La croyance religieuse

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  verié2 le Ven 28 Sep - 15:07

Vals
J'aime beaucoup le "sous couvert"....
qui induit immédiatement le "qu est-ce que ça cache "
Je ne doute pas des convictions profondément anti-religieuses de l'auteur. Le "sous couvert" est sans doute excessif et maladroit. Je le retire. On peut le remplacer par
"publié en France dans le cadre d'une dénonciation de la religion d'ordre très général et sans faire référence au contexte et au jeu mené par Charlie Hebdo, il souffle dans le sens du vent etc"

Et n'est-ce pas gênant que la religion la plus critiquée dans cet article, la seule pour laquelle l'auteur a cité des références contemporaines de violents procédés machistes, est l'Islam ? Car l'inquisition, c'est tout de même assez lointain, même si la dénoncer continue à faire hurler l'Eglise. (Voir le fil cinéma)

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  dug et klin le Ven 28 Sep - 20:07

Vals a écrit:
Publié en France, sous couvert de combat anti-religieux, il souffle dans le sens du vent et n'apprend pas grand chose à grand monde.


J'aime beaucoup le "sous couvert"....
qui induit immédiatement le "qu est-ce que ça cache "

Encore les mêmes tristes méthodes d'insinuation.... No

Mais,Vals,Verié nous a habitué a ces tristes méthodes,il écrit avec un stylo a pirouettes.Constament des insinuations,intercalées avec des affirmations,avec lui un coup le gris est blanc,un coup il est noir.Et il faut bien lui reconnaitre un certain talent,et meme plutot un talent certain.Au point que je crois bien qu'il doit etre soit journaliste,écrivain ou chroniqueur(sauf concernant LO ou la il est carrément Kro-nikeur).
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  verié2 le Sam 29 Sep - 9:24

Dug et Klin
Verié nous a habitué a ces tristes méthodes,il écrit avec un stylo a pirouettes.
C'est assez surprenant. Je reconnais que je me suis mal exprimé, et tu en profites pour me taper dessus, alors que, de ton côté, tes écarts de langages sont incessants !
Peut-être vaut-il mieux selon toi ne jamais reconnaître la moindre erreur, la moindre maladresse ? Logique quand on défend une organisation qui n'a jamais une seule fois reconnu s'être trompée... No

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Sam 29 Sep - 13:23

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Lun 1 Oct - 0:06

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1030

Critique d'un excellent bouquin de Richard DAWKINS : "Pour en finir avec Dieu".
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Toussaint le Lun 1 Oct - 2:03

Le "sous couvert" est sans doute excessif et maladroit.

Mais pas du tout...

Il est stupéfiant de voir l'intensité des gauchistes français contre les religions et leur mansuétude par rapport à bien d'autres aliénations dominantes.

Et surtout il est significatif de voir que dans ce pays catholique, chrétien, on cible essentiellement l'Islam, tellement minoritaire (au moins 90% des habitants de ce pays ne sont pas musulmans). En revanche, si peu de choses sur les marques, les jeux divers, les IPod, IPad, Galaxy, crédits à la consommation, bourrages de crâne réacs dans les émissions, les journaux, les musiques, les manuels scolaires transformés en catéchismes néo-libéraux, les collèges et les lycées transformés en relais du patronat... Les profs apprenant aux élèves à "se vendre", par exemple... Sans parler des atrocités quotidiennes sur les femmes et les filles transformées en marchandises à l'étal, exaltées comme telles et priées de se conformer au modèle.

Ttt, l'Islam, vous dis-je. Les "marxistes" se sont transformés en docteurs Diafoirus...

Autre chose dont on parle si peu dans ce pays charmant. Je cite une blague nordaméricaine:
"Deux prêtres participent à un concours de rodéo. L'un est jeté en 10 secondes, l'autre reste en selle et gagne le tournoi. Se retrouvant à la sortie, le perdant demande à son collègue comment il fait pour avoir une telle maîtrise. "J'ai un enfant de choeur épileptique"..." Car s'il y a une religion dominante en France et bien dominante, c'est bien la religion chrétienne et catholique en particulier... Mais, l'Islam, vous dis-je!!

Alors, oui, sous couvert et même sous prétexte...
avatar
Toussaint

Messages : 2692
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Mer 3 Oct - 17:42


Soutanes de toutes religions...

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a envisagé de s'appuyer, entre autres, sur le droit local d'Alsace-Moselle pour attaquer en justice Charlie-Hebdo sur sa caricature de Mahomet.
L'article 166 du Code pénal qui ne concerne que l'Alsace-Moselle prévoit une peine de prison de trois ans pour « blasphème ». Un délit qui ne s'applique qu'en faveu
r des religions qui ont le label officiel, c'est-à-dire les religions juive et chrétiennes -- catholique et protestante.
Cette singularité découle de l'application du Concordat de 1802 toujours en vigueur dans les trois départements annexés par l'Allemagne après la guerre de 1870. À l'époque où le Concordat a été aboli en France, en 1905, l'Alsace-Moselle faisait partie de l'Allemagne. Et depuis 107 ans aucun gouvernement n'a osé remettre en cause cette situation.
La religion musulmane n'est pas reconnue comme religion officielle en Alsace-Moselle -- même si bien des calotins de toute obédience militent pour cette reconnaissance afin de pérenniser un Concordat d'un autre âge qui offre bien des avantages -- et des sous -- aux religions reconnues.
À l'heure du décryptage du génome humain, du boson de Higgs et d'Internet, on nage en plein Moyen Âge.
LO
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  gérard menvussa le Mer 3 Oct - 18:48

Arabes, +1
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Mer 3 Oct - 19:25

Le Concordat en Alsace-Moselle est une affaire qui n'intéresse personne et qui ne fait pas l''objet de demandes là-bas, mis à part des syndicats enseignants. Le gouvernement a essayé de le dégommer en 1924, il a pris une gamelle. Depuis personne n'en a vraiment envie, les seuls à se plaindre sont les "français de l'intérieur" comme on dit.
Ca coûte toujours moins cher que les flics et les militaires.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Byrrh le Mer 3 Oct - 19:36

yannalan a écrit:Le Concordat en Alsace-Moselle est une affaire qui n'intéresse personne et qui ne fait pas l''objet de demandes là-bas, mis à part des syndicats enseignants. Le gouvernement a essayé de le dégommer en 1924, il a pris une gamelle. Depuis personne n'en a vraiment envie, les seuls à se plaindre sont les "français de l'intérieur" comme on dit.
Ca coûte toujours moins cher que les flics et les militaires.
Par ailleurs, à ce statut particulier est associé un régime local de sécurité sociale hérité de l'Allemagne impériale et plus avantageux que celui du reste du territoire français. Selon Wikipédia : "le taux de couverture base de la sécurité sociale alsacienne-mosellane est de 90 % (80 % pour les médicaments remboursés à 35 % ailleurs en France) et de 100 % pour l'hospitalisation (pas de forfait journalier). Ce régime complémentaire est équilibré (alternance entre périodes déficitaires et excédentaires) et payé uniquement par une cotisation sociale supplémentaire des salariés alsaciens et mosellans (1,5 % du salaire brut au 01/01/2012). En contrepartie, les mutuelles facultatives sont moins chères que dans le reste de la France." Pas étonnant que les Alsaciens et Mosellans ne se plaignent pas trop du concordat.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Mer 3 Oct - 19:44

Ce sont deux choses différentes, le droit local sur la sécu et d'autres sujets date de la période allemande (1871/1918) qui n'était pas si horrible que les livres d'histoire français veulent bien le dire.
Par contre le Concordat est celui de Napoléon auquel les allemands n'avaient pas touché en 1871.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Byrrh le Mer 3 Oct - 20:35

yannalan a écrit:Ce sont deux choses différentes, le droit local sur la sécu et d'autres sujets date de la période allemande (1871/1918) qui n'était pas si horrible que les livres d'histoire français veulent bien le dire. Par contre le Concordat est celui de Napoléon auquel les allemands n'avaient pas touché en 1871.
Certes, mais il y a fort à parier que la suppression du concordat entraînerait l'alignement de la sécu alsaco-mosellane sur la sécu nationale, c'est en tout cas ce que pensent beaucoup de Mosellans que je connais.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  gérard menvussa le Mer 3 Oct - 20:38

Il me semble pourtant assez facile a défendre en tant que mouvement ouvrier de supporter toutes les mesures "progressistes" (sur la sécu) tout en se prononçant contre les mesures rétrogrades (sur le concordat)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Mer 3 Oct - 20:49

Je pense que les alsaciens et les mosellans ont d'autres chats à fouetter que quelques malheureux curés, pasteurs et rabbins... S'il n'y avait que ça comme dépenses inutiles... Je pense que la majorité des alsaciens,(je connais moins les mosellans) pensent que les français de l'intérieur devraient s'occuper d'eux-mêmes.
C'est une des régions la moins pourvue en écoles privées, d'ailleurs...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Mer 3 Oct - 23:02

Gérard :
Il me semble pourtant assez facile a défendre en tant que mouvement ouvrier de supporter toutes les mesures "progressistes" (sur la sécu)
Ce serait progressiste de demander aux salariés une augmentation de leurs cotisations sociales de 1,5% ?

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Byrrh le Mer 3 Oct - 23:54

alexi a écrit:
Gérard :
Il me semble pourtant assez facile a défendre en tant que mouvement ouvrier de supporter toutes les mesures "progressistes" (sur la sécu)
Ce serait progressiste de demander aux salariés une augmentation de leurs cotisations sociales de 1,5% ?
Jusqu'à récemment, le régime local de sécu était financé quasi-intégralement par le patronat. Par ailleurs, en cas d'arrêt maladie d'un salarié, les jours de carence n'existent pas. C'est d'ailleurs pour ça que pas mal de boîtes, notamment les commerces franchisés, sont immatriculées hors d'Alsace-Moselle (un McDonald's de Metz est par exemple immatriculé à Nancy) pour échapper à ce régime local...

Tout cela vaut pour les salariés du privé : les agents de la fonction publique en Alsace-Moselle dépendent du régime de sécu national.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Jeu 4 Oct - 9:31

alexi a écrit:
Gérard :
Il me semble pourtant assez facile a défendre en tant que mouvement ouvrier de supporter toutes les mesures "progressistes" (sur la sécu)
Ce serait progressiste de demander aux salariés une augmentation de leurs cotisations sociales de 1,5% ?
Si tu n'as plus de cotisation mutuelle à payer, ni de forfait hospitalier, je pense que ça peur valoir le coup. Dans le cadre du capitalisme, bien sûr...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Jeu 4 Oct - 18:58

AFP 04/10/12

Un artiste cesse à Toulouse la présentation d'une oeuvre jugée blasphématoire

Le festival de création contemporaine de Toulouse et l'artiste Mounir Fatmi ont décidé d'arrêter la présentation d'une de ses oeuvres à cause de protestations de musulmans blessés de voir des passants marcher sur des versets du Coran projetés au sol, ont-ils indiqué mercredi.

Au coeur de la controverse: la projection de l'installation vidéo "Technologia" sur le sol du Pont-Neuf qui franchit la Garonne. Elle montre des cercles inspirés des "rotoreliefs" de Marcel Duchamp et tournoyant avec à l'intérieur des versets calligraphiés du Coran et des hadiths (paroles) du prophète de l'islam Mahomet.

L'installation a suscité des tensions mardi soir quand elle s'est, selon différents interlocuteurs, inopinément mise en marche alors qu'elle ne devait fonctionner que deux week-ends. Le dispositif de médiation prévu pour les week-ends n'était pas en place pour empêcher de marcher sur l'oeuvre ou pour l'expliquer.

Des dizaines de personnes (60 à 80 selon la police) se sont rassemblées spontanément pour empêcher les piétons, nombreux sur le pont, de fouler les projections de lumière.
Selon la police, une jeune femme aurait été giflée pour avoir malencontreusement mis le pied sur les versets. Selon une manifestante au contraire, elle a été frappée parce qu'elle a délibérément marché sur les halos de lumière pour provoquer les participants au rassemblement.

Les manifestants ont fait appel à des jeunes des cités pour les soutenir. La police a, elle, déployé des hommes d'une unité spécialisée dans les interventions tendues. L'arrivée d'un imam et ses appels au calme ont permis une dispersion sans heurts.

"On met le Coran par terre, c'est vraiment pas faisable", s'est émue Charaza Boumzaa, 23 ans, qui a assuré dans un entretien avec l'AFP avoir été la première à se rendre compte à sa sortie du travail de ce qu'elle a appelé un "blasphème".

"Les gens marchaient dessus, crachaient dessus. On leur expliquait gentiment, on leur disait que c'est notre religion, ils nous répondaient; on s'en fout", a-t-elle dit.

Mounir Fatmi et le festival, intitulé Printemps de septembre et largement soutenu par la municipalité socialiste, ont décidé d'un commun accord de renoncer à la projection, dans un souci "d'apaisement", ont-ils dit. Ils allèguent un "malentendu" sur l'interprétation de l'oeuvre, censée mettre en relation le monde musulman, où est né Mounir Fatmi, et le monde occidental.

Mounir Fatmi, dont les oeuvres ont déjà suscité la polémique ailleurs, vit et travaille entre le Maroc, la France et les Etats-Unis.

"Mon but ce n'est ni de choquer, ni de provoquer", a-t-il dit, mais de tenter de s'approprier personnellement l'héritage islamique. Les conditions de compréhension de son oeuvre n'étant pas réunies, "je préfère la suspendre".

Mounir Fatmi, Marocain "d'origine musulmane" selon ses mots, souligne quand même que l'oeuvre contestée appartient au musée d'art moderne de Doha au Qatar. Quand elle et une autre également montrée à Toulouse ont été présentées à Doha, "à quelques kilomètres de l'Arabie Saoudite, ça n'a pas choqué; que ça choque à Toulouse, je suis vraiment consterné, je ne comprends pas vraiment".

Le directeur artistique Paul Ardenne souscrit à la volonté de "calmer le jeu". Mais il s'inquiète que le retrait de la vidéo soit considéré comme la victoire d'une "attitude profondément anticulturelle", voire de l'islamisme radical.

Les deux hommes s'accordent à dire que la protestation a fait son lit d'un "climat général tendu autour de l'islamisme", et exacerbé à Toulouse par l'affaire Merah.

Mercredi, quelques dizaines de musulmans ont manifesté à la mairie pendant qu'une délégation était reçue par l'adjointe à la Culture. Après la rencontre, chacun parlait de "malentendu". Les musulmans ont cru à une provocation, a dit le vice-président de l'Association musulmane de Toulouse, Hassan Idmiloud, mais "les responsables du festival se sont excusés de l'incident, et nous des débordements".

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Ven 12 Oct - 20:00

Le Canard Enchaîné du 11/10/12


Les barbus sortent la boîte à griffes


Artiste marocain de renom, plasticien, photographe, sculteur, metteur en scène d'installations qui font le tour du monde, Mounir Fatmi vient de renoncer coup sur coup à exhiber deux de ses oeuvres en France. La première fois sous la pression des islamistes, la seconde par anticipation frileuse.

"Technologia" est une vidéo de quinze minutes qui associe la calligraphie arabe, de forme circulaire, et les spirales graphiques de Marcel Duchamp. Par une succession d'images syncopées, écriture coranique et hélices en viennent à ne faire qu'un.

Le 3 octobre, raconte "Le Monde" (6-7/10), à la suite d'un incident technique, la vidéo est projetée sur le sol, en pleine rue. Et sans être accompagnée par la recommandation de ne pas fouler la sourate. Une passante, tête en l'air, marche sur l'image, immédiatement elle est giflée par un islamiste venu avec des copains dénoncer le "blasphème". Après pressions des autorités locales, Mounir Fatmi a donc accepté, la mort dans l'âme, que son travail soit remballé.

Ce n'est pas au Maroc que la femme a été giflée par un exité, mais à Toulouse. La mairie de la Ville rose et le Printemps de septembre, le bien nommé, ont préféré interrompre la projection, alors même que cette oeuvre satanique avait été présentée avec succès en 2010 au musée d'Art moderne de Doha (Qatar).

Une semaine plus tard, c'est Mounir Fatmi qui est giflé à son tour. L'Institut du monde arabe, soucieux de ne pas froisser les barbus, décide de retirer une autre installation de l'artiste marocain.

Manifestement, le "Beaubourg arabe", présidé par Renaud Muselier et reconnu d'utilité publique, a été très choqué par "Sleep", oeuvre inspirée d'un film d'Andy Warhol. Le thème ? Salman Rushdie sommeillant, paisible, en dépit des menaces.

Imaginer cet impie sereinement endormi, alors que sa tête est mise hors à prix - 3,3 millions de dollars - par les mollahs iraniens, c'est vraiment charrier la charia...

S. Ch.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Dim 21 Oct - 19:15

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Mar 20 Nov - 0:55

dimanche 18 novembre 2012


Strasbourg

L’avenir moyenâgeux souhaité par les intégristes catholiques

La veille de la première représentation à Strasbourg de la pièce de Romeo Castellucci Sul concetto di volto nel figlio di Dio (Sur le concept du visage du fils de Dieu), le théâtre du Maillon a été victime de graffitis tels que « Vive le Christ roi », selon toute vraisemblance l’œuvre de catholiques intégristes.

Voulant faire interdire la représentation de la pièce, l’association catholique Avenir de la Culture a de son côté déposé plainte pour blasphème, invoquant le droit local qui, héritage du Concordat toujours en vigueur dans la région, reconnaît effectivement le blasphème comme un délit...

En matière d’avenir de la culture, c’est plutôt vers un obscurantisme tout droit sorti du Moyen Âge que ces intégristes catholiques voudraient nous faire revenir.



avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  sylvestre le Jeu 29 Nov - 16:38

Une interview intéressante d'une militante athée états-unienne en butte au sexisme de certains de ses coreligionnaires. Ca pointe les limites de l'approche purement théologique de la question (au sens où Engels parlait de la "base théologique" de la Ligue des Athées de Bakounine), et ça montre aussi que dans ce milieu aussi des différenciations se font entre progressistes et réactionnaires. J'ai envie de dire : "Athéistes+, encore un effort pour devenir matérialistes dialectiques !".

http://www.vice.com/fr/read/athisme-sexisme-athisme-v6n11

Athéisme-sexisme = athéisme+

Des nouvelles d'un peu partout

Par Harry Cheadle



Photo courtesy of Jennifer McCreight

 

Ê̂tre athée n’est pas forcément un truc éprouvant, mais être une femme athée peut parfois se révéler assez pénible. Non seulement vous devez vous taper tous les croyants qui vous répètent sans arrêt que vous irez en Enfer, mais votre incroyance est aussi remise en question par ces mâles athées qui n’arrêtent jamais de vous faire chier, voire de vous envoyer des menaces de viol – vu qu’il n’y a plus de dieu pour les punir. La bloggeuse athée Jennifer Mc Creight s’est retrouvée au beau milieu d’un torrent de misogynie athée lorsqu’en 2010, elle a écrit un écrit un article intitulé « Boobquake » pour appeler les femmes à se foutre à poil le temps d’une manifestation, en réponse à Hojatoleslam Kazem Seddiqi, un religieux iranien qui avait déclaré que les jambes nues étaient responsables des tremblements de terre. Bien entendu, « Boobquake » est devenu viral. En revanche, la célébrité soudaine de Jennifer a généré un flot continu d’insultes et de messages remplis de haine misogyne de la part de ses frères incroyants.

Elle a utilisé son blog pour répondre dans un post qui appelait à une « nouvelle vague » d’athéisme, cette fois-ci concerné par le féminisme et la justice sociale. Une fois de plus, les idées de Jennifer se sont fait remarquer dans le monde très masculin des blogs athées. Elle a donc fini par mettre en ligne un forum pour débattre de son nouveau concept d’athéisme, « l’Athéisme + ». Elle compte bien aller au bout de ses engagements sans faire de compromis, malgré les critiques misogynes sur ses opinions et les réflexions déplacées sur ses nibards. Je l’ai appelée pour savoir si la lutte se passait bien.

VICE: Quand as-tu commencé à te faire emmerder par des athées sexistes ?
Jennifer McCreight: Quand j’ai participé à des conférences sur l’athéisme, on m’avait prévenue de ne pas m’approcher trop près de certains conférenciers connus pour s’intéresser aux femmes plus jeunes. J’ai reçu pas mal de propositions indécentes après mes interventions et bien souvent, les gens faisaient des remarques vraiment très lourdes et déplacées – ou parlaient carrément à mes seins.

Jusqu’à ce que tu définisses l’Athéisme +.
Nous devons créer un espace où ce genre de propos seraient prohibés. J’étais assez surprise de voir que cet article avait pu créer autant de remous.

L’article a plutôt divisé les gens. J’ai vu des blogs qui se moquaient de ton concept d’Athéisme +.
Ceux qui ont pu tenir des discours misogynes par le passé n’ont pas apprécié. Ils ont vu ça comme une tentative d’exclure les Blancs ou les hommes, alors que ce n’est pas le cas. De nombreux hommes blancs ont rejoint le projet. C’est un espace où tout le monde peut parler librement des problèmes de sexisme, de racisme ou de société. Certains se sont sentis menacés par cette liberté.

Est-ce qu’on peut dire que les athées ne sont pas vraiment des amoureux du féminisme ?
Je crois que pour certains, l’athéisme correspond à leur identité en tant que minorité. Ils ne sont ni gay, ni noirs, ils vivent aux États-Unis, et une large majorité vient de la classe moyenne ou supérieure. Être « athée » leur apporte ce sentiment d’appartenir à une minorité, et ils mettent ça au-dessus de tout. Ça bouscule un peu leur sens des priorités. Une fois que vous avez compris que Dieu n’existe pas, génial ! Mais il existe de nombreux autres concepts irrationnels à chasser de votre cerveau, et l’un d’eux est le sexisme.

Par Harry Cheadle
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Sam 30 Mar - 12:01



Le Point.fr - Publié le 29/03/2013
Le catholicisme poursuit son érosion

Dans 20 ou 30 ans, les catholiques seront probablement moins nombreux que les "sans religion" en France, estime l'institut CSA.

La déchristianisation progresse sensiblement en France. C'est le constat que dresse l'institut CSA dans une note d'analyse publiée vendredi. En 1986, 81 % des Français se disaient catholiques, 69 % en 2002 et seulement 56 % en 2012, soit une chute de 25 points en 26 ans. En parallèle, la proportion de Français se disant d'une autre religion que le catholicisme progresse elle aussi : de 3,5 % en 1986, elle est passée à 9 % en 2002 et à 11 % en 2012. 6 % des adultes se revendiquaient de l'islam, 1 % du protestantisme et 1 % du judaïsme, d'après cette enquête réalisée auprès de plus de 20 000 personnes au premier semestre 2012.

"Ces résultats laissent par conséquent présager que la perte d'audience du catholicisme en France devrait se poursuivre et s'accroître, la proportion de catholiques chez les adultes pouvant passer sous le seuil symbolique des 50 % au cours des dix prochaines années", selon l'institut CSA. "Si cette tendance se confirme, il est probable que les 'sans religion' constitueront d'ici 20 ou 30 ans le principal groupe au sein de la population française", détaille Yves-Marie Cann, directeur adjoint du Pôle Opinion Corporate de CSA.

47 % des 18-24 ans "sans religion"


La répartition des croyances par classe d'âge "apporte des enseignements pour le moins saisissants", observe aussi l'institut CSA. Les personnes se disant sans religion représentent ainsi le groupe le plus important chez les personnes de moins de 35 ans. Ils concernent aussi 47 % des jeunes âgés de 18 à 24 ans. Par comparaison, les plus de 65 ans sont seulement 16 % à se déclarer sans religion.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Lun 8 Juil - 23:44

LIBERATION

6 juillet 2013

Par AFP

Des athées lancent un Conseil des ex-musulmans de France


D’anciens musulmans ayant rompu avec l’islam lancent samedi à Paris un «Conseil des ex-musulmans de France» pour réclamer le droit de se dire publiquement athées et de critiquer leur religion d’origine, ont annoncé à l’AFP les initiateurs du projet.


«Nous sommes un groupe d’athées et d’incroyants qui avons, de ce fait, fait face à des menaces et à des restrictions dans nos vies personnelles, plusieurs d’entre nous ont été arrêtés pour blasphème», expliquent les membres fondateurs dans leur appel publié sur Facebook. Ils se réfèrent notamment au Chevalier de la Barre, exécuté en 1766 pour avoir refusé de soulever son chapeau au passage d’une procession religieuse et dont la cause avait été défendue par les philosophes des Lumières.

«Aujourd’hui, d’innombrables Jean-François Lefebvre de la Barre sont menacés, torturés, emprisonnés, mis à mort pour apostasie, blasphème, hérésie et pour refus de se plier aux diktats islamistes», affirment les promoteurs de ce Conseil.

Ils réclament notamment «la liberté de critiquer les religions», «l’interdiction de toute restriction à la liberté inconditionnelle de critique et d’expression, sous couleur de la religion», ainsi que «la liberté d’athéisme». Ils veulent aussi interdire tout ce qui s’oppose, dans l’islam selon eux, «aux libertés des peuples» et «à l’autonomie des femmes».

A l’origine de ce Conseil, composé d’une trentaine de membres de diverses nationalités (marocaine, algérienne, pakistanaise, iranienne, sénégalaise, etc...), un appel du Palestinien Waleed Al-Husseini. Ce blogueur de 28 ans avait été détenu plusieurs mois en 2010 en Cisjordanie, accusé de commentaires blasphématoires envers le Prophète, avant de se réfugier en France.

«Nous voulons porter en France la voix des ex-musulmans qui dénoncent le mensonge selon lequel tout musulman l’est toujours alors que ce n’est pas vrai», a expliqué à l’AFP l’un de ses membres Atika Samrah, une Marocaine installée en France depuis cinq ans et qui dit n’avoir jamais pu se dire athée dans son pays.

Des associations similaires existent en Grande-Bretagne et en Allemagne. «Nous avons choisi le même nom et le même logo (le mot «ex» accompagné d’un croissant), en y ajoutant la carte de France pour bien refléter notre appartenance», a-t-elle précisé.

Rejetée par l’islam, l’apostasie est passible de la peine de mort en Iran et en Arabie saoudite.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  sylvestre le Mar 9 Juil - 10:35

Saphirnews a écrit:Le CEMF a été inauguré en présence de la cinéaste tunisienne Nadia El-Fani, de l’essayiste Caroline Fourest, de la sociologue algérienne Marieme Helie Lucas ou encore de la fondatrice du Conseil des ex-musulmans de Grande Bretagne Maryam Namazie.
avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum