Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -22%
Apple AirPods Pro
Voir le deal
219 €

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Sam 12 Sep - 8:53

barnum a écrit:[u]

Mon pauvre Eninel, tu ne fais que confirmer ton désarroi, ton impressionnisme déboussolé, ton pessimisme quant aux capacités révolutionnaires de la classe ouvrière ! D'un soutien maladif aux gilets jaunes et à la petite-bourgeoisie déguisée en prolétaires

Tiens ils sont de retour les gilets jaunes !

Vont ils être pour cette nouvelle saison, plus prolétaires, plus petits bourgeois, légèrement plus à gauche, plus à droite ?

Bien malin l'observateur impartial qui peut savoir ce que le petit peuple va pouvoir imaginer pour se rappeler au bon souvenir du pouvoir ?

L'une des personnalités auto-proclamés des gilets jaunes, le dénommé Jérôme Rodriguez, veut ce samedi septembre 12 septembre 2020 relancer le mouvement ?

On va voir ce qu'il en est de son influence réelle dans les masses ...
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Lun 14 Sep - 10:00

En guise de compte rendu de ce retour des gilets jaunes ce samedi 12 septembre 2020, de ce mouvement ouvrier révolutionnaire populaire des gilets jaunes, nous pouvons constater que ce mouvement est là et bien là.

Le gouvernement, ses médias et ses partenaires sociaux, peuvent bien souligner la relative faiblesse de la mobilisation ( sans tenter d'en expliquer les causes ), ils savent eux que la contestation latente exprimée dans ce mouvement est en germe profondément révolutionnaire.

La politique ce n'est pas quantité mais qualité.

A la question de savoir sur quelle orientation de classe se redéploie cette contestation, gauche ou droite, le bon accueil de la rue réservé à l'anarchiste -gauche- J Rodriguez, et le moins bon au populiste de droite JM Bigard, est un premier élément de réponse.

Ce mouvement est de plus en plus une contestation de gauche, supportant de moins en moins les personnalités classées à droite.

Par défaut, la direction de cette contestation est le fait de personnalités de gauche anarchiste. Par nature les anarchistes ne veulent pas de structure organisationnelle, et pourtant pour que ce mouvement puisse peser dans les prochaines semaines, il va devoir se structurer.

Il faut dépasser le stade balbutiant, anarchiste, de la contestation.

Exactement le même stade balbutiant, anarchiste, ayant scellé le sort du mouvement de grève contre le projet sur les retraites en début d'année.

Certain nous disent que par nature les salariés précaires et les petits patrons déclassés en gilets jaunes, socialement atomisés, ne peuvent pas tendre vers un mouvement plus structuré avec par exemple des comités et un comité central, une Commune des communes.

Baliverne que tout cela !

La réalité c'est que les gilets jaunes, comme les salariés de la SNCF et de la RATP, sont les victimes des directions ouvrières ( partis et syndicats ) refusant tout net d'organiser le prolétariat.

Ces organisations ouvrières qui devraient être un ressort pour l'organisation dans l'action, au nom de la défense inconditionnelle de l'impérialisme français, leurs directions traîtres font en sorte que ces organisations ouvrières soient un frein absolu.

Le camarade Barnum nous parle de la volonté de son parti à faire sauter le verrou des directions syndicales.

Il a bien raison, l'époque exige à la tête des syndicats , des directions révolutionnaires et des militants révolutionnaires, n'ayant plus de scrupule à foutre dehors les partenaires politiques de Macron, les Martinez et les Veyrier
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum le Mar 15 Sep - 12:12

"de ce mouvement ouvrier révolutionnaire populaire des gilets jaunes, nous pouvons constater que ce mouvement est là et bien là".

Ne continue pas de confondre "révolution" et "révolte", classe ouvrière organisée et présence d'ouvriers isolés, de salariés précaires, de retraités, de femmes seules... venant s'agréger à des couches purement petites-bourgeoises ( petits patrons, artisans, auto-entrepreneurs.......), retire les militants de la France insoumise, du NPA, du POI... déguisés en gilets jaunes et tu auras une image précise du mouvement, sans même parler du rôle des black blocs !

Le but n'est pas d'expulser les Veyrier et Martinez mais DE LES CONTRAINDRE AU FRONT UNIQUE OUVRIER, par exemple l'organisation d'une MANIFESTATION CENTRALE à PARIS (non parasitée par des manifestations régionales ou départementales) CONTRE LA POLITIQUE DE MACRON ET SON GOUVERNEMENT ! Et dans cette optique, combattre, par exemple à partir d'une LETTRE OUVERTE aux dirigeants CGT, CGT-FO, FSU... et rassembler dans des COMITES D'ACTION travailleurs et jeunes tant à l'intérieur des organisations qu'à l'extérieur !

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Mar 15 Sep - 18:41

barnum a écrit:[i]
Le but n'est pas d'expulser les Veyrier et Martinez

Et bien nous n'aurons pas eu à attendre longtemps pour obtenir un éclaircissement sur votre politique au POID vis à vis des directions syndicales.

Votre but n'est pas d'expulser les Veyrier et Martinez (sic), croyez bien de ce grand soutien politique, ils vous en sont immensément reconnaissants !

Tu nous dis que les révolutionnaires à travers une lettre ouverte, doivent les pousser au front unique ouvrier, à une manif centrale à Paris ( même pas d'ailleurs à rompre le dialogue social ), bref de réformistes proclamés qu'ils sont, en faire des syndicalistes révolutionnaires unitaires :

Le but n'est pas d'expulser les Veyrier et Martinez mais DE LES CONTRAINDRE AU FRONT UNIQUE OUVRIER, par exemple l'organisation d'une MANIFESTATION CENTRALE à PARIS (non parasitée par des manifestations régionales ou départementales) CONTRE LA POLITIQUE DE MACRON ET SON GOUVERNEMENT ! Et dans cette optique, combattre, par exemple à partir d'une LETTRE OUVERTE aux dirigeants CGT, CGT-FO, FSU a écrit:

Très bien ! Nous attendons la publication de cette lettre ouverte, nous jugerons alors du degré de votre rupture avec eux.

Mais que cette lettre ouverte soit publiée ou non, cela n’enlève en rien votre incapacité totale de penser dialectiquement la radicalité des travailleurs, et la tactique à mettre en oeuvre pour accompagner cette radicalisation.

Ces dernières semaines tu fais régulièrement référence à la révolution française et le rôle joué par les sans culottes parisiens.

Mais comment a procédé le petit peuple de Paris ( et des grandes villes françaises ) pour pousser en avant la bourgeoisie révolutionnaire ?

Ce petit peuple de Paris s'est-il adressé directement à la tendance conciliatrice de la révolution, aux girondins ?

Absolument pas ! les sans culottes chargèrent la tendance radicale de la bourgeoisie révolutionnaire, les jacobins, de les débarrasser des conciliateurs girondins.

C'est exactement ce que doivent faire les révolutionnaires aujourd'hui.

Ils doivent charger les partis se disant révolutionnaires, les LO NPA POI et POID, de nous débarrasser des conciliateurs réformistes du PS et PCF ( LFI ) de la tête des syndicats.

Il faut assurément à l'initiative des "jacobins" faire tourner une lettre ouverte à la base des syndicats et sur les lieux de travail des salariés, mais non pas pour demander aux "girondins" de devenir des "jacobins" , mais pour les accabler ces conciliateurs bureaucrates syndicaux à la Martinez et Veyrier, ( sur la base des faits de ces derniers mois cela suffira ), exiger un Congres syndical extraordinaire, vraiment démocratique, congrès qui les fera partir ces Martinez et Veyrier, comme ils ont fait partir un JC Mailly, un congres qui débarrassera le syndicalisme de ces jaunes, d'autant plus vite et d'autant plus surement, qu'une tendance "jacobine" révolutionnaire revendiquera ouvertement le pouvoir dans les syndicats.

Ensuite, une fois que nous aurons à la tête de la CGT , FO, FSU, des bureaucrates issus du NPA, de LO et du POID POI, une direction syndicale se disant révolutionnaire, nous ferons signer une autre lettre ouverte pour :

LES CONTRAINDRE LES NPA LO POI POID, AU FRONT UNIQUE OUVRIER, par exemple l'organisation d'une MANIFESTATION CENTRALE à PARIS (non parasitée par des manifestations régionales ou départementales) CONTRE LA POLITIQUE DE MACRON ET SON GOUVERNEMENT !
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum le Mar 15 Sep - 19:58

C'est sûr qu'avec toi on risque d'attendre longtemps tant que la situation n'est pas ouvertement révolutionnaire !!!!
Quant à la proposition d'une lettre ouverte et d'une manifestation centrale, ce n'est pas celle du POID mais simplement la mienne, personnellement.

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Mer 16 Sep - 9:28

barnum a écrit:
Quant à la proposition d'une lettre ouverte et d'une manifestation centrale, ce n'est pas celle du POID  mais simplement la mienne, personnellement.

Evidemment que cette idée de lettre ouverte aux directions syndicales vient de toi, jamais les directions NPA LO POI et POID se permettraient une telle audace !

Le fait que cette idée soit de toi, et que cette idée se contente - seulement- de laisser planer la possibilité d'une manif centrale à Paris, sans même mentionner l'exigence de la rupture du dialogue social, est un symptôme inquiétant du niveau politique des militants ouvriers politiques et syndicaux tentant de rester honnête vis à vis de leur classe sociale.

Faute d'un parti ouvrier révolutionnaire, à tout le moins d'un comité de liaison des groupes communistes, ces camarades sont complètement abrutis ( au sens littéral du terme ) par la cacophonie ambiante et l'idéologie dominante.

Mais en fonction de la pression qu'ils auront au cul, les directions syndicales réformistes peuvent très bien à l'occasion, décider et organiser une grande manifestation nationale à Paris, mais ce sera sur la ligne : " ouverture des négociations ! ", sur la ligne de la collaboration de classe, sur la ligne de la sauvegarde du capitalisme français, sur la ligne : "sus contre les méchants turcs ! " !
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum le Mer 16 Sep - 11:28

Non, une manifestation centrale sur la ligne "contre Macron, sa politique et son gouvernement" aurait un impact peut-être décisif compte tenu de l'isolement et le rejet de Macron dans le pays... et cela suppose UNE VERITABLE BATAILLE au sein des syndicats mais aussi à l'extérieur, sur la ligne des comités d'action véritable creuset du PARTI OUVRIER REVOLUTIONNAIRE indispensable à la victoire future de la classe ouvrière entraînant avec elle la jeunesse et toutes les catégories populaires, POUR UN GOUVERNEMENT OUVRIER !

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Jeu 17 Sep - 11:20

barnum a écrit:Non, une manifestation centrale sur la ligne "contre Macron, sa politique et son gouvernement" aurait un impact peut-être décisif compte tenu de l'isolement et le rejet de Macron dans le pays... et cela suppose UNE VERITABLE BATAILLE au sein des syndicats mais aussi à l'extérieur, sur la ligne des comités d'action véritable creuset du PARTI OUVRIER REVOLUTIONNAIRE  indispensable à la victoire future de la classe ouvrière entraînant avec elle la jeunesse et toutes les catégories populaires, POUR UN GOUVERNEMENT OUVRIER !

Reste sur ton idée de lettre ouverte aux directions syndicales, c'est une bonne idée à partir du moment où dans cette lettre, il serait exiger la rupture du dialogue social.

Parce que assurément, des tendances gauche au PCF et LFI, des directions NPA LO POI POID , rédigeant ensemble une telle lettre ouverte à l'intention des directions syndicales, à ROMPRE AVEC MACRON, cela aurait un impact peut-être décisif compte tenu de l'isolement et le rejet de Macron dans le pays.
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum le Mer 23 Sep - 16:28

"des tendances gauche au PCF et LFI, des directions NPA LO POI POID , rédigeant ensemble une telle lettre ouverte à l'intention des directions syndicales, à ROMPRE AVEC MACRON"

Comment peux-tu même pouvoir penser cela en dehors d'être complètement déconnecté de la réalité !!

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Jeu 24 Sep - 10:36

barnum a écrit:"des tendances gauche au PCF et LFI, des directions NPA LO POI POID , rédigeant ensemble une telle lettre ouverte à l'intention des directions syndicales, à ROMPRE AVEC MACRON"

Comment peux-tu même pouvoir penser cela en dehors d'être complètement déconnecté de la réalité !!

Là est le problème des force politiques qui se laissent plomber par une réflexion purement métaphysique !

Ouvrir une perspective politique, raisonner comme un dialecticien tentant de saisir les phénomènes dans leurs développements contradictoires et leur dynamisme, pour toi camarade Barnum c'est être " déconnecté de la réalité " ?

On peut être étonné de ce reproche, puisque vous mêmes au POID vous êtes aussi dans ce même schéma, ce même développement révolutionnaire.

En effet ces dernières semaines, quelle est notre divergence théorique sinon que toi tu me parles de Constituante et moi de Convention.

Nous pouvons globalement nous retrouver sur la période politique pré-révolutionnaire que nous vivons, sur la nécessité de faire de l'agitation autours du mot ordre d'une manifestation géante vers l'Elysée pour y déloger un tyran, notre seule divergence réside dans le débouché gouvernemental à cette révolution qui vient.

Vous au POID vous parlez d'une Constituante un peu comme Mélenchon.

Moi je parle d'une Convention révolutionnaire, et encore une élection qui ne sera réservé qu'aux partis politiques, qui auront au préalable rompu avec la V république et les principes du bonapartisme.

Utopie proclameront les épigones de Marx Engels Lénine et Trotsky, les mêmes ne voyant pas que le sol est entrain de se dérober sous les pieds d'une caste politique, pour le coup elle complétement déconnectée de la réalité !

Je pense que nous nous dirigeons vers une guerre civile en France ... entres constitutionnels et conventionnels !
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum le Jeu 24 Sep - 11:24

Ta "Convention" est bien moins révolutionnaire que l'Assemblée constituante souveraine puisqu'elle suppose une primaire avec des partis ouvertement bourgeois, puis un accord de ces mêmes partis pour se désister en faveur du gagnant (qui peut d'ailleurs être un de ces partis bourgeois !), puis l'élection elle-même proprement dite (donc toujours dans le cadre d'une situation qui n'est toujours pas révolutionnaire !), puis éventuellement la décision du vainqueur d'abroger la Cinquième république...pour passer à quoi justement !!! à une Sixième république ?? Que d'étapes sans même de révolution !! Alors que l'Assemblée constituante souveraine (mot d'ordre opérationnel dans la seule situation prérévolutionnaire actuelle !) disparaît dés l'ouverture de la crise révolutionnaire et le développement des comités, des conseils, le combat pour leur centralisation et un Gouvernement ouvrier !

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel le Jeu 24 Sep - 12:27

barnum a écrit:Ta "Convention" est bien moins révolutionnaire que l'Assemblée constituante souveraine puisqu'elle suppose une primaire !

Tu n'y es pas du tout camarade Barnum, L'avènement d'une Convention révolutionnaire ne présuppose aucune condition autre qu'une crise de régime ouverte.

La position de principe de toujours des communistes est d'être sur tous les fronts, celui de la lutte des classes, des grèves et des manifestations, celui aussi des élections même bourgeoises.

C'est sur la base de ce principe fondamental que j'anticipe la préparation des élections présidentielles de 2022 et dans ce cadre je fais de l'agitation pour un candidat d'un front unique ouvrier.

Je ne te le cache pas, il y quelques semaines encore j'ai pensé que les 27 avaient réussi à stabiliser momentanément les rapports de classes sur le continent, permettant à la bourgeoisie française d'espérer pouvoir stabiliser son régime malmené à travers des élections. Maintenant il semblerait que venu d'Allemagne, il soufflerait un vent mauvais.

Je te propose de lire cet excellent article du camarade François Leclerc sur son blog " décodage " :

https://xn--dcodages-b1a.com/2020/09/21/ces-paroles-triomphales-trop-vite-prononcees/#more-110351

En Allemagne, le « tournant historique », celui voulant que Merkel accepterait de prendre quelques libertés avec la doctrine monétaire orthodoxe teutonne, est susceptible de tourner court.

"...Le débat sur la politique monétaire de la BCE s’est engagé au Bundestag et ne va plus cesser, la campagne électorale aidant (...) la vieille garde conservatrice se réveille et réclame l’arrêt des achats obligataires de la BCE et de sa politique de taux négatifs, prenant appui sur l’absence d’effet de ces mesures sur l’inflation. Wolfgang Schäuble et ses comparses mettent le doigt où cela fait mal, la BCE ayant élargi d’elle-même sa mission sans le proclamer (...) l’adoption du plan de relance communautaire pourrait être sans lendemain ..."


Si il advenait que le plan de relance européen doive continuer sa route sans le soutien politique de l'Allemagne, il serait mort né, et la bourgeoisie française se retrouverait immédiatement face à une crise de régime révolutionnaire de grande ampleur. Une crise d'autant plus violente si il fallait que le coronavirus oblige à un nouveau reconfinèrent général.

Il pourrait très bien y avoir une implosion de l'Europe, un gouvernement français obligé de revenir en catastrophe au francs, une ruine en cascade générale des patrimoines français, petits et grands, une crise comme le pays n'en a pas connu depuis la guerre.

Et quelle réponse les révolutionnaires devront-ils avoir vis à vis de cette crise générale ?

Mélenchon nous dit une Constituante, en d'autre terme on vote pour qu'une assemblée de députés écrivent une constitution écrite, devant être celle d'une sixième république bourgeoise ( république bourgeoise dans son esprit puisque il l'appelle sixième. Une république ouvrière ne pouvant être elle qu'une première république socialiste dans le pays ).

Rien ne garantie que cette Constituante ne soit alors que l'ultime tentative de la bourgeoisie de préserver son Etat et sa domination de classe. Il faudrait au moins pour ceux qui militent pour une Constituante qu'ils indiquent clairement leur volonté d'interdire à la participation à une telle élection Constituante l'ensemble des partis politiques qui se mettraient en tête à vouloir défendre l'ancienne. Mais ça ils ne le font pas. En bon démocrates ils restent dans le cadre formel du suffrage universel.

C'est pourquoi, il me semble que les vrais communistes, fidèles à la pensée de Marx, plutôt que privilégier ce type de revendication démocratique, doivent eux mettre en avant un débouché politique authentiquement transitoire, à travers l'élection d'une Convention révolutionnaire, qui plutôt que se mettre à rédiger immédiatement une constitution aussi révolutionnaire et magnifique qu'elle puisse être à l'échelle d'un pays, se devra être un centre révolutionnaire en vue de propager la révolution ouvrière à toute l'Europe.

Ce sera aux futurs élus des Etats Unis d'Europe Socialiste à rédiger une Constitution !

Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum le Jeu 24 Sep - 16:52

"Je ne te le cache pas, il y quelques semaines encore j'ai pensé que les 27 avaient réussi à stabiliser momentanément les rapports de classes sur le continent, permettant à la bourgeoisie française d'espérer pouvoir stabiliser son régime malmené à travers des élections. Maintenant il semblerait que venu d'Allemagne, il soufflerait un vent mauvais".

Une nouvelle preuve de l'impressionnisme, l'un des traits caractéristiques de la petite-bourgeoisie, le contraire justement du matérialisme dialectique !!!!
Et tu peux continuer sur ce terrain là , la "révolution par étapes" (c'est bien ce que tu proposes quoiqu'tu en dises) en étant une nouvelle preuve !!

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel Hier à 11:20

barnum a écrit:
Une nouvelle preuve de l'impressionnisme

En voici une démonstration d'un magistral impressionnisme :

Ça, une République ? Ça, une démocratie ?

Publié le 23 septembre 2020

Par Daniel Gluckstein —
[i]
Six élections législatives avaient lieu ce 20 septembre. Abstention record : de 80 % dans le Haut-Rhin à près de 90 % dans le Val-de-Marne. Qui osera jeter la pierre aux abstentionnistes ?

Poursuivant l’action de ses prédécesseurs, ce gouvernement, depuis huit mois, s’est montré incapable de se préparer puis de faire face à la pandémie et à ses conséquences. Quant à l’emploi… Auchan, Alinéa, Arcelor et maintenant Bridgestone : les plans se multiplient. Et ce gouvernement, comme tous les précédents, dit qu’on ne peut rien y faire. Pire : gouvernement et opposition votent main dans la main des centaines de milliards pour les capitalistes qui licencient… Faut-il s’étonner que la masse des électeurs ouvriers et jeunes se dise : à quoi bon voter ?

Surtout qu’il s’agissait d’élire des députés. Dans la Ve République, ils ne servent à rien, les pouvoirs étant concentrés entre les mains du président. À quoi bon élire des députés quand tous les dirigeants de partis institutionnels, au-delà de leurs désaccords réels, s’accordent sur un point : la seule élection qui compte est la présidentielle ? Grâce à quoi, le président use des pouvoirs que lui confère la Constitution pour multiplier ordonnances, coups de force et décrets contre les libertés, les retraites, la Sécurité sociale, l’emploi. Qui, dans ces conditions, osera parler de démocratie ?

Quant à la République… Si les quartiers populaires sont de plus en plus des ghettos d’où disparaissent crèches, centres de PMI, de santé et de Sécurité sociale, et les équipements sportifs et culturels, qui en est responsable, sinon les gouvernements successifs, c’est-à-dire l’actuel gouvernement et l’actuelle opposition ? Et après, les mêmes feront des discours sur la République et l’égalité des droits ?

Le vote reprendra sens le jour où il permettra autre chose que de changer des têtes pour poursuivre la même politique dictée par la classe capitaliste. Il y a à cela trois conditions.

D’abord, le respect du principe démocratique « un homme une voix, une femme une voix ». Donc une élection à la proportionnelle intégrale, chaque voix comptant pour la sensibilité politique sur laquelle elle s’est portée.

Deuxième condition : l‘abrogation de la fonction de président de la République, de l’Assemblée nationale et du Sénat. Une seule élection nationale pour élire une Assemblée constituante souveraine à la proportionnelle.

Troisième condition : tout le pouvoir à l’Assemblée constituante, le pouvoir de tout décider, y compris de bouleverser l’ordre existant.

Tout le pouvoir ? Tout décider ? Par exemple : le pouvoir de décider d’interdire les licenciements, de confisquer les 560 milliards d’euros offerts aux capitalistes et de les affecter à un plan de construction des hôpitaux, des écoles, au maintien de l’emploi. Le pouvoir de rompre avec l’Union européenne ; le pouvoir d’établir une véritable démocratie et une véritable République rompant avec la classe capitaliste. Une République ouvrière : voilà la perspective dont discuteront les délégués au 4e Congrès du Parti ouvrier indépendant démocratique, les 26 et 27 septembre à Paris.


https://latribunedestravailleurs.fr/2020/09/23/ca-une-republique-ca-une-democratie/

Trois conditions pour renouer avec la démocratie et la république nous dit le renégat du trotskysme Gluckstein !

1/ D’abord, le respect du principe démocratique « un homme une voix, une femme une voix », en clair un stricte respect du suffrage universel.

2/ Une seule élection nationale pour élire une Assemblée constituante souveraine à la proportionnelle.

3/ Tout le pouvoir à l’Assemblée constituante, le pouvoir de tout décider, y compris de bouleverser l’ordre existant (...) le pouvoir d’établir une véritable démocratie et une véritable République rompant avec la classe capitaliste. Une République ouvrière.

Pauvre imbécile de Gluckstein qu'il est ! A l'instant T, faisons voter l'ensemble des Français sur le principe "un homme une voix, une femme une voix", des hommes et des femmes livrés pieds et poings liés à l'influence des médias style TF1 ou BFM et CNEW, complétement abandonnés sur le plan idéologique par des partis ouvriers ne parlant plus de socialisme même les jours de fêtes, et il pourra l'attendre longtemps sa république ouvrière !

Pauvre petit tricheur de Gluckstein, ne pouvant pas ne pas savoir que lorsque le populiste bourgeois Mélenchon ouvre la perspective d'une élection à une Constituante et d'une sixième république, il ne le fait pas sans savoir absolument, que ce type d'élection " Constituante ", ne peut en aucun cas déboucher sur un quelconque début de commencement de socialisme et de république ouvrière. Gluckstein en petit perroquet de Mélenchon, en porteur de seaux des insoumis et de leur front populaire ... pour l'organisation d'une Constituante !

Impressionnisme me dis tu camarade Barnum ?

Style artistique et politique se proposant d'exprimer des impressions fugitives, cherchant à faire rentrer dans la réalité de la lutte des classes, des impressions subjectives extraordinaires et imaginaires ?

Mais qui est impressionniste entre moi et ton dirigeant Gluckstein ???

Quand Gluckstein écrit qu'a partir du moment où une Constituante bourgeoise aura tout le pouvoir ( sur la base du suffrage universel elle ne peut être que bourgeoise ), elle bouleversera l'ordre bourgeois existant et établira une république ouvrière, ce n'est pas moi mais lui qui fait dans l'impressionnisme petit bourgeois !

Désolé mais à la différence de toi, il ne voit pas lui dans la revendication de Constituante une revendication transitoire vers le socialisme, que la révolution ouvrière et soviétique devra dépasser, mais La revendication démocratique par excellence, le seul grand but qu'il se fixe, lui comme Mélenchon, de la REPUBLIQUE UNIVERSELLE COMME LES CONSTITUANTS DE 1789 SE L'IMAGINAIENT !

Résumons nous :

Il y a eu trois phases de la grande révolution française : La Constituante, La Législative, La Convention.

La Constituante de 1789 a débouché sur une monarchie constitutionnelle, un régime proche comme le notre actuellement.

La Législative qui a suivi a été une période politique réussissant à convaincre le peuple français de toute l'impuissance de cette monarchie constitutionnelle, comme actuellement nous vivons l'impuissance de ce régime monarchiste constitutionnel Macron face à l'épidémie.

La Convention, fille de la révolution du 10 aout, a été la réponse issue de la profondeur du peuple Français aux premières approches impressionnistes des premiers pseudo-révolutionnaires " constituants".

La Convention aujourd'hui apporte une même réponse à ceux qui veulent jouer avec les concepts révolutionnaires comme on joue avec des allumettes !

La nouvelle révolution française qui arrive va -à minima- partir du 20 septembre 1792, pour cela inutile de rédiger une constitution, il en existe déjà une, celle de La Constitution de l'an I.

LA SEULE CONSTITUTION ACCEPTABLE AUJOURD'HUI AU YEUX D'UN REVOLUTIONNAIRE INTERNATIONALISTE VA ETRE LA CONSTITUTION DES ETATS UNIS D'EUROPE SOCIALISTE



Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum Hier à 12:29

"LA SEULE CONSTITUTION ACCEPTABLE AUJOURD'HUI AU YEUX D'UN REVOLUTIONNAIRE INTERNATIONALISTE VA ETRE LA CONSTITUTION DES ETATS UNIS D'EUROPE SOCIALISTE"

Plus à gauche que moi tu meurs !! Tu ne crois pas une seconde à ce que tu dis !! Gluckstein sait parfaitement comme Trotsky que le mot d'ordre de "Constituante souveraine" est un mot d'ordre TRANSITOIRE, partant, DANS UNE SITUATION PRE REVOLUTIONNAIRE, d'une revendication démocratique ou d'une revendication sociale débordant le cadre "démocratique bourgeois" pour déboucher sur des revendications "directement socialistes", par exemple "Gouvernement ouvrier" !!

TOI tu ne comprends pas et n'a jamais compris le sens du PROGRAMME DE TRANSITION, programme de fondation de la Quatrième Internationale....c'est d'ailleurs pour cela que ton manque de confiance dans les capacités révolutionnaires de la classe ouvrière t'amène à proposer une solution purement électoraliste dans le cadre même de la Cinquième république (le vainqueur d'une primaire avec des partis bourgeois (!!!!) décidant d'abroger les institutions en place !!!!), qui plus est par nombre d'étapes plus irréalistes les unes que les autres !!

En Russie même, la revendication liée à la Constituante accompagna l'explosion révolutionnaire jusqu'à ce que le développement des soviets et leur victoire renvoya cette Assemblée constituante dans les poubelles de l'Histoire !! Rien à voir donc avec la sixième république de Mélenchon ni avec ta fameuse révolution citoyenne (comme la sienne) platement électoraliste par étapes !!

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Eninel Hier à 15:55

barnum a écrit:[i]
En Russie même, la revendication liée à la Constituante accompagna l'explosion révolutionnaire jusqu'à ce que le développement des soviets et leur victoire renvoya cette Assemblée constituante dans les poubelles de l'Histoire !

Oui c'est vrai, mais dans la Russie des Tsars il n'y avait jamais eu de 1789 ou de 1792 !
Eninel
Eninel

Messages : 1369
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  barnum Hier à 16:43

Relis "la Révolution permanente" de Trotsky, Octobre 1917 c'est à la fois 1789-1793 et 1918-1923.... Les tâches d'une révolution démocratique bourgeoise (le pain, la terre, l'unité nationale, la séparation de l'église et de l'Etat), à l'époque de l'impérialisme. ne peuvent dorénavant être accomplies que par une révolution prolétarienne victorieuse en les combinant avec les tâches purement socialistes !

barnum

Messages : 1172
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES - Page 6 Empty Re: POUR UN COMITÉ DE LIAISON GROUPES COMMUNISTES

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum