Le congrès de Lutte Ouvrière

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 10 Déc - 19:25

Son comportement concret est donc sensiblement différent de celui d'une CGT "honnête et combative". Ce qui ne signifie pas que ses militants soient à l'abri des critiques et des bavures, comme le montre le triste incident du refus de parole à Poutou...
Trés franchement, pour l'ensemble des travailleurs, la différence, elle est où ? Sans doute devrais je être plus "nuancé". Mais est ce qu'eux sont "nuancé" dans leurs appréciations du npa ? J'aimerais que tu m'explique en quoi leur comportement CONCRET dans cette lutte est différents de syndicalistes (réformistes) "honnètes". Tu cite le camarade de la CFDT de Grandange, trés bien ! Eh bien, il n'y a aucune différence entre ces deux personnages, et ces deux luttes. Aprés, tu dis que les travailleurs ne sont pas combattifs, qu'ils ne vont pas à la baston. Mais qu'est ce qu'on leur propose de "mobilisateur" ? Depuis que je suis a la lcr (c'est a dire depuis presque 30 ans maintenant) j'ai toujours détesté cette manie de repeindre "la réalité en rose" qui a fait tant de ravage (et qui continue malhereusement d'en faire au npa) Mais pour autant, les habits de deuil et la mine rassurante du croque mort ne me semblent guére mieux.
Quand a moi, je trouve que l'excès de sectarisme de mes camarades de lo (qui ont refusé que Poutou prenne la parole) est véritablement "un point de détail" la dedans. La question, et elle reste posée, c'est de savoir quoi faire façe à l'offensive de la bourgeoisie, bien décidée a nous faire payer chèrement sa crise....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 19:38

Gérard Ménussa
Trés franchement, pour l'ensemble des travailleurs, la différence, elle est où ? Sans doute devrais je être plus "nuancé". Mais est ce qu'eux sont "nuancé" dans leurs appréciations du npa ? J'aimerais que tu m'explique en quoi leur comportement CONCRET dans cette lutte est différents de syndicalistes (réformistes) "honnètes". Tu cite le camarade de la CFDT de Grandange, trés bien ! Eh bien, il n'y a aucune différence entre ces deux personnages, et ces deux luttes.
Je crains que tu n'aies pas lu attentivement ce que j'ai écrit.

-Au niveau des discours, donc de l'apparition vis à vis de l'ensemble des travailleurs (autrement dit des interventions TV pour l'essentiel), il n'y a pas ou peu de différences.

-Dans l'usine, LO a fait le maximum pour organiser des travailleurs, les associer à la préparation de la lutte, ce que ne font pas d'ordinaire les syndicats.

-Sur Acelor Mittal, je n'ai aucune information sur le comportement des syndicats, en dehors des discours retransmis publiquement.
qu'est ce qu'on leur propose de "mobilisateur" ?
C'est en effet ce qu'on peut reprocher à la CGT PSA, mener une politique quasi uniquement centrée sur l'usine. Mais il est clair que les travailleurs, pour le moment, ne croient pas à la possibilité d'empêcher la fermeture du site et souhaitent seulement s'en tirer le moins mal possible. Et ils ne semblent pas non plus, toujours pour le moment, avoir la vocation de servir de fer de lance à une riposte général. Bien sûr cet état d'esprit peut changer, surtout s'ils constatent qu'on leur propose des clopinettes...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Lun 10 Déc - 19:49

verié2 a écrit: la pression s'exerce néanmoins sur l'ensemble de l'organisation qui dérive de façon disciplinée et monolithique sans s'en rendre compte. Par exemple sur les questions des révoltes des jeunes de banlieue, de l'islamophobie ou des alliances municipales sans principe.
Et il n’y a pas que cela, même si je suis d’accord
que ce sont les erreurs d’orientation sans doute principales
En voici quelques autres déjà rappelées ici
http://forummarxiste.forum-actif.net/t641p120-le-congres-de-lutte-ouvriere#54244

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Lun 10 Déc - 19:50

verié2 a écrit:
-Dans l'usine, LO a fait le maximum pour organiser des travailleurs, les associer à la préparation de la lutte, ce que ne font pas d'ordinaire les syndicats.
Je te laisse le soin de définir par toi-même la qualité de cette dernière assertion ... et bien non, j'ai un qualificatif : d'une stupidité sans borne et qui méprise la grande majorité des travailleurs militants syndicalistes dans leurs boites ! Pouerk.
Mais tu trouveras probablement une pirouette pour te sortir de cette impasse !



Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Rougevert le Lun 10 Déc - 19:57

ulm a écrit:

Se revendiquer du communisme revolutionnaire pour Roseau est du desechement dogmatique pour moi c' est une necessité dans cette periode
Se revendiquer du dessèchement dogmatique, ce n'est pas être communiste révolutionnaire.
Refuser certaines des connaissances créées après le Trotskisme par la Science (bien que Darwin, par exemple soit plus ancien), pour ne pas à en avoir à en tirer les conséquences politiques, c'est du dessèchement dogmatique, c'est à dire (et je pèse mes mots) de l'obscurantisme.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 20:02

Eugene Duhring a écrit:
verié2 a écrit:
-Dans l'usine, LO a fait le maximum pour organiser des travailleurs, les associer à la préparation de la lutte, ce que ne font pas d'ordinaire les syndicats.
Je te laisse le soin de définir par toi-même la qualité de cette dernière assertion ... et bien non, j'ai un qualificatif : d'une stupidité sans borne et qui méprise la grande majorité des travailleurs militants syndicalistes dans leurs boites ! Pouerk.
Mais tu trouveras probablement une pirouette pour te sortir de cette impasse !
Si les syndicats cherchaient à organiser des travailleurs syndiqués et non syndiqués pour former des comités de lutte ouverts à tous et préparer des comités de grève, ça se saurait. En règle générale, ils s'opposent systématiquement aux comités de grève et à tout ce qu'ils ne contrôlent pas de A à Z. Ca ne retire rien au dévouement et à l'honnêteté de nombreux militants syndicalistes. Mais si tu n'as pas compris cela, au cours de tes années de militantisme (du moins je suppose) trotskyste, c'est grave. Peut-être que ça contribue à expliquer ton ralliement au Front de Gauche ?

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Rougevert le Lun 10 Déc - 20:11

Eugene Duhring a écrit:
verié2 a écrit:
-Dans l'usine, LO a fait le maximum pour organiser des travailleurs, les associer à la préparation de la lutte, ce que ne font pas d'ordinaire les syndicats.
Je te laisse le soin de définir par toi-même la qualité de cette dernière assertion ... et bien non, j'ai un qualificatif : d'une stupidité sans borne et qui méprise la grande majorité des travailleurs militants syndicalistes dans leurs boites ! Pouerk.
Mais tu trouveras probablement une pirouette pour te sortir de cette impasse !


En tous cas dans l'enseignement, alors que la situation est grave, les syndicats n'ont même pas appelé et n'appellent toujours pas à une journée de grève...
Et après ça, il n'y aurait aucun lien entre les directions syndicales et le PS????
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 10 Déc - 20:17

Si, tout a fait, Vérié je t'ai lu de façon "attentive" comme d'habitude, d'ailleurs...
Code:

sur le terrain, LO a vraiment essayé d'organiser des travailleurs, a mis en place un comité de grève lors de la grève précédente etc. Son comportement concret est donc sensiblement différent de celui d'une CGT "honnête et combative".
Je pense qu'une cgt "honnéte et combative" essaye d'organiser des travailleurs, et un comité de gréve. c'est plus ou moins le cas à Florange (ou c'est "une cfdt combative", mais c'est un détail)

Aprés, je pense (et j'ai vécu ça un certain nombre de fois en pratique) c'est justement cette question de ne pas voir uniquement que "la boite", qui fait la différence entre des révolutionnaires (qui partent d'un vécu et d'une analyse générale de la société) et des syndicalistes "honnétes et combattifs"" (qui ne partent, en général, que de leur vécu)

Quand a l'état général des troupes, il me semble effectiveement qu'il est quelque peu défaitiste. Sinon Sud Citroen arriverait a percer, et à marquer des points dans la lutte. Car eux défendent un point de vue réellement révolutionnaire. Pour autant, on ne peut pas dire que leur discours morde spécialement sur les salariés.

Enfin, l'organisation voir même "l'auto organisation" des travailleurs était une composante importante de l'action de LO et de l'uc(t) au niveau des travailleurs, or j'ai l'impression que cela tend à disparaitre dans cette organisation depuis la disparition de Pierre Bois...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 20:39

Gerard Menussa
Je pense qu'une cgt "honnéte et combative" essaye d'organiser des travailleurs, et un comité de gréve. c'est plus ou moins le cas à Florange (ou c'est "une cfdt combative", mais c'est un détail)
Non. Les syndicats mettent en place au mieux des intersyndicales, rarement ouvertes aux non syndiqués, qu'ils baptisent parfois "comité de grève". C'est très différent des véritables comités de grève où les responsables syndicaux ne sont que des élus parmi d'autres.
Sinon Sud Citroen arriverait a percer, et à marquer des points dans la lutte. Car eux défendent un point de vue réellement révolutionnaire.
Si tu parles de Sud PSA Aulnay, tu te plantes complètement, sans doute par manque d'information.
l'organisation voir même "l'auto organisation" des travailleurs était une composante importante de l'action de LO et de l'uc(t) au niveau des travailleurs, or j'ai l'impression que cela tend à disparaitre dans cette organisation depuis la disparition de Pierre Bois...
LO tente encore de mettre en place des comités de grève, mais il est vrai que le fait que LO dirige désormais des sections syndicales a changé la donne. C'est cela la cause principale de l'évolution de LO et non le rôle de tel ou tel individu à mon avis.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Lun 10 Déc - 20:47

verié2 a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
verié2 a écrit:
-Dans l'usine, LO a fait le maximum pour organiser des travailleurs, les associer à la préparation de la lutte, ce que ne font pas d'ordinaire les syndicats.
Je te laisse le soin de définir par toi-même la qualité de cette dernière assertion ... et bien non, j'ai un qualificatif : d'une stupidité sans borne et qui méprise la grande majorité des travailleurs militants syndicalistes dans leurs boites ! Pouerk.
Mais tu trouveras probablement une pirouette pour te sortir de cette impasse !
Si les syndicats cherchaient à organiser des travailleurs syndiqués et non syndiqués pour former des comités de lutte ouverts à tous et préparer des comités de grève, ça se saurait. En règle générale, ils s'opposent systématiquement aux comités de grève et à tout ce qu'ils ne contrôlent pas de A à Z. Ca ne retire rien au dévouement et à l'honnêteté de nombreux militants syndicalistes. Mais si tu n'as pas compris cela, au cours de tes années de militantisme (du moins je suppose) trotskyste, c'est grave. Peut-être que ça contribue à expliquer ton ralliement au Front de Gauche ?
Je n'ai aucune leçon à recevoir de toi surout au vu de cette petite haine recuite que tu ballades régulièrement sur ce site contre LO. La grande majorité des militants ouvriers qu'ils soient purs syndicalistes ou militants d'un parti savent ce qu'ils ont à faire, en fonction de l'etat réel du rapport de force, des revendications des travailleurs, etc. En tout cas, à te lire, cette grande majorité n'a plus qu'un geste à te faire : un bras d'honneur que ta commissération sur l'honnêteté et le dévouement ne viendra arrondir les angles. Occupe toi de mettre à profit ta grande et précieuse expérience de trotskyste canal historique pour redresser un parti se revendiquant des intérêts de ces mêmes travailleurs, et on en reparlera plus tard ... disons dans un quart de siècle au mieux ! Tu es du genre de militant obséquieux qui me gonfle et à bien regarder ce passeport politique, pour le moins et en regardant l'actualité du parti dans lequel tu te retrouves actuellement il n'y a pas de quoi être très fier non plus !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Mar 11 Déc - 11:29

Je n'ai aucune leçon à recevoir de toi surout au vu de cette petite haine recuite que tu ballades régulièrement sur ce site contre LO. La grande majorité des militants ouvriers qu'ils soient purs syndicalistes ou militants d'un parti savent ce qu'ils ont à faire, en fonction de l'etat réel du rapport de force, des revendications des travailleurs, etc
C'est curieux que tu me reproches de critiquer LO, en caractérisant d'ailleurs la critique comme une "haine", alors que, comme partisan du Front de Gauche, tu est beaucoup plus éloigné de LO que je ne le suis moi-même. Entre LO et l'Etincelle (ex-fraction), il y a sans doute des désaccords relativement importants et un contentieux, mais nous restons dans le cadre d'un débat entre marxistes révolutionnaires se revendiquant du combat de la classe ouvrière. Or avec le Front de Gauche, c'est à dire un regroupement entre les rescapés du PC stalinien et des sociaux démocrates bon teint, qui ont abandonné depuis longtemps la notion de classe pour celle de "peuple" ou de "gens" et l'internationalisme pour le nationalisme le plus éculé, la discussion est d'une toute autre nature, bien que l'unité dans les luttes, sur le terrain soit possible.
Duhring
La grande majorité des militants ouvriers qu'ils soient purs syndicalistes ou militants d'un parti savent ce qu'ils ont à faire, en fonction de l'etat réel du rapport de force, des revendications des travailleurs, etc
Si tous les militants ouvriers "savent ce qu'ils ont à faire" (spontanément ?), on se demande bien à quoi pourrait servir un parti ? A quoi sert l'expérience du mouvement ouvrier ? La compréhension des mécanismes de la bureaucratie syndicale etc ?


verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Mar 11 Déc - 13:19

Eugene Duhring a écrit:
Je n'ai aucune leçon à recevoir de toi surout au vu de cette petite haine recuite que tu ballades régulièrement sur ce site contre LO.
Curieuse façon de comprendre le débat politique...
Vérié prend la peine, toujours, d'exprimer avec détail et arguments
ses points de désaccord comme ces points d'accord avec LO.
Et comme pour tous les MR, les points d'accord avec LO dominent largement,
notamment la nécessité d'une révolution sociale et du pouvoir des travailleurs.
C'est cette perspective que Duhring a abandonné en ralliant JLM.
Par contre il a gardé la méthode de débat de son double Loriot venant du POI.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Copas le Mar 11 Déc - 21:12

Pas inintéressant, quand on voit les accélérations combatives aux contis, à Florange, etc ... sur les questions posées sur les différences entre des militants révolutionnaires (Mercier, Poutou, etc) et ceux qui s'épanouissent et montrent une radicalité au moins comparable (du moins sur une période).

Hekmat...
.... /.... Néanmoins, la lutte de la classe ouvrière contre le capitalisme et pour l’égalité sociale se cache sous n’importe quelle couverture dans laquelle d’autres mouvements sociaux ou partis tentent de l’envelopper. Ce mouvement peut être distingué d’autres dans la société contemporaine par ses objectifs sociaux généraux, par la matière et les centres d’intérêts de ses revendications dans la société actuelle, et par ses origines sociales de classe ... Il y a toujours une partie de la classe ouvrière qui ne se contente pas d’une lutte défensive, qui ne croit pas qu’elle peut obtenir ce qu’elle veut vraiment dans le cadre du système actuel, qui pense que le capitalisme devrait céder la place au socialisme, qui croit que la bourgeoisie devrait être dépossédée des moyens de production, et, finalement, qui pense que pour y arriver, il est nécessaire de s’unir et de faire la révolution. Ce n’est rien d’autre que la définition du socialisme ouvrier.

Même derrière les activités de syndicats de droite, derrière les paroles de leaders syndicaux locaux, quelques naïves ou timides que soient leurs déclarations, on peut reconnaître certains faits qui montrent la persistance d’une tendance socialiste et d’une lutte socialiste de la classe ouvrière ; des choses que la plupart des tendances radicales de la gauche sont incapables de voir. Les illusions de droite au sein de la classe ouvrière sont acquises, mais les tendances anti-capitalistes, qui forcent les leaders syndicaux à parler ainsi, sont intrinsèques et authentiques. Le socialisme ouvrier est la tendance au sein de la classe qui créé des leaders radicaux et maintient la pression constante du radicalisme sur les leaders non-radicaux.

Reconnaître et mettre l’accent sur l’existence d’un effort objectif, socialiste, au sein de la classe ouvrière elle-même, malgré l’expression intellectuelle qu’il a trouvé dans différentes périodes, est l’une des caractéristiques importantes de notre courant et tradition politique. Nous voyons, au-delà des activités quotidiennes du mouvement ouvrier, l’existence objective d’une tendance socialiste au sein de la classe ouvrière et pensons que l’organisation communiste doit se développer dans le contexte de cette tradition sociale réelle de lutte..../....

Reconnaitre l'existence au sein de la classe ouvrière de naissance et renaissances de travailleurs qui veulent aller au delà des luttes et en finir avec le capitalisme est un phénomène permanent plus ou moins important . Bref le phénix n'était pas sur la canebière mais dans les travées de conti, les chaines de PSA, Ford, à Florange, dans les hôpitaux, ou bien dans ces mobilisations très nourries d'indignés en Espagne et au Portugal qui mettent en branle de gros morceaux du prolétariat, à leur façon.

Reconnaitre cela n'est pas crier à la révolution à chaque coin de rue mais ça trace que des militants radicaux naissent sans cesse et peuvent avoir des mêmes expressions radicales, voir plus, que des militants révolutionnaires. Il n'y a là rien qui puisse choquer, tout au contraire. C'est l'organisation de lutte politique, au travers d'un stratégie, la capacité à démultiplier (tenter de ...) ce qui serait additions isolées de militants radicaux.

Le pire par rapport à une ligne politique erronée c'est quand une orga laisse ses militants isolés , n'est pas l'expression d'une bataille organisée dans la classe ouvrière.
Alors ces militants isolés se répartissent comme les autres militants ouvriers : réformistes, "centristes", révolutionnaires, voir bureaucrates syndicaux ...
C'est dans les couches les "plus" ouvrières que l'extrème gauche est populaire.
Que de chemin parcouru depuis les années 70 !
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Mar 11 Déc - 21:28

verié2 a écrit:
C'est curieux que tu me reproches de critiquer LO, en caractérisant d'ailleurs la critique comme une "haine", alors que, comme partisan du Front de Gauche, tu est beaucoup plus éloigné de LO que je ne le suis moi-même.
ça fait au moins vingt fois que je répète que je ne suis pas un partisan du front de gauche. C'est difficile à comprendre ou à admettre ou bien cela te plait t'il de cataloguer les autres au gré des besoins de tes analyses ? Existe t'il une carte FdG, un parti FdG ? Non ! Alors cesse de ma casser les c.. avec le FdG.
Quant à me prétendre plus éloigné de LO que toi, je te laisse cette caractérisation dont je ne me revendique absolument pas. LO d'une autre manière que le NPA n'a pas plus de légitimité à se revendiquer d'une organisation authentiquement communiste, pour moi LO a subi l'outrage du temps, l'érosion de la démocratie bourgeoise et développer des tares sans retour. Moins près de LO ? Si cela te fait plaisir et te permet d'assumer ta nostalgie ? Pourquoi pas.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Mer 12 Déc - 10:18

Duhring
ça fait au moins vingt fois que je répète que je ne suis pas un partisan du front de gauche.
J'avais cru comprendre que tu avais rejoint le FdG. Si j'ai compris de travers ou confondu avec quelqu'un d'autre, désolé.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Toussaint le Jeu 13 Déc - 18:20

Il me semble que c'est plutôt La Riposte, non?
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Jeu 13 Déc - 19:30

La riposte, donc le pcf donc le front de gauche. Rappelons que "la riposte" a perdu tout mordant vis a vis de la politique de liquidation du pcf.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Jeu 13 Déc - 22:46

gérard menvussa a écrit:La riposte, donc le pcf donc le front de gauche. Rappelons que "la riposte" a perdu tout mordant vis a vis de la politique de liquidation du pcf.
L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu le réformiste. Avec ce genre de contraction on en arrive à dire n'importe quoi sur à peu près n'importe qui. On en arriverait presque à te prendre pour un militant ouvrier à ce jeu là ...

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Ven 14 Déc - 10:33

Eugène, arrête tes contorsions ridicules. Mais il est vrai qu'être au pcf demande une certaine souplesse....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Rougevert le Sam 15 Déc - 2:21

Eugene Duhring a écrit:
gérard menvussa a écrit:La riposte, donc le pcf donc le front de gauche. Rappelons que "la riposte" a perdu tout mordant vis a vis de la politique de liquidation du pcf.
L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu le réformiste. Avec ce genre de contraction on en arrive à dire n'importe quoi sur à peu près n'importe qui. On en arriverait presque à te prendre pour un militant ouvrier à ce jeu là ...
Entre l'home qui a vu l'homme qui... et les matriochkas, il y a une vraie différence.
Quand on est à "La Riposte" on est bel et bien dans le FdG, puiqu'on fait partie du PCF.
Gérard a raison.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Sam 15 Déc - 10:44

Rougevert a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
gérard menvussa a écrit:La riposte, donc le pcf donc le front de gauche. Rappelons que "la riposte" a perdu tout mordant vis a vis de la politique de liquidation du pcf.
L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu le réformiste. Avec ce genre de contraction on en arrive à dire n'importe quoi sur à peu près n'importe qui. On en arriverait presque à te prendre pour un militant ouvrier à ce jeu là ...
Entre l'home qui a vu l'homme qui... et les matriochkas, il y a une vraie différence.
Quand on est à "La Riposte" on est bel et bien dans le FdG, puiqu'on fait partie du PCF.
Gérard a raison.
De la même manière que les camarades du NPA sont décroissants à voir les nombreuses initiatives prises en commun, non ? Mais il est vrai qu'il ne s'agit pas d'un FdEG, Front de l'extrême-gauche c'est à dire un front continu mais d'une union libre, ce qui doit faire la différence pour des esthètes du point virgule ?
Aurai-je pris ma carte au NPA que la corbeille de la mariée aurait contenu la décroissance et toutes ces fariboles ? D'ailleurs dans mon coin, les actions communes du PCF avec le NPA s'accompagnent systématiquement d'actions communes avec les décroissants, le NPA tirant à hue et à dia ces derniers.
Mais je me garderai bien à l'inverse des Menvussa, Vérié et RV de sauter le pas de la contraction NPA = Décroissant !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Sam 15 Déc - 11:18

Duhring
je me garderai bien à l'inverse des Menvussa, Vérié et RV de sauter le pas de la contraction NPA = Décroissant !
J'ai écrit quelque part que NPA = décroissant ? Shocked
il ne s'agit pas d'un FdEG, Front de l'extrême-gauche c'est à dire un front continu mais d'une union libre
En politique, toutes les unions sont "libres", sauf dans les régimes dictatoriaux. Personne n'est obligé de rejoindre un parti ou un "front" quelconque. Mais, quand on évalue la politique d'une formation ou d'un Front, on prend en compte sa politique nationale et publique, celle de ses dirigeants, pas celle de minuscules minorités. Or, la politique nationale et publique du FdG, c'est celle du PCF et de Mélenchon, pas celle de la Riposte, dont personne ne connait l'existence en dehors d'une poignée d'initiés.

Pour en revenir à ce qui a déclenché cette discussion, je m'étonnais en effet que tu me reproches des critiques contre LO, que tu assimilais à "une haine recuite" (sic), alors que tu as rejoint le Front de Gauche au travers de la Riposte, dont la politique est à des années lumières de celle de LO, dont l'Etincelle et le NPA sont assurément bien plus proches. Car, si tu choisis de t'associer, même en "union libre" avec le PCF et Mélenchon, c'est tout de même que tu te sens plus proche d'eux que du NPA, pourtant bien plus à gauche et sur des positions de classe que les notables du FdG, NPA où tu pourrais aussi choisir de défendre tes positions dans le cadre d'une union tout aussi libre...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Eugene Duhring le Sam 15 Déc - 12:04

verié2 a écrit:
Duhring
je me garderai bien à l'inverse des Menvussa, Vérié et RV de sauter le pas de la contraction NPA = Décroissant !
J'ai écrit quelque part que NPA = décroissant ? Shocked
il ne s'agit pas d'un FdEG, Front de l'extrême-gauche c'est à dire un front continu mais d'une union libre
En politique, toutes les unions sont "libres", sauf dans les régimes dictatoriaux. Personne n'est obligé de rejoindre un parti ou un "front" quelconque. Mais, quand on évalue la politique d'une formation ou d'un Front, on prend en compte sa politique nationale et publique, celle de ses dirigeants, pas celle de minuscules minorités. Or, la politique nationale et publique du FdG, c'est celle du PCF et de Mélenchon, pas celle de la Riposte, dont personne ne connait l'existence en dehors d'une poignée d'initiés.

Pour en revenir à ce qui a déclenché cette discussion, je m'étonnais en effet que tu me reproches des critiques contre LO, que tu assimilais à "une haine recuite" (sic), alors que tu as rejoint le Front de Gauche au travers de la Riposte, dont la politique est à des années lumières de celle de LO, dont l'Etincelle et le NPA sont assurément bien plus proches. Car, si tu choisis de t'associer, même en "union libre" avec le PCF et Mélenchon, c'est tout de même que tu te sens plus proche d'eux que du NPA, pourtant bien plus à gauche et sur des positions de classe que les notables du FdG, NPA où tu pourrais aussi choisir de défendre tes positions dans le cadre d'une union tout aussi libre...
Putain que t'es pénible. Je n'ai pas rejoins le FdG mais La Riposte. Ce qui est pour le moins différent dans la démarche. Pour le reste pourquoi La Riposte et pas le NPA, il suffit de voir comment la LCR a négocié sa transformation en NPA pour comprendre qu'une position théorique juste (et encore il faudra en faire la démonstration) ne suffit pas pour organiser la classe même une fraction la plus élémentaire. Son incapacité dans ce domaine est aussi le révélateur d'une position théorique finalement peu fiable - on ne peut détacher le contenu et le contenant la théorie et son application dans la vraie vie, et pourtant la médiatisation du NPA très loin de refléter un réel rapport de force entre le parti "ouvrier" et la bourgeoisie d'ailleurs, devrait largement l'aider dans cette oeuvre ! Mais il n'en est rien ...
J'ai fait le choix de La Riposte premièrement sur son programme, sur la justesse de ses analyses et sur la qualité de son engagement, et surtout deuxièmement (je peux me planter bien sur) la classe dans une période pré-révolutionnaire se tournera instinctivement vers ses outils historiques au premier rang desquels le PCF et la CGT comme en témoigne la Tunisie avec l'UGTT. L'histoire en a largement fait la démonstration !

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Sam 15 Déc - 12:24

Je n'ai pas rejoins le FdG mais La Riposte.
Comme tu n'as pas rejoint LO, il me semble que cette discussion n'est pas vraiment à sa place...

Cela dit, le "front de gauche" fait partie de la stratégie impulsé par le pcf auquel: tu as adhéré. Ce n'est en rien une alliance ponctuelle (comme celle qui a été entreprise dans certaines régions entre le npa et les décroissant) De meme, si tu décidait de militer à l'union communiste (trotskyste) tu déciderait de le faire jusqu'au bout, et pas "par partie". En mathématique je connaissait "l'intégration par partie", et je vois que c'est aussi valable au pcf... On arrête pas le progrés !

En tout cas, ce ne sont pas les moeurs de nos camarades de l'union communiste (trotskyste) plus connue sous le nom de son journal, Lutte Ouvriére....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Sam 15 Déc - 13:30

Duhring
t'es pénible. Je n'ai pas rejoins le FdG mais La Riposte
Tu ne réponds absolument pas sur le fond. A savoir que tu me reproche - sur un ton hargneux et méprisant - de critiquer LO, alors que tu rejoins un groupe bien plus éloigné de LO que je ne le suis moi-même ! Si tu devais justifier de façon précise pourquoi tu as rejoint La Riposte et non LO, il te faudrait bien évidemment critiquer LO de manière bien plus catégorique, sauf à considérer que toutes les politiques se valent et qu'il ne faut pas se critiquer les uns les autres (ce dont tu ne te prives pourtant pas.) J'en conclus que tu n'es pas cohérent et que certaines de tes réactions ne sont que des réactions d'humeur agressive sans fondement politique sérieux.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum