais qu'il y a une librairie,au chateau,et un espace littéraire pres de l'entrée.Et que les themes,les auteurs etc...représentent un choix tres tres large,tu sais également qu'il y a nombre de débats,au chapiteau scientifique et ailleurs ou des auteurs viennent présenter leurs oeuvres,et que l'immense majorité n'est pas a LO.

Tu sais,par exemple que tous les ans jusqu'en 2008,il y avait un débat tres interressant sur les polars,le social et la politique,ou un écrivain que tu connais,Gérard Delteil,se chargait de l'animation et chaque années,faisait venir des auteurs aussi divers qu'interressants.Tu sais tres bien,que partout ou cela est possible,LO répercute cette pratique dans ses fetes locales et régionales.Tu sais tres bien,également,que LO est la seule orga d'E.G. qui a cette pratique,alors que d'autres ont les forces pour aller dans ce sens.Le POI n'est pas interressé,soit.Le NPA préfere se limiter a son U.d'été de Port-Leucat,ou,apres un peu de politique,c'est Karaoké,ou concours de picolle sur la plage.(et oui tu vois,je lis les"comptes rendus" que font les militants,surtout les jeunes, sur ce forum Razz meme si je me doute qu'ils éxagerent quelque peu)
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Jeu 24 Fév - 9:38

Jacquuouille
Tu sais,par exemple que tous les ans jusqu'en 2008,il y avait un débat tres interressant sur les polars,le social et la politique
C'est tout à l'honneur de LO d'organiser des débats dans ses fêtes. Et je n'ai jamais dit que LO planquait ou censurait les textes et livres des auteurs et organisations avec qui elle a des divergences ! Je dis seulement que l'interprétation des positions de Trotsky par LO, et que LO transmet à ses militants et sympathisants, est absolument a-critique voire apologétique. Et je le maintiens.
Vals
Ouais, comme "le rapport de la délégation sibérienne" , par exemple
Ce rapport, hostile aux thèses de Lénine, a été publié en 1903. Trotsky a par la suite considéré qu'il avait eu tort et que Lénine avait entièrement raison. Ca n'a donc aucun sens de citer ce texte. Quand je parle des positions de Trotsky, ce sont bien évidemment celles qu'il a défendues jusqu'à la fin de sa vie et non celles qu'il a reniées.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Jeu 24 Fév - 13:26

L'union communiste (trotskyste) éduque ses militant à base du "Rapport de la déléguation sibérienne" ? C'est nouveau, ça ! En tout cas, ça ne se retrouve pas dans les conversations de tous les jours avec lesdits militants.

Aprés, LO fait sa formation comme elle veux, et en fonction de sa "visée" politique...

Juste un petit mot sur l'université d'été (puisque Jacquouille la critique) : on va pas faire une féte comme LO ou la fête de l''huma, deux suffisent bien. Mais en cinq jours on a (surtout) des débats politiques (beaucoup) de la formation (pas mal) et on rencontre en direct live les acteurs des mouvements sociaux, et on fait surtout de la politique.... Même si on arrive à se dégager quelques heures pour faire trempette dans la grande bleue (s'pas la fée) et se boire quelques verres de picon bière ("picon biere, la vraie boisson de prolétaire") tout en chantant des chants révolutionnaires.....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Jeu 24 Fév - 23:27

gérard menvussa a écrit:L'union communiste (trotskyste) éduque ses militant à base du "Rapport de la déléguation sibérienne" ? C'est nouveau, ça ! En tout cas, ça ne se retrouve pas dans les conversations de tous les jours avec lesdits militants.

....

Faut te mettre à jour ....c'est la perspective de l'ecosocialisme et du réchauffement de la planète .....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  alexi le Mar 4 Déc - 21:09

[(...)Lutte ouvrière revendique 8 000 membres(...)] soit -10% par rapport à la précédente annonce du nombre des effectifs militants.


Arthaud : «Les socialistes au pouvoir sont des ennemis»

3 décembre 2012


La porte-parole de Lutte ouvrière se livre à une violente charge contre un gouvernement qualifié de «lâche» et qui «s'aplatit» devant le patronat.


Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte ouvrière (LO), a jugé lundi que «les socialistes au pouvoir (étaient) des ennemis», lors d’une conférence au lendemain du congrès à huis-clos de son parti. «Il faut dire aux travailleurs que les socialistes au pouvoir sont des ennemis», a déclaré Nathalie Arthaud, estimant que «depuis qu’il est au pouvoir, on voit le gouvernement qui ne cesse de s’aplatir» devant le patronat.

Pour l’ex-candidate LO à la présidentielle, le dossier ArcelorMittal «est une capitulation de A à Z». «Il ne s’agit pas de mettre Montebourg d’un côté et les autres de l’autre, la reculade est à mettre sur le dos de l’ensemble du gouvernement», a-t-elle dit. «Ce gouvernement socialiste a un problème : il veut à la fois mener une politique qui ne fasse pas de mal au patronat et faire croire aux travailleurs qu’il les protège», a ajouté Mme Arthaud.

«On voit un gouvernement qui cherche des mots, qui fait l’anguille pour cacher qu’il fait une politique de droite», a-t-elle continué. Lors de cette charge contre le gouvernement, qualifié de «pleutre, lâche», Nathalie Arthaud a dénoncé le «cadeau de 20 milliards fait au patronat» que vont «payer les travailleurs à qui on dit qu’il n’y a pas assez d’argent pour les hôpitaux».

«On est aujourd’hui à 1 500 nouveaux chômeurs par jour et le gouvernement socialiste a complètement baissé les bras», a déploré la porte-parole de LO qui attend que les travailleurs «se défendent» comme «les pigeons, les chefs de clinique...qui défendent leur bout de gras». «On se tient prêt à ce que cela explose», a prévenu Nathalie Arthaud.

Le congrès de Lutte ouvrière s’est tenu samedi et dimanche à huis-clos «en région parisienne». Il a réuni un millier de personnes dont 180 délégués, selon LO.

Lors de ce congrès, le comité central de 100 délégués a été élu et les quatre textes d’orientation sur «la crise économique capitaliste», «la situation politique internationale», «la situation politique et sociale en France» et le «bilan de la campagne présidentielle», ont été votés à l’unanimité, selon LO. Lutte ouvrière revendique 8 000 membres et une quarantaine de conseillers municipaux, selon ses dirigeants.

(AFP)

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  dug et klin le Mer 5 Déc - 1:44

alexi a écrit:[(...)Lutte ouvrière revendique 8 000 membres(...)] soit -10% par rapport à la précédente annonce du nombre des effectifs militants.


Pfffttt!!! affraid Des vrais salops ces LO,ils pouraient par solidarité entre révolutionnaires perdre plus de 60% des troupes,comme le NPA. geek Razz
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Jonhy le Mer 5 Déc - 1:45

ont été votés à l’unanimité

Brrr ça fait peut.

C'est une question honnête mais Vals ou D&K ou d'autres trouvez-vous ça normal ? Il n'y a jamais de débat sur les orientations ou alors vraiment tout le monde pense pareil sur tous les sujets ? En gros comment ça se passe un congrès LO, y'a des AG de débats, qui élisent des délégués ?

Jonhy

Messages : 211
Date d'inscription : 17/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mer 5 Déc - 2:05

Jonhy a écrit:
ont été votés à l’unanimité

Brrr ça fait peut.

C'est une question honnête mais Vals ou D&K ou d'autres trouvez-vous ça normal ? Il n'y a jamais de débat sur les orientations ou alors vraiment tout le monde pense pareil sur tous les sujets ? En gros comment ça se passe un congrès LO, y'a des AG de débats, qui élisent des délégués ?
C'est vrai que la recherche de l'unanimité est un art d'où la démocratie ouvrière est souvent absente. Comment procède t'on pour obtenir cette unanimité ? Tout d'abord, il s'agit de créer un vrai débat sur les orientations avec les cellules de base et des textes contradictoires. Un vote formel ou non est ensuite appliqué, des délégués sur la base de ces votes sont ensuite désignés et mandatés pour porter ce vote au niveau plus haut. Au niveau plus haut ne se retrouve plus que des mandats majoritaires qui votent alors à l'unanimité les textes définitifs. Dans l'intervalle, la critique s'est littéralement évaporée, perdue dans le principe de mandatement majoritaire ! Cela est bien évidemment facilité par l'étanchéité souvent des cellules de base les unes vis à vis des autres.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  dug et klin le Mer 5 Déc - 2:10

Jonhy a écrit:
ont été votés à l’unanimité

Brrr ça fait peut.

C'est une question honnête mais Vals ou D&K ou d'autres trouvez-vous ça normal ? Il n'y a jamais de débat sur les orientations ou alors vraiment tout le monde pense pareil sur tous les sujets ? En gros comment ça se passe un congrès LO, y'a des AG de débats, qui élisent des délégués ?

Pour ce que j'en sais,un congres LO,n'est pas seulement différent d'un congres LCR/NPA,il est quasiment l'inverse.

Au NPA,il éxiste des courants qui se figent,et pour chaque préparation de congres il y a recherche de divergences par chacun pour justifier sa propre éxistance,Entre les divers fractions et sous fraction il n'y a pas volonté de rechercher l'unité(et encore moins l'unification)tout au plus la constitution d'alliances pour faire des majoritées de circonstances.

A LO,les points de vue sont exposés,a partir de la discussion des textes soumis aux militant(e)s,ils sont recenses,diffusés dans l'organisation et débattus,la direction ayant pour tache de centraliser les résultats des discussions et de rechercher un concensus.Donc cela peut aboutir a des votes unanimes,ou a des propositions d'amendements minoritaires,voir a la constitution de fractions.

Le NPA se considere comme un Parti constitué de tendences,travaillant ensemble(ou se déchirant entre elles).LO se considere comme un courant du Mvt ouvrier,cherchant a construire(avec d'autres)le Parti Communiste Révolutionnaire Internationnaliste dont notre classe a besoin pour s'emparer du pouvoir.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Mer 5 Déc - 3:52

Comment fonctionne Lutte Ouvrière ?


Les militants de Lutte Ouvrière sont organisés au sein de différentes structures, cercles ou cellules, le plus souvent autour d’activités liées au travail d’entreprise. Ces différentes structures de base sont regroupées au sein de sections et de fédérations.

Il y a, à Lutte Ouvrière, des militants de tous âges : jeunes - étudiants ou travailleurs - qui, révoltés par les inégalités sociales, ont envie de consacrer l’énergie de leur jeunesse à militer pour les idées révolutionnaires. Mais aussi des militants plus aguerris, des travailleurs, des intellectuels, et des retraités - qui prouvent que, loin des idées reçues, on peut être ancien par l’âge de ses artères, mais avoir gardé toute sa fougue militante et toute sa foi dans la révolution.

Nous demandons à tout postulant à une adhésion à Lutte Ouvrière d’en connaître les idées et le programme, et d’être en accord avec ceux-ci.
Nous nous efforçons de transmettre à chacun de nos camarades la culture politique et historique indispensable pour avoir une compréhension commune de notre programme.
À Lutte Ouvrière, il n’y a pas d’un côté des « dirigeants » qui savent, et de l’autre des « militants de base » qui obéissent. Il y a des militants qui partagent la même culture, les mêmes idées, un programme qui les lie et qui les soude, fondement d’une véritable démocratie interne. Tous n’ont évidemment pas la même expérience et les mêmes compétences. Mais la richesse d’une organisation vient justement de ce que peuvent s’apporter des militants aux expériences diverses.
Il n’y a, à Lutte Ouvrière, aucun poste, ni honorifique ni hiérarchique, du type « secrétaire général », « secrétaire national » ou « président ». Les seuls postes, si l’on peut les appeler ainsi, sont ceux des porte-parole nationaux ou régionaux.

Le Comité central est élu par les militants lors du congrès annuel - et il élit en son sein le comité exécutif. Nous sommes la seule organisation politique de ce pays qui tient un congrès chaque année, et qui y élit ses dirigeants. Aucun dirigeant de LO n’a de mandat qui excède un an : chaque année, il ou elle est, ou n’est pas, réélu(e).

À LO, les débats n’ont pas lieu uniquement pendant la préparation du congrès annuel, mais toute l’année. Non seulement il n’est pas interdit - comme c’était, hélas, le cas dans bien des partis staliniens - de faire part de ses désaccords ou de ses critiques, mais il est même, pour nous, moralement indéfendable de ne pas discuter publiquement de ces désaccords et critiques.
Adhérer à un tel parti ne signifie donc nullement l’abandon de sa « liberté de penser ». Bien au contraire : comme l’écrivait Trotsky, « une organisation authentiquement révolutionnaire, qui se donne pour but de retourner le monde et rassemble sous ses enseignes des négateurs, des révoltés, des combattants », ne pourrait exister sans qu’existe en son sein la possibilité de débattre en toute liberté.



avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Mer 5 Déc - 4:07

dug et klin a écrit: Au NPA,il éxiste des courants qui se figent,et pour chaque préparation de congres il y a recherche de divergences par chacun pour justifier sa propre éxistance
Qui se figent, c'est faux, mais peu importe,
car c'est la suite qui est révélatrice.
Les différences d'opinion et d'orientation sont le fruit de la diversité des expériences.
La raison d'un parti, c'est d'agir collectivement, mais c'est aussi d'élaborer collectivement,
sur la base des expériences diverses, a partir des lieux d'intervention, des générations,
des appartenances culturellles, etc.
C'est un intellectuel collectif.
Toute autre conception conduit à un desèchement dogmatique...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  ulm le Mer 5 Déc - 7:25

C'est une question honnête mais Vals ou D&K ou d'autres trouvez-vous ça normal ? Il n'y a jamais de débat sur les orientations ou alors vraiment tout le monde pense pareil sur tous les sujets ? En gros comment ça se passe un congrès LO, y'a des AG de débats, qui élisent des délégués ?


avant de dire que c'est normal ou pas, il serait pertinent de lire ces textes, tu ne crois pas?

Qui se figent, c'est faux, mais peu importe,
car c'est la suite qui est révélatrice.
Les différences d'opinion et d'orientation sont le fruit de la diversité des expériences.
La raison d'un parti, c'est d'agir collectivement, mais c'est aussi d'élaborer collectivement,
sur la base des expériences diverses, a partir des lieux d'intervention, des générations,
des appartenances culturellles, etc.
C'est un intellectuel collectif.
Toute autre conception conduit à un desèchement dogmatique...

D'ailleur il suffit de voir les commentaires de Roseau sur les autres tendances du NPA pour hurler de rire. Razz Roseau est un grand ami de la democratie interne on a pu le verifier tres souvent sur ce forum. la diversité des experiences sont honnies par Roseau. Lire les loghorées habituelles de Roseau sur les difficultés actuelles du NPA. Malheur aux contestataires. clown

Se revendiquer du communisme revolutionnaire pour Roseau est du desechement dogmatique pour moi c' est une necessité dans cette periode

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Mer 5 Déc - 11:11

A LO, les débats n’ont pas lieu uniquement pendant la préparation du congrès annuel, mais toute l’année. Non seulement il n’est pas interdit - comme c’était, hélas, le cas dans bien des partis staliniens - de faire part de ses désaccords ou de ses critiques, mais il est même, pour nous, moralement indéfendable de ne pas discuter publiquement de ces désaccords et critiques.
Adhérer à un tel parti ne signifie donc nullement l’abandon de sa « liberté de penser ». Bien au contraire : comme l’écrivait Trotsky, « une organisation authentiquement révolutionnaire, qui se donne pour but de retourner le monde et rassemble sous ses enseignes des négateurs, des révoltés, des combattants », ne pourrait exister sans qu’existe en son sein la possibilité de débattre en toute liberté.
Comme c'est beau, juste et bien dit !
Quel dommage que ça ne corresponde pas du tout à la réalité que j'ai vécue à LO et que d'autres militants critiques ont vécue ensuite, tels ceux de la Fraction ! Certes, sur le papier, ces libertés de discussion existent. Mais, en pratique, l'ambiance est telle, qu'il est extrèmement difficile d'émettre la moindre critique, et surtout de défendre de façon conséquente un point de vue différent de celui de la direction, sans être très rapidement marginalisé. La façon dont j'ai été moi-même exclu du Forum des amis de LO, sans avertissement, sans en être informé, donne déjà une petite idée des conceptions de la liberté de critique des camarades de LO, alors que ce forum public est censé représenter d'une certaine façon une "vitrine".

Alors, certes LO a de très nombreuses qualités, mais certainement pas celle d'encourager la liberté de discussion et de critique !

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  ulm le Mer 5 Déc - 11:28

Comme c'est beau, juste et bien dit !
Quel dommage que ça ne corresponde pas du tout à la réalité que j'ai vécue à LO et que d'autres militants critiques ont vécue ensuite, tels ceux de la Fraction ! Certes, sur le papier, ces libertés de discussion existent. Mais, en pratique, l'ambiance est telle, qu'il est extrèmement difficile d'émettre la moindre critique, et surtout de défendre de façon conséquente un point de vue différent de celui de la direction, sans être très rapidement marginalisé. La façon dont j'ai été moi-même exclu du Forum des amis de LO, sans avertissement, sans en être informé, donne déjà une petite idée des conceptions de la liberté de critique des camarades de LO, alors que ce forum public est censé représenter d'une certaine façon une "vitrine".

Alors, certes LO a de très nombreuses qualités, mais certainement pas celle d'encourager la liberté de discussion et de critique !

Comme c' est faux cul et pleurnichard! tu as pu lorsque tu etais à LO toi tes camarades defendre des textes qui ont ete transmis à toute l' organisation. j'ai pu voir le recueuil de tes textes et les reponses de la direction de Lo. La fraction a pu s' organiser durant une dizaine d' année sans probleme. acces à la presse, financement etc...la fraction ne pourra pas dire le contraire.

Quand au falo, ils font ce qu' ils veulent, ils ne sont pas representatif de LO. Attaquer LO par rapport au Falo c'est gonflé. Le FMR exclu des gens selon sa charte, tu peux comprendre que le falo fasse de meme.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum