Lettre de liaison - Front Unique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 25 Avr - 18:39

Lettre de liaison N° 198 - 25 avril 2012
Intervention du représentant Front Unique au BDFN du 23 avril

Balayer le Pen ! Battre Sarkozy ! La FSU doit appeler à battre Sarkozy, et pour cela à voter pour Hollande, candidat présenté par le PS

Ce Bureau National se tient au lendemain du premier tour des élections présidentielles et ce sont ces élections qui cadrent toute la situation.

Le premier constat qui s'impose, c'est qu'à l'évidence, rien n'est joué : certes, c'est le candidat du parti socialiste qui arrive en tête. Mais l'ensemble des candidats des partis et organisations du mouvement ouvrier (PS, Front de Gauche, NPA, LO) n'excède pas 42% des exprimés. Sarkozy entend bien se saisir de l'entre-deux tours pour réaliser ce qu'il a déjà réalisé en 2007, notamment en siphonnant à son profit les voix du FN. Et les résultats des élections l'encouragent à en rajouter trois couches dans le sens de sa propagande réactionnaire.

Le Front National réalise un score historique, sans précédent. Ce résultat glaçant a valeur de bilan des cinq années écoulées, mais aussi d'avertissement pour toutes les composantes du mouvement ouvrier.

Ce bilan, c'est d'abord les fruits pourris de cinq années de gouvernement Sarkozy-Fillon qui se manifestent aux yeux de tous à travers la surenchère raciste et réactionnaire.

C'est aussi le bilan de cinq années d' « opposition responsable » et de « dialogue social », du côté des dirigeants du mouvement ouvrier. En barrant la route au combat contre le gouvernement sur le terrain de la lutte des classes, ce « dialogue » a favorisé le basculement des fractions les plus arriérées et les plus désespérées des travailleurs dans les bras de la réaction la plus noire.

Dans le cadre de la crise du capitalisme qui se poursuit, c'est un sérieux avertissement : une tendance réactionnaire se manifeste jusqu'au sein du prolétariat. Une tendance qu'il va falloir contrer et inverser.

La candidate du Front National n'a certes pas donné de consigne de vote hier soir, mais elle a désigné un ennemi. Je cite : « la gauche ultralibérale, laxiste et libertaire »... C'est en réalité tout le mouvement ouvrier, partis et syndicats, qui est visé. En manifestant le 1er mai, le FN se mobilise ouvertement contre les syndicats. Et aujourd'hui, Sarkozy lui emboîte le pas !

Alors, on peut légitimement parler d'un axe Sarkozy-Le Pen qui doit être combattu et brisé, le 1er mai comme le 6 mai ! Aujourd'hui, le premier pas pour aller dans ce sens – et ce n'est qu'un premier pas ! - ce serait que la FSU appelle clairement à battre Sarkozy.

Hier, Jean-Luc Mélenchon pour le Front de Gauche, Philippe Poutou pour le Nouveau Parti Anticapitaliste ont clairement appelé à battre Sarkozy au deuxième tour, et donc à voter pour le candidat du Parti Socialiste, sans aucun soutien à son programme. Ils ont raison de lancer cet appel. Mais ceux qui ont entre leurs mains les moyens de faire basculer pour de bon la situation dans le bon sens, ce sont les dirigeants des organisations syndicales.

Moins encore qu'au premier tour, le résultat des élections ne sera indifférent pour les travailleurs et pour leurs syndicats. Sarkozy était déjà le candidat qui promettait de briser les « corps intermédiaires » pour décupler sa politique d'austérité, celui qui insultait les chômeurs et les travailleurs. Aujourd'hui les résultats du 1er tour l'incitent à donner un nouveau coup de barre à droite – avec cette nouvelle trilogie, « Travail-mérite-autorité », qui en rappelle une autre.

La direction fédérale propose à ce BDFN d'adopter un communiqué où il est indiqué, à juste titre, que « la réélection de Nicolas Sarkozy ouvrirait la voie à de nouvelles régressions pour les salariés ». Je propose que soit soumis au vote un amendement, à la fin de ce paragraphe, qui pousse ce raisonnement jusqu'à son aboutissement logique :

Proposition d'amendement Front Unique

« En conséquence, la FSU appelle à battre Sarkozy au second tour des élections présidentielles et, pour cela, à voter pour le candidat du parti socialiste, François Hollande, sans que ce vote implique le soutien à son programme. »

Pour : 1 – Contre : 24 – Abstentions : 0 – Refus de vote : 2 (l'un des deux représentants d'Emancipation et la représentante du SNESup)


Nota : la quasi-totalité de la direction fédérale, incluant tous les syndicats sauf un et toutes les tendances à l'exception de Front Unique, se sont donc arrêtés à la limite fixée par la secrétaire générale Bernadette Groison dès l'ouverture du BDFN : « Il faudra repartir dès le 6 mai quel que soit le résultat des élections (…) On ne va pas appeler à voter François Hollande. »

Ce BDFN n'a pourtant pas été sans réfracter la volonté profonde des syndiqués et des fonctionnaires d'en finir avec Sarkozy. Ainsi le rejet de l'amendement proposé par Front Unique n'a pu être réalisée qu'à travers la rédaction d'un autre amendement, qui stipule que la FSU appelle les travailleurs à « se mobiliser » pour battre Sarkozy. La représentante du SNESup, tout en acceptant ce cadre, est intervenue malgré tout pour exprimer son regret que le communiqué de la FSU « n'aille pas plus loin en appelant à voter ». Depuis, la direction du SNESup unanime s’est prononcée pour l’appel à voter pour battre Sarkozy



Par ailleurs face aux provocations conjointes de Le Pen et Sarkozy le premier Mai, les directions des organisations syndicales, du PS du PCF, de l’ensemble du mouvement ouvrier auraient tous les moyens de rappeler que le premier Mai et la rue ce jour là appartiennent au seul prolétariat combattant pour son émancipation. Car le 1er Mai commémore les tueries sanglantes de Chicago en 1886, (suivies de l’exécution de militants ouvriers) puis de Fourmies en 1891 perpétrées par les ancêtres politiques des Sarkozy et Le Pen.



Le courant Front Unique invite l'ensemble des collègues et des syndiqués à continuer à combattre pour que les syndicats de la FSU se prononcent pour battre Sarkozy par l’appel à voter pour Hollande, candidat présenté par le PS (sans prendre en charge son programme)

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  yannalan le Mer 25 Avr - 18:55

Et vous vous imaginez vraiment que les syndiqués attendent une consigne de vote du BN? ca fait vraiment mouche du coche, votre truc...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 25 Avr - 19:06

On n'imagine rien. On affiche notre passeport politique, celui pour lequel des syndiqués nous ont élus. Il se trouve que cette fois, l'aspiration à battre Sarkozy est suffisamment forte pour qu'on ne prêche pas dans le désert.

D'habitude on a droit à un laïus sur l'"indépendance syndicale" ou à des rodomontades de l'extrême-gauche.

Là, d'un seul coup tout le monde est sur notre ligne. Les appareils sont obligés d'inventer des contorsions pour ne pas dire clairement: il faut voter pour chasser Sarkozy.

Le SNESUP le dit quand même. La CGT le dit sous une forme atténuée. La FSU invente une formule bâtarde. Le congrès du SNES après avoir voté contre tout ce qu'on propose, finit sur un appel à "battre Sarkozy". Etc.

Pourquoi? Parce qu'avec le coup du "vrai travail", ils sentent bien que leur propre peau est en jeu.

Poutou, lui, l'a dit et il a eu raison. On l'écrit d'ailleurs, noir sur blanc, qu'il a raison.

Et puis, tout simplement, on dit ce qu'on pense et ce qui correspond à la situation.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  polo2010 le Mer 25 Avr - 19:16

Entièrement d'accord avec toi Barber....et même Mélenchon le dit clairement ce qui e....... aussi quelques bureaucrates...et visiblement des secteurs gauchistes du NPA et LO

polo2010

Messages : 148
Date d'inscription : 17/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://cci-t.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Vals le Jeu 26 Avr - 0:36

Barber a écrit:On n'imagine rien. On affiche notre passeport politique, celui pour lequel des syndiqués nous ont élus. Il se trouve que cette fois, l'aspiration à battre Sarkozy est suffisamment forte pour qu'on ne prêche pas dans le désert.

D'habitude on a droit à un laïus sur l'"indépendance syndicale" ou à des rodomontades de l'extrême-gauche.

Là, d'un seul coup tout le monde est sur notre ligne. Les appareils sont obligés d'inventer des contorsions pour ne pas dire clairement: il faut voter pour chasser Sarkozy.

Le SNESUP le dit quand même. La CGT le dit sous une forme atténuée. La FSU invente une formule bâtarde. Le congrès du SNES après avoir voté contre tout ce qu'on propose, finit sur un appel à "battre Sarkozy". Etc.

Pourquoi? Parce qu'avec le coup du "vrai travail", ils sentent bien que leur propre peau est en jeu.

Poutou, lui, l'a dit et il a eu raison. On l'écrit d'ailleurs, noir sur blanc, qu'il a raison.

Et puis, tout simplement, on dit ce qu'on pense et ce qui correspond à la situation.


Grotesque petite excitation bureaucratique dans les appareils syndicaux...qui ne concerne en rien les travailleurs et militants ouvriers....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Jeu 26 Avr - 0:45

...dit celui qui n'a jamais ouvert sa gueule dans aucune réunion militante, tout juste bon à polluer les fora avec ses grognements de butor stalinien.

On y songera le 1er mai, hein Smile Et aussi au soir du second tour dans les villes ouvrières et populaires.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Vals le Jeu 26 Avr - 1:30

C'est un peu ridicule cette idée de "front unique" des vestales de Hollande...
Tenter de faire voter des motions entre la poire et le fromage, entre petits ou grands bureaucrates syndicaux, pour dire que Hollande c'est le défenseur des intérêts ouvriers.....ça ressemble à une (toute) petite farce dont on peut espérer que les travailleurs ne seront pas les dindons.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  dug et klin le Jeu 26 Avr - 8:51

C'est pitoyable toutes ces tempetes dans les verres d'eau bureaucratiques.Si j'avais du présenter une motion cela aurai été du genre:"Que nous utilisions le bulletin Hollande pour licencier Sarkozy ou que nous mettions dod a dos ces deux politiciens en nous abstenant,cela n'est qu'une divergence sur le terrain secondaire des élections,l'essentiel étant que nous soyons unis dans les luttes que nous allons etre obligé de mener pour nos conditions de vie et de travail,que nous ayons un gouvernement de droite ou de gauche."

En 2007,bien que n'ayant pas voté Royal,j'ai tres bien compris la position de LO.Les sondages n'étaient pas suffisament précis,et si il avait manqué a Royal que 2 ou 300 000 voix les militants PS et PC auraient ouvert la chasse aux vilains petits canards de LO,et cela aurait pourri les discussions.La en 2012,pour que Sarkozy gagne,il faudrait que Hollande perde bien plus que les 200 000 électeurs de LO,mais quasiment la moitié de ceux du F.de G.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Jeu 26 Avr - 9:26

Faut-il que tous les parasites de LO viennent déverser la merde bilieuse qui leur sert de pensée sur toutes nios publications? Est-ce donc la dernière chose qui vous reste pour essayer de survivre à votre décomposition accélérée?

Faire la pute pour le PS, il n'y a que vous qui l'ayiez fait.

http://mondialisme.org/spip.php?article1055

Quel culot de la ramener ensuite! Tout ce qui a changé, c'est que vous faites désormais campagne pour Sarkozy, comme le montre le raisonnement de Dug Machin. Ce genre de position stupide ne conduira pas LO à siphonner les voix de Mélenchon, mais plutôt à se diriger d'un pas plus vif vers la tombe qu'elle mérite.

Alors plutôt que de polluer les discussions avec vos injures staliniennes, allez vous cacher!

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  dug et klin le Jeu 26 Avr - 10:25

Barber a écrit:

.....Faut-il que tous les parasites de LO viennent déverser la merde bilieuse qui leur sert de pensée sur toutes nios publications? Est-ce donc la dernière chose qui vous reste pour essayer de survivre à votre décomposition accélérée?.....

.....Faire la pute pour le PS, il n'y a que vous qui l'ayiez fait.....




Tu confirmes ce que j'ai déja eu l'occasion d'écrire:tu n'est qu'un con aigri et comme dirait Roseau,tu ne connais qu'attaques personnelles calomnies et injures.Allez je te laisse a a tes ridicules communiqués et a tes stupides motions dignent du branquignol vulgaire que tu es.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Marco Pagot le Jeu 26 Avr - 17:05

Tout le monde se calme !

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Jeu 26 Avr - 19:18

J'aime bien. Les voilà qui débarquent avec leur ton hargneux et méprisant, et qui se plaignent ensuite qu'on leur rappelle leurs casseroles. Est-ce faute d'avoir la moindre réponse à faire aux errements opportunistes de LO depuis 5 ans (on appelle à voter Royal, on fait liste commune avec la gauche plurielle, puis on dénigre l'appel à voter PS sans soutien au programme du PS simplement parce qu'on a fait un score trop ridicule pour faire liste commune cette fois-ci)?

Je veux bien être correct avec tous les camarades qui discutent fraternellement, Marco. Il n'y a qu'à remonter le fil pour voir comment ces deux-là se comportent.

La position de principe qui consiste à se saisir du vote pour les organisations du mouvement ouvrier (du PS jusque LO, eh oui!) est notre position depuis que nous existons. Nous tenons nos principes, on ne peut pas en dire autant de certains.

Dans ces conditions, les entrées en matière du type: "vestales de Hollande", "ridicule", "bureaucrates" sont inadmissibles. Si les militants de LO ne veulent pas être confrontés au bilan de leur organisation (ça peut se comprendre!), eh bien qu'ils adoptent un ton plus correct et qu'ils apprennent à défendre une orientation.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Jeu 17 Mai - 23:57

Lettre de liaison N° 199 - 16 mai 2012
Intervention au BDFN de la FSU du 14 mai 2012

Le 6 mai, les travailleurs et la jeunesse ont infligé une défaite électorale à Sarkozy, et à travers lui à l'UMP, aux autres partis bourgeois et à leur politique.

Par leur vote massif en faveur du candidat du Parti Socialiste, les jeunes ont posé avant tout la question de leur avenir. Confrontée à la crise du capitalisme qui connaît un nouveau développement en ce moment même, la jeunesse s'est mobilisée pour chasser Sarkozy et son gouvernement parce qu'il représentait le candidat qui menaçait le plus directement le droit aux études, aux qualifications, au travail et à des conditions de vie dignes.

Mais au-delà, il s'est agi d'un vote de classe, et les travailleurs se sont servis du vote PS pour exprimer leurs aspirations de façon déformée. Ce matin, c'est en lien direct et explicite avec les résultats des élections que des ouvriers en lutte contre leur licenciement ont commencé à occuper leur usine. Dans les professions syndiquées par la FSU, cette mobilisation électorale a été particulièrement significative.

Le courant Front Unique est intervenu pour que la FSU appelle à voter pour battre Sarkozy, sans aucun soutien au programme de Hollande. Force est de constater que la direction fédérale fait exactement l'inverse : elle s'est opposée à tout appel à voter, mais elle préparait déjà, 24 heures avant les résultats, un communiqué adressé au vainqueur pour lui proposer de reprendre le « dialogue social », véritable chèque en blanc adressé à Hollande. Or, précisément, ce dont il s'agit aujourd'hui, c'est d'oeuvrer à faire déboucher la défaite infligée aux partis bourgeois sur des victoires pour les travailleurs.

Et pour cela, un mot d'ordre s'impose pour exprimer les aspirations des collègues : Sarkozy a été dégagé, ses contre-réformes doivent le suivre !

Dans l'immédiat, et dans les champs d'intervention de la FSU, cela signifie notamment de se prononcer :
-abrogation effective et sans préalable du décret réformant l'évaluation des enseignants
-abrogation de tous les textes instituant la contre-réforme de la formation des enseignants
-rétablissement des stages et de la formation sous leur forme antérieure
-arrêt des suppressions de postes dans toute la Fonction Publique et rétablissement des postes supprimés

Mais les résultats des élections en Grèce et en Allemagne montrent également que le résultat du 6 mai s'inscrit dans une situation internationale : les travailleurs et la jeunesse, en Europe, aspirent massivement à en finir avec le cycle infernal des « plans d'austérité » qui les font payer pour la crise des capitalistes. De ce point de vue, la FSU devrait également prendre position clairement pour le non-paiement de la « dette » des capitalistes – dont les 600 milliards déversés par Sarkozy dans les caisses des banquiers et du patronat.

Hollande propose par ailleurs de conditionner les augmentations de salaires à la « croissance ». C'est une promesse qui ne coûte pas cher : le FMI lui-même n'exclut pas une récession mondiale pour 2012. La revendication historique des travailleurs en Europe, c'est précisément de se protéger de l'exploitation en exigeant l'indexation des salaires sur l'inflation, un acquis dont les travailleurs belges disposent encore. Il ne doit donc y avoir aucun préalable à ce que la FSU se prononce dans l'immédiat pour l'augmentation générale des salaires.

Enfin, pour tout cela, il faut une majorité dont les travailleurs puissent exiger qu'elle satisfasse leurs revendications. De ce point de vue, l'issue des élections législatives n'est pas plus indifférente pour les travailleurs que ne l'était l'issue des présidentielles.

La responsabilité de la FSU est d'appeler à voter pour élire une majorité des partis du mouvement ouvrier : PS, PCF, Parti de Gauche. Il faut également être très clair sur l'hypothèse de prétendus « fronts républicains » qui opposeraient des candidats de l'UMP à des candidats du FN : en aucun cas, après une campagne marquée par la surenchère haineuse contre les immigrés et contre les syndicats, il ne saurait être question d'appeler à voter pour des candidats de l'UMP. Et Sarkozy n'a pas été chassé par la gauche pour que la bourgeoisie revienne à l'Assemblée par le « centre » : aucun soutien, non plus, aux candidats liés aux MODEM.

Il reviendra au Conseil National du 30 mai de se prononcer sur toutes ces questions.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mar 22 Mai - 17:11

L'appel à candidatures du courant Front Unique dans la FSU, en vue du renouvellement des instances nationales fédérales.

Front Unique :

Les travailleurs ont « dégagé » Sarkozy. Ses contre -réformes doivent également dégager !

Pour chasser Sarkozy, le courant FU a combattu pour que la FSU appelle à voter pour les candidats issus du mouvement ouvrier au premier tour, pour Hollande au second tour sans aucun soutien à son programme. Au BN de la FSU, la direction de la FSU, toutes les autres tendances s’y sont opposées.

Pour que la « majorité » sortante UMP soit chassée du parlement, la FSU doit appeler à voter pour une majorité PS PCF PG, dont les travailleurs exigeraient satisfaction de leurs revendications. Aucune voix pour le FN, ni pour le MODEM et l’UMP, même sous prétexte de faire barrage au FN. Les candidats UMP rivalisent avec le FN dans la haine contre l’immigré, le chômeur, le fonctionnaire, les syndicats.

En aucun cas, un tel vote ne vaut soutien au programme du PS, du PCF, du PG. Car de la Grèce à la France aucune revendication ne peut être satisfaite si la dette n’est pas dénoncée. La dette résulte des cadeaux faits aux capitalistes et aux banquiers, tels les milliards donnés à Dexia. Or Hollande, le PS, le PCF, le PG se prononcent pour payer la dette.

La FSU doit se prononcer contre tout paiement de la dette et pour l’abrogation des contre réformes Sarkozy :
Abrogation effective du « décret évaluation »
Rétablissement des 14000 postes supprimés à la rentrée 2012
Abrogation des contre- réformes (formation des maîtres, lycée, LP, ECLAIR, LRU, IDEX, décret enseignants chercheurs)
Abrogation de la « loi mobilité dans la Fonction publique », de la loi Sauvadet et titularisation des précaires
Abrogation de la contre réforme des retraites, de la TVA dite « sociale » contre la Sécurité Sociale
Augmentation générale des salaires indexés sur l’inflation et non sur la « croissance »
Mais ces revendications ne figurent pas dans les déclarations de la direction de la FSU ; déclarations qui par ailleurs en appellent au « dialogue social ».

La FSU n’a pas, comme le demande B.Groison à Hollande, à « être reconnue comme partenaire utile et indispensable ». Elle a à défendre les revendications.

Pour contrer l’opération sur les « rythmes scolaires » visant à l’annualisation et la réduction des congés des enseignants, la FSU doit défendre leurs statuts, en particulier des décrets de 50 dans le secondaire.

Pour que le courant Front Unique puisse s’exprimer dans la FSU, pour la démocratie syndicale, portez vous candidat sur sa liste

Le 19 -5

mel@frontunique.com

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Copas le Mer 23 Mai - 8:42

En aucun cas, un tel vote ne vaut soutien au programme du PS, du PCF, du PG. Car de la Grèce à la France aucune revendication ne peut être satisfaite si la dette n’est pas dénoncée.

Toujours la croyance en le verbe...

A ré-écrire :

Car de la Grèce à la France aucune revendication ne peut être satisfaite sans la mobilisation des travailleurs, cette mobilisation pour être efficace doit prendre à son compte la dénonciation de la dette.

Plus ou moins donc un truc comme ça.

Mais globalement un appel finalement très politicien et dirigé vers des appareils dont une partie est bourgeois comme le PS (de tous les points de vue utilisés par les marxistes pour définir un parti ouvrier, le PS n'en est plus un).

En retard sur les syndicalistes belges de la FGTB.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 23 Mai - 15:30

Copas a écrit:
En retard sur les syndicalistes belges de la FGTB.

En voilà encore un qui ne sait pas de quoi il parle. Tu devrais lire CPS pour être mieux informé. Si tu es très gentil et si tu t'excuses, on voudra peut-être que tu t'abonnes.

Question en retour: comment se fait-il qu'aucun de vos copains (NPA, POI et autres tous très présents dans l'appareil FSU auquel nous nous opposons) ne défende d'une manière ou d'une autre - et ne serait-ce que sous la formule bidon de "seule la lutte bla bla bla" - le mot d'ordre de non-paiement de la dette?

Parce que tu es sans doute au courant du fait que la vraie merde, c'est votre collectif pour l'audit citoyen, hein?

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  gérard menvussa le Mer 23 Mai - 16:11

Les passagers clandestin de la voiture balai du caractére "ouvrier" de la candidature hollande dans le mouvement ouvrier viennent nous faire la leçon ? Amusant.... Par ailleurs, le npa s'est prononcé a moults reprises pour l'abolition inconditionnelle et immédiate de la dette...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 23 Mai - 16:27

C'est bien ce que je disais, vous ne savez pas de quoi vous parlez.

Le NPA (qui a appelé à voter Hollande) soutient l'"audit citoyen" sur la dette, dans le but de distinguer la part "légitime" de la part "illégitime". Autrement dit: vous êtes pour le paiement de la dette.

http://www.npa2009.org/content/appel-pour-un-audit-citoyen-de-la-dette-publique

Gérard M. ne connaît manifestement pas les positions de son organisation.

Il ne s'est pas non plus renseigné sur le fait que l'appareil bureaucratique de la FSU dont ils nous parle, c'est en bonne part le NPA - dont les représentants votent contre toute exigence claire de refus de paiement de la dette - mais encore, parce que ne pas payer la dette c'est ne pas accepter les contre-réformes: il y avait des représentants du NPA au plus haut niveau dans le "dialogue social" avec Sarkozy sur toutes les contre-réformes décisives de sa mandature, notamment la contre-réforme des retraites.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  gérard menvussa le Mer 23 Mai - 17:08

Visiblement, Barber confond "position propre" de l'organisation, et appel unitaire large...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 23 Mai - 19:37

Et toi, tu confonds politique et Grand-Guignol. Si tu signes une "position large" qui prétend le contraire de ce que tu affirmes défendre tout seul, et que tu ne vois pas le problème, tu n'es pas sérieux.

Moi, je sais ce que votent les dirigeants du NPA, ça me suffit: ils votent les motions "action" des appareils syndicaux, ils votent le soutien à l'intervention impérialiste en Libye, et ils votent contre le non-paiement de la dette.

Pas plus qu'on ne peut se fier à un "militant" qui affirme une chose et son contraire, on ne peut se fier à une organisation qui fait de la malhonnêteté politique et de l'art du faussaire ses premiers principes.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  gérard menvussa le Mer 23 Mai - 20:18

amusant ! Dés qu'on fait une politique de vrai front unique, tes organisations appellent à la combattre. Par contre elles se mobilisent dans le fsu pour appeler a voter des politiciens bourgeois. Par contre elles sont toutes pretes a donner des leçons de trotskysme...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 23 Mai - 20:47

Ton problème, c'est que la position que tu critiques c'est celle de ton organisation (qui a appelé à voter Hollande). Malhonnêteté ou ignorance? Je dirais un mélange des deux.

Tu n'es même pas d'accord avec le NPA, alors ce n'est pas d'une "leçon de trotskysme" dont tu as besoin (si tu te considérais comme trotskyste, tu ne militerais pas dans une organisation dont l'acte de naissance a été d'évacuer toute référence à ce mot), c'est d'un spécialiste de la schizophrénie.

Au moins, les vrais militants du NPA que je connais (par exemple un collègue de ma section syndicale) qui militent sur leur vrai lieu de travail, ont une vraie position, et ne sont pas toujours ravis de ce que je leur apprends sur l'attitude de leurs dirigeants.

Pour le reste on ne va pas chipoter:
_ nous, nous défendons clairement l'exigence de non-paiement de la dette dans les syndicats;
_ vous, vous votez contre et vous intégrez des collectifs bureaucratiques (ce que tu appelles le "vrai front unique", on aura compris qu'il n'avait rien d'ouvrier) pour permettre en définitive à l'Etat bourgeois de nous faire payer la dette

Tu n'as rien à dire contre ces faits, alors tu persifles. Epargne-moi la suite de cette discussion, je préfère les gens un tant soit peu honnêtes et cohérents, qui ont une position de principe à défendre et pas une posture virtuelle.


Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Marco Pagot le Mer 23 Mai - 22:07


_ nous, nous défendons clairement l'exigence de non-paiement de la dette dans les syndicats;
_ vous, vous votez contre et vous intégrez des collectifs bureaucratiques (ce que tu appelles le "vrai front unique", on aura compris qu'il n'avait rien d'ouvrier) pour permettre en définitive à l'Etat bourgeois de nous faire payer la dette

Faux: congrès du snes aix-marseille 2012...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 23 Mai - 22:33

CA académique du SNES Clermont-Ferrand, 15 septembre 2011:

"Motion Front Unique

La CA académique considère que le mot d’ordre qui s’impose au sujet de la « dette publique » est :
« Cette dette n’est pas la nôtre. »
Elle s’adresse à la direction de la FSU pour que celle-ci reprenne cette position.

4 pour, 2 abstentions, 7 contre.
"

Conseil Délibératif Fédéral National des 20 et 21 septembre 2011:

"Motion : Non au Remboursement de la dette ! Contre le budget 2012

Au nom de la « lutte contre les déficits », le gouvernement Sarkozy-Fillon durcit toujours plus son offensive contre les travailleurs et la jeunesse, cherche à briser leurs acquis sociaux et en finir avec tous leurs droits.

Le CDFN de la FSU se prononce contre le remboursement de la dette au nom de laquelle sont menées ces attaques car cette dette n’est pas la nôtre.

Il se prononce contre le budget 2012 de mise en place de ces attaques.

Se placer radicalement en défense des travailleurs exige d’affronter le gouvernement Sarkozy-Fillon.

Dans cette perspective, Le CDFN décide de préparer une manifestation centrale à l’Assemblée Nationale contre le vote du budget de toute la clase ouvrière et de la jeunesse et lance un appel aux autres les autres fédérations syndicales, la CGT, FO et avec l’UNEF pour l’organiser.

D’ores et déjà le CDFN décide que la FSU appellera à une manifestation le jour du vote du budget de l’Éducation Nationale.

Il mandate de BN de la FSU pour contacter les autres syndicats de l’éducation Nationale pour la convoquer dans l’unité.

Pour : 3, Contre : 79 , Abs : 7, RDV : 22"

L'Ecole Emancipée dirigée par des militants du NPA dispose de 20 à 30 élus, au moins, là-dedans.

Bureau Délibératif Fédéral National du 5 octobre 2011:

La FSU doit se prononcer :

Non au paiement de la dette

Manifestation à l'Assemblée Nationale, lors du vote du budget, contre ce budget.

Intervention du courant Front Unique au BDFN de la FSU, le 5 octobre

"Le 28 septembre, le gouvernement Sarkozy-Fillon a adopté en conseil des ministres un projet de budget qui est une véritable déclaration de guerre contre les travailleurs. Au nom de la "réduction de la dette publique": pour la première fois depuis 1945, les dépenses budgétaires diminuent en valeur absolue.

D'un côté: 48 milliards d'euros, plus de 13% des dépenses sont affectés aux intérêts de la "dette", dont on sait que l'explosion ces dernières années est due avant tout aux "plans de relance" en faveur des banques. Encore s'agit-il de la face émergée d'un iceberg qui inclut des dizaines de milliards de cadeaux fiscaux et d'exonérations de charges accordés au patronat - cadeaux qui sont prorogés par ce budget, sous couvert de mini-taxes dérisoires.

De l'autre côté: hausse des prélèvements et déremboursements à la Sécurité Sociale, poursuite de l'asphyxie budgétaire des collectivités locales - avec toutes les attaques que cela préfigure contre les travailleurs - plus de 30000 suppressions de postes, etc. Fait sans précédent, l'enveloppe salariale de la Fonction Publique diminue.

Derrière le discours sur la "réduction de la dette", il y a un choix politique: celui de faire payer la crise, le maintien artificiel des taux de profit, les guerres néo-coloniales de Sarkozy aux travailleurs et à leurs familles.

Accepter le paiement de la "dette", accepter ce budget, c'est abdiquer par avance toutes les revendications syndicales. C'est accepter par avance toutes les contre-réformes qui découlent presque mécaniquement de ce budget.

Or, c'est précisément sur ce terrain-là que se situent les journées d'action du 27/9 et du 11/10. Bernadette Groison s'est félicitée aujourd'hui du "succès" de la grève du 27 et de sa "visibilité" dans les médias. Pourtant, ce qui a été "visible", c'est le fait que la FSU ait accepté de défiler main dans la main avec les "syndicats" de l'enseignement privé! Les "revendications" de ces syndicats sont par définition hostiles à celles des enseignants du public: la FSU devrait, au contraire, dénoncer tout financement par l'Etat de l'enseignement privé! Le 28, le gouvernement a ainsi pu présenter son budget sans crainte - d'autant plus qu'au même moment, la FSU organisait un colloque et s'entretenait avec Grosperrin, représentant de l'UMP. Quant au 11 octobre, journée en trompe-l'oeil sans appel national à la grève, elle se situe sur le terrain défini par l'intersyndicale du 18 août: celui d'un autre remboursement de la "dette publique" et de l'interpellation des "élus"! A une semaine de l'ouverture du débat budgétaire à l'assemblée, ce dispositif ne conduit qu'à une chose: laisser passer le budget sans accroc.

Pour ceux qui cherchent à s'engager sur le terrain d'une véritable grève, avec de vraies revendications, c'est d'ailleurs la répression qui s'abat: à Mayotte, où une grève générale se développe, les cortèges syndicaux ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes. Les blindés ont été déployés à Mamoudzou. Une répression qui dans ce contexte prend un caractère néo-colonial!

Alors, la responsabilité de la FSU devrait être de se situer sur un terrain de combat contre le gouvernement. Pour commencer, ce devrait être de s'opposer au paiement de la "dette", exigence sans laquelle il n'est même pas possible de défendre les revendications. Au diable la dette! Les travailleurs ne sont pas responsables de la crise, ils n'ont rien à payer, ils ne doivent pas payer. La FSU doit se prononcer: non aux attaques contre la Sécurité Sociale, aucune suppression de postes, défense des statuts, etc. Et dans ce sens, proposer à la CGT, à FO de préparer une manifestation unitaire de tous les travailleurs à l'Assemblée Nationale, lors du vote du budget, contre ce budget.

S'agissant de Mayotte, la responsabilité de la FSU devrait être en outre de condamner la répression néo-coloniale organisée par Sarkozy et son gouvernement, de réaffirmer le droit élémentaire de faire grève et de manifester pour les revendications."

On pourrait continuer en évoquant les interventions défendues dans d'autres instances (chercheurs scientifiques ou SNASUB-FSU, où le courant Front Unique vient de gagner un siège supplémentaire au Bureau National grâce au vote des syndiqués) mais il suffit de constater notre appel à rejoindre le courant FU lors du prochain congrès pour voir qu'il y a une continuité évidente dans notre intervention sur cette question - et une continuité dans le positionnement de l'EE en la matière.

Dans la FSU, les militants qui se battent contre le paiement de la "dette", ce sont les militants du courant Front Unique.

Marco, c'est aux dirigeants de l'EE qu'il faut demander des comptes, pas à nous!

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Barber le Mer 23 Mai - 22:48

Voilà à titre de comparaison, ce qu'avance le seul document portant sur le sujet sur le site de l'Ecole Emancipée:

http://www.ecoleemancipee.org/spip.php?article1054

"En effet, si on s’inscrit dans une campagne initiée par ATTAC, et à laquelle la FSU participe, sur un « audit citoyen », c’est bien parce que l’on estime qu’une partie de notre dette publique est illégitime. Celle-ci a presque doublé durant la mandature Sarkozy, non à cause de la crise financière, comme nous le dit le gouvernement, mais en raison de cadeaux fiscaux accordés aux plus riches et entraînant une perte de recettes : loi TEPA (bouclier fiscal, et défiscalisation des HS), baisse de l’ISF et autres niches fiscales… Cette partie de la dette, il n’est pas normal que le peuple la paie."

En gros, on fait le tri d'abord, ensuite on décide de ce qu'il faudrait payer... au passage "crise financière", donc pas crise du capitalisme, ouf! Il n'est pas en cause, celui-là...




Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre de liaison - Front Unique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum