Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -17%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
49.94 €
-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

Batailles des travailleurs de l'automobile

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 21 Juil - 20:52

par ailleurs et un petit détail sur l'automobile, elle est aux taquets et à pleine capacité dans certains pays, du moins pour l'instant. Il me semble que les grèves de ces derniers jours en Corée, à Kia, Hyundai et GM, essayent justement de profiter de cette situation pour imposer des revendications.

Ce qui ne change pas grand chose au regard sur les mécanismes globaux de la crise.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Roseau le Sam 21 Juil - 22:54

Copas a écrit:
Tu voulais parler de cet article ?
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article25896

Oui. Merci d'avoir corrigé.
Je conseille vivement la lecture de cet article qui donne beaucoup d'infos sur PSA, sur l'ensemble du secteur,
et affirme le caractère inéluctable de la destruction d'immenses forces productives dans la grande crise en cours:

"La fermeture d’Aulnay c’est une destruction de valeur pour le capital, une destruction de richesse pour la société. S’il faut ainsi détruire du capital (et des milliers d’emplois), ce n’est pas seulement à cause de la crise et du fléchissement conjoncturel de la demande. C’est aussi et surtout parce que la bataille du marché et du profit se joue sur le couple investissements/gains de productivité !"

L'article met aussi en évidence la duplicité totale du gouvernement de "gauche".


Il met aussi en garde:

Il faut donc adopter une certaine prudence vis-à-vis d’organisations syndicales qui vont vouloir camper inexorablement sur la conservation du site en l’état, mais en fait sans y croire… entraînant ainsi une partie des salariés dans une bataille qu’elles savent perdue d’avance, mais qui leur permet d’afficher une certaine radicalité.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Roseau le Sam 21 Juil - 23:05

A propos de gestion capitaliste, le choix très rentable de Renault,
la Zone Franche de Tanger, son principal site de production
est un concentré du capitalisme moderne:
outre la surexploitation garantie par la dictature,
le dumping fiscal et les aides financières généreuses,
autant de ressources détournées et qui manquent cruellement aux services publics
Source: http://www.tangerfreezone.com/index.php?Id=19&lang=fr

- Avantages fiscaux attractifs (Exonération des droits d'enregistrement et de timbre pour la constitution ou l'augmentation du capital et pour les acquisitions des terrains ; Exonération de l'impôt des patentes pendant 15 ans ; Exonération de la taxe urbaine pendant 15 ans ; Exonération de l'impôt sur les sociétés durant 5 ans et réduction du taux à 8.75% après ; Exonération de la taxe sur les produits des actions, des parts sociales et revenus assimilés pour les non résidents ; Exonération de la TVA sur les marchandise) et rapatriement libre des bénéfices et capitaux.


- Financements de l’état marocain (Pour certains secteurs d'activité, l'Etat marocain, à travers le Fonds Hassan II, peut accorder des aides financières à l'acquisition des terrains et/ou à la construction des unités de production. Cette subvention peut atteindre 100% du prix du terrain sur la base d'un coût maximum de 250 DH/m². Le déblocage de ces aides se fait dans un délai ne dépassant pas 60 jours après présentation des pièces justificatives).


Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Carlo Rubeo le Ven 24 Aoû - 11:42

Bogota, Colombie : 13 ouvriers de la GM en grève de la faim illimitée jusqu'à ce que la direction accepte de négocier. Les ouvriers dénoncent les conditions de travail inhumaines et la complicité du gouvernement avec cette multinationale esclavagiste.
Appel à la solidarité internationale.


Carlo Rubeo
Carlo Rubeo

Messages : 249
Date d'inscription : 03/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Les travailleurs de Hyundaï en Corée signent

Message  Copas le Lun 10 Sep - 1:19


Les membres du syndicat coréen ont voté en faveur d’un nouvel accord chez Hyundai pour une hausse de 5,4 pour cent du salaire de base et mettre fin au travail de nuit, dès mars prochain.
Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Resize10

Les 44.000 adhérents du syndicat chez Hyundai ont voté à 53 pour cent en faveur de l'accord après plusieurs mois de bataille, et notamment des grèves partielles depuis juillet.

L’accord prévoit que les équipes de nuit qui commencent à 21 heures et terminent à 8 heures seront remplacées par deux équipes postées de jour, la dernière finissant à 1 heure 10.

Le travail de nuit qui s’accompagnait d’une durée excessive du travail – la plus longue de tous les pays de l’OCDE, a provoqué chez beaucoup de travailleurs des troubles musculo-squelettiques, une fatigue chronique, des troubles du sommeil et une médiocre vie familiale.

On estime à un million le nombre de travailleurs et travailleuses travaillant de nuit en Corée, et Hyundai est le premier constructeur coréen de voitures à abolir le travail de nuit. On estime que cette décision exercera une influence sur la situation dans toute l’industrie, notamment chez Kia Motors où une grève a été déclenchée par le KMWU pour soutenir la signature d’un accord identique.

Après avoir conclu cet accord salarial, le KMWU va maintenant se concentrer pour obtenir des emplois permanents aux 13.000 contractuels.
Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 F7492_10

http://www.industriall-union.org/fr/les-travailleurs-coreens-realisent-une-percee-avec-la-signature-dun-accord-chez-hyundai
http://www.industriall-union.org/justice-for-korean-workers-at-hyundai-kia-motors
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Mer 24 Oct - 22:35

Un sous-traitant de Toyota Durban (Afrique du sud) en grève

Contre les primes à la tête du client

Fin de la grève de l'usine Toyota Boshoku pour des primes pour tous les travailleurs.

L'usine de Durban (est) de la filiale sud-africaine de Toyota a dû interrompre sa production mercredi à cause d'une grève chez Toyota Boshoku, un fournisseur de pièces détachées du groupe, a indiqué un porte-parole.

Comme nous ne pouvons pas recevoir de pièces de Toyota Boshoku, notre production a cessé ce (mercredi) matin, a dit le porte parole de Toyota SA, Leo Kok, à l'AFP.

Les salariés de Toyota Boshoku, filiale pièces détachées du constructeur automobile japonais qui fournit des sièges et des intérieurs de porte, se sont mis en grève mercredi matin pour obtenir une prime de 1.500 rands (130 euros).

Le constructeur automobile n'avait attribué une prime qu'à quelques ouvriers et les autres ont décidé de se mettre en grève afin que cette prime soit donnée à tous les salariés, selon le Syndicat national des métallurgistes d'Afrique du Sud (Numsa).

Les grévistes ont rejeté dans l'après-midi une offre de 300 rands de la direction, a rapporté l'agence Sapa.

Un conflit salarial avait déjà interrompu la production de l'usine Toyota de Durban début octobre. Cette usine, qui produit 120.000 véhicules par an, est le septième centre de production en dehors du Japon, selon la compagnie.

L'Afrique du Sud fait face depuis plus de deux mois à une vague de grèves qui a commencé dans la mine de platine de Marikana (nord), puis s'est étendue à l'ensemble du secteur minier, aux transports... Les revendications portent essentiellement sur des hausses de salaires. AFP

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Djakarta, Toyota dans le viseur des métallos

Message  Copas le Ven 26 Oct - 22:03

Djakarta, Toyota dans le viseur des métallos
La montée en puissance d'un mouvement ouvrier très organisé dans le nouvel atelier du monde


Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 06spai12
Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 012spa10
Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 022spa10

Djakarta, le rassemblement des travailleurs de l'automobile autour de l'ambassade du Japon pour leur demander de cesser de menacer les syndicalistes et de mener des manœuvres pour casser les droits des travailleurs, généraliser les zones franches, de créer sans cesse des sous-traitants, faire de l'outsourcing, pour pouvoir mieux faire pression sur les travailleurs.

La fédération des métallos indonésiens (FSPMI) est à l'offensive après les grandes manifs d'il y a 3 semaines qui ont drainé derrière des centaines de milliers de manifestants et plusieurs millions de grévistes.

Les travailleurs de l'automobile sont au centre des métallos, eux-mêmes au centre de la bataille sociale du pays.


Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Yoursm11Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 032spa10
Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Dubes-10
rappel la grève générale du 3 octobre, ouvrières en grève dans la zone industrielle de Bekasi
Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Wo-al310

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Ford UK, 2 usines et 1500 travailleurs menacés

Message  Copas le Ven 26 Oct - 22:35

Ford UK, 2 usines et 1500 travailleurs menacés

L'usine d'emboutissage de Dagenham va fermer ses portes à l'est de Londres ainsi que l'usine d'assemblage de Southampton.
Le destruction des capacités de production continue en Europe.
Ford voudrait réduire de 18% ses capacités de production en Europe.




Le grand retentissement international de la résistance de PSA-Aulnay et le drame anglais de Ford :


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Hyundai Motors, après les grèves :"même pas mal !"

Message  Copas le Ven 26 Oct - 23:06

Hyundai Motors, après les grèves :"même pas mal !"

Hyundai Motors a connu une légère baisse du bénéfice après les grèves géantes auxquelles il a du faire face et les reculs qu'il a concédé. .

Mais la production annuelle dépasse les prévisions.

La production annuelle du groupe devrait dépasser les 4.3 millions de véhicule, un peu au dessus des objectifs fixés.

L'action de Hyundai a augmenté de 3.9%.
Les capacités de production ont été augmentées en en Chine, au Brésil, aux États-Unis et en Corée du Sud.
La poussée de Hyundai provient en grande partie de la Chine où les constructeurs concurrents japonais ont fortement pâti des tensions nationalistes.

2 milliards de dollars de bénefs au 3eme trimestre.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Lun 12 Nov - 21:41

Grosse manif des ford de Genk en Belgique.

20 000 personnes ont manifesté dans une ville de 65 000 habitants.

Des camarades de Ford Bordeaux étaient là dont Poutou .

Incontestablement la solidarité a joué plus en Belgique qu'en France pour les travailleurs de l'automobile.




Ces derniers jours, des batailles :




Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  topaze le Lun 12 Nov - 23:22

Tract diffusé par la section en Belgique du CCI

http://fr.internationalism.org/icconline/2012/fermeture_de_ford_genk_en_belgique_le_seul_bouc_emissaire_c_est_la_course_au_profit_tract.html

Topaze

topaze

Messages : 231
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Mar 20 Nov - 21:22

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Pomigl10

Fiat en bataille en Europe :
http://www.huffingtonpost.it/2012/11/10/fiat-tensione-a-pomiglian_n_2109920.html?utm_hp_ref=italy
http://ansamed.ansa.it/ansamed/it/notizie/rubriche/economia/2012/11/07/Fiat-Serbia-operai-insoddisfatti-orario-salario_7757928.html
http://www.ilmessaggero.it/economia/fiat_serbia_marchionne_salari/notizie/230938.shtml
sylvestre a écrit:http://communismeouvrier.wordpress.com/2012/11/17/13-daugmentation-a-fiat-serbie/

13% d’augmentation à Fiat Serbie
Publié le novembre 17, 2012 by dsinterim

Info transmise par un camarade ouvrier de l’automobile :

Le 7 novembre dans l’usine Fiat de Serbie, à Kragujkevac – 2500 salariés, produisent la toute nouvelle Fiat 500L – après avoir menacé de faire grève et de refuser de faire les heures sups en novembre, ont obtenu une augmentation de 13%. Certes, leurs salaires étaient très bas : 32000 à 35000 dinars (280 à 300 euros plus ou moins), soit trois fois moins que les salariés de Fiat en Pologne et cinq fois moins que ceux en Italie…

Mais les tensions continuent : Fiat a imposé « à l’essai » des horaires de travail de 10h durant 4 jours/semaine. En réalité, vue la demande de la nouvelle Fiat 500L, c’est 12h/jour en heures sups. Et en plus on leur impose des heures sups le vendredi – de l’ordre de 8 h en plus encore. C’est intenable selon le dirigeant du syndicat indépendant Zoran Mihajlovic. Son syndicat ne se satisfait pas des 13% d’augmentation et continue à exiger le retour à la journée de 8h…

Pour le moment il n’y a pas encore eu de grève, seulement des menaces de grève… Mais Fiat a 10.000 commandes de la 500L à servir d’ici la fin de l’année…

Bref, parfois il semble que même Marchionne recule quand les syndicats construisent le rapport de forces!

Oui, c'est une question qui secoue beaucoup en Italie, la nouvelle production affronte une grève et un premier succès pour les travailleurs. Il faut dire que le travail d'assemblage déjà faible dans le cout de fabrication d'un véhicule dans les vieux pays industriels devient encore plus faible dans les pays à bas salaires. 13% ce n'est pas grand chose mais est un signal, en Serbie et en Italie : On peut faire reculer Fiat.



La crise sociale a été mise en relief de l'autre côté de l'Adriatique alors que Fiat prévoit de mettre au chômage technique des travailleurs pendant les fêtes de Noël.

A Pomigliano d'Arco, près de Naples, la fiat a bougé fort et continue (des affrontements ont eut lieu entre des travailleurs de Fiat emmenés par les COBAS et la police, avant le 10 novembre).
Un cortège d'ouvriers, de chômeurs et d'étudiants autour de la Fiat le 14 novembre




Une coordination au moins européenne des travailleurs de l'automobile devient franchement urgente.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  toma95 le Mer 21 Nov - 17:45

CCI : " Tout ceci constitue la loi générale de la manière capitaliste de produire, qui ne peut être contournée par aucun patron
individuel ou par aucun gouvernement particulier ! Si aujourd’hui les usines s’arrêtent, ce n’est pas parce que les travailleurs ne
veulent plus travailler ou parce qu’il n’y a plus de besoins à assouvir, mais simplement parce que les capitalistes n’y voient plus
de profit à réaliser. Le système capitaliste mondial est gravement malade : les marchés solvables se réduisent comme peau
de chagrin et le profit ne peut être maintenu qu’à travers une spoliation sociale et une exploitation toujours plus intenses."
toma95
toma95

Messages : 203
Date d'inscription : 10/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 8 Déc - 22:09

Faurecia

PARIS, 7 décembre (Reuters) - Les élus CGT de l'équipementier automobile Faurecia ont écrit au PDG Yann Delabrière pour lui demander de préciser ses intentions sur l'avenir des sites français du groupe.

"La lettre signée de cinq délégués syndicaux centraux a été postée mardi", a déclaré vendredi à Reuters Thérèse Lecocq, déléguée du syndicat chez Faurecia. "Nous y demandons à M. Delabrière des explications par rapport aux suppressions de postes et à l'avenir des sites français de Faurecia."

A ce jour, Yann Delabrière n'a pas répondu à ce courrier, a-t-elle ajouté, par téléphone.

Le PDG devait rencontrer vendredi soir le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, à Bercy.

La direction de Faurecia répondra aux questions des syndicats lors de plusieurs comités centraux d'entreprise programmés la semaine prochaine dans les quatre branches du groupe - sièges, échappements, intérieurs et extérieurs de voitures.

Face à la dégradation du marché automobile européen, Faurecia, détenu à 57,4% par PSA Peugeot Citroën, a annoncé fin juillet de nouvelles mesures de restructuration en 2012 et 2013, sans chiffrer leur impact sur l'emploi mais en excluant toute fermeture d'usine.

Devant des analystes financiers, il a par la suite indiqué que la restructuration entraînerait 1.500 suppressions d'emplois en Europe occidentale cette année, et le même nombre en 2013, mais sans préciser dans quel pays.

Le dernier site que Faurecia a fermé, au premier semestre 2012, était situé en Allemagne, et les syndicats craignent que la restructuration ne touche maintenant à nouveau la France.

Faurecia a régulièrement réduit ses effectifs en France et en Europe de l'Ouest depuis le début de la crise économique en 2008, contraint de suivre le mouvement des constructeurs automobiles qui s'internationalisent ou délocalisent en Europe de l'Est.

En 2007, Faurecia employait encore 20.500 personnes en France, et 40.300 personnes en Europe occidentale, sur un effectif total d'environ 70.000 personnes.

Au 30 septembre 2012, l'effectif français du groupe est tombé à 14.300 personnes. En cinq ans, il aura fondu d'un tiers, par le biais notamment d'une chute du nombre des intérimaires.

Les organisations syndicales s'inquiètent surtout de l'avenir des ateliers dits "juste à temps", situés dans l'enceinte des usines d'assemblage des constructeurs automobiles qu'ils livrent ainsi en temps réel. Ces structures sont immédiatement affectées par tout ralentissement de cadence, comme c'est à nouveau le cas actuellement.

Plusieurs usines de production craignent aussi pour leur avenir : Auchel (Pas-de-Calais), dont un contrat de garnitures d'intérieur pour Volvo s'arrête à la fin de l'année ; Méru (Oise), très dépendant de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) dont la fermeture est prévue en 2014 ; Bains-sur-Oust (Ille-et-Vilaine), dont le destin est très lié à celui du site PSA de Rennes dont la capacité est en train d'être fortement réduite. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 8 Déc - 22:17

Faurecia

Faurécia-Siénor supprime 78 postes sur 288 dans le Nord.
L'usine, située à Hordain, subit la crise automobile de PSA, sa maison-mère.

La direction de l'usine de Faurécia-Sienor, filiale de PSA, située à Hordain (Nord) et spécialisée dans l'équipement automobile, a annoncé jeudi 6 décembre la suppression de 72 postes sur 288. Cette décision entre dans le contexte du plan de restructuration de Faurecia (détenu à 57% par PSA) qui prévoit la suppression de 1 500 postes au niveau européen.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 8 Déc - 22:31

Faurecia

La menace de fermeture de Faurecia à Scheuerfeld Betzdorf

Plusieurs centaines de travailleurs ont participé à une manif, un cortège de voitures et un rassemblement.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 8 Déc - 22:49

Le massacre chez les équipementiers de l'automobile en Europe continue :

Delphi supprime 157 postes à Illkirch et Villepinte
L’équipementier automobile a annoncé mercredi 5 décembre lors de comités d’entreprise à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) et Villepinte (Seine-Saint-Denis) qu’il allait supprimer 157 emplois sur ces deux sites, sur un total de 488 emplois, CDD inclus.

Quelque 103 postes sur 164 seront supprimés par l’équipementier Delphi à Illkirch (Bas-Rhin) et 54 sur 324 à Villepinte (Seine-Saint-Denis), a précisé une porte-parole de l’entreprise, à l’issue de comités d’entreprise mercredi 5 décembre.

Les deux sites font partie de la division électronique et sécurité de Delphi, pour laquelle "toute la partie développement de produits en Europe sera regroupée en Pologne, à Cracovie", où existe déjà un centre technique.

Le site Delphi France SAS d’Illkirch, qui emploie principalement des ingénieurs et des techniciens, est spécialisé dans la mécatronique et plus particulièrement dans l’interface homme-machine au profit de l’industrie automobile. Il va donc perdre les deux tiers de son effectif. Mais il "va continuer de fonctionner en l’état", avec des activités d’innovation et de support clients, affirme Delphi.

L'équipementier annonce qu’il va proposer des solutions de reclassements et de mobilité interne à ses salariés en Europe, y compris en Pologne, pour limiter le nombre de licenciements. "Ça va être étudié au cas par cas, en fonction des qualifications et des souhaits des salariés", indique la porte-parole.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Mar 18 Déc - 21:55

La grève à Renault Lardy :

A chaque réunion avec la direction les salariés sont amputés d'un acquis social...

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Lun 31 Déc - 15:46

Nouvelles en vrac sur l'automobile

La production dans le monde en 2010 avec les augmentations de production suivant les pays.
A noter que la production chinoise est la plus grosse et de loin dans le monde, que celles de l'Inde et du Brésil ne sont pas loin de la production aux USA, etc.

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Prod-a10

Opel diminuerait considérablement en 2013 ses capacités de production
http://www.usinenouvelle.com/article/opel-pourrait-reduire-sa-production-de-10.N188704
La filiale du groupe GM ferait passer sa production 2011 de 1,19 million d’unités (usines Opel et Vauxhall) à 845.000 véhicules en 2013.
L'entreprise a fermé le site de Anvers en 2010 et est en train de s'attaquer au site de Bochum en Allemagne menaçant 3000 ouvriers.

En vrac, chiffres
(avec pincettes sur les sources France-Info)
78 millions de véhicules fabriqués en 2012
C'est 2 millions de plus que l'an dernier.

42 millions de véhicules fabriqués dans les pays dits émergents
36 millions de véhicules fabriqués dans les vieux pays industrialisés

En Europe, le groupe VW pèserait pour un quart des ventes .
La production en France aurait baissé de 42% en 10 ans

Véhicules de luxe :
Porsche, cette année : +18%. 10 fois plus qu'il y a 20 ans.


Renault Tanger
Maroc


La grande usine Renault à Tanger, située pas loin du complexe portuaire Tanger Med , produira bientôt 170 000 véhicules/an avec objectif de 350 000 véhicules/ an. L'investissement de 1.1 milliard d'euros comporte une usine d'assemblage sur 314 hectares de la zone économique spéciale de Tanger-Med.

6 000 emplois directs et 30 000 emplois indirects.
Plus de 3000 ont déjà été embauchés.
Nissan, faisant partie du groupe avec Renault, qui ne devait pas construire au Maroc, participerait finalement à ce site devant les perspectives ouvertes en Afrique du Nord et le marché européen.
Le développement de cette usine a un impact sur les sous-traitants espagnols, les rotations de poids lourds remplis de pièces produites en Espagne ont augmenté considérablement.
Par exemple l'usine de Valladolid fournit près de 1.400 moteurs par semaine à l’usine de Tanger.
L’Espagne fournirait jusqu’à 70% des besoins en équipements spécifiques de l’Usine de Tanger, le reste étant fourni depuis la Roumanie.


Renault Oued Tlélat (près d'Oran en Algérie)
Projet bien plus modeste mais symbolique


L'objectif de Renault, numéro un en Algérie avec un quart des ventes, est de fournir le marché local et éventuellement des marchés situés hors d'Europe.
Renault a écoulé 111 000 voitures en Algérie sur les onze premiers mois de l'année, soit 50% de plus qu'en 2011. Les ventes de véhicules en Algérie devrait atteindre environ 450 000 voitures en 2012 contre 300 000 en 2011.
Le projet signé n'est encore que dans les limbes alors que l'usine de Renault au Maroc tourne déjà.

Démarrage au deuxième semestre 2014, comme simple unité d'assemblage de kits importés ("CKD") de Roumanie ou de Turquie, tandis que les moteurs viendront de France. Le premier modèle sera la nouvelle Symbol, une Dacia Logan II légèrement restylée à l'avant.

Comparaisons :
Renault Oued Tlélat : 25 000 unités/an (quand elle sera construite) ---- 350 emplois directs, 75 000 véhicules/ an à terme
Renault Tanger : 170 000 unités/an (objectif 2012) ---- 6000 emplois directs, 350 000 véhicules/ an à terme

Espagne, probable prolongation du plan de soutien à l'automobile

Dans un entretien à ABC publié dimanche, le ministre espagnol de l’Industrie José Manuel Soria a indiqué qu’il souhaitait prolonger le plan de soutien au secteur automobile (Pive), alors que ce dernier – sorte de prime à la casse version ibérique – doit en principe s’achever en mars 2013.

« J’aimerais qu’il soit prolongé, et s’il y a les ressources suffisantes, cela se fera »
D’un budget de 76 millions d’euros, le plan d'aide prévoit un rabais de 2000 euros (1000 euros octroyés par le gouvernement et 1000 par les marques automobiles) pour l’achat d’un véhicule neuf « efficace sur le plan énergétique » venant en remplacement d’une voiture de plus de 12 ans.
La baisse de production demeurerait quand même de 12,6% d'une année sur l'autre. Faisant suite déjà aux résultats 2011 qui avaient vu une baisse de 17,7% de la production atteignant ainsi le plus bas niveau depuis 1993.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 5 Jan - 12:38

Passés sous les radars des infos sur les travailleurs de l'automobile dans le monde, la Russie :

Les ouvriers de Nissan à St Petersbourg en soutien à leurs camarades de Nissan dans le Mississippi :




Le 20 décembre, intervenant de façon musclée face à la "sécurité" de l'entreprise, une équipe de benteler VW a visité le poste de contrôle de l'entrée de Kalouga de l'usine Peugeot Citroën Mitsubishi pour rencontrer leurs camarades, faire des distributions massives de tracts et discuter.
L'usine de benteler fabrique des pièces de suspension pour les voitures.

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 9atp-t10

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 5 Jan - 12:56

Le gouvernement canadien gave d'aides les constructeurs automobiles

Le premier ministre Stephen Harper a annoncé une aide supplémentaire de 250 millions $ sur cinq ans pour l'industrie de l'automobile, vendredi, à l'usine du constructeur Ford à Oakville en Ontario.

« Le rebond de notre secteur de l'automobile est l'une de plus importantes réussites économique et industrielle du Canada au cours des cinq dernières année », a déclaré Stephen Harper qui a tout de même averti que « l'économie globale a toujours des problèmes ».

Donc ça va bien pour les constructeurs au Canada, mais il est urgent de continuer de les gaver.

L'industrie de l'automobile emploie des dizaines de milliers de travailleurs en Ontario, que ce soit dans les usines de Ford, de General Motors, de Chrysler, de Toyota et de Honda ou chez leurs fournisseurs de pièces.

L'automobile est le plus important secteur manufacturier du Canada, 12 % du PIB industriel manufacturier et 11 % des exportations.

En 2011, le secteur employait 111 700 travailleurs, sans compter les 338 800 personnes indirectement employées dans la distribution, le service après-vente et les concessionnaires.

Les grandes usines :

General Motors : 8194 travailleurs à Oshawa, Woodstock, Ste-Catharines, Ingersoll
Chrysler : 8049 travailleurs à Brampton, Windsor-Essex, Toronto
Ford : 4534travailleurs à Windsor-Essex, Oakville, Brampton

D'après : http://www.radio-canada.ca/regions/Ontario/2013/01/04/001-ford-autochtones-harper.shtml
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Sam 5 Jan - 23:52

Jour de grève chez A7 Auto Pièces

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Jour-d10

A la suite du comité d’entreprise au siège social du groupe Indra à Vaulx-Milieu pour clore son plan de sauvegarde de l’emploi, les travailleurs de A7 auto pièces (qui appartient au groupe), installée ZI de Seyssuel, s'était mise en grève .

« Nous sommes concernés par ces licenciements, expliquent-ils. On parle de huit entre Jardin auto pièces et nous. Mais on ne sait ni quand ni qui. Et cela depuis plusieurs mois ! »

Le Pdg d’Indra est venu sur le site d’A7 auto pièces ce début d’après-midi et les salariés ont eu gain de cause en ce qui concerne le passage aux 35 heures : « On va finalement rester aux 39 heures, se réjouit un salarié. Les 35 heures auraient entraîné une perte de salaire et nous n’en voulions pas ! »

Quant aux huit postes qui doivent être supprimés sur les sites de Jardin et Seyssuel, le Pdg s’est voulu rassurant et « des départs volontaires seront possibles ainsi que la mise en place d’une cellule de reclassement, notamment chez Renault (actionnaire à 50% d’Indra, NDLR). On ne va pas nous laisser tomber, on est rassuré » poursuit-il.

La grève a été levée à 15 heures avec l’assurance du Pdg, la journée de grève sera payée.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Dim 6 Jan - 0:07

Débrayages à Goodyear Amiens
Un nouveau plan de licenciements dans les cartons
La question de la saisie de l'outil de travail par les ouvriers à l'ordre du jour
et celle de la coordination nécessaire du combat


Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Articl13

Débrayages contre la menace des licenciements

Des débrayages sont prévus vendredi entre 13H00 et 15H00 et samedi entre 17H00 et 19H00 pour expliquer ces actions aux 1.300 salariés, a indiqué Mickaël Wamen, délégué CGT de l'usine. "Trois actions sont prévues pour maintenir l'activité sur le site et défendre les emplois", dans le cadre "de la bataille menée depuis 2007" contre la direction de Goodyear, a-t-il ajouté.


Les patrons enlèvent du travail à l'usine et provoquent le personnel
(dépôts de plainte pour harcèlement envisagés)

La CGT veut notamment "obliger la direction à redonner les volumes de production qui ont été transférés dans d'autres usines", lors d'une audience le 11 février prochain devant le tribunal de grande instance de Nanterre, a détaillé M. Wamen. Une procédure "pour obliger Goodyear à respecter son contrat de travail (...) et nous fournir du travail effectif" et des "dépôts de plaintes individuelles pour harcèlement moral" sont également envisagées, selon le délégué syndical.

La CGT craint le verrouillage de l'usine
Les patrons se préparent pour éviter que les travailleurs se saisissent de leur outil de travail


La CGT, qui a fait invalider à plusieurs reprises par la justice un plan social prévu par la direction, estime que celle-ci "est en train de préparer un nouveau plan social ".
"Des attaches pour cadenasser l'entreprise de l'intérieur" ont été apposées pendant les vacances de Noël, une "première depuis plus de 60 ans", selon le syndicat. "Goodyear est aujourd'hui complètement coincé, il ne peut pas faire de plan social et utilise des méthodes encore plus douteuses", a tonné Mickaël Wamen. "Des systèmes permettant de verrouiller les fenêtres lorsque plus personne n'est sur le site (...) ont été effectivement posés pendant le break de Noël", mais ils visent à la "sécurité des personnes", qui a "toujours été une préoccupation", a réagi la direction de Goodyear.

Depuis l'annonce le 27 septembre du "retrait contraint" d'un plan de départs volontaires sans licenciements, la direction "étudie l'ensemble des alternatives possibles", l'une des options étant un retour à un plan social avec licenciements."Aucune décision n'a été prise à ce jour (...)", a affirmé la direction, ajoutant qu'"aucune alternative ne sera aussi avantageuse que le plan de départs volontaires", qui avait été abandonné après l'échec de discussions avec la CGT (majoritaire).

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 La-cgt10


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Dim 20 Jan - 12:32




L'auto-organisation .

Belgique, GENK Ford, des comités d'action débordant
Ford Genk : Un Comité d’Action pour garder le contrôle de la lutte
http://www.avanti4.be/analyses/article/ford-genk-un-comite

Honda liquide 800 travailleurs au Royaume-Uni
http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/01/11/honda-va-supprimer-800-emplois-au-royaume-uni_1815648_3234.html
C'est l'usine de Swindon, dans le sud de l'Angleterre, 3 500 travailleurs qui en fait les frais.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Copas le Dim 20 Jan - 13:48

Crise de l'Automobile
Une situation diversifiée dans le monde


En Europe, la baisse de production est causée par les attaques de la bourgeoisie et ses gouvernements de paille pour rétablir les taux de profit.

Inde, ça coince
(exercices se finissant en mars de chaque année):
+ 30% 2010-2011
+ 2% 2011-2012
- 0.33% 2012-2013
Le cout et le resserrement du crédit (80% des autos achetées à crédit, un taux d'emprunt entre 8 et 12%), l'augmentation brutale des carburants, ont bloqué la vente en Inde.
Les grands groupes internationaux, de GM, Ford à Nissan, ont investi des milliards de dollars dans l’euphorie des années précédentes pour concurrencer Marutti et Tata.
Les objectifs du gouvernement qui visaient à atteindre un secteur automobile représentant 10% du PIB en 2016 ne seront pas tenus.

Thaïlande
Le pays est devenu un grand producteur mondial

+ 32% en 2012.
2.3 millions d'automobiles (peut-être + que la France)
1.3 pour le marché intérieur
1 million à l'export.
Les grandes grèves dans l'automobile chinoise ont poussé des grands groupes mondiaux à diversifier leur production en allant en Thaïlande.

Indonésie
Tous les grands groupes internationaux font de gros investissements dans des usines locales et en projettent de plus grands encore.
Les usines en cours de construction et les projets sont très gros.
La croissance des ventes d'auto est très forte et les grands groupes internationaux visent également à profiter de salaires bas pour produire en Indonésie (80% des véhicules importés). Situation tempérée par les grandes grèves de 2012 qui ont permis une forte croissance des salaires : Par exemple, + 40% pour le salaire minimum par accord dans la région de Jakarta, malgré des contorsions pour que l'accord ne s'applique pas certaines usines mais surtout dans le textile et la chaussure.

Chine
+ 4.6 % en 2012 à 19 271 800 véhicules produits. La plus grosse production dans le monde et de loin (USA 14 millions).
Environ 70% de la production se fait en co-production avec des groupes étrangers.
L'augmentation de production est bas par rapport aux années précédentes
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Batailles des travailleurs de l'automobile - Page 2 Empty Re: Batailles des travailleurs de l'automobile

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum