Voir le deal
179.99 €

Conférence de préparation à la Grève Générale

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Ven 15 Nov - 16:50

barnum a écrit: niveau de conscience ACTUELLE des masses

Il a bon dos le niveau politique des masses à leur vendre des maisons avec des murs mais pas de toit.

A les appeler à se réunir en assemblée générale afin d'y élire des délégués, voir des comités de grève, sans leurs expliquer ce à quoi vont servir leurs délégués.

Mais c'est vrai, le niveau politique des gilets jaunes ne leur permet pas de faire une distinction entres des ronds points disséminés et impuissants, et une assemblée de leurs assemblées appelant à rejoindre la grève du 05 décembre !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Ven 15 Nov - 17:05

barnum a écrit:

Tous les pays dominés économiquement mettent en avant "système dégage", "Assemblée constituante souveraine".... Liban, Chili, Algérie, Soudan.

Doucement, doucement avec ce type de simplification qui t'arrange bien !

C'est quoi ce "pays" en lieu et place d'organisations politiques bien réelles ?

Ce n'est pas un pays, simple abstraction creuse, qui met en avant des mots ordre comme celui de "système dégage" ou "constituante", mais des classes sociales opprimées et exploitées, sous l'influence de directions d'organisations politiques ( partis, syndicats ) bien réelles.

A la limite on peut concevoir, comme pendant les révolutions arabes, un mouvement spontanée de ces masses, avec jaillissant des flancs de ces laissés pour compte, de ces cocus de l'histoire " système dégage " !

Mais ce spontanéisme s’arrête là.

La revendication Constituante elle, vient des milieux intellectuels, des milieux politiques.

C'est une proposition politique, rien d'autre.

Et la faiblesse de ce mot ordre de Constituante, c'est qu'il ne nous fait pas sortir du système électoral de la démocratie bourgeoisie, il nous y replonge !

Veux tu me faire croire qu'au Liban, Chili, Algérie, Soudan et maintenant Bolivie, les forces politiques soutenant ce mot ordre, pensent socialisme et dictature du prolétariat ?

Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Ven 15 Nov - 17:23

barnum a écrit: et en France, dans une situation qui reste pour l'instant pré-révolutionnaire, donc formellement encore non révolutionnaire, la volonté d'en finir avec Macron et la Cinquième république bonapartiste est très très forte et donc la réponse politique immédiate comme réponse transitoire de Constituante souveraine (mot d'ordre démocratique, proportionnelle intégrale avec les travailleurs immigrés et les jeunes de 16-17ans, en référence à l'Assemblée constituante de la Révolution française, s'appuyant sur les sections populaires de base, les comités des Jacobins...) à partir de comités d'usines, de services, de facs, de lycées, de quartiers, de villages.... de délégués élus, mandatés, révocables...

De ta part un simple postulat politique.

Pourquoi un rejet "très très fort" de la V République débouche-t-il sur une attente très très forte d'une Constituante souveraine ?

C'est un parti pris de votre part, rien d'autre !

Je pourrais tout autant affirmer d'une attente très très forte d'une dictature du prolétariat, mais à la différence de toi, je ne dis pas ça.

Je me contente de dire qu'il y a une attente très très forte des masses populaires et du prolétariat, d'une victoire contre Macron quant à ce énième projet de loi sur les retraites.

Ceux qui veulent l'unité doivent faire très attention à ne pas associer le rejet de Macron et le mot ordre fédérateur de retrait, confusion qui affaiblit cette unité, parce que beaucoup de travailleurs considèrent à tord ou à raison, là n'est pas le problème, que chasser Macron c'est offrir le pouvoir à Lepen.

Ceux qui veulent réellement donner les armes nécessaires aux masses laborieuses et au prolétariat, pour obtenir le retrait du projet de loi retraite de Macron, doivent immédiatement dénoncer les mouvements multiples anarchistes et faire de l'agitation sur le mot ordre de centralisation du mouvement.

Assumer leur volonté d'être des avant gardistes et affirmer haut et fort que ce n'est pas le mouvement qui fait le centre, mais le centre qui fait le mouvement !

Toujours et en toute circonstance, c'est la tête qui donne de la force aux jambes.

A tête débile, corps débile !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Ven 15 Nov - 18:22

Ne te fais pas plus bête que tu ne l'es !! La constituante souveraine, dans le PROGRAMME DE TRANSITION, est un mot d'ordre essentiel POUR les pays dominés (et non pas bien sûr pas un mot d'ordre des pays en question, toutes classes confondues !!) pour la mobilisation révolutionnaire des peuples, comme transition (là encore par rapport à leur niveau de conscience) vers le Gouvernement ouvrier.

"La revendication Constituante elle, vient des milieux intellectuels, des milieux politiques". NON, elle vient de Trotsky lui-même!
Et elle devient un mot d'ordre politique central avec "système dégage" en Algérie, au Chili, au Liban, au Soudan....

En aucun cas la constituante n'a le sens de la mise en place (dans les pays dominés économiquement) ou de la restauration ( pour la France) de la démocratie parlementaire mais là encore comme conscience transitoire vers le pouvoir des soviets et le gouvernement ouvrier AVANT l'explosion révolutionnaire (dans le sens d'en finir avec Macron et les institutions monarchiques)!! C'est pour cette raison qu'à l'approche du 5 décembre , nous mettons essentiellement en avant gréve générale illimitée, comités de préparation à cette grève générale pour les comités de grève de demain et leur centralisation, en finir avec Macron et ses contre-réformes, Gouvernement ouvrier et, dans ce processus, construction du parti révolutionnaire.

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Sam 16 Nov - 11:24

barnum a écrit:Ne te fais pas plus bête que tu ne l'es !! La constituante souveraine, dans le PROGRAMME DE TRANSITION, est un mot d'ordre essentiel POUR les pays dominés

On est d'accord ... pour les pays dominés, les pays coloniaux ou semi coloniaux, donc pas pour la France.

"...En aucun cas la constituante n'a le sens de la mise en place (dans les pays dominés économiquement) ou de la restauration ( pour la France) de la démocratie parlementaire..."

Et bien si justement, une élection Constituante n'a pour seul objectif, de "restaurer" (sic) la démocratie bourgeoise parlementaire, en lieu et place d'un régime présidentielle bourgeois.

Tu n'es pas un révolutionnaire, tu es un restaurateur !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Sam 16 Nov - 18:32

Eninel, je sais bien que tu n'as plus grand'chose à voir avec Trotsky mais tu as l'air de n'avoir jamais rien compris au programme de transition !!!!
Crois-tu une seconde que Trotsky ait proposé dans le programme de fondation de la Quatrième Internationale ( excuse moi du peu!) la restauration de la démocratie bourgeoise ??? Tu vois bien que tu dis n'importe quoi pour ne pas avouer ton erreur fondamentale: REVENDICATION TRANSITOIRE ! Transitoire par rapport au niveau de conscience présent des masses, du peuple, pour les préparer à la MOBILISATION REVOLUTIONNAIRE pour un Gouvernement ouvrier regroupant la paysannerie pauvre, la jeunesse et toutes les catégories populaires.
Tu confonds avec la "fameuse"démocratie avancée" des staliniens comme étape nécessaire et indispensable avant le combat pour le socialisme et comme contre-feu à la théorie de la révolution permanente de Trotsky... 1917 a fait la démonstration de cette théorie: seul le prolétariat se mettant à la tête du peuple peut réaliser dans son mouvement révolutionnaire les revendications démocratiques (bourgeoises) et le mot d'ordre de Constituante en l'occurrence a accompagné cette mobilisation révolutionnaire avant d'être abandonnée sans jamais devenir cette "fameuse" étape indispensable !!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Dim 17 Nov - 10:36

barnum a écrit:Eninel, je sais bien que tu n'as plus grand'chose à voir avec Trotsky mais tu as l'air de n'avoir jamais rien compris au programme de transition !!!!
Crois-tu une seconde que Trotsky ait proposé dans le programme de fondation de la Quatrième Internationale ( excuse moi du peu!) la restauration de la démocratie bourgeoise ???

Ah non lui non, mais vous si !

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Dim 17 Nov - 12:00

Calomnie ou plaisanterie, dans les deux cas tu te trompes et le POID est très clair à ce sujet ! Participe donc à une structure du parti pour en avoir le coeur net, ça t'éviteras de radoter un mensonge!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Dim 17 Nov - 18:00

barnum a écrit:Calomnie ou plaisanterie, dans les deux cas tu te trompes et le POID est très clair à ce sujet ! Participe donc à une structure du parti pour en avoir le coeur net, ça t'éviteras de radoter un mensonge!

MANIFESTE DU POID

"...Pour la démocratie et la République une, indivisible et laïque, pour la constituante
Nous nous prononçons pour un parti ouvrier indépendant agissant inconditionnellement pour la démocratie et la République une, indivisible et laïque L’indépendance de la classe ouvrière suppose la défense et le développement de toutes les formes de la démocratie politique qui inclut l’existence des organisations de la classe ouvrière et de toutes ses conquêtes..."

"...Le parti ouvrier se prononce également contre les institutions anti-démocratiques de la Ve République, fondée dès l’origine dans un esprit bonapartiste. Le parti ouvrier combat pour l’Assemblée constituante souveraine, fondée sur le mandat et le compte rendu du mandat au peuple. A travers une telle assemblée, les délégués du peuple souverain, élus et révocables, détermineront le contenu social et les formes politiques que doit revêtir une authentique démocratie...."

https://latribunedestravailleurs.fr/le-manifeste-du-parti-ouvrier-independant-democratique/

AUTHENTIQUE DÉMOCRATIE , SI CE N'EST PAS UNE TENTATIVE DE RESTAURATION DE LA DÉMOCRATIE BOURGEOISE, QU'EST CE QUE C'EST ALORS ?
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Dim 17 Nov - 19:35

UNE DEMOCRATIE OUVRIERE, rassemblant avec elle TOUTES les catégories populaires et la jeunesse !
Et on combattrait pour la grève générale illimitée pour instaurer ou restaurer une démocratie bourgeoise ??
Sectarisme quand tu nous tiens !!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Lun 18 Nov - 17:28

barnum a écrit:
Sectarisme quand tu nous tiens !!

Et quelle est la définition que tu donnes toi au sectarisme politique ?

Le sectarisme est l'attitude d'un individu ou d'un groupe qualifié de sectaire, c'est-à-dire faisant preuve d'intolérance et d'étroitesse d'esprit en matière de politique, de religion, de philosophie, d'être toujours content de lui même et de sa perception métaphysique de la vie.

La définition étymologique latine de ce mot est secta, qui vient de sequi, "suivre".

Examinons si vous même au POID, vous n’êtes pas légèrement sectaire ?

Pour ce qui est de votre intolérance, elle est légendaire, et je vais m'économiser à ne pas répéter votre lourd passé fait de purges et d'exclusions.

Pour ce qui est de votre étroitesse d'esprit, elle peut être mis en exergue, du fait que vous aurez passé votre vie à lire Trotsky, sans comprendre un traître mot de la moindre de ses idées.

Mais si on s'en tient à la définition latine du mot sectaire, "suivre" une même idée indépendamment de l'espace et du temps, le simple fait que vous ressentiez la nécessite d'écrire cette phrase, dans l'avant propos de votre manifeste, témoigne que vous avez vraiment de la suite dans vos idées sectaires ... démocratiques :

"...Hormis le passage du signe POI au sigle POID, nous n’avons, pour notre part, pas un mot à changer au Manifeste de 2008. Il est aujourd’hui le Manifeste du Parti ouvrier indépendant démocratique..."

https://latribunedestravailleurs.fr/le-manifeste-du-parti-ouvrier-independant-democratique/

Ainsi donc, vous êtes actuellement sur exactement la même analyse politique, que vous faisiez ... en 2008.

Onze années de développement de la lutte des classes, et vous, vous nous dites : hormis le passage du signe POI au sigle POID, nous n’avons, pour notre part, pas un mot à changer au Manifeste de 2008.

Lorsque tu nous parles de sectarisme camarade Barnum, tu sembles en connaitre un rayon ! Twisted Evil

Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Lun 18 Nov - 22:49

"hormis le passage du signe POI au sigle POID, nous n’avons, pour notre part, pas un mot à changer au Manifeste de 2008."
ce qui prouve bien au contraire notre non sectarisme et la justesse du manifeste du POI devenu celui du POID abandonné ( et pour cause!) par le POI et sa dérive néo-pabliste, à la recherche de nouveaux maîtres (bureaucraties syndicales, puis Mélenchon, puis les gilets jaunes!).

En combattant pour la grève générale illimitée, combattons nous pour la restauration de la démocratie bourgeoise ??? Quant à toi, la Cinquième république c'est la démocratie parlementaire bourgeoise.... incapable que tu es de distinguer les trois formes de la dictature de la bourgeoisie: démocratie parlementaire, bonapartisme,, fascisme... d'où les conneries d'analyses que tu peux faire, du même genre que celle consistant à dire que le combat pour une Assemblée constituante souveraine revient à combattre pour la restauration de la démocratie bourgeoise !! Aucune analyse dialectique, confusions multiples, (cf gilets jaunes considérés comme le mouvement ouvrier révolutionnaire, des comités centraux contre UN comité central de grève...j'en passe et des meilleures!), incompréhension de la transition et donc du programme de TRANSITION (programme de fondation de la Quatrième Internationale, excuse du peu!!)

Pour Trotsky, le sectaire est justement celui qui a un raisonnement binaire, qui ne distingue que le blanc et le noir, parfois le jaune drapé en bleu blanc rouge, signe infaillible d'un mouvement ouvrier révolutionnaire!!! Avec le drapeau tricolore et la Marseillaise, n'est-ce pas plutôt un retour à la "fameuse" démocratie parlementaire bourgeoise initiée justement en 1789-1792 ?

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Mer 20 Nov - 11:46

barnum a écrit:"[
En combattant pour la grève générale illimitée, combattons nous pour la restauration de la démocratie bourgeoise ???

Cette idée te choque camarade, mettre en mouvement le prolétariat, dans le but de restaurer la démocratie bourgeoise, ou plus exactement le capitalisme ?

C'est pourtant ce qui c'est fait depuis trente ans, en URSS, en Tchécoslovaquie, en Hongrie, en Pologne, en Roumanie, en RDA, etc. et encore maintenant, à Hong Kong, au Venezuela, en Bolivie, en Iran, en Algérie etc.

Toutes ces grèves, tous ces mouvements politiques, ou la classes ouvrière aura servit ou sert de troupes principales, auront servis ou servent actuellement, à des ambitieux bourgeois démocrates, à des stratèges, spécialistes pour travailler avec la CIA, à la restauration de l’Assemblée constituante souveraine, fondée sur le mandat et le compte rendu du mandat au peuple, à l'avènement d'une authentique démocratie.

Vous en êtes camarades du POID !

Encore que pour éviter que vos plans magnifiques de la restauration du parlementarisme bourgeois et capitaliste, il faut être prudent à ce qu'une grève générale illimitée soit explosée en mille comités de grève à la base, mais pas en un Comité Central de grève, en une Coordination Ouvrière Nationale !



Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Mer 20 Nov - 18:54

Où as-tu vu des partis appeler à la grève générale illimitée en URSS, en Tchécoslovaquie, en Hongrie, en Pologne, en Roumanie, en RDA, etc. et encore maintenant, à Hong Kong, au Venezuela, en Bolivie, en Iran, en Algérie etc. ??

Et Trotsky propose-t-il le mot d'ordre d'Assemblée constituante pour instaurer la démocratie bourgeoise dans les pays dominés économiquement?? Trotsky-CIA même combat ????? On croirait entendre les staliniens!!
Attention, tu files un mauvais coton et tu manifestes surtout ton manque de confiance dans les capacités de la classe ouvrière, contrôlant son propre mouvement par ses AG souveraines, ses comités de grève élus, ses délégués mandatés et révocables, fédérés à tous les niveaux... et non pas par ses coordinations bidon, ses pseudo représentants manipulateurs et autoproclamés dont tous les petits-bourgeois raffolent, style NPA,LO, POI...
Tu dis vraiment n'importe quoi et tu démontres surtout ton incompréhension du matérialisme dialectique comme science des mouvements réels contradictoires et de la transition comme expression de l'unité des contraires !! Partir de "pain, paix, liberté", mots d'ordre d'une révolution démocratique bourgeoise pour aboutir à la dictature du prolétariat 6 mois plus tard, réalité pleine et entière de la révolution permanente (le prolétariat obligé de se mettre à la tête du mouvement révolutionnaire et d'enclencher une révolution prolétarienne par le biais des soviets pour réaliser ces revendications démocratiques et balancer à la poubelle l'assemblée constituante devenue inutile face justement aux soviets !!
Même chose demain en France... Dès la grève générale illimitée, c'est "tout le pouvoir au comité central de grève" devenu le Conseil national ouvrier (ou soviet suprême) !

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Jeu 21 Nov - 10:57

barnum a écrit:
Même chose demain en France... Dès la grève générale illimitée, c'est "tout le pouvoir au comité central de grève" devenu le Conseil national ouvrier (ou soviet suprême) !

Je ne vois pas trace de tout cela dans votre dernier édito camarade Barnum ?

https://latribunedestravailleurs.fr/2019/11/20/on-ne-gagnera-que-dans-la-clarte/

Il n'est fait aucunement mention chez Daniel Gluckstein de la nécessité vitale de constituer des comités d'entreprises, et encore moins des comités centraux d'entreprises se fédérant dans une Coordination Ouvrière Nationale ou comme tu le dis un "Conseil national ouvrier (ou soviet suprême)".

Tous juste la direction du parti POID lâche-t-elle : "... l’organisation : c’est aux travailleurs unis avec leurs organisations de décider..." !

En clair et puisque vous aimez la clarté : "... On ne gagnera que dans la clarté...", votre parti qui se veut avant gardiste, laisse les travailleurs en tête à tête avec les directions traîtres de leurs organisations syndicales.

Votre conception du trotskysme ?

Prolétaires du monde entier ... démerdez vous !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Jeu 21 Nov - 11:15

Vous servez à quoi camarade Barnum ? Vous servez à rien !

Votre conception du marxisme, c'est que Marx a perdu son temps à vouloir écrire le Manifeste Communiste.

Les ouvriers n'ont pas besoin de ce genre de littérature subversive.

Ils peuvent se débrouiller tout seul avec les directions traîtres des organisations réformistes.

Pas de problème, ce sont les révolutionnaires nouveaux qui le disent !

A révolutionnaires nouveaux, même effet que le Beaujolais Nouveau. Au début ça sent la banane, mais très vite on a très mal à la tête !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Jeu 21 Nov - 12:18

Tu n'as vraiment rien à dire !! L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes ET JUSTEMENT, POUR DEBORDER LES APPAREILS, il est nécessaire que les travailleurs contrôlent eux-mêmes leur mobilisation révolutionnaire: comités de préparation et d'organisation de la grève générale, AG souveraines intégrant les organisations syndicales, comités de grève élus, de délégués mandatés, révocables, fédérés pour tous les niveaux...
ET DONC REJET de toutes les formes de manipulation, de toutes les coordinations bidon, de tous les délégués autoproclamés !!
C'est FORMIDABLE de reprendre les expressions de la bourgeoisie elle-même !! comités d'entreprise, comités centraux d'entreprise... c'est sans doute une nouvelle manifestation du "peuple interclassiste"!
Quant aux mots d'ordre de "comité central de grève", c'est de la pure propagande inefficace en l'absence de grève générale et de comités de grève (par contre indispensable comme l'un des éléments essentiels de la construction du parti révolutionnaire, ce que font le POID et la TCI efficacement!), et a fortiori le mot d'ordre "tout le pouvoir aux soviets!" Quand on veut aller plus vite que la musique, on se plante !! et on fait le jeu de la classe bourgeoise.

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Ven 22 Nov - 10:42

barnum a écrit: Quand on veut aller plus vite que la musique, on se plante !![/u] et on fait le jeu de la classe bourgeoise.

Vois-tu hier sur le site d'information NPA, on pouvait y lire cela :

"... Mais tout peut arriver d’ici le 5 décembre, tout particulièrement en positif. Dans la région parisienne, des équipes militantes cheminotes et RATP se mettent sur pied pour se coordonner à la base en vue de la grève. La réussite viendra de là, de ce qui est vivant et incontrôlé à la base et se manifeste aujourd’hui dans bien des secteurs. À condition que celles et ceux qui vont se mobiliser se réunissent en assemblées et comités de mobilisation ou de grève pour prendre en main leur mouvement. Et qu’il existe le maximum de coordination entre les secteurs en lutte ..."

https://npa2009.org/actualite/entreprises/sncf-la-tension-monte-lapproche-du-5-decembre

Alors camarade Barnum, je ne crois pas que c'était aller plus vite que la musique, à faire de l'agitation comme nous le faisons depuis deux mois nous frondeurs de la CGT, autours de la perspective de la mise en place d'une Coordination Nationale Unitaire Interpro.

La direction du NPA semble enfin comprendre que la CONDITION ( sic) DU SUCCÈS, c'est que celles et ceux qui vont se mobiliser se réunissent en assemblées et comités de mobilisation ou de grève pour prendre en main leur mouvement.

Mais pas seulement nous dit ce parti. Il ajoute que cette réussite sera conditionnée :

QU'IL PUISSE EXISTER LE MAXIMUM ( resic) DE COORDINATION ENTRE LES SECTEUR EN LUTTE

VOILA LE RÉSULTAT DE DEUX MOIS D’ACTIVITÉS RÉVOLUTIONNAIRES A LA BASE DE LA CGT ET DU NPA CAMARADE.

MAIS TOI TU NE PEUX PAS COMPRENDRE CELA, TU NE SAISIS PAS QUE LA RÉUSSITE VIENDRA:

"...DE CE QUI EST VIVANT ET INCONTRÔLÉ A LA BASE..." !





Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Ven 22 Nov - 11:09

"il est nécessaire que les travailleurs contrôlent eux-mêmes leur mobilisation révolutionnaire: comités de préparation et d'organisation de la grève générale, AG souveraines intégrant les organisations syndicales, comités de grève élus, de délégués mandatés, révocables, fédérés pour tous les niveaux..."
ET DONC REJET de toutes les formes de manipulation, de toutes les coordinations bidon, de tous les délégués autoproclamés !!

ES-tu sûr que nous parlions de la même chose ???? Souveraineté des AG à la base, fédérés à tous les niveaux.... ou coordinations bidon et "représentants" autoproclamés !!! Le NPA a une grande expérience de la seconde alternative,espérons qu'il ait évolué... et toi avec tes comités d'entreprise, comités centraux d'entreprises....Quel vocabulaire, celui de la classe ennemie !!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Sam 23 Nov - 16:51

barnum a écrit: et toi avec tes comités d'entreprise, comités centraux d'entreprises....Quel vocabulaire, celui de la classe ennemie !!

Je ne vois pas en quoi historiquement les "comités d'entreprise" sont à rattacher au vocabulaire de la bourgeoisie ?

Les comités d'entreprise en 1944 sont nés à la Libération, d'un début d'une révolution ouvrière incarnée par le prolétariat en armes, il ne tient qu'aux ouvriers qu'ils retrouvent leur fonction première.

"...Le poids de la Résistance

En parallèle, le Conseil national de la Résistance élabore son programme économique et social. Adopté le 15 mars 1944, il prévoit « la participation des travailleurs à la direction de l’entreprise ».

La libération de la France, entamée lors de l’été 1944, est le point de départ d’une série d’initiatives venues de la base (Berliet, Aciéries du Nord, Ateliers et Chantiers de Provence, par exemple). Le terme « comité de gestion », accolé à ces expériences de participation des travailleurs à la gestion de l’entreprise, reflète toutefois mal la diversité des situations et la réalité du pouvoir de contrôle.

Une naissance au forceps

Elles inquiètent malgré tout suffisamment le patronat et le gouvernement provisoire pour que celui-ci annonce l’adoption le 22 février 1945 d’une ordonnance instaurant les comités d’entreprise. La volonté est clairement d’encadrer ces initiatives spontanées et éviter la remise en cause de la propriété privée des entreprises..."


https://ftm-cgt.fr/33564-2/

Voilà la manière par lequel les staliniens nous expliquent l'origine du comité d'entreprise : "... Le terme « comité de gestion », accolé à ces expériences de participation des travailleurs à la gestion de l’entreprise, reflète toutefois mal la diversité des situations et la réalité du pouvoir de contrôle...".

En effet nos petits cachottiers se gardent bien d'expliquer ce que recouvre ce vocable de "...diversité des situations et la réalité du pouvoir de contrôle...".

Parce qu'avant que gaullistes et staliniens est une volonté claire d’encadrer ces initiatives ouvrières spontanées, et éviter ainsi la remise en cause de la propriété privée capitaliste, les comités d'entreprises auront été des structures ouvrières clairement révolutionnaires, clairement socialistes.

Il faut replacer la création des comités d'entreprises dans ce contexte historique, où la bourgeoisie collabo quitte le navire et fuit. Le syndicat ouvrier CGT, en vue de faire tourner les usines et l'administration, n'a comme seul choix de créer des comités d'entreprises 100% ouvriers.

Par exemple à Paris en 1944 c'est un Comité Ouvrier, un comité d'entreprise, qui fait tourner les transports.

Que les comités d'entreprises soient devenus aujourd'hui des CSE, comme le dit wikipédia des

"...Le gouvernement de Vichy crée les comités sociaux d’établissement mis en place par la Charte du travail en 1941. Ces comités ne pouvaient débattre que des questions sociales mais, en aucune façon, les questions économiques. Les employeurs composaient eux-mêmes à leur guise ces comités...",

cela est une chose, mais il n’empêche qu'à leur origine les comités d'entreprises de la Libération sont des conseils ouvriers.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_d%27entreprise#Histoire

Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Sam 23 Nov - 17:17

Tout comme le drapeau bleu-blanc-rouge, drapeau de la révolution française, devenu le drapeau versaillais de la bourgeoisie depuis juin 1848 !!!! Mais il y a bien une logique, tu défilais derrière ce drapeau et les gilets jaunes qualifiés pour la circonstance de "mouvement ouvrier révolutionnaire"!
De Gaulle, aidé des staliniens, reprend ces termes de "comités d'entreprises" contre justement les soviets, les conseils ouvriers que les trotskystes popularisaient.... Et que dire des "comités centraux d'entreprises", on rêve....Quelle tristesse ! Rejoins vite le POID avant qu'il ne soit trop tard.

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Dim 24 Nov - 12:23

FRONDE SYNDICALE A LA BASE

RÉUNION LE 02 DECEMBRE de 9H00 A 12H00 GARE DE LYON, SALLE 08 IMPASSE CROZATIER

POUR QUE LA GRÉVE A LA RATP SOIT CONTRÔLÉE PAR LA BASE

Nous militants syndicaux frondeurs de la CGT RATP et nous militants syndicaux du groupe « La Base », nous décidons d’unir nos forces, pour que la grève illimitée à la RATP qui débute le 05 décembre, jusqu’au retrait pur et simple du projet de loi sur les retraites du gouvernement Macron Philippe, soit vraiment contrôlée par les grévistes.

Depuis deux mois, nous et tant d’autres militants ouvriers à la base, demandons vainement que les directions syndicales « … fassent remonter les exigences des salariés afin que le mouvement s’étende partout en préavis illimité au mois de décembre pour une convergence des luttes générales … », (tract de la Base daté du 16 septembre dernier).

Plutôt qu’une volonté constructive de préparer la grève dans ce sens, les directions syndicales n’ont eu pour seule réponse, de nous dire en HIS de nous réunir le 05 en assemblée sur nos attachements et décider de la reconduction ou non de la grève.

Une véritable astuce des dirigeants syndicaux, pour dessaisir les grévistes de tout contrôle réel du mouvement, pour qu’à un moment ce soit les assemblées à la base qui décident de mettre fin elles mêmes au conflit.

Vu le faible taux de syndicalisation à la RATP, vu le faible taux de participation aux dernières élections professionnelles, pas une seule direction syndicale à la RATP, pas une seule organisation syndicale, ne peut se prévaloir seule de pouvoir représenter, et encore moins diriger la grève à partir du 05 décembre.

La grève qui va débuter le 05 décembre à la RATP doit être contrôlée par la base, ou plus exactement par des délégués élus et mandatés en assemblées de grévistes sur chaque attachements, délégués qui se retrouveront dans une assemblée des assemblées, à l’initiative des directions syndicales ouvrant une salle parisienne à cet effet, afin qu’ils puissent élire un Comité Central des grévistes de la RATP.

Nous exigeons beaucoup de choses des directions syndicales de la RATP depuis deux mois, cela en pure perte, faute d’être puissant, faute d’être unis et coordonnés. Nous sommes maintenant unis et coordonnés, camarade apporte nous ta puissance, et le 02 décembre parlons tactique et stratégie afin de préparer au mieux les AG du 05 décembre.

Le 25 novembre 2019 Les frondeurs CGT de la RATP

Contact Métro: Walid Kheyar 06 15 69 48 79 ; Bus : Claude Quellec 07 69 08 93 37
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Dim 24 Nov - 15:43

FRONDE SYNDICALE A LA BASE

COMMENT ASSURER LA BONNE TENUE D’UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Une assemblée générale par définition est diverse, et pas une ne peut ressembler à l’autre. Cependant dans le but de garantir le fonctionnement démocratique de toute assemblée, il existe quelques règles communes bonnes à savoir et à mémoriser avant le 05 décembre prochain.

Ce que l’on appelle communément « assemblée générale » ou « assemblée du personnel », c’est avant toute chose une assemblée de grévistes à un instant T et sur un lieu de travail donné : une usine, un dépôt, un corps de garde, un attachement etc.

Lorsque par exemple dans le métro à la RATP, le personnel est éclaté dans de nombreux terminus, lui servant traditionnellement d’attachements, réunir ce personnel en assemblée générale, c’est avant toute chose essayer d’organiser l’AG de manière le plus centrale possible.

Si il faut concentrer le plus possible le personnel gréviste d’une entreprise donné, encore faut-il bien distinguer la nature d’une assemblée du personnel, et ne pas la confondre avec une assemblée type barnum circus, comme malheureusement trop souvent on cherche à le faire.

Dans une assemblée de grévistes, sauf accord de la majorité de cette AG, il n’y a place, pour la présence et les interventions du patron, de jaunes casseurs de grève, et même jusqu’à un certain point de délégations venant dont on ne sait où, pour parler dont on ne sait quoi !

Une assemblée du personnel gréviste c’est le lieu et le moment où les organisateurs de la grève, ce peut être un syndicat, un front syndical, un comité etc. sont élus et consacrés par la base. Cette base le matin, il faut l’informer, lui rendre des comptes et lui ouvrir une perspective de lutte. Par principe chaque participant gréviste à une AG, a le droit à la parole et peut postuler à l’élection pour assumer des responsabilités dans la grève.

Les assemblées générales sont souveraines et démocratiques d’autant que les directions syndicales ont le souci de les préparer minutieusement sur le principe de l’organisation d’un débat devant donner la parole au plus grand nombre.

En théorie voilà comment doit s’organiser une assemblée générale :

Les représentants syndicaux imposent à la direction un endroit vaste et propre de l’entreprise où les grévistes vont pouvoir se rassembler en toute sécurité.

Ce sont eux les représentants syndicaux qui doivent préparer la salle, et l’aménager en conséquence, comme par exemple y installer une sono afin de faciliter les échanges.

Il doit être désigné en tout début de séance un président de cette assemblée (en général le gréviste le plus âgé). Ce président, aidé par deux assesseurs, fera respecter par tous, responsables syndicaux y compris, l’organisation générale de l’assemblée des grévistes.

Cette instance doit déterminer le temps imparti aux différentes phases de la matinée : les responsables syndicaux ( ou le front syndical ) doivent rendre compte de leur activité, leurs propositions du jour ; S’en suit un débat libre ou chacun peut prendre la parole une fois inscrit ; Les motions, appels, propositions, suggestions, griefs, félicitations, doivent être notées par les assesseurs ; En fin de matinée toutes les propositions doivent être mis au vote et avalisées ou non par l’assemblée.

Le souci habituel de ce type de réunion, ce sont des camarades (ou des bureaucrates) qui s’étalent au moment de leur prise de parole, hypothéquant comme cela, la prise de parole des autres camarades. Le président avec ses assesseurs doit enregistrer les demandes de prise de parole de tous, les borner dans un temps imparti, et ainsi garantir les droits démocratique de tous. (Exemple : l’assemblée a fixé à une heure le débat. Il y a 10 intervenants inscrits, chacun a le droit à 06 mm). Le débat ne peut en aucun cas déborder sur le moment où l’assemblée doit passer au vote.

Le but d’une assemblée souveraine c’est quand même avant tout de décider de tout, et donc de voter démocratiquement toute élection, toute proposition, toute action suggérée.

Il est parfaitement contre productif et inacceptable, que des motions ou résolutions soient proposées au vote en toute fin de séance à la va vite, en catimini, dans un bazar sans nom !

Le président de l’assemblée du personnel gréviste et ses assesseurs, avec le soutien de l’ensemble des grévistes, doit être extrêmement vigilant à ne pas laisser des désorganisateurs pourrir ce moment sacré de la grève extrêmement important. A ce titre, et puisque les grévistes doivent venir de loin le matin pour participer à leur assemblée, les horaires de début de réunion doivent être respectés.

Il y a un temps pour la discussion, un temps pour la prise de résolution, un temps pour l’action.

Observez bien camarades des le 05 décembre, le comportement et le sérieux donné à vos assemblées souveraines, par les responsables syndicaux.

S’il advenait que vous soyez déçu par leurs prestations, cela voudrait tout simplement dire que l’heure est venue pour vous d’élire vos comités de grève à la base.

Là où est l’ordre, c’est le pain ; là où est le désordre, c’est la faim !
Les frondeurs CGT de la RATP 24 novembre 2019
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  barnum le Lun 25 Nov - 13:35

De bonnes précisions.

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Eninel le Mer 27 Nov - 11:42

FRONDE SYNDICALE A LA BASE

POURQUOI DES COMITÉS DE GRÉVE ?

Les temps ont changé et les organisations syndicales aujourd’hui sont bien loin de leur splendeur passée !

Inutile ici de développer sur le pourquoi du comment de cette dégénérescence avancée du syndicalisme ouvrier, et contentons nous du constat objectif attestant que dans une entreprise comme la RATP, le taux de syndicalisation est extrêmement bas. Bien pire, non seulement les syndicats sont à la peine dans leur recrutement, mais de plus ils ne font plus recettes à l’occasion des élections professionnelles.

Certaines directions syndicales à la RATP, pour ne pas la nommer l’UNSA, se gargarise d’être le premier syndicat à la RATP. Que disent les chiffres sinon que ce syndicat est borgne dans le royaume des aveugles !

« …Les élections professionnelles à la RATP ont bouleversé le paysage syndical au sein de la régie avec l'Unsa qui gagne la première place avec 30,19 % des voix (…) ce scrutin a également été marqué par une faible participation, avec un taux de 45,13 % (contre 65 % en 2014)… » Nous dit le site du journal « Le Point.fr » daté du 29.11.18

Quelle est la représentativité réelle de ce syndicat ? Relative sinon ridicule !

Moins de 50% de participation, cela ramène le 30 % de l’UNSA à 15 %. Sur les 45 783 agents de la RATP  ayant élus leurs représentants au sein des CSE de la RATP, seulement 19 817 agents ont participé au scrutin, et seulement un gros 5000 collègues a voté pour l’UNSA !

Devons-nous accepter que 5000 de nos collègues, leurs élus, dirigent la grève qui vient, et que les 40 000 camarades restants comptent les points, où mieux qu’ils se réunissent le matin en assemblée générale pour organiser le barbecue du midi ?

Non ! Seule une instance vraiment représentative de tout le personnel peut prétendre représenter et diriger la grève illimitée qui va débuter le 05 décembre à la RATP.

Les organisations syndicales toutes réunies ne sont pas même représentatives de la majorité des agents de la RATP.  Nous ne pouvons que conseiller à leurs directions d’être humbles, et que plutôt que d’essayer de « dialoguer » en notre nom avec le pouvoir, qu’elles commencent à nous proposer leur service, histoire ne serait ce de reconquérir une confiance perdue.

Avec les travailleurs et à leur service, les directions syndicales doivent aider à mettre en place des comités de grève à la base, un Comité de grève Central au sommet de  la RATP.
Le travail ne va pas manquer ! Un comité de grève, à partir du moment où il est l’émanation de la volonté d’une très grosse majorité d’un personnel gréviste donné, est le patron dans la tôle !
Il en a tous les attributs, les responsabilités aussi !

Un comité ouvrier dans une entreprise à l’arrêt, c’est avant toute chose organiser les grévistes et les diriger dans un but déterminé en assemblée du personnel.

Il faut neutraliser absolument la direction locale, et bien lui faire comprendre qu’il ne sert à rien de faire venir des huissiers dans l’entreprise pour un oui ou pour un non.

Il faut sélectionner parmi les grévistes les plus jeunes et les plus sportifs les éléments pour mettre en place un service d’ordre, un service d’ordre qui sera là pour protéger les grévistes, pour annihiler aussi tout désordre, même ceux qui potentiellement surgiraient de nos rangs.

Pas touche à l’outil de travail sans l’aval d’un consensus en assemblée générale !

Bien plutôt, un comité peut et doit, si des ordres viennent de plus haut, d’un Comité Central par exemple, jouir comme il l’entend de cet outil, faire sortir les bus, faire rouler les métros, pour amener des manifestants là où il faut et quand il le faudra.

Il faut enfin que le comité de grève se soucie des plus faibles d’entres nous. Partant du principe que la force d’une chaine est dans son maillon le plus faible, un comité ouvrier doit solliciter la caisse des syndicats pour aider les camarades à tenir la grève le temps qu’il faut.

Les directions syndicales ne devraient pas avoir trop de mal à aider financièrement, elles ont obtenus 83 millions de subventions du contribuable en 2016 (le site « Capital.Fr » du 07.12 .18).    

L’élection des comités de base partout doit avoir  lieu le plus tôt possible, le 05 décembre ce sera très bien. Chaque jour de grève nous coûte à nous, moins à eux les bureaucrates.

Plus vite il sera possible de former nos bataillons, avec à la tête de nos comités de base, des délégués probes et inspirés, plus vite cette grève sera faite à l’économie !

Le non moindre de la responsabilité de ces délégués (élus, mandatés et révocables à tout moment par une assemblée générale souveraine) réunis dans un comité de base, sera d’envoyer une délégation élire dans une assemblée des assemblées centrale,  un comité central des travailleurs de la RATP, seule instance représentative apte à négocier ou non, avec Macron et sa bande de prévaricateurs.    

C’est réunis que les charbons brûlent ; c’est en séparant que les charbons s’éteignent.

Les frondeurs CGT de la RATP                                                                 26 novembre 2019
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Conférence de préparation à la Grève Générale   - Page 5 Empty Re: Conférence de préparation à la Grève Générale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum