Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  alexi le Ven 3 Juin - 18:03

Si comme tu le dis, cette question est abordée dans certains bouquins proposés, tu peux me donner quelques titres ? D'avance merci.

Comme la question m'avait déjà été posée l'année dernière, je n'y avais relevé qu'un seul titre (mais il y en a peut être d'autre dont je ne connais pas l'histoire) :

Alaa El Aswany : L'immeuble Yacoubian

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  ybaG le Ven 3 Juin - 18:08

Byrrh a écrit:Die Frau und der Sozialismus (La femme et le socialisme), d'August Bebel, a été édité en 1879.

Mais dès 1911 fut organisé Der Frauentag (la Journée des femmes), que l'on doit notamment à la socialiste allemande Clara Zetkin. Tiens, c'est au pluriel ! Comment se fait-ce ?? Shocked
Peut-être que tout simplement, les femmes socialistes en avaient assez d'être désignées comme une espèce (le rhododendron, la poule d'eau, la femme) et pas comme une multitude composant plus de la moitié de l'humanité, et qu'à partir du moment où elles ont commencé à parler elles-mêmes de leur condition, elles ont choisi d'appliquer le pluriel ?

Bien sûr.
Cette discussion sur la femme / les femmes, c'est d'ailleurs d'actualité : la droite et la presse réac' (comme Elle par exemple, ou le figaro) parlent de "journée de la femme". Les organisations féministes protestent contre cet emploi. Certains courants dangereux cherchent à voler ce moment, à en faire une journée où "la femme" porte une jupe.

Juste un écriteau ? Absolument pas. Le silence de LO sur les violences machistes en ce moment-même relève du même problème.

Mais le sectarisme de LO, son hostilité au féminisme (ses écrits notamment), l'empêchent de voir clair là-dedans.

On peut s'en foutre, on peut se moquer de tout, on peut considérer que quand Wittgenstein écrit sur la philosophie du langage par exemple (et dénonce le même type de procédés que celui qui parle de "la femme"), tout ça c'est de la littérature bourgeoise. Après tout ce que montre la fête de LO, c'est que pour l'organisation il n'y a de sciences que celles dites dures. Les sciences sociales et humaines n'ont pas de place à l'exception de... Jean Jacques Marie. Alors tu parles, les théories féministes, les études de genre (où l'étude de l'homophobie a sa place), tout ça, on n'est pas prêt à l'entendre...

ybaG

Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Ven 3 Juin - 18:36

alexi a écrit:
Si comme tu le dis, cette question est abordée dans certains bouquins proposés, tu peux me donner quelques titres ? D'avance merci.

Comme la question m'avait déjà été posée l'année dernière, je n'y avais relevé qu'un seul titre (mais il y en a peut être d'autre dont je ne connais pas l'histoire) :

Alaa El Aswany : L'immeuble Yacoubian
Ouais, bon, un roman dont un personnage est un homosexuel, ce n'est pas un ouvrage sur la condition homosexuelle, et encore moins un ouvrage qui exprime forcément des choses justes sur les homosexuels.

Parce que dans ce cas, on pourrait citer deux autres romans que LO vend à sa fête, et qui font d'ailleurs partie de sa "liste de lecture" pour former les militants : Shanghaï Hôtel (alias Bombes sur Shanghaï) de Vicki Baum (1939) et Le dernier civil, d'Ernst Glaeser (1935)... où les personnages d'homosexuels sont des nazis (forcément !). Même chose, si ma mémoire est bonne, dans Le bal des maudits d'Irwin Shaw, lui aussi sur la "liste de lecture".

Tiens, ça me rappelle quelque chose...

Le parti nazi s’était considérablement développé depuis le jour de 1920 où Hitler en était devenu le 7e membre. Officiers subalternes et sous-officiers, démobilisés et incapables de retrouver une place dans la vie civile, étaient venus grossir ses rangs peu à peu, souvent après être passés par l’école de la conspiration militaire quand ce n’était pas par celle de l’assassinat politique. Ils y avaient retrouvé, pêle-mêle, étudiants et petits bourgeois nationalistes et authentiques membres du « milieu » à la recherche d’une caution politique.

Cette armée hétéroclite avait des cadres qui la représentaient dignement : Goering, ancien capitaine morphinomane ; Roehm, ancien capitaine aussi, mais homosexuel ; Streicher qu’on ne voyait jamais sans un fouet à la main ; Himmler, éleveur de pigeons, devenu tortionnaire ; Hess, qui sombra dans la folie.

Un tel parti ne pouvait mieux choisir en prenant comme héros le souteneur Horst Wessel.
(Lutte de classe N°58 du 29 janvier 1963)
http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-1960-1963/article/le-nuit-la-plus-longue


Dernière édition par Byrrh le Ven 3 Juin - 18:40, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  alexi le Ven 3 Juin - 18:45

Ouais, bon, un roman dont un personnage est un homosexuel, ce n'est pas un ouvrage sur la condition homosexuelle, et encore moins un ouvrage qui exprime forcément des choses justes sur les homosexuels.
Tu n'avais pas précisé de quel type de bouquins tu parlais, apparemment c'est plus "universitaire" et/ou "militant de cette cause.
L'un ne s'oppose pas à l'autre; de toute façon le "choix" proposé à la fête est tellement insignifiant, pour pas dire nul, qu'il fallait bien que je commence par le seul titre qui m'évoque le sujet.


Dernière édition par alexi le Ven 3 Juin - 19:21, édité 1 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Ven 3 Juin - 18:51

alexi a écrit:
Ouais, bon, un roman dont un personnage est un homosexuel, ce n'est pas un ouvrage sur la condition homosexuelle, et encore moins un ouvrage qui exprime forcément des choses justes sur les homosexuels.
Tu n'avais pas précisé quel type de bouquins tu parlais, apparemment c'est plus "universitaire" et/ou "militant de cette cause.
L'un ne s'oppose pas à l'autre; de toute façon le "choix" proposé à la fête est tellement insignifiant qu'il fallait bien commencé par un titre.
Un jour, je m'amuserai à aller disperser parmi les bouquins de la librairie LO quelques exemplaires de L'étoile rose, de Dominique Fernandez, qui en l'occurrence n'est ni un pamphlet, ni un ouvrage universitaire, mais un roman tout à fait facile d'accès. Ce sera un peu comme planquer des œufs en chocolat à Pâques...

Malheureusement, j'ai peur qu'ils se retrouvent bien vite "à la cave", comme dirait Menvussa.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  ybaG le Ven 3 Juin - 18:56

Un travail universitaire n'est pas forcément illisible, et quand bien même il serait dur d'accès, LO vend des dizaines d'ouvrages tout aussi compliqués à lire. Par exemple, "le mouvement ouvrier pendant la 1ere guerre mondiale" de Rosmer, ou les ouvrages les plus théoriques de Lénine, Luxembourg, Marx... qui ne rechignaient pas à lire et recommander des auteurs universitaires non-socialistes.

ybaG

Messages : 23
Date d'inscription : 23/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  verié2 le Ven 3 Juin - 19:16

Parmi les romans mettant en scène des homosexuels, on peut citer les polars de Joseph Hansen, avec son détective gay Brandsetter. Hansen, qui revendique sa propre homosexualité, n'a d'ailleurs pas attendu qu'elle devienne politiquement correct, pour créer ce personnage. Ce ne sont pas à proprement parler des romans "sur l'homosexualité", mais l'homosexualité et les milieux homosexuels américains y prennent une certaine place.
Les romans de Hansen sont publiés chez Rivage. Il me semble me souvenir en avoir vu un ou deux à la bibliothèque de la fête.
__
Sinon, pour revenir à Aurengo, ceux qui n'avaient jamais entendu parler de lui peuvent évidemment s'étonner qu'on accorde tant d'importance à "un scientifique". Mais Aurengo n'est pas un scientifique parmi d'autres, c'est une sommité de l'establishment et la vitrine scientifico-médical des industries nucléaires et de télécoms. C'est une personnalité de premier plan. Un peu comme si on invitait un ministre ou le PDG d'une grosse entreprise à la fête. Pour avoir suivi assez attentivement la polémique sur les dangers des mobiles et antennes relais, je suis sans doute un peu plus sensibilisé à ce personnage que ceux qui découvrent son existence...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  GGrun le Ven 3 Juin - 19:19

Roseau a écrit:
GGrun a écrit:

Déception personnelle : à chaque fois que j'ai cru approcher une "frange" de LO s'ouvrant au débat, j'ai déchanté. Ca doit être moi qu'est sectaire !

Tu as pas eu de chance ou pas assez pédagogique.
Car reconnais que régulièrement des militants de LO se barrent,
étouffés entre autres par une ambiance que tu décris comme "psycho rigide".
La thèse du féminisme et l'écologie comme "noyant" la lutte des classes, la Russie Etat ouvrier, et autre dogmes,
la négation des questions climatiques, sur tout cela des militants ont résisté ou résistent au dogme qui fait la "solidité" de la Direction....

OK, je parlais pas des ex, je les compte plus. Comme moulin y'a pas qu'LO d'ailleurs. Je préfère pas être en France actuellement pour voir à la vitesse qu'ils tournent. Je parlais de l'organisation, les fractions, tendances de LO.
Mais je reconnais que , point de vue chance et pédagogie, ça pas ça pour l'anticapitaliste. Et y a pas que moi qui pêche.
Et pourtant y a de quoi faire.

Nartrouv

GGrun

Messages : 311
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  alexi le Ven 3 Juin - 19:24

Ggrunn :
OK, je parlais pas des ex, je les compte plus. Comme moulin y'a pas qu'LO d'ailleurs. Je préfère pas être en France actuellement pour voir à la vitesse qu'ils tournent. Je parlais de l'organisation, les fractions, tendances de LO.

Si tu pouvais éviter les messages codés silent

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  gérard menvussa le Ven 3 Juin - 20:40

Byrrh a écrit:
gérard menvussa a écrit:Tu as essayé les catacombes ? Ce n'est pas "ouvert au public", certes, mais tu n'est pas "le" public...
Je trouve ton humour limite déplacé. Bientôt, tu vas me dire de chercher dans un placard...

Vraiment, pour toi, tout est bon pour taper sur LO. Et puis cette référence aux "catacombes", je suppose que c'est une allusion dégueulasse aux accusations de "secte" relayées par la presse bourgeoise...
Toujours les mêmes insultes, c'est bien la preuve que le sujet gêne. Cela suffit à te juger !

Quand tu dit "tout est bon pour taper sur LO" je pense que tu charrie. Sur la fête, par exemple, même si je partage en effet quelques critiques qui n'ont rien d'anodines (sur la présence d'un partisan du lobby nucléaire, sur l'absence de certaines thématiques) je pense être trés positif (je recommande chaleureusement d'y aller ! entre nous j'aimerais que mes camarades de LO soient aussi peu sectaires que moi concernant l'université d'été du npa...) Je n'y peut rien si mon premier réflexe la dessus c'est l'ironie. Quand aux catacombes, tu surinterpréte ce que je dis : j'avais déja utilisé la cave, et je cherchait une image pour dire qu'on s'enfonçait de plus en plus ! Et quoi de plus profond qu'une cave ? J'avais pensé aux oubliettes ou aux cacacombes,, mais les oubliettes faisaient Loubianka...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Ven 3 Juin - 20:57

Bon, pour ceux qui n'auront pas encore été dégoûtés par les dégoiseurs ci-dessus , ceux qui comprendront que ce n'est pas une fête slamophobe (même s'il n'y a pas de slam au programme), rappelons que ce serait dommage de rater le plus grand rassemblement populaire organisé par des communistes révolutionnaires, en France et en Europe...
Disons que ce seront trois jours de rencontres, de découvertes, de fraternité communiste, de rires et de bonnes petites bouffes entre amis .

Le programme complet est sur le site de LUTTE OUVRIERE....et pour ceux qui ont des problèmes techniques pour venir, il est encore temps de se renseigner sur les cars, les covoiturages, les trains.....





Et un dernier argument choc pour les hésitants : Roseau ne sera pas là...!
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Ven 3 Juin - 21:18

Vals a écrit: Et un dernier argument choc pour les hésitants : Roseau ne sera pas là...!

Ca, je ne donne aucune garantie...J'ai fait bp de fêtes de LO, avec des camarades de LO. Sont pas tous restés...
De toute façon, le marxisme critique sera toujours là, pas de chance...
A ce propos, pas de réponse à la question de Gégé, combien de militants de LO à l'U d'été NPA ou autrefois LCR ?
Je ne veux dire cherchant seulement un espace de débat révolutionnaire, mais s'affichant comme teln déclaré, publiquement.
Pas encore un seul...
Faut pas que la Direction sache qu'ils ne contentent pas des résolutions à 100%....
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Ven 3 Juin - 21:21

Ca, je ne donne aucune garantie...J'ai fait bp de fêtes de LO, avec des camarades de LO. Sont pas tous restés...

Pourtant, en général il fait beau et le lundi est aussi sympa que les jours précédents ....
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Ven 3 Juin - 21:33

Et ça débattra partout :



La Fête de Lutte Ouvrière


Les débats - Samedi 11 juin


Au chapiteau Karl Marx

Le collectif unitaire de l'hôpital Tenon à Paris : la réouverture du centre IVG.

Charlotte NITHART, pour son livre « Le cargo de la honte - L'effroyable odyssée du Probo Koala »

PEF, auteur d'ouvrages pour les enfants « le Prince de Motordu » et « Travailler moins pour lire plus »

Marie TREPS, linguiste : Promenade dans une Europe sérieusement toquée de mots français

Au chapiteau Friedrich Engels

Patrick BENQUET, réalisateur du documentaire « Françafrique : 50 années sous le sceau du secret »

Yannick KERGOAT, monteur du film « Hors la loi »

Michel OLMI, président des « Amis de Radio Lorraine Cœur d'Acier » et Marcel TRILLAT

Simone TASSIMOT : lecture de lettres de Rosa Luxembourg « Rosa la rouge et les mésanges charbonnières »

À la cité politique

Collectif unitaire national de soutien à Mumia Abu Jamal

Mémo : Débat sur les migrants

A la cité du roman

Suzy ROJTMAN du collectif national pour le droit des femmes

Les débats - Dimanche 12 juin


Au chapiteau Karl Marx

Fatou DIOME, romancière franco-sénégalaise : « le Ventre de l'Atlantique »

Laure GODINEAU, historienne : « La Commune de Paris par ceux qui l'ont vécue »

Jean-Jacques MARIE, le combat des oppositionnels en URSS entre 1934 et 1938.

Nicolas OFFENSTADT, historien : « 14-18 aujourd'hui La grande guerre dans la France contemporaine »

Marc PESCHANSKI, neurobiologiste : Quand le gouvernement et l'Eglise s'en prennent à la science

Laurent SEDEL, chirurgien, auteur de « Il faut sauver les malades »

Au chapiteau Friedrich Engels

Christophe CORDIER, réalisateur : que sont devenus les protagonistes de la grève du Joint Français en 1972

Daniel CLING, réalisateur de « Abdelkim et la guerre du rif »

Stéphane HOREL, journaliste et documentariste : « Les médicamenteurs - Labos, médecins, pouvoirs publics : enquête sur des liaisons dangereuses »


Les débats - Lundi 13 juin
Au chapiteau Karl Marx

Manuel DOMERGUE, journaliste « Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique 1948 - 1971 ».

Marie- Laure DUFRESNE-CASTETS, avocate, et Pascal MOUSSY, juriste du travail : la défense juridique des travailleurs combatifs attaqués par les patrons

MONIQUE PINÇON CHARLOT et MICHEL PINÇON, sociologues, auteurs de « Le président des riches ».

Wassyla TAMZALI, écrivaine et militante féministe algérienne, auteur de « Une femme en colère : lettre d'Alger aux Européens désabusés ».

Au chapiteau Friedrich Engels

Jean-Noël DELAMARRE, réalisateur : les conseils ouvrier à Strasbourg en 1918.

Sébastien JOUSSE, réalisateur du documentaire « Cheminots »









avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Ven 3 Juin - 23:28

gérard menvussa a écrit:Quand tu dit "tout est bon pour taper sur LO" je pense que tu charrie. (..)
Tu crois ? afro

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Ven 3 Juin - 23:42

Commandez vos cartes !

Les cartes d'entrée, valables pour les trois jours de la Fête, sont disponibles au tarif réduit de 12 euros. Sur place, pendant la Fête, elles coûteront 15 euros. Par ailleurs, les bons d'achat d'une valeur de cinq euros, mais vendus quatre euros à l'avance, sont également disponibles.

Vous pouvez vous procurer cartes et bons d'achat

- soit auprès de nos camarades

- soit en écrivant à

Lutte Ouvrière - BP 233 75865 Paris Cedex 18

Indiquer, dans votre courrier, le nombre de cartes et de bons d'achat demandés, et joindre un chèque du montant voulu à l'ordre de Lutte Ouvrière. Ne pas oublier d'indiquer l'adresse d'expédition. Envoi franco.



avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  gérard menvussa le Ven 3 Juin - 23:46

par Byrrh le Ven 3 Juin - 23:28

gérard menvussa a écrit:Quand tu dit "tout est bon pour taper sur LO" je pense que tu charrie. (..)


Tu crois ? afro
D'un autre coté, je ne suis pas spécialement amical avec eux. Le sont ils avec moi ? Mais je ne suis pas plus (et pas moins) critique avec eux qu'avec les anars, le poi, les différents groupes "trotskystes", le pcf, le pg etc Par contre, eux (qui ne se gênent pas pour critiquer agressivement toutes les autres organisations) ne supportent pas qu'on les critique de la même façon...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Sam 4 Juin - 0:13

gérard menvussa a écrit:
par Byrrh le Ven 3 Juin - 23:28

gérard menvussa a écrit:Quand tu dit "tout est bon pour taper sur LO" je pense que tu charrie. (..)


Tu crois ? afro
D'un autre coté, je ne suis pas spécialement amical avec eux. Le sont ils avec moi ? Mais je ne suis pas plus (et pas moins) critique avec eux qu'avec les anars, le poi, les différents groupes "trotskystes", le pcf, le pg etc Par contre, eux (qui ne se gênent pas pour critiquer agressivement toutes les autres organisations) ne supportent pas qu'on les critique de la même façon...
Il manque à ta liste le NPA ? Pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Sam 4 Juin - 0:19

gérard menvussa a écrit: D'un autre coté, je ne suis pas spécialement amical avec eux. Le sont ils avec moi ? Mais je ne suis pas plus (et pas moins) critique avec eux qu'avec les anars, le poi, les différents groupes "trotskystes", le pcf, le pg etc Par contre, eux (qui ne se gênent pas pour critiquer agressivement toutes les autres organisations) ne supportent pas qu'on les critique de la même façon...

C'est exactement cela.
Dès que la critique porte, le dogmatique, comme n'importe quel Prince de l'Eglise, attaque le pêcheur outil de Satan..
Le dogmatique agit ainsi pour pourrir le fil, donc détourner le sujet.

Mais le pire je crois, c'est que souvent, ce n'est même pas prémédité.
Ils prennent un fait ou une analyse qui contredit le dogme comme une aggression, comme une attaque personnelle.
D'où ils répondent par attaque personnelle, au mépris de toute règle de débat et de respect des personnes.
En l'occurence sourtout d'eux mêmes.

Certains sont incapables de distinguer l'individu membre d'une organisation et l'organisation, et même l'organisation et ses dogmes.
La symbiose, pour ne pas dire la totalité, est parfaite.
Ils n'existent plus en dehors de cette organisation.
C'est le fanatisme du régime de caserne.
Beaucoup en sortent, certains y végètent toute leur vie.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Sam 4 Juin - 9:20

En attendant, celui qui pourrit le fil avec ses radotages stupides, c'est toi.

Car je te le rappelle, ici c'est de la Fête de Lutte Ouvriere dont il s'agit...

La Fête de Lutte Ouvrière
Samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 juin à Presles (Val-d'Oise)

La Fête de Lutte Ouvrière est bien sûr un important rassemblement politique pour tous ceux qui sont proches de nos idées et des idées révolutionnaires en général.

La Fête, c'est aussi une fraternité et une camaraderie qui font que les dizaines de milliers de femmes et d'hommes, de tout âge et de toute origine, sont heureux de s'y retrouver. Souvent sans se connaître, ils peuvent se parler, échanger des idées ou raconter leurs expériences.

En même temps qu'un bon moment à passer ensemble, la Fête est aussi une occasion de mieux s'informer sur la situation des travailleurs ici et dans le reste du monde, de réfléchir à quoi faire pour changer cette société. Tous ceux qui veulent mieux connaître Lutte Ouvrière, ses activités, ses propositions, ses analyses, ses interventions, son programme auront l'occasion d'en discuter. Et tous les participants pourront s'amuser, se restaurer, assister à des spectacles variés et s'instruire.

On trouvera dans ces pages un aperçu de ce que l'on pourra voir et faire à la fête. Et plus encore le jour venu, car le programme, d'ici là, sera encore complété pour les débats, la participation des artistes ou les multiples animations. Alors, si ce n'est pas encore fait, réservez votre week-end des 11, 12 et 13 juin !



avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  ulm le Sam 4 Juin - 12:51

laissent les vals, ils faut les comprendre! Le Npa se vide tous les jours un peu plus et la seule chose dont sont capable leurs "vieux" militants c' est taper sur LO. Laissons les payer leurs politiques (au pluriel.............................. Razz )

Ces gens jouent la politique de la terre brulée . Dans leurs tetes, si le NPA se casse la gueule, il faut detruire ce qu' il y a de plus proche à coté d' eux! Pitoyable à l' image de roseau, menvussa et malheuresement du NPA.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Sam 4 Juin - 13:25

ulm a écrit:laissent les vals, ils faut les comprendre! Le Npa se vide tous les jours un peu plus et la seule chose dont sont capable leurs "vieux" militants c' est taper sur LO. Laissons les payer leurs politiques (au pluriel.............................. Razz )

Ces gens jouent la politique de la terre brulée . Dans leurs tetes, si le NPA se casse la gueule, il faut detruire ce qu' il y a de plus proche à coté d' eux! Pitoyable à l' image de roseau, menvussa et malheuresement du NPA.

Oui, mais je ne pense pas que la hargne maladive et compulsive d'un Roseau et de quelques acolytes soit représentative des militants du NPA.
Je pense, j'espère qu'ils viendront nombreux à notre fête et que les discussions auront lieu aussi dans les allées ou autour d'un pot comme ça c'est fait longtemps avec la LCR....
Si le NPA devait se résumer à Roseau et quelques autres de son envergure, ça ne vaudrait évidemment pas le coup de discuter et même de polémiquer..
Mais on n'en est pas là.
Il y a des centaines de militants sincères qui ont choisi la voie NPA (que je n'approuve évidemment pas) et qui se posent des problèmes politiques et stratégiques dans la période...

Certains seront présents au débat LO/NPA du dimanche après-midi et si les échanges ne peuvent qu'être vifs, ils doivent rester des débats entre camarades qui veulent changer cette société pourrie et qui ont fait des choix différents .

Mais tu as raison, ce qui se passe ici et se dit n'a rien à voir avec ce qu'est et doit être un débat contradictoire entre militants d'extrême-gauche . Il suffit de deux ou trois haines recuites et irrationnelles dont celle de Roseau est l'archetype (vis à vis de LO, du POI et d'à peu près tout le monde..) pour envenimer tout échange, et c'est dommage.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Sam 4 Juin - 14:05

haines recuites et irrationnelles
Décidément Vérié a touché dans le mille (complicité de LO avec lobby EDF/Bouygues) car au lieu de parler de la Fête,
Vals continue en attaques personnelles, quand strictement personne ne l'a attaqué.
La seule haine qui s'exprime ici sont les attaques personnelles et insultes de toujours les mêmes.

Lorsque Vérié relève sur ce fil la présence d'un agent du capital nucléaire à la fête,
ou lorsque nous tentons ailleurs de débattre de l'absence de démocratie interne, des compromissions avec le PS,
de l'islamophobie déclarée de Vals, de la mobilisation retraite de l'automne, de la Russie et autres sujets, raison même du FMR,
aucun problème, sauf avec les dogmatiques, pour qui c'est des "haines recuites et irrationnelles". Very Happy

Nous débattons tous des orientations de toutes les orgas.
Q'on ne vienne pas dire à Vérié, Gégé, moi et les autres MR qu'on tait les critiques vis à vis du NPA, par exemple.

Mais discuter librement, publiquement des orientations de LO, c'est de la "haine".
Alors ils violent la charte, jusqu'à se faire virer comme Jacquouille..

Le crime, c'est que les sujets étouffés en interne (votes à 100 %) sont abordés librement ici.
La liberté d'expression, dans un régime de caserne, n'est conçue que comme de la haine. Very Happy
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Sam 4 Juin - 14:40

Vals a écrit:
ulm a écrit:laissent les vals, ils faut les comprendre! Le Npa se vide tous les jours un peu plus et la seule chose dont sont capable leurs "vieux" militants c' est taper sur LO. Laissons les payer leurs politiques (au pluriel.............................. Razz )

Ces gens jouent la politique de la terre brulée . Dans leurs tetes, si le NPA se casse la gueule, il faut detruire ce qu' il y a de plus proche à coté d' eux! Pitoyable à l' image de roseau, menvussa et malheuresement du NPA.

Oui, mais je ne pense pas que la hargne maladive et compulsive d'un Roseau et de quelques acolytes soit représentative des militants du NPA.
Je pense, j'espère qu'ils viendront nombreux à notre fête et que les discussions auront lieu aussi dans les allées ou autour d'un pot comme ça c'est fait longtemps avec la LCR....
Si le NPA devait se résumer à Roseau et quelques autres de son envergure, ça ne vaudrait évidemment pas le coup de discuter et même de polémiquer..
Mais on n'en est pas là.
Il y a des centaines de militants sincères qui ont choisi la voie NPA (que je n'approuve évidemment pas) et qui se posent des problèmes politiques et stratégiques dans la période...

Certains seront présents au débat LO/NPA du dimanche après-midi et si les échanges ne peuvent qu'être vifs, ils doivent rester des débats entre camarades qui veulent changer cette société pourrie et qui ont fait des choix différents .

Mais tu as raison, ce qui se passe ici et se dit n'a rien à voir avec ce qu'est et doit être un débat contradictoire entre militants d'extrême-gauche . Il suffit de deux ou trois haines recuites et irrationnelles dont celle de Roseau est l'archetype (vis à vis de LO, du POI et d'à peu près tout le monde..) pour envenimer tout échange, et c'est dommage
.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum