Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
Les baskets Nike Air Max 200 en promotion
Voir le deal
63 €

OGM

Page 11 sur 24 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 17 ... 24  Suivant

Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Eugene Duhring le Lun 22 Oct - 23:44

Rougevert a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
Je ne peux pas évidemment juger de la pertinence de l'étude de Seralini mais la seule et grande victoire à mettre à son actif c'est en fait la faiblesse des études pour valider les OGMs. A vouloir mettre en évidence le nombre finalement peu élevé de échantillons de Séralini - 10 par échantillons sur une période de 2 ans tout de même, les défenseurs de l'OGM dans sa version agro-business se tirent une balle dans le pied : ce qui ne fait plus débat maintenant c'est la légèreté avec laquelle leurs études sont menées ! Quoi qu'il se passe maintenant, le mal est fait et devrait normalement aboutir à un durcissement des études sanitaires des OGMs et des pesticides.
Moi j'appelle ça un bien.
ça dépend du point de vue. Pour l'agro-business le mal est fait !

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Mar 23 Oct - 0:18

Eugene Duhring a écrit:
ça dépend du point de vue. Pour l'agro-business le mal est fait !
Tu te places de quek pont de vue, toi?
Perso, je serais ravi, en tant que communiste révolutionnaire de l'éventualité que les dividendes versés aux actionnaires de Monsanto, Bayer Cropsience, Dupont-Pioneer, Dow Chemicals et Syngenta s'effondrent et que la santé des travailleurs (surtout des paysans qui manipulent le Roundup) soit mieux protégée.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Vals le Mar 23 Oct - 0:44

Le financement : le CRIIGEN est une association avec des buts.
Son financement est jusqu’à présent légal et n’a pas donné lieu à plainte.
Les groupes Carrefour et Auchan qui ont payé leur écot l’ont payé au CERES au côté d’autres professionnels du secteur agroalimentaire, et non au CRIIGEN (qui a participé sur ses fonds propres).
Le CRIIGEN a un objet et des statuts, comme les associations type loi 1901 reconnues d’utilité publique et non privée.
Il faut être drôlement gonflé pour dénoncer un financement privé alors même que tous les chercheurs dépendent de financements privés pour leur budget de fonctionnement (pour le CNRS et l’INRA, la recherche des Universités, la part de l’Etat se mitant aux salaires et traitements des personnels !

Les Temoins de Jehovah aussi...et je crois que Françoise Hardy a monté une association pour la diffusion d'une astrologie scientifique....n'oublions pas les homeopathes, accupuncteurs et autres praticiens de l'imposition des mains dont même une part est encore financée par la secu....
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Eugene Duhring le Mar 23 Oct - 1:04

Rougevert a écrit:
Eugene Duhring a écrit:
ça dépend du point de vue. Pour l'agro-business le mal est fait !
Tu te places de quek pont de vue, toi?
Perso, je serais ravi, en tant que communiste révolutionnaire de l'éventualité que les dividendes versés aux actionnaires de Monsanto, Bayer Cropsience, Dupont-Pioneer, Dow Chemicals et Syngenta s'effondrent et que la santé des travailleurs (surtout des paysans qui manipulent le Roundup) soit mieux protégée.
Du point de vue d'un non-initié en la matière et qui s'évite de se la jouer ?
Il y aura toujours dans le mode capitaliste la dualité entre la recherche du profit et le profit de la recherche. La société ne peut avancer en reculant d'effroi devant les perspectives contre-productive qu'ouvre chaque avancée scientifique. Les OGMs sont une avancée scientifique à condition qu'elles soient employées à bon escient. Et si les OGMs existent c'est qu'il y eut auparavant une avancée scientifique avec la dualité exploitation capitaliste versus bienfait. Et l'avancée des OGMs porte en elle une avancée future avec les mêmes contre-parties. Nous devons donc non pas entraver la recherche mais entraver au maximum l'utilisation qu'en font les capitalistes. Si Séralini permet de jeter les bases d'une contrainte plus forte sur les études menées par l'agro-business, tant mieux mais sans renoncer aux perspectives qu'ouvre une utilisation raisonnée des OGMs.
Ni pour ni contre bien au contraire !

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Mar 23 Oct - 8:10

Eugene Duhring a écrit:
Du point de vue d'un non-initié en la matière et qui s'évite de se la jouer ?
Il y aura toujours dans le mode capitaliste la dualité entre la recherche du profit et le profit de la recherche. La société ne peut avancer en reculant d'effroi devant les perspectives contre-productive qu'ouvre chaque avancée scientifique. Les OGMs sont une avancée scientifique à condition qu'elles soient employées à bon escient. Et si les OGMs existent c'est qu'il y eut auparavant une avancée scientifique avec la dualité exploitation capitaliste versus bienfait. Et l'avancée des OGMs porte en elle une avancée future avec les mêmes contre-parties. Nous devons donc non pas entraver la recherche mais entraver au maximum l'utilisation qu'en font les capitalistes. Si Séralini permet de jeter les bases d'une contrainte plus forte sur les études menées par l'agro-business, tant mieux mais sans renoncer aux perspectives qu'ouvre une utilisation raisonnée des OGMs.
Ni pour ni contre bien au contraire !
Tu as bien raison de te situer d'un point de vue de non initié: tu n'as même pas lu le sujet.
Il ne s'agit pas ici de condamner au nom de je ne sais quel principe la transgénèse elle-même, mais de la façon dont sont imposées les PGM à herbicides et à insecticides.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  verié2 le Mar 23 Oct - 10:33

Dans cette affaire, il me semble qu'il faut rester très prudent et ne pas aussitôt prendre pour argent comptant, ni une seule étude, ni des démentis tonitruants. Il faut tout de même se méfier des parti-pris idéologiques.

Donc, quelle attitude adopter ? A mon avis : exiger des études plus complètes menées par des organismes indépendants, désintéressés et susceptibles d'être contrôlés. Nous avons trop d'exemples de "sommités scientifiques" officielles plus ou moins étroitement liées à des lobbies industriels.

Je ne comprend pas que l'exemple de l'amiante n'incite pas Vals à la prudence. A l'époque, nous avions non seulement des médecins, l'Académie de médecine mais des syndicalistes (enfin des bureaucrates syndicaux) qui défendaient la possibilité de l'utiliser sans danger. Nous avons plus récemment l'exemple de Fukushima : le fait que, non seulement les patrons des centrales, mais des scientifiques aient menti à la population vient d'être reconnu.

Le culte du "progrès", de la science et de la productivité ne doit pas rendre aveugle. Dans le système capitaliste, la santé de la population ne pèse pas lourd face au profit.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Mar 23 Oct - 17:33

Il n'y a pas de parti pris idéologique concernant Séralini.
Ce n'est pas sur des questions de représentation (du vivant ou de la nature, d'un ADN sacré?)qu'il s'oppose à l'EFSA et ce n'est pas non plus un opposant aux OGM.
Il reste dans son rôle de scientifique et n'en sort jamais.
Exemple:
http://www.notre-ecole.net/france-3-pr-seralini-du-criigen-sur-les-lobbies-et-la-pollution/

Je mets ici quiconque de le citer une seule fois prenant parti contre les OGM et contre les manipulations génétiques.


Dernière édition par Rougevert le Mar 23 Oct - 17:56, édité 1 fois
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Mar 23 Oct - 17:55

Vals a écrit:
Le financement : le CRIIGEN est une association avec des buts.
Son financement est jusqu’à présent légal et n’a pas donné lieu à plainte.
Les groupes Carrefour et Auchan qui ont payé leur écot l’ont payé au CERES au côté d’autres professionnels du secteur agroalimentaire, et non au CRIIGEN (qui a participé sur ses fonds propres).
Le CRIIGEN a un objet et des statuts, comme les associations type loi 1901 reconnues d’utilité publique et non privée.
Il faut être drôlement gonflé pour dénoncer un financement privé alors même que tous les chercheurs dépendent de financements privés pour leur budget de fonctionnement (pour le CNRS et l’INRA, la recherche des Universités, la part de l’Etat se mitant aux salaires et traitements des personnels !

Les Temoins de Jehovah aussi...et je crois que Françoise Hardy a monté une association pour la diffusion d'une astrologie scientifique....n'oublions pas les homeopathes, accupuncteurs et autres praticiens de l'imposition des mains dont même une part est encore financée par la secu....
Amalgames grossiers, insultes, la routine venant de toi.
Les témoins de Jéhovah!!!! Rolling Eyes
C'est quoi cette histoire de charlatans dont les services seraient remboursés par la Sécu?
Des preuves de ce que tu avances?
Le CRIIGEN a été créé par des particuliers, c'est une association, reconnue d'utilité publique, pas une confession.
Des scientifiques y participent.
http://www.criigen.org/SiteFr//index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=52&Itemid=103
Exemple d'activité du CRIIGEN
http://www.mediaterre.org/docactu,Q0RJLUwtMy9kb2NzL2J1bGxldGluLWp1cmlzcHJ1ZGVudGllbC1tYXJzLTIwMTI=,1.pdf
Tu as une drôle de façon de faire "confiance" en la Science.
Il s'agit plutôt en ce qui te concerne, d'une certaine science, à l'exclusion des scientifiques qui produisent connaissances qui te dérangent dans ta foi.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  verié2 le Mar 23 Oct - 18:32

Rougevert
Il n'y a pas de parti pris idéologique concernant Séralini.
C'est possible. Mes (maigres) connaissances du sujet ne me permettent pas de trancher...

Mais, lors d'un autre débat, sur les portables et les antennes relais, j'ai constaté un parti pris idéologique et une tendance à la simplification parfois caricaturale des deux côtés. D'un côté le lobby des Télécoms, Bouygues etc affirmant que les scientifiques qui voient des dangers ne sont pas des vrais scientifiques, mais des charlatans ; de l'autre, Robin des toits, entre autres, simplifiant à l'extrême et présentant comme démontrés des risques qui ne sont que suspectés...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Invité le Mer 24 Oct - 10:49

Jean-Pierre Berlan
Ogm ou la science contre la démocratie
http ://kokopelli-semences.fr/actualits/ogmou_la_science_contre_la_dmocratie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Mer 24 Oct - 13:56

verié2 a écrit:
Rougevert
Il n'y a pas de parti pris idéologique concernant Séralini.
C'est possible. Mes (maigres) connaissances du sujet ne me permettent pas de trancher...

Mais, lors d'un autre débat, sur les portables et les antennes relais, j'ai constaté un parti pris idéologique et une tendance à la simplification parfois caricaturale des deux côtés. D'un côté le lobby des Télécoms, Bouygues etc affirmant que les scientifiques qui voient des dangers ne sont pas des vrais scientifiques, mais des charlatans ; de l'autre, Robin des toits, entre autres, simplifiant à l'extrême et présentant comme démontrés des risques qui ne sont que suspectés...
Ne mélange pas tout, STP.
Les Robins des bois sont une association qui n'a aucune prétention scientifique directe, contrairement au CRIIGEN.
Les Robins des bois s'appuient sur les travaux d'autres scientifiques et dont les résultats ne vont pas dans le même sens que le "no problemo" qui est TOUJOURS celui des marchands.

La réalité n'en a rien à faire.

Les marchands peuvent parfois avoir raison (sur l'innocuité) en tout ou partie, parfois avoir tort.
Les scientifiques sont là pour chercher des réponses.
Encore faut-il qu'ils ne soient pas les porte-voix des marchands, ce qu'est l'EFSA sans le moindre doute possible.

Vals chaque fois choisit bien...les branches pourries pour y accrocher sa certitudes de l'obscurantisme de ceux qui combattent les multinationales (et leurs PGM incarnant le "progrès" et l'avenir PAR LE POISON) et se défendent contre elles notamment les petits paysans du monde entier, représentés par la faucille du drapeau communiste.

J'ai beaucoup ri, en lisant sa citation des "Académies" et le démenti cité par Gérarmenvussa.
Et aussi quand il félicite en même temps Séralini et la vagabonde politique Corinne Lepage pour leurs talents de communicateurs, après avoir cité les putschistes des Académies au service (les putschistes) des multinationales.
Vals et la liberté d'opinion, d'expression et de la presse, ça ferait deux.
Comme Béria.
Personne n'oblige personne à consulter en astrologie ou à devenir témoin de Gévéor.
Mais les multinationales nous forcent à bouffer des aliments plus que douteux, empoisonnent la biosphère avec pesticides et pcb;
Et il met Françoise Hardy et les témoins de Jéhovah dans le même sac que le CRIIGEN et sans doute la CRIRAD, qui eux sont au service de l'intérêt général!

La profession de foi scientiste de Dühring, confondant les productions marchandes capitalistes de la techno-science asservie avec la marche en avant du progrès n'est pas piquée des hannetons (grâce aux pesticides?) non plus
L'avant-garde du prolétariat, la voilà!!! Very Happy


Question: un état ouvrier selon Vals et Dühring utiliserait-il des pesticides et des PGM à pesticide associé ou autoproduit?

Rougevert, anti Dühring. Wink
http://www.marxists.org/francais/engels/works/1878/06/fe18780611.htm
Friedrich Engels a écrit:Quand on est en possession de la vérité définitive en dernière analyse et de la seule méthode rigoureusement scientifique, on doit évidemment avoir un certain mépris pour le reste de l'humanité, plongée dans l'erreur et étrangère à la science.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Vals le Mer 24 Oct - 18:15

Vals et la liberté d'opinion, d'expression et de la presse, ça ferait deux.
Comme Béria.

Tu devrais contrôler ton pot d'échappement.....tu pollues...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  gérard menvussa le Mer 24 Oct - 18:57

ça ferait deux.
L'élégance itou !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  gérard menvussa le Mer 24 Oct - 19:10

Pour compléter l'information de Vals et de During

OGM : comment une étude bidonnée par Monsanto a été validée par les autorités sanitaires
Par Sophie Chapelle (18 octobre 2012)

La recherche scientifique menée par Gilles-Eric Séralini sur un OGM de Monsanto a été violemment critiquée dans sa méthodologie. Mais qu’en est-il des tests menés par les firmes elles-mêmes ? Un rapport montre les dissimulations et extrapolations bien peu scientifiques qui accompagnent l’évaluation du seul OGM autorisé à la culture en Europe, le Mon810. Des extrapolations reprises à leur compte sans vérification par les autorités sanitaires européennes.

Avant d’être commercialisés, les OGM sont-ils vraiment évalués avec la plus grande rigueur scientifique, comme leurs promoteurs le prétendent ? Toute entreprise sollicitant une autorisation de mise sur le marché de son OGM doit produire une évaluation censée démontrée que sa semence transgénique est inoffensive. Ces analyses sont réalisées par des laboratoires que les entreprises de biotechnologie rémunèrent directement.

Les autorités sanitaires qui étudient ensuite le dossier, comme l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA [1]), ne disposent ni de temps ni de crédits pour pratiquer leurs propres analyses. Elles se contentent donc de lire le dossier de l’entreprise et la littérature scientifique sur le sujet. D’un côté, la firme est juge et partie. De l’autre, des instances d’évaluation placent dans cette firme une confiance quasi absolue.

Que doivent évaluer les experts ? Que l’OGM ne diffère pas d’une semence non transgénique dont l’utilisation commerciale a déjà été jugée sans risque. La firme va donc chercher à démontrer « l’équivalence en substance » : comparer les composants d’une plante transgénique (nutriments, protéines, glucides...) avec des plantes conventionnelles. Si les écarts enregistrés correspondent à des écarts connus entre variétés de la même espèce, la plante transgénique est considérée comme étant équivalente en substance, donc a priori inoffensive. L’évaluation se fait en deux étapes : une analyse comparative pour identifier des différences avec la plante non modifiée génétiquement, et une évaluation des impacts nutritionnels, sanitaires et environnementaux de ces différences.

Le Mon810 « aussi sûr » qu’un grain de maïs conventionnel ?

Concernant son maïs Mon810, Monsanto a affirmé en 2007 : « Comme il a été démontré dans ce dossier de renouvellement d’autorisation, Mon810 est équivalent à un maïs conventionnel à l’exception de sa protection contre certains papillons parasites ». Son OGM serait donc comparable à un banal grain de maïs « naturel ». Une affirmation « d’équivalence » que les autorités sanitaires européennes reprennent à leur compte : « Le maïs Mon810 est aussi sûr que ses équivalents conventionnels au regard de ses effets potentiels », conclut l’EFSA en 2009. Une conclusion pour le moins hâtive...

Problème : sur quels éléments démontrés scientifiquement repose cette affirmation ? Lorsque l’on teste la toxicité d’un produit, on extrait deux échantillons de rats d’une certaine lignée, et on regarde s’il est statistiquement raisonnable de penser que l’échantillon « essai » a été modifié par l’OGM par rapport à l’échantillon « témoin ». « Si quelque chose est vu (ici, une différence), cela existe. Si ce n’est pas vu, cela ne veut pas dire que ça n’existe pas, mais juste que, dans les conditions de l’expérience, on ne l’a pas vu », explique le biologiste Frédéric Jacquemart, président d’Inf’Ogm, une veille citoyenne d’information sur les OGM. Une absence de preuve n’est pas une preuve d’absence.

Des extrapolations pas très scientifiques

Affirmer que « le maïs Mon810 est aussi sûr que ses équivalents conventionnels » est donc une extrapolation sans preuves irréfutables. D’autant qu’aucun test d’équivalence n’a en fait été réalisé ! Un tel test nécessite des protocoles assez lourds à mettre en œuvre, avec un nombre de cobayes élevés, pour prouver l’innocuité du produit. Si le test ne s’appuie que sur un faible nombre de cobayes (des rats en l’occurrence), il s’agit en fait d’un test « de différence », visant à établir que sur tel ou tel aspect, l’OGM ne semble pas produire des effets différents qu’une banale graine. Mais cela ne prouve pas l’innocuité de l’OGM.

Alors que le Mon810 est aujourd’hui cultivé en Europe, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a reconnu que 80 % des effets constatés lors des tests n’étaient pas significatifs ! Affirmer que le Mon810 est « aussi sûr » que les autres maïs est donc, au mieux, une extrapolation sans fondements, au pire, mensonger. Aucun effet toxique ne peut en fait être exclu. Cette extrapolation des résultats, qui rend un OGM équivalent à une autre semence, est sévèrement jugée par le biologiste Frédéric Jacquemart : « Lorsque deux populations sont comparées, les tests statistiques ne peuvent faire qu’une chose : réfuter, au risque statistique choisi près, une hypothèse ». On peut donc réfuter un risque précis, mais en aucun cas affirmer une absence totale de risques.

Dissimulations et conclusions hâtives

Dans son rapport intitulé « Expertise des OGM, l’évaluation tourne le dos à la science », l’association Inf’Ogm a ainsi pris le parti d’éplucher le dossier du Mon810. L’association dénonce une série considérable de dissimulations scientifiques dans l’étude de ce maïs insecticide. A commencer par l’entorse à une règle de base en méthodologie scientifique : trier les données pour les présenter de manière « avantageuse » plutôt que de les soumettre telles quelles.

Dans le dossier de sa demande d’autorisation du Mon810, Monsanto fournit toute une littérature scientifique analysant différentes variétés et cultures de maïs (dont des analyses souvent anciennes, remontant avant 1982, dont la méthodologie est aujourd’hui dépassée). Si Monsanto ne constate pas de différence significative avec son OGM cultivé aujourd’hui, la firme estime que tout va bien. En revanche, lorsque des différences sont observées, elles sont présentées comme « non biologiquement significatives » ou « sans valeur informative » ! La comparaison n’est utilisée que lorsqu’elle sert les intérêts de Monsanto et permet de conclure à une composition similaire entre un maïs OGM et une plante témoin non génétiquement modifiée.

Quand « similaire » devient « identique »

« En se basant sur ces données, nous avons conclu que les grains du Mon810 et ceux du contrôle sont de composition similaires et sont représentatifs des grains de maïs actuellement sur le marché », assure la firme. Par dérive sémantique « similaire » devient ensuite « de composition équivalente », puis... « identique » ! Finalement, « on peut conclure que le Mon810 est aussi sain et nutritif que le maïs conventionnel »... Une conclusion qui excède de toute évidence la portée des données. « Si l’on ne prend en compte que les données qui soutiennent la conclusion souhaitée et qu’on néglige les autres, on aboutira fatalement à ce que l’on a envie de montrer », rappelle Inf’OGM. Si cette pratique est scientifiquement irrecevable, Monsanto semble particulièrement adepte de cet exercice.

« Tout cela est validé par l’[EFSA] sans que cela ne fasse tousser personne », déplore Frédéric Jacquemart. Malgré des extrapolations non étayées, une faiblesse des tests, un tri des données, les conclusions de Monsanto quant à l’innocuité de son maïs Mon810 ont été reprises par des experts qualifiés d’agences officielles, censées être « neutres », comme l’Agence européenne de sécurité des aliments. Les recommandations de cette Agence concernant les méthodes statistiques à utiliser sont pourtant très claires, et parfaitement contradictoires avec les pratiques des firmes dépositaires d’un dossier de demande d’autorisation d’OGM. Le panel OGM de l’EFSA indique notamment que les deux tests, de différence et d’équivalence, doivent être faits. Elle met également en garde contre l’usage de données prises hors de l’expérience elle-même.

Conflits d’intérêts

Comment expliquer le laxisme de l’EFSA sur le dossier Mon810 ? Frédéric Jacquemart y voit une « parfaite mauvaise foi ». Cette Agence, censée être un organisme de contrôle indépendant, a été décriée ces derniers mois après la révélation de plusieurs conflits d’intérêt au sein de la structure. Un rapport de la Cour des Comptes publié le 11 octobre épingle l’EFSA pour sa mauvaise gestion des conflits d’intérêts.

Deux ans plus tôt, l’Observatoire européen des entreprises (CEO) avait déjà apporté les preuves de liens entre plusieurs membres du conseil d’administration de l’EFSA et l’Institut international des sciences de la vie (ILSI, International Life Science Institute), financé par l’industrie agro-alimentaire (lire un précédent article). La présidente de l’EFSA avait été contrainte de démissionner de l’ILSI où elle siégeait comme membre du Conseil des Directeurs.

Cette affaire a révélé la manière dont l’industrie des biotechnologies est parvenue à influencer les décisions de l’agence européenne en plaçant dans ses instances décisionnelles des personnalités scientifiques qui reprennent ses analyses et partagent ses objectifs. C’est pourtant sur la base des avis de l’EFSA que la Commission européenne prend les décisions d’autoriser ou non les OGM...

Expertises : deux poids, deux mesures

Les autres dossiers de demande d’autorisation d’OGM ne vaudraient en général pas mieux. Deux dossiers en cours d’instruction (la pomme de terre Modena et le maïs MIR604) [2] en vue d’autorisations dans l’UE ont fait l’objet d’avis plus que sévères par le Haut Commissariat aux Biotechnologies, souligne Inf’Ogm. Au même moment, l’étude du Professeur Gilles-Eric Séralini sur la toxicité du maïs transgénique NK603 et du Round up était jugée non valable scientifiquement par l’EFSA.

« Alors que l’EFSA vient de réagir dans un délai ridiculement court à la dernière étude de G.-E. Séralini, en prétendant qu’elle n’avait aucune portée, cette agence ferait mieux de faire son travail sérieusement et de s’assurer que les dossiers de demande d’autorisation d’OGM sont réalisés avec la meilleure rigueur scientifique possible », juge François Veillerette, porte-parole de Générations Futures. « L’EFSA n’est manifestement qu’une des instances qui fonctionnent comme des chambres d’enregistrement destinées à rassurer le public, au sujet des OGM, mais non à en assurer la sécurité », conclut le rapport d’Inf’Ogm.

Les critiques formulées à l’encontre du protocole de Gilles-Eric Séralini pourraient concerner les protocoles de l’ensemble des dossiers déposés par les entreprises de biotechnologie pour obtenir les autorisations commerciales de leurs plantes génétiquement modifiées (PGM). Inf’OGM avait remis en 2011 au ministère de l’environnement une pétition pour demander la révision de l’évaluation de l’ensemble des PGM, autorisées et en cours d’autorisation. Une demande restée sans réponse à ce jour, du moins pour les 46 OGM autorisés en Europe.

Sophie Chapelle
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Ven 26 Oct - 18:30

Rougevert a écrit:
(...)
Question: un état ouvrier selon Vals et Dühring utiliserait-il des pesticides et des PGM à pesticide associé ou autoproduit?
(...)
Pas de réponse.

En guise de pied de nez à ceux qui accusent Séralini d'être un "militant", voici une raison( qui n'a qu'un rapport très éloigné avec les travaux de Séralini et al) qui devrait normalement pousser des révolutionnaires communistes internationalistes et conséquents à militer contre les PGM, au lieu de gober béatement le couplet sur le prétendu progrès.
La lutte des classes ce n'est pas seulement dans les usines.

Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 24 Nov - 18:23

Deux agriculteurs américains parlent des PGM
http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/11/03/deux-agriculteurs-americains-temoignent-des-mefaits-des-ogm-236753?sort_by=thread&sort_order=ASC&items_per_page=50&page=3

Extrait:
Des mauvaises herbes résistantes au Roundup

Aux Etats-Unis, entre 2000 et 2011, la consommation annuelle de glyphosate, la substance active du Roundup est passée dans les champs de maïs de 1,8 million à 30 millions de tonnes dues à l’expansion massive des OGM. Une explosion de la consommation qui s’explique également par l’augmentation des doses pour tenter de contrôler certaines mauvaises herbes devenues tolérantes au Roundup, découvertes pour la première fois en 2000 dans le Delaware.

Une mauvaise surprise dure à digérer pour Wendel Lutz :


« C’est en 2011, que j’ai observé les premiers plants d’amarantes rugueuses résistants au glyphosate se développer dans mes champs.

C’est injuste qu’après seulement cinq ans d’exploitation des OGM mes champs aient été envahis, c’est à ce moment que j’ai décidé d’arrêter et d’alerter mes collègues ! »

Au moins 5 millions d’hectares de cultures, d’après l’industrie, seraient contaminés par ces « super adventices », capables de résister à plusieurs classes d’herbicides. L’organisation internationale chargée de leur contrôle (ISHRW), financée par les producteurs de pesticides, a déjà recensé 23 espèces sauvages résistantes, un chiffre sous-estimé selon d’autres experts.

La fuite en avant vers toujours plus de pesticides

Wendel raconte :


« Certains de mes voisins qui ont le même problème préfèrent continuer en augmentant les doses ou en cumulant plusieurs molécules. C’est une fuite en avant avec le risque qu’à terme la plupart des mauvaises herbes deviennent résistantes à tous les herbicides. »

Une tendance que suit l’industrie. Sur 20 nouveaux OGM en cours d’évaluation auprès de la FDA, l’agence de régulation sanitaire américaine, 13 sont élaborés pour résister à de multiples herbicides. La firme Dow pense répondre à ce fléau en réintroduisant d’anciens herbicides comme le Dicamba ou le 2-4 D, ayant servi dans la composition de l’agent orange lors de la guerre du Vietnam et auquel des résistances de plantes sauvages ont déjà été observées
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty La pseudo étude de Searalini ..balayée....

Message  Vals le Jeu 29 Nov - 3:22

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20121128.OBS0737/ogm-l-etude-de-seralini-recusee-par-l-agence-europeenne.html

C'était une grosse imposture .... mais le mal est fait...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Roseau le Jeu 29 Nov - 14:21

C'est parfait.
Vals se range aux avis de la sinistre Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa)
totalement soumise aux multinationales.
Le dogme productiviste, au mépris de l'avenir conduit à de belles pirouettes.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Vals le Jeu 29 Nov - 14:36

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/11/28/ogm-l-agence-europeenne-de-securite-alimentaire-rejette-l-etude-seralini_1797231_3244.html

La baudruche se dégonfle mais les conclusions de cette triste affaire ne bénéficient pas du même retentissement médiatique, télévisuel en particulier, que celui dont ont bénéficié Seralini et ses rats photogéniques sur le mode sensationnel et effrayant dont raffollent les journalistes et autres lanceurs d'alerte et faiseurs d'opinion .

Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Roseau le Jeu 29 Nov - 15:31

La répétition ne change rien: c'est toujours la soumission à l'Agence européenne,
bras des multinationales.
Quelle tristesse d'en arriver là.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  vilenne le Jeu 29 Nov - 18:32

Edifiant, en effet :
http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/11/09/ogm-monsanto-echappe-a-une-audition-par-l-anses-sur-le-mais-nk603_1788553_3244.html

Cité par le Quotidien du médecin, le directeur de l'évaluation des risques à l'Anses, Dominique Gombert, a indiqué aux députés que l'agence avait adressé à Monsanto "un courrier extrêmement précis sur les questions que nous souhaitions leur poser, notamment sur les effets dans les études à long terme. Suite à ce courrier, ..., la société a fait savoir que, dans le délai imparti, il ne lui était pas possible de mobiliser ses experts, sachant que cette audition donnait lieu à la publication des verbatim des échanges organisés"
Une bonne manière de botter en touche. Et surtout, un silence total sur l'affaire. Bien loin de la médiatisation de toutes les institutions pro-pgm industrielles.

vilenne

Messages : 264
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  lomours le Jeu 29 Nov - 18:41

.


Dernière édition par Lomours le Ven 16 Jan - 23:07, édité 1 fois

lomours

Messages : 45
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Jeu 29 Nov - 18:46

Et voilà Vals de retour avec sa haine de l'écologie et des écologistes, et un scoop.
L'EFSA, balaie (ouah, quelle énergie!) DE-FI-NI-TI-VE-MENT l'étude de Gilles Eric Séralini et al.
Elle était une des premières à le faire en septembre quelques heures à peine après la parution de l'article dans le Nouvel Obs.
Il aurait été étonnant qu'elle prenne un avis différent, sans se saborder.
Cette clique "d'experts", qui avalisent toutes les études (même bidonnées, comme l'a montré GE Séralini il y a quelques années, à propos d'une étude obtenue par la justice allemande et où Monsanto avait choisi les rats traités à comparer avec ceux dugroupe témoin, d'ailleurs plus réduit que celui de Séralini ) fournies par les fabricants de PGM.
Ce petit monde carrièriste bascule des commissions vers l'industrie des PGM et inversement. C'est ce qu'ils appellent être "indépendant"
"Les conclusions de l'étude" menée par l'équipe Séralini "ne sont pas étayées par des données", estime l'Efsa dans son "évaluation finale"
C'est bien sûr un mensonge...par omission.
Dès le début, GE Séralini avait annoncé qu'il ne communiquerait pas les données brutes de sa recherche à l'EFSA (pour une recherche de deux ans sur deux cent rats, cela représente des milliers de pages), dont il ne reconnait pas l'indépendance et l'impartialité, mais qu'il les publierait sur un site ouvert A TOUS, si l'EFSA publiait toutes les données BRUTES sur la base desquelles elle a rendu ses expertises.
Elle ne l'a bien sûr pas fait.
Ceci signifie donc seulement qu'elle na pas pu disposer des données, certainement pas que ces données n'existent pas.
C'est l'aveu final de l'EFSA qui balaie, parce qu'on lui a refusé ces données, c'est qu'elles n'existent pas.: elle se pose en autorité suprême..
Sans doute que l'objectif principal de Séralini est maintenant atteint et qu'il va maintenant publier ses données, l'EFSA ayant clairement montré qu'elle préférait ne pas rendre de comptes, mais en demander...
D'ailleurs l'EFSA est déjà désavouée par le gouvernement qui préfère prudemment se couvrir (après les précédents scandales sanitaires) et donc revoir les procédures étranges de l'EFSA en déclarant par exemple, comme Séralini le demande, que les études doivent maintenant être menées sur des durées plus longues que 90 jours...et expertisées par des personnes insoupçonnables de conflit d'intérêt.

L'Efsa indique que les experts des six Etats membres ont identifié une série de lacunes dans la méthodologie de l'équipe Séralini : "des objectifs d'étude peu clairs, le nombre peu élevé de rats utilisés dans chaque groupe de traitement, un manque de détails concernant la formulation de l'alimentation et du traitement, des informations clés manquantes sur les méthodes statistiques employées et un rapport incomplet sur les facteurs résultants", selon le communiqué"
Objectifs peu clairs?
C'est la meilleure...
Observer les effets combinés et séparés de l'alimentation par deux substances: le maïs NK 603 et le Roundup à trois doses différentes chacun, sur le métabolisme, l'état des organes et la santé d'une souche de rats retenue dans toutes les études de toxicologie.
C'est pas clair, ça?
Le nombre de rats? Il est nettement supérieur à ceux des expérimentations de Monsanto, pourtant approuvés par l'EFSA.
Le parti pris de l'EFSA est manifeste, comme celui de Vals.
Notre ami Vals retient le titre choc: l'image du coup de balai correspond à ce qu'il voudrait et ce qu'il désire.
Mais il ne cite pas la dernière partie de l'article.

Ce rejet n'est pas une surprise car les experts de l'Efsa avaient déjà jugé l'étude insuffisante sur plusieurs points pour pouvoir en accepter les conclusions.
De son côté, l'organisme de recherche sur les OGM du professeur Séralini (Criigen) avait vivement mis en cause l'Efsa, dénonçant notamment sa "mauvaise foi" sur ce dossier.
Vals revient donc à la charge sans nouveaux éléments.
Dans ce conflit, il soutient les "experts" contrôlé par les capitalistes et nommés par l'ETAT BOURGEOIS contre les scientifiques indépendants qui produisent les connaissances qui ont le défaut pour Vals, de chambouler sa représentation du progès , réduit par lui à l'innovation dans les techniques.
D'où la théorie du complot obscurantiste mené par les écologistes, eux-mêmes manipulés par des groupes capitalistes comme Carrefour et Auchan.
Vals leur préfère, sans sourciller Monsanto et le lobby pro OGM.
Pourquoi?
A cause des fauchages contre la pollution génétique des cultures non OGM et parce que José Bové a agi, lui, alors que LO ne fait RIEN pour la défense des paysans et pour la santé des travailleurs, bien qu'il y ait encore une faucille sur ses bannières et chante encore l'Internationale, sans qu'on ne sache plus bien pourquoi.
C'est en cela que le débat (avec Vals, Dühring et Dug et Klin) est caricatural.
En l'absence de formation (connaissance des faits) sur ces questions (qui permettrait de faire la part des choses) et affublés de leurs oeillères productivistes, ils ne peuvent que reprendre la propagande et les promesses du lobby pro OGM.
Et manier, encore mieux que ce lobby, la haine et l'injure contre ceux qui combattent l'usage de cette arme contre les paysans, la nature et la santé de tous.
Vals est à la remorque de tous les "experts"qui dénoncent Séralini (alors que d'autres positions sont possibles), mais je suis bien certain qu'il n'a rien lu de Séralini directement, ni qu'il l'a même écouté.
C'est consternant.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Jeu 29 Nov - 19:16

Pour répondre à Lomours:

1) Je n'ai pas dit que les PGM étaient la cause de tous les suicides de petits paysans en Inde.
La principale cause est l'endettement. L'endettement est aggravé par l'achat des semences et la baiisse progressive des rendements, due au coton Bt.

2)Tes chiffres ont l'inconvénient de concerner la période antérieure à 2006.
http://www.treehugger.com/green-food/indian-farmer-suicides-one-every-30-minutes.html


Je n'ai pas le temps d'écrire et de traduire le commentaire aujourd'hui, mais il date de 2011, lui et à la fin du témoignage le coton Bt est clairement mis en cause, à partir de 3'49 .
D'autres sources PLUS RECENTES que les tiennes.:
http://www.lesmotsontunsens.com/inde-suicide-collectif-1-500-paysans-ogm-coton-bt-monsanto-4131

Depuis le milieu des années 80, l'Inde a accepté d'ouvrir totalement son marché en contrepartie de l'aide du Fonds Monétaire International. Une révolution économique s'en suivit, qui en fit un terrain d'expérimentation mondial en matière agricole. Depuis lors, les paysans sont livrés aux promesses des vendeurs de semences magiques : les rendements devaient être exceptionnels, et les insectes et parasites rangés dans les tiroirs de l'histoire. Les variétés traditionnelles ont même été interdites dans de nombreuses banques de semences gouvernementales. Mais pour toucher le Graal, il fallait débourser 10 fois plus pour la même quantité de semences. Le prix de la gloire. Et les paysans se sont massivement endettés.

What a wonderfull world (Company)...

Sauf que les semences OGM de coton Bt (de Monsanto, faut-il le préciser) sont tombées malades, infestées par le vers (vorace) de la capsule. Les semenciers avaient juste oublié de préciser que les plantes n'étaient pas résistantes aux maladies locales et qu'il fallait donc épandre des tonnes de pesticides en plus. Ils avaient aussi omis d'indiquer que les variétés en question buvaient deux plus d'eau et dégradaient les sols à grande vitesse. Du coup, les sécheresses ont été amplifiées et les rendements réduits à peau de chagrin. Les paysans se retrouvent à sec, paralysés par leurs dettes et sans le sou pour acheter les semences de l'année suivante, puisque les plantes OGM - dotés d'une technologie révolutionnaire affectueusement nommée "Terminator" - sont calculées pour que les grains ne puissent pas se replanter... D'où de nouvelles dettes. Etc.


http://www.ecologie.tv/politique/economie/monsanto-en-inde-du-coton-transgenique-a-la-vague-de-suicides-1534.xhtml

En effet, depuis le début de l’année 2010, ce ne serait pas moins de 645 producteurs de coton qui auraient été conduits au suicide par les agissements de Monsanto et la politique de subventions américaine auprès de ces fermiers. Le point commun entre ces producteurs ? Ils s’étaient tous considérablement endettés indirectement auprès de la compagnie indienne Mahyco (Mharashtra Hybrid Seed Company), détenue à hauteur de 26% par Monsanto, qui leur vendaient à crédit la panoplie du bon agriculteur selon Monsanto : semences de coton, engrais, pesticides et herbicides.

Le coton transgénique B-Terminator (Coton Bt) mis en cause
Selon le Professeur M.D. Nanjundaswamy, fondateur du Mouvement pour la Défense des Fermiers du Karnataka, tout aurait commencé par un mensonge de la multinationale Monsanto.

Le géant de l’agroalimentaire cherchait à tester la qualité des graines transgéniques du coton Bt dans l’environnement indien et aurait profité de la naïveté de près de 10.000 paysans, auprès de qui l’entreprise aurait prétendue que ces nouvelles graines hybrides leur assureraient une meilleure récolte.

L’opération n’aurait pas rencontré le succès escompté. Selon le Dr Nanjundaswamy, qui a pris le temps d’étudier le sujet en profondeur, Mahyco aurait vendu avec les semences un herbicide à base de glyphosate (connu sous le nom de Roundup aux USA). On est pas sans rappeler que les propriétés de cet herbicide ont pour particularité d’être extrêmement toxiques pour l’homme et de présenter des risques importants pour l’environnement. Cet herbicide aurait donc été vendu par l’entreprise avec pour affirmation formelle, qu’il suffirait d’un simple épandage pour protéger les cultures et qu’il était l’herbicide, validé par Monsanto, approprié pour le coton Bt, ce qui n’a absolument pas été le cas.

Dans la panoplie du bon producteur selon Monsanto, on retrouve aussi un pesticide vendu de la même manière, avec pour indication que les graines transgéniques étaient traitées au préalable contre les insectes.

Naïfs, les paysans ont crus en cette panoplie et n’ont pas remis en cause directement son intérêt. Dans la pratique, avec l’espoir d’empêcher leurs récoltes de dépérir, certains fermiers auraient pulvérisés leur coton jusqu’à cinquante fois d’herbicide et de pesticide, s’endettant de plus en plus, jusqu’à arriver à une situation financière critique et intenable.

Et voilà, au début de ce reportage, un témoignage direct d'une femme dont le mari s'est suicidé: elle parle du coût des pesticides que le Bt n'a pu remplacer et dont l'achat a aggravé ses difficultés.


Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  lomours le Jeu 29 Nov - 21:17

.


Dernière édition par Lomours le Ven 16 Jan - 23:07, édité 1 fois

lomours

Messages : 45
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 11 Empty Re: OGM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 24 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 17 ... 24  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum