Philippe Poutou

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Dim 25 Sep - 22:19

Un jour ou l'autre, il faudra que les candidats d'extrême-gauche apprenne qu'on ne peut accepter n'importe quel terrain offert par les suppôts médiatique de la bourgeoisie et qu'il faut faire un choix ! Une émission de variété à la con avec un animateur ouvertement royaliste et plus ouvertement encore j'men foutiste. Pourquoi pas un passage à "La ferme aux animaux", à "Kolantha", ...
La discussion s'est longtemps menée dans notre organisation, et le résultat c'est qu'on accepte "tout" (y compris des émissions de "divertissement") à condition de pouvoir développer notre programme "in extenso". A la limite, il vaud mieux passer dans kolanta et expliquer le programme révolutionnaire que de passer dans une émission de débat "sérieuse" et de "faire tapisserie"...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Dim 25 Sep - 22:44

gérard menvussa a écrit:
Un jour ou l'autre, il faudra que les candidats d'extrême-gauche apprenne qu'on ne peut accepter n'importe quel terrain offert par les suppôts médiatique de la bourgeoisie et qu'il faut faire un choix ! Une émission de variété à la con avec un animateur ouvertement royaliste et plus ouvertement encore j'men foutiste. Pourquoi pas un passage à "La ferme aux animaux", à "Kolantha", ...
La discussion s'est longtemps menée dans notre organisation, et le résultat c'est qu'on accepte "tout" (y compris des émissions de "divertissement") à condition de pouvoir développer notre programme "in extenso". A la limite, il vaud mieux passer dans kolanta et expliquer le programme révolutionnaire que de passer dans une émission de débat "sérieuse" et de "faire tapisserie"...

Je suis OK.

Sur OB il n'y a pas de problème et il a toujours servi le NPA dans ses interventions très populaires et efficaces. Le problème a plus surgit d'une critique venue de l'intérieur et alliée au FdG pour attaquer par la bande ce qu'ils ne pouvaient pas attaquer de face.

Maintenant ça m'a toujours fait rigoler les aigreurs contre OB qui faisait très bien son job en utilisant chaque seconde pour placer sa marchandise. C'est comme ça.

Il est important d'utiliser chaque tribune du moment que le parti est derrière.

Par ailleurs Poutou, comme je l'ai déjà indiqué et on le verra de semaine en semaine progresse rapidement, à sa façon, sur un terrain qui n'est pas le sien pendant que d'un autre côté, sur son terrain, il est bon.

Ca fait partie du message du NPA.

par ailleurs, si la gauche révolutionnaire un jour voulait traiter un peu plus sérieusement la question des moyens de propagande ça aiderait.

Mais c'est une autre question.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Lun 26 Sep - 9:20

Encore une fois Roseau, arrête de mentir continuellement, la citation n'est absolument pas tronquée et dit bien ce qu'elle veut dire, au moment même où le système est au bord du gouffre :"il n'y a pas lieu de s'opposer , sur le principe, au sauvetage des banques" (déclaration de la LCR, citée dans Rouge du 9 octobre 2008)
T'arrive-t-il de savoir t'excuser pour des insultes sans objet?

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Video avec la Maternité des Lilas

Message  Roseau le Mar 27 Sep - 21:33

http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/28492

PS: Do not feed the troll (HS crapulerie schivardesque ci-dessus)
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Mer 28 Sep - 8:10

Roseau, arrête de radoter, c'est un signe de sénilité avancée ! Toujours incapable de répondre sur le fond et de dire simplement par exemple si tu approuves la déclaration d'octobre 2008 de la LCR;cela ferait un intéressant sujet de discussion pour savoir ce que veut dire "être révolutionnaire! Et Poutou, approuve-t-il ce genre de déclaration à ce moment critique où le système est au bord du gouffre.
Quant à "la secte schivardesque", trouve autre chose! j'ai déjà dit 100 fois que si je suis sympathisant, je ne suis pas membre du POI.

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Mer 28 Sep - 9:38

Ce n'est absolument pas une déclaration "de la lcr" mais une déclaration de Cédric Durant. Par ailleurs je suis totalement d'accord avec cette déclaration, mais personne n'a a être tenu par celle ci ! La lcr est morte, vive le npa ! Mais Erouville est un irresponsable, qui souhaite l'éffondrement du systéme (alors qu'il n'y a pas a le "souhaiter", mais plutot à s'y préparer)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Mer 28 Sep - 10:39

allo, allo, ICI c'est : "
Philippe Poutou en campagne

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  erouville le Mer 28 Sep - 10:52

Voilà, au moins c'est clair!! Il faut du temps mais on y arrive!
Menvussa, lui, est quelqu'un de responsable, qui ne souhaite donc pas l'effondrement du système!! ( d'où cette défense du système capitaliste et de ses banques au moment critique d'octobre 2008!) Adieu le double langage avec les grandes phrases révolutionnaires pour les dimanches et jours de fête; on est un brave "réformiste" et tout naturellement on adhère au NPA!!

erouville

Messages : 412
Date d'inscription : 24/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Mer 28 Sep - 12:48

DO NOT FEED THE TROLL (méthodes schivardesques...)

PS aux modos: arrêter le pourrissement délibéré de ce fil et des autres
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  yannalan le Mer 28 Sep - 12:57

Lis un peu les autres fils avant de brailler. Il est viré, érouville...

yannalan

Messages : 2072
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Roseau le Mer 28 Sep - 13:04

Désolé Yan.
C'est arrivé après que je sorte et annoncé sur autre fil.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  nico37 le Dim 2 Oct - 8:56

Quand Poutou va mal...

NPA. La campagne présidentielle du successeur d’Olivier Besancenot a bien du mal à démarrer.

A peine entamée, la campagne présidentielle du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) semble déjà grippée. Depuis qu’Olivier Besancenot a décidé de renoncer à se porter candidat, les troupes peinent à soigner désaccords et tensions. Et la désignation surprise pour 2012 de Philippe Poutou, un ouvrier de 44 ans inconnu du public et des militants, n’a rien arrangé. Autopsie d’un malaise.

Un candidat mal préparé.

Pour remplacer la figure emblématique du facteur Besancenot, le NPA a misé sur le profil de Philippe Poutou : ouvrier, responsable syndical (CGT) dans son usine automobile de Blanquefort (Gironde). « L’avantage avec lui, se réjouit Alain Krivine, dirigeant historique du parti, c’est qu’il tranche avec tous les candidats. » Poutou n’est pas un professionnel de la politique, mais un militant de la base. « Ça le rend sympa, mais il n’est pas au niveau, persifle un membre du parti trotskiste. Etre militant ne suffit pas, candidat à la présidentielle, c’est du boulot ! » Or Poutou manque de temps pour se préparer.

D’abord, parce qu’il y a quatre mois, il n’imaginait pas une seconde se lancer dans la course. Ensuite parce qu’il travaille cinq jours sur sept. « J’ai de longues journées », concède le candidat qui profite des allers-retours à Paris pour lire les fiches que lui concoctent ses « camarades ». Son emploi du temps devrait être allégé prochainement, mais cela suffira-t-il ? « Beaucoup de militants en doutent », soupire une dirigeante.

L’ombre pesante de Besancenot

Le facteur de Neuilly (Hauts-de-Seine) a beau avoir décidé de ne pas être candidat du NPA, il continue d’aimanter l’attention des caméras. « On va faire campagne ensemble », justifie Poutou.

Officiellement pourtant, Olivier Besancenot n’est pas porte-parole. Juste un « militant comme les autres ». L’ancien candidat reste toutefois bien plus présent que les deux porte-voix officiels du parti, Myriam Martin et Christine Poupin. « On ne comprend pas très bien cette situation, rouspète un membre de la direction. Quand on dit qu’on veut redevenir un militant de base, on laisse la place. » A moins de vouloir revenir pour se poser en sauveur de l’extrême gauche ? « C’est exclu ! » jure l’entourage du facteur.

De son côté, le « petit nouveau » ne voit pas d’un mauvais oeil la présence de « l’ancien » qui le « briefe régulièrement ». Ce dimanche, la direction du NPA compte toutefois clarifier la question du statut de Besancenot dans la campagne.

Deux lignes en conflit

L’annonce du départ de Besancenot a fait éclater au grand jour les divisions du NPA. Depuis le mois de juin, deux tendances s’opposent. D’un côté, les tenants d’une ligne dure qui veulent se tenir à l’écart du Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon. Parmi eux, Poutou, Besancenot et une partie des historiques, dont Krivine. De l’autre, les partisans d’un dialogue plus ouvert avec toutes les forces à la gauche de la gauche. « Le rejet de Sarkozy est extrêmement fort, on devrait pouvoir embrayer plutôt que de s’enfermer », déplore un dirigeant du parti.

Ava Djamshidi

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  alexi le Dim 2 Oct - 9:22

C'est qui Ava Djamshidi ?
Vous ne pouvez pas être plus précis sur la source des textes ?!

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Dim 2 Oct - 9:47

alexi a écrit:C'est qui Ava Djamshidi ?
Vous ne pouvez pas être plus précis sur la source des textes ?!

le parisien libéré

et toujours des dirigeants du npa qui alimentent l'offensive pour qu'il n'y ait pas de candidat NPA
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Matinale Canal +

Message  Roseau le Dim 2 Oct - 15:13

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Lun 3 Oct - 10:58

surprenant !! pourquoi ne pas choisir un jeune, beau, intelligent, riche rentier de préférence, diplomé à ses jours perdus, de science po, crédité de 10 à 15 % dans les sondages. à la lente impatience chére à je ne sait qui !!! c'est vrais un qui se léve tot, qui participe à une lutte concréte contre les licenciements, sans trop de diplome, pas dans la métis de l'idéologie dominante, ca énerve. Et le travail collectif dans tout cela?? a c'est mieux le duche de Goche qui "dégage, pov con indiscipliné3

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Copas le Mer 12 Oct - 20:38

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur France Bleue Gironde

Message  Roseau le Jeu 13 Oct - 21:02

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  nelum le Dim 16 Oct - 14:16

je voterai Poutou : Pourquoi ?
Mélenchon est "dangereux" il va "tué " le PCF .Il a un ego surdimensionné dont les positions politiques changeront non pas forcement en fonction de ses intérêts mais de son narcissisme. En ce moment il se la joue devant les prolos en grève après avoir été un ministre de Jospin , son prochain rôle ?.
Poutou est un prolo militant syndical alors pour une fois je voterai pour ma classe, pourtant je ne suis pas trotskiste machin ou plus un communiste truc .
Au fond je fais un vote anti système car je ne voulais plus voter
A plus


nelum

Messages : 64
Date d'inscription : 10/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  gérard menvussa le Dim 16 Oct - 18:14

Bon, un prolo de convaincu (et c'est une bonne nouvelle !) Plus que 7.499.999 à convaincre....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Duzgun le Dim 16 Oct - 21:33

gérard menvussa a écrit:Bon, un prolo de convaincu (et c'est une bonne nouvelle !) Plus que 7.499.999 à convaincre....
Pourquoi si peu? Le prolétariat en France, on est quand-même bien plus nombreux que ça! cheers
Sinon, je pense que la réflexion de nelum est juste. Et j'espère qu'il y aura effectivement une vraie dynamique "de classe" autour de la candidature Poutou. Smile
avatar
Duzgun

Messages : 1597
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  nico37 le Jeu 20 Oct - 0:42

Philippe Poutou candidat du NPA pour la présidentielle en meeting à Toulouse 19/10/2011

Moins connu qu’Olivier Besancenot, Philippe Poutou, présenté comme « ouvrier de l’automobile », mais surtout candidat du NPA à l’élection présidentielle de 2012 sera présent en meeting jeudi à Toulouse. Myriam Martin, enseignante à Toulouse, porte-parole du NPA, un temps pressentie pour concourir à la présidentielle l’accompagnera. Selon le communiqué officiel du parti « Il y sera question, bien sûr, de la campagne électorale du NPA et de ses réponses à la crise systémique du capitalisme, à ses désastres écologiques, à ses guerres de rapine impérialistes et à ses attaques contre les libertés démocratiques et contre l’égalité des droits des femmes et des immigrés. Mais il y sera aussi question des résistances populaires et ouvrières qui ont commencé à se construire partout dans le monde, à commencer par les révolutions démocratiques des peuples arabes, et Philippe fera le point sur la lutte, victorieuse, contre la fermeture du site de Ford Blanquefort, dont il a été un des animateurs, et sur les tentatives, toujours d’actualité, de coordonner les luttes de tous les travailleurs concernés par les licenciements boursiers à l’échelle nationale et européenne. »

jeudi 20 octobre à 18 h, fac du Mirail, amphi 9

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Marco Pagot le Jeu 20 Oct - 2:56

Duzgun a écrit:
gérard menvussa a écrit:Bon, un prolo de convaincu (et c'est une bonne nouvelle !) Plus que 7.499.999 à convaincre....
Pourquoi si peu? Le prolétariat en France, on est quand-même bien plus nombreux que ça! cheers
Sinon, je pense que la réflexion de nelum est juste. Et j'espère qu'il y aura effectivement une vraie dynamique "de classe" autour de la candidature Poutou. Smile

Bon, _a veut pas forcément dire grand chose, mais au meeting fralib mardi le seul intervenant (a part celui du pcf off course) qu'un copain jc pro dang tran (intérimaire) a applaudi, c'est Poutou...

Chez moi les JC sont pro Dang Tran, du coup je commence à les traquer à coups de: "le fdG a été créé pour niquer le npa et pour noyer le pcf dans un truc pourri à la Izquierda Unida. Vous vous voulez que vive le pcf, tout ca tout ca, donc vous voulez vous débarasser du FdG. Pour s'en débarasser, il faut prouver qu'électoralement, ça marche pas. Et quelle meilleure preuve de l'inefficacité du FdG que le cas ou Philippe Poutou et le NPA dépassent Mélenchon"... Bon pour l'instant, ils sont pas convaincus... (mais bon s'ils voulaient vraiment détruire le FdG et reconstruire un PCF de classe, ils devraient, au vu de ce que j'ai dit, voter voire même faire la campagne Poutou.... Mais ils sont pas convaincus du tout...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  panchoa le Jeu 20 Oct - 17:50

il faut lire sud ouest et l'usine nouvelle pour avoir un bon sujet sur le candidat du NPA. surprenant NON ??

L'usine qui a fabriqué le candidat Poutou (L'Usine Nouvelle n°3255)


jeudi 20 octobre 2011


Les difficultés de Ford Blanquefort ont poussé Philippe Poutou à s'engager pour sauver le site et l'emploi. Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) l'a désigné candidat à l'élection présidentielle.

À l'usine, dans les allées, les copains le chambrent : "Poutou, président !" "Moi, je l'appelle le présidentiable", rigole Jacques, agent de fabrication à l'assemblage, vingt-six ans de maison. Depuis qu'il a été désigné en juin candidat à l'élection présidentielle par le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), Philippe Poutou, n'a pas changé ses habitudes.
Tous les matins, l'ouvrier de maintenance pointe à 6 heures à l'usine Ford de Blanquefort, un immense bâtiment jaune de la banlieue bordelaise. Jusqu'à 14 heures, il intervient sur les machines-outils de la zone B, où sont usinés des carters en aluminium. "Poutou est comme nous, il sait de quoi il parle", note Pierre, agent de fabrication, dans le coin du parking où se retrouvent les fumeurs. "Il représente le monde des usines, apprécie Évelyne, trente-cinq ans de boîte, ouvrière à l'assemblage. Il fait entendre les difficultés de l'entreprise, la nôtre et les autres."
Tous ne l'apprécient pas, mais tous lui rendent hommage : "S'il ne s'était pas entêté, l'usine aurait fermé", souligne André, dit Dédé.
Le destin de Philippe Poutou, 44 ans, est lié à celui de l'usine de Blanquefort. Si le syndicaliste de la CGT n'avait pas mené la lutte pendant quatre ans pour la survie de l'usine, il ne passerait pas ses après-midi à courir la campagne électorale.
Le NPA l'a choisi pour porter ses couleurs parce qu'il symbolise cette France modeste qui en bave en temps de crise. "Les ouvriers ne sont pas bons qu'à voter, ils peuvent aussi représenter les gens", appuie le candidat, qui reçoit en tenue de travail à la débauche de 14 heures, dans le petit local du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) dont il est élu.
Mais le militant a également été choisi pour porter un message d'espoir. "Nos quatre ans de luttes se sont terminés par une victoire, commente Philippe Poutou. Il faut dire aux Français que se battre sert à quelque chose. On n'est pas toujours destinés à perdre."
Sur les fenêtres du comité d'entreprise (CE), des autocollants "Ford, sauvons les emplois" rappellent le passé difficile du site. Ouverte en juin 1973 pour fabriquer des boîtes de vitesses, l'usine est vendue en mai 2009. HZ, le holding allemand qui la reprend, ne lancera jamais la production promise de pièces d'éoliennes. La fermeture guette.
Les salariés maintiennent la pression, mobilisent des élus, s'attaquent à l'image internationale de Ford en s'invitant à deux reprises au Mondial de l'automobile. Début 2011, Ford reprend l'usine, et annonce en mai 120 millions d'euros d'investissement, qui sauvent 1 000 emplois.
"Les syndicats ont beaucoup lutté pour trouver une solution", reconnaît Philippe Harrewyn, le directeur des ressources humaines de First Aquitaine Industries, nom de l'entité de Blanquefort. Au-dessus de son bureau, celui qui bataille depuis des années avec Philippe Poutou a collé une coupure de presse : une photo du syndicaliste, candidat aux élections européennes en 2009. Ne manquent que les fléchettes...
Philippe Harrewyn digère mal d'avoir été séquestré à plusieurs reprises dans la salle du CE. Philippe Poutou le reconnaît : "On a fermé les portes, c'est vrai, mais jamais plus d'une heure et sans violence physique." À propos du syndicaliste, le responsable des ressources humaines affirme : "C'est un personnage complexe, un vrai révolutionnaire, convaincu qu'il faut changer tout le système, profondément anticapitaliste."
Temps partiel de campagne
Avant d'être révolutionnaire, Philippe Poutou penchait plutôt, comme ses parents, pour François Mitterrand. Son portrait était même affiché dans sa chambre ! Il rompt définitivement avec les socialistes après l'assaut de la grotte d'Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie en 1988. Il milite quelques années pour Lutte ouvrière, avant de passer, à la faveur d'une de ces querelles fratricides qu'affectionnent les mouvements trotskistes, à la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) qui deviendra le NPA.
Fils d'un postier, Philippe Poutou ne choisit pas La Poste comme ses trois frères et soeurs. Il prépare un bac F1 (mécanique), qu'il n'obtient pas. "Ensuite, j'ai enchaîné des boulots à la con", dit-il. Dans les usines du coin.
Puis, il travaille pendant deux ans en intérim chez Ford, avant d'être embauché en 1999. Il peut enfin prendre sa carte dans un syndicat. "En intérim, c'était trop dangereux", précise-t-il. En 2000, il est élu au CHSCT et il apprécie : "C'est un mandat passionnant, où on s'attaque vraiment aux conditions de travail". Suivent le premier plan de sauvegarde de l'emploi en 2005, une grève en 2007, puis quatre années de mobilisation.
"Meneur d'hommes", "il sait convaincre", "trop autoritaire", "trop radical pour moi"... À la sortie de l'usine, les avis divergent, mais tous décrivent un Philippe Poutou qui sait ce qu'il veut, capable de déplacer des montagnes.
Depuis sa désignation à la candidature, il troque peu à peu son pantalon et son polo gris siglés Ford contre ses nouveaux habits de candidat. L'ouvrier a obtenu de son DRH un temps partiel, et sera absent deux jours par semaine.
"Si je lui avais demandé cinq jours, il aurait été enchanté de me voir ailleurs !", s'amuse le syndicaliste. "Pas du tout, rétorque Philippe Harrewyn, c'est un bon mécanicien, et nous allons avoir besoin de savoir-faire comme le sien dans les mois qui viennent. Mais personne n'est indispensable..." Le DRH, qui indique que le groupe n'a pas encore adopté de communication corporate au sujet de cet ouvrier un peu spécial, jubile : "Je saurai rappeler à Philippe Poutou que la flexibilité a du bon..."
Le candidat NPA buche le programme national de son parti, comme il a toujours préparé les sujets techniques qu'il suit au CHSCT. "C'est un bosseur, reconnaît le DRH, capable de développer une énergie importante pour défendre ses idées." Carlos, chaudronnier, adhérent de la CGT et du NPA, rend aussi hommage à son sens du travail : "Quand il s'est attaqué aux risques psychosociaux, il a dû beaucoup lire, apprendre, consulter les accords signés ailleurs."
Pour sa campagne, le DRH lui souhaite bien du courage : "Il sera dans une arène où les gens sont beaucoup moins gentils que moi !" Philippe Poutou, lui, a décidé de suivre les conseils d'Olivier Besancenot, candidat de la LCR à la présidentielle de 2007 : "Quand on doute, il faut penser aux collègues qu'on retrouve le lendemain au boulot, qui sont heureux qu'on ait parlé pour eux". Avant le début de la campagne, il sait déjà qu'il n'en fera qu'une. "Ce sera difficile, anticipe-t-il, mais aller au bout de ses idées, c'est une question de fierté."
Celui qui a refusé de suivre un média training pour rester naturel joue parfaitement le rôle pour lequel il a été choisi : porte-parole de ceux qui se battent. Sur le plateau de France 2, à une question sur son programme, il répond en brandissant une boîte de thé sortie de l'usine Fralib de Gémenos (Bouches-du-Rhône), où il est allé soutenir des ouvriers en lutte. Reste maintenant à trouver les 500 signatures indispensables à toute candidature à la présidentielle. Un traditionnel casse-tête des partis trotskistes.
Ford Blanquefort renaît Le 1er octobre, l'usine Ford démarre une période transitoire qui doit la mener vers sa nouvelle vie. Pendant dix-huit mois, les machines seront démontées, remplacées par des neuves, afin de lancer cinq nouveaux projets industriels, dont la production de boîtes de transmission automatiques à six vitesses. Cette chaîne occupera 579 des 1 000 emplois garantis sur le site - 336 salariés viennent de partir. Durant cette période, les salariés, par rotation, seront en chômage partiel, financé à 95 % ou 100 % grâce à l'État. Ford a prévu un plan de formation de 2 millions d'euros, aidé par l'État, la région, la branche. Début de la nouvelle production au premier semestre 2013. Et Ford n'a toujours pas annoncé quel sera son sixième projet.

Cécile Maillard, le 19 octobre 2011

SON PARCOURS CHEZ FORD
1996-1999 - Intérimaire chez Ford Blanquefort
Octobre 1999 - Signe son CDI
2000 - Élu au CHSCT
2005 - Premier plan de sauvegarde de l'emploi
2007-2011 - Mobilisation pour sauver le site
2009 - L'usine est vendue au holding allemand HZ
2011 - Ford reprend l'usine
Juin 2011 - Désigné candidat à l'élection présidentielle par le NPA


Partager cet article :

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Philippe Poutou

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 40 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum