-45%
Le deal à ne pas rater :
Multiprise Parafoudre 8 Prises avec 2 Ports USB Intégrés
22.10 € 39.99 €
Voir le deal

A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Ven 7 Déc - 12:39

barnum a écrit:Non, le RN et Debout la France sont toujours à la manoeuvre avec le mouvement des gilets jaunes, mouvement de la petite bourgeoisie déclassée et radicalisée, mouvement INTERCLASSISTE, avec nombre de petits et moyens patrons.

Prouve le !

Fait nous une seule déclaration publique où l'extrême droite et la droite pressent le gouvernement de rattraper immédiatement les salaires.

Ils veulent des primes exceptionnelles pour les salariés, non pas payer par le patron mais à travers des aides publiques.

Ils veulent des baisses de charges pour les entreprises. Prendre sur le salaire différé et alimenter le salaire direct. Mais même à leur yeux une hausse minimale su smic est inacceptable !

Tu te répètes en boucle depuis trois semaines, les mêmes fadaises inventées de toute pièce par la direction de ton parti.

Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Ven 7 Déc - 12:47

barnum a écrit: On est loin du prolétariat organisé!!

Alors là bravo camarade Barnum !

On ne pourra pas dire, cet automne nous avions à nos côté, un sacré et perspicace observateur politique !

Avec le mouvement gilets jaunes, on est loin du prolétariat organisé!!

Si seulement plutôt que te contenter d'être un perspicace analyste, tu avais dénier, toi et tes camarades, commencer à aller proposer vos service à ce prolétariat désorganisé, nous n'en serions peut être pas là !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Ven 7 Déc - 13:09

Pauvre de toi qui en es à confondre petite bourgeoisie déclassée et radicalisée avec le prolétariat organisé, la classe ouvrière pour soi !!
Quant au RN et Debout la France, ils soutiennent toujours activement même si bien sûr ils ne reprennent pas à leur compte les hausses de salaires ! Ils parlent au nom des petits et moyens patrons, des artisans, des commerçants, des professions libérales déclassées...

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Sam 8 Déc - 16:29

barnum a écrit:Pauvre de toi qui en es à confondre petite bourgeoisie déclassée et radicalisée avec le prolétariat organisé, la classe ouvrière pour soi !!
Quant au RN et Debout la France, ils soutiennent toujours activement même si bien sûr ils ne reprennent pas à leur compte les hausses de salaires ! Ils parlent au nom des petits et moyens patrons, des artisans, des commerçants, des  professions libérales déclassées...

La droite et l'extrême droite " ne reprennent pas à leur compte les hausse de salaires", ils ne peuvent donc avec aucune audience vis à vis des salariés habillés en gilets jaunes !

Salariés pauvres, qui forment le gros des troupes de ce mouvement.

Elles parlent au nom des petits et moyens patrons, des artisans, des commerçants, des  professions libérales déclassées, libre à ces partis bourgeois , mais finalement que leurs disent-ils ?

Qu'il faut une dissolution de l'assemblée nationale et élire beaucoup, beaucoup de députés bien propres sur eux, des politiciens, les leurs.

Ces catégories sociales non salariées leurs crient aux oreilles : "Macron démission", mais eux leurs parlent manœuvre politicienne DANS la V République !

Elles sont inaudibles cette droite et cette extrême droite. Elles sont complètement dépassées par les événements.

Si à la gauche et à l'extrême gauche était ouvert une perspective socialiste, non seulement le prolétariat uni, mais aussi les petits patrons, les artisans, les petits commerçants, les professions libérales déclassées s’engouffreraient dans la révolution ouvrière.

Mais voilà la direction de ton parti fait tout pour que cela ne soit pas, parce que de socialisme, elle ne veut même pas entendre parler !

Elle son truc c'est une Constituante et la Démocratie ... Bourgeoise !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Sam 8 Déc - 17:50

T'en es réduit à radoter et à croire que combattre pour la grève générale ouvrière et pour un Gouvernement ouvrier, c'est vouloir .... la démocratie bourgeoise ( que revendiquent ouvertement les gilets jaunes avec le référendum ou la dissolution, surtout pas en finir avec la Cinquième république et l'Union européenne!!!).
Le Socialisme est justement sur la bannière du POID.... Ta capitulation devant la petite bourgeoisie radicalisée et déclassée t'amène à truquer la réalité, à falsifier notre politique, la seuls à rester fidèle aux enseignements du Trotskysme, et ce n'est pas la présence individuelle de salariés pauvres ou de retraités qui change quoi que ce soit ..... seule l'irruption du prolétariat organisé et de la jeunesse (beaucoup de recrutements actuels à Jeunesse Révolution!) ordonnera les choses!!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mer 19 Déc - 20:50

TT169 – 02 - édito

Macron n’oublie pas son mandat
Aussi forte soit la tempête qui secoue son gouvernement, Macron n’oublie pas de quelle classe sociale il est l’élu et pour défendre quels intérêts.
Aujourd’hui, il fait ses comptes. La stabilité de la Ve République ? Elle est ébranlée, certes, mais l’opposition parlementaire (PS, PCF, LFI) reste raisonnable. Elle a d’abord présenté une motion de censure, rejetée comme prévu. Puis La France insoumise annonce le dépôt, en février, d’une proposition de loi en faveur d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC). Cette proposition – présentée désormais comme la revendication principale des gilets jaunes (à laquelle Édouard Philippe se dit ouvert) – sera éventuellement examinée et soumise au vote de l’Assemblée nationale d’ici à plusieurs mois (dans des termes qu’on ignore) pour une éventuelle mise en œuvre ultérieure. Du point de vue du gouvernement, c’est un long répit gagné pour faire passer l’essentiel.
L’essentiel, pour lui, est de poursuivre, sans ralentir ni faiblir, le calendrier des contre-réformes. Démanteler les droits, garanties et conquêtes de la classe ouvrière qui font obstacle à la soif de profit des patrons, banquiers et spéculateurs : là est le mandat de Macron, qui est bien décidé à l’appliquer. Dans Les Échos (17 décembre), Édouard Philippe martèle qu’il est « indispensable » de poursuivre trois contre-réformes : celle des retraites (qui veut condamner les retraités à travailler jusqu’à 70 ou 75 ans pour toucher une pension de misère) ; celle de la fonction publique (pour sabrer toujours plus dans les hôpitaux, écoles, maternités, bureaux de poste…) ; celle de l’assurance chômage (pour diminuer le montant des allocations et contraindre les chômeurs à effectuer n’importe quelle tâche).
Édouard Philippe annonce que le gouvernement va « changer de méthode ». Mais il réaffirme l’objectif de « réduire le coût du travail, d’être plus compétitifs, tenir nos comptes publics ». Un objectif que ce gouvernement, pourtant massivement rejeté, estime réaliste, tablant, d’une part, sur le fait que l’opposition politique, respectueuse du cadre des institutions, lui laisse les mains libres ; et, d’autre part, sur le fait que le mouvement des gilets jaunes, rejetant toute jonction avec le mouvement ouvrier organisé – ce qu’illustre la lamentable agression de Chartres contre les syndicats CGT et FO dénoncés comme « collabos » – ne se fixe pas de bloquer ces contre-réformes.
Reste la question posée au mouvement ouvrier : alors que ce gouvernement est plus affaibli que jamais, est-il possible de ne pas réaliser l’unité tout de suite contre les contre-réformes ? La mobilisation contre les réformes Blanquer est une indication : les travailleurs et les jeunes s’engagent sur la voie de la lutte de classe avec leurs organisations dans l’unité pour arracher des revendications précises.
C’est désormais la clé de toute la situation : les contre-réformes doivent être bloquées. À commencer par celle des retraites. C’est une question vitale pour l’immense majorité de la population.

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Mer 19 Déc - 21:22

barnum a écrit: le mouvement des gilets jaunes, rejetant toute jonction avec le mouvement ouvrier organisé – ce qu’illustre la lamentable agression de Chartres contre les syndicats CGT et FO dénoncés comme « collabos »

Décidément vous ne lâchez pas l'affaire !

Jusqu'à votre dernier souffle vous allez continuer vos accusations mensongères et délirantes.

Ceux qui travaillent chaque jour a ce que la "jonction", en fait l'unité du prolétariat, ne se fasse pas, c'est vous et les directions syndicales.

Comment accuser le mouvement gilets jaunes, en tant qu'entité politique, de rejeter la jonction avec les syndicats ouvriers, alors que ce mouvement n'a pas d'entité ?

Vous en êtes à guetter un moindre dérapage, sans même chercher les tenants et les aboutissants, et l'exploiter politiquement à vos fins.

C'est misérable et honteux !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Mer 19 Déc - 21:53

C'est quand même une réalité , que ça te plaise ou pas, que tous les représentants des gilets jaunes qui s"exprimaient rejetaient expressément le mouvement ouvrier organisé (partis, syndicats) et c'est un signe qui ne trompe pas pour ceux qui se situent sur un terrain de classe, quand, de plus, ce mouvement, pour le moins hétéroclite et ambigu, a le soutien actif de TOUS LES PARTIS BOURGEOIS!!! Pas mal pour "un mouvement ouvrier révolutionnaire des gilets jaunes".... N'importe quoi!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe

Message  Bobigny le Jeu 20 Déc - 11:46

barnum a écrit:
le mouvement des gilets jaunes, rejetant toute jonction avec le mouvement ouvrier organisé – ce qu’illustre la lamentable agression de Chartres contre les syndicats CGT et FO dénoncés comme « collabos »

Il n'est pourtant pas compliqué de comprendre que ce rejet s'adresse aux dirigeants des différents partis/syndicats ouvriers plutot qu'à ses militants eux mémes qui por beaucoup d'entre eux sont des gilets jaunes....
Vous devriez aller faire un tour dans les manifs des petits bourgeois (facho) j'en ai pas vu beaucoup personnellement en revanche des SMICARDS des retraités avec des pensions de misères des travailleurs de la fonctions et services publiques qui partent en lambeaux oui.

Alors désolé camarade mais je ne pense pas que les gilets jaune soient "la bourgeoisie radicalisée et déclassée" ou alors elle a bien changée après tout la révolution de 17 ne ressemble t'elle pas à celle-ci on pourrais comparer les SMICARDS aux travailleurs des petites manufactures et usines de l'époque et les tout petits patron sans salariés (Uber ambulance taxis etc...) à la paysannerie de l'époque,si un POR ou meme un FUO venait se greffer la dessus on pourrais effectuer je le pense une révolution socialiste santa
Bobigny
Bobigny

Messages : 38
Date d'inscription : 17/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 20 Déc - 12:07

Tu confonds "révolte populaire" et "révolution prolétarienne".... je parle non pas de "bourgeoisie" mais de "petite bourgeoisie déclassée et radicalisée", mais c'est amusant car tu ne vois aucun petit et moyen patron, aucun auto-entrepreneur, aucun artisan, aucun commerçant, aucune profession libérale déclassée, aucun indépendant !!! Achète toi des lunettes! Effectivement il y a des ouvriers, des employés, des retraités, es mères de famille... mais qui sont là en tant qu'individus isolés et les gilets jaunes rejettent effectivement le mouvement ouvrier organisé (partis, syndicats)... Or la classe ouvrière n'est CLASSE POUR SOI QUE PAR SES ORGANISATIONS !!!
Les gilets jaunes veulent un "référendum d'initiative citoyenne" dans le cadre de la Cinquième république, pendant que la CGT comme FO par exemple ont comme objectif final "l'émancipation des travailleurs qui ne peut que passer par l'expropriation capitaliste", c'est à dire un Gouvernement ouvrier!
Le malheur c'est que les appareils au sommet de ces organisations sont au service de la bourgeoisie (concertation permanente, co-construction des "réformes", journées d'action bidon....).

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Jeu 20 Déc - 12:40

barnum a écrit:
Les gilets jaunes veulent un "référendum d'initiative citoyenne" dans le cadre de la Cinquième république,

Accusation gratuite !

Ce ne sont que quelques individus qui mettent en avant cette revendication, certes relayé massivement par les médias et par toi, chaque jour .

Nous en serons plus samedi.

Nous allons voir si ce Requiem pour les Imbéciles et les Cons (RIC), va prendre le pas, sur la revendication historique du mouvement ouvrier révolutionnaire désorganisé des gilets jaunes, qui depuis le début est : " Macron démission !".
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 20 Déc - 13:01

Si si, le RIC est repris massivement par les gilets jaunes mais le "Macron démission!" dépend-il de sa bonne volonté ? Et doit-il alors être remplacé par la procédure référendaire typique de tous les régimes bonapartistes ?

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Jeu 20 Déc - 20:39

barnum a écrit:le "Macron démission!" dépend-il de sa bonne volonté ? Et doit-il alors être remplacé par la procédure référendaire typique de tous les régimes bonapartistes ?

Le référendum d’initiative citoyenne ou populaire n'est absolument pas un type de référendum "typique de tous les régimes bonapartistes".

Encore une fois tu caricatures, tu triches, tu dis n'importe quoi !

Le référendum bonapartiste classique, c'est le pouvoir qui met à la question le peuple, de sa seule initiative.

Ceux que propose des partis comme le RN ( RIC ) ou la FI ( RIP ) , certes démagogiquement je te l'accorde, et non sans danger, c'est de donner à une fraction du peuple, la possibilité d'imposer au pouvoir de consulter le peuple.

Démagogique parce qu'un pouvoir, quand bien en acceptera t il le principe ( comme Sarkozy par exemple ), rendra les modalités pratiques d'une telle consultation, dans la réalité impossible.

Impossible à partir du moment que la question posée et suggérée ne sera pas à son goût.

Dangereux, parce que la perspective de la mise en place de ce type de référendum populaire, peut grandement aider Macron à faire passer ses réformes libérales.

Question posée aux français, sur l'initiative d'une partie des français :

Faut il mettre fin aux régimes spéciaux sur les retraites ?

Faut il mettre fin au 35 heures ?

Faut il expulser les étrangers ?

Faut il rétablir la peine de mort ?

Faut il que la majorité d'un peuple abroge les droits d'une minorité ?

Cela en dit long en tout cas sur la dégénérescence d'un parti politique comme le parti de gauche !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 20 Déc - 21:02

Le référendum, par principe, est associé au régime bonapartiste et remonte en France à Napoléon 3 ! Quant au RIC, d'initiative citoyenne, il s'intègre parfaitement aux institutions de la Cinquième république et est une forme de "démocratie participative à la sauce Royal, une des têtes de TA gauche-Front populaire!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Jeu 20 Déc - 21:04

"Sortons la tête de la gauche hors de l’eau" Comme tu le dis si bien et comme tu le souhaites si intensément!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Jeu 20 Déc - 21:31

barnum a écrit:"Sortons la tête de la gauche hors de l’eau" Comme tu le dis si bien et comme tu le souhaites si intensément!

Ce que tu ne comprendras jamais, c'est que je ne parle pas de ta gauche, celle qui trahit depuis si longtemps, de ma gauche, celle que je pourrais idéaliser, mais HISTORIQUEMENT DE LA GAUCHE .

La gauche est profondément ancrée dans le cœur de million et de million de travailleurs.

C'est cette gauche, qui va savoir bientôt châtier ses mauvais et désespérants représentants actuels, qui paralysent tout pas en avant.

Pour sortir la tête de la gauche hors de l’eau, il faut mettre la tête de ton parti par exemple, dans le bouillon.

Et retiens bien ce que j'écris là, ce sont les militants trotskystes de ton parti, peut être toi même, qui au POID, vont s'occuper de la besogne.
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Ven 21 Déc - 11:11

"Pour sortir la tête de la gauche hors de l’eau, il faut mettre la tête de ton parti par exemple, dans le bouillon".

Tu es tellement paumé que t'en arrives à dire n'importe quoi puisque la tête du POID comme sa base combattent pour le Front unique ouvrier, pour la grève générale ouvrière et le blocage du pays, pour chasser Macron, pour mettre à bas les institutions de la Cinquième république et de l'Union européenne, contre l'Union de la gauche-Front populaire de défense de l'Etat bourgeois, pour un Gouvernement ouvrier!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Ven 21 Déc - 18:13

barnum a écrit:

Tu es tellement paumé que t'en arrives à dire n'importe quoi puisque la tête du POID comme sa base combattent pour le Front unique ouvrier, pour la grève générale ouvrière  et le blocage du pays, pour chasser Macron, pour mettre à bas les institutions de la Cinquième république et de l'Union européenne, contre l'Union de la gauche-Front populaire de défense de l'Etat bourgeois, pour un Gouvernement ouvrier!

Non non non , la tête du POID comme - une partie - de sa base combat le mouvement ouvrier révolutionnaire des gilets jaunes.

Sans même d'ailleurs se poser la question de savoir pourquoi le gouvernement Macron Philippe tente d'éteindre l'incendie de ce mouvement politique, soit disant bourgeois et réactionnaire, hétéroclite comme tu dis, en distribuant allègrement des primes à l'ensemble des SEULS salariés ( les fonctionnaires ont bien raison de réclamer leur petite prime aussi ).

C'est vraiment une histoire à dormir debout :

Le prolétariat se reconnait dans les gilets jaunes, sauf l'infime partie soi disant grands révolutionnaires devant l’Éternel, vous !

Si votre posture contre révolutionnaire n'était pas si dramatique pour la suite, elle serait comique !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Ven 21 Déc - 20:15

Vous êtes définitivement discrédités politiquement en considérant les gilets jaunes comme un "mouvement ouvrier révolutionnaire"!! Finis le marxisme et le trotskysme, vive l'impressionnisme petit-bourgeois !!
C'est à l'origine une sorte de jacquerie fiscale qui se transforme en révolte populaire associant individuellement des salariés, des employés, des retraités, des mère de famille ( à l'origine le mouvement se constitue autour de l'automobile comme moyen de transport et de travail (taxe sur le carbone, prix des autoroutes, le 80 kms/heure, le changement de véhicule pour cause de diesel polluant....., la dégradation des péages et des radars, le gilet jaune lui-même lié à la voiture, les ronds-points....).
Non, les gilets jaunes ne se trouvent certainement pas dans le mouvement ouvrier organisé, ni dans la jeunesse scolarisée, ni dans la jeunesse de banlieue, ni dans les fonctionnaires, ni dans les ouvriers des grandes entreprises.......On est très loin d'une révolution prolétarienne soutenue par Le Pen, les Identitaires, Dupont Aignan..., avec comme emblèmes la Marseillaise et le drapeau versaillais, pendant que vous plongez la tête, drapeau rouge et Internationale au fond des sacs!! A quand un regroupement gilets jaunes du NPA, de LO, du POI.....??

Le MEDEF est heureux, ça ne lui coûte rien et le Gouvernement Macron-Philippe est bien SON gouvernement ; d'ailleurs, ce gouvernement n'augmente pas le SMIC justement pour faire plaisir aux petits et moyens patrons, artisans, commerçants, professions libérales... qui ont donné le "la" à ce mouvement ( c'est la S.S et l'impôt qui paieront!), et en même temps, les HS défiscalisées et désocialisées permettent ainsi aux patrons de ne pas embaucher ( merci pour les chômeurs!)

"en distribuant allègrement des primes à l'ensemble des SEULS salariés" Tu as vu jouer ça où ?? Ce ne sont pas les patrons qui payent, mais LE SALARIES EUX-MÊMES par l'impôt et la S.S !!

Par quelque bout que tu le prennes, on est vraiment très loin d'un début de révolution prolétarienne ( le POID s'emploie justement à en créer les conditions.... Normal pour un PARTI OUVRIER REVOLUTIONNAIRE!), surtout pour se noyer dans le RIC, dans une grande concertation (tiens comme les appareils bourgeois pour les retraites!) et dans le respect des institutions de la Cinquième république.... la boucle est bouclée , sauf si la classe ouvrière et la jeunesse font irruption, sur leur terrain de classe!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Ven 21 Déc - 21:19

"Vous êtes définitivement discrédités politiquement en considérant les gilets jaunes comme un "mouvement ouvrier révolutionnaire"!!"

Non c'est tout le contraire camarade Barnum.

"C'est à l'origine une sorte de jacquerie fiscale qui se transforme en révolte populaire associant individuellement des salariés, des employés, des retraités, des mère de famille"

Oui ! Ça commence souvent comme ça les révolutions ouvrières tu sais !

" les gilets jaunes ne se trouvent certainement pas dans le mouvement ouvrier organisé, ni dans la jeunesse scolarisée, ni dans la jeunesse de banlieue, ni dans les fonctionnaires, ni dans les ouvriers des grandes entreprises"

Oui ! c'est la partie du prolétariat la plus pauvre, la moins organisé politiquement. Je te l'accorde. Est ce pour cela que ce n'est pas une fraction de notre classe sociale, classe en soi comme chacun sait ?

"On est très loin d'une révolution prolétarienne soutenue par Le Pen, les Identitaires, Dupont Aignan"

Oui , on est dans une révolution populaire composé d'une très forte dominante ouvrière, un temps soutenu par la réaction, beaucoup moins à présent.

Je n'entends pas, je ne vois pas les "Le Pen, les Identitaires, Dupont Aignan" pousser, demander la tête de Macron ! Tu as peut être des faits à nous faire connaitre ?

"comme emblèmes la Marseillaise et le drapeau versaillais"

Mais que vont foutre les gilets jaunes à Versailles demain alors ? Rendre hommage aux versaillais peut être ?

"A quand un regroupement gilets jaunes du NPA, de LO, du POI."

On y travaille ... avec le POID en plus !

"Le MEDEF est heureux, ça ne lui coûte rien"

Ça c'est toi qui l'affirme gratuitement. Outre le fait que cette révolution populaire naissante doit forcément contrarier leurs affaires ( un dealer en bas d'un immeuble te garantira que le business ça demande avant toute chose du calme ), cette histoire de Macron à inviter les patrons à verser une obole, ça te booste la lutte des classes à la puissance 100. Non, ne crois surtout pas que la bourgeoisie ce soir est apaisée. Elle sait que d'une manière ou d'une autre elle va passer à la caisse !

"en distribuant allègrement des primes à l'ensemble des SEULS salariés" Tu as vu jouer ça où ??"

Pauvre Barnum ! A qui veux tu, que ceux qui le peuvent, Etat capitaliste ou capitalistes, versent des primes ? Aux veuves de guerre ?

"Par quelque bout que tu le prennes, on est vraiment très loin d'un début de révolution prolétarienne"

On ne peux rien te cacher, et crois moi ta direction , la direction de CPS, Martinez et les directions ouvrières ( partis syndicats ) y consacrent toute leur énergie, à l'éviter autant que possible cette révolution prolétarienne !

"la boucle est bouclée , sauf si la classe ouvrière et la jeunesse font irruption, sur leur terrain de classe!"

Heu une petite info comme ça parce que je t'aime bien : la classe ouvrière ( une partie) et la jeunesse sont déjà dans la rue. L'irruption n'est pas devant nous, elle est là et elle attend des chefs pour la mener à la victoire.

Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Ven 21 Déc - 21:50

Justement, ce sont des primes et non des hausses du SMIC ou des salaires en général !!! ça ne coûte rien aux patrons car les primes, la prime d'activité sont financés par les impôts et la S.S c'est à dire, très majoritairement par les salariés-contribuables et assurés sociaux eux-mêmes!

"Oui ! Ça commence souvent comme ça les révolutions ouvrières tu sais !" ça, c'est un pur fantasme car le mouvement peut aussi bien déboucher sur une solution autoritaire ou sur une forme de corporatisme avec le RIC et la consultation tous azimuts !!


"Est ce pour cela que ce n'est pas une fraction de notre classe sociale, classe en soi comme chacun sait ?" bien sûr une fraction très minoritaire de la classe en soi, mais très loin de la classe pour soi, avec ses organisations et la rejetant même par les forces petites-bourgeoises radicalisées car déclassées qui constituent la force motrice de la mobilisation: petits patrons, indépendants, commerçants, artisans, professions libérales.... la plupart ayant quelques salariés, donc contre la hausse du SMIC, qu'ils ont obtenue justement!

Dire "Macron démission!" c'est rester dans le cadre des institutions de la Cinquième république, car c'est faire dépendre la démission de Macron de sa propre volonté, ou alors de la dissolution de l'Assemblée nationale (demandée par Le Pen comme par Mélenchon, ou encore d'un référendum (Dupont Aignan).

Au château de Versailles comme symbole d'un lieu de pouvoir, au même titre que les Champs Elysées (où il y avait d"ailleurs le siège du MEDEF!!), mais avec drapeaux versaillais au vent et Marseillaise à la bouche... révolte populaire oui, début de révolution ouvrière, non!!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Ven 21 Déc - 23:53

barnum a écrit: révolte populaire oui, début de révolution ouvrière, non!!


Jusque là on est d'accord.

Et depuis quand un groupe trotskyste snobe, voir combat avec acharnement une révolution populaire ?

Le rôle d'un groupe trotskyste n'est-il pas de participer à cette révolution populaire pour la tirer vers le haut, vers une révolution ouvrière ?

Tu es ce drôle de républicain se disant robespierriste, et proclamant : " moi avec Mirabeau et Lafayette contre Louis XVI , jamais ! "

Tout est là camarade, en général une révolution ouvrière commence toujours par une révolution populaire.

Il n'y a pas que le prolétariat qui a mille raisons de se soulever contre la haute bourgeoisie du cac 40.

https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/201118/lenine-aurait-porte-bonnet-rouge-et-gilet-jaune

La révolution socialiste en Europe ne peut pas être autre chose que l'explosion de la lutte de masse des opprimés et mécontents de toute espèce. Des éléments de la petite bourgeoisie et des ouvriers arriérés y participeront inévitablement - sans cette participation, la lutte de masse n'est pas possible, aucune révolution n'est possible - et, tout aussi inévitablement, ils apporteront au mouvement leurs préjugés, leurs fantaisies réactionnaires, leurs faiblesses et leurs erreurs. Mais, objectivement, ils s'attaqueront au capital, et l'avant-garde consciente de la révolution, le prolétariat avancé, qui exprimera cette vérité objective d'une lutte de masse disparate, discordante, bigarrée, à première vue sans unité, pourra l'unir et l'orienter, conquérir le pouvoir.

Objectivement camarade Barnum, objectivement les gilets jaunes s'attaquent au capital, à tout le moins ils lui compliquent -grave- la vie !
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Sam 22 Déc - 10:30

Non, Lénine n'aurait porté ni le bonnet rouge du patronat breton ni le gilet jaune de la petite-bourgeoisie déclassée et radicalisée !!
Le MEDEF est très satisfait, ce mouvement ne lui coûte rien et grâce aux HS désocialisées et défiscalisées il n'est même plus contraint d'embaucher..... "Que demande le peuple"!!
Et objectivement comme subjectivement, le petit et moyen patronat est partie prenante de ce mouvement, nombre d'entrepreneurs de 3,5,10, 20 salariés, nombre de commerçants, d'artisans, de professions libérales, d'auto-entrepreneurs, ayant agrégé derrière eux INDIVIDUELLEMENT des ouvriers, des employés, des retraités, des mères de famille.... scandant avant le gazage "la police avec nous", reprenant à tue-tête la Marseillaise (devenue le chant de la bourgeoisie depuis 1848), drapeaux versaillais et régionalistes au vent, et le "Macron démission" scandé au rythme des RIC (prônés tant par Mélenchon que par Le Pen), avec 2 grands gagnants électoraux, le RN-FN de Le Pen et Debout la France de Dupont Aignan!!
Maintenant, que Macron soit très affaibli et que certains cercles capitalistes réfléchissent à une solution de rechange avant que la révolution prolétarienne ne leur explose au visage.... 2022, c'est loin!!

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  barnum le Dim 23 Déc - 10:53

"Oui, l’hétérogénéité du mouvement, sa parcellisation entre plusieurs groupes représentant des intérêts différents et contradictoires -( l’amalgame entre les taxes et les cotisations sociales ), son hostilité aux organisations syndicales des salariés ( ce qui n’est pas la même chose que la critique de l’avilissement des « chefs » syndicaux devant Macron et son gouvernement à travers les « concertations » contraires à de véritables négociations sur les revendications des salariés et non des patrons )- en font un mouvement social perméable a l’extrême droite.

Autrement dit l’extrême droite profite comme elle l’a toujours fait dans l’histoire de la faiblesse du mouvement ouvrier désemparé, trahi une fois de plus par ses « chefs » pratiquant la collaboration de classe sans même se cacher.

Si les directions syndicales ne rompent pas avec Macron comme elles auraient dû le faire déjà avec Hollande et Sarkozy il ne restera des GJ qu’un mouvement poujadiste faisant la courte échelle à Le Pen et Dupont. C’a n’existe pas les mouvements apolitiques. Faut il rappeler que les organisations syndicales des salariés se sont construite pour l’abolition du salariat...

LREM a beau jeu de dénoncer l’extrême droite « putschiste » alors que c’est sa politique anti sociale et celle de son patron qui l’a fait entrer en scène".
Jean Nô sur Mediapart

barnum

Messages : 997
Date d'inscription : 07/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Eninel le Lun 24 Déc - 15:44

MOTION votée à l'unanimité, à l’attention de la fédération des cheminots et de la confédération FORCE-OUVRIERE

Les cheminots et cheminotes du syndicat FO des cheminots de l’Oise réunis en assemblée générale extraordinaire le Samedi 22 décembre demandent à la confédération de ne plus participer à quelconque discussion, concertation, débat ou table ronde avec le gouvernement actuel qui n’a qu’un objectif, détruire nos acquis et notre service public.

De plus, nous vous interpellons et vous demandons de ne plus condamner par voie de presse les actions des travailleurs.

N’oublions pas que c’est le libéralisme soutenu par les gouvernements successifs qui est la cause première et le déclencheur de cette violence.

Condamner une quelconque riposte des travailleurs, c’est faire le jeu de ce gouvernement !

Dans le même temps, l'assemblée générale se prononce en soutien de toutes les revendications exprimées par les travailleurs et toutes les formes d'organisation et d'action dont ils se saisiront pour les imposer.

Pour l'assemblée générale la grève est le meilleur moyen pour instaurer le rapport de force nécessaire.

Enfin pour l'assemblée générale, dans le contexte politique actuel, il est de la responsabilité de la confédération et des fédérations d'investir massivement leurs forces pour l’organisation d'assemblées générales dans toutes les entreprises afin de déterminer des revendications propres à celles-ci et de discuter de la possibilité d'une grève illimitée et générale pour imposer à ce gouvernement l'arrêt de son projet de destruction des retraites et le retrait des lois anti-sociales déjà passées comme le pacte ferroviaire.

Ce gouvernement est à l'agonie, saisissons-nous de la grève, imposons nos revendications dans l'unité.
Eninel
Eninel

Messages : 1189
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

A bas le syndicalisme collaboration de classe !  - Page 9 Empty Re: A bas le syndicalisme collaboration de classe !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum