Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Jeu 22 Juin - 11:46

barnum a écrit: le POID combat en tant que tel pour un Gouvernement ouvrier, pour un parti ouvrier révolutionnaire, et que dans sa brochure constitutive il est dit, là encore en toutes lettres, que l'objectif est l'abolition de la propriété privée des moyens de production et l'instauration du SOCIALISME (en relation avec le combat pour les Etats-unis socialistes d'Europe).

Mais surtout ne fais pas le timide Barnum.

Montre là, mais là en ligne cette "brochure constitutive", toi qui passe ton temps à inonder ce forum des édito du journal "la tribune des travailleurs".

D'ailleurs c'est drôle, mais d'un coup tu ne nous parles plus de le "dictature du prolétariat" ! Twisted Evil

Ce concept n'est pas retenu dans votre document programmatique ? Evil or Very Mad
avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Jeu 22 Juin - 17:00

Extrait sur le site : "La Tribune des travailleurs est aussi un outil pour le combat pour la rupture avec l’Union européenne, pour en finir avec la Ve République, pour l’Assemblée constituante et le gouvernement de la classe ouvrière. Elle s’inscrit au service du combat contre l’exploitation capitaliste et pour le socialisme..."
Tu pourras avoir toute la brochure constitutive ...en adhérant au POID !
Je te rappelle simplement que le POID combat pour l'abolition de la propriété privée des moyens de production, pour un Gouvernement ouvrier, un nouveau Gouvernement de la Commune, "forme enfin trouvée de la dictature du prolétariat" pour Marx et Engels, reprise par Lénine et Trotsky pour les soviets, c'est à dire, sur tous les lieux de travail et de vie, des comités de délégués élus, mandatés, révocables, fédérés à tous les niveaux... ce qui a l'air de pas mal te gêner !! Les termes "dictature du prolétariat" ne sont pas mis en avant, mais son contenu l'est tout à fait.
L'expression "dictature du prolétariat" n'est utilisée que par la TCI, tendance trotskyste du POID, compte tenu de l'usage courant du terme "dictature", dénaturé par les différentes dictatures notamment staliniennes, alors que pour celle du prolétariat, elle signifie simplement pour Marx, Engels, comme pour Lénine et Trotsky, l'expropriation des capitalistes, la destruction de l'Etat bourgeois et la mise en place d'un Etat ouvrier, donc la domination de la classe ouvrière et de ses alliés sur les autres classes et le pouvoir des soviets.
Le POID ne combat pas non plus directement pour la République universelle des soviets, la TCI et le Comité de reconstitution de la Quatrième Internationale si , bien que les Etats-unis socialistes d'Europe (objectif aussi du POID) en soient une étape fondamentale....les GER sont faits pour ça, c'est à dire plusieurs mois de formation pour qui veut devenir trotskyste!

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Ven 23 Juin - 16:32

barnum a écrit:Extrait sur le site :
L'expression "dictature du prolétariat" n'est utilisée que par la TCI, tendance trotskyste du POID, compte tenu de l'usage courant du terme "dictature", dénaturé par les différentes dictatures notamment staliniennes (...)

Le POID ne combat pas non plus directement pour la République universelle des soviets

Bref vous combattez pour " pour la rupture avec l’Union européenne, pour en finir avec la Ve République, pour l’Assemblée constituante " comme le martele en préambule votre journal "la tribune des travailleurs".

Mais si votre tendance TCI refuse d'utiliser le mot "dictature" , souillé par Staline, qu'elle n'utilise pas non plus le mot "démocratie", tellement souillé par tant de régimes, et encore moins le mot "trotskysme", lui aussi pas mal à la fête depuis presque cent ans, par des loulous comme vous.

Bref , faites des phrases mais n'utilisez aucun mot ! Vous en avez peur !

les Etats-unis socialistes d'Europe (objectif aussi du POID) (comme) étape fondamentale ????

Même pas voix-tu Barnum : Nulle part, ni au POID, ni dans sa tendance hégémonique, il est mentionné cette "étape" (sic) !!!

Vous vous foutez ouvertement de la tête de la jeunesse et du prolétariat travaillant en France.
avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Ven 23 Juin - 17:09

Le POID combat ouvertement pour un Gouvernement ouvrier, pour un nouveau Gouvernement de la Commune, "forme enfin trouvée de la dictature du prolétariat", disaient Marx et Engels, reprise et magnifiée notamment par Lénine et Trotsky ( je sais, ça vous gêne!) appliquée par les soviets....Le POID combat pour l'abolition de la propriété privée des moyens de production et pour le Socialisme, pour les Etats-unis socialistes d'Europe...c'est moi qui ajoute "une étape vers la République universelle des soviets" mais je vois que tu es du genre "bas du front" à qui il faut tout décortiquer (ce n'est sans doute pas de ta faute, mais quelle perte de temps d'être ainsi contraint de remâcher sans cesse les mêmes aliments !!) ET DANS CE BUT, il combat pour la rupture avec la Cinquième république et l'Union européenne, agentes du capital financier, contrairement à ton groupuscule qui cherche à les conforter en les considérant comme des systèmes démocratiques, proposant des élections démocratiques aboutissant à une quasi-dictature !!( T'es vraiment bien placé pour polémiquer sur la démocratie alors que tu cautionnes et valorises les pires systèmes antidémocratiques, contrairement à nous qui utilisons ce terme des le sens de Engels , la SEULE démocratie réelle que constitue la Commune de paris, C'EST SEULEMENT DANS CE SENS QUE NOUS LA DEFENDONS!!).
Et ne t'en fais pas, "la dictature du prolétariat", au sens de Marx, Lénine, Trotsky, est à la fois l'un des exposés essentiels proposés aux adhérents du POID qui veulent devenir trotskystes et le but de la TCI, tendance trotskyste du POID (c'est dans ses statuts et dans ceux du Comité de reconstitution de la Quatrième Internationale).
Pas de mensonges, pas de faux-semblants alors que vous n'avez à offrir que des suppliques aux appareils moribonds du PS et du PCF pour qu'ils veuillent bien "ouvrir la voie au socialisme" comme tu le formules toi-même !! Tout est dit !
Et surtout toi, ne parle pas de Trotsky pour qui le Front populaire est la dernière ressource (avec le fascisme) de la bourgeoisie contre la révolution alors que tu oses considérer le Front populaire comme "une étape nécessaire vers la révolution"!! On comprend mieux vos propositions pro-bourgeoises!

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Sam 24 Juin - 10:07

Il y a quelques jours je te proposais de me communiquer, enfin de mettre en ligne sur ce forum, vos documents programmatiques, devant ton refus je suis bien obligé de me rabattre sur
Wikipédia, et sur la base de ce qui est écris, douter fortement que vous ayez un jour milité pour les Etats unis d'Europe Socialiste:

"...Le POID mène plusieurs combats :
tant sur la démocratie générale que locale - dont communale et départementale - ; par exemple : quitter la Ve République, défendre les communes, lutter contre les réformes territoriales des années 2010, créer une Constituante… ;
sur le fait de quitter l'Union européenne qui n'est pas une vraie institution mais une entité pour asseoir le système capitaliste afin de créer une vraie Europe démocratique des peuples ..."

Comme quoi nous avons la démonstration une fois de plus, que tes affirmations sur ce forum n'engagent que toi, tu as régulièrement la fâcheuse tendance d'essayer d'idéaliser ton parti, avec toi la vérité, enfin ta vérité, n'est pas bonne à être crue :

les Etats-unis socialistes d'Europe (objectif aussi du POID) en soient une étape fondamentale. a écrit:

Ce que tu ne veux pas admettre, c'est que grosso modo ton micro-parti est l'antenne politique, une caisse de résonance d'un radicalisme ne pouvant être trop formulé directement par le syndicat, de la centrale ouvrière FO.

Cette direction syndicale pleine de francs-maçons, à commencer par J C Mailly, est fondamentalement pour l'Europe, mais pas une Europe soviétique et ouvrière, une Europe bourgeoise et démocratique;
De la même manière cette direction réformiste déteste la V République et ses dangers d'intégration des appareils syndicaux à la bonne marche de l'Etat bourgeois (corporatisme), elle cultive depuis des décennies la nostalgie du parlementarisme des anciennes républiques bourgeoises, des régimes qui sont rentrés dans l'histoire sous le vocable de régimes démocratiques. La CGT-FO et vous, vous êtes pour la Démocratie !

Oh certes, une fois l'an, vous vous rendez devant le mur des fédérés de la Commune de Paris au cimetière du Pére Lachaise, chaque premier mai. Mais ce pèlerinage n'a rien à voir avec une quelconque allégeance au Socialisme et à la révolution ouvrière.
Cette démarche de ce syndicat (scissionniste de la CGT en 1948) prend ses racines dans son anti-communisme viscéral, pas seulement le stalinisme, et dès le départ, son refus idéologique et politique de se joindre chaque premier mai au cortège unitaire organisé par la CGT et le PCF.

Après guerre il fallait se trouver un point de chute, le mur des fédérés, sentant bon l’ouvriérisme et la révolution idéalisée, ces pauvres communards décimés par les méchants versaillais, les francs maçons n'y voyaient rien à redire, mais attention l'important pour les fondateurs de cette centrale ouvrière nouvelle, c'était de se démarquer nettement des dictatures, par extension du communisme, celui de Staline, mais aussi celui de Lénine et de Trotsky.

Deux Confédérations syndicales co-existaient après guerre, En pleine guerre froide. Les amis de tes dirigeants, les francs maçons de FO, choisissaient de rejoindre celle des syndicats libres du monde libre, derrière l'impérialisme US, qui lâchait plus de bombes sur la petite Corée que durant toute la seconde guerre mondiale, sur l'Europe.

Euripide, l'ami de Socrate, dans son Érasme, Éloge de la folie, écrivait :

"Le sage a deux langues, l'une pour dire la vérité, l'autre pour dire ce qui est opportun !"

De là à considérer que tes dirigeants, répétons-le fossoyeurs du trotskysme en France, sont des petits opportunistes dans le mouvement ouvrier, il faudrait affirmer haut et fort derrière Molière,

"... Les Dieux ne sont pas faits comme se les fait le vulgaire ! ..." (La princesse d’Élide)


avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Sam 24 Juin - 12:05

Quel délire et une impossibilité de répondre sur le fond à propos de votre politique pro-Front populaire ( "étape nécessaire vers la révolution" oses-tu dire !) et votre campagne de division Hamon- Mélenchon qui s'est traduite par Macron à l'Elysée, candidat du capital financier !
Une seule contre-vérité, Gluckstein et ses camarades ont été exclus du CCI et du POI pour avoir refusé justement de se soumettre aux bureaucraties syndicales, CGT comme FO !!! Manque de pot qui fait tomber tous tes arguments ! Confusion entretenue volontairement entre POI et POID.
Par contre, ce qui est bien vrai, c'est que pour toi les appareils moribonds du PS et du PCF peuvent "ouvrir la voie au socialisme !
Et tu n'as pas l'air gêné de répéter des contre-vérités du style "la Commune de Paris rien à voir avec les soviets", alors que pour Marx et Engels, c'est "la forme enfin trouvée de la dictature du prolétariat", magnifiée ensuite par Lénine et Trotsky, et dont le POID reprend la formulation en combattant pour un Gouvernement ouvrier, pour un nouveau Gouvernement de la Commune.

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Sam 24 Juin - 23:17

barnum a écrit:Quel délire et une impossibilité de répondre sur le fond à propos de votre politique pro-Front populaire ( "étape nécessaire vers la révolution" oses-tu dire !) et votre campagne de division Hamon- Mélenchon qui s'est traduite par Macron à l'Elysée, candidat du capital financier !
Une seule contre-vérité, Gluckstein et ses camarades ont été exclus du CCI et du POI pour avoir refusé justement de se soumettre aux bureaucraties syndicales, CGT comme FO !!! Manque de pot qui fait tomber tous tes arguments ! Confusion entretenue volontairement entre POI et POID.
Par contre, ce qui est bien vrai, c'est que pour toi les appareils moribonds du PS et du PCF peuvent "ouvrir la voie au socialisme !
Et tu n'as pas l'air gêné de répéter des contre-vérités du style "la Commune de Paris rien à voir avec les soviets", alors que pour Marx et Engels, c'est "la forme enfin trouvée de la dictature du prolétariat", magnifiée ensuite par Lénine et Trotsky, et dont le POID reprend la formulation en combattant pour un Gouvernement ouvrier, pour un nouveau Gouvernement de la Commune.


"votre politique pro-Front populaire ( "étape nécessaire vers la révolution" oses-tu dire !)"

Je te l'ai déjà dit, inutile d'employer le pluriel, je parle sur ce forum à titre personnel. J'ose ajouter que cette histoire de "front populaire étape nécessaire vers la révolution" est une pure invention de ta part.

"votre campagne de division Hamon- Mélenchon qui s'est traduite par Macron à l'Elysée"

Tu es fatiguant !

"Gluckstein et ses camarades ont été exclus du CCI et du POI pour avoir refusé justement de se soumettre aux bureaucraties syndicales, CGT comme FO "


Raison de plus pour tes dirigeants d'engager la lutte contre les bureaucraties syndicales, et pourtant rien, à l'étape actuelle ils restent l'arme au pied.

"pour toi les appareils moribonds du PS et du PCF peuvent "ouvrir la voie au socialisme !"

Oui théoriquement c'est dans le domaine du possible. Mais à quoi bon ce terme "possible", puisque dans moins de deux jours, ce possible se transformera dans tes écrits: "Eninel a dit que le PS et le PCF allaient construire le socialisme !"

"contre-vérités du style "la Commune de Paris rien à voir avec les soviets", alors que pour Marx et Engels, c'est "la forme enfin trouvée de la dictature du prolétariat", magnifiée ensuite par Lénine et Trotsky."

Ah Barnum, il n'y a pas à dire t'es quelqu'un dans ton genre ! Six mois que nous tournons autours de cette question. Six mois que je tente de te faire saisir quelques petites nuances entre 1871 et 1905 - 1917. Rien à faire, dans le GER que tu as suivi, tes profs n'ont peut-être fait rentrer que ça dans le crâne, mais alors de leur part cela aura été un coup de génie !

Bon la Commune c'est une élection principalement des ouvriers parisiens, pour la simple et bonne raison que la quasi majorité de la bourgeoisie a boycotté le scrutin, ou a foutu le camp. Alors c'est vrai pour les marxistes la Commune de Paris est la base de la démocratie ouvrière et du futur Etat ouvrier. Mais loin de nous l'idée d'idéaliser cette première tentative et de cacher aux travailleurs que l'organisation d'une insurrection armée n'a aucune chance de succès, si à la tête des ouvriers, de la Commune, d'un soviet il n'y a pas une avant garde révolutionnaire bolchevique. C'est un rapport entre un navire et un gouvernail !

"le POID reprend la formulation en combattant pour un Gouvernement ouvrier, pour un nouveau Gouvernement de la Commune."


Et il est bien là le problème chez vous. Vous combattez pour un nouveau gouvernement de la Commune.

Vous combattez peut-être pour un navire, mais dès le départ votre gouvernail, comme celui de la Commune, est sujet à caution, puisque qu'il sera fait d'un bois si tendre, qu'il ne pourra pas résister bien longtemps au pression venant de toute part !

En 1921, au moment de la révolte de Kronstadt, toute la réaction (intérieur et extérieur) réclamaient le maintien d'un gouvernement des soviets en Russie. Des soviets sans Lénine et sans Trotsky ! Vous êtes approximativement sur cette ligne: une guêpe sans dard !
avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Dim 25 Juin - 13:17

Bien sûr qu'il faut un parti révolutionnaire ayant la confiance des masses pour instaurer une dictature du prolétariat !
Quant à ton soutien au Front populaire, relis toi !!

"Mais réfléchis, pourquoi Trotsky écrivait-il un article intitulé: "La révolution a commencé", sur la dynamique en France du front populaire, alors même qu'il ne le faisait pas en ce qui concerne la révolution nationale dans l'Allemagne de la même époque ?

Ce n'est pas moi qui dis, qui décrète, le front populaire peut être une étape vers la Révolution, c'est la vie.

Et je n'écris pas que l'Union de la gauche-Front populaire est "une alternative réformiste globale", je dis qu'un révolutionnaire marxiste, un communiste, doit savoir analyser la lutte des classes, à un endroit et à moment donné, et en tirer toutes les potentialités révolutionnaires.

Et il y a un potentiel immense a aller au rétablissement de la démocratie bourgeoise parlementaire, à un moment, où plus que jamais, le Capital a besoin de régimes bonapartistes, voir du fascisme".
avatar
Eninel

Messages : 434
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Dim 25 Juin - 14:12

Qui donc se félicite d'un retour possible à la démocratie bourgeoise parlementaire ? Et tiens, elle peut donc être démocratique !!!! Alors que pour le POID,comme pour Engels, seule la démocratie ouvrière peut l'être (le pouvoir des travailleurs, c'est à dire de la majorité ), d'où le combat pour un Gouvernement ouvrier.

Eh non, la révolution n'a pas commencé sur la dynamique du Front populaire (ça c'est ta position non trotskyste), mais sur la dynamique de la grève générale!! Le Front populaire a été constitué au contraire CONTRE la révolution, comme l'une des deux dernières ressources de la bourgeoisie contre la révolution (ça, c'est la position trotskyste), c'est d'ailleurs la chambre du Front populaire qui donnera les pleins pouvoirs à l'autre ressource de la bourgeoisie à savoir le régime corporatiste cryptofasciste de Pétain.

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Dim 25 Juin - 19:41

barnum a écrit:Bien sûr qu'il faut un parti révolutionnaire ayant la confiance des masses pour instaurer une dictature du prolétariat !
Quant à ton soutien au Front populaire, relis toi !!

"Mais réfléchis, pourquoi Trotsky écrivait-il un article intitulé: "La révolution a commencé", sur la dynamique en France du front populaire, alors même qu'il ne le faisait pas en ce qui concerne la révolution nationale dans l'Allemagne de la même époque ?

Ce n'est pas moi qui dis, qui décrète, le front populaire peut être une étape vers la Révolution, c'est la vie.

Et je n'écris pas que l'Union de la gauche-Front populaire est "une alternative réformiste globale", je dis qu'un révolutionnaire marxiste, un communiste, doit savoir analyser la lutte des classes, à un endroit et à moment donné, et en tirer toutes les potentialités révolutionnaires.

Et il y a un potentiel immense a aller au rétablissement de la démocratie bourgeoise parlementaire, à un moment, où plus que jamais, le Capital a besoin de régimes bonapartistes, voir du fascisme".
avatar
Eninel

Messages : 434
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Merci de confirmer le fait que ton problème c'est de ne pas faire preuve de nuance et avoir une grosse tendance à interpréter faussement les propos de tes contradicteurs.

Tu me cites, et sur le choix de cette citation, il faut être un peu tordu pour faire de moi un laudateur du front populaire: " (Ma) politique pro-Front populaire étape nécessaire vers la révolution !".

Qu'est ce j'écrivais finalement ?

1- je ne milite pas pour le front populaire, je le subis comme les copains.
2- face à lui, j'observe cependant que ces gouvernements contre-nature pour la bourgeoisie (aussi bien celui de 36 que celui de 2016) , sont des gouvernements de crise (d'un point de vue du capital), des gouvernements bourgeois certes, mais reposant fondamentalement sur la bonne volonté des partis ouvriers-bourgeois.
3- Ce sont les gouvernements bourgeois les plus proches du basculement du capitalisme vers le socialisme. Pour aider à ce basculement il faut la mobilisation des masses, un parti révolutionnaire et un programme (le programme de transition), incitant les masses dans leur processus révolutionnaire d'exiger des partis qui les représentent de rompre d'avec le cadavre politique, abandonner la politique du front populaire, passer à un gouvernement de front unique ouvrier.

De la défense du capitalisme, commencer à construire le socialisme. Arrêter de montrer de la bonne volonté pour les bourgeois, et commencer à en témoigner un peu pour les travailleurs. C'est dans ce sens que Trotsky en 1936 considérait que la révolution en France avait commencé. La mobilisation des masses allaient obliger la SFIO et le PCF à rompre avec les radicaux de gauche, former un gouvernement ouvrier et commencer à construire le socialisme.

Le fait que cela n'est pas eu lieu, infirme-t-il le point de vue de Trotsky ? Est ce que c'est considérer l'étape du front populaire comme une étape incontournable dans la voie vers le socialisme ? Non ! C'est simplement penser une stratégie politique, compréhensible par les larges masses, afin de mettre en porte-à-faux les partis ouvriers traditionnels et tenter de leur tordre le bras.

Si la stratégie marche, ils commencent à construire le socialisme. Certes comme le dit Trotsky, une simple étape vers un véritable gouvernement révolutionnaire. S'ils résistent, et jusqu'au bout persistent dans le front populaire, ils se démasquent au yeux des travailleurs, se discréditent, et la construction d'un nouveau parti est facilité. Encore faut-il qu'il y est les architectes pour cela.

Et le problème c'est que ce parti architecte n'existe pas encore.

A titre d'exemple, toutes les conditions étaient réunies au printemps 2016 pour vaincre un front populaire et aller vers un gouvernement de front unique ouvrier. Mais toutes les petites formations qui se réclament du marxisme ont protégé les directions syndicales et ont bouché toute perspective politique aux masses en mouvement contre la loi El Khomery.

Le pompon revenant à la direction de ton parti le POID, expliquant qu'il ne servait à rien d'aller manifester devant l'assemblée nationale, et exiger quoi que ce soit vis à vis des députés PS et PCF, puisque dans le cadre de la V République le parlement est un parlement croupion !

Impossible donc d'exiger des députés PS et PCF de ne pas voter la loi travail.
Impossible d'exiger d'eux de faire tomber le gouvernement Valls-Macron (front populaire) et qu'il impose à Hollande un gouvernement Hamon-Laurent (front unique ouvrier).

La punition de cette politique de traîtrise, à ne pas vouloir exploiter toute la faiblesse d'un front populaire, c'est Macron, un gouvernement bonapartiste bourgeois assumé, gouvernement couvert par une majorité godillot, comme jamais dans l'histoire de France il y en a eu une pareille, et ton parti, qui dès qu'il va vouloir bouger une oreille, va être démocratiquement interdit.

Bravo Gluckstein, bravo Shivardi, bravo Barnum ! Avec des révolutionnaires de votre acabit, tout va de mal en pire !
avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Lun 26 Juin - 12:25

"Ce sont les gouvernements bourgeois les plus proches du basculement du capitalisme vers le socialisme"

Tout est dit, malgré tout l'enfumage !! Le Front populaire en France ouvre la voie à Pétain, en Espagne à Franco, au Chili à Pinochet !!

"ces gouvernements contre-nature pour la bourgeoisie " Non, pour Trotsky, ce sont bien des gouvernement bourgeois dernière ressource de cette bourgeoisie contre la révolution et ouvrant la voie, en CASSANT LA REVOLUTION, au fascisme !!

"Si la stratégie marche, ils commencent à construire le socialisme". Réfléchis à ce que tu dis!! Même s'ils sont contraints d'aller plus loin qu'ils ne le voudraient dans la voie de la rupture avec la bourgeoisie (programme de transition), JAMAIS jusqu'à construire le socialisme !!

Tu développe clairement une position pabliste d'adaptation aux appareils (pour Pablo, la bureaucratie stalinienne allait être contrainte de construire le socialisme, pendant et après les fameux siècles de transition! L'OCI s'est construite avec P.Lambert et S.Just contre cette position pro-bourgeoise de capitulation devant les appareils).

Et le plus beau, c'est qu'aujourd'hui, les appareils du PS et du PCF sont complètement moribonds, les masses n'ont plus d'illusion, nous ne sommes plus ni en 1917, ni en 1936, ni en 1945, ni en 1968, ni en 1981, et tu fais comme si l'histoire se reproduisait à l'identique !!

Et on comprend mieux ton soutien à la Cinquième république et ses fameuses "élections démocratiques" (sic)....Tu délires complètement en pensant que ce parlement croupion puisse avoir le moindre pouvoir et qu'il fallait faire pression sur les députés PS-PCF pour qu'ils votent contre! ( le pouvoir exorbitant de l'exécutif, les ordonnances, le 49-3, l'article 16, etc....), les masses n'attendant plus rien de ces partis (les présidentielles l'ont montré, 75% d'abstention dans les quartiers ouvriers, dans la jeunesse..), nous ne sommes plus en 1981 avec l'élection d'une majorité PS-PCF et d'un Mitterrand qui dénonçait alors le coup d'Etat permanent avec la Cinquième république !!

Après avoir mené une campagne acharnée de division Hamon contre Mélenchon soutenu par P.Laurent, responsable du PCF, tu oses revenir sur un éventuel Gouvernement Hamon- Laurent (qui serait rester un gouvernement de type Front populaire, un gouvernement bourgeois de soumission aux institutions de la Cinquième république et certainement pas un gouvernement du Front unique!!) alors que Hamon refusait d'ailleurs de voter une motion de censure et que Hollande pouvait continuer à gouverner par décrets avec l'essentiel du parti socialiste, les centristes et une partie de la droite en cas de besoin!! Seule la grève générale et le blocage du pays (pour lesquels combattait le POID contrairement au POI, à LO et une partie du NPA qui cautionnaient les journées d'action à répétition) pouvaient bloquer la loi El Khomri...et certainement pas ce parlement croupion!!

Si on fait la synthèse, soutien direct aux appareils en contradiction complète au mouvement des masses, refus de combattre la Cinquième république et l'Union européenne, agentes du capital financier, supplique permanente aux bureaucraties syndicales et protestation stérile liées au refus de combattre pour le Front unique ouvrier A LA BASE, seul moyen d'imposer le Front unique au sommet.

C'est justement avec des "révolutionnaires de notre acabit", pour reprendre ton expression, que le POID peut effectivement construire un parti révolutionnaire indispensable à la victoire ouvrière, contrairement à d'autres en permanence "au cul des appareils".


barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Lun 26 Juin - 12:39

Carvounas (PS): LREM, un parti «soviétique»

Par Le Figaro.fr 26/06/2017

"...Le député PS Luc Carvounas a qualifié aujourd'hui de "retour au soviétisme" le fonctionnement de la majorité présidentielle à l'Assemblée, et estimé qu'Emmanuel Macron ne faisait pas "confiance" aux députés REM, en ayant recours aux ordonnances pour sa réforme du code du travail.

"J'ai bien compris qu'ils sont très disciplinés jusqu'à lever la main pour élire un président, ça, c'est retour au soviétisme, et on va nous expliquer que c'est le nouveau monde", a dit M. Carvounas sur LCP, à propos de l'élection samedi de Richard Ferrand à la tête du groupe la République en marche (REM).

L'ancien ministre de la Cohésion des territoires était le seul candidat et a été élu à main levée, moins deux abstentions, lors d'un séminaire à huis-clos.

Luc Carvounas, candidat à la direction collégiale du PS, a aussi estimé que la volonté d'Emmanuel Macron d'avoir recours aux ordonnances pour sa réforme du code du travail signifiait que le chef de l'Etat ne faisait pas "confiance" aux députés REM.

"Le premier acte politique de ce président, c'est de ne pas faire confiance à sa majorité, c'est de leur dire 'vous n'avez pas beaucoup d'expérience, vous allez encore attendre un petit peu pour en avoir parce que c'est pas votre affaire, c'est l'affaire de la haute administration qui va préparer le texte'", a continué le député du Val-de-Marne. ...".


Quand les sociaux-démocrates se réveillent, mais un peu tardivement !

Ce "gouvernement bonapartiste bourgeois assumé, gouvernement couvert par une majorité godillot, comme jamais dans l'histoire de France il y en a eu une pareille", comme je l'exprimais hier soir, est en ordre de marche.

Le mouvement REM, la majorité absolue à l'assemblée nationale, est à Macron ce que sens commun est à Fillon. Un ensemble d'individus, pour la plupart d'origine petite bourgeoise, qui ne va pas subir la politique du gouvernement et traîner les pieds lorsqu'il faudra fondre sur le prolétariat, mais va en être un véritable aiguillon réactionnaire.

Vu la configuration ultra-réactionnaire que prend le régime, on peut s'interroger sur le rôle que vont jouer à l'assemblée nationale les députés PS et PCF (France insoumise).

Minoritaire comme ils le sont, à partir du moment où le pouvoir serra ramassé à l'Elysée et à Matignon, dans les mains de l'équipe d'énarques-conseillés travaillant dans l'ombre au service de Macron et Philippe, à partir du moment où il est parfaitement illusoire d'espérer s'opposer à quoi que se soit à l'intérieur de ce régime, il faut dès maintenant faire pression sur ces représentants du prolétariat, pour qu'ils refusent

- de jouer aux idiots utiles;
- d'être dans le rôle d'opposition de sa majesté;
- de donner par leurs présences à cette assemblée, encore plus que par le passé une simple chambre d'enregistrement, une apparence démocratique et pluraliste.


Les députés PS et PCF (France Insoumise), s'ils acceptent de siéger à l'assemblée nationale, s'ils forment des groupes parlementaires, ne s'opposeront pas comme ils s'en vantent au régime, au contraire ils vont continuer à lui apporter une aide inappréciable !

Boycott de cette assemblée croupion !
Les dirigeants syndicaux doivent refuser de participer ou de négocier quoi que ce soit avec ce régime
Les députés ouvriers doivent refuser de jouer aux idiots utiles, ne pas siéger à l'assemblée nationale comme au sénat.


Nous allons tout droit vers un conflit majeur classe contre classe.

Le Capital a pour lui un régime fort en ordre de marche, un bonapartisme assumé et à l'offensive.
Le travail doit absolument contrôler ses représentants et fondre ses espoirs sur la rigueur et l'intelligence.

La jeunesse et le prolétariat ne sont pas encore écrasés, mais chaque jour leur chance s'amenuise.
avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Lun 26 Juin - 16:00

"Boycott de cette assemblée croupion !
Les dirigeants syndicaux doivent refuser de participer ou de négocier quoi que ce soit avec ce régime
Les députés ouvriers doivent refuser de jouer aux idiots utiles, ne pas siéger à l'assemblée nationale comme au sénat".

Tiens, c'est amusant ....avec Hollande, cette assemblée nationale pouvait être un outil pour rejeter la loi travail (merci la Cinquième république !!), mais avec Macron, elle devient une assemblée croupion !! Quand je vous disais qu'avec Eninel les appareils PS-PCF peuvent transformer tout ce qu'ils touchent en or !! Même faire élire des "députés ouvriers" s'il vous plaît, et même ouvrir la voie au socialisme !! Quand l'impressionnisme se substitue au Marxisme !
Il y a une semaine, on était quasiment sous une dictature, maintenant on va " tout droit vers un conflit majeur classe contre classe"! Comprenne qui pourra, ou plutôt si, les réactions d'un petit-bourgeois apeuré !!! Très loin, très très loin de la construction d'un parti révolutionnaire . cela fait des mois et des mois que le POID explique que nous sommes dans une situation pré-révolutionnaire, le basculement effectivement se rapproche!

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Eninel le Lun 26 Juin - 21:29

barnum a écrit:"Boycott de cette assemblée croupion !
Les dirigeants syndicaux doivent refuser de participer ou de négocier quoi que ce soit avec ce régime
Les députés ouvriers doivent refuser de jouer aux idiots utiles, ne pas siéger à l'assemblée nationale comme au sénat".

Tiens, c'est amusant ....avec Hollande, cette assemblée nationale pouvait être un outil pour rejeter la loi travail (merci la Cinquième république !!), mais avec Macron, elle devient une assemblée croupion !! Quand je vous disais qu'avec  Eninel les appareils PS-PCF peuvent transformer tout ce qu'ils touchent en or !! Même faire élire des "députés ouvriers" s'il vous plaît, et même ouvrir la voie au socialisme !! Quand l'impressionnisme se substitue au Marxisme !
Il y a une semaine, on était quasiment sous une dictature, maintenant on va " tout droit vers un conflit majeur classe contre classe"! Comprenne qui pourra, ou plutôt si, les réactions d'un petit-bourgeois apeuré !!! Très loin, très très loin de la construction d'un parti révolutionnaire . cela fait des mois et des mois que le POID explique que nous sommes dans une situation pré-révolutionnaire, le basculement effectivement se rapproche!

Imbécile Barnum à ne pas faire de distinction entre Hollande et Macron, entre une majorité PS et PCF et une majorité "En Marche" !

Tu nies le fait que nous soyons dans une dictature, sous le prétexte que ces cinquante dernières années nos libertés fondamentales aient été -globalement- préservées, grâce à 1968, grâce a l'existence d'une gauche traditionnelle, grâce à la combativité de la jeunesse et du prolétariat.

Mais à partir du moment où les masses vont avoir mille difficultés à se mobiliser, maintenant que la gauche traditionnelle est à genoux (partis-syndicats), à partit du moment où l'extrême gauche s’apprête à réitérer les erreurs des spartakistes et (au mieux) pousser à des mouvements radicaux minoritaires, très très minoritaire, avec Macron au service du Capital, et sa bande de députés petits bourges, profondément conservatrice, anti-communiste, anti-syndicaliste et anti-gréve, ta situation pré-révolutionnaire, qui n'existe plus aujourd'hui que dans ton esprit de dégénéré, tu vas te la prendre en pleine poire !

La pédagogie ne t'a rien appris, peut-être que les CRS avec leur méthode à eux auront de meilleur résultats.

Personnellement je mets un point final à ce fil qui n'a plus aucune de raison d'être.

Tu n'a pas compris une parcelle de la politique du front unique ouvrier, paumé et borné tu ne vois même pas notre classe dramatiquement et extrêmement affaiblit. Certes comme toujours elle va se jeter dans la bataille avec un cœur et un courage exemplaire, mais cela ne suffira pas, nous marchons à la catastrophe.

Nous avons devant nous une bourgeoisie forte de ses victoires électorales exceptionnelles. Celui qui nie cela ne mérite que du dédain et ne doit pas espérer faire long feu dans une révolution. C'est un âne !

Macron va s’emparer peu à peu, légalement, de tous les pouvoirs qui lui sont conférés, actuellement il se concentre sur le Sénat, qu'il veut enchaîné à Versailles, mais les syndicats ouvriers cadenassés dans un corporatisme de fer vont suivre. C'est dans la logique des choses, sinon pourquoi à ce stade les directions syndicales ne se rebellent-elles pas ? Elles sont entrain de négocier des prébendes et des garanties.

Certes il faudra à Macron (et aux hauts fonctionnaires) plusieurs années pour développer un modèle de gouvernement dans lequel l’État républicain sera gouverné par un Auguste, c'est l'objectif historique de la V République gaulliste, mais il n'y a aucune raison de douter de ses succès, la bourgeoisie avance désormais dans un ventre mou, sans frondeurs. Ce régime bonapartiste ne peut désormais qu'amplifier ses traits les plus abjects.

Macron refusera comme l'illustre Auguste, de porter un titre monarchique et se baptisera jusqu'au bout plus simplement Princeps Civitatis (« Premier Citoyen »), et pourtant il pourra se targuer d'avoir plus de pouvoir entres ses mains qu'un Trump ou qu'un Poutine.

Ne nous trompons pas dans l'analyse marxiste, ce modèle de gouvernement "Principat" est la volonté du Capital d'écraser le prolétariat et le réduire en esclavage. Et rien, absolument rien ne peut plus empêcher cette prédiction de se réaliser. Même une révolution va nourrir ce projet, aussi sûrement que l'insurrection de la Commune de Paris a offert à la bourgeoisie en Europe la possibilité d’écraser le prolétariat pour un temps.

Il faut rendre à César ce qui est à César !

Laisser à Barnum le reste ! C'est à dire les illusions et l'ignorance crasse !
avatar
Eninel

Messages : 437
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  barnum le Mar 27 Juin - 8:10

"Même la révolution nourrit le renforcement de la dictature" pour ce paumé de Eninel!!! Quand il parle de "classe contre classe", il met Hollande du côté de la classe ouvrière !!! Hollande contre Macron, alors que ce sont les mêmes ! Qu'il est loin le Marxisme, le Trotskysme....On est en plein impressionnisme , typique du petit-bourgeois affolé qui remet son destin entre les mains des appareils, instrument de la bourgeoisie contre la révolution! Encore bravo pour ce testament avant l'heure et cet enterrement sans conditions de la lutte de classe!

barnum

Messages : 271
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique Ouvrier aux Législatives ou Principat

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum