anipassion.com

Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Mar 3 Mai - 12:59

http://fete.lutte-ouvriere.org

Edité avec de nouvelles informations, 04/05/11.

Samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 juin à Presles (Val-d'Oise) : Débats, musique, spectacles, films... et fraternité

Encore une fois, notre Fête, qui se déroulera pendant les trois jours de la Pentecôte, les 11, 12 et 13 juin, sera pour tous nos amis et camarades un lieu de rencontres, de discussions et de débats. Sur les mois passés, sur la situation sociale, sur la révolte des peuples arabes, sur la catastrophe de Fukushima, mais aussi sur le futur, sur les moyens de se préparer pour les luttes qui seront nécessaires au monde du travail.

Notre Fête est évidemment une fête politique, qui affirme ses idéaux communistes et internationalistes. Alors, pour ceux qui le souhaitent, c'est l'occasion d'échanger des idées, de rencontrer des militants de Lutte Ouvrière, mais également d'autres courants de France et d'autres pays.

Mais notre Fête sera aussi l'occasion de se retrouver dans un grand rassemblement populaire, de se distraire, de s'instruire, de déguster de nombreux plats, d'assister à des spectacles variés.

À très bientôt pour se retrouver nombreux, sous le signe de la fraternité !
La Fête, en pratique

La Fête ouvrira le samedi 11 juin, à partir de 11 h jusqu'au soir à 23 h, puis non-stop du dimanche matin 9 h jusqu'au lundi soir 20 h

Pour venir à la Fête, le plus commode sera de prendre les cars gratuits qui partiront du métro Saint-Denis-Université, terminus de la ligne 13. Ils vous déposeront à l'entrée de la Fête. Ces cars fonctionnent aux mêmes horaires que la Fête. La ville de Presles est petite et le stationnement des voitures y est très difficile.

La Fête est également accessible par le train depuis la gare du Nord. La gare de Presles est à 900 mètres de la Fête.

Sur le site fete.lutte-ouvrière.org, vous pourrez découvrir des clips vidéos de la Fête 2010, sur des thèmes tels que la fraternité, les sciences, les arbres ou la politique...

Une excellente façon de faire découvrir la Fête de Lutte Ouvrière à ceux qui ne la connaissent pas encore
Commandez vite vos cartes !

Dès maintenant les cartes d'entrée, valables les trois jours de la Fête, sont disponibles. Jusqu'au 8 mai, ces cartes sont vendues au tarif réduit de 10 euros pour les trois jours. Ensuite, elles seront au prix de 12 euros, et sur place, pendant la Fête, elles coûteront 15 euros. Des bons d'achat d'une valeur de cinq euros, mais vendus quatre euros sont également disponibles.

Vous pouvez vous les procurer :

soit auprès de nos camarades
soit en écrivant à Lutte Ouvrière - BP 233 - 75865 Paris Cedex 18

Indiquer, dans votre courrier, le nombre de cartes et de bons d'achat demandés, et joindre un chèque du montant voulu à l'ordre de Lutte Ouvrière. Ne pas oublier d'indiquer l'adresse d'expédition. Envoi franco.
Le chapiteau scientifique : un vaste espace dédié aux sciences

Des conférences. Pendant les trois jours de la Fête, des scientifiques, des chercheurs, viennent exposer leurs travaux et répondre aux questions du public.

Des démonstrations. Dans six mini-amphithéâtres, des conférenciers se relaient, expériences à l'appui, pour aborder et expliciter de multiples sujets. On peut déjà annoncer : la radioactivité ; le fonctionnement des centrales nucléaires ; les séismes ; les constructions parasismiques ; les tsunamis ; le développement des nouveaux médicaments ; la mesure du temps, des cadrans solaires aux horloges atomiques ; les coïncidences et le paranormal ; les migrations humaines racontées par les gènes... Et bien d'autres encore.

Une librairie scientifique.

Une cafétéria pour se reposer entre deux...

Les conférences annoncées pour le moment :

- Jean-Pol TASSIN, neurobiologiste, professeur à l'Université Paris 5 : « Pensées, sentiments, émotions : tout n'est-il que neurones et chimie dans le cerveau ?»
- Cédric VILLANI, chercheur en mathématiques, directeur de l'Institut Poincaré (médaille Fields 2010) : « Les maths : pourquoi, comment ? »
- Jacques DELABROUILLE, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS, laboratoire Astro Particule et Cosmologie : « Big bang : en quoi la mission spatiale Planck permet-elle de mieux connaître l'histoire de l'univers ? »
- Patrick DE WEVER, géologue et paléobiologiste, chercheur au CNRS, professeur au Muséum national d'histoire naturelle : « La biodiversité au cours de l'histoire de la Terre : hier et aujourd'hui ».
- Agnès GUILLOT, maître de conférences en psychophysiologie à l'Université Paris-X Nanterre, auteur d'un livre portant ce titre : « La bionique : quand la science imite la nature ».
- Marc PESCHANSKI, chercheur Inserm, directeur de l'Institut des cellules-souches d'Évry : « Comment s'attaquer aux maladies génétiques avec les cellules-souches ? »
L'arboretum

Au sein du parc, se trouve un bel Arboretum, avec plus de cent espèces différentes d'arbres. Un sentier botanique a été aménagé, permettant plusieurs promenades commentées, chacune d'environ 50 minutes. Vous pourrez choisir de découvrir

- L'arbre, quel être étonnant ! Ils vivent de soleil et d'eau fraîche, ils connaissent le sexe et ont une histoire cent fois plus longue que les hommes.
- L'arbre, quelle histoire ! Des premières forêts avant les dinosaures à celles d'aujourd'hui, les espèces appréciées sous les Romains, au Moyen Âge ou pendant la Révolution française.
- Les différentes façons de reconnaître un arbre, en utilisant ses cinq sens !
- Et enfin, cette année, vous pourrez découvrir le parcours botanique en écoutant des poèmes ou des histoires sur les arbres qui ont inspiré des artistes de tous les temps et contrées.
Cinéma et expositions

Deux cinémas projetteront en permanence des films récents ou que l'on voit difficilement ailleurs. Parmi eux :

Même la pluie, d'Iciar Bollain
Illégal, d'Olivier Masset-Depasse
Cleveland contre Wall Street, de Jean-Stéphane Bron
Les Mains en l'air, de Romain Goupil
Hors-la-loi, de Rachid Bouchareb
Le Nom des gens, de Michel Leclerc
Draquila, l'Italie qui tremble, de Sabrina Guzzanti
Dans ses yeux, de Juan José Campanella
We want sex equality, de Nigel Cole

Parmi les nombreuses expositions, nous pouvons en signaler une : un ensemble de photos de Gérald Bloncourt, consacrées au monde du travail.
Le Carrousel de la connaissance

Le Carrousel de la connaissance, qui chaque année familiarise plusieurs milliers de spectateurs avec un épisode de l'histoire de l'humanité, sera consacré cette année à « L'épopée de la domestication de l'énergie ». De la maîtrise du feu à l'énergie nucléaire, en passant par les moulins et la machine à vapeur, c'est l'épopée des découvertes qui ont permis à l'humanité de s'affranchir des contraintes imposées par l'environnement, et qui pourront permettre de s'émanciper du travail pénible.

Au programme du Grand Podium

Nous pouvons d'ores et déjà annoncer la présence de :

VOLO

nouvelle chanson française

Les deux frères Volo - issus du groupe des Wriggles - en alternant chansons intimistes et coups de gueule, humour et tendresse, se font en musique les peintres du quotidien. Dans la lignée de Brassens, le groupe pointe les maux de notre époque.

KARPATT

chanson festive

De la chanson française à textes, empreinte de jazz manouche à l'énergie contagieuse. L'école de la rue, la gouaille parigote, les bistrots de la rue de Bagnolet, les marchés du Midi, autant de scènes où ils ont semé leurs chansons et fait leurs armes.

DOBET GNAHORE

musique africaine métissée

Chanteuse et musicienne ivoirienne qui rend hommage à toutes celles qui, en Afrique, lancent une mélodie pour accompagner les tâches quotidiennes ou pour chanter leurs amours, leurs souffrances, leurs enfants, l'exil.

MILTEAU SOUL CONVERSATION

blues soul music

Un sextet qui fait la part belle à la folk-soul avec deux chanteurs afro-américains, Michael ROBINSON et Ron SMYTH, qui accompagnent l'harmoniciste de renom Jean-Jacques MILTEAU.

LA CANAILLE hip-hop rock

La Canaille (dont le nom évoque un chant d'ouvriers de la Commune de Paris) développe des textes contestataires et rebelles sur une musique hybride entre rock, rap et hip-hop.

LA COMPAGNIE JOLIE MÔME

« Paroles de mutins »

C'est une troupe bien connue (et appréciée) des habitués de la Fête. Qui joue beaucoup ses propres pièces ou un répertoire hérité de Brecht, Prévert... Qui chante souvent, sur les scènes comme dans la rue. Qui lutte aussi, pour ses droits ou en soutien aux autres travailleurs. Qui fait vivre un théâtre, La Belle Étoile, à Saint-Denis. Cette année, la Compagnie présentera un nouveau récital de chansons de lutte.

MÉMO

chanson engageante

Mémo dénonce l'hypocrisie, l'irrespect et l'injustice sociale, ses interprétations entre humour et colère sont pleines de conviction communicative.

CHLOE LACAN

Cette jeune chanteuse, accordéoniste et comédienne, après avoir fait partie de La Crevette d'Acier puis des Femmes à Bretelles avec des membres des Blérots de Ravel, Joyeux Urbains, Uzetaglote... se produit ici en solo. Elle s'y raconte tout en fantaisie à travers ses textes et ceux des autres.

LA FANFARE EN PÉTARD

Hip-hop, ragga, jazz, dub, électro, c'est une fanfare atypique, joyeuse et enragée, qui viendra animer deux scènes de notre Fête.

Plus d'infos concernant les scènes, débats, etc. vendredi, sans doute.
Pour rappel, le programme 2010 : http://fete.lutte-ouvriere.org/archives2010.htm


Dernière édition par Stan Katczinski le Mer 4 Mai - 22:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Gaston Lefranc le Mar 3 Mai - 17:17

Pas de trace de la Cité politique sur le site de la fête .... est ce un oubli ?

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  jacquouille le Mar 3 Mai - 18:27

Gaston Lefranc a écrit:Pas de trace de la Cité politique sur le site de la fête .... est ce un oubli ?


Aux dernieres nouvelles,la cité politique permuterait avec le petit théatre,mais c'est bien sur a confirmer.C'est bien entendu en fonction de la demande,le nombre des"locataires"réduit chaque année,en 2009 par exemple,il y avait 4 stands pour le NPA et ses"sucursales",les Libertaires ont épuisés leurs forces et ne peuvent plus tenir 3 jours.....etc.....Ce qui est sur,c'est qu'il y aura sinon une cité,pour le moins un espace.Il n'y a pas eu d'exclusion de précédents participants,j'ignore si il y a de nouvelles demandes.J'ai juste un doute quand a la participation du NPA.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Mer 4 Mai - 12:16

Gaston Lefranc a écrit:Pas de trace de la Cité politique sur le site de la fête .... est ce un oubli ?

J'en sais rien.
Je pense qu'il y aura plus d'informations dans le prochain numéro de Lutte Ouvrière.
http://www.lutte-ouvriere-journal.org/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Mer 1 Juin - 21:45

Lutte Ouvrière n°2235 du 3 juin 2011
Sommaire du n°2235
Version imprimable
Envoyer un commentaire
Article précédent
Article suivant
La Fête de Lutte Ouvrière
Samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 juin à Presles (Val-d'Oise)

La Fête de Lutte Ouvrière est bien sûr un important rassemblement politique pour tous ceux qui sont proches de nos idées et des idées révolutionnaires en général.

La Fête, c'est aussi une fraternité et une camaraderie qui font que les dizaines de milliers de femmes et d'hommes, de tout âge et de toute origine, sont heureux de s'y retrouver. Souvent sans se connaître, ils peuvent se parler, échanger des idées ou raconter leurs expériences.

En même temps qu'un bon moment à passer ensemble, la Fête est aussi une occasion de mieux s'informer sur la situation des travailleurs ici et dans le reste du monde, de réfléchir à quoi faire pour changer cette société. Tous ceux qui veulent mieux connaître Lutte Ouvrière, ses activités, ses propositions, ses analyses, ses interventions, son programme auront l'occasion d'en discuter. Et tous les participants pourront s'amuser, se restaurer, assister à des spectacles variés et s'instruire.

On trouvera dans ces pages un aperçu de ce que l'on pourra voir et faire à la fête. Et plus encore le jour venu, car le programme, d'ici là, sera encore complété pour les débats, la participation des artistes ou les multiples animations. Alors, si ce n'est pas encore fait, réservez votre week-end des 11, 12 et 13 juin !




Il y aura un débat LO/NPA le dimanche à 16h portant sur la politique des deux organisations avant et pendant la campagne de 2012...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Jeu 2 Juin - 0:10

Vals a écrit:
Lutte Ouvrière n°2235 du 3 juin 2011
Sommaire du n°2235
Version imprimable
Envoyer un commentaire
Article précédent
Article suivant
La Fête de Lutte Ouvrière
Samedi 11, dimanche 12 et lundi 13 juin à Presles (Val-d'Oise)

La Fête de Lutte Ouvrière est bien sûr un important rassemblement politique pour tous ceux qui sont proches de nos idées et des idées révolutionnaires en général.

La Fête, c'est aussi une fraternité et une camaraderie qui font que les dizaines de milliers de femmes et d'hommes, de tout âge et de toute origine, sont heureux de s'y retrouver. Souvent sans se connaître, ils peuvent se parler, échanger des idées ou raconter leurs expériences.

En même temps qu'un bon moment à passer ensemble, la Fête est aussi une occasion de mieux s'informer sur la situation des travailleurs ici et dans le reste du monde, de réfléchir à quoi faire pour changer cette société. Tous ceux qui veulent mieux connaître Lutte Ouvrière, ses activités, ses propositions, ses analyses, ses interventions, son programme auront l'occasion d'en discuter. Et tous les participants pourront s'amuser, se restaurer, assister à des spectacles variés et s'instruire.

On trouvera dans ces pages un aperçu de ce que l'on pourra voir et faire à la fête. Et plus encore le jour venu, car le programme, d'ici là, sera encore complété pour les débats, la participation des artistes ou les multiples animations. Alors, si ce n'est pas encore fait, réservez votre week-end des 11, 12 et 13 juin !




Il y aura un débat LO/NPA le dimanche à 16h portant sur la politique des deux organisations avant et pendant la campagne de 2012...
Y a pas possibilité d'intervenir en visio conférence quand on est un provincial de chez provincial ? La fête de LO c'est un manque dans mon éducation politique !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  gérard menvussa le Jeu 2 Juin - 12:46

Pas trés loin de chez toi se trouve un "car" de LO montant gaillardement à Presles, ou tu trouvera un camping tout confort.... Bref, si tu veut vraiment aller à leur fête, rien de plus facile (et de moins cher) ! Le tout, c'est de contacter ces camarades. Rassures toi, en général ils ne mordent pas et n'ont pas la bave aux lèvres (il y a des exceptions, mais bon je suis un peu comme Luc Ferry : je les connais bien, mais je ne donnerais pas les noms) Et si tu ne connais pas de militants de ta région, je suis sur que tu peut les contacter par le national (avec les indispensables mesures de sécurité : cryptage des communications, rendez vous secondaires, chirurgie esthétique, etc) sans trop de problème...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  verié2 le Jeu 2 Juin - 19:08

Il est assez regrettable de voir sur la liste des invités au débat sur le nucléaire au chapiteau scientifique de la fête de LO André Aurengo, qui est l'homme des lobbies EDF-nucléaire-Télécommunication. Aurengo est connu comme le défenseur de l'inocuité des antennes et mobiles, des lignes haute tension EDF et du nucléaire. Un défenseur très intéressé, puisqu'il est membre du conseil d'administration d'EDF, du conseil scientifique de Bouygues et de divers organismes du même genre.

Cette présence s'explique sans doute par l'influence de sympathisants (ou membres ?) de LO adhérents de l'AFIS, qui a eu un stand à la fête et dont il est membre du comité de parainage. L'AFIS, sous couvert de dénoncer les "fausses sciences" et les charlatans, relaie systématiquement dans des dossiers entiers le discours du lobby nucléaire et celui du lobby des télécoms.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Jeu 2 Juin - 19:14

verié2 a écrit:Il est assez regrettable de voir sur la liste des invités au débat sur le nucléaire au chapiteau scientifique de la fête de LO André Aurengo, qui est l'homme des lobbies EDF-nucléaire-Télécommunication. Aurengo est connu comme le défenseur de l'inocuité des antennes et mobiles, des lignes haute tension EDF et du nucléaire. Un défenseur très intéressé, puisqu'il est membre du conseil d'administration d'EDF, du conseil scientifique de Bouygues et de divers organismes du même genre.
Quand il s'agit de défendre l'intégrisme scientiste et la folie productiviste, LO (en fait sa Direction) oublie complètement les frontières de classe.
Et de quelle façon!
Le capital investi dans la tuerie militaire, la folie nucléaire, et le pillage bancaire, très imbriqué, et dominant les medias, est le fer de lance de la bourgeoisie française.
Faut de l'estomac...

Avec un dirigeant intégriste d' EDF, ils auraient du inviter un autre de TEPCO, tout aussi recommandable:
http://www.marianne2.fr/Japon-les-intouchables-de-Fukushima_a205023.html


Dernière édition par Roseau le Jeu 2 Juin - 19:39, édité 3 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  BouffonVert72 le Jeu 2 Juin - 19:34

Peut-être est-ce pour le mettre en difficulté au cours d'un débat ?
Bon, on peut rêver... Malheureusement connaissant le positionnement pro-scientiste de LO... Crying or Very sad
avatar
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 45
Localisation : sur mon réformiste planeur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Jeu 2 Juin - 23:39

verié2 a écrit:Il est assez regrettable de voir sur la liste des invités au débat sur le nucléaire au chapiteau scientifique de la fête de LO André Aurengo, qui est l'homme des lobbies EDF-nucléaire-Télécommunication. Aurengo est connu comme le défenseur de l'inocuité des antennes et mobiles, des lignes haute tension EDF et du nucléaire. Un défenseur très intéressé, puisqu'il est membre du conseil d'administration d'EDF, du conseil scientifique de Bouygues et de divers organismes du même genre.

Cette présence s'explique sans doute par l'influence de sympathisants (ou membres ?) de LO adhérents de l'AFIS, qui a eu un stand à la fête et dont il est membre du comité de parainage. L'AFIS, sous couvert de dénoncer les "fausses sciences" et les charlatans, relaie systématiquement dans des dossiers entiers le discours du lobby nucléaire et celui du lobby des télécoms.
Membre du conseil scientifique de Bouygues télécom à titre bénévole et gracieux me semble une précision importante. Membre du conseil d'administration d'EDF pour un scientifique attaché au service public ne me semble pas rédhibitoire non plus.
Vérié, tu te livres à un jeu que tu dénonces facilement chez les autres : les amalgames. Mais cite-nous donc des extraits de ces interventions où il pourrait selon tes propres mots "être un défenseur de l'innocuité du nucléaire". je ne parle pas des dangers des antennes télécom tant ce sujet porte à controverse dans le milieu scientifique.
M'est avis que tu vas avoir du mal à le prouver ; il est médecin et à ce titre est parfaitement au courant des interactions nuisibles voire mortelles des radionucléides avec le corps humain.
Ton intervention ressemble un peu à un procès en sorcellerie ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Invité le Jeu 2 Juin - 23:50

BouffonVert72 a écrit:Peut-être est-ce pour le mettre en difficulté au cours d'un débat ?
Bon, on peut rêver... Malheureusement connaissant le positionnement pro-scientiste de LO... Crying or Very sad
ça veut dire quoi pro-scientiste ? Ce n'est pas l'inverse d'obscurantiste par hasard ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Ven 3 Juin - 0:14

Il est clair que BV fait référence à l'idéalisme dit scientisme, religion de la science, attitude non scientifique.

Voici la définition Wikipedia
Le scientisme est une idéologie apparue au XIXe siècle selon laquelle la connaissance scientifique permettrait d'échapper à l'ignorance dans tous les domaines et donc, selon la formule d'Ernest Renan (1823-1892) d'« organiser scientifiquement l'humanité ».

En l'occurence cela peut aller jusqu'à la religion du nucléaire ou des OGM, par exemple...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Ven 3 Juin - 0:56

Roseau a écrit:Il est clair que BV fait référence à l'idéalisme dit scientisme, religion de la science, attitude non scientifique.

En l'occurence cela peut aller jusqu'à la religion du nucléaire ou des OGM, par exemple...

Je te laisse imaginer, Roseau, à quel endroit on peut ranger tes avis éclairés...
On se doutait à te lire que tu n'avais inventé ni la poudre ni l'eau tiède, mais là, parler de "religion du nucleaire ou des Ogm", tu te mets vraiment en tête de peloton des obscurantistes les plus obtus.....Et je ne suis pas sûr que malgré les progrès récents, la science puisse quelque chose pour ton cas... No
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  gérard menvussa le Ven 3 Juin - 1:31

sur ce coup, Roseau ne fait que rappeler la définition "courante" du terme, donnée par wikipédia (entre autre)

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Ven 3 Juin - 1:37

Jacquouille, sors de ce corps....
Pure attaque personnelle, contre la charte...
Du niveau habituel...excellent indice que le sujet gêne, notamment en interne Laughing

Mais je suis confiant sur LO...
Comme démontré sur un autre fil, la Direction, toujours 10 ans en retard,
vient de réviser son dogme sur le climat.
Elle admet après tout le monde, sauf Alègre, que le réchauffement n'est pas naturel.

Dans quelques années, la direction de LO aura enfin compris,
et Vals n'aura plus besoin de déraper,
et éructer dès que l'on parlera du dogme fou des OGM et du nucléaire Very Happy


Dernière édition par Roseau le Ven 3 Juin - 2:03, édité 2 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Boutanche le Ven 3 Juin - 1:37

Pour le coups ce méchant monsieur il intervient sur quoi ?


André AURENGO, médecin, chef de service de médecine nucléaire à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière : « Les dangers de la radioactivité, de Tchernobyl à Fukushima ».:

Merdouille, pour un mec sensé encenser le nucléaire voilà qu'il vient nous causer des "dangers" du nucléaire...

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai comme l'impression qu'à vouloir faire passer LO pour le "diable" on en oublierai presque d'être un minimum crédible et ne pas raconter n'importe quoi. Enfin, sur ce forum, j'ai comme l'impression que c'est la dernière des préoccupations.

Boutanche

Messages : 54
Date d'inscription : 18/05/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Ven 3 Juin - 1:41

Les nucléocrates ne sont pas des crétins. Ils ne nient pas les dangers de la radio-activité.
Ils défendent, contre toute évidence, que c'est la meilleure source d'énergie.
Pour les capitaux EDF ou Bouygues, sans doute.
Le fil sur le nucléaire démontre qu'ils racontent ce pour quoi les capitalistes les paient.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  gérard menvussa le Ven 3 Juin - 2:24

Boutanche a écrit:Pour le coups ce méchant monsieur il intervient sur quoi ?


André AURENGO, médecin, chef de service de médecine nucléaire à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière : « Les dangers de la radioactivité, de Tchernobyl à Fukushima ».:

Merdouille, pour un mec sensé encenser le nucléaire voilà qu'il vient nous causer des "dangers" du nucléaire...

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai comme l'impression qu'à vouloir faire passer LO pour le "diable" on en oublierai presque d'être un minimum crédible et ne pas raconter n'importe quoi. Enfin, sur ce forum, j'ai comme l'impression que c'est la dernière des préoccupations.

Il suffit de cinq minutes sur le web pour voir que cet individu est un des membres du fameux "lobby nucléaire" Un de ses "exploits"


Comment un autocrate, le Pr Aurengo, a trahi une démarche participative

Communiqué du 5 mai 2006 sur « le rapport sur les conséquences de l’accident de Tchernobyl en France »
Rapport rédigé par André Aurengo et transmis, le 18 avril 2006, aux Ministres de la Santé et des Solidarités et de l’Écologie et du Développement durable.

Le groupe de travail, présidé par André Aurengo, avait été constitué à la demande des Ministres chargés de l'Environnement et de la Santé, de deux gouvernements successifs : tout d’abord Messieurs Yves Cochet et Bernard Kouchner puis confirmé par Monsieur Jean-François Mattei et Madame Roselyne Bachelot en 2002. Ce groupe de travail était chargé, principalement, d'établir à partir des données existantes une cartographie de la contamination du territoire français, suite à l'accident de Tchernobyl, et devait réunir « de la manière la plus ouverte possible les experts et les acteurs intéressés par cette question ».

De fait, M. Aurengo, dont les positions en faveur du nucléaire sont notoires, (tendant toujours à minorer les effets des radiations en général, et, en particulier les conséquences de Tchernobyl) avait réussi à composer un groupe de travail relativement pluraliste : si des institutionnels tels que l'IRSN étaient représentés, étaient également présents des médecins, des représentants d’associations et des journalistes.

En réalité, ce groupe a toujours eu un fonctionnement scandaleux ; quelques réunions ont eu lieu en 2003, une en 2004, aucune en 2005… En 2006, un certain nombre de participants croyaient la commission morte et enterrée. Ces réunions organisées de façon totalement aléatoires n'étaient pas, pour la plupart, précédées d'ordre du jour ni ne donnaient lieu à un compte rendu. Elles étaient totalement soumises au bon vouloir de M. Aurengo qui a profité de cette commission pour régler ses comptes avec l'IRSN. Il l’accusait d'avoir, dans sa dernière carte, donné une vision trop pénalisante de la contamination post Tchernobyl en France. Un comble !

Les membres de la commission n'ont jamais donné aucun mandat à M. Aurengo.

C'est après les dernières réunions qui furent houleuses qu'il a renoncé à réunir cette commission. M. Miserey, journaliste, avait donné sa démission. L’ACRO avait également menacé de le faire devant l’inanité des travaux, la partialité affichée par M. Aurengo et le manque de moyens donnés à la commission : là où il aurait fallu un travail de contre-expertise d’envergure, il n’y avait même pas de quoi payer les frais de route des participants !

M. Aurengo a donc œuvré, seul, au sein de l'IRSN, sous prétexte d’agir dans le cadre des travaux du groupe de travail. Pourtant il n’avait aucun mandat particulier pour agir ainsi, ni gouvernemental ni de son groupe. L'argumentaire selon lequel, il aurait été pris par le temps nous paraît totalement fallacieux. La commission existait depuis 3 ans, mais elle est devenue fantôme par la volonté de son président, seul habilité à la convoquer. Souhaitait-il avoir les mains libres et s’en servir comme paravent pour produire un énième rapport personnel sur les conséquences de Tchernobyl ? Probablement, et ce serait une grave imposture.
La mission gouvernementale a été totalement trahie : Le sens de ce travail reposait sur sa pluralité. Un des objectifs recherché par les pouvoirs publics était, entre autres, d'avoir un rapport sur Tchernobyl, un peu moins contesté que d'habitude.

Le Pr Aurengo a donc rédigé seul ce rapport. Il a été remis aux Ministres le 18 avril 2006. Les membres de la commission n’en ont eu connaissance que le 24 avril au matin par un courrier électronique accompagné du dit rapport. Le courrier du Pr Aurengo, aux membres de la commission explique que ce rapport a été rédigé « en son nom propre, […] avec l’accord des Ministres et dont j’assume toute la responsabilité ». Or, comble de la malhonnêteté cela n’apparaît aucunement dans le rapport qui est voué à être rendu public.

Nous sommes associés de fait à ce rapport remis aux Ministres par M. Aurengo. Ainsi l'amalgame entre ce document et le travail de la commission paraît évident au public. Nous apparaissons comme coauteurs, bien malgré nous. Seule une lettre privée, qui par ailleurs nous congédiait, explique notre non-implication dans ce travail. La fourberie est manifeste.

Pour une démarche participative de qualité : La pluralité, la transparence, la tolérance d’opinions divergentes sont nécessaires. M. Aurengo n'en a que faire ! Du mandarinat à l'autocratie, il a largement franchi le pas et dans ses certitudes n'a que faire de l'avis d'autrui. Ce n’est pas avec ce genre de conduite que la parole publique retrouvera un minimum de crédibilité quand il s’agit de nucléaire, en général et de Tchernobyl en particulier.

Nous sommes scandalisés et tenons à dénoncer les manœuvres honteuses orchestrées par le Pr Aurengo.
Nous demandons au gouvernement de ne pas tenir compte de ce rapport.

Ce communiqué est signé par les membres, du groupe de travail « sur les conséquences de l’accident de Tchernobyl en France », suivants :
Pierre-Jacques Provost, journaliste
Michel Deprost, journaliste


Pour l’ACRO : Sibylle Corblet Aznar, Jean-Claude Autret

Et le plus gros problème, ce n'est pas d'inviter un des membres du lobby, c'est de refuser d'inviter quelqu'un qui pourrait lui porter la contradiction...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Roseau le Ven 3 Juin - 3:02

Gégé, tu es sûr ? J'ai pas vu le programme...
Personne pour répondre à l'intégriste nucléocrate ? Même pas "Sortir du Nucléaire" ?
Du mal à le croire. Ce serait comme inviter Alègre pour parler du climat...
De toute façon, c'est scandaleux de pourrir la fête avec un scientiste, un anti-scientifique, un vendu au capital,
et visiblement au gouvernement, mais c'est anti-démocratique si sans réponse,
quand la majorité des travailleurs dans le monde refuse la furie nucléaire.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  alexi le Ven 3 Juin - 10:07

Je ne vois pas André AURENGO dans la liste des membres du Conseil d'Administration d'EDF au titre de représentant de l'Etat.
Si c'est pourtant bien le cas, qu'elle idée a eu LO de l'inviter affraid

Boutanche :
Merdouille, pour un mec sensé encenser le nucléaire voilà qu'il vient nous causer des "dangers" du nucléaire...
Il faut bien appâter le chaland Idea

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  verié2 le Ven 3 Juin - 10:23


Loriot
Membre du conseil scientifique de Bouygues télécom à titre bénévole et gracieux me semble une précision importante. Membre du conseil d'administration d'EDF pour un scientifique attaché au service public ne me semble pas rédhibitoire non plus.

On dirait que tu ignores comment fonctionnent ces milieux, Loriot, ce qui me surprend, je ne te savais pas si naïf ! Que Aurengo ne soit pas directement rémunéré par Bouygues dans le cadre de sa participation à son conseil scientifique ne change rien au fait que cette position (et beaucoup d'autres car il cumule les casquettes) lui apporte d'innombrables avantages moraux et matériels : conférences rémunérées, invitations, défraiements, publications rémunérées, notoriété, relations etc.

Donc, inutile de pinailler : Aurengo est incontestablement l'homme du lobby EDF et du lobby des télécoms.
-La défense de l'inocuité des mobiles : Aurengo est régulièrement le porte-parole des télécoms dans les débats face à ceux qui affirment que les antennes relais et mobiles présentent des risques. Ce qu'une enquête de l'OMS (pourtant elle-même très influencée par les lobbies) vient de confirmer. Tu trouveras tout un dossier sur le site de l'AFIS.
-La défense de l'inocuité des lignes haute tension d'EDF. La justice a en tout cas condamné EDF à des dommages et intérêts à des riverains.
-La défense du nucléaire... depuis longtemps :
6 février 2002 : sous pression, le gouvernement crée un groupe de travail sur les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl sur le territoire français, mais en confie la présidence au Pr André Aurengo. Ce dernier, chef du service de médecine nucléaire de la Pitié-Salpétrière, est par ailleurs… membre du Conseil d’administration d’EDF et infatigable promoteur de l’industrie nucléaire ! (Reseau sortir du nucléaire.)

Les interventions d'Aurengo pro nucléaire sont innombrables. La moindre recherche te permettra de les trouver. Il y a notamment un dossier entièrement pro nucléaire sur le site de l'AFIS. http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?rubrique40
Aurengo, je te le rappelle, est membre du comité de parainage de l'AFIS. Il intervient régulièrement dans ses publications.

Tous ces gens sont culs et chemises !


Dernière édition par verié2 le Ven 3 Juin - 11:03, édité 1 fois

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  verié2 le Ven 3 Juin - 10:42

Aurengo fait partie des "autorités officielles" qui cherchent systématiquement à minimiser les conséquences de Tchernobyl. Il n'est pas différent des patrons de Tepco et de leurs faire-valoir scientifiques qui ont nié les risques avant la catastrophe de Fukushima :

Malheureusement, le dogme intangible des 33 morts de Tchernobyl, des 200 irradiés graves et des 2000 cancers de la thyroïde chez l’enfant exclusivement, continue à être diffusé inlassablement par l’AIEA et l’UNSCEAR (Comité Scientifique des Nations Unies sur les effets des Radiations atomiques, qui siège dans les mêmes locaux que l’AIEA à Vienne), ainsi que par toutes les administrations qui en dépendent dans les pays membres.
La délégation française à l’UNSCEAR était dirigée en 2001 par le Professeur Jean-François Lacronique, à présent Directeur de l’Institut de Recherche sur la Sûreté Nucléaire, et par son adjoint le Professeur André Aurengo, membre du Conseil d’Administration d’EDF et responsable de la commission chargée justement... de faire la lumière sur les conséquences de Tchernobyl en France. Dans un interview accordé au Parisien à leur retour de Vienne en juin 2001, ces deux personnalités ont répété, contre toute évidence, le dogme: «33 morts»...
(Réseau sortir du nucléaire)


verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Matrok le Ven 3 Juin - 11:39

Toutes ces citations du "réseau sortir du nucléaire" prouvent une chose, c'est qu'André Aurengo est une des têtes de turc favorites des anti-nucléaires ainsi que des technophobes.
avatar
Matrok

Messages : 16
Date d'inscription : 18/09/2010
Age : 37
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Vals le Ven 3 Juin - 11:41

Fête de Lutte Ouvriere : le programme des exposés scientifiques


Lutte Ouvrière n°2235 du 3 juin 2011
Sommaire du n°2235



SAMEDI 11 JUIN

12 h 30 - Michel PAPUCHON, physicien : « Toute la lumière sur le laser et ses applications »

14 h - Jean-Pol TASSIN, neurobiologiste : « Pensées, sentiments, émotions : tout n'est-il que neurones et chimie dans le cerveau ? »

15 h 30 - Jérôme ALEON, cosmochimiste « Carnet de naissance du système solaire : les météorites »

17 h - Patrick DE WEVER, géologue et paléobiologiste : « La biodiversité au cours de l'histoire de la Terre : hier et aujourd'hui »

18 h 30 - Romuald DROT, radiochimiste : « L'énergie nucléaire : production, utilisation, déchets »

20 h - Thierry BEDOSSA, spécialiste du comportement animal : « Comportement du chien et du chat : la marque de leur origine évolutive... et de la domestication par l'Homme »

DIMANCHE 12 JUIN

10 h 30 - Yves LÉVI, spécialiste de Santé publique : « Les enjeux liés à la qualité de l'eau : santé, usage et abus »

12 h - Jean-Luc PIEL-DESRUISSEAUX, chirurgien : « La vie à l'époque de Neandertal et de Cro-Magnon à travers leurs outils »

13 h 30 - Agnès GUILLOT, chercheuse en Systèmes Intelligents et Robotique : « La bionique : quand la science imite la nature »

16 h 00 - André AURENGO, médecin : « Les risques de la radioactivité, de Tchernobyl à Fukushima »

17 h 30 - Jacques DELABROUILLE, astrophysicien : « La mission spatiale Planck, pour mieux connaître l'histoire de l'univers ? »

19 h - Laurent SEDEL, chirurgien : « L'homme réparé »(prothèses, reconstruction osseuse...) : présent et avenir »

20 h 30 - Pascal PICQ, paléoanthropologue « Qu'en est-il de nos origines communes avec les grands singes ? »

LUNDI 13 JUIN

12 h - Mehdi KHAMASSI, chercheur en Robotique et Neurosciences : « Comment les robots peuvent-ils nous aider à mieux comprendre le cerveau ? »

13 h 30 - Cédric VILLANI, chercheur en mathématiques (médaille Fields) : « Les maths : pourquoi, comment ? »

16 h - David ELBAZ, astrophysicien : « Dernières nouvelles du cosmos : galaxies, quasars, trous noirs... »

17 h 30 - Marc PESCHANSKI, neurobiologiste : « Comment s'attaquer aux maladies génétiques avec les cellules-souches ? »





Il y aura de quoi apprendre, réfléchir, discuter......
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fête de Lutte Ouvrière (Presles, 11-13 juin 2011)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum