Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -42%
Antivol pour porte de garage basculante MASTER LOCK
Voir le deal
89.20 €
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

Egypte

Page 16 sur 29 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22 ... 29  Suivant

Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Vals le Mar 15 Mai - 0:10

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid
sylvestre a écrit:Excellente interview d'une camarade des Socialistes Révolutionnaires. En arabe avec sous-titres en anglais. (cliquer sur CC)



affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Eugene Duhring le Mar 15 Mai - 0:42

sylvestre a écrit:Excellente interview d'une camarade des Socialistes Révolutionnaires. En arabe avec sous-titres en anglais. (cliquer sur CC)
Heu, c'est pour protéger son anonymat qu'elle arbore le voile intégral ? Il ne me semble pas que l'Egypte impose le voile intégral aux femmes ou alors j'ai manqué un épisode de la révolution egyptienne ces derniers temps ? Au moins pas besoin d'isoloir pour voter, elle le porte sur elle-même.
Alors soit c'est une blague que tu nous fais soit elle a d'impérieuse raison de se masquer derrière son voile, par exemple une atteinte à sa vie ?

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Oudiste le Mar 15 Mai - 0:44

Apparemment tu n'as pas lu les sous-titres.
Oudiste
Oudiste

Messages : 207
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Eugene Duhring le Mar 15 Mai - 0:45

Oudiste a écrit:Apparemment tu n'as pas lu les sous-titres.
Ben je suis pas polyglotte ... j'ai à peine une glotte à mon actif.

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  dug et klin le Mar 15 Mai - 8:18

sylvestre a écrit:



Moi je trouve qu'elle a de beaux yeux Twisted Evil ,pour le reste je ne sait pas Evil or Very Mad
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Oudiste le Mar 15 Mai - 9:44

C'est pourtant intéressant ce qu'elle dit sur l'Etat théocratique et le SCAF.
Oudiste
Oudiste

Messages : 207
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  verié2 le Mar 15 Mai - 12:14

Elle se prononce pour la lutte des femmes pour revendiquer leurs droits, sans attendre que les hommes les leur concèdent, elle revendique aussi la nécessité de la violence face à la violence du pouvoir. En même temps, elle dit que le port du niqab est son choix, mais qu'elle ne veut l'imposer à personne.

J'ignore qui sont les "socialistes révolutionnaires", mais son attitude semble assez bizarre...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Oudiste le Mar 15 Mai - 14:35

Ce qui te semble "bizarre", c'est juste son choix vestimentaire, non ? Parce que pour le reste, son discours n'a rien de spécialement "bizarre", je crois même qu'ici, sur ce forum, ce discours est très consensuel. Sauf à considérer que l'habit fait le moine.

Sinon, les Socialistes Révolutionnaires sont un des deux partis d'EG en Egypte (désolé, me souviens plus du nom du deuxième). Leur site http://www.e-socialists.net/ est essentiellement en arabe, la partie en anglais est très sommaire et l'on ne trouve que très peu de leurs articles traduits en français (quelques uns via npa2009). L'une de leur figures les plus médiatiques est ma copine Gigi Ibrahim, son blog Tahrir and beyond


[youtube][/youtube]
Oudiste
Oudiste

Messages : 207
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  GGrun le Mar 15 Mai - 15:05

Le N° 571 de mars 2011 d'Inprecor contient beaucoup d'articles sur l'Egypte et les révolutions arabes.
Les socialistes Révolutionnaires sont affiliés à La TSI du SWP de GB. Ils préparaient la formation légale d'un Parti Ouvrier Démocratique le 25 février 2011. Voir si ils sont arrivés aux élections ?

Un deuxième groupe (scission du précédent) Courant du Renouveau Socialiste était dans la formation d'Union des Forces de Gauche avec un arc très large de groupes et d'individus. Même question

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Mar 15 Mai - 16:05

Pour ce qui concerne les SR, ce que j'en comprends (mais c'est compliqué, d'autant qu'il y a vague après vague d'élections) c'est qu'ils appelaient au boycott, refusant la légitimité de ces élections sous la coupe des militaires.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  verié2 le Mar 15 Mai - 16:37

Oudiste
Ce qui te semble "bizarre", c'est juste son choix vestimentaire, non ?
Oui, en effet. car tu conviendras qu'entre un foulard et une sorte de voile intégral ne laissant apparaître que les yeux, il y a tout de même une différence qualitative d'aliénation religieuse. Sauf quand on est obligée de le porter, évidemment. Donc, ma première réaction, comme celles d'autres sur ce forum, a été de penser qu'elle le portait par mesure de clandestinité, pour ne pas être identifiée. Or il semble qu'elle revendique ce choix... Ce qui est bizarre pour "une socialiste révolutionnaire".

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  dug et klin le Mar 15 Mai - 17:57

verié2 a écrit:
Sylvestre
Ce qui te semble "bizarre", c'est juste son choix vestimentaire, non ?
Oui, en effet. car tu conviendras qu'entre un foulard et une sorte de voile intégral ne laissant apparaître que les yeux, il y a tout de même une différence qualitative d'aliénation religieuse. Sauf quand on est obligée de le porter, évidemment. Donc, ma première réaction, comme celles d'autres sur ce forum, a été de penser qu'elle le portait par mesure de clandestinité, pour ne pas être identifiée. Or il semble qu'elle revendique ce choix... Ce qui est bizarre pour "une socialiste révolutionnaire".


Assez d'accord avec ce que tu dis Verié,on peut parler d'aliénation religieuse,mais également d'un signe de soumission a l'homme.Et que l'on vienne pas me dire que c'est une mode vestimentaire comme une autre,une tradition comme une autre etc...

Non!,ces tenues sont tristes,elles sont laides et c'est volontairement que ces horripeaux sont aussi moches,car non seulement il ne faut pas que la femme montre ses attraits,mais il ne faut pas qu'elle soit séduisante,il ne faut pas qu'elle expose le moindre signe de féminité,pas la moindre meche de cheveux.Les hommes qui au fil des générations ont imposé ce genre de tenues sont des salauds,Car leur argument consistent a dire que si les femmes montrent leurs visages,leurs jambes...elles soumettent les hommes a la tentation et prennent des risques.Cela veut dire que ces meme hommes sont des obsedés sexuels,que lorsqu'ils voient une femme en mini-jupe,ils ont envie de lui sauter dessus.Cela veut dire qu'ils considere la femme comme un objet de consommation et qu'ils veulent se réserver chacun le(ou les)leurs.....ignoble!
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  verié2 le Mar 15 Mai - 18:16


Dug et Klin
on peut parler d'aliénation religieuse,mais également d'un signe de soumission a l'homme
On a déjà très très longuement discuté de ce sujet. A l'origine de ce symbole, il y a sans doute cette volonté de soumettre la femme, d'en faire la propriété de son seul mari, qui lui seul peut contempler son visage, ses cheveux, de lui interdire de séduire etc.
Mais, de toute évidence, ce symbole n'est pas vécu comme tel par une partie des femmes qui portent le foulard. D'où la contradiction de se proclamer féministe, d'agir en féministe et d'arborer un tel symbole.

Mais il faut se résoudre à l'idée qu'il peut y avoir des féministes religieuses. Celles-ci ne sont pas complètement cohérentes, sinon elles devraient rejeter la religion, et pas seulement un symbole. On peut être aliéné(e) sur certains points et lutter tout de même contre l'oppression quotidienne. On a toujours vu des phénomènes de ce genre dans l'histoire. Par exemple des opprimés qui s'emparaient d'une doctrine religieuse pour justifier idéologiquement leur révolte. On pourrait espérer que ça n'existe plus au 21ème siècle, mais il faut se résigner à l'idée que de tels phénomènes perdurent.

D'ailleurs, il n'y a pas si longtemps, il y avait des organisations qui luttaient pour l'émancipation des opprimés, comme LO, mais qui prétendaient que les homosexuels étaient des malades produits par la décomposition du capitalisme. Donc qui contribuaient en partie à justifier idéologiquement l'ostracisme contre une partie de la population. Ce n'était pas au nom de la religion, mais d'une pseudo science, de préjugés à prétentions scientifiques, pas si différent que ça, au fond, des préjugés religieux qu'ils recoupaient...

Donc, des gens peuvent lutter énergiquement sans avoir surmonté toutes leurs contradictions, tous leurs préjugés.

Cela-dit, un simple symbole comme le foulard, ce n'est encore une fois pas la même chose qu'un voile intégral qui doit représenter une véritable torture qu'on s'inflige si on n'y est pas contrainte...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  yannalan le Mar 15 Mai - 18:48

Je viens de lire "chroniques de la révolution égyptienne" d'Alaa al Aswany. Apparemment, il y a eu une dégradation du statut de la femme en Egypte depusi le début 80 et l'arrivée de la propagande salafiste financée par le Golfe. Les chiffres d'agressions sexuelles sont délirants ze tune copine qui a bossé un an au Caire confirme, elle n' a pas passé un jour sans se faire tripoter ou plus, et ça, voile ou pas.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Eugene Duhring le Mar 15 Mai - 20:41

Oudiste a écrit:Ce qui te semble "bizarre", c'est juste son choix vestimentaire, non ? Parce que pour le reste, son discours n'a rien de spécialement "bizarre", je crois même qu'ici, sur ce forum, ce discours est très consensuel. Sauf à considérer que l'habit fait le moine.

Sinon, les Socialistes Révolutionnaires sont un des deux partis d'EG en Egypte (désolé, me souviens plus du nom du deuxième). Leur site http://www.e-socialists.net/ est essentiellement en arabe, la partie en anglais est très sommaire et l'on ne trouve que très peu de leurs articles traduits en français (quelques uns via npa2009). L'une de leur figures les plus médiatiques est ma copine Gigi Ibrahim, son blog Tahrir and beyond
Ah bon, cela se résume pour toi à un choix vestimentaire ? Rien à voir avec une lecture fondamentaliste du Coran, une lecture incompatible avec le socialisme même le plus rose ? Tu me confortes dans l'opinion que j'ai de toi ...

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Oudiste le Mer 16 Mai - 1:56

Eugene Duhring a écrit:Ah bon, cela se résume pour toi à un choix vestimentaire ? Rien à voir avec une lecture fondamentaliste du Coran, une lecture incompatible avec le socialisme même le plus rose ? Tu me confortes dans l'opinion que j'ai de toi ...


Bah oui, en tant qu'homme, enfant de la génération des femmes qui se sont battues dans les années 70 pour la liberté de s'habiller comme elles le veulent, je ne me sens aucun droit de définir un code des élégances féminines. Que cela soit ici, en France en j'ai grandi, ou dans les sociétés musulmanes où j'ai vécu plus tard. Combattre la contrainte oui, combattre la mise sous tutelle des femmes, oui, mais combattre le choix vestimentaire d'une femme, non. Au nom de quoi ?
En tant qu'adulte, j'ai suffisamment vu des femmes choisir de porter un hijab pour des raisons les plus variées, les plus contradictoires et les plus complexes, pour refuser les formules toute faites, manichéennes et stupides. Formules qui ont néanmoins l'avantage de conforter les esprits simples dans leurs préjugés égocentriques.

Pour le niqab, l'interrogation première est bien sûr plus vive. Et pourtant, on se retrouve bien souvent face à des complexités similaires. Il m'est arrivé d'être hébergé pendant plusieurs jours dans une maison dont l'une des filles, étudiante, avait choisi de porter le total look dark vador et refusait par conséquent de sortir de sa chambre, tant que j'étais dans la maison, pour éviter d'avoir à me croiser. Une autre fois, dans une autre ville, une femme portant usuellement le niqab, prof de biologie, m'a ouvert la porte de son appartement alors qu'elle était dévoilée. Elle m'avait pris pour son cousin, que je devais rejoindre chez elle. Elle éclata de rire au vu de la méprise puis m'invita à entrer chez elle et m'offrit un café en attendant le cousin. Elle est alors restée "en cheveux" puisque, comme elle l'avait dit elle-même, ça aurait été ridicule de se voiler après que je l'ai vue "à nu". Dans l'un et l'autre cas, cela n'avait pas grand chose à voir une quelconque lecture fondamentaliste du Coran mais à d'autres éléments beaucoup plus complexes, plus incertains, plus interrogatifs dans la volonté d'affirmation individuelle. A l'inverse, j'ai été confronté à des situations caricaturalement inverses, telle celle d'une femme, non voilée, cloitrée par son mari et battue comme plâtre si elle enfreignait ses ordres. Soumission que ce dernier justifiait au nom de la religion alors qu'il n'observait aucune pratique et était ivrogne patenté.

Bref, l'habit ne fait pas le moine, la minijupe ne fait pas la pute, le niqab ne fait pas l'intégriste et l'apparence ne fait pas l'essence, et voilà pourquoi je trouve plus intéressant d'écouter ce que cette fille raconte, et d'en discuter, plutôt que de gloser sur son choix vestimentaire.

En tant que Français j'ai vu aujourd'hui Carla Bruni faire ses adieux au château. Une femme défigurée par la chirurgie esthétique. Une apparence désormais irréversible, pas comme un vêtement que l'on ôte quand on le souhaite. Or depuis 4 ans que cette femme est célébrée par les médias (non pour ses talents d'artistes mais pour son statut de "femme de"), combien de fières proclamations ouvriéristes (ou de NPNS) pour dénoncer cette soumission ostentatoire aux canons esthétiques dominants de notre société et cette fétichisation d'une femme-poupée pour plaire au mâle ?
Oudiste
Oudiste

Messages : 207
Date d'inscription : 28/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Vals le Mer 16 Mai - 2:13

Oudiste a écrit:
Eugene Duhring a écrit:Ah bon, cela se résume pour toi à un choix vestimentaire ? Rien à voir avec une lecture fondamentaliste du Coran, une lecture incompatible avec le socialisme même le plus rose ? Tu me confortes dans l'opinion que j'ai de toi ...


Bah oui, en tant qu'homme, enfant de la génération des femmes qui se sont battues dans les années 70 pour la liberté de s'habiller comme elles le veulent, je ne me sens aucun droit de définir un code des élégances féminines. Que cela soit ici, en France en j'ai grandi, ou dans les sociétés musulmanes où j'ai vécu plus tard. Combattre la contrainte oui, combattre la mise sous tutelle des femmes, oui, mais combattre le choix vestimentaire d'une femme, non. Au nom de quoi ?
En tant qu'adulte, j'ai suffisamment vu des femmes choisir de porter un hijab pour des raisons les plus variées, les plus contradictoires et les plus complexes, pour refuser les formules toute faites, manichéennes et stupides. Formules qui ont néanmoins l'avantage de conforter les esprits simples dans leurs préjugés égocentriques.

Pour le niqab, l'interrogation première est bien sûr plus vive. Et pourtant, on se retrouve bien souvent face à des complexités similaires. Il m'est arrivé d'être hébergé pendant plusieurs jours dans une maison dont l'une des filles, étudiante, avait choisi de porter le total look dark vador et refusait par conséquent de sortir de sa chambre, tant que j'étais dans la maison, pour éviter d'avoir à me croiser. Une autre fois, dans une autre ville, une femme portant usuellement le niqab, prof de biologie, m'a ouvert la porte de son appartement alors qu'elle était dévoilée. Elle m'avait pris pour son cousin, que je devais rejoindre chez elle. Elle éclata de rire au vu de la méprise puis m'invita à entrer chez elle et m'offrit un café en attendant le cousin. Elle est alors restée "en cheveux" puisque, comme elle l'avait dit elle-même, ça aurait été ridicule de se voiler après que je l'ai vue "à nu". Dans l'un et l'autre cas, cela n'avait pas grand chose à voir une quelconque lecture fondamentaliste du Coran mais à d'autres éléments beaucoup plus complexes, plus incertains, plus interrogatifs dans la volonté d'affirmation individuelle. A l'inverse, j'ai été confronté à des situations caricaturalement inverses, telle celle d'une femme, non voilée, cloitrée par son mari et battue comme plâtre si elle enfreignait ses ordres. Soumission que ce dernier justifiait au nom de la religion alors qu'il n'observait aucune pratique et était ivrogne patenté.

Bref, l'habit ne fait pas le moine, la minijupe ne fait pas la pute, le niqab ne fait pas l'intégriste et l'apparence ne fait pas l'essence, et voilà pourquoi je trouve plus intéressant d'écouter ce que cette fille raconte, et d'en discuter, plutôt que de gloser sur son choix vestimentaire.

En tant que Français j'ai vu aujourd'hui Carla Bruni faire ses adieux au château. Une femme défigurée par la chirurgie esthétique. Une apparence désormais irréversible, pas comme un vêtement que l'on ôte quand on le souhaite. Or depuis 4 ans que cette femme est célébrée par les médias (non pour ses talents d'artistes mais pour son statut de "femme de"), combien de fières proclamations ouvriéristes (ou de NPNS) pour dénoncer cette soumission ostentatoire aux canons esthétiques dominants de notre société et cette fétichisation d'une femme-poupée pour plaire au mâle ?

Sordide et misérable propagande sexiste pour banaliser et normaliser la soumission des femmes qui "choisiraient" de se déguiser en fantômes ou en prison ambulante par choix vestimentaire ou coquetterie choisie...
A vomir....
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Copas le Mer 16 Mai - 7:36

Tout ça nous amène loin du fil qui est sur l'Egypte.

Personne ne semble se préoccuper de ce que dit la personne mais jugements sont portés en fonction de l'apparence de la personne.

C'est dommage.

Ceux qui pensent que l'apparence est plus importante que la pratique et les paroles portées doivent débattre dans un fil qui leur convient mieux, un fil sur le racisme.

Mais là on parle de l'Egypte et la question portée sur l'intervention de cette jeune femme ne se conçoit qu'en fonction de la situation egyptienne. La critique doit être portée par rapport à cela.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Lun 28 Mai - 18:47

http://socialistworker.co.uk/art.php?id=28595




Revolutionary Socialists' statement on Egypt's presidential elections

comment on article | email | print
Share:
| | 0digg |
The Revolutionary Socialists Movement confirms its opposition on principle to the candidate of the Military Council, the dissolved National Democratic Party and the forces of the counter-revolution, Ahmad Shafiq.

Shafiq has managed to reach the second round of the presidential elections to face the candidate of the Muslim Brotherhood, Dr Mohammed Morsi.

This is thanks to a massive mobilisation by the counter-revolutionary camp, which deployed the full, organised force of the resources at its command – the repressive apparatus of the state, the media and the business interests standing behind Shafiq.

His success reflects the smear campaigns, systematic repression and intimidation of the social and popular forces which peaked before the election and were expressed in the dregs of the old regime daring to run in the election.

This combined with the inability of the reformist and revolutionary forces to unite in a political front to prevent their candidacy. Finally it also reflects the failure of the candidates affiliated with the revolution to unite behind a single candidate clearly expressing the programme of the revolution as we recently warned.

On the other hand, the Revolutionary Socialists Movement welcomes the accomplishment of the millions of voters from the poor, the workers, the peasants, employees, the Copts, the unemployed and the youth of the revolution who backed Hamdeen Sabbahi.

He competed strongly for second place with Shafiq, scoring 21.2 percent of the total votes cast and coming third by a narrow margin. This reflects the great weight of support among the popular forces, the forces supporting the project of the revolution and the those aligned with the Left for a programme which addresses both social issues and the question of civil democracy – thus allowing for the construction of a front of the militant left which has a wide popularity in the Egyptian street.

We stress our full support for all moves aimed at the verification of instances of fraud which were carried out against Sabbahi and for efforts to apply the law of political exclusion to the criminal Ahmad Shafiq.

We are deeply convinced of the role of the masses as the most effective and influential force and guarantor in all the battles of democracy, which they won the right to participate in through their great revolutionary struggle.

They offered martyrs and injured from the beginning of the revolution until today. We are also convinced that the victory of Shafiq in the second round of the elections will be a great loss to the revolution and a powerful blow against its democratic and social gains.

Brutal

It would give a golden opportunity to the preparations of the counter-revolution for a more brutal and extensive revenge attack under the slogan of “restore security to the street within days”.

We therefore call on all the reformist and revolutionary forces and the remainder of the revolutionary candidates to form a national front which stands against the candidate of counter-revolution, and demands that the Muslim Brotherhood declares its commitment to the following:

1. Formation of a presidential coalition which includes Hamdeen Sabbahi and Abd-al-Moneim Abu-al-Fotouh as Vice-Presidents.

2. The selection of a Prime Minister from outside the ranks of the Brotherhood and the Freedom and Justice Party and the formation of a government across the whole political spectrum in which the Copts are represented.

3. The approval of a law on trade union freedoms which clearly supports the pluralism and independence of the workers' movement in contrast to the draft law proposed by the Brotherhood to the People's Assembly.

4. The Brotherhood's agreement with other political forces on a civil constitution which guarantees social justice, the right to free, quality healthcare and education, the right to strike, demonstrate and organise peaceful sit-ins, the public and private rights of all citizens, and the genuinely representation of women, the Copts, working people and the youth in the Constituent Assembly. We cannot fail here to call on the Muslim Brotherhood and all the political forces to put the interests of the revolution before party-political interest and to unite against Shafiq so that we do not deliver our revolution to its enemies as easy prey.

Our position does not, of course, mean that we are dropping our criticism of the social and economic programme of the Muslim Brotherhood’s Freedom and Justice Party and its “Renaissance Project” which is essentially biased towards the market economy and finance and business.

Nor do we weaken our criticism of the political performance of the leadership of the Brotherhood and the Freedom and Justice Party and of the trust of these leaders in the Military Council and their attacks on the revolutionaries during the battles of Mohammed Mahmoud Street and the Cabinet Offices and others.

These attacks included accusing the Revolutionary Socialists and other revolutionary forces of treason and the presentation of a legal complaint against us to the Attorney General.

However, what concerns us in the first place is the interest of the revolution, and its future. We have to defend the right of the masses to make choices and test those choices as a condition of the development of their consciousness and the development of their position in relation to different political forces.

We are also aware of the magnitude of the error in failure to discriminate between the reformism of the Muslim Brotherhood and the "fascism" of Shafiq. The Brotherhood is supported by millions in the elections who aspire to the redistribution of the revolution and genuine democracy. It depends on the grassroots of the unions and professional associations and other social and democratic organisations, and on an audience among poor peasants, workers and the unemployed.

The military's man Shafiq and the thugs of his campaign who are united in their desire to end the revolution and close the door on any democratic or economic struggle.

We pledge today to join in the widest possible struggle among the masses of our people against the candidate of the old regime. The election of Shafiq would cross a red line, as if Mubarak returned or he was found not guilty of his crimes. It would be exactly like rejecting the sacrifice of the martyrs and accepting the defeat of the revolution.

The conditions for the struggle, the battle for a decent life and the continuation of the political and social revolution will become extremely difficult with Shafiq installed in the presidential palace.

Turn the second round of the presidential elections into a blow against the old regime!

Fight to organise the popular forces against the slaveowners' revolt!
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Jeu 31 Mai - 21:10

Some thoughts on the Egyptian presidential runoff
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Ven 1 Juin - 10:52

En vigueur depuis 1981, l'état d'urgence en Egypte est levé
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Jeu 7 Juin - 12:04

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Dim 10 Juin - 11:02

Un documentaire remarquable sur les luttes dans l'usine textile de Mahalla au cours du 20ème siècle et dans les dernières années jusqu'à la révolution en cours :

sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  GGrun le Dim 10 Juin - 15:38

Vals a écrit:
Oudiste a écrit:
Eugene Duhring a écrit:Ah bon, cela se résume pour toi à un choix vestimentaire ? Rien à voir avec une lecture fondamentaliste du Coran, une lecture incompatible avec le socialisme même le plus rose ? Tu me confortes dans l'opinion que j'ai de toi ...


Bah oui, en tant qu'homme, enfant de la génération des femmes qui se sont battues dans les années 70 pour la liberté de s'habiller comme elles le veulent, je ne me sens aucun droit de définir un code des élégances féminines. Que cela soit ici, en France en j'ai grandi, ou dans les sociétés musulmanes où j'ai vécu plus tard. Combattre la contrainte oui, combattre la mise sous tutelle des femmes, oui, mais combattre le choix vestimentaire d'une femme, non. Au nom de quoi ?
En tant qu'adulte, j'ai suffisamment vu des femmes choisir de porter un hijab pour des raisons les plus variées, les plus contradictoires et les plus complexes, pour refuser les formules toute faites, manichéennes et stupides. Formules qui ont néanmoins l'avantage de conforter les esprits simples dans leurs préjugés égocentriques.

Pour le niqab, l'interrogation première est bien sûr plus vive. Et pourtant, on se retrouve bien souvent face à des complexités similaires. Il m'est arrivé d'être hébergé pendant plusieurs jours dans une maison dont l'une des filles, étudiante, avait choisi de porter le total look dark vador et refusait par conséquent de sortir de sa chambre, tant que j'étais dans la maison, pour éviter d'avoir à me croiser. Une autre fois, dans une autre ville, une femme portant usuellement le niqab, prof de biologie, m'a ouvert la porte de son appartement alors qu'elle était dévoilée. Elle m'avait pris pour son cousin, que je devais rejoindre chez elle. Elle éclata de rire au vu de la méprise puis m'invita à entrer chez elle et m'offrit un café en attendant le cousin. Elle est alors restée "en cheveux" puisque, comme elle l'avait dit elle-même, ça aurait été ridicule de se voiler après que je l'ai vue "à nu". Dans l'un et l'autre cas, cela n'avait pas grand chose à voir une quelconque lecture fondamentaliste du Coran mais à d'autres éléments beaucoup plus complexes, plus incertains, plus interrogatifs dans la volonté d'affirmation individuelle. A l'inverse, j'ai été confronté à des situations caricaturalement inverses, telle celle d'une femme, non voilée, cloitrée par son mari et battue comme plâtre si elle enfreignait ses ordres. Soumission que ce dernier justifiait au nom de la religion alors qu'il n'observait aucune pratique et était ivrogne patenté.

Bref, l'habit ne fait pas le moine, la minijupe ne fait pas la pute, le niqab ne fait pas l'intégriste et l'apparence ne fait pas l'essence, et voilà pourquoi je trouve plus intéressant d'écouter ce que cette fille raconte, et d'en discuter, plutôt que de gloser sur son choix vestimentaire.

En tant que Français j'ai vu aujourd'hui Carla Bruni faire ses adieux au château. Une femme défigurée par la chirurgie esthétique. Une apparence désormais irréversible, pas comme un vêtement que l'on ôte quand on le souhaite. Or depuis 4 ans que cette femme est célébrée par les médias (non pour ses talents d'artistes mais pour son statut de "femme de"), combien de fières proclamations ouvriéristes (ou de NPNS) pour dénoncer cette soumission ostentatoire aux canons esthétiques dominants de notre société et cette fétichisation d'une femme-poupée pour plaire au mâle ?

Sordide et misérable propagande sexiste pour banaliser et normaliser la soumission des femmes qui "choisiraient" de se déguiser en fantômes ou en prison ambulante par choix vestimentaire ou coquetterie choisie...
A vomir....

Vals, sort pas du 16ième (ni en Egypte), regarde pas la femme de ménage de l'apart à coté et reste au réun de NPNS

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  sylvestre le Jeu 14 Juin - 21:56

La contre-révolution prend l'offensive. Le CSAF dissout le parlement, confisque ses pouvoirs et maintient sa candidature que le dit parlement avait déclaré anticonstitutionnelle. Manifestation prévue demain. Solidarité avec le peuple égyptien !
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120614.OBS8674/egypte-la-cour-constitutionnelle-invalide-partiellement-les-legislatives.html


EGYPTE. Coup de théâtre à deux jours du scrutin

Créé le 14-06-2012 à 14h56 - Mis à jour à 20h37

La candidature à la présidentielle d'Ahmad Chafiq, pilier de l'ancien était contesté par les ex-révolutionnaires. (Nasser Nasser/AP/SIPA)

La candidature à la présidentielle d'Ahmad Chafiq, pilier de l'ancien était contesté par les ex-révolutionnaires. (Nasser Nasser/AP/SIPA)

La justice égyptienne a ouvert la voie, jeudi, à une possible dissolution ou neutralisation du Parlement, en jugeant "illégales" les conditions d'élection de l'ensemble des députés, et "illégitime" la composition de l'Assemblée. La tension est ainsi montée d'un cran au Caire, à deux jours du second tour de la présidentielle.

La cour a déclaré que la loi régissant les dernières élections législatives était invalide pour le tiers des sièges attribués au scrutin uninominal – les autres ayant été attribués au scrutin de listes.

Mais l'agence officielle Mena, citant les attendus du jugement, a toutefois annoncé que l'ensemble du processus d'élection des députés était de fait "illégal" et la composition de la chambre "entièrement illégitime".

Or, selon des sources militaires, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), qui se trouvait jeudi après-midi en réunion extraordinaire, pourrait annoncer qu'il reprendrait le pouvoir législatif jusqu'à de nouvelles législatives.

Les précédentes, qui se sont étalées de novembre à février, avaient débouché sur une Assemblée du peuple de 508 membres composée pour près de la moitié de Frères musulmans et pour près d'un quart de fondamentalistes salafistes.

Chafiq maintenu

La révolution va-t-elle être confisquée ? Une partie de la population le redoute. La seconde décision rendue aujourd'hui par la Haute cour constitutionnelle n'est pas pour les rassurer. Celle-ci a en effet maintenu jeudi la candidature à la présidence du dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq. Celui-ci va donc pouvoir affronter lors du second tour de la présidentielle, samedi et dimanche, le Frère musulman Mohammed Morsi dans un climat de vives tensions politiques.

La cour a en fait invalidé une loi, adoptée par le Parlement dominé par les islamistes, qui interdisait aux piliers du régime déchu – comme Ahmad Chafiq – de se présenter.

"La révolution est finie"

Le bâtiment de la cour, dans le sud du Caire, a été placé sous forte protection de l'armée en raison des enjeux politiques et de la sensibilité de ces décisions.

"Cela veut dire que la révolution est finie", s'est exclamé un manifestant venu protester contre le maintien dans la course d'un ancien proche de Hosni Moubarak, accusé par ses détracteurs d'être le favori du CSFA, qui dirige le pays depuis la chute de l'ancien président en février 2011.

"On ne veut plus des fouloul", ont scandé des manifestants, utilisant ce terme péjoratif pour désigner les "restes" de l'ancien régime.

La loi invalidée avait été adoptée en avril par le Parlement, puis ratifié par le Conseil militaire, mais la commission électorale avait décidé de renvoyer le texte devant la Haute cour constitutionnelle, permettant ainsi à Ahmad Chafiq de se présenter à la présidentielle en attendant son arrêt.

Une disposition de cette législation interdit à "tout président de la République, vice-président, Premier ministre" d'exercer des droits politiques pendant dix ans. La loi concerne les personnes ayant occupé un de ces postes pendant les dix années précédant le 11 février 2011, date de la démission sous la pression populaire de Moubarak.

Les Frères musulmans crient au coup d'Etat

Un haut dirigeant des Frères musulmans égyptiens a dénoncé la décision de la Haute cour constitutionnelle ne parlant de "coup d'Etat".

La décision de la cour est un "coup d'Etat total à travers lequel le Conseil militaire a effacé la période la plus honorable dans l'histoire de notre patrie", a dit Mohammed Beltagui sur la page facebook des Frères musulmans.

Selon ce député et dirigeant du Parti de la liberté et justice (PLJ), la vitrine politique de la confrérie, ce "coup d'Etat a commencé par l'acquittement des hauts responsables de la sécurité dans le procès de Moubarak", le 2 juin, en référence à des personnes poursuivies pour la mort de plus de 800 manifestants durant la révolte contre son régime début 2011.

"Cela s'est terminé à deux jours du second tour de la présidentielle par l'invalidation de la loi dite d'isolement politique", qui a permis à Ahmad Chafiq, le dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, de rester dans la course à la présidence.


sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Egypte      - Page 16 Empty Re: Egypte

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 29 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 22 ... 29  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum