Bas les masques !

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 26 Mar - 16:14

barnum a écrit:Toute une politique réactionnaire, et ça n'est pas une farce !!!

Ah non la farce c'est toi !

Et le gros avantage avec toi c'est qu'on a pas à dire "bas les masques!".

Toi c'est visage découvert que tu nous les sors treize à la douzaine !

Shocked bounce Basketball cheers lol! lol!
avatar
Eninel

Messages : 664
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Lun 26 Mar - 18:47

Plutôt que tes blagues à deux balles, dis nous donc ce qui est faux dans ce que j'énumère, certes de façon synthétique, mais sans fard!!

Déclaration pourrie sur la SNCF, conservation de Macron au nom du danger FN, gauchissement des journées d'action bidon des bureaucraties syndicales, préparation d'une nouvelle unité de la gauche-front populaire avec Besancenot comme entremetteur.....Toute une politique réactionnaire!!

barnum

Messages : 476
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 26 Mar - 19:33

barnum a écrit:Plutôt que tes blagues à deux balles, dis nous donc ce qui est faux dans ce que j'énumère, certes de façon synthétique, mais sans fard!!

Déclaration pourrie sur la SNCF, conservation de Macron au nom du danger FN, gauchissement des journées d'action bidon des bureaucraties syndicales, préparation d'une nouvelle unité de la gauche-front populaire avec Besancenot comme entremetteur.....Toute une politique réactionnaire!!

1- A partir du moment où vous ne vous adressez pas aux directions syndicales, vos états d’âmes n'intéressent personne. Vous pouvez brailler "a bas le capitalisme" dans votre coin, ça ne gène personne Vous avez tout faux !

2- Ne pas voir la montée de l'extrême droite dans le monde, rien que cette myopie c'est déjà avoir tout faux. Maintenant faut-il utiliser Macron comme un bouclier ? Absolument pas, les marxistes ne disent pas ça. Ils disent qu'il faut des comités, un comité central, des conseils ouvriers et un Conseil ouvrier suprême ( soviets). Mais vous, un simple comité de mobilisation ! Et vous vous planquez sous le lit !

3- En réclamant des directions d’extrême gauche de dénoncer les directions syndicales, d'appeler les travailleurs à constituer leurs comités, nous ne gauchissons pas le mouvement,
avatar
Eninel

Messages : 664
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 26 Mar - 19:47

nous ne gauchissons pas le mouvement, nous ouvrons une perspective révolutionnaire, la seule perspective révolutionnaire acceptable.

4- Je te l'ai déjà écris, Besancenot n'est pas entrain de mettre en place un front populaire mais un front national. Un front populaire c'est 90% ouvrier et 10% bourgeois. Là nous avons 10% de PCF et NPA ouvrier, le reste bourgeois. Ce n'est pas un front populaire, c'est un front de bras cassés qui ne sont même pas capables d'articuler:

Retrait des Négos ! Négo du Retrait !

( ) vous ne le faites pas non plus !
avatar
Eninel

Messages : 664
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Lun 26 Mar - 20:23

Tu ne te rends même pas compte des conneries que tu racontes: à la fois la montée du fascisme et un conseil ouvrier suprême !!!! De la bouillie pour chats, de petits-bourgeois apeurés qui, quoiqu'ils en disent, protègent Macron pour ne pas avoir Le Pen (c'est la même politique dans les deux cas!) et s'endorment le soir au son du canon et des soviets !!! La solution viendra de la classe ouvrière et de la construction du parti révolutionnaire, jamais des bureaucraties syndicales que vous cherchez en permanence à stimuler, à gauchir.... Toute une orientation de capitulation!

barnum

Messages : 476
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 27 Mar - 11:58

barnum a écrit:à la fois la montée du fascisme et un conseil ouvrier suprême !!!!

Et oui camarade c'est exactement la période que nous traversons. Le pays et le monde en général peut aller très loin à gauche, comme il peut aller très loin à droite.

Il y eut des soviets en Russie en 1905, dans un régime autocrate, et derrière 12 ans de réaction noire !

La période est mouvante et électrique. Ce printemps s'ouvre avec une possibilité théorique de voir la France verser dans une révolution socialiste.

Le PS et le PCF laminé et proche de la mort clinique, la responsabilité politique et historique de ce que vont faire les directions qui se réclament du trotskysme est énorme.

Si ces directions épousent la politique de Lénine, en s'appuyant sur la jeunesse et le prolétariat, elles peuvent entraîner leurs petits groupes, et ensemble balayer toute la réaction, celle des débris du réformisme ouvrier, celui du populisme de gauche, des ayatollah libéraux de Macron comme des populistes de droite Wauquier, Lepen, Maréchal nous voilà.

Le seul obstacle c'est votre propre blocage au POID.

Revenez à la politique de l'OCI, la politique de Lambert et de Just, et vous faites tout sauter !

avatar
Eninel

Messages : 664
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 27 Mar - 12:28

Le fascisme ne pourrait l'emporter que sur la base d'une défaite irrémédiable de la classe ouvrière, on en est loin puisque ce qui est à l'ordre
du jour c'est l'ouverture d'une crise révolutionnaire et le combat pour un Gouvernement ouvrier, ce que fait le POID, mais qui, contrairement aux groupes issus de S.Just et au POI (depuis la mort de Lambert, avec Gauquelin et Gauthier), rejette leur adaptation aux appareils bourgeois et leur néo-pablisme, sans même parler du NPA et de LO: une même sous estimation de la classe ouvrière, de ses capacités, de son mouvement pratique, une même sous estimation du rôle contre-révolutionnaire des appareils et une capitulation permanente devant leurs initiatives qui toutes visent à la pérennité du système capitaliste.

barnum

Messages : 476
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mar 27 Mar - 15:36

barnum a écrit:Le fascisme ne pourrait l'emporter que sur la base d'une défaite irrémédiable de la classe ouvrière, on en est loin .

Puisses tu avoir raison !

Pourtant toutes les conditions d'une belle grosse défaite physique et politique du prolétariat sont réunies.

Enfin ouvre les yeux, et regarde ce que veut dire, dans la bouche de la CGT cheminot du moment, la phrase: " élever à la hauteur de l'attaque la mobilisation !".

Un mois que les hostilités sont lancées, et de leur part toujours pas une minute de grève au compteur.

Une inaction coupable, qui ne semble pas perturber plus que cela les directions PS Génerations-S FI PCF NPA LO POI POID, qui attendent sagement le 03, pour pousser les travailleurs à engager une grève corporatiste perlée, derrière des partenaires sociaux, à genoux devant le pouvoir, pour obtenir l'ouverture de vraies négociations, sans même demander le retrait de quoi que ce soit .

Le prolétariat va fatalement engagé le combat ce printemps, contre tous, je dis bien tous l'ancien monde !
avatar
Eninel

Messages : 664
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mar 27 Mar - 17:44

Le 22 mars 2018, les cheminots se sont massivement mobilisés
par la grève et les manifestations, montrant leur détermination
à contrer les attaques portées au service public et
à leur statut.
L’ampleur des cortèges, à Paris comme en province atteste de cette
détermination.
L’ampleur de la grève, avec 35,4% de grévistes annoncés par la
direction, sur tout le GPF à midi, sans compter les grévistes dont la
prise de service se fait à 14 heures ou 16 heures, atteste de cette
détermination.
Le pourcentage de grévistes dans les collèges « maîtrise » et « cadre »
(25% à l’ingénierie par exemple), ou encore le refus des cadres ayant
fait 59 minutes de grève de remplacer leurs agents sur le terrain, sont
encore d’autres éléments attestant de la volonté de l’ensemble des cheminots
à s’opposer au plan Macron-Spinetta.
Une seule exigence : le RETRAIT du plan Macron-Spinetta.
L’interfédérale (CGT-UNSA-SUD-CFDT) dénonce dans le communiqué
commun du 22 mars 2018, la concertation comme un moyen
pour le gouvernement de passer en force leur plan. Elle demande l’ouverture
de « vraies négociations ». Force ouvrière demande quant à elle
le retrait du plan du gouvernement.
Le préalable à une vraie négociation c’est le retrait du plan
Macron-Spinetta.
L’unité de l’ensemble des cheminots avec l’ensemble de leurs organisations
pour le retrait du plan Macron-Spinetta est le premier pas
pour reconquérir le statut pour tous les cheminots, pour arrêter la privatisation,
pour le retour à une entreprise publique unique et intégrée
sous monopole d’État.
Les cheminots du POID, en toutes circonstances, se fixent d’aider
les travailleurs avec leurs organisations et constatent, comme tous les
cheminots, que ce gouvernement, dans son refus de reculer, provoque
lui-même l’épreuve de force. Il ne laisse pas d’autre choix que la grève.
Ce qui est à l’ordre du jour c’est : la grève dans l’unité des
cheminots avec l’ensemble des fédérations pour imposer le
retrait du plan Macron-Spinetta.
Qu’est-ce que le POID ?
Le Parti Ouvrier Indépendant et Démocratique combat, en toutes
circonstances pour l’indépendance de la classe ouvrière, pour un
gouvernement ouvrier qui prendra les mesures d’urgences indispensables
de sauvegarde de la population et des services publics.
C’est par exemple : l’interdiction des privatisations et la renationalisation
des chemins de fer français sous monopole public d’État. Un tel
gouvernement ouvrier, pour ce faire n’hésitera pas à rompre avec l’Union
européenne et ses directives de privatisation, et n’hésitera pas à rompre avec
la Vème République et convoquera une Assemblée constituante souveraine.

barnum

Messages : 476
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 28 Mar - 11:33

barnum a écrit:

Les cheminots du POID, en toutes circonstances, se fixent d’aider
les travailleurs avec leurs organisations et constatent, comme tous les
cheminots, que ce gouvernement, dans son refus de reculer, provoque
lui-même l’épreuve de force. Il ne laisse pas d’autre choix que la grève.
Ce qui est à l’ordre du jour c’est : la grève dans l’unité des
cheminots avec l’ensemble des fédérations pour imposer le
retrait du plan Macron-Spinetta.
.

"...ce gouvernement, dans son refus de reculer, provoque lui-même l’épreuve de force. Il ne laisse pas d’autre choix que la grève..." nous disent nos camarades du POID. Mais de quelle gréve parle-t-il ? Ils nous disent qu'ils veulent nous aider, mais en quoi nous aident-ils en formulant ce type de paraphrases obscures et confuses ?

"...Ce qui est à l’ordre du jour c’est : la grève dans l’unité des
cheminots avec l’ensemble des fédérations ..."
clament-ils, mais rien, aucune critique sur les dirigeants de ces fédérations, honteux partenaires sociaux de la direction et du gouvernement, notables pères la défaite depuis tant d'années, que ce n'est pas sans une légitime hésitation, que nous nous rangeons derrière eux et leur grève usine à gaz.

Les camarades cheminots du POID ne seraient-ils pas mieux inspirés de dénoncer le comportement ambigu des Laurent Brun et Cie, tous encartés au PCF, bureaucratie syndicale corrompue tardant à rompre d'avec la direction de la SNCF et le gouvernement Macron-Philippe.

"...L’interfédérale (CGT-UNSA-SUD-CFDT) dénonce dans le communiqué
commun du 22 mars 2018, la concertation comme un moyen
pour le gouvernement de passer en force leur plan..."


Alors pourquoi participe-t-elle cette intersyndicale à la concertation ?

Les camarades du POID, sa direction,doivent dire:

Les cheminots du POID, en toutes circonstances, se fixent d’aider
les travailleurs avec leurs organisations et constatent, comme tous les
cheminots, que ce gouvernement, dans son refus de reculer, les directions syndicales dans leur refus de rompre, provoque une épreuve de force au désavantage des cheminots.
Les directions syndicales ne laisse d’autre choix que leur grève perlée qui risque très vite de montrer toute ses limites.

Ce qui est à l’ordre du jour c’est : la grève générale illimitée dans l’unité des
cheminots avec l’ensemble des fédérations pour imposer le retrait du plan Macron-Spinetta.

Les directions syndicales ne veulent pas de ce combat et de cette vraie mobilisation, c'est pourquoi le POID vous invite à constituer cheminots, avec des syndicalistes qui veulent se battre, vos Comités de mobilisation, et leur fédération, dans un Comité Central et National.
avatar
Eninel

Messages : 664
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Mer 28 Mar - 11:43

Effectivement, il aurait fallu ajouter que l'intersyndicale qui dit dénoncer la concertation doit donc immédiatement s'en retirer!

barnum

Messages : 476
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum