Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Pack : Manette Xbox sans fil Carbon Black + 3 Jeux ...
Voir le deal
69.99 €
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Page 22 sur 39 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 30 ... 39  Suivant

Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 20 Juil - 16:11

Delphine Batho. La ministre soutenait l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, mais maintenant ? 04/07

Ministre, Delphine Batho soutenait le projet d'aéroport et la future centrale au gaz de Landivisiau. Cet après-midi, l'ancienne ministre de l'Ecologie évincée aura l'occasion de s'expliquer sur ces deux projets particulièrement contestés dans l'Ouest.

Hostile à l'exploitation du gaz de schiste en France, Delphine Batho a en revanche donné son feu vert à la centrale au gaz de Landivisiau, dans le cadre du pacte électrique breton. Avec pour objectif de développer l'autonomie énergétique de la région qui, actuellement, ne produit que 8% de son électricité. Il y a un mois, 700 personnes manifestaient contre cette centrale, à l'appel notamment du collectif Gaspare, qui remet en cause son utilité (et voici leur scénario électrique alternatif breton).

Deuxième prise de position importante sur la Bretagne : le soutien de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. "Je pense que c'est une infrastructure dont nous aurons besoin", avait affirmé Delphine Batho, ce qui avait fait "tomber de l'armoire" le député vert Noël Mamère. De son côté, Dominique Voynet regrette que la ministre se soit "rebellée" aussi tardivement et qu'elle n'ait "rien dit sur Notre-Dame-des-Landes".

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  Roseau le Dim 21 Juil - 10:47

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 NDDL-affiche-3-4-aout_0
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Lun 22 Juil - 22:29

http://www.flickr.com/photos/nddl/9335892978/in/photostream

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mar 23 Juil - 21:46

Vers un no man’s land politique ? Baptiste Duclos 02/07

Jeudi 20 juin, les opposants au projet d’aéroport du Grand Ouest tenaient une conférence de presse au café Flesselles à Nantes. Au programme : lettre ouverte à François Hollande, procédures européennes contre la France, analyse des rapports émis par les différentes commissions… Autant d’exemples du manque de dialogue qui caractérise la concertation entre l’Etat français et ses administrés.

Ambiance détendue au café Flesselles, jeudi dernier. La conférence de presse organisée par le Cédpa (Collectif des élus doutant de la pertinence de l’aéroport) et l’Acipa (Association citoyenne intercommunale des Populations concernées par le projet d’aéroport) se déroulait à l’étage, dans la salle au billard. Petit café pour les uns, chocolat chaud pour les autres, on se tutoie, on rigole bien. En face des six ou sept journalistes présents pour l’occasion, quatre opposants : Bertrand Vrain (conseiller municipal à la ville de Nantes, Cédpa), Christophe Dougé (conseiller régional EELV, Cédpa), Françoise Verchère (conseillère général de Loire Atlantique, Cédpa) et Agnès Belaud (conseillère municipale de Vigneux-de-Bretagne, Acipa). Oui, ce sont tous des élus. « Je ne sais pas s’il faut encore se présenter », plaisante Françoise Verchère avant d’enchainer sur l’ordre du jour.

Du courrier…

Ce dernier a d’ailleurs des allures de déjà-vu. La désormais traditionnelle lettre ouverte à François Hollande a été envoyée le 13 juin dernier pour la 31ème fois consécutive, et il n’y a eu aucune réponse. Il faut le pardonner, car ce jeudi 13 juin l’agenda de M. Hollande était chargé. Réunion ministérielle le matin, suivie de nombreux entretiens avec l’élite de la nation : Jean-Jacques Urvoas (président de la commission des lois à l’Assemblée nationale), Frédéric Valletoux (président de la fédération hospitalière de France), Christiane Taubira (garde des sceaux), des responsables d’ONG et, cerise sur le gâteau, à 15 h, le cheikh Mohamed Bin Rached Al Maktoum, à la fois émir de Dubai, vice-président, premier ministre et ministre de la défense des Emirats Arabes Unis. Le vendredi, c’était déjeuner avec le premier ministre du Canada, Stephen Harper. Les lundis et mardis 17 et 18 juin, il avait G8 pour sauver les apparences dans un remake du village Potemkine made in Northern Ireland, avant de s’envoler pour le Qatar en fin de semaine. « Nous ne nous attendions pas à ce qu’il nous réponde », conclut Mme Verchère. Peu de chances, en effet.

.. Des piézomètres…

Cela dit, on aurait pu penser que la pose de piézomètres sur trois sites de la ZAD (pour Zone d’aménagement différée) était une forme de réponse aux sollicitations et exigences récurrentes mais polies des opposants du Cédpa et de l’Acipa. « En fait, les piézomètres arrangent très bien le gouvernement puisqu’il faut pouvoir assurer un suivi des nappes phréatiques lorsqu’on installe un aéroport. C’est donc une manière de poursuivre le dossier en faisant croire qu’il y a des discussions et des concessions de la part des autorités », dénoncent les associations. Décidément… Cette conférence de presse nous avait pourtant presque convaincus que les choses avançaient. Mais hélas, pas dans le sens du dialogue ou de la réconciliation, preuve en est une nouvelle fois avec cette méfiance de l’Etat à l’égard d’un rapport scientifique riche en mots-valises qu’il a lui-même demandé : « Ce texte est trop souvent passé sous la table par les politiques, alors qu’il a été établi par des experts indépendants et fait l’objet de nombreuses références dans le rapport rédigé par la commission du dialogue », indique Françoise Verchère. Ce rapport a conclu que l’état initial du terrain de la ZAD n’a pas été fait correctement. « Il aurait fallu faire un état des lieux d’au moins deux ans, c’est écrit noir sur blanc ».

.. Et des hommes

Dernière lueur d’espoir pour sortir du marasme informationnel : l’Europe ! Les opposants au projet d’aéroport du Grand Ouest avaient en effet adressé en décembre 2012 une pétition au Parlement européen, action qui avait aboutie à la mise en place d’une procédure précontentieuse contre la France. Mercredi 19 juin, la Commission européenne les a recontacté… pour les informer que le rendez-vous qu’ils sont censés avoir avec des parlementaires européens n’aura pas lieu avant septembre 2013. La faute à la France qui a répondu fin avril au Parlement européen sans faire mention des trois rapports établis sur le sujet (rapport agricole, scientifique et de la commission du dialogue), ce qui n’est pas satisfaisant selon Bruxelles. L’Etat français se retrouve donc avec une nouvelle série de 10 questions auxquelles il répondrait vraisemblablement début juillet. Il parait même que des élus européens viendront aux alentours d’octobre pour voir de leurs propres yeux la légendaire Notre-Dame-des-Landes et se faire ainsi leur propre idée. Sous réserve, bien entendu, que le béton de l’aéroport ne recouvre pas la moitié de la ZAD d’ici là.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mer 24 Juil - 17:07

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Affichetaraf1-NNDL-501-215x300

Concert de soutien aux opposants à NDDL le 20 juillet à Hudimesnil (50), ferme du Bois Landelle Entrée 5€


Soirée et concert :
18H00: ‘Le Grand Retournement’ (spectacle comique et poétique)
19H00: restauration bio
21H00: concert de soutien au opposants au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

ONCLE RUFF (chanson française)
TARAF TUKUR (musique des Balkans)

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Ven 26 Juil - 2:03

Du rififi à propos du documentaire sur Notre-Dame-des-Landes Stéphane Pajot 20/07

L’information que Presse Océan révélait (lundi 15 juillet) sur la non attribution d’une subvention par la région des Pays de Loire à un documentariste continue à faire des vagues. Une commission technique avait en effet émis un avis favorable pour le projet de film « Le Dernier continent » de Vincent Lapize à hauteur de 4000 euros. Problème, la seconde commission, des experts cette fois-ci et qui habituellement, valide ce que dit la première a dit niet. Motif : il s’agit d’un documentaire sur les zadistes de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et le producteur prend leur parti.

Après le premier coup de colère d’Olivier Deschanel (Union des démocrates indépendants) puis de Jean-Philippe Magnen (Europe Ecologie Les Verts), on vient d’apprendre que le président du comité d’experts cinéma, Daniel Ramponi, vient de démissionner de son poste. Daniel Ramponi, étant lui-même élu à Europe-Ecologie les Verts, avait tenté de trouver un terrain d’entente avec le président de région. Pas de remerciements au générique du futur documentaire mais un mot indiquant que le conseil régional ne cautionnait pas les propos du réalisateur. Refus catégorique. Du côté de la région, on indique que « chacun comprendra que le Conseil régional ne peut pas donner suite à cette demande de financement, quelle que soit la possible qualité artistique du film. Prétendre le contraire en se drapant derrière les principes de « liberté de création et d’expression » relève de la plus totale démagogie. Il serait totalement incompris, et probablement critiqué et moqué à juste titre, de voir figurer au générique d’un tel film la traditionnelle mention « avec le soutien du Conseil régional des Pays de la Loire. Et il n’échappera pas aux observateurs avisés du dossier que les élus qui dénoncent l’absence de validation de l’avis du comité technique, sont notoirement défavorables au projet d’aéroport ».

Garantir une équité

Aujourd’hui, Olivier Deschanel, conseiller régional UDI et membre de la commission culture, estime que « la démission de Daniel Ramponi comme Président du comité technique cinéma-audiovisuel démontre la justesse de notre réaction et renforce notre position qui recherche simplement la protection de l’oeuvre artistique. La question n’est pas contrairement à ce que l’on voudrait faire croire d’être pour ou contre l’aéroport de Notre Dame des Landes. Mais il s’agit de garantir à chaque projet cinématographique une équité de traitement par la Région fondée sur la qualité artistique, pas sur l’opinion d’élus vis à vis du sujet du film. C’est un principe élémentaire du respect de la liberté des auteurs précisé pourtant dans le règlement des aides régionales". Ironie de l’histoire, conclut Olivier Deschanel," le film “ le Dernier continent” de Vincent Lapize va bénéficier ainsi d’une publicité qu’ il n’ aurait pas eue sans cette discrimination dont il a fait l’ objet ".

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 27 Juil - 1:43


nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 27 Juil - 16:51

Appel à manifester des opposants à Notre-Dame- des-Landes 09/07

Un deuxième opposant (deux-sévrien) au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (au nord-ouest de Nantes, Loire-Atlantique) vient d'être convoqué par la gendarmerie depuis un dépôt de plainte de la société des autoroutes ASF.
En janvier dernier les membres du comité de soutien 79 aux opposants à l'aéroport conduisaient une action intitulée « Péage gratuit, pas de sous pour Vinci ». Au péage de Granzay-Gript sur l'A 10, au sud de Niort, durant une demi-heure, les opposants avaient fait passer gratuitement les automobilistes. ASF a donc porté plainte « pour entrave à la bonne circulation routière ». Les opposants estiment que « le puissant groupe Vinci sera le premier responsable de l'implantation de l'aéroport s'il se réalise ». « A l'heure du réchauffement climatique de la planète », le projet d'aéroport nantais appartient à ce qu'ils estiment appartenir aux « grands projets inutiles ».
Afin de soutenir l'une de ses membres convoquée chez les gendarmes, le comité de soutien aux opposants appelle à un rassemblement le jeudi 11 juillet à partir de 14 h 30 devant la gendarmerie de Coulonges-sur-l'Autize.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 28 Juil - 21:55

Un élu breton défend l'aéroport de Notre-Dame des Landes 18/07

Face au récent rapport Duron qui est loin de faire l'unanimité des élus locaux et renvoie nombre de projets d'infrastructures au delà de 2030, le président du conseil régional de Bretagne Pierrick Massiot n'a pas l'intention de baisser les bras.

"C’est un rapport, ce n’est pas la décision de l’Etat", a déclaré jeudi à l'AFP Pierrick Massiot lors d'un entretien à Tokyo où il dirige une délégation économique de Bretagne pour quatre jours au Japon.

Pour le représentant de la Bretagne, le plus important est que "premièrement nous poursuivons les études, deuxièmement nous lançons la concertation, le débat public après les municipales de 2014, parce que le Premier ministre a indiqué que tous les projets analysés par le rapport Duron auront la possibilité chaque 5 ans d’être réétudiés".

"Les études, poursuit-il, ne se sont d'ailleurs jamais interrompues à tel point que RFF (Réseau Ferré de France), qui avait poursuivi les études socio-économiques sur l'intérêt de la prolongation vers Brest et Quimper avait considéré qu’ils avaient minoré le TRI (taux de retour sur investissement) et ont envoyé un appendice, mais seulement 15 jours avant la publication du rapport. Brest et Quimper de ce point de vue représentent, par rapport à l'ensemble des candidats à des LGV, un TRI parmi les meilleurs". Et d'avertir: "Les Bretons ont de la mémoire: en 2003 un comité interministériel de l'aménagement du territoire sous le gouvernement Raffarin avait écarté la ligne Le Mans-Rennes au profit de Tours-Bordeaux. Nous n'avons jamais admis cette mise à l’écart et nous nous sommes bagarrés et avons obtenu le consensus de tous les Bretons sur l'intérêt de cette ligne et sur le financement. Nous avons été les premiers à présenter le financement qui permettait à l’Etat et RFF de valider les travaux. Cette ligne est actuellement en travaux et sera mise en service avant Tours-Bordeaux, alors qu’en 2003 elle ne devait même pas exister". Le président du conseil régional affirme qu'aujourd'hui les élus bretons vont "tenir exactement le même raisonnement pour Rennes-Brest et Rennes-Quimper avec la volonté que ce quart d’heure à gagner, pour mettre Brest et Quimper à 3 heures de Paris le soit de la façon la plus intelligente et économique possible". La région peut-elle encore compter sur le soutien de Jean-Yves Le Drian, prédécesseur de M. Massiot et actuel ministre de la défense? "Oui, affirme son successeur, il l’a fait savoir et nous utiliserons son réseau au niveau ministériel tant qu’il sera ministre".

Pierrick Massiot a par ailleurs soutenu fermement le projet de l'aéroport de Notre Dame des Landes dont, dit-il, "même nos partenaires japonais nous ont parlé". Cet aéroport "représente pour l’ouest et les pays de Loire une capacité de développement de l’accessibilité. Nous devons voir un peu plus loin que le bout de notre nez. Donc, malgré les oppositions légitimes, nous considérons que ce projet, qui a suivi depuis plus de dix ans la totalité des procédures obligatoires, doit maintenant exister. Nous continuons à appeler le gouvernement à décider le démarrage de cette opération que nous jugeons essentielle pour le développement économique de tout l’Ouest", a-t-il plaidé.

Durant quatre jours la délégation bretonne a rencontré des partenaires japonais, notamment dans le domaine des énergies marines renouvelables (institut de recherches Mitsubishi).

"La façade maritime bretonne est unique en France et nous avons développé au moins 4 énergies marines différentes: la marémotrice, la houlo-motrice, les hydroliennes et enfin l'éolien posé et flottant", explique M. Massiot. «Nous sommes en parallèle avec Fukushima (nord-est du Japon, où s'est rendue la délégation mercredi) où on va installer la première éolienne flottante fin juillet, et nous nous allons début 2014 implanter une éolienne flottante expérimentale au large de Groix », a-t-il poursuivi.

Lundi dernier, EDF Energies nouvelles a conclu un accord avec Mitsubishi pour construire quatre parcs éoliens d’une capacité totale de 72 mgw dans le nord de la France.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Lun 29 Juil - 16:54

Tarbes. « On continue le combat » 25/07

Vu d’ici, le problème du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes semble un peu lointain. Mais pas pour tout le monde puisque le collectif local reste très actif. «Nous avons participé aux grands rassemblements qui ont eu lieu là-bas, en novembre et en mai , rappelle Henri Lourdou (Europe Écologie-Les Verts), et nous y serons encore les 3 et 4 août, pour le grand rassemblement qui sera à la fois festif et militant.» En compagnie de Christian Zueras (NPA) et Marcel Cassagne (Attac, Parti de gauche), qui estiment que la contestation dépasse le simple cadre de cet aéroport. «La vraie question, c’est celle des grands projets inutiles, des terres nourricières, de la transition écologique et de l’aménagement du territoire et pour tout dire, d’une certaine façon de penser. C’est pour ça qu’il ne faut rien lâcher.» Un système de covoiturage est mis en place, on peut s’inscrire sur le site http://www.notredamedeslandes2013.org/notre-dame-des-landes-2013-organiser-la-mobilisation/petites-annonces-covoiturage/29-annonces-co-voiturage

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mar 30 Juil - 18:59

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Saint-hilaire-durable-437x600

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mer 31 Juil - 18:32

Un arrêté pour interdire le festival des zadistes 30/07

Notre-Dame-de-la-poudrière. Lundi, Jean-Paul Naud, maire (sans étiquette) de Notre-Dame-des-Landes, a décoché un arrêté interdisant le déroulement du « Zad’nard déchaîné », manifestation prévue à partir de vendredi sur le site dédié au projet de nouvel aéroport. Cet événement, orchestré par les zadistes - militants altermondialistes et anticapitalistes campant sur la zone - se veut le pendant alternatif du rassemblement organisé ce week-end par les opposants historiques. Festival qui verra défiler des artistes comme Sanseverino, Tryo ou Lo'Jo.

Selon Jean-Paul Naud, la manifestation est illégale, car elle « n’a fait l’objet d’aucune déclaration de la part des organisateurs ». L'élu indique que « les services communaux et la brigade de gendarmerie de Blain sont chargés de l’application » de cet arrêté. Même si on peine à croire que les autorités mobilisent des forces de l'ordres pour évacuer le site.

Scission

Des tensions se font également jour entre les opposants historiques et les zadistes, même si officiellement, chacun récuse cette analyse. Dominique Fresneau, porte-parole de l’Acipa - l’une des principales associations luttant contre le projet - déplore sans fard la concomitance des festivals: « C’est d’autant plus regrettable qu’on laisse toujours une place aux zadistes lors de notre grand rassemblement estival, et c’est évidemment le cas ce week-end ». Samedi, une tentative de médiation a tourné court.

Une partie des zadistes va donc faire scission. « C’est gênant pour nous comme pour eux, même si ce n’est pas le même public qui est visé, reprend Dominique Fresneau. Il y aura du gros son sur leur manif. Nous, c’est clair que l’on n’a pas pris l’option d’amener un festival techno sur place. Reste à espérer que les gens suivront la bonne signalétique pour ne pas être déçus. »

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 1 Aoû - 15:07

Notre-Dame-des-Landes : Maintenant, ça suffit ! Confédération Paysanne 31/07

31.07.2013 Ce week-end, des milliers de citoyens vont converger vers Notre-Dame-des-Landes pour exprimer une nouvelle fois leur opposition à ce projet d'aéroport, et leur soutien aux paysans et habitants de la zone. Ce rassemblement sera aussi l'expression d'un ras-le-bol. Le Président de la République et son gouvernement sont empêtrés dans un projet qui n'a pas de sens, et font trainer le statu quo sans avoir le courage de définitivement stopper cette mascarade.

Et pendant ce temps, la ZAD vit. Des projets voient le jour et s'installent, donnant un aperçu de ce que pourrait être Notre-Dame-des-Landes si l'on osait, enfin, abandonner cette idée ridicule. Partout en France d'ailleurs l'idée de l'alternative aux projets inutiles sur des terres agricoles essaime, contre un golf dans le Gard, un contournement routier à Avignon, une scierie industrielle dans le Morvan, et bien d'autres encore.

La Confédération paysanne appelle donc à rejoindre en nombre le rassemblement de ce week-end. Il est temps que nos dirigeants entendent et arrêtent de se cacher derrière leur petit doigt pour ne pas avoir à admettre que leur modèle n'est pas le bon. L'avenir à Notre-Dame-des-Landes, et ailleurs, c'est l'emploi paysan, l'environnement, la vie d'un territoire, plutôt que Vinci, son aéroport et son monde.

Agir pour l’Environnement – Les Amis de la Terre - Attac - Confédération paysanne – France Nature Environnement - Générations futures - Réseau Action Climat France - Union syndicale Solidaires

Notre Dame des Landes : enterrons définitivement le projet d'aéroport

Malgré un débat national sur la transition énergétique, des commissions de « dialogue », une commission censée évaluer le « bien fondé » des projets d’infrastructure, un plan d’investissement d’avenir présenté comme écolo-compatible, le projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes demeure, pour le gouvernement, une priorité.
A tel point qu’en plein débat national sur la transition énergétique, le préfet de Loire-Atlantique a évoqué l’hypothèse d’une reprise des travaux dès septembre. Les commissions passent mais le projet ne trépasse pas !
Et la mobilisation citoyenne est à la hauteur de l’entêtement du premier ministre. Les 3&4 août prochains, des milliers de citoyen-ne-s seront à
Notre-Dame des Landes pour contester ce projet d’aéroport ainsi que le bien-fondé des grands projets inutiles qui demeurent d’actualité.
Afin de stimuler une activité économiques atone, les décideurs usent et abusent des mêmes recettes appliqués depuis plus de 50 ans faisant ainsi fi des contraintes écologiques, climatiques, sanitaires et énergétiques.
La France n'a plus tant besoin de nouvelles infrastructures inutiles que de penser et d'organiser la transition écologique. Alors que la France devrait accueillir la Conférence onusienne sur le climat (COP 21) en 2015, les décideurs politiques optent parallèlement pour des grands projets climaticides et énergivores.
Associations et syndicats appellent les responsables politiques à sortir de la duplicité climatique. La transition écologique réclame cohérence, ténacité et ambition. Comme des milliers de citoyennes et citoyens mobilisé-e-s, nos associations et syndicats appellent à participer au grand rassemblement des 3&4 août prochain à Notre-Dame des Landes pour enterrer définitivement ce projet.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  Duzgun le Ven 2 Aoû - 16:51

Roseau a écrit:Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 NDDL-affiche-3-4-aout_0
J'y serai! Départ ce soir...

Y aura des camarades du fofo?
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Ven 2 Aoû - 19:01

J'y vais entre samedi midi et dimanche AM.

Festival interdit à NDDL: la préfecture aiguille… vers la manif' officielle 31/07

L’arrêté de Jean-Paul Naud, maire de Notre-Dame-des-Landes, interdisant le festival des zadistes - militants campant sur la zone du futur aéroport - devrait être piétiné ce week-end. Ainsi que l’a révélé Presse Océan dans son édition de ce merdredi, l’édile était prêt à recourir à la force publique pour empêcher la manifestation qu’il juge illégale, puisque n'ayant pas fait l'objet de déclaration de la part des organisateurs.

Sauf débordement, les gendarmes n’interviendront pas et la trêve estivale perdurera. Tel est l’état d’esprit de la préfecture qui rappelle qu’un seul événement est autorisé sur le site, à savoir : le festival de l’Acipa, association regroupant des opposants historiques à l’aéroport.

Pour le reste, pas question de jouer les gros bras. La préfecture se cantonne à un rôle d’aiguilleurs du ciel et note : « Pour des raisons de sécurité, il est recommandé au public d’être attentif à la localisation du rassemblement autorisé, qui se déroulera à la sortie nord-est du lieu-dit les Ardillères ».

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty WE militant et festif !

Message  Roseau le Sam 3 Aoû - 9:28

http://npa2009.org/node/38385
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mer 7 Aoû - 1:56

Plein succès de la mobilisation à Notre-Dame-des-Landes. ACIPA

Pari gagné pour les organisateurs du rassemblement Notre-Dame-des-Landes 2013. A 18h30 ce dimanche, et depuis hier matin, plus de 40 000 personnes en comptage cumulé ont foulé le terrain. Les festivaliers-militants continuent à affluer pour les concerts de la soirée (Cabazi, Lo’Jo, Sanseverino, Lo Cor de la Plana, Parabellum).

Toutes les personnes présentes, public, artistes et organisateurs affichent une très grande satisfaction devant le professionnalisme de l’organisation, portée par près de 800 bénévoles. Le contenu et la variété des forum-débats et de la programmation musicale ont fait l’unanimité. Leur simultanéité a permis au public d’alterner en permanence musique et information, d’apprécier l’esprit à la fois festif et militant de ce week-end, et son ambiance joyeuse et sereine.

Au cœur de l’été, la mobilisation ne faiblit pas, bien au contraire. Elle renforce notre conviction d’avoir les moyens d’arracher la victoire contre ce projet inutile, qui ne nous sera pas imposé.

Notre lutte continue, comme d’autres luttes avec lesquelles nous tissons des réseaux solides. Jusqu’à la victoire, ici et ailleurs ! On ne lâche rien !



Rencontres inter-comités lundi 5 et mardi 6 août


5 Août (Rencontre inter-comité Jour 1)

RDV 9h30 au châpiteau

I - Présentation Ordre du Jour : ODJ + Organisation des rencontres + Répartition des rôles (distribution de la parole, médiateurs, groupe « sérénité », etc …) / 20 mn

II- Etat des lieux : (à 10h)
- de la lutte et de la zad / 30 mn Présentation par les habitants de la Zad, l’Acipa, le réseau Copain 44...
- des comités / 1h
- de l’inter-comité / 30 mn

***13h15-15h : Repas

II - Discussion sur le rôle de l’Interco, sur ses Outils et ses Actions : (à 15h)

***16H30 Goûter

III - Perspectives de Lutte contre l’Aéroport et son monde :

1- Discussion sur le positionnement de l’inter-comité contre l’Aéroport et son monde / 30 mn (Vision synthétique et élargie des différents sujets de lutte, autour ET au delà de NDDL + intro aux ateliers et discussions du 6 Août) 2- Perspectives et stratégies de lutte contre l’aéroport NDDL (17H15) / 1h ***19H : Fin de la journée !


6 Août (Rencontre inter-comité Jour 2)

RDV à 10h au châpiteau. I - Temps « Organisation »

II - Temps « Ateliers » (à 12h, en 2 temps avec coupure repas) / En petits groupes

***13h00-15h00 - Repas

Reprise : Suite et fin des ateliers- 1h >> 30min - Retour en grand groupe et restitution des ateliers

***16h30-16h45 : Goûter

III - Temps « Réflexions » 1h30 - En petit groupe
- Luttes pour l’Autonomie Alimentaire, dans le mouvement Zad et ailleurs - Hier, Aujourd’hui et Demain ...
- La lutte à NDDL au regard des luttes historiques et des expériences alternatives concrètes (Projections qui peuvent en être tirées concernant l’avenir de la Zad)
- Comment faire face à la répression ? Quelle position de l’inter-comité et quels soutiens des comités locaux ?
- La Chat-teigne : Organisation, animation, accueil, rapport habitant-e-s et collectifs : Quel rôle doivent jouer - ou ne pas jouer - les comités locaux par rapport à la situation de la Chat-Teigne ?
- Autres propositions de réflexions

>> 30 mn - Retour en grand groupe et restitution collective

***19H00 - Fin de la journée et du W-E !

2 jours de suivi et comptes rendu suivront pour celles et ceux qui peuvent prendre le temps d’y participer.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mer 7 Aoû - 15:08

Retour de Notre Dame des Landes. Du soleil, du biniou et pas un seul mot en « isme » 05/08

De retour de NDDL où nous étions ce week end. Coups de soleil, sourires unitaires et comme un avant goût de victoire... Un encouragement à continuer. Mais bon sang, enterrons ce projet que l'année prochaine on puisse aller se baigner Wink
J'ai eu le plaisir de retrouver sur place compagnons de lutte et camarades du PG, venus de pas moins de 9 départements du grand Ouest et au-delà.
Cette année les copains tenaient un joli stand "verre de rage et vert de rouge" : une sandwicherie politique unitaire avec les autres organisations du Front de Gauche présentes, où l'on pouvait causer en mangeant des sandwichs nommés "buen vivir", "la tomme, pas l'atome" ou encore "veni, vidi, Vinci". Grand succès, une idée à garder. Et côté unité, s'y distribuait le tract unitaire signé cette année de GU, GA, PG, Alternatifs, FASE et PCF 56 et 85... On progresse Smile
Ma camarade du Bureau National Laurence Pache est brillamment intervenue avec Jef Pellissier des Alternatifs dans un atelier sur les transports et l'aménagement du territoire, vite squatté par le bon vieux débat sur jacobinisme et décentralisation... Et je suis intervenue quant à moi (voir en fin de billet) au nom de l'ensemble des organisations du FDG présentes sur la grande scène entre deux concerts le samedi soir, sur fond de tests de biniou et d'installation de scène. Rock'n roll.
Côté infos, sur NDDL la lutte n'est pas finie. Je n'en dirai pas trop ici mais plusieurs recours juridiques sont encore en cours... Des dates importantes à surveiller à la rentrée, la vigilance sera de mise sur place fin septembre - début octobre, on reste en veille. Prêts à se mobiliser.
Cette année le rassemblement a fait un sacré saut en terme de qualité et d'orga logistique. Impressionnant. Un lâcher de lampions illuminés dans le ciel étoilé samedi soir à pleurer de beauté...
De belles rencontres, avec la Parisienne Libérée notamment, venue chanter Le fol aéroport..., des retrouvailles et échanges d'infos avec les décroissants, Thomas Coutrot d'Attac, les copains de Bizi!, de Greenpeace suite à leur incursion sur le site de Tricastin, des Amis de la Terre, ou encore d'Utopia et bien sûr de l'Acipa, du COPAIN et du Cédpa.

On a évidemment causé austérité, retraites et Grand Marché Transatlantique, et j'ai pris des contacts intéressants sur ce dernier sujet en vue du débat que j'organise à la Fête de l'Huma. J'ai aussi pu échanger un peu sur place avec les camarades qui luttent contre le projet Erscia dans le Morvan et la méga-décharge à Nonant les Pins. A noter enfin, sur le front du combat écologique, que le rassemblement de samedi contre le pétrole de schiste sur le site de Jouarre dans le 77 a également réuni plusieurs centaines de personnes, en plein milieu de l'été et avec la gare fermée c'est pas mal du tout !
Voilà. Des vidéos ne devraient pas tarder, l'été le combat continue... Mais cette fois moi je pars en vacances Smile
Belle fin d'été, et rendez-vous au remue méninges !
***
Pour mon intervention au cœur du rassemblement de Notre Dame des Landes cette année, sur la grande scène entre deux concerts du samedi soir, j'ai décidé de faire court et sans un seul mot en « isme ». C'était notre quatrième été dans les champs de Notre Dame des Landes, on sait tous pourquoi on est là. Et puis c'est l'été.
Du coup, pour m'inspirer, j'ai relu tous mes billets et communiqués sur le combat depuis un an, depuis le rassemblement de juillet dernier. Et bon sang... Quelle année ! Alors je me suis dit que finalement ce serait pas mal de prendre le temps, avec le recul, de revenir sur quelques dates clés. Parce que franchement on n'a pas chômé.
Le 16 octobre d'abord. A 15 jours de la trêve hivernale, c'est expulsions et répression policière sur la ZAD, des averses de gaz et de matraques, les maisons détruites. Pour déloger 150 jeunes civils désarmés, ce gouvernement qui se dit de gauche envoie pas moins de 1200 CRS, gardes mobiles, gendarmes et policiers.
17 novembre, marche de soutien et de réoccupation. 40.000 jeunes, paysans, tracteurs, élus, clowns et militants. Tous unis. Cette fois les médias dominants ne peuvent pas faire autrement que d'en parler, et Notre Dame des Landes commence à ressembler à une sacrée épine dans le pied.
24 novembre. Jean-Marc Ayrault n'a visiblement toujours pas pris la mesure de ce qu'il se passe à Notre-Dame-des-Landes. La colère monte partout en France, des collectifs se créent. Un monde fou rassemblé à Nantes. Réprimés par des lances à eau, 6.000 manifestants crient « libérez la ZAD », « Ayrault t'es foutu, la vraie gauche est dans la rue » et appellent à sa démission. L'inénarrable Valls parle de "kyste", toujours élégant. Et un peu partout en France, de Marseille à Niort, les façades des locaux du PS se font tagger.
25 novembre. Après 40 jours de répression, Ayrault annonce le report de 6 mois des travaux de défrichement et lance une commission pour, comme il dit, appeler "à l'apaisement".
Apaisés, je ne sais pas, mais toujours motivés. Le collectif d'élus Cédpa saisit la justice européenne pour un recours en matière de loi sur l'eau. Le 8 décembre a lieu la 3e journée européenne contre les Grands Projets Inutiles et Imposés, en avril c'est "Sème ta ZAD", le 11 mai c'est une grande chaîne humaine sur la « Zone à Défendre ».
Entre-temps, le 9 avril, la commission du dialogue a remis ses conclusions. Elle met à mal les arguments des pro-aéroport : tous sont jugés disproportionnés ou problématiques. La commission préconise de reporter le projet, le premier ministre s'empresse de répliquer qu'il se fera quand même. Vinci se frotte les mains. E nous... Ben nous on lâche rien.
A chaque étape, à chaque acte de répression, à chaque confiscation, chaque déni, on a répondu mobilisation et démocratie.
Et il faut dire que le gouvernement nous a aidé... A sa manière, en tombant les masques. Volte-faces sur l'extraction des gaz et huiles de schiste, autorisation des 44 tonnes sur la route, forages off-shore, report de la fermeture de Fessenheim, parodie de débat public sur l'enfouissement des déchets à Bure, débat national sur la transition énergétique tronqué...
Jusqu'à la dernière perle de l'été... Encore du Ayrault tout craché. En visite en Malaisie cette semaine, il a déclaré : « La France n'est pas hostile à l'huile de palme ». L'huile de palme qui provoque déforestation et accaparement de terres vivrières, perte de biodiversité côté producteurs et obésité pour les consommateurs... Contrairement a ce que semble penser M. Hollande, ses Ministres devraient partir en vacances, vraiment. Tous, loin, et vite.
Ce gouvernement qui se dit socialiste et écologiste, n'est ni l'un, ni l'autre. Son programme c'est chasse aux Roms, cadeaux au patronat, risette aux lobbies et collusion d'intérêts, avec une seule boussole politique : l'austérité. Enfin, l'austérité... Quand ça les arrange. Parce qu'en attendant Notre Dame des Landes, c'est au bas mot 131 millions pour l’État.
Ça coûte cher, ça détruit, et en plus on ne nous demande pas notre avis. Tout ça pour faire plaisir à une petite oligarchie. Les Vinci, Veolia, Monsanto, Chevron ou Total... Mais on n'est pas au casino ici, et nos terres ne sont pas un terrain de Monopoly.
Ce qui se joue ici est tellement important, pour la démocratie et pour le climat, on n'a pas le droit de perdre ce combat. Alors on continue, jusqu'à l'enterrement total du projet. Et là, on fera la fête comme jamais. Les Camille, paysans, ZADistes, élus, clowns et activistes... Bravo pour la lutte ! Merci à vous.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Un succès populaire et militant !

Message  Roseau le Jeu 8 Aoû - 12:23

http://npa2009.org/node/38464
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Jeu 8 Aoû - 16:18

Notre Dame des Landes : 40 000 au rassemblement des 3 et 4 août

Avec 40 000 participant-e-s sur les deux jours, le rassemblement contre le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes a été une immense réussite.

Si les concerts, de grande qualité, qui se sont déroulés tout le week-end ont regroupé des dizaines de milliers de spectateurs, les différents débats ont également réuni des centaines de participant-e-s, faisant de ce rassemblement une véritable université citoyenne pour l'alternative et le changement. Soulignons aussi que l'organisation technique et politique de ces deux journées, avec près d'un millier de bénévoles, a été en tous points remarquable. C'est sans conteste le résultat de l'engagement commun des 70 associations, syndicats et partis politique membres de la coordination des opposants au projet d'aéroport.

Côté politique, le stand des organisations du Front de Gauche – Alternatifs, FASE, Gauche Anticapitaliste, Gauche Unitaire, Convergences et Alternative, Parti de Gauche et les fédérations du Morbihan et de Vendée du PCF - opposées au projet d'aéroport, alliant restauration rapide et de qualité* et présence politique a été pour beaucoup un point de ralliement.

Au sein de ce pôle unitaire, les Alternatifs - avec des délégations venues de tous les départements bretons mais aussi d'Ile de France, de Seine Maritime, d'Ardèche, d'Eure, d'Hérault, etc... , l'animation de trois forums et une participation active dans la plupart des forums – ont été très actifs.

Corinne Morel-Darleux, secrétaire national du Parti de Gauche, le samedi après-midi, et Jean-François Péllissier, conseiller régional Alternatifs d'Ile de France, ont été, sur la grande scène, les porte-parole des organisations du Front de Gauche.

A l'heure des premiers bilans, trois constats s'imposent :
- la mobilisation contre ce projet inutile et dispendieux est devenue une épine majeure dans le pied du Premier Ministre Ayrault et de son gouvernement, qui s'articule de plus en plus explicitement avec le rejet des politiques d'austérité conduites par le gouvernement,
- la réussite exceptionnelle de ces deux jours témoigne de l'unité de la résistance qui s'est forgée au fil des années. C'est un échec majeur pour ceux qui ne cessent de spéculer sur une fracture entre les opposants historiques et les ZADistes
- Les organisations du Front de Gauche opposées au projet d'aéroport sont devenues une composante décisive – et reconnue comme telle – de cette résistance.

* les bénéfices de cette restauration, plusieurs milliers d'euros, seront intégralement remis à l'ACIPA.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Ven 9 Aoû - 15:27

1ère version publique de mon bilan du WE dernier : remarques de forme en mp, débat sur le fond sur le forum...
Pour lire la dernière version mise à jour aller sur le FAR

Nico37 a écrit:Retour à la ZAD : le WE du 03 & 04 août 2013, une réussite politique en demi teinte ? 09/08 dernière mise à jour 10/08

J'ai fait un saut de 24h à la ZAD ou plus exactement au rassemblement Notre Dame Des Landes 2013 (1), je vous livre un compte rendu partiel et partial.
Le site comprenait 7 barnums et chapiteaux de taille variable pour 38 débats officiels (1) et des 10aines de stands associatifs, syndicaux (Union Syndicale Solidaires et Confédération Paysanne) et politiques représentant le panel des organisations opposantes au projet d'aéroport ainsi que des stands de restauration assumés pour partie par certaines organisations dont le Front de Gauche et Sud Rail, pour partie par l'ACIPA et collectifs de soutien. La question de l'affluence a été imposée par les médias comme pour chaque rassemblement politique (au sens large).

Confondre (in)volontairement quantité et qualité ?

La lecture des dépêches des agences de presse commencent toutes par une estimation, réalisée par... hélicoptère (2) (7) ! Ce qui exclut bien entendu les 7 barnums et chapiteaux qui pouvaient accueillir plus d'un millier de personnes. Quant à estimer le nombre de personnes (restreint il est vrai) qui pouvaient être sur les différents lieux de camping ou aller donner un coup de main à l'organisation comme nous avons été a minima des 10aines à le faire pour aider une organisation parfois chancellante mais bien présente... Au final 17.000 personnes selon la préfecture, 40.000 en cumulés selon les organisateurs et un chiffre de 50.000 personnes attendues inventé par certains " journalistes " ... L'organisation justement aurait été totalement prise en défaut (les campings sur place et l'hébergement commercial sur le canton étaient saturés) si jamais il y avait 300.000 personnes comme au Larzac en 2003 et une zone humide est autrement plus fragile qu'un plateau. De plus la ZAD ne doit nullement être au mieux une réserve pour les derniers des Mohicans et encore moins un zoo humain où des festivaliers iraient consommer de la contestation rouge et verte... L'entrée à prix libre ne permettait que de faire un comptage cumulé des présent-es qui étaient plus nombreux le dimanche que le samedi, probablement lié à la programmation musicale (3) qui semblait être a priori la première préoccupation de la (grande) majorité des présent-es (que les barnums et chapiteaux ne pouvaient pas - de toute façon - tout-es accueillir). Quant au ZADnard (4) au Lieu Dit Les Planchettes (sur la ZAD) , difficile de donner une estimation (1000 personnes dans la nuit de samedi à dimanche ?) vu les mouvements fréquents entre les deux festivals (les personnes bien informées ont ainsi pu voir Les Ramoneurs de Menhirs deux fois (5)) vu son éclatement en plusieurs lieux. Si l'entrée était évidemment libre, le prix libre était loin d'être la règle générale alors que les participant-es avaient sans aucun doute moins de " pouvoir d'achat " qu'une bonne partie des festivaliers NDDL 2013.
Les journalistes étaient soit peu présent-es ou alors très discrèt-es (ça serait une première !) ou encore uniquement avec les mandaté-es presse alors que le site immense (11 ha), la foule importante permettaient de faire du journalisme de terrain qu'ils/elles sont censé-es tant aimer... Ils/Elles sont donc logiquement passé-es à côté de la richesse des débats et projections (6) qui ont souvent bondé les barnums et chapiteaux au point qu'il était parfois impossible d'approcher du chapiteau et que certains débats ont refusé des 10aines de personnes. Les participant-es qui ont déjà fait circuler leurs impressions et les discussions que j'ai pu avoir ont souligné la richesse des échanges du fait que les participant-es venaient de toute la France et parfois d'Europe dans un climat toujours serein et animé car en dehors du chapiteau anticapitaliste (qui a réuni globalement que des anticapitalistes de toute horizon dont des ZADistes qui ont souvent co-animé les débats), il y avait un très fort mélange politique (EELV était bien présent, manquait le PCF44 (7) qui n'en démord(ra) jamais). Cela s'est matérialisé par une prise de notes fréquentes, des discussions nombreuses et systématiques à la sortie des barnums et chapiteaux, des échanges de documents en tout genre et de coordonnées. La bonne fréquentation des stands militants et en particulier des espaces librairies qui pratiquaient en général le moitié prix et le nombre important de textes bilan sur les listes et blogs, la projection de documentaires émouvants (Cool en licence CC en sont d'autres signes parmi tant d'autres. La pétition photo a remporté un franc succès (http://www.flickr.com/photos/nddl) tout comme les détournement d'images de Dessins Animés par le MOC.Le Barnum réservé aux (grands) enfants a été un succès tandis qu'à proximité Radio Klaxon continuait à squatter les ondes de Radio Traffic (107.7 FM) et proposait l'enregistrement de souvenirs des expulsions de l'automne et hiver dernier. Ainsi une simple immersion aurait permis à n'importe quel journaliste (9) même stagiaire pour rendre la qualité de ce WE dont la soirée de samedi a été illuminé brièvement par l'envol impressionnant de 100aines de lanternes - comme un appel à " prendre d'assaut le ciel " - qui ont rapidement pris la direction du centre bourg.

Organisation et réussite politique : un bien fragile équilibre !

Accueillir 40.000 personnes cumulées (10) en moins de 72h début août dans une zone très rurale n'avait rien d'évident et il est certain (confirmé en discutant avec des coordinateurs) que l'organisation matérielle a pris un temps et une énergie considérables pour un nombre réduit de militant-es locaux alors que les listes et le site (1) n'ont cessé de demander des inscriptions pour faire face (au départ 500 mais au total 800 personnes auraient participé à l'organisation). Si bien qu'il y a fallu plusieurs appels micro pour assurer notamment la circulation et l'orientation dans des conditions correctes. Quelques rapides discussions ont montré que quelques militant-es ACIPA étaient très réservé-es sur le ZADnard ce qui indique un relatif recul pour l'unité voire même la solidarité dans un contexte tendu (11). Pour autant notons la présence des ZADistes dans de nombreux débats (en dehors même du chapiteau anticapitaliste) et au savoureux stand restauration végétarienne à prix libre alimenté par l'opération " Sème ta ZAD " . La réussite matérielle a été assurée sans subvention grâce aussi au soutien des groupes (150 groupes avaient demandé à jouer) bien entendu qui n'avaient pas de stands merchandising si bien que NDDL 2013 avec son entrée à prix libre et sans fouille de sac avait une coloration alternative quand bien même les festivalier-es se sont parfois comporté-es en vulgaires consommateurs/trices. Et ce ne sont pas quelques brèves interventions politiques en interplateaux (12) qui ont suffit à assurer ni même relever le niveau politique.
Par ailleurs il eût été intéressant de continuer les chantiers des manifs précédentes compte tenu de la saison et de la présence très légère des forces de l'ordre (seules quelques voitures de gendarmerie circulaient autour de la ZAD, ses occupants étaient en tenue d'été) : ce n'est pas en plein hiver lors ou sous la menace d'une éventuelle intervention militaire qu'il sera le plus aisé de (re)construire. NDDL pourrait devenir un exemple parmi d'autres sur le grand Ouest dans l'écoconstruction, les énergies renouvellables hors réseau de distribution, l'autonomie alimentaire (13). Le nombre important de militant-es aurait aussi permis des actions sur Nantes histoire de gâcher ce plaisant mois d'août aux représentants de l'Etat et aux partisan-es de l'aéroport (14). Les infrastructure militantes nantaises auraient pu servir de relais vu que la qualité matérielle des débats à NDDL était parfois menacée par les concerts ou un hélicoptère blindé de journalistes survolant la zone à basse altitude ce qui aurait permis à quelques centaines de personnes au moins qui ne pouvaient se déplacer de porter à nouveau le fer au coeur de la métropole (14)(15). La réussite politique a posteriori de ce raseemblement 2013 est dans les mains de chaque collectif qui doit pouvoir s'appuyer sur ses militant-es et sympathisant-es présent-es lors de ce WE festif et militant et de la coordination des collectifs de soutien des 5 et 6 août d'autant que la lutte contre les " Grands Projets Inutiles Imposés " ne fait pas encore l'unanimité (16), il faut d'ailleurs s'interroger sur cette expression paradoxale : peut-il y avoir un projet inutile non imposé ou un projet imposé qui soit utile ?

Lutter contre AGO et son monde : le chapiteau anticapitaliste (17).

Si tou-tes les militantes qui luttent contre AGO et son monde n'étaient pas sous le chapiteau n°7, tout-es celles/ceux qui étaient sous ce grand chapiteau luttaient contre. D'ailleurs impossible de se tromper avec deux explicites banderoles bien connues des Nantais-es : " Aéroport, LGV, THT, TAV, Nucléaire / Société totalitaire " et " Ni juges ni prison / N'arrêteront nos rebellions " qui résument largement la teneur des débats tenus pendant ces deux jours. Débats sans tribune, lancés par une courte introduction (10' maxi) et animés exclusivement par des militant-es et où il y avait - lors des débats - une implicite double liste (priorité aux personnes n'ayant encore jamais ou peu parlé) ainsi qu'une limitation du temps de parole. L'assistance était probablement largement militante, les prises de paroles étaient le fait de militant-es très engagé-es qui n'en étaient par à leur première lutte (mais à l'occasion leur dernière comme l'indiquait un probable septuagénaire). La variété des débats a permis un fort renouvellement des participant-es dont une partie était de toute façon partiellement mobilisée par la tenue des tables militantes. Ce chapiteau interdit aux enregistrements journalistiques a donc favorisé la pratique de l'automedia (18) qui faisait écho aux tables de presse conséquentes (en particulier l'infokiosque : http://www.infokiosques.net) en face de l'entrée principale du chapiteau. Les débats ont été denses en particulier celui sur la répression lancinante (19) et il vaut mieux attendre les Comptes Rendus écrits et audios plutôt que prétendre rendre (forcément partialement et partiellement) compte de ces deux jours intenses. Notons que la coordination tenant ce chapiteau n°7 et l'espace librairie attenant a participé activement au chapiteau de la coordination des collectifs à travers deux débats essentiels : La métropolisation avec le CNCA pour l’exemple nantais et le collectif IDF de soutien pourParis métropole (barnum 4) & Quelle agriculture pour demain, de l’accaparement des terres par l’agrobusiness à la résistance sur le terrain (JP Tertrais, des membres de Sème ta Zad et du Copain 44).

Celles et ceux qui n'ont pu être présent-es pendant tout ou partie de ce WE retrouveront photos et vidéos sur http://www.notredamedeslandes2013.org (voir aussi les chaines You tube Emma nimals et François NICOLAS & http://www.flickr.com/photos/valkphotos/sets/72157634957380502 et http://www.presquilegazette.net/presquilegazette-net-pages/environnement/notre-dame-des-landes/reportages/festival-notre-dame-des-landes-3-4-aout-2013.html).

(1) http://www.notredamedeslandes2013.org & http://www.notredamedeslandes2013.org/pdf/Programme_final.pdf
(2) 4000 personnes samedi à 17h. Et certaines organisations d'y répondre : http://npa2009.org/node/38464 avec approximation...
(3) http://www.notredamedeslandes2013.org/notre-dame-des-landes-2013-programmation/concerts
(4) http://zad.nadir.org/spip.php?article1787 & http://www.presseocean.fr/actualite/festival-interdit-a-nddl-la-prefecture-aiguille-vers-la-manif-officielle-31-07-2013-70392
(5) 19h au ZADnard, 23h45 à NDDL 2013 : Laurent a fait l'unanimité dans un bref discours entre deux titres concernant l'indispensable solidarité entre les différents acteurs et différentes formes de lutte, La Parisienne Libérée y fait aussi fortement allusion à la fin de son titre phare Le fol aéroport de Notre Dame des Landes (téléchargeable sur http://www.laparisienneliberee.com/NDDL/le-fol-aeroport-de-NDDL.mp3)
(6) Ce qui leur aurait permis de faire le lien avec le grand rassemblement le même jour à Jouarre (77) contre les carburants non conventionnels à l'appel du Collectif du Pays Fertois « Non au pétrole de schiste, ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui ni demain » collectifdupaysfertois@laposte.net Cf Débat Chapiteau 2 samedi 3 : Les nouveaux conquistadors - pillages des ressources, extractivisme ici et ailleurs par les collectifs Non au pétrole et gaz de schiste et de houille.
(7) http://yannvince.typepad.com/weblog/2012/12/déclaration-des-élus-communistes-sur-laéroport-grand-ouest.html & http://www.seassau.com/article-aeroport-du-grand-ouest-un-projet-confirme-place-aux-ameliorations-et-au-chantier-116981878.html ; quant à la MJCF 44 http://44.jeunes-communistes.org et l'ADECR 44 http://adecr44.fr c'est silence radio !
(Cool En particulier Sans les Murs du Poitevin Vincent LAPIZE (42', 2012) qui a fait don d'une copie DVD au collectif NDDL Tours agglo. Ce documentaire est à l'origine d'une perte de subventions : http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-une-aide-a-un-film-sur-laeroport-de-notre-dame-des-landes-censuree-14-07-2013-69229
(9) http://www.reporterre.net/spip.php?article4568 ; voir aussi Débat Barnum 4 Samedi 3 : Médias et GPII par T Brulavoine (MOC) et A Sinaï et P. Thiesset (journalistes)
(10) http://communiques-acipa.blogspot.fr/2013/08/plein-succes-de-la-mobilisation-notre.html
(11) http://www.presseocean.fr/actualite/notre-dame-des-landes-un-militant-anti-aeroport-agresse-24-06-2013-67844 : les responsables de cette agression sont connus et dorment pourtant sur leurs deux oreilles...
(12) http://www.lespetitspoissontrouges.org/index.php?post/2013/08/01/A-Notre-Dame-des-landes--en-court-et-sans-un-seul-mot-en- http://www.alternatifs44.com/2013/08/cet-aeroport-ne-se-fera-pas-la-terre.html
(13) Création d'un mouvement des paysans sans terre http://www.reclaimthefields.org/fr/content/about & http://www.reporterre.net/spip.php?article521 & http://paysansansterre.noblogs.org
(14) L'ex fort mal nommée ACIPRAN ravalée en une dénomination crypto-commerciale Des Ailes Pour l'Ouest http://www.desailespourlouest.fr mais aussi Tri Yann http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Des-affiches-mensongeres-indiquent-la-venue-de-Tri-Yann-a-NDDL_40815-2216969------44109-aud_actu.Htm ou encore Jean-François Gendron, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint Nazaire...
(15) Cf Débat Chapiteau 1 Samedi 3 : Aéroport en logique métropolitaine par Y Lebahy et Débat Barnum 4 Dimanche 4 : Analyse et critique de la métropolisation (Nantes, Paris) par le CNCA et Collectif Ile de France
(16) http://www.fnaut.fr/actualite/communiques-de-presse/264-notre-dame-des-landes-non-a-l-amalgame-avec-d-autres-projets
(17) http://blogs.mediapart.fr/blog/jpd/160713/initiative-anticapitaliste-et-antiautoritaire-notre-dame-des-landes-3-4-aout-2013
(18) Don't hate the media, become the media (Eric Reed Boucher alias Jello Biaffra lors d'un discours pour le Parti Vert US) : slogan d'Indymedia ; voir aussi son 6ème album de Spoken word paru en 2000 sur son label Alternative Tentacles : Become the media (disque 3 titre 4).
(19) http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Anti-aeroport-le-procureur-requiert-un-mois-de-prison-avec-sursis_40771-2218426-pere-pdl_filDMA.Htm

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Sam 10 Aoû - 16:24

Pour lire la dernière version de Retour à la ZAD : le WE du 03 & 04 août 2013, une réussite politique en demi teinte ? mise à jour aller sur le FAR

Les paysans opposés au projet d'aéroport appellent à un rassemblement solidaire le mercredi 7 août à 12h00

Le mercredi 7 août, un paysan du Copain 44 est cité à comparaître devant le tribunal de Nantes, accusé d'entrave à la circulation publique pour avoir garé un tracteur devant la gendarmerie de Châteaubriant, lors d'une manifestation de soutien à un autre paysan retenu en garde à vue. Selon la loi, il encourt une peine de deux ans d’emprisonnement, 4.500 € d’amende ainsi qu’une suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus.

La mise en place du tracteur, emblème de notre lutte à Notre Dame des Landes et ailleurs, était un acte collectif, décidé par l'ensemble des manifestants, acte volontairement symbolique ; si nous avions voulu bloquer la gendarmerie, beaucoup d'autres tracteurs plus gros étaient prêts.

Nous dénonçons, une fois encore, la volonté du pouvoir politique en place de frapper durement un paysan ouvertement engagé. Les paysans et les militants en lutte contre ce projet n’ont que trop subi un acharnement judiciaire.

Ainsi, depuis octobre dernier, la violence de l'action policière et les contrôles incessants ont entraîné plus de 200 interpellations recensées, 46 procès dont 1/3 en comparution immédiate.

Les dizaines de milliers de citoyens qui s'opposent au transfert de l'aéroport proposent avant tout, comme nous le faisons, un autre projet de développement pour le territoire et notre société. Le passage en force du pouvoir en place les amène à s'engager sur le terrain. Doit-on tous les mettre en garde à vue ?

Les paysans opposés au projet d'aéroport appellent à un rassemblement solidaire Le mercredi 7 août à 12h00 devant le tribunal de Nantes (avec pique-nique)
- Pour exprimer notre totale solidarité avec notre copain Romain
- Pour refuser la judiciarisation de notre action syndicale et politique
- Pour dénoncer la volonté affichée de frapper les militants fortement engagés contre le projet
- Pour réclamer la relaxe de Romain et de tous les militants opposants aujourd’hui poursuivis, et l'amnistie des militants condamnés.

Le Copain 44
Le procureur requiert un mois de prison avec sursis 08/08

Environ 150 personnes se sont rassemblées en soutien à l’agriculteur jugé pour entrave à la circulation.

Le procureur a requis un mois de prison avec sursis contre l’agriculteur qui avait garé un tracteur devant la gendarmerie de Chateaubriant, lors d’une manifestation, au mois d’avril.

Le ministère public vise le délit d’entrave à la circulation.

« Un petit tracteur n’entrave pas la gendarmerie, c’est simplement le symbole de notre lutte », ont riposté les soutiens de l’ouvrier agricole mis en cause.

« C’est une infraction qui ne tient pas la route, a plaidé l’avocat pour demander la relaxe. Au pire, si on voulait poursuivre, on pouvait verbaliser un stationnement gênant. »

Décision le 18 septembre à 14 h.
Procès de Romain : le jugement sera rendu le 18 septembre prochain.

Gonflés à bloc après le rassemblement militant et festif particulièrement réussi de ce week-end (40 000 personnes), nous étions nombreux à nous retrouver devant le palais de justice de Nantes mercredi 7 août à partir de 12 heures.

La salle était trop petite... Romain y était convoqué pour 14 heures pour être jugé pour refus de donner ses empreintes digitales et obstruction aux forces de l’ordre (entrave à la circulation publique pour avoir garé un tracteur devant la gendarmerie de Châteaubriant).

19 affaires, très diverses (vols, vols avec effraction, agressions sexuelles...) devaient être jugées aujourd’hui. L’attente fut longue, l’affaire de Romain passant en fin d’après midi. Le procureur demande un mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve de 5 ans (plus question de suspension de permis de conduire…).

Le juge a auditionné les témoins (il faut savoir que le procureur, dans un premier temps, a demandé le report de l’affaire, puis a demandé à ce que les témoins ne soient pas entendus). Il rendra son jugement le 18 septembre.

Nous repartons plus sereins sur la peine encourue et surtout confiants en l'avenir... en route pour le retour!

Sylvie, paysanne à Notre Dame des Landes

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Dim 11 Aoû - 14:51

Notre-Dame-des-Landes : non à l'amalgame avec d'autres projets 01/08

Le projet de nouvel aéroport nantais est totalement contradictoire avec la « transition écologique et énergétique » préconisée par le gouvernement et doit être abandonné. Mais ce n’est pas le cas de tous les grands projets d’infrastructures de transport.

Un projet irrationnel

A l’occasion du rassemblement des opposants au projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes (NDDL), la FNAUT rappelle son opposition de longue date à ce projet bâti sur :
- des arguments fallacieux (« l’aéroport existant de Nantes-Atlantique est dangereux, il est saturé, on ne peut pas réduire ses nuisances sonores ; NDDL sera un aéroport HQE ») ;
- des rêveries (« NDDL ouvrira le Grand Ouest sur le monde, il sera desservi par une LGV Rennes-Nantes, il permettra d’enrayer l’étalement urbain »).

Non à l’amalgame avec d’autres projets

Les grands projets d’infrastructures de transport ne sont pas tous de même nature : ils doivent être examinés au cas par cas.
Les autoroutes, la LGV Poitiers-Limoges, le canal Seine-Nord sont, comme NDDL, inutiles, ruineux et nocifs pour l’environnement : ils doivent être éliminés sans regret.
Par contre certains projets de LGV et le projet Lyon-Turin sont pertinents, en complément de la rénovation du réseau ferré classique. Ils permettent de réduire les trafics aérien et routier et d’éviter ainsi de nouveaux aéroports (Toulouse) et de grands travaux routiers dans les Alpes.
Leur financement peut être assuré, comme en Suisse, par la fiscalité écologique (taxe poids lourds, taxation du kérosène et du diesel, taxes sur les sociétés autoroutières).
Pendant que leurs opposants diabolisaient les LGV, la commission Mobilité 21 a dédiabolisé la route, le gouvernement a adopté 8 projets autoroutiers et les élus poussent bien d’autres projets : il ne faut pas se tromper d’adversaire.

Contact presse : Jean Sivardière, président de la FNAUT, tél. 04 76 75 23 31

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Lun 12 Aoû - 13:37

Bonne nouvelle sur le front de l’aéroport ! 01/08

Le CGEDD (Conseil Général de l’Environnement et du Développement durable), siégeant en formation d’Autorité Environnementale, a rendu une décision le 29 juillet dernier au sujet du permis de construire de l’aérogare.

Bonne nouvelle sur le font de l'aéroport. Le Conseil Général de l’Environnement et du Développement durable (CGEDD), siégeant en formation d’Autorité Environnementale, a rendu une décision le 29 juillet dernier, au sujet du permis de construire de l’aérogare dans le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Paru sur le site du CGEDD le 05 août 2013, cet organisme (présidé par Philippe MARTIN, Ministre de l’Ecologie et du Développement durable !) considère :
- que les impacts et les mesures environnementales correspondant à l’aérogare n’ont pu être suffisamment appréciés !
- que l’étude d’impact de 2006 doit être actualisée, avec TOUTES les constructions retenues dans le projet, en raison de l’ancienneté de
l’étude d’impact existante et sur tous les points qui ont été précisés ou qui ont évolué depuis 2006 !

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/130729_Decision_Aeroports_Grand_Ouest_cle2b3d15.pdf

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  nico37 le Mar 13 Aoû - 15:16

Un aéroport justifié ou non ? VÉRONIQUE LEBLANC, CORRESPONDANTE EN FRANC 06/08

Les enjeux du déménagement sont aussi économiques.

Dans la confrontation des "antiaéroport à Notre-Dame-des-Landes" et des "pour l’aéroport du Grand Ouest", les propos des premiers, fers de lance de la défense d’un site, ont finalement laissé peu de place médiatique aux motivations des seconds qui se veulent promoteurs du développement d’une région.
Quels sont leurs arguments ? "La question de fond est celle de l’aménagement du territoire" , déclare notamment Alain Mustière, président d’un collectif créé en 2003 sous le nom d’Association citoyenne pour la réalisation d’un aéroport à Nantes, l’ACIPRAN, rebaptisée depuis peu "Des ailes pour l’Ouest".

Là encore, les mots et leur usage comptent car cette région de Loire Atlantique dont Nantes est la capitale représente une terre de confins bloquée par la façade maritime, très éloignée de "l’Europe riche du centre qu’on appelle ‘la banane bleue ’, poursuit Alain Mustière. Nous avons le choix entre devenir la porte d’entrée de l’Europe ou son cul-de-sac et ce sera la qualité de nos infrastructures qui en décidera" . Infrastructures maritimes, routières, ferroviaires mais aussi aériennes et c’est notamment là que le bât blesse avec les opposants à la nouvelle plate-forme aéroportuaire pour qui l’avion n’a plus guère d’avenir.

Un constat que ne confirment pas les projections à 2050 car, même si elles sont soumises aux impondérables inhérents à l’exercice, celles-ci annoncent une lourde tendance à la hausse reprise par la Commission européenne dans le cadre de ses travaux sur "Le ciel unique européen".

Selon toutes les parties prenantes du secteur, la demande mondiale devrait, en effet, doubler en moins de vingt ans. Cette perspective de croissance concerne au premier chef l’Asie du Sud-Est (5,7 %) mais touchera aussi l’Europe à hauteur de 4 % selon un rapport parlementaire français du 12 juin dernier, alors qu’Eurocontrol annonce de son côté une saturation des aéroports européens d’ici 2035.

En phase avec une demande croissante ?

Dans ce cadre, Nantes n’est pas en reste puisque l’actuel aéroport de Nantes Atlantique est passé de 1,9 million de passagers en 2000 à 3,6 millions en 2012; avec, pour cette même année, un chiffre de 47 921 mouvements ce qui correspond à une augmentation de 25 % en six ans, ces mouvements étant de plus en plus liés à des vols européens ou internationaux.

"Il ne s’agit pas de construire un nouvel aéroport mais une infrastructure en phase avec une demande toujours croissante" , déclare dès lors Eric Delobel, directeur projet de l’aéroport du Grand Ouest pour le groupe Vinci. Il promet la construction à Notre-Dame-des-Landes du "premier aéroport certifié Haute qualité environnementale", rappelle les enjeux de développement à l’International d’une région correspondant à une zone de chalandise de 8 millions d’habitants. "Ce qui représente la population de l’Autriche ou de l’Irlande" , souligne de son côté Alain Mustière…

Du côté des quelque 200 associations "contre", on évoque "une sous-utilisation des autres aéroports de la région" et l’on a saisi la commission des pétitions du Parlement européen au titre d’une violation de la Directive-cadre sur l’eau, de la directive sur l’eau et de celle sur les oiseaux. Pour l’heure, tous attendent les rapports des trois commissions pour la concertation et le dialogue mises en place par le gouvernement français. Leur copie est prévue pour septembre.

nico37

Messages : 7059
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44) - Page 22 Empty Re: Contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes (44)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 39 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23 ... 30 ... 39  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum