Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -28%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
394 €
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
3.98 €

Néo-nazis et cie...

Page 10 sur 20 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Lun 13 Mai - 1:19

À Lyon, lutter contre le fascisme est un délit Coordination des Groupes Anarchistes 09/05

Le 9 mai 2013 : 25 arrestations de militant-e-s antifascistes, les fascistes eux, ont pu manifester tranquillement sous l’œil de la police.

Dans un contexte de défer­le­ment homo­phobe et d’actions vio­len­tes (atta­ques de manifs pour l’égalité des droits, agres­sions, occu­pa­tion de l’espace public...) la pré­fec­ture accepte et laisse se dérou­ler deux ras­sem­ble­ments fas­cis­tes ce jeudi 9 mai. Les néo-nazis du GUD et les pétai­nis­tes des Jeunesses Nationalistes ont pu faire leurs petits ras­sem­ble­ments en ville, sans être inquié­tés par la police.

La CGA dénonce les arres­ta­tions des mili­tants et mili­tan­tes anti­fas­cis­tes qui vou­laient stop­per la pro­pa­gande raciste, homo­phobe et sexiste.

Dans le contexte de crise économique et sociale, l’État, malgré ses faus­ses pré­ten­tions et ses décla­ra­tions, a bien choisi son camp : répres­sion ren­for­cée envers les anti­fas­cis­tes ainsi que sur tout-te-s celles et ceux qui lut­tent pour l’égalité économique et sociale, pen­dant qu’il laisse, avec com­plai­sance, se dérou­ler les appa­ri­tions des fas­cis­tes et les dis­cours racis­tes.

Solidarité anti­fas­ciste avec les inculpé-e-s !


Libération des antifascistes ! Collectif vigilance 69 11/05

. Libération de tous les anti­fas­cis­tes arre­téEs Jeudi 9 Mai
. Arrêt de toute pour­suite judi­ciaire
. Non au renvoi dos a dos de l’extrême-droite vio­lente et des anti­fas­cis­tes ;

Alors que selon nos infor­ma­tions le ras­sem­ble­ment des Jeunesses natio­na­lis­tes Place Puvis de Chavannes Jeudi 9 mai n’était pas auto­rise, il est into­lé­ra­ble que des anti­fas­cis­tes qui ten­taient de pro­tes­ter contre les agis­se­ments de l’Extrême droite à Lyon aient été empê­ches de se ras­sem­bler, arre­téEs et mis en garde à vue toute la nuit jusqu’à ven­dredi 10a­près-midi pour 19 d’entre eux et à cette heure encore pour 6 d’entre eux , alors qu’Alexandre Gabriac qui assume ses saluts Nazis et appelle sur son blog à détruire la République a pu para­der en toute impu­nité. De même, le GUD a pu se ras­sem­bler à Fourvière sans être inquiété.

Depuis 3 ans, le CV69 com­mu­ni­que sur les méfaits de l’extrême-droite Lyon, et s’insurge contre l’impu­nité qui les entoure. Le CV 69 tente quo­ti­dien­ne­ment de convain­cre toutes ses sen­si­bi­li­tés de la néces­sité d’appor­ter une réponse com­mune dans laquelle toutes et tous se retrou­vent. Malgré le tra­vail mené depuis 3 ans dans un esprit de consen­sus, la situa­tion n’a fait qu’empi­rer : les agres­sions phy­si­ques de grou­pus­cu­les d ’extrême-droite se mul­ti­plient, en toute impu­nité. Le CV69 qui vient de pren­dre connais­sance de cette action spon­ta­née , et quel­les que soient les réser­ves émises par cer­tai­nes de ses com­po­san­tes quant à ses moda­li­tés, assure les anti­fas­cis­tes de sa soli­da­rité, demande leur libé­ra­tion immé­diate et sans suites judi­ciai­res et condamne tout renvoi dos a dos des fas­cis­tes auteurs depuis 2010 de 33 agres­sions phy­si­ques a Lyon ayant entrainé 400 jours d’inter­rup­tion tem­po­rai­res de tra­vail, et les anti­fas­cis­tes. Nous tenons à rap­pe­ler qu’aucun fait de vio­lence n’a été commis dans cette action, leur seul tort ayant été de se ras­sem­bler sans auto­ri­sa­tion.

Or depuis plu­sieurs semai­nes, des ras­sem­ble­ments, voire des mani­fes­ta­tions sans auto­ri­sa­tion ont été orga­ni­sées par divers grou­pus­cu­les d’extrême-droite ainsi que lors des défer­le­ments homo­pho­bes contre le mariage pour tous.

La com­plai­sance des auto­ri­tés envers les agis­se­ments de l’extrême-droite à Lyon : ça suffit.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mar 14 Mai - 1:22

Agression fasciste à Tours

Solidaires 37 condamne fermement l’agression des 3 militants du PCF le mercredi 8 mai par les fascistes de "Vox Populi".

Cela fait plusieurs années que nous dénonçons régulièrement les agissements de ce groupe et demandons, en vain, aux autorités municipales et préfectorales de prendre leurs responsabilités. Nous constatons que pour une organisation regroupant une trentaine de militant-es, le nombre de plaintes déposées commence à être conséquent. Pour preuve, ces 10 derniers jours, au moins 4 plaintes ont été déposées à leur encontre.

Souvenons-nous aussi de l’affaire Malikah R. à Amboise qui a subi pendant 6 semaines les agressions racistes et insultes sexistes d’un militant de Vox, Marc Poustomis (une main courante a été déposée, la gendarmerie ayant refusé d’enregistrer la plainte).

Signalons aussi l’incarcération de Morgan Lamarque, un militant de Vox populi / Loups Turons après qu’il ait failli égorger le client d’un bar à Tours en décembre 2012.

Nous n’oublions pas non plus les nombreuses agressions commises contre Sud-Etudiant.

Oui ce groupe est dangereux et menaçant pour l’ensemble du mouvement social et en particulier pour les militants, les homos, les étrangers, les femmes.

Oui il faut éradiquer ce groupe ! Oui il faut que les organisations ouvrières mobilisent réellement contre les agissements de ce groupuscule fasciste.

Le bureau de SOLIDAIRES 37

Editours #13 : Ne pas banaliser !

Un samedi soir comme n'importe lequel, des bars remplis de clients de toutes sortes, deux personnes qui se croisent dans l'un d'eux et ont une altercation verbale, avant que chacun ne reparte dans son coin. Un peu plus tard, les deux protagonistes se recroisent devant l'établissement, l'un deux fumant une cigarette avec un tierce personne, le second s'approchant et adressant deux-trois coups de poings au visage du premier.

Une scène banale de la vie nocturne, celle d'une altercation entre deux clients et qui serait sans intérêt si elle n'était pas politique, l'agresseur étant un skinhead notoire et actif de Tours, tournant autour de la mouvance de Vox Populi, en étant présent à chacun de leurs rassemblements.

Une agression clairement politique, entourée de paroles les plus nauséabondes qui soit. Le tort de la victime étant uniquement d'être un électeur de gauche et de ne pas accréditer la thèse d'un "complot juif", de ne pas avoir laissé dire à l'autre que "la merde de la société vient des juifs et que si ces derniers sont persécutés depuis toujours c'est parce qu'ils ne sont pas innocents et qu'ils l'ont bien cherché". Son tort est simplement d'avoir réagi à ce type de propos, de ne pas avoir laisser proférer ces paroles dans un lieu public.

Des propos et une agression intolérable qui fait malheureusement suite à une multiplication de faits de violence de la part de militants de l'extrême droite radicale à Tours. Malgré les discours de dédiabolisation, malgré l'image lissée affichée, ce type de violence tend à se banaliser ces derniers temps. L'extrême droite véhicule toujours les mêmes idées nauséabondes et glisse encore et toujours sur le terrain de la violence dès qu'elle se retrouve face à des contradicteurs.

Cette scène banale, s'est déroulée samedi dernier. Une scène que j'aurai pu garder pour moi, mais se taire n'aurait contribué qu'à banaliser un peu plus cette violence fascisante.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  fée clochette le Jeu 16 Mai - 17:09

http://www.la-clau.net/noticia/perpignan-un-meeting-neo-nazi-europeen-alerte-les-autorites-8263

L'organisation raciste Hammerskins se réunit en masse, les 18 et 19 mai
Perpignan : un meeting néo-nazi européen alerte les autorités
Jeudi 16.5.2013. 11:00h
Violente, autoritaire, très organisée et mondialisée, l'organisation Hammerskin Nation, fondée aux Etats-Unis, convoque un rassemblement européen, ce week-end en Roussillon. La présence effroyable de ce groupe indéniablement néo-nazi, qui revendique Hitler et défend la race aryenne, inquiète au plus haut niveau les services discrets et place en alerte rouge les forces de sécurité.
La tenue d'un rassemblement néo-nazi mondial, prévue le week-end des 18 et 19 mai aux abords de Perpignan, suscite une très vive inquiétude des autorités. Selon son habitude, cette concentration d'Hammerskins, groupe fondé à Dallas en 1988 sur une idéologie de suprématie de la "race blanche", déploiera inévitablement une pensée ouvertement néo-nazie, en lien avec le Ku Klux Klan. Prônant la violence, organisant des évènements à caractère raciste, ce groupe compterait jusqu'à 100.000 membres, en Europe et aux États-Unis. Utilisant les insignes hitlériens, cette organisation convoque ses troupes par le biais de sa branche française, observée attentivement parla Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI). La formation de ses cadres et un bilan de l'année 2012 sont au programme, mais les dérives sont possibles, selon les observations effectuées par les services discrets. Outre un concert de rock radical, par le groupe Bordel Boys, des débordements comportant une atteinte à l'ntégrité physique de certains profils font partie des hypothèses qui renforcent le niveau d'alerte. Ces festivités aryennes doivent s'accompagner de séquences de tir, les Hammerskins étant amateurs d'armes. Leur "chapitre" français, fondé en 1999, est principalement consacré en Lorraine, tandis que la logistique du rassemblement est assurée par la mouvance Skins Sud. Sont notamment prévus un acheminent des militants de l'aéroport de Perpignan vers le lieu de cette rencontre, tout comme l'hébergement et les repas. Le nombre de participants reste incertain, mais l'affluence de 2000 fanatiques, en novembre 2012 à Toul, en Lorraine, lors d'une séquence du genre, renforce l'inquiétude des autorités de l'Etat à Perpignan. Le lieu reste inconnu, dans un Pays Catalan exempt de tradition en la matière.
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Ven 17 Mai - 1:12

http://fr.jn1.tv/video/news/l-extr-me-droite-comm-more-jeanne-d-arc.html

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Dim 19 Mai - 2:07

Après l'agression à Avignon, les cathos prêts à manifester lundi 18/05

" Rassemblement contre la christianophobie à Avignon. RDV place du Palais-des-Papes à 14 h le lundi de Pentecôte. " Voici le message qui circule sur Twitter.

La nouvelle se répand comme une traînée de poudre sur Internet et son réseau social préféré, Twitter, devenu en quelques mois l’outil de diffusion le plus efficace pour le lancement de manifestations et… de contre-manifestations. Avec un petit message qui circule en moins de 140 signes : "Rassemblement contre la christianophobie à Avignon. RDV place du Palais-des-Papes à 14 h le lundi de Pentecôte." Un mouvement - presque - spontané qui fait suite à l’agression du père Grégoire, lundi dernier. Agression qui a provoqué l’émoi de tous. Sauf que, la fameuse victime, qui s’est déjà époumonée à répéter qu’il ne s’agissait pas d’un acte anti-catho, mais plutôt d’un de ces actes crapuleux qui arrivent à tous les coins de rue du quartier, avoue ne même pas avoir été tenue au courant de la manif pour tous… les cathos.

Un mouvement initié par la droite de la droite de la droite

Et pour savoir qui se cache derrière l’organisation, pas besoin d’aller bien loin… Le petit gazouillis renvoie sur un blog bien connu pour ses idées. Il s’agit du Salon Beige, un site de “laïcs catholiques”. L’ordre de rassemblement est, quant à lui, posté par Michel Janva. Un chroniqueur internet qui n’hésite pas à alimenter régulièrement un autre site, intitulé “Islam contre Occident”… Au moins, le ton est donné.

Un message contraire à celui diffusé par le prêtre agressé

Ce qui laisse présager une manifestation plutôt virulente. Et surtout à des années lumière du message du “vivre ensemble”, que le prêtre agressé avait voulu faire passer. Notamment en allant se présenter mercredi à la mairie avec les membres du Conseil français du culte musulman.

"Moi, je souhaitais que cela fasse un électrochoc pour toutes ces victimes du quartier", avouait encore le prêtre. Et Abderrahmane Bouaffad, porte-parole de la communauté des musulmans du Grand Avignon, de renchérir dans nos colonnes : "Toucher à un homme d’église et de paix, c’est intolérable, on a franchi un cap. Une société sans foi ni loi, c’est la porte ouverte à l’anarchie. Mais après le désordre risque de venir un grand ordre." Une allusion faite aux dérives extrêmes. En attendant de voir ce qu'il se passera lundi...

LA RÉACTION DES ORGANISATEURS

A la lecture de cet article, les organisateurs de la manifestation ont tenu à réagir en précisant que ce mouvement n'était en rien lié avec l'agression du père Gregoire "même s'il en a été le déclencheur", disent-ils. Par ailleurs, ils réfutent toute récupération politique précisant qu'ils ont conctacté tous les partis pour leur faire part de leur projet.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Dim 19 Mai - 12:42

http://fafwatch.noblogs.org/post/2013/05/14/hammerskin-nation-meeting-europeen-et-rac-dans-le-sud-de-la-france
http://www.lindependant.fr/2013/05/18/neo-nazis-la-nebuleuse-des-cranes-rases,1755635.php
http://www.lindependant.fr/2013/05/18/pas-de-quartier-pour-les-fachos-pas-de-fachiste-dans-les-quartiers,1755906.php
http://www.lindependant.fr/2013/05/18/rassemblement-neo-nazi-pyrenees-orientales,1755920.php
http://www.lindependant.fr/2013/05/19/defile-improvise-contre-la-venue-de-neo-nazisrassemblement-neo-nazi-ultra-discret-ou-delocalise-hors-des-p-o,1755958.php

http://www.francebleu.fr/faits-divers/un-rassemblement-neo-nazi-prevu-en-roussillon-les-autorites-sont-inquietes-567734
http://www.la-clau.net/info/perpignan-un-meeting-neo-nazi-europeen-alerte-les-autorites-8263
http://www.metrofrance.com/info/pyrenees-orientales-un-rassemblement-neo-nazi-prevu-ce-week-end
http://www.mediaterranee.com/1862013-un-grand-rassemblement-de-neo-nazis-prevu-ce-week-end-dans-les-pyreenees-orientales.html
http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/18/1629356-neo-nazis-l-inquietant-rendez-vous-dans-les-pyrenees-orientales.html
http://www.midilibre.fr/2013/05/18/week-end-sombre-et-police-en-alerte,698952.php

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mar 21 Mai - 0:56

La réunion néo-nazie redoutée à Perpignan a eu lieu près de Béziers 20/05

Un poignée d'individus a loué la salle des fêtes à Caussiniojouls, à une trentaine de kilomètres au nord de Béziers, dans la nuit de samedi à dimanche. Ils étaient une centaine.

La venue redoutée de néo-nazis dans les Pyrénées-orientales pour un rassemblement européen a mobilisé pendant tout le week-end de Pentecôte la surveillance des services de l'Etat, mais la réunion a finalement eu lieu en petit comité près de Béziers. Plus précisément à Caussiniojouls, petit village de 117 âmes situé à côté de Faugères.

Une salle des fêtes réservée sous un faux prétexte

La préfecture des Pyrénées-orientales et la police, "très vigilantes" depuis vendredi, n'ont trouvé "aucun signe de présence de mouvement ou de violences liée à ces groupuscules dans le département", a-t-on indiqué de source policière à Perpignan. Et pour cause. "La réunion, de moins d'une centaine de cadres de ces mouvements, a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans la salle des fêtes de Caussiniojouls, réservée sous un faux prétexte", a indiqué lundi la sous-préfète de permanence des Pyrénées-orientales, Alice Coste.

Fafwatch, site de surveillance des mouvements néo-nazis

L'événement, "très discret", est sans commune mesure avec le rassemblement de mille à 2 000 personnes, dont de nombreux Allemands, qui s'était déroulé en Lorraine à Toul en novembre 2012. Un site spécialisé dans la surveillance de ces mouvements néo-nazis, "fafwatch" avait indiqué au début de la semaine passée "qu'un rassemblement européen organisé par les 'Hammerskins' français, succursale hexagonale d'un mouvement américain proche du Ku klux klan" allait se tenir près de Perpignan pendant le week-end. Il devait être accompagné de concerts RAC (pour "Rock anti-communiste") selon le site.

Cette annonce avait suscité un vif émoi dans les Pyrénées-Orientales, et deux manifestations de protestation "antifascistes" avaient été organisées vendredi par l'extrême-gauche et samedi avec le Front de gauche, regroupant à chaque fois une centaine de personnes à Perpignan. Faute de trouver le moindre indice de la présence de néo-nazis dans les Pyrénées-orientales, un responsable local de la police n'excluait pas samedi "que le bruit autour de leur venue soit un leurre".

Plus une réunion de cadres qu'un rassemblement

Finalement, les gendarmes ont appris, quelques heures avant le rassemblement que c'est à Caussiniojouls que les néo-nazis devaient se retrouver. Ils ont surveillé le village et ses alentours dès 21 h. C'est à 22 h que la réunion a débuté. Mais les participants, une petite centaine de personnes selon nos informations, sont restés cloîtrés dans la salle des fêtes. Une source proche des autorités évoque "une réunion de travail entre cadres du mouvement plus qu'une fête".

C'est vers 5h du matin que la salle des fêtes s'est vidée. Sans que le moindre incident ne soit signalé.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Mer 22 Mai - 1:00

Un nouveau dossier sur les identitaires et néonazis tourangeaux

Depuis 4 ans, Tours subit la présence de Vox populi Turone, un groupe identitaire, dirigé par Pierre-Louis Mériguet, chanteur du groupe de "musique" Insurrection d'inspiration national-catholique (tout un programme!).
Au départ assez trash (apologie de Léon Degrelle, un SS belge, de tous les écrivains fascistoïdes français: Brasillach, Drieu la Rochelle, Maurras, etc), le groupe a ensuite pris un tournant respectabiliste en jetant ces références à la poubelle (au sens propre car le groupe a liquidé son ancien blog, espérant faire oublier son passé !).
Depuis cette tentative de dédiabolisation, Vox populi nous sert un discours proche de celui du FN, avec un peu de localisme en plus.
Le groupe se veut de plus en plus respectable, tellement respectable qu'une alliance avec le FN est envisagé pour les municipales de 2014.

Mais derrière le nouveau décor, Vox populi n'a pas changé, le groupe accueille toujours des néonazis dans ses rangs. Car ceux qui parlent le mieux de ce qu'est Vox populi, ce sont ses militants plus que ses discours aseptisés. Et les militants font peur : appartenance à un groupe néonazi local, les " Loups Turons ", organisation de concerts de RAC avec des groupes aussi sympathiques que "Bretonsiche waffenverband" ou "Preserve white aryans", agressions de militants de gauche (au moins 4 depuis le début du mois d'avril).

Le dossier que nous sortons, "Vox Populi Turone, Loups Turons, concerts néonazis en Touraine et agressions physiques : quand la réalité rattrape un groupuscule en quête de respectabilité" (OK, on aurait pu faire plus court comme nom!) montre les liens entre les différents groupes facho locaux, du plus présentable au plus trash, démontrant que la nouvelle respectabilité de Vox populi n'est qu'un attrape-couillons.

le dossier est disponible là: http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1131

le 1er dossier, sorti il y a deux ans: http://demainlegrandsoir.org/IMG/pdf_Dossier_Vox_Populix.pdf

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Ven 24 Mai - 0:06

Notre facho préféré DANIEL SCHNEIDERMANN 19/05

C’est le jeune facho à la mode. On le voit partout. Sur M6, sur France 2, sur Canal + (beaucoup sur Canal +). Elle est si fraîche, si spontanée, la nouvelle bête immonde ! C’est bien simple, Bernard de la Villardière et Benoît Duquesne se l’arrachent. Il s’appelle Alexandre Gabriac, il a 22 ans, il habite Lyon, dans la vie il fait étudiant et chef des Jeunesses nationalistes, émanation juvénile et musclée du gollnischisme (de Gollnisch, Bruno, rival malheureux de Marine Le Pen à la présidence du Front national).

Les caméras l’accompagnent dans les manifs pour tous (ses militants tabassent un bolchévique, et chapardent un drapeau dans un bar gay ; on s’amuse). Elles l’accompagnent sur la tombe de Mussolini, but de pèlerinage annuel. Elles le suivent au pied de l’Acropole, où il va rendre visite aux camarades du mouvement néonazi, Aube dorée, qui ratonnent les immigrés dans les rues d’Athènes.

Il ouvre volontiers aux caméras la porte de son studio de 15 m2. Dans sa bibliothèque, un rayonnage entier sur Le Pen, son grand homme. En guise de posters, fanions et affiches, parmi lesquels des souvenirs émouvants des pèlerinages mussoliniens. Interviews en série, comme à Cannes (le téléphone du service de presse figure sur le site du mouvement). «Que pensez-vous de l’Allemagne hitlérienne ?» lui demande Canal +. Long silence. Intense réflexion. «Je réfléchis bien, parce que cette question peut nous entraîner très très loin.» Encore plus long silence, conservé au montage par le journaliste. Puis : «Nous, on ne se positionne pas en fonction de la bien-pensance. On autorise chez nous un regard libre.» Bien joué, le coup de la liberté de penser. L’élément de langage a été long à venir, mais ça valait le coup d’attendre. «Etes-vous antisémite ?» insiste le reporter. Grand sourire de rugbyman après un essai transformé : «Ni plus ni moins que Saint-Louis.»

Alexandre Gabriac s’est acquis une notoriété nationale de basse intensité en 2011, en faisant le salut nazi. La photo, postée sur Facebook, s’était retrouvée sur le site de l’Obs. Cette incartade lui valut exclusion immédiate du Front national. Laquelle exclusion provoqua un incident diplomatique entre Marine (favorable) et Jean-Marie Le Pen (opposé). A l’époque, Gabriac jurait que la photo était un montage. Comme le temps passe ! Aujourd’hui, devant les caméras qui se bousculent dans son studio, il assume. D’ailleurs, le salut nazi n’est pas seulement un salut nazi. Dédramatisons tout ça. C’est aussi un salut olympique, ou une manière de se dire bonjour, dans la rue. Un geste jovial.

Alexandre Gabriac est un facho providentiel. A cette médiatisation subite, tout le monde trouve son compte. Son groupuscule inconnu acquiert une notoriété nationale : il va engranger des adhésions. En excluant le diable, Marine Le Pen se dédiabolise, et souligne tout ce qu’elle n’est pas (antisémite, nostalgique du nazisme, etc). Quant aux télés, elles adorent les fachos télégéniques. Les skinheads de Serge Ayoub (alias Batskin) ont vieilli. Les royalistes sont désespérément ringards. Les hooligans peuvent toujours faire l’affaire (saisissant reportage sur les hooligans polonais dans le dernier Envoyé spécial), mais il faut un peu de renouvellement. La joyeuse bande des saucissons pinard commençait à s’user un peu. Va donc pour Gabriac qui, filmé dans les manifs pour tous sur fond de cantiques, répète devant tous les micros son aversion pour «l’accouplement sodomite». «L’accouplement sodomite», c’est bon coco. S’il le dit deux ou trois fois, on pourra même le recycler au Petit Journal. Ce besoin de fachos, tout de même.

Il nous faut notre petit facho ou notre nazillon de poche, caricatural à souhait. Ce fut jadis Le Pen père lui-même, avec ses Durafour crématoire. Alexandre Gabriac fait encore mieux l’affaire. Il est à l’aube de sa carrière. Dans cinq ans, il plaisantera avec Denisot sur le plateau du Grand Journal. Dans dix ans, député. Dans vingt ans, attendri, comme Madelin, Longuet ou Devedjian, il se penchera sur les frasques de ses jeunes années, et revisionnera avec Arthur ses premières télés. Symétriquement, ce goût des fachos pour le cabotinage. Tous ces gars sévèrement burnés, avec leurs rangers, leurs treillis, leurs entraînements en forêt, les imaginer refaire la prise, et montrer leur meilleur profil.

Quant à savoir si cette omniprésence médiatique exagère l’importance d’un phénomène politique permanent de génération en génération, et finalement toujours marginal (la présence en France de quelques centaines de militants d’une extrême droite radicale), et pourrait finir par le faire grossir, en une sorte de prophétie autoréalisatrice, c’est une autre question, qu’on se posera plus tard.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Dim 26 Mai - 14:19

L'extrême droite fait de la présence 26/05

Un cordon de CRS pour tenir l'extrême droite à l'écart de la Gay Pride.

La guerre de Tours n'a pas eu lieu. Pas la moindre escarmouche entre les quelque 1.300 jeunes et moins jeunes, qui défilaient dans une joyeuse symphonie de couleurs et de musique électro rue du Commerce, et la cinquantaine de manifestants d'extrême droite rassemblés rue Constantine et tenus à l'écart par un cordon de CRS venus du Havre pour prêter main-forte à la police nationale tourangelle. Plusieurs dizaines de CRS, ça calme. A la veille de la manifestation à Paris contre le mariage pour tous, où l'on devrait retrouver plusieurs milliers de Tourangeaux, les forces de l'ordre avaient pris samedi leurs précautions.

Vox Populi, avec Pierre Louis Mériguet, amalgamé dans une certaine confusion avec des représentants peut-être du Printemps français, a donc montré sa détermination comme chaque année à ce « qu'il n'y ait pas de quartier pour la Gay Pride et pas de Gay Pride dans nos quartiers ». En vain.
Avec cette année un « Taubira, casse-toi » et « Vos lois ne sont pas nos règles », l'extrême droite avait donc le mariage pour tous à se mettre sous la dent.
Derrière les jeunes gens vêtus de noir et agitant des drapeaux fleurdelisés, une dizaine de personnes plus âgées, bon chic bon genre, mais sûrement pas transgenres, répétaient en chœur « Un père, une mère, c'est élémentaire ».
Parmi elles, Catherine Costa, ex-candidate du Front national à l'élection législative de la troisième circonscription, mais venue à « titre privé » pour dire que « la minorité de la minorité nous impose quelque chose d'aberrant ».

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Dim 2 Juin - 20:07

Civitas : le mariage homo, " boîte de Pandore " avant des mariages incestueux ou polygames 29.05

L'Institut Civitas, fer de lance des intégristes catholiques nationalistes, juge que le mariage homosexuel, dont le premier est célébré mercredi à Montpellier, est une "boîte de Pandore" qui ouvre la voie aux unions incestueuses ou polygames.
Dans un communiqué publié mercredi, le président de Civitas Alain Escada interroge: "Prisonnier de sa logique contre-nature, comment le législateur pourrait-il longtemps refuser le mariage polygame ou incestueux entre personnes majeures et consentantes?"
"La boîte de Pandore s'ouvre aujourd'hui à Montpellier", dit Civitas.

"Quant à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la gestation pour autrui (GPA), poursuit Alain Escada, malgré toutes les dénégations du gouvernement, tout cela est déjà sur la table des négociations. Seul le calendrier reste à définir pour tenter d'autoriser cette marchandisation de l'être humain, résurgence moderne de l'esclavage."
Citant St Thomas d'Aquin, le président de Civitas, affirme : "Toute loi portée par les hommes n'a raison de loi que dans la mesure où elle découle de la loi naturelle. Si elle dévie en quelque point de la loi naturelle, ce n'est alors plus une loi, mais une corruption de la loi".
Civitas annonce qu'il "continuera sans faillir à oeuvrer à obtenir l'abrogation de l'infâme loi Taubira, ainsi qu'à contribuer au maintien d'une résistance déterminée face au plan subversif mené par un gouvernement révolutionnaire soumis à des forces occultes", faisant allusion à la franc-maçonnerie.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Lun 3 Juin - 9:58

Civitas veut rassembler des catholiques intégrites aux jeunesses nationalistes AFP 25/05

"Ce ne sera pas la manif en chantant ou en dansant, mais la manif de la colère". Dans un entretien à l'AFP, Alain Escada, président de l'Institut Civitas, affirme vouloir rassembler dimanche, au-delà des catholiques intégristes, l'extrême-droite nationaliste.

Le ton de ce champion de l'agit-prop intégriste est toujours courtois, mais le discours s'est durci depuis la première manifestation contre le mariage homosexuel, où dominaient les catholiques traditionalistes de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX).

En témoigne cette affichette des Jeunesses-nationalistes, appelant leurs troupes à rallier, "à l'appel de Civitas", la manifestation de dimanche, de la place du Général Catroux, à l'Opéra. "On ne lâche rien !", y lit-on, au-dessus du slogan de Civitas "Pour un grand coup de balai !"

"Nous sommes dans une attitude qui laisse place à la colère et pas en chantant ou en dansant, comme on le fait dans la manif pour tous", insiste Alain Escada, pour qui "l'acte homosexuel est un péché et le mariage homosexuel une parodie".

Pas question pour ce bouquiniste belge, qui rêve de "rechristianiser" la France, de frayer avec les suiveurs de Frigide Barjot, un nom qu'il a mis un certain temps à prononcer, tant il semblait lui écorcher les lèvres.

A la différence des opposants au projet de loi qui s'exonèrent de toute homophobie et s'inquiètent des dérives possibles de la filiation, Alain Escada réduit l'homosexualité à "un mauvais penchant qui nécessite d'être corrigé". "Tout ne se vaut pas, se plaît-il à répéter. Ou alors, si tout se vaut, le cannibalisme n'est plus qu'un goût culinaire parmi d'autres".

"On a assisté à un faux débat, pour s'apercevoir au final que tout ça était une duperie, un arrangement entre la gauche et la droite. Voilà pourquoi aujourd'hui, notre revendication est plus ferme, notre discours plus clair, notre colère plus explicite". "Nous devons faire payer à la droite et au centre le prix de ceux qui se sont abstenus ou qui ont voté pour la loi Taubira", martèle Alain Escada.

" Public plus large "

"Nous ne sommes pas des casseurs, nous ne sommes pas des voyous, notre manifestation sera plus dans la communication que dans la violence. Je n'ai aucune volonté du moindre dérapage violent".

"Mais, poursuit Alain Escada, qui revendique 1.200 adhérents et un réseau de sympathisants de 165.000 personnes, nous entendons défendre ceux qui se considèrent comme des orphelins politiques, ceux qui ont manifesté jusqu'aux Invalides (13 janvier) et qui s'aperçoivent que rien n'a changé".

Autant dire qu'il compte dimanche sur un "public plus large, plus multiforme que celui des précédents rendez-vous. Un public habituel, mais aussi un public qui a perdu confiance".

Six mois après les premières manifestations contre le mariage homosexuel, le curseur s'est déplacé vers la droite nationaliste, si l'on en juge ses propos sur "une France qui en a assez d'être bafouée chez elle, de Français qui ont le sentiment d'être devenus des citoyens de seconde zone, d'électeurs qui ont l'impression d'avoir été manipulés".

"De nombreuses personnalités soutiennent cette manifestation, souligne Alain Escada : Charles Berthollet, maire et président du Collectif des élus pour la Famille, Roger Holeindre, président du Cercle national des combattants, ancien député, Jean-Claude Martinez, ancien député européen, Françoise Seillier, ancien député au parlement européen".

"Pour revenir à la loi sur le mariage pour tous, il existe quand même des exemples de lois qui ont été promulguées, puis mises au placard sous la pression populaire", dit-il. "L'homosexualité a existé de tout temps, mais n'a jamais eu valeur d'exemple. Le problème est que le gouvernement veut en faire une norme. Il n'empêche : la nature reprendra ses droits".

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Joe Hill le Mar 4 Juin - 19:34

A Toulouse samedi : http://couppourcoup31.over-blog.com/article-manifestation-contre-le-racisme-offensive-metisse-et-populaire-117905955.html

Néo-nazis et cie... - Page 10 383385_614655025213989_1784385624_n

Joe Hill

Messages : 340
Date d'inscription : 21/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  fée clochette le Mer 5 Juin - 22:51

D'après mes infos, ce jeune, militant antifasciste de la CNT est décédé ce soir ...

http://www.20minutes.fr/societe/1168639-20130605-paris-violente-agression-pres-gare-rer-saint-lazare
Paris: Violente agression près de la gare RER Saint-Lazare
L'homme serait dans un état grave...

Un homme a été violemment agressé, ce mercredi en fin d'après-midi, à proximité de l'entrée de la gare RER Haussman Saint-Lazare, située au début de la rue Joubert à Paris (9e). Plusieurs véhicules de secours se trouvaient sur place, comme a pu le constater un journaliste de 20 Minutes. Plusieurs témoins ont décrit les trois agresseurs comme étant des skinheads, avec des bombers et rangers. Ils les ont vu attaquer un autre groupe de jeunes âgés d'une vingtaine d'années. Un coup de poing serait alors parti rapidement, projetant la victime sur un poteau métallique. «C'était une agression très violente. On était à une trentaine de mètres avec ma copine et on a entendu un gros boum quand sa tête a heurté le poteau», a indiqué un témoin. Un passant a alors mis le jeune homme en position latérale de sécurité, avant que la victime ne soit évacuée, en sang, comme a pu le constaster notre journaliste. Elle se trouverait dans un état grave.

fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Jeu 6 Juin - 0:45

L’horreur néofasciste vient de tuer en plein Paris 05/06

Aujourd’hui à 18h, C., militant de 19 ans connu pour son engagement contre l’extrême droite, a été lâchement agressé à Paris dans le quartier de la gare Saint Lazare.

Violemment frappé au sol par un groupe de plusieurs militants d’extrême droite, manifestement selon des premiers témoignages du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire), laissé inanimé, il a été déclaré ce soir en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpetrière.

Le Parti de Gauche s’incline avec beaucoup de tristesse et de colère devant la mémoire de notre camarade C., que nous connaissions. Il adresse ses condoléances à sa famille et ses proches qui militaient à ses cotés.

Le Parti de Gauche interpelle le Ministre de l’intérieur et exige que les forces de police agissent dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux. Le PG exige également la dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines.

Violente agression près de la gare RER Saint-Lazare M.Gr. avec J.C. 05/06

Le jeune homme serait dans un état de mort cérébrale...

20 Minutes n'a pas été en mesure de confirmer cette dernière information, mercredi soir: selon le front de Gauche, le jeune homme violemment agressé à proximité de l'entrée de la gare RER Haussman Saint-Lazare, en fin d'après-midi, a été «déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpêtrière».

Le secrétaire national du parti, Alexis Corbière, affirme que la victime, «Camarade C.», était «un militant de 19 ans connu pour son engagement contre l’extrême droite». Selon l'adjoint à la Mairie du 12e, ses agresseurs seraient «des militants d’extrême droite, manifestement, selon des premiers témoignages, du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire)». «L'horreur fasciste vient de tuer en plein Paris», écrit-il.

Trois agresseurs

En fin d'après-midi, un journaliste de 20 Minutes présent sur place a vu plusieurs véhicules de secours arriver. Plusieurs témoins ont décrit les trois agresseurs comme étant des skinheads, avec des bombers et rangers.

Ils les ont vus attaquer un autre groupe de jeunes âgés d'une vingtaine d'années. Un coup de poing serait alors parti rapidement, projetant la victime sur un poteau métallique. « C'était une agression très violente. On était à une trentaine de mètres avec ma copine et on a entendu un gros boum quand sa tête a heurté le poteau » , a indiqué un témoin. Un passant a alors mis le jeune homme en position latérale de sécurité, avant que la victime ne soit évacuée, en sang, a constaté notre journaliste.

Appel à Manuel Valls

Le front de Gauche lance un appel au ministre de l'Intérieur et «exige que les forces de police agissent dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux. Le PG exige également la dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines».

Un militant antifasciste assassiné à Paris : Communiqué des ami-e-s et camarades de Clément, mort ce soir‏

Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d’un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, Clément Méric, jeune syndicaliste âgé de 18 ans et militant antifasciste a été battu à mort par des membres de l’extrême droite radicale. Venu de Brest pour ses études à Sciences Po, il a été victime du contexte de violences d’extrême droite qui s’est développé ces derniers mois. Il est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit, à l’hôpital de la Pitié- Salpêtrière. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches auxquels nous exprimons toute notre solidarité.

Ses ami-e-s et camarades.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Copas le Jeu 6 Juin - 7:44

L'assassinat de Clément par les fachos

Néo-nazis et cie... - Page 10 Clemen10

Clément est en état de mort cérébrale, à la suite d'une agression des fachos.
Ces derniers se sentent plus forts ces derniers temps, bénéficiant des abandons de la gauche sous les coups du capital et de l'absence d'une politique anti-fasciste suffisemment forte.

La riposte unitaire doit démarrer, en tenant compte que ce que recherche une partie des médias, c'est à dire en faire une affaire entre "extrèmes".

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  verié2 le Jeu 6 Juin - 8:19

La radio (France Inter - France info) parle d'un rassemblement devant Sciences Po, où Clement était étudiant à 12 h aujourd'hui jeudi, et d'un autre à 18 h 30 à Saint Michel organisé par... le Parti de Gauche. Pourquoi le Parti de Gauche ? Avez-vous des infos sur sur une riposte unitaire ?

De plus, ces radios ont donné la parole à Anne Hidalgo (PS), un représentant du Parti de Gauche et... à Philippot du FN - qui a affirmé que le FN n'y est pour rien, qu'il condamne etc... Et ses camarades ? Ils n'existent pas ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Byrrh le Jeu 6 Juin - 9:01

verié2 a écrit:La radio (France Inter - France info) parle d'un rassemblement devant Sciences Po, où Clement était étudiant à 12 h aujourd'hui jeudi, et d'un autre à 18 h 30 à Saint Michel organisé par... le Parti de Gauche. Pourquoi le Parti de Gauche ? Avez-vous des infos sur sur une riposte unitaire ?

De plus, ces radios ont donné la parole à Anne Hidalgo (PS), un représentant du Parti de Gauche et... à Philippot du FN - qui a affirmé que le FN n'y est pour rien, qu'il condamne etc... Et ses camarades ? Ils n'existent pas ?
Il s'agissait d'un jeune anar, semble-t-il, mais plusieurs dépêches commencent déjà à présenter la victime comme un "militant du Parti de gauche"... Bravo, les sociaux-démocrates "radicaux" ne manquent jamais la moindre opportunité de se faire de la pub, y compris quand il s'agit d'exploiter la mort d'un jeune qui se revendiquait vraisemblablement de la révolution sociale.

Comme le ridicule et l'impudence ne sont pas des denrées rares à notre époque, même l'industriel Pierre Bergé y est allé de son couplet pour qu'un million de personnes se mobilisent "derrière Clément assassiné".

Espérons que les révolutionnaires feront entendre leur voix, et si possible pour autre chose que des phrases creuses sur un "antifascisme" verbal qui n'a jamais empêché l'ED de monter. Cette agression par des néo-nazis doit être discutée sur les lieux de travail, avec nos collègues, car ce sont les travailleurs qui ont la force de balayer cette vermine.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  verié2 le Jeu 6 Juin - 9:11

Le groupe Action antifasciste Paris Banlieue, auquel Clement appartenait, semble-t-il, donne un autre RV :
A la mémoire de notre camarade et ami Clément tué hier soir par des fascistes, rendez vous à 17h aujourd'hui jeudi 6 juin au passage du havre, Métro Havre Caumartin 75009
Alors, à quoi joue le Parti de Gauche, sans même avoir consulté les autres organisations? Cette tentative de récupération est insupportable. Il faut une riposte plus large et le minimum est d'y associer les camarades de la victime !

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  fée clochette le Jeu 6 Juin - 10:03

la seule chose sûre c'est qu'il était militant à sud étudiants. Hier soir on m'a dit qu'il était à la CNT et ce matin le Parti de Gauche et le FDG disent qu'il était chez eux, alors ...... impossible de savoir vraiment à cette heure


http://sudsciencespo.wordpress.com/2013/06/06/pour-clement/
Home
Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d’un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, notre camarade Clément, syndicaliste à Solidaires Etudiant-e-s et militant antifasciste a été battu à mort par des membres de l’extrême droite radicale. Clément est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
La mort de notre camarade s’inscrit dans le contexte de la progression d’un mouvement fasciste violent en France et ailleurs en Europe. Sa perte nous accable et notre douleur est encore aggravée par la certitude que nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui, militant-e-s antifacistes, personnes exposées à l’homophobie et/ou au racisme, auraient pu et peuvent encore en être victimes.

Aujourd’hui, toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches à qui nous exprimons toute notre solidarité.

A la mémoire de notre camarade et ami, rendez vous à 17h aujourd’hui jeudi 6 juin au passage du havre, Métro Havre Caumartin.

Solidaires Étudiant-e-s SciencesPo
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  fée clochette le Jeu 6 Juin - 10:09



Dans l'article du Monde Le PG ne revendique pas l'appartenance de ce militant

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/06/agresse-par-des-skinheads-un-militant-d-extreme-gauche-en-etat-de-mort-cerebrale_3424880_3224.html


Agressé par des skinheads, un militant de gauche en état de mort cérébrale
Le Monde.fr avec AFP | 06.06.2013 à 01h24 • Mis à jour le 06.06.2013 à 09h48
Abonnez-vous
à partir de 1 € Réagir Classer Imprimer EnvoyerPartager facebook twitter google + linkedin


Un militant de gauche a été brutalement agressé à Paris, mercredi 5 juin, par des partisans de l'extrême droite appartenant "au groupe JNR (Jeune nationaliste révolutionnaire)", selon le Parti de gauche. "Laissé inanimé, il a été déclaré ce soir en état de mort cérébrale à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière", indique un secrétaire national du mouvement, Alexis Corbière, sur son blog, dénonçant "l'horreur fasciste". Il s'agirait bien d'une agression "à connotation politique", selon la police.
Serge Ayoub, le leader des Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), le groupe skin mis en cause par le Parti de gauche, a démenti jeudi toute implication de son groupe. "C'est absolument faux", a dit, lors d'un entretien téléphonique avec l'AFP, Serge Ayoub, alias "Batskin", qui a par ailleurs rejeté sur les militants d'extrême gauche la responsabilité de la bagarre.

D'après un communiqué de l'Action antifasciste Paris-banlieue publié sur le site Bakchich, "Clément Méric, jeune syndicaliste âgé de 18 ans", "venu de Brest pour ses études à Sciences Po", sortait d'un magasin rue Caumartin, près de la gare Saint-Lazare, lorsqu'il a été pris à partie.

Selon une source policière, une vente privée de vêtements était organisée dans le quartier. Vers 18 heures, trois jeunes gens "de type skinhead", dont une femme, sont arrivés sur les lieux où ils se sont confrontés à un autre groupe de jeunes. Après des invectives et des bousculades, les skinheads, rejoints par "des renforts", ont attendu devant le magasin.

CRIME ODIEUX

Les agresseurs, qui n'ont toujours pas été interpellés, portaient "des bombers et des rangers", selon 20Minutes.fr. L'un d'eux aurait projeté le militant contre un poteau métallique. "On était à une trentaine de mètres avec ma copine et on a entendu un gros boum quand sa tête a heurté le poteau", a raconté un témoin au site Internet. Un passant serait ensuite intervenu pour secourir la victime, placée en position latérale de sécurité avant d'être évacuée.

Une témoin interrogée par i-Télé évoque une bagarre, "des coups qui partaient" et la chute du jeune contre une butte en fer.


Un témoin de la scène, interrogé par RTL décrit ainsi les agresseurs : "J'ai aperçu un homme avec un tatouage dans le cou. C'était une croix gammée. L'homme faisait 1,90 mètre, il avait le crâne rasé. Ensuite, j'ai aperçu un de ses collègues avec un tee-shirt du Front national, skinhead aussi. J'avais jamais vu un homme avec des tatouages nazis et des bottes avant, à part dans les films..."

Le Parti de gauche a appelé le ministère de l'intérieur à agir "dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux" et "exige également la dissolution des groupes d'extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines". Un rassemblement, à l'appel du mouvement, doit se tenir jeudi à 18 h 30 place Saint-Michel à Paris.


Les Jeunes du Parti de gauche ont de leur côté annoncé sur leur compte Twitter et leur page Facebook un rassemblement à 12 heures devant Sciences Po Paris (rue Saint-Guillaume, 7e) "pour rendre hommage à Clément, militant de Solidaires Etudiant-e-s et étudiant en première année" à l'IEP. "A la mémoire de notre camarade et ami Clément tué hier soir par des fascistes, rendez-vous à 17 heures aujourd'hui jeudi 6 juin au passage du Havre, Métro Havre Caumartin", a écrit pour sa part un groupe dénommé Action Antifasciste Paris-Banlieue sur sa page Facebook.

"LE FN N'A AUCUN RAPPORT" AVEC L'AGRESSION

Interrogée sur RTL, jeudi matin, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a indiqué que son parti n'avait "aucun rapport, ni de près ni de loin" avec l'agression "inadmissible", "épouvantable", de ce jeune homme. "S'il est démontré que ces groupements [comme les JNR] donnent des instructions de violence à leurs membres, alors oui [une dissolution] peut être envisagée" a-t-elle affirmée.

Comme RTL la confrontait à un témoignage oral d'un homme parlant d'un agresseur tatoué d'une croix gammée, et d'un autre "avec un T-shirt du Front national", la dirigeante frontiste a répondu : "J'ai déjà vu ce type d'amalgame, j'attends de voir ce que la justice va dire", avertissant que "si certains se servent de cela pour tenter de salir le mouvement que je préside, alors eux aussi devront en répondre".
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  gérard menvussa le Jeu 6 Juin - 10:21

COMMUNIQUÉ DU NPA :
AGRESSION FASCISTE À PARIS, MOBILISATION !

Clément, un jeune militant antifasciste, syndicaliste étudiant, a été frappé à mort, hier à Paris, par un groupe de l’extrême droite radicale, les jeunesses nationalistes révolutionnaires. Nous exprimons notre indignation, notre colère, notre solidarité à sa famille et à ses camarades après une telle agression. Ce type de groupuscules se sent encouragé dans leurs actions violentes depuis les mobilisations anti-mariage gays, dans la foulée du Printemps Français, de la progression de l’audience du Front National, de toute la droite extrême.
Des agressions du même ordre se sont déroulées à Lyon, à Toulouse, à Poitiers. Ces groupes ont des cibles : les militants progressistes, les syndicalistes, leurs organisations et plus largement tous ceux qui veulent une alternative politique à cette société d’exploitation. Le mouvement démocratique et progressiste doit prendre conscience de la nécessité de se mobiliser, de faire front le plus largement possible, pour les empêcher de nuire, pour faire reculer leur idéologie. Le NPA appelle à participer à tous les rassemblements de solidarité qui se tiendront à Paris :

17H MÉTRO HAVRE-CAUMARTIN
sans badges ni drapeaux

18H30 PLACE SAINT-MICHEL
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Achille le Jeu 6 Juin - 10:56

La question de "l'appartenance" de ce militant à une organisation est elle vraiment importante ? Défendant ses idées anti-fascistes il a été assassiné, c'est un crime politique qui interpelle tous les militants anti fascistes, anti-racistes, et tous les démocrates. Nous serons j'espère nombreux aux rassemblements pour la mémoire de Clément et la solidarité avec ses proches, pour demander la dissolution des groupes fascistes, pour dénoncer le FN et l'UMP qui les protègent et les organisent.

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  fée clochette le Jeu 6 Juin - 11:08

Les fachos se réjouissent


Néo-nazis et cie... - Page 10 946807_320914634705177_2018137170_n
fée clochette
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 55
Localisation : vachement loin de la capitale

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  nico37 le Jeu 6 Juin - 12:04

Les jeunes du PG, le FdG, le MJCF l'UNEF, la FSU et le MRAP appellent à un rassemblement à 12h devant Sciences Po Paris (rue Saint-Guillaume, 7e)
Sud Sciences Po & l'Union Syndicale Solidaires, l'AAF Paris Banlieue, la FSU, le MJCF, Les Alternatifs et le NPA à 17h au Passage du havre, Métro Havre Caumartin.
L'Union Syndicale Solidaires, la FSU, le MRAP, la LDH, le PG, le PCF, le MJCF, Les Alternatifs, République et socialisme, le FdG, le MRC, le NPA et LO appellent à un rassemblement à 18h30 Place Saint-Michel

Angers : Rassemblement à 18h30 place du Ralliement
Besançon : Rassemblement 18h15 Place du 8 septembre (centre-ville).
Bordeaux : Solidaires Etudiant-e-s (ex SUD) appelle à un rassemblement ce jeudi 6 à Bordeaux à 19h Place Jean Moulin (Tram A et B, arrêt hôtel de ville).
Brest : Rassemblement 18h15 Place de la Liberté
Dijon : Rassemblement à 19h place de la Libération
Lyon : Le comité de Vigilance 69 appelle à un rassemblement à 18H30 Place de la Comédie
Marseille : Rassemblement 18h30 Vieux Port
Rennes : Le Collectif Antifasciste Rennais appelle à un rassemblement le vendredi 7 juin à 18h30, place du Parlement ; samedi 8 à 14h00, esplanade Charles de Gaulle.
Tours : Solidaires étudiants & Solidaires 37, PG37, NPA37... appellent à 18h à un rassemblement Mairie de Tours
Voiron : Ras Le Front 38 et la LDH appellent à un rassemblement à 18h30 '' Place des Indignés '' près de la Banque de France

ETC.

Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d’un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, notre camarade Clément, syndicaliste à Solidaires Etudiant-e-s et militant antifasciste a été battu à mort par des membres de l’extrême droite radicale. Clément est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.
La mort de notre camarade s’inscrit dans le contexte de la progression d’un mouvement fasciste violent en France et ailleurs en Europe. Sa perte nous accable et notre douleur est encore aggravée par la certitude que nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui, militant-e-s antifacistes, personnes exposées à l’homophobie et/ou au racisme, auraient pu et peuvent encore en être victimes.

Aujourd’hui, toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches à qui nous exprimons toute notre solidarité.

A la mémoire de notre camarade et ami, rendez vous à 17h aujourd’hui jeudi 6 juin au passage du havre, Métro Havre Caumartin.

Solidaires Étudiant-e-s SciencesPo

« Assassinat de Clément : une nouvelle victime de l’extrême droite » UNEF Science-Po

Hier soir, en plein Paris et en pleine journée, Clément Méric, 19 ans et étudiant à l’IEP, syndicaliste et engagé dans la lutte contre l’extrême droite, à été lynché par des membres d’un groupuscule d’extrême droite, et a succombé à la gravité de ses blessures.
Cet assassinat nous touche d’abord pour l’ignominie de ses mobiles. Notre camarade de Solidaires Etudiants a été sauvagement attaqué précisément parce qu’engagé et militant pour ses convictions. Il était aussi un camarade d’études, ce qui accroit encore plus fortement notre dégout, notre rage.
Si toutes nos pensées vont d’abord à sa famille, à ses proches à cette heure tragique, et que nous souhaitons avant tout l’arrestation des auteurs de ce crime odieux, nous ne pouvons ignorer, en tant que jeunes et citoyens, les raisons du meurtre de notre camarade : Clément a été tué pour ses idées.
C’est dans ce climat de haine entretenu par différents groupes d’extrême droite aussi bien au niveau national qu’à Sciences Po que cet acte se produit. Nous ne cesserons jamais de lutter contre ces groupes dont l’idéologie et les actes sont liés par la plus grande violence et partout nous nous battrons contre leur implantation.
Il serait coupable de ne pas prendre acte du meurtre de Clément et nous exigeons par conséquent la dissolution des groupes d’extrême droite
A la mémoire de Clément et comme protestation et signal face à la montée de cette extrême droite antidémocratique et abjecte, rassemblons nous pacifiquement devant le 27 rue Saint Guillaume à 12h, aujourd’hui Jeudi 6 juin.
L’UNEF appelle également les citoyens à se rassembler nombreux Place Saint-Michel, à 18h30, pour réclamer la dissolution de l’ensemble des groupuscules d’extrême droite.
Dans ce moment qui doit tous nous rassembler L’UNEF appelle à l’unité de tous les militants et citoyens luttant contre la violence et l’extrême droite.

Solidaires : Un militant syndicaliste et antifasciste tué à Paris par l'extrême-droite !

Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d’un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, notre camarade Clément, syndicaliste à Solidaires Etudiant-e-s et militant à l’Action Antifasciste Paris-Banlieue a été battu à mort par des membres de l’extrême droite. La mort de notre camarade s’inscrit dans le contexte de la progression d’un mouvement fasciste violent en France et ailleurs en Europe. Clément est en état de mort cérébrale des suites de ses blessures à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière.

Sa perte nous accable. Notre douleur et notre colère sont encore aggravées par la certitude que nombreux et nombreuses sont celles et ceux qui, militant-e-s antifacistes, personnes exposées à l’homophobie et/ou au racisme, auraient pu et peuvent encore en être victimes.

Aujourd’hui, toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches et à ses camarades de Solidaires Etudiant-e-s à qui nous exprimons toute notre solidarité.

Cet acte odieux est inséparable de la multiplication des agressions racistes, homophobes par des militants d’extrême droite ces derniers mois et de l’installation d’un climat de haine entretenu par des discours politiques stigmatisant qui ne sont pas l’exclusivité du Front national et des groupuscules fascistes..

Au-delà des suites policières et judiciaires, l’heure est au renforcement de la mobilisation antifasciste. Avec Solidaires Etudiant-e-s, l’Union syndicale Solidaires appelle toutes celles et ceux qui condamnent cet acte odieux et refusent de laisser s’installer la vermine d’extrême droite à participer massivement aux nombreux rassemblements organisés aujourd’hui et dans les jours qui viennent, à Paris et dans les départements, notamment à celui de ce soir jeudi 6 juin à partir de 17 h devant le passage du Havre, métro Saint Lazare et à rejoindre ensuite celui de Saint Michel à 18 H 30.


Agression mortelle d’un jeune syndicaliste : les étudiants endeuillés

Un étudiant et jeune syndicaliste de 19 ans, connu pour son engagement contre l’extrême droite, est décédé la nuit dernière à Paris après s’être fait lyncher en plein Paris. Selon les premières indications confirmées par les services de police, les auteurs de cette barbarie appartiendraient à un groupuscule fasciste bien connu.
L’UNEF se joint au deuil, à la souffrance et la colère de la famille, des amis et des camarades de la victime. Cet acte odieux ne doit pas rester impunis. Le syndicat étudiant exige que les services de police agissent dans les plus brefs délais afin d’interpeller les responsables de la mort de cet étudiant.
Face à la recrudescence des agressions à caractère racistes, homophobes, xénophobes ou délibérément perpétrées à destination de militants du progrès, l’UNEF enjoint le ministre de l’intérieur à prendre ses responsabilités face à la gravité de la situation. L’UNEF exige la dissolution des groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence jusqu’à assassiner.

Contre la haine, la violence et la barbarie, l’UNEF appelle l’ensemble des citoyens attaché au combat contre le fascisme et l’extrême droite à se rassembler pacifiquement, Jeudi 6 Juin, à 12H devant l’IEP de Paris (27 rue Saint Guillaume) pour rendre hommage à cet étudiant lâchement assassiné.
L’UNEF appelle également les citoyens à se rassembler nombreux Place Saint-Michel, à 18h30, pour réclamer la dissolution de l’ensemble des groupuscules d’extrême droite.
C’est par l’unité de l’ensemble des forces syndicales, associatives et militantes qu’il faut désormais répondre.

Décès de Clément MERIC

La FSU a appris avec effroi et indignation le décès de Clément MERIC, étudiant de Sciences-Po et jeune militant anti-fasciste, mortellement frappé par un groupe de militants d’extrême droite.

Elle adresse toutes ses condoléances à sa famille, ses proches, ses ami(e)s et camarades. Elle apporte son soutien aux militants de Solidaires et du Parti de Gauche.

La FSU condamne cette agression qui rappelle tristement la violence des méthodes de tels groupuscules d’extrême droite laissant s’exprimer leur haine raciste, homophobe.

La FSU demande au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin aux agissements des groupes d’extrême droite. Elle appelle à participer aux rassemblements organisés dans la journée.

MEURTRE DE CLEMENT MERIC VIVE EMOTION ET INDIGNATION DE LA CFDT

La CFDT tient à exprimer sa vive émotion et sa profonde indignation face à l’agression dont a été victime Clément Méric, un jeune homme de 19 ans, étudiant et militant engagé. Les auteurs de ce meurtre sont vraisemblablement des activistes d’extrême-droite, membres d’un groupe connu pour ses excès et ses violences. La CFDT demande que toute la vérité soit faite, que les auteurs de cet homicide soient appréhendés et jugés.

La CFDT est fortement attachée à la démocratie, à la paix civile et aux valeurs de la République. En ces périodes de doute et de crise, la CFDT appelle l’ensemble des forces démocratiques à rejeter toutes les formes de violences verbales ou physiques, à conjuguer leurs efforts pour favoriser, dans tous les domaines, le dialogue et le respect des lois et des institutions de la République.

L’Etat doit être ferme face à ceux qui, par des propos de haine et des actes de violence, cherchent à remettre en cause notre démocratie et le « vivre ensemble » .

Le soutien de la CFDT, de ses militants et adhérents va vers la famille de Clément, ainsi que vers ses proches, ses amis et ses camarades.

L’extrême-droite tue dans les rues de Paris

Hier, mer­credi 5 juin 2013 à Paris, Clément Méric, jeune syn­di­ca­liste âgé de 18 ans et mili­tant anti­fas­ciste, est mort sous les coups de mem­bres de l’extrême-droite radi­cale.

Le col­lec­tif 69 de vigi­lance contre l’extrême-droite condamne ce meur­tre ; la stra­té­gie de la peur qu’uti­li­sent ces grou­pes fas­cis­tes doit être com­bat­tue fer­me­ment, pour qu’ils ne puis­sent plus cogner et assas­si­ner dans nos rues. Nous rap­pe­lons que si à Lyon, pour l’ins­tant, aucune mort n’est à déplo­rer, les agres­sions des grou­pus­cu­les fas­cis­tes ont entraîné plu­sieurs bles­sés grave, ont donné lieu à plus 500 jours d’ITT, 39 agres­sions et 2 ten­ta­ti­ves de meur­tre.

Le col­lec­tif 69 de vigi­lance contre l’extrême droite appelle à un ras­sem­ble­ment aujourd’hui Jeudi 6 juin à 18h30 Place de la Comédie (devant l’Opéra).

Toutes nos pen­sées cha­leu­reu­ses vont à sa famille, à ses amiEs, à ses pro­ches et à ses cama­ra­des aux­quels nous expri­mons toute notre soli­da­rité.

Rassemblement à 18H30 Place de la Comédie

Rassemblements en mémoire de Clément

L’extrême droite française a illustré ce mercredi 05 juin 2013 au soir sa seule véritable nature, lorsque cinq skinheads ont assassiné lâchement Clément, camarade antifasciste brestois qui poursuivait ses études à Paris.
Nos pensées vont à la famille de Clément, ainsi qu’à tous les camarades de Brest et de Paris qui ont partagé son combat, particulièrement les antifascistes brestois et les antifascistes de l’AFA Paris-Banlieue.

Au cœur de toutes les gesticulations à relents pétainistes de ces dernières semaines, cette lie fasciste s’est cru en bonne posture pour occuper la rue et y pratiquer la boucherie haineuse dont elle fait son « projet de société ».
À Rennes aussi cette extrême droite existe, nous alertons depuis des mois sur les agressions lâches qui se multiplient, sur ces tags de croix gammées et autres « SS », sur des dégradations de lieux visés parce que rendez-vous de militants de gauche.

Le Collectif Antifasciste Rennais appelle à un rassemblement le vendredi 7 juin à 18h30, place du Parlement à Rennes, en mémoire de Clément.

Mais nous posons également dès à présent un second rendez-vous, samedi 8 juin. C’est effectivement samedi la Marche des Fiertés à Rennes, et nous appelons toutes et tous les antifascistes à nous rejoindre dans le cortège. Les forces de gauche ont dans leur grande majorité délaissées pendant des mois la lutte en faveur de l’égalité des droits, laissant les fascistes battre le pavé par milliers face à une poignée de militantes et militants GLBT, féministes et antifascistes.
Ce samedi nous appelons à honorer la mémoire de Clément de la seule façon qui nous paraisse être à la hauteur de son engagement, en mettant massivement le mouvement social et antifasciste dans la rue pour soutenir les luttes pour l’égalité des droits. Rendez-vous donc également samedi 8 à 14h00, esplanade Charles de Gaulle à Rennes.

Cet assassinat montre la nécessité de s’organiser pour combattre les groupes et idées d’extrême droite, un combat antifasciste qui se règle non par des dissolutions, qui seront l’occasion pour ces groupes de se refaire une virginité politique et de continuer leurs agissements sous d’autres noms, comme ce fut le cas suite aux dissolutions d’Occident ou d’Unité Radicale, mais par une mobilisation quotidienne contre ces idées de haine. Pour une société débarrassée des oppressions que nous subissons au quotidien en raison de notre genre, nos sexualités, nos origines, et notre condition sociale.

NI OUBLI, NI PARDON !

Après la meurtrière agression contre Clément, à Paris: rassemblement ce 6 juin, à Voiron, 18h30 Communiqué Ras L' Front Voiron et Ligue des Droits de L'Homme

Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d'un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, Clément Méric, jeune militant anti fasciste âgé de 18 ans a été battu à mort par des membres de l'extrême droite radicale. Venu de Brest pour ses études à Sciences Po, il a été victime de violences de l'extrême droite qui se developpent ces derniers mois de partout sn France et en Europe .
Il est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches auxquels nous exprimons toute notre solidarité.
Il est important de rappeler qu'à Grenoble, l'an dernier des jeunes des Jeunesses Communiste ont été agressés.
Qu'a Voiron, des tags nazis ont été peints sur les murs de la Mosquée, que des auto-collants haineux fleurissent dans Voiron ( voir ici ) et nous n'oublions pas aussi les agressions de 1998,1999 .
''De très vieilles ombres sont de retour, et nous fixent sans trembler.'' Patrick Chamoiseau.
Comme dans plusieurs villes de France, nous vous appelons à nous rassembler ce jeudi 6 juin 2013 à 18h30 ''Place des Indignés'' près de la banque de France

Stupeur et colère

C’est avec stupeur et colère que la Ligue des droits de l’Homme apprend la mise à mort de Clément Méric par un groupe de skinheads, hier, à Paris.

Elle condamne fermement ce meurtre commis à raison des convictions politiques du jeune homme. Supprimer une vie, jeune d’autant plus, afin de faire taire celles et ceux qui ne partagent pas ses opinions, est insupportable et nous interpelle quant à la radicalisation récente des droites extrêmes, cet acte faisant dramatiquement écho à un discours de haine tenu depuis plusieurs mois.

La Ligue des droits de l’Homme adresse toutes ses pensées à la famille et aux amis de Clément Méric, et demande aux autorités de faire toute la lumière sur ces actes afin que leurs auteurs soient condamnés.

La Ligue des droits de l’Homme appelle les citoyens et les citoyennes à la vigilance et à l’expression du refus de la violence et invite au rassemblement qui a lieu jeudi 6 juin, à 18h30, devant la fontaine Saint-Michel, à Paris

Meurtre de Clément Méric : dissolution immédiate des groupes fascistes

Le MRAP est bouleversé par le meurtre politique de Clément Méric. Jeune militant antifasciste, il a payé de sa vie son combat contre la haine de l’extrême-droite. Le MRAP adresse l’expression de toute sa compassion à sa famille durement frappée et sa solidarité militante à ses compagnons de lutte antifasciste.

Ce meurtre soulève la question de la recrudescence des agissements des groupes d’extrême-droite . Il s’inscrit dans la longue liste des provocations et violences d’extrême-droite de ces derniers mois (occupation de la mosquée de Poitiers, violence contre des hommes et femmes politiques, agressions d’homosexuels et de leurs organisations).

Même si les acteurs directs du crime ne sont pas les organisateurs des manifestations homophobes, les mots de ces derniers, leurs outrances « il va y avoir du sang » , leurs invocations à la « guerre civile » étaient autant d’allumettes de la haine que les plus ultras n’avaient plus qu’à ramasser.

Plus généralement, tous ceux, notamment à droite de l’échiquier politique , qui ont exploité le thème identitaire pour fragmenter la société, ont alimenté le terreau dont se nourrissent les plus radicaux.

Les premières informations révèlent que les meurtriers étaient membres des « Jeunesses nationalistes révolutionnaires », l’un des groupes fascistes les plus actifs ces derniers mois dans le climat politique homophobe, raciste et islamophobe qui sévit en France.

Le 28 mai 2013, le MRAP demandait la dissolution des groupes d’extrême-droite violents. Cette revendication est devenue une urgence politique. Tous les groupes d’extrême-droite impliqués dans les actions violentes de ces derniers mois doivent être dissous sans plus tarder.

Le MRAP soutient les rassemblements à Paris de ce jour, jeudi 6 juin, à 12 heures devant l’IEP et à 18h30 Place St Michel.

Ce crime survenant dans un contexte national et européen qui connaît la résurgence des thèses qui ont martyrisé l’Europe au siècle dernier, le MRAP en appelle à une vigilance et une mobilisation renforcée de tous les démocrates contre les agissements fascistes.

http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2013/06/un-militant-antifasciste-tue-paris.html

Aujourd'hui, mercredi 5 juin 2013, un militant antifasciste a été violemment agressé près de la gare RER Haussman St Lazare et a été déclaré en état de mort cérébrale ce soir à la Salpétrière. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

Pour l'instant peu d'informations mais selon le blog d'Alexis Corbière du PG, les trois agresseurs seraient des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires (JNR).

A l'heure où la droite élargie se réorganise et où les groupuscules fascistes tentent de s'imposer par la force, il est plus qu'urgent de construire la riposte et d'élargir la résistance !

Le fascisme, c'est l'arme du Capital !
Elargissons la résistance, construisons la riposte révolutionnaire !

Communiqué de presse de Jean-Luc Laurent, Président du Mouvement Républicain et Citoyen, Député du Val-de-Marne, jeudi 6 juin 2013.

C’est avec tristesse et colère que j’ai appris la mort de Clément Méric suite à son agression cette nuit par des skinheads.

Cet acte inqualifiable, dont les auteurs ne tarderont pas à être connus, ne doit pas être minimisé. La violence d’ordre politique est intolérable et le climat de violence qui s’est installé dans le pays depuis des mois doit cesser. La République réagira et sera intraitable avec les individus et les groupes qui favorisent la haine et prônent la violence.

Pour l’heure, nos pensées vont à la famille, aux amis, aux camarades et aux proches de Clément Méric.

La République a perdu un fils et j’appelle à participer au rassemblement organisé aujourd'hui à 18h30, Place Saint-Michel à Paris.

JEAN-MICHEL BAYLET EXPRIME SA VIVE ÉMOTION SUITE À L’AGRESSION MORTELLE D’UN MILITANT D’EXTRÊME GAUCHE

Les Radicaux de gauche condamnent avec fermeté les violences politiques perpétrées par des « skinheads » qui ont conduit à la mort du jeune Clément hier soir à Paris.

Cet événement dramatique nous rappelle qu’il ne peut pas y avoir de « dédiabolisation » de l’extrême droite dont les fondements idéologiques sont anti-républicains et anti-démocratiques et dont les méthodes restent fondées sur l’intimidation et la violence.

« J’adresse au nom du PRG mes plus sincères condoléances à la famille de Clément et à ses proches, et je les assure de notre totale solidarité dans ce moment douloureux. » ajoute le sénateur du Tarn-et-Garonne.

Assassinat d’un jeune homme par des skinheads. Les assassins devront répondre de leur crime ! Elise LOWY, Porte-parole

Ce mercredi après-midi, à proximité de la gare RER Haussman Saint-Lazare à Paris, un jeune homme,  Clément Méric, jeune syndicaliste âgé de 18 ans et militant antifasciste, a été sauvagement assassiné par des skinheads lors d’une agression particulièrement violente.

EELV, bouleversé par ce meurtre ignoble, adresse ses condoléances aux proches de la victime. Il faut désormais que les auteurs de ce crime soient rapidement interpellés pour répondre devant la justice de leur acte.

EELV demande la dissolution immédiate des groupes d’extrême-droite impliqués dans ce meurtre.

EELV appelle à la plus grande mobilisation face à la résurgence des groupes d’extrême-droite qui n’hésitent plus désormais à passer à l’acte avec une violence extrême. Qu’ils sachent que leur haine restera vaine et que les démocrates ne se laisseront jamais intimider par ces pratiques barbares.

Il est grand temps que celles et ceux qui ont récemment entretenus des discours de haine et de violence s’interrogent en conscience sur les conséquences que leur propos peuvent avoir sur les esprits dérangés de fanatiques violents.

Assassinat de Clément Méric: l'extreme droite tue

Nous apprenons avec horreur ce matin l’assassinat de Clément Méric. Toutes nos pensées vont vers ses proches et ses camarades. Une nouvelle fois l’extrême droite révèle son véritable visage, celui de la haine et de la barbarie.

Face à ce drame et à l’inquiétante montée des agressions de militants partout en France par les militants du Front National et tous les groupuscules qui supportent les mêmes funestes projets notre détermination est sans faille. Antifascistes, antiracistes, nombreux, motivés et organisés nous militons à visage découvert pour construire une société de solidarité et de partage. Une société de respect et de fraternité.

Nous appelons à participer à tous les rassemblements à la mémoire de Clément. Nous appelons tous les jeunes de France à se rassembler pour faire reculer tous les projets de division et de régression qui menacent en France et en Europe.
Mort de Clément Méric : « La haine et la violence fasciste doivent être combattues sans relâche» (Pierre Laurent, secrétaire national du PCF)

La mort de Clément, jeune homme de 18 ans, sous les coups de militants d'extrême droite est un drame tragique et révoltant. Mes premières pensées vont à ses parents et à sa famille. Au nom des communistes français, je leur adresse toutes mes condoléances.
La haine et la violence fasciste qui sont à l'origine de ce crime doivent être combattues sans relâche et les groupuscules d'extrême droite dissous. J'appelle au rassemblement de toutes les forces démocrates pour condamner cette acte odieux. Ce soir, place Saint Michel, regroupons-nous pour exprimer tout notre soutien à la famille de Clément et notre résistance face aux exactions de ces groupes néo fascistes.

COMMUNIQUÉ DU NPA : AGRESSION FASCISTE À PARIS, MOBILISATION !

Clément, un jeune militant antifasciste, syndicaliste étudiant, a été frappé à mort, hier à Paris, par un groupe de l’extrême droite radicale, les jeunesses nationalistes révolutionnaires. Nous exprimons notre indignation, notre colère, notre solidarité à sa famille et à ses camarades après une telle agression. Ce type de groupuscules se sent encouragé dans leurs actions violentes depuis les mobilisations anti-mariage gays, dans la foulée du Printemps Français, de la progression de l’audience du Front National, de toute la droite extrême.
Des agressions du même ordre se sont déroulées à Lyon, à Toulouse, à Poitiers. Ces groupes ont des cibles : les militants progressistes, les syndicalistes, leurs organisations et plus largement tous ceux qui veulent une alternative politique à cette société d’exploitation. Le mouvement démocratique et progressiste doit prendre conscience de la nécessité de se mobiliser, de faire front le plus largement possible, pour les empêcher de nuire, pour faire reculer leur idéologie. Le NPA appelle à participer à tous les rassemblements de solidarité qui se tiendront à Paris :

17H MÉTRO HAVRE-CAUMARTIN sans badges ni drapeaux
18H30 PLACE SAINT-MICHEL

Rassemblements à la mémoire de Clément Méric

Clément Méric, jeune syndicaliste âgé de 18 ans et militant antifascite a été assassiné par des membres de mouvances d’extrême droite radicale, dans un contexte de violences fascistes qui s’est amplifié ces derniers mois, entre autres a la faveur de campagnes homophobes ou racistes.

Les Alternatifs saluent sa mémoire et s’associent à la peine et à la colère de ses camarades de Sud Etdiants et des combats antifascistes

Deux rassemblements sont organisés ce jour

17h au passage du havre, Métro Havre Caumartin A l’appel du Collectif de Paris antifasciste et de Solidaires
18h30 Place St Michel A l’appel de diverses organisations, dont celles du Front de Gauche,…

Stop a la montée des groupes extrémistes

Un étudiant de Sciences Po, connu pour son engagement anti-fasciste, a été "tabassé" lâchement hier soir à Paris. Ce crime a été perpétré par un groupe de militants d’extrême droite.

Violemment frappé au sol par un groupe de plusieurs militants d’extrême droite, laissé inanimé, il a été déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpetrière.

République et socialisme s’incline avec beaucoup de tristesse et de colère devant la mémoire de ce jeune militant.

République et Socialisme appelle tous les citoyens et citoyennes à participer ce jeudi 6 juin à 18h30 place Saint-Michel à Paris (M° Saint-Michel) contre la montée de l’extrême, stimulée par les ambiguïtés de la droite parlementaire, et demande la dissolution des groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence à travers le pays.

Contact presse : Marianne Journiac 06 81 53 40 70

Contact : webmaster@republiqueetsocialisme.fr

Réaction au meurtre de Clément, militant antifasciste et appel à un rassemblement unitaire Front de Gauche

Clément Méric, antifascite, étudiant de Sciences Po où il militait au syndicat Sud a été tué hier en plein Paris par un groupe de militants d’extrême droite manifestement du Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire).

Violemment frappé au sol il a été déclaré en état de mort cérébrale à l’hôpital Salpêtrière.

Le Front de Gauche est triste et en colère devant le meurtre politique de ce jeune de 18 ans. Il adresse ses condoléances à sa famille et ses camarades.

Le Front de Gauche s’adresse au Ministre de l’intérieur pour que les forces de police retrouvent rapidement les responsables de cet assassinat. Le FDG exige la dissolution des Groupes d’extrême droite qui multiplient les actes de violence et affichent avec de moins en moins de retenue la haine raciale et leurs convictions fascistes à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines. Nous dénonçons le climat malsain qui voit la banalisation des idées d’extrême droite jusqu’au renvoi dos à dos de partis se réclamant de cette famille politique avec des forces démocratiques et antiracistes.

Le Front de Gauche soutient le rassemblement initié par les étudiants de sciences po en hommage à leur camarade à 12 h.

Nous appelons également ce jeudi 6 juin à 18h30 Place St Michel à un rassemblement unitaire le plus large possible pour dire notre horreur face à ce crime odieux et exiger la dissolution des groupes d’extrême droite responsables de la mort de Clément.

Après l’assassinat d’un jeune militant de gauche par des nervis d’extrême droite Nathalie Arthaud

Des nervis d’extrême droite ont battu à mort, hier à Paris, le jeune militant de gauche Clément Méric, 18 ans.
Cela fait plusieurs mois que, à la faveur des manifestations contre le mariage homosexuel, l’extrême droite plastronne et s’enhardit. Même si le Front national condamne ces violences, les uns et les autres partagent les mêmes idées. Leur objectif à tous, c’est une dictature anti-ouvrière, où les Roms et les sans-papiers, les syndicalistes, les militants de gauche et d’extrême gauche, les homosexuels seraient pourchassés et réprimés. La droite, dont de nombreux dirigeants viennent de cette mouvance, est toute prête à pactiser.
Les skinheads comme ceux qui ont assassiné le jeune militant de gauche sont des barbares. Pour l’instant, ils ne constituent pas des troupes de choc contre le mouvement ouvrier mais ce serait une naïveté de ne pas préparer les travailleurs et les militants de gauche les plus conscients aux luttes politiques contre l’extrême droite que le développement de la crise peut engendrer.
Pour faire face à la montée d’un tel danger, il n’y a rien à attendre d’un gouvernement de gauche, quel qu’il soit, quel que soit son président ou son premier ministre. Il sera tout aussi impuissant devant l’extrême droite qu’il l’est devant la politique patronale. Seuls les travailleurs, s’ils sont soudés et se battent consciemment et collectivement pour imposer des mesures de survie peuvent représenter une force qui représente un espoir pour l’ensemble des couches populaires. Et seule une telle force sera capable de balayer le danger de l’extrême droite. Contribuer à ce que ces idées se renforcent dans la classe ouvrière et les classes populaires est une tâche urgente.
Lutte Ouvrière s’associe à la protestation qu’entend exprimer le rassemblement de ce jeudi 6 juin à 18h30, place Saint-Michel à Paris.

http://www.assawra.info/spip.php?article3555

Pour la deuxième fois en quelques semaines "Assawra" est en deuil.
Après la disparition accidentelle et tragique de Rémy (22 ans), c'est l'assassinat, en plein coeur de Paris, de Clément (19 ans) par une horde fasciste.
Sympathisant actif de la Résistance palestinienne et compagnon de route d ' " Assawra " depuis plus de trois ans... il ne manquait jamais l'occasion
de nous manifester son soutien ses encouragements et sa solidarité.
Nous nous inclinons devant sa mémoire et poursuivons la route comme il l'aurait souhaité...

Pour " Assawra " Al Faraby


Dernière édition par nico37 le Jeu 6 Juin - 14:15, édité 3 fois

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Néo-nazis et cie... - Page 10 Empty Re: Néo-nazis et cie...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 20 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum