Bas les masques !

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Dim 18 Mar - 12:27

barnum a écrit: Je te parle de grève générale et de blocage du pays, de soulèvement populaire !!! Le contraire quoi de ce que proposent les bureaucraties syndicales, appareils bourgeois chevauchant les organisations ouvrières, au service exclusif de la bourgeoisie.

Oh ne t’inquiètes pas, nous le savons que tu nous parles à longueur de semaine de soulèvement, sans même tenir compte d'une petite et simple réalité, à savoir que la population française, le prolétariat en particulier, n'est pas particulièrement dans ce type d'état d'esprit insurrectionnel.

Dans les pays impérialistes, mais plus largement un peu partout dans le monde, la bourgeoisie arrive à maintenir sa domination de classe, en demandant aux banques centrales de tenir à bout de bras les banques, telles banques qui arrivent vaille que vaille à freiner la dégringolade du niveau de vie des masses par le crédit.

Il y a cette formule célèbre de Lénine : en haut ils ne peuvent plus, en bas on ne veut plus, pour déterminer une période révolutionnaire. Pour un pays comme la France par exemple, on pourrait dire qu'en haut ils peuvent encore faire illusion, en bas ça rame, mais bon on n'est pas majoritairement à la rue. Lénine dit aussi que pour qu'une période passe de pré-révolutionnaire à révolutionnaire, il faut l'apport subjectif du programme et du parti. Et là excuse moi, mais il serait fou de nier une crise idéologique profonde du communisme.

C'est dans ce contexte économique et idéologique que le prolétariat n'est pas, comme crétin que tu es, comme tu peux te l'imaginer, à l'offensive et dans l'attente de grands événements révolutionnaires, La grève générale par exemple, mais bien sur une position défensive et le dos au mur.

Il faut quand avoir une sacré myopie politique pour ne pas voir que les seuls secteurs où le prolétariat se met en branle, sont les secteurs où le prolétariat est attaqué. Que ce soit les cheminots ou la fonction publique ou les salariés de Carrefour, toujours le même scénario : En premier lieu une annonce fracassante de tel groupe capitaliste ou de tel gouvernement, remettant en cause l'équilibre existant, et seulement à ce moment des salariés disponibles pour lutter.

Il est alors facile pour les directions confédérales d'isoler ces salariés en lutte, et de les accompagner vers la porte de sortie, vers la défaite et la prostration. La besogne est d'autant plus aisée que jusqu'à tout dernièrement, elle pouvaient compter ces directions syndicales, sur la bienveillance tacite des directions des partis de gauche et d'extrême gauche.

J'observe que les choses semblent bouger au niveau des organisations d'extrême gauche. On peut lire des articles intéressants sur les site NPA et LO, et vous au POID vos édito sont de plus en plus percutants.

Il y a une lutte très intéressante qui se développe à l’intérieur des syndicats ouvriers ( la mise en minorité de Mailly ) et dans des partis comme LO et NPA ( les difficultés de la direction du NPA à son Congrès ). Plus significativement encore l'émergence d'une force syndicale à la base, et son regroupement dans un Front Social.

Conclusion. Il te faut bien comprendre une chose camarade Barnum. C'est en reconstruisant une avant garde trotskyste que nous allons pouvoir remettre les masses en branle, pas l'inverse.

Même dans cette période difficile, certes potentiellement encore pré-révolutionnaire, puisque le prolétariat n'est pas encore écrasé, il est parfaitement juste de s'adresser à un fragment du prolétariat sur le qui vive, comme les cheminots par exemple, et de leur parler de comités de grève, de coordination ou de comité central, de la grève générale limitée à un secteur d'activité, le transport par exemple, mais il ne faut pas s'illusionner pour autant.

Quand bien même nous réussirions dans les prochaines semaines à organiser en révolutionnaires les salariés du transport; quand bien même nous réussirions à faire reculer le gouvernement, nous ne sommes pas en 1968, cette victoire ne déboucherait pas obligatoirement sur la grève générale de l'ensemble du prolétariat, et de toute façon cette grève générale émergerait-elle (je n'y crois pas), elle viendrait se fracasser inexorablement sur la question du pouvoir.

La besogne la plus fondamentale, la plus urgente de notre temps, c'est de faire de toi un révolutionnaire, et avec toi construire un parti de type bolchevique. Comme tu le vois, il faut être un peu fou pour être un révolutionnaire aujourd'hui. I love you
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Dim 18 Mar - 13:53

"Lénine dit aussi que pour qu'une période passe de pré-révolutionnaire à révolutionnaire, il faut l'apport subjectif du programme et du parti".

Je ne sais pas si tu truques exprès les citations pour justifier ta politique d'adaptation aux luttes internes des appareils bourgeois et de protection de Macron au nom du danger fasciste,
mais jamais Lénine n'a dit cela ! La révolution prolétarienne a commencé en Russie en février1917 en l'absence pratiquement de tout parti révolutionnaire et c'est encore plus vrai pour le passage préalable
à une situation révolutionnaire, cf en 1936 (Trotsky dit même que la révolution a commencé!) ou en 1968.
Par contre, le parti révolutionnaire est indispensable pour la VICTOIRE de la révolution (cf octobre 17).

D'autre part, aujourd'hui en France, ce sont TOUS LES SECTEURS qui sont attaqués, d'où la question de la grève générale, du blocage du pays , et du Front unique pour chasser Macron.

Une fois de plus, tu démontres que tu es bien loin de construire "une avant-garde bolchevique" puisque tu es tout à fait à l'arrière-garde en t'en remettant aux décisions des appareils qui effectivement font tout pour éviter la grève générale et seul le combat pour le Front unique ouvrier à la base pourra l'imposer au sommet..... les milliers de grèves "locales" dans le pays montrent justement que le prolétariat est loin d'être sur la défensive, d'où les concertations tous azimuts, main dans la main avec Macron-Philippe, pour éviter la déferlante!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Dim 18 Mar - 16:05

barnum a écrit:"Lénine dit aussi que pour qu'une période passe de pré-révolutionnaire à révolutionnaire, il faut l'apport subjectif du programme et du parti".

Je ne sais pas si tu truques exprès les citations pour justifier ta politique d'adaptation aux luttes internes des appareils bourgeois et de protection de Macron au nom du danger fasciste,
mais jamais Lénine n'a dit cela !

Non seulement Lénine, mais l'ensemble des marxismes le disent à commencer par Marx.

Il y a les facteurs objectifs :

"La loi fondamentale de la révolution, confirmée par toutes les révolutions et notamment par les trois révolutions russes du XX° siècle, la voici : pour que la révolution ait lieu, il ne suffit pas que les masses exploitées et opprimées prennent conscience de l'impossibilité de vivre comme autrefois et réclament des changements. Pour que la révolution ait lieu, il faut que les exploiteurs ne puissent pas vivre et gouverner comme autrefois. C'est seulement lorsque "ceux d'en bas" ne veulent plus et que "ceux d'en haut" ne peuvent plus continuer de vivre à l'ancienne manière, c'est alors seulement que la révolution peut triompher." (Lénine Maladie infantile du communisme )


Il y a aussi le facteur subjectif :



L'existence de ces conditions objectives ne signifie bien sûr pas qu'elles soient suffisantes. Il n'existe pas de loi permettant de déduire des évolutions de l'infrastructure économique les événements historiques dans leur immense complexité. En premier lieu, la conscience de classe des travailleurs est absolument nécessaire. Or celle-ci est sans cesse en compétition avec l'aliénation de l'idéologie bourgeoise, et connaît des hauts et des bas. De plus, en plus de cette conscience, il est nécessaire que les militants socialistes parviennent à proposer un parti révolutionnaire s'appuyant sur le marxisme.

« Sans théorie révolutionnaire, pas de mouvement révolutionnaire. » dit Lénine

Sans organisation politique révolutionnaire de la classe ouvrière, absolument rien ne garantit inéluctabilité du socialisme :

« Il n'y a pas de situation absolument sans issue [pour le capitalisme]. » (Lénine)

Lorsque Trotsky écrit le Programme de transition en 1938, il pense que toutes les conditions objectives sont réunies pour la révolution, et également toutes les conditions subjectives , sauf la direction de ces partis qui n'est pas révolutionnaire. D'où sa célèbre formule :

« La crise historique de l'humanité se réduit à la crise de la direction révolutionnaire. »



Pour Lénine, il est hors de doute que la révolution est impossible sans une situation révolutionnaire, mais toute situation révolutionnaire n'aboutit pas à la révolution...

« La révolution ne surgit pas de toute situation révolutionnaire, mais seulement dans le cas où, à tous les changements objectifs..., vient s'ajouter un changement subjectif, à savoir : la capacité, en ce qui concerne la classe révolutionnaire, de mener des actions révolutionnaires de masse assez vigoureuses pour briser... l'Ancien Régime, qui ne « tombera » jamais, même à l'époque des crises, si on ne le fait choir."

Telle est la conception marxiste de la révolution de Marx Engels Lénine Trotsky.

Et cet apport subjectif fondamental, le parti (même embryonnaire), ta direction du POID s'érige en un obstacle à sa construction.

avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Dim 18 Mar - 17:26

« La révolution ne surgit pas de toute situation révolutionnaire, mais seulement dans le cas où, à tous les changements objectifs..., vient s'ajouter un changement subjectif, à savoir : la capacité, en ce qui concerne la classe révolutionnaire, de mener des actions révolutionnaires de masse assez vigoureuses pour briser... l'Ancien Régime, qui ne « tombera » jamais, même à l'époque des crises, si on ne le fait choir."

Telle est la conception marxiste de la révolution de Marx Engels Lénine Trotsky.


Tu nous confirmes une fois de plus ta faiblesse théorique en confondant "classe révolutionnaire" qui est le prolétariat et "parti révolutionnaire"!!

Les événements ont d'ailleurs tranché : la révolution n'a pas eu besoin d'un parti révolutionnaire pour se déclencher en Russie en février 17, en Allemagne en 1918, en France en 1936, etc....
Par contre il a fallu des "actions révolutionnaires de masse assez vigoureuses"..... Pour un marxiste, un bolchevik, un trotskyste, c'est effectivement très clair! (cf aussi en 1968 avec la situation révolutionnaire, en l'absence d'un parti révolutionnaire.... et bientôt de nouveau en France! D'où l'obligation pour le POID de construire le parti révolutionnaire, non pas pour que la révolution éclate mais pour qu'elle triomphe, comme les bolcheviks en octobre17

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 19 Mar - 12:31

Les événements ont d'ailleurs tranché : la révolution n'a pas eu besoin d'un parti révolutionnaire pour se déclencher en Russie en février 17, en Allemagne en 1918, en France en 1936, etc.... a écrit:

Qu'est ce que tu veux que je te dise, sinon que tu confonds tout, et que pendant que tu ergotes sur des conneries et des peccadilles pseudo-théoriques, pendant ce temps, tu ne fais pas pression sur ta direction au POID, pour qu'enfin elle se bouge un peu le cul !

Mettre dans un même sac la révolution bourgeoise, démocratique, de février 17 en Russie, la révolution ouvrière, spartakiste, fin 18 en Allemagne, et le front populaire de 36 en France ( absolument pas une révolution), il n'y a qu'un crétin qui peut le faire.

Tu ne veux pas admettre que sans théorie révolutionnaire, pas de révolution, de ta part le contraire m'eut étonné. Evil or Very Mad
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Lun 19 Mar - 13:25

Confondre "classe révolutionnaire" et "parti révolutionnaire" montre bien en effet ton niveau théorique et t'amène à des contre-sens évidents!! Qui est le crétin en l'occurrence ? (l'insulte permanente pour masquer son impuissance et ses erreurs constantes en refusant d'ailleurs de les reconnaître!)
Pas mal au niveau théorique de parler de révolution bourgeoise en février 1917, alors que dès cette date le pays se couvre de SOVIETS!!
Et Trotsky y voit d'ailleurs l'illustration de sa théorie de la révolution permanente: à l'époque de l'impérialisme, seul le prolétariat, entraînant derrière lui la paysannerie, peut prendre à sa charge les tâches de la révolution démocratique bourgeoise, c'est pour cela qu'il parle de révolution prolétarienne dès février 17, tout comme Lénine.
Et tu oses te dire trotskyste!! Et que penser de 1936!!! Tu parles du Front populaire,réponse contre-révolutionnaire des appareils, alors que Trosky parle, lui, de la grève générale dont la puissance lui permet de dire: "la révolution française à commencé".
Une fois de plus, tu as les yeux rivés sur les appareils alors que les trotskystes voient le processus révolutionnaire avec la grève générale!! TOUT UN PROGRAMME d'adaptation, de dénonciation impuissante et de capitulation devant les appareils.

Tu vois que tu es bien loin du niveau théorique que les militants révolutionnaires devraient avoir !!! Je le redis, la victoire ouvrière, la prise du pouvoir nécessite un parti révolutionnaire digne de ce nom, avec sa formation théorique indispensable... par contre, une situation révolutionnaire peut se créer, une révolution peut éclater sans parti révolutionnaire préexistant !!


barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Lun 19 Mar - 19:40

barnum a écrit:
Pas mal au niveau théorique de parler de révolution bourgeoise en février 1917, alors que dès cette date le pays se couvre de SOVIETS!!
!




Et moi je te pose une question: Parce qu’en 1792 en France, il y avait des sans culottes et une Commune insurrectionnelle à Paris, la Révolution Française n'a-t-elle pas été bourgeoise ?

La Révolution de février en Russie est l’archétype d'une Révolution bourgeoise par excellence.

C'est la minuscule bourgeoisie russe qui espère mettre en place un régime parlementaire bourgeois, une démocratie, en s'appuyant sur le mouvement de rejet de l'autocratie tsariste par le peuple.

Dans ce cadre, la classe ouvrière manifeste son autonomie propre à travers l'existence de soviets, mais exactement de la même manière que le petit peuple de Paris le fait à travers l'existence de ses sections parisiennes.

Ce n'est que dans le développement du cours de cette révolution bourgeoise, le refus du parti bourgeois K D d'assumer ses responsabilités historiques, pire s'en remettre à un coup d'Etat d'un général réactionnaire, Kornilov, coup d'Etat qui aurait effacé les maigres acquis démocratiques obtenus et aurait replacé l'autocratie, que le parti bolchevique in fine poussera à une Révolution Ouvrière.

Tu devrais un peu mieux étudier ton histoire camarade Barnum. Sans doute cela t'aiderait à comprendre notre époque.

Mais bon, je m'attends à présent à une bordée d'injures.

Conseillez un sot, il vous détestera !
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Lun 19 Mar - 20:15

Je crois simplement qu'il faut que tu lises ou relises Trotsky sur la révolution russe où justement il explique qu'il n'y a plus place pour une révolution bourgeoise et que d'emblée c'est le prolétariat qui doit prendre en charge les revendications démocratiques d'une révolution bourgeoise, notamment la terre aux paysans et c'est ce qui explique le caractère permanent de la révolution, ce que démontre parfaitement Trotsky, en parlant de révolution prolétarienne dès février 1917 et pas seulement à la prise du pouvoir en octobre 17.....
Il n'y a plus d'espace pour une révolution bourgeoise séparée, c'est l'apport indéniable de Trotsky à la théorie marxiste, apport repris par Lénine lui-même qui abandonna sa "dictature démocratique des ouvriers et des paysans".
Et c'est une preuve irréfutable qu'une révolution prolétarienne peut débuter et se développer sans parti révolutionnaire consistant mais que, pour sa victoire, les bolcheviks ont dû construire le parti révolutionnaire permettant à la classe ouvrière de prendre le pouvoir.

Et encore une fois, ce n'est pas moi qui identifie "classe révolutionnaire" et "parti révolutionnaire", le b-a ba du Marxisme, bravo pour la théorie!!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Mer 21 Mar - 18:37

Construire un mouvement d’ensemble.

Macron mise sur la division entre public et privé pour faire passer cette régression. Pourtant la dégradation des droits et des conditions de travail d’une partie des salariéEs n’a jamais profité aux autres. Bien au contraire, elle sert sans cesse de prétexte à de nouvelles attaques. De plus, la qualité et la sécurité du service public sont indissociables du statut de ses salariéEs. La mobilisation, à partir du 22 mars, n’est pas l’affaire des seulEs fonctionnaires et cheminotEs, elle concerne touTEs les salariéEs qui ont besoin d’un plan de bataille le plus unitaire possible pour construire un mouvement d’ensemble. Face à Macron, une opposition politique de toutes les forces qui y sont prêtes est nécessaire : c’est le sens de la proposition unitaire que le NPA a faite aux différentes organisations politiques de gauche. Christine Poupin a écrit:

Ce soir sur son site le NPA nous donne sa recette pour faire reculer le gouvernement Macron Philippe.

1- Élargir le mouvement à toutes les professions. Pourquoi pas, encore faudrait-il qu'il daigne préciser ce parti qui dépose les préavis de grève dans ce pays !

2- Construire une opposition politique unitaire de toute la gauche, ce qui à priori à l’initiative du médiatique adhérent du NPA: Besancenot est chose faite.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2018/03/21/a-gauche-l-unite-presque-retrouvee_5274178_823448.html

Premières constatations :

- Il en est finit de la juste diabolisation par le NPA de ce mouvement de la France Insoumise, qui depuis sa création, crache sur la gauche. Adoubé par Olivier c'est le grand retour du parti de gauche ( couverture de Mélenchon, lui permettant de rester au contact ).

"Mélenchon était absent, La France insoumise (LFI) était à la fois représentée dans sa composante parlementaire par Ugo Bernalicis, député du Nord, et pour le Parti de gauche, par Sarah Legrain."

- Même chose pour le sieur Hamon, on essaye de cacher que ce monsieur, depuis qu'il n'est plus au PS (à noter que ce PS n'a pas été invité à la fête ), s'il se revendique de la gauche , c'est quand même une gauche on va dire très petite bourgeoise, très parisienne, très verte.

- Mais rassurons-nous il y a un gage de l'authenticité d'un front commun d'une gauche ouvrière et gréviste, il y a le PCF, représenté en la personne de son chef de file Pierre Laurent.

« L’unité montre que l’on s’engage dans une bataille contre la politique d’inégalités de Macron, qui est le président des riches et un président autoritaire. »

Nous dit le même Laurent, qui couvre de toute son autorité la politique de collaboration de classe et de bousilles des Martinez et Cie. C'est la gauche certes ouvrière, mais c'est la gauche ouvrière réformiste, qui dans ses dernières forces, s'érige toujours et encore contre la révolution.

Ce front commun nous dit bien des choses, il commence même à vouloir être force de proposition, normal quand on est réformiste et que l'on croit que dans le capitalisme en crise on peut encore obtenir des conquêtes sociales, que « cette coalition de rejet » devienne une « coalition de projets ».

Mais ce front NPA-PCF (avec un soutien, comme une corde soutien un pendu, de FI ) c'est quoi aujourd'hui d'un point de vue électoral, c'est 3%, 10% lorsque Hamon était au PS, donc aujourd'hui un petit 5%. C'est rien. C'est du foutage de gueule !

Question ? A quoi joue t-on au NPA ? C'est quoi cette coalition réformistes libérales et révolutionnaires ?

Camarades du NPA, réveillez-vous , votre direction est complètement folle à tenir à bout de bras l'ensemble de cette vieille gauche ( des camelots nationalistes bourgeois type Mélenchon ), cramée et rejetée justement par la masse des travailleurs.

La tâche demain c'est de faire pression, exiger des confédérations syndicales de rompre tout contact avec le gouvernement Macron-Philippe, de préparer correctement et d'appeler à la grève générale illimitée l'ensemble des travailleurs le 03 avril jusqu'au retrait pur et simple des plans Macron.

Ce front commun, dans sa première déclaration, n'en parle même pas ! Ce front commun n'est que pure diversion, il n'est certes pas à la gloire d'Olivier !
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 23 Mar - 10:35

Besancenot a été le maître d'oeuvre d'une déclaration commune sur la contre-réforme de la SNCF qui réussit le tour de force de ne pas demander le retrait du rapport Spinetta, de ne pas condamner l'ouverture à la concurrence et à la privatisation, de ne pas exiger le retour au monopole public... il devient de plus en plus, tout en étant minoritaire au sein de son propre parti, l'entremetteur médiatique d'une solution du type unité de la gauche-Front populaire, qui pour Trotsky, rappelons le, reste la dernière ressource de la bourgeoisie contre la révolution prolétarienne.

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 23 Mar - 11:54

Tu commences à nous saouler avec ton roboratif et lancinant "front populaire", assaisonné à toutes les sauces camarade Barnum.

L'initiative que prend la direction du NPA (Besancenot ne peut pas faire ça à son compte ou pour le compte d'une minorité dans son parti ) n'est même pas l’esquisse d'un front populaire, c'est une tentative d'alliance politique tentant de redonner un semblant de visibilité à la gauche caviar. C'est évidemment piteux et misérable de la part d'un parti qui veut encore se réclamer du trotskysme et du communisme, mais il ne faut pas tout mélanger.


Historiquement un front populaire est l'alliance ( politique, électorale ou gouvernementale ) de partis ouvriers de masse, d'avec des restes de partis bourgeois. Les directions des partis de masse ouvriers prennent sous leur aile protectrice ces petits partis bourgeois , pour bien signifier à sa bourgeoisie, qu'elles n'ont aucune intention de s'attaquer à la sacro-sainte propriété bourgeoise, de faire un pas en direction du socialisme. L'alliance politique scellée ces derniers jours, est-elle de cette nature ?

Ou sont les grands partis ouvriers de masse ? Le PS, en admettant qu'il soit encore un parti de cet ordre, il ne l'est plus, a été snobé. Le PCF , ou bien plutôt l'ombre du PCF historique, pourrait à l'extrême limite jouer ce rôle. Mais est ce le PCF qui place sous son aile protectrice le mouvement FI, ou l'inverse ?

La direction du NPA à la vérité en arrive à faire n'importe quoi. En dernière analyse et comme la direction stalinienne, ou plutôt stalinaine, elle en arrive a accepter de faire le porteur de seau des ambitions dévorantes d'un nationaliste bourgeois.

Il ne manque plus que Philippot et ses patriotes, et nous aurons, allant du NPA à la droite de la droite, non pas un front populaire, mais un front national.
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 23 Mar - 12:06

Cette chose étant dite, j'ai vu de mes yeux hier sur l'avenue Daumesnil, près de la Bastille, Olivier Besancenot, seul et sans camarades pour le protéger, diffuser des tracts, et discuter avec n'importe lequel des manifestants qui le souhaitaient. Certains de mes camarades ont tapé la discute avec lui, sans animosité réciproque, sans insultes.

Quel que soit la politique néfaste qui est la sienne, cela lui apporte ses lettres de noblesse dans la classe ouvrière. Olivier Besancenot est des nôtres, c'est un militant ouvrier qui doit être respecté.

Chapeau camarade Olivier Besancenot.
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 23 Mar - 12:57

Rien à dire sur la déclaration commune à l'initiative de Besancenot qui réussit l'exploit de passer à l'as l'essentiel des revendications fondamentales des cheminots!
Rien à dire sur la présence médiatique permanente du même Besancenot ! Et pourquoi donc ?
Rien à dire sur la préparation d'une solution politique pro-bourgeoise après la future culbute de Macron!
On comprend pourquoi il n'a pas besoin de gardes du corps, il est trop précieux.... et pour Eninel aussi, un autre adepte des tapes dans le dos des appareils bourgeois!
Véritablement des deux côtés de la barricade, chapeau comme dit l'autre !!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 23 Mar - 13:19

barnum a écrit:Rien à dire sur la déclaration commune à l'initiative de Besancenot qui réussit l'exploit de passer à l'as l'essentiel des revendications fondamentales des cheminots!
Rien à dire sur la présence médiatique permanente du même Besancenot ! Et pourquoi donc ?
Rien à dire sur la préparation d'une solution politique pro-bourgeoise après la future culbute de Macron!
On comprend pourquoi il n'a pas besoin de gardes du corps, il est trop précieux.... et pour Eninel aussi, un autre adepte  des tapes dans le dos des appareils bourgeois!
Véritablement des deux côtés de la barricade, chapeau comme dit l'autre !!

"des revendications fondamentales des cheminots"

Ah bon , parce qu'en plus à t"entendre les cheminots ont des revendications plurielles ! Moi qui pensais que la seule revendication immédiate sur le dossier cheminots était : RETRAIT.

"présence médiatique permanente du même Besancenot"

C'est tout simplement faux ! Besancenot est , ni plus ni moins présent que les autres cakes, parlant au nom de notre classe sociale, certaines fois de manière hypocrite comme par exemple Mélenchon. Lui il ne parle même plus des travailleurs en lutte, il parle de "gens" !

"solution politique pro-bourgeoise après la future culbute de Macron"

Macron n'est pas encore culbuté, et vue la difficulté que nous rencontrons à mettre en place une direction révolutionnaire à la tête du mouvement de contestation actuelle, cette perspective reste lointaine.

Pour le reste cette solution politique pro-bourgeoise, que vous même au POID vous pressez, elle n'est pas à rechercher du coté d'un soit disant front populaire NPA-PCF-FI, mais du coté de l'alliance des droites: Wauquier-Lepen-Maréchal.

Mais je trouve les édito de la tribunes des travailleurs de plus en plus juste, alors il ne sert à rien de désespérer.

"Quarante-huit heures avant les manifestations du 22 mars – à l’heure où nous bouclons ce journal –, il est difficile d’en prévoir la forme et l’ampleur. Mais une chose est sûre : il suffirait de peu pour que la situation bascule. Car de tous les secteurs de la classe ouvrière, du public comme du privé, monte la volonté de bloquer ceux qui, aux sommets du pays, ont décidé de tout casser."

Bloquer Macron camarade Barnum ... et non le culbuter !

https://latribunedestravailleurs.fr/2018/03/22/il-suffirait-de-peu/
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 23 Mar - 14:47

Encore une confusion, tu es vraiment un spécialiste !!
Bloquer les réformes, effectivement pour la mobilisation au niveau syndical, contre la volonté des bureaucraties qui veulent, par des journées d'action à répétition, diviser, épuiser, démoraliser !
Chasser Macron, l'objet d'un combat politique pour le Front unique, à travers la préparation d'une manifestation nationale de masse à Paris, le 13 mai, cinquante ans après le 13 mai 1968, sur la revendication "1 an, Macron, ça suffit!"

Retrait du rapport Spinetta et du projet de loi, non à la concurrence et à la privatisation, retour au monopole public.... Cela va mieux en distinguant précisément ce que veulent les cheminots, ce que disent les différents syndicats et la déclaration commune initiée par Besancenot qui laisse de côté l'essentiel justement, est-ce un hasard ?

Mélenchon représente 20% des suffrages exprimés, Besancenot 1%!! Quel est donc l'objectif des médias, détenus par les grands groupes capitalistes quand ils mettent ainsi en avant Besancenot ?

Ce qui est à l'ordre du jour, c'est plutôt la culbute de Macron, suspendu en l'air avec ses 15% d'inscrits et ses échec successifs aux élections partielles, et soutenu à bout de bras par les appareils bourgeois campant au sommet des organisations ouvrières!

Et toi, tu oses soutenir Macron au nom d'un danger FN (alors que l'essentiel de sa politique est actuellement mise en oeuvre par Macron!), alors que le capital financier est déjà en train de tout bousiller et que l'éventuel soulèvement populaire, la grève générale et le blocage du pays à venir lui imposent d'imaginer une solution politique qui préserve ses intérêts fondamentaux, donc une solution de type Front populaire avec les Mélenchon, Hamon, Laurent, Besancenot..... Solution de type Front populaire que tu soutenais derrière Hamon lors des présidentielles !!

Rappelons une nouvelle fois que Trotsky explique que le Front populaire est la dernière ressource de la bourgeoisie contre la révolution prolétarienne et que tu es effectivement bien loin du programme révolutionnaire et encore une fois tu délires en pensant qu'il faudrait préalablement une direction révolutionnaire au renversement de Macron, confondant une fois de plus "classe révolutionnaire" et "parti révolutionnaire"! ("Macron n'est pas encore culbuté, et vue la difficulté que nous rencontrons à mettre en place une direction révolutionnaire à la tête du mouvement de contestation actuelle, cette perspective reste lointaine").

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 23 Mar - 17:52

Retrait du rapport Spinetta et du projet de loi, non à la concurrence et à la privatisation, retour au monopole public.... Cela va mieux en distinguant précisément ce que veulent les cheminots a écrit:

Et bien non camarade Barnum ça ne va pas mieux quand , non pas on distingue, mais on embrouille les choses. Si il y a un spécialiste de la confusion ici, c'est toi !

Pour tenter de cacher ton ânerie magistrale du dernier post de faire mention "des revendications fondamentales des cheminots", tu nous parles de rapport , de privatisation, de nationalisation et que sais je encore, tu bavardes.

Le rapport Spinetta est au projet de loi ce que un lance roquettes et à une roquette. A quoi bon demander son retrait ? Tu veux décortiquer le projet de loi, alors qu'il faut le rejeter en bloc. Tu dis non à la "privatisation", non à la "concurrence", mais alors est ce à dire que tu dis oui à la fin du statut cheminot pour les jeunes ?

Evidemment tu ne penses pas ça. Tu ne fais qu'exprimer, que malgré la haute estime que tu te portes à toi même, tu es entièrement sous l'influence idéologique du réformisme. Tu sèmes la confusion en confondant cahier de revendications imaginé dans les bureaux syndicaux et revendications de cheminots. Les cheminots n'ont spontanément et instinctivement qu'une seule revendication. C'est celle ci et c'est vous qui l'écrivez:

"de tous les secteurs de la classe ouvrière, du public comme du privé, monte la volonté de bloquer ceux qui, aux sommets du pays, ont décidé de tout casser."

Laisser penser que les cheminots ont comme revendication un "retour au monopole public", c'est déjà aller trop loin, c'est déjà créer l'espace politique, pour que les directions syndicales s'engouffrent dans les négociations, c'est de la part des révolutionnaires leur faire un joli cadeau !

Je préfère chez vous lorsque vous écrivez cela. Au moins là vous êtes un pas devant les masses de travailleurs:

"Il faudra bien rompre. Rompre avec le gouvernement, sa politique et sa concertation. Rompre, et réaliser l’unité des rangs ouvriers pour bloquer Macron-Philippe et balayer les contre-réformes."

RETRAIT PUR ET SIMPLE DU PLAN TRANSPORT MACRON.



avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 23 Mar - 18:45

Justement on embrouille quand on ne précise pas les choses, c'est justement le cas dans la fameuse déclaration des 14 initiée par Besancenot qui laisse ainsi les mains libres au gouvernement et aux bureaucraties syndicales ! Le retour au monopole public est une revendication mise en avant par une masse de cheminots, tout comme le refus de l'ouverture à la concurrence et à la privatisation (qui sont en effet des revendications fondamentales pour les cheminots mais surtout pas pour les bureaucraties syndicales ni pour la déclaration commune de la "Gauche".... et pour cause!).
Et la concertation permanente prévue pendant des mois (entrecoupée de grèves perlées) pour mettre au point le projet de loi se fait comme par hasard sur la base du rapport Spinetta dont il ne faudrait pas exiger le retrait!! Et de confondre concertation, marche accélérée au corporatisme avec une véritable négociation dépendant du rapport de forces!
Et toi, comme par hasard, tu interviens comme flanc-garde des appareils, préférant t'attarder sur un point secondaire de la précédente intervention... mais sans doute te faut-il un peu de temps pour réfléchir!
Qui est donc sous l'influence du réformisme après avoir combattu pendant des mois pour un Front populaire derrière Hamon!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 23 Mar - 20:01

barnum a écrit:
Qui est donc sous l'influence du réformisme après avoir combattu pendant des mois pour un Front populaire derrière Hamon!

Mais camarade Barnum, ta particularité c'est de raconter n'importe quoi, être dans une confusion constante, et mentir , mentir encore.

C'est moi qui est ouvert les fils sur les élections passées.

Sur le premier qui se nomme "Front unique derrière Hamon", il n'est nullement question d'un quelconque front populaire chez moi. Mon orientation de bout en bout était que les directions d'extrême gauche, plutôt que de présenter leurs candidats de diversion et de division, devaient exiger des directions PS et PCF, à se ranger derrière un candidat du front unique ouvrier: Benoit Hamon.

Sur le second, pour les législatives, c'est encore plus explicite puisque le titre du fil est "Front unique ouvrier aux législatives ou principat". La encore aucune allusion direct ou indirecte à un front populaire. Tu mens !

Ce n'est pas "un peu de temps" qu'il te faut à toi "pour réfléchir!", ce sont des événements dramatiques, parce que c'est comme cela seulement que s'instruit un sot selon Homère !
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Ven 23 Mar - 20:47

Justement, rien à voir avec le Front unique ouvrier puisque Hamon faisait ouvertement campagne pour une alliance avec des secteurs de partis bourgeois, style les écologistes qui ont décidé comme toi de le soutenir, pro-Union européenne, etc....! je ne sais pas ce qu'il te faut!!
On a la preuve qu'il n'y a rien d'incompatible entre ouvrir un fil en paroles sur le Front unique ouvrier et en pratique pour le Front populaire, derrière ressource de la bourgeoisie contre la révolution prolétarienne pour Trotsky. Est-ce moi qui suis dans la confusion ?
Toujours pas de réponse sur le fond des interventions précédentes!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Ven 23 Mar - 23:31

Que des partis petits-bourgeois, comme les "verts" par exemple, soutiennent un candidat présenté (au moins officieusement, parce que la réalité a été tout autre) par la direction d'un parti ouvrier-bourgeois, le PS en la circonstance, cela ne change rien à l'affaire.

Hamon était l'un des candidat possible pour constituer un candidat du front unique ouvrier. Il n'était pas le seul. Il aurait pu y avoir Pierre Laurent ou Philippe Poutou ou Nathalie Arthaud ou un camarade de chez vous pourquoi pas, voir un syndicaliste même bureaucrate.

Durant toutes ces pages sur les fils portant sur les élections, je m'en suis tenue à la politique trotskyste traditionnelle, voulant que les groupes révolutionnaires doivent mettre la pression sur les grands partis ouvriers réformistes, le PS et le PCF chez nous, pour qu'ils présentent un candidat ouvrier unique. Où j'ai innové c'est que je conseillais à ces partis de ne pas présenter de candidats et d'appeler à voter inconditionnellement Hamon dès le premier tour. Cela je l'admets ce n'est pas exactement de la doctrine marxiste orthodoxe.

Mais pourquoi cela ? Parce que jusqu'à tard dans la campagne on pouvait redouter un second tour Fillon-Lepen. Nous avons eu finalement Macron. Nous pouvons constater à l'usage que c'est guère mieux. Mais qui a fait passer Macron ?

Moi avec notre ligne: dirigeants du PS et du PCF ( dirigeants syndicalistes ouvriers )soutenez la candidature Hamon ?

Ou vous, qui jusqu'au bout, avez plaidé pour une impossible entente entre Hamon et Mélenchon, partant du principe que le cheval de Troie Mélenchon, est justement là pour en finir avec la gauche ?

Je constate camarade Barnum, que tu es aussi confus et dans l'erreur, dans les questions électorales que dans la tactique et la stratégie de la lutte des classes dans la rue.
avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Sam 24 Mar - 10:49

On ne va pas reprendre une vieille discussion !! Après 35 ans d'expérience du PS et du PCF participant  aux gouvernements, eux, inconditionnellement  du côté de la défense du système capitaliste et de ses institutions, Union européenne et Cinquième république, et la dissipation des illusions sur ces partis (en voie de quasi-disparition!), l'appel à voter inconditionnellement pour ces partis était et est une trahison des intérêts ouvriers.... Quant à nous, sur ce terrain pourri des présidentielles, la seule façon d'éviter le second tour Macron-Le Pen était effectivement une candidature d'unité Hamon-Mélenchon, candidature CONDITIONNELLE puisque les deux , en paroles, se prononçaient pour l'abrogation de la loi El Khomri et la renégociation des traités européens.
Quant à la dénonciation de la déclaration commune  sur la SNCF, initiée par Besancenot, déclaration pourrie car oubliant volontairement l'essentiel en couvrant les bureaucraties syndicales et la mise en avant tous azimuts du même Besancenot pour la reconstitution d'une Unité de la Gauche-Front populaire, alternative bourgeoise à la future culbute de Macron, on attend toujours !!!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Eninel le Sam 24 Mar - 12:45

barnum a écrit:
Quant à la dénonciation de la déclaration commune  sur la SNCF, initiée par Besancenot,!

Ecoute les militants du NPA ne t'ont pas attendu pour voter une motion de défiance à l'endroit de leur direction.

Mais vous au POID vous ne pouvez pas comprendre, parce que élection et démocratie dans votre parti monolithique, vous ne savez pas ce que cela veut dire.

Mais parce qu'il y a la liberté et la démocratie ouvriere au NPA, eux ils informent sur leur site que des comités font leurs apparitions:

"Dans les jours qui viennent, les militants de la grève vont avoir du pain sur la planche. Sur plusieurs gares se sont mis en place des comités de mobilisation qui regroupent des militants des différents syndicats mais aussi des non syndiqués. La suite de ce mouvement, bien parti, dépendra de la capacité des cheminots à se mobiliser dès le 3 avril à se rendre dans les Assemblées générales, et de décider ensemble du mouvement qu’il veulent construire."

Et il n'en faut pas beaucoup pour que je soupçonne qu'il y a derrière cette heureuse initiative: des comités de mobilisation, des camarades du NPA.

Vous pour l'instant, comme toujours tu me diras, vous êtes à la ramasse !


avatar
Eninel

Messages : 752
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Sam 24 Mar - 14:24

Des comités de mobilisation pour gauchir les journées d'action pourries des appareils !! Fidèles à vous-mêmes, au cul des appareils! Tu devrais te battre pour des comités de grève... comme ça tu gauchirais Besancenot lui-même !! Maintenant, que les cheminots se lancent eux-mêmes dans une grève dure, en agrégeant autour d'eux des secteurs ouvriers décisifs....L'heure n'est certainement pas au fascisme, mais plutôt à une situation révolutionnaire.....
Besancenot est minoritaire au NPA mais il fait la pluie et le beau temps, bien aidé par les médias aux mains des grands groupes capitalistes et de l'Etat.... est-ce un hasard ? Tu confirmes que politiquement tu es à la ramasse pendant que nous rassemblons politiquement une masse de cheminots pour le retrait et l'abrogation des ordonnances, le retrait du rapport Spinetta, le refus de toute concertation , de toute concurrence et privatisation et le retour au monopole public.... tout en créant les conditions d'une manifestation nationale unitaire de masse pour chasser Macron, manifestation le 13 mai 2018, 50 ans après le 13 mai 68..... Après le "10 ans, De Gaulle,ça suffit!" c'est l'heure du " 1 an, Macron, ça suffit !"
Alors que le groupe "La Commune " a quitté le NPA, et pour cause, dépêche toi d'y adhérer, tu seras moins seul et tout à fait à ta place au cul des appareils afin de préparer avec Besancenot le retour d'une Unité de la gauche- Front populaire, dernière ressource de la bourgeoisie contre la révolution prolétarienne, tant pour Trotsky que pour nous !
Le capital financier fait de la politique: aujourd'hui "toute la bousille possible avec Macron", demain une alternance tout aussi respectueuse de ses intérêts.... Seul le Front unique à la base pourra imposer le Front unique ouvrier au sommet, pour la grève générale et le blocage du pays, pour un Gouvernement ouvrier.

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  yasujiro le Sam 24 Mar - 22:14

barnum a écrit:manifestation le 13 mai 2018, 50 ans après le 13 mai 68..... Après le "10 ans, De Gaulle,ça suffit!" c'est l'heure du " 1 an, Macron, ça suffit !"
" Hegel fait quelque part cette remarque que tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d'ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. " (Marx, Le 18 Brumaire de Louis Napoléon Bonaparte)

yasujiro

Messages : 30
Date d'inscription : 08/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  barnum le Dim 25 Mar - 11:09

C'est bien ce que je dis.....déclaration pourrie sur la SNCF, conserver Macron au nom du danger FN, gauchir les journées d'action bidon des bureaucraties syndicales, préparer l'unité de la gauche-front populaire avec Besancenot comme entremetteur.....Toute une politique réactionnaire, et ça n'est pas une farce !!!

barnum

Messages : 585
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas les masques !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum