Bas les masques !

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Sam 3 Fév - 19:43

quand la ligne politique semble juste, pourquoi donc se fragmenter en 7 ou 8 tendances ! a écrit:

Mais bien sûr camarade Barnum ! Tiens encore une de tes sorties dont Staline n'aurait rien eu à dire !

Tout juste il t'aurait exclu du parti, voir il t'aurait envoyer te refaire une santé dans un goulag, pour ce " ... semble juste ... " trahissant chez toi, un tout début de doute inacceptable quant à l'infaillibilité de la ligne de ta direction !

L'art et la manière de faire l'apologie du monolithisme et de confirmer que sur la question, un parti comme le NPA est beaucoup plus proche des traditions marxistes, que vous mêmes au POID, cher camarade idéaliste, convaincu qu'à tout moment et en toute circonstance un parti peut se mettre en ordre de bataille comme une armée disciplinée, une armée d'idiots !

Liberté la plus totale dans la discussion Barnum, jusqu'au droit de se constituer en tendance ( c'est inscrit noir sur blanc dans le statut de la tendance TCI de ton parti camarade ), seul possibilité pour que nous nous retrouvions dans une unité la plus totale dans l'action !
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Sam 3 Fév - 20:41

Il faut vraiment s'y reprendre à deux fois pour que tu comprennes!!
La TCI reconnaît le droit de tendance et le droit de créer une fraction....le droit, pas l'obligation !
Et effectivement, si la ligne semble juste, pourquoi créer une tendance ?
Et justement, je critique l'existence de sept ou huit tendances au NPA, car c'est non pas l'expression d'une vie démocratique
mais celle d'une dislocation politique.

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Sam 3 Fév - 23:36

barnum a écrit:Il faut vraiment s'y reprendre à deux fois pour que tu comprennes!!
La TCI reconnaît le droit de tendance et le droit de créer une fraction....le droit, pas l'obligation !
Et effectivement, si la ligne semble juste, pourquoi créer une tendance ?
Et  justement, je critique l'existence de sept ou huit tendances au NPA, car c'est non pas l'expression d'une vie démocratique
mais celle d'une dislocation politique.

Formidable ta conception du droit de tendance camarade Barnum !

Toute cette conception repose sur le syllogisme suivant lequel, l'orientation d'une direction est juste, à tout le moins "elle semble juste" (sic); hors déclarer une tendance ne peut intervenir -seulement-
que si la direction fait fausse route, ou semble faire fausse route; donc une direction donnée, par nature ne reconnaissant jamais que sa politique n'est pas juste, toute tendance déclarée ne peut être perçue que comme une tentative de disloquer le parti.

Avis aux amateurs ! L'exclusion au nom de la survie du parti n'est pas loin ! Cela s’appelle un régime de terreur, pas un régime démocratique.

"La TCI reconnaît le droit de tendance et le droit de créer une fraction....le droit pas l'obligation" crois-tu, naïf comme tu es. Ta direction ne reconnait à ses militants ni l'obligation, ni le droit, de s'opposer de quelque manière que ce soit à elle.

Ce droit est purement théorique, absolument pas réel.

Par la définition que tu donnes, tu en apportes une nouvelle démonstration, de toute façon pas nécessaire, puisque un simple observateur objectif, pourra s’étonner, qu'un parti qui aura changer de nom quatre fois en trente ans ( PCI, MPTT, PT, POI, POID ), l'aura fait sans qu'une minorité contestataire ne puisse faire vivre une tendance (plus que quelques semaines) avant d'être exclue.

Camarade Barnum, ce n'est pas rien pour un parti politique de changer de nom, à minima cela prouve que l'organisation se cherche. Ce n'est pas chose facile d'abandonner une identité, cela n'est pas plus aisé de s'en trouver une nouvelle. Chez vous cela se fait sans heurt, sans opposition, sans grabuge, sans tension, franchement vous êtes fortiches !

Tu critiques l'existence de huit tendances dans le NPA, nouveaux mensonge chez toi puisqu'il ne s'agit pas de huit tendances inscrites dans le temps, mais de huit textes d'orientation en vue de la préparation d'un Congrès, mais entre votre conception monolithique du régime intérieur d'un parti communiste, et celui de la direction du NPA, il n'y a pas photo. Il fait mieux vivre au NPA que chez vous. La liberté, même la liberté de se tromper, est bien plus reconnue et respectée.

Vous pouvez continuer à chanter sous tous les toits que vous êtes partisans "... des comités de délégués élus, mandatés, révocables, fédérés à tous les niveaux, selon les principes de la Commune de Paris ...", commencez à respecter la démocratie ouvrière chez vous, en attendant vous avez bien du mal a vous faire entendre. Vu votre régime intérieur, vous n’êtes pas du tout crédible aux yeux des travailleurs.

Le droit de se constituer en une tendance dans un parti de type bolchevique existe ou il n'existe pas. Pour Lénine ou pour Trotsky, il peut exister des circonstances extraordinaires amenant une direction a suspendre - provisoirement- ce droit. Mais vous vous n’êtes pas du tout sur cette ligne, vous, vous jouez sur les mots et les concepts, afin de donner l'illusion à des nigauds qu'ils peuvent jouir de ce droit, " droit" ? "obligation" ? "tête à toto" ? , alors qu'il ne s'agit chez votre direction, que de mesures d'intimidations, dans le seul but de sa préservation, elle interdit absolument et perpétuellement le droit de tendance et de fraction.

Mais camarade Barnum, pour tester la justesse de mes dires, avec quelques camarades à toi, faite donc l’expérience et constituez vous en une tendance même fictive, même pour rire ! bom
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Dim 4 Fév - 11:31

Demande simplement à la tendance CLAIRE du NPA le temps qu'elle a eu pour s'exprimer et publier ses textes notamment sur les forces productives, avant de se réfugier chez les pablistes ( normal car pour elle le capitalisme pourrissant va de pair avec le développement des fores productives!).
D'autre part, si le POID a été fondé c'est parce qu'il a été exclu par le POI, sous l'impulsion du CCI des Gauquelin et Gauthier!
Enfin, toute liberté de constituer une tendance en cas de désaccord sur l'orientation ou l'évolution de la ligne politique...mais ça n'est pas un jeu, surtout à l'approche d'une situation révolutionnaire; quant au NPA, ce n'est pas un hasard si Besancenot se sent plus proche de l'anarchisme que du Trotskysme, de Coluche que de Lénine!!

"donc une direction donnée, par nature ne reconnaissant jamais que sa politique n'est pas juste, toute tendance déclarée ne peut être perçue que comme une tentative de disloquer le parti".
Bravo ta conception de considérer que si la direction n'est pas d'accord, pas de tendance possible !! Le fait du prince contre la démocratie ouvrière, il faut réfléchir à ce qu'on dit !

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Dim 4 Fév - 18:11

si le POID a été fondé c'est parce qu'il a été exclu par le POI, sous l'impulsion du CCI des Gauquelin et Gauthier! a écrit:

Dommage que vous n'ayez pas pu vous constituer en une tendance, c'est vraiment l'histoire de l'arroseur arrosé pour un dirigeant comme Gluckstein, n'ayant pour sa part jamais lésiné à exclure et exclure encore, des camarades de ma connaissance, que je peux t'assurer irréprochables, certainement pas des copains de Coluche ou de Joé Star ou de tel ou tel anarchiste.

Le fait du prince de la clique Lambert ( à partir des années 80 ) ou la démocratie ouvrière, il faut réfléchir à ce qu'on dit, et aussi à ce que l'on fait !

Réfléchis camarade Barnum, réfléchis. Qui règne par le glaive périt par le glaive !
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Dim 4 Fév - 18:48

Justement ce sont tous les apprentis bureaucrates, accrochés à leurs privilèges, qui ont commencé à mettre en veilleuse pratiquement depuis la chute du mur de Berlin la construction du parti et de l'Internationale ... mise en veilleuse qui s'est accentuée depuis la mort de Lambert en 2009.... et qui ont fini par exclure en 2015 le tiers de la direction derrière D.Gluckstein, en faisant exploser par ailleurs la Quatrième Internationale.
Je peux te dire que la démocratie ouvrière est souveraine dans le POID....tu peux venir vérifier sur ton orientation: "à bas Mailly et Martinez, pour de nouveaux bureaucrates un peu plus à gauche, un peu plus "journées d'action que concertation", les deux étant parfaitement complémentaires quant au soutien au capital financier et à son gouvernement Macron-Philippe!
La TCI, quand à elle, combat avec le CORQI pour la reconstitution de la Quatrième Internationale.

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 5 Fév - 12:55

Pour nous résumer camarade Barnum, comprenons bien que dans nos échanges il y a deux questions en une.

Notre premier questionnement est d'ordre organisationnel : les limites du droit de tendance dans une organisation ouvrière.

Toi tu considères qu'il faut s'inquiéter que ce droit, reconnu en théorie, ne devienne pas invasif et susceptible de faire potentiellement exploser l'organisation . Moi je considère que quel qu’en soit le danger, ce droit ne peut être étouffé à travers des méthodes d'exclusion, et que fondamentalement lorsque une tendance ( des tendances ) surgit, elles est toujours l'expression d'un symptôme que quelque chose ne tourne pas ronds dans l'organisation.

Admettons qu'une direction ait une ligne juste, pourtant que ce déclare une tendance, qu'il faille combattre une tendance, au nom de l'unicité, de la survie d'une organisation.

Il nous faut faire alors il me semble préalablement, une distinction entre une organisation de masse de type menchevique, et une organisation à influence de masse de type bolchevique.

N'oublions jamais que Lénine a provoqué une scission dans le parti social démocrate russe sur cette question organisationnelle.
Pour les bolcheviques était membre du parti celui qui s'investissait pleinement et payait ses cotisations, bref un militant bolchevique est présent, engagé et formé.
Pour les mencheviques par contre, pour être membre du parti, il n'était pas obligatoire d'être particulièrement formé, investit ou présent. Les mencheviques demandaient aux adhérents accessoirement de payer une cotisation, impérativement de voter pour une direction qui s'occuperait du reste.

Fatalement et par nécessité, une organisation bolchevique se construit plus lentement qu'une organisation menchevique. Elle est plus solide mais aussi plus petite. On peut tout à fait considérer que le NPA porte les traits d'une organisation de type menchevique, et vous au POID les traits d'une organisation de type bolchevique. Et c'est parce que vous êtes légitimement sourcilleux quant au choix dans votre recrutement, exigeant quant à la formation de vos camarades, qu'il est d'autant plus choquant que vous réserviez à votre direction seule le droit de vie ou de mort d'une tendance.

Avant une révolution, une formation bolchevique a forcement un effectif réduit de quelques milliers de militants. Ces militants sont réduit en nombre mais ce sont des révolutionnaires professionnels. C'est à eux qu'il faut s'adresser, si les circonstances exigent d'exclure une partie de leurs camarades, pas à la direction seule, comme chez vous on le fait depuis trente ans.

Une tendance se déclare, c'est son droit et personne ne peut l'en empêcher. La direction trouve que cette tendance est dangereuse, ou pour l'avenir de l'organisation, ou pour son propre avenir. Cela doit être débattu lors d'un Congrès, mais pas seulement. Si le Congrès décide du maintien ou de la suppression de cette tendance. Si la question de l'exclusion des militants qui animent cette tendance se pose. Alors seul l'ensemble des adhérents, par voie référendaire, peut avoir le droit de trancher. A mon avis une mesure d'exclusion de camarades ne peut être validé, non pas par une majorité simple, mais par une majorité des deux tiers de l'organisation. Je pense que cette mesure mettrait un terme à tout abus de pouvoir d'une direction ou d'une direction potentiellement sortante.

J'attends ton avis camarade Barnum.

Deux questions en une, disais-je en introduction de ce résumé de nos divergences chroniques, parce que au delà de la question organisationnelle, il y a entre nous la question politique de la ligne à suivre pour un parti révolutionnaire.

Toi camarade Barnum, tu as la fâcheuse tendance de caricaturer la position de tes interlocuteurs, et sous prétexte que des appareils, des bureaucraties existent dans le mouvement ouvrier, de considérer que le simple faite de les reconnaître dans les faits, suffit à faire de vous des complices de ces directions bureaucratiques traîtres.

Si j'ose affirmer que je préfère un secrétaire général de la CGT snobant les invitations du gouvernement, à un qui répond le petit doigt sur la couture aux convocations, je passe immédiatement à tes yeux pour un pabliste et un réformiste.

"à bas Mailly et Martinez, pour de nouveaux bureaucrates un peu plus à gauche, un peu plus "journées d'action que concertation" me fais-tu dire !

Ta critique n'est pas juste. Je ne dis pas exactement cela. Je dis que des petits formations comme la tienne doit recruter dans les syndicats, et dans son propre parti, sur la ligne d'une critique acerbe et systématique du syndicalisme de collaboration de classe. Peut m'importe que les Martinez et Mailly soit plus ou moins à gauche, qu'il partent ou qu'ils restent, que d'autres pourraient prendre leur place ou non.

Ce qui m'importe c'est la construction du parti, et le parti ne peut se construire qu'à partir du moment où il est très clair dans ton esprit, que la ligne actuelle des directions syndicales en place, consistant à soutenir les plans de la bourgeoisie et organiser nos défaites en grand, sont responsables de la démoralisation absolue des masses, et de la destruction à court terme de ta propre organisation le POID faute de combattants.
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Lun 5 Fév - 13:48

"Ce qui m'importe c'est la construction du parti, et le parti ne peut se construire qu'à partir du moment où il est très clair dans ton esprit, que la ligne actuelle des directions syndicales en place, consistant à soutenir les plans de la bourgeoisie et organiser nos défaites en grand, sont responsables de la démoralisation absolue des masses, et de la destruction à court terme de ta propre organisation le POID faute de combattants."
Je crois que tu confonds TA démoralisation absolue avec celle des masses! La colère déferle et commence à déborder, le nombre de grèves "locales" imposant l'unité sur les revendications n'a jamais été aussi élevé (cf en 1967!), l'abstention aux élections qui atteint 80% et plus en est un autre signe, sans parler de Macron représentant 15% des inscrits... et le POID est en plein développement!
.... Nous sommes dans la transition d'une situation pré-révolutionnaire à une situation révolutionnaire et la proposition d'une manifestation nationale, unitaire, de masse, le 13 mai 2018, 50 ans après le 13 mai 68 exprime parfaitement la situation générale.... "1 an, Macron, ça suffit!"concentre et éclaire la politique des une et des autres!

D'autre part, tu dis exactement ça: "à bas Mailly et Martinez!", donc pour une rotation des bureaucrates... ce qui "ferait une belle jambe" pour la classe ouvrière et la jeunesse...tu parles d'une orientation !!!

Donc un congrès peut supprimer une tendance? Donc la majorité ne supporte pas la minorité et la dissout...pas mal comme démocratie ouvrière !

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 5 Fév - 18:59

Donc un congrès peut supprimer une tendance? a écrit:

Bien oui ! Un Congrès peut tout puisque, quand il n'est pas traficoté avec des délégués bidons, cooptés par la direction, il est l'expression de la volonté collective du parti, de bas en haut.

Pour la petite histoire, à l'ouverture d'un Congrès démocratique, non seulement il n'y a pas de tendances, mais il n'y a pas de direction, puisque cette direction sortante est en fin de mandat, mandat prenant fin à l'ouverture du congrès et non pas à la fin.

Alors je ne dis pas qu'un congrès peut supprimer une tendance, elle le fait de fait. Je dis que pendant un congrès, si des militants sont inquiétés d'avoir faire vivre une tendance, si ils veulent eux ou d'autres faire valoir leur droit et projettent de faire vivre une nouvelle tendance, si ces projets contrarient la direction sortante ou la direction à venir, cela peut être légitime, au point de penser à les exclure, alors il me semble qu'il faut qu'elle s'en remette, non pas seulement aux délégués du congrès, mais à l'ensemble des militants révolutionnaires. Cela nous sommes d'accord dans un parti où à priori tous les militants sont des pro, aptent à comprendre ce qui est bon ou mauvais pour leur parti.

Marre des exclusions ou des menaces d'exclusions. Les directions dans le temps ont trop joués avec cela pour se maintenir au pouvoir coûte que coûte, et quelque soit le prix à payer pour l'organisation.

Partant du principe qu'un poisson pourri toujours de par la tête, il faut confier au parti tout entier, pas seulement aux dirigeants, le soin de garantir à l'organisation toute entière, souplesse et résistance, disposition collective seule à même de réduire au minimum des frictions et des tensions étant le fruit bien souvent que d'ambitions personnels.

Je ne connais pas un seul exemple où le collectif s'est tué. Par contre des dirigeants ayant amenés leur organisations à sonner l'hallali, les exemples sont légions !

Camarade Barnum, tu exposes toute ta naïveté en niant le moment difficile que le prolétariat traverse actuellement : "... Nous sommes dans la transition d'une situation pré-révolutionnaire à une situation révolutionnaire ...".. Ce ne sont pas des petites organisations d'extrême gauche qui gagnent des élections, avec un taux de participation extrêmement faible, ce sont les copains de Wauquier, un pseudo républicain bourgeois, légèrement à la droite du Front National. Tu refuses d'admettre la crise politique terrible que nous sommes entrain de traverser à gauche. Tout se délite, et plus grave, rien ne se construit par ailleurs. Mais ça aveugle tu ne le vois pas, ou pire tu refuses de le voir !

Conclusion: ignorant de la chose politique, quant à peser le véritable rapport de force entre le capital et le travail dans la période, je ne vois pas comment tu es en mesure de juger correctement toutes les insuffisances démocratiques de ton parti, et la suffisance de ta direction de renégats du trotskysme.

Il va te falloir beaucoup de lecture, beaucoup de discussion, beaucoup de réflexion et d'expérience, pour que tu deviennes un jour un bolchevique.

Pour l'instant, si j'étais membre de ta direction, je défendrais l'idée que tu n'es pas encore mûr pour être des nôtres, que tu jouisses des même droits que nous. Je proposerais que tu intègre un groupe d'étude révolutionnaire ( GER ), et parce que tu es épatant et un battant, je ne douterais pas de ta prochaine réussite à nous rejoindre de plein droit.

Veux tu que je te livre le secret de la multiplication des tendances dans le NPA ? C'est l'extrême faiblesse politique de la formation des militants !
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Lun 5 Fév - 19:35

Alors toi, c'est ton subconscient qui parles!!! Car en l'occurrence c'est vraiment toi qui n'a rien à voir avec le bolchevisme étant donné justement que tu considères que si les masses votent à droite et ne votent pas pour l'extrême gauche , c'est qu'elles font mouvement à droite !!! Pauvre de nous, avec 80% d'abstention et 90 % dans les quartiers ouvriers !!! Tu n'es même pas capable de voir l'évolution rapide vers une situation révolutionnaire ni la multiplicité des grèves "locales" qui souvent imposent l'unité et arrachent des revendications !! C'est non pas mon analyse mais celle de plus d'un millier de trotskystes qui ont tous fait un GER et plus d'un autre millier de révolutionnaires pas encore totalement convaincus du programme de la Quatrième Internationale. C'est plus qu'un GER qu'il te faudrait ! Et de considérer Macron comme un président légitime avec 15% des inscrits, dans le cadre d'une Cinquième république et d'une Union européenne, deux des instruments du capital financier que tu sembles respecter avec beaucoup de déférence !!! Ben oui, elles sont sans doute légitimes!!!" A bas Mailly et Martinez", "vive de nouveaux bureaucrates plus fringants" ..... mais surtout pas "à bas Macron"!!

"Si le Congrès décide du maintien ou de la suppression de cette tendance". Eh oui, ce sont tes mots.... Une majorité peut donc décider de supprimer une tendance !! Merci le stalinisme!

Quant à l'extrême faiblesse de formation politique des militants du NPA, elle semble bien rejoindre la tienne!

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 6 Fév - 17:09

barnum a écrit:Alors toi, c'est ton subconscient qui parles!!!  Car en l'occurrence c'est vraiment toi qui n'a rien à voir avec le bolchevisme  étant donné justement que tu considères que si les masses votent à droite et ne votent pas pour l'extrême gauche , c'est qu'elles font mouvement à droite !!! Pauvre de nous, avec 80% d'abstention et 90 % dans les quartiers ouvriers !!! Tu n'es même pas capable de voir l'évolution rapide vers une situation révolutionnaire ni la multiplicité des grèves "locales"  qui souvent imposent l'unité et arrachent des revendications !!  C'est non pas mon analyse mais celle de plus d'un millier de trotskystes qui ont tous fait un GER et plus d'un autre millier de révolutionnaires pas encore totalement convaincus du programme de la Quatrième Internationale.  C'est plus qu'un GER qu'il te faudrait !  Et de considérer Macron comme un président légitime avec 15% des inscrits, dans le cadre d'une Cinquième république  et d'une Union européenne, deux des instruments du capital financier que tu sembles respecter avec beaucoup de déférence !!!  Ben oui, elles sont sans doute légitimes!!!" A bas Mailly et Martinez", "vive de nouveaux bureaucrates plus fringants" ..... mais surtout pas "à bas Macron"!!

"Si le Congrès décide du maintien ou de la suppression de cette tendance". Eh oui, ce sont tes mots.... Une majorité peut donc décider de supprimer une tendance !! Merci le stalinisme!

Quant à l'extrême faiblesse de formation politique des militants du NPA, elle semble bien rejoindre la tienne!


Quelle florilège de reproches me fais-tu ce matin !

"...tu considères que si les masses votent à droite et ne votent pas pour l'extrême gauche , c'est qu'elles font mouvement à droite !!! ..."

Ton réquisitoire semble partir d'une observation juste et même logique, si logique qu'elle en est même stupide : " si les masses votent à droite, c'est qu'elles font mouvement à droite !!! ". Bien très très bien camarade ! Ton : celui qui vote à droite ne vote pas à gauche est particulièrement puissant comme raisonnement. Sûr ! Au POID aujourd'hui on vous apprend des trucs pour les as !

Non camarade, le marxiste révolutionnaire que je suis considère que lorsque 90% des travailleurs dans un quartier ouvrier, renvoient dos à dos la gauche comme la droite, l'extrême gauche comme l'extrême droite, une organisation ouvrière comme la tienne n'a pas à s'en vanter. Tout se délite, et plus grave, rien ne se construit écrivais-je hier. Ce fait ne peux pas être de nature à nous enthousiasmer. Le prolétariat est paumé, traumatisé, socialement et politiquement, et il ne semble pas voir dans ton organisation le début du commencement d'un mieux dans sa vie, d'un espoir. L'extrême gauche est autant rejeté que le sont les autres forces politiques dans le pays. Pourquoi ? Mais camarade Barnum, tout simplement parce qu'au delà des apparences, vous n’êtes, l'extrême gauche, n'est pas révolutionnaires pour deux ronds, "n'a rien à voir avec le bolchevisme" !

"...Tu n'es même pas capable de voir l'évolution rapide vers une situation révolutionnaire ni la multiplicité des grèves "locales"  qui souvent imposent l'unité et arrachent des revendications !!..."

Me reproches-tu ! Mais te rends-tu compte des âneries que tu écris ! Il y a donc une multiplication significative de grèves locales, historiquement significative puisque tu dis que ces grèves nous font évoluer -rapidement- vers la révolution, évolution évidemment que vous au POID, vous êtes les seuls à voir. Croyez-vous vous mêmes de tels bobards ? Même pas j'en suis sur ! Camarade tes visions seraient-elles une réalité, y aurait-il un prolétariat et une jeunesse à l'offensive, il n'y aurait pourtant pas de quoi se réjouir, parce que cette énorme activité gréviste se ferait étonnement, sans une activité politique ( pas de vote de classe, pas d'adhésion à des syndicats, pas d'adhésion chez vous, sans vouloir être méchant ). Bref des explosions de colère aveugles au quatre coin du pays, sans espoir, sans perspective, une certaine manifestation d'un désespoir proche de celui d'une bête traquée et cernée par un groupe de chiens et de chasseurs : l'Hallali !

Tu dis que ce prolétariat sur la défensive, arrache - souvent- dans sa révolte désespérée la satisfaction de certaines revendications. Les quelles camarades Barnum ? Cites m'en quelques unes pour voir ? Moi ce que je vois c'est que - pas toujours loin de là- la seule revendication que nous arrivons à arracher, nous ne l'arrachons pas du patronat, elle n'est pas matérielle, nous l'arrachons des mains de la bureaucratie syndicale qui daigne s'unir au sommet sous la pression des travailleurs.
C'est ce que tu appelles le front unique à la base poussant à l'unité au sommet. C'est tout, et le simple fait d'observer cela localement, et même pas sur le plan national, devrait nous apprendre la patience et l'humilité.

Il n'y a pas de situation révolutionnaire, où même de situation pré-révolutionnaire. Il y a une situation politique, où le patronat attaque tout azimut, mis en confiance par l'existence d'un gouvernement comme celui de Macron et Philippe, par une opposition inexistante et de toute façon atomisée, un prolétariat découragé voir résigné. Une fraction de ce prolétariat, dans des circonstances très particulières, refuse-t-il d'aller à l'abattoir sans résister ? La bureaucratie syndicale est là, pour les unir certes, mais les unir pour mieux les envoyer quand même vers leur triste destinée. Les directions d'extrême gauche ni trouvent rien à dire. Elles font passer aux yeux des travailleurs les capots des patrons pour des défenseurs de la veuve et de l'orphelin ! C'est inadmissible !

Bons sont les méthodes et moyens qui élèvent la conscience de classe des ouvriers, leur confiance dans leurs propres forces, leurs dispositions à l'abnégation dans la lutte.

Inadmissibles sont les méthodes qui inspirent aux opprimés la crainte et la docilité devant les oppresseurs, étouffent l'esprit de protestation et de révolte, ou substituent à la volonté des masses la volonté des chefs, à la persuasion la contrainte, à l'analyse de la réalité, la démagogie et la falsification.

Camarade Burnum, vous faites pour le moment dans la démagogie et la falsification. C'est d'ailleurs pour cette raison que demain, une majorité des deux tiers de révolutionnaires honnêtes et consciencieux pourra décider, si cela s’avère nécessaire, supprimer une tendance comme la votre, faite de vantardise et de faux semblants !! Merci le marxisme, merci Lénine et Trotsky !
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 6 Fév - 19:29

C'est bien ce que je dis! Pour toi, donc, une majorité peut décider de supprimer une tendance.... bonjour les relents de stalinisme!

Tu devrais t'abonner à "la Tribune des travailleurs", tu verrais la multiplicité des "grèves locales", qui pour rétablir des contrats aidés, qui pour empêcher la fermeture d'un bureau de poste ou celle d'une classe, qui pour maintenir des postes menacés à l'hôpital, etc....autant de signes avant-coureurs de la non démoralisation, de la non prostration mais au contraire de la forte colère et de la recherche (et souvent avec succès) de l'unité des organisations pour pouvoir gagner !

Quant au sommet, il faudra effectivement que le Front unique à la base l'impose au sommet, comme en 1936 ou en 1968 même si les appareils trahiront la grève générale en mettant en avant le Front populaire, "dernière ressource de la bourgeoisie contre la révolution" pour Trotsky pendant que toi tu osais combattre pour un nouveau Front populaire derrière Hamon lors des présidentielles!!
Le POID met en avant la nécessité d'un Gouvernement ouvrier et de son programme révolutionnaire, la classe ouvrière étant la seule à n'avoir rien à perdre dans le renversement du système capitaliste, entraînant derrière elle les autres catégories populaires et la jeunesse.

Vous êtes vraiment en dehors du mouvement réel de la classe, de son mûrissement (cf en 1967).D'où ton incapacité à anticiper le surgissement des masses, contrairement au POID qui justement engrange des adhésions en nombre dans cette situation de vide politique.

Même chose pour l'analyse des élections !! Pour vous, Macron, 15% des inscrits, est légitime... Bravo la légitimation de la Cinquième république par de pseudos "révolutionnaires", en tout état de cause très loin du bolchevisme !! Quand on s'avère incapable de comprendre la signification de 80, 90% d'abstentions dans la classe ouvrière et le discrédit complet des PS et PCF ( et vous OSEZ toujours réclamer un Gouvernement PS-PCF depuis 1984!!), c'est autre chose que les quelques pourcentages ( essentiellement de la bourgeoisie et petite bourgeoisie) qui votent à droite! Et de centrer votre combat sur la réclamation de "bons" bureaucrates à la place des Mailly-Martinez)!!

Vous ne comprenez rien non plus au concept marxiste d'aliénation qui s"ajoute à l'exploitation et qui explique qu'il ne suffit pas qu'un candidat d'extrême gauche soit présent pour que la classe ouvrière vote pour lui... Le terrain électoral n'est pas neutre, d'autant plus dans le cadre du bonapartisme! Tu crois sans doute qu'il suffirait de dire "vive le Communisme " pour que les travailleurs votent pour le candidat en question ?

Pauvre de toi!! Je crois vraiment que l'urgence d'un GER c'est pour toi !!

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 7 Fév - 9:36

barnum a écrit:

Tu crois sans doute qu'il suffirait de dire "vive le Communisme " pour que les travailleurs votent pour le candidat en question ?


Cela serait un bon début, au dernières élections je n'en ai pas entendu un seul le faire !

Pour le reste si ce candidat communiste providentiel, se pointe à la TV ( ou dans un grand média) et balance : "Dirigeants syndicaux rompez avec le gouvernement Macron-Philippe ! Refusez de participer à des concertations mascarades ! Unissez vous et appelez la jeunesse et le prolétariat à la gréve générale illimitée jusqu'à satisfaction ! "

Et bien je crois que cette ligne révolutionnaire assumée, répétée et largement propagée finira par faire un effet dans l’électorat ouvrier.

D'une certaine manière cette proposition consciente de lutte ira à la rencontre d'un état d'esprit diffus dans la masse, voulant que pour gagner, on ne peut y aller maintenant que tous ensemble ... et encore derrière des traîtres et /ou des pisses froids pareils en restant extrêmement vigilant !
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 7 Fév - 10:09

Je constate (et comprends!) ta difficulté à répondre aux différents points (sauf un, je te l'accorde!) abordés dans la précédente intervention!
Et je te rappelle que régulièrement LO fait référence à son combat pour le communisme et ses candidats se proclament régulièrement "communistes", sans parler de leur site Internet.... avec le succès que l'on sait !!

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 7 Fév - 12:21

barnum a écrit:
Et je te rappelle que régulièrement LO fait référence à son combat pour le communisme et ses candidats se proclament régulièrement "communistes"

Oui évidemment la candidate disgracieuse et creuse Nathalie Arthaud de Lutte Ouvrière !

Mais outre qu'il y a une légère nuance à se réclamer du communisme et crier "vive le communisme !", élan du cœur qu'elle n'a pas, surtout à la TV , les travailleurs ne sont pas sans savoir que parmi toutes les petites formations d'extrême gauche, celle qui colle le plus au cul des directions syndicales dans leur politique de bousille ( principalement celle de la CGT ) c'est justement ces drôles de communistes de LO .

Ça ne donne franchement pas très envie d'aller voter pour eux le dimanche !

Pour le reste tu me dis que j'aurais des difficultés à répondre à certaines de tes interrogations, chose qui n'est pas vrai, j'attends que toi, tu me détailles ce que nos camarades ont pu obtenir, depuis l’ère Macron, dans les luttes partielles qu'ils ont engagés, dans "...la multiplicité des grèves "locales" qui souvent imposent l'unité et arrachent des revendications !! ..." ?

Nous t'écoutons !
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 7 Fév - 13:46

C'est bien ce que je pense, il faut te répéter deux ou trois fois les choses !!
Justement je montre l'exemple caricatural de LO qui peut parler tous les jours de communisme sans convaincre qui que ce soit, tout en couvrant les appareils syndicaux et leurs journées d'action bidon et qu'il ne suffit pas de clamer "vive le communisme".... tout comme toi qui se dit bolchevik tout en appelant à un nouveau Front populaire derrière Hamon aux présidentielles et en revendiquant des changements de bureaucrates à la tête de FO ou de la CGT !!
Quant aux exemples de grèves "locales", la Tribune des travailleurs en cite des dizaines chaque semaine et je cite dans une précédente intervention (que tu n'as pas dû lire ou comprendre) quelques exemples de revendications obtenues:"qui pour rétablir des contrats aidés, qui pour empêcher la fermeture d'un bureau de poste ou celle d'une classe, qui pour maintenir des postes menacés à l'hôpital, etc..."

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 7 Fév - 17:33

barnum a écrit:
quelques exemples de revendications obtenues:"qui pour rétablir des contrats aidés, qui pour empêcher la fermeture d'un bureau de poste ou celle d'une classe, qui pour maintenir des postes menacés à l'hôpital, etc..."

C'est bien à ce niveau là camarade Barnum que je vous accuse de falsifier la vérité et de faire dans la démagogie, voulant que les luttes inorganisées défensives, ou pire organisée par les directions syndicales vendues ( avec le soutien des gauchistes ), faisant passer des défaites pour des victoires, laissant penser qu'inconditionnellement la lutte paie, doivent être autant d'appuis pour aller à la construction du parti, que ces luttes pré révolutionnaires annoncent la révolution .

Tu m'expliques, ton parti politique explique aux travailleurs, que la guerre va bientôt se terminer et qu'elle va se terminer à notre avantage. Si nous montrons à l'occasion notre scepticisme, vous nous assénez votre vérité voulant qu'à Waterloo, ici ou là certaines unités ont vaillamment mais tenues leurs positions, ça et là elles ont même réussis -provisoirement- à faire reculer les anglais.

Ce n'est pas le rôle d'un parti révolutionnaire de se montrer optimiste pour le compte de la bureaucratie syndicale ! Ce n'est pas le rôle des communistes de raconter des histoires aux travailleurs.

"rétablir des contrats aidés" ; "empêcher la fermeture d'un bureau de poste"; "d'une classe" ; "des postes menacés à l'hôpital" ce serait de magnifiques manifestations de la combativité du prolétariat, et autant de points d'appuis pour nous permettre de généraliser ces succès à l'ensemble de notre combat de classe camarade, si !

Cela serait, si d'une part ce succès partiel était réalité ( chose qui ne l'est pas, et ton succès supposé: "rétablissement d'un contrat aidé", en dit long sur le Waterloo que nous vivons );
et/ou si ces succès étaient dans une dynamique globale de résistance de la classe, classe en résistance, qui saurait trouver en elle, l’énergie et la puissance politique nécessaire, pour interdire à ses généraux de copiner ouvertement avec l'anglais !

Mais nous n'en sommes pas là. Pour l'instant le prolétariat, devant la poussé de la bourgeoisie recule de manière désordonnée, les chefs trahissent à qui mieux mieux, personne ou si peu ni trouve rien à redire. Evidemment ça et là, certains secteurs peuvent vouloir essayer de riposter et essayer de tenir la position, mais ces poches de résistances sont illusions. La vague réactionnaire comme un tsunami est entrain d'emporter tout.

Ces exceptions ne sont pas la généralité.

Alors plutôt que de faire croire le contraire, mettez-vous à présent sérieusement à la besogne, expliquer aux travailleurs pourquoi nous sommes entrain de nous faire écraser par la bourgeoisie, dites leurs que la crise de l'humanité se réduit à la crise de la direction du prolétariat, que ceux qui nient cette vérité sont de sacrés coquins, devenez enfin des révolutionnaires ou taisez-vous !

avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 7 Fév - 19:09

Mais bien sûr que la crise de l'humanité se réduit à la crise de la direction révolutionnaire du prolétariat, c'est pour cette raison que les militants du POID mettent toutes leurs forces pour construire un parti ouvrier révolutionnaire et combattent pour un Gouvernement ouvrier et son programme révolutionnaire, contrairement à ton groupe qui concentre son attention sur Mailly et Martinez dans l'espoir de meilleurs bureaucrates!!
Ne raconte pas n'importe quoi.... Souvent à la base, où le poids des bureaucraties syndicales y est bien moindre et ne résiste pas à la volonté unitaire de la base (démontrant d'ailleurs par là même que seul le Front unique à la base peut imposer le Front unique au sommet), l'unité se réalise sur les revendications et que plusieurs revendications sont effectivement arrachées. Abonne toi à la Tribune des travailleurs et tu verras la réalité de la lutte de classe, très proche d'ailleurs de l'année 1967 ( Caen, Le Mans....), annonciatrice de l'explosion de mai 68 ! Eh non, le prolétariat ne recule pas, non seulement il résiste mais prépare sa contre offensive générale en dépit et contre "ses"directions et de votre incapacité à analyser le rapport réel entre les forces ! Macron est faible mais, grâce aux bureaucraties syndicales et politiques, grâce aux institutions de la Cinquième république et de l'Union européenne (que vous respectez, tout comme LO par exemple qui, comme vous, psalmodie tous les jours "vive le bolchevisme","vive le communisme"!), il applique les plans destructeurs du capital financier.....La manifestation nationale unitaire du 13 MAI 2018 "1an, Macron,ça suffit!" exprime et concentre parfaitement toute la situation politique.

"Ce n'est pas le rôle d'un parti révolutionnaire de se montrer optimiste pour le compte de la bureaucratie syndicale" !

C'est ton inconscient qui parle, j'espère pour toi !!!! La bureaucratie syndicale se nourrit des défaites et de ceux qui, comme toi, s'en remettent à elle pour offrir une perspective au prolétariat ! C'est la définition même du pablisme, si bien analysé par S.Just.

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 8 Fév - 0:25

Macron est faible mais, grâce aux bureaucraties syndicales et politiques, grâce aux institutions de la Cinquième république et de l'Union européenne , il applique les plans destructeurs du capital financier. a écrit:

Bravo camarade Barnum tu progresses.

Macron est faible, mais tu le dis toi même, tant qu'il peut compter sur le soutien des organisations ouvrières, il est fort ! Pas mieux !!

avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 8 Fév - 10:37

On n'a jamais dit autre chose !! Seule la division permet à Macron d'agir ("la crise de l'humanité se réduit à la crise de la direction révolutionnaire du prolétariat", la division politique Hamon-Mélenchon aux présidentielles, entretenue par votre groupe derrière Hamon et une solution "Front populaire" ("dernière ressource de la bourgeoisie contre la révolution" pour Trotsky) et la division syndicale sous formes multiples et variées (concertation à répétition avec le gouvernement et marche forcée au corporatisme , journées d'action à répétition, bradage des revendications réelles....).
Seul le Front unique à la base peut imposer le Front unique au sommet (et non pas la rotation des bureaucrates syndicaux, solution néo-pabliste qui est la vôtre combinée à de périodiques dénonciations stériles!!). Intéressante ton impuissance à répondre aux différents points de la précédente intervention, parfaitement représentative de votre impuissance générale et de votre défaitisme forcené !
"le prolétariat ne recule pas, non seulement il résiste mais prépare sa contre offensive générale en dépit et contre "ses"directions et de votre incapacité à analyser le rapport réel entre les forces" Effectivement, pour toi, ça n'est plus la lutte entre les deux classes fondamentales (incapacité à voir la multiplicité des grèves "locales" annonciatrices du mouvement d'ensemble, l'importance de l'initiative du 13 mai 2018, cinquantième anniversaire du 13 mai 68, Macron représentant 15% des inscrits...), mais la "lutte" (qui n'en est pas une!) entre Macron et les dirigeants syndicaux, confondant bureaucrates syndicaux et classe ouvrière (autre aspect du pablisme qui attend la solution des bureaucraties et s'y adapte en permanence (pas mal pour des héritiers de S.Just !!), combinée avec votre refus de combattre deux des outils de Macron: les institutions de la Cinquième république et l'Union européenne!!

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 8 Fév - 13:10

On n'a jamais dit autre chose !! a écrit:

Bien ! Puisque vous considérez que le gouvernement bonapartiste Macron-Philippe est un gouvernement fort. Fort du soutien que lui apporte la Commission Européenne, fort des articles d'une Constitution Française écrite pour écraser le prolétariat, fort de l'appui inconditionnel que lui porte à chaque instant les directions ouvrières: "...concertation à répétition avec le gouvernement, marche forcée au corporatisme , journées d'action à répétition, bradage des revendications réelles...", il vous faut bien comprendre qu'il faut une bonne dose de démagogie, à aller voir les travailleurs comme vous le faites, et leur seriner à l'oreille que nous sommes dans une période pré-révolutionnaire et que la révolution prolétarienne, c'est comme si c'était fait !

Camarade Barnum à travers tes accusations injustes à mon égard, je vois que tu confonds réalisme et défaitisme.

Etre défaitiste, cela veut dire souhaiter la défaite de son propre camp, la défaite du gouvernement de son propre pays. Ce terme défaitiste est utilisé par les marxistes, par exemple, dans le cadre d'une guerre entres impérialismes : " la défaite de notre propre gouvernement bourgeois est un moindre mal ! " disent les révolutionnaires aux ouvriers-soldats d'un pays impérialiste, poussés par leur bourgeoisie nationaliste, à aller casser la tête à des ouvriers de l'autre coté de la frontière. Mais critiquer comme je le fais dans le mouvement ouvrier, des grands optimistes comme vous, est ce du défaitisme ?

Je ne le crois pas puisque être défaitiste c'est souhaiter la défaite. Je ne souhaite pas la défaite de la jeunesse et du prolétariat travaillant en France. L'ensemble de mes billets sur ce forum, et de mes années d'engagement politique au service du socialisme l'atteste .

Nous nous opposons ici de manière très loyal et très démocratique, sur l'appréciation que nous portons sur une situation donnée, sur un rapport de force donné, sur ce qui serait bon comme politique pour notre classe sociale au nom de son combat émancipateur. Dommage d'ailleurs que nous ne soyons que deux à intervenir et à débattre. La discussion prendrait tout son sens si un nombre de nos camarades apportaient leur réflexion à ce débat.

Vous au POID vous n’êtes certes pas des défaitistes, mais je considère que votre politique, faite tantôt d'opportunisme ( lorsque vous fricotez, ou que vous auriez fricoté avec la bureaucratie FO ), tantôt d'aventurisme ( lorsque vous affirmez que seul ou avec des dissidents type Front Social, vous seriez en capacité de mobiliser - seul- la classe ), vous êtes des faiseurs de défaites.

Votre grande sagesse se résume à partir à la chasse aux mammouths avec des lances pierres !

Ce n'est quand même pas être défaitiste de prévenir notre classe de la dangerosité de vos expéditions faites d'amateurisme et d'optimisme complètement irréalistes !

Puisque je fais allusion un peu plus haut à des conflits impérialistes, pour l'exemple, imaginons une région française, l'Alsace par exemple, le jouet de certaines prétentions allemande à l'annexer. Sans coup férir, les représentants politiques alsaciens, face à la menace, montent immédiatement à Paris pour demander aides et assistances du pays tout entier. Quelle n'est pas leur surprise de constater que Paris non seulement n'a pas l'intention de venir à leur secours, mais de plus les représentants politiques de Paris, derrière le dos de la Nation entière, fricotent ouvertement avec Berlin.

Les représentants alsaciens voient bien que Paris a des concertations à répétition avec le gouvernement allemand, qu'il va organiser des défilés militaires à répétition bidons, qu'il y a du bradage de territoires dans l'air, mais non ces représentants alsaciens, plutôt d'en appeler aux autres régions de France, pour déposer ce gouvernement central traître à Paris, ces représentants alsaciens taisent la conduite inadmissible de Paris, décident étonnement de ne plus les calculer, de les bouder, et seuls avec les alsaciens, tentent d'organiser la résistance contre l'Allemagne !

Partant du principe qu'il n'est déjà pas écrit que la France puisse résister aux prétentions de l'Allemagne, il est absolument sûr qu'une région française seule va se faire pulvériser !

Ce n'est quand même pas pour rien que les révolutionnaires ( pas seulement les marxistes ) au cours de leur longue histoire, ont toujours eut l'intelligence de comprendre l'impossibilité chronique de vaincre l'ennemi à l'extérieur, si par ailleurs et de préférence avant, ils ne portaient pas toute leur attention sur l'ennemi intérieur, faisant en sorte de les neutraliser.

Camarade Barnum tu veux la peau de Macron, nous voulons la peau de Macron, de la Cinquième République, de la Commission Européenne etc. nous sommes d'accord sur le but de notre guerre.

Mais je peux t'affirmer qu'avant cela, si toi et ton parti, vous ne partez pas en guerre contre les Martinez et Mailly, et l'ensemble des responsables politiques dans le mouvement ouvrier qui ouvertement protègent les Macron et Cie, si systématiquement et avec une volonté féroce vous ne cherchez pas à les déglinguer comme je le fais moi, tu n'arriveras à rien, tu ne feras dans ce jeux d'ombre que de la figuration, tu resteras loin très loin de l'idée que tu peux avoir de toi même et de ton organisation, reine du faux semblant, reine de la duplicité .

avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 8 Fév - 13:46

S'il avait fallu attendre un appel des dirigeants syndicaux (ou politiques) pour que la grève générale ait eu lieu en 1936 ou en 1968, on attendrait encore pendant longtemps !!! Et pourtant, tu t'en remets toujours à ces même dirigeants syndicaux ou à leurs remplaçants tout autant bureaucrates et tu revendiques avec ton groupe une solution de type Front populaire qui, je le rappelle est, pour Trotsky, la dernière ressource de la bourgeoisie contre la révolution.
Maintenant, la seule grève générale ne suffira pas, c'est pour cela que nous construisons un parti ouvrier révolutionnaire....
Et rien ne viendra des bureaucrates syndicaux mais du Front unique à la base qui imposera le Front unique au sommet, pas plus que du Front populaire qui reste un Gouvernement bourgeois en période de crise, c'est pour cela que nous combattons pour un Gouvernement ouvrier et son programme révolutionnaire!
Donc d'un côté, le tien, une attention constante aux différentes bureaucraties politiques et syndicales et une adaptation permanente aux appareils et de l'autre, le mien, une attention constante au mouvement profond de la classe ouvrière et de la jeunesse, aux multiple grèves "locales" et une anticipation permanente au mouvement d'ensemble dans notre volonté de construire l'instrument indispensable qu'est le parti révolutionnaire...
D'où la double signification de la manifestation nationale du 13 mai 2018, du combat pour l'unité pour chasser Macron, représentant du capital financier.
Et je ne confonds pas le combat pour le Front unique et la réalisation de ce même Front unique... je ne dis pas que notre seule manifestation suffirait à renverser Macron mais qu'elle peut être un élément essentiel dans le mûrissement du mouvement d'ensemble qu'à aucun moment tu ne sembles percevoir, d'où l'accusation de défaitisme au sens courant du terme ( il faut vraiment te préciser deux fois chaque chose avec tes difficultés de décryptage!)

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Jeu 8 Fév - 20:06

Camarade Barnum dans ton genre tu es exceptionnel !

"...S'il avait fallu attendre un appel des dirigeants syndicaux (ou politiques) pour que la grève générale ait eu lieu en 1936 ou en 1968, on attendrait encore pendant longtemps !!! ..."

Qui te dit le contraire !

"... tu t'en remets toujours à ces même dirigeants syndicaux ou à leurs remplaçants tout autant bureaucrates ..."

Oui et cela c'est toujours passé ainsi, que ce soit en 1936 ou le 13 mai 1968.

"... tu revendiques avec ton groupe une solution de type Front populaire ..."

Non !

"... nous construisons un parti ouvrier révolutionnaire..."

Non ! Si les mots ont un sens, vous construisez un parti ouvrier indépendant et démocratique.

"...rien ne viendra des bureaucrates syndicaux mais du Front unique à la base qui imposera le Front unique au sommet ..."

Vrai, enfin pas de leur propre initiative ! Pour cela il faut une politique de front unique ouvrier, chose que vous ne faites pas. Vous, vous vous gardez bien d'interpeller les directions des centrales ouvrières; pour que EUX organisent une manifestation massive le 13 mai prochain. C'est vous qui voulez l'organiser. Cela ce n'est pas une politique de front unique ouvrier, c'est une politique d'un front unique POID ! Rien ne viendra des bureaucraties, à partir du moment où vous ne leurs demandez rien !

"... une attention constante au mouvement profond de la classe ouvrière et de la jeunesse ..."

Si cela était vrai, vous vous rendriez compte rapidement que les masses ne sont certainement pas pour le moment sur une ligne positive de générosité internationaliste exacerbée, pour la simple raison que plus personne n'ouvre une perspective socialiste, mais plutôt elles se replient sur une ligne négative nationaliste et frileuse ! Le travail aux français !

"...je ne confonds pas le combat pour le Front unique et la réalisation de ce même Front unique ..."

Oui en la circonstance ( et tu me le reproches tant ) c'est ton inconscient à toi qui parle. Le front unique ouvrier ? bouger les bureaucratie ouvrière, sans lesquels toute politique de front unique ouvrier au sommet est illusion ? Impossible ! Tu n'y crois pas, et c'est toi même qui l'écris : " rien ne viendra des bureaucrates syndicaux ".

"... (La manifestation du 13 mai ) peut être un élément essentiel dans le mûrissement du mouvement d'ensemble ..."

Absolument pas ! C'est une manif qui a comme seul objectif, pas même te permettre de mûrir, seulement de te distraire, toi et les gauchistes, de la véritable besogne a engager, besogne que pour l'instant vous ne voulez pas faire votre: lutter à l'intérieur des syndicats !

"... à aucun moment tu ne sembles percevoir ( la vérité et la lumière), d'où l'accusation de défaitisme au sens courant du terme ..."

Amen ! Comment ne pas admettre ma totale ignorance de la chose publique, au regard d'une flèche comme toi, d'un praticien marxiste comme il en né un une fois le siècle, tellement mais alors tellement en avance sur son temps, qu'il croit, crédule, la possibilité de mettre dans un même parti un Shivardi et un Eninel, un anticommuniste notoire et un communiste !

Camarade Barnum, organise ta manifestation le 13 mai prochain avec Shivardi. D'autres, les véritables communistes, se chargent de la tâche plus importante de montrer aux travailleurs où sont leurs amis et leurs ennemis, où sont leurs intérêts de classe .
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Jeu 8 Fév - 21:15

Eh oui, ton dépit t'amène à ce genre de développement !!
Le Mouvement pour la rupture avec la Cinquième république et l'Union européenne qui propose la manifestation du 13 mai s'est adressé et s'adresse toujours à l'ensemble des organisations se réclamant du mouvement ouvrier, le POID qui a répondu positivement fait de même à tous les niveaux, depuis les dirigeants jusqu'aux groupes de militants Insoumis, de sections PS, de cellules PCF, de militants du NPA, de LO.....
Effectivement, quant aux bureaucrates syndicaux, rien de positif ne viendra de leur seule volonté et s'ils se retrouvent contraints de "prendre le train en marche", ce sera , à un moment ou un autre, pour le faire dérailler ! C'est pour cela que nous construisons un parti révolutionnaire, le POID, effectivement indépendant des directions syndicales (contrairement à toi), indépendant des capitalistes et de leurs gouvernements, de la Cinquième république et de l'Union européenne ( toujours contrairement à toi, alors que c'est pourtant le cas de Schivardi- militant socialiste que tu t'acharnes à dénigrer) et démocratique (respectueux des différentes sensibilités ouvrières, décidant à la majorité sans pour autant interdire les minorités, pendant que la TCI, tendance troskyste du POID, reconnaît de son côté droits de tendance et de fraction).
Et Schivardi, toujours contrairement à toi, s'inscrit pleinement dans le combat pour en finir au plus vite avec Macron, représentant du capital financier,...."1 an, Macron, ça suffit" faisant écho au "10 ans, De Gaulle, ça suffit!" du 13 mai 68.
C'est vrai que si les masses sont nationalistes, mieux vaut soutenir l'Européen Macron! Pauvre pseudo-marxiste qui ne comprend toujours pas le concept d'aliénation et la signification réelle-et non pas apparente!- des votes électoraux!

"Rien ne viendra des bureaucraties, à partir du moment où vous ne leurs demandez rien" !
Toi, tu leur demandes de remplacer des bureaucrates discrédités par de nouveaux bureaucrates toujours prêts, comme les précédents, à défendre les intérêts des appareils, donc de la bourgeoisie, contre la classe ouvrière qui doit défendre ses organisations syndicales contre ceux-là même qui les chapeautent.

toute politique de front unique ouvrier au sommet est illusion ? Impossible ! Tu n'y crois pas, et c'est toi même qui l'écris : " rien ne viendra des bureaucrates syndicaux ".
Merci de nous montrer une fois de plus que pour toi le Front unique au sommet pourrait venir des bureaucrates syndicaux !! Pablisme, quand tu nous tiens!!

barnum

Messages : 559
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 9 Fév - 13:23

Que veux tu que je te dise camarade Barnum, sinon que tu confonds deux tactiques antagoniques, l'une positive et salutaire pour le prolétariat, dite du "front unique ouvrier", l'autre beaucoup moins ambitieuse et beaucoup moins glorieuse dite "plumer la volaille", celle de ton parti !"

Tu nous expliques que vous seriez-vous au POID les fervents partisans du front unique ouvrier. Mais examinons de prêt votre tactique, et constatons qu'en fait de front unique ouvrier, ta direction met en place une toute autre politique, visant a tenter de construire un parti ouvrier démocratique sur le dos des petits copains, n'ayant pour seule indépendance que la forte propension à sous estimer l'intelligence des ouvriers conscients, tenter de saper la base des autres partis, plumer la volaille, en d'autres termes tenter de leurs chiper leurs militants.

Le Mouvement pour la rupture avec la Cinquième république et l'Union européenne qui propose la manifestation du 13 mai s'est adressé et s'adresse toujours à l'ensemble des organisations se réclamant du mouvement ouvrier a écrit:

Pour toi ce type d'appel aux autres directions ouvrières équivaut à la tactique dite du front unique ouvrier ? Tu te trompes, cette politique en est l'exacte contraire. Un parti politique, le tient en l’occurrence, place les autres directions des partis et syndicats ouvriers devant un véritable diktat avant toute tentative de construire une unité : " adoptez, vous, notre programme ( la rupture avec la Cinquième république et l'Union européenne ) ou prouvez à tous, principalement à vos propres troupes, que vous êtes des pisse froids !".

Voilà exactement la seule raison d'être de votre proposition de manifestation du 13 mai. Vous êtes tellement retord, enfin ta direction, que cet appel, elle n'ose même pas le faire en son nom propre. Elle a inventé pour la circonstance un mouvement ad hoc bidon : "... À l’initiative de militants ouvriers de toutes tendances politiques (PCF, LFI, POID, etc.) mais aussi de syndicalistes, le 5 novembre 2016, lors d’une conférence réunissant 400 délégués, a été constitué le Mouvement pour la rupture avec l’Union européenne et la Ve République...", mouvement qui est chargé de propager à la base des autres organisation votre bouillie de chat.

Bidon votre mouvement, parce que personne ne sera jamais d'où viennent ces "400 délégués" providentiel ? Par qui ils peuvent bien être mandatés, dans une période où on ne peut pas dire que le prolétariat est dans une agitation permanente ? Bidon vos soit disant délégués, provenant des rangs du PCF, LFI etc., cachant mal que ce sont des militants ayant quittés ces organisations depuis longtemps, formant désormais avec vous, ce parti dé-mo-cra-ti-que, dont vous êtes si fier, ce seul POID créateur de ce mouvement fantôme afin de tenter de masquer leur triste tambouille.

Triste tambouille camarade, parce que à quoi joue ta direction ? Publiquement et de manière minable, interpellez les directions ouvrières concurrentes, sachant pertinemment qu'elles ne répondront pas, et exiger d'elles qu'elles vous suivent aveuglement, un jour au mur des fédérés, un autre jour, un 13 mai vers le Boulevard St Michel, mais cela, non pas sur des revendication ou une revendication fédérative, préalablement négociées par tous, non seulement sur vos revendications leitmotiv, votre diktat : "rupture avec la Cinquième république et l'Union européenne" !

C'est comme si le PCF formait un mouvement comme par exemple " les amis de Georges Marchais", avec des délégués et tout et tout, que ce mouvement envoyait un courrier à toutes les directions de confrères, leur proposant à l'occasion d'aller faire une petite ballade à Champigny sur Marne, et face au silence des confrères ( inévitable vu la manière dont si ils sont approchés ) se tourner vers leurs bases et leur dire: "Ah vous voyez camarades, vos dirigeant sont des pisses froids, ils n'aiment pas les baignades sur les bords de marne !".

Cette politique camarade Barnum, ce n'est pas la politique du front unique ouvrière. C'est une tactique visant à aller chiper chez les autres, des militants désorientés par la politique suivie par leur direction. Dans notre jargon cela s’appelle plumer la volaille. Seulement voilà, ce n'est pas parce que c'est la crise dans les autres directions des partis et syndicats concurrents, que chez vous par ailleur ça rigole !

Ça ne rigole pas du tout chez vous ! Exemple, votre histoire de vouloir comparer la situation politique de la France de 1968 et de celle de 2018 : "Macron, un an ça suffit !". Cette politique n'a comme sous bassement théorique, de près ou de loin, absolument aucun rapport avec la pensée critique de K Marx. Comparaison n'est pas raison, nous n'avons là devant nous que l'expression d'un simple et vulgaire classique empirisme, malhonnête de plus !

Ta direction du POID camarade Barnum, est pleinement dans le même sac de crabe que l'ensemble des directions actuelles du mouvement ouvrier.

Çà grouille, ça remue, ça tourne en rond, ça se pince, ça pue, ça pue parce qu'absolument aucune de ces directions n'a la volonté de rompre avec leur bourgeoisie et de se diriger vers le Socialisme.

Quelle que soit la diversité des méthodes des social-traîtes Hollande, Hamon Laurent Mailly et Cie aux falsifications des Martinez Poutou Arnaud Gluckstein et Cie , ils ne réussiront jamais à briser la volonté révolutionnaire du prolétariat. De plus en plus, leurs efforts désespérés pour arrêter la roue de l'histoire démontreront aux masses que la crise de la direction du prolétariat, qui est devenue la crise de la civilisation humaine, ne peut être résolue que par un nouveau parti ouvrier révolutionnaire, une nouvelle internationale ouvrière révolutionnaire, bref des bons mecs comme le camarade Eninel. Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
avatar
Eninel

Messages : 721
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum