Philippe Poutou

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faisons le proces du capitalisme

Message  Roseau le Ven 9 Sep - 3:19

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Sam 10 Sep - 15:36

Faire le procès du capitalisme, ça n'est certainement pas l'exproprier, surtout si les travailleurs sont résignés (n'est-ce pas plutôt le NPA qui est résigné?) et si l'ordre du jour c'est plutôt la construction d'une réseau qu'un véritable parti dont Poutou ( dernière déclaration dans "Libération") ne voit pas vraiment la nécessité!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Sam 10 Sep - 16:46


MDR
Toujours la méthode schivardienne qui le fait condamner comme sectaire parasite sur tous les fils... Very Happy
Philippe parle de réseau pour la structuration des indignés, pas du NPA
http://www.npa2009.org/content/%C2%ABle-climat-social-est-domin%C3%A9-par-la-r%C3%A9signation%C2%BB-philippe-poutou-sur-lib%C3%A9fr
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Sam 10 Sep - 17:38

Pas du tout, il se pose clairement la question dans "Libération" de la nécessité d'un parti et s'il ne serait pas préférable de mettre en place un réseau, style "les indignés", c'est à dire un mouvement non délimité politiquement.

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Sam 10 Sep - 18:03

Un mouvement non délimité politiquement comme le POI par exemple ?

Plus sérieusement, voilà ce qu'il dit :

Le NPA semble assez peu audible sur la crise, comment peut-il porter plus efficacement son message?

La difficulté c'est qu'on a les idées, les arguments, les chiffres, mais il y a un climat social dominé par la résignation. C'est flagrant dans les usines. Tout le monde est d'accord pour dire que le climat est pourri, mais personne ne pense que c'est possible de changer la donne. Il faut redonner de l'espoir aux gens. Ce qui serait bien, c'est qu'il y ait des luttes sociales pendant la campagne. Une idée n'est convaincante que si elle est accaparée par des millions de gens. On peut dire qu'il faut taxer les riches. Même Mélenchon, Aubry ou Hollande le disent. Ca ne coûte rien, c'est devenu à la mode. Mais ça sera différent le jour il y aura des millions de gens dans la rue qui diront: «oui, il faut taxer les riches!». Là ça aura de la gueule.

Au NPA, vous prenez souvent comme référence le mouvement des «indignés». Pourquoi?

Ce qui se passe en Grèce ou en Espagne c'est enthousiasmant. Ça n'a pas marché chez nous à cause de l'échec de la mobilisation des retraites. On paye cher cette défaite de novembre dernier: le décalage qu'il y a pu avoir entre l'importance de la mobilisation et l'échec total au niveau des résultats a démoralisé les gens. Ça a renforcé l'idée qu'on ne peut pas faire grand chose.

Mais le mouvement des indignés a ses qualités et ses défauts. Sa force réside dans le côté «on y va et on se débarrasse de toute les conneries de partis etc.». Ils rejettent les structures, les banderoles. Pour l'instant, le mouvement a la pêche, mais à un moment, il va devoir se renforcer, se coordonner. L'avantage d'un parti c'est qu'il peut centraliser ou coordonner les discussions. Je ne dis pas qu'un parti est nécessaire, mais il faut un réseau militant, il faut qu'il y ait une structure qui se mette en place. Le problème des indignés c'est qu'à force de rejeter la structuration du mouvement, ils risquent de manquer de solutions. Mais tout reste possible, car ils possèdent une grande capacité à réinventer et à imaginer de nouvelles choses.

Il est parfaitement clair dans la discussion c'est qu'il s'agit de la lutte dans laquelle il n'est pas forcément "nécessaire" d'avoir un parti, mais dans lequel il doit exister au moins un réseau militant, une coordination... Il a parfaitement raison, notre camarade ! Sinon, ça veut dire que pour qu'il y ait un mouvement social en france il faut absolument "des partis" ? Eh bien, on aurait jamais fait la commune a ce momment...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Dim 11 Sep - 19:32

C'est justement pour cela que la Commune à échoué, en l'absence d'un parti révolutionnaire, et aussi du fait des conditions objectives: croissance des forces productives, deux différences majeures avec Octobre 17!
Quant à la politique du POI, compare simplement sa dernière déclaration avec la "bouillie de chat" proposée par le NPA ou par LO !!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Crapulerie de la direction du POI

Message  Roseau le Dim 11 Sep - 21:11

Parlons en de cette déclartion de la Direction du POI
Tous les candidats, sous une forme ou sous une autre, s’engagent à appliquer les injonctions du FMI, c’est-à-dire à réduire les déficits publics et rembourser la dette,
Ou le NPA s'engagent à
1) réduire les déficits publics
2) rembourser la dette
Toujours aucune source, malgré les demandes.
Méthode habatuelle de la secte.
Schivardise à bannir du mouvement ouvrier... Very Happy
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Dim 11 Sep - 21:48

erouville a écrit:C'est justement pour cela que la Commune à échoué, en l'absence d'un parti révolutionnaire, et aussi du fait des conditions objectives: croissance des forces productives, deux différences majeures avec Octobre 17!
Quant à la politique du POI, compare simplement sa dernière déclaration avec la "bouillie de chat" proposée par le NPA ou par LO !!

La commune a échoué, certe ! Mais c'est le DERNIER exemple d'une intervention révolutionnaire en france... D'ou l'importance d'un "réseau militant". Que cela ne soit pas suffisant, on est d'accord ! Mais c'est nécessaire... Et on ne construra pas le "parti" sans construire d'abord (ou ensemble) le "réseau"... Qui ne se confondent pas...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Lun 12 Sep - 8:34

erouville a écrit:C'est justement pour cela que la Commune à échoué, en l'absence d'un parti révolutionnaire, et aussi du fait des conditions objectives: croissance des forces productives, deux différences majeures avec Octobre 17!
Quant à la politique du POI, compare simplement sa dernière déclaration avec la "bouillie de chat" proposée par le NPA ou par LO !!

Il manque et des partis de l'émancipation sociale et le développement d'organisations de masse, de résistance, démocratiques et centralisée.

Les questions d'organisation sont essentielles actuellement et l'automne dernier a montré ce qu'il en coutait de n'avoir pas d'organisation des masses ayant l'autorité et la centralité pour porter une grève générale.

Les deux aspects, parti et organisation de résistance et de masse n'ont jamais été tout aussi importants les uns et les autres.

Vouloir mettre l'accent sur l"un au détriment de l'autre c'est une mauvaise appréciation des problèmes politiques actuels. C'est même dans les gènes du parti qu'il nous faut de s'atteler aux tâches de construction de l'organisation de résistance et de masse de la classe ouvrière au sens large.

Réduire à une crise de direction est insuffisant et ne permet pas de faire différence entre une situation où la classe ouvrière est très organisée par de puissants partis réformistes avec la situation actuelle où les partis réformistes n'organisent plus la classe ouvrière, n'ont aucune autorité dessus, où il y a 10 factions syndicales nomenclaturisées ayant toutes ensemble la moitié des adhérents de la seule CGIL italienne, et toutes ensemble probablement plus de permanents que le syndicat social-démocrate allemand.

La question de l'organisation des résistances est une question majeure actuellement. Et la France concentre plus que partout ailleurs en Europe une crise aigüe sur cette question.

C'est une faiblesse et en même temps une chance.

Pour les forces productives, moi qui croyait qu'elles avaient cessé de croitre dés l'apparition de l'Homo erectus....
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

video visite Fralib

Message  Roseau le Mar 13 Sep - 16:40

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Gayraud de Mazars le Mer 14 Sep - 22:17

Salut camarades,

J'avais quelques questions très pratiques en fait sur la campagne de Philippe Poutou :

Existe - t - il un calendrier précis des meetings publics de Poutou pour en savoir un peu plus, je dois avouer que je n'ai pas cherché, j'ai simplement vu pour Nathalie Arthaud ? Si quelqu'un a entendu parler d'un passage vers Dijon ?

Et où en est la campagne de signatures des maires pour le NPA ? Si vous avez des échos ou des impressions ?

Cela serait bien que le fil redeviennent lisible et pas que celui - là d'ailleurs, il existe aussi une cafétariat, il est vrai que sur la question de la tenue, Roseau a raison... Laughing

Fraternellement,
GdM

avatar
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 49
Localisation : En Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  chejuanito le Jeu 15 Sep - 7:38

Pour l'instant, des meetings sont prévus à Bordeaux, Paris, Rouen. Pas encore à Dijon. Mais ce n'est que le début.
avatar
chejuanito

Messages : 568
Date d'inscription : 08/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un président de plus touché par l'anosognosie !

Message  Roseau le Jeu 15 Sep - 17:09

Déclaration de Philippe Poutou.

jeudi 15 septembre 2011
La mise en scène du discours de Sarkozy et de Cameron, au côté du Conseil national de transition (CNT), ne suffira pas à faire oublier le vrai visage de la politique impérialiste française. Leur intervention militaire est aujourd'hui chèrement monnayée contre de juteuses parts de marché dans la reconstruction et le pétrole lybien. Cameron et Sarkozy n'ont rien de libérateurs auprès des peuples arabes en révolution.

Sarkozy, lui, semble emboiter le pas à Chirac. Il perd la mémoire mais en plein mandat cette fois. Oublié la tente de Khadafi et la main serrée sur le perron de l'Elysée.

Oui, après Ben Ali et Moubarak, un nouveau dictateur est tombé. Le vent des révolutions arabes souffle toujours et affronte dans leur périple le monstre à deux têtes de la contre-révolution : celui des dictatures en place et des puissances occidentales qui n'ont pas, dans la région, pour but de satisfaire les intérêts des peuples mais bien d'accroître leurs profits.

Le 15 septembre 2011.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  nico37 le Dim 18 Sep - 0:04

PHILIPPE POUTOU CHEZ FRALIB Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 115 (15/09/11)

C’est en terrain de connaissance que Philippe se retrouve vendredi 9 septembre à Gémenos (Bouches-du-Rhône) près d’Aubagne. Sa route a déjà croisé celle des Fralib au Havre l’an passé et les militants du NPA sont aux côtés des salariés de la filiale du groupe Unilever depuis des mois avec deux visites d’Olivier Besancenot.

Avec les militants de la CGT et les salariés, les discussions tournent autour des questions de l’heure. Le PSE est engagé avec l’envoi d’une centaine de lettres de licenciement qui accroît les risques de division, de dispersion des préoccupations. Dans le même temps, le boycott de la marque Lipton et l’occupation du site font pression sur Unilever afin de permettre une reprise de l’activité sur le site.

Tout en multipliant les actions de popularisation, les syndicalistes maintiennent une pression juridique et d’expertise sur Unilever pour mettre en évidence le caractère totalement injustifié de la fermeture d’un site parfaitement rentable.

Entre deux débats, le tour de l’usine déclenche, comme sur d’autres sites, le sentiment de gâchis devant des machines modernes, souvent améliorées grâce au savoir-faire des salariés, la parfaite connaissance de la production par les travailleurs. Et même des idées sur des produits meilleurs, plus naturels. C’est sûr, on voit bien qu’on pourrait facilement se passer des chefs, des patrons et des actionnaires. D’ailleurs, l’existence de stock de matières premières et le maintien de l’outil de production suggère à chacun une possible reprise « militante » de la production.

La présence de la presse locale et d’un ancien de Nestlé et de Net Cacao attestent de l’écho de la lutte des Fralib et de la présence permanente et reconnue des militants du NPA.

Le débat s’oriente vers les réponses à la crise, aux licenciements. Les salariés de Fralib sont conscients de la difficulté à gagner « tout seuls », de la nécessité non seulement de la combativité, de la solidarité mais aussi de la coordination des luttes. Philippe, reprenant l’exemple de Ford, insiste sur l’importance des soutiens autour de l’entreprise. Il développe l’idée que l’on ne gagnera pas boîte par boîte et que le début de la solution est dans la constitution d’un rapport de forces global, national, sur la question des licenciements comme sur le refus de payer leur crise. Les capacités de mobilisation des travailleurs à Fralib comme dans d’autres entreprises montrent que non seulement on peut résister mais aussi prendre nos affaires en main dans le cadre d’un autre système où les choix seront faits en fonction des besoins de la majorité, en fonction du respect de la santé de la population, des exigences écologiques. Tout le monde est bien d’accord et est bien décidé à se revoir, élections ou pas.

Robert Pelletier

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Aux 4 vérités

Message  Roseau le Lun 19 Sep - 21:32

http://www.npa2009.org/npa-tv/2174/all/28364
L'AFP est passée à côté du message principal, la conclusion de Philippe:
"La seule solution pour sortir de la crise, c'est des millions de gens qui se battront dans la rue."

Compte-rendu AFP-
Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste à la présidentielle, a parlé lundi d'"un côté assez écoeurant", depuis le début de l'affaire DSK, en refusant tout conseil économique émanant de l'ex-directeur général du FMI.
L'ouvrier bordelais et candidat, qui n'a pas vu l'intervention de DSK sur TF1 car il était en route pour Paris - mais "les copains m'ont fait un compt rendu" -, a observé sur France 2 qu'on parle "toujours de présumé innocent mais jamais de la présumée victime. C'est toujours la faute des femmes, c'est elles qui provoquent, ou c'est un coup monté".
"C'est ça qui est écoeurant, parce qu'il y a une réalité : la violence faite aux femmes, le mépris qui existe envers les femmes, que ce soit les responsables politiques de droite ou de gauche", a estimé M. Poutou.
"Ses conseils, qu'il se les garde !", a lancé le candidat trotskiste à propos des avis de M. Strauss-Kahn sur la crise. "En plus de ses histoire personnelles, il a assumé une politique anti-sociale et de pauvreté qui se développe sur la planète. Qu'il reste là où il est".
Interrogé sur la primaire socialiste, le candidat d'extrême gauche a admis que le discours d'Arnaud Montebourg "semble plus proche de ce que nous, on peut dire". Mais "ils ont tous voté le même programme", programme "qui accepte la dictature des marchés". "Qu'ils se débrouillent entre eux !


Dernière édition par Roseau le Lun 19 Sep - 21:42, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Lun 19 Sep - 21:36

DSK: interview "écœurante" (Poutou)
AFP Publié le 19/09/2011 à 10:59


Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste à la présidentielle, a parlé lundi d'"un côté assez écoeurant", depuis le début de l'affaire DSK, en refusant tout conseil économique émanant de l'ex-directeur général du FMI.

L'ouvrier bordelais et candidat, qui n'a pas vu l'intervention de DSK sur TF1 car il était en route pour Paris - mais "les copains m'ont fait un compte rendu" -, a observé sur France 2 qu'on parle "toujours de présumé innocent mais jamais de la présumée victime. C'est toujours la faute des femmes, c'est elles qui provoquent, ou c'est un coup monté".

"C'est ça qui est écoeurant, parce qu'il y a une réalité : la violence faite aux femmes, le mépris qui existe envers les femmes, que ce soit les responsables politiques de droite ou de gauche", a estimé Philippe Poutou.

"Qu'il reste là où il est!"

"Ses conseils, qu'il se les garde !", a lancé le candidat trotskiste à propos des avis de Dominique Strauss-Kahn sur la crise. "En plus de ses histoires personnelles, il a assumé une politique anti-sociale et de pauvreté qui se développe sur la planète. Qu'il reste là où il est".

Interrogé sur la primaire socialiste, le candidat d'extrême gauche a admis que le discours d'Arnaud Montebourg "semble plus proche de ce que nous, on peut dire". Mais "ils ont tous voté le même programme", programme "qui accepte la dictature des marchés". "Qu'ils se débrouillent entre eux !"
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Mer 21 Sep - 9:11

Déclaration de Philippe Poutou. La dictature des agences de notation continue.
mardi 20 septembre 2011

L'agence de notation « Standard and Poors » vient de rabaisser la note de la dette italienne qui passe de A+ à A.
Par ce déclassement touchant l'Italie, l'agence de notation donne des armes supplémentaires à Silvio Berlusconi et à son gouvernement pour accentuer sa politique d'austérité à l'égard des travailleurs et de la population, baisser les salaires, les pensions de retraite, augmenter le chômage et la précarité, détruire les services publics.
Déjà, deux plans successifs en juillet et en août pour un montant d'environ 100 milliards d'euros ont entrainé le relèvement de la TVA, des hausses d'impôts, une baisse des dépenses publiques et un allongement des cotisations retraite pour les femmes dans le privé.
La véritable dictature exercée par les agences de notation sur les politiques économiques et sociales sert de justificatif aux pouvoirs en place en Europe pour intensifier leur politique d'austérité.
Ce n'est ni aux salariés, ni aux classes populaires, de payer la crise du capitalisme.
En Italie, en Grèce, en Espagne, partout en Europe, il faut construire une riposte unitaire, un mouvement d'ensemble pour refuser de payer la crise.
Le 20 septembre 2011.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Video aux Fonderies du Poitou

Message  Roseau le Ven 23 Sep - 4:45

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Sam 24 Sep - 11:52

Un des arguments pour des signatures en faveur de Poutou est la fait que le NPA est pour l'annulation de la dette publique et c'est notable pour un tas de collectivités qui se sont endettés jusqu’au cou.

Avoir un parti au moins, dans la présidentielle, qui est clair sur la dette publique qui sert tout autant de prétexte pour s'attaquer aux services publics municipaux qu'au niveau de l'état de s’attaquer aux travailleurs globalement, est une chose importante.

Ce qui se joue c'est un peu de ce qu'il y a dans l'assiette des petits dans les cantines, entre autres.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Sam 24 Sep - 12:46

Où peut mener l'opportunisme !!

Parfois on parle d'annulation, parfois de moratoire, parfois d'audit sur la dette publique!!!
Et tiens, on se préoccupe maintenant des communes quand il s'agit de récolter des signatures!! Quand je disais que la disparition des communes souhaitée par l'Union européenne était entre autres un moyen pour casser les service publics, on se mettait à 10 pour m'insulter!!!
OUI, il y a un parti, très clair depuis le début sur ces 2 questions, c'est le POI! Que les participants honnêtes sur ce forum le rejoignent, cela leur évitera vraiment de perdre leur temps avec les opportunistes et les laudateurs de l'Union européenne .

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Vals le Sam 24 Sep - 13:17

erouville a écrit:
OUI, il y a un parti, très clair depuis le début sur ces 2 questions, c'est le POI! Que les participants honnêtes sur ce forum le rejoignent, cela leur évitera vraiment de perdre leur temps avec les opportunistes et les laudateurs de l'Union européenne .

"La Ré-publique nous appelle,
Sachons vaincre et sachons mourrir..
Un Français doit viiivre pour EEEElllle,
Pour Elle, un Français doit mourrir....." king
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Sam 24 Sep - 13:51

Vals Aujourd'hui à 13:17

erouville a écrit:
OUI, il y a un parti, très clair depuis le début sur ces 2 questions, c'est le POI! Que les participants honnêtes sur ce forum le rejoignent, cela leur évitera vraiment de perdre leur temps avec les opportunistes et les laudateurs de l'Union européenne .


"La Ré-publique nous appelle,
Sachons vaincre et sachons mourrir..
Un Français doit viiivre pour EEEElllle,
Pour Elle, un Français doit mourrir....." king
Razz Laughing bounce

100% Vals pour le coup...


erouville a écrit:Où peut mener l'opportunisme !!

Parfois on parle d'annulation, parfois de moratoire, parfois d'audit sur la dette publique!!!
Et tiens, on se préoccupe maintenant des communes quand il s'agit de récolter des signatures!! Quand je disais que la disparition des communes souhaitée par l'Union européenne était entre autres un moyen pour casser les service publics, on se mettait à 10 pour m'insulter!!!
OUI, il y a un parti, très clair depuis le début sur ces 2 questions, c'est le POI! Que les participants honnêtes sur ce forum le rejoignent, cela leur évitera vraiment de perdre leur temps avec les opportunistes et les laudateurs de l'Union européenne .

La question d'être pour l'annulation de la dette publique, y compris la dette des collectivités locales qui sert de prétexte pour vider les assiettes des tout-petits dans les cantines ne ressort pas d'un suçage des maires comme membres de l'appareil d'état bourgeois (la position et l'opportunisme du POI là dessus).

Une partie des maires peut être sensible à ces contradictions et penser qu'une candidature Poutou, par sa clarté sur la question de la dette publique, peut mettre la pression sur cette question .

Cela ne ressort pas du cirage de pompes d'un morceau de l'appareil d'état comme la déviation petite-bourgeoise faite par le POI quand son candidat s'est proclamé candidat des maires.

Cela ressort d'une bataille pour limiter, bloquer et réduire la plus-valus de la bourgeoise, de défendre la part populaire et se mettre en capacité de contre-attaquer pour mettre en cause le capitalisme.

S'attaquer à la dette' illégitime des collectivités est un élément de la défense populaire de notre camp. Ca ne ressort pas d'un appui à un morceau de l'appareil d'état .

Il n'y a pas lieu de se priver de cet argument pour récolter des signatures de maires.

Sur la question de savoir si, dans le cadre d'une bataille unitaire, il faut une bataille demandant d'abord un moratoire et un audit relève d'aspects tactiques.

L'essentiel sur la question de la dette étant d'en populariser largement les mécanismes, d'être clair au fond : elle est illégitime et n'a pas à être payée.

Au travers de quel mécanisme argumentaire et processus ? cela relève de questions tactiques.

Mais il est clair que des maires, dans le cadre de leurs logiques propres, et sur la question des dettes des collectivités, de l'obtention de prêts, ont plus d’intérêts, pour beaucoup, à ce que des candidats pour l'annulation de la dette (et commencer par "on arrête de payer, tout de suite...") soient présents aux présidentielles.

Plutôt que des contorsions autour du FdG qui a des flous coupables sur ces questions (comme la déclaration de la FASE là dessus qui est pour un ré-échelonnement ) sans compter les differents partis de droite ou fachos mineurs ou majeurs qui, quand il est question concrète de la dette font marmotte sur sa légitimité.

Et évidemment contre les partis du CAC 40 (UMP-PS-EEV).

Oui, pour un maire honnête d'une collectivité endettée il est utile que Poutou puisse se présenter, ça ne signifie pas que ce dernier soit pour ce morceau d'état bourgeois , ni rien d'autre.

Mais une voix de plus sur la dette , quand les télés-sarkos seront obligés de donner des temps de parole comparables à tous les candidats , sera utile pour remplir l'assiette des petits dans les cantines.

La candidature Poutou c'est cela aussi et je fais partie de ceux qui pensent que plusieurs voix d'extrème gauche servent plus qu'une seule aux présidentielles.

La candidature Poutou c'est non à la dette publique, des prêts usuriers des banques, y compris la dette publique des mairies.

C'est l'arrêt tout de suite de payer .

Et il n'y en a pas beaucoup sur ce terrain. Et la propagande sur ce terrain est extremement importante.

Un maire non vendu, étranglé par la dette de sa commune, a tout intérêt à une candidature Poutou.

Il ne me dérange pas que cet argument soit utilisé aussi par le POI ou LO. Cela nous permettra de taper sur ce clou extrêmement important et sur lequel le FdG fait des vagues (c'est là leur problème mais si la gauche révolutionnaire cogne sur ce terrain, ils seront obligé à l'inflexion au moins verbale de leurs positions).

L'avenir sur la question des dettes publiques va faire l'objet de batailles chaotiques et monstrueuses dans nos sociétés, à la grecque, avant ou après la présidentielle, toutes les flèches sont utiles.

Permettre à Poutou d'être présent aux présidentielles c'est contribuer à la bataille pour remplir les assiettes des tout-petits dans les cantines , permettre de défendre les conquêtes sociales , y compris au niveau des collectivités locales.


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Sam 24 Sep - 17:02

Ce n'est pas en répétant 10 fois que les communes font partie de l'appareil d'Etat bourgeois que ça en fait une vérité ( je sais bien que Goebbels disait "répétez 100 fois un mensonge, vous en faites une vérité", il ne faut pas prendre les gens pour des imbéciles!) La preuve, c'est que c'est l'appareil d'Etat bourgeois lui-même sur injonction de l'Union européenne qui détruit les communes ( Union européenne que vous voulez réorienter c'est à dire en réalité conserver-c'est tout ce qui compte pour les bourgeoisies européennes!- alors que c'est la principale force de frappe de démolition des communes et donc des services publics!) .
A-t-on déjà vu un Etat bourgeois se suicider !!!

Mais quand le NPA se félicite du soutien de Sarkozy en 2007 à Besancenot, c'est peut-être pas du racolage de l'Etat bourgeois?
Non, un maire n'a aucun intérêt aux candidatures du NPA et de LO qui veulent conserver l'Union européenne et l'euro....Ton discours est un baratin opportuniste de quelqu'un qui se couche devant les bourgeoisies européennes!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum