Le congrès de Lutte Ouvrière

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  alexi le Dim 12 Déc - 12:45

La phrase de LO ci-dessous me semble embrouillée : il n'y a rien à attendre du PS mais quand même, c'est pas pareil que la droite.
Ce qui rejoint la position de LO aux municipales, il vaut mieux une mairie de gauche que l'inverse.
En quoi la gauche, sans guillemet (sic), est-elle diffèrente de la droite quand elle est au pouvoir (à part les illusions que peuvent avoir certains travailleurs qui se déterminent justement sur l'étiquette) ?


Il n'y a aucune illusion à se faire dans un éventuel retour du Parti Socialiste au pouvoir en 2012. Il y a des différences entre la gauche et la droite mais, quand elle est au pouvoir, la gauche ne veut pas faire payer le grand patronat, elle ne veut pas s'affronter.

Lutte Ouvrière n°2210 du 10 décembre 2010

Divers

4-5 décembre : Le congrès de Lutte Ouvrière

Lutte Ouvrière a tenu son congrès annuel le week-end des 4 et 5 décembre et Nathalie Arthaud en a présenté les conclusions le 6 décembre au cours d'une conférence de presse.

La dictature des financiers et des capitalistes n'a jamais été aussi manifeste. Et les États, quels que soient les gouvernements, obéissent tous aux diktats des financiers. Ils acceptent de racler les fonds de tiroirs pour grossir les bénéfices des plus riches, qui en veulent toujours plus.

Ils ne sont pas gênés d'aller chercher le moindre euro dans la poche des travailleurs, y compris des plus pauvres, pour satisfaire les financiers.

Il n'y a aucune illusion à se faire dans un éventuel retour du Parti Socialiste au pouvoir en 2012. Il y a des différences entre la gauche et la droite mais, quand elle est au pouvoir, la gauche ne veut pas faire payer le grand patronat, elle ne veut pas s'affronter. Pour ne pas être étranglé par les marchés financiers, il faudrait faire payer aux banquiers les dégâts qu'ils ont causés et il faudrait les empêcher de nuire. Mais ce n'est pas Dominique Strauss-Kahn qui va leur déclarer la guerre, tous les financiers le plébiscitent !

S'affronter aux financiers, s'affronter au grand patronat, voilà ce que la situation exigerait. Stopper leurs plans de licenciements, embaucher les CDD, les intérimaires, ça ne représenterait qu'une infime partie des bénéfices patronaux. Augmenter les salaires, ça ne les mettrait pas sur la paille. Mais, pour obtenir cela d'eux, il faudrait le leur imposer, taper du poing sur la table. Toutes choses que le Parti Socialiste est incapable de faire.

Pour nous, l'« alternative politique » c'est que les travailleurs rendent coup sur coup. Qu'ils utilisent leurs propres armes, la grève, les manifestations, les armes de la classe ouvrière. Qu'ils combattent par en bas les mesures prises par la bourgeoisie. C'est une autre façon de faire de la politique : pas en se reposant sur les élections, pas en se reposant sur un président et quelques centaines de députés et sénateurs, qui se font élire et finissent par voter contre l'avis de la grande majorité.

C'est le seul moyen d'imposer les mesures que la situation économique exige, c'est-à-dire l'expropriation des banquiers, le contrôle des travailleurs sur les entreprises, et les mesures contraignantes vis-à-vis du patronat, comme l'interdiction des licenciements et le partage du travail, qui seules sont en mesure de mettre fin au chômage.

Dans les mois à venir, nous allons nous employer à populariser toutes ces idées. Nous le ferons dans les entreprises, au travers de nos bulletins qui sont pour nous un moyen privilégié de défendre notre politique dans la classe ouvrière. Mais pour toucher plus de travailleurs, y compris ceux qui sont au chômage ou qui travaillent dans de plus petites entreprises, nous continuerons cette année encore à assumer une présence militante dans les villes et les quartiers populaires, en allant directement discuter avec les habitants.

Puis le congrès a décidé que nous profiterons bien sûr de l'élection présidentielle pour diffuser plus largement nos idées et notre programme. Il a été voté la participation de Lutte Ouvrière à l'élection présidentielle de 2012, et également que Nathalie Arthaud sera notre candidate. Notre campagne sera un prolongement naturel de notre activité militante.

Lutte Ouvrière a fait aussi un bilan sur le plan international des guerres en Irak et en Afghanistan, une guerre qui se mène avec la participation des troupes françaises, évoquant aussi la situation au Moyen-Orient.

Et, comme nous le faisons chaque année, nous avons consacré un temps important aux interventions de nos camarades étrangers, qui militent sur les mêmes bases que nous dans une dizaine de pays. Leurs interventions ont montré une chose : que ce soit dans les pays riches ou dans les pays les plus pauvres, la crise se traduit par un sauvetage des couches les plus riches et par une aggravation catastrophique des conditions de vie des classes populaires.

Pour finir, Lutte Ouvrière a procédé à l'élection de ses organismes de direction, Comité central et Comité exécutif.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Dim 12 Déc - 14:11

Deux choses sont bien différentes : reconnaitre les différences, y compris chez nos ennemis, et via une dialectique funeste de "l'ennemi principal" et de "l'ennemi secondaire", perdre toute indépendance vis a vis de celui là (c'est ce que je reproche à LO via l'échelon municipal) Que LO sorte d'un binarisme simpliste ("eux" et "nous") est sain. On peut choisir entre deux candidats bourgeois en fonction des intérets propre de la classe travailleuse... Ce qui importe, c'est de le faire en toute indépendance. C'est ce que feue la lcr a fait vis a vis de Chirac, c'est ce que n'a pas fait LO à "l'échelon local"...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Dim 12 Déc - 20:46


Pour nous, l'« alternative politique » c'est que les travailleurs rendent coup sur coup. Qu'ils utilisent leurs propres armes, la grève, les manifestations, les armes de la classe ouvrière. Qu'ils combattent par en bas les mesures prises par la bourgeoisie. C'est une autre façon de faire de la politique : pas en se reposant sur les élections, pas en se reposant sur un président et quelques centaines de députés et sénateurs, qui se font élire et finissent par voter contre l'avis de la grande majorité.

C'est le seul moyen d'imposer les mesures que la situation économique exige, c'est-à-dire l'expropriation des banquiers, le contrôle des travailleurs sur les entreprises, et les mesures contraignantes vis-à-vis du patronat, comme l'interdiction des licenciements et le partage du travail, qui seules sont en mesure de mettre fin au chômage.

Il est triste que LO ne se soit pas encore rendu-compte depuis le temps que ce n'est pas de faire des petites manifs et des fausses grêves qui va arracher le pouvoir à la bourgeoisie capitaliste...
Malheureusement tant que l'ensemble de l'EG n'aura pas comprit que la révolution par la rue est une illusion totale, les Kapitalist€s pourront dormir sur leurs 2 oreilles...

Heureusement il y a ceux qui ont comprit... Mais on serait tellement plus forts tous unis...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Dim 12 Déc - 20:58

"petites manifs et fausses grèves" Very Happy
On croirait entendre le porte-parole de l'Elysée en 2006
et presque à chaque fois que les mobilisations commencent...
C'est l'ignorance absolue de toute l'histoire sociale.
C'est plus du Mélanchon, ni même du Dany- verdâtre, c'est du Verdâtre-MODEM
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Lun 13 Déc - 1:16

Désolé, mais pour une moi une manif de 3 millions, grand maximum, de personnes sur 30 millions de travailleurs, c'est une petite manif...
Et une grêve non généralisée et non illimitée est une fausse grêve.
Soyons un peu sérieux...

BV72, porte-parole officieux des néo-marxistes-écolos...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Lun 13 Déc - 1:36

Terminons sur ce point par une analyse non bouffonne du mouvement et surtout restons sur le sujet du fil...
http://www.npa2009.org/npa-tv/141%2B2069/all/23312
http://www.npa2009.org/npa-tv/141%2B2069/all/23312
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Ven 17 Déc - 9:03

Roseau a écrit:Terminons sur ce point par une analyse non bouffonne du mouvement et surtout restons sur le sujet du fil...
http://www.npa2009.org/npa-tv/141%2B2069/all/23312
http://www.npa2009.org/npa-tv/141%2B2069/all/23312


Bouffon geek V alien .tu veut pas preter ton blase a Roseau clown ,cela lui irait beaucoup mieux qu'a toi Twisted Evil .Car appeller a rester sur le sujet du fil,a savoir le congres de LO,et poster 24 mns de discours d'O.Besancenot Sleep ,fallait le faire.Il l'a fait!!!
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vérosa_2 le Ven 17 Déc - 13:52

BouffonVert72 a écrit:Désolé, mais pour une moi une manif de 3 millions, grand maximum, de personnes sur 30 millions de travailleurs, c'est une petite manif...
Et une grêve non généralisée et non illimitée est une fausse grêve.
Soyons un peu sérieux...

Voilà qui est une opinion assez naïve dans son aplomb lorsqu'on sait que des millions de travailleurs ont applaudi des deux mains les grèves en question, mais hélas sans pouvoir y participer, soit par crainte de subir des sanctions (cas fréquent dans les PME), soit parce qu'une ou plusieurs journées de travail non payé quand la fin du mois commence le 5 ou le 10 est chose rédhibitoire.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Invité le Ven 17 Déc - 15:01

Vérosa_2 a écrit:
BouffonVert72 a écrit:Désolé, mais pour une moi une manif de 3 millions, grand maximum, de personnes sur 30 millions de travailleurs, c'est une petite manif...
Et une grêve non généralisée et non illimitée est une fausse grêve.
Soyons un peu sérieux...

Voilà qui est une opinion assez naïve dans son aplomb lorsqu'on sait que des millions de travailleurs ont applaudi des deux mains les grèves en question, mais hélas sans pouvoir y participer, soit par crainte de subir des sanctions (cas fréquent dans les PME), soit parce qu'une ou plusieurs journées de travail non payé quand la fin du mois commence le 5 ou le 10 est chose rédhibitoire.
J'ajouterais que dire qu'une "grève non-généralisée et non-illimitée est une fausse grève", c'est faire preuve d'un suprême mépris pour tous ceux qui ont fait grève et ont vu leurs salaires amputés. Tout à fait le genre de propos qui n'a d'autre effet que de démoraliser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Ven 17 Déc - 17:47

Pire encore: un mépris pour toutes les luttes et les sacrifices de millions de travailleurs,
pendant en gros deux siècles...
C'est pas toujours la révolution, c'est toujours la chaleur de la fraternité, la dignité de se battre,
l'exultation quand on gagne quelquechose.
Bien sûr, Mai 68 avec GG et situation pré-révolutionnaire est un grand moment.
Mais je n'oUblierai jamais la joie, alors délégué CGT, d'avoir avec mes camarades,
grâce à des formes de lutte condamnées par les bureaucrate, arraché une simple augmentation de 120 FF.
Ils avaient, ces francs là, un sens particulier...
Mais BV ne sait rien de tout cela, ni de l'histoire du mouvement ouvrier.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Ven 17 Déc - 18:17

Alexi ouvre un fil"le congres de L.O."ensuite 2 (tout petits)messages,puis plus rien sur ce theme.J'en conclu que:

1)Il n'y a personne,ou presque,qui a des critiques a formuler sur l'analyse faite par LO a son congres.

2)Que ce fil devrait etre rebaptisé"Bouffon-Vert et la Greve Générale".
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Ven 17 Déc - 20:02

Sur le congrès LO :

Je rajoute qu'il n'est fait mention, dans le texte là, que du PS... Comme s'il n'y avait que LO et PS à gauche... C'est surprenant...
Comme si, pour LO, il était déjà acté que c'est le PS qui arrivera au pouvoir, et non pas d'autres organisations de gauche...

Et ça, ça veut tout dire... Ca veut dire que LO restera enfermé sur elle-même... Ca veut dire que le NPA aussi restera enfermé sur lui-même...
L'isolationisme pour se protéger... Cette attitude est décevante, et ne me semble absolument pas révolutionnaire du tout.
Seuls, vous n'arriverez à rien, et ce n'est pas qq mouvements sociaux assez faiblement suivis qui vont changer la donne... C'est le constat que je fais, peu importe si je suis le seul à le faire...
Les partis croupions n'ont aucun poids aux yeux de l'opinion public. Un large rassemblement est la seule solution. Vous êtes dans l'erreur, je me dois donc de tenter de vous ouvrir les yeux.



Sur la GG :

A postériori, 68 et 1995 me paraissent très sympathiques... C'est le blocage du pays qui est en question. Effectivement l'élimination du K pourrait passer par un bloquage total du pays.

Mais voilà, actuellement les forces de l'ordre/Institution Judicière/Exécutif/Législatif/etc sont surpuissantes et ont de la ressource (malgré le blocage des dépots pétroliers et des raffineries l'Etat a réussit a faire en sorte que le pays ne soit pas bloqué, avec les Stocks Stratégiques, l'importation, etc).

Ca veut dire que nous ne pourrons probablement plus bloquer le pays. Ca veut dire que plus jamais il n'y aura de mai 68 et de 95. L'Etat est trop fort, et même s'il y avait 10 millions de gens dans la rue, l'Etat ne bougera pas d'un iota.

Je n'essaye pas de démoraliser. C'est l'isolationisme de LO et du NPA, le fractionnement du combat politique et sociale, qui est démoralisant. Vous êtes dans le fantasme total... J'essaye de vous ramener à la réalité.
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Ven 17 Déc - 20:20

BouffonVert72 a écrit:

....."Ca veut dire que nous ne pourrons probablement plus bloquer le pays. Ca veut dire que plus jamais il n'y aura de mai 68 et de 95. L'Etat est trop fort".....



C'est marrant,B.V.en te lisant tu m'as rappellé,un vieux stal,secrétaire de l'UL-CGT,qui dans les 2/3 jours suivants le lundi 13 mai 68,faisait le tour(en pantoufle jéva Very Happy )des piquets du centre ville,pour nous expliquer qu'il avait connu 36,et que des évenements de cette ampleur,il n'y en aurait pas plus d'un par siecle.Nous étions quelques uns a le chambrer en lui disant qu'il avait raison,que nous allions faire beaucoup plus fort.

Il y a toujours des"vieux combattants"battus,qui en fin de compte cherchent a démoraliser les plus jeunes en mouvement,car ils ne digerent pas d'avoir été bernés.C'est ce que des vieux,comme nous,devons éviter,nous devons au contraire transmettre notre experience aux jeunes qui suivent,et les aider a aller plus loin que nous.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Ven 17 Déc - 20:52

BV raconte tout et n'importe quoi, sans doute pour s'amuser,
car on ne l'a jamais vu suivre sérieusement un raisonnement...

Avant, c'était les ouvriers ne pensent qu'à leur bagnole et je ne sais plus quoi (logement?),
propos de petit bourgeois mal dégrossi par quelques lectures situationnistes...

Maintenant, c'est l'Etat, qui, depuis 1995, ne peut plus être paralysé.
Nouveau...inédit...Qu'il nous explique alors ce qui s'est-il passé depuis 1995 ?

En fait, rien de plus usé...que d'annoncer plus jamais de GG.
Début 68, personne ne pensait une GG possible.
Les BV de service, déjà à la gauche du PS
(les Mélanchons couraient les rues, au PSU notamment)
passaient leur temps à expliquer que le capitalisme,
que la lutte des classes, s'était derrière nous, que les travailleurs, déjà, c'était la bagnole et le logement.
La bouffonerie était quotidienne en 68:
Manifester à un million dans la rue ?
-Impossible disaient-ils ...la veille du 10 mai
Partir en grève le lendemain?
- Pourquoi ?
Reconduire la grève?
- pas possible, faut bouffer.
Des Comités de grève en place des buros syndicaux ?
- CGT et PC vous casseront la gueule
Chasser les dirigeants et occuper ?
- les CRS sont là pour ça

Sacré BV, réincarnation parfaite de la parole dominée.
Ils seront majoritaires, jusqu'à ce que cela pète,
grâce au travail patient de ceux qui ne vivent pas couchés.
La grande chance, c'est qu'en 68, les partis électoraux et autres BV dominaient le champ politique,
et notamment notre classe, par PC et PS interposés.

Aujourd'hui, de trahison en trahison, ils ont dégoûté des millions,
ces partis ne sont plus que ce que la bourgeoisie les autorise à pérorer
pendant les campagnes électorales, quand ils leur sont utiles pour l'alternance



avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Ven 17 Déc - 22:23

Je suis effectivement un petit-bourgeois, trahissant sa classe bourgeoise.
On ne peut pas tous être "travailleur"... Les événements de la vie ne m'ont pas permis de l'être (mais j'ai essayé).

Ceci étant dit, tout ça ne répond strictement en rien sur le fond, à savoir que vous êtes en partie dans le fantasme et que la réalité de la situation (c'est ce que vous apellez "situationisme" ?) ne vous donne pas raison.

Les qq rares mouvements sociaux par-ci, par là, n'entameront en rien le pouvoir du Kapitalisme. D'ailleurs même le plus grand mouvement social, 68, n'a pas aboutit à la remise en cause profonde du système... La preuve : on s'est dirigé vers de plus en plus de Kapitalisme. Et ce n'est pas les qq "cadeaux" gagnés (entre 74 et 88) qui font illusion...

LO et NPA devraient sortir de leurs illusions...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Ven 17 Déc - 23:24

Cause perdue.
Toujours aussi ignorant de tout...
Le situationisme comme sur autres tendances et l'histoire du mouvement ouvrier.
Ou sur les conquêtes sociales, qui ont eu lieu effectivement en 68.
Pas la peine d'être né dans une famille bourgeoise pour n'avoir su rien en faire...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Sam 18 Déc - 0:51

Cause perdue.
Cause toujours. Laughing


- La fausse victoire contre le CPE car en fait c'est NS qui a mis une peau de banane sous les pieds de DdV pour s'en débarrasser... Seuls les révolutionnaires illusionnés croient que c'est le mouvement social qui par lui-même aurait fait reculer le gouvernement...

- La contre-réforme des retraites impossible à bloquer malgré 3 millions de personnes dans la rue...

- Des micro-organisations politiques (LO + NPA = moins de 5 %) pourtant très proches mais qui sont incapables de s'unir, même temporairement, pour faire bloc... Pire : ils ne sont pas d'accord entre-eux au sein d'une même organisation...

- Des partis de gauche incapables de s'unir pendant les combats électoraux...

- Plein de centrales syndicales, qui sont peu représentatives (le nombre de travailleurs syndiqués est à mourir de rire), pour de toutes façons très très peu de résultat (le Droit du travail recule sans cesse)...


Bref, toujours les illusions révolutionnaires pour tenter de masquer le vide organisationnel, et surtout pour ne pas voir la réalité en face : il n'y a pas de "mouvement social" en tant que tel. Seulement parfois qq grognements de la population, sans lendemain, qui au final finit par courber l'échine...

Malheureusement la majorité des individus de l'espèce humaine, révolutionnaires compris, pétris de contradiction, font continuellement les mêmes erreurs et n'apprennent pas de leurs erreurs, engoncés qu'ils sont dans leurs certitudes...


BV72, l'ignorant qui a rompu depuis qq temps déjà avec sa classe petit-bourgeoise, et qui pense que certains marxistes devraient rompre avec leurs illusions....
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Sam 18 Déc - 15:47

CQFD!
Confirmation que les bouffonneries n'ont aucun rapport avec notre classe.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  jacquouille le Sam 18 Déc - 18:09

Allez,va! c'est mon jour de bonté santa ,je vais etre sympa avec vous I love you ,je vous livre un scoop:Lutte Ouvriere sunny vient de tenir son congres......on en cause?
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Sparta le Sam 18 Déc - 19:38

BouffonVert72 a écrit:
Cause perdue.
Cause toujours. Laughing


- La fausse victoire contre le CPE car en fait c'est NS qui a mis une peau de banane sous les pieds de DdV pour s'en débarrasser... Seuls les révolutionnaires illusionnés croient que c'est le mouvement social qui par lui-même aurait fait reculer le gouvernement...

- La contre-réforme des retraites impossible à bloquer malgré 3 millions de personnes dans la rue...

- Des micro-organisations politiques (LO + NPA = moins de 5 %) pourtant très proches mais qui sont incapables de s'unir, même temporairement, pour faire bloc... Pire : ils ne sont pas d'accord entre-eux au sein d'une même organisation...

- Des partis de gauche incapables de s'unir pendant les combats électoraux...

- Plein de centrales syndicales, qui sont peu représentatives (le nombre de travailleurs syndiqués est à mourir de rire), pour de toutes façons très très peu de résultat (le Droit du travail recule sans cesse)...


Bref, toujours les illusions révolutionnaires pour tenter de masquer le vide organisationnel, et surtout pour ne pas voir la réalité en face : il n'y a pas de "mouvement social" en tant que tel. Seulement parfois qq grognements de la population, sans lendemain, qui au final finit par courber l'échine...

Malheureusement la majorité des individus de l'espèce humaine, révolutionnaires compris, pétris de contradiction, font continuellement les mêmes erreurs et n'apprennent pas de leurs erreurs, engoncés qu'ils sont dans leurs certitudes...


BV72, l'ignorant qui a rompu depuis qq temps déjà avec sa classe petit-bourgeoise, et qui pense que certains marxistes devraient rompre avec leurs illusions....

Victor Serge disait : "L’humanité marche enveloppée d’un voile d’illusion", a dit un penseur, Marc Guyau. Il semble même que sans ce voile les hommes ne puissent marcher. A peine la réalité leur a-t-elle arraché un bandeau qu’ils s’empressent d’en mettre un autre, comme si leurs yeux trop faibles craignaient de voir les choses telles qu’elles sont. Il faut à leurs intelligences le prisme du mensonge."

Là, Victor Serge stigmatisait l'illusion parlementaire.

Les peaux de banane n'existent pas en période de lutte. Seule la lutte arrache. "C'est NS qui a mis une peau de banane sous les pieds de DdV pour s'en débarrasser". Ce qui est juste de dire : "NS a exploité l'ambiance politique du mouvement pour mettre une..." Le mouvement a tout défini et pas l'inverse. Le mouvement a décidé des reculs des hommes politiques du pouvoir. Alors, pourquoi cette fameuse peau de banane ne se trouvait pas sous le pied de DdV avant le mouvement ? Le mouvement a défini les bons acquis et les bons reculs du pouvoir. Contre le cpe, c'est une victoire réelle du mouvement.

Concernant l'impossible blocage de la réforme des retraites par 3M de travailleurs. En fait, le pouvoir a misé sur l'usure et l'essoufflement du mouvement avec l'appui des bureaucraties syndicales et politiques. Avec ces critères, 10M de travailleurs ne pourraient même pas bloquer un vélo.

"Des partis de gauche incapables de s'unir pendant les combats..." Oui, tu as raison. Mais, dans un débat, je n'en tire pas essence pour en faire tristement un argument.

"Plein de centrales syndicales, qui sont peu représentatives (le nombre de travailleurs syndiqués est à mourir de rire)..." Je ne ris pas. C'est tellement triste pour en rire.

Pour finir, la révolution n'est pas une illusion. Octobre 17 a été bien réel. Une "illusion" ouvrière française est possible.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  BouffonVert72 le Sam 18 Déc - 21:03

jacquouille a écrit:Allez,va! c'est mon jour de bonté santa ,je vais etre sympa avec vous I love you ,je vous livre un scoop:Lutte Ouvriere sunny vient de tenir son congres......on en cause?
On t'écoute. Des trucs neufs à annoncer ?
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Barnabé le Dim 19 Déc - 21:37

jacquouille a écrit:Allez,va! c'est mon jour de bonté santa ,je vais etre sympa avec vous I love you ,je vous livre un scoop:Lutte Ouvriere sunny vient de tenir son congres......on en cause?

En tout cas, ceux que cela interresseraient peuvent lire les texte dudit congrès dans le dernier numéro de la LdC
avatar
Barnabé

Messages : 7
Date d'inscription : 01/09/2010
Age : 37
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://www.convergencesrevolutionnaires.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 20 Déc - 10:20

Dans le texte "situation internationale", on remarque une fois de plus l'incohérence complète de la position de LO sur la Russie, incohérence par rapport aux analyses de Trotsky et par rapport aux propres analyses de LO :

-"le marché mondial a réintégré la Russie depuis la disparition de l’Union soviétique, en décembre 1991". En dépit de cette réintégration, LO considère toujours la Russie comme un Etat ouvrier dégénéré, sans l'écrire explicitement, mais le lecteur averti le comprend à la lecture de ce texte.

-LO nous explique en substance que la bureaucratie ("couche parasitaire" etc) est moins dynamique que la bourgeoisie, elle n'investit pas, pille etc, ce qui explique que, selon LO, la situation se soit dégradée depuis l'ère Brejnev et la dépendance économique de la Russie aux (autres) grandes puissances impérialistes accrue. (J'écris "autres" entre parenthèse, car visiblement LO ne considère pas la Russie comme impérialiste.) Donc, à suivre le raisonnement de LO, ça marchait mieux sous Brejnev, et encore mieux sous Staline. LO trouve d'ailleurs que ça marchait plutôt bien (du moins l'économie) sous Staline et Brejnev, puisque Nathalie Arthaud a déclaré récemment que le bilan de l'URSS est "globalement positif". Donc, plus l'Etat "ouvrier" dégénère, moins son économie fonctionne bien si on suit LO. Ce qui entre tout de même en contradiction avec le fait que la bureaucratie serait une couche parasitaire, alors que la bourgeoisie capitaliste serait une classe dynamique. En effet, au fil des décennies, cette bureaucratie parasitaire a tout de même perdu du pouvoir face à la bourgeoisie, donc l'économie devrait devenir plus dynamique selon le raisonnement de LO.
Donc, la "meilleure époque" de l'URSS, la moins "dégénérée" serait l'ère stalinienne où la progression (officielle) de l'économie était impressionnante, au prix du goulag, des famines, de la terreur, de la mise en esclavage d'une partie de la population, de la baisse drastique du niveau de vie et des conditions de travail de la classe ouvrière...

Que faudrait-il de plus pour que la Russie cesse d'être un "Etat ouvrier dégénéré" ?

- Le texte de LO, comme d'habitude, relève du flou journalistique plus que de l'analyse marxiste. Elle ne conserve que quelques bribes de l'analyse de Trotsky et fait bon marché de ses propres analyses passées. Ainsi LO ne nous explique toujours pas ce qu'il faudrait pour la Russie cesse d'être un Etat ouvrier dégénéré, quels sont aujourd'hui les critères qui lui permettent d'affirmer que l'Etat est toujours "ouvrier dégénéré", après la disparition de tout ce que Trotsky considérait comme des "acquis d'octobre" : propriété d'Etat, monopole du commerce extérieur etc.
Si c'est la continuité de l'appareil d'Etat, qui n'a visiblement pas été détruit depuis l'époque de Staline, faudrait-il que l'Etat de Poutine soit détruit pour changer de nature ? Ou bien un Etat "ouvrier dégénéré" serait-il par nature indestructible ???
Shocked Shocked Rolling Eyes

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Lun 20 Déc - 12:47

Le texte est très clair.
Relis le à tête reposée et évite des interprétations qui n'apportent rien au débat.

Tu sais très bien que LO a une conception de la dynamique de l'histoire qui n'est pas la tienne ou celle de ceux qui "photographient " une situation ou un état et les caractérisent de façon statique et simpliste....

Juste une précision : pour LO il ne s'agit pas d'un bilan globalement positif (politiquement en particulier) mais d'un développement économique permis par la révolution, la centralisation et la planification et MALGRE la bureaucratie, la contre-révolution politique et le stalinisme.....
Maintenant, ce qui compte, c'est l'avenir des luttes politiques et syndicales du prolétariat russe et la façon dont son histoire et celle de la révolution ouvrière influenceront ses perspectives de combat.
A l'évidence, la classe ouvrière russe semble plutot assommée en ce moment mais on doit miser sur son réveil.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Gayraud de Mazars le Lun 20 Déc - 12:59

Salut Vals,

tu dis : "A l'évidence, la classe ouvrière russe semble plutôt assommée en ce moment mais on doit miser sur son réveil".

Sauf que récemment il y eu des grèves en Russie, dans les mines par exemple et en parties victorieuses... Quant à miser sur son réveil, c'est pas un pari, puisque des signes montrent un peu cela.

Evidemment ce n'est pas encore grand chose, mais si elle est assommée la Classe Ouvrière russe, elle doit réapprendre beaucoup, son Histoire que les bureaucrates lui ont caché pendant longtemps, mais la Russie n'est pas indépendante des luttes des salariés du reste de l'Europe, ça c'est l'Histoire du mouvement ouvrier vivant, celle qui se fait devant nous...
avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum