Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  yannalan le Jeu 3 Jan - 19:37

Ben si, parce que si on fait comme tu dis, ce sera un succédané de B.I. Il ne s'agit pas de cacher un objectif quelconque, simplement, si les travailleurs n'ont pas envie de lire ce que tu écris, ça ne servira à rien de l'écrire. Demande-toi combien de gens lisent vraiment la presse de l'extrême gauche et n'achètent pas les canards que pour faire plaisir aux militants avant de les balancer....

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Jeu 3 Jan - 19:47

Incompréhension: relis mes deux messages.
Je n'ai pas proposé un journal d'extrême gauche plurielle internationale,
dont je suis convaincu que cela est inadéquat pour la période qui vient,
mais un quotidien électronique d'information de référence,
offrant en plus, dans rubriques à part, et pour ceux qui s'y intéressent,
et cela deviendra le plus grand nombre en quelques années de feu et de sang,
les analyses les plus diverses des orgas progressistes et révos.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Ven 4 Jan - 11:13

Et concrètement, comment on s'organise ?
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Ven 4 Jan - 11:26

yannalan a écrit:Ben si, parce que si on fait comme tu dis, ce sera un succédané de B.I. Il ne s'agit pas de cacher un objectif quelconque, simplement, si les travailleurs n'ont pas envie de lire ce que tu écris, ça ne servira à rien de l'écrire. Demande-toi combien de gens lisent vraiment la presse de l'extrême gauche et n'achètent pas les canards que pour faire plaisir aux militants avant de les balancer....

Je souscris.
Sur la question des communiqués, je souscris encore .

Je ne suis pas d'accord avec un truc coordonné avec d'autres courants, ça serait impossible à faire marcher et de toute façon indigérable ... Même dans le NPA c'est très compliqué.
C'est au travers d'une orientation et de ce qu'on veut précisément que ça peut marcher, que ça peut intéresser du monde.


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Ven 4 Jan - 11:57

On s'oriente donc vers une initiative autonome...comme ce site en fait cheers
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Ven 4 Jan - 14:44

En attendant la création d'un site d'information de référence, pluriel, multilingue, international,
fruit d'une cooperation entre dizaines d'orgas anti-K des cinq continents,
(parallèlement à la construction d'une nouvelle internationale)
ce que doit faire le NPA, c'est un vrai site d'info et pas seulement d'organisation.

Les camarades ont souligné que les militants du NPA animent déjà des sites divers
qui ne se contentent déjà pas de reprendre le site national
mais produisent ou renvoient à des informations et analyses.
C'est le cas aussi certains sites départementaux du NPA et celui de la Tendance Claire.
Ce dernier site indique ce qu'une petite équipe d'un petit parti peut faire en un temps record
avec la rubrique Informations et Analyses lue à elle seule déjà 500 000 fois !
Mais ce n'est pas un modèle, puisqu'il s'agirait d'un projet différent sur l'objectif et les moyens.

En résumé, le NPA devrait, comme première étape,
se doter d'une équipe mettant en ligne en continu (24/24) l'actualité de France et du Monde,
(texte et vidéos) avec en complément des rubriques Informations et Analyses
accessibles par sommaire et mots clés, y compris celles publiée par les orgas anti-K,
cad pour les principales NPA, LO et libertaires.
Ce même site devrait aussi avoir un forum, et ouvrir aussi certains articles à commentaires.
Etant donné l'activité de trollage, de spam, les dérapages hors netiquette,
et les risques devant la loi, il faut alors de gros moyens de modération a priori.

avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Ven 4 Jan - 20:18

ramiro a écrit:On s'oriente donc vers une initiative autonome...comme ce site en fait cheers

Ce n'est pas qu'on soit contre, on suit une ligne politique au travers de ce genre de site (comme le fait BC d'ailleurs, ce qui ne l’empêche pas d'être relativement ouvert et on peut faire 10 fois + encore).

ce qu'explique Roseau est juste :
- Sur le site de la Tendance Claire, eux les remarques sur la nécessité d'un flux d'infos ne sont pas tombées dans les oreilles de sourds.
- Sur la necessité d'un site avec un très gros volumes permanent d'infos (avec un suivi, si il s'agit de passer en direct en stream de grands événements, le NPA doit faire où de tenir informer régulièrement des batailles, les suivre, à l'inter comme au national).
- Je maintiens qu'en plus il faut des sites de directions de secteurs. Poste, Santé, Jeunes, etc, (avec un tout cohérent du site central où des sources sont partagées), et là on rentre dans la chair même des batailles afin d'être une référence d'un secteur et non un club de réflexion, d'avoir des outils de construction du parti. Réels.

En attendant d'avoir une télé sur le net (qu'on peut faire ).

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Ven 4 Jan - 21:29

Sont passés sous les radars de l'info large l'essentiel des centaines de luttes sociales de la fin de l'année et ce qu'il y a à en tirer.

Des mouvements importants dans le monde et leur suivi sont passés sous les radars, ces dernières semaines, par exemple :

- Les secousses populaires en Slovénie, l'essentiel des secousses dans le reste des Balkans.
- Le mouvement de jeunesse hongrois, son organisation, ce qu'il y a à en tirer.
- Le mouvement de la jeunesse à Taïwan contre la concentration des médias dans les mains de quelques gros bourgeois (entre autres). On rajoutera la curiosité de Occupy Taïpei.
- Les milliers de luttes sociales en Chine et ce qu'il y a à en tirer.
- etc
- le caractère quasi-planétaire des batailles des travailleurs de la santé, sur tous les continents :
Les centaines de batailles en Afrique du nord qui ont eu lieu dans ce secteur (Egypte, Tunisie (actuellement), Algérie (actuellement), Maroc, etc).
En Afrique dite noire avec les grèves générales des infirmières au Burundi, au Kenya , ou locales à Bangui, etc,
dans les Amériques, les deux sous-continents (grèves générales par état des infirmières aux USA, mouvements généraux au Brésil, au Canada de catégories ou hôpitaux),
nombreuses grèves tenaces et longues, sous répressions répétées d'infirmières en Inde, au Pakistan et au Sri Lanka,
en Europe des dizaines de structures de santé ont mené des grèves en France en fin d'années (du privé ou du public, cliniques, hôpitaux, etc) avec soutien de populations souvent,
en Espagne avec l'énorme batailles des hôpitaux de la région de Madrid avec plusieurs fois des dizaines de milliers de travailleurs dans la rue, AG, etc,
en Italie, etc,
aux Philippines contre les privatisations,
en Chine pour les salaires, les conditions de travail et contre les agressions, etc...
En Australie C'est un exemple, on peut prendre d'autres secteurs, l'automobile où il se passe plein de choses. Etc.

Ce que je veux dire par là c'est que la connaissance de l'existence de ces flux de batailles donne une image complètement différente du monde et que l'info là dessus, la plus complète possible, avec un suivi, permet d'éviter que ne soit développés des sentiments sur l'état réel des rapports de forces sociaux trop dus à des phénomènes locaux, ou seulement nationaux regardés uniquement au travers du prisme des médias bourgeois (qui ne mettront pas sur la table en un flux cohérent d'infos sur des luttes sociales en France, comment les médias télés ont rendu compte de la bataille sur la convention de la santé sur le secteur privé il y a peu ? Rien, ou presque.

Il ne s'agit pas là de faire des inventaires à la Prévert mais bien de rendre cela compréhensible.

Trop ? ah... on n'a pas quelques camarades qui peuvent dépenser du temps là dessus ? Déjà à 3 ou 4, sur un site peu adapté comme le FMR à cela (car c'est en premier un site de débat) combien de news tous les jours ? Et encore on se retient et on ne le fait pas méthodiquement, car le site n'est pas fait pour cela.

L’intérêt ? Voir plus haut.

Sur la fréquentation, on le voit sur tendance claire (et encore leur site est moche), cette fréquentation se construit pas à pas, mois à mois, année après année.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Ven 4 Jan - 21:57

Heu, je me cite
Copas a écrit:Sont passés sous les radars de l'info .../....

Des mouvements importants dans le monde et leur suivi sont passés sous les radars, ces dernières semaines, par exemple :

.../....
- Le mouvement de jeunesse hongrois contre les frais de scolarité, son organisation, ce qu'il y a à en tirer.
- Le mouvement de la jeunesse à Taïwan contre la concentration des médias dans les mains de quelques gros bourgeois (entre autres). On rajoutera la curiosité de Occupy Taïpei.
.../...

honneur relevé par LO qui a commis un bon article là dessus en résumant bien les traits essentiels
( http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2317&id=34 ):
- L'attaque gouvernementale, analyse du problème social
- La riposte
- Comment ils se sont organisés
- L'extension du mouvement
- le recul du gouvernement
- les leçons

Et encore c'est dans la logique d'un hebdo...

Et un recul de plus d'un gouvernement bourgeois ! Qui le sait ?
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Byrrh le Ven 4 Jan - 22:15

Copas a écrit:Et un recul de plus d'un gouvernement bourgeois ! Qui le sait ?
Ces derniers temps, en Hongrie, il y a eu il me semble des mobilisations de la jeunesse contre la fascisation du pays, non ? (par fascisation, j'entends l'existence de bandes de nervis en uniforme qui terrorisent et attaquent les immigrés)

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Sam 5 Jan - 0:44

Byrrh a écrit:
Copas a écrit:Et un recul de plus d'un gouvernement bourgeois ! Qui le sait ?
Ces derniers temps, en Hongrie, il y a eu il me semble des mobilisations de la jeunesse contre la fascisation du pays, non ? (par fascisation, j'entends l'existence de bandes de nervis en uniforme qui terrorisent et attaquent les immigrés)

Oui mais aussi un mvt social de la jeunesse qui a fait reculer un gouvernement bourgeois de l'UE en étant enrichi de clins d’œil à l'Egypte, avec occupation des ponts du Danube, AG nourries, rassemblements devant les télés et radios (tiens donc ...).

Justement on a le cas là d'un sujet qui serait indéniablement interessant pour une partie de la jeunesse scolarisée en France. Mais....aucune ou presque info.

C'est là.... pour le FMR :

http://forummarxiste.forum-actif.net/t2488-resistances-de-la-jeunesse-dans-le-monde#54842
http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-la-lutte-des-etudiants-en-hongrie-contraint-le-gouvernement-ultra-conservateur-a-reculer-sur-la-haus-113816954.html

et avant sur le mouvement quebecois http://forummarxiste.forum-actif.net/t2488-resistances-de-la-jeunesse-dans-le-monde#54041 qui nécessite également analyse car il a existé suffisemment longtemps et a gagné, pour susciter une politisation intéressante de plusieurs milliers de jeunes (on peut regarder également le mvt chilien qui a aussi cette caractéristique de politisation).
Avec des formes d'auto-organisation démocratiques au Québec (comme en Hongrie et je ne sais pas pour le Chili).
Ces analyses sont des éléments à fouiller et interessant (tout comme les formes d'orga des indignés portugais et espagnols, tout comme les travailleurs chinois dans beaucoup de cas de leurs dizaines de milliers de batailles sociales, etc)...

Mais quand on sait que dans un texte de préparation de congrès le seul alinéa de paragraphe non remis en cause est :

... /.... À ceci s’ajoutent les effets destructeurs de l’offensive néolibérale de ces trente dernières années. Si le salariat a connu une expansion historique à l’échelle de la planète, ses différenciations sociales internes n’ont jamais été aussi grandes – individualisation, précarisation, flexibilité de la force de travail.

Inséparablement, il y a la crise du vieux trade-unionisme, la désyndicalisation, phénomène quasi général et qui pousse à l’atomisation des salariés.

Dans ce contexte, on ne distingue nulle part de développement significatif du mouvement ouvrier organisé, sous quelque forme que ce soit.

Il est aussi significatif que rares soient les cas où ont émergé des formes d’auto-organisations.

Dans ces conditions, malgré leur aiguisement, les luttes évoquées ci-dessus finissent par être contenues.

En d’autres termes, le mouvement ouvrier international est globalement sur la défensive à ce stade. La règle générale est que (non sans contradictions) les plans des capitalistes finissent par s’appliquer quasiment partout (à l’exception d’une victoire temporaire et partielle au Portugal). Il faut aussi ajouter que concernant la possibilité de changer le monde, d’en finir avec le capitalisme, le scepticisme prévaut donc encore parmi les masses à ce stade, ce qui explique, en partie, les difficultés des courants anti-capitalistes.../..
.

Sous-information évidente de l'état du monde et de la compréhension des batailles qui s'y déroulent, impressionnisme dû à être dans un des pays où il y a le plus de difficultés à re-mobiliser (mais ça existe quand même, mais ça passe sous les radars de la gauche révolutionnaire en partie), quand dans la région de Jakarta le salaire minimum augmente de 44% le 1er janvier 2013 (inflation 4 à 4.5% ces deux dernières années) après des batailles sociales tout le long de l'année qui ont été crescendo.

Comprendre est là :
http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/article-greve-historique-en-indonesie-trois-millions-d-ouvriers-en-greve-200-000-manifestants-dans-les-ru-110885476.html

Ou encore là :
Décembre 2011, comprendre les précurseurs
http://forummarxiste.forum-actif.net/t940-situation-en-indonesie#31916
Mai 2011
Travaux pratiques
http://forummarxiste.forum-actif.net/t940-situation-en-indonesie#40314
Arête sommitale
Octobre 2012
Des millions de grévistes, des manifs géantes (pendant que les médias bourgeois se masturbaient sur quelques dizaines de manifestants islamistes devant l’ambassade US à Jakarta.
http://forummarxiste.forum-actif.net/t940-situation-en-indonesie#49854
Vendanges :
Avancées des salaires et des organisations ouvrières

C'est de l'info coco,...

Et celle-là elle nous manque et son absence tord la conscience du monde qu'ont les travailleurs jusque dans les rangs des révolutionnaires qui s'imaginent que PARTOUT ça recule alors que c'est plus compliqué que cela et que la grande crise capitaliste, les agressions liées de la bourgeoisie pour maintenir ou refaire progresser les taux de profits agissent de façon inégales et décalées dans le temps.

Il y a bien donc, dans l'info nécessaire, également une fonction pour le parti afin qu'il ait un regard lucide sur le monde et les rapports de forces entre les classes.

Pour le plaisir et 48 ans après le 30 septembre 1965 :
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Sam 5 Jan - 1:19

Enfoncer le clou sur la sous-information :


Dans ce contexte, on ne distingue nulle part de développement significatif du mouvement ouvrier organisé, sous quelque forme que ce soit.
Manif de rigolos désorganisés :


Et on peut aurait pu parler de la progression de l'activité des luttes sociales et des organisations des travailleurs en Egypte, en Tunisie, au Maroc (même si reflux ces derniers mois), en Algérie
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Sam 5 Jan - 3:35

Je partage totalement l'opinion de Copas sur les rapports de force entre les classes.
Concernant le mouvement étudiant massif qui a secoué le Chili,
et commencé à changer le rapport de force,
puisque Copas écrit qu'il n'est pas sûr du degré d'auto-détermination,
voici ce qu'explique un des acteurs, dans une interview,
et qui va dans le sens de sa démonstration:

L’autonomie et le respect de la démocratie interne sont d’autres caractéristiques du mouvement étudiant. Il ne dépend que de lui-même et de personne d’autre, et chaque organisation, qui a essayé de s’immiscer dans les mobilisations ou de les affaiblir, a été sanctionnée. Le meilleur exemple est ce qui est arrivé avec le Parti communiste chilien qui, au début de 2011, tenait une grande partie des fédérations universitaires sous sa coupe, fédérations qui aujourd’hui ont perdu la quasi-totalité des élections universitaires, y compris celle de l’Université du Chili.
Source: http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1384
J'imagine qu'il y a d'autres infos sur le fil Chili du présent forum.

PS La discussion entamée par Copas est fondamentale,
et contribue à justifier la création d'un site internet d'info sur les luttes,
mais l'analyse de la période mérite un fil à part, car on est un peu HS...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Sam 5 Jan - 12:01

J'ai juste souhaité exploré des exemples concrets pour montrer combien la sous-information, poussait à de mauvaises analyses et des fois des énormités, même dans un parti. Le dernier exemple donné de parties de textes manifestement erronées faisant consensus toutes tendances confondues (alors que par ailleurs...) montrait les conséquences lourdes de la sous-information qui s'en remet aux médias bourgeois pour l'info, avec impressionnisme, esprit national se développant mais sans bonne connaissance même pour ce qui se passe en France du moment que les thèmes ne sont pas abordés par les médias dominants.

C'est complémentaire de la réflexion sur le parallèle entre ce que disait Lénine sur la place de la presse de parti et le parti, avec ce qu'on peut penser du net actuellement.

Il faut y aller en force car ce sont des outils qui, avec très peu de moyens militants et matériels sont apparemment plus puissants que la presse (des révolutionnaires) et moins couteux pour influer politiquement. Il ne s'agit pas là de renoncer à la presse qui a des utilités pratiques et spécifiques mais de comprendre qu'avec des moyens inférieurs on influence +.

Et évidemment je rappelle que les outils numériques sont aussi des moyens de construction (pour relier sympathisants et militants d'un secteur, les détecter , les relier au travail de construction du parti sur leur secteur. Le rôle concret de ces outils dans la construction de secteurs du parti est extrêmement important.

Comment "rentabiliser" la sympathie importante de nos porte-paroles "médiatisés" à la poste, dans la santé, dans l'automobile, etc (on envoie PP et OB ? c'est bien mais il n'y a que 24H par jour pour eux et avant et après ? )... Il y a des tas de travailleurs qui devraient être des sympathisants attachés à notre parti, et nous n'avons pas d'outils (numériques + directions de secteurs) pour accélérer cela .

La position d'utiliser à pleins volumes les moyens numériques d'échange va de pair avec une politique extrêmement vigoureuse des révolutionnaires de la question des libertés sur ce média, de la démocratisation de l'accès (gratuité totale, Très haut débit partout pour tous, expulsion des fournisseurs d'accès privé au profit d'un système national avec des garanties qu'il ne puisse intervenir au delà que l'obligation de fournir de gros tuyaux,, etc), de la mise en sécurité pour le système d'info (de l'émancipation) des hauts parleurs (être sur plusieurs sources réparties dans le monde afin de n'être pas coupés par une censure sur un seul état), la capacité à traiter des questions de sécurité pour les utilisateurs comme pour les émetteurs , etc.

La question des libertés sur le net est extrêmement importante et liée. Sans compter, et nous l'avions vu lors de la présidentielle, il y a un milieu de jeunes (et moins jeunes), éduqués, qui sont extrêmement sensibles sur le problème. Les propositions "présidentielles" avaient été très appréciées et comprises sur la question du net malgré des positions qui étaient insuffisantes (mais bien au delà des vagissements des partis de la bourgeoisie ou réformistes).
Ce n'est pas une question neutre,... partout dans le monde.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Mer 23 Jan - 11:17

Salut,
et si on parlait des aspects techniques ?
Qu'est-ce que vous en pensez ?

Pero, je me dis que pour un début, un blog wordpress pourrait faire l'affaire.
a moins que quelqu'un sache faire autre chose ?
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  yannalan le Mer 23 Jan - 19:20

Sur la technique, je ne peux pas répondre.
Sur le fond, on ne parle presque que d'info de militants pour des militants, ce qui 'est certes important, mais ne pisse pas très loin vu le nombre. Si vous regardez les sites des fafs qui sont pas mal visités, justement, ils ne balancent pas de sigles et des communiqués. Ils prennent des faits divers dans des canards "neutres", brodent dessus, et c'est l'accumulation qui donne le ton.
Franchement, ce serait possible de faire pareil, mais je suis sûr qu'on va avoir des protestations du style "tu n'y pense pas, on marche drapeau déployé" "c'est du mépris"...
, etc...
Alors, on peut rester entre soi...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Invité le Mer 23 Jan - 20:15

yannalan a écrit:Sur la technique, je ne peux pas répondre.
Sur le fond, on ne parle presque que d'info de militants pour des militants, ce qui 'est certes important, mais ne pisse pas très loin vu le nombre. Si vous regardez les sites des fafs qui sont pas mal visités, justement, ils ne balancent pas de sigles et des communiqués. Ils prennent des faits divers dans des canards "neutres", brodent dessus, et c'est l'accumulation qui donne le ton.
Franchement, ce serait possible de faire pareil, mais je suis sûr qu'on va avoir des protestations du style "tu n'y pense pas, on marche drapeau déployé" "c'est du mépris"...
, etc...
Alors, on peut rester entre soi...

Oui. Il faut un "fdesouche" d'extrême gauche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Mer 23 Jan - 23:21

Malheureusement, je ne suis pas non plus compétent sur les supports techniques...
Mais sur le contenu, ce que j'ai proposé est proche de la préocupation de Yannalan:
faire un journal digital, avec l'actualité essentielle,
tout en offrant par ailleurs, mais pas en tête de gondole,
des analyses et propositions de différents courants de la gauche.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  yannalan le Jeu 24 Jan - 13:52

Roseau a écrit:Malheureusement, je ne suis pas non plus compétent sur les supports techniques...
Mais sur le contenu, ce que j'ai proposé est proche de la préocupation de Yannalan:
faire un journal digital, avec l'actualité essentielle,
tout en offrant par ailleurs, mais pas en tête de gondole,
des analyses et propositions de différents courants de la gauche.

Non, là je ne suis pas d'accord du tout. Ca fout tout en l'air. Les communiqués des mouvements de la gauche sont malheureusement très casse--pieds en général. Faudrait vraiment trouver autre chose...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Invité le Jeu 24 Jan - 14:42

yannalan a écrit:
Roseau a écrit:Malheureusement, je ne suis pas non plus compétent sur les supports techniques...
Mais sur le contenu, ce que j'ai proposé est proche de la préocupation de Yannalan:
faire un journal digital, avec l'actualité essentielle,
tout en offrant par ailleurs, mais pas en tête de gondole,
des analyses et propositions de différents courants de la gauche.

Non, là je ne suis pas d'accord du tout. Ca fout tout en l'air. Les communiqués des mouvements de la gauche sont malheureusement très casse--pieds en général. Faudrait vraiment trouver autre chose...

Il faut faire comme FDS, c'est à dire prendre les infos à gauche à droite et les publier sur un même blog, mais évidemment uniquement celles qui nous arrangent.
Et sans même faire de commentaire personnel avec.

Franchement ça marche, FDS a beaucoup contribué à l'époque à faire de moi un gogol xénophobe car ils sont assez malins pour ne donner que l'info brute donc on ne se rend même pas compte que c'est de la propagande !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Byrrh le Jeu 24 Jan - 15:21

La grande réussite des sites d'extrême droite de revue de presse référencés sur Google Actualités, c'est qu'ils rassemblent et sélectionnent des articles et des dépêches qui sont issus de la presse habituelle et qui vont dans le sens de leurs amalgames. La tâche est très facile pour eux, puisqu'il suffit qu'un article de faits-divers mentionne des noms à consonance maghrébine ou dise que la délinquance a augmenté pour qu'il puisse figurer sur leurs sites. Et l'impact est grand, dans la mesure où ils se donnent un vernis d'objectivité en reproduisant des textes qui ne sont pas d'eux. Souvent, les titres de ces articles suffisent déjà à faire du mal. L'accumulation et l'effet de grossissement qui en résulte font le reste.

En revanche, je ne crois pas qu'il y aurait beaucoup d'articles de presse qui pourraient apporter de l'eau à notre moulin. La presse bourgeoise va davantage dans le sens des préjugés réactionnaires que d'une remise en cause de la société.

Mais une revue de presse d'extrême gauche qui classerait par secteur professionnel concerné ou par zone géographique les articles et brèves que publient les journaux révolutionnaires (ou les bulletins syndicaux) sur telle ou telle lutte, oui, ça pourrait être intéressant et utile. C'est un peu ce que fait déjà un site comme Solidarité ouvrière ou, pour l'industrie automobile, NPA Auto Critique.

Cela dit, comme le répètent souvent les camarades de Lutte ouvrière, et sur ce point ils n'ont pas tort, rien ne vaut une discussion directe avec ceux à qui l'on souhaite s'adresser : dans la rue, à l'entrée d'une boîte, en porte à porte, etc.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Ven 25 Jan - 8:57

Sur un aspect particulier et la montée en charge des outils numériques dans les batailles du prolétariat chinois (il faut élargir le débat) :

Le développement des alliances horizontales sous-tendues par le développement des nouvelles technologies

Les alliances horizontales avec différents acteurs sociaux ont désormais supplanté les alliances verticales avec les autorités, que ce soit dans la menée des conflits et le développement des négociations ou dans leur résolution. Les ouvriers ont désormais un accès beaucoup plus aisé à Internet, notamment via leur téléphone portable, et beaucoup ont un compte de messagerie
instantanée QQ – qui comprend également une partie « open space » de type facebook – ou un blog sur lesquels ils font circuler des informations relatives au droit du travail, des articles de journaux et des essais écrits par des chercheurs et intellectuels publics [4], des vidéos des grèves et des commentaires concernant leurs conditions de travail ou des grèves menées dans d’autres usines.

Il n’est pas rare que des groupes se créent sur cette messagerie lors de conflits facilitant la communication et la coordination entre les milliers d’employés que comptent les usines, et permettant aux grévistes de tenir le public informé de leurs revendications via la circulation de « lettres ouvertes », du déroulement du conflit et des négociations.

Grâce à ces nouveaux moyens de communication, les actions collectives ont gagné en audience, permettant aux journalistes de s’en faire plus facilement l’écho, aux avocats et aux universitaires de donner des conseils aux grévistes, aux ONG hongkongaises et internationales de recenser plus aisément les conflits et de lancer des campagnes de soutien, et aux ouvriers d’autres usines de se nourrir de l’expérience de leurs congénères.

Les grévistes font également parvenir directement leurs revendications aux médias et il est de plus en plus fréquent depuis la grève chez Honda que les journaux les publient in extenso. La teneur des articles de presse concernant les grèves a d’ailleurs beaucoup changé depuis le début des années 2000. Certains journalistes sont très impliqués dans les conflits : ils nouent des liens étroits avec les grévistes, prennent le temps de faire des enquêtes approfondies et écrivent des articles détaillant méticuleusement les causes et le déroulement des conflits, le rôle des différents acteurs, les réactions des syndicats et des autorités, apportant souvent leur propre savoir d’ordre social, politique, économique pour appuyer le point de vue des ouvriers. En d’autres termes, les ouvriers sont de moins en moins isolés au sein de leurs usines : ils sont en contact entre eux et avec des alliés non-gouvernementaux qui soutiennent leur action.

Exemples (entre autres) d'une photo de colère en Chine
Une photo anodine mais qui révèle des choses quand on pointe les gens qui photographient, filment et transmettent :




Sina Weibo, le twit chinois, a enregistré 6 439 791 messages se référant aux incidents de Shifang.

Les violences extrêmes de la police ont été largement diffusées et des membres de la police qui ont massacré des manifestants, identifiés sur des photos sur le net. Des commerçants de Shifang refusent de livrer aux adresses du gouvernement, pendant que des Chinois cherchent à repérer les policiers violents.

On peut également se reporter aux incidents de Hong Kong quand une boutique de luxe italienne a essayé d'interdire aux passants curieux de photographier et filmer ses boutiques (émeutes, moqueries, etc).

La place des outils d’échange numérique explose une partie de l’efficacité de la grosse artillerie des médias dominants. C'est pour cela qu'existe une bataille planétaire pour controler les contenus du net et des outils numériques, repérer et fliquer.

On peut se reporter à ce qu'on dit les révolutionnaires égyptiens là dessus.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Dim 27 Jan - 14:23

Un parti digne de ce nom aurait pu faire un live du meeting de sud-étudiants avec des représentants des travailleurs en résistance contre les licenciements.
Ce que des forces relativement inorganisées ont fait, les lives d’événements à Athènes, avec débats commentant ce qui se passe, un parti digne de ce nom pouvait le faire sur ce genre d'évenements :

http://forummarxiste.forum-actif.net/t1901-la-resistance-aux-licenciements#57347
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum