Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Jeu 23 Fév - 12:24

[i]"nous pouvons être considéré actuellement comme la gauche la plus bête du monde"


Le "nous" parle pour toi, tu es donc bien un militant de cette gauche, première carte de la bourgeoisie et de ses instruments (cinquième république et Union européenne) contre la classe ouvrière et peut-être future carte de cette même bourgeoisie dans le cadre d'un nouveau Front populaire.
Quant aux députés PS, pas tous mais la plupart, ils ont effectivement voté TOUTES les lois anti-ouvrières et la plupart sont purement et simplement intégrés dans l'équipe de Hamon !!

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Jeu 23 Fév - 12:44

barnum a écrit:[i]"nous pouvons être considéré actuellement comme la gauche la plus bête du monde"


Le "nous" parle pour toi, tu es donc bien un militant de cette gauche, première carte de la bourgeoisie et de ses instruments (cinquième république et Union européenne) contre la classe ouvrière et peut-être future carte de cette même bourgeoisie dans le cadre d'un nouveau Front populaire.
Quant aux députés PS, pas tous mais la plupart, ils ont effectivement voté TOUTES les lois anti-ouvrières et la plupart sont purement et simplement intégrés dans l'équipe de Hamon !!

A mille excuses ! Tu n'es pas de gauche ! je me disais aussi à te lire !

Enfin en même temps, lorsqu'on tolère un Shivardi dans son parti, on ne peut pas être catalogué de gauche tout à fait.

TOUTE honte bue !
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Jeu 23 Fév - 20:09

Avec toi, on peut être tranquille, on ne sera pas déçu !! Confondre le fait d'être de gauche et le fait de soutenir "la gauche", pilier des divers Fronts populaires au service des intérêts de la bourgeoisie, faut effectivement le faire !!

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Ven 24 Fév - 12:56

barnum a écrit:Avec toi, on peut être tranquille, on ne sera pas déçu !! Confondre le fait d'être de gauche et le fait de soutenir "la gauche", pilier des divers Fronts populaires au service des intérêts de la bourgeoisie, faut effectivement le faire !!

Tranquille ? si tu le dis !

Plus sérieusement, les partis d'extrême gauche (pas beaucoup plus révolutionnaires que le reste de la gauche crois moi), ont un bon coup à jouer dans la dynamique en cours.

Nous vivons un moment unique où le PS est prêt à beaucoup de générosité pour tous ceux qui daigneront s’intéresser à la candidature de son candidat. Et pour gagner on a besoin de tout le monde.

Par exemple le NPA, plutôt qu'à s'époumoner en vain à imposer son propre candidat, ce parti devrait négocier son soutien inconditionnel à Hamon, (inconditionnel cela veut dire que ce parti n'assume aucune responsabilité sur le gouvernement qui sortirait de ce vote, mieux tout en appelant à voter Hamon, il ne retrancherait en rien ses critiques vis à vis des promesses du candidat Hamon), contre quelques circonscriptions aux prochaines législatives.

Pourquoi ? Mais puisque le PS veut aller à une assemblée Constituante débouchant sur une Législative à la proportionnelle plus ou moins étendue. Ça serait un peu con de ne pas s'inviter à la rédaction de ce machin.

Une dynamique exceptionnelle se met en branle. Malheur à ceux qui n'en seront pas.

Evidemment ce que je dis vaut pour ton parti le POID, monsieur le camarade compliqué qui est de gauche mais qui ne soutient pas la gauche.

La gauche tu sais, c'est un peu comme la Révolution Française. On ne l'a saucissonne pas, elle est à prendre en bloc, une et indivisible.

Il y a une unique gauche. C'est bien ce que Valls et Macron n'ont jamais compris.
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Ven 24 Fév - 18:03

"La gauche tu sais, c'est un peu comme la Révolution Française. On ne l'a saucissonne pas, elle est à prendre en bloc, une et indivisible.
Il y a une unique gauche. C'est bien ce que Valls et Macron n'ont jamais compris."


C'est la République qui est une et indivisible bien que torpillée par les deux bouts par l'Union européenne d'une part et la régionalisation d'autre part avec ses regroupements et disparitions de petites communes imposés par la cinquième "république monarchiste" !
"L'unique gauche" en question, c'est celle au service du capital depuis près d'un siècle déjà ! Que ce soit sous la forme "union nationale" à la Macron ou "union de la gauche" à la Hamon !

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Sam 25 Fév - 13:08

barnum a écrit:C'est la République qui est une et indivisible

Comme le disait Jacques Pierre Brissot, en montant sur l'échafaud: "si la république est une et indivisible, ce n'est pas notre cas à nous pauvres représentants de cette république ! ".

Cette plaisanterie mise à part, au regard de ce que tu écris je conclus que puisque:

"L'unique gauche" en question, c'est celle au service du capital depuis près d'un siècle déjà ! Que ce soit sous la forme "union nationale" à la Macron ou "union de la gauche" à la Hamon ! a écrit:

L'union de la gauche de Hamon est comme l'union nationale de Macron, des rassemblements politiques au service du capital, nous, en que révolutionnaires, partisans du pouvoir ouvrier, nous n'avons pas à différencier ces forces hostiles.

Aussi essayons d'aller aux ultimes conséquences de ce positionnement théorique, non pas marxiste, mais ultra gauche.

Admettons que Hamon et Macron soient du pareil au même. On peut affirmer alors que Hollande et Valls qui s’intercalent entres eux sont de la même espèce.

Élargissons le cercle en tournant notre regard sur la droite:

Bayrou, qui vient de se rallier à Macron, est frère jumeau de Hamon. Et Juppé, qui ne crachait pas sur le soutien que lui apportait il y a peu Bayrou, lui aussi, par cet effet de vase communicant, est complice de Hamon. Hamon, Hollande, Valls, Macron, Bayrou, Juppé sont, en défense du capital, du même combat.
Ne nous arrêtons pas en si bon chemin: Juppé, mais avec lui l'ensemble des dirigeants républicains, Sarko compris, sont aussi preneurs de l'union nationale. Et comme l'union nationale est l'équivalent de l'union de la gauche, tout ce joli monde est du même parti.

Ajoutons à ce conglomérat réactionnaire, pour que le tableau soit complet, que si il y en a une qui ne crache pas sur l'union nationale, donc à t'entendre sur l'union de la gauche, c'est bien la candidate du front national.

Voilà, nous avons devant nous, pauvres ouvriers, un système politique compact et massif, dressé sur ses argots en défense du régime bourgeois. Et les mecs qui nous annoncent cela, finalement découverte d'une très grande platitude, veulent se faire passer pour des marxistes. Quelle misère quand même !

Mais que ces théoriciens géniaux ne s'arrêtent pas en si bon chemin, et si ils veulent être crédibles, qu'ils tournent un peu leur regard sur leur gauche et leur extrême gauche.

Admettons que de Hamon jusqu'à Lepen ce soit du kif kif.
Si on ne veut pas faire dans la nuance, on peut rajouter à l'équipée tous ce que la gauche de la gauche compte de soutien à l'ordre républicain bourgeois, à l'union nationale.
Commençons par l'ami mélenchon, qui bat tout les records quant à ses sorties on ne peut plus patriotiques. Et puis il y a les bureaucraties syndicales, Phil Martinez et JC Mailly en tête, qui se vautrent dans le syndicalisme de collaboration de classe. Nos grands révolutionnaires d’opérettes, les Poutou, Arthaud et consort, doivent-ils être placés en dehors de l'union sacrée, eux qui systématiquement se placent en flanc gauche du syndicalisme de collaboration ?

Alors avec ton raisonnement camarade Barnum, lorsqu'un ouvrier te lit, il prend une corde et cherche un endroit pour se pendre.
En effet tu lui explique que Arlette est sœur Jumelle avec Marine. Ni plus ni moins !
Tu lui mets tous les jours sous les yeux tes certitudes, aussi fausses qu' impitoyables et insolubles.
Un truc plombant, une toile d'araignée politique, un immense barnum, où l'ouvrier se dit que le salut doit résider dans l'abstention et le replis sur soit.
Et ne me dis pas que tu crois que l'agitation indigeste du journal de ton parti puisse à un moment lui remonter le moral. Parce que vous savez finalement, cette union nationale, en vérité elle n'est qu'une marionnette de l'Europe !

Arrêtons de tout amalgamer comme ça, faisons preuve d'un peu de nuance, c'est le leg de Karl Marx, essayons de nous convaincre que la force d'une chaîne réside toujours sur son maillon le plus faible.

Et sur ce maillon, unis, frappons fortement.
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Sam 25 Fév - 17:44

Mais c'est toi qui fais l'amalgame !
Hamon peut soit chercher à reconstituer une union de la gauche ( par nature au service du capital), soit commencer à rompre sur la base du vote de la primaire contre Hollande-Valls, pour l'abrogation de la loi travail, et rechercher sur cette base une candidature d'unité de rupture avec la cinquième république et les traités européens.....Une telle abrogation serait sans nul doute un appel d'air contre toutes les mesures de l'Union européenne.
Et si les organisations syndicales permettent à la classe ouvrière d'exister en tant que classe, il n'en reste pas moins que les directions syndicales sont complètement au service du capital !

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Dim 26 Fév - 15:25

barnum a écrit:
Hamon peut soit chercher à reconstituer une union de la gauche ( par nature au service du capital), soit commencer à rompre sur la base du vote de la primaire contre Hollande-Valls,

Mais c'est exactement cela qu'il est entrain de faire, lui, une grande partie de la base du PS, et même un gros tiers des élus.

Il cherche ! Il est entrain ! Il tente ! Et pour l'instant c'est dur, ce n'est pas constructif, car en face de lui (sauf les verts) il n'a pas d'interlocuteurs sérieux et raisonnables sur sa gauche.

Le grand danger vois-tu, c'est que par manque de perspective et d'alliances à gauche, par manque de progrès, lui et les frondeurs subissent une contre attaque violente venant de la droite de leur parti. Pour l'instant, Valls en tête, ils se taisent et ils se terrent. Mais ils ne sont pas partis chez Macron, malgré tout ce que l'on a pu écrire sur cette soit disante inéluctabilité. Ils sont là, et crois moi si les choses tournent mal, ils ne vont pas se gêner, pour à terme, flinguer la mutinerie et faire que le PS reste un parti au service du capital.

Un parti ouvrier-bourgeois, si nous sommes d'accord avec cette qualification trotskyste, ce n'est pas un parti du capital par nature. Il est ce que les femmes et les hommes qui sont dedans veulent ce qu'il soit.

Actuellement c'est un parti ouvrier-bourgeois qui défend le capital, il ne l'est pas par nature mais en la circonstance, rien n'est écrit, rien ne dit ce qu'il peut devenir.

Le parti socialiste est acteur de la lutte des classes, il est aussi objet.

Ta pensée n'est pas dialectique, tu ne t’embarrasses des contradictions, les vérités révélées définitives, métaphysiques, sont tellement plus rassurantes et pratiques hein ?

avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Dim 26 Fév - 18:43

"Actuellement c'est un parti ouvrier-bourgeois qui défend le capital, il ne l'est pas par nature mais en la circonstance, rien n'est écrit, rien ne dit ce qu'il peut devenir".
Extraordinaire ! Rien ne dit ce que le PS peut devenir mais ça fait plus de 100 ans qu'il passe son temps au service du capital contre la classe ouvrière !
Ce ne sont pas les masses qui ont des illusions après les 5 ans de Hollande mais toi, le fin dialecticien, qui prends pour argent comptant le baratin des appareils (ailes"gauches" ou ailes droites, ça ne change rien sur le fond!).
Ta pensée est tellement dialectique qu'elle remet en cause les analyses fondamentales des marxistes Lénine et Trotsky pour qui les PS puis les PC sont définitivement passés du côté de l'ordre bourgeois en 1914 puis en 1933, d'où la nécessité de construire une Troisième puis une Quatrième Internationale!
Le PS par nature sont devenus des agences du capital, tout comme les PC après l'explosion de la bureaucratie stalinienne (d'agences indirectes elles sont devenues depuis 1989-1991 pleinement directes) et le rôle des révolutionnaires n'est certainement pas de développer des illusions sur ces partis comme tu le fais à longueur de colonnes !!

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Eeniel et son "friont unique"

Message  spartacre le Dim 26 Fév - 23:24

Trop drôle en effet.. ressortir le coup du  "Front unique ouvrier" .. pour nous mettre à la queue de Hamon et d un PS totalement vomi et déconsidéré  .. n 'avons nous rien d 'autre à proposer aux travailleurs ?

spartacre

Messages : 4
Date d'inscription : 13/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Lun 27 Fév - 1:50

barnum a écrit:"Actuellement c'est un parti ouvrier-bourgeois qui défend le capital, il ne l'est pas par nature mais en la circonstance, rien n'est écrit, rien ne dit ce qu'il peut devenir".
Extraordinaire ! Rien ne dit ce que le PS peut devenir mais ça fait plus de 100 ans qu'il passe son temps au service du capital contre la classe ouvrière !
Ce ne sont pas les masses qui ont des illusions  après les 5 ans de Hollande mais toi, le fin dialecticien, qui prends pour argent comptant le baratin des appareils (ailes"gauches" ou ailes droites, ça ne change rien sur le fond!).
Ta pensée est tellement dialectique qu'elle remet en cause les analyses fondamentales des marxistes Lénine et Trotsky pour qui les PS puis les PC sont définitivement passés du côté de l'ordre bourgeois en 1914 puis en 1933,  d'où la nécessité de construire une Troisième puis une Quatrième Internationale!
Le PS par nature sont devenus des agences du capital, tout comme les PC après l'explosion de la bureaucratie stalinienne (d'agences indirectes elles sont devenues depuis 1989-1991 pleinement directes) et le rôle des révolutionnaires n'est certainement pas de développer des illusions sur ces partis comme tu le fais à longueur de colonnes !!

"Ta pensée est tellement dialectique qu'elle remet en cause les analyses fondamentales des marxistes Lénine et Trotsky pour qui les PS puis les PC sont définitivement passés du côté de l'ordre bourgeois en 1914 puis en 1933"

Ma pensée est dialectique, et c'est celle ci qui m'aide à comprendre, comment un militant de POID qui se croit révolutionnaire, alors qu'il passe son temps à se battre pour le maintien de 36 000 communes et prône un retour à la Démocratie, de temps à autre, se souvient qu'il existe un Programme de transition et le marxisme. Le dimanche il est militant du CCI, et la semaine un militant du POID. C'est l'unité des contraires qui lui donne une grande confiance en lui.

Mais toujours, les petites embarcations ne doivent pas trop quitter la rive, sous peine de naufrage.

Question: si le PS et le PCF sont passés du coté de l'ordre bourgeois et donc que nous n'avons pas à développer une tactique particulière à leur égard (alors que le programme de transition ce n'est que ça), un malin comme toi va nous expliquer:

- Pourquoi Trotsky a brûlé une énergie folle à convaincre le SPD et le KPD a se constituer en un front unique ouvrier contre Hitler ?

- Pourquoi le PCI en 1981 a-t-il appelé à voter pour un parti, le PS, passé définitivement du côté de l'ordre bourgeois ?

- Pourquoi tolérez-vous au POID, comme l'un de vos trois dirigeants, un homme, ce monsieur Shivardi, qui a été pendant 30 ans, un responsable d'un parti passé définitivement du côté de l'ordre bourgeois ?

"En 1975, il adhère au Parti socialiste (PS) où il milite pendant près de trente ans jusqu'en 2003 et est secrétaire fédéral" (source wikipedia)

Alors, parce qu'il te faut jouer au mec qui ne comprend rien à rien, tu me présentes comme un naïf ayant des illusions. Comme si un travailleur qui taperait sur un clou avec son marteau, parce qu' il veut pénétrer un objet, celui ci avait la moindre affection pour ce clou !

Ce ne sont pas les masses qui ont des illusions  après les 5 ans de Hollande mais toi a écrit:

Si tu veux parler d'illusion, va voir ton Shivardi qui, pendant 30 ans, jusqu'en 2003 quand même, plus de 20 ans après le coup de Jarnac de Mitterrand, a été un dirigeant du PS.

Tu veux connaître les analyses fondamentales des marxistes Lénine et Trotsky pour qui les PS puis les PC sont définitivement passés du côté de l'ordre bourgeois en 1914 puis en 1933, lis et essaye de comprendre le programme de transition.

Eux faisaient une différence entres des partis ouvrier-bourgeois traîtres, non révolutionnaires, mais ouvriers quand même; et le parti ouvrier révolutionnaire à construire.

Eux, en marxistes conséquents, envisagez toutes les probabilités:

""La tâche centrale de la IV° Internationale consiste à affranchir le prolétariat de la vieille direction, dont le conservatisme se trouve en contradiction complète avec la situation catastrophique du capitalisme à son déclin et constitue le principal obstacle au progrès historique. L'accusation capitale que la IV° Internationale lance contre les organisations traditionnelles du prolétariat, c'est qu'elles ne veulent pas se séparer du demi-cadavre politique de la bourgeoisie.

Dans ces conditions, la revendication adressée systématiquement à la vieille direction : "Rompez avec la bourgeoisie, prenez le pouvoir !", est un instrument extrêmement important pour dévoiler le caractère traître des partis et organisations de la II° et de la III° Internationales, ainsi que de l'Internationale d'Amsterdam."

Vous ne le faite pas au POID.

"De tous les partis et organisations qui s'appuient sur les ouvriers et les paysans et parlent en leur nom, nous exigeons qu'ils rompent politiquement avec la bourgeoisie et entrent dans la voie de la lutte pour le gouvernement ouvrier et paysan. Dans cette voie, nous leur promettons un soutien complet contre la réaction capitaliste. En même temps, nous déployons une agitation inlassable autour des revendications transitoires qui devraient, à notre avis, constituer le programme du "gouvernement ouvrier et paysan"."

Les révolutionnaires exigent qu'ils rompent politiquement avec la bourgeoisie et entrent dans la voie de la lutte pour le gouvernement PS et PCF. Cela est-il utopique ?

"La création d'un tel gouvernement par les organisations ouvrières traditionnelles est-elle possible ? L'expérience antérieure nous montre, comme nous l'avons déjà dit, que c'est pour le moins peu vraisemblable. Il est, cependant, impossible de nier catégoriquement par avance la possibilité théorique de ce que, sous l'influence d'une combinaison tout à fait exceptionnelle de circonstances (guerre, défaite, krach financier, offensive révolutionnaire des masses, etc.), des partis petits-bourgeois, y compris les staliniens, puissent aller plus loin qu'ils ne le veulent eux-mêmes dans la voie de la rupture avec la bourgeoisie."

Quand bien même les vieux partis ouvriers-bourgeois sont passés du côté de l'ordre bourgeois, Trotsky considère possible, historiquement, que ces partis se rebiffent contre leur bourgeoisie. Même si immédiatement derrière, il explique:

"si même cette variante, peu vraisemblable, se réalisait un jour quelque part, et qu'un "gouvernement ouvrier et paysan", dans le sens indiqué plus haut, s'établissait en fait, il ne représenterait qu'un court épisode dans la voie de la véritable dictature du prolétariat." (Page 16)

Alors ce soir, alors même que l'agent du Capital, l'aventurier JL Mélenchon, maintient sa candidature et ainsi assure la victoire à ses maîtres, il est de la responsabilité de la direction du PCF:

- De lui refuser ses signatures.
- De le dénoncer et chercher un accord électoral avec le PS.
- D'organiser une consultation des adhérents du PCF.

La possible victoire de la gauche en cas de front unique PS PCF derrière Hamon.
La défaite assurée, avec le maintient de Mélenchon, avec à la clef la disparition pur et simple du PCF.

avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 27 Fév - 10:29

"De tous les partis et organisations qui s'appuient sur les ouvriers et les paysans et parlent en leur nom, nous exigeons qu'ils rompent politiquement avec la bourgeoisie et entrent dans la voie de la lutte pour le gouvernement ouvrier et paysan. Dans cette voie, nous leur promettons un soutien complet contre la réaction capitaliste. En même temps, nous déployons une agitation inlassable autour des revendications transitoires qui devraient, à notre avis, constituer le programme du "gouvernement ouvrier et paysan".

C'est exactement tout ce que tu ne fais pas , contrairement justement au POID : tu n'exiges pas que Hamon rompe avec la bourgeoisie ( difficile, c'est l'un de ses candidats !!), tu ne dis rien sur son programme (bourgeois), tu combats, d'après tes propres critères, CONTRE le Front unique puisque tu rejettes Mélenchon candidat du PCF et du PG et ne mène aucun combat pour une candidature d'unité....contrairement donc au POID qui met en avant d'éventuels points d'accord ( loi travail...) tout en développant un véritable programme de rupture: rompre avec la Cinquième république et l'Union européenne, combattre pour un gouvernement ouvrier...... Qui respecte donc le programme de transition ???
Combattre pour un gouvernement Blum-Cachin en 1936, c'était correct, par contre combattre pour un gouvernement Blum auquel aurait dû se rallier Cachin (ta position) aurait été une véritable capitulation politique ( aucun combat pour le Front unique) derrière la social-démocratie !!

Et utiliser Schivardi (au POID mais non trotskyste) à longueur de colonnes montre clairement l'indigence de tes arguments.

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Lun 27 Fév - 11:57

barnum a écrit:"
Combattre pour un gouvernement Blum-Cachin en 1936, c'était correct, par contre combattre pour un gouvernement Blum auquel aurait dû se rallier Cachin (ta position) aurait été une véritable capitulation politique ( aucun combat pour le Front unique) derrière la social-démocratie !!

Et utiliser Schivardi (au POID mais non trotskyste) à longueur de colonnes montre clairement l'indigence de tes arguments.

[i]"Combattre pour un gouvernement Blum-Cachin en 1936, c'était correct"
nous dis-tu.

Pourtant à t'entendre, l'un depuis 1914, l'autre en 1933, étaient passés définitivement du coté de l'ordre bourgeois. Quelle différence avec les PS et PCF d'aujourd'hui, à part le fait que la SFIO de Blum était l’héritière de la social-démocratie grandement responsable des millions d'ouvriers morts durant la grande guerre; à part que Thorez , en tant que meilleur stalinien de France, couvrait de son autorité, les procès de Moscou et la liquidation de la vieille garde léniniste, l'extermination des militants trotskystes au quatre coin du monde, à commencer par Trotsky.

Mais en 1936, combattre pour les assassins Blum et Thorez, c'était correcte.
Aujourd'hui combattre pour un gouvernement Hamon et Leroy, ce n'est pas correcte.

Cherchez l'erreur !

Ça ne te choque pas toi cette contradiction, répété à longueur d'années, par les fossoyeurs du mouvement ouvrier en France ?

"combattre pour un gouvernement Blum auquel aurait dû se rallier Cachin (ta position) aurait été une véritable capitulation politique ( aucun combat pour le Front unique) derrière la social-démocratie !! "

Outre que définir la social-démocratie pire que le fascisme, c'est le discours de la III internationale de Staline, une fois de plus, j'attire ton attention sur le fait que JL Mélenchon n'est pas le candidat du PCF. Il n'est pas adhérent de ce parti, il passe son temps a expliquer qu'il faut en finir avec les vieux partis, et du socialisme et du communisme il n'en parle plus.

C'est un radical bourgeois, comme ton petit bourgeois Shivardi (Shivardi qui au dernière nouvelle souhaite soutenir le candidat Lassale, un pote de Bayrou).

Bref Mélenchon a été adoubé du bout des lèvres par le PCF, à une époque où la probabilité que ce soit Valls qui se retrouve candidat du PS était forte. Et comme maintenant c'est Hamon, la situation est tout à fait différente.

Il est seulement soutenue par ce parti certes ... pour l'instant.
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Lun 27 Fév - 20:25

Tu confirmes donc une fois de plus que tu rejettes le combat pour le Front unique et que tu t'alignes sans conditions derrière le candidat du Front populaire
A la différence de Trotsky qui, du point de vue de l'intérêt des masses combattait pour un gouvernement Blum-Cachin, toi à l'époque tu aurais combattu pour un gouvernement du seul Blum, c'est à dire contre le Front unique et sans développer en parallèle ce que devrait être le programme d'un gouvernement ouvrier !
le POID est le seul qui combat pour le Front unique, pour une candidature d'unité Hamon (candidat du PS)-Mélenchon (candidat toujours du PCF et du PG, PG constitué comme une rupture de gauche avec l'appareil du PS), sur la base de revendications précises et tout en développant ce que devrait être le programme d'u n gouvernement ouvrier....ce qui explique que le POID est aussi le seul parti à se développer dans la situation présente !

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  yasujiro le Lun 27 Fév - 22:39

Qouiqu'il en soit cette "conversation" entre les deux "amis" Barbum et Eninel, est... euh... distrayante ;-)

yasujiro

Messages : 20
Date d'inscription : 08/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 28 Fév - 12:57

Intéressons-nous à la sortie d'un énième bouquin sur la crise financière, il y a pléthore, écrit par un tenant de ce système, un ex banquier, un certain JM Naulot , et au regard de ce qu'il affirme, ne nous gênons pas pour dénoncer les camelots politiques de tout bord.

Là où il y a de la gène, il n'y a pas de plaisir parce qu'il n'y a pas de vérité:

"...Une crise est-elle sur le point d’éclater ? Pour l’auteur de ce réquisitoire, tous les ingrédients sont réunis, identiques à ceux qui ont conduit à la dépression de 1929, puis au choc de 2007-2008 : l’insuffisante régulation des marchés, la surabondance de liquidités financières et le niveau excessif des dettes publiques et privées.(...)

Le constat qu’il dresse est redoutable : rien n’a changé ou presque. Les pratiques spéculatives à risque à l’origine de l’explosion de 2007 sont toujours répandues. Et les banques centrales, en faisant tourner la planche à billets, contribuent à la formation de nouvelles bulles. (...)

Sans changement radical, tout cela nous mènera droit à une nouvelle catastrophe financière, assure Jean-Michel Naulot. ..."

(extrait d'un article du "monde" du 19-20 février 2017: Réformer pour s'épargner une nouvelle catastrophe financière. Le livre.)


Sans changement radical, ce changement que n'a pas voulu assumé Hollande et sa bande, la catastrophe financière, mais aussi économique, sociale et politique, est annoncée, à très court terme.

C'est à l'aune de cet avenir éminemment sombre et troublé, qu'il faut mesurer les promesses électorales, plus sociales et progressistes les unes que les autres, de nos candidats de gauche à l'élection présidentielle.

Les Mélenchon, mais aussi les Hamon, et tous ceux qui mettent en avant des programmes économiques et sociales progressistes chiffrés sont, au mieux des imbéciles, au pire des escrocs de la pire espèce.

Ils sont détestables lorsqu'ils prétextes des différences de degrés de démagogie, pour justifier la division dans nos rangs et in fine la défaite.

La réalité, c'est que un krach à Wall Street, une guerre de Trump, une énième crise européenne, ou simplement une inquiétude sur les marchés, en rapport à ces grands dangers, peuvent, au moment où j'écris ces lignes, faire remonter brusquement les taux d’intérêts et mettre à bas le budget et les finances de l'Etat français.

Comment dans ce contexte, comment croire possible:

- Que le candidat Mélenchon, pourrait lever 100 milliards d'euros sur les marchés financiers (partant du fait que ce monsieur, pas si radical que ça, ne pose même pas la question d'un emprunt obligatoire, trop contraignant, absolument hors du cadre de sa révolution citoyenne ), dans le but de financer son plan d'investissement "vert" dans le pays ?

- Que le candidat Hamon, pourrait financer son revenu universel, au moment même où peut-être ce sont les salaires et les retraites des fonctionnaires, qui risqueraient de n'être pas versés, même pas en francs ?

On peut développer à l'infini cette idée maîtresse. Après tant de promesses électorales non tenues, après tant de renoncements et de trahisons, il faut vraiment avoir un grand sens de l'humour, à constater, que ces autours des promesses électorales, que l'ensemble de la gauche est explosée, dans une incapacité totale à ouvrir une perspective politique pour la jeunesse et la classe ouvrière travaillant en France.

Mais alors que faire ?

Il faut une Révolution et une abdication. Il faut une révolution comme en éclata une en février 1917 en Russie.

A l'époque le peuple russe fit abdiqué un Tsar.

Aujourd'hui, nous, nous devons nous unir, à l'invitation de l'ensemble de nos organisations unies, pour faire abdiquer un régime bonapartiste faisant la part trop belle à des candidats au bonapartisme.

Et lorsque j'écris cela, je ne pense pas simplement à une Lepen. Il y a chez nous des tendances bonapartistes qu'ils nous faut dénoncer, condamner, combattre, et neutraliser.

Qu'est ce donc un individu, qui un soir de 20h sur TF1, prend tout le monde de court, et s'autoproclame candidat ? Un bonaparte de gauche en puissance. Celui qui aujourd'hui freine absolument une dynamique susceptible de nous rassembler et de gagner le droit d'abroger une constitution anti-démocratique, qu'il va bien falloir faire abdiquer, si nous voulons nous préparer au mieux à la tempête financière, économique et sociale qui arrive.

Je parle évidemment de ce JL Mélenchon, qui refuse de voir un aspect très intéressant des propositions du candidat du Parti socialiste.

Ce dernier, ce monsieur Hamon, qui veut gagner à la présidentielle, et pour cela rassembler largement, annonce qu'il veut transformer les prochaines législatives en une Constituante.

C'est là dessus qu'il faut conclure une alliance électorale, un front unique, même si cette alliance dépasse le front unique ouvrier, même si cela débouche sur un gouvernement Rouge, Vert, Rose, un gouvernement front populaire, ce n'est pas grave. De toute façon le vert et le rose existe déjà. Il nous reste à y ajouter du rouge, beaucoup de rouge. Non pas pour rentrer dans leur gouvernement, mais pour rédiger une constitution, la plus ouvrière possible.

Inutile de se chamailler sur tel ou tel aspect social ou économique.

Que les directions Verts, PS, PCF, FG, NPA, LO, POI, POID, CGT, CGT-FO, FSU, UNEF etc s'entendent et communiquent sur le seul thème:

Si nous faisons gagner Hamon, et si nous obtenons une majorité à la prochaine assemblée nationale, nous engagerons la rédaction d'une nouvelle constitution française en vue d'abroger celle actuelle.
Avant la fin de 2017, nous organiserons de nouvelles élections législatives à la proportionnelles intégrales.
Une fois chaque tendances politiques représentées au parlement, une discussion politique démocratique pourra s'organiser pour savoir quel chemin le pays doit-il emprunter pour sortir du bourbier dans lequel la bourgeoisie nous a mis.

Il va s'en dire, que participeront à ces élections législatives de fin d'années, les partis politiques qui auront approuvé l'abrogation de la V République et l'élaboration de la nouvelle Constituante.
Nous, révolutionnaires, nous bataillerons dans ce parlement pour l'interdiction pur et simple des partis bourgeois affairistes et celui nostalgiques du régime de Vichy.

Unité inconditionnelle derrière Hamon, et les choses vont bouger !
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Mar 28 Fév - 13:39

"même si cela débouche sur un gouvernement Rouge, Vert, Rose, un gouvernement front populaire, ce n'est pas grave"

Au moins, ça clarifie les choses....à la longue Eninel est obligé de dévoiler le contenu politique de ses propositions !
Rappelons une fois de plus, sur un site qui se proclame marxiste révolutionnaire, que pour Trotsky, le Front populaire est , avec le fascisme ( loin aujourd'hui d'être encore à l'ordre du jour), la dernière carte de la bourgeoisie contre la révolution.
Pour Eninel, le Front populaire peut être une étape vers la Révolution !! Cela nous rappelle la position de la LCR dans les années 70 qui expliquait que l'Union de la gauche-Front populaire était "une alternative réformiste globale", progressiste, et qu'il fallait donc soutenir!

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Mar 28 Fév - 13:41

Et on ne voit pas "le rouge" dans ce "fameux" gouvernement "rouge rose vert" !!

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 28 Fév - 16:04

barnum a écrit:[i]"
Au moins, ça clarifie les choses....à la longue Eninel est obligé de dévoiler le contenu politique de ses propositions !

Ravi de te contenter, mais ce que j'écris ce matin n'a rien d'un scoop.

Je fais parti de ceux qui disent, tout bien regardé, qu'entres les deux dernières alternatives au capitalisme, face au dilemme, privilégier fatalement le "front populaire" au "fascisme".

Mais réfléchis, pourquoi Trotsky écrivait-il un article intitulé: "La révolution a commencé", sur la dynamique en France du front populaire, alors même qu'il ne le faisait pas en ce qui concerne la révolution nationale dans l'Allemagne de la même époque ?

Ce n'est pas moi qui dis, qui décrète, le front populaire peut être une étape vers la Révolution, c'est la vie.

Et je n'écris pas que l'Union de la gauche-Front populaire est "une alternative réformiste globale", je dis qu'un révolutionnaire marxiste, un communiste, doit savoir analyser la lutte des classes, à un endroit et à moment donné, et en tirer toutes les potentialités révolutionnaires.

Et il y a un potentiel immense a aller au rétablissement de la démocratie bourgeoise parlementaire, à un moment, où plus que jamais, le Capital a besoin de régimes bonapartistes, voir du fascisme.
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 28 Fév - 16:23

barnum a écrit: Et on ne voit pas "le rouge" dans ce "fameux" gouvernement "rouge rose vert" !!

Tu ne vois pas le rouge du PCF et du FG (voir NPA et LO) dans un futur gouvernement, qui ne pourrait exister, qu'à la condition, qu'un front électoral de toute la gauche se mobilise dans une dynamique d'ensemble ?

Normal, tu ne vois même pas le gros rouge qui coule dans ton parti et qui le détruit. (1)

(1)

" Gérard Schivardi Gérard Schivardi ne se lance pas pour la présidentielle mais vise les législatives

Le 03 octobre à 10h08 | Mis à jour le 03 octobre

PHOTO/PASCAL PAVANI
Gérard Schivardi ne sera pas candidat à la présidentielle, a décidé dimanche le congrès du Parti ouvrier indépendant (POI) qui a jugé ce choix "préférable" pour "exprimer le rejet" des "institutions antidémocratiques" de la Ve République et de l'Union européenne.

Gérard Schivardi ne briguera donc pas l'Elysée en 2012... et ça ne l'attriste pas plus que ça. "J'avais déjà dit en 2007 que la Présidentielle était à mes yeux inutile", affirme le maire de Mailhac. "Le Président de la République n'est plus qu'un transmetteur sans pouvoir !" En cas de victoire il y a cinq ans, Gérard Schivardi aurait exercé "sans solde" la fonction suprême "le temps de mettre en place une assemblée constituante". Du coup, point de regret. "Que la majorité du parti ait choisi de ne pas prendre part à cette mascarade ne me pose pas de problème", conclut-il."J'avais proposé de me mettre au service du POI si les militants choisissaient de présenter un candidat, mais je ne faisais pas de la Présidentielle une affaire personnelle !"

A 61 ans, l'artisan maçon ne renonce pas aux échéances électorales. "Je serai candidat aux élections législatives sur la première circonscritpion", lance en effet Gérard Schivardi. "Ce sera le contexte parfait pour parler aux citoyens les yeux dans les yeux, en particulier de l'avenir de la viticulture et de l'intercommunalité"

Source: Blog L’indépendant.


Et

"
Caunes-Minervois. Gérard Schivardi a tenu une réunion publique
image: http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2012/02/20/201202201011.jpg

Gérard Schivardi à Caunes-Minervois
Gérard Schivardi à Caunes-Minervois
image: http://www.ladepeche.fr/images/pictos/image-zoom.png

Zoomer
Ce jeudi 16 février, Gérard Schivardi, candidat du Parti ouvrier indépendant aux élections législatives, tenait une réunion publique au foyer municipal François-Mitterrand.

La population locale était conviée à venir discuter, débattre, poser des questions au candidat. Ce dernier était accueilli par Jacques Molina, maire de Caunes. Dans ses propositions, le maire de Mailhac mettait en avant sa volonté de défendre la viticulture, les communes rurales, tous les services publics (la Poste…) en lançant un véritable appel à toutes celles et tous ceux qui refusent la disparition de la viticulture, des communes et des départements, des services publics, de la République. Le représentant du Parti ouvrier indépendant faisait lecture de son approche électorale, donnait son analyse, et apportait des éléments de réponse à toute question portée par l'assistance.


Source: blog La Dépêche.FR

Le front unique ouvrier derrière un radical socialiste pour la sauvegarde du pinard français, c'est du marxisme de combat ça camarade Barnum ?
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Mar 28 Fév - 18:35

Parler de "rouges" à propos des staliniens, après l'appel à voter pour le Front populaire, ton compte est bon et on voit où tu te situes !! ( D'où d'ailleurs ton seul et misérable argument à répétition à propos de Schivardi qui reste socialiste tout en ayant été au POI puis au POID et qui reste toujours loin du Trotskysme.
On sait déjà qu'avec l'union de la "gauche"-Front populaire, tout comme avec la droite, petites communes, services publics, petits paysans y passeront , comme toutes les conquêtes ouvrières, parce que c'est ce que veulent leurs maîtres à tous, le capital financier et son Union européenne !! Avec Eninel à leur cul sur ce forum !! Le tout pouvant frayer la voie à une solution fasciste si la révolution n'y met pas bon ordre !
Ce n'est pas le Front populaire qui crée la situation révolutionnaire mais c'est lui qui l'étouffe et la casse avant de donner les pleins pouvoirs à Pétain.

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 28 Fév - 20:29

barnum a écrit: Schivardi qui reste socialiste tout en ayant été au POI puis au POID et qui reste toujours loin du Trotskysme.
.

Que ce monsieur soit à bonne distance du trotskysme, nous avions déjà observé cette évidence sans toi.

Qu'il reste socialiste selon toi, à mon avis il fallut qu'il le fût un jour.

Mais le plus intéressant ce soir, c'est que tu nous annonces que notre petit-entrepreneur artisan-maçon, défenseur des petits patrons viticoles français, ne militerait plus dans l'organisation du parti ouvrier indépendant démocratique (POID), ni d'ailleurs dans le parti ouvrier indépendant (POI).

Enfin l'annonce est loin d'être clair, puisque tu dis qu'il a été au POI, ça d'accord, lors de la scission il a suivi les minoritaires et son ami Gluckstein, mais qu'il a été au POID ?

Pourquoi ? Il n'y est plus ? Est-ce son soutien au MODEM et au candidat bayrouiste Lassalle qui lui aura été fatal ? Son compte est bon à lui aussi ?

Je te trouve quand même assez désinvolte et cool sur la question. Tu sais, c'est pas rien pour un marxiste, qu'une organisation ouvrière trotskyste ait été dirigé (je parle au conditionnel) par un mec qui, il y a peu, se vantait que Lepen lui "avait piqué toutes ses idées" (sic).
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mar 28 Fév - 20:38

"LE SCAN POLITIQUE -

Le maire de Mailhac (Aude) accuse la présidente du FN de bâtir son succès en lui volant ses idées, sur la sortie de l'Euro et l'Union européenne notamment.

«J'ai dit à ma femme: “Il faut que je reparte à la présidentielle, je ne veux pas que ça termine en bain de sang”», déclarait en août dernier au Scan Gérard Schivardi.

Une information qui se confirme en ce début du mois d'août: dans Society, l'ex candidat du Parti des Travailleurs (PT), qui avait réalisé le plus petit score de la présidentielle en 2007 avec 0,37%, répète son souhait de rempiler en 2017.

Dans sa ligne de mire, Marine Le Pen, qu'il accuse toujours de lui «piquer ses idées».

Il y a un an, celui qui est désormais un jeune retraité se déclarait combatif mais pessimiste: «Elle va se faire élire haut la main, vous allez voir». Mais il semble aujourd'hui avoir repris du poil de la bête pour affronter la présidente du FN. «Vous me mettez en face, vous allez voir comment je vais m'occuper d'elle! Mais bon, on me censure…», affirme-t-il dans le bi-hebdomadaire.."

Le Figaro. 10 aout 2015.
avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  barnum le Mar 28 Fév - 21:29

"On sait déjà qu'avec l'union de la "gauche"-Front populaire, tout comme avec la droite, petites communes, services publics, petits paysans y passeront , comme toutes les conquêtes ouvrières, parce que c'est ce que veulent leurs maîtres à tous, le capital financier et son Union européenne !! Avec Eninel à leur cul sur ce forum !! Le tout pouvant frayer la voie à une solution fasciste si la révolution n'y met pas bon ordre !
Ce n'est pas le Front populaire qui crée la situation révolutionnaire mais c'est lui qui l'étouffe et la casse avant de donner les pleins pouvoirs à Pétain."


Réponds donc sur le fond plutôt que faire des diversions pour masquer ton allégeance au Front populaire, le Front unique n'étant pour toi qu'un cache sexe à ton honteux ralliement .

Quant à Schivardi, socialiste, membre du POID, il défend effectivement les petites communes bousillées par l'Union européenne et son agente , la Cinquième république, les services publics liés le plus souvent à ces communes, les petits paysans eux aussi malmenés par les mêmes UE et Cinquième !

barnum

Messages : 288
Date d'inscription : 07/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Eninel le Mer 1 Mar - 0:05

barnum a écrit:"[i]
Réponds donc sur le fond plutôt que faire des diversions pour masquer ton allégeance au Front populaire, le Front unique n'étant pour toi qu'un cache sexe à ton honteux ralliement .

Quant à Schivardi, socialiste, membre du POID, il défend effectivement les petites communes bousillées par l'Union européenne et son agente , la Cinquième république, les services publics liés le plus souvent à ces communes, les petits paysans eux aussi malmenés par les mêmes UE et Cinquième !

Je pense t'avoir répondu correctement et longuement aux questions que tu te poses sur le front unique ouvrier.

Bon, maintenant on ne chante pas deux fois la messe à un sourd.

Tu es pour le moment sourd et complètement endoctriné par ton parti. ça ne durera pas éternellement.

Ce jour tu te rendras compte par toi même que tes dirigeants ne défendaient pas les "petits paysans", mais les exploitants viticoles du sud ouest de la France.

Parce que ne nous prend pas pour des jambons non plus. Shivardi n'est pas un militant, "un membre", de ton organisation. Il est l'un des trois principaux dirigeants. Le dernier candidat en date aux présidentielles.

Ce dirigeant Shivardi ne défend pas les petites communes en général, mais sa commune en particulier (sans doute la base de sa petite influence de notable provincial), contre un processus d'intercommunalité qui en soi n'est pas condamnable absolument.

Il n'est pas socialiste et il n'a absolument rien de commun avec le mouvement ouvrier et la classe ouvrière. Je ne te parle même pas du communisme et de Lénine.

C'est un opportuniste, et vue comment il vous traître, au regard de ses déclarations à l'emporte pièce et ses fréquentations, je crois qu'il a autant de respect pour vous, qu'il en a historiquement pour la révolution ouvrière et notre combat de classe.

Cet individu, le simple fait qu'il soit toléré comme un dirigeant d'une organisation ouvrière, nous montre l'immense besogne que nous avons devant nous, dans notre volonté intacte de vouloir la construction du parti ouvrière révolutionnaire, et d'une nouvelle internationale.

Camarade Barnum, je pense que pour l'instant nous nous sommes tout dit.Smile

avatar
Eninel

Messages : 451
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Front Unique derrière Hamon ou capitulation.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum