Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -26%
Nouveaux écouteurs Apple AirPods 2 au meilleur ...
Voir le deal
132 €
Le Deal du moment : -40%
Sosh : forfait mobile 80 Go sans engagement à ...
Voir le deal
14.99 €

Côte d'Ivoire

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Gaston Lefranc le Sam 1 Jan - 18:23

Merci Eninel d'avoir pris le temps de répondre sur ce fil ! Je partage globalement ce que tu dis.

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  jacquouille le Sam 1 Jan - 18:46

BouffonVert72 a écrit:Sans leaders de 68, il n'y aurait pas eu 68.
Sans Chavez, il n'y aurait pas eu la révolution venezuelienne.
Sans Danton, Robespierre, etc, il n'y aurait pas eut 1789.
Sans Ernesto Guevarra et les frères Castro, il n'y aurait pas eu la révolution cubaine.

Eh oui, donc sans leader, pas de révolution, pas de révolte...

BV72 ki/ Les faîts sont têtus !


La,B.V.,je crois que tu viens de sortir ta plus grosse connerie du mois(voir meme....)car:

Sans le Mvt de 68,qui a explosé en révolte,il ne serait pas apparu de"Leaders",et l'on n'aurait pas parlé pas de Con-Bendit,de Geismar,de Sauvageot et d'Alain Krivine,c'est l'éxistance de ce Mvt de révolte,les choix des militants en action,et le concours de médias qui en ont parlé qui ont créé ces"leaders".

Pour le Vénézuela,.....non restons serieux,passons.

Sans les milliers de militants du peuple,et aux dizaines de milliers de sympathisants se révoltant a Cuba,il n'y aurait pas eu de révolution,et Castro aurait été avocat ou marin pécheur,et Guévara,toubib ou chauffeur de taxi.

Si avant et apres 1789,il n'y avait pas eu des dizaines de milliers de"sans-culottes"et des milliers de bourgeois préparant cette révolution,il n'y aurait pas eu Danton et Robespierre,et si eu 2 n'avaient pas éxistés,ca aurait peut etre été Dupont et Roger-Pierre les Leaders,car l'élan révolutionnaire lui était la.

Ce ne sont pas quelques héros qui font l'histoire,ce sont les évenements qui produisent les"chefs"qui sont nécessaires,parmis les dizaines disponibles a ce moment.

Jacquouille ki:keske le B.V. il est tétu.
jacquouille
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 73
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Sam 1 Jan - 18:53

'est en France que nous devons aider, en exigeant des organisations ouvrières françaises de se prononcer sans ambiguité :

Pour le départ immédiat et inconditionnel des troupes militaires françaises de Côte d'Ivoire.

Bonne année, Eninel, je suis d'accord avec le mot d'ordre, bien entendu, mais pas du tout avec l'analyse sur les faits.
Je te rappelle,en passant,que je ne suis pas au NPA.......
Je connais le texte de Trotsky, le problème c'est qu'il n'y a pas de camp anti-impérialiste en Côte d'Ivoire, ni de guerre "juste et progressiste". Tu t'imagines cinq minutes que Gbagbo aurait tenu dix ans sans soutien colonialiste et impérialiste ? L'armée français, c'est lui qui l' a appelée quand les rebelles ont pris Bouaké et descendaient sur Abidjan...
La théorie en Afrique, c'est très joli sur l'ordi. Quand Che Guevara y est descendu, il a vu très vite que ça marchait pas comme dans les bouquins.
Moi je n'ai rien à dire aux ivoiriens, à eux de gérer. Mais voir des travailleurs et des paysans partir en guerre civile pour deux clowns sanglants, ça n' a rien de réjouissant.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Gaston Lefranc le Sam 1 Jan - 20:10

Gbabgo n'est pas un nationaliste anti-impérialiste, c'est évident. Eninel n'a pas du tout dit cela. Mais ce n'est pas le problème. Trotsky disait de façon très claire qu'en cas de conflit entre le Brésil fasciste et l'Angleterre "démocratique", il serait (militairement) dans le camp du Brésil.

"Je répondrai pour ma part que, dans ce cas, je serai du côté du Brésil « fasciste » contre l'Angleterre « démocratique ». Pourquoi ? Parce que, dans le conflit qui les opposerait, ce n'est pas de démocratie ou de fascisme qu'il s'agirait. Si l'Angleterre gagnait, elle installerait à Rio de Janeiro un autre fasciste, et enchaînerait doublement le Brésil. Si au contraire le Brésil l'emportait, cela pourrait donner un élan considérable à la conscience démocratique et nationale de ce pays et conduire au renversement de la dictature de Vargas. La défaite de l'Angleterre porterait en même temps un coup à l'impérialisme britannique et donnerait un élan au mouvement révolutionnaire du prolétariat anglais" (http://www.cddc.vt.edu/marxists/francais/trotsky/oeuvres/1938/09/lt19380923.htm)

Distinguer le camp politique et le camp militaire est essentiel. Bien évidemment, il ne s'agit pas, comme Vergès ou Dumas, de soutenir politiquement Gbagbo, mais aujourd'hui il y a un conflit armé, et les forces impérialistes sont d'un côté et Gbagbo de l'autre. Et bien les communistes révolutionnaires doivent être dans le même camp militaire que Gbagbo, ce qui n'implique ni que nous soutenons Gbagbo, ni même que Gbagbo serait un "progressiste".




Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Eninel le Sam 1 Jan - 20:13

y a pas de camp anti-impérialiste en Côte d'Ivoire, ni de guerre "juste et progressiste"

Il n'y a pas de guerre tout court pour l'instant, mais si la Côte d'Ivoire est envahie, la guerre menée par le gouvernement Gbagbo, ne sera-t-elle pas juste ?

Tu fais preuve de mauvaise foi en affirmant qu'il n'y a pas de clan anti-impérialiste en Côte d'Ivoire, puisque pour des raisons qui lui sont propres, le gouvernement en place demande -pour l'instant- le départ des forces françaises et onusiennes. Pour l'instant Gbagbo est anti-impérialiste, c'est d'ailleurs pour cela qu'il jouit d'une relative popularité au pays.

Que Gbagbo ait été un homme accepté par Paris, cela ne change rien à la réalité du moment. Il se trouve qu'il ne l'est plus, et que la France atlantiste semble se ranger derrière l'homme de paille des USA, Ouatara.

Je ne conteste pas que la politique internationale est compliquée, mais c'est bien parce qu'elle est compliquée qu'il nous faut un programme, des principes et une politique cohérente. Cette politique c'est Trotsky qui nous l'apporte. Quand allons-nous réhabilité l'intelligence de Trotsky dans un NPA larmoyant qui parle un peu comme toi:



voir des travailleurs et des paysans partir en guerre civile pour deux clowns sanglants, ça n' a rien de réjouissant.

Parce que tu crois que Hitler et Staline ne l'étaient pas eux aussi "des clowns sanglants" ?
Eninel
Eninel

Messages : 1273
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Sam 1 Jan - 20:28

Quelle popularité ? Il a la popularité de ses liens tribaux, comme Ouattara ou Bédié. Tu n'as qu'à regarder une carte des résultats, c'est clair. Épargne-moi Hitler et Staline, la Cote d'Ivoire n'est pas un état ouvrier, ni dégénéré,ni déformé ni autre.
Si guerre civile il y a, elle se passera sans intervention extérieure d'abord,elle a déjà commencé,le bilan à Abidjan est déjà lourd, et pas dans la grande bourgeoisie, dans les quartiers populaires.
Tu choisis de rester dans la théorie, grand bien te fasse. Tu es content, tu as un "méchant", un "gentil", tu sors quelque galimatias pseudo marxistes là-dessus, pà plaquer artificiellement, tu es content, ben c'est bien...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Vérosa_2 le Sam 1 Jan - 20:31

jacquouille a écrit:
Sans le Mvt de 68,qui a explosé en révolte,il ne serait pas apparu de"Leaders",et l'on n'aurait pas parlé pas de Con-Bendit,de Geismar,de Sauvageot et d'Alain Krivine,c'est l'éxistance de ce Mvt de révolte,les choix des militants en action,et le concours de médias qui en ont parlé qui ont créé ces"leaders".

(...)

Ce ne sont pas quelques héros qui font l'histoire,ce sont les évenements qui produisent les"chefs"qui sont nécessaires,parmis les dizaines disponibles a ce moment.


Une fois n'est pas coutume, mais pour le coup je suis tout à fait d'accord toi Jacquouille, et la plupart des intervenants du forum aussi je suppose, mis à part quelques un qui ont le culte du "révolutionnaire". Un bémol toutefois sur la nécessité des "chefs", mais ce serait un vaste débat, et hors-sujet sur ce fil de discussion.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Eninel le Sam 1 Jan - 21:05

yannalan a écrit:Quelle popularité ? Il a la popularité de ses liens tribaux, comme Ouattara ou Bédié. Tu n'as qu'à regarder une carte des résultats, c'est clair. Épargne-moi Hitler et Staline, la Cote d'Ivoire n'est pas un état ouvrier, ni dégénéré,ni déformé ni autre.
Si guerre civile il y a, elle se passera sans intervention extérieure d'abord,elle a déjà commencé,le bilan à Abidjan est déjà lourd, et pas dans la grande bourgeoisie, dans les quartiers populaires.
Tu choisis de rester dans la théorie, grand bien te fasse. Tu es content, tu as un "méchant", un "gentil", tu sors quelque galimatias pseudo marxistes là-dessus, pà plaquer artificiellement, tu es content, ben c'est bien...

Une popularité "relative" camarade Yannalan ! Une popularité qui lui fait assez peur pour annuler au dernier moment un rassemblement à Abidjan des jeunes patriotes. Mais toi, tu ne regardes pas la rue, tu scrutes des urnes trouées.

Crois moi, si Gbagbo était vomi par le peuple ivoirien, celui là, avec les aides providentielles qu'il reçoit de l'ensemble des puissances, se débarrasserait vite fait de l'usurpateur. La vérité c'est que le peuple ivoirien ne descent pas dans la rue pour chasser Gbagbo, car il sait trop bien que le Ouatara là, il est pire.

La Côte d'Ivoire n'est pas un état ouvrier, ni dégénéré,ni déformé, il est autre oui, ce pays est un pays semi-colonial. L'exemple de Hitler et Staline est donc tout à fait juste, puisque les principes révolutionnaires soulignés par le camarade Gaston Lefranc valent autant pour un Etat ouvrier que pour un Etat bourgeois sous la domination impérialiste. Mais je peux aussi te parler du conflit entre De Gaulle est les dirigeants algérien du FLN; de Bush et de Sadam Hussein etc. etc. etc.

Alors pourquoi ton énervement manifeste dans cette discussion. Pour deux marxistes, la question n'est pas de savoir si l'un se noie dans la théorie des livres, et l'autre s'aveugle dans la pratique ou la connaissance de tel rue, de tel pays.

La question est d'élaborer une politique juste. Tu crois savoir selon tes contacts locaux j'imagine, que:

Si guerre civile il y a, elle se passera sans intervention extérieure

Puisses-tu dire vrai, parce que cet optique serait paradoxalement la plus démocratique qui soit. Que les ivoiriens décident eux-même de leur sort, à travers une guerre civile s'ils le décident ainsi, ce ne serait pas la première fois qu'un peuple construit son histoire de cette manière. Mais hélas je suis certain que les impérialistes n'admettront pas que le peuple ivoirien régle lui même ses histoires. Directement ou indirectement, ils interviendront.

Alors nous, prolétariat internationaliste, nous interviendront aussi. Et cette intervention sera en soi une politique juste.

Retrait des troupes françaises de Côte d'Ivoire, et combat à mort contre toutes les organisations françaises qui soutiennent cette présence honteuse.
Eninel
Eninel

Messages : 1273
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Sam 1 Jan - 22:28

Vu ta représentativité dans la classe ouvrière qui est à peu près égale à la mienne et ne te permet autre chose que des "paroles verbales", ton intervention de "prolétariat internationaliste", on risque malheureusement de l'attendre longtemps....
Une popularité "relative" camarade Yannalan ! Une popularité qui lui fait assez peur pour annuler au dernier moment un rassemblement à Abidjan des jeunes patriotes. Mais toi, tu ne regardes pas la rue, tu scrutes des urnes trouées.
Sur Abidjan, Gbagbo dispose de la radio, de la télé, de la police et de ses milices. Avant qu'il y ait une manif contre lui là...à peu près autant de chance qu'une manif pro Gbagbo à Bouaké.... La rue n'est pas qu'à Abidjan et il y a des quartiers entiers d'Abidjan ou les forces de Gbagbo ne rentrent qu''en armes....
Sur Gbagbo a passé dix ans au pouvoir et si les français lui ont envoyé l"armée pour protéger son régime contre les rebelles, c'est pas pour ses sentiments anti-impérialistes...
sur une campagne contre une intervention française, je suis d'accord, ça fait trois fois que je l'écris....Et vu la population d'Abidjan et du pays, c'est pas les 950 pingouins qui vont faire grand chose.
Quant à une intervention ouest -africaine, ça veut dire Nigéria et ça c'est pire que mieux comme on dit dans le Nord. Ca fera passer le Rwanda pour une partie de rigolade

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Roseau le Dim 2 Jan - 5:01


Un collectif d'intellectuels africains, actifs dans la préparation du Forum Social Mondial (Dakar 6 au 11 Février)
condamne toute intervention étrangère (CDEAO, ONU ou autre) et le choix entre la peste et le choléra:
Pour ou contre Untel ou Untel sont les termes de la démocratie au rabais qui est servie aux peuples mineurs que nous sommes dans l'imaginaire de l'Occident.
L'essentiel est dit...
http://www.mediapart.fr/club/edition/les-invites-de-mediapart/article/010111/appel-la-cedeao-vos-peuples-sont-en-danger-ne-v
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  chejuanito le Dim 2 Jan - 5:15

Si demain il y a une intervention militaire impérialiste directe pour imposer tel ou tel à la tête de la côte d'ivoire, il est évident qu'il faudra soutenir la défaite militaire de cette intervention, donc, car il ne faut pas se cacher les choses, la victoire strictement militaire (et non politique) de toutes les résistances armées à cette intervention, ce qui hélas, voudra surtout dire des troupes de gbagbo vu l'absence de groupe résistant ouvrier probable. Mais pour l'instant, ce n'est pas la situation, et donc la position théoriquement juste d'Eninel et Gaston me semble lunaire. Aujourd'hui, il y a une présence militaire étrangère (armée française, ONU...) visant à défendre les intérêts impérialistes dont il faut évidemment exiger le départ (il y a quelques années, les jcr étaient quand même la seule orga française à bosser régulièrement là-dessus) mais qui ont la bénédiction des politiciens bourgeois de ouatarra à gbagbo. Ces deux là sont aussi pourris l'un que l'autre ont la même connivence avec les impérialistes et une légitimité toute aussi discutable, il n'y a donc pas à soutenir militairement l'un ou l'autre contre son adversaire puisqu'aucun des deux ne combat l'impérialisme mais simplement cherche à défendre son espace potentiel de pouvoir.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Gaston Lefranc le Dim 2 Jan - 13:37

Cette perspective te semble lunaire .... ? Et bien dis donc on n'a pas les mêmes informations !!!
Ta façon de raisonner, chejuanito, me semble très schématique : pour l'instant, il ne s'agit que d'un conflit entre deux bourgeois compradore, et peut être que demain si l'impérialisme intervient directement, il faudra se prononcer autrement ...

Mais l'intervention impérialiste a déjà commencé, même si évidemment on en reste encore à un conflit de basse intensité, mais tout pourrait très vite s'accélérer. Tout l'indique en tout cas. Quand les forces armées de l'ONU tirent sur la foule, peut-on réduire le conflit actuel à un conflit entre deux bourgeois compradore ??

Ce n'est pas sérieux. Dès aujourd'hui, et pas seulement demain, nous sommes pour la défaite de l'impérialisme en Côte d'Ivoire. Nous sommes du côté des masses qui affrontent les troupes de l'ONU, même si elles sont dirigées par les sbires de Gbagbo. Est-ce si dur de dire cela ou faut-il fantasmer une autre réalité pour éviter de prendre cette position ?




Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Dim 2 Jan - 13:55

Nous sommes du côté des masses qui affrontent les troupes de l'ONU, même si elles sont dirigées par les sbires de Gbagbo.

Je vois vraiment pas ce qui oblige les m-r à être du côté des milices de Gbagbo ou de l'autre. Tu parles d'un affrontement... Ils ont eu du mal à trouver deux blessés à montrer pendant qu'ils flinguaient plus de 150 personnes de l'autre camp nuit après nuit...

De toute façon, tu peux toujours être "du côté des masses", à 5000 km, elles n'en ont rien à cirer.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  chejuanito le Dim 2 Jan - 14:44

Gaston Lefranc a écrit:Cette perspective te semble lunaire .... ? Et bien dis donc on n'a pas les mêmes informations !!!
Ta façon de raisonner, chejuanito, me semble très schématique : pour l'instant, il ne s'agit que d'un conflit entre deux bourgeois compradore, et peut être que demain si l'impérialisme intervient directement, il faudra se prononcer autrement ...

Mais l'intervention impérialiste a déjà commencé, même si évidemment on en reste encore à un conflit de basse intensité, mais tout pourrait très vite s'accélérer. Tout l'indique en tout cas. Quand les forces armées de l'ONU tirent sur la foule, peut-on réduire le conflit actuel à un conflit entre deux bourgeois compradore ??

Ce n'est pas sérieux. Dès aujourd'hui, et pas seulement demain, nous sommes pour la défaite de l'impérialisme en Côte d'Ivoire. Nous sommes du côté des masses qui affrontent les troupes de l'ONU, même si elles sont dirigées par les sbires de Gbagbo. Est-ce si dur de dire cela ou faut-il fantasmer une autre réalité pour éviter de prendre cette position ?

Relis. Je n'ai pas remis en cause une présence - donc bien évidemment l'activité, ils ne sont pas là-bas pour le tourisme - des troupes impérialistes qu'il faut combattre, mais jusqu'ici, les troupes impérialistes n'interviennent pas au côté d'un camp contre l'autre. Je continue à penser qu'ici, c'est toi qui fantasme des réalités. De plus, j'ai bien commencer par dire qu'il n'y a pas à hésiter à défendre les forces armées qui s'opposent aux troupes impérialistes, ce qui n'a rien à voir avec le soutien à un de leur chef face à son adversaire local du moment. Le combat Ouattara-Gbagbo n'est pas un combat de l'un contre l'impérialisme dont ils sont tous les deux un instrument conscient et volontaire.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Gaston Lefranc le Dim 2 Jan - 15:56

C'est de la langue de bois. Tu dis que les troupes impérialistes ne sont pas là pour faire du tourisme, mais que pour le moment elles n'interviennent pas auprès d'un camp ... Comment peux tu dire cela ? Elles interviennent bien sur militairement pour protéger Ouattara, et elles préparent une intervention d'une toute autre ampleur dans très peu de temps.

Derrière l'affrontement Gbago/Ouattara, il y a bien sur un affrontement entre Gbagbo et l'impérialisme. Pourquoi faire semblant de ne pas le voir ? Faut-il attendre l'offensive généralisée pour le dire ? Fallait-il attendre le déclenchement de la guerre contre l'Irak pour s'apercevoir qu'il y avait un affrontement entre l'impérialisme et l'Irak ??

Gbagbo n'est pas un nationaliste anti-impérialiste, il n'a fait que collaborer avec l'impérialisme, mais simplement aujourd'hui il ne convient plus à l'impérialisme et donc c'est un fait aujourd'hui que l'impérialisme veut se débarrasser de lui. Et donc aujourd'hui, derrière l'écran de fumée Ouatarra, c'est un conflit entre l'impérialisme et Gbagbo.


Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Dim 2 Jan - 17:57

Tu racontes franchement n'importe quoi. Le présence de Licorne et de l'ONU,elle a été demandée par les deux camps, les élections aussi. Saddam n'avait rien demandé, lui.
Il y aura affrontement si les milices de Gbagbo attaquent les troupes de l'ONU, elles le savent très bien, c'est pour ça qu'elles ne le font pas. Mais l'ONU n'a pas les moyens de gérer proprement un conflit dans Abidjan, ça retombera sur les populations, surtout immigrées ou nordistes, nombreuses dans certains quartiers d'Abidjan.Comme les miliciens de Gbagbo ne pourront pas affronter directement l'ONU, ils iront piller et massacrer les civils immigrés. Ça ne sera pas la première fois.


yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Gaston Lefranc le Dim 2 Jan - 19:46

Je ne te parle pas de ce qu'a demandé Gbagbo il y 3 ans ou même 3 mois. Je te parle de la situation d'aujourd'hui. Gbagbo demande le maintien de l'ONU et de Licorne ? Non il demande leur départ.

Sur les formes que va prendre l'offensive impérialiste, on n'en sait rien, mais visiblement cela va passer par la force africaine. Et ils ne se contenteront pas de riposter aux forces de Gbagbo, mais ils lanceront une offensive pour le chasser et mettre Ouattara à la place ...

Sans attendre, il est clair que l'ONU aujourd'hui n'est pas une force d'interposition entre Gbagbo et Ouattara ... Il y a Gbagbo d'un côté, l'ONU et les impérialistes de l'autre. Voilà la réalité du conflit militaire qui n'en est qu'à ses débuts.

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Dim 2 Jan - 19:58

Je vois pas en quoi Gbagbo a à demander quelque chose dans la mesure où il n'est plus président. Et c'est lui qui a demandé cette intervention quand il l'était encore.
Une intervention africaine, je n'y crois pas, le Nigeria entre autres était déjà intervenu en Sierra-Leone et franchement, ça n'a pas amélioré la situation. En plus ils ont déjà quelques problèmes chez eux.Les autres pays n'ont pas les moyens d'envoyer grand monde.
Et si tu cherches à faire de Gbagbo un substitut à une révolution qu'on ne peut faire ici pour l'instant, tu te mets le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.
Le jour où les travailleurs ivoiriens descendront dans la rue pour dire aux deux zozos d'arrêter leurs conneries, nous pourrons les soutenir. mais c'est vraiment pas parti pour

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Gaston Lefranc le Dim 2 Jan - 20:27

Où as tu vu que je cherchais à faire de Gbagbo un substitut à la révolution ?

Pourquoi décrètes tu que Gbagbo n'est plus président ? Parce que les impérialistes l'ont décidé ?

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Dim 2 Jan - 20:35

Je n'ai rien à décréter, lui et ses deux compères Ouattara et Bédié ont choisi les règles du jeu je ne fais que constater. Les impérialistes garderont tous leurs pions en Cote d'Ivoire quel que soit le vainqueur. Et pour le peuple ivoirien, ça ne changera pas grand chose.
Tu es là à t'exciter et à réclamer un second Rwanda, ça m'étonnerait que les masses attendent ça, parce que à la différence de toi, elles le subiront.
C'est toi qui veux absolument choisir un camp.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Eninel le Dim 2 Jan - 21:11

yannalan a écrit:C'est toi qui veux absolument choisir un camp.

Tu n'es pas marxiste camarade a refuser de comprendre que sur une barricade il n'y a que deux côtés, et que des barricades à Abidjan, d'ici quelques jours, il risque d'y en avoir beaucoup.

Tu es dans la pensée unique, dans la mouvance - apolitique- de notre temps. Allez ! Toute façon c'est tous des salopards, à droite comme à gauche. Alors essayons de nous rendre utile et en prêchant une sagesse à la Ghandi, sauver quelques vies humaines.

Cela ne serait pas grave si ce positionnement de désertion était le fait seulement de ta personne ou d'une autre. Mais le drame, alors que nous rentrons de plein pied dans une période historique où toute la superstructure politique, juridique, culturelle bouge parce que l'infrastructure financiére et économique implose, le drame, c'est que l'ensemble des directions ouvrières cessent toute politique critique vis à vis de la bourgeoisie, puisque presque plus personne à la base ne le demande plus.

Comme le camarade Gaston Lefranc est beau dans son impatience et sa colère révolutionnaire. Comme tu es laid toi dans ta résignation fataliste: " Les impérialistes garderont tous leurs pions en Cote d'Ivoire quel que soit le vainqueur." et " tu cherches à faire de Gbagbo un substitut à une révolution qu'on ne peut faire ici pour l'instant".

Et pourquoi on ne peut pas la faire , "ici pour l'instant", maintenant, la Révolution ? Certainement parce que les Aubry Laurent Thibault et Mailly peuvent fondre leur politique contre-révolutionnaire sur ce type d'état d'esprit de chiens battus chez des militants ouvriers comme toi.

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Eninel
Eninel

Messages : 1273
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  yannalan le Lun 3 Jan - 9:45

Comme le camarade Gaston Lefranc est beau dans son impatience et sa colère révolutionnaire. Comme tu es laid toi dans ta résignation fataliste: " Les impérialistes garderont tous leurs pions en Cote d'Ivoire quel que soit le vainqueur." et " tu cherches à faire de Gbagbo un substitut à une révolution qu'on ne peut faire ici pour l'instant".

Et pourquoi on ne peut pas la faire , "ici pour l'instant", maintenant, la Révolution ? Certainement parce que les Aubry Laurent Thibault et Mailly peuvent fondre leur politique contre-révolutionnaire sur ce type d'état d'esprit de chiens battus chez des militants ouvriers comme toi.
C'est fini le réveillon, Eninel, faut redescendre sur terre maintenant.....
Ca devient pitoyable...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  verié2 le Lun 3 Jan - 12:47


Gaston Lefranc
Pourquoi décrètes tu que Gbagbo n'est plus président ? Parce que les impérialistes l'ont décidé ?

En effet, nous n'avons pas à soutenir le discours de nos "démocrates" impérialistes. Ghagbo n'est ni plus ni moins illégitime que son rival. Chacun à sa clientèle. La majorité des puissances impérialistes ont "choisi" Ouattara... pour le moment. Si Ghagbo reste en place, ils s'en accommoderont certainement. Mais, que Ghagbo tienne un langage nationaliste et trouve - peut-être - un écho dans une partie de la population ne fait pas de lui un combattant anti-impérialiste.

Pour le moment, il me semble que nous devons nous contenter de dénoncer les manoeuvres des impérialistes en Côte d'Ivoire, l'éventuelle aggravation de l'intervention militaire de l'ONU, l'hypocrisie de tous ces démocrates, mais que nous ne pouvons pas pour autant soutenir Ghagbo, qui a été pendant très longtemps l'homme de paille de la Francafrique. Nous avons face à face deux candidats compradores, comme quelqu'un l'a écrit plus haut. La population de ce pays n'a pas à attendre davantage de l'un que de l'autre. On ne peut sans doute pas exclure complètement que l'évolution de la situation conduise Ghagbo à se transformer en leader nationaliste anti-impérialiste, mais nous en sommes très loin et, vu son passé, sa personnalité etc, cela parait assez peu probable.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty La démocrature

Message  BouffonVert72 le Lun 3 Jan - 18:02

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/01/03/l-onu-recolonise-l-afrique_1460370_3232.html#xtor=AL-32280184

LeMonde.fr a écrit:

L'ONU recolonise l'Afrique, par Tierno Monénembo


| 03.01.11 | 14h21 • Mis à jour le 03.01.11 | 15h34


Pauvre Afrique, hier, on lui imposait ses dictateurs, aujourd'hui, on lui choisit ses "démocrates". Les rappeurs, ces Prévert des nouveaux temps, viennent d'inventer un néologisme qui fait fureur d'un bout à l'autre du continent : la démocrature. Entendez, ce système hybride (le visage de la démocratie, le corps diabolique de la dictature) qui a le don de déchaîner les passions et d'ajouter à la confusion.



Qui a gagné les élections en Côte d'Ivoire, qui les a perdues en Guinée ? Cette question qui a l'air d'embraser l'univers n'a aucun sens dans les faubourgs de Conakry et d'Abidjan où, bon an, mal an, la vie politique n'aura jamais qu'un seul régime, la disette, et une seule loi : "tout ce qui n'est pas obligatoire est interdit", pour reprendre le fameux mot de Léon Campo. Là-bas, on préfère d'expérience les mauvaises élections aux guerres civiles bien réussies. Mieux vaut encore Bokassa et Mobutu que les drames du Liberia ou de la Sierra Leone ! La bête humaine s'habitue à l'enfer du despotisme, certainement pas aux massacres à la rwandaise !

Or, les démons de la violence et de la haine hantent à nouveau la Côte d'Ivoire. Comme en 2000, le pays va se couper en deux, il va brûler comme une paille, plus rien ne peut l'empêcher. La faute à qui ? Au monde entier et d'abord et avant tout à cette fameuse communauté internationale qui n'est jamais mieux dans son rôle que quand elle rallume les incendies qu'elle est censée éteindre.

Formellement, ce "machin" derrière lequel se cachent les grosses griffes des Etats-Unis et de l'Union européenne ne pèse pas plus que le poids d'un arbitre. Son rôle se limite à prévenir les conflits et à proposer une solution négociée lorsque ceux-ci s'avèrent inévitables. Aucune circonstance exceptionnelle ne lui permet de déborder de ce cadre-là. C'est du moins ce que croyaient les néophytes, les sorciers de la diplomatie, eux ne manquant jamais d'arguments pour justifier l'injustifiable.

Disons-le clairement : l'ONU n'a pas à décider qui est élu et qui ne l'est pas à la tête d'un pays (le cas ivoirien compte peu en l'occurrence). Le faisant, elle outrepasse ses droits, ce qui lui arrive de plus en plus. Au point que derrière le langage feutré de ses diplomates, on distingue des bruits de bottes coloniales. A la manière dont Barack Obama, Nicolas Sarkozy ou Ban Ki-moon, traite ce pauvre Laurent Gbagbo, on croit revoir Gosier-d'Oiseau (célèbre personnage du Vieux nègre et la médaille, roman du Camerounais Ferdinand Oyono) transpirer sous son casque en engueulant ses nègres dans une plantation d'Oubangui-Chari.

Nous ne soutenons pas Laurent Gbagbo, nous nous contentons de rappeler un principe. D'ailleurs, le pestiféré d'Abidjan n'a pas besoin de notre soutien : l'arrogance des chancelleries et l'hystérie des médias travaillent pour lui. La diabolisation dont il est l'objet a fini par le rendre sympathique aux yeux de ses pires détracteurs. "A force de jeter une grenouille de plus en plus loin, on finit par la jeter dans une mare", dit un proverbe peul...

Nous ne contestons pas non plus l'élection d'Alassane Ouattara (nous sommes même convaincus que psychologiquement et techniquement, il est mieux outillé que n'importe lequel de ses concurrents pour gouverner). Nous disons simplement que le rôle de la communauté internationale ne revient pas à prendre des positions partisanes et à se répandre en déclarations intempestives encore moins dans une situation aussi explosive que celle de la Côte d'Ivoire. Pourquoi le défi et la menace du canon là où la discrétion, la ruse, la prudence et le tact bref, l'art de la diplomatie, auraient suffi ?

Nous n'allons pas apprendre à des géopoliticiens de métier que la Côte d'Ivoire est la pierre angulaire de la sous-région et que, si elle sombre, elle risque d'entraîner ses voisins, alors que la Guinée tente une périlleuse expérience démocratique et que Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) a déjà ses sanctuaires au Burkina Faso et au Mali. La situation paraît d'autant inquiétante qu'il plane sur la région un "non-dit" tribal lourd de menaces pour l'avenir : tout sauf un Dioula au pouvoir à Abidjan ; tout sauf un Peul au pouvoir à Conakry.

La Côte d'Ivoire mérite-t-elle de brûler pour les besoins des statistiques ou pour les beaux yeux de Laurent Gbagbo ou d'Alassane Ouattara ? Non, assurément non !

Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara, où est la différence ? Ils forment le trio maléfique qui a ruiné le pays d'Houphouët-Boigny. A Bédié, le poison de l'ivoirité, à Ouattara, celui de la sécession, à Gbagbo celui de la confiscation du pouvoir. Chacun de ces caïds a montré combien il était prêt à sacrifier sa patrie au profit de son pouvoir personnel. De ce point de vue, ils n'ont rien d'exceptionnel.

La quasi-totalité des chefs d'Etat africains sont au pouvoir à la suite d'un putsch sanglant ou d'une élection truquée. Une loi non écrite permet à chacun de tuer, de voler et de tricher pour arriver au pouvoir. La nouveauté, ce sont les "scrupules" avec lesquels les grands de ce monde regardent cela. Congo, Rwanda, Somalie, jusqu'ici ils ont encouragé les trucages électoraux et les putschs et fermé les yeux sur les pires atrocités au gré de leurs intérêts. Et voilà que ces messieurs sont soudain pris d'un excès d'états d'âme !

Eh bien, s'ils sont devenus aussi vertueux qu'ils le prétendent, pourquoi ne vont-ils pas fouiller dans les cuisines électorales du Burkina, de la Tunisie ou de l'Egypte ? Sont-ils sûrs que les dynasties présidentielles du Gabon et du Togo sont sorties de la vérité des urnes ? Se seraient-ils comportés ainsi s'il s'était agi de l'Iran, de la Birmanie ou de la Chine ?

Ce raffut fait autour de Ouattara est tel qu'il en devient suspect. Que veut sauver la communauté internationale, à la fin : la Côte d'Ivoire ou un de ses protégés ? Ouattara et Gbagbo sont les loups-jumeaux de la politique ivoirienne : même teint, même sourire carnassier, même poids électoral (l'un contrôlant la Commission électorale et l'autre la Cour suprême). Il y a cependant entre eux une différence de taille : le carnet d'adresses. Dans le monde mesquin et corrompu qui est le nôtre, plus besoin de formule magique, ce joujou-là suffit à ouvrir les plus secrets des sésames.

Ancien directeur adjoint du Fonds monétaire international (FMI), Ouattara se trouve au coeur du complexe réseau qui gouverne ce monde alors que, modeste professeur d'histoire, Gbagbo, hormis un bref exil à Paris, n'est jamais sorti de chez lui. Ce petit détail-là explique mieux que tout (les longs couplets sur la démocratie par exemple) pourquoi une simple élection africaine a pris une dimension mondiale. Le village global est bel et bien là : la planète des copains et des coquins ! Et ses lois s'appliquent partout aussi bien en Côte d'Ivoire que dans la Guinée voisine où, Alpha Condé, le président "élu" est un ami des présidents africains et un vieil habitué des ministères parisiens.

"Je ne me vois pas échouer cette élection", affirma le nouveau président guinéen au lendemain du premier tour alors qu'il accusait un retard de près de 25 points sur son concurrent. Il ne croyait pas si bien dire : l'élection fut prolongée de cinq mois, le temps sans doute que le "bon" candidat soit prêt avec à la clé, l'incendie de la Commission nationale électorale indépendante, les vols du fichier informatique, le tout suivi d'un véritable nettoyage ethnique. Il n'y eut aucune enquête et ces sourcilleux jurés de la communauté internationale n'y trouvèrent rien à redire. Comme pour confirmer ce que tout le monde savait déjà : pour être élu en Afrique, pas besoin de mouiller la chemise. Avec un peu de chance et quelques copains bien placés à l'ONU, à la Maison Blanche, à l'Elysée ou au Quai d'Orsay, vous êtes sûr de passer même à 18 %.

Tierno Monénembo, écrivain guinéen, Prix Renaudot 2008 pour "Le Roi de Kahel" (Seuil) Article paru dans l'édition du 04.01.11

BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Eninel le Lun 3 Jan - 18:24

yannalan a écrit:
Comme le camarade Gaston Lefranc est beau dans son impatience et sa colère révolutionnaire. Comme tu es laid toi dans ta résignation fataliste: " Les impérialistes garderont tous leurs pions en Cote d'Ivoire quel que soit le vainqueur." et " tu cherches à faire de Gbagbo un substitut à une révolution qu'on ne peut faire ici pour l'instant".

Et pourquoi on ne peut pas la faire , "ici pour l'instant", maintenant, la Révolution ? Certainement parce que les Aubry Laurent Thibault et Mailly peuvent fondre leur politique contre-révolutionnaire sur ce type d'état d'esprit de chiens battus chez des militants ouvriers comme toi.
C'est fini le réveillon, Eninel, faut redescendre sur terre maintenant.....
Ca devient pitoyable...

Comme tu peux te l'imaginer il ne s'agit pas de lendemain de Réveillon mal digéré.

Il s'agit de deux conceptions fondamentales de la politique.
- La première est de nature judéo-chrétienne est elle est faite d'hypocrisie, de fuite et de compassion. C'est la tienne et celle de l'époque.
- La seconde est la mienne, celle des révolutionnaires, des marxistes (trotskystes) et elle veut voir dans chaque conflit de camps ennemis, une lutte des classes, quant bien même elle se présente sous des formes déformées et opaques.

Tu perçois ma politique comme une politique pitoyable. Soit mon camarade yannalan.

Moi, ce que je trouve profondément pitoyable c'est la politique suivie par l'ensemble des directions ouvrières en France.

Toutes, le PS, le PCF, le PG, le NPA, LO, le POI inscrivent leurs interventions publiques complétement dans une "opposition de sa majesté" à Sarko. Les syndicats CGT, CGT-FO et FSU (contrôlés par ces partis), dans une collaboration de classe éhontée.

Pourquoi chez ces gens là personne ne s'attarde trop sur ce qui se passe à Abidjan ? Mais pardi, parce que historiquement c'est le domaine réservé du Chateau ! Personne, mais alors personne, ne cherche à affaiblir les positions - extrêmement faibles- de l'impérialisme français dans les derniers confettis de son ex-empire. Il en va de la grandeur et du rayonnement de la France éternelle ! Il n'y a plus de place pour aucune critique. N'as-tu pas relevé il y a quelque jours la sortie du PCF en défenseur inconditionnel de la monnaie euro ? Tout un symbôle !

Et cette France, sinon éternelle, à tout le moins bien alignée sur la politique américaine, que cherche-t-elle en Côte d'Ivoire ? Reprendre la main, à titre d'exemple et d'avertissement. Discipliner absolument les gouvernements comprador, ayant tendance un peu partout à s'autoriser quelques libertés d'avec le centre, depuis l'émergence de la Crise structurelle en cours. Sarkozy veut montrer à l'ensemble des pays sous influence française que la récréation doit se terminer. Il va y avoir une intervention militaire en Côte d'Ivoire, et celui qui ne prendra pas position contre cette intervention sera pour le coup on ne peut plus pitoyable.

Je ne serai pas dans la bande, le plus pitoyable. Tu verras !

Lors de l'intervention militaire en Serbie, je n'ai pas entendu beaucoup de directions ouvrières en France prendre la défense de Belgrade. Depuis que l'on n'en sait un peu plus sur ces -pauvres albanais du Kosovo victime d'un génocide- (imaginaire cela va de soi), se révelant finalement, de vrais barbares, ne reculant devant rien, même pas faire commerce d'organes de corps humains de prisionniers serbes, j'ai ma petite idée sur cette naive émotivité de gens comme toi camarade yannalan, qui sous prétexte du respect religieux de la vie des pauvres bougres, s'aveuglant dans leurs larmes de crocodiles, ne font simplement plus de politique, ou si, servent la politique de l'impérialisme.

Même le chemin de l'enfer est pavé de bonnes intentions et d'apitoiements cher camarade yannalan, hiers en Vendée, comme aujourd'hui à Abidjan.
Eninel
Eninel

Messages : 1273
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Côte d'Ivoire - Page 2 Empty Re: Côte d'Ivoire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum