anipassion.com

Le congrès de Lutte Ouvrière

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Mer 5 Déc - 11:37

Ulm

1) tu as pu lorsque tu etais à LO toi tes camarades defendre des textes qui ont ete transmis à toute l' organisation. j'ai pu voir le recueuil de tes textes et les reponses de la direction de Lo. La fraction a pu s' organiser durant une dizaine d' année sans probleme. acces à la presse, financement etc...la fraction ne pourra pas dire le contraire.

2) Quand au falo, ils font ce qu' ils veulent, ils ne sont pas representatif de LO. Attaquer LO par rapport au Falo c'est gonflé. Le FMR exclu des gens selon sa charte, tu peux comprendre que le falo fasse de meme.
1) Oui, il est possible de diffuser des textes dans toute l'organisation à LO. Mais ça ne suffit pas à créer une ambiance propice à de véritables discussions. Tu sais très bien que l'atmosphère, les relations entre les militants, le mode de fonctionnement etc comptent tout autant que la possibilité de diffuser des textes.

2) Certes le FALO n'est pas LO. Mais il est tout de même assez représentatif de l'état d'esprit des militants de LO et ceux qui l'animent en sont très représentatifs. Et, même s'il est parfaitement légitime d'exiger le respect d'une charte, encore faudrait-il expliquer en quoi un forumeur n'a pas respecté cette charte avant de le virer, et l'en informer. Pour ma part, je ne le sais toujours pas...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  ulm le Mer 5 Déc - 12:16

1) Oui, il est possible de diffuser des textes dans toute l'organisation à LO. Mais ça ne suffit pas à créer une ambiance propice à de véritables discussions. Tu sais très bien que l'atmosphère, les relations entre les militants, le mode de fonctionnement etc comptent tout autant que la possibilité de diffuser des textes.

2) Certes le FALO n'est pas LO. Mais il est tout de même assez représentatif de l'état d'esprit des militants de LO et ceux qui l'animent en sont très représentatifs. Et, même s'il est parfaitement légitime d'exiger le respect d'une charte, encore faudrait-il expliquer en quoi un forumeur n'a pas respecté cette charte avant de le virer, et l'en informer. Pour ma part, je ne le sais toujours pas...

Comment explique tu que des militants s' épanouissent à LO, Justement parce ils y trouvent
une ambiance propice à de véritables discussions.
tout comme des militants peuvent trouver leurs places au NPA etc...

Tu sais très bien que l'atmosphère, les relations entre les militants, le mode de fonctionnement etc comptent tout autant que la possibilité de diffuser des textes.
C'est bien pour ça que je suis bien à LO.

Il serait temps de tourner la page,non!

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Roseau le Mer 5 Déc - 14:16

Ulm a résumé son mépris plus haut de la démocratie de parti avec cette affirmation
« au NPA….chaque préparation de congres il y a recherche de divergences par chacun pour justifier sa propre éxistance »

Je lui ai expliqué pourquoi un parti MR a besoin de débattre
et ce qu’est un intellectuel collectif.
Il n’a renvoyé que des attaques personnelles, récréatives certes,
mais qui démontrent l’absence d’argument.

Jugeons maintennant la méthode sur les résulltats.
Je rappelle ci-dessous ce que j'avais pris la peine de faire sur le premier forum MR disparu,
pour le Congrès de 2010, car je pense comme Vérié
qu'il faut soutenir par critiques constructives les efforts des camarades de LO.
Entre MR , il existe des expériences et des orientations différentes.
Je ne pense pas que LO, pour paraphraser Ulm,
"recherche des différences pour justifier son existance".
Regardons donc les résultats des votes à l’unanimité lors du Congrès de 2010

1) Ecologie

« … multitude d’autres causes, écologistes, féministes, etc., qui, pour aussi respectables que puissent être certaines d’entre elles, ne vont pas dans le sens de la conscience de classe. Au contraire, elles la noient car, sur ces terrains, les travailleurs se trouvent mélangés à différentes catégories de la petite bourgeoisie, c’est-à-dire derrière elles. »

Comment est-il encore possible, au XXIème, d’opposer féminisme et conscience de classe, ou écologie et conscience de classe. Les travailleurs ne sont-ils pas autant des femmes que des hommes ? Et les travailleurs ne sont-ils pas menacés et même au premier plan, par les désastres écologiques ? Ce sont au contraire des terrains qui peuvent permettre de rallier la petite bourgeoisie au projet socialiste...

Comment peut-on encore écrire que le féminisme ou l’écologie « noie » la conscience de classe ? Décidément la direction de LO n’est pas née pour ce siècle.

Enfin pas un mot sur la destruction accélérée de l’environnement par le capital, notamment le réchauffement climatique et les résistances qui se sont consolidées à l’approche de la conférence de Copenhague.

2) Russie : plus un mot sur l’Etat ouvrier. Le dogme est manifestement indéfendable. De plus, pas un mot sur les rivalités USA (et par extension OTAN) avec la Russie. Les conflits ne manquent pourtant pas, dans la concurrence économique, face au déploiement des missiles de l’OTAN, dans les Balkans ou pour le contrôle de l’Arctique. Or il ne peut y avoir d’analyse de la situation internationale sans comprendre les rivalités inter-impérialistes. Mais admettre rivalités inter-impérialistes, ce serait reconnaitre le caractère d’Etat capitaliste, et non pas « ouvrier » de la Russie…

3) Afrique : une énumération à la Prévert des conflits qui agitent le continent, sans désigner les conflits entre impérialismes qui en sont le plus souvent la cause. Rien sur les rivalités inter-impérialistes, alors même que la domination française et britanniques sont battues en brèche par la volonté des multinationales US et Chinoises de s’approprier les ressources naturelles qui viendront le plus à manquer dans les années qui viennent.

4) Chine : pas un mot sur la montée en puissance dans tous les domaines - elle est notamment devenue le premier exportateur mondial- et la mise en cause qu’elle constitue pour la domination américaine.

5) Amérique Latine : rien, pas une mention…alors que pour la première fois se consolide autour de l’Alternative Bolivarienne (ALBA) une large alliance anti-impérialiste, avec une dynamique et un appui populaire sans précédent dans la région depuis des dizaines d’années, que l’impérialisme a engagé la contre-offensive avec un coup d’Etat au Honduras qui venait de rejoindre l’ALBA et qu’il a fait de la Colombie comme sa principale base de menace contre les peuples de la région.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Mer 5 Déc - 16:07

ulm a écrit: (...)
Comment explique tu que des militants s' épanouissent à LO, Justement parce ils y trouvent
une ambiance propice à de véritables discussions.
tout comme des militants peuvent trouver leurs places au NPA etc...

Tu sais très bien que l'atmosphère, les relations entre les militants, le mode de fonctionnement etc comptent tout autant que la possibilité de diffuser des textes.
C'est bien pour ça que je suis bien à LO.

Il serait temps de tourner la page,non!
C'est un phénomène récurrent dans toutes les organisations monolithiques. Leurs membres ne prennent conscience de l'impossibilité ou de la très grande difficulté d'exprimer des opinions divergentes que lorsqu'ils se trouvent dans cette situation. C'est ce qui est arrivé d'ailleurs à Yvan comme aux dirigeants de la Fraction. Avant d'être eux-mêmes victimes de ce monolithisme, ils étaient sincèrement convaincus de participer à une organisation parfaitement démocratique.
__
PS Quant à "s'épanouir"... Je me réjouis pour toi si tu t'épanouis à LO. Mais ce n'est pas un critère de démocratie et de débat interne, car on peut s'épanouir dans toutes sortes d'organisations et de milieux. L'aspiration la plus commune est de militer dans une organisation non conflictuelle, pas de se casser la tête et d'affronter ses propres camarades sur des divergences. La société capitaliste nous impose suffisamment de conflits, quasi quotidiens pour les camarades d'entreprise. De plus, l'objet d'une organisation à vocation révolutionnaire n'est pas exactement l'épanouissement individuel des individus qui la composent, même si l'on trouve une certaine satisfaction à côtoyer des camarades dont on partage l'idéal et à combattre ce système pourri...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  yannalan le Mer 5 Déc - 16:15

Il y avait des dizaines de milliers de personnes qui "s'épanouissaient" au PCF. Moi, entre autres... Nous expliquions aussi que le vote unanime se faisait à partir de larges discussions démocratiques et d'amendements...
Cela dit, c'est le problème interne de LO, et , à partir du moment où les militants sont soigneusement formés et recrutés par rapport à une ligne, c'est pas non plus franchement étonnant qu'ils soient unanimes... C'était aussi le choix de l'OCI dans ses grands jours.
C'est bien, pas bien ? Quand on voit la vision de cirque que peuvent donner d'autres orgas, on comprend aussi la position de ces camarades.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Mer 5 Déc - 19:29

Quand on voit la vision de cirque
Je ne vois pas de quoi tu veux parler. En tout cas, pas du npa : toutes les discussions sont sur la table, publique, actées. Et elles n'ont rien a voir avec le fouilli qui régne ici, ce joyeux bordel tout a fait sympathique (quoique par instant ça me gave !) Grosso modo l'acquis de la lcr a été une certaine façon de vivre avec des désacords et des différences. Jusqu'a un certain point. Que tu ne supporte pas ce "systéme" nous l'avons parfaitement compris (mais nous ne pouvons malheureusement pas grand chose pour toi) Ca fait trente ans à ma connaissance que tu ne millites plus dans un parti, quelqu'il soit. Et pas plus lo qu'un autre....

Pour en revenir à LO, effectivement, leur régime intérieur est leur probléme et personne n'a obligé quiconque a milliter dans cette organisation. Ce qui m'intéresse, personnellement, c'est les possibilités de faire quelque chose en commun. A priori il ne devrait pas y avoir de difficultés majeure a faire des actions communes dans un cadre revendicatif clair. Or visiblement, lo a moins de mal avec les anciens jaunes de l'ex CFT, le syndicat patronal, qu'avec nous.... Que d'occasions gachées, que d'energies dépensées en pure perte, rien que par sectarisme exacerbé et peur de "pas dans l'inconnu" qui signe la politique profondément conservatrice de l'union communiste trotskyste...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Mer 5 Déc - 19:44

Or visiblement, lo a moins de mal avec les anciens jaunes de l'ex CFT, le syndicat patronal, qu'avec nous....

A gerber...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Mer 5 Déc - 19:51

C'est peut être "à gerber", mais c'est comme ça que je le ressent. Alors que LO va faire des tas de compromis et mettre une partie de leurs critiques dans leur poche pour faire un front commun avec SIA, pour moi c'est ça qui est répugnant. Mais bon, les dégouts et les couleurs, ça ne se commande pas. On peut aussi précher le révolutionnarisme a tout crin dans les meetings, et mettre ses critiques dans sa poche dans les conseils municipaux....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  yannalan le Mer 5 Déc - 20:08

Ca fait trente ans à ma connaissance que tu ne millites plus dans un parti, quelqu'il soit. Et pas plus lo qu'un autre....

Je n''habite pas une île déserte,je sais lire même en français, et si je en suis pas dans un parti comme des dizaines de millions de gens en France,l vie des organisations se réclamant de la lutte de classes m'intéresse quelque peu. Et je n'en vois pas une qui me donne envie d'y militer, franchement. Au début du NPA, je suis allé voir une fois ou deux, je suis peut-être tombé sur des mauvais, mais franchement, on voit pas en quoi ça dépasse le syndicat
J'ai peut-être une vision extérieure, mais je ne me sens pas isolé pour autant, on est tout de même pas mal comme ça.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Toussaint le Dim 9 Déc - 16:50

LO se considere comme un courant du Mvt ouvrier

Je crois que tout est dit.
Je ne crois pas que l'on puisse juger de LO comme du NPA ou de la LCR qui ne se désignent pas comme un courant; le NPA se veut même rassembleur de plusieurs courants.

Perso, ce qui m'intéresse dans un congrès de LO, c'est de savoir ce qu'elle pense de la situation et de ses tâches, le reste regarde ses militants, s'ils partagent les fonctionnements et s'ils s'y sentent bien, ce n'est pas moi qui vais leur dire s'ils ont tort ou raison.

En revanche, sur ce qu'ils nous proposent à tous, là, je suppose qu'il y a matière à réflexion et débats, et c'est là l'essentiel. Le reste m'indiffère, le fonctionnement interne de LO est celui que font et acceptent ses militants, je ne vois rien d'autre à dire, à moins que LO soit une secte bureaucratique contre-révolutionnaire, ce qui serait pour le coup à démontrer, puisque personne ne le croit. Ce courant se regroupe et se donne un fonctionnement qui en tout cas, l'a préservé des dérives et des sépoukos auxquels certains se sont abandonnés. C'est déjà quelque chose, non? Ensuite, si leur fonctionnement déplaît et ne correspond pas aux conceptions de x ou y, je crois qu'il y a pléthore d'offre politique dans ce pays...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Dim 9 Déc - 18:08

Toussaint
Le reste m'indiffère, le fonctionnement interne de LO est celui que font et acceptent ses militants, je ne vois rien d'autre à dire, à moins que LO soit une secte bureaucratique contre-révolutionnaire, ce qui serait pour le coup à démontrer, puisque personne ne le croit. Ce courant se regroupe et se donne un fonctionnement qui en tout cas, l'a préservé des dérives et des sépoukos auxquels certains se sont abandonnés.
Non, on ne peut pas être indifférent au fonctionnement des organisations à vocation révolutionnaire, même si leurs militants s'y sentent bien. (Ceux qui ne s'y sentent pas bien ne le disent, en ce qui concerne LO, que lorsqu'ils sont partis ou ont été virés...). On ne peut pas être indifférent, car il ne s'agit pas d'une affaire "privée" comme le goût pour le rap ou le cinéma d'essai. Ce fonctionnement a toutes sortes de conséquences qui peuvent jouer un rôle, positif ou négatif, si une organisation gagne de l'influence.

"un fonctionnement qui en tout cas, l'a préservé des dérives et des sépoukos auxquels certains se sont abandonnés."

En ce qui concerne LO, cette protection a été toute relative. Les dirigeants de LO ont toujours défendu l'idée que leurs méthodes d'organisation constituaient une barrière de classe et les protégeaient de s dérives. L'histoire récente a montré qu'il n'en est rien. Certes les dérives ne se présentent pas de la même manière qu'à la LCR, au NPA ou au POI. Les individus ou groupes d'individus ne peuvent pas se mettre à raconter n'importe quoi. Mais la pression s'exerce néanmoins sur l'ensemble de l'organisation qui dérive de façon disciplinée et monolithique sans s'en rendre compte. Par exemple sur les questions des révoltes des jeunes de banlieue, de l'islamophobie ou des alliances municipales sans principe.

Comme tout corps social, en dehors des sectes coupées du monde, et LO n'est pas une secte, et quelles que soient ses méthodes de fonctionnement, une organisation ne peut pas échapper à ces pressions en plusieurs dizaines d'années d'existence. L'avantage de la culture du débat sur celle du monolithisme, c'est que le débat peut aussi constituer un garde-fou contre certaines dérives. Mais, bien évidemment, il peut aussi déboucher sur la paralysie, l'incohérence etc, comme le montre l'exemple du NPA. Mais je n'opposerais pas l'un à l'autre. Il faudrait arriver à faire mieux que ces deux extrêmes, mais j'avoue que je ne dispose pas de recette magique...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  vilenne le Lun 10 Déc - 10:24

L'avantage de la culture du débat sur celle du monolithisme, c'est que le débat peut aussi constituer un garde-fou contre certaines dérives
Bof, ça, c'est du blabla. LO n'est vacciné contre rien et ces dernières années ont montré qu'elle dérivait grave au contraire. Faut-il te rappeler ses dérives vers l'opportunisme électoraliste et le paternalisme colonial, sans compter que si elle se considère comme la seule orga dans le "vrai camp des travailleurs", elle continue à mettre aux calendes grecques toute velléité d'agrandir son orga et son champ d'action. La phrase fétiche de LO reste : "un jour, il faudra bien que les travailleurs se réveillent" et elle prend soin de ne pas faire sonner le réveil.


vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 10:30

vilenne a écrit:
L'avantage de la culture du débat sur celle du monolithisme, c'est que le débat peut aussi constituer un garde-fou contre certaines dérives
Bof, ça, c'est du blabla. LO n'est vacciné contre rien et ces dernières années ont montré qu'elle dérivait grave au contraire. Faut-il te rappeler ses dérives vers l'opportunisme électoraliste et le paternalisme colonial, sans compter que si elle se considère comme la seule orga dans le "vrai camp des travailleurs", elle continue à mettre aux calendes grecques toute velléité d'agrandir son orga et son champ d'action. La phrase fétiche de LO reste : "un jour, il faudra bien que les travailleurs se réveillent" et elle prend soin de ne pas faire sonner le réveil.
As-tu lu ce que j'ai écrit, Vilenne ? Shocked

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Vals le Lun 10 Déc - 11:05

verié2 a écrit:
vilenne a écrit:
L'avantage de la culture du débat sur celle du monolithisme, c'est que le débat peut aussi constituer un garde-fou contre certaines dérives
Bof, ça, c'est du blabla. LO n'est vacciné contre rien et ces dernières années ont montré qu'elle dérivait grave au contraire. Faut-il te rappeler ses dérives vers l'opportunisme électoraliste et le paternalisme colonial, sans compter que si elle se considère comme la seule orga dans le "vrai camp des travailleurs", elle continue à mettre aux calendes grecques toute velléité d'agrandir son orga et son champ d'action. La phrase fétiche de LO reste : "un jour, il faudra bien que les travailleurs se réveillent" et elle prend soin de ne pas faire sonner le réveil.
As-tu lu ce que j'ai écrit, Vilenne ? Shocked


Mais non, Vérié, t'as pas pas compris que la LO elle "dérive grave" et qu'elle prend soin de "ne pas faire sonner le réveil".....et qu'elle fait du "paternalisme colonial" .....paraitrait même qu'ils sont prêts à installer leur siège en Belgique pour payer moins d'impôts....
En tout cas ce qui est sûr, c'est que se dire anar, ça vaccine pas contre la connerie.... drunken
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  ottokar le Lun 10 Déc - 11:59

verié2 a écrit:
Mais l'organisation dérive de façon disciplinée et monolithique... Par exemple sur les questions des révoltes des jeunes de banlieue, de l'islamophobie ou des alliances municipales sans principe

Cela fait bien 30 ans, disons depuis qu'il a quitté LO (ou que LO l'a quitté) que Vérié dénonce les "dérives" de LO, sur la police, les élections, etc. auxquelles il a rajouté depuis une dizaine d'années les jeunes, l'islamophobie, les alliances municipales... On peut ne pas être d'accord avec telle ou telle prise de position de LO, mais si LO dérivait tant que cela, elle devrait être loin, maintenant, non ?

Or LO n'est pas devenue spécialement complaisante avec la gauche gouvernementale ou celle qui aimerait bien l'être (la soi-disant "gauche de la gauche"). D'ailleurs, la presse n'a retenu qu'un mot du Congrès de LO, la déclaration de Nathalie Arthaud comme quoi "ce gouvernement est l'ennemi des travailleurs"...

Quelle dérive et quelle complaisance par rapport à l'époque où LO votait Mitterrand "sans réserve" (ajoutant "mais sans illusion") !

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 13:07

Ottokar
Cela fait bien 30 ans, disons depuis qu'il a quitté LO (ou que LO l'a quitté) que Vérié dénonce les "dérives" de LO, sur la police, les élections, etc. auxquelles il a rajouté depuis une dizaine d'années les jeunes, l'islamophobie, les alliances municipales... On peut ne pas être d'accord avec telle ou telle prise de position de LO, mais si LO dérivait tant que cela, elle devrait être loin, maintenant, non ?
En effet, il faut distinguer les divergences plus ou moins constantes des changements de position de LO :
-Sur l'attitude par rapport à la police, et d'une manière générale par rapport aux forces répressives de l'appareil d'Etat, on pouvait en effet déjà critiquer des articles assez équivoques de LO. Mais je ne crois pas que LO aurait soutenu une grève de gardiens de prison comme s'il s'agissait de postiers ou de cheminots, comme LO l'a fait récemment.

-Sur les élections municipales, LO a bel et bien dérivé et changé radicalement de position et fait ce qu'elle reprochait depuis longtemps de façon virulente à la LCR, c'est à dire des alliances sans principe avec le PCF et le PS.

-Sur les révoltes des jeunes, il y a aussi un changement radical de position entre l'attitude de LO lors des émeutes de Vaux en Velun de 1979 et celle vis à vis des émeutes d'octobre de 2005, suite à la mort de deux jeunes poursuivis par la police dans un transformateur EDF de Clichy sous Bois. Bien que ces différentes émeutes soient rigoureusement de même nature.

-Quant à la question de l'islamophobie, elle ne se posait pas dans les années 70...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  ottokar le Lun 10 Déc - 15:48

je m'en voudrais de relancer (avec Vérié il est vain d'espérer qu'il vous écoute et ne réponde pas) mais je remarque simplement qui'l fait référence à ce qui aurait amené aux dérives qu'il dénonce, alors que je parlais de l'attiude de LO APRES les supposées dérives. Et que ces "dérives" qui remontent d'après Vérié à 5 ou 10 ans pour les plus récentes n'ont pas entraîné de changements majeurs dans les attitudes politiques de LO.

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 10 Déc - 15:55

ces "dérives" qui remontent d'après Vérié à 5 ou 10 ans pour les plus récentes n'ont pas entraîné de changements majeurs dans les attitudes politiques de LO.
Si, bien entendu ! On peut le voir dans ce qui constitue le "coeur" de son intervention politique, à savoir l'intervention dans les boites, et plus particuliérement dans les boites en luttes. Or je ne trouve AUCUNE différence entre l'intevention des camarades de LO dans les boites où ils sont particuliérement bien implantés, (à Citroen, par exemple) et celle que pourraient avoir des millitants CGT pcf "honnètes" (c'est a dire pas "totalement" bouffé par la bureaucratie) De fait, le comportement de quelqu'un comme Xavier MATHIEU dont le comportement est mille fois plus pret de celui d'un révolutionnaire que celui de Jean Pierre Mercier. Et ne parlons même pas de l'étonnant silence de nos camarade sur la gestion de villes ou ils se sont fait élire via leur participation a une liste parfois bourgeoise (avec le ps)


Dernière édition par gérard menvussa le Lun 10 Déc - 16:14, édité 1 fois
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  vilenne le Lun 10 Déc - 16:10

verié2 a écrit:
vilenne a écrit:
L'avantage de la culture du débat sur celle du monolithisme, c'est que le débat peut aussi constituer un garde-fou contre certaines dérives
Bof, ça, c'est du blabla. LO n'est vacciné contre rien et ces dernières années ont montré qu'elle dérivait grave au contraire. Faut-il te rappeler ses dérives vers l'opportunisme électoraliste et le paternalisme colonial, sans compter que si elle se considère comme la seule orga dans le "vrai camp des travailleurs", elle continue à mettre aux calendes grecques toute velléité d'agrandir son orga et son champ d'action. La phrase fétiche de LO reste : "un jour, il faudra bien que les travailleurs se réveillent" et elle prend soin de ne pas faire sonner le réveil.
As-tu lu ce que j'ai écrit, Vilenne ? Shocked
Effectivement, je n'avais lu que la conclusion. Jsuis d'autant plus impardonnable que tu cites les dérives que je cite.

Toutes mes scuses Vérié.

NB pour Gérard : tu t'es pas planté sur la dernière phrase de ton post ? T'as pas mis un "comme" à la place d'un "que" ?

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 10 Déc - 16:12

Tout a fait : c'est corrigé !
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  le glode le Lun 10 Déc - 16:25

De fait, le comportement de quelqu'un comme Xavier MATHIEU dont le comportement est mille fois plus pret de celui d'un révolutionnaire que celui de Jean Pierre Mercier.
Dans ses interviews, Xavier Mathieu dit pourtant que la meilleure décision que les Conti aient prise dans leur lutte, c'est d'avoir demandé l'aide de Roland Szpirko... dirigeant de LO.

le glode

Messages : 121
Date d'inscription : 10/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  gérard menvussa le Lun 10 Déc - 16:55

Il a sans doute raison. Il faut croire que les militants plus jeunes de l'Union communiste (t) sont d'une autre trempe....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 17:40

Gérard Ménussa
De fait, le comportement de quelqu'un comme Xavier MATHIEU dont le comportement est mille fois plus pret de celui d'un révolutionnaire que celui de Jean Pierre Mercier.
Il faut nuancer ce genre d'affirmation à l'emporte-pièce. D'une part il faut effectivement reconnaître l'importance de l'aide que LO a apporté aux Contis et à Xavier Mathieu ; d'autre part, il faut comprendre que Mathieu était porté par une lutte vigoureuse de ses collègues, ce qui n'est pas le cas de Mercier à PSA, où les grévistes sont ultra-minoritaires.

Au niveau du langage, Mercier ne parle pas très différemment de Edouard Martin, délégué CFDT de Florange Arcelor Mittal. Il y a des tournures corporatistes, syndicalistes traditionnelles dans les discours de ces deux militants. Ce qu'on peut avant tout leur reprocher, c'est de ne parler que de leur boîte, sans mettre en avant la nécessité d'une riposte générale, d'une coordination des luttes. Toutefois, sur le terrain, LO a vraiment essayé d'organiser des travailleurs, a mis en place un comité de grève lors de la grève précédente etc. Son comportement concret est donc sensiblement différent de celui d'une CGT "honnête et combative". Ce qui ne signifie pas que ses militants soient à l'abri des critiques et des bavures, comme le montre le triste incident du refus de parole à Poutou...

Mais, si vraiment une lutte d'ampleur se déclenche chez PSA Aulnay, nous serons davantage en mesure de porter un jugement sur la politique de LO au sein de la CGT...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Toussaint le Lun 10 Déc - 18:15

le triste incident du refus de parole à Poutou...

Shocked De quoi parles-tu?
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 18:34

Toussaint a écrit:
le triste incident du refus de parole à Poutou...

Shocked De quoi parles-tu?
Du refus de donner la parole à Poutou lors d'un rassemblement de soutien à PSA, à Aulnay, par les responsables syndicaux organisateurs, dont ceux de la CGT-PSA Aulnay. Ce sujet a été abondamment exposé et discuté sur le fil "Automobile, lutte des travailleurs".

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le congrès de Lutte Ouvrière

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum