Réchauffement climatique

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 13 Mai - 0:50

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les glaciers fondent, investissez dans la glace

Message  Roseau le Lun 19 Mai - 16:22


avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 3 Juin - 20:26

L’augmentation du CO2 dans l’atmosphère amoindrit la valeur nutritive des céréales et légumineuses

Le GIEC a déjà annoncé, fin mars,
une future baisse des rendements agricoles dans le monde,
à cause du changement climatique.
Plus récemment, une étude réalisée par des scientifiques de l’École de Santé publique de Harvard
et publiée dans la revue Nature,
a conclu que «l’augmentation du CO2 menace la valeur nutritive de l'alimentation humaine»,
en affaiblissant la concentration de certains nutriments indispensables pour nous dans les végétaux.
http://www.slate.fr/life/87253/augmentation-co2-menace-nutriments-zinc-fer
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Lun 23 Juin - 21:38

Pour éviter le chaos climatique,
stoppons les entreprises polluantes et changeons le système !

http://cadtm.org/Pour-eviter-le-chaos-climatique
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un enfumage royal

Message  Roseau le Ven 27 Juin - 16:16

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

500 jours pour sauver le climat ?

Message  Roseau le Jeu 24 Juil - 3:24

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Ven 25 Juil - 16:03

Passez à l'action directe non-violente pour la justice climatique!
Par Maxime Combes
http://blogs.mediapart.fr/blog/maxime-combes/250714/passez-laction-directe-non-violente-pour-la-justice-climatique
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Lun 28 Juil - 13:14

20 signes que la sécheresse épouvantable dans l'ouest des USA devient catastrophique

"Quand les scientifiques commencent à utiliser des expressions telles que «la pire sécheresse» et «aussi mauvais que vous pouvez imaginer» pour décrire ce qui se passe dans la moitié ouest du pays, vous savez que les choses vont mal." Cela va entraîner une montée des prix alimentaires aux US, mais aussi dans le reste du monde, avec à la clé des gros risques de troubles sociaux (révoltes, révolutions). On est à une conjonction très dangereuse sur les prix alimentaires : - sécheresses - risque de montée des prix du pétrole (au prix actuel les majors n'investissent plus car par rentable)
http://www.zerohedge.com/news/2014-07-16/20-signs-terrible-drought-western-us-starting-become-catastrophic
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 29 Juil - 23:02

Les cratères géants de Sibérie sont-ils dus au réchauffement climatique ?
par Audrey Garric
http://ecologie.blog.lemonde.fr/2014/07/29/les-trous-geants-de-siberie-dus-au-rechauffement-climatique/
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Lun 4 Aoû - 16:13

L’herbe sera-t-elle encore verte dans le futur ?
par Cédric Chevalier
http://www.pauljorion.com/blog/?p=67639#more-67639
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mer 17 Sep - 19:20

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  sylvestre le Jeu 18 Sep - 11:57

http://peoplesclimate.org/paris/

PARIS MARCHE POUR LE CLIMAT

Rendez-vous dimanche 21 septembre, à 14h Place de la République

Deux jours avant le sommet historique des Nations unies sur le changement climatique, des millions de citoyens se mobilisent partout dans le monde afin de demander des mesures ambitieuses sur le climat.

De New York à Berlin, de Bogota à New Delhi, de Paris à Melbourne ainsi que dans des milliers d’autres villes, nous serons des millions à faire entendre nos voix pour rappeler aux chefs d’Etats que la question climatique est universelle, urgente et que d’elle dépendent les écosystèmes et le destin des hommes.

Les dirigeants ont une responsabilité sur le changement climatique, à travers la gestion de l’économie, des ressources et des énergies. Exigeons un monde plus juste, un air respirable et une eau potable pour tous, une économie respectueuse de la planète et des générations futures.

Ce sommet aura toute l’attention des médias et ils n’auront d’autre choix que de parler de la Marche pour le climat, le plus grand rassemblement citoyen jamais organisé sur l’enjeu climatique. En France, cette mobilisation sera encore plus déterminante pour rappeler à notre gouvernement son rôle-clé pour le succès de la Conférence Climat qui aura lieu à Paris en 2015.

Il est temps de changer le cours des choses. Pour tout changer, il faut tout le monde ! Rejoignez la Marche pour le Climat.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

New York,la marche pour le climat crée la surprise

Message  Roseau le Lun 22 Sep - 9:57

Par Iris Deroeux, MDP

La « People’s climate march », marche des peuples pour le climat, a réuni plus de 300 000 personnes à New York ce dimanche, du jamais vu. Cet immense défilé visait à montrer que le changement climatique intéresse le grand public, et par ricochet à faire pression sur les décideurs politiques se réunissant à l'ONU à partir de mardi. Le premier objectif est atteint : la mobilisation fut impressionnante.

New York, correspondance. De mémoire de New-yorkais, on n’avait jamais vu de manifestation aussi grande. La People’s climate march new-yorkaise a tout bonnement épaté par l’ampleur de la mobilisation. Selon les estimations des organisateurs, plus de 300 000 personnes se sont rassemblées à Manhattan, défilant sur quatre kilomètres sous la surveillance renforcée des forces de police new-yorkaises (n’étant, au passage, pas réputées pour leur tolérance à l’égard des manifestants).

Pour mieux cerner l’événement, il faut donc imaginer un immense défilé dans une ville qui n’aime pas trop le désordre. Ce fut un peu statique par la force des choses : les derniers arrivés ont attendu près de deux heures avant de commencer à marcher. Il faut aussi se figurer une foule joyeuse, mêlant des familles avec enfants, des étudiants, des associations écologistes, des scientifiques, des groupes de défense des immigrants, pour la justice sociale, des syndicats, des groupes religieux, ou encore des militants pacifistes ne ratant pas une manifestation depuis la lutte contre la guerre du Vietnam.

Il faut encore imaginer une marche festive et bariolée, où les déguisements étaient appréciés(le costume d’ours polaire faisait fureur) et où se mêlaient des pancartes aux messages divers. De très nombreuses déclarations d’amour à la planète Terre, des attaques contre les grandes compagnies pétrolières, des dénonciations des errements du néolibéralisme, des appels à l’action politique, à l’instauration d’une taxe carbone, au boycott du fracking, à l’abandon du projet d’oléoduc Keystone XL devant acheminer du pétrole canadien vers les raffineries du Texas…

«Obama, quel sera ton héritage ? », « Le changement climatique est une crise sanitaire », « Nous avons les solutions », lit-on dans le cortège.

La « marche des peuples pour le climat » a atteint l’un de ses objectifs : être un rendez-vous populaire et grand public, afin de montrer que le dérèglement climatique est un sujet qui sensibilise de plus en plus, et tenter de faire pression sur les dirigeants politiques. La date n’avait bien sûr pas été choisie au hasard : un sommet sur le changement climatique s’ouvre mardi au siège de l’ONU à New York, réunissant 140 chefs d’Etat, devant préparer le terrain à un éventuel accord international lors de la conférence onusienne qui se tiendra à Paris en décembre 2015. Certains politiques se sont donc montrés au défilé, du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon à l’ancien vice-président démocrate Al Gore, en passant par Laurent Fabius du côté français.

Pour parvenir à une manifestation de cette taille, les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens, notamment l’association écologique américaine 350.org fondée par Bill McKibben et le mouvement citoyen sur internet Avaaz (à l’origine d’une pétition 3 ayant recueilli plus de 2 millions de signatures afin de demander aux responsables politiques d’agir contre le dérèglement climatique). Leur stratégie fut de rassembler au-delà des réseaux écologistes classiques. Au bout du compte, des centaines d’associations 3 se sont coordonnées, mobilisant leur base depuis des mois via emails, au téléphone, appelant à manifester pour « la justice environnementale ». Un mot d’ordre délibérément flou pour attirer le plus grand nombre (comme Jade Lindgaard l’expliquait ici).

« Je me suis beaucoup interrogé sur le sens de cette action, ce qu’on pouvait véritablement en attendre… J’ai au moins une certitude : cela permet de recharger les batteries, de garder l’envie de se battre malgré la dose de mauvaises nouvelles quotidiennes », témoigne Walker, artiste new-yorkais entouré d’artistes de la région. A ses côtés, Aislinn, venue de Philadelphie, ajoute : « En étant si nombreux, on montre que ce sujet touche tout le monde, qu’il n’y a rien de bien extrémiste à vouloir agir pour protéger l’environnement. » Un refrain entonné par tous ceux que l’on interroge. Ils se disent inquiets face à l’état du débat aux Etats-Unis, et ont même un peu honte. « Le pays va donner de grandes leçons aux pays en développement, mais se montre incapable de voter des lois efficaces », résume Judy, venue manifester en famille.

«Niveau d'indifférence effarant»

« Sur le dérèglement climatique, le niveau d’indifférence que l’on ressent encore aux Etats-Unis est effarant. Mais un changement s’opère en ce moment, ce n’est pas seulement une impression, la marche n’est pas une jolie façade sans rien derrière », assurent Sarah et Kate, étudiantes en sciences de l’environnement venues du Vermont. « Un Etat où l’écologie a plus de sens qu’à New York ; où faire son compost n’a rien de très original », glisse l’une d’elles.

« Etant donnés les faits scientifiques dont on dispose, c’est incroyable que le changement climatique soit encore l’objet d’un débat », s’emporte Dina, venue de Washington, où elle travaille pour le département d’Etat, « que je ne représente absolument pas ici », insiste-t-elle. Leur colère se dirige contre Barack Obama, dont le bilan écologique est jugé faible et insuffisant, mais surtout contre le camp républicain, « qui s’enferre dans le déni en refusant de ‘croire’ au changement climatique », poursuit Dina. Un camp républicain qui bloque la plupart des réformes : le parti dispose d’une majorité d’élus à la Chambre des représentants, et peut ainsi s’opposer à toute législation d’envergure proposée par les démocrates.

« En étant si nombreux, nous voulons envoyer un message à Barack Obama, qu’il s’engage sur un accord international à l’ONU, mais qu’il soit aussi plus ferme en politique intérieure. Il pourrait prendre des mesures en faveur de l’environnement grâce à des décrets présidentiels, sans attendre que le Congrès ne se mette d’accord. Nous le soutiendrons », estime Judith Le Blanc, l’une des directrices de la grande association pour la paix Peace Action, associée à l’organisation de la marche. Cette manifestation, selon elle, permet aussi de mettre en valeur toutes les incitatives américaines locales, notamment « le mouvement d’opposition à l’oléoduc Keystone XL qui grandit au cœur du pays chez les fermiers et dans les communautés amérindiennes ».

La consommation de pétrole américaine est bien sûr au cœur de la manifestation, d’autant que celle-ci augmente, ainsi que sa production (notamment grâce au développement de la méthode du fracking). « Ce qui freine notre mouvement, c’est le fait que beaucoup d’Américains croient que nous n’arriverons jamais à être plus forts que les lobbies représentant les intérêts pétroliers, qui biaisent totalement notre débat politique. Je continue de croire que c’est faux, et le seul moyen de le montrer, c’est de descendre dans la rue, de faire du bruit », poursuit Judith Le Blanc.

Ce dimanche, dans la rue, chacun se prenait donc à rêver et à proposer des réformes politiques considérées comme à portée de main : « mieux taxer l’essence », « obliger les industries qui fabriquent des énergies non renouvelables à investir une part de leurs revenus dans l’alternatif », « éteindre de temps à autre les lumières de New York, les panneaux publicitaires de Times Square par exemple, car c’est tout de même un peu schizophrène de vivre ainsi en voulant protéger l’environnement », glissera une femme âgée descendue rejoindre la marche parce qu’elle se déroulait sous ses fenêtres.

Certains tenteront des messages plus radicaux et critiques à l’égard du système économique dominant, oserons des pancartes barrées d’un «arrêter de dépenser des dollars », « stopper le shopping », tout en dénonçant la responsabilité de Wall Street dans la crise climatique en cours. A l’initiative de militants associés au mouvement Occupy, une autre manifestation est d’ailleurs prévue ce lundi afin d’ « inonder » 3 symboliquement Wall Street. New York est bel et bien en train de se mettre en mouvement, il reste à voir combien de temps cela va durer.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  sylvestre le Lun 22 Sep - 10:38

Environ 5000 personnes à Paris, jolie manif... mais absence du NPA et de la gauche révolutionnaire en général. Une erreur à corriger à l'avenir.

New York :

50 000 personnes à Londres.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Prado le Mer 24 Sep - 16:24

Article de L'Humanité sur la manif de New York

Mobilisation pour le climat : New-York réussit son pari
MARIE-NOËLLE BERTRAND
LUNDI, 22 SEPTEMBRE, 2014

Envoyée spéciale à New York. Dénonciation de la course aux profits, de la pauvreté, de la guerre : la marche états-unienne aura réussi à mettre en cohérence enjeux climatiques et de développement.
Huge, comme on dit ici. Enorme. Ils voulaient en faire la plus grande marche des peuples pour le climat jamais vue à ce jour. Ils comptaient, pour cela, faire défiler 100 000, voire 150 000 personnes dans les rues de New York. Peu importe qu’ils aient atteint cette cote ou non : les organisateurs de la manifestation qui a sillonné la Grosse pomme dimanche après-midi ont, quoiqu’il en soit, réussi le pari d’en faire un moment de mobilisation majeur de la lutte contre le changement climatique. Dans le même temps - à quelques fuseaux horaires près - d’autres rassemblements se tenaient à Berlin, Amsterdam, Rome, Stockholm, New Delhi, Rio ou Melbourne. A Paris, l’évènement aura réuni plus de 5000 personnes. Avaaz, l’une des organisations à l’initiative de cette journée mondiale, annonçait ainsi près de 2700 rendez-vous de diverses envergures dans près de 160 pays.


A l’avant-veille du Sommet des chefs d’Etat sur le climat, qui doit se réunir mardi 23 septembre à l’initiative de Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations unies, les organisations sont ainsi parvenues à mettre un focus rarement vu sur un rendez-vous diplomatique de ce type.  Mieux encore : à New York, elles ont réussi à mobiliser au-delà de leur propres rang, et à faire descendre dans la rue une société civile des plus colorées et des plus éclectiques. Cyclistes new yorkais, étudiants de Brooklyn, associations de voisins, de fleuristes, de pêcheurs… sous l’œil hautin des bâtiments rupins qui bordent Central Park, et à la barbe des panneaux publicitaires ultra bling de Times Square, une marée de gens de tout poils s’est écoulée pendant  des heures. « Je marche pour Hilary et Stephanie », arborait en poitrine Bob Wian, prof de science, regard tout aussi bleu que son sweet, parti à 5 heures du matin de chez lui avec un de ses collègues pour arriver à temps au rendez-vous. « Ce sont mes deux filles. Je ne peux pas ne pas me mobiliser pour elles. » Comme lui, beaucoup avaient fait le déplacement depuis loin pour venir jusqu’ici. Telle Mélanie, tee-shirt orange et joues roses, tout droit débarquée de Virginie pour protester contre les projets de gaz de schistes qui couvent dans son Etat. Ou encore Emilie et Alison,  étudiantes à Pittsburg, partie de chez elles à 3 heures du matin.

Un focus rarement vu sur un rendez-vous diplomatique de ce type

Exhortation à sortir de l’ère du pétrole et du charbon, dénonciations des multinationales, de la course au profit, de l’inaction des chefs d’Etats… si l’appel à manifester n’affichait pas d’autres mots d’ordre que celui de sauver le climat, les manifestants, eux, ne se sont pas privés d’y mettre le sens qu’ils voulaient. Très varié, le sens, quand les pro-végétariens succédaient aux anticapitalistes, diluant sensiblement le propos. La présence de plusieurs responsables politiques - dont Ban Ki Moon himself et, pour la France, Ségolène Royal et Laurent Fabius - dans ce rassemblement censé, justement, leur mettre la pression, n’aura pas été sans rajouter un peu de flou quant aux responsabilités de chacun.
Très anti-nucléaire, aussi, comme manif, peut-être plus encore qu’anti-énergies carbonées. Paradoxale ? « Aujourd’hui, la poursuite du nucléaire nous empêche de réfléchir à la transformation de notre consommation énergétique, donc à la transition » , rétorquent Diane et Sébastien. Tous deux vivent à Cap Code, à 25 kilomètres de la centrale Pilgrim qui a dépassé de 2 ans sa date de péremption initiale et dont  les écologistes réclament la fermeture. Très pro-énergies renouvelables, enfin, au point d’en négliger que le secteur éolien et solaire lui aussi est pétri de lobbying industriels, lesquels se seront payés, dimanche, une bonne tranche de publicités.

Reste que dans l’ensemble, les messages étaient clairs, ciblant essentiellement, outre l’inaction des chefs d’Etats, la culpabilité de grands industriels, accusés d’exercer sur les exécutifs nationaux un lobbying intense pour les empêcher de bouger. Mais la marche états-unienne sera également allée au-delà des seules préoccupations climatiques. Plus exactement, elle aura réussi à les mettre en cohérence avec d’autres, les replaçant au cœur des enjeux de développement. « Pour être crédible dans la bataille pour le climat, il faut aussi apporter des solutions aux problèmes de pauvreté, de faim, d’éducation. Pour demander à des peuples qui n’ont rien de s’engager dans cette lutte, il faut d’abord répondre à leurs besoins », explique, tout sourire, Gaien, grand noir en blaser rouge et casquette renversée, venu de Philadelphie et qui, à la tête du cortège d’une association pour les droits sociaux, scande, le poing levé, « peace over the profit » (la paix avant le profit). La paix, justement, aura occupé un bon morceau du défilé. De l’organisations des anciens combattants pour la Paix, (« Nous supportons nos troupes… et la fin de la guerre », déclarait leur banderole), à l’association des femmes pour la Paix, beaucoup de colombes ont volé du côté de Manhattan ce week-end. « Quel lien entre tout ça ? Vous voulez rire? », lance Jodie, la cinquantaine fardée sous un vaste chapeau rose. « Pourquoi fait-on la guerre, si ce n’est pour le pétrole ? »

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  sylvestre le Mer 24 Sep - 17:24

Forte présence syndicale à New York :

The march included a large trade union presence.

Fernando Losada of the National Nurses United union spoke by audio link to a Campaign Against Climate Change conference in London the day before the protest.

He said, “This is a first for the labour movement. More than 200 local trades unions are taking part, as is the whole labour scene in New York.

“Our members have been galvanised through local campaigns against the extreme energy agenda—pipelines, fracking, refinery expansion—and that is what has helped mobilise for this demonstration.”
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Lun 29 Sep - 0:41

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mar 30 Sep - 16:02

Sommet 2014 sur le climat : la voix de l'Amérique latine
http://www.medelu.org/Sommet-2014-sur-le-climat-la-voix
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Ven 10 Oct - 13:26

Transition énergétique : la maison brûle, Royal sort son arrosoir
http://www.npa2009.org/actualite/transition-energetique-la-maison-brule-royal-sort-son-arrosoir
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Lun 20 Oct - 14:40

L'Inde renonce à toute limitation d'émission de CO2.
Selon le ministre de l'environnement, la priorité du pays réside dans sa croissance économique
et la diminution de la pauvreté dans le pays.
Le concept passerait par une production d'électricité à base de charbon et l'augmentation des transports.

Pas original....C'est exactement ce que nous sommes en train de faire en Europe!
50% de notre électricité est à base de charbon et nos voitures n'ont jamais été aussi puissantes!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Roseau le Mer 22 Oct - 2:25

La convergence sur le climat nous fait avancer, mais nous met au défi de construire une stratégie
http://www.solidarites.ch/journal/d/article/6594


Dernière édition par Roseau le Mer 22 Oct - 13:12, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Rougevert le Mer 22 Oct - 11:32

Heu....ton lien pointe vers un pamphlet (savoureux, au demeurant) contre Régis Debray....
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réchauffement climatique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum