Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reflechir collectivement et agir sur internet pour faire progresser nos idées.

Message  ramiro le Ven 1 Avr - 17:54

bonjour,
Lecteur régulier du FMR je viens de sauter le pas en m'inscrivant afin de soumettre aux participants du forum une idée.

Lecteur assidu de quelques sites et blogs de gauche , je m'informe aussi en parcourant les sites des grands quotidiens nationaux en ligne.
En règle générale, je me connecte à mon ordinateur et navigue entre bellaciao.org, une galaxie de blogs militants , plusieurs sites d'extrême-gauche (NPA mais aussi libertaires ou marxistes léninistes) ainsi que des sites d'information syndicale (Solidaires ou la CGT ). Je complète souvent mes lectures par la visite de sites d'analyse tels que celui d'ACRIMED, du Monde Diplomatique ou de la fondation Copernic. Je collecte, de cette façon, en plus des mailing-list auxquelles je suis abonné, une série d'informations qui me permettent de construire un point de vue militant sur nombre de sujet d'actualité. Ce sont généralement ces informations que je "redistribue" autour de moi, dans mes cercles militants, au boulot ou dans mon syndicat. Un article tiré de la presse est souvent un bon moyen pour entamer une discussion politique, n'est-ce pas ?

Lecteur quotidien des sites Rue 89 et Libération.fr, j'ai choisi de m'inscrire sur les forums ouverts aux internautes. Je suis actif depuis deux ans maintenant sur le forum de libé. Je conçois mon action dans le prolongement de mon militantisme syndical ou politique. J'ai a ma disposition un certain nombre d'information et je pense qu'il est nécessaire de les rendre public non seulement pour élargir la vision des autre lecteurs mais aussi pour les appeler a agir collectivement dans le sens d'un changement à gauche. La plupart du temps j'essaye d'avancer un point de vue militant. Lors du dernier mouvement social je publiais, par exemple, les communiqués des organisations syndicales, les informations alternatives, les éléments d'analyse politique que j'avais en ma possession mais aussi des compte rendus sur l'action des collectifs militants soutenant concrètement les grévistes ainsi que les lieux et dates de rendez-vous en lien avec l'actualité. Il y a deux ans un lycéen sans papiers que je connaissais a été expulsé, j'ai systématiquement relayé les actions du comité de soutien, notamment en ce qui concernait les appels à manifester, les pétitions en ligne ou les séances de "mail bombing" a destination du préfet.

J'ai, par ailleurs, remarqué que je n'étais pas le seul militant a fréquenter ce genre de lieux. En effet, je dois constater qu'à l'extrême droite aussi ces lieux de liberté sont utilisés comme espace de propagande et qu'y compris sur les forums des journaux "de gauche" la propagande raciste et xénophibe s'étalait et faisait parfois des émules inattendus. Pour ne vous citer que quelques exemples il n'est pas rare de retrouver, sur le forum de libé, des arguments et des informations piochées sur des sites tels que "françois de souche", "Riposte Laïque" ou d'autres blogs clairement néo-nazis qui brouillent les pistes en tenant des discours anti-capitaliste ou, pour faire référence a un débat actuel, a parler de laïcité . Pour ne rien vous cacher, j'ai même découvert que cette stratégie (souvent gagnante si l'on en croit les différentes "affaires" médiatiques que les mobilisations d'internautes d'extrême droite on pu susciter dans les milieux politiques institutionnels) a été théorisée par Jean-Yves Le Gallou, lui-même, sous le nom de "gramscisme technologique" (sic).

C'est d'ailleurs ce qui m'a incité a redoubler d'activité en tentant, non de raisonner des fachos ou des capitalistes béats, mais plutôt de limiter la casse et d'opposer aux lecteurs des forums que je fréquente d'autres analyses, évidemment contradictoires et celles ci, pour le coup, réellement orienté vers l'action. A ce titre la discussion que j'ai pu trouver ici sur le cas de Fabien Engelmann m'a bien aidé...

Voila pour la première partie de l'exposé...

J'ai dans l'idée que le FMR est fréquenté par des personnes de qualité, qui ressentent les mêmes besoins de changement que plusieurs millions de français qui n'ont pas le droit à la parole. J'apprécie les idées et les analyses qui peuvent y être développées et discutées et je pense que "l'intellectuel collectif" que nous constituons devrait s'élargir et se confronter a d'autres espaces de discussion et c'est pourquoi je vous propose, dans un premier temps, de lancer une discussion sur l'usage que les militants que nous sommes faisons d'Internet et ensuite, pourquoi pas, d'élaborer un plan d'action collectif afin d'investir un terrain encore trop délaissé par l'extrême gauche militante.

voilà, merci pour votre attention...donnez moi votre avis, débattons-en
cordialement
Ramiro
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Ven 1 Avr - 20:02

C'est OK..

Il y a une énorme sous-estimation des possibilités du net depuis longtemps à cause d'une gauche révolutionnaire souvent élitiste .

L'extrême droite, partie en retard sur tout le monde quadrille maintenant le net avec méthode alors qu'on en est toujours nous à essayer de convaincre des camarades à l'utilisation de cet outil.

Il devrait y avoir en permanence au moins une cinquantaine de militants qui écument avec méthode les forums (ce que fait le FN et ce que font les identitaires, et ce que sont en train de monter l'UMP), le NPA devrait avoir une télé sur le WEB, des sites de secteurs concrets servant à construire des groupes d'entreprise, etc...

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Ven 1 Avr - 21:16

100 % d'accord.
Tout le démontre et notamment les révolutions en cours dans la région arabe.
Toute organisation doit avoir une intervention Internet, ce qui ne peut se limiter à mettre son journal et des communiqués en ligne...
Autant il fut difficile, financièrement, pour la LCR, de faire vivre un Rouge quotidien papier pendant longtemps, autant il serait possible au NPA, de préférence avec d'autres, en France et dans le monse de faire un bon quotidien électronique.
(A ce propos, pour ceux qui ne savent pas, une des chevilles du Rouge quotidien papier, c'est le créateur du meilleur quotidien électronique, Médiapart...).

En attendant un journal électronique international de ceux qui ont choisi le socialisme contre la barbarie, depuis Fos sur Mer jusqu'à ChangaÏ en passant par Damas, organisation ou pas, Ramiro a raison.
C'est un espace très profitable à investir, même individuellement, dans forum et blogs...
Pour ne citer qu'un site que Ramiro ne mentionne pas, je sais par exemple que je m'enrichis et apporte à bp de gens qui m'en témoignent sur le blog économique (qui traite aussi autres sujets)francophone le plus fréquenté (http://www.pauljorion.com/blog/).
Beaucoup de forum sont informatifs et un bon canal d'expression, car très fréquenté, et fortement modérés.
Beaucoup mieux qu'ici où l'on trouve le meilleur et le pire. L'absence d'argument, au lieu d'être assumé ou un silence, est de la part de toujours les mêmes insultes ou insanités...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Sam 2 Avr - 0:06

Bon, il semble que je ne suis pas tout a fait à côté de la plaque...
Pour ce qui est des fachos, j'ai beaucoup observé que qu'ils faisaient. En plus de mon "tour du web" quotidien, je passe régulièrement sur leurs sites pour voir ce qu'ils racontent. C'est assez informatifs et avec un peu de "bon sens politique" on comprend beaucoup de choses.
Leurs théorisation du net et de ses usages sont très intéressantes. Je vous fais grâce des liens directs (je ne veux pas qu'ils comptent dans leurs statistiques de blogs et de forums nos "visites") mais il suffit de chercher "gramscisme technologique" sur un moteur de recherche pour comprendre un des aspects de leur militantisme sur le net.
Franchement, les fachos arrivent a faire beaucoup de choses en se mobilisant sur internet !
Dans une société où l'illusion démocratique se matérialise par le net leurs contributions sur les forums et leurs stratégies de harcèlement payent. Pour ne citer que quelques "affaires" je me rappelle de leurs lobbying sur des faits divers qui ont obligé des hommes et des femmes politiques connu a prendre position publiquement.
Vraiment, même si on est dans une autre configuration qu'eux (qui ont quand même l'oreille de la droite), je pense qu'il y a un coup a jouer.

a méditer, donc...

ps; sinon COPAS je lis régulièrement tes messages sur Bellaciao...et je les apprécie...
ps du ps : ne faites pas gaffe aux dernier messages que j'ai glissé sur libé.fr...parfois, on pète les plomb et on devient malpoli (enfin...)
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Gauvain le Sam 2 Avr - 12:35

Je suis d'acc avec Ramiro - et je pense que c'est aux différentes orgas, notamment aux partis, à prendre en charge et à organiser cet aspect du militantisme, ne serait-ce qu'en incitant les militants à parcourir les forums, en indiquant lesquels sont stratégiques, etc.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  fée clochette le Sam 2 Avr - 13:03

ramiro a écrit:Bon, il semble que je ne suis pas tout a fait à côté de la plaque...
Pour ce qui est des fachos, j'ai beaucoup observé que qu'ils faisaient. En plus de mon "tour du web" quotidien, je passe régulièrement sur leurs sites pour voir ce qu'ils racontent.

Moi je ne les connais pas tous ces sites et j'aimerais effectivement aller jeter un coup d'oeil de temps en temps. tu veux pas m'envoyer un MP pour me les donner
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

fachos-sphère et réacosphère

Message  ramiro le Dim 3 Avr - 12:49

je me propose de faire un topo sous un autre sujet...pourquoi-pas sous le "topic" droite /extrême droite.
parce que c'est gratiné (et ça va susciter des commentaires)
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  fée clochette le Dim 3 Avr - 14:00

ramiro a écrit:je me propose de faire un topo sous un autre sujet...pourquoi-pas sous le "topic" droite /extrême droite.
parce que c'est gratiné (et ça va susciter des commentaires)

Why not. Sauf que pour les sites, comme tu l'as dit, faut pas mettre les liens directement ici
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Invité le Dim 3 Avr - 15:33

Si besoin, pour "anonymiser" les liens, vous pouvez rajouter "http://anonym.to/?" devant l'adresse ; ça passera par le site du même nom pour rediriger vers le site ciblé. Par exemple pour aller sur google :

http://anonym.to/?http://www.google.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Dim 3 Avr - 16:35

Pour être bien sûr : tu veux dire empêcher d'identifier l'ordi ou IP qui se connecte au lien . C'est bien cela?
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Vérosa_2 le Dim 3 Avr - 17:58

Ca veut dire que le site cible (référencé par le lien mis sur ce forum) ne connaîtra pas le nom ni l'adresse du site qui lance la requête (cad : ce forum). Ca ne veut pas dire que l'adresse IP de ton ordinateur sera masquée.

http://anonym.to/en.html

Extrait:
Webmasters can use this tool to prevent their site from appearing in the server logs of referred pages as referrer. The operators of the referred pages cannot see where their visitors come from any more.
Using the referrer removal service is quite easy:
http://anonym.to/?http://www.gulli.com/ produces an anonymous link to gulli.com which prevents the original site from appearing as a referrer in the logfiles of the referred page.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

technique

Message  ramiro le Dim 3 Avr - 18:36


Bon, ne vous inquiétez pas je ne publierai pas de liens directs.
Je me contenterai de citer les noms des sites ou de suggérer les liens et ce sera a vous de chercher sur le net.

Pour revenir au sujet initial, juste en me promenant sur les forum de discussion je m'aperçois que la droite occupe pas mal le terrain et que nous, nous ramons. Des exemples sur ce qu'on peut trouver au hasard sur le forum de libé : le futur "programme du PS", l'augmentation des prix du gaz ou la publication d'un manifeste féministe...lorsqu'on regarde les réactions on ne peut lire que des trucs de droite...
Vraiment, il y a un coup a faire...

Le tout c'est d'être plus malin que la droite c'est à dire de travailler nos arguments et d'agir collectivement en orientant les lecteurs vers nos propositions...
a suivre, donc...
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Zappa le Dim 3 Avr - 19:13

Je vais essayer de doucher quelque peu l'enthousiasme général. Avoir des beaux sites, des infos, des vidéos, des forums, se décarcasser pour rendre le maximum de livres marxistes accessibles à tous, je suis d'accord. Mais faut subordonner l'activité sur le net à nos buts qui sont d'abord de convaincre les gens politiquement et de les faire militer. Est-ce qu'internet permet de faire ça, je le crois pas. Les petits fachos et autres sympathes FN peuvent bien infester le net : ils se rattrapent de n'oser mettre le nez dehors. La droite, la gauche essayent de mener des opérations d'envergure sur le net ? Ils essayent de récupérer quelques voix en plus par ci par là. Les raisons pour lesquelles d'autres forces politiques s'investiraient sur le net n,'ont rien en commun avec les notres. Internet peut éventuellement permettre une prise de contact avec des militants mais à l'heure d'aujourd'hui, quasiment personne ne peut être convaincu des idées communistes révolutionnaires et décider de venir militer dans tel ou tel groupe en surfant sur le web.

Zappa

Messages : 146
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Vérosa_2 le Dim 3 Avr - 19:44

Je suis assez d'accord avec Zappa. Avoir une présence importante sur le Net ne peut bien évidemment qu'être positif sur le plan de la diffusion des idées révolutionnaires, mais dans le mot diffusion il y a le terme "diffus". Et ce n'est probablement pas d'une efficacité redoutable. Internet ne fait que du "push", cad qu'il met à disposition de l'information, il faut ensuite avoir soi-même l'idée d'aller la chercher, et ce n'est pas forcément évident. Tout cela ne peut pas remplacer l'argumentation contradictoire de vive-voix, qui elle, peut être à même de convaincre. Rien ne fera jamais mieux pour gagner d'autres travailleurs à l'idée et à l'engagement révolutionnaire ou syndical que la causette autour de la "machine à café", ou le "pot au bistrot" après le boulot, ou encore - dans une moindre mesure - la distribution de tracts papier.

Je veux bien croire, par exemple, que les "facebook" ou "twitter" ont quelque peu facilité la communication entre les insurgés dans les révoltes de Tunisie et d'Egypte, mais l'importance qu'ont attribué les médias (justement) à ce type de pratique me parait très sur-estimée. On ne se révolte pas parce qu'on a lu un article sur le Net et que ça ferait boule de neige par miracle (je grossis le trait à dessein), on se révolte parce qu'on n'a pas de quoi vivre.

Par contre, les moteurs de recherche n'affichent en "une" que les articles les plus lus, soit ceux de l'idéologie dominante qui met d'énormes moyens en oeuvre autour du Net. Ce qu'avec la meilleure volonté du monde nous ne pouvons pas faire.

Bon, ce que je viens de dire n'a rien que de très banal.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Dim 3 Avr - 20:08

Salut à Zappa et Vérosa.

Il ne s'agit pas de s'émerveiller sur les nouveaux moyens de communication mais de les intégrer dans le prolongement de notre militantisme.
Ne nous voilons pas la face : nous sommes une minorité et il existe une majorité de personnes qui n'ont pas accès a nos arguments politiques ou syndicaux.
A l'heure actuelle, Internet constitue un mode d'information important et beaucoup de personnes viennent y chercher des réponses à la crise et de façon parfois maladroite. J'ai personnellement alimenté un blog militant pendant des années et lorsqu'on regardait les statistiques dans lesquels étaient intégré un système qui révélait la façon dont les gens avaient atterris sur le site on trouvait parfois des questions intégralement rédigées du style "pourquoi la crise ?", "qu'est ce que le fascisme" ou "comment aider un sans papier ?" .

De ce fait internet jouait le rôle d'un militant virtuel qui incitait les gens a s'intéresser d'une part au support militant qu'il lisait et a poursuivre leur lecture en lisant nos arguments puis, éventuellement, d'agir en se rendant aux manifestations, aux réunions et en prenant contact avec le syndicat.
avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Gauvain le Dim 3 Avr - 23:08

Tout ça me rappelle que si vous voulez contribuer à Wiki rouge, le wiki marxiste révolutionnaire, vous pouvez !
http://www.wikirouge.0fees.net/Accueil

fin de la parenthèse.
avatar
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Vérosa_2 le Lun 4 Avr - 10:08

A l'heure actuelle, Internet constitue un mode d'information important et beaucoup de personnes viennent y chercher des réponses à la crise et de façon parfois maladroite.
Sur quels critères quantitatifs et qualitatifs te bases-tu pour étayer ton affirmation ?

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Lun 4 Avr - 15:09

Bonjour Vérosa,
bonne question. Je vais tenter de te répondre en mobilisant des données statistiques.

Le CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) a publié en 2008 une étude intitulée "La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française " .

Aujourd’hui 69% de la population français est équipée d’ordinateur. Plus des deux tiers de la population (soit 67% des adultes et 92% des 12-17 ans) sont équipés d’au moins un ordinateur à leur domicile. Donnée intéressante, 88% des personnes possédant un ordinateur ont une connexion à Internet. Ce sont donc presque 27 millions de Français de 18 ans et plus qui sont connectés à Internet à leur domicile. On retiendra a ce sujet que les 12-17 ans sont davantage connectés à Internet que leurs aînés (près de 30 points de différence, 89% contre 58% pour les 18 ans et plus). Au total, ce sont donc 61% des plus de douze ans qui peuvent surfer sur Internet chez eux. Si 89% des 12-17 ans disposent d'un accès, c'est le cas pour seulement 14% des plus de 70 ans. Même clivage selon le niveau d'études (16 % des non diplômés; 44% des diplômés niveau BEPC, CAP, BEP, 56 % Bac ou équivalent, 73 % des diplômés du supérieur, selon une étude du ministère de la culture - http://www2.culture.gouv.fr/deps/fr/pratiquesinternet.pdf ).

A noter, les deux tiers des connectés (64%) font usage de leur ordinateur chaque jour. Et la population qui a été scolarisées (tous niveaux confondus) fait de plus en plus souvent un usage quotidien de cette connexion (41%), tandis que 11% l'utilisent une à deux fois par semaine. Il faut d’autre part signaler que 39% des salariés déclarent avoir accès à Internet sur leur lieu de travail même si l’on enregistre de grandes disparités entre les cadres supérieurs (74% d’entre eux ont accès à l’Internet) ou les membres des professions intermédiaires (66%) et les ouvriers (11%).

L’usage d’Internet dans un lieu public (cyber café, bibliothèque, bureau de poste ou autre …) reste, par contre, peu développée : 11% des personnes interrogées se sont connectées de la sorte au cours des douze derniers mois (contre 12% un an plus tôt). Et ce type de connexion reste toujours utilisé de façon occasionnelle : dans la majorité des cas, on s’y connecte à un rythme supra hebdomadaire (8% de l’ensemble de la population). Le CREDOC montre que deux groupes se distinguent dans cette pratique : les jeunes et les diplômés. Un étudiant sur quatre se connecte de cette façon. La plupart du temps les connexions en lieu public complètent l’usage de postes fixes mais on peut aussi penser que cela intervient dans des périodes de la vie où les jeunes travailleurs en formation sont contraints, par le manque de ressources économiques, à utiliser des postes publics.

L’usage d’Internet reste, dans les faits, subordonné aux conditions de vie économique des français et l’on remarque que des inégalités sociales persistent. L’accès à un ordinateur étant de plus en plus souvent synonyme d’accès à Internet, on retrouve ici, peu ou prou, les inégalités observées pour l’ordinateur, liées à l’âge, au diplôme et aux revenus :

- Alors que 89% des 12-17 ans peuvent surfer sur Internet à domicile, c’est le cas de 14% seulement des 70 ans et plus ;
- Plus de huit diplômés du supérieur sur dix (82%) accèdent à la Toile depuis leur domicile, contre un non diplômé sur quatre (27%) ;
- 91% des personnes vivant dans un ménage bénéficiant de plus de 3.100€ par mois disposent d’une connexion à Internet à domicile. La proportion tombe à 34% chez ceux touchant moins de 900€. On le voit à la lecture de ces statistiques ; « fossé numérique » est donc encore loin d’être résorbé.

Il nous reste maintenant a comprendre quels sont les différents usages qui sont fait d’Internet.

Nous avons vu quelles étaient les conditions sociales d’utilisation du net, voyons maintenant pourquoi les internautes ont recours à la toile. Selon une étude l’institut de sondage « Echo », Internet est de plus en plus utilisé par les personnes qui désirent s’informer et communiquer. La quasi-totalité des internautes interrogés utilise Internet pour « envoyer ou recevoir des emails » (96%), « obtenir des informations pratiques » (93%) et pour « se distraire » (88%). Viennent ensuite le « suivi de l’actualité » (80%), « l’achat de produits ou services » (76%), « l’utilisation d’une messagerie instantanée » (72%) et « la consultation d’un blog » (62%). Par rapport à 2006, les activités dont l’usage a particulièrement augmenté sont la consultation de blogs (+11 points) et l’achat de produits ou services (+6 points).

En ce qui concerne l'information en tant que telle le Web représente 38 % de la consommation média hebdomadaire des Français, selon une enquête de Fleishman-Hillard et Harris Interactive réalisée en ligne auprès de 2 000 personnes. 35 % du temps média est consacré à la télévision, suivie de la radio (17 %).
Selon une autre étude de consommation effectuée par le SOFRES, 59% des Français considèrent Internet comme une source d’information importante, notons que ce chiffre croît (+5 points par rapport à 2006), et que 9% d’entre elles la qualifient de « source d’information par excellence » .
Dans le domaine de l'information, les Français se montrent plus internautes que leurs voisins. En Allemagne et au Royaume-Uni, le Web est ainsi devancé par la télévision, et la radio y occupe une place plus importante. Par comparaison, en 2008, les Américains ont davantage ouvert de sites Web que de journaux pour s'informer (selon une étude du Pew Research Center ). La proportion atteint 40 % (35 % citent les journaux), contre 24 % en 2007 et 21 % l'année précédente. La télévision reste, tout de même, la première source d'information (70 %).

Mais, qui sont les internautes qui se tournent vers la toile pour s'informer ?

Les plus jeunes font une place plus importante à Internet dans leur quête d’information que les plus âgés : 72% des 15-34 ans estiment qu’Internet est une source d’information importante (dont 14% en font la source d’information par excellence), pour 57% des 35-59 ans et 50% des 60 ans et plus. Les plus nombreux à considérer Internet comme source d’information importante voire incontournable sont les habitants des grandes métropoles, d’Ile de France (64%), d’Alsace et de Rhône-Alpes (63% chacun), de la région PACA ainsi que ceux de la Corse (63%) et de Picardie (62%).

Vu comme une source importante d’information, Internet ne diminue pas pour autant le rôle informatif des journaux. Une large majorité de Français (69%, sans évolution depuis 2006) considère Internet comme « une source d’information complémentaire aux journaux car il permet de trouver des informations de nature différente». Il s’agit surtout des 35-49 ans (74%), devant les 15-34 ans (64%). Les Français issus des catégories socioprofessionnelles aisées sont 77% à concevoir Internet comme un complément d’information aux journaux, pour 67% des employés et ouvriers. Les plus nombreux en accord avec cette affirmation habitent en Bretagne (79%), dans le Limousin (78%) et en Auvergne (74%).

Les Français sont tout de même un quart (26%) à percevoir Internet comme « une source d’information qui remplace les journaux car il permet de trouver toutes les informations ». Les plus jeunes (15-34 ans) sont les plus nombreux à partager ce point de vue (35%), ainsi que les Professions et Catégories Socioprofessionnelles – (PCS - ) (30%, pour 22% des PCS+), les Alsaciens (32%) et les habitants de Franche-Comté (30%). En un sens ce sont dans les classes populaires que l’on a le plus tendance a « croire » ce qui est écrit sur les sites d’information trouvés sur la toile. Les Français ne sont qu’1% à déclarer qu’Internet n’est pas une réelle source d’information.

On le voit suite à la lecture de ces statistiques, la population d’utilisateurs d’Internet augmente de plus en plus mais nous devons nous rendre à l’évidence et comprendre que l’usage de ce type de médium reste fortement conditionné par les impératifs sociaux qui façonnent la société française. En règle général Internet est un média qui s’adresse à des personnes jeunes et socialement favorisées. Notons que la massification de l’enseignement ainsi que la démocratisation de l’informatique offre un développement sans précédent de l’usage de l’Internet et que le profil des internaute change progressivement en se popularisant.

avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Roseau le Lun 4 Avr - 17:39

Merci. Une base de réflexion indispensable. Surveiller la prochaine enquête, car 2008, c'est déjà vieux pour les TIC
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Lun 4 Avr - 22:34

Vérosa_2 a écrit:
A l'heure actuelle, Internet constitue un mode d'information important et beaucoup de personnes viennent y chercher des réponses à la crise et de façon parfois maladroite.
Sur quels critères quantitatifs et qualitatifs te bases-tu pour étayer ton affirmation ?

une enquête faite pour les capitalistes au début de l'an passé nous renseigne là dessus :

http://www.harrisinteractive.fr/news/2010/WhitepaperDII-FR-2.pdf

le résumé :

http://www.harrisinteractive.fr/news/2010/29062010.asp
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  ramiro le Mar 5 Avr - 9:52


une enquête faite pour les capitalistes

Sans compter qu'en ce qui concerne l'objet "internet" ce type d'enquête faite par informatique ("harry's interactive" est l'entreprise de sondage télématique qui a défrayé la chronique avec le sondage sur Marine Le Pen) les biais concernant les cibles et les catégories socio-professionnelles interrogées sont amoindris : et pour cause, on interroge des internautes par internet, il y a peu de chances de se tromper de cible !

ce qu'il faut retenir donc :
53% des français connectés à internet sont influencés par les informations trouvées sur la toile. 12 % de ceux interrogés accordent leur confiance aux informations qu'ils trouvent.

avatar
ramiro

Messages : 238
Date d'inscription : 01/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Vérosa_2 le Mar 5 Avr - 18:39

@Ramiro et Copas,

Merci pour les infos, mais ma question n'était pas là. Elle portait sur l'assertion suivante (mise en "gras").

A l'heure actuelle, Internet constitue un mode d'information important et beaucoup de personnes viennent y chercher des réponses à la crise et de façon parfois maladroite

Donc quelles sont les données qui viennent soutenir cette affirmation ?

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Mar 5 Avr - 19:06

ramiro a écrit:
une enquête faite pour les capitalistes

Sans compter qu'en ce qui concerne l'objet "internet" ce type d'enquête faite par informatique ("harry's interactive" est l'entreprise de sondage télématique qui a défrayé la chronique avec le sondage sur Marine Le Pen) les biais concernant les cibles et les catégories socio-professionnelles interrogées sont amoindris : et pour cause, on interroge des internautes par internet, il y a peu de chances de se tromper de cible !

ce qu'il faut retenir donc :
53% des français connectés à internet sont influencés par les informations trouvées sur la toile. 12 % de ceux interrogés accordent leur confiance aux informations qu'ils trouvent.

Non, pas exactement, je pense qu'ils appliquent des compensations, la tendance doit être encore plus forte que ce qu'ils disent à mon avis.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Mar 5 Avr - 19:20

Vérosa_2 a écrit:@Ramiro et Copas,

Merci pour les infos, mais ma question n'était pas là. Elle portait sur l'assertion suivante (mise en "gras").

A l'heure actuelle, Internet constitue un mode d'information important et beaucoup de personnes viennent y chercher des réponses à la crise et de façon parfois maladroite

Donc quelles sont les données qui viennent soutenir cette affirmation ?

Si tu lis ce qu'écrit Investig'action sur un segment étroit et campiste tu auras donc de 15 à 20 000 visiteurs par jour (Bellaciao serait au dessus de cela et encore une fois sur un segment qui est aussi sur un terrain qui pourrait être beaucoup plus large), à l'autre bout tu vas sur le site de Jorion qui doit être en ce moment à 80 000 visiteurs uniques par mois (83 000) sur le terrain pur de la crise, ça c'est sur des segments étroits.

C'est beaucoup (par rapport au nombre de personnes qui sont touchées par Tean par exemple) et ce n'est rien par rapport aux possibilités qui existent.

Par rapport au 1er sondage de 2008 dont il a été question, il faut noter que, par exemple, quand on parle de professions intermédiaires il faut regarder sur le site de l'INSEE pour comprendre de quoi on parle. Ainsi on trouvera dedans des secrétaires médicales.

De souvenir par ailleurs, il me semble que la fracture pour l'accès au net est essentiellement géographique (zones bien couvertes ou pas). Par ailleurs dans pas mal de cités HLM , il y a plus de branchés que d'abonnés.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Copas le Mar 5 Avr - 19:41

et je rajoute sur les bases de financement publicitaires, quelques chiffres qui sont vraiment impressionants :

1) visites de sites (regarder les fréquentations libé, le monde, le figaro, etc) http://www.ojd-internet.com/article/download/do/120

2) visites de sites à partir de mobiles (en pleine croissance) : http://www.ojd-internet.com/article/download/do/128

les chiffres sont impressionnants même si il faut les remettre en perspective (parler de visite ne signifie pas des visiteurs uniques mais donne une indication forte quand même, il faut diviser par 4 les chiffres).

les moyens numériques d'échange sont relativement désertés par la gauche révolutionnaire qui n'en perçoit pas les potentiels, pourtant, tant les révolutions d'Afrique du Nord (et pas seulement des bobos), que les mobilisations de masse récentes au Portugal et en Croatie , ont montré qu'il y avait une utilité certaine complémentaire aux autres moyens d'échange.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Populariser les idées d'extrême-gauche sur le web

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum