Réchauffement climatique

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  jacquouille le Mar 7 Déc - 12:07

Gérard Menvussa a écrit:Plutot que de t'en prendre à ton ennemi préféré, si tu répondais aux objections précises qui ont été faites ? Par exemple aux miennes (et je n'ai pas l'impression d'avoir "insulté" ton organisation) Que je te rappelles : d'une part LO semble penser que "le réchauffement climatique" n'est qu'un prétexte pour "faire payer plus cher l'energie" (alors que les prétextes invoqués sont autres) et d'autre part elle semble indiquer "qu'il y a beaucoup d'incertitudes sur les connaissances du climat" (ce qui est "normal", comme je l'ai indiqué) ce qui pourrait impliquer (mais peut être pas) une attitude "relativiste" vis a vis des connaissances scientifique...


Mais Mr G.M.,je ne voyais guere a redire sur le fond et comme tu le dis ,tu n'as pas insulté mon Parti.Maintenant sur la forme,nous ne"semblons pas penser"que le réch.clim.sert de prétexte pour"faire payer plus cher l'énergie"car c'est un fait que tout le monde constate,il suffit de lire ou d'écouter les arguments d'EDF,de GDF/Suez:"les approvisionements coutent de plus en plus cher,et a cause du R.C.nous sommes obligés de produire plus,et d'augmenter nos budjets recherches".

Ceci dis,sur la question du réchauffement climatique,LO se tient a sa place,celle d'un Parti politique se réclamant de la C.O.Nous ne sommes ni un centre de recherche,ni le ministere qui dirige cette recherche.Alors nous restons modestes,nous nous informons,sans a-prioris,nous écoutons tous les points de vue(a l'exception des mystiques et autres religieux avérés),en particulier a notre fete de Presles.ou nous donnons le parole aux chercheurs(euses)qui le souhaitent.

Apparament,il y a aujourd'hui un large concensus sur le fait que nous sommes bien dans un cycle de réchauffement naturel.Les divergences entre les différentes écoles de chercheurs(euses)portent sur le niveau des éffets(agravant ou pas?)des activités humaines,dégagant du CO2.

1)-Certains disent que ces activités sont pratiquement sans conséquences,et qu'il faut s'adapter a ce phénomene naturel.

2)-D'autres disent au contraire que les activités humaines sont la cause principale,et qu'il faut agir rapidement pour réduire cette production de CO2 voir la stopper completement.

3)- D'autres encore,a mi-chemin,disent que nos activités ont une part importante de responsabilité et que nous devons éffectivement prendre des mesures pour les réduire,mais que cela ne suffira pas,qu'il faut également se préparer pour faire face aux conséquences de la partie"cycle naturel" comme par exemple la monté du niveau des océans.

N'étant pas,ni nous ni vous,des spécialistes scientifiques,je pense qu'il serait prévoyant d'appliquer le principe de précaution,et de suivre les conseils des tenants de la 3eme position.Conseils qui peuvent faire l'objet d'un débat,mais la je fatigue,a plus tard.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  gérard menvussa le Mar 7 Déc - 13:31


Apparament,il y a aujourd'hui un large concensus sur le fait que nous sommes bien dans un cycle de réchauffement naturel.Les divergences entre les différentes écoles de chercheurs(euses)portent sur le niveau des éffets(agravant ou pas?)des activités humaines,dégagant du CO2.

Non, l'état des recherches est celui ci : l'augmentation des températures est avéré. Il y a un large consensus des scientifiques sur les raisons (dues à l'activité humaine) de ce réchauffement, mais il y a des incertitudes sur le rhytme de celui ci, et les conséquences (qui ne sont pas les mêmes pour tous les pays, et qui se posent différemment quand le pays est riche ou pauvre)

Aprés, reste a dire ce qu'il faudrait faire "politiquement", et c'est une autre histoire.... Mais je pense qu'on peut arriver à un large accord sur le fait que l'écologie est un probléme trop sérieux pour être laissé aux seuls mains des écologistes...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 7 Déc - 14:44

Sommé de ne pas se défiler, comme à chaque fois que la direction de LO est prise les deux mains dans la paresse dogmatique, par des attaques personnnelles, voici le summum de la farce comateux sceptique:
"il y a aujourd'hui un large concensus sur le fait que nous sommes bien dans un cycle de réchauffement naturel."

J'avais prévenu qu'on allait rire...De déni de réalité est un des ressorts de l'humour.

En l'absence de réponse aux provocations par insultes et attaques personnelles, il passe au déni de réalité. Le mensonge absolu. Evidement, car le large concensus, y compris l'Unanimité de l'Académie des Sciences, c'est sur exactement le contraire!

Revenons aux choses sérieuses:
Premier et bref echo de la rencontre de Cancon (Lot et Garonne) parallèle à celle de Cancun
http://www.france.attac.org/spip.php?article12023
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  jacquouille le Mar 7 Déc - 15:07

Roseau a écrit:Sommé de ne pas se défiler, comme à chaque fois que la direction de LO est prise les deux mains dans la paresse dogmatique, par des attaques personnnelles, voici le summum de la farce comateux sceptique:
"il y a aujourd'hui un large concensus sur le fait que nous sommes bien dans un cycle de réchauffement naturel."

J'avais prévenu qu'on allait rire...De déni de réalité est un des ressorts de l'humour.

En l'absence de réponse aux provocations par insultes et attaques personnelles, il passe au déni de réalité. Le mensonge absolu. Evidement, car le large concensus, y compris l'Unanimité de l'Académie des Sciences, c'est sur exactement le contraire!

Revenons aux choses sérieuses:
Premier et bref echo de la rencontre de Cancon (Lot et Garonne) parallèle à celle de Cancun
http://www.france.attac.org/spip.php?article12023


Et non,Roseau n'est pas toujours égal a lui meme,Dans ses défécations d'une lamentable platitude,il lui arrive de commetre de jolies perles de conneries(celle la je vais me la gardée).

Attaques débiles contre LO,attaques prétentieusement stupides contre les sympaths de LO.aucunes explications de sa part,pour étayer ses vomissures,quelques citations et liens,a coté de la plaque,et le voila reparti vers de nouvelles aventures(probablement sur la Russie état ouvrier ou non).

Alors qu'il aurait pu répondre,le R.C.,c'est uniquement naturel?,ou uniquement lié aux activités humaines produisant du CO2? ou bien une imbrication des 2,le 2eme amplifiant le 1er?,et surtout que doit on préconiser/éxiger des maintenant pour y faire face?.Mais ca,Roseau s'en contrefout,ce qui compte pour lui c'est pérorer prétentieusement,et "bouffer du LO".

Misere de misere,pauvre NPA qui se trimbale un zigotto pareil,quelques membres en sont conscient,mais ils n'osent pas tirer la chasse.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  gérard menvussa le Mar 7 Déc - 15:44

Bon, posons le problème de ce qu'on sait "scientifiquement" : la température augmente continument depuis le début de l'ère "industrielle", avec une accélération (qui correspond aussi a l'accélération de la consommation d'énergie) dans les dernières années. On pourrait établir une corrélation directe entre les deux, mais ce n'est pas ainsi que les scientifiques ont procédés : ils ont cherchés quelles pouvaient être les "raisons" de cette augmentation de température : une activité solaire en augmentation, une suractivité tectonique, etc. Toutes les possibilités ont été étudiée, et au final il n'en reste qu'une : l'augmentation de la consommation de CO2 consécutive au fait que l'energie consommée par les hommes dépend presque entièrement du pétrole (qui en est une grande productrice) Donc, il n'y a pas "une augmentation naturelle" mais "une augmentation due aux activités humaines"....

Après, reste à trouver une solution. Ce qui parait "de bon sens", c'est de diminuer la production de co2 dans les activités humaines (par des énergies de substitution qui n'en sont pas consommatrices, par des économies d'énergies en isolant mieux les habitations par exemple, ou en augmentant le rendement des procédés industriels qui en sont grands consommateurs) etc etc etc. Mais c'est aussi de réduire la production de tas d''objets inutiles, de tas de gaspillages insensés Or c'est in-envisageable dans le cadre d'une production capitaliste qui est une production "anarchiste" dans le mauvais sens du terme, qui mène forcément au gaspillage et à la surproduction d'objets inutiles...

C'est là que se situe la discussion politique : nous devons renoncer (en l"état actuel de nos connaissances) a une utopie ou tout le monde consommera comme l'américain (ou le français) moyen. Il va falloir faire mieux avec moins.... Face a ça, les capitaliste comme d'habitude proposent un peu d'arnica sur une jambe de bois, sans compter des forces réactionnaires qui proposent de revenir a un "âge d'or" qui n'a jamais existé... face a ces forces, nous sommes loin d'être désarmé, à condition de prendre le problème à bras le corps, sans le nier, ni le minimiser, ni le relativiser....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 7 Déc - 16:23

CQFD: de l'attaque personnelle à l'insulte puis les insanités pour torpiller un fil qui gène.
Toujours le même procédé de la provocation, jusqu'aux insanités, auquel pourtant personne ne répond.

Voilà maintenant que les climatologues, l' Académie de Sciences et la communauté scientifique en général ne parlent que pour "bouffer du LO", qu'il faut "tirer la chasse" sur tout ce monde là qui ne suit pas les inventions productivistes de la direction et quelques porte-parole de LO. Un sommet !

Revenons aux propos décents, et scientifiques
http://www.academie-sciences.fr/actualites/textes/G8_fr.pdf
Liste de 11 acédémies. Un concensus contre l'absurdité de Jacquouille. Il va y passer sa vie à tirer la chasse...
Deutsche Akademie der Naturforscher Leopoldina
Academia Brasileira de Ciencias
Royal Society of Canada
Chinese Academy of Sciences
US National Academy of Sciences
Académie des sciences- France
Indian National Science Academy
Accademia dei Lincei -Italie
Japon Science Council of Japan
UK Royal Society
Russian Academy of Sciences
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Vérosa_2 le Mar 7 Déc - 16:35

jacquouille a écrit:
1)-Certains disent que ces activités sont pratiquement sans conséquences,et qu'il faut s'adapter a ce phénomene naturel.

2)-D'autres disent au contraire que les activités humaines sont la cause principale,et qu'il faut agir rapidement pour réduire cette production de CO2 voir la stopper completement.

3)- D'autres encore,a mi-chemin,disent que nos activités ont une part importante de responsabilité et que nous devons éffectivement prendre des mesures pour les réduire,mais que cela ne suffira pas,qu'il faut également se préparer pour faire face aux conséquences de la partie"cycle naturel" comme par exemple la monté du niveau des océans.

N'étant pas,ni nous ni vous,des spécialistes scientifiques,je pense qu'il serait prévoyant d'appliquer le principe de précaution,et de suivre les conseils des tenants de la 3eme position.Conseils qui peuvent faire l'objet d'un débat,mais la je fatigue,a plus tard.

Sans être un spécialiste de quoique ce soit, je crains fort que cette position n'applique aucunement le principe scientifique de précaution.

Le principe scientifique de précaution dans le cas des OGM dont on on connait mal les effets et retombées possibles c'est de ne pas faire d'expériences à ciel ouvert, mais en laboratoire. Le principe de précaution quand on connait les effets de la nocivité du CO2 et d'autres gaz est d'en réclamer l'arrêt et d'en dispenser le plus possible les populations, principalement celles des pays dit "émergents" où l'asthme et les maladies pulmonaires affectent quasiment tout le monde.

Bien sûr, de telles mesures de simple "bon sens" ne peuvent pas voir le jour dans le cadre du capitalisme. Voilà pourquoi les problèmes liés à la sauvegarde de l'éco-système - mais aussi tout simplement à la santé des gens, ne constituent pas comme le soutient LO (cit.: ) "d'autres causes [...] qui ne vont pas dans le sens de la conscience de classe". Ce sont des enjeux au contraire hautement importants et qui concernent tous ceux qui souhaitent changer ce monde. CQFD.

Et je le répète, la formule "qui ne vont pas dans le sens de la conscience de classe", ne veut rien dire, c'est de la bouillie phraséologique.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 7 Déc - 16:41

La prise de conscience écologique ferait-elle un peu pression sur les gouvernements ?
http://www.romandie.com/infos/news2/101207012451.ls2lkq71.asp

Il faudra attendre la fin de la conférence vendredi, en croisant les doigts pour avancée,
même limitée. Ici le point de vue de Geneviève Azam sur les négociations, du conseil scientifique de ATTAC:
http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/12/07/cancun-dans-le-processus-des-negociations-climatiques_1449696_3232.html
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 7 Déc - 18:20

Rappel du tract national NPA:
http://www.npa2009.org/sites/default/files/Tract%20Cancun.pdf

A Cancun au Mexique, du 29 novembre au 10 décembre, se tient la Conférence de l’ONU sur
le changement climatique. Le but est de donner un nouveau souffle aux négociations sur le
changement climatique, après l’échec du sommet de Copenhague.

Le mouvement international pour la « justice climatique et environnementale » né à
Copenhague veut montrer aux leaders du monde entier et aux institutions internationales,
son opposition aux fausses solutions pour stopper la crise climatique, et porter ses propres
revendications. Des militants venus des quatre coins de la planète, seront présents à
Cancun pour peser sur ces négociations et tracer les perspectives de mobilisation. Le NPA
soutient ce mouvement.

Il s’agit de pointer clairement l’origine capitaliste du dérèglement climatique en cours. Il
s’agit de montrer qu’un modèle basé sur la logique de concurrence, donc de croissance
illimitée, est incompatible avec la nécessité impérieuse de respecter les limites des
écosystèmes et de leurs rythmes. Il s’agit enfin de dénoncer la colonisation impérialiste
responsable de l’exploitation des ressources naturelles et des êtres humains, de réagir
contre le mépris des gouvernements envers les victimes des dérèglements climatiques.

A l’occasion du sommet de Cancun, un appel a été lancé pour l’organisation « 1000 Cancun »
partout dans le monde. C’est dans ce cadre que, en France, Attac, la Confédération
paysanne, les Amis de la Terre, Bizi ! ont pris l’initiative d’un rassemblement à Cancon dans
le Lot-et-Garonne auquel le NPA participe.

Concrètement il faut que ce mouvement unitaire, confirme les avancées que constitue la
déclaration de Cochabamba d’avril dernier qui lie urgence écologique et justice sociale, dans
une perspective antiproductiviste et internationalise : contre le marché du carbone ou le
dispositif REDD1, contre les agrocarburants, les OGM, les droits de propriété intellectuelle
sur le vivant, les Traités de Libre Commerce, pour que l’eau soit reconnue comme droit
humain fondamental, pour le respect des droits des peuples indigènes, pour la création
d’un cadre juridique international dont le but serait de mettre fin aux dérives en termes de
surexploitation des ressources et irresponsabilité environnementale.

Il faut amplifier le mouvement, exiger des mesures qui permettent de diminuer dés
maintenant les rejets de gaz à effet de serre. Cela suppose de prendre le contrôle des
multinationales de l’énergie afin d’assurer pour tous la satisfaction des besoins élémentaires
dans le respect des grands équilibres écologiques, de généraliser l’utilisation des énergies
renouvelables. Cela suppose aussi de relocaliser les activités économiques, d’arrêter
le gaspillage et le pillage des ressources, d’encourager l’agriculture vivrière paysanne,
de remettre en cause certains axes de développement industriel comme par exemple
l’automobile, la pétrochimie ou la construction navale et aéronautique, de réclamer la
gratuité des transports en commun de proximité.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cancun: cri d'alerte des peuples d'Amérique Latine

Message  Roseau le Mer 8 Déc - 3:21

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  jacquouille le Mer 8 Déc - 11:14

Roseau a écrit:

....."Voilà maintenant que les climatologues, l' Académie de Sciences et la communauté scientifique en général ne parlent que pour "bouffer du LO", qu'il faut "tirer la chasse" sur tout ce monde là...".....



Quel bel exemple de la mégalomanie prétentieuse de Roseau.C'est lui,et lui seul que j'accusai de ne parler que"pour bouffer du LO".Et le voila qui transpose ma"saillie" contre l'académie des science,fallait le faire,le sinistre se prend pour une académis a lui tout seul.

Pour en revenir plus serieusement au sujet du fil,dire"les académies sont unanimes a ce sujet"et ensuite embarquer TOUS les climatologues sur la position du NPA(et accesoirement de EELV)c'est une imposture.Les scientifiques de ce domaine ne parlent pas tous a l'unisson,et il n'y a pas"deux camps"non plus,Tout au plus d'eux poles,et entre une foison de nuances,de degres.Déja les positions des académies représentent non pas une unanimité,mais seulement une majorité.A cela il faut rajouter tous les chercheurs(euses)ne siegeant pas dans ces académies.

Alors l'attittude serieuse,pour les révolutionnaires,c'est d'écouter tous ces points de vue,de les étudier,de leur donner la parole,c'est ce que fait LO,notament a sa fete annuelle.Ce n'est pas ce que fait le NPA,qui ne prend que ce qui va dans le sens de ses choix propagandistes en direction des milieux écolos.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mer 8 Déc - 13:02

jacquouille a écrit: il faut rajouter tous les chercheurs(euses)ne siegeant pas dans ces académies.
Voici ce qu'a trouvé Jacquouille pour soutenir son dogme anti-scientifique:
"il y a aujourd'hui un large concensus sur le fait que nous sommes bien dans un cycle de réchauffement naturel". J'ai cité la phrase à des sympats de LO. Réponse: tu déconnes, c'est pas possible...

Les insultes et insanités dont il est le champion ne suffisant pas à caractériser son "large concensus",
voilà enfin défini le "large concensus" dont se réclame Jacquouille Very Happy :
le chasseur de Mamouths et quelques autres têtes doublement brûlées,
y compris auprès des lobbies industriels et pétroliers.


Voilà où le dogmatisme conduit: faire du chasseur et affidés un large concensus,
contre les 11 prinicipales Académies des Sciences de la terre...
Y compris contre celle de l'Etat ouvrier- très dégénéré- de Russie (dixit direction de LO Rolling Eyes ).
Même plus le respect des directions...

Oublions la galégeade, voici un excellent article de Maxime Combe:
Climat, une dette oubliée
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article19320

Voir aussi:
Manifestation de paysans à Cancun pour sauver le climat
http://www.romandie.com/infos/news2/101207232543.vdr7dznd.asp
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 18:33

jacquouille a écrit:
Pour en revenir plus serieusement au sujet du fil,dire"les académies sont unanimes a ce sujet"et ensuite embarquer TOUS les climatologues sur la position du NPA(et accesoirement de EELV)c'est une imposture.Les scientifiques de ce domaine ne parlent pas tous a l'unisson,et il n'y a pas"deux camps"non plus,Tout au plus d'eux poles,et entre une foison de nuances,de degres.Déja les positions des académies représentent non pas une unanimité,mais seulement une majorité.A cela il faut rajouter tous les chercheurs(euses)ne siegeant pas dans ces académies.

La question n’est pas de savoir si tel ou tel organisme ou académie scientifiques ont raison ou pas. Et la question n’est certainement pas de faire consensus comme LO le préconise, ainsi que tu l’écris plus bas dans ton message. Que LO procède ainsi, ma foi, cela ne regarde que LO même si je trouve cela plutôt "facile".

Personnellement, que les raisons du réchauffement climatique constaté depuis quelques décennies ou un siècle soient le fait de l’activité accrue du soleil, de la tectonique, de la lune ou de n’importe quoi, ou soit le fait de la production sans cesse croissante de CO2, m’importe peu (bien qu’une très importante partie de la communauté scientifique s’accorde à dire que l’activité industrielle y est pour beaucoup – voir le rapport de l’Académie des Sciences mis en ligne ici par Roseau, mais bon passons…)

Le véritable problème réside dans les effets nocifs observables par chacun du CO2, du méthane, du protoxyde d’azote, de l’amiante il n’y a pas encore si longtemps, etc… etc… Effets nocifs que les sociétés capitalistes industrielles produisent depuis leurs débuts, et effets nocifs que les marchandises vendues par ce même capitalisme produisent à leur tour de façon de plus en plus effrénée depuis presque un siècle.
Je ne peux donc que m’interroger de façon critique sur cette position de LO : (citation) « … multitude d’autres causes, écologistes, féministes, etc., qui, pour aussi respectables que puissent être certaines d’entre elles, ne vont pas dans le sens de la conscience de classe. Au contraire, elles la noient car, sur ces terrains, les travailleurs se trouvent mélangés à différentes catégories de la petite bourgeoisie, c’est-à-dire derrière elles. »

Sans être un fanatique de la "décroissance", ni non plus en demandant aux travailleurs de moins consommer ou de moins utiliser de marchandises nocives, on peut néanmoins légitimement se demander en quoi le socialisme vu par LO serait un progrès par rapport au capitalisme dans le domaine éminemment important que constitue la préservation d’un écosystème qui commence à prendre l’eau de toutes parts, sans même parler des risques importants que cette pourriture de l’environnement fait courir pour la santé de chacune et chacun.

Changer "le vieux monde" ne se résume pas à socialiser les moyens de productions, cela inclut aussi la façon dont cette production est mise à profit pour que chacun en profite en harmonie avec cet espace appelé la Terre qui nous offre des ressources naturelles en capacité limitée, ressources d’autant plus limitées que le capitalisme aujourd’hui les spolie sans état d’âme.

Juste un exemple très simple : aujourd’hui aux Pays-Bas, pour la vente de "chips" les industriels locaux importent des pommes de terre de Pologne, puis les découpent et les cuisent sur place (en Hollande) et vont ensuite les faire emballer en Italie, pour enfin les rapatrier dans les supermarchés de Rotterdam ou d’ailleurs afin qu’elles y soient vendues et consommées. Outre le profit gagné à faire "circuler" la fabrication de la marchandise, il y a aussi en résultante un poids assez conséquent de CO2 dans la "logistique" nécessaire à la valorisation de cette marchandise (à raison de quelques centaines de camions de 35 tonnes et d’une dizaine d’avions cargos par an pour cette simple histoire de "chips"… ça laisse rêveur en ce qui concerne le désastre à plus grande échelle). Le problème n’est donc pas uniquement de socialiser la production mais de faire en sorte que cette production affecte le moins possible le patrimoine naturel et la santé des gens. Pour de simples raisons de survie à long terme. Que répond LO à cela ?

Bref, un militant ou un sympathisant de LO peut-il répondre à ce que je considère comme une énormité pour une organisation se proclamant communiste, (citation) :

« … multitude d’autres causes, écologistes, féministes, etc., qui, pour aussi respectables que puissent être certaines d’entre elles, ne vont pas dans le sens de la conscience de classe. Au contraire, elles la noient car, sur ces terrains, les travailleurs se trouvent mélangés à différentes catégories de la petite bourgeoisie, c’est-à-dire derrière elles. »

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mer 8 Déc - 18:56

Vérosa, tu prends des risques.
Cet extrait vient d'une résolution du Congrès 2009 de LO, adoptée comme toutes à l'unanimité (!)
Depuis que des forumeurs, dont moi, ont posé il y a un an la même question que toi , ainsi sur autres dogmes,
nous n'avons eu droit comme réponse, à chaque fois, que les pires insultes et insanités, pour provoquer et pourrir le fils.

Ca c'est en public, car par contre, discuter en privé avec les militants et sympats de LO est utile.
Ils commencent à se lasser des dogmes...que ce soit sur le féminisme, l'écologie ou la Russie, et pas seulement...
Leur laisser encore un peu de temps de réflexion...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  gérard menvussa le Mer 8 Déc - 19:43



Alors l'attittude serieuse,pour les révolutionnaires,c'est d'écouter tous ces points de vue,de les étudier,de leur donner la parole,c'est ce que fait LO,notament a sa fete annuelle.Ce n'est pas ce que fait le NPA,qui ne prend que ce qui va dans le sens de ses choix propagandistes en direction des milieux écolos.

LO (ou le npa) n'a pas a devenir une "autorité scientifique". Par contre, quand le problème "scientifique" devient un probléme "politique" ALORS nous devons avancer des solutions politiques, et la stratégie qui va avec (c'est a dire ne pas renvoyer à un avenir socialiste indéfini, mais répondre "tout de suite" sur les mobilisations possible, ce qu'on est en droit d'en attendre, etc.) Et nous devons tenir aussi compte du "vécu" des peuples, et de la classe ouvrière mondiale. Car si ici on considére (à tord) que "l'écologie" est une affaire de bobo, ce n'est pas du tout le cas en afrique, en asie, en amérique latine, etc. Là les travailleurs et les travailleuses sont touchés dans leur chair, dans leur santé, dans leur survie (déjà difficile) On se souvient de la pollution massive en Martinique, qui a bouffé la santé de milliers de travailleurs de la banane (d'ailleurs, les camarades de Combat ouvrier étaient trés impliqué dans ce combat) Qu'on imagine ce que donne cette polution, avec un facteur mille, dans les gigantesques plantation du brésil, ou dans celles tout aussi monstrueuses en asie du sud est...

Pour la question du réchauffement climatique, c'est pareil : on sait que tout le monde n'est pas égal dans ce monde dominé par le capitalisme, et les pauvres sont les premiers a payer le prix...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Vérosa_2 le Mer 8 Déc - 20:02

Gérard Menvussa a écrit:LO (ou le npa) n'a pas a devenir une "autorité scientifique". Par contre, quand le problème "scientifique" devient un probléme "politique" ALORS nous devons avancer des solutions politiques
Ce n'est pas un problème "politique", c'est un problème social, et donc un problème de société. D'ailleurs toute ton argumentation - fort juste à mon avis - le démontre. S'il ne s'agissait que d'un problème "politique" il n'y aurait pas de divergence de fond entre LO et le NPA sur le sujet comme sur d'autres (patriarcat, rôle de la cellule familiale, genre, que sais-je encore...). C'est la nature de deux conceptions différentes du socialisme qui marque ces deux organisations (et d'autres). Cela ne s'apparente pas à deux stratégies "politiques" différentes, mais à deux visées sociales différentes, ce qui est bien plus important.

Du moins, il me semble.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Duzgun le Mer 8 Déc - 23:05

Pour rectifier quand-même, signalons que la position "officielle" de LO sur la question climatique n'est absolument pas négationniste. Voir les grandes lignes du topo présenté à la fête de LO. Pour une fois, il serait préférable que les militants de LO suivent la position officielle du parti plutôt que de verser dans les thèses conspirationnistes du POI...
avatar
Duzgun

Messages : 1599
Date d'inscription : 27/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Jeu 9 Déc - 16:28

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  gérard menvussa le Jeu 9 Déc - 19:03

Vérosa_2 a écrit:
Gérard Menvussa a écrit:LO (ou le npa) n'a pas a devenir une "autorité scientifique". Par contre, quand le problème "scientifique" devient un probléme "politique" ALORS nous devons avancer des solutions politiques
Ce n'est pas un problème "politique", c'est un problème social, et donc un problème de société. D'ailleurs toute ton argumentation - fort juste à mon avis - le démontre. S'il ne s'agissait que d'un problème "politique" il n'y aurait pas de divergence de fond entre LO et le NPA sur le sujet comme sur d'autres (patriarcat, rôle de la cellule familiale, genre, que sais-je encore...). C'est la nature de deux conceptions différentes du socialisme qui marque ces deux organisations (et d'autres). Cela ne s'apparente pas à deux stratégies "politiques" différentes, mais à deux visées sociales différentes, ce qui est bien plus important.

Du moins, il me semble.

Oui mais à partir du moment ou c'est "un probléme de société", cela justifie une réponse "politique".... Tout dépend forcément de ce qu'on entend par solution "politique" mais moi j'entend bien l'origine du mot (polis, qui se refère a la cité)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Jeu 9 Déc - 23:05

Les comateux sceptiques encore pris la main dans le sac obscurantiste par Scientific American Laughing
http://effetsdeterre.fr/2010/11/18/le-faux-arme-favorite-des-negateurs-de-la-science/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Jeu 9 Déc - 23:23

Wikileaks révèle quelques hypocrisies, notamment de Borloo...aux dépens du climat
http://effetsdeterre.fr/2010/12/08/wikileaks-petits-secrets-climatiques-entre-amis/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Ven 10 Déc - 18:22

Cancun, circulez y’a rien à voir
vendredi 10 décembre 2010

Publié dans : Hebdo Tout est à nous ! 81 (09/12/10)


Lundi 29 novembre s’est ouvert la douzième Conférence des Nations unies sur le climat à Cancun.
20 ans se sont écoulés depuis le premier rapport du Giec qui pointait le risque réel de l’activité humaine sur le climat, 15 ans depuis la première conférence de l’ONU à Berlin, 13 ans depuis les accords de Kyoto qui fixaient des seuils d’émission de gaz à effet de serre (GES) pour 37 pays industrialisés. Cet accord a été ratifié par 183 pays et mis en application en 2005 avec un objectif de 50 % d’émissions en moins d’ici 2050 plafonnant la hausse de température à 2°C.
Pourtant les émissions de GES augmentent dans le monde.
Cela souligne l’importance de la conférence de Cancun, après l’échec de Copenhague, qui n’a débouché sur aucune mesure contraignante pouvant préparer l’après-Kyoto.
Au contraire, les pays riches, sur-représentés à Cancun, font front pour éviter un nouveau traité contraignant qui acterait des responsabilités différenciées selon les pays, préférant rester sur le terrain d’accords techniques sectoriels. Ceux-ci leur permettront, par des systèmes de compensation, de réduire leurs obligations de réduction d’émissions de CO2 tout en dopant leur économie par le développement des technologies vertes. Et le faible montant des financements décidés à Copenhague ne serait pas remis en cause, bien qu’il provienne dans la réalité, du recyclage d’aide publique au développement.
Face à ce front, les pays du sud, sous-représentés et peu organisés, tentent de conditionner la signature de ces accords sectoriels à l’élaboration d’un traité contraignant pour l’après 2012.
Mais la rumeur d’éviction des ONG dans la phase finale de discussion n’augure rien de bon. Et les pays de l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (Alba), soutenus par les mouvements sociaux présents à Cancun peinent à faire entendre la voix des peuples, qui s’est élevée à Cochabamba.
Nous sommes bien loin des choix politiques nécessaires pour engager une transition écologique et sociale, réduire les GES et engager de nouvelles formes de coopération Nord-Sud.

Catherine Faivre-d’Arcier

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  BouffonVert72 le Ven 10 Déc - 18:33

Logique, l'oligarchie perdrait trop d'argent si jamais une politique de réduction massive des GES était décidée internationalement...

Ce genre de sommet est donc totalement inutil...
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  gérard menvussa le Ven 10 Déc - 19:02

Pourtant, dans l'entretien qu'elle a accordé aujourd'hui a Libé, Cecile Duflot dit que son ambition, c'est que son organisation soit présent à ce genre de "grandes messes"... Faudrait savoir...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  BouffonVert72 le Ven 10 Déc - 19:13

C'est pour la visibilité politique, oui. Pour exister. Mais évidemment ça ne sert à rien.

Seule une remise en question totale du dogme de la Production peut faire avancer les choses... Là les conneries Kyoto/Cancun, etc, c'est juste pour dire On va baisser les émissions de GES... Mais on va quand-même se démerder pour augmenter la Production (=on va augmenter nos profits à nous les Kapitalist€s).
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum