-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

Grèce

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  alexi le Sam 3 Jan - 20:16

Vérié :
Mais comment Syriza pourrait-il faire face à la crise et tenir ses promesses sans s'attaquer au système capitaliste ?
Parce que tu crois que Syriza va, par la force des choses, s'attaquer au capitalisme ET s'appuyer à cette fin sur la population ?
C'est faire crédit à Syriza, ce qui me semble irresponsable.
La déception électoraliste qui va advenir risque d'ouvrir un boulevard a une extrême-droite déjà en pleine expansion.
Il faut espérer que la combattivité exprimé jusqu'ici par les travailleurs s'amplifie, y compris si Syriza arrive au pouvoir. Mais qui le dira là-bas ?!

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  verié2 le Sam 3 Jan - 20:43

Parce que tu crois que Syriza va, par la force des choses, s'attaquer au capitalisme ET s'appuyer à cette fin sur la population ?
Mais pas du tout ! Shocked Je dis au contraire que son programme réformiste est une impasse.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Copas le Sam 3 Jan - 21:21

Les choses comme elles sont mises en place sont plus un mix intermédiaire entre la victoire de la gauche au Chili en 1970 et un gouvernement de gauche façon programme commun.

Quelque soit l'attitude réelle d'un éventuel gouvernement de gauche, nous devons nous préparer à des tâches de solidarité importantes.

Pas avec Syriza mais avec le peuple grec. La hargne de la bourgeoisie est extrêmement importante et, même si Syriza se couche, elle tentera de faire payer sa peur. Ce n'est pas parce que Syriza se coucherait face à la hargne de la bourgeoisie européenne que cela écarterait les risques de putsch ou de fascisme.

Enfin dernier petit point, le réformisme. Le réformisme n'est pas seulement dans le programme mais également dans la stratégie de renversement du capitalisme.
Un gouvernement révolutionnaire, avec un excellent programme révolutionnaire, arrivé par les urnes, serait rapidement balayé si le processus électoral n'a pas été construit comme subalterne au cœur de la bataille : casser l'appareil d'état, démocratie prolétarienne unitaire et centralisée, etc.
Nous sommes loin du compte.

Syriza, si elle gagne les élections, sera confrontée à la question de savoir si le prolétariat se met en mouvement ou pas.

Mais bon, pour l'instant Syriza n'a pas gagné, loin de là.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Duzgun le Dim 4 Jan - 16:40

alexi a écrit:La déception électoraliste qui va advenir risque d'ouvrir un boulevard a une extrême-droite déjà en pleine expansion.
C'est en effet un risque. Tout dépend aussi de la capacité des camarades d'Antarsya ou des oppositionnels de gauche dans Syriza à se faire entendre.

alexi a écrit:Il faut espérer que la combattivité exprimé jusqu'ici par les travailleurs s'amplifie, y compris si Syriza arrive au pouvoir. Mais qui le dira là-bas ?!
Malheureusement, la "combativité exprimée jusqu'ici par les travailleurs" existe plus dans la tête de certains camarades vu depuis la France que dans la réalité grecque...

Mais c'est évidemment la seule clé. Et je ne vois pas pourquoi Antarsya ne le dirait pas là-bas.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  alexi le Dim 4 Jan - 19:20

NPA
4/12/14

(...) Si la grève semble avoir été bien suivie, les manifestations n’ont pas été aussi massives que le relèvent des médias de gauche. De bons cortèges, autour de 20 000 à Athènes (on est quand même loin des 200 000 en 2011), mais bien moins battants que le 17 novembre, et avec toujours le sectarisme du KKE, massif mais peu dynamique. Donc reste posée la question centrale de l’unité dans les luttes.
À noter dans la manifestation d’Athènes : les enseignantEs, toujours déterminés, les nettoyeuses licenciées du ministère des Finances, solidaires de la mobilisation en cours des réfugiéEs syriens, des cortèges étudiants battants, et la présence des syndicats de base, sans oublier les grévistes de 3E distribuant des ballons appelant au boycott de Coca Cola... De bonnes mobilisations aussi dans d’autres villes du pays.
Cette mobilisation montre certes une combativité maintenue après 5 ans de combats durement réprimés, mais aussi de la fatigue, et l’espoir qu’un gouvernement Syriza puisse arriver prochainement au pouvoir. Or, une tendance à accepter cette option est désormais claire au sein des instances bourgeoises. Ainsi, pendant que se préparait la grève, Stathakis et Millios, deux responsables de la politique économique de Syriza, rencontraient à Londres des investisseurs pour les rassurer… Voilà pourquoi, s’ il reste urgent de chasser la « troïka intérieure », l’auto-organisation ouvrière et la volonté de rompre avec la logique capitaliste sont aujourd’hui vitales !

D’Athènes, A. Sartzekis
Le correspondant du NPA parle d'une combattivité maintenue.
Les 200 000 manifestants indiqués pour 2011 concernaient l'ensemble du pays.

Effectivement, à mon avis, mais bien sûr tout est relatif, vu d'ici, les travailleurs de Grèce ne semble pas autant atone... qu'ici. Sans doute une vue de l'esprit.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Duzgun le Dim 4 Jan - 19:35

alexi a écrit:Effectivement, à mon avis, mais bien sûr tout est relatif, vu d'ici, les travailleurs de Grèce ne semble pas autant atone... qu'ici. Sans doute une vue de l'esprit.
Pas autant atone qu'ici aujourd'hui (et pas en 2010), encore heureux! De là à penser qu'ils soient très mobilisés et/ou combatifs, je ne crois pas malheureusement. C'est plus sectoriel qu'autre chose.

L'une des raisons en dehors de l'absence de victoires centrales significatives jusqu'ici, c'est l'espoir qu'une victoire électorale de Syriza puisse servir de substitut aux luttes. Plus cette option paraît crédible, plus les luttes s'affaiblissent. D'autant que Syriza ne fait rien pour construire les luttes, bien au contraire.

C'est du moins ce que j'ai compris de la situation là-bas, mais je ne suis pas sur place pour en juger et je ne lis pas la presse grecque...

Mais ceux qui idéalisent les mobilisations en Grèce sont souvent les mêmes qui nous disent : regardez le nombre de grève générales en Grèce (en réalité, de grèves interpros carrées de 24h), c'est bien la preuve que la grève générale n'est pas une solution, la solution c'est l'option politique de Syriza.

La réalité c'est surtout que les mobilisations ne sont pas du tout à la hauteur des attaques et qu'elles sont insuffisantes par rapport aux enjeux de la situation...
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  alexi le Dim 4 Jan - 20:24

Duzgun :
Mais ceux qui idéalisent les mobilisations en Grèce sont souvent les mêmes qui nous disent : regardez le nombre de grève générales en Grèce (en réalité, de grèves interpros carrées de 24h),
Qui idéalise, de qui tu parles ?
Au moins la classe ouvrière de grèce répond présente plutôt massivement à chaque fois qu'elle est appellée à manifester, c'est un point de départ non négligeable pour espérer que la situation change rapidemment en sa faveur; c'est tout ce que je dis sur ce point précis.


Dernière édition par alexi le Lun 5 Jan - 0:30, édité 1 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Duzgun le Dim 4 Jan - 21:46

alexi a écrit:Qui idéalise, de qui tu parles ?
CertainEs dans mon parti. D'autres qui l'ont quitté...
Je suis à peu près sûr qu'on peut trouver un texte de Sabado avançant cette thèse par exemple...

alexi a écrit:Au moins la classe ouvrière de grèce répond présente plutôt massivement à chaque fois qu'elle est appellée à manifester, c'est un point de départ non négligeable pour espérer que la situation change rapidemment en sa faveur; c'est tout ce que je dis sur ce point précis.
Ni plus ni moins massivement que la classe ouvrière française en 2010. Plutôt moins même il me semble. Pour la suite, on verra...
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Roseau le Jeu 8 Jan - 1:28

Grèce : “le peuple porte ses espoirs sur le vote Syriza, mais le rapport de forces n’a pas changé”
http://www.npa2009.org/actualite/grece-le-peuple-porte-ses-espoirs-sur-le-vote-syriza-mais-le-rapport-de-forces-na-pas
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Copas le Jeu 8 Jan - 8:43

Ca y est le figaro a enfourché les futs des canons braqués sur la Grèce et exprime bien l'angoisse des dirigeants de l'UE :

Chaque Français paierait 735 euros pour l'effacement de la dette grecque

.../...
En cas de restructuration, le FMI et la BCE seraient remboursés en priorité, car ils bénéficient du statut de «créanciers préférentiels». Resteraient les prêts bilatéraux (52 milliards d'euros) et les prêts octroyés à travers le FESF, soit 141,8 milliards d'euros pour la Grèce depuis 2010. La France garantit 21,8 % des prêts octroyés à travers le FESF, soit 31 milliards d'euros, sans compter les prêts bilatéraux de 16,8 milliards d'euros. Soit une ardoise totale de 47,8 milliards d'euros pour la France, ce qui représenterait 735 euros par Français. Pour l'Allemagne, la facture serait de 63,6 milliards d'euros.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/08/20002-20150108ARTFIG00011-grece-un-effacement-de-dette-couterait-478milliards-a-la-france.php

.../...


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Roseau le Jeu 8 Jan - 15:03

Grèce : “le peuple porte ses espoirs sur le vote Syriza, mais le rapport de forces n’a pas changé”
http://www.npa2009.org/actualite/grece-le-peuple-porte-ses-espoirs-sur-le-vote-syriza-mais-le-rapport-de-forces-na-pas
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Prado le Mer 14 Jan - 20:43

http://syriza-fr.org/2015/01/13/meeting-de-solidarite-avec-le-peuple-grec-en-presence-de-syriza-19-janvier/

Grand Meeting de solidarité avec le peuple grec     en présence de Syriza
Soutenons le droit du peuple grec à prendre en main son destin

lundi 19 janvier 2015 à 19h30
Gymnase Japy
2 rue Japy Paris 11e
Métro Voltaire ou Charonne


Nous, organisations politiques et syndicales, associations citoyennes françaises, souhaitons alerter l'opinion publique au sujet de la situation politique et sociale en Grèce aujourd'hui. Nous sommes unis par le souci de voir la démocratie et la transformation sociale progresser à nouveau en Europe.

A l'issue de près de cinq années d'austérité imposée par la troïka de la Commission Européenne, de la BCE et du FMI, qui ont conduit le pays dans un désastre économique et social sans précédent, les Grecs sont appelés à exprimer leur volonté dans les urnes. Tout laisse présager le désaveu des politiques austéritaires qui ont été appliquées et la montée électorale des forces qui les contestent.

La victoire de SYRIZA peut ouvrir la voie à la fin de la politique néolibérale d'austérité mise en oeuvre par les gouvernements grecs et à la tutelle de la Troïka, au rétablissement de la souveraineté populaire et du cadre démocratique, à la sauvegarde des services publics et du patrimoine public, à la redistribution des richesses en faveur de la population. Comme le montrent les manifestations massives au Portugal, en Espagne et plus récemment en Italie, ou la grève générale en Belgique, l'injonction de rembourser aux détenteurs de capitaux des dettes illégitimes au prix de la destruction d'un modèle social ne passe plus.

Une telle rupture avec les recettes néolibérales est aujourd'hui nécessaire dans l'ensemble des pays européens et notamment en France. Les Mémorandums, la mise sous tutelle des pays les plus fragiles par la Troïka doivent cesser immédiatement. Aujourd'hui, le poids de la dette publique sert de justification aux politiques austéritaires. C'est pour cela que nous considérons qu'il faut soutenir l'exigence portée par Syriza d'annulation de la plus grande partie de la dette publique et conditionner le remboursement de l'autre partie à la satisfaction effective des besoins de la population en matière d'alimentation, d'habillement, de santé, de logement, d'éducation, d'emploi, d'environnement et de sécurité publique qui représentent autant de droits fondamentaux. Ces mesures, qui sont une nécessité urgente pour les Grecs, sont un exemple à diffuser et à débattre. Elles doivent s'accompagner d'un audit citoyen de l'ensemble des dettes souveraines en France comme en Grèce et dans le reste de l'Europe, audit que sommes nombreux à avoir porté depuis 2011.

C'est au peuple grec de prendre en main son destin. Nous nous opposons fermement à toutes les tentatives actuelles d'ingérence dans la vie politique grecque de certains dirigeants européens que ce soit par des déclarations publiques ou par des mesures visant à créer un climat de peur et d'intimidation. Nous dénonçons également toute tentative de désinformation concernant l'état réel de la Grèce et les positions soutenues par les forces qui rejettent les Mémorandums. Nous nous opposerons demain avec la même fermeté à toute tentative de chantage et d'isolement à l'encontre d'un gouvernement grec qui prendrait le contrepied des choix actuels.

Nous vivons un moment historique. Les mouvements sociaux massifs dans le pays ont construit une solidarité contre la crise. L'arrivée au gouvernement d'une force de rupture avec l'austérité en Grèce peut ouvrir la voie à un bouleversement politique à l'échelle européenne. Cela contribuerait à donner un souffle nouveau aux mobilisations sociales et citoyennes, à faire reculer l'abstention et à donner un coup d'arrêt à la montée de l'extrême droite. C'est pour cela que dans les semaines et les mois qui viennent nous manifesterons partout en France notre solidarité avec le peuple grec, avec l'espoir qui émerge en Grèce et qui est aussi le nôtre.

Signataires

Organisations Politiques
Altra Europa con Tsipras France, Bloco de Esquerda France, Club des Socialistes affligés, Ensemble!, Gauche Unitaire, Isquierda Unida France, Jeunes Ecologistes,Mouvement des Jeunes Communistes de France, Nouvelle Donne, Parti Communiste Français, Parti Communiste des Ouvriers de France, Parti de la Gauche Européenne, Parti de Gauche, Parti Démocratique desPeuples de Turquie (HDP) France, République et Socialisme, Rifondazione Comunista France,

Organisations syndicales Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT, Sud BPCE, Sud Santé Sociaux, Union Syndicale de la Psychiatrie

Associations
ATTAC, Collectif Roosevelt, Collectif Solidarité France ,Grèce pour la Santé, Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers Monde, Compagnie Errina, Femmes Egalité,Fondation Copernic, Journal électronique ReSPUBLICA,Les Désobéissants, Les efFRONTé-e-s, Marcheseuropéennes contre le chômage, Mouvement du Christianisme social, REP Réseau Education Populaire,Transform Europe

Personnalités

ANGELI Verveine (Solidaires), BAYOU Julien (porte parole Europe Ecologie Les Verts), BACHE Marinette (Conseillère de Paris, Présid ente Nationale de Résistance Sociale), FILOCHE Gérard (membre du bureau politique du PS), GASSER Philippe (Psychiatre, Union Syndicale de la psychiatrie), KAHANE Claudine (syndicaliste universitaire du SNESUP), KAKI M'hamed (Militant associatif), LETOURNEUR Yves (philosophe et poète), HOANG NGOC Liêm (ancien député européen corapporteur du rapport au parlement européen sur la Troïka), SABADO François (membre de la direction de la IVème Internationale),
STERDYNIAK Henri (Economistes atterrés)

L'appel en pdf :  https://syrizaparis.files.wordpress.com/2015/01/tract_syriza_meeting.pdf


Dernière édition par Prado le Jeu 15 Jan - 10:31, édité 1 fois

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Duzgun le Mer 14 Jan - 22:52

Prado a écrit:SABADO François (membre de la direction de la IVème Internationale)
Oui, ça craint!
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Prado le Mer 14 Jan - 23:57

Duzgun a écrit:
Prado a écrit:SABADO François (membre de la direction de la IVème Internationale)
Oui, ça craint!
Ce qui est étonnant pour moi, c'est l'absence du NPA.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Duzgun le Jeu 15 Jan - 0:17

C'est un meeting électoral de Syriza!
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  alexi le Jeu 15 Jan - 0:25


alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Grèce - Page 40 Empty Re: Grèce

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum