Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -33%
-50€ sur la souris Gaming sans fil Logitech G903 ...
Voir le deal
99.99 €

Argentine.

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mar 17 Sep - 23:05

Sauf que ce n'est pas ce qui est ressorti en premier plan de sa campagne, mais des slogans bidons comme "l'humain d'abord" et la "VIème république", et tu le sais très bien.
Et surtout, le FdG n'a jamais essayé de mobiliser sur des bases de classe, comme le montre sa manif publicitaire républicaine. Quand un parti ou un front dit tout et n'importe quoi, on peut toujours sélectionner ce qui vous arrange. La comparaison avec le FIT argentin est tout simplement ridicule.

Et je ne pense pas, malheureusement, que des millions de travailleurs ont voté pour ces mots d'ordre. Ils ont voté... pour Mélenchon, star médiatique du moment, qui apparaissait plus crédible que Poutou et Arthaud. Avec la même panoplie et un peu moins de trémolos républicain, Buffet avait fait 1 %...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mar 17 Sep - 23:46

verié2 a écrit: Ils ont voté... pour Mélenchon, star médiatique du moment, qui apparaissait plus crédible que Poutou et Arthaud. Avec la même panoplie et un peu moins de trémolos républicain, Buffet avait fait 1 %...

  • "Avec la même panoplie", Buffet et Mélenchon se présentant séparément n'auraient pas fait beaucoup plus en 2012 que Buffet en 2007.


  • Avec leur "programme de revendications et de luttes conformes aux intérêts immédiats de la classe ouvrière", le PO et le PTS se présentant séparément auraient fait à peu près les mêmes scores que le MAS ou le MST (bon, disons sans doute un peu plus) au lieu d'environ 4 fois plus dans les circonscriptionss où ils étaient en concurrence.

Mais en constituant un FRONT DE GAUCHE, autre point commun, les uns et les autres sont devenus un "point de référence pour les secteurs critiques" (expression de Jorge Altamira).

A part cela, je n'ai pas écrit que les campagnes du FdG et du FIT étaient identiques. Mais il y a beaucoup de similitudes.

verié2 a écrit: Sauf que ce n'est pas ce qui est ressorti en premier plan de sa campagne, mais des slogans bidons comme "l'humain d'abord" et la "VIème république", et tu le sais très bien.
Ce n'est pas le souvenir que j'en ai. J'ai voulu vérifié.
- Voici le premier clip officiel de la campagne de Mélenchon sur lequel je tombe : https://youtu.be/0F_9kpTBhvk  
- Voici le clip de la campagne des législatives que je trouve (qui donne un contenu à L'Humain d'abord) :
https://youtu.be/LvQN0iIMMAg
Ce n'est pas génial, mais il n'y aurait pas de quoi faire rougir jusqu'aux oreilles un candidat ouvrier argentin.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mer 18 Sep - 9:45

Prado
je n'ai pas écrit que les campagnes du FdG et du FIT étaient identiques. Mais il y a beaucoup de similitudes.
Encore une fois, franchement non.
Voici par exemple ce qu'écrit le PTS sur son site à propos de la campagne (qui se poursuit pour les élections d'octobre (puisqu'il s'agissait des "primaires"):
La primera y gran diferencia de las otras alternativas de izquierda y centroizquierda en el distrito es que el FIT es la única fuerza de izquierda de desarrollo y presencia nacional, lo que se potencia aún más porque es la única alternativa política de independencia política de los trabajadores a esa escala.
As-tu entendu, ne serait-ce qu'une seule fois, Mélenchon ou même le PCF parler d'indépendance de classe des travailleurs ? La classe ouvrière, le PCF n'en parle  plus depuis des années. Il n'est question que de "citoyens", de "peuple" voire de "gens"...
Cela représente déjà une différence fondamentale.

Voici encore comment le PTS présente un des candidats du FIT
Junto a Jorge Altamira, uno de los principales referentes del FIT desde 2011, la otra cabeza de lista es Claudio Dellecarbonara, el principal referente del movimiento obrero combativo y antiburocrático de la Ciudad
Imagines-tu Mélenchon présenter un candidat du FDG comme une référence du mouvement ouvrier et anti-bureaucratique ? (Contre la bureaucratie syndicale). Au contraire, Mélenchon se réserve la "politique" et laisse les luttes sociales aux appareils syndicaux...

Bref, le FIT met systématiquement en avant des militants ouvriers (et aussi des jeunes et des étudiants) qui se sont distingués dans les luttes, en soulignant leur rôle dans ces combats de classe, alors que le FdG présente des notables qui se disputent les postes.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mer 18 Sep - 9:59


Nuestros candidatos: luchadores contra la precarización
12 Sep 2013

Ninguno de los candidatos de los patrones quiere cambiar estas condiciones. El Frente de Izquierda lleva candidatos que, como lo hacen todos los días, seguirán peleando contra la precarización.

Pablo Villalba (Provincia de Buenos Aires), referente de los ex tercerizados del Ferrocarril Roca.

Hernán Puddu (Córdoba), expulsado del SMATA Córdoba y de Iveco por defender a los contratados.

Patricio Del Corro (Capital), trabajador del Ministerio de Trabajo (No Registrado).

Ana Laura Lastra (Capital), referente de los trabajadores del INDEC que denuncian la manipulación de la inflación y luchadora contra la precarización en el Estado.

Bárbara Acevedo (Capital), trabajadora del Hospital Garrahan que impulsó la organización de las tercerizadas.

Mauro Vargas, obrero tercerizado del Polo Petroquímico de Bahía Blanca.

Juan Sepúlveda (de Donnelley), Alfredo Wiedemann (de Lear) y Oscar Coria (delegado despedido de Kraft), luchadores obreros de la Zona Norte.

Alejandro Vilca y Silvio Egüez, referentes de los recolectores de residuos y de los obreros azucareros en Jujuy.

Y decenas de trabajadores y trabajadores que son parte de las listas del Frente de Izquierda en todo el país.

Para pelear:

- Por el fin de la tercerización laboral.
Tu imagines le FdG présenter une liste de précaires et de sans-papier en lutte aux prochaines municipales ?Very Happy 

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mer 18 Sep - 11:56

Je sais bien tout cela, et je n'ai pas trop envie de continuer à débattre de cette question précise. Oui, le FIT et le FdG ne sont pas de même nature. Oui, il y a des différences fondamentales dans leurs campagnes électorales. Mais il y a aussi des similitudes qui, dans la forme, sinon sur le fond, rapprochent davantage la campagne électorale du FIT de celle du FdG que de celle du NPA.
Je distingue la forme et le fond : le FIT et le FdG veulent à toute force avoir un nombre conséquent de députés, et des députés qui vont proposer des projets de loi ; mais ce n'est avec la même idée en tête : pour le FdG c'est pour réformer le capitalisme, alors que pour le FIT c'est pour mobiliser les travailleurs.

Remarque : A part cela, je n'ai pas la même appréciation que toi de ce que fut la campagne de Mélenchon, dont tous les grands discours que j'ai entendus (à Paris, Toulouse, Marseille) étaient fortement et étonnamment "classistes" (avec évidemment de temps en temps un peu de ce nationalisme insupportable caractéristique de Mélenchon) ; la campagne législative, dominée par le PCF, fut différente.

Je crois qu'une campagne électorale qui se rapproche davantage de ce que fait le NPA en France est celle du Nuevo MAS (mais cette organisation tout comme le NPA n'avaient aucune chance d'avoir des députés, contrairement au FIT). Tout ça pour dire qu'une autre campagne était possible (celle du MAS n'étant pas particulièrement "gauchiste"), que  le FIT a dû faire des choix politiques qui n'allaient pas de soi et que ces choix n'apparaissent pas dans l'article de L'Anticapitaliste.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mer 18 Sep - 14:28


Prado
Oui, le FIT et le FdG ne sont pas de même nature. Oui, il y a des différences fondamentales dans leurs campagnes électorales.
Ouf... Nous sommes tout de même d'accord sur ce point.
Mais il y a aussi des similitudes qui, dans la forme, sinon sur le fond, rapprochent davantage la campagne électorale du FIT de celle du FdG que de celle du NPA.
Comment des organisations de nature si différentes pourraient-elles mener sur le fond des campagnes présentant des similitudes importantes ?Shocked 
Je crois qu'une campagne électorale qui se rapproche davantage de ce que fait le NPA en France est celle du Nuevo MAS
Le Nuevo Mas adresse toutes sortes de critiques au FIT pour justifier son choix de se présenter séparèment. J'ai lu la brochure du NM consacrée à la question. Il est difficile de juger du bienfondé de ces critiques sans être sur place. Certaines semblent relever du pur sectarisme. NM insiste sur la fragilité du FIT et les divergences internes entre PO et PTS, l'hégémonie du PO dans certains secteurs voire nationalement (ça ne me semble pas évident).

Certaines critiques plus particulières sont adressées au PO, accusé par NM d'être... "national-républicain" ou de glisser dans cette direction. NM évoque en particulier un soutien à une grève de gendarmes (1).(Mais il faudrait connaître le contexte, la nature de ce soutien, les termes employés etc). Et aussi "une collusion entre le PO et des groupes sionistes" pour critiquer les relations de Kirchner avec l'Iran...
__
1) Sur la question du "sécuritarisme", le PTS a en tout cas été très clair lors des pillages généralisés de grandes surfaces en décembre 2012. Je n'ai rien trouvé de comparable dans ses articles avec par exemple le discours de LO sur la révolte des banlieues, son soutien à une grève de gardiens de prison, sa revendication d'une police de proxiomité etc.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mer 18 Sep - 14:52

[quote="verié2"]

Le Nuevo Mas adresse toutes sortes de critiques au FIT pour justifier son choix de se présenter séparèment.
J'ai cru comprendre que le Nuevo MAS (NM) reprochait au PO et au PTS de l'avoir écarté du FIT. Mais je peux me tromper. Peu importe...
Ce qui est plus intéressant, c'est de savoir ce que NM va faire maintenant dans les circonscriptions où le FIT a la possibilité d'avoir des élus et où NM a eu assez de voix pour être présent à l'élection d'octobre : maintenir sa candidature ou se désister pour le FIT ? Il semble bien qu'ils aient décidé de se maintenir.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mer 18 Sep - 15:15

verié2 a écrit:

Prado
Oui, le FIT et le FdG ne sont pas de même nature. Oui, il y a des différences fondamentales dans leurs campagnes électorales.
Ouf... Nous sommes tout de même d'accord sur ce point.
Mais il y a aussi des similitudes qui, dans la forme, sinon sur le fond, rapprochent davantage la campagne électorale du FIT de celle du FdG que de celle du NPA.
Comment des organisations de nature si différentes pourraient-elles mener sur le fond des campagnes présentant des similitudes importantes ?Shocked 
Je laisse la question ouverte. Je n'ai pas assez d'éléments pour me faire vraiment une idée. Mais j'ai l'impression que la campagne du FIT avançait peu de revendications précises et restait dans le flou sur beaucoup de questions, comme aime le faire le PC par exemple. Je ne sais d'ailleurs pas si le MAS a fait beaucoup mieux en la matière. De même, j'ai vu une video de présentation de candidats (tous jeunes) pour une élection au niveau local. L'orateur dit qu'ils veulent présenter un programme de sortie de crise. On se dit : "ah ! très bien, cela me rappelle ce que le NPA et LO font en France. Je vais continuer à regarder cette longue video pour connaître ce programme". Et puis on attend. Il parle de comment s'est (mal) passée la lutte contre la grippe A localement, des questions d'insécurité liées à l'attitude de la police, dénonce le député ou le gouverneur provincial etc..etc...Pour ce qui est du programme de sortie de crise, j'ai compris 1) qu'il s'agit plutôt d'un programme local de sortie de crise (mais je ne sais pas si cela a beaucoup de sens) et 2) finalement je ne sais pas trop ce qu'ils proposent (peut-être parce que mon espagnol est trop mauvais). Donc je n'ai pas vraiment d'avis, mais je me pose des questions et c'est pourquoi j'ai écrit "voire sur le fond". Inutile d'épiloguer davantage à ce sujet.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mer 18 Sep - 15:26

Ce qui est plus intéressant, c'est de savoir ce que NM va faire maintenant dans les circonscriptions où le FIT a la possibilité d'avoir des élus et où NM a eu assez de voix pour être présent à l'élection d'octobre : maintenir sa candidature ou se désister pour le FIT ? Il semble bien qu'ils aient décidé de se maintenir.
S'ils se comportent ainsi (je vais essayer de suivre...), c'est d'une rare débilité. D'autant que, dans leur analyse, ils comptabilisent un million de voix pour "nous" - c'est à dire pour les révolutionnaires dans leur ensemble...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Trrosi députés pour le Front de Gauche argentin

Message  Estirio Dogante le Lun 28 Oct - 9:28

Au moins trois députés nationaux et huit régionaux pour la coalition du Parti Ouvrier, du PTS de de la Gauche Socialiste réunis dans le Frente de Izquierda (Front de Gauche) argentin.
http://www.pts.org.ar/ (en espagnol)

Voilà les avantages des accords électoraux. Les partis argentins de "gauche dure" se trouvent propulsés devant la scène politique nationale, devant les masses donc.

Les travailleurs préfèrent des Fronts qui donnent au moins l'impression de représenter quelque force et sentent de loin que les "raisons de la désunion" sont de très mauvaises raisons.

Espérons (mais pour cela je vais prendre une chaise confortable) que cet exemple soit suivi afin de casser l'impasse et le manque de présence politique de l'EG.
Sans apparaitre sur la scène politique nationale, pas de politique tout simplement.

Estirio Dogante

Messages : 686
Date d'inscription : 30/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Lun 28 Oct - 16:37

Au moins trois députés nationaux et huit régionaux pour la coalition du Parti Ouvrier, du PTS de de la Gauche Socialiste réunis dans le Frente de Izquierda (Front de Gauche) argentin.
Bravo !cheers 
Et il faut rappeler pour ceux qui ne suivraient pas ce fil que le FIT, Front de la gauche et des travailleurs, est composé de trois organisations trotskystes et n'a rien à voir avec le Front de gauche de Mélenchon (qui soutient Kirchner). En Argentine, l'appellation "gauche" concerne en fait l'équivalent de l'extrême-gauche ailleurs.

Il faut souligner aussi que le FIT a recueilli 1 150 000 voix contre 900 000 à la primaire.
Il a donc récupéré semble-t-il les 100 000 voix du Nuevo MAS qui s'était présenté seul et gagné encore 150 000 voix, alors que les votes auraient pu se cristalliser sur les grands partis et blocs. Il me semble qu'on peut considérer qu'il s'agit d'un succès historique, d'autant que dans certaines régions ouvrières comme Neuqen ou Jujuy, où ses militants jouent un rôle dans les luttes, le FIT approche des 10 %. Sur Buenos Aires, le FIT réalise plus de 9 % alors qu'il faisait face à  la concurrence de Fernando Solana (cinéaste péroniste de gauche assez populaire). Il s'agit vraiment d'un vote de classe d'une partie significative des travailleurs.

___
A noter, si le parti de Kirchner, le Front pour la Victoire, reste majoritaire au sénat, il représente désormais moins d'un tiers de l'électorat et a été battu à Buenos Aires. Le quotidien Clarin note que les candidats partisans de Kirchner ont été lessivés dans toutes les localités de la ligne Sarmiento du RER de BA, où un nouvel accident faisant 105 blessés a eu lieu voici une semaine. Trois accidents graves au même endroit en moins de deux ans. La colère des usagers et des gens de la région est à son comble.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Eugene Duhring le Lun 28 Oct - 23:33

verié2 a écrit:
Au moins trois députés nationaux et huit régionaux pour la coalition du Parti Ouvrier, du PTS de de la Gauche Socialiste réunis dans le Frente de Izquierda (Front de Gauche) argentin.
Bravo !cheers 
Et il faut rappeler pour ceux qui ne suivraient pas ce fil que le FIT, Front de la gauche et des travailleurs, est composé de trois organisations trotskystes et n'a rien à voir avec le Front de gauche de Mélenchon (qui soutient Kirchner). En Argentine, l'appellation "gauche" concerne en fait l'équivalent de l'extrême-gauche ailleurs.

Il faut souligner aussi que le FIT a recueilli 1 150 000 voix contre 900 000 à la primaire.
Il a donc récupéré semble-t-il les 100 000 voix du Nuevo MAS qui s'était présenté seul et gagné encore 150 000 voix, alors que les votes auraient pu se cristalliser sur les grands partis et blocs. Il me semble qu'on peut considérer qu'il s'agit d'un succès historique, d'autant que dans certaines régions ouvrières comme Neuqen ou Jujuy, où ses militants jouent un rôle dans les luttes, le FIT approche des 10 %. Sur Buenos Aires, le FIT réalise plus de 9 % alors qu'il faisait face à  la concurrence de Fernando Solana (cinéaste péroniste de gauche assez populaire). Il s'agit vraiment d'un vote de classe d'une partie significative des travailleurs.

___
A noter, si le parti de Kirchner, le Front pour la Victoire, reste majoritaire au sénat, il représente désormais moins d'un tiers de l'électorat et a été battu à Buenos Aires. Le quotidien Clarin note que les candidats partisans de Kirchner ont été lessivés dans toutes les localités de la ligne Sarmiento du RER de BA, où un nouvel accident faisant 105 blessés a eu lieu voici une semaine. Trois accidents graves au même endroit en moins de deux ans. La colère des usagers et des gens de la région est à son comble.
Curieuse séance de satisfaction quand on songe à un NPA ayant jeté par dessus bord et son identité trotkyste et sa filiation à la IV. Plutôt que de déplorer à longueur de post les errements de ton ancienne organisation LO, tu devrais peut-être orienter davantage ta critique sur ta propre organisation et sur son sommet, non ?

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mar 29 Oct - 0:07

Eugene Duhring a écrit:Curieuse séance de satisfaction quand on songe à un NPA ayant jeté par dessus bord et son identité trotkyste et sa filiation à la IV. Plutôt que de déplorer à longueur de post les errements de ton ancienne organisation LO, tu devrais peut-être orienter davantage ta critique sur ta propre organisation et sur son sommet, non ?
Dans son manifeste pour les élections d'octobre, le FIT se présente non pas comme "trotskyste" mais comme "gauche anticapitaliste combative" et comme "gauche combative socialiste". Et, comme le fait le NPA, il propose un programme d'urgence.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mar 29 Oct - 0:54

verié2 a écrit: Il me semble qu'on peut considérer qu'il s'agit d'un succès historique, d'autant que dans certaines régions ouvrières comme Neuqen ou Jujuy, où ses militants jouent un rôle dans les luttes, le FIT approche des 10 %. Sur Buenos Aires, le FIT réalise plus de 9 % alors qu'il faisait face à  la concurrence de Fernando Solana (cinéaste péroniste de gauche assez populaire). Il s'agit vraiment d'un vote de classe d'une partie significative des travailleurs.
Il y a même des résultats encore plus spectaculaires : dans la province de Salta, le PO (qui se présentait, semble-t-il, sous sa propre bannière et non avec l'étiquette FIT) a obtenu 118 000 voix, soit 19,1% (d'où un des trois députés nationaux du FIT) pour l'élection des députés au congrès national ; dans la capitale de la province, il arrive même en tête avec 28,9% des voix (le MST en obtenant 1,9%).

Les 2 autres députés nationaux ont été obtenus dans la province de Buenos Aires (5%, 433 000 voix) et dans la province de Mendoza (14%, 141 000 voix).

Ce soir le FIT a appelé à un rassemblement à Cordoba pour protester contre la fraude qui l'aurait empêché d'obtenir un député supplémentaire (7,5% des voix dans cette province selon les résultats officiels).

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Copas le Mar 29 Oct - 1:29

Résultats utiles.

Toutefois, indications déformées d'un rapport de force entre capital et travail, pas plus et pas moins.
Ce sont les capacités des masses les plus grandes à progresser puis prendre d'assaut le pouvoir, par leurs outils démocratiques à eux centralisés, qui font de véritables poussées populaires.

A ce titre, le FIT est utile en contribuant à renforcer des positions là où ça compte, par la prise de confiance en soi des travailleurs, pas par la confiance en de bons élus dans le cadre des institutions de l'appareil d'état.

La progression du FIT est une indication précieuse des rapports de force et non la preuve d'un chemin vers le socialisme. les gains opérés doivent servir à être reversés sur le terrain et enserrés dans une stratégie .
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Roseau le Mar 29 Oct - 4:25

Traduction du Communiqué de presse du PTS à la suite des élections partielles du 27 octobre

Le Front de [l’extrême] Gauche et des Travailleurs [Frente de Izquierda y de los Trabajadores, FIT] a obtenu trois sièges de député pour les provinces de Mendoza, Buenos Aires et Salta. A ce résultat, il faut rajouter au moins huit députés provinciaux [qui siègent dans les parlements régionaux, l’Argentine étant un pays fédéral], qui s’ajoutent à ceux qui avaient été élus dans les provinces de Neuquén et Córdoba en 2011.

Les députés sont donc Nicolás del Caño, du Parti des Travailleurs Socialistes (PTS), pour Mendoza, et pour Buenos Aires et Salta, respectivement, Néstor Pitrola et Pablo López, tous deux du Parti Ouvrier (PO). On retiendra les scores élevés réalisés dans les provinces de Salta, avec 19% des voix, de Mendoza, avec 14%, de Neuquén, avec 10%, et les prés de 500.000 voix recueillies dans la province de Buenos Aires.

On retiendra également l’élection de Christian Castillo, du PTS, au Parlement provincial de Buenos Aires, et de Marcelo Ramal, du PO, au Parlement de la ville autonome de Buenos Aires. Alors que nous envoyons ce communiqué de presse et selon les derniers résultats officiels, il semblerait qu’il n’a manqué que très peu de voix pour que ne soient élus également Jorge Altamira, du PO, pour la ville de Buenos Aires, Myriam Bregman, du PTS, pour la province de Buenos Aires, ainsi que Liliana Olivero, de Gauche Socialiste (IS), pour la province de Córdoba, en dépit des très bons scores réalisés par le FIT dans ces districts électoraux.

Le FIT a augmenté de prés de 30% son score d’août dernier, lors des élections primaires obligatoires (PASO), en passant de 900.000 voix à 1,15 million, et ce alors que les résultats des élections partielles qui viennent de se tenir confirment et approfondissent la défaite essuyée par le gouvernement lors des PASO. Le gouvernement de Cristina Kirchner a perdu dans la province de Buenos Aires avec dix points d’écart face à Sergio Massa, candidat de l’establishment [en vue des présidentielles de 2015] et dans le Sénat de la capitale fédérale, Buenos Aires, face à la coalition hétéroclite de l’UNEN.

Le FIT est la seule force qui s’est préparée pour offrir une issue d’extrême gauche, du point de vue des intérêts des travailleurs et de la jeunesse, à la « fin de cycle » que connaît le kirchnérisme.

Les sièges obtenus par le FIT seront mis au service du renforcement des luttes de l’ensemble du monde du travail et du développement de la conscience politique indépendante de la classe ouvrière.

27/10/13.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Prado le Mar 29 Oct - 12:19

Roseau a écrit:Traduction du Communiqué de presse du PTS à la suite des élections partielles du 27 octobre

Le Front de [l’extrême] Gauche et des Travailleurs [Frente de Izquierda y de los Trabajadores, FIT]  

Le FIT est la seule force qui s’est préparée pour offrir une issue d’extrême gauche, du point de vue des intérêts des travailleurs et de la jeunesse, à la « fin de cycle » que connaît le kirchnérisme.
Dans cette traduction, qui provient du site du CCR, le remplacement du mot "gauche" (izquierda) par "extrême gauche" ne me semble pas du tout heureux : qu'est-ce que c'est que cette "issue d'extrême gauche" ? Dans son manifeste, le FIT parle de "gauche anticapitaliste combative" et de "gauche combative socialiste".

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mar 29 Oct - 13:25

La presse argentine, aussi bien Clarin (droite) que Pagina 12 "gauche" pro Kirchner, reconnait qu'il s'agit d'un succès historique des trotskystes argentins. Clarin souligne même que les plus grands succès ont été obtenus dans des secteurs où les militants du FIT ont joué un rôle dans des luttes. Cela concerne des secteurs aussi divers que les ouvriers et récolteurs de sucre de Salta ou les ouvriers du pétrole de Santa Cruz, qui votaient auparavant pour les péronistes. De plus, le FIT pourrait obtenir un quatrième député national dans la ville ouvrière de Cordoba, où il ne lui manque que très peu de voix et où il accuse les péronistes pro Kirchner d'avoir bourré les urnes dans les bureaux où il n'avait pas d'assesseur. Une manif de protestation a été organisée, comme l'indique Prado dans son post, et il semble qu'un recomptage va être accepté.  
___
Prado
Dans cette traduction, qui provient du site du CCR, le remplacement du mot "gauche" (izquierda) par "extrême gauche" ne me semble pas du tout heureux
La traduction littérale semble en effet très difficile, vu que le terme "gauche" en Argentine désigne ce qui correspond à l'extrême-gauche en Europe. Le Front pour la victoire de Kirchner (soutenue par Mélenchon !) est généralement qualifié par la presse française de "centre gauche", mais est tout de même très différent du PS français, en raison des traditions ouvrièristes du péronisme et de ses liens étroits avec les appareils syndicaux. Ces liens se sont d'ailleurs récemment distendus avec la scission de la CGT, dont une partie, avec son dirigeant historique, le bureaucrate mafieux Moyano, s'est ralliée aux péronistes dissidents de droite (étiquettés par la presse française comme "centre droit").

Tout cela rend donc une traduction délicate et surtout une compréhension difficile de la nature des forces en présence pour qui ne connait pas au moins un peu l'histoire de l'Argentine. Ce pays ne connait ni PS ni PC puissant, le mouvement ouvrier ayant été dominé par le péronisme et le PC argentin s'étant déconsidéré à diverses reprises en soutenant des dictatures qui faisaient quelques sourires à l'URSS.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  mykha le Jeu 31 Oct - 10:28

Argentine : les résultats des candidats trotskystes

Un des événements de la primaire d'août 2013 avait été le succès des candidats du Front de la gauche et des travailleurs, qui réunit trois groupes se réclamant du trotskysme, le Parti ouvrier, le Parti des travailleurs socialistes et la Gauche socialiste (les deux derniers groupes issus du courant moréniste).
Ces trois groupes, qui ont par ailleurs bien des divergences, ont choisi de se regrouper dans un front commun pour pouvoir passer la barre électorale des 1,5 %, une réforme imaginée par Cristina Kirchner notamment pour écarter les petits partis d'extrême gauche, qui ont parfois pris des voix au péronisme.
Par rapport à la précédente primaire, le Front avait doublé ses voix, en en obtenant 900 000. Deux autres groupes venant du trotskysme, mais qui avaient choisi de se présenter indépendamment, avaient été éliminés, parmi lesquels le MAS, qui avait obtenu 115 000 voix.
Lors des élections du 27 octobre, le Front a confirmé ses résultats, dépassant le million de voix, et obtenu trois députés élus au Parlement. Nestor Pitrola (PO) est élu dans la province de Buenos Aires, Nicolas del Cano (PTS) à Mendoza avec 14 % des voix et Pablo Lopez (PO) à Salta avec 19 %.
À chaque fois que les péronistes se sont discrédités au gouvernement, une partie de leurs électeurs ouvriers ont marqué leur désaccord en votant pour l'extrême gauche. Lors des primaires d'août, 10 % des voix perdues par le parti de Cristina Kirchner avaient été aux candidats du Front, qui avaient ainsi doublé leurs voix.
Pendant les campagnes électorales, les militants du Front se sont adressés aux travailleurs, aux précaires, aux retraités, en critiquant le gouvernement péroniste sur sa gauche et en dénonçant ses attaques.
Interviewé par le quotidien Pagina12 sur ce qu'ils allaient faire au Parlement maintenant qu'ils ont des élus Nestor Pitrola a déclaré qu'ils présenteraient deux projets de loi pour améliorer le système de retraites et pour que le salaire ne soit pas considéré comme un revenu et, en conséquence, pas imposé. Enfin, ils appuieront toutes les propositions de loi d'autres députés allant dans le sens d'améliorer la situation des travailleurs.

J. F.
LO 1er Novembre
mykha
mykha

Messages : 1079
Date d'inscription : 19/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Jeu 31 Oct - 10:44

Interviewé par le quotidien Pagina12 sur ce qu'ils allaient faire au Parlement maintenant qu'ils ont des élus Nestor Pitrola a déclaré qu'ils présenteraient deux projets de loi pour améliorer le système de retraites et pour que le salaire ne soit pas considéré comme un revenu et, en conséquence, pas imposé. Enfin, ils appuieront toutes les propositions de loi d'autres députés allant dans le sens d'améliorer la situation des travailleurs.
Dans le même interview de Pagina 12 et dans un autre de Clarin, Pitrola précise aussi :
-Que les postes d'élus seront utilisés pour favoriser la mobilisation des travailleurs.
-Que les députés du FIT n'ont nulle intention de faire carrière et que leurs postes seront rotatifs en cours de mandat entre les trois organisations : un militant du PTS remplacera un un député du PO au bout de trois ans etc. Cela sera mis en pratique aussi pour les 8 sièges de députés régionaux. (J'ignore comment cela est possible dans le cadre de la constitution de l'Argentine. Ce ne serait pas possible en France sauf en démissionnant pour laisser la place aux suppléant. )

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Soulèvement contre Monsanto

Message  Roseau le Jeu 5 Déc - 14:59

http://blogs.mediapart.fr/blog/benjamin-sourice/031213/argentine-la-population-se-souleve-contre-la-mega-usine-de-monsanto
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Pillages et répression sanglante

Message  verié2 le Mar 10 Déc - 16:47

Pillage et répression sanglante
Une nouvelle vague de pillages de grandes et moyennes surfaces s'est déclenchée en Argentine dans la nuit de samedi à dimanche. La répression a été très violente. Le Monde parle de 4 morts, 20 minutes de 9 morts, la presse argentine Clarin parle de son côté de nombreuses victimes dans diverses régions du pays. Le bilan précis est donc difficile à établir pour le moment, mais il y a des dizaines voire des centaines de blessés, 25 par balles dans la seule ville de Jujuy (Nord).

Ces émeutes et pillages se déroulent dans un contexte d'inflation et de baisse du niveau de vie, alors que la CTA (composante de gauche des syndicats) appelle à une grève nationale pour les salaires.

De plus les flics sont en grève pour revendiquer... une augmentation de 100 %. Le PTS a déclaré qu'il ne soutenait pas cette revendication, d'une part parce que la police fait partie des forces de répression et non de la classe ouvrière, d'autre part parce que les salaires des policiers dépassent déjà largement les salaires moyens des travailleurs.
(Cette grève n'empêche pas une partie des policiers d'être à leur poste pour tirer sur les manifestants. Le gouvernement a par ailleurs envoyé des policiers fédéraux et d'autres troupes de répression.). De plus, un témoin clé d'une affaire de meurtre par un policier vient d'être assassiné à Neuqen.

Toujours fidèle au pouvoir de plus en plus discrédité de Kirchner, le quotidien Pagina 12 prétend une fois de plus que ces émeutes sont manipulées par la droite pour déstabiliser le gouvernement. (Air connu).

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mer 11 Déc - 19:06

Aggravation de la situation.
Les émeutes et pillages se sont poursuivis dans de nombreuses provinces. Le site du PTS parle maintenant d'une vingtaine de mort. Clarin parle de deux nouvelles victimes à Tucuman (Nord).

Les gouverneurs régionaux (l'Argentine est un Etat fédéral) capitulent presque tous devant les flics, qui ont obtenu des augmentation de 35 % à 100 % (comme ils demandent).

Par ailleurs, les émeutes ont donné lieu à des affrontements entre des jeunes des quartiers défavorisés et des commerçants armés ou des employés de grands magasins armés par leurs patrons. Un jeune a été lynché selon le site du PTS, qui s'inquiète d'une division des classes populaires.

Pendant ce temps, Kirchner prépare une grande fête... pour le 30ème anniversaire du retour à la démocratie sur la place de mai.

Les camarades du PTS soulignent la nécessité d'une contre-offensive de classe susceptible d'unir travailleurs, précaires et déshérités, et critique la mollesse des propositions des bureaucraties syndicales... dont certaines soutiennent les revendications des flics. Pour le PTS, c'est la fin de l'ère Kirchner (qui marquait un certain consensus entre la population laborieuse et le pouvoir).

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Jeu 12 Déc - 12:16

La presse rapporte de nouvelles victimes de la répression. Notamment deux morts à Tucuman (Nord).

Dans ce contexte, fleurissent toutes sortes de manoeuvres. Ainsi une fausse info a été propagée à l'encontre du FIT (Front de la Gauche et des Travailleurs sorti renforcé des élections) : ses élus et représentants auraient participé à une réunion de soutien à Scioli, gouverneur de la province de Buenos Aires. (Scioli est un dirigeant du Parti justicialiste (péroniste) qui oscille entre le soutien à Kirchner et des magouilles avec la droite. Il tente de jouer sa propre carte et de trouver des appuis en raison du discrédit qui frappe Kirchner.)

Le FIT a aussitôt démenti ces rumeurs et affirmé clairement qu'il n'avait participé à aucune réunion de ce genre et ne soutenait en aucune façon Scioli qui participe à la criminalisation des jeunes pauvres et au chantage des flics en grève.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  verié2 le Mar 17 Déc - 14:44

Lourdes condamnations
Trois ouvriers du pétrole de la région de Las Heras viennent d'être condamnés à la prison à perpétuité et plusieurs autres à des peines de 5 et 6 ans pour des faits survenus en 2006. Lors d'affrontements entre ouvriers grévistes et policiers, un policier avait été tué.
Les avocats des ouvriers dénoncent des pressions et tortures exercées sur des "témoins" et un procès inique. La sentence n'est pas encore appliquée car des procédures restent en cours. Le FIT dénonce ces condamnations et les met en parallèle avec l'indulgence dont bénéficient les flics assassins et les tortionnaires de la dictature. Le FIT appelle à renforcer la mobilisation pour empêcher la condamnation définitive.
___
De nouvelles victimes.
Trois morts supplémentaires ont été recensés dans la ville de Concordia (Clarin. Aucun bilan global précis ne semble avoir été publié. En revanche, selon les statistiques officielles : 1900 magasins ont été pillés dans 17 province.

L'importance de ces pillages, le nombre de personnes qui y ont participé, infirment la thèse selon laquelle les pillards auraient été manipulés voire encadrés par les flics grèvistes pour obtenir plus facilement leurs revendications et par la droite pour déstabiliser Kirchner. En effet, l'Argentine est un pays fédéral très décentralisé sur le plan de la gestion des forces de polices. Ca parait donc difficile qu'un mouvement d'une telle ampleur ait pu être le seul résultat d'une manipulation, même s'il a pu y avoir des manipulations et provocations.
___
Dissensions au sein du FIT
Des divergences sont apparues entre le PO et le PTS à propos du groupe parlementaire du FIT. Alors que le PTS voudrait que les interventions des députés soient coordonnées et discutées en commun, quelle que soit leur appartenance, le PO entend conserver sa liberté de manoeuvre et présenter ses propres propositions devant l'assemblée.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Argentine. - Page 6 Empty Re: Argentine.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum