Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-15%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur Rowenta VU5640F0 TURBO SILENCE EXTREME
75.99 € 89.82 €
Voir le deal
-37%
Le deal à ne pas rater :
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
16.99 € 26.99 €
Voir le deal

Afghanistan

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Afghanistan Empty Afghanistan

Message  sylvestre le Ven 25 Juin - 10:27

"quoi qu'en pense le président américain, cette décision ajoute à
l'impression de fiasco qui se dégage, jour après jour, de cette
interminable guerre d'Afghanistan"


http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/06/24/en-afghanistan-une-demission-et-un-malaise_1377976_3232.html

En Afghanistan, une démission et un malaise


LE MONDE | 24.06.10 | 13h11

Afghanistan Barack
Obama avait sûrement de bonnes raisons pour prendre une décision aussi
lourde que celle qu'il a annoncée mercredi soir 23 juin : le limogeage
du commandant en chef des forces de l'OTAN en Afghanistan, le général
Stanley McChrystal. M. Obama a jugé que les remarques faites à la
presse par le général et son équipe rapprochée violaient un principe
constitutionnel fondamental : la prééminence du pouvoir civil sur les
militaires.Dans un reportage publié par le mensuel Rolling Stone,
le général et ses collaborateurs multiplient les remarques
désobligeantes sur l'ambassadeur américain à Kaboul, l'envoyé spécial
du département d'Etat pour l'Afghanistan et le Pakistan, le chef du
Conseil national de sécurité à la Maison Blanche, parmi quelques
autres. Le ton d'ensemble est celui d'un mépris ouvertement affiché
pour l'"échelon civil" dans la chaîne de commandement.Mais, quoi
qu'en pense le président américain, cette décision ajoute à
l'impression de fiasco qui se dégage, jour après jour, de cette
interminable guerre d'Afghanistan - déjà huit ans et demi de combats.
Avec Stanley McChrystal, c'est un homme-clé qui s'en va. En poste
depuis tout juste un an, il est l'auteur de la doctrine militaire
aujourd'hui appliquée en Afghanistan : amener des renforts (le "surge")
pour chasser l'insurrection islamiste talibane du sud du pays, puis
rester sur le terrain afin d'y garantir la sécurité et offrir un début
d'administration économique et sociale aux populations concernées.Cette
doctrine est unanimement soutenue par les alliés des Etats-Unis en
Afghanistan, longtemps mal à l'aise avec le "tout militaire" lourdement
appliqué par l'armée américaine. Elle est aussi approuvée par le chef
de l'Etat afghan, Hamid Karzaï, homme instable, au comportement
erratique et aux relations douteuses, mais avec lequel le général
McChrystal était l'un des rares à entretenir une relation de - relative
- confiance.Le moment où intervient cette démission n'est pas
non plus anodin. Alors que la doctrine McChrystal est testée dans la
région de Marjah, dans le Sud, le mois de juin s'est avéré le plus
meurtrier pour les quelque 142 000 soldats étrangers déployés en
Afghanistan : 79 morts en trois semaines. Et ce chiffre vient rappeler
l'immense difficulté et le peu de succès apparent de l'OTAN, depuis
2001, en cette terre d'Asie centrale où se sont brisées les précédentes
interventions extérieures.Stanley McChrystal sera remplacé par
un autre général américain, David Petraeus, commandant des forces
américaines en Irak et en Afghanistan.La situation qu'il va
trouver n'est pas rassurante. L'insurrection talibane ne paraît pas sur
le recul. L'opération Marjah-Kandahar, laboratoire de la guerre, ne
semble pas concluante. L'étrange M. Karzaï tarde à nouer un dialogue
politique avec les talibans. Aux Etats-Unis et en Europe, gouvernements
et opinions se lassent : ils veulent une stratégie de sortie et des
signes de succès. Ils n'ont pas tort.

Article paru dans l'édition du 25.06.10
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Lun 26 Juil - 19:25

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-07-26-Rapports-explosifs-sur-la-guerre

lundi 26 juillet 2010

Les révélations du site Wikileaks

Rapports explosifs sur la guerre en Afghanistan

Une masse considérable de fichiers confidentiels de l’armée américaine vient d’être dévoilée, lundi 26 juillet, par le site Internet Wikileaks.org. Ces documents relatent, événement après événement, le quotidien d’une guerre entamée en octobre 2001 et d’une occupation qui n’en finit pas. Fouiller l’ensemble des quelque 92 000 rapports d’incident divulgués constituera une tâche herculéenne, dans laquelle se sont déjà lancés les trois journaux ayant bénéficié d’une exclusivité de la part du site d’investigation : The Guardian, The New York Times et Der Spiegel. Ils offrent chacun sur leur site une première plongée dans ces 200 000 pages de « journaux de bord de guerre » (d’où le titre, War Logs), qui donnent de la guerre en Afghanistan une image dévastatrice aussi bien pour les talibans que pour les occupants occidentaux, Etats-Unis en tête. Parmi les 300 rapports sélectionnés dans cette masse par The Guardian, trois concernent les troupes françaises. Notamment ceci, qui n’avait jamais été rendu public : le 2 octobre 2008, à Tangi Kalai, à proximité de Kaboul, elles ont fait feu sur un bus s’approchant trop près d’un convoi militaire, blessant huit enfants. Interrogé, lors d’une conférence de presse organisée ce lundi à Londres, sur d’éventuels crimes de guerre dévoilés dans ces fichiers, Julian Assange, le porte-parole de Wikileaks, estimait que « la véritable histoire que racontent ces données, c’est que c’est la guerre, une chose après l’autre, des petits événements qui se succèdent, la mort d’enfants, les insurgés, les forces armées, les personnes blessées... c’est l’histoire de cette guerre depuis 2004 ». Sur la carte dessinée par les « data journalists » (journalistes de données) du Guardian à partir de ces rapports, on peine à distinguer une « ligne de front » ou de grands mouvements stratégiques (voir la carte des incidents). Ce sont, un peu partout dans le pays, des engins explosifs improvisés (IED) qui tuent des civils, des troupes de la coalition ou des militaires afghans (voir la carte des IED). Si, pour le président afghan Hamid Karzai, cette fuite ne nous apprend « rien qui ne soit déjà connu », Julian Assange est plus convaincant quand il affirme qu’une foule d’informations se nichent dans les données qu’il a collectées : « Regardez par exemple le ratio du nombre de tués par rapport aux blessés et aux prisonniers : cette guerre est extrêmement létale. » Le site pense ainsi pouvoir déjà mettre en évidence plusieurs éléments :
— sur l’implication du Pakistan dans les attaques contre les forces de la coalition ;
— sur le rôle qu’on prête encore, au sein de l’armée, à Oussama Ben Laden ;
— sur une présence clandestine des Iraniens ;
— sur les combats entre soldats afghans ;
— sur l’unité américaine TF-373, spécialisée dans la capture et l’assassinat de chefs talibans, et qui disposerait d’une liste de 2 000 noms ;
— sur le fait que les Etats-Unis ont caché au public l’usage de missiles sol-air par les talibans contre un hélicoptère Chinook ;
le tout avec force détails, d’incident en incident et de mission en mission. Quant au tableau des pertes humaines directes recensées par ces fichiers, qui couvrent six années de guerre (2004-2009), il est éloquent : Nombre de morts
Ennemis 15 506
Civils 4 232
Armée afgh. 3 819
OTAN 1 138

Philippe Rivière




http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20100726.FAP6041/afghanistan-52-civils-tues-par-une-frappe-de-l-otan-selon-hamid-karzai.html

[quote]Afghanistan: 52 civils tués par une frappe de l'OTAN, selon Hamid Karzaï



KABOUL (AP) — Le président afghan Hamid Karzaï a annoncé lundi qu'une frappe de l'OTAN avait causé la mort de 52 civils dans le sud du pays vendredi dernier.

Dans son communiqué, le président afghan condamne cette attaque, expliquant que les services de renseignements de son pays avaient déterminé que la roquette de l'Alliance atlantique était tombée sur le village de Regi, dans le district de Sangin, dans la province d'Helmand. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes.

Le porte-parole de l'OTAN, le colonel Wayne Shanks, a pour sa part déclaré que les premières informations ne confirmaient pas de pertes civiles ou une erreur de frappe de l'OTAN.

Des insurgés et des forces de l'OTAN se sont affrontés vendredi dernier dans une zone située à sept ou huit kilomètres de ce village. Des hélicoptères sont intervenus, tirant des roquettes pour soutenir les forces terrestres, mais rien n'indiquait que ce soit en lien avec la roquette tombée à Regi, a-t-il ajouté.

Une équipe a été envoyée dans la province d'Helmand lundi pour enquêter sur ces allégations, a-t-il précisé. AP

ljg/v375/pyr/v400
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Isildur le Lun 9 Aoû - 15:20

Au delà de notre opposition à la guerre, il faut quand même constater que ces talibans sont quand même d'authentiques crapules !!

Afghanistan Icon_eek

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/09/97001-20100809FILWWW00322-talibans-une-afghane-executee-en-public.php

Une Afghane, veuve et enceinte, a été fouettée avant d'être exécutée en public de trois balles à la tête par les talibans qui l'accusaient d'adultère a indiqué lundi à l'AFP la police locale.

Bibi Sanubar, 35 ans, a été retenue pendant trois jours par des talibans, a reçu 200 coups de fouet, puis exécutée en public dans un bastion taliban de la province de Badghis, dans l'ouest de l'Afghanistan, selon Ghulam Mohammad Sayeedi, le numéro 2 de la police provinciale. Les talibans accusaient la veuve d'adultère.

"Elle a été exécutée de trois balles dans la tête en public alors qu'elle était enceinte", a déclaré M. Sayeedi qui ne précise pas depuis quand elle était veuve.

La victime a été tuée par un commandant taliban local, Mohammad Yousuf. Son corps a ensuite été jeté dans un secteur contrôlé par les forces afghanes de sécurité.
Cette exécution rappelle les procès conduits sous le régime des talibans. Les scènes de lapidation de personnes coupables d'adultère aux yeux des talibans avaient émaillé les années 1996-2001.

Les talibans, qui prônent une application rigoriste de la loi islamique, coupaient mains et pieds aux Afghans reconnus coupables de vol.
Fin décembre 2009, six "espions" afghans avaient été décapités par des talibans dans l'Oruzgan, un fief des insurgés du sud de l'Afghanistan.

Les talibans qualifient d'"espions" à la solde des forces internationales les Afghans qui travaillent pour elles ou ceux qui ont des positions plus modérées que les leurs, y compris chez les rebelles.

Isildur

Messages : 31
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Jeu 12 Aoû - 16:19

http://www.rue89.com/2010/08/10/la-guerre-en-afghanistan-sert-elle-a-proteger-les-femmes-161674

La guerre en Afghanistan sert-elle à protéger les femmes ?


Une jeune femme au visage mutilé. La légende : « Ce qui arrivera si nous quittons l'Afghanistan ». La couverture de Time fait débat.

La couverture de Time

Une jeune fille brune, ravissante, un trou béant à la place du nez. Elle s'appelle Aisha, elle a 18 ans et a eu le nez et les oreilles tranchés par les talibans pour avoir osé quitter son mari et sa belle-famille qui la battaient. Cette couverture choc du magazine américain Time s'accompagnait la semaine dernière de cette affirmation : « Ce qui arrivera si nous quittons l'Afghanistan ».

Pour les talibans, l'Occident « massacre ses principes moraux »

Le débat, très vif, se poursuit cette semaine aux Etats-Unis entre partisans de l'image choc et contempteurs du chantage émotionnel. Il rappelle celui qui avait suivi la publication en 2001 d'une femme en burqa en couverture du magazine Elle. La photo n'était pas alors accompagnée d'une légende aussi politique que celle du magazine américain.

Time est accusé par plusieurs commentateurs d'exploiter les souffrances infligées aux femmes par les talibans pour justifier le maintien des troupes dans le pays. Dans un édito justifiant le choix de publier la photo d'Aisha, Richard Stengel, directeur de la publication de Time, écrit :

« La publication très médiatisée de documents classés par WikiLeaks a déjà intensifié le débat sur la guerre. Notre récit et cette photo obsédante de la photographe sud-africaine Jodi Bieber en couverture visent à contribuer à ce débat. Nous n'avons pas non plus réalisé ce reportage ou montré cette image pour soutenir la guerre menée par les Etats-Unis ou pour nous y opposer.

Nous le faisons pour éclairer ce qui se passe vraiment sur le terrain. […] Notre travail consiste à apporter un contexte et des perspectives sur l'un des problèmes les plus difficiles de la politique étrangère actuelle. Ce que vous voyez sur ces images et dans notre reportage est quelque chose que vous ne trouverez pas dans dans l'un des 91 000 documents [de WikiLeaks, ndlr]. »

Selon l'AFP, les talibans ont répondu au Time, accusant le magazine de faire de la propagande alors que la charia n'est selon eux que « paix et justice ». Ils déplorent la barbarie avec laquelle a été mutilée la jeune Aisha et exigent plus de déontologie de la part des journalistes :

« Nous demandons à Time et aux autres médias occidentaux de cesser de massacrer leurs propres principes moraux, essayant de détourner le peuple et de lui faire oublier la défaite politique et militaire que subit l'Occident.

Nous appelons aussi les médias afghans à cesser de relayer de tels mensonges islamophobes en les traduisant. Le journalisme est une tâche noble et importante, et ne doit donc pas être utilisé pour semer le mensonge et la corruption. »

« La CIA utilise la souffrance des femmes afghanes »

Soutenir la guerre en utilisant la cause de femmes, voilà qui est cynique, note Priyamvada Gopal, professeure à l'université de Cambridge, dans le Guardian britannique. Elle rappelle que cette technique a longtemps été dénoncée par les féministes et que la une de Time procède de ce même « cynisme ». Elle ajoute :

« Les documents de WikiLeaks révèlent que la CIA utilise la souffrance des femmes afghanes pour se rallier le soutien de l'opinion. »

C'est par le sarcasme que le blog Feminist Peace Network s'en prend à la bonne excuse des femmes en danger utilisée par les proguerre :

« On n'a rien réussi, on a détruit le pays, on s'est mis nous-mêmes en danger et on a perdu des vies mais ne soyons pas égoïstes au point de partir comme ça, non, en laissant ces pauvres et pitoyables Afghanes. »

La présence des Etats-Unis n'empêche pas ces mutilations

Au New York Times, c'est sans ironie que l'on souligne que les talibans ont tranché le nez et les oreilles de la jeune fille alors même que les Etats-Unis sont sur le territoire afghan :

« Même si le reportage de Time insiste sur le sort des femmes en Afghanistan, il est difficile de savoir si la présence continue des troupes américaines dans le pays contribuera à créer un avenir meilleur pour les femmes afghanes.

Le fait est que la jeune femme figurant sur la couverture de Time a été défigurée pendant que les troupes américaines étaient dans le pays. En parlant de tendre la main aux talibans dans le cadre de la réconciliation, les responsables américains et afghans font que les femmes afghanes, y compris Aisha, la jeune femme sur la couverture, se sentent de plus en plus vulnérables. »

Le 20 juillet dernier, à l'issue de la conférence de Kaboul, a été annoncé un « programme de réconciliation » du pouvoir afghan avec les talibans aux contours flous.

Renforcer la tendance modérée au sein des talibans

Asharq al-Awsat, un des quotidiens de référence du monde arabe, suggère que cette tentative est la seule voie pouvant mener à la paix.

Dans ce journal, Hamad al-Majid explique ainsi qu'en dépit de l'horreur survenue à cette jeune fille, Time cède au sensationnalisme. Le journaliste donne ainsi l'exemple (particulier) d'Yvonne Ridley, envoyée spéciale de la BBC en Afghanistan en 2001, gardée en otage deux ans et demi et convertie à l'islam à sa libération :

« Ce que le magazine Time accuse les talibans d'avoir fait à la jeune fille afghane est très probablement vrai, mais leur traitement admirable de la journaliste britannique est également vrai.

Ce n'est en aucune façon une contradiction. […] Le mouvement des talibans a été accepté par les traditionalistes, les militants et les technocrates, il attire à la fois les radicaux et les tolérants, les extrémistes et les modérés car en Afghanistan, les talibans n'ont pas de rivaux, ils sont la seule option pour la population. […]

Le rôle des pays islamiques qui ont une influence sur la scène afghane, comme l'Arabie saoudite et d'autres mouvements islamiques modérés, est de renforcer la tendance modérée au sein du mouvement taliban.

Les talibans sont devenus un élément difficile, mais ils sont seuls dans l'équation afghane, comme en témoignent les efforts récents des Etats-Unis pour courtiser l'organisation. »

Pour le quotidien Chicago Tribune, les rédacteurs de Time ont eu raison de publier cette photo, comme ils ont raison de prévenir sur les risques qu'encourt la population si les Etats-Unis et leurs alliés (dont la France) partent :

« Ce qu'il adviendra si nous laissons l'Afghanistan aux talibans ne fait aucun doute.

Rappelez-vous comment les talibans ont incendié des écoles de filles afin de les exclure de l'éducation.

Rappelez-vous comment les femmes aux ongles vernis étaient fouettées dans les rues. Combien d'hommes dont la barbe était trop courte risquaient la prison. Comment les citoyens pouvaient être emprisonnés pendant six mois pour avoir regardé des vidéos.

Rappelez-vous comment les femmes accusées d'adultère ont été lapidées à mort. »

De Steve McCurry à Aisha

La photo de Steve McCurry en couverture du National Geographic en juin 1985

La photo de Jodi Bieber est évidemment une référence à celle, célèbre, de Steve McCurry en couverture du National Geographic.

Sur Slate, Tom Scocca s'emporte contre sa « parodie grotesque » et contre l'aveuglement de Time. Il rappelle que depuis neuf ans, les Etats-Unis combattent les talibans sans résultats, la photo étant la preuve de cet échec :

« Une légende correcte et exacte serait : “Ce qui se passe encore, même si nous sommes en Afghanistan. […]

Près d'un siècle après les poètes de guerre britannique qui écrivaient sur la gloire de faire la guerre pour sauver le monde -puis s'en allaient mourir, laids et inutiles, dans les hôpitaux de guerre ou dans la boue-, Richard Stengel et le magazine Time s'accrochent à cette vieille vision poétique : aucun problème peut ne pas être résolu par les armes, les bombes et la volonté de combattre.

Si l'on se souciait davantage du sort des femmes afghanes, nous battrions les talibans. Tout ce que nous devons faire pour gagner en Afghanistan, c'est d'essayer encore plus fort.”

Quelle couverture si les Américains quittent l'Afghanistan ?

Sur le blog Tabsir consacré à l'islam et au Moyen-Orient, le professeur Daniel Varisco relève que ce ne sont pas les talibans en tant que gouvernement qui ont commandité la mutilation dont a été victime Aisha :

“Ce n'est pas un juge islamique, aucun savant coranique, aucun spécialiste des traditions qui ont donné l'ordre. C'est un commandant militaire rebelle en guerre contre l'occupation américaine et son propre gouvernement.

Ce crime s'est produit alors que les troupes américaines étaient présentes, il suggère donc que notre seule présence ne garantit pas nécessairement la sécurité pour les femmes afghanes dans des situations comme celle d'Aisha, surtout dans les zones contrôlées par les talibans.”

Et les civils tués en nombre croissant ? Les Américains amputés ? Pourquoi Time ne les met-il pas en une, interroge The Nation. Ne représentent-ils pas la réalité de la guerre, ce pour quoi les Etats-Unis doivent rester ? Le journal propose à ses lecteurs de jouer à ce qu'il se passerait si les Etats-Unis quittaient l'Afghanistan. Les premières couvertures (démagos) suggérées par la rédaction :

“Un soldat dans les bras de sa femme et ses deux enfants, un lycéen dans une classe high-tech etc.”

La jeune Aisha a répondu au New York Times qu'elle ignorait si son témoignage aiderait les autres femmes et que son souhait était de retrouver un nez. Elle a été recueillie par l'American Provincial Reconstruction Team d'Oruzgan et l'ONG Women for Afghan Women (WAW). Elle sera opérée à Los Angeles par un professeur de chirurgie réparatrice.

Illustrations : la couverture de Time ; la photo de Steve McCurry en couverture du National Geographic en juin 1985
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Ven 13 Aoû - 12:02

Un documentaire par un journaliste qui a réussi à s'"embedder" avec des combattants "talibans" (en fait des affidés de Gulbuddin Hekmatyar, un allié des talibans). Y a un côté un peu surprenant peut-être, mais au fond assez typique pour une guerilla c'est l'aspect "amateur" et relativement égalitaire : les commandants se font engueuler continuellement par les subordonnés, d'autant plus facilement que la logistique est très peu fiable.... Peu d'éléments permettant d'avoir une appréciation politique, à part que la population du village du coin a l'air de soutenir cette guerilla, quoi qu'assez passivement, en les nourrissant.

Résultats de recherche

  1. Behind Taliban Lines: Pt 1

    11 min - 24 févr. 2010 - Importé par x4167
    In Behind Taliban Lines, FRONTLINE provides a rare glimpse into the inner workings of the growing insurgency in Afghanistan ...
    youtube.com - Autres vidéos
  2. Behind Taliban Lines:Pt 2

    10 min - 24 févr. 2010 - Importé par x4167
    In Behind Taliban Lines, FRONTLINE provides a rare glimpse into the inner workings of the growing insurgency in Afghanistan ...
    youtube.com - Autres vidéos
  3. Behind Taliban Lines: Pt 3

    9 min - 24 févr. 2010 - Importé par x4167
    In Behind Taliban Lines, FRONTLINE provides a rare glimpse into the inner workings of the growing insurgency in Afghanistan ...
    youtube.com - Autres vidéos

    Behind Taliban Lines: Pt 4

    6 min - 24 févr. 2010 - Importé par x4167
    In Behind Taliban Lines, FRONTLINE provides a rare glimpse into the inner workings of the growing insurgency in Afghanistan ...
    youtube.com - Autres vidéos
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Mer 22 Sep - 14:13

http://www.humanite.fr/20_09_2010-les-%C2%AB-cartons-%C2%BB-des-gi-sur-des-civils-afghans-453895

Les « cartons » des GI sur des civils afghans

Des soldats américains, déployés en Afghanistan, sont accusés d’avoir tué « pour le sport » des civils et découpé leurs cadavres. Un scandale semblable à celui d’Abou Ghraib.

Des civils tués par jeu ; leurs cadavres mutilés ; des photos prises par les auteurs des meurtres exhibées comme trophées de guerre : l’horreur de la prison d’Abou Ghraib revisitée en Afghanistan. Telles sont les accusations portées contre cinq soldats américains de la cinquième brigade Stryker, de la 2e division d’infanterie, stationnés dans la province de Kandahar et qui viennent d’être inculpés de l’assassinat de trois civils afghans. L’affaire commence l’hiver dernier : le 15 janvier, plusieurs soldats ont ouvert le feu sur un civil afghan après qu’un des leurs a lancé une grenade. L’homme est décédé sur le coup, aucune attaque ne semblait justifier ce que l’on peut qualifier de meurtre de sang-froid. La scène s’est déroulée dans un village de La Mohammed Kalay, entre Kandahar et Kaboul. Cette attaque est le point de départ d’une série d’agressions mortelles injustifiées contre des civils de la région.

Le quotidien britannique The Guardian révélait jeudi l’ampleur du scandale, expliquant que ces soldats tuaient « pour le sport » et gardaient « des doigts comme trophée ». Dimanche le Washington Post, dénonçait à son tour qu’après avoir commis ces meurtres de sang-froid et sans raison, les GI ont démembré les cadavres et photographié les corps mutilés. Certains auraient même conservé des os et des crânes. Le Post met également en cause les supérieurs des militaires impliqués, qui auraient été alertés à plusieurs reprises par le père d’un des soldats accusés dans cette affaire sans intervenir.

Le reportage du Washington Post s’appuie sur des documents militaires et des interviews de personnes proches du dossier. Selon les documents cités, le sergent-chef Calvin Gibbs, ayant servi en Irak en 2004 et une première fois en Afghanistan de janvier 2006 à mai 2007, est à l’origine du projet criminel. Le militaire de 25 ans aurait commencé à parler de créer un « escadron de tueurs » en décembre 2009, en se vantant d’avoir réussi à transgresser les règles militaires en Irak sans se faire prendre.

Le Pentagone n’a pas commenté l’article du Post. Son enquête dans cette affaire a été déclenchée après qu’un soldat eut été sauvagement battu par des compagnons d’armes qui lui en voulaient d’avoir informé la hiérarchie militaire de la popularité du haschisch au sein de l’unité d’infanterie dévoyée. Arrêtés en juin dernier, les cinq soldats incriminés démentent les faits. S’ils sont jugés coupables, ils encourent la peine de mort ou la prison à vie. Les sept autres soldats accusés d’avoir caché leurs agissements seront eux jugés fin septembre.

Dominique Bari
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Roseau le Mar 11 Jan - 17:42

Arnold Fields, the head of the office charged with investigating corruption in the multibillion-dollar effort to rebuild Afghanistan has resigned, officials
said, following congressional demands that the White House replace him.

http://link.email.washingtonpost.com/r/C7I8XW/NSN9GE/LJX4R6/YKJ4ZK/GTOP7/PJ/h
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Mar 1 Mar - 15:56

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/27/97001-20110227FILWWW00112-l-otan-a-tue-65-enfants-dans-l-est-afghan.php

L'Otan a tué 65 civils dans l'est afghan

AFP
27/02/2011 | Mise à jour : 15:01
Réactions (52)
Soixante-cinq civils, dont une quarantaine d'enfants, ont été tués par les forces de l'Otan à la mi-février dans la province de Kunar, dans l'est de l'Afghanistan, selon un nouveau bilan fourni dimanche par une mission d'enquête mandatée par le président Hamid Karzaï. Au total, 21 garçons, 19 filles, 10 femmes et 15 hommes adultes ont péri dans la série d'opérations menée par les forces de l'Otan dans la province de Kunar, estime la mission citée par un communiqué de la présidence afghane.

Karzai a ordonné aux responsables gouvernementaux chargés de la sécurité d'évoquer ce problème avec les forces internationales, ajoutent ses services sans plus de détails. En réponse, le porte-parole de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf), le lieutenant colonel John Dorrian, s'est dit "profondément désolé" pour "les victimes civiles qui pourraient avoir résulté de cette opération". Mais il a contesté le bilan de la mission d'enquête, affirmant que seuls cinq à sept civils pourraient avoir été blessés. Les enquêtes sur cette affaire se poursuivaient, a-t-il ajouté.

Jeudi, la commission d'enquête avait annoncé que 62 civils avaient été tués dans ces opérations menées dans le district de Ghaziabad. Le 20 février, le président Karzaï, disant se baser sur des informations des services de renseignements afghans (NDS), avait affirmé que l'Isaf avait tué "environ 50 civils" lors de plusieurs jours d'opérations dans la Kunar. La force internationale, composée d'environ 132.000 soldats aux deux tiers américains, est régulièrement accusée par les autorités locales de tuer des civils lors de ses opérations aériennes ou au sol contre les insurgés, ce qu'elle reconnaît parfois après enquête.

La mort de ces civils nourrit le ressentiment de la population à l'égard des forces étrangères, plus de neuf ans après leur arrivée dans le pays. Les civils sont les premières victimes du conflit afghan. Au moins 2.400 ont péri en 2010 selon l'ONG afghane ARM (Afghan Rights Monitor) et 3.200 ont été blessés.

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Mer 1 Juin - 15:44

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/afghanistan-14-civils-tues-dans-une-frappe-de-l-otan-29-05-2011-1318380.php

Afghanistan. 14 civils tués dans une frappe de l'Otan

Quatorze civils ont été tués et six blessés dans une frappe aérienne de l'Otan dans la province méridionale afghane du Helmand, ont annoncé ce dimanche les autorités provinciales.

Des hélicoptères de la Force de l'Otan en Afghanistan (Isaf), intervenus samedi pour aider une base de l'Otan attaquée par des insurgés, ont touché deux habitations du district de Nawzad.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Roseau le Mar 28 Juin - 18:39


Afghanistan, la victoire des talibans
lundi 27 juin 2011, par Alain Gresh
http://blog.mondediplo.net/2011-06-27-Afghanistan-la-victoire-des-talibans
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Défaite assurée, par le Général Desportes

Message  Roseau le Sam 16 Juil - 21:00

http://sylvielasserre.blog.lemonde.fr/2011/07/16/guerre-en-afghanistan-le-general-desportes-ne-mache-pas-ses-mots/
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Trois civils afghans tués par un soldat français, Longuet exprime sa "tristesse"

Message  sylvestre le Jeu 28 Juil - 14:19

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/07/27/trois-civils-afghans-tues-par-un-soldat-francais-longuet-exprime-sa-tristesse_1553525_3216.html

Le ministre de la défense, Gérard Longuet, a exprimé sa "très grande tristesse" pour les trois civils afghans tués par un militaire français qui a ouvert le feu sur leur véhicule, mais a défendu ses soldats. "C'est une voiture qui a refusé de s'arrêter à un check-point, en dépit des sommations répétées, et qui a fait en effet l'objet d'un tir de protection comme c'est la règle", a déclaré le ministre français à Rome.

Trois civils afghans, un homme, une femme et un enfant sont morts et trois autres blessés à la suite de ces tirs. Le drame a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Kaboul, dans la province de la Kapisa.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Début de la fin ?

Message  Roseau le Ven 21 Oct - 23:16

http://blog.mondediplo.net/2011-10-20-Debut-de-la-fin-en-Afghanistan
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Lun 24 Oct - 11:15

L'Irak vire les soldats américains, Karzaï fait aussi son rebelle. Les guerres US des années 2000 n'ont décidément pas été des grands succès de leur point de vue !

http://www.20minutes.fr/ledirect/810802/kaboul-choisirait-camp-islamabad-cas-guerre-washington


Kaboul choisirait le camp d'Islamabad en cas de guerre avec Washington

Mis à jour le 22.10.11 à 19h39

L'Afghanistan soutiendrait le Pakistan en cas de conflit militaire entre les Etats-Unis et le Pakistan, a déclaré samedi le président afghan Hamid Karzai lors d'une interview à une chaîne de télévision pakistanaise. 

«Si jamais il y a une guerre entre le Pakistan et l'Amérique, l'Afghanistan serait aux côtés du Pakistan», a-t-il dit à Geo television. «Si le Pakistan est attaqué et si le peuple pakistanais a besoin de l'aide de l'Afghanistan, l'Afghanistan sera là avec vous», a-t-il ajouté.

Hillary Clinton est en Asie centrale

Ces déclarations contrastent avec les récentes tensions entre Kaboul et Islamabad, notamment au sujet des violences dans les zones frontalières tribales. L'Afghanistan avait en outre accusé le Pakistan d'être impliqué dans la mort de l'ancien président afghan Burhanuddin Rabbani, lors d'un attentat suicide le 20 septembre. 

Karzai a aussi affirmé que les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan, qui se sont envenimées avec la capture de Oussama ben Laden par un commando américain au Pakistan en mai, n'avaient pas d'impact sur sa relation avec Islamabad. La chaîne de télévision n'a pas précisé où avait eu lieu l'interview. 

Hillary Clinton, secrétaire d'Etat, vient d'effectuer une visite de deux jours à Islamabad après avoir été à Kaboul. Vendredi, elle a fait état d'une rencontre préliminaire entre les Etats-Unis et des représentants du réseau Haqqani, un groupe d'activistes accusés par Washington d'avoir mené une série d'attaques enAfghanistan. Cette annonce est intervenue peu de temps après une mise en garde sévère de la secrétaire d'Etat américaine aux activistes tant afghans que pakistanais en cas de refus de coopérer aux efforts visant à stabiliser l'Afghanistan et à y ramener la paix.

Avec Reuters
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Roseau le Lun 23 Jan - 18:54

Document : La haine des soldats afghans contre l’OTAN
Une étude de l’armée américaine met en évidence que la méfiance mutuelle, le mépris, confinant parfois à la haine, qui règnent en Afghanistan entre les forces locales et étrangères, sont l’une des principales raisons pour lesquelles les troupes afghanes retournent de plus en plus souvent leurs armes contre les soldats de l’OTAN.

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=3183
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  verié2 le Lun 23 Jan - 19:51

Dans l'affaire des 4 soldats français tués et 15 blessés par un soldat afghan, ce qui est extraordinaire, ce sont les pleurnicheries des politiciens et des médias. "Ils ont été assassinés, ils n'étaient pas en opération etc". Autrement dit, ce n'est pas la règle du jeu qui consisterait pour les Afghans à se laisser tuer par les drones et les hélicos sans jamais pouvoir atteindre des soldats français, américains ou anglais. Mais la guerre, ça tue des deux côtés...

Et pourtant, d'innombrables films nous montrent des résistants ou des soldats déguisés en Allemands pour s'introduire dans une Kommandantur et massacrer ses occupants. Mais les Afghans, eux, n'auraient pas le droit d'agir de la même façon. Le pire, c'est que plein de gens interviewés réagissent de la même façon : "Ils étaient là-bas pour aider les Afghans et on les tue..."

Bon, l'impérialisme français est en train de perdre une guerre coloniale de plus, même s'il ne joue que le rôle de supplétif...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Lun 26 Mar - 9:51

Afghanistan 551679_265720996845843_100002238343370_575033_774565445_n
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Roseau le Lun 11 Juin - 4:29

Communiqué du NPA. Sacrifiés aux intérêts des grandes puissances.
dimanche 10 juin 2012

Quatre soldats français des troupes d'occupation de l'Otan en Afghanistan ont été tués dans la province de la Kapisa, cinq autres blessés dans un attentat suicide revendiqué par les talibans. François Hollande a demandé à ce que « les Français se retrouvent rassemblés » alors que Jean-François Copé a dénoncé « cet acte de barbarie sans nom » pour saluer« l'engagement exemplaire et héroïque de tous nos soldats".L'un comme l'autre oublient que les 87 soldats français dont les vies ont été fauchées en Afghanistan depuis le début de la guerre ne sont pas morts pour la démocratie ou la paix, ils sont morts pour la défense des intérêts des grandes puissances, des groupes industriels et financiers qui veulent s'assurer le contrôle de la région. En 2001, Chirac et Jospin se sont trouvés d'accord pour engager l'armée française derrière les USA dans la guerreet l'occupation de l'Afghanistan. Cette politique militariste est un fiasco. Loin d'affaiblir les talibans, elle les renforce en suscitant la haine de toute la population soumise aux exactions quotidiennes des troupes de l'Otan. François Hollande a confirmé le retrait d'une partie des troupes françaises, 2000 militaires sur 3500 à partir de juillet. Mais c'est bien toutes les troupes qui doivent quitter l'Afghanistan et tout de suite. Il faut en finir avec cette sale guerre dont les principales victimes sont les femmes, les enfants, les hommes du peuple afghan.

Montreuil, le 10 juin 2012
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Dim 16 Sep - 18:56

http://www.arcinfo.ch/fr/monde/nouvelle-bavure-de-l-otan-en-afghanistan-8-femmes-tuees-8-blessees-577-1033640

16.09.2012, 15:16 - Monde
Actualisé le 16.09.12, 15:17
Nouvelle bavure de l'OTAN en Afghanistan: 8 femmes tuées, 8 blessées
AFGHANISTAN


Huit femmes ont été tuées et huit autres blessées samedi dans un bombardement nocturne de l'OTAN dans la province de Laghman, à l'est de Kaboul, a affirmé dimanche un responsable local.

Le gouverneur de Laghman a nommé une commission pour enquêter sur le décès de 8 femmes, suite à des bombardements de l'OTAN.

L'Isaf, la force armée de l'OTAN, contactée par l'AFP, a indiqué par le canal de l'un de ses porte-parole qu'elle "venait de prendre conscience" d'avoir causé la mort de "5 à 8 Afghans" lors d'un bombardement qui a anéanti un "grand nombre d'insurgés".

Le bombardement s'est produit avant l'aube près du village de Dilaram, dans le district reculé d'Alingar, selon plusieurs sources afghanes. Les femmes ramassaient du bois quand elles ont été fauchées par les bombes.

"Intentions hostiles"

Sarhadi Zwak, un porte-parole provincial, a dénoncé une opération militaire unilatérale non coordonnée par les forces afghanes, qui a "tué huit femmes et en a blessé huit autres".

Des dizaines d'hommes se sont rendus à Mihtarlam, la capitale provinciale, transportant les cadavres de certaines des victimes. Ils ont défilé devant le bureau du gouverneur aux cris de "Mort à l'Amérique, mort aux juifs".

Selon l'Isaf, le bombardement a été décidé après que "les intentions hostiles" de 45 insurgés eurent été "positivement identifiées".

Un grand nombre de ces rebelles ont été tué, a ajouté la force de l'OTAN.
Source: ATS
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  sylvestre le Lun 10 Déc - 14:37

Marie-Chantal en Afghanistan, ou le féminisme néocolonial selon "Elle"
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  verié2 le Lun 10 Déc - 14:55

sylvestre a écrit:Marie-Chantal en Afghanistan, ou le féminisme néocolonial selon "Elle"
Ca aide à comprendre pourquoi une Caroline Fourest, une Djavann ou une Fadela Amara (avant son passage chez Sarkozy) figurent parmi les égéries des "journalistes"(1)-petit(e)s bourgeois(es)-féministes-politiquement-correct(e)s de Elle.
___
1) Je mets "journalistes" entre de solides guillemets car, quoi qu'on pense de cette profession, des gens dont la principale fonction et la source de revenus consistent à vanter des fringues, des bijoux et des crèmes de beauté sont davantage des publicitaires que des journalistes...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Armée américaine accusée de torture par Karzai...

Message  Roseau le Lun 25 Fév - 0:34

Source: http://www.mediapart.fr/journal/international/240213/afghanistan-des-troupes-americaines-accusees-de-torture-karzai-demande-leur-retrait

Le président afghan Hamid Karzaï exige le retrait des forces spéciales américaines de la province instable du Wardak, les accusant d'avoir créé des « groupes armés illégaux » coupables d'actes de torture et de meurtres. La décision présidentielle a été prise à la suite d'une enquête réalisée après que des habitants du Wardak furent venus se plaindre à Kaboul, a précisé Aimal Faizi, le porte-parole du chef de l'État, lors d'une conférence de presse.

« Le président Karzaï a ordonné au ministre de la Défense de faire partir les forces spéciales américaines de la province du Wardak, à la frontière sud-ouest de Kaboul, dans les deux semaines à venir », a déclaré Aimal Faizi. « Les forces spéciales américaines et des groupes armés illégaux qu'elles ont créés génèrent de l'insécurité, de l'instabilité, et harcèlent les habitants » dans cette province, a-t-il poursuivi.

Ces groupes « torturent et tuent des gens », a affirmé un communiqué de la présidence. « Par exemple, neuf habitants de cette province ont été capturés durant une opération (…) et on ne sait plus rien d'eux. Un étudiant a également été pris chez lui. Deux jours plus tard, son corps égorgé a été retrouvé sous un pont », énumère ce texte. « Les Américains nient ces opérations et disent que leurs forces ne sont pas responsables », affirme le communiqué.

Les responsables de l’armée américaine n’ont pas encore officiellement réagi à ces accusations. « Nous ne ferons pas de commentaire jusqu'à ce que nous puissions parler de cette question avec des représentants de haut niveau du gouvernement afghan », a déclaré un porte-parole de l’armée. « Mais nous prenons ces allégations de mauvaise conduite au sérieux. Nous nous employons assidûment à déterminer les faits y étant liés », a répondu par écrit un porte-parole des forces américaines, interrogé par l'AFP.

Les relations entre Kaboul et Washington se tendent, à moins de deux années du retrait du pays de l'essentiel des troupes de l'Otan, que dirigent les États-Unis. Le président Karzaï se plaint régulièrement des bombardements américains sur son territoire lorsque ceux-ci frappent des civils.

Malgré onze années de présence et jusqu'à 130 000 soldats étrangers mobilisés, la coalition, qui soutient un fragile gouvernement afghan et a formé à marche forcée 352 000 soldats et policiers, n'a jamais pu mater les rebelles, encore très actifs lors d'opérations de guérilla. Nombre d'Afghans, peu convaincus par leurs forces de sécurité, craignent un nouvel embrasement du pays après 2014.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Afghanistan. La production d’héroïne a été multipl

Message  Resistance-politique le Ven 12 Avr - 0:21

Afghanistan Oncle-Sam-et-l-opium-d-Afghanistan


La production d’héroïne a été multipliée par quarante en Afghanistan depuis l’intervention de l’OTAN, en 2001. Ces chiffres alarmants ont été avancés par Viktor Ivanov, directeur du service fédéral russe de contrôle des narcotiques, dans son discours tenu à Vienne le 11 mars 2013 à l’occasion de la 56ème session de l’office de Nations-Unies contre la drogue et le crime. Une bonne occasion pour rappeler qu’un peu plus d’un million de personnes ont perdu ces dix dernières années la vie en raison de l’abus de stupéfiants.

Viktor Ivanov a avancé qu’un des principaux facteurs d’instabilité en Afghanistan était encore représenté par l’héroïne : « tout observateur impartial doit admettre la triste réalité que la communauté internationale n’a pas réussi à stopper la production d’héroïne en Afghanistan depuis l’arrivée des troupes de l’OTAN ». Au cours de la dernière décennie, la place de l’opium dans l’agriculture a fait un bond de 18%, passant de 131.000 hectares cultivés à 154.000. Au point de pouvoir dire sans se tromper que sa production est devenue centrale dans l’économie du pays.

Peu de temps avant l’intervention de l’OTAN, les talibans avaient pris des mesures d’interdiction de l’opium, le déclarant contraire aux lois islamiques, et avaient réussi à abaisser notablement le niveau de production. Mais la production redémarra de plus belle depuis l’occupation occidentale, et Kaboul couvre désormais 90 % du marché mondial de l’héroïne dont une grande partie se retrouve dans les rues des villes des États-Unis, de Russie et d’Europe.

Ivanov en a profité pour rappeler comment il tentait de convaincre la population locale qui doit souvent sa survie à la culture du pavot, et aussi comment il espérait couper le financement des talibans qui sont fréquemment en mesure de trouver des fonds provenant de la vente de l’opium à des marchés étrangers. Ce qui n’est pas une mince affaire quand on sait qu’environ 15 % du produit national afghan sont directement issus des exportations de drogue, dont le montant est estimé à quelque 2,4 milliards de dollars par an.

Les États-Unis et l’OTAN n’ont visiblement pas l’intention de faire table rase des champs d’opium, ce qui soulève de nombreux doutes car en Colombie, le gouvernement local et l’Oncle Sam ont détruit près de 150.000 hectares de coca en 2011. Une broutille à côté des 2.000 plans d’opium déracinés dans le même laps de temps.

Une raison à cela selon la chaîne d’information Russia Today : les banques internationales tireraient avantage de cette situation. La drogue serait ainsi devenue pour elles aussi importante que le pétrole ou le gaz naturel.

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-afghanistan-la-production-d-heroine-a-ete-multipliee-par-quarante-depuis-l-intervention-de-l-otan-117018735.html

Afghanistan Le-trafic-mondial-de-la-drogue
Resistance-politique
Resistance-politique

Messages : 113
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Lille

http://www.resistance-politique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Roseau le Ven 12 Avr - 0:45

Resistance-politique a écrit:
Les États-Unis et l’OTAN n’ont visiblement pas l’intention de faire table rase des champs d’opium, ce qui soulève de nombreux doutes car en Colombie, le gouvernement local et l’Oncle Sam ont détruit près de 150.000 hectares de coca en 2011. Une broutille à côté des 2.000 plans d’opium déracinés dans le même laps de temps.
Merci pour les contributions, voici un forumeur qui informe, pas un troll...
Question à Toussaint: en Colombie, on dit que la destruction vise les zones de guerilla, pas la drogue.
Vrai ou non ?

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Copas le Dim 26 Mai - 1:19

Le Pentagone a besoin de 79,4 milliards de dollars en Afghanistan pour 2014

Le budget attend l'autorisation du Congrès.

64,1 milliards de dollars seront consacrés aux opérations de maintenance et d'action
3 milliards dédiés au transport des matériels retirés du pays.
116 millions financeront la recherche et le développement en Afghanistan.
2,3 milliards de dollars seront dépensés par l'US Aid Force.

C’est 8 milliards de moins qu’en 2013 ce qui s’explique par la baisse du contingent US dans le pays. En 2013, les troupes US sont de 68 000 soldats. En septembre 2014, ils ne seront plus « que » 34 000.

Cher...
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Afghanistan Empty Re: Afghanistan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum