Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -56%
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 75€ au ...
Voir le deal
75 €
-34%
Le deal à ne pas rater :
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
94.99 € 144.99 €
Voir le deal

Néo-nazis et cie...

Page 17 sur 20 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mar 23 Juil - 21:27

Un groupe d'extrême droite conteste sa dissolution avec AFP 18/07

L'association d'extrême droite Envie de rêver a déposé, jeudi 18 juillet, un recours devant le Conseil d'Etat contestant le décret de dissolution pris à son égard mi-juillet par le gouvernement, après la mort de Clément Méric, militant d'extrême gauche frappé par un skinhead lors d'une bagarre à Paris.
L'association et son président Kévin Couette ont déposé "un référé liberté" (procédure d'urgence) pour obtenir une suspension du décret dans les quarante-huit heures et "un recours en excès de pouvoir" contestant la décision au fond.

TROIS STRUCTURES DISSOUTES

Le conseil des ministres avait pris le 10 juillet, sur proposition du ministre de l'intérieur Manuel Valls, un décret prononçant la dissolution de trois structures d'extrême droite : Envie de rêver, Troisième Voie et Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR).

Parmi les arguments invoqués, le décret arguait que les trois entités, "étroitement imbriquées [présentaient] le caractère d'une milice privée" et propageaient "une idéologie incitant à la haine et à la discrimination" envers les étrangers, en s'appuyant sur "une rhétorique haineuse et guerrière" qui trouvait son prolongement "dans de nombreux actes de violence".

Esteban Morillo, principal mis en cause dans la mort du militant d'extrême gauche Clément Méric, était un sympathisant de Troisième Voie et des JNR.

UN FUTUR RECOURS POUR LES JNR ET TROISIÈME VOIE

Mais pour les responsables des trois structures, l'arrêt de dissolution pris par les pouvoirs publics relève de "l'abus de pouvoir". Serge Ayoub, président de Troisième Voie et des JNR, son service d'ordre, doit lui aussi déposer la semaine prochaine un recours en excès de pouvoir réclamant l'annulation du décret.

Dans les motivations du référé liberté d'Envie de rêver, son avocat Me Nicolas Gardères fait notamment valoir que l'association, qui gère un local muni d'une buvette, sa seule ressource, se trouve aujourd'hui dans l'impossibilité de payer son loyer. Sur le fond, elle conteste les motivations de la dissolution évoquées dans le décret qui parlent de "haine et de discrimination".

Pour Serge Ayoub, qui a avait anticipé la décision du gouvernement et procédé de lui-même à la dissolution de Troisième Voie et des JNR en juin, l'enjeu n'est pas de relancer ces deux structures. "Il souhaite rétablir la vérité puisque le décret parle de saluts nazis qui ne correspondent pas aux faits, mais aussi se donner la possibilité de créer dans l'avenir d'autres associations, sans courir le risque d'être poursuivi pour reconstitution ou maintien d'un groupement dissous, ce qui pourrait être le cas si le décret n'était pas annulé", a précisé Me Gardères.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mer 24 Juil - 16:44

Deux nouveaux groupes d'extrême droite dissous Gérard Bon et Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse 24/07

Le gouvernement a annoncé mercredi la dissolution de deux nouvelles organisations d'extrême droite, l'Oeuvre française et les Jeunesses nationalistes, quinze jours après celle de trois structures d'un même groupuscule.
Le processus de dissolution avait été lancé après la mort début juin à Paris d'un jeune militant antifasciste, Clément Méric, lors d'une rixe avec des sympathisants des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR).
Le 10 juillet, le Conseil des ministres avait déjà prononcé la dissolution de Troisième Voie, organisation fondée par Serge Ayoub, de son association Envie de rêver et de son mouvement de jeunesse, les JNR.
Au lendemain de la mort de Clément Méric, de nombreux dirigeants et partis de gauche avaient appelé le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à prendre des mesures énergiques contre les groupes les plus extrémistes.
Les cinq structures visées présentent les caractéristiques de milices privées incitant à la haine, a expliqué le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.
"Il n'y a pas de place dans notre pays pour la haine, la xénophobie, l'antisémitisme, les actes anti-musulmans. Ce sont, après les dissolutions déjà intervenues, des moments très importants", a-t-il dit à l'issue du conseil des ministres.
Manuel Valls a souligné que l'Oeuvre française, très liée aux Jeunesses nationalistes, était organisée en "milice privée" avec "des camps de formation paramilitaires" et que certains de ses membres faisaient le salut hitlérien.

Valls annonce la dissolution de deux groupuscules AFP 24/07

Manuel Valls a annoncé mercredi, à l'issue du Conseil des ministres, la dissolution sur décret présidentiel de deux groupuscules d'extrême droite, "l'Oeuvre française" et les "Jeunesses nationalistes".

Le ministre de l'Intérieur, qui a fait cette annonce dans la cour de l'Elysée, a souligné que l'Oeuvre française était une "association qui propage une idéologie xénophobe et antisémite, des thèses racistes et négationnistes, qui exalte la collaboration et le régime de Vichy, et qui rend des hommages réguliers au maréchal Pétain, à Brasillach ou à Maurras".

Créée en 1968 par Pierre Sidos, fils de François Sidos, fusillé à la Libération pour collaboration, l'Oeuvre française "est organisée comme une milice privée avec des camps de formation de type paramilitaire", a-t-il souligné.

"Dans le même sens, par décret toujours, le président de la République va dissoudre les Jeunesses nationalistes, qui propage elle aussi la haine et la violence, qui exalte la collaboration, qui rend hommage à des miliciens ou à des Waffen SS, avec pour certains de ses membres aussi des saluts hitlériens", a-t-il poursuivi.

Les JN sont en quelque sorte la branche activiste de l'Oeuvre française. Elles ont été fondées en octobre 2011 par Alexandre Gabriac, un jeune élu FN exclu du parti après la diffusion d'une photo le montrant faisant un salut nazi.

"Croire que dissoudre avec un bout de papier nos assos stoppera notre détermination et notre avancée relève du fantasme. L'avenir est à nous", a écrit sur son compte twitter M. Gabriac, sitôt la dissolution annoncée.

Le ministre de l'Intérieur a souhaité "rappeler la volonté du président de la République d'apaiser, de faire en sorte que la loi soit respectée par tous", ajoutant qu'"il n'y a pas de place dans notre pays pour la haine, la xénophobie, l'antisémitisme ou des actes antimusulmans".

Pour M. Valls, "ce sont, après les dissolutions déjà intervenues (celles de Troisième Voie et des Jeunesses nationalistes révolutionnaires le 10 juillet, ndlr) , des moments très importants".

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Dim 28 Juil - 21:31

Communiqué du Collectif 69 de Vigilance contre l’extrême-droite

Un peu moins d’un mois après le meurtre de Clément Méric à Paris, l’émotion semble retombée, bien aidée par certains médias calomnieux. Beaucoup semblent penser que le climat s’est amélioré, que les dissolutions annoncées, symbole politique, vont régler à elles-seules le problème de l’extrême-droite en France et à Lyon…

Et donc à Lyon, tout va bien ? La semaine suivant le drame parisien, deux agressions ont eu lieu sur le plateau de la Croix-Rousse à un jour d’intervalle[1] ; et ce malgré la récente condamnation de deux fascistes lyonnais[2].
Le GUD a d’ailleurs pu tranquillement organiser un concert de soutien aux deux condamnés dans la périphérie lyonnaise et ce, en programmant notamment un groupe lyonnais (Match Retour[3]) habitué des concerts néo-nazis, sans être inquiété le moins du monde…
Égalité et Réconciliation et ses différents alliés continuent d’organiser des conférences complotistes prônant l’union nationale (le 25 juin sur Lyon et le 30 juin sur Chassieu)…
Les identitaires, quant à eux, à part participer au soutien aux condamnés lyonnais cités plus haut en se rendant personnellement à leur procès[4] vont organiser le 6 et 7 juillet sur la région lyonnaise le 1er Forum Européen de la Génération Identitaire…
Donc à Lyon, on peut avoir dans ses rangs des militants locaux condamnés pour agressions[5], avoir un local ouvert au public, et donc organiser un Forum Européen en toute tranquillité…
Par ailleurs, le CV 69 demande... l'arrêt des poursuites contre les antifascistes arrêtéEs le 9 mai à Lyon (pour avoir tenté de s'opposer à une manifestation illégale des Jeunesses Nationalistes) et les assure de son soutien.
________________________________________
[1] http://www.rue89lyon.fr/2013/06/21/a-lyon-2-nouvelles-manif-hommage-clement-meric-et-contre-lextreme-droite/
[2] http://www.rue89lyon.fr/2013/06/20/ratonnade-a-lyon-deux-membres-du-gud-condamnes-a-1-an-et-6-mois-de-prison-ferme/
[3] Ce groupe, c’est tout simplement la branche néo nazie de Lyon, le chanteur du groupe Renaud MANNHEIM n’est autre que le président de l’association Rock’n'gones qui louait le local Néo nazi « le bunker korps lyon » fermé administrativement.
[4] Présence d’un des agresseurs de Villeurbanne maintenant identitaire et d’un cadre du mouvement lyonnais
[5] http://collectifvigilance69.over-blog.com/article-le-secretaire-de-l-association-les-petits-lyonnais-condamne-pour-agression-113109934.html et là : http://www.rue89lyon.fr/2013/05/31/anti-mariage-gay-un-catholique-identitaire-condamne-pour-avoir-agresse-une-journaliste

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mar 30 Juil - 18:36

Le livre « Gangs Story » et le Nouvel Obs censurés Mathieu Molard 26/07

Le livre de photos «Gangs Story» du photographe Yan Morvan est retiré de la vente parce qu'il contient la photo d'un ex sympathisant du groupuscule d'extrême droite 3e Voie. Le Nouvel Obs, qui avait publié la photo, est aussi condamné.

Ce vendredi 26 juillet, à la sortie du Tribunal de grande instance de Paris, le photographe Yan Morvan, n’a pas de mots assez durs pour qualifier le jugement qui vient d’être rendu :

« Interdire un livre parce qu’il contient la photo d’un petit facho, c’est vraiment scandaleux. »

Son livre « Gangs Story » – qui retrace par l’image l’histoire des gangs des années 1950 à nos jours – va disparaitre des rayonnages des libraires. En cause la photo d’un ex-sympathisant de 3e Voie .

LA PHOTO Sur l’image incriminée « petit Mathieu », 17 ans en 1987 pose avec un pistolet d’alarme dans une main et un marteau dans l’autre. « Les seuls objets contondants autorisés par la police », expliquait à l’époque le sympathisant du mouvement nationaliste-révolutionnaire 3e Voie. En guise de décor, punaisé sur le papier peint à fleurs, des affiches à la gloire du troisième Reich.

« Cette photo, je ne l’ai pas volée », explique Yan Morvan. « C’est même lui qui a choisi comment il voulait poser ». Sauf que 26 ans après « petit Mathieu » est devenu grand et c’est le désormais respectable Mathieu Buquet qui invoque « le droit à l’image » et à « l’oubli » devant la justice.

LE JUGEMENT Si de l’aveu même de son éditeur Pierre Fourniaud, la condamnation semblait très probable, la sentence est particulièrement sévère :

> L’éditeur et le photographe sont condamnés à verser conjointement 5.000€ en « réparation [du] préjudice moral. »

> La manufacture des livres (l’éditeur) doit « cesser la diffusion » de «Gangs Story» dans les huit jours qui suivent. Et précision importante, prévenir tous les commerces qui le vendent, que le livre est désormais interdit.

> Le site internet du Nouvel Observateur qui avait diffusé la photographie en illustration d’un article, doit la supprimer dans les 24 heures et verser 2.000 €.

Si l’éditeur comme le NouvelObs.com ne s’y tiennent pas, il leur en coûtera la modique somme de 500€ par jour de retard. Seule bonne nouvelle, le photographe est autorisé à conserver ses négatifs.

Le jugement du TGI

Interdire un livre parce qu’il contient la photo d’un petit facho, c’est vraiment scandaleux

CONSÉQUENCES Le « droit à l’information », invoqué par Yan Morvan a donc perdu face au « droit à l’oubli ». «C’est quelque chose de dramatique», commente Pierre Fourniaud. « Ca veut dire qu’on ne peut pas publier de livres sur tout un tas de sujets historiques. Chacune des personnes prise en photo dans ce bouquin pourrait porter plainte ».

L’éditeur admet qu’il savait risquer une condamnation en publiant cette image. En effet, en 2000, un précédent ouvrage du même photographe avait été interdit avant d’être finalement réhabilité en appel, déjà parce qu’il contenait cette photo. Pierre Fourniaud d’expliquer : « ce qui avait été reproché à l’époque, c’est surtout de l’avoir qualifié de néo-nazi. Une mention que nous n’avons pas reprise. Dans Gangs Story les légendes sont très factuelles, c’est un travail plutôt sociologique. »

Selon La manufacture des livres la principale motivation de Mathieu Buquet ne serait pas tant de protéger son image que de renflouer ses comptes. «Il a 26 ans de plus, c’est impossible de le reconnaitre. Il veut juste se faire un petit billet». Et l’éditeur de balancer que « petit Mathieu » avait déjà proposé « une transaction financière », sans préciser le montant demandé. « C’était totalement hors de question pour moi. Là, donner 5.000 euros à cause du jugement à un ancien Skinhead, ça me fout un peu les boules ». Il envisage de faire appel, mais préfère se donner « le week-end pour réfléchir ».

LES AUTEURS « Gangs Story » avait été publié à 2.000 exemplaires, aujourd’hui il lui en resterait environ 500 dans les entrepôts de l’éditeur. «On va peut-être devoir faire comme au temps de la censure : caviarder le bouquin, donc découper la page ou mettre des autocollants par-dessus.»

Yan Morvan ne décolère pas. « Je veux juste qu’on me laisse faire mon boulot tranquille. J’ai été réglo, je n’ai pas instrumentalisé cette affaire en criant à la censure. Pour quoi au final ? Etre carrément criminalisé ! »

Kizo, l’auteur des textes du livre n’est quant à lui, « pas vraiment surpris » par le jugement. Alors que l’information ne circule que depuis quelques heures sur les réseaux sociaux, il raconte avoir reçu de nombreux messages de « soutiens » qui voudraient « s’exprimer physiquement ».

« Et je sais qu’ils en sont capables. »

L’ancien membre de la « Mafia Z », rangé des voitures et désormais engagé auprès des jeunes des quartiers veut éviter les représailles et appelle à « calmer le jeu ».

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Invité le Jeu 1 Aoû - 9:58

quartierslibres a écrit:Deux issues

29
JUIL
Dans le contexte actuel ou la radicalité et les extrêmes sont renvoyés dos à dos, et où l’extrême-droite fait croire qu’elle tend la main aux musulmans, il est bon de remettre les faits dans une perspective historique.
Lire la suite

Voila un article exemplaire qui a le mérite de mette le doigt ou ça fait mal tout en évitant de faire la com des individu cité. La mort de clément Meric leurs sers actuellement pour sortir de l’anonymat, il appel ça des quenelle, se qui leurs permet d’être médiatisé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Ven 2 Aoû - 17:30


nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mer 7 Aoû - 14:43

Dieudonné mis en garde contre Serge Ayoub 06/08

Les deux hommes ont en effet discuté durant près d’une demi-heure autour de la mort du militant d’extrême gauche, Clément Méric, tué par un supposé militant d’extrême droite, Esteban Morillo.
Lors de cet entretien, Serge Ayoub était allé très loin dans ses propos, qualifiant cet épisode d’une deuxième affaire Dreyfus.
“Pour moi, c’est une seconde affaire Dreyfus. À l’époque, on a condamné Dreyfus, pas pour ce qu’il avait fait mais pour ce qu’il était. C’est parce qu’il était Juif qu’il ne pouvait être qu’un traître à sa patrie. Esteban, parce qu’il aurait été d’extrême-droite, devrait agresser ou tuer des gens”, a lancé ce militant d’origine libanaise.
Un fan de Dieudonné a tenu à mettre en garde son idole via sa page Facebook.
“Oooooh non, pas lui…Dieudo Reprend-toi”, commente-t-il parlant de ce militant d’extrême droite.
“ce mec et ses petits copains t’auraient pété la tête si tu n’étais pas le personnage public que tu es. Sans déconner, là je suis déçu, c’est pas une Quenelle, c’est une Connerie que tu viens de faire”, a-t-il indiqué.
Sur scène avec son nouveau spectacle “Le Mur”, Dieudonné n’a pas réagi à cette mise en garde.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  sylvestre le Jeu 8 Aoû - 11:22

L’Œuvre française: 40 ans d’entrisme au FN
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  sylvestre le Jeu 8 Aoû - 11:26

Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac réactivent « Jeune nation »
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  AlexAntifa le Jeu 8 Aoû - 14:34

sylvestre a écrit:Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac réactivent « Jeune nation »

Les dissolutions de groupes fascistes n'ont jamais fonctionné, nos élus vont faire les étonnés alors qu'ils doivent bien le savoir.

AlexAntifa

Messages : 14
Date d'inscription : 28/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  yannalan le Jeu 8 Aoû - 14:45

Les dissolutions des autres groupes non plus, d'ailleurs...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Jeu 8 Aoû - 16:32

AlexAntifa a écrit:
sylvestre a écrit:Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac réactivent « Jeune nation »
Les dissolutions de groupes fascistes n'ont jamais fonctionné, nos élus vont faire les étonnés alors qu'ils doivent bien le savoir.
http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Communautes-NR/Vos-reactions-a-l-actualite/n/Contenus/Articles/2013/08/07/Groupuscules-et-activisme-1571731

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Ven 9 Aoû - 15:53

Groupuscules et activisme 07/08

Claude Lamy, de Morée (Loir-et-Cher), pense que la dissolution des groupuscules d’extrême droite n’éteindra pas leurs idées.

La loi pour le mariage pour tous a permis aux partis de droite d'occuper le devant de la scène politique en participant aux différentes manifestations. En avançant des idées rétrogrades et réactionnaires et par là même nier un fait de société, ils ont permis aux groupes d'extrême droite d'apparaître sur le terrain politique, les plus déterminés.
Ces groupuscules ont trouvé là un terrain d'entraînement à leur activisme. Ils se revendiquent ouvertement des idées de tous les régimes autoritaires qui ont sévi partout dans le monde, sous forme de dictatures militaires ou fascisantes. Dans tous les pays où sévit durement la crise, l'extrême droite activiste relève la tête et n'hésite plus à brandir les références nazies et fascistes. Pour les travailleurs de toutes nationalités, ces militants représentent une réelle menace.
Ce n'est certainement pas en interdisant ces groupuscules, que reculeront les idées xénophobes, racistes et nationalistes dans la société. La défense des valeurs républicaines, ainsi qu'un nébuleux front républicain, ne s'opposeront pas à la montée de l'extrême droite. Les problèmes existent, bien sûr, et ce sont les petites gens qui en souffrent le plus.
Le nationalisme exacerbé des activistes est celui que revendique aussi le Front national, même si Marine Le Pen marque ses distances. La stratégie actuelle de la présidente du Front national est d'élargir son audience électorale, en faisant des œillades aux couches populaires et apparaître plus présentable aux yeux de la droite traditionnelle.
Cette démagogie frontiste ne fait pas de Marine Le Pen une amie des travailleurs et des petites gens, loin s'en faut. La présidente du mouvement et ses amis au pouvoir mèneraient la politique du bâton contre tous ceux qui oseraient revendiquer ou ne partageraient pas ses fameuses et fumeuses valeurs. Rien ne dit que les activistes, décriés aujourd'hui, n'interviendraient pas pour imposer cette politique autoritaire.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  AlexAntifa le Ven 9 Aoû - 16:51

Je pense que les antifa doivent se préparer physiquement afin de pouvoir faire face dans la rue aux fafs, la plupart sont des lourdeaux alors la muscu et la boxe ne sont pas optionnels.

Il faut monter des entrainements de boxe antifa.

AlexAntifa

Messages : 14
Date d'inscription : 28/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Lun 12 Aoû - 13:33

SECTES ET MOUVEMENTS D’EXTREME DROITE 12/09/12

Lorsqu’une personne est embrigadée dans une secte, elle a tendance à mal réagir. Critiquer ses nouvelles croyances risque de provoquer des réactions agressives et de renforcer ses convictions : en effet, le gourou lui a fait croire que le monde extérieur est dangereux et contrôlé par les conspirateurs du nouvel ordre mondial, un véritable délire de la persécution impossible à raisonner. Tout ce que vous lui dites se retourne contre vous. L’adepte n’est plus en prise avec la réalité, mais évolue dans un monde parallèle créé par son gourou.

Les propos développés sont tellement hallucinants qu’il est difficile de trouver des contre arguments ; pour faire simple le seul argument d’urgence c’est la camisole de force ! Le gourou se présente également en victime rejetée du système et il joue de l’argument choc : personne ne veut débattre avec lui car il possède la vérité ; mais en fait, la réalité c’est que les seuls en position de débattre avec lui ce sont des psychiatres ! Aucune personne saine de corps et d’esprit ne peut débattre, c’est peine perdue.(voir cette vidéo pour vous en persuader)

Comme certains n’assument pas leurs idées fascistes, ils se réfugient dans des idéologies de compensation. C’est vrai qu’en temps de crise le retour aux valeurs de la France, au souverainisme, la peur du complot juif ou maçonnique, le retour du religieux ou même monarchique font un retour en force ; les gens déboussolés recherchent un guide, un sauveur. En 40 les milices fascistes ont fleuri en France et étaient plus nombreuses que les résistants : leur guide était Pétain. La haine des communistes, des syndicats ou de l’extrême gauche est une constante pour les ennemis de la classe ouvrière. Le « tous pareils tous pourris » pour dépolitiser le peuple n’est pas apparu en vain. Le mouvement d’extrême droite « Egalité et Réconciliation » est dans la lignée de cette idéologie, il prétend réconcilier la gauche du travail avec les valeurs de la droite, pour faire simple, mettre les ouvriers au boulot pour faire fructifier les portefeuilles boursiers d’une petite classe de parasites !

Ces personnages portent un message à double sens ; sous une couverture prétendument sociale, ils prétendent rassembler une communauté unique derrière un homme fort qui incarne l’autorité devant laquelle l’individu doit s’effacer ; ils prônent une méfiance envers les étrangers et les minorités, et critiquent les droits de l’homme au bénéfice d’un modèle sécuritaire. Lors du lancement de la liste antisioniste, le représentant de la secte Rael était venu apporter le soutien de son gourou à la liste Dieudonné soutenue par Soral, cela donne une idée du délire dans lequel vit ce petit monde ; si Bourdin le messie interplanétaire du « Mandarom » qui pourfendait les lémuriens à coup de pistolet laser était toujours en vie, sûr qu’il serait venu apporter sa contribution.

Il est temps de vous réveiller, tous les droits que vous avez, retraite, sécurité sociale, congés payés, droit à la formation, congé parental, droits du travail… tout ce qui fait que votre vie s’est améliorée, est le résultat de luttes sociales emmenées par le monde ouvrier. Les syndicats et les partis de gauche ou d’extrême gauche peuvent être critiqués, sans aucun doute personne n’est parfait, mais dites vous bien que le militant d’extrême droite n’est pas un militant qui viendra vous défendre dans la rue ou apporter son soutien à une usine en grève. Vous n’avez rien à attendre d’eux, ils travaillent pour les puissants et le capital, ne vous trompez pas de combat.

Le capitalisme le plus réactionnaire a entrepris un véritable travail de démolition, il avance à visage découvert avec le FN ou l’UMP, ou de façon violente avec les groupes fascistes. Mais il avance également masqué avec des associations comme « liberté chérie » « Riposte Laïque » ou « contribuables associés », des radios comme « radio courtoisie », des think-tank comme « le club de l’horloge » ou alors des sites internet dans lesquels le charisme de quelques personnages en manque de notoriété, véritables gourous paranos et démagogues, embrigadent et détournent des gens en manque de repères de la véritable lutte qui oppose depuis toujours le capital au travail, les exploités aux exploiteurs, les possédants aux démunis, les riches aux pauvres, c’est-à-dire la lutte des classes…tout simplement !

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mar 13 Aoû - 14:58

Arrestation d'un militaire soupçonné de vouloir tirer sur une mosquée avec AFP 12/08


Un militaire de l'armée de l'Air, « proche des idées de l'extrême droite radicale » , a été arrêté sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun (Rhône) pour un projet d'attaque contre la mosquée des Minguettes à Vénissieux, a indiqué dimanche le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.
L'an dernier, le jeune homme avait déjà attaqué une mosquée avec un cocktail molotov.

Le ministère précise que ce sergent dans l'armée de l'Air, âgé de 23 ans, «avait projeté de tirer à l'arme à feu contre une mosquée de la région lyonnaise». Au terme de quatre jours de garde à vue dans les locaux de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), il a été mis en examen pour «détention de munitions de quatrième catégorie en relation avec une entreprise terroriste» et «dégradation de lieu de culte en relation avec une entreprise terroriste» et placé en détention provisoire.

Deuxième attaque islamophobe

Le suspect a reconnu devant les enquêteurs qu'il avait prévu de tirer sur la mosquée des Minguettes, à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise. Un attentat qu'il avait l'intention de commettre le 8 août à l'occasion de la fin du ramadan. Lors de sa garde à vue, entamée le 7 août, il a également reconnu avoir lancé, dans la nuit du 20 au 21 août 2012, un cocktail molotov sur la porte de la mosquée de Libourne (Gironde), qui n'avait fait que peu de dégâts et pas de victime. Les pompiers, dont la caserne se situe juste en face de la mosquée, étaient rapidement intervenus et avaient éteint les flammes avec un simple extincteur.

Influences extrêmes

Selon une source proche de l'enquête, le jeune homme, solitaire et fragile psychologiquement, était dans une période difficile à la suite de déboires amoureux. Ce sont des proches qui ont signalé son cas aux autorités. Des documents trouvés en sa possession leur ont fait craindre une dérive extrémiste.

Le jeune homme aurait tenté à trois reprises, sans toutefois y parvenir, d'entrer en contact avec Maxime Brunerie, le jeune militant d'extrême-droite qui avait tenté le 14 juillet 2002 de tuer le président Jacques Chirac lors du défilé sur les Champs-Élysées. Il était également un admirateur de l'historien d'extrême-droite Dominique Venner, qui a mis fin à ses jours le 21 mai devant l'autel de Notre-Dame de Paris.

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur a « réitèr[é] son engagement le plus résolu à lutter contre toutes les violences s'inspirant des idéologies les plus extrémistes, qui portent atteinte aux valeurs de la République et qui ont pour seul objectif de créer des tensions dans la société et de propager un climat de haine » . « Aucune tolérance ne sera admise » , conclut la place Beauvau.

Le recteur de la grande mosquée de Lyon annonce un rassemblement

Abdallah Zekri, président de l'Observatoire contre l'islamophobie, a fait remarquer que «les actions anti-musulmanes ont augmenté de 50% au cours du premier semestre de cette année» avant de féliciter les enquêteurs. « Il est bon que des individus pareils soient mis hors d'état de nuire » . De son côté, le recteur de la grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, a estimé lundi matin que ce projet d'attentat témoignait d'un « climat d'islamophobie » en France. Il a annoncé un rassemblement à 17h30 lundi devant le lieux de culte pour manifester la solidarité et l'inquiétude des musulmans.
Projet d'attentat : Gabriac y voit une " colère légitime " Clémence Delarbre 12/08

Alexandre Gabriac, fondateur des jeunesses nationalistes, a réagi sur Twitter après l'arrestation d'un militaire qui préparait un attentat contre une mosquée de Vénissieux. Il y voit un " acte isolé de colère légitime " .

Comme à son habitude, le conseiller régional de Rhône-Alpes et fondateur des Jeunesses nationalistes (association dissoute en juillet dernier), n'a pas tardé à réagir à l'arrestation d'un militaire de 23 ans sur la base aérienne du Mont-Verdun, près de Lyon. L'homme aux idées réputées " proche de l'extrême droite radicale " , d'après le ministère de l'Intérieur, envisageait l'attaque d'une mosquée de Vénissieux.
Sur son compte Twitter, Alexandre Gabriac y voit une conséquence de la dissolution de son organisation. " Le Gouvernement a voulu nous dissoudre ? Qu'il prenne ses responsabilités face à des actes isolés de colère légitime que nous ne pouvons plus contrôler " , publié dimanche soir. Alexandre Gabriac a par ailleurs annoncé qu'il allait attaquer cette décision de dissolution devant le Conseil d’État.
L'extrême droite radicale et le « réservoir » des monts du Lyonnais Philippe Romain 12/08

Les mouvements nationalistes sont bien implantés dans la campagne à l'ouest de Lyon, non loin de la base aérienne à laquelle était affecté le militaire qui projetait un attentat contre une mosquée.

Il préméditait de tirer à l'arme à feu contre la mosquée des Minguettes, à Vénissieux. «Proche des idées de l'extrême droite radicale», selon le ministère de l'Intérieur, ce sergent de 23 ans exerçait son métier sur une base aérienne des monts du Lyonnais. Dans ces collines verdoyantes parsemées de villes et villages, les mouvements nationalistes tissent leur toile depuis longtemps. Avec succès, se gargarisent-ils d'ailleurs.
« Dans cette campagne, il y a plus de potentiel qu'à Lyon, c'est un véritable réservoir, même la police est surprise de voir autant de jeunes venir des monts du Lyonnais pour nos manifestations » , racontait ainsi en décembre dernier, à Rue89, le conseiller régional et ancien président des Jeunesses nationalistes Alexandre Gabriac. Lundi, il a estimé que l'action du militaire était une conséquence de la dissolution, cet été, de tous les mouvements comme le sien: « Cela pousse les gens à faire des actions isolées, irréfléchies. Nos groupes permettaient de canaliser la colère qui monte et de la transformer en fondement politique. »

L'ouest de Lyon, une place forte

Damien Rieu, porte-parole de la branche locale de Génération identitaire, considère également l'ouest de Lyon comme une place forte et espère même en faire «une base» pour ceux qui partagent ses idées. « Géographiquement, c'est stratégique, pile au milieu entre Paris et Nice » , déclarait-il lors d'un rassemblement, en novembre 2012 à Orange.
Sur le terrain, des habitants se sont mobilisés pour combattre le phénomène. Le 13 mai dernier encore, le Comité de coordination des monts du Lyonnais (CCML) organisait une réunion avec les élus du secteur pour souligner les problèmes causés par les jeunes sympathisants de l'extrême droite radicale. «La question demeure en effet préoccupante», indique pour sa part un membre du Collectif pour une politique citoyenne, qui regrettait, il y a peu, que des groupes fascisants gangrènent les fêtes de villages.
« Dans le coin, on estime à une vingtaine les jeunes qui causent vraiment des problèmes » , confie un gendarme de Vaugneray, une vingtaine de kilomètres au sud de la base militaire du mont Verdun. Les « Lonsdale », comme les surnomment ceux qui les croisent, du nom des vêtements de marque anglaise portés en signe d'appartenance. « Ils se bagarrent ou cherchent des noises dans les vogues, collent des autocollants identitaires et taguent à l'occasion des inscriptions racistes, poursuit le gendarme. Mais nous sommes loin d'être confrontés à eux régulièrement, ils ne font pas de réunions clandestines ni ne s'organisent en milices. » Du coup, pour le moment, il glisse n'avoir aucune consigne de surveillance particulière à leur égard.
Un militaire soupçonné d'avoir voulu tirer sur une mosquée mis en examen.

En France, la communauté musulmane inquiète après l'arrestation d'un extrémiste de droite 12/08

La communauté musulmane française redoutait, lundi, une multiplication d'attentats après la mise en examen d'un militaire qui projetait d'attaquer une mosquée près de Lyon, dans le sud-est de la France.

Le militaire de 23 ans, "proche des idées de l'extrême droite radicale", a été arrêté près de Lyon, dans le centre de la France, pour un projet d'attaque contre une mosquée, a annoncé dimanche le ministère français de l'Intérieur.
Au terme de quatre jours de garde à vue dans les locaux de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), le jeune homme, sergent dans l'armée de l'Air, a été mis en examen pour "détention de munitions de quatrième catégorie en relation avec une entreprise terroriste" et "dégradation de lieu de culte en relation avec une entreprise terroriste". Il a été placé en détention provisoire, a dit à l'AFP une source judiciaire.

Le ministère de l'Intérieur a affirmé que le jeune homme, interpellé sur la base aérienne de Lyon Mont Verdun, "avait projeté de tirer à l'arme à feu contre une mosquée de la région lyonnaise".
Selon une source judiciaire, le suspect a reconnu devant les enquêteurs qu'il avait prévu de tirer sur la mosquée des Minguettes, à Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise, le 8 août, à l'occasion de la fin du Ramadan.
Pendant sa garde à vue entamée le 7 août, le suspect a également reconnu avoir lancé, dans la nuit du 20 au 21 août 2012, un cocktail molotov sur la porte de la mosquée de Libourne (Gironde, sud-ouest), qui n'avait fait que peu de dégâts et pas de victimes.

Inquiétant

"Heureusement qu'il a été arrêté à temps, sinon ça aurait été un carnage le jour de l'Aïd et, derrière, il y aurait eu des émeutes", a déclaré Kamel Arioua, président de l'association Essalem qui gère la mosquée des Minguettes.
"Le fait qu'il soit militaire me choque, il doit normalement être exemplaire. Il est là pour protéger le citoyen français, pas pour lui tirer dessus", a-t-il ajouté, interrogé par Reuters.

Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon, a appelé à un rassemblement ce lundi à 17h30 devant la mosquée des Minguettes. "C'est inquiétant, il y a aujourd'hui une volonté affirmée de nuire à la communauté musulmane", a-t-il dit. "Il y a déjà eu deux attaques de mosquées ce week-end dans le Sud-Ouest, ce ne sont plus des actes isolés, on sent qu'il y a toute une organisation qui se met en place."

Même son de cloche de la part de Abdallah Zekri, président de l'Observatoire contre l'islamophobie, qui s'est "félicité que cet individu ait pu être arrêté avant d'avoir pu commettre un autre acte ignoble visant la communauté musulmane". "Les actions antimusulmanes ont augmenté de 50% au cours du premier semestre de cette année", a-t-il ajouté, interrogé par l'AFP. "Il est bon que des individus pareils soient mis hors d'état de nuire".


Dérive extrémiste

Selon une source proche de l'enquête, le jeune homme, solitaire et fragile psychologiquement, traversait une période difficile à la suite de déboires amoureux. Ce sont des proches qui, alertés notamment par des documents trouvés en sa possession et craignant une dérive extrémiste, ont signalé son cas aux autorités.

D'après la même source, le jeune homme a tenté à trois reprises, sans y parvenir, d'entrer en contact avec Maxime Brunerie, le jeune militant d'extrême droite auteur, le 14 juillet 2002, d'une tentative d'attentat contre le président d'alors, Jacques Chirac, au cours du défilé du 14 juillet (la fête nationale) sur les Champs Élysées à Paris.
Il a également été très touché par le suicide, le 21 mai devant l'autel de Notre Dame, de l'historien d'extrême droite Dominique Venner dont il admirait les travaux, a précisé la même source.

Pour Alexandre Gabriac, conseiller régional et ancien président des Jeunesses Nationalistes, groupe d'extrême droite dissous cet été par le ministère de l'Intérieur, ces attentats sont une conséquence de cette dissolution.
"Le gouvernement doit prendre ses responsabilités. La dissolution de tous les mouvements nationalistes pousse les gens à faire des actions isolées, irréfléchies. Nos groupes permettaient de canaliser la colère qui monte et de la transformer en fondement politique", a-t-il dit. "Ces actions isolées seront de plus en plus fréquentes", a-t-il également averti.

Lundi matin, le calme régnait devant la mosquée de Vénissieux, où aucune surveillance visible n'était mise en place.

Implantée dans le quartier des Minguettes, la mosquée "El Fokrane"est couramment appelée "mosquée Urssaf" car elle était installée dans un ancien bâtiment de l'Urssaf.
L'édifice, à l'architecture soignée, avec des murs rose pâle et un minaret surmonté d'un croissant de lune est implanté près d'une église évangélique, d'un quartier pavillonnaire, et d'une cité. Il a été inauguré en grande pompe le 22 mai dernier après de longues années de levée de fonds, pour en faire un lieu de culte plus spacieux et adapté.
C'est là que l'ancien imam de Vénissieux, Abdelkader Bouziane, officiait avant son expulsion et sa condamnation par la cour d'appel de Lyon à six mois de prison avec sursis en 2004, pour des propos favorables au châtiment corporel des épouses infidèles. Les autorités du conseil régional du culte musulman (CRCM) avaient décidé ensuite de faire le ménage dans cette mosquée fréquentée, alors, par les salafistes.

"Avant que je n'arrive il y a cinq ans, de nombreux salafistes fréquentaient la mosquée, maintenant ils ne sont là que le vendredi et nous considèrent comme de mauvais musulmans", relatait, lundi dans les colonnes du Progrès, Walid Naas, membre du CRCM de Rhône-Alpes.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mer 14 Aoû - 15:36

« Clément : Ton étoile brillera toujours » 09/08

« Clément : Ton étoile brillera toujours », c’est le texte affiché sur la banderole déployée par les supporters du Red Star à l’entrée des joueurs pendant le match entre le Red Star et Strasbourg au stade Bauer à Saint Ouen ce vendredi 9 août 2013.

Voici le texte qui a été diffusé à l’entrée du stade

Un peu plus de deux mois que nous n’étions pas venu à Bauer après le dénouement heureux de la saison dernière. Un retour qui aurait dû être celui de la joie de nous retrouver toutes et tous à l’Olympic, la joie de partager un verre, la joie d’entendre retentir nos chants dans les travées de Bauer. Mais il manque l’un des nôtres, car un peu plus de deux mois c’est aussi le laps de temps qui nous sépare du meurtre de Clément par des militants de l’extrême droite. La blessure est encore là, la tristesse et la rage qui nous habitent également.

Ils ont tué l’un des nôtres. L’un des nôtres car Clément avait mis moins d’un an depuis son arrivée à Paris pour venir encourager l’étoile rouge. Il aimait le Red Star. Il aimait l’ambiance à Bauer. Il y venait d’ailleurs de plus en plus vers la fin de saison. L’un des nôtres, également, car Clément est mort pour son engagement antifasciste, un engagement que nous sommes nombreuses et nombreux à partager ici. Clément est mort et nous sommes toutes et tous touchés. Clément est tombé et c’est un vide qui l’a remplacé dans notre tribune. Un vide qui accompagnera désormais nos défaites et nos victoires, nos célébrations de buts, nos frustrations et nos joies.

Oui car nous n’oublierons pas, pas plus que nous ne pardonnerons. Nous n’oublierons pas qui sont tes assassins ni les idées nauséabondes qu’ils véhiculent. Nous n’oublierons pas tous ces mensonges véhiculés par les médias qui préfèrent nourrir la montée de l’extrême-droite plutôt que de rendre honneur à tes idéaux et à tes combats. Nous n’oublierons pas que tu faisais désormais partie de ce stade, de ce club, de cette tribune.

Ton souvenir nous aidera à chanter plus fort, à faire briller ton étoile rouge et noire : rouge de ton sang, noire de notre colère. Tu vois, Clément, une étoile rouge et noire qui brille dans le ciel ça n’existe pas mais tout un Kop qui chante pour qu’elle existe dans nos coeurs et qui hurle pour toi, oui Exclamation
Néo-nazis et cie... - Page 17 ClementBauer09082
Néo-nazis et cie... - Page 17 ClementBauer4

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Jeu 15 Aoû - 13:26

Le soldat qui projetait d'attaquer une mosquée cultivait sa haine sur Internet 15/08

Le militaire placé en détention à la prison de la Santé à Paris, dimanche 11 août, pour " détention de munitions de quatrième catégorie en relation avec une entreprise terroriste " et " dégradation de lieu de culte " cultivait un intérêt marqué pour la mouvance d'extrême droite identitaire. Interpellé à Lyon quatre jours auparavant par les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Christophe Lavigne, 23 ans, est suspecté d'avoir projeté d'attaquer la mosquée des Minguettes à Vénissieux (Rhône).

Sur son profil Facebook, ce sergent de l'armée de l'air affichait sa sympathie pour plusieurs formations ou cercles liés à l'extrême droite – du Bloc identitaire à Maison commune en passant par Belle et rebelle – et pour les idéologues qui s'y rattachent, à l'instar de Guillaume Faye, prédicateur de " la guerre totale entre l'Occident et l'islam " . Ou de Dominique Venner, dont le suicide à Notre-Dame de Paris, le 21 mai, l'avait particulièrement marqué.

Cette mouvance identitaire refuse le métissage, vu comme un ethnocide, et l'immigration, perçue comme une colonisation de l'Europe. Dans ce milieu, l'islam est désigné comme l'ennemi principal au nom de la défense de la civilisation européenne.

Christophe Lavigne, qui a servi en Afghanistan avec son régiment, n'était toutefois pas encarté.

(...)

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Dim 18 Aoû - 16:19

Élections municipales 2014 à Lyon. Petite annonce : Rebeyne ! recherche militants (crédibles) et stratégie politique (crédible) pour liste commune avec le Front National... 17/08

Après l’échec politique du « Rassemblement pour la liberté » au printemps 2012, le constat est frappant, les identitaires lyonnais n’organisent plus de rassemblements ou de manifestations à Lyon, du moins officiellement. Leurs activités se concentrent sur le développement de leur local "La Traboule" qui ressemble de plus en plus à un « accueil jeune » version nationaliste : Depuis un an et demi le groupuscule enchaîne randonnées pédestres ou à vélos, via ferrata, week-end de ski, bivouac en forêt et tournois de foot... Le caractère « politique » du local ressort à travers les conférences et débats organisés, entre autre, par le Cercle de Précy. Ils ont par exemple accueilli Robert Ménard ancien co-fondateur et président de Reporters Sans Frontières pour une conférence en février dernier.

Malgré tous leurs efforts, le local des identitaires est régulièrement pointé du doigt [1] comme étant la base de replis, ou de départ, de violences commises dans le Vieux-Lyon comme lors de l’attaque d’un restaurateur [2] l’été dernier ou plus récemment en février 2013 à l’occasion des affrontements opposants des hooligans lyonnais avec des supporters de Tottenham [3] . Pour lutter contre cette image délétère directement auprès de leurs voisins ils publient un journal [4] depuis février 2012 qu’ils distribuent dans les boites aux lettres du quartier. Audacieux et ne doutant de rien, ils essayent également de convaincre certains commerçants de leur servir de point de distribution, en promettant parfois de repasser pour le prochain numéro quand ceux-ci refusent... Toujours amateurs du buzz médiatique, ils sont parvenus à faire leur petit effet au début de l’année 2013 en lançant une campagne de « maraudes solidaires » qui attira en conférence de presse une bonne partie des médiats locaux. Pourtant, après un lancement en grandes pompes cette campagne s’est limitée à deux distributions de nourritures et couvertures à des SDF sélectionnés sur critères ethnico-culturels. Une montagne accouchant d’une sourie.

Avançant masqués derrière l’association « Les Petits Lyonnais » les identitaires continuent de défiler tous les 8 décembre depuis 5 ans. A l’instar de la version parisienne [5], le cortège lyonnais mêle les sympathisants et militants de tous les groupuscules nationalistes locaux, renforcé par des ultras du groupe Lyon 1950 et des hooligans du virage sud de Gerland. Cette déambulation qui s’affiche plus culturelle que politique reste à ce jour la seule manifestation de rue dont les identitaires se font les organisateurs à Lyon. Ayant conscience qu’un événement plus explicitement marqué politiquement pourrait se retourner contre eux en attirant les plus excités [6] comme en mai 2011, ils se font les relais d’événements soit-disant appelés par d’autres, comme en septembre 2012 où ils invitaient leurs partisans à rejoindre un rassemblement censé s’opposer à une manifestation d’intégristes musulmans. Mouvement prêtant grande attention à son image et à sa communication, prétendant renouveler le discours, un peu, et surtout le militantisme nationaliste, les identitaires essayent de calculer au mieux leurs « coups » politiques. Le moins que l’on puisse dire c’est que se ne sont pas les chefs qui donnent le meilleur exemple.

Faites ce que l’on dit, pas ce que l’on fait

À écouter Damien Lefèvre, alias Damien Rieu [7], dans une interview donnée au site Lyon Capitale TV en avril dernier, les identitaires prépareraient d’ors et déjà la future campagne pour les élections municipales de 2014 à Lyon. Rien d’étonnant si l’on prête attention à la stratégie identitaire depuis plusieurs années [8]. Si l’on en croit également les propos tenus à Rue 89 Lyon à l’occasion de la convention de lancement de « Génération Identitaire » à Orange en novembre 2012, les identitaires lyonnais auraient déjà eu un appel du pied de la part du Front National du Rhône en vu de, peut-être, constituer des listes communes. Cette potentielle alliance avec le FN s’inscrit dans le rapprochement observé depuis plusieurs mois entre les deux formations [9]. Le dernier exemple en date étant la venue le 19 septembre prochain de Bruno Gollnisch [10] à la Traboule. Ce sera la première fois qu’un responsable national du FN soit invité par les identitaires, et qu’il accepte ! Les prochaines élections municipales sont un objectif politique d’importance pour le Bloc Identitaire après plus de 10 ans d’existence à Lyon et au niveau national. Après le loupé de la candidature du grenoblois Arnaud Gouillon à l’élection présidentielle de 2012 et l’échec de la tentative de Philippe Vardon d’obtenir l’investiture du FN aux dernières élections législatives, les identitaires se doivent de rebondir par un coup électoral s’ils entendent toujours incarner le deuxième parti nationaliste derrière le FN.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Communique_Rebeyne-3c8d4

Décembre 2012. Après de multiples dégradations contre leur local les identitaires communiquent et jouent la carte « république et démocratie », morceau d’anthologie : « Nous[...] invitons nos adversaires à nous combattre par le débat et les urnes plutôt que par la « force » ou l’intimidation mafieuse ».

Si Rebeyne ! est le groupuscule nationaliste « jeune » le plus ancien existant sur Lyon, il est difficile de réellement peser son implantation dans la population. Les élections à ce titre seront un test grandeur nature s’ils parviennent à constituer leurs propres listes, ce qui n’est pas encore gagné. Ce que l’on peut déjà voir par contre c’est le profil de leurs militants et sympathisants. Le noyau dur est constitué d’enfants de la classe moyenne et de la petite bourgeoisie lyonnaise, âgés entre 20 et 30 ans, pour la plupart salariés ou étudiants. Les sympathisants eux se retrouvent surtout dans le milieu hooligan, un peu le monde étudiant et dans une partie de la jeunesse rurale et péri-urbaine de l’ouest lyonnais. Cette dernière est volatile, en recherche d’adrénaline et change de crèmerie à la première occasion pour se tourner vers des groupuscules aux activités plus musclées comme le GUD. Des sympathisants aux profils relativement éloignés de leur cœur de cible marketing qui serait plutôt des jeunes issus de la classe moyenne, futurs diplômés, rompant avec le folklore nationaliste et les comportements de gros bras. Enfin ça c’est leur com’, la réalité est tout autre puisque même les leaders locaux sont impliqués dans des exactions diverses et variées qui les mènent, parfois, au tribunal.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Roblefmont-4eec6
De gauche à droite : Pierre Robesson alias « Robloch », Damien Lefèvre alias Damien Rieu dit « Perry » et Damien Montant.

Depuis un an en effet les identitaires lyonnais enchaînent les passages devant la justice : Après les condamnations de Pierre Robesson [11] en mai 2012 et Damien Montant [12] en décembre 2012, c’est au tour de Maxime Gaucher d’avoir été condamné par la justice le 30 mai 2013 pour agression. Et d’autres suivront puisque Maxime Frier fait partie des quatre mis en examen suite à l’occupation du chantier d’une mosquée à Poitiers. Là encore il s’agit d’un identitaire lyonnais proche du milieu hooligan, et si l’on en croit Libération, fiché par la DCRI comme une bonne partie des lyonnais présents à cette action. Entre se présenter aux élections et participer aux affrontements entre supporters [13], il y a un fossé béant entre la théorie et la pratique, comme une certaine schizophrénie politique, un gros problème d’identité...

Des Magic Fans à la Mezza Lyon, du Front National à Rebeyne ! : gros transfert entre Loire et Rhône.

Mardi 23 avril 2012. Jour de la promulgation de la loi autorisant le mariage de personnes de même sexe, les anti-mariages organisaient un rassemblement Place Carnot dans le 2ème arrondissement de Lyon. La présence mutuelle des identitaires, du GUD et des Jeunesses Nationalistes ne pouvaient laisser présager autre chose : s’en sont suivis une tentative de blocage de l’autoroute, une manifestation sauvage et de multiples interpellations. Dans le lot, Maxime Gaucher, 23 ans, apprenti en CAP frigoriste, poursuivi pour agression sur une photo-journaliste indépendante et pour violence sur agent, le commandant de la BAC en l’occurrence.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Rebmanifpourts_Terreaux
« Manif Pour Tous », Place des Terreaux à Lyon. Photo souvenir Rebeyne ! / Bloc Identitaire Lyon. 1 : Maxime Gaucher alias « Merc » 2 : Gérald Pichon [14] 3 : Loris Chabrier [15]

« Merc », son petit surnom dans le milieu des tribunes, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 2100 euros de dommages et intérêts pour la journaliste et son avocat, une suspension de 3 ans de ses droits civiques, 5 ans d’interdiction de participation à toute manifestation publique et de manifestation sportive. Et ce n’est peut-être pas fini, le parquet ayant fait appel et demandant de la prison ferme. Maxime a tenté de se faire passer au tribunal pour un banal sympathisant de Rebeyne ! - Génération Identitaire, et pour un gentil croyant catholique. Bien essayé mais peu convainquant, car le jeune homme est bien plus qu’un simple sympathisant de la mouvance identitaire lyonnaise, et loin d’être un agneau. C’est un militant actif de Rebeyne ! qui aime faire le coup de poing, petite présentation. Son engagement nationaliste remonte à plusieurs années et il a été notamment candidat aux élections cantonales de 2009 en Haute-Loire (canton Le Puy Ouest) pour le Front National.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Maxime_Gaucherfn

Depuis son arrivé à Lyon, c’est un militant identitaire investi et participant, par exemple, en juillet 2011 à la préparation d’un convoi « humanitaire » de Solidarité Kosovo, au séminaire organisé à Orange en mai 2012 dans le cadre de la campagne Une Autre Jeunesse ou encore à l’occupation du chantier de la mosquée à Poitiers. Sa présence au séminaire d’Orange en fait un des leaders de Rebeyne ! puisque celui-ci était réservé aux responsables des différents groupes locaux identitaires, le noyau dur hexagonal du mouvement en somme, qu’ils nomment officieusement Le Clan.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Clan
Séminaire du « Clan » dans le cadre de l’animation de la campagne « Une Autre Jeunesse », 12 & 13 mai 2012 à Orange. 1 : Philippe Vardon, 2 : Pierre Robesson 3 : Damien Lefèvre 4 : Romain Castel [16] 5 : Arnaud Martin alias Arnaud Delrieux [17] 6 : Maxime Gaucher.

Mais la politique n’est pas sa seule passion, « Merc » aime aussi le foot, enfin surtout les tribunes et la tape. Jusqu’en 2010, son club c’était l’ASSE et son groupe les Magic Fans jusqu’à ce que son prosélytisme politique au stade ne le conduise à être exclu du groupe de supporters. Certainement vexé et revanchard, il passa à l’ennemi juré, direction Lyon, le virage sud de Gerland et les hooligans-fascistes de la Mezza Lyon. Une recrue de choix puisqu’il n’hésita pas à balancer des infos sur les Magic Fans à ses nouveaux amis, participant même aux expéditions contre le local des MF en octobre et novembre 2011. Déjà en avril 2010, lors d’une manifestation antifasciste passant par le quartier du Vieux-Lyon on le retrouva en première ligne (photo ci-dessous) de la cinquantaine de nationalistes et hooligans venus pour en découdre.

Néo-nazis et cie... - Page 17 10avril2010

Une chose est sure il aime la torgnole, et à l’image de tout bon hools qui se respecte il est amateur de MMA. Ainsi il participa avec son acolyte "Willo" [18], au tournoi de free fight organisé le 5 décembre 2010 à la Vlaams Huis de Lille.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Maxime_Gaucher-3

Décembre 2012, Vlaams Huis, Tournoi de MMA. Maxime Gaucher (casquette) portant un t-shirt d’une éphémère marque de vêtement nationaliste : DISSROP pour « Dissident Européen », lancée par des sympathisants et militants de Lyon Dissident.

Lors de son procès [19], preuve de son engagement militant, « Merc » a pu compter sur la présence et le soutien de Pierre Robesson. Une solidarité toute naturelle entre les deux complices des attaques anti-MF évoquées plus haut. Malgré ce profil de bastonneur nationaliste, « Merc » devrait échapper à une nouvelle comparution au tribunal pour l’agression d’un membre du Collectif de Vigilance 69 lors d’une distribution de tracts en février 2013 Place du Change, l’affaire semblant ne pas avoir de suite. Ce soir-là, la présence de Gérald Pichon n’avait pas suffit à le calmer, il n’avait pu s’empêcher de donner du coup de poing.

L’effet « manif pour tous » ?

Depuis un an et demi les identitaires lyonnais font face à une grosse concurrence, le créneau nationaliste étant bien occupé par le GUD et les Jeunesses Nationalistes. Autant dire qu’ils ont eu bien du mal à se faire une place, le GUD jouant l’activisme de rue à font et Alexandre Gabriac attirant à lui caméras et micros. Comme une offrande inespérée la dissolution des JN [20], jumelée à la course à la radicalité du GUD, va permettre une redistribution des cartes au sein du milieu nationaliste local [21]. Un bonheur n’arrivant pas seul, la dissolution de 3ème Voie entraînera une recomposition du milieu au niveau national dont les identitaires pourraient tirer avantage en restant la seule alternative crédible au Front national pour les sympathisants et militants nationalistes. Si les identitaires ont délaissé, de façade, l’action de rue par stratégie politico-médiatique depuis longtemps, préférant ces dernières années jouer la carte du "buzz", la dynamique crée par l’opposition au « mariage pour tous » aurait du les y replonger. Pourtant leur bilan est plutôt mitigé, puisque sur Lyon entre les actions de bourrins du GUD ou de martyrs desJN, les identitaires ne se sont pas beaucoup fait voir ni entendre. Ils se sont même fait couper l’herbe sous le pied par un collectif apparu en novembre 2012 appelé « Les Enfants des Terreaux ». Un groupe maniant l’agit-prop et la com’ ...aussi bien qu’eux. A croire que cela pourrait être eux, et ce ne serait pas étonnant, tant ils sont amateurs de faux nez pour avancer masqués. Ce groupuscule émane pourtant des milieux catholiques traditionalistes [22] et assume totalement les coups de main donnés par les Jeunesses Nationalistes ou les identitaires. Enfin, même si ces derniers ont participé aux cortèges de la « manif pour tous » et à quelques actions « bon enfant », ce n’est pas leur présence qui aura défrayée la chronique. Les leaders lyonnais se sont surtout faits présents dans les cortèges parisiens, participant aux diverses échauffourées tout en ayant la prudence de ne pas le revendiquer explicitement. Bons communicants ils ont attendu la dernière grosse mobilisation parisienne du 26 mai dernier pour créer leur « buzz » en occupant [23] la terrasse du siège national du Parti « socialiste », un « coup » comme ils en raffolent, partant du principe qu’on se souvient de ce qui est arrivé en dernier.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Manif-pour-tous

« Manif Pour Tous », Paris. Les quatre du milieu, de gauche à droite : Robert, Martin, Lefèvre, Vardon bas dessus-bras dessous.

Les mois qui viennent nous le diront, quand l’euphorie et les fantasmes de « printemps français » se seront essoufflés, si les identitaires arrivent localement, et nationalement, à trouver un second souffle, à être initiateurs et leaders plus que suiveurs d’un mouvement qui s’impose à eux. D’ici là, ce que nous ont appris les derniers mois, c’est surtout qu’entre le discours de façade et la réalité des exactions de ses militants, la mouvance identitaire lyonnaise n’a rien a envier à la bêtise brutale du GUD, et ce n’est pas le discours léché de Damien Lefèvre lors de ses interviews qui parviendra à faire croire le contraire : Rebeyne ! est bien un groupuscule nationaliste radical comme les autres...avec de meilleurs web-designers et graphistes ; C’est tout.


[1] Au delà de la présence de leur local dans le quartier Saint-Jean, les identitaires lyonnais sont depuis les premières années de leur existence à Lyon les acteurs réguliers de violences et agressions, de par leurs militants ou sympathisants, comme de leurs alliés occasionnels tel que certains hooligans. Pour s’en faire une petite idée le Collectif de vigilance contre l’extrême-droite 69 y a dédié une partie d’un dossier spécial leur étant consacré.

[2] Le restaurateur finira, dégoûté, par vendre ses deux enseignes après que deux de ses employés aient démissionné par peur d’autres agressions.

[3] Le traitement médiatique de ces affrontements, au niveau local comme national, s’est empressé de donner un caractère antisémite à ces affrontements. Pour autant la réalité n’est pas aussi simple bien que certains bras tendus et quelques slogans antisémites aient pu être entendus ce soir là. Si l’on en croit un hooligan lyonnais ayant donné une interview au journal Le Progrès, ces affrontements tenaient surtout du « folklore » footbalistique : La Yid Army, firm de hooligans du club de Tottenham, est l’’une des plus réputée de Londres avec celles de Chelsea et Milwall. Elle joue à l’instar des supporters de l’Ajax d’Amsterdam, sur l’identité juive du club. Pour les hools lyonnais il était peut-être surtout question de se confronter à un adversaire sérieu, et les provocations antisémites, étaient autant politiques pour certains, qu’une « réponse » au folklore yiddish mis en avant par les hools anglais pour d’autres.

[4] Plus précisément une feuille A3 recto-verso.

[5] L’hommage rendu à sainte-Geneviève au pied de Notre-Dame chaque premier week-end de janvier.

[6] Sachant que Lyon en regorge ces dernières années, que le rassemblement attirerait les plus radicaux et les plus castagneurs, les identitaires, tous courageux qu’ils sont, ne pouvaient assumer politiquement, et en terme d’image surtout, un rassemblement qui avait de grande chance de se transformer en ratonnade. Bilan : Pas un barbu ni de membre officiel de Rebeyne ! sur place le jour J mais quelques apprentis fascistes et une dizaine d’antifa.

[7] Ex-porte parole officiel de l’association « Les petits lyonnais / Culture Lyon » dont il reste le vice-président administratif, il est le responsable communication et relations presse de Rebeyne !. Il faisait partie du bureau de l’Autre Jeunesse, toujours membre du bureau directeur du Bloc Identitaire, il est l’un des porte-parole national de Génération Identitaire. Son engagement lui a valu d’être licencié en novembre 2012 de son poste de communiquant d’une maison d’édition lyonnaise. En réaction une pétition de soutien en ligne avait même été crée. Enfin, il fait partie des 19 interpellés lors de l’action contre le siège du Parti Socialiste le 26 mai 2013.

[8] Nous l’évoquions d’ailleurs dès mai 2011 dans l’article « Le 14 mai à Lyon, Alerte : propagation de la fièvre porcine ! »

[9] Pour l’anecdote, les identitaires lyonnais avaient été une bonne vingtaine à se rendre au meeting de Marine Le Pen lors de son passage à Lyon en avril 2012 durant la campagne pour les élections présidentielles.

[10] Qui « était » proche d’Yvan Benedetti, l’ex chef de la défunte Œuvre Française récemment dissoute. Rien d’étonnant dans son rapprochement explicite avec les identitaires, Bruno Gollnisch représentant le frange « dur », ou plutôt « à l’ancienne » au sein du FN. Son exclusion de Lyon III pendant 5 ans en 2006 pour des propos révisionnistes en étant le parfait exemple.

[11] « Secrétaire » dans les statuts administratifs du local « La Traboule », signataire officiel de la « Marche des Cochons »/ « Rassemblement pour la liberté » en mai 2012, propriétaire du nom de domaine du site internet de Rebeyne ! , coordinateur du « Réseau des Maisons de l’Identité » et membre du bureau directeur du Bloc Identitaire. C’est l’un des « anciens », investi dès la création des Jeunesses Identitaires en 2002. Concernant Mr Robesson et le milieu hooligan lyonnais voir ici et là.

[12] « Secrétaire » dans les statuts administratifs de l’association « Les petits lyonnais ». Damien Montant a été condamné en décembre 2012 à 15 mois de prison dont 10 avec sursis et 5 fermes, ainsi qu’à 5000 euros d’amende pour une agression survenue à quelques mètres de « La Traboule », lire ici et là

[13] On a pu voir Pierre Robesson participer aux affrontements entre supporters lyonnais des virages sud et nord en marge du Derby contre l’ASSE en avril 2013.

[14] alias Franck Lancier quand il était responsable de Rebeyne ! de 2005 à 2009 avant son départ pour Paris. Il est l’auteur du livre « Sale Blanc ! » qu’il est venu présenté le 20 mars 2013 à « La Traboule ».

[15] Ce jeune homme âgé de 23 ans et ami de Jonathan Chatain continue sa visite des groupuscules nationalistes lyonnais. Après avoir gravité un temps autour de Lyon Dissident, puis s’être tourné vers le GUD Lyon, il a rejoint les identitaires depuis quelques mois. Loris est surtout connu pour faire partie des 4 suspects principaux poursuivis dans le cadre de l’agression de Villeurbanne en janvier 2011 dont le procès est toujours attendu à Lyon.

Néo-nazis et cie... - Page 17 Loris_bunker

[16] Lyonnais, Conseiller Fédéral de Génération Identitaire.

[17] Porte-parole et « Président » dans les statuts administratifs de Génération Identitaire, « Président » dans les statuts administratifs du local « La Traboule », signataire officiel de la « Marche des Cochons »/ « Rassemblement pour la liberté » en mai 2012.

[18] Voir aussi ici

[19] Procès à l’occasion duquel on apprendra que « Merc » appela Gabriac lors de cette manifestation sauvage pour lui déconseiller de s’y rendre. Plutôt étonnant alors que 6 mois avant un des leaders des identitaires affirmaient dans uneinterview que les liens avec les Jeunesses Nationalistes n’étaient plus d’actualité. On leur accordera que vu le profil de bourrin de l’ancien stéphanois, il ne peut que s’entendre avec l’ancien grenoblois.

[20] L’Oeuvre Française et sa branche « jeune » les Jeunesses Nationalistes dissoutes, Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti s’empressèrent, sans surprise, début août d’exhumer Jeune Nation.

[21] A ce titre, la section lyonnaise de 3ème Voie, menée et fondée par les ex de Lyon Dissident mais n’existant plus depuis un peu plus d’un an, l’auto-dissolution du groupuscule ne devrait pas avoir de réelle incidence entre Rhône et Saône. De fait, Mannheim et comparse semblent être retournés à leur seul réel engagement, la « musique », son groupe Match Retour continuant les concerts comme le 29 juin 2013 lors d’un concert en soutien aux militants du GUD Lyon condamnés récemment.

[22] Isabelle Fradot militante et leadeur des EDT participera, à Lyon, à une réunion organisée par le Cercle Anthinéa et ayant pour titre « Du printemps français à la prise du pouvoir ». Cette réunion clôturant le « Camp Maxime Real del Sarte », soit l’université d’été de l’Action Française, se déroulant cette année du 25 au 30 août à côté de Roanne.

[23] 19 interpellés mis sous contrôle judiciaire. Le jugement rendu le 25 juillet dernier déboucha sur la condamnation de 15 identitaires à une amende de 500 euros avec sursis, 3 à une amende de 500 euros et le dernier à une peine de 90 jours-amendes à 10 euros, soit 900 euros au total. Le procès fut instructif sur la capacité des identitaires à assumer leur engagement et leur volonté farouche, par peur certainement d’une dissolution, de ne pas mêler Génération Identitaire à l’action.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Ven 23 Aoû - 14:46

Haute-Saône : le monument aux morts tapissé de croix gammées 22/08

L’acte de profanation a été commis dans la nuit de mercredi à jeudi, à une heure indéterminée. Quatre croix gammées d’une cinquantaine de centimètres chacune ont été taguées sur le monument aux morts d’Arc-lès-Gray. Une sur chaque face. Sur le sol, une inscription complétait le sordide tableau : « Pays de nazi ». Le ou les auteurs de cette initiative consternante ont utilisé de la peinture bleue.

La mairie a évidemment porté plainte. Appelés sur place, les gendarmes de Gray ont procédé aux constatations d’usage et mènent désormais l’enquête. Le délit concerné est la dégradation par inscription d’un bien immobilier d’utilité publique. Le monument aux morts d’Arc-lès-Gray avait été restauré en septembre dernier.

Dès ce jeudi matin, les services municipaux ont pris soin de supprimer toute trace de ces tags à caractère antisémite. Selon la gendarmerie, de tels actes sont relativement rares en Haute-Saône.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Sam 24 Aoû - 15:04

Rassemblement contre la venue des veilleurs à COUËRON le 27 août 2013

Un rassemblement est organisé contre la venue des veilleurs à Couëron le mardi 27 août 2013.
Rendez-vous à 20h place du marché dans le bourg de Couëron
Un rendez-vous covoiturage est prévu à 19h carrefour de la Saulce pour aller de la ZAD à Couëron.

Non au retour des veilleurs ! ToutEs à Nantes le 28 août 2013

La marche des veilleurs homo/lesbophobes prévoit de s'arrêter à Nantes le 28 août 2013. Ne leur laissons pas l'espace !

Après de longs mois pendant lesquels nous avons subi les prises de position homo/lesbo-phobes de la part des opposants au mariages pour toutEs, le groupe des veilleurs homo/lesbo-phobes organise une marche vers Paris et prévoit de faire une étape le 28 août 2013 à Nantes afin d'organiser une veillée puante, cours des 50 otages, dans la soirée.

Même s'ils ne mettent plus en avant leur opposition à l'égalité des droits entre homosexuels, lesbiennes et hétéros, ce mouvement continue de propager une idéologie dangereuse, cachée derrière le prétexte de « réflexions philosophiques ». Ces partisans de l'ordre moral, qui peinent à cacher leurs nombreux liens avec l'extrême-droite, déguisent à présent leurs intentions en se présentant comme un mouvement de « résistance ». En effet, les veilleurs ont entrepris une campagne de récupération des luttes en cours (l'écologie, les luttes ouvrières, etc ...).

Nous refusons toute forme de fascisme, de discriminations et de récupération. Il n'y a pas de convergence possible avec des porteurs d'idées nationalistes et réactionnaires !

Nous voulons signifier aux veilleurs homo/lesbo-phobes qu'ils ne sont pas les bienvenus, ni ici, ni ailleurs !

Mercredi 28 août 2013 – Place du Bouffay rassemblement à 20h  

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Invité le Lun 26 Aoû - 17:23

indymediat Bruxelles a écrit:Manifestation contre l'ouverture d'un local par les fascistes de nation
posté le 17 août 2013
samedi 31 août 2013 à 15h00
lieu : Bruxelles Mots-clés action révoltes / luttes sociales antifa
Ce 31 aout le groupe d’extreme-droite identitaire Nation veux inaugurer son nouveau local à Bruxelles. Ils en ont d’ors et déjà un à Amay près de Liège. Nous trouvons l’expension récente de ce groupe en Wallonie et à Bruxelles pour le moins préoccupante. Ils multiplient les tractages, les sections locales (il y en a désormais un peu partout en Wallonie) et se préparent aux prochaines élections (n’oublions pas qu’ils aiment à se comparer à l’Aube Dorée grec).

Qi’est-ce que Nation ?

Pour ceux qui ne les connaissent pas encore, Nation est un groupe « nationaliste-révolutionaire » et « identitaire » fondé le 11 septembre 1999 par des dissidents du « Front National » et du « Front Nouveau de Belgique ». L’un de ses fondateurs, Hervé Van Laethem, dirigeait auparavant un groupuscule néo-nazi violent « l’Assault ». Ce groupuscule était issu de la section francophone du VMO (Vlaams Militanten Orde, une milice violente qui sera finalement dissoute par la justice en 1981).

Par ailleurs Nation n’as jamais cessé d’entretenir des liens avec des groupes ouvertement néo-nazis comme Blood & Honour Vlandereen ( avec qui ils ont participé à plusieurs manifestations dont celles du 8 octobre à Lille)..

Qui plus est ce groupe se bouge régulièrement aux grosses manifs identitaire à l’étranger (principalement en France où ils participent entre autre a la manif du 9 mai, au manifs identitaires lilloises)

Ils ont également organisé une grosse manif "solidariste" en plein centre de Bruxelles le 1 mai derniers, sans rencontrer de réel opposition.

LA SITUATION COMMENCE A ÊTRE VRAIMENT PUANTE ET CRITIQUE.
IL EST TEMPS DE REAGIR !

C’est pour cela que nous voulons organisé cette manifestation contre l’ouverture d’un local fasciste à Bruxelles (Le lieu et l’heure exacte du rassemblement seront précisé incessament sous peu).

NE LAISSONS PAS LE FASCISME S’INSTALLER A BRUXELLES.
VENEZ, DIFFUSEZ, RELAYEZ CET APPEL !!


posté le 17 août 2013

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mer 28 Aoû - 14:00

Implantation et structuration croissante de l’extrême-droite dans l’Ain Chris

On peut, à l’instar de nombreux endroits, en France assister à un triple phénomène participant d’une même logique visant à la banalisation et à l’institutionnalisation de l’extrême-droite dans toutes les strates du champ politique traditionnel ( parti national électoraliste, sections agissantes organisées localement et militants de rue) :

sur la sphère électoraliste, avec le rassemblement bleu marine se construisant sur le sillon idéologique du printemps français et de la manif pour tous, et le démarchage des élus locaux de tous bords ou sans étiquette ; sur l’implantation locale, avec l’apparition croissante de collages FN, FNJ, GUD laissant penser à un phénomène de constitution de sections locales éventuelles ;

l’existence et le risque d’apparition accrue des groupuscules déjà présents dans l’Ain, nationalistes ou identitaires en construction (dont les membres semblent assez jeunes). Ceux-ci sont notamment présents dans tous les petits villages entre Ambérieu et Rilleux-la-Pape, en passant par Meximieux, Lagnieu ou la Plaine de l’Ain. Ce sont des lieux où lors de la dernière année, on peut relater des faits tels que : agressions et prise de possession momentanée d’un bar, attaque et dégradations à caractère raciste de la Mosquée de Meximieux, rassemblements assez nombreux et tentative de prendre progressivement la rue en faisant régner la terreur, dans le sillage de ce qui se passe à Lyon. Un jeune camarade libertaire proche de la CLA a d’ailleurs subi des intimidations du côté de Montluel. Autour d’ Oyonnax également, on note une présence globalement structurée de l’extrême-droite : en effet on voit se multiplier les collages, mais on discerne une pratique assez routinière laissant penser à une section plus âgée, ancienne et implantée. Il y a également une présence importante de fachos sur le Nord Isère, notamment identitaires.

Par delà ces phénomènes ou incidents locaux, il faut considérer l’existence relativement ancienne et méconnue de nombreux et divers lieux de socialisation ou structures collectives dans lesquels sont véhiculés sans prosélytisme théorique apparent les aspects fascistes vulgarisés ou corporatistes participant de cette proximité de pensée (casernes, police, matons, certaines sociétés de chasse, boules, pêche, sport, bars). La fréquentation de ces lieux par des fachos aboutit à une sorte de doxa de groupe épurée, censée homogénéiser à la base les considérations admises et valorisées par le groupe comme le meilleur moyen de les affermir. La socialisation familiale joue certainement aussi très bien son rôle ; ainsi la proximité idéologique, la naturalité perçue du phénomène identitaire combinée à l’effet de groupe permet d’opérer une fascisation de la pensée, qui officie comme préalable à l’ adhésion progressive à la pensée strictement fasciste. Ce sont bien plus ces lieux qui popularisent les idées nationalistes et totalitaires que le programme économique du FN !

Mais ne nous en laissons pas compter ; car plus que de seulement dénicher ceux qui se revendiquent ouvertement fachos, c’est bien lutter contre l’idéologie sur laquelle repose ce courant politique qui est nécessaire, et le faire en tenant compte désormais de la porosité du champ politique avec leurs thèmes de prédilection. Nous nous méprendrions si nous considérions a priori de facto la majeure partie de la population comme hostile aux thèses frontistes pour des considérations morales.

A titre d’illustration récente de leur ambition décomplexée, dans le cadre de la mobilisation au sein du Collectif Solidarité Migrants autour de la question des demandeurs d’asile se tenait le 25 juin une audience au Tribunal de Bourg-en-Bresse statuant sur l’expulsion des garages qu’occupaient 17 familles kosovars et albanaises depuis plusieurs mois. Les propriétaires privés ayant déposé plainte tout comme le syndicat des propriétaires et la mairie de Bourg, ont été soutenus par différents fachos du coin dont le FN, assez nombreux. Il est très rare que ces-derniers s’insèrent dans des luttes sociales, sauf pour défendre la propriété privée contre le droit à survivre, la non-application de la loi en matière de droit (d’asile en l’occurrence), et bien sûr l’attaque des étrangers. Très véhéments, ils ont menacé de passer à l’action pour faire évoluer la situation ; cela probablement à l’encontre des demandeurs d’asile ou de leurs soutiens à l’issue de la prochaine audience.

Le jeudi 4 juillet, cela ne s’est pas passé grâce à la mobilisation réactive la plus large possible. Les fachos ont laissé la place aux RG et autres flics en civils épiant tout ou photographiant les soutiens présents au tribunal. Mais n’est-ce pas d’ailleurs également une vision des prémisses du fascisme d’État (complémentaire) ?

Il y a nécessité de s’opposer à l’extrême-droite partout, dans la rue, dans les consciences et dans le jeu politique (électoral et médiatique), mais également partout où se dévoilent ses aspects symptomatiques. Mais pas de manière mécanique ou sous-couvert de justifications morales. Car on peut constater que c’est moins l’évolution des thèses de l’extrême-droite que la manière dont ils les présentent qui leur a permis cette tendance favorable, l’audience étant favorisée par le contexte économique et social. Et surtout que le modèle de société autoritaire/totalitaire s’imposant de plus en plus sournoisement dans l’appareil d’État comme garant de la sécurité des biens et de la préservation idéologique du système capitaliste tend à rendre banales exploitation et répression. Il est donc urgent de renouveler les formes du militantisme collectif « progressiste » pour le rendre à nouveau populaire, imprévisible, radical alternatif et positif. Sans peur et sans complexe, mais aussi massif, car c’est la clef de la pertinence d’une autre société, qui devra autant être construite sur les ruines du capitalisme que nécessairement sur les cendres du fascisme...

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Jeu 29 Aoû - 23:54

Homophobie : un militant du GUD en garde à vue à Nancy 29/08

« L’homosexualité, c’est comme le sida. Il ne faudrait pas que ça touche notre famille », « Pas de quartiers pour les enfilés »... Tel est le genre d'inepties que l'on peut glaner ici et là sur le blog du Groupe Union Défense (GUD) Nancy. Un jeune militant de ce groupuscule d'extrême-droite a été placé en garde à vue jeudi pour provocation à la haine.

Il est soupçonné d'avoir ouvert une page Facebook, «GUD Nancy», sur laquelle figuraient des injures visant la communauté homosexuelle.

Cette garde à vue intervient après un dépôt de plainte contre X émanant de plusieurs associations de défense des droits des homosexuels, dont la fédération Inter-LGBT. « Lors de son audition devant les policiers, le jeune homme a gardé son droit au silence », a indiqué une source judiciaire.

Le suspect, âgé d'une vingtaine d'années, dispose par ailleurs d'une page personnelle sur le réseau social, sur laquelle il a posté textes et photos à la gloire de Philippe Pétain.

En mai, une affiche montrant une silhouette noire frappant à terre une silhouette rose a été postée sur cette page Facebook. Le visuel a ensuite été imprimé et collé sur les locaux de l'Université de Lorraine à Nancy, estampillée d'une autre mention homophobe «Non aux enc...». La faculté a par la suite porté plainte.

La page Facebook, tu la « like » ou tu la quittes

Quelques jours après le collage d'affiches à Université de Lorraine, le maire de Nancy (Meurthe-et-Moselle), André Rossinot (UDI), avait demandé à Facebook de fermer la page du GUD Nancy. Selon le blog du groupe, la page a été supprimée le 22 juin. Une autre page éponyme a cependant été créée, et comporte toujours des commentaires incitant à la haine .

A la suite de la fermeture de la première page, le GUD avait répliqué sur son blog avec ce raisonnement implacable : « Si notre site ou notre page vous dérangent, vous n’avez qu’à les quitter et ne plus les visiter. En fait : c’est comme pour les immigrés qui ne se sentent pas bien chez-nous et qui se disent victimes du racisme. » Ce qui n'empêche pas le groupuscule de faire, dans l'espace public donc s'imposant aux passants, du prosélytisme haineux.

Le blog regroupe également un florilège d'insultes visant la communauté homosexuelle. Une photo de jeunes filles faisant le salut nazi porte par exemple la légende « Mieux vaut être fasciste que pédé ». Une citation d'une phrase datant de 2006, prononcée par la petite-fille de Benito Mussolini, président du Conseil italien allié aux nazis pendant la Seconde guerre mondiale.
Garde à vue à Nancy pour des propos homophobes sur internet Gilbert Reilhac, édité par Yann Le Guernigou Reuters 29/08

Un militant d'extrême droite a été placé en garde à vue, jeudi à Nancy, dans le cadre d'une commission rogatoire ouverte pour des propos homophobes tenus sur un profil Facebook au nom du "Gud Nancy", a-t-on appris auprès du procureur de la République.
Deux associations de défense des droits des droits des homosexuels, l'une parisienne, l'autre lorraine, avaient porté plainte pour incitation à la haine et à la violence en raison de l'orientation sexuelle après avoir constaté les faits au printemps dernier.
Sur la page Facebook du Groupe d'union défense, organisation étudiante d'extrême droite, figurait notamment un dessin sur lequel une silhouette noire faisait voler en éclats le crâne d'une silhouette rose.
"C'était très évocateur. Il n'y avait pas de doute sur le caractère homophobe", a dit à Reuters Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter-LGBT, fédération parisienne d'associations lesbiennes, gaies, bi et transsexuelles.
Le maire UDI de Nancy André Rossinot s'en était lui-même ému, ainsi que de propos antisémites tenus sur la même page, dans une lettre au directeur général de Facebook France. Les éléments litigieux avaient disparu peu après.
Pour Jérémy Baudoin, président de l'association Equinoxe, qui défend les droits des personnes LGBT en Meurthe-et-Moselle, ces faits s'inscrivent "dans un contexte délétère" marqué par une résurgence du Gud à Nancy.
"C'est vraiment le débat sur l'ouverture du mariage (à tous les couples) qui les a réveillés", estime-t-il.
C'est une association de Metz, Couleurs gaies, qui a porté plainte pour la page Facebook. Equinoxe a en revanche dénoncé devant la justice des inscriptions du même acabit taguées sur la porte de sa permanence et le salut nazi adressé par une jeune femme au passage de la gay pride de Nancy, le 1er juin dernier.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Lun 2 Sep - 17:35

Des militants nationalistes, réunis en Haute-Loire, récusent la dissolution de leurs mouvements Jean-Baptiste Ledys 31/08

En présence d’une trentaine de sympathisants, les responsables des Jeunesses nationalistes et de l’Œuvre française, ces mouvements d’ultra-droite dissous, ont annoncé leur intention de déposer des recours en référé.
Leurs mouvements ont été dissous en juillet par décret présidentiel. Mais les militants des Jeunesses nationalistes et de l’Œuvre française ne l’entendent pas de cette oreille.
Réunis vendredi soir à Blavozy pour une « rencontre militante », une trentaine de sympathisants sont venus entendre leurs responsables, Yvan Benedetti et Alexandre Gabriac, détailler les recours en référé qu’ils entendent déposer devant le Conseil d’Etat contre la dissolution de leur mouvement.(...)

Une « vue de l’esprit »

Au fond, ils l’avouent sans ambages, ils considèrent l’interdiction de leurs groupuscules comme une simple vue de l’esprit. « A moins de nous dissoudre dans l’acide… », sourit Yvan Benedetti. D’ailleurs, leurs sites Internet et leurs pages Facebook existent toujours bel et bien. N’acceptant pas cette décision qu’ils considèrent comme « un acte de répression de la dictature socialiste », un « acte liberticide » ou encore « une forfaiture », ils vont déposer quatre recours en référé suspensifs (deux pour chaque mouvement) devant le Conseil d’Etat, dans les quinze jours à venir. « Il est important d’introduire ces recours qui cernent l’ensemble des champs des erreurs de procédure. Et elles sont nombreuses », assure le leader de l’Œuvre française.

(...)

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 17 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 20 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum