Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -54%
-54% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.79 €
-60%
Le deal à ne pas rater :
GETGO Set 6 boules de pétanque acier chromé
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Syrie

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 14 Déc - 18:54

«Je pense à la Syrie et je me mets à pleurer»
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Islamistes contre islamistes

Message  Dinky Dim 21 Déc - 1:20

le groupe jihadiste État islamique (EI) a exécuté 100 de ses combattants étrangers qui tentaient de quitter la ville syrienne de Raqqa.

Le quotidien britannique Financial Times, informé par un activiste opposé au régime syrien et à l'État islamique (EI), rapporte que 100 jihadistes étrangers, qui tentaient de fuir les combats, ont été exécutés dans la ville syrienne de Raqqa, dans le nord du pays.

Selon des membres du groupe EI à Raqqa, une police militaire a été créée pour s'occuper des combattants étrangers tentant de déserter les combats, donnant lieu à des dizaines de fouilles de domiciles des combattants et à autant d'arrestations.



http://www.ouest-france.fr/syrie-letat-islamique-tue-100-jihadistes-etrangers-3070236

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 21 Déc - 22:03

Battus, pendus, recouverts de cafards : le supplice des prisonniers syriens

Depuis le début de la guerre, en mars 2011, 200 000 personnes ont été emprisonnées, selon l'OSDH.

Pendant deux ans, les journées de Mohsen al-Masri ont été rythmées par les tortures. Suspendu au plafond, recouvert de cafards, battu encore et encore... Il a survécu et peut aujourd'hui témoigner pour les 12 000 personnes mortes dans les prisons du régime syrien.

Son visage rond désormais émacié, Mohsen, un nom d'emprunt, raconte les sévices et humiliations depuis son exil turc. « Chaque fois que l'on était transféré d'un centre à un autre, on avait le droit à une "fête de bienvenue", (les gardes) nous battaient brutalement avec des bâtons. » Mohsen a été pendu par les poignets des heures durant, ses orteils frôlant à peine le sol. Parfois, ses gardes glissaient des cafards sous ses vêtements puis l'aspergeaient d'insecticide. La torture pouvait aussi se faire psychologique. « Ils insultaient ma femme, me disaient qu'ils allaient aller chez moi et la violer. »

Depuis le début de la guerre, en mars 2011, quelque 200 000 personnes ont été emprisonnées en Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Quelque 12 000 ont péri en détention. La plupart des détenus passent d'abord par les centres des services de renseignements, privés d'eau, de nourriture, de médicaments. Mohsen faisait 100 kg lors de son arrestation, il en pesait moins de 50 à sa sortie.

« Pour nous, vous n'êtes rien, a un jour lancé un de ses tortionnaires à Mohammad Samaan – un pseudonyme –, arrêté et emprisonné à deux reprises. Nous torturons les gens parce que nous sommes sadiques. Nous aimons ça. »
« Il m'a électrocuté et m'a dit d'écrire tout ce que je savais. Il a tout fait pour essayer de me faire craquer », explique ce militant pacifiste de 33 ans, originaire de Damas. « J'ai survécu à un cauchemar. Rien (...) ne m'aurait préparé à l'horreur de la détention », raconte-t-il, se rappelant avoir lu, peu avant le début de la révolution, 1984 de George Orwell, qui décrit la vie sous un régime totalitaire. « Quand j'ai été emprisonné à mon tour, j'ai découvert qu'un tel monde existait et que c'était en Syrie. » « Aujourd'hui, les souvenirs me hantent chaque jour quand je mange, quand je dors », raconte-t-il d'une voix calme, tirant sur sa cigarette à Beyrouth, où il a trouvé refuge.

La suite .../...      http://www.lorientlejour.com/article/900716/battus-pendus-recouverts-de-cafards-le-supplice-des-prisonniers-syriens.html      
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Roseau Mer 14 Jan - 4:43


"Les Dimanches de Souria Houria » - 7ème rencontres :

Convaincue de la nécessité de renforcer les liens entre les Syriens résidents en France et la société civile française,
l’association Souria Houria (Syrie Liberté),
qui défend activement depuis trois ans les revendications démocratiques du peuple syrien,
lance une série de rencontres (tables-rondes, conférences, débats, soirées littéraires)
conçues et animées par Farouk Mardam Bey,
directeur du département Sindbad chez Actes Sud.
Elles auront lieu le dernier dimanche de chaque mois.

Le dimanche 18 janvier 2015
de 17 h à 19 h
Rencontre avec Gilbert Achcar* :

Le soulèvement arabe entre révolution et contre-révolution
الانتفاضة العربيّة بين الثورة و الثورة المضادّة
Réflexions sur les évolutions récentes dans le monde arabe,
du Yémen à la Tunisie,
et en particulier en Syrie.
Quelles perspectives à court et moyen termes ?


تأملات في التطوّرات الأخيرة في العالم العربي، من اليمن إلى تونس، و بالأخصّ في سورية.

ما هي آفاق المستقبل على المدى القريب و المتوسّط ؟



* Gilbert Achcar : Né en 1951 et originaire du Liban qu’il a quitté en 1983, Gilbert Achcar a été enseignant à l’Université de Paris VIII, puis chercheur au Centre Marc Bloch de Berlin, avant d’obtenir une chaire à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’Université de Londres. Auteur traduit en quinze langues, il a notamment publié Le Choc des barbaries (2002, 2004), L’Orient incandescent (2003), La Guerre des 33 jours (2006, avec une contribution de Michel Warschawski) et, conjointement avec Noam Chomsky, La Poudrière du Moyen-Orient (2007). Sindbad/Actes Sud a publié Les Arabes et la Shoah (2010), paru en quatre autres langues, Eichmann au Caire et autres essais (2012), Le Peuple veut : une exploration radicale du soulèvement arabe (2013), disponible aussi en arabe, en anglais et en turc.

” Les Dimanches de Souria Houria ” auront lieu le dernier Dimanche de chaque mois de 17h à 19h
à l'Association Génériques 34, rue de Citeaux – 75012 Paris / Métro : Faidherbe-Chaligny
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Ven 23 Jan - 8:52

Le délabrement de la gauche européenne éclairé par la crise syrienne.

La solidarité internationale avec le peuple syrien traine trop en retard au moment où, comme prévu, le régime Assad commence à taper sur les Kurdes, que plus de 50 000 syriens sont entrés clandestinement en Europe, que des millions d'autres sont sur les routes et que le régime Assad cogne sans discontinuer sur les zones urbaines de résistance populaire.

Le campisme, à la traine de régimes criminels et de factions impérialistes, a gangréné la solidarité élémentaire qu'on doit à un peuple soulevé contre un tyran, un régime bourgeois. La porosité idéologique en Europe face aux campagnes racistes médiatiques conduit également au silence au moment où les masques tombent et qu'une complicité criminelle existe de fait dans le ciel syrien entre le régime fasciste syrien, les USA, la France, la Russie qui déverse des quantités considérables d'armement au régime et au sol les troupes iraniennes.

Hier les campistes justifiaient leur soumission silencieuse au régime Assad et l’impérialisme russe le soutenant  au motif que l'impérialisme US et français avaient des velléités d’intervention militaires et de livraison d'armes (ce qu'ils ne firent jamais au delà du centième de ce que faisait l’impérialisme russe), aujourd'hui les campistes se taisent toujours face à cette alliance de fait et du moment  touchante.

Les conséquences en sont terribles et noircissent les possibilités de faire émerger, face aux régimes bourgeois (dont certains fascistes) de la région, face aux différentes claques impérialistes, un camp internationnal des peuples et de la classe ouvrière.
Daesh  profite internationalement du lâchage crapuleux d'une grande partie du mouvement ouvrier internationnal saisi du poison campiste pour apparaitre comme la seule opposition sérieuse aux régimes criminels et aux claques impérialistes.

Il faut inverser tout ceci, maintenant que les masques tombent des petits arrangements.

L'internationalisme c'est d'abord être aux côtés des peuples soulevés dans un juste combat. Là le peuple syrien s'est trouvé isolé du monde avec comme seules forces pour le soutenir les groupes islamistes. Les Daesh and co ont prospéré sur les abandons de la gauche européenne et mondiale, sur les logiques de clans nationalistes sur les rives méditerranéennes.
En attendant de « dialoguer » à Moscou, le régime syrien poursuit ses destructions

Dans un rapport rendu public jeudi 8 janvier 2015, le Réseau syrien des Droits de l'Homme recense la destruction d'au moins 38 centres vitaux en Syrie au cours du seul mois de décembre 2014.

Les édifices détruits se répartissent ainsi :

- 10 écoles,
- 9 lieux de culte,
- 8 établissements médicaux,
- 7 projets d'infrastructure,
- 3 marchés,
- 1 four à pain.

Ces destructions, qui ne recensent pas la totalité des dégâts commis dans ce domaine, sont attribuées aux forces suivantes :


- 28 aux forces gouvernementales,
- 3 aux groupes radicaux,
- 3 à différentes factions de l'opposition armée,
- 4 à des auteurs inconnus.
Le RSDH impute la responsabilité de cette situation à l'impuissance ou à l'apathie de la communauté international devant les drames humains qui se déroulent en Syrie. Le Conseil de Sécurité a fait son travail en adoptant la Résolution 2139, en février 2014, et en réclamant que soit mis "un terme aux bombardements indiscriminés dans les zones habitées". Mais il s'est abstenu d'exercer les pressions qui auraient pu contraindre le régime syrien à la mettre en application.

L'observation de ces destructions permet en effet de constater que, s'il arrive aux forces radicales et aux groupes de l'opposition de détruire des infrastructures nécessaires aux populations dans les régions sous leur contrôle ou dans celles qu'elles contestent aux forces gouvernementales, seules ces dernières cherchent délibérément, dans leur stratégie de sanction des populations, à rendre inutilisables les édifices et services publics dont celles-ci ont besoin pour vivre ou pour survivre.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  verié2 Lun 16 Mar - 10:25

Quelqu'un a-t-il compris les causes des divergences actuelles entre les Etats unis d'un côté, la France et l'Angleterre de l'autre, à propos d'une reprise de contact avec Assad ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Lun 16 Mar - 21:56

verié2 a écrit:Quelqu'un a-t-il compris les causes des divergences actuelles entre les Etats unis d'un côté, la France et l'Angleterre de l'autre, à propos d'une reprise de contact avec Assad ?

D'abord il convient de faire un état des lieux sur la zone pour comprendre.

Ca fait déjà longtemps que des soldats iraniens sont en Syrie et que des conseillers russes y sont aussi.

Ces derniers temps, quand Daesh a réellement percé, quand il y a eu les premières frappes aériennes US de basse intensité, très circonscrites, sur la Syrie, une escadre navale avec un porte-avions russe et des navires lance-missiles et mer-air a fait escale à Tartous, l'aviation syrienne a utilisé des avions de chasse modernes et a été livrée de ceux-ci récemment, pour faire des frappes surtout concentrées sur les zones soulevées de Syrie et un peu sur Daesh , plusieurs centaines de raids, c'est à dire plusieurs dizaines de fois + que les USA (des pilotes syriens ou ... ?).

Ces derniers temps ont vu des gradés iraniens tués à plusieurs endroits,  dans le sud de la Syrie pour un général (des avions israéliens ) et en Irak.
Il y a des troupes iraniennes en Irak, les infos iraniennes montrent régulièrement des dirigeants de l'armée iranienne organisant les batailles en Irak.
L'Iran a ressorti ses vieux F4 pour participer aux bombardements contre Daesh, avant que ne soit démenti ce qui avait été vu.

Un point est clair : il est impossible de faire circuler des avions de combat modernes US, français, iraniens, syriens (russes?), marocains, anglais, turcs, etc, dans un même espace sans qu'il y ait coordination des frappes , c'est invraisemblable de vouloir faire croire que cela se fait sans coordination, ça trompe personne.
De même également, des troupes au sol iraniennes interviennent dans de mêmes zones en Irak où existent des conseillers US, canadiens, etc.

Il y a dans tout cela une alliance implicite et forcement une coordination (sinon tout le monde se tirerait dessus).
L'aviation syrienne est comprise dans cela. Forcement. Les moyens aériens modernes rendent obligés une telle coordination.

Par ailleurs, si un virage US a été pris, cela fait un moment qu'il a été marquant, et ce moment fut l'acceptation de ne pas buter Assad en échange de son armement chimique. Cela ne relève là pas de propagande US, l'accord sur la récupération de ces armes chimiques et leur destruction a été passé entre la Syrie la Russie et la communauté internationale les USA .

Mais depuis bien avant cela les USA avaient refusé de livrer armes et argent à l'opposition démocratique syrienne interne (contrairement ce que disaient les campistes et ceux qui se laissaient abuser par les clameurs de ces derniers) sauf à titre homéopathique, les laissant se faire écraser par une armée syrienne livrée elle de très gros moyens modernes fournis par la Russie (malgré les problèmes de décomposition continue de l'armée syrienne) et par les groupes djihadistes qui ont percé par l'armement fourni par les états de la péninsule arabique et surtout celui récupéré sur des garnisons syriennes et irakiennes.

Le virage US n'est pas nouveau et peut aussi bien être suivi d'autres volte-faces, suivant le résultat des deals avec la Russie, l’Iran, Israël, la Turquie, etc. Ce qui semble sur c'est que les USA soutiennent l'opposition syrienne comme la corde soutient le pendu et ont bien d'autres enjeux avec d'autres acteurs à enjeu bien plus gros.

Le partage de l'intervention militaire aérienne entre Syrie, Iran et USA semble clair en Syrie.
C'est plus compliqué pour la position française qui semble avoir plusieurs facettes. D'abord l'intervention française est light et s'est concentrée surtout sur l'Irak, très peu d'interventions en Syrie apparemment.

Les vieux liens existent entre la France, le Liban, la Syrie et l'Irak, coloniaux puis en termes d'alliances. Si cela s'est relativement bien passé du côté des amitiés franco-irakiennes avec Sadam (Chirac, Chevenement, etc), cela s'est très mal passé entre Assad père et fils, because contrôle du Liban (et "Drakkar" et autres amitiés libanaises Hariri voir logement de Chichi actuel).
Il y a certainement aussi de grosses interrogations quand 9 à 10 millions de syriens sont sur les routes ou dans des camps, l'essentiel fuyant Assad (pas tous, mais...). Cette situation à côté de laquelle l'exil des palestiniens parait bien petit.
Les questions de l'émigration en Méditerranée sont pour l'instant bien petites à côté de ce qui vient, c'est forcement une grosse question.
C'est différent de voir ce problème à 8 000 km ou de le voir juste à côté de l'Europe.

Enfin le soutien à Israel et contre l'Iran et le régime Assad protégé contraste un peu avec l'agacement visible d'Obama contre l'executif israélien actuel.
Qui vivra verra, pour l'instant alliance objective de fait USA-Iran-Assad-régime irakien-Russie.


Ce n'est qu'un mur de protection...
Les autobus dressés au milieu de la rue, à Alep, pour protéger les civils des sniper (franc-tireur) du régime qui visent tout ce qui bouge

Syrie       - Page 13 Autobu10
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  verié2 Mar 17 Mar - 12:17

Copas
Enfin le soutien à Israel et contre l'Iran et le régime Assad protégé contraste un peu avec l'agacement visible d'Obama contre l'executif israélien actuel.
Qui vivra verra, pour l'instant alliance objective de fait USA-Iran-Assad-régime irakien-Russie.
"L'agacement d'Obama" ne constitue pas un revirement de politique qui consisterait à abandonner Israël. On en est loin, même si les négociations avec l'Iran agacent aussi Israël.

Mais tout ça ne nous dit pas pourquoi la France et aussi l'Angleterre (qui n'a pas les mêmes traditions coloniales que la France en Syrie et au Liban, qui furent placés sous mandat français) se retrouvent en porte à faux vis à vis de Washington. Le problème des réfugiés ne me parait pas du tout convaincant. La chute éventuelle de Assad ne limiterait pas le nombre de réfugiés car il est fort probable que la Syrie se retrouverait dans une situation du genre de celles de la Libye ou au moins de l'Irak. Quant à la distance... Les politiciens et militaires français ont peut-être une meilleure connaissance du terrain grâce à leurs traditions coloniales, mais il ne semble pas que ce soit une question de divergences tactiques mais stratégiques.


verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Mar 17 Mar - 22:19

verié2 a écrit:
Copas
Enfin le soutien à Israel et contre l'Iran et le régime Assad protégé contraste un peu avec l'agacement visible d'Obama contre l'executif israélien actuel.
Qui vivra verra, pour l'instant alliance objective de fait USA-Iran-Assad-régime irakien-Russie.
"L'agacement d'Obama"  ne constitue pas un revirement de politique qui consisterait à abandonner Israël. On en est loin, même si les négociations avec l'Iran agacent aussi Israël.

Mais tout ça ne nous dit pas pourquoi la France et aussi l'Angleterre (qui n'a pas les mêmes traditions coloniales que la France en Syrie et au Liban, qui furent placés sous mandat français) se retrouvent en porte à faux vis à vis de Washington. Le problème des réfugiés ne me parait pas du tout convaincant. La chute éventuelle de Assad ne limiterait pas le nombre de réfugiés car il est fort probable que la Syrie se retrouverait dans une situation du genre de celles de la Libye ou au moins de l'Irak. Quant à la distance...  Les politiciens et militaires français ont peut-être une meilleure connaissance du terrain grâce à leurs traditions coloniales, mais il ne semble pas que ce soit une question de divergences tactiques mais stratégiques.


Sur la question de l'exil syrien, j'ai l'impression que tu sous-estime l'ampleur du risque qui semble dépasser tout ce qui c'est vu dans l'espace méditerranéen et de très loin.
Un état impérialiste de la frontière, comme la France, ne peut rester indifférent à un tel problème et pas pour des raisons morales.
Sur le reste, les alliances historiques de la France se sont faites avec l'Irak de Sadam et le Liban. Les alliances sont à fronts renversés.
Aucun camp des appétits locaux et puissances régionales n'est le nirvana pour une quelconque claque impérialiste. Mais le choix de Assad ne semble pas trop la tasse de thé de l'impérialisme français, ne serait-ce en raison des alliances historiques de l'état français (les sunnites de Sadam ce ne sont pas les chiites gouvernant actuellement l'Irak) et au Liban c'est pareil, et en Syrie c'est pareil.

La déstabilisation globale de la région par les poussées populaires rendent compliquées les choix.

Il y a une remarque surprenante dans ce que tu dis :
La chute éventuelle de Assad ne limiterait pas le nombre de réfugiés car il est fort probable que la Syrie se retrouverait dans une situation du genre de celles de la Libye ou au moins de l'Irak. Quant à la distance...

Le chaos existant en Syrie est bien plus grand qu'en Libye. Le régime syrien continue de perdre des forces et des hommes malgré le sur-armement livré par l'impérialisme russe. Il ne tient que par l'apport du hezbollah, de la Russie et de l'Iran. Le régime est très minoritaire et ethnique. L'impérialisme français sait cela, même si comme tout impérialisme il est tout à fait capable de renversements d'alliances.

La politique française au moyen orient et dans l'espace méditerranéen a toujours eu des différences avec la politique US, ça serait l'inverse qui serait surprenant, un accord sur tout.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  verié2 Mer 18 Mar - 9:50

La politique française au moyen orient et dans l'espace méditerranéen a toujours eu des différences avec la politique US, ça serait l'inverse qui serait surprenant, un accord sur tout.
En revanche, l'Angleterre s'est toujours alignée sur les Etats Unis...Tu évoques une alliance de la France et des Sunnites de Saddam et des Sunnites en général. Ca ne me semble pas très convaincant non plus... Mais je n'ai pas d'explication certaine à apporter pour le moment...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Jeu 19 Mar - 7:25

verié2 a écrit:
La politique française au moyen orient et dans l'espace méditerranéen a toujours eu des différences avec la politique US, ça serait l'inverse qui serait surprenant, un accord sur tout.
En revanche, l'Angleterre s'est toujours alignée sur les Etats Unis...Tu évoques une alliance de la France et des Sunnites de Saddam et des Sunnites en général. Ca ne me semble pas très convaincant non plus... Mais je n'ai pas d'explication certaine à apporter pour le moment...

Vite fait comme ça : Inexact, l'alignement de la GB sur l'impérialisme US n'a pas été total (je te laisse chercher un exemple éclatant).

Pour le reste, si je parle des sunnites c'est because Sadam. Les intérets français au Liban et surtout en Irak ont été "maltraités" du point de vue de l'impérialisme fr.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 22 Mar - 18:01

A supprimer


Dernière édition par Copas le Ven 27 Mar - 11:34, édité 1 fois
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 22 Mar - 18:10

A supprimer


Dernière édition par Copas le Ven 27 Mar - 11:34, édité 1 fois
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 22 Mar - 18:37

Romano a écrit:Remonte le fil, moi je vais être banni, à ta demande de flic.
Tu es un de ceux qui ont fait croire qu'il fallait soutenir l'opposition à Assad qui pour l'essentiel était constituée de groupes islamistes radicaux!

Le soulèvement en Syrie était populaire et l'est encore. Il est faux de dire que c'était constitué de groupes islamistes. Ceux-ci ont pris de l'importance après le soulèvement quand Assad a concentré ses forces contre les quartiers populaires (ce qu'il fait toujours) et a libéré des islamistes.

Également, ce qui a affaibli le soulèvement populaire et son caractère progressiste c'est l'abandon du prolétariat syrien par le mvt ouvrier international pour l'essentiel, donnant aux groupes djihadistes le beau rôle contre le meurtrier actuel le plus important de la région.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 22 Mar - 18:55

Romano a écrit:Tu as toujours soutenu l'opposition à Assad sans faire le tri! On voit où on en est maintenant!

J'ai soutenu et soutien un soulèvement populaire et ne soutiens pas des groupes djihadistes. Tes propos sont stupides, c'est comme si tu accusais ceux qui soutiennent le soulèvement palestinien d'être pour le hamas ou pour le fatah.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 22 Mar - 19:19

Romano a écrit:Moi je soutiens le Hamas et le Fatah contre Israël, ça n'a rien à voir!!
Pauvre Copas, tu te plantes sur les forces productives, l'impérialisme, la Russie, la Chine, la Libye, la Syrie, le voile islamique...ça fait beaucoup pour un seul réformiste!

Alors là donc tu soutiens des islamistes (l'opium du peuple, tout ça tout ça) ...

Sur le réformisme de la part d'un groupie d'un parti qui, dissous en 68 avec d'autres, est le seul à avoir prouvé qu'il n'appelait pas à la révolution (l'époque des révoltions tout ça tout ça...), c'est toujours gouteux.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Jeu 9 Avr - 11:12

Solidarité urgente et nécessaire avec la ville de Salamieh sous la menace d’un massacre de l’Etat Islamique

La ville de Salamieh est encerclé et subit un blocus total depuis quelques jours du mouvement ultra réactionnaire de l’Etat Islamique qui menace de commettre un nouveau massacre contre la population locale

Le 31 mars 2015, les soldats de l’Etats Islamique ont commis un massacre tuant 48 civils, dont des femmes et des enfants, dans le village Maboujah, qui se trouve au nord de Salamieh à 25 kilomètres. La majorité des habitant-es avaient quitté le village avant l’arrivée de l’Etat Islamique

La ville de Salamieh a été une des premières ville en Syrie a se soulevé contre le régime sanguinaire des Assad au début de la révolution en 2011. Les révolutionnaires de la ville ont subi une répression féroce des services de sécurité et milices à la solde du régime durant ces dernières années. L’esprit révolutionnaire et les objectifs originaux de la révolution pour la démocratie, justice sociale et l’égalité ont néanmoins persisté et continué à être porté par les nombreux révolutionnaires encore sur place par des manifestations populaires et autres campagnes civils

Il est du devoir de tout révolutionnaire et internationaliste d’apporter son soutien à la population locale de Salamieh et aux révolutionnaires de la ville contre la menace d’un nouveau massacre par l’Etat Islamique

Les révolutionnaires de Salamieh ont lancé il y quelques jours une campagne « Salamieh est massacré » sur les réseaux sociaux pour alerter le monde du danger dont ils et elles font face

Il est absolument nécessaire d’apporter notre solidarité totale et immédiate avec la population de Salamieh et nos camarades du Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie dans la ville qui sont menacés d’un nouveau massacre de l’Etat Islamique

No Passaran
Ils n’ont pas passé
Ils ne passeront pas
Non au régime criminel des Assad et non aux forces réactionnaires et fondamentalistes
Tout le pouvoir et la richesse au peuple

Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie

2avril 2015
Pour venir en aide aux populations locales de Salamieh vous pouvez envoyer des dons à l’Association Solidarité Syrie (association enregistrée en France), qui a pour objectif d’apporter son aide au Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie, mais qui dans le cadre de cette campagne de solidarité redistribuera l’entièreté des dons aux populations locales de Salamieh et aux révolutionnaires sur place luttant contre le régime Assad et Daech.

Coordonnées du compte de l’association:
SOLIDARITE SYRIE
LIEU DIT LA VOLINIERE
27270 ST AUBIN DU THENNEY FRANCE
CAISSE D’EPARGNE NORMANDIE
c/ETABL.: 11425
c/Guichet: 00900
n/compte:08000936276
c/Rib: 67
BIC / CEPARFPP142
FR76 1142 5009 0008 0009 3627 667
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Ven 10 Avr - 16:45

Le grand camp palestinien de Yarmouk près de Damas aurait été pris en grande partie par l'état islamique il y a plusieurs jours, le 1er Avril.
L'OLP, malgré des déclarations de son envoyé auprès de Assad, a maintenu sa position de neutralité dans les conflits en Syrie, et notamment au sujet du camp de Yarmouk. L'OLP a démenti toute alliance avec Assad, les groupes palestiniens sur place étant divisés.

http://www.lorientlejour.com/article/920043/lolp-rejette-lidee-de-participer-aux-combats-a-yarmouk.html

La situation du camp de Yarmouk semble appeler 2 remarques :

1) Le groupe Etat islamique continue de progresser dans la banlieue de Damas, même si rien n'est jamais clos des autres oppositions au régime de Assad. Cette situation montre combien le mouvement ouvrier internationnal n'appuie pas ce qui reste du soulèvement populaire syrien. Et combien aussi les illusions sur l'intervention de claques impérialistes occidentales étaient vaines.
2) La situation du régime de Assad n'est pas consolidée et il ne contrôle pas des portions de territoire jusque dans la banlieue de Damas, et les quartiers populaires des grandes villes. Son appareil militaro-policier continue de perdre des hommes malgré les masses de blindés, canons, missiles, avions de combat et hélicos lourds qu'il reçoit de l'impérialisme russe. Cette hémorragie n'est contrebalancée qu'en partie par des troupes du hezbollah libanais et des troupes des gardiens de la révolution iraniens (les enterrements en Iran ne dissimulent pas cet état de fait, comme la mort d'un général iranien dans le sud de la Syrie)
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  verié2 Ven 10 Avr - 17:13

Cette situation montre combien le mouvement ouvrier internationnal n'appuie pas ce qui reste du soulèvement populaire syrien. Et combien aussi les illusions sur l'intervention de claques impérialistes occidentales étaient vaines.
Cette situation montre surtout combien les illusions de ceux qui croyaient voir un "camp révolutionnaire" ou au moins "démocratique" parmi les belligérants étaient vaines...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Ven 10 Avr - 19:35

verié2 a écrit:
Cette situation montre combien le mouvement ouvrier internationnal n'appuie pas ce qui reste du soulèvement populaire syrien. Et combien aussi les illusions sur l'intervention de claques impérialistes occidentales étaient vaines.
Cette situation montre surtout combien les illusions de ceux qui croyaient voir un "camp révolutionnaire" ou au moins "démocratique" parmi les belligérants étaient vaines...

Contrairement à ce que tu dis (pour justifier l'absence de solidarité ?), il y a un camp révolutionnaire. Toutes les preuves ont été fournies du soulèvement populaire et de sa laïcité de départ.

Que celui-ci ce soit fait en grande partie écrasé est un fait, mais n'infirme pas la réalité du processus et de ses moteurs de départ.

Commentaire indigne.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  verié2 Ven 10 Avr - 20:02

du soulèvement populaire et de sa laïcité de départ.
De départ... oui. Personne me semble-t-il ne prétend le contraire. Les divergences portent semble-t-il sur la date d'arrivée, puisque tu reconnais désormais qu'il n'y a plus de "révolution syrienne", de "révolutionnaires syriens", ou une poignée.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Dim 12 Avr - 23:17

verié2 a écrit:
du soulèvement populaire et de sa laïcité de départ.
De départ... oui. Personne me semble-t-il ne prétend le contraire. Les divergences portent semble-t-il sur la date d'arrivée, puisque tu reconnais désormais qu'il n'y a plus de "révolution syrienne", de "révolutionnaires syriens", ou une poignée.

Il y a encore un soulèvement syrien et des révolutionnaires syriens.
La question de la laïcité existe encore dans une partie du soulèvement .
Et il y a presque la moitié des Syriens sur les routes de l'exil interne et externe qui fuient autant les zones contrôlées par Daesh, que les zones contrôlées par Assad, et qui essayent de fuir les zones du soulèvement syrien qui sont attaquées massivement par le régime et par daesh.
L'importance des migrations en cours sont un défi important pour le mvt ouvrier européen (conflit à proximité de l'Europe) et de l'espace méditerranéen.

Maintenant il est exact que ce soulèvement s'est fait dans le silence crapuleux, voir les crachats d'une partie de la gauche européenne s'inventant une intervention US (qu'elle ne dénonce plus maintenant qu'elle a une part de réalité)  et refusant méthodiquement de voir l'intervention massive auprès du régime fasciste syrien de l'impérialisme russe et d'autres puissances régionales autre que l'Arabie Saoudite, Qatar et Turquie...
On remarquera par ailleurs les mêmes silences quand des interventions sont faites contre la Libye actuelle, comme d'ailleurs le silence sur la coalition qui concasse le Yémen actuel, comme le silence sur le régime egyptien et en général le silence sur les résistances qui peuvent se faire jour dans l'ensemble de la région.

La trouille et le mépris des soulèvements populaires sur les rives sud et est de la Méditerranée n'a jamais cessé de suinter dans les commentaires de beaucoup.  
Le soutien a manqué et personne n'a oublié que face à la lâcheté et la veulerie d'une grande part de la gauche européenne les courants islamistes, épargnés par le régime facho de Assad (qui n'a jamais cessé de concentrer le tir contre les laïcs en Syrie) ont eu plus grande séduction que les succédanés des donneurs de leçon occidentaux, y compris parmi les jeunes révoltés en France par la crapulerie du régime de Assad.
Ne pas répondre à ces questions est d'une profonde stupidité, ne pas avoir soutenu les soulèvements, une trahison directe aux lourdes conséquences, et enfin comprendre les chemins pour re-tricoter une espérance et une contre-offensive ne passera pas par une partie des courants qui n'ont pas assumé les responsabilités basiques de solidarité face aux répressions.

Pour revenir aux choses sérieuses sur le camp de Yarmouk, rien de neuf sous le soleil de l’illustration ci-dessous, et le camp qui n'existe pas pour nos amis gauchistes a dû faire face à Daesh, comme ailleurs aussi, en même temps que contre Assad.  

Les innommables en quelque sorte qui semblent refuser de mourir complétement afin de satisfaire certains.

Les Palestiniens de Syrie, entre enfer des camps et réappropriation du mouvement national (1)

Par Frantz Glasman

La conquête fulgurante d’une large partie du camp de Yarmouk par l’Etat islamique (EI), au début du mois d’avril, a remis ce quartier palestinien de Damas au centre de l’actualité, pour quelques jours au moins.
Il semblerait toutefois que l’on s’y intéresse pour de mauvaises raisons.
Comme le relève le chercheur Salam Kawakibi, «cette irruption de Da’ech a de quoi surprendre. Alors qu’on peine à faire entrer un sac de blé à Yarmouk, comment les djihadistes ont-ils pu y pénétrer avec armes et bagages, sans que le régime syrien s’en aperçoive ?»

De plus, ce ne sont pas les forces du régime qui ont subi l’assaut des djihadistes, mais bien des rebelles, syriens et palestiniens, qui ne maintiennent leur contrôle que sur une petite partie du camp. Malheureusement, comme le rappelle justement Salam Kawikibi, «les médias ne s’intéressent à la Syrie que lorsqu’il est question de Da’ech».

Le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk aurait dû être sous les feux de l’actualité bien avant l’intrusion du groupe djihadiste, lequel ne représente pas une menace particulière pour le régime syrien à Damas puisqu’il ne compte, dans la capitale, que quelques centaines de combattants. En fait, c’est le sort des Palestiniens de Syrie que cette affaire pose encore une fois. Il n’a pas suffisamment été traité.

Le régime syrien, on le sait, se présente comme un ardent défenseur des causes arabes en général et de la cause palestinienne en particulier. Ce mythe fondateur du système ba’athiste, transmis par héritage à Bachar al-Assad à la mort de son père, est aujourd’hui remis en question par l’engagement des dirigeants syriens dans la répression d’une autre cause arabe, celle de la révolution syrienne. Alors que le pouvoir basait sa légitimité sur sa volonté de «résistance et obstruction» – muqâwama wa-mumâna’a – à Israël, il cherche désormais une nouvelle forme de légitimation dans la «lutte contre le terrorisme», un programme d’action qui séduit beaucoup en Europe et outre-Atlantique.

La suite .../...  
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  verié2 Lun 13 Avr - 9:34

ce soulèvement s'est fait dans le silence crapuleux
Non, il a bénéficié d'une large information médiatique. Ce fut pendant un certain temps un des principaux sujets d'actualité, notamment à l'époque où Fabius voulait intervenir militairement.
le camp (de Yarmouk) qui n'existe pas pour nos amis gauchistes
Je ne vois pas ce qui peut te faire dire cela. Les massacres dans cette région du monde sont, hélas, innombrables en ce moment. Il est difficile de se mobiliser à propos de tous.

D'une manière générale, tu sembles faire porter à une partie de l'extrême-gauche la responsabilité de l'échec de ce que tu appelles "la révolution syrienne", ou une partie de cette responsabilité. Ce qui est absurde vu le poids que représente l'extrême-gauche.

Ce qu'on peut dire,c 'est que, s'il existait, à l'échelle internationale, un pôle prolétarien organisé, les peuples révoltés du Moyen Orient, ou une partie de ces peuples et surtout des classes ouvrières locales, aurait pu se tourner vers lui. En l'absence d'un tel pôle, aucune force significative ne s'est organisée sur des bases de classe, sauf peut-être un peu en Egypte et en Tunisie, mais très minoritaire. Ce qui a favorisé la récupération de ces révoltes par des forces réactionnaires, religieuses, bourgeoises, claniques etc.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Sam 18 Avr - 20:32

On passera sur les silences et justifications de l'absence de solidarités envers des soulèvements populaires (variable car ça soutient le soulèvement palestinien, donc plutôt hémiplégique ).

Donc du côté des innommables,  ceux qui n'existent pas pour nos camarades de gauche
On se demande contre qui l'armée de Assad bombarde, pour faire de Alep une carrière de sable ?  :

L'horreur au quotidien à Alep : "un laboratoire d'armes dévastatrices"


Ah, un détail : l'absence de parti révolutionnaire est effectivement un problème, mais ça ne se construit pas par l'absence de solidarité envers des soulèvements populaires parfaitement justifiés et sur des revendications démocratiques, ça ne se construit pas non plus par le silence crapuleux sur la présence de l’impérialisme russe (voir l'aide militaire lourde et massive).

... Ni finalement sur le silence sur les alliances de fait par partage du ciel militaire entre régimes ultra-réacs iraniens, US, français, syriens, etc...

Construire un parti révolutionnaire ne se construit pas en se taisant sur les vrais interventions des claques impérialistes, en passant sous silence les faits dérangeants, en se taisant sur la menace centrale en Syrie du régime Assad qui, une nouvelle fois, là à Yarmouk, a laissé entrer les forces de Daesh pour qu'elles aident leurs potes djihadistes contre les forces démocratiques et celles de la résistance palestinienne.
Construire une force révolutionnaire ne se construit pas en niant l'existence d'une classe ouvrière importante et dedans d'un prolétariat industriel important.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Copas Ven 15 Mai - 21:30

Syrie. L’avancée de Daech vers Palmyre, une belle affaire pour Assad

Les djihadistes de l’Etat islamique ne seraient plus qu’à quelques kilomètres de l’un des joyaux du patrimoine mondial. L’armée syrienne serait incapable de protéger le site. A moins qu’elle n'ait décidé de le sacrifier.

“Les combattants du groupe Etat islamique [EI, ou Daech en arabe] ont avancé hier [jeudi 14 mai] vers l’antique Palmyre en Syrie, faisant craindre que ce joyau inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco ne connaisse le même sort que les sites archéologiques voisins, en Irak”, écrit le journal libanais L’Orient-Le Jour.

Je suis profondément préoccupée par les informations qui nous parviennent de Palmyre. Il faut sauver Palmyre”, a lancé hier la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, citée par le journal. Selon la BBC, Daech contrôlerait déjà les abords de la ville moderne de Palmyre, appelée Tadmor en arabe. De même, Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l'homme, affirme que les djihadistes sont à deux kilomètres du site, après avoir pris “tous les postes de l'armée syrienne entre Palmyre et Al-Soukhna, distante de quelque 80 kilomètres”.

A en croire L’Orient-Le Jour, l’armée régulière syrienne s’est retirée des villages à la lisière de l’antique cité. S'il est a priori possible qu'elle ait dû battre en retraite, il s’agit néanmoins d'un élément troublant.

En effet, cette avancée des djihadistes survient à un moment où des groupes moins radicaux que Daech avaient enregistré des succès notables sur le terrain, face au régime de Bachar El-Assad, mais aussi au détriment de Daech. La destruction de Palmyre pourrait servir le régime, en accréditant de nouveau la thèse selon laquelle Bachar El-Assad serait un moindre mal.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Syrie       - Page 13 Empty Re: Syrie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum