Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Mannesmann – Set de tournevis – 18 pièces
13.02 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & ...
Voir le deal
14.99 €

Irak

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Jeu 14 Aoû - 4:00

Irak-Syrie. Une suite de «crimes contre l’humanité», commis par l’EI
http://alencontre.org/moyenorient/irak-syrie-une-suite-de-crimes-contre-lhumanite-commis-par-lei.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Laurent Fabius contre Columbo…

Message  Roseau Jeu 14 Aoû - 16:25

http://www.les-crises.fr/exclusif-laurent-fabius-contre-colombo-ca-marche/
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Big business pour marchands de mort

Message  Roseau Sam 16 Aoû - 16:42

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Sam 16 Aoû - 17:43

Les USA sont quand même face à un problème compliqué, même si leurs marchands d'armes sourient (quoique je ne sois pas si sur que cela , seules les armes laissées à l'armée Irakienne semblent être des armes à bon rapport).

Sur l'attitude du régime fasciste syrien, il est utile de rappeler qu'il continue toujours de pilonner les grandes villes et ce qui reste des quartiers populaires en Syrie avec de l'armement sale et de gros moyens fournis par l'impérialisme russe. L’apocalypse continue de s'abattre sur ce qui reste du prolétariat syrien, la moitié de la population sur les routes soit de l'exil interne soit de l'exil externe, ce qui est bien plus grand que l'exil des chrétiens irakiens ou d'autres minorités.

Et il est exact que ce régime a épargné les forces les plus dangereuses de l'islamisme réactionnaire, en concentrant sa puissance de feu contre les quartiers populaires et l'opposition populaire.

L'opposition syrienne attend toujours les armes promises.

Les USA quoiqu'ils fassent vont laisser des plumes politiques dans l'affaire.
Armer la résistance kurde ? C'est indisposer le grand allié stable des USA de la région qu'est la Turquie et rendre mal à l'aise le nouvel allié chiite irakien.
Laisser faire ? C'est déstabiliser encore plus l'Irak et la carte chiite irakienne et les retrouvailles à petits pas en cours avec l'Iran.

Il est à noter que le nationalisme qui s'était développé avec le national-baasisme est en train d'exploser et se faire rentrer dedans comme dans du beurre par l'EEIL. Le nationalisme arabe autour des états-nations hérité de la décolonisation a un gros problème et ne semble pas un ciment si solide que cela. Indépendamment de la destruction de l'appareil d'état irakien opéré par l'impérialisme US et les livraisons d'armes lourdes massives de l’impérialisme russe engrangées par le régime syrien pour sauver sa peau (ce qui n'est toujours pas acquis).

La situation nouvelle créée par l'offensive transnationale de l'EEIL pourrait être l'indice d'une nouvelle ère.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Sam 16 Aoû - 18:13

Irak-Syrie : Chaos et intervention au Proche Orient

Je crois qu’il convient de rappeler d’emblée quel est le véritable plan étasunien pour le Proche Orient et le reste de la planète : imposer sa domination mondiale à travers des gouvernements locaux « démocratiques », et cela avec les applaudissements et l’admiration, non seulement des classes dirigeantes, mais aussi des populations soumises.

Pour leur malheur, comme le soulignait Périclès dans son fameux discours aux Athéniens pendant la Guerre du Péloponnèse ; on ne peut être bon, démocratique et hégémonique en même temps. Un empire est comme une « tyrannie » et s’il est injuste de la défendre, il est encore plus dangereux de l’abandonner. Il faut, disait le grand stratège grec, renoncer à tout « désir de bonté et de tranquillité », à partir du moment où notre domination devient déjà inséparable du « risque de souffrir des haines que nous avons suscité dans l’exercice du pouvoir ».

La suite .../...
http://www.avanti4.be/analyses/article/irak-syrie-chaos-et-intervention-au-proche
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty La résistance kurde face aux forces de l'EI

Message  Roseau Dim 17 Aoû - 16:05

http://alencontre.org/moyenorient/irak/irak-la-resistance-kurde-face-aux-forces-de-letat-islamique.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Dim 17 Aoû - 19:26

The Growing Crisis in the Middle East: An Update on Palestine, Iraq, and Kurdistan
by David Finkel
http://www.internationalviewpoint.org/spip.php?article3538
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Dim 17 Aoû - 20:14

L'inexistence d'une coordination révolutionnaire de toutes les rives de la Méditerranée coute cher, et pour la zone Irak-Syrie, à partir du moment où les révolutionnaires syriens, irakiens et kurdes, si petits soient-ils, sont face aux mêmes défis, que l’ennemi réactionnaire a révélé que les nationalismes réciproques irakiens, syriens, jordaniens et libanais étaient en carton et se transformaient en poussière (seul le nationalisme kurde tient encore), une même organisation révolutionnaire s'impose sur la zone afin de parler d'une voix un peu plus audible.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Lun 18 Aoû - 8:21

C'est le moment d'unifier les réponses politiques dans la zone Irak-Syrie, même si les groupes révolutionnaires sont petits.
Le PCO irakien et le PCO du Kurdistan ont publié un appel à la mobilisation :
La solidarité et l'union des travailleurs en Irak et au Kurdistan est la garantie pour évincer le danger de l'EI et les scenarii réactionnaires.  Vive la force armée des masses!

Plusieurs petits groupes révolutionnaires ont fait de même quelque part à leur façon :
Pour un Irak démocratique, laïc, révolutionnaire, souverain et indépendant

(Organisation des Socialistes Révolutionnaires (Égypte), Union des Communistes Irakiens (Irak), Courant Al Munadil(a) (Maroc), Courant de la Gauche Révolutionnaire (Syrie), Ligue de la Gauche Ouvrière (Tunisie), Le Forum Socialiste (Liban))

Le PCO irakien et le PCO du Kurdistan ont publié un appel à la mobilisation
La solidarité et l'union des travailleurs en Irak et au Kurdistan est la garantie pour évincer le danger de l'EI et les scenarii réactionnaires.  Vive la force armée des masses!
Bons traducteurs, bienvenue !

تضامن ووحدة صفوف العمال والتحررين في العراق وكردستان، هي الضمان لدحر خطر داعش والسيناريوهات الرجعية!


   تضامن ووحدة صفوف العمال والتحررين في العراق وكردستان،
   هي الضمان لدحر خطر داعش والسيناريوهات الرجعية!

   لأكثر من شهرين باتت الجماعة الارهابية المجرمة داعش، تشغل الأوضاع السياسية في العراق مسببة صدمة كبيرة في المجتمع الانساني بتنفيذها لجرائم بحق المدنيين في الموصل وتكريت وكركوك وقبل ذلك في الرمادي والفلوجة. اثر اخفاق المحور الامريكي - التركي - السعودي في سوريا ولايجاد تغيير في توازن القوى في المنطقة فقد سهل هذا المحور لـ داعش كي تنقل حربها الى العراق. القتل الجماعي للناس بدم بارد للغاية، عرض جثث المذبوحين، استعباد النساء واهانتهن والتطاول على بنات ونساء المذاهب غير المسلمة وغير السنية!، تدمير كل معالم المدنية للمجتمع وفرض قوانين"خلافتهم الاسلامية "على المواطنين من سكان المناطق التي تحت سيطرتهم، كانت وثيقة عمل هذا التيار الوحشي السفاح في العراق خلال الشهرين. قوة رجعية حتى النخاع، ضد الحرية، ضد الحياة، ضد المدنية وضد الانسان، قوة وحشية للغاية منفلتة من عقالها والتي تشكلت على نمط طالبان والقاعدة في اروقة المخابرات الامريكية CIA سي آي اي، ومخابرات تركيا وقطر والسعودية، لتنفيذ استراتيجية ومصالح الامبريالية الامريكية وهذا القطب الاقليمي في منطقة الشرق الاوسط، واطلقت اياديها لارتكاب المجازر بحق الناس المدنيين العزل في سوريا والعراق. داعش جماعة سفاحة ارهابية للإسلام السياسي تحمل ايديولوجيا اسلامية- طائفية- شوفينية عربية اينما وجدت لا تتردد في ارتكاب شتى انواع الجرائم والابادة الجماعية بالضد من المواطنين المدنيين. ان جرائم هذه الجماعات الاجرامية بحق المواطنين المسيحيين واليزيدين والنساء والاسرى مرعبة وبشعة بشكل هزت مشاعر الانسانية المعاصرة من الاعماق واثارت شجبها الكبير.
   ان صراع وحرب وبدائل الاطراف والمحاور في الحرب الجارية حاليا بين داعش والقوى الحاكمة في العراق وكردستان، لا ترتبط بحقوق وحريات ومصالح جماهير العمال والتحررين في العراق وكردستان. ان المصالح السياسية لجماهير العمال والكادحين ومجمل التحررين ودعاة المساواة في العراق وكردستان، والحاجة لحماية المجتمع وكرامة وحياة المواطنين، وضمان الامان والتطور الاجتماعي، وتامين الحرية والتقدم والارتقاء بآمال الانسان وتطلعاته في العراق وكردستان، وانماء روحية المصير المشترك وسد الطريق أمام نشر عدوى العنصرية والطائفية بين السكان، وحماية النساء والاطفال من التطاول والاهانة والاستعباد، وارساء ارضية التطور والتقدم الاجتماعي- الثقافي - العلمي في كردستان والعراق، كلها ترتبط اليوم وقبل كل شئ بالقضاء على هذه الآفة الفتاكة المسماة بـ داعش واجتثاثها من المجتمع العراقي. أن بقاء هذا الفايروس الخطير في أية زاوية وبقعة في المجتمع، وفي أي مكان، يشكل تهديدا مستمرا لمجمل معالم واسس وقيم انسانية المجتمع. وبالتالي، إن أية مساومة سياسية مع هذه القوة أو تقديم التسهيلات السياسية والعسكرية لها أو حتى عدم التصدي الحازم لهذه المجموعة الاجرامية الوحشية، تحت أية ذريعة وتبريرات كانت، لهي جريمة كبيرة بحق الناس في العراق وكردستان، واتجار سياسي منحط للغاية بدم وكرامة وحياة هذه الجماهير الواسعة واشتراك في الجرائم الوحشية لـ داعش، ويجب أن يكون موضع الشجب والاحتجاج الشديد لجماهير العراق والرأي التحرري العالمي. ان أي تردد، او اعاقة للمساعي التي تبذل لطرد ودحر داعش، من قبل اية قوة داخل الساحة السياسية في العراق وكردستان، هي دليل واضح على مناهضة تلك القوة الشديدة للحرية والانسانية وأبسط حقوق ومصالح الجماهير.
   ارتكبت امريكا وتركيا والدول المتحالفة معها جريمة كبرى ضد الجماهير في العراق وكردستان والمنطقة بفتح الباب وحث وتقوية هذه الجماعة الارهابية المنفلتة العقال للإسلام السياسي لارتكاب الإبادة الجماعية بحق الجماهير وتدمير المجتمع لمجرد تأمين مصالحها الحقيرة. إنها حلقة اخرى في سلسلة الجرائم الشنيعة لأمريكا وحلفائها من امثال تركيا والسعودية وقطر بحق جماهير هذا المجتمع. على جماهير العراق وكردستان عدم الانخداع بأكاذيب امريكا وتركيا بخصوص حرصهما والاهتمام بمآسي جماهير هذا المجتمع، لا بل عليها النظر الى ما يجري كدليل آخر على عدائهما للانسانية وآمال واهداف جماهير هذا البلد والقيام بفضحها وفضح وكلائها وعملائها المحليين.
   بالرغم من ان الهجمات الجوية الامريكية على داعش، التي تنفد وفقا لاستراتيجيتها ومصالحها الامبريالية، واعادة السيطرة على مخمور وكوير، قد وضعت حدا معينا لتقدم داعش، فان هذا التحرك لا يمكنه ان يطمئن الناس، وعلى الناس عدم عقد الآمال عليه والركون الى التراخي، اذ عليها جمع وتنظيم قواها لمواجهة داعش والقتلة الارهابيين. ان القوة التي تستطيع بدون تردد وبشكل صارم وحازم التصدي لبربرية داعش وتضمن الدفاع عن حياة وكرامة وحقوق المواطنين، والتي بامكانها ان تطرد هذه الوحوش من الميدان وتدحرها، هي القوة الجماهيرية المنظمة والمسلحة في كردستان والعراق. بوسع جماهير العمال والكادحين والتحررين تحويل كل بيت الى خندق و كل محلة الى جبهة للتصدي ضد داعش ومجمل الارهابيين وعدم ترك شبر من الارض لوضع اقدامها عليها. يجب تشكيل قوة الدفاع الجماهيري وتسليح أنفسنا في كل مدينة وقصبة، وأن نعد انفسنا للرد على أية نوايا خبيثة ولدحر ارهابيي داعش والمتحالفين والمتضامنين معهم من بقايا النظام البعثي الوحشي وغيرها من الجماعات المجرمة.
   إن جماهير العراق وكوردستان وبغض النظر عن أية تقسيمات قومية ودينية ومذهبية، فإنهم باعتبارهم مواطنين أصحاب مصير مشترك، لا تقتضي مصالحهم انتفاء أية عداوة ونزاع وحسب، بل ينبغي عليهم السير جنباً إلى جنب من أجل مستقبل مشترك حر وزاهر. لمواجهة المخاطر والتهديدات الحالية والتصدي لغطرسة اية قوة تواجهها، ولاخذ مصيرها بايديها، على الجماهير، في اية زاوية من زوايا العراق، تنظيم نفسها في صف موحد بعيد عن التضاد والحقد المصطنع الرجعي القومي والطائفي
   لسكان مناطق الموصل وتكريت وسامراء والانبار وديالى مثلهم مثل سكان كردستان وسائر مناطق العراق مصلحة في دحر داعش الارهابية الدموية. على العكس من دعاية الاطراف القومية والشوفينية والطائفية الرجعية، فان سكان هذه المناطق دفعوا القسط الاكبر من ضريبة تسلط هذه العصابات المجرمة، وهم الذين وقبل الجميع باتت حقوقهم وكرامتهم وانسانيتهم موضع انقضاض وحوش داعش. إن هذه العصابة وغيرها من التيارات الرجعية الاسلامية والقومية مثل بقايا البعث والنقشبندية و"الجيش الاسلامي " و"انصار الاسلام"، ليست لا تمثل آمال وتطلعات ومطالب سكان هذه المناطق في تحقيق حياة آمنة ومرفهة ومتساوية، ولا تمثل احتجاجاتهم واستيائهم بوجه أي ظلم وتمييز طائفي يمارس ضدهم من قبل السلطة الرجعية الطائفية للمالكي والاسلام السياسي الشيعي وحسب، بل إن هذه الجماعات سببت مآسي أكثر ووأدت أي وميض أمل بالسعادة وحياة آمنة قد بقى لسكان هذه المناطق. عبر سكان هذه المناطق وبالطرق الممكنة، حتى وان تكن بالنزوح والتشرد، عن احتجاجهم ضد اولئك القتلة وشجبهم لهم، لذا يجب أن لا يوضع هؤلاء في صف داعش وقوميي البعث الفاشي، ليس هذا وحسب بل يجب مد يد التضامن ووحدة المصير لهم وتبيان أفق التحرر المشترك لهم من سلطة هؤلاء القتلة. إن هذا المسار بإمكانه أن يقطع الطريق أمام هذه الجماعات في خداع وجر جماهير هذه المناطق وراء بربريتها.
   وعلى نفس المنوال، إن مساعي الاسلام السياسي الشيعي وأحزابه وسلطة المالكي لتاجيج نار الحرب الطائفية ضد قسم من سكان العراق بذريعة مناهضة الارهابيين وداعش، تعادي بشكل مباشر مصالح الجماهير في العراق ولا تخدم هدف القضاء على داعش ومخاطرها على المواطنين في العراق. كما، وان الدعوة الى تشديد التعصب والحقد القومي ومعاداة العرب من قبل الجماعات القومية والشوفينية والعنصرية الكوردية، بحجة معادة داعش وجرائم الاسلام السياسي العربي والتيارات الشوفينية العربية ضد الجماهير في كردستان، ليست فقط تؤجج نار الحرب القومية بين الكورد والعرب وتدفع بها الى الانفجار وتجعل الماسي والدمار نصيب الناس في كردستان والعراق، بل تدعم بشكل مباشرتحقيق سياسات داعش لتأجيج نار التعصب القومي والاسلامي في اوساط المواطينين العرب ضد المواطنين الاكراد وتقوية جيش مقاتلي داعش لشن الهجوم على كردستان. ان مجمل هذه المساعي والدعايات القومية المتعصبة والطائفية هي خطط رجعية للقوى القومية والاسلامية كي يكون بامكانها تحويل قسم من الجماهير الى جيش ظلامي تابع لهذه او تلك من هذه القوى والدفع بهم الى الموت من أجل مصالحها السياسية الرجعية. إن العمال والجماهير التحررية في العراق وكردستان، بمعزل عن كونهم ينطقون باللغة الكوردية او العربية او التركمانية او اية لغة اخرى، وبمعزل عن كون هوية اية قومية او دين او طائفة فرضت عليهم، انهم كجزء من الانسانية، لهم مصير مشترك ولهم مصلحة مشتركة في بناء مستقبل حر وآمن وسعيد ومرفه يعيش الجميع فيه بحرية وبشكل متساو. وعليه يجب التصدي لخطط التقسيم والتفرقة وعدم الانخداع بتلك الدعايات.
   يجب ان تنطلق الشراراة الاولى لمواجهة داعش وشركاءها الارهابيين، في المناطق التي فرضت داعش سلطتها المشينة عليها، وان يقف معهم ويقويهم مجمل دعاة الحرية وجماهير العمال والكادحين والثوريين المحبين للانسانية في العراق وكردستان. ان الحزب الشيوعي العمالي العراقي والحزب الشيوعي العمالي في كردستان يعملان كل ما بوسعهما لتنفيذ هذه المهمة وانتصار هذا المشروع. يسعى الحزبان لتشكيل القوة المسلحة الجماهيرية ويعملان على انجازها بشكل فعلي. ان هذه القوة المسلحة للناس هي ذراع فولاذية قوية باستطاعة الجماهير، بدون شك وتردد، الثقة بها والاعتماد الكامل عليها. بامكان الجماهير أخذ زمام إرادة وحركة وأعمال هذه القوة بأيديها بدون أي قلق على المتاجرة بحياتها ومصيرها لمصالح سياسية، وبدون أي قلق من التخلي عنها يوم المواجهة وجعلها لقمة سائغة أمام الوحوش آكلة لحوم البشر. ومن هنا يدعو الحزبان جميع مناضلي وناشطي الحركة العمالية، الحركة الجماهيرية، الحركة النسوية، اصدقاء ومؤيدي الحزبين، التحررين والثوريين اليساريين والشيوعيين وجميع الاطراف والافراد الذين يرون انفسهم شركاء معنا في هذا البلاغ وهذه المهمة، الالتحاق بهذه الحركة الجماهيرية، كي يكون بامكاننا ككل تنظيم حركة جماهيرية قوية للتصدي الثوري ضد داعش وللدفاع عن أمان واستقرار وحقوق وكرامة المواطنين وإعادة الارادة لهم والامساك بمصيرهم بأيديهم. في هذا المسار نستقبل تضامن واستجابة اي قوة وطرف داعم للحرية والمدنية والتقدمية. في الوقت نفسه نحذر الاطراف في السلطة في العراق وكردستان من وضع أية موانع أمام هذه الحركة الجماهيرية أوخلق أية مشاكل لها، إذ إن أية خطوات من هذا القبيل تخدم مباشرة مجرمي داعش وتسلم الجماهير بأياد مقيدة الى بربريتهم.

   عاشت قوة الجماهير المسلحة!

   المكتبان السياسيان
   الحزب الشيوعي العمالي في كردستان الحزب الشيوعي العمالي العراقي
   11-8-2014

Le moment est aussi de prendre mesure de la pulvérisation des frontières sur la zone Irak-Syrie-Liban-Jordanie. Ce phénomène n'est pas seulement lié à l'EEIL. Seul tient le nationalisme kurde (et encore, dans sa capacité à agglomérer des alliés dans d'autres communautés qu'il protège). Le reste ...

Même si l'EEIL était rapidement écrasée et que les frontières soient rétablies il restera la transgression de celles-ci. Le camp progressiste ne doit pas laisser entre les seules mains des fachos verts des tentatives d'unification au delà des frontières issues du colonialisme. Et l'affaire ne se limite pas à la reconnaissance nécessaire des droits des Kurdes à avoir un état.
Cela implique une orientation unifiée sur la région.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty un article de la riposte

Message  toma95 Lun 18 Aoû - 18:57

http://www.lariposte.org/2014/08/intervention-imperialiste-en-irak/?fb_action_ids=10203540266564800&fb_action_types=og.likes
toma95
toma95

Messages : 203
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Mer 20 Aoû - 19:21

Le Confédéralisme démocratique, proposition politique de la gauche kurde
http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=9487
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Prado Mer 3 Sep - 8:15

https://www.ensemble-fdg.org/content/la-guerre

Claude Gabriel a écrit:La guerre

A l’heure actuelle plus d’une dizaine de pays connaissent une guerre interne impliquant des forces islamiques radicales. Ou plus exactement des forces mystiques, fanatiques, radicalement rétrogrades de l’Afghanistan au Mali, du Pakistan au Nigeria, en Syrie, en Irak, en Somalie, en Lybie, etc. Les causes historiques sont évidentes : héritage d’une pauvreté entretenue par les mécanismes impérialistes, écroulement de l’Etat (généralement autoritaire) pour des raisons récentes ou plus anciennes et dilution des idéologies nationalo-socialistes qui marquèrent dans ces régions les années 60/80.

Le profil de ces forces n’est pas rigoureusement le même entre Al-Qaïda, EI, Boko Haram et d’autres. Les contextes politiques et les sociétés impriment leurs contingences. Mais deux choses les réunissent. La négation totale de toute ouverture culturelle y compris nationale au profit d’une reconstruction globale de la vie collective fondée sur une somme d’interdits religieux pseudo fondamentalistes. Tout cela nous rappelle « Quand j'entends le mot “culture”, je sors mon revolver ». Concomitamment, une guerre absolue contre les femmes. Le moindre espace non codifié étant perçu comme une brèche laissée à l’impureté des femmes. Autant donc les séquestrer. Ainsi se rejoignent la destruction de sites archéologiques, les autodafés, les codes vestimentaires rigoureux, des menaces de sévices sexuels, les attaques contre les écoles de jeunes filles, l’interdiction des campagnes de vaccination (Nigeria), les exécutions sommaires, la destruction de toute vie publique, etc.

La barbarie est donc là, sous une forme nouvelle, née de l’imbroglio du monde postcolonial, des dictatures militaires faussement progressistes, des formations sociales très segmentées au plan religieux, de l’arrogance américaine et israélienne, de la très grande faiblesse du mouvement social, ouvrier et anti-impérialiste dans les pays occidentaux, etc. Mais on a presque envie de dire : peu importe, trop tard. Le monstre est présent et à l’offensive. Il a ses causes, ses origines, ses déterminations comme il y eut d’autres monstres spécifiques en d’autres temps. Nous pouvons accuser le passé, vilipender les causes objectives, s’auto-reprocher de n’avoir rien pu faire dans nos propres pays face à la responsabilité de nos Etats. Mais que pèsent ces rêveries pour les dizaines de millions de gens terrorisés, persécutés, assassinés ; pour ces pays où ces bandes cherchent à détruire tout passé, toute histoire ? Et ces dizaines de millions de femmes et fillettes vouées à une vie de prison absolue ?

Ne nous y trompons pas, la guerre est là et programmée. Mais les avancées militaires islamistes en Syrie, en Irak, au Nigéria, en Lybie, la décomposition politique de l’Afghanistan, le chaos irréductible de la Somalie, le débordement du Nigeria vers le Cameroun montrent l’extension du phénomène et sa continuité géopolitique. Les effets dominos sont d’autant plus forts que face à ces offensives les Etats et les armées concernées sont le plus souvent dans l’incapacité de mener seuls des contre-offensives

Penser que cela ne conduit pas à une guerre élargie impliquant les armées des grandes puissances (sous des formes diverses) serait quelque peu naïf. L’opération française Barkhane prenant le relai  régional après l’opération Serval strictement malienne en est un élément annonciateur. Cette aggravation des conflits dans un enchaînement géographique ne peut laisser indifférent les grandes puissances capitalistes. Tout cela ne fera évidemment pas de leur intrusion massive une intervention progressiste. Le pétrole, le gaz, l’uranium, le cobalt ou autre chose y jouent leur rôle. Mais il y a un moment où les enjeux géostratégiques l’emportent sur tout autre intérêt. La dislocation de régions entières n’a jamais été une situation longtemps acceptable, ni par le passé ni aujourd’hui à l’heure de la mondialisation. Car la barbarie arrivée à  un certain degré est l’antinomie du marché. Le capital lui préfère des dictatures avec des Etats stables et forts, capables de tenir les peuples et d’établir un compromis avec le business.

Ne pas en rester à la seule protestation

Nous serons face à la guerre. Il faut nous y préparer, politiquement et pratiquement. La libération des populations, la destruction de la barbarie, le sauvetage des femmes sera l’explication première, celle du « monde libre » comme d’habitude. Mais qui dans ces pays se souciera que leur sort actuel est le résultat de plus d’un siècle de domination, de sordides découpages coloniaux, d’exaspération des divisions religieuses ou ethniques quand il s’agira d’entrevoir une éventuelle sortie de l’enfer. Bien sûr dans ces régions à l’histoire distordue par la domination, ce ne sont pas des interventions militaires extérieures qui peuvent rétablir le « vivre ensemble » et la démocratie. Mais qui s’en préoccupera là-bas quand il s’agira de simplement revivre, alors même qu’aucune autre solution politique et militaire endogène n’a été possible.

Nous ne pourrons pas nous satisfaire d’une explication portant uniquement sur la cupidité occidentale. Il faudra trouver notre place dans ce conflit qui ne soit pas une posture simplement dénonciatrice mais active, militante, indépendante. Pas simplement sous forme de protestations formelles ici, mais aux côtés directs des populations concernées, matériellement et politiquement. Les expériences réalisées au moment du conflit yougoslave pourraient-elles servir positivement ? Le contact direct avec des courants combattants, laïques et progressistes, serait-il envisageable ? Nous ne serons pas dans le camp des armées occidentales, mais la barbarie mystique (sans doute générée par deux siècles d’histoire) n’a rien à voir avec un quelconque anti-impérialisme. Notre détestation de ces « fous de Dieu » doit être totale et sans ambiguïté. Nous sommes donc dans l’obligation d’élaborer une « pratique » internationaliste et internationale, dont on ne peut douter aujourd’hui qu’elle est immensément difficile à définir et à mettre en pratique. Mais il le faudrait.

Claude Gabriel

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Mer 3 Sep - 10:01

Sur l'article de Claude Gabriel, il y a quand même des bémols à apporter, c'est la dissemblance des pays cités, leurs niveaux de développement très différents, les classes sociales très différentes suivant les pays.

L'observation de ces aspects en appelle d'autres, par exemple un aspect masqué souvent : c'est la connaissance dans les sociétés citées, des sociétés développées et du monde, le niveau de développement scolaire, etc.
Ce sont, pour les états à forts prolétariats urbains, avec dedans des prolétariats industriels importants, des populations informées, éduquées sur le monde.

Quand on cite la Libye, la Syrie, l'Irak, mais aussi l’Égypte, la Turquie, l'Algérie et le Maroc, ce sont bien de ces types de sociétés dont on parle.

S'abstraire des classes sociales en présence au prétexte que l'islamisme le plus réactionnaire effacerait tout, même les classes sociales en présence c'est se priver des clés non seulement contre l'islamisme rétrograde mais également contre les différends impérialismes.

L'ensemble de ces pays est différent, mais l'ensemble voit une phase de contre-révolution et d'agressivité des forces réactionnaires, quel qu’elles soient, qui avaient été largement débordées dans le cycle des soulèvements populaires. L'ensemble de ces pays est différent, mais voit partout de très gros prolétariats urbains et dedans de gros prolétariats industriels, avec de hauts niveaux d'instruction. L'ensemble de ces pays voit une difficulté des régimes à tenir leurs frontières, l'ensemble de ces pays sont parfaitement informés du monde et l'ensemble de ces pays a largement été éduqué sur les facettes de l'impérialisme.

Enfin, les troupes du type de DAECH sont certainement des ennemis terribles mais leurs actes de malveillance ont, si on peut parler de niveaux d'horreur, largement petits bras à côté d'un Assad et ses 150 000 morts, et la moitié d'un pays enfui sur les routes, ou l'intervention US en Irak et ses massacres effroyables et la disparition d'un million d'irakiens dans la tourmente.

On peut plus parler d'une offensive contre-révolutionnaire dans la région, offensive qui est marquée par le maintien d'Assad et ses massacres, les agressions de Daech contre la révolution syrienne et les populations d'Irak, le rétablissement de militaires au sommet politique du pouvoir en Égypte, l'agression sioniste contre Gaza, les offensives égyptiennes, algériennes avec l'appui des moyens français et US contre la Libye et à l'intérieur de la Libye, le grenouillage d'une partie des milices islamistes pour prendre le pouvoir, les rétablissements de la droite benaliste vers le pouvoir, le maintien des généraux algériens qui, pour l'instant, ont réussi à réprimer tout risque de soulèvement.


C'est une phase délicate mais qui ne doit pas faire oublier les prolétariats urbains à haut niveau de scolarisation toujours présentes et, si elles n'ont pas eu de conscience de classe suffisante, ont été artisanes des soulèvements, bien plus que toutes les autres classes sociales.

Il y a un autre aspect qui traverse ces sociétés développées à bien des égards, c'est qu'une partie des appareils d'état se sont disloqués, que la confiance dans les réponses autoritaires de régimes militaires avoisine zéro, comme la confiance dans les sociétés impérialistes.
La dislocation des états, les gens d'en bas qui ne veulent plus obéir, créent des situations complexes au regard du désastre des forces organisées du mouvement ouvrier et expliquent le champ libre aux groupes islamistes les plus durs et dangereux dans les états développés de ces sociétés.
Un autre aspect masqué , c'est l'écroulement et la désagrégation des frontières issues des partages coloniaux et impérialistes. Les nationalismes de chaque état, pour l'Irak et la Syrie (et maintenant la Libye, et probablement d'autres) se sont dissous et n'ont servi en rien, montrant en cela que les habitants de ces pays ne se sentaient plus beaucoup attachés à une nation spécifique . Daech nous a apporté cette compréhension là.

Cela implique que les organisations révolutionnaires à construire doivent aussi passer, dés que possible, par dessus la tête de frontières qui se sont désagrégées (pour l'instant) pour construire leurs politiques.

Les déclarations et rapprochements des révolutionnaires syriens, libanais, égyptiens et irakiens, sont très importants de ce point de vue, leurs capacités à des initiatives communes et à des actions en relation à la situation deviennent importantes, comme les questions de réponses politiques s'appuyant aussi également militairement, dans certains cas (Irak et Syrie), et sur le prolétariat urbain, la construction d'orgas de résistance de masse du mvt ouvrier.

Toute politique, venue de la gauche européenne, qui oublierait ces aspects et considérerait en creux les sociétés concernées comme des sociétés féodales, paysannes, arriérées socialement, à faibles niveaux d'instruction, taperait à côté de la plaque, et surtout serait une injure à la réalité et aux populations concernées. Et en rien une réponse à la phase de contre-révolution actuelle des états autour de la Méditerranée.
Dans tous ces états, aucun problème n'est réglé, politiquement, socialement, etc, au regard des forces productives existantes.
Il existe le potentiel pour une nouvelle poussée des forces productives contre les directions politiques du  capitalisme, les appareils d'état encore existants et les forces réactionnaires à direction petite bourgeoises des organisations djihadistes.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty L’« État islamique », une force réactionnaire

Message  Roseau Jeu 4 Sep - 21:41

http://www.npa2009.org/actualite/irak-syrie-l-etat-islamique-une-force-reactionnaire
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Sam 6 Sep - 10:05

Syrie-Irak. «Pour condamner de façon efficace l’État islamique, il faut qu’on comprenne ce dont il est l’expression»
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Sam 13 Sep - 6:17

Les USA peinent à construire la coalition anti-Daech pour appuyer leurs intervention militaire :

- Ils ne veulent ni de Assad (qui supplie pour en faire partie), ni de l'Iran...
- La Turquie n'est pas chaude (les kurdes et tout ça... hum)
- Le gouvernement irakien c'est ok forcément
- l'Arabie saoudite évidemment
- Du côté des petits états (mais féroces) Le Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Koweït, le Qatar, Oman
- Un gros redevenu fils prodigue, l'Egypte  
- Enfin la Jordanie et le Liban, prochaines cibles de l'EIIL.

Ca fait pas grand chose comme pays importants de la région, à part l’Égypte et l'Arabie Saoudite. Et pour les autres états proches (Turquie, Iran, ...) et plus loin, Maroc, Algérie, Tunisie, ..., ça ne se précipite pas.
Plus loin, la Russie n'y va pas, et on verra sur les états d'Europe...

Pour ce qui est de bombardements en Syrie même, la résistance syrienne n'est pas du tout enthousiasmée par les gesticulations américaines, comme le disent certains ici :


Alep est toujours sous le feu conjoint et l’encerclement partagé de Daech et de l'armée syrienne qui continue d'écraser par les airs les quartiers populaires de la ville.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Sam 13 Sep - 12:26

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Lun 15 Sep - 13:03

Pourquoi l’opération militaire contre EEIL n’atteindra pas ses objectifs affichés

http://atlasalternatif.over-blog.com/article-pourquoi-l-operation-ilitaire-contre-eeil-n-atteindra-pas-ses-objectifs-affiches-124564863.html


Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Obama attaque, Hollande fait du zèle

Message  Roseau Mer 17 Sep - 17:41

http://npa2009.org/actualite/irak-obama-attaque-hollande-fait-du-zele
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Copas Mer 17 Sep - 20:56

Etat islamique : l'Amérique est déjà sur une pente savonneuse
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Dinky Mer 17 Sep - 22:10

Non à l'intervention en Irak !

Lundi 15 septembre, les ministres des Affaires étrangères de 26 États, dont les États-Unis, la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne, se sont réunis à Paris. Il s'agissait pour eux de se coaliser contre l'État islamique, EI, qui sévit en Irak et en Syrie.
Si les actes de barbarie de EI sont avérés et même revendiqués, si l'extension du territoire qu'il contrôle montre sa force et sa dangerosité, dans une situation où l'État irakien apparaît dans toute sa décrépitude, les dirigeants occidentaux ont forcé le trait en parlant de menace mondiale. Les populations menacées et victimes de EI sont celles des zones que ces milices occupent. Et ce n'est pas le genre de situation qui émeut les dirigeants du monde occidental. Ils ont en effet laissé égorger bien des peuples et ont eux-mêmes une longue liste de crimes à leur actif. Alors, pourquoi cette fois-ci ?
Les deux promoteurs les plus actifs de cette nouvelle croisade sont Obama et Hollande. Ce sont pour l'instant les seuls qui aient effectivement engagé leur aviation. Leurs raisons sont claires : Obama a une élection à gagner ou à ne pas perdre ; Hollande n'a que sa collection de guerres coloniales pour redorer son blason. Et tous les deux doivent maintenir leur présence dans cette région qui regorge de pétrole.
S'ils ont reçu le soutien poli de leurs comparses occidentaux, ils semblent avoir du mal à entraîner leurs alliés de la région. Ces derniers, de la Turquie à l'Arabie saoudite, ont chacun leurs propres intérêts à défendre, leur lambeau particulier à arracher à l'Irak, leur propre obscure combinaison à mener, dans ce chaos qu'est devenu le Moyen-Orient.
Le Qatar est régulièrement soupçonné de financer des groupes islamistes, dont EI. C'est aussi un grand ami, investisseur et client de la France, ce qui explique sans doute sa présence à la conférence du 15 septembre sur « la paix et la sécurité en Irak ».
L'Arabie saoudite, quant à elle, nullement incommodée par l'obscurantisme fanatique et les décapitations publiques, est à la fois un fidèle allié des Américains, un excellent client de la France et, au travers peut-être de quelques intermédiaires, un bailleur de fonds d'EI, ne serait-ce que comme arme contre Bachar el-Assad.
De son côté, le dictateur syrien, présenté depuis deux ans comme l'ennemi à abattre par la diplomatie occidentale, est pourtant en passe de redevenir un allié... puisqu'il est confronté à EI.
Les bombardements occidentaux, suivis ou non de l'intervention de conseillers ou de troupes, apparaîtront pour ce qu'ils sont : la énième opération pour faire régner l'ordre impérialiste autour des champs de pétrole. Mais, de dictature en bombardements, d'occupation militaire en guerre civile, de terreur religieuse en exécutions publiques, cet ordre est un chemin de croix pour les peuples de la région. Et ce n'est pas l'impérialisme, principal responsable de cet état de fait, qui peut y mettre fin.

Paul GALOIS

Lutte Ouvrière 21 sept

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Communiqué NPA

Message  Roseau Jeu 18 Sep - 11:07

Conférence de Paris : les « pompiers pyromanes » engagés dans la troisième guerre d'Irak !

François Hollande et Laurent Fabius se sont félicités de rassembler 27 pays à Paris dans la « Conférence pour l'Irak » pour affirmer, mandatés par Obama, leur lutte contre le terrorisme et plus particulièrement contre Da’ech – l’Etat Islamique (EI) qui s’est imposé comme force militaire contrôlant un territoire à cheval sur la Syrie et l’Irak. Ce califat autoproclamé multiplie les atrocités qui provoquent à juste titre l’horreur.

Cependant on ne peut oublier dans cette situation la responsabilité totale des puissances mondiales ou régionales qui prétendent maintenant s’y opposer. La puissance états-unienne, en premier lieu, a dirigé les coalitions militaires en Irak en 1991 et 2003, pour imposer une occupation militaire. Par la division, la population irakienne a été privée de la maîtrise de ses luttes et de son destin, et la violence aveugle de la guerre et la torture généralisée ont été légitimées. Avec leurs alliés britanniques, français et autres puissances européennes, les Etats-Unis ont discrédité dans toute la région les principes de démocratie et de souveraineté nationale en défendant la politique ultra sioniste de l’Etat d’Israël. La Russie de Poutine, en écrasant la Tchétchénie depuis 20 ans, et en assistant depuis 3 ans le régime syrien dans tous ses crimes, a, comme l’Iran, poussé dans les bras des différents courants djihadistes de nombreux résistants. Quant aux monarchies du Golfe, elles ont financé largement les organisations les plus obscurantistes, à leur image. La responsabilité des régimes en place est écrasante : celle du régime de Bachar Al-Assad en Syrie bien sûr, mais aussi de Al-Maliki en Irak, qui par son sectarisme confessionnel a énormément facilité l’emprise actuelle de l’État islamique. Ensemble, ils ont abandonné le peuple syrien à ses bourreaux pendant trois ans, et les minorités chrétiennes et yézidis, pendant des semaines, à l’exode ou à l’extermination. Ce n’est que quand l’EI a menacé le cœur de la région kurde d’Irak d’une part, et Bagdad d’autre part, que la « coalition anti-terroriste » a commencé à se concrétiser.

Ce n'est pas par une nouvelle guerre impérialiste dans cette région dévastée que la situation des peuples s'améliorera en terme de justice et de démocratie. Le NPA exprime sa solidarité avec toutes les forces démocratiques en Syrie et en Irak ainsi qu’aux Kurdes qui résistent à cette terreur. Ce sont les forces locales qui se battent contre l'EI et le sectarisme confessionnel qu'il faudrait fournir en armes. Mais il n'en est pas question pour la coalition qui n'a d'autre but que de maintenir la domination des USA et de leurs alliés sur la région. En témoigne le maintien par l'Union européenne, les Etats-Unis et d'autres Etats occidentaux, de l'inscription du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) sur leurs listes d'organisations « terroristes », alors même que ce sont ses combattants, avec ceux d'autres forces de la gauche kurde, qui ont bloqué la progression mortifère des troupes de l'EI. Cette mesure doit être immédiatement levée. Et plutôt que d'engager une nouvelle intervention impérialiste, l'Union Européenne et la France doivent secourir les deux millions de personnes déplacées qui fuient les massacres et cherchent asile et protection, en leurs ouvrant leurs frontières. Le NPA revendique le retrait de toutes les troupes françaises de la région, en particulier des 900 soldats et des avions qui sont sur place.

Montreuil, le 16 septembre 2014
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Jeu 18 Sep - 17:25

Hollande vient de confirmer que la France interviendra en Irak.
(La base française aux Emirats arabes unis compte actuellement 6 avions Rafale et 900 hommes.
Les capacités seront renforcées dans l'optique des frappes en Irak)
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  gérard menvussa Jeu 18 Sep - 18:24

Hollande vient de confirmer que la France interviendra en Irak.
Il me semble qu'elle y est déja !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 64
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Roseau Jeu 18 Sep - 18:35

Plus précisément, il vient de préciser que des vols de reconnaissance ont commencé
et que les frappes auront lieu rapidement.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Irak - Page 4 Empty Re: Irak

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum