Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -48%
Xiaomi Redmi Airdots – Ecouteurs sans fils
Voir le deal
10.49 €

OGM

Page 8 sur 24 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 16 ... 24  Suivant

Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Copas le Dim 7 Oct - 11:50

Ajoutons que des camarades qui acceptent que des techniques touchant le vivant ne bénéficient pas d'études indépendantes pour jauger de leur nocivité font de piètres défenseurs des travailleurs.

Si ils avaient accepté seulement les experts des entreprises de l'amiante pour jauger la dangerosité de l'amiante, ils se seraient rangés aux côtés des patrons, ni plus, ni moins.

la question du socialisme, oui, bien sur, mais c'est dans les batailles aujourd'hui que se prépare le renversement du capitalisme. Avec certains raisonnements tordus on pourrait aussi ne pas bouger sur les licenciements sous prétexte que demain le socialisme va résoudre tout cela.

Non, la lutte des classes c'est résister à toutes les agressions du capitalisme, salaires, emplois, conditions de travail, environnement, etc. Le nombre d'entreprises où des produits dangereux sont utilisés est grand, comme la résistance des travailleurs pour ne pas se faire empoisonner, pour essayer d'avoir des points de vue qui ne sont pas inféodés aux patrons.

Une technologie neutre nous disent certains mous du genou face patrons des trusts semenciers ? Et pourquoi n'y a t-il pas d’expérimentations et d'études indépendantes (neutres) ?

C'est la lutte des classes. Et en la matière d’environnement, cette lutte des classes rejoint le combat général pour l'humanité. Un travailleur ne cesse pas de l'être quand on lui fait bouffer des saloperies. Les 2% de bourgeois ce n'est pas notre problème, ils peuvent si ils le désirent s'envoyer des tartines d'OGM de tel ou tel trust, mais qu'ils demeurent étanches, sans cultures expérimentales à ciel ouverts,... C'est essentiellement la classe populaire qui subira d'éventuelles drames sur les conséquences d'une technologie utilisée sans précautions et sans des études à l'échelle du risque (plusieurs dizaines d'années d’expérimentation nécessaire en milieux confinés).

Le minimum est d'interdire toute culture qui ne se fait pas en atmosphère confinée le temps qu'on en sache plus.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Dim 7 Oct - 12:03

Vals a écrit:
gérard menvussa a écrit:Michel de Pracontal qui s'est fait ridiculisé lors d'un direct ou il était opposé a Séralini ? Amusant !

Si c'est toi qui le dit .....parole d'expert.....c'est sûr que ça doit être évident... Very Happy
Non, non...
La voilà, la vidéo.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Dim 7 Oct - 13:21

Copas a écrit:Ajoutons que des camarades qui acceptent que des techniques touchant le vivant ne bénéficient pas d'études indépendantes pour jauger de leur nocivité font de piètres défenseurs des travailleurs.

Si ils avaient accepté seulement les experts des entreprises de l'amiante pour jauger la dangerosité de l'amiante, ils se seraient rangés aux côtés des patrons, ni plus, ni moins.

la question du socialisme, oui, bien sur, mais c'est dans les batailles aujourd'hui que se prépare le renversement du capitalisme. Avec certains raisonnements tordus on pourrait aussi ne pas bouger sur les licenciements sous prétexte que demain le socialisme va résoudre tout cela.

Non, la lutte des classes c'est résister à toutes les agressions du capitalisme, salaires, emplois, conditions de travail, environnement, etc. Le nombre d'entreprises où des produits dangereux sont utilisés est grand, comme la résistance des travailleurs pour ne pas se faire empoisonner, pour essayer d'avoir des points de vue qui ne sont pas inféodés aux patrons.

Une technologie neutre nous disent certains mous du genou face patrons des trusts semenciers ? Et pourquoi n'y a t-il pas d’expérimentations et d'études indépendantes (neutres) ?

C'est la lutte des classes. Et en la matière d’environnement, cette lutte des classes rejoint le combat général pour l'humanité. Un travailleur ne cesse pas de l'être quand on lui fait bouffer des saloperies. Les 2% de bourgeois ce n'est pas notre problème, ils peuvent si ils le désirent s'envoyer des tartines d'OGM de tel ou tel trust, mais qu'ils demeurent étanches, sans cultures expérimentales à ciel ouverts,... C'est essentiellement la classe populaire qui subira d'éventuelles drames sur les conséquences d'une technologie utilisée sans précautions et sans des études à l'échelle du risque (plusieurs dizaines d'années d’expérimentation nécessaire en milieux confinés).

Le minimum est d'interdire toute culture qui ne se fait pas en atmosphère confinée le temps qu'on en sache plus.

Excellente analyse!
Merci, Copas.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Lun 8 Oct - 19:04

Le syndicat SUD Recherche EPST réagit:
http://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?article1544
Extrait
(...)Le troisième niveau de questions soulevé par la publication de G.E. Séralini et collègues se rapporte au positionnement de notre Institut par rapport à cette question des OGM.

On peut tout d’abord regretter que l’INRA soit apparu, une nouvelle fois, comme un des premiers défenseurs de ces technologies à travers les interventions de G. Pascal et L.M. Houdebine. L’image de notre Institut ne s’en trouvera pas améliorée d’autant que les consommateurs français ont renouvelé à chaque enquête d’opinion et depuis de nombreuses années, leur souhait largement majoritaire de ne pas avoir d’OGM dans leur assiette. Entendre dire, par un directeur de recherche honoraire de l’INRA, qu’il ne devrait pas y avoir d’évaluation sur les plantes génétiquement modifiées parce que ce sont les mêmes que les plantes non modifiées, et que le glyphosate n’a jamais causé de cancers chez l’Homme, n’est pas à l’honneur de notre Institut !

Plusieurs chercheurs de l’INRA ont par ailleurs signé dans le Monde un appel à un « débat raisonné » sur les OGM, qui finit pourtant par un plaidoyer sur l’espoir suscité par les OGM pour résoudre tous les problèmes de la planète, en grand décalage avec l’expertise actuelle mondiale sur les causes des déséquilibres pour l’accès à l’eau, à l’alimentation et à la santé à travers le globe, et sur les solutions qui peuvent y être apportées dans un contexte de démographie croissante et de changement climatique.

Enfin, dans un communiqué datant du 27 septembre, le nouveau PDG de l’INRA, F. Houllier, précise la position de l’institut vis à vis de l’article de Séralini, en nous disant notamment que « l’INRA a publié en 2012 une méta-analyse sur les risques toxicologiques liés à l’ingestion des OGM » sachant que cet article qui a fait l’objet de nombreuses critiques (voir par exemple l’article de Gilles Van Kote dans le Monde du 15 décembre 2011), est co-signé par des personnalités (dont toujours G. Pascal) très bien connues pour leur soutien actif aux OGM. On aurait aimé que, dans les circonstances présentes, F. Houllier fasse preuve d’un peu plus d’ouverture.

Il est donc plus que jamais urgent que soit initiée une profonde réflexion sur les orientations scientifiques futures de notre Institut, et sur la place centrale que l’on veut continuer de donner, ou non, aux biotechnologies.

SUD Recherche EPST avait critiqué l’entêtement de notre ancienne PDG, M. Guillou, sur cette question lors de l’analyse de son livre (« 9 milliards d’êtres humains à nourrir, un défi pour demain … un défi mal posé ! »). Nous déplorons par ailleurs, qu’au lieu d’initier un réel débat de fond, notamment sur ces enjeux de recherche publique, les « Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche » menées par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche dérivent en une piteuse opération de communication.

C’est pourquoi nous demandons à la Direction de l’INRA et au gouvernement d’engager cette vaste réflexion en incluant notamment la participation d’acteurs qui ne sont encore pas ou peu écoutés actuellement (confédération paysanne, associations de protection de l’environnement…). Le renouvellement de notre modèle agricole à bout de souffle, que ce soit au niveau environnemental ou social, et les attentes des citoyens de France et d’ailleurs, vont demander que soit opérée une double, triple ou quadruple révolution verte, dans laquelle l’INRA devra tenir un rôle majeur.


Obscurantistes travailleurs de l'INRA.
De quel côté sont Vals, Agger et Dug et Klin?
Du côté des travailleurs ou du PDG?
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Lun 8 Oct - 23:22

http://www.rue89.com/rue89-planete/2012/10/05/seralini-lauteur-de-letude-sur-les-ogm-repond-ses-detracteurs-235914


Entretien 05/10/2012 à 13h31
OGM dangereux : Séralini, l’auteur de l’étude contestée, se défend


Séralini indique que les « bonnes pratiques de laboratoire » ont été respectées, mais reconnaît qu’idéalement, il faudrait mener son expérience sur plus de rats. Entretien.

« Insuffisante » l’étude sur les OGM menée par l’équipe de Gilles-Eric Séralini ? L’Autorité européenne de sécurité des aliments, l’Efsa, estime en tout cas qu’elle n’a pas à réévaluer l’autorisation du maïs transgénique NK603, malgré les conclusions alarmantes de ce travail.

Le site Reporterre a demandé au chercheur mis en cause de s’expliquer. Une interview vidéo exclusive qui permet de prendre le temps, calmement, de comprendre les arguments scientifiques et de revenir à un débat réfléchi.

(...)

Rue89 : Allez-vous donner les données brutes de votre étude, comme vous le demande l’Efsa ?

Gilles-Eric Séralini : Nous allons mettre ces données sur un site Internet public quand l’Efsa fera de même. Elle n’a pas de raison légale de ne pas le faire et j’en appelle à la responsabilité de la Commission européenne et du ministre de l’Agriculture pour cela.

Il est inconcevable que les données ayant permis l’autorisation des OGM soient secrètes. Si l’on veut une réelle évaluation scientifique de mon étude, elle doit se faire des deux côtés.

Reporterre : Le contrôle de mycotoxines dans la nourriture des animaux étudiés n’est pas détaillé dans l’article publié. A-t-il été bien mené ?

L’expérience a suivi toutes les règles relatives aux « bonnes pratiques de laboratoire » suivies par les établissements d’expérimentation. La composition de la nourriture et la présence des mycotoxines et autres éléments étaient précisément contrôlées.

Mais il n’était pas possible d’indiquer tous ces détails dans l’article « princeps », c’est-à-dire principal. Celui-ci devrait être suivi, si l’on comprend bien, d’autres articles détaillant les conditions de l’expérience.

Reporterre : Les groupes témoins de rats mâles et femelles étaient trop restreints dans l’étude, ne comportant que dix animaux. Cela n’enlève-t-il pas la valeur des résultats trouvés ?

On peut toujours faire mieux. L’idéal aurait été d’avoir soixante-cinq rats par groupe. Mais c’est impossible [en raison du coût que cela représente, ndlr]. Toutes les études se font habituellement avec des groupes de dix rats.

Ce n’est pas une étude de cancérogenèse [c’est-à-dire visant à vérifier si le produit étudié provoque des tumeurs cancéreuses, ndlr], mais une étude de toxicologie [étudiant des effets toxiques, quelle qu’en soit la nature, ndlr], qui est « la première étape » avant une étude de cancérogenèse.

Les normes OCDE pour ces études demandent qu’il y ait dix rats par groupe.

Reporterre : Sur dix individus par groupe, la valeur statistique des résultats observés sur les groupes est très faible.

On peut dire cela de toutes les études. 98% des études toxicologiques de recherche portent sur trois à quatre rats par groupe. Les études réglementaires sur les OGM, qui ne durent que trois mois [alors que son étude a suivi les animaux pendant deux ans, ndlr], comprennent dix rats par groupe.

C’est d’ailleurs un reproche qu’ont émis les agences réglementaires à l’égard d’un test présenté par la société Monsanto ; mais elles n’ont pas exigé le retrait du maïs transgénique concerné.

Reporterre : La souche de rats utilisée, Sprague-Dawley, présente spontanément des tumeurs cancéreuses.

Cette souche de rats est utilisée dans presque tous les tests, et c’est en particulier la souche qui a servi pour homologuer tous les OGM. Cette étude a duré plus longtemps, et il est exact que des tumeurs se développent en fin d’expérience.

Mais ce qui compte, c’est le différentiel par rapport au « groupe » contrôle ». Et il faut aussi une souche « suffisamment sensible aux tumeurs pour représenter quelque chose de proche de l’humain ». Ici, l’étude a montré les perturbations hormonales [induites par l’alimentation comprenant un OGM et le pesticide Roundup, ndlr].

Par ailleurs, il y a de nombreuses observations sur chaque rat, donc de nombreuses valeurs qui, par des méthodes statistiques complexes, ont permis de mettre en évidence diverses corrélations. Les observations ont été de plusieurs types : anatomopathologiques, biochimiques, microbiologiques, et comportementales.

Reporterre : D’autres études ont été menées avec des animaux nourris aux OGM sur de longues durées, au moins trois. Cette étude ne serait donc pas exceptionnelle.

Les trois études présentées ne sont pas toxicologiques. Mon étude est la plus longue, vie entière, sur cet OGM, le maïs NK 603. Il n’existe pas, par ailleurs, d’étude à longue durée sur l’exposition au pesticide Roundup, qui est le plus répandu dans le monde.

Des études existent sur son composant principal, le glyphosate, mais pas sur le Roundup en tant que tel.

Reporterre : Si les OGM ont des effets aussi néfastes que semble l’indiquer l’étude, pourquoi ne les observe-t-on pas sur les animaux et les populations qui consomment des OGM, notamment aux Etats-Unis, depuis plus de dix ans ?

Il n’y a pas de traçabilité dans ce pays sur les OGM, et l’on ne peut donc pas y mener une étude épidémiologique sur les aliments transgéniques. Il se trouve qu’on observe énormément de pathologies hépato-rénales. On ne peut pas les attribuer aux OGM et au Roundup, mais les produits mal évalués pour la santé peuvent en être responsables.

Reporterre : Que se passe-t-il en Argentine et au Brésil qui cultivent à grande échelle les produits transgéniques ?

Il est dommage que seule une petite équipe comme celle de l’université de Caen étudie les effets du pesticide Roundup. Il y a un vrai doute sur la manière dont on évalue les maladies chroniques. Le système hormonal semble perturbé par ces produits. Il est anormal qu’il n’y ait pas d’études à long terme sur ce type de produits.

Recueilli par Eduardo Febbro et Hervé Kempf (Reporterre) et Sophie Verney-Caillat (Rue89).

Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Mer 10 Oct - 23:04

Une excellente analyse de Daniel Tanuro publiée par les camarades du NPA Calvados.
http://npacalvados.wordpress.com/2012/10/06/lefsa-discredite-letude-seralini-sur-la-toxicite-des-ogm-autorite-de-securite-alimentaire-ou-instrument-de-monsanto/
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 13 Oct - 14:53

Séralini est soutenu par des scientifiques internationaux:
http://independentsciencenews.org/wp-content/uploads/2012/10/Seralini-and-Science-fr.pdf

Extrait:
6) Conclusion : Quand ceux ayant intérêt à le faire sèment un doute déraisonnable sur des résultats dérangeants, ou quand des gouvernements choisissent seulement ce qui leur convient dans la preuve scientifique par simple opportunisme politique, ils minent la confiance du public dans les méthodes et institutions scientifiques, en plus de mettre la population en danger. Les tests d'innocuité, la réglementation fondée sur la science et le processus scientifique lui-même exigent que l'on puisse se fier largement à une
communauté scientifique vouée à l'intérêt public et animée de la plus grande intégrité professionnelle. Si, au départ, l'évaluation scientifique d'un produit est un processus d'approbation biaisé en faveur du requérant, appuyé par l'élimination systématique du travail de scientifiques indépendants oeuvrant dans l'intérêt public, cela exclut toute
possibilité de tenir un débat honnête, raisonné ou scientifique.

Les auteurs : Susan Bardocz (4, rue Arato, Budapest, 1121 Hongrie); Ann Clark (Université de Guelph, à la retraite); Stanley Ewen (histopathologiste consultant,
Hôpital universitaire Grampian); Michael Hansen (Consumers Union); Jack Heinemann (Université de Canterbury); Jonathan Latham (Bioscience Resource Project); Arpad Pusztai (4, rue Arato, Budapest, 1121 Hongrie); David Schubert (Salk Institute); Allison Wilson (Bioscience Resource Project)
Signataires : Brian Wynne (professeur en études scientifiques, UK Economic and Social Research Council (ESRC) Centre for Economic and Social Aspects of Genomics, Cesagen, Université de Lancaster); Irina Ermakova (Dre en biologie, Académie des sciences de Russie); Jo Cummins (professeur émérite, Université Western Ontario); Michael Antoniou, (lecteur en génétique moléculaire; la politique de son université [King's College, Londres] ne l'autorise pas à faire état de cette affiliation ici); Philip L. Bereano (professeur émérite de l'Université de Washingtonet du Washington Biotechnology Action Council); Dr P. M. Bhargava (ex-directeur et fondateur, Centre for Cellular and Molecular Biology, gouvernement de l'Inde); Carlo Leifert (professeur d'agriculture écologique, Université de Newcastle); Peter Romilly (anciennement de l'Université d'Abertay, Dundee); Robert Vint (FRSA); Dr Brian John (Université Durham, R.-U., à la retraite); C. Vyvyan Howard (professeur, Université de l'Ulster); Diederick Sprangers (Genethics Foundation); Mariam Mayet (African Centre for Biosafety, Afrique du Sud); Eva Novotny (Université de Cambridge, à la retraite); Ineke Buskens (Research for the Future); Hector Valenzuela (professeur, Université d'Hawaii); Ronald Nigh, (Centro de Investigaciones y Estudio Superiores en Antropología Social, Chiapas, Mexique); Marcia Ishii-Eiteman (Ph.D., scientifique principale, Pesticide Action Network North America); Naomi Salmon (département de Droit, Université Aberystwyth, pays de Galles); Michael W. Fox (Minnesota, vétérinaire et bioéthicien, Ph. D.MRCVS); Neil J. Carman (Ph. D. Sierra Club).
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Sam 13 Oct - 15:03

http://alerte-environnement.fr/portraits/portrait-gilles-eric-seralini/

Docteur Séralini et Mister Malthus


On pourrait croire que la bataille de Gilles-Eric Séralini contre les OGM et le Roundup est seulement motivée par la nécessité d’alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur un quelconque danger pour la santé et l’environnement. Or ce n’est pas le cas ! En effet, derrière l’image du scientifique impartial qu’il se donne, M. Séralini est avant tout un militant écologiste qui, par exemple en avril 2007, participait à un meeting électoral de Dominique Voynet dans lequel il déclarait : « Dans cette campagne présidentielle, il y a un espoir important, c’est que l’écologie que vous représentez gagne davantage de terrain ». Ce soutien appuyé à la candidate des Verts est sans doute un juste retour des choses, puisque c’est Voynet, quand elle fut ministre de l’Environnement, qui proposa en 1998 le nom de G-E Séralini pour siéger au Comité provisoire de biovigilance sur les OGM commercialisés.
Plus gênant, son engagement est totalement imprégné d’un des pires fondements de l’idéologie écologiste, à savoir le malthusianisme. Cette théorie a été imaginée au XVIIIème siècle par le pasteur anglican et économiste britannique Thomas Malthus (1766-1834) qui postulait que la population augmentait plus vite que les ressources, avec comme conséquence une surpopulation aux effets dévastateurs : accroissements des nécessiteux, pénurie des ressources et les famines, les guerres et les épidémies comme régulateurs démographiques naturels. Gilles-Eric Séralini partage parfaitement ce point de vue. Dans son ouvrage intitulé Le sursis de l’espèce humaine, il met par exemple en parallèle la raréfaction des ressources en eau avec la croissance de la population, précisant que « la population mondiale est en train de tripler avec les quatorze milliards d’individus théoriquement attendus vers 2100 (…). Or, même si le nombre des humains se stabilise par la force de la misère, la consommation d’eau, qui a considérablement suivi depuis 1900 l’accroissement de la population mondiale, est donc en passe de grossir énormément plus qu’elle ne l’a déjà fait (…). » En cela, il rejoint les conclusions du fameux rapport au Club de Rome intitulé Halte à la croissance ? qui, en 1972, annonçait la pénurie prochaine de nombreuses ressources naturelles et promouvait la croissance zéro. Pour Gilles-Eric Séralini, « tout donne raison sur le fond principal au Club de Rome ».
Plus généralement, G-E Séralini affirme que « la démographie continue à galoper au cours de la décennie quatre-vingt-dix avec une population mondiale qui double. (…) Cela provoque une situation insoutenable pour l’humanité dévoratrice de ressources, une calamité non seulement environnementale, mais pour tous les hommes, prévoient les experts. » Et il n’hésite pas à comparer l’homme à des bactéries :
« Au cours du XXe siècle, nous avons crû de manière exponentielle comme des bactéries dans une soupe. » En outre, à l’instar de Malthus, M. Séralini s’en prend aux pauvres qui sont accusés d’être plus prolifiques. Sans doute que, dans l’esprit du biologiste, les pauvres se comportent davantage comme des bactéries que les riches… Mais contrairement à Malthus, M. Séralini a trouvé pourquoi les pauvres faisaient plus d’enfants ! Avec condescendance, il explique en effet que l’orgasme reste l’un des seuls plaisirs qui restent aux pauvres : « (…) les miséreux qui ne peuvent avoir pour tout ciel, dans une vie de manques et de torture, que leurs instants d’orgasmes, sans pour autant connaître la contraception qui est un luxe, se reproduisent forcément plus que les autres. » Les miséreux apprécieront.
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Sam 13 Oct - 15:07


La suite

Vous avez dit « indépendant » ?


Quand on lit les études scientifiques, qu’elles émanent de M. Séralini ou de Monsanto, on se trouve face à une grande difficulté : elles sont incompréhensibles pour les responsables politiques, les journalistes et l’opinion publique, à moins de se faire aider par un expert en toxicologie, ce qui ne court pas les rues. Il existe cependant une différence entre les deux : les résultats avancés par la multinationale ne sont pas crédibles aux yeux de l’opinion publique, l’entreprise étant diabolisée par les écologistes, alors que ceux avancés par le gentil M. Séralini sont estampillés du sceau de l’indépendance. Mais l’incorruptible Pr Séralini est-il vraiment le « chevalier blanc », la voix de l’objectivité et de l’indépendance ? Pourquoi en douter, après tout, puisqu’il est l’un des fondateurs du CRII-GEN, le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique ? D’ailleurs, sur le site de cette association, il est bien précisé : « Il s’agit d’un comité apolitique et non-militant d’expertise, de conseil, indépendant des producteurs d’OGM, intervenant à différents niveaux. » Cela ne correspond absolument pas à la réalité des choses ! En effet en ce qui concerne l’engagement politique du CRII-GEN, il faut rappeler que la présidente du CRII-GEN n’est autre que Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement, également présidente du parti politique écologiste Cap 21 et vice-présidente du MoDem de François Bayrou. De plus, le siège du CRII-GEN se trouve à la même adresse que Cap 21 qui se trouve être aussi l’adresse du cabinet d’avocats de Corinne Lepage et de son mari, Christian Huglo, spécialisé dans le droit de l’environnement. Pour la confusion des genres, on peut difficilement faire mieux !
Ensuite, la revendication de « non-militantisme » est aussi farfelue puisque le CRII-GEN est membre du collectif d’ONG écologistes « L’Alliance pour la planète », aux côtés du WWF, de Greenpeace et des Amis de la Terre. Or comme il est indiqué sur leur site : « La vocation première de l’Alliance est l’action, chaque ONG conservant son identité et sa stratégie particulière. L’Alliance n’est pas une fusion d’associations : c’est un tremplin de propositions et d’initiatives, qui vise à donner plus de poids, de résonance et d’efficacité à leurs actions. »
Enfin que dire de l’objectivité et l’indépendance du CRII-GEN ? Même M. Séralini admet que « c’est un mythe, l’indépendance ! », ajoutant : « Nous-mêmes, le CRII-GEN, nous sommes indépendants des producteurs d’OGM, nous ne sommes pas indépendants de nos adhérents ! Nous sommes bien sûr dépendants des citoyens qui veulent bien nous aider, même des industriels qui veulent bien nous demander des contre-expertises. » Autrement dit, le CRII-GEN est bel et bien dépendant de Greenpeace quand l’association écologiste lui demande des contre-expertises. Le CRII-GEN a par exemple reçu 17.000 euros de Greenpeace France pour réaliser une étude sur le maïs MON 863. Plus récemment, Greenpeace Inde a accrédité G-E Séralini pour effectuer une analyse concernant un nouvel OGM, l’aubergine Bt. On aurait difficilement imaginé que, dans ces deux cas où Greenpeace est le commanditaire, M. Séralini puisse conclure à l’innocuité de l’OGM en question. Tout cela nous amène à la qualité des expertises du Professeur Séralini. En effet, Corinne Lepage a vivement critiqué les experts au sujet des OGM, car « ils faisaient des études pour le monde de l’agrosemence. Cela ne veut pas dire que ce sont des gens malhonnêtes, cela veut simplement dire que c’était des gens qui avaient des intérêts. (…) Tout ça est humain. Cela n’a rien de malhonnête, cela n’a rien d’illégal, mais cela ne donne pas une bonne expertise. » On peut en déduire que M. Séralini, en faisant des études pour les associations écologistes, a intérêt à abonder dans leur opposition aux OGM. Et comme dirait Corinne Lepage, « cela n’a rien de malhonnête, cela n’a rien d’illégal, mais cela ne donne pas une bonne expertise. »

Des études contestées


L’essentiel pour les mouvements écologistes, comme Greenpeace quand celui-ci commande une contre-expertise à G-E Séralini, c’est d’obtenir dans les médias des manchettes de type « Une étude scientifique prouve qu’un OGM est impropre à la consommation ». Ensuite, peu importe que cette étude soit contestée quelque temps après par la majorité des experts. Les organisations écologistes comme les médias estiment en effet que ces querelles d’experts, très techniques et complexes, ne peuvent pas intéresser le citoyen lambda. Dommage car les critiques sont souvent très sévères à l’égard des travaux de l’équipe G-E Séralini.
Par exemple, dans un communiqué de presse de mars 2005, on peut lire que le G-E Séralini et son équipe « ont prouvé que le glyphosate (principe actif du Roundup) est toxique pour les cellules placentaires humaines, tuant une grande proportion de celles-ci après 18 heures d’exposition à des concentrations inférieures à celles qui sont employées en agriculture. (…) Cet effet augmente avec le temps, et on l’a observé avec des concentrations de Roundup 10 fois plus faibles que celles qu’on utilise en agriculture. » Or selon quatre éminents scientifiques, ces résultats sont très contestables pour plusieurs raisons. D’abord, l’équipe de Séralini a utilisé des cellules très particulières (baptisées « JEG-3 ») issues d’un choriocarcinome, un cancer issu du chorion, ce qui n’est pas un choix anodin. En effet, selon les experts, les cellules JEG-3 « ne constituent pas à proprement parler une lignée placentaire » et comportent des anomalies chromosomiques importantes. Ces anomalies, toujours selon les experts, « font que toute observation biologique sur ce type cellulaire JEG-3 doit être analysée avec prudence ». Ils ajoutent que pour valider les résultats de G-E Séralini, il serait indispensable « d’utiliser non pas une seule lignée cellulaire mais plusieurs, qui sont disponibles dans les banques cellulaires internationales ». Alors, soit M. Séralini est incompétent, car ignorant ce que soulignent ces experts, soit il a fait un tour de passe-passe, choisissant spécifiquement ces cellules JEG-3 dans l’unique but d’instruire un procès à charge contre le Roundup.
En outre, l’équipe de Séralini observe que les effets néfastes sont obtenus à des concentrations cent fois inférieures à celles employées en milieu agricole, c’est-à-dire environ 70 mg/litre. Mais à quoi cela correspond véritablement ? Les experts expliquent : « Sans tenir compte des facteurs de sécurité, pour que du glyphosate puisse être présent à une concentration de 70 mg/kg de poids corporel, cela supposerait, pour un individu de 70 kg l’ingestion par voie orale de 16,3 g de glyphosate, c’est-à-dire au minimum 2,3 litres de Roundup dans sa configuration à usage agricole. » Il est à noter que la dose journalière admissible du glyphosate recommandée par l’Agence de Protection de l’Environnement des Etats-Unis est de 2 mg/kg de poids corporel et de 0,3 mg/kg de poids corporel pour l’Europe, c’est-à-dire bien inférieure à la dose de 70 mg/kg utilisée par M. Séralini pour démontrer un effet néfaste.
Plus récemment, en juin 2007, une autre étude de G-E Séralini, cette fois-ci sur le maïs transgénique MON 863, a été à nouveau vivement contestée. Le travail a en fait consisté à apporter une nouvelle analyse statistique de données issues d’études toxicologiques menées par Monsanto. Pour l’équipe de Séralini, il ne fait pas de doute que le MON 863 présente des signes de toxicité. Comme le rapporte Gil Rivière-Wekstein dans Agriculture & Environnement, le ministère de l’Agriculture a saisi la Commission du génie biomoléculaire (CGB) en avril 2007 pour « d’une part examiner la méthodologie utilisée par l’équipe dans le traitement des données statistiques, d’autre part commenter les interprétations toxicologiques qui en découlaient ». Comme l’explique le journaliste, le verdict des experts est sans appel : Séralini est recalé ! Concernant la méthodologie, la CGB a confié l’analyse statistique à Hervé Monod, chercheur à l’Unité de mathématique et informatique appliquée à l’Inra de Jouy-en-Josas. Il conclut : « L’analyse des courbes de croissance proposée dans l’article de Séralini et al., 2007 ne prend pas en compte la variabilité entre individus et repose sur des hypothèses inappropriées concernant les erreurs résiduelles. En conséquence, elle n’est pas valide. » En effet, le statisticien de l’équipe de Séralini utilise « un modèle dit à paramètres fixes, dans lequel la seule source de variabilité provient d’erreurs indépendantes et identiquement distribuées (i.i.d.) ». Pourtant, les méthodes statistiques d’analyse de courbes de croissance ont fait des progrès considérables depuis quelques années, comme l’explique Hervé Monod. Aujourd’hui, les statisticiens compétents utilisent des modèles linéaires ou non linéaires avec effets ou paramètres aléatoires, qui prennent en compte plusieurs niveaux de variabilité. En utilisant ainsi un modèle « non linéaire mixte à paramètres aléatoires », qui dépendent « non seulement du régime (alimentaire) mais aussi de l’individu », Hervé Monod obtient des différences faiblement significatives entre les courbes de croissance des régimes avec ou sans OGM.
Concernant l’interprétation toxicologique, le jugement de la CGB est encore plus sévère à l’égard du travail de l’équipe de Séralini. La commission rappelle qu’« un diagnostic de toxicologie s’effectue sur un faisceau de preuves qui permet de mettre en évidence une action toxique et jamais sur une anomalie isolée, même statistiquement significative. (…) La variation même statistiquement significative d’un paramètre isolé, non confrontée à celle d’autres paramètres biologiques et à des données cliniques, fonctionnelles et histologiques, n’a en soi aucune valeur. » Bref, le moins que l’on puisse dire est que les experts de la CGB ne considèrent pas ces travaux confiés par Gilles-Eric Séralini à un biostatisticien et à un médecin généraliste comme particulièrement pertinents. Ce qu’avait déjà noté l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) dans son avis du 26 avril dernier. Et le toxicologue Gérard Pascal d’ironiser dans Le Figaro du 15 mars 2007 : « Gilles-Eric Séralini, qui n’est pas toxicologue, veut sans doute réinventer la toxicologie à lui tout seul ! »

Sources

Site du CRII-GEN : www.criigen.org
Site d’Agriculture et Environnement : www.agriculture-environnement.fr
G-E Séralini, Le sursis de l’espèce humaine, Belfond, 1997.
G-E Séralini, OGM, pesticides, aliments : Nous pouvons nous dépolluer, Editions J. Lyon, 2009.
France Culture, Terre à terre, émission du 31 mars 2007, « Santé et Environnement », transcription téléchargeable ici.
France Culture, Terre à terre, émission du 21 février 2009, « Nous pouvons nous dépolluer », disponible ici.
Corinne Lepage, entretien accordé à Marianne2.fr, 13 février 2009, vidéo disponible ici.
France 2, Envoyé Spécial, « OGM, à la conquête de nos assiettes », 19 avril 2007, disponible ici.
Commentaires concernant le travail de recherche « Differential effects of glyphosate and Roundup on human placental cells and aromatase », présentés par Marc Fellous, Daniel Marzin, Thierry Mercier, Luc Multigner à la Mission d’Information sur les Enjeux des Essais et de l’Utilisation des Organismes Génétiquement Modifiés, 23 mars 2005.
Rapport d’activité 2006 de la CGB.

Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 13 Oct - 17:03

1) La seule citation de Séralini est: "« Dans cette campagne présidentielle, il y a un espoir important, c’est que l’écologie que vous représentez gagne davantage de terrain ».
Tout le reste n'est qu'un délire interprétatif de ce que serait "L" 'écologie.
Avec le retour récurrent chez toi du thème paranoïaque "écologie = malthusianisme".
Pas un mot sur les bases scientifiques de l'écologie politique.

2) Veux tu dire par là que l'expérimentation et les résultats de Séralini et al sont tordus et inspirés par les convictions politiques que tu lui attribues?
Question claire et directe.
J'attends une réponse claire et directe.

3) D'où vient "l'info" que tu es allée chercher?
Du site "Alerte Environnement"...
Qui est-ce?
http://exdisciplesleblog.unblog.fr/2008/06/27/qui-se-cache-derriere-alerte-environnement/
Alerte Environnement se présente comme un média alternatif créé par une journaliste indépendante , Gwen Le Gac, qui prétend vouloir décrypter l’actualité de… l’agriculture, elle creuse, elle cherche, elle expose, elle éclaire, elle analyse, elle décortique…mais surtout elle dénigre… José Bové, Kokopelli, Greenpeace, WWF, Les amis de la terre; le lobby vert…tout le monde y passe.

Interrogée par « Le Canard enchainé », cette Gwen Le Gac parlait d’initiative personnelle avec des amis agriculteurs …dont elle refusait de donner les noms. Gwen Le Gac aurait travaillé pour l’agence Regard International, qui s’occupait en 2007 d’un colloque « L’agriculture a-t-elle encore un avenir ? » sponsorisé entre autres par …BASF et Monsanto… tiens donc…

http://www.mdrgf.org/_canard/canard-enchaine-pesticides.html

Vals, Monsanto t'aime... Laughing
Tu es un relai de ses relais. Bénévole, en plus.
Bravo, camarade!
T'as perdu ta faucille et tu défends les multinationales contre la vérité et les travailleurs paysans.
C'est pire qu'une erreur.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Sam 13 Oct - 18:09

Veux tu dire par là que l'expérimentation et les résultats de Séralini et al sont tordus et inspirés par les convictions politiques que tu lui attribues?
Question claire et directe.
J'attends une réponse claire et directe.


Réponse claire et directe : OUI !
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 13 Oct - 18:58

Vals a écrit:
Veux tu dire par là que l'expérimentation et les résultats de Séralini et al sont tordus et inspirés par les convictions politiques que tu lui attribues?
Question claire et directe.
J'attends une réponse claire et directe.



Réponse claire et directe : OUI !
Alors dis nous donc par quel artifice et par quelle manipulation les tumeurs et les lésions sont-ils nettement plus nombreux et surtout précoces dans les groupes de rats exposés, dans leur alimentation, au maïs NK 603 et au Roundup que dans le groupe témoin?
Question simple et directe...
Réponse simple et directe. Pas d'incantation et invocation de la sorcellerie, stp.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  dug et klin le Sam 13 Oct - 19:31

Rougevert a écrit:

Vals, Monsanto t'aime... Laughing
Tu es un relai de ses relais. Bénévole, en plus.
Bravo, camarade!
T'as perdu ta faucille et tu défends les multinationales contre la vérité et les travailleurs paysans.
C'est pire qu'une erreur.

Rougevert,Carrefour et Auchan t'aime... lol!

Tu agit Bénévolement pour la rentabilité de leur rayons bio.

Tu n'as pas perdu ta faux,et tu défends ces multinationales contre la vérité et les intérets des travailleurs et des consommateurs.

C'est pire qu'une erreur.
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Sam 13 Oct - 19:32

Je constate que Vals n'est toujours pas capable de faire autre chose que relayer la propagande capitaliste.


Il me semble que comme tu as écrit ça plus haut, il te suffit toi, qui relaies évidemment la propagande anticapitaliste , objective et honnête, de lire ce qui est ecrit plus haut dans ce que j'ai publié (le point de vue des méchants scientifiques "capitalistes")...
Cela dit, tu pourras aussi revenir à ma première publication sur l'étude hypermédiatisée de Seralini ; attendons tranquillement de voir ce que fera de tout ça la communauté scientifique autre que l'équipe de madame Lepage et des groupes anti-ogm financés par la grande distribution...
Je dois reconnaitre que je n'ai pas du tout confiance dans les lobbys écolos, le Criigen et autres officines où se cotoient les accupuncteurs, homeopathe et autres guerisseurs.
Alors donc, comme Charle, j'attends que des spécialistes un peu plus sérieux que les potes de Seralini fassent des évaluations scientifiquement fiables de cette affaire ...et on verra bien....
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 13 Oct - 20:13

Je pense que j'exprime un point de vue PERSONNEL (c'est ce que j'entends par "direct"), basé sur un intérêt pour le sujet qui date de nombreuses années et qui n'a pas grand chose de viscéral, contrairement à toi.
Ce n'est pas une opinion "toute faite", ni même achevée.

Il y a les faits.
Il y a ce qu'on pense DES faits.
Mais quand on pense CONTRE les faits, on n'est plus dans le marxisme, qui est bien distinct du scientisme. Le scientisme n'est qu'une forme de foi, c'est à dire d'obscurantisme.
Je constate que tu es incapable de répondre directement à la question que je t'ai posée.
Tu "attendais" pour penser sur les OGM avant la publication des résultats de cette expérimentation?
Bien sûr que non.
Et donc...tu continues.
Si d'autres scientifiques confirment la toxicité des PGM pesticides readies, tu en penseras la même chose que de Séralini maintenant.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  dug et klin le Sam 13 Oct - 20:41

Et blablabla Sleep Sleep Sleep blablabla.......

Merci Rougevert,grace a toi je fais des économies,le soir,je viens lire quelques uns de tes messages,et je peut laisser mes somniferes dans le tiroir de ma table de nuit.Et le matin,en me réveillant,je les relis,qu'est-ce que tu me rase,et encore des économies de mousse.

Bon allez,salut,et bonne nuit. Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Sam 13 Oct - 20:55

Si d'autres scientifiques confirment la toxicité des PGM pesticides readies, tu en penseras la même chose que de Séralini maintenant..

Absolument pas.
Si il s'avère que tel ou tel type de pgm est dangereux et que c'est prouvé par des gens plus sérieux que le Criigen ou autres officines écologistes de parti pris, j'en tiendrai compte .

Je ne suis pas par principe "pro_ogm". Ca n'aurait aucun sens.
Mais je ne suis pas plus anti-ogm, ce qui n'a pas plus de sens.

je suis partisan de la recherche dans ce domaine, sans aucun a priori ideologique et je méprise évidemment les imbéciles qui détruisent les cultures expérimentales de l'INRA, par exemple
Comme je suis partisan de toutes les recherches dans le domaine génétique en général qui représente un potentiel de progrès scientifique, technique et medical gigantesque pour l'humanité.
Même si c'est une redite, je considère qu'aucune recherche, aucune technique, aucune technologie n'est tabou et que si danger grave il y a c'est de la logique capitaliste qu'il provient.
Même si la production d'énergie est en générale dangereuse en elle même (nucleaire, hydraulique, thermique....) , c'est la loi du profit et de la concurrence qui aggrave ce danger au lieu de l'amoindrir ou le limiter.
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 13 Oct - 21:01

dug et klin a écrit:Et blablabla Sleep Sleep Sleep blablabla.......

Merci Rougevert,grace a toi je fais des économies,le soir,je viens lire quelques uns de tes messages,et je peut laisser mes somniferes dans le tiroir de ma table de nuit.Et le matin,en me réveillant,je les relis,qu'est-ce que tu me rase,et encore des économies de mousse.

Bon allez,salut,et bonne nuit. Sleep Sleep Sleep Sleep Sleep
Bonne nuit! Laughing
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Sam 13 Oct - 21:40

Vals a écrit:
Si d'autres scientifiques confirment la toxicité des PGM pesticides readies, tu en penseras la même chose que de Séralini maintenant..

Absolument pas.
Si il s'avère que tel ou tel type de pgm est dangereux et que c'est prouvé par des gens plus sérieux que le Criigen ou autres officines écologistes de parti pris, j'en tiendrai compte .

Je ne suis pas par principe "pro_ogm". Ca n'aurait aucun sens.
Mais je ne suis pas plus anti-ogm, ce qui n'a pas plus de sens.

je suis partisan de la recherche dans ce domaine, sans aucun a priori ideologique et je méprise évidemment les imbéciles qui détruisent les cultures expérimentales de l'INRA, par exemple
Comme je suis partisan de toutes les recherches dans le domaine génétique en général qui représente un potentiel de progrès scientifique, technique et medical gigantesque pour l'humanité.
Même si c'est une redite, je considère qu'aucune recherche, aucune technique, aucune technologie n'est tabou et que si danger grave il y a c'est de la logique capitaliste qu'il provient.
Même si la production d'énergie est en générale dangereuse en elle même (nucleaire, hydraulique, thermique....) , c'est la loi du profit et de la concurrence qui aggrave ce danger au lieu de l'amoindrir ou le limiter.

Je note que tu ne réponds toujours pas à la question que je t'ai posée.

1) Il ne s'agit pas, il n'a jamais été ici question d'être "pro" ou "anti"-OGM en général.
Même quand il s'agit du CRIIGEN dont j'ai cité l'objet. Ce n'est pas une "officine écologiste". Le CRIIGEN informe. Il a été fondé parce qu'il n'y avait pas d'information mais de la publicité, c'est à dire des techniques de vente.
Le CRIIGEN ne demande pas l'interdiction des OGM et encore moins de la recherche.
Mais tu t'en moques. Tu préfères les choses simples.

Il s'agit ici de la dangerosité des PGM à herbicides.

Il a suffi pourtant d'évoquer la recherche d'un scientifique qui en a lui même "fabriqué" en laboratoire mais qui s'inquiète de la façon dont les PGM sont (ou plutôt, ne sont pas) évaluées et qui a montré qu'il y a lieu de s'inquiéter AVEC DES FAITS, pour que tu reprennes tes accusations et que tu te retranches derrière les appointés de Monsanto, et exprimes des actes de foi.
ET RIEN D'AUTRE.
Les "gens sérieux", tu en as cités: on a vu qui!

Tu aurais pu dire comme d'autres: "Oui, hé bien la recherche de la vérité progresse, tant mieux!".
Tu es allé bien au-delà et ce message (le tien) confirme pourquoi.
L'enjeu est énorme, en termes sanitaires.
Partout où des PGM roundup readies sont cultivées (USA, Canada, Argentine, Brésil, Inde) massivement, l'utilisation de Roundup a augmenté de 20 % dans le monde (c'est donc une simple moyenne).
Rien d'étonnant: ils sont faits pour cela et rien d'autre.
http://www.planetoscope.com/Jardinage/646-les-ventes-du-pesticide-roundup-de-monsanto-dans-le-monde.html

Le Roundup dans le monde
Selon Agrow World Crop Protection News les ventes du Roundup® ont augmenté de 20% entre 1995 et 2000.

"Certaines herbes sauvages commencent à développer une résistance au Roundup de Monsanto qu'pprécient les agriculteurs pour éliminer les mauvaises herbes des cultures.

65% du coton et 10% du maïs cultivés aux USA contiennent le gêne Roundup Ready. Monsanto déclare préparer du blé, de la luzerne Roundup et du gazon pour golf.

Aux Etats-Unis, les cultures OGM ont provoqué une hausse de la consommation d'herbicides par les agriculteurs : + 172 000 tonnes entre 1996 et 2008, selon le rapport d'une association spécialisée dans la sécurité alimentaire, The Organic Center.


Le Roundup en France
En France, 60% de ses ventes se font auprès d’une clientèle de particuliers. Selon le programme AGRICE (Agriculture pour la Chimie et l’Energie), le Roundup® est utilisé en France à hauteur de 10 000 tonnes par an (AGRICE est un partenaire de l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Dans l'univers des pesticides et produits phytosanitaires, les herbicides (dont le Roundup) représentent 46% du marché mondial en 2008.

Roundup est l'herbicide, le tueur de mauvaises herbes vedette de Monssanto dont le brevet a été déposé en 1972.

La formulation du Roundup est entrée dans le domaine public en 2000.
(...)
Dans l’Union européenne, le taux résiduel maximum de glyphosate autorisé dans le soja a été augmenté de 200 fois, de 0,1 milligramme par kilogramme à 20 mg/kg en 1997, après que le soja Roundup Ready manipulé génétiquement a été commercialisé en Europe.

Mais des malformations chez les embryons injectés avec 2,03 mg/kg de glyphosate ont été constatées. Le soja peut généralement contenir jusqu’à 17mg/kg de résidus de glyphosate.

Il y a les écologistes d'un côté, les multinationales de l'autre.
Où est l'indépendance du point de vue de LO?
LO a des avis sur bien des questions du point de vue de la lutte des classes.
Bizarrement, là... rien.
C'est Monsanto d'un côté, le CRIIGEN les faucheurs et Carrefour Auchan de l'autre.
Et tu choisis, parce que ton orga se tait ou parle pour ne rien dire (comme Jean POLLUS) sur ce problème majeur, qui pourtant a une longue histoire.


2) Tu écris bien:
Même si c'est une redite, je considère qu'aucune recherche, aucune technique, aucune technologie n'est tabou et que si danger grave il y a c'est de la logique capitaliste qu'il provient.

C'est du scientisme caractérisé.
Fanatisme ou naïveté enfantine?
Les effets des pesticides ou de la radioactivité ne dépendent pas de la nature de classe de l'Etat.
Bien entendu, le capitalisme rend ces technologies encore plus dangereuses, mais rien ne permet sinon la foi (et l'oubli de Tchernobyl, dont la centrale n'était pas gérée selon des critères capitalistes) de dire que les problèmes de la gestion des déchets nucléaires et de la toxicité des pesticides (ce sont des poisons, ils sont conçus et utilisés pour ça) seraient résolus par le socialisme.
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Sam 13 Oct - 22:03

Fanatisme ou naïveté enfantine?

Probablement les deux.... Cool

Mais tu devrais surtout te cher des interlocuteurs au niveau de ce que tu crois être à ta hauteur...
Je t'ai dit ce que je pensais sur la question...Je suis loin d'être le seul à penser ça...Ca te gêne ? ...Tant pis.
Sur l'etude Seralini, l'engagement ideologique du personnage et de l'officine de Lepage comme de ceux qui sautent sur l'occase pour faire de la mousse, le pedigree de tout ce petit monde me laisse très sceptique...Là aussi comme pas mal de gens et de nombreux scientifiques qui se sont exprimés....
Les gens à qui je fais confiance ne sont pas ceux à qui va ta préférence...

Tu gardes ton Criigen et ton Seralini, je garde mon scepticisme et l'AFIS et quelques autres qui me conviennent très bien...
Je suis un enfant de Monsanto ? ....Bon, si ça te fait plaisir..... Basketball

Fin de partie pour moi, bonjour à Bové, Lepage et consorts.....
...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Dim 14 Oct - 17:37

On voit ici comment Vals pense et procède par amalgame pour accuser.
Il mélange tout, comme d’ailleurs Lutte Ouvrière.

Non, le professeur GE Séralini n’est pas un militant politique, ni un faucheur d’OGM, ni un opposant au développement de la recherche en OGM.
Il s’oppose seulement à la façon dont les PGM (les plantes) sont autorisées à la mise en culture, sur la base des seules données fournies par leurs fabricants et dans le plus grand secret.

Il s’est fait connaître pour avoir contre expertisé (analyse des données, pas, jusqu’ici, expérimentation) une « expérimentation » de Monsanto, tenue secrète sous couvert de « secret industriel » et obtenue pourtant par décision de justice.

Il y a trouvé des failles, des énormités qui n’ont pas troublé les « experts » des agences chargées d’autoriser la consommation et la mise en culture….et qui aujourd’hui sont « dérangés » c’est le moins qu’on puisse dire, par les résultats de cette fameuse recherche.
Cela fait DES ANNEES qu’on en parle, et je n’ai jamais entendu ni lu Lutte Ouvrière sur ces procédures.
Pourtant…

1) Le problème de ces PGM est qu’elles sont faites pour être utilisées avec un herbicide (en majorité le Roundup) ou pour fabriquer une toxine (insecticide) dite toxine Bt mais dont les effets toxiques ne sont pas sélectifs (en principe réservés à la pyrale du maïs).
Les herbicides non plus ne sont pas sélectifs et le Roundup a des effets toxiques sur tous les êtres vivants, comme tous les pesticides.
Les conditions d’expertise sont un problème de santé publique. LO sait se prononcer sur l’utilisation de pesticides et la santé des travailleurs, mais là, sur le Roundup et les maïs et soja OGM, bizarrement, rien.

2) Le problème des PGM comme des AGM (animaux génétiquement modifiés) c’est que l’ADN est à la base de la reproduction des êtres vivants. Un pollen modifié reste un pollen et ne demeure pas sur le champ où il a été cultivé : le vent, les insectes le disséminent aux alentours. On retrouve du pollen dans les glaces de la banquise arctique et même dans celles de l’Antarctique à des milliers de km de la moindre plante.
Un AGM peut aussi s’évader d’un élevage (par exemple un saumon) et mêler son ADN à celui de son espèce naturelle.
C’est la principale motivation des faucheurs : la dissémination du pollen des PGM est irréversible, ce qui devrait inviter à la plus grande prudence. L’expression d’un gène dépend de son environnement cellulaire et chromosomique.
Or les producteurs de semences OGM ne voient pas plus loin que la propriété conférée qui les intéresse.

Toute recherche doit donc et pour longtemps être menée en milieu confiné, c'est-à-dire sous serre ETANCHE ou en laboratoire.
http://www.monde-solidaire.org/spip/IMG/pdf/OGM_therapeutiques_tract_Herault_bis_A5x2.pdf
Mais le monde selon LO (et Vals) est simple : tout faucheur, toute personne mettant en doute la « vérité officielle » (établie comment LO s’en moque) de l’innocuité des PGM cultivés en plein champ est un obscurantiste malthusien (comme d’ailleurs « les » écologistes), voulant s’opposer à l’expansion illimitée de l’espèce humaine grâce au progrès scientifique.

Comme il est étonnant de voir des communistes reprendre en chœur le couplet des multinationales capitalistes sur les bienfaits des OGM (et là non plus, sans faire de détail) pour le bonheur de l’Humanité, quand les petits paysans (et non pas seulement Carrefour et Auchan) se rebellent ou se suicident dans le monde entier contre la dictature de Monsanto, BASF, Pioneer et al !

« Ouvriers, paysans nous sommes le grand parti des travailleurs » tonne l’Internationale.
Sur le drapeau communiste, il y a une faucille qui représente la petite paysannerie.

En Inde, les petits producteurs de coton se suicident, étouffés par les chutes de rendement du coton Bt , les conséquences INATTENDUES de sa mise en culture dans un environnement ignoré des fabricants et endettés par les contrats passés avec Monsanto.
Les conséquences pour ceux qui ne cultivent pas d’OGM sont là aussi. Au Mexique la dissémination des pollens des maïs OGM provoque la mort de plants de variétés traditionnelles cultivées par les petits paysans.

En Argentine, les petits paysans sont chassés de leurs terres pour faire place au soja de Monsanto:
http://www.goodplanet.info/Zones/Etat-du-monde/Pays2/Argentine2
OGM : la monoculture du soja accapare 19 millions d’hectares (en 2007), soit 55 % des terres cultivables. Elle se fait au détriment des cultures vivrières (manioc, haricots, maïs…) et de la santé de milliers de ruraux à cause de l'l’usage excessif d’herbicides (glysophate) et de fertilisants. Elle entraîne également l'expulsion de familles (150 000 familles en 2004).
Le bel internationalisme que voilà!!!

L’étude de Séralini semble donner raison aux faucheurs a posteriori et voilà ce qui dérange Vals, DuG et Klin et Agger, car LO, à propos des OGM n’a jamais fait que les insulter.
LO considère que la défense des intérêts et de la santé des petits paysans du monde et des travailleurs mangeant des PGM au Roundup n’est pas essentielle dans la lutte des classes aujourd’hui.


LO choisit ses scientifiques, ignorant ceux qui produisent les données et les connaissances qui motivent les combats écologistes.
Lo réduit tous les problèmes à l’existence du capitalisme, comme si le monde débarrassé du capitalisme mais hérité de lui n’allait connaître en employant les mêmes techniques (au véritable service, cette fois, de l’Humanité) qu’un avenir radieux.

Exemple dans un autre domaine de cette façon mystique, policière et paranoïaque de nier la réalité objective des problèmes :
http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky-62/article/ecologie-nature-ravagee-planete-6363
Le réchauffement climatique est-il autre chose qu’un formidable prétexte pour justifier une augmentation drastique du prix de l’énergie ? Quels sont les objectifs de toutes les campagnes médiatiques actuelles ? Et que valent les mesures déjà prises ?
Séralini = Bové = Carrefour et Auchan= faucheurs = Malthus.
Voilà toute la pensée de Vals, Dug et Klin, et très probablement celle de Lutte Ouvrière. Laughing
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Dim 14 Oct - 18:35

Tu gardes ton Criigen et ton Seralini, je garde mon scepticisme et l'AFIS et quelques autres qui me conviennent très bien...
Je suis un enfant de Monsanto ? ....Bon, si ça te fait plaisir.....

Fin de partie pour moi, bonjour à Bové, Lepage et consorts.....

Bis repetita...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Dim 14 Oct - 19:30

Séralini = Bové = Carrefour et Auchan= faucheurs = Malthus. + Bis repetita...
Voilà toute la pensée de Vals, Dug et Klin, et très probablement celle de Lutte Ouvrière. Laughing
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Vals le Dim 14 Oct - 19:38

Rougevert a écrit:Séralini = Bové = Carrefour et Auchan= faucheurs = Malthus. + Bis repetita...
Voilà toute la pensée de Vals, Dug et Klin, et très probablement celle de Lutte Ouvrière. Laughing

Laisse LO hors de tes fantasmes, mais pour le reste, raconte ce que tu veux pour nous faire avaler ta soupe bio-garantie......je m'en tape...
Vals
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Rougevert le Dim 14 Oct - 19:54

Séralini = Bové = Carrefour et Auchan= faucheurs = Malthus. + Bis repetita + soupe bio garantie...
Voilà toute la pensée de Vals, Dug et Klin, et très probablement celle de Lutte Ouvrière, qui n'a rien d'un fantasme (moi je lis ce que les autres écrivent) et que je n'épargnerai pas.
Je fais ce que je veux. Razz
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

OGM - Page 9 Empty Re: OGM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 24 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 16 ... 24  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum