La croyance religieuse

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vérosa_2 le Mer 9 Fév - 17:22

s'il y a un paradis on y entrera quand même...

Ca me rappelle ce que disait mon prof de maths au lycée : " Vous avez deux heures et cinq minutes. Cinq minutes pour prier si vous pensez que ça va vous aider à résoudre le problème, on a jamais pu prouver que ça ne servait à rien. Cinq minutes pour ne pas prier si vous pensez que ça vous aidera aussi, là non plus on n'a jamais pu rien prouver. Pour le reste, le devoir c'est deux heures ".

Conclusion : le devoir c'est deux heures Cool

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Mer 9 Fév - 17:36

Bon alors je t'explique : l'existence ou l'inexistence des dieux n'est pas sans importance car si les dieux existent il faut tenir compte de leur existence.
Les deux ne sont pas liés, je peux très bien imaginer un ou des dieux qui laissent l'humanité se débrouiller une fois l'Univers créé...
Là je peux l'imaginer parce que pour un coup je n'ai que ça à foutre....

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vérosa_2 le Mer 9 Fév - 17:48

Allez concluons cette journée sur une note de franche rigolade :
Calamity Jane a écrit:Bon alors je t'explique : l'existence ou l'inexistence des dieux n'est pas sans importance car si les dieux existent il faut tenir compte de leur existence.
Certes. Mais... Mais si les dieux n'existent pas il faut tenir compte de leur inexistence, puisque de toute façon parler de leur inexistence les "réalisent" (cad, "réalise" les dieux, pour ceux qui suivent pas au fond de la classe, non mais !!! ). Ah, carambouille et ratatouille. Et oui c'est pourtant comme ça (vois-tu ?... ou pô ?). Voilà une discussion métaphysique pré-marxiste qu'elle vaut le coup non ? Allez, vive la métaphysique et Michel Onfray.

A plus tard pour de nouvelles aventures sur ce thème inépuisable et de première importance pour les luttes de terrain.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Marco Pagot le Mer 9 Fév - 18:59

yannalan a écrit:
Bon alors je t'explique : l'existence ou l'inexistence des dieux n'est pas sans importance car si les dieux existent il faut tenir compte de leur existence.
Les deux ne sont pas liés, je peux très bien imaginer un ou des dieux qui laissent l'humanité se débrouiller une fois l'Univers créé...
Là je peux l'imaginer parce que pour un coup je n'ai que ça à foutre....

Ca serait pas l'En Sof kabbalistique, ça, par exemple ?
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Mer 9 Fév - 19:09

Je n'en sais rien, je n'y connais rien en Kabbale, sinon que les savants juifs déconseillent fortement ça aux moins de 50 ans qui n'auraient pas un très très bon niveau dans le reste des études religieuses. Il y uen branche escrocs aussi, voir Madonna...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Marco Pagot le Mer 9 Fév - 19:18

yannalan a écrit:Je n'en sais rien, je n'y connais rien en Kabbale, sinon que les savants juifs déconseillent fortement ça aux moins de 50 ans qui n'auraient pas un très très bon niveau dans le reste des études religieuses. Il y uen branche escrocs aussi, voir Madonna...

Oui, je sais, il faut avoir 7 fois 7 ans...
avatar
Marco Pagot

Messages : 939
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  jacquouille le Mer 9 Fév - 21:09

Marco Pagot a écrit:
yannalan a écrit:Je n'en sais rien, je n'y connais rien en Kabbale, sinon que les savants juifs déconseillent fortement ça aux moins de 50 ans qui n'auraient pas un très très bon niveau dans le reste des études religieuses. Il y uen branche escrocs aussi, voir Madonna...

Oui, je sais, il faut avoir 7 fois 7 ans...


A ben mon 1er chat cat il pourrait.mais bon ce salopiot il Sleep tout le temps.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Calamity Jane le Mer 9 Fév - 23:35

yannalan a écrit:
Bon alors je t'explique : l'existence ou l'inexistence des dieux n'est pas sans importance car si les dieux existent il faut tenir compte de leur existence.
Les deux ne sont pas liés, je peux très bien imaginer un ou des dieux qui laissent l'humanité se débrouiller une fois l'Univers créé...
Ca, ce ne sont pas des dieux mais de simples esprits de deuxième ou troisième catégorie comme on en trouve plein dans les château écossais.

Calamity Jane

Messages : 30
Date d'inscription : 08/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://revolution.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  jacquouille le Mer 9 Fév - 23:57

Calamity Jane a écrit:
yannalan a écrit:
Bon alors je t'explique : l'existence ou l'inexistence des dieux n'est pas sans importance car si les dieux existent il faut tenir compte de leur existence.
Les deux ne sont pas liés, je peux très bien imaginer un ou des dieux qui laissent l'humanité se débrouiller une fois l'Univers créé...
Ca, ce ne sont pas des dieux mais de simples esprits de deuxième ou troisième catégorie comme on en trouve plein dans les château écossais.


Ou dans les bouquins de Bernard Werber.
avatar
jacquouille

Messages : 758
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 70
Localisation : Reims

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  yannalan le Jeu 10 Fév - 11:29

Calamity Jane a écrit:
yannalan a écrit:
Bon alors je t'explique : l'existence ou l'inexistence des dieux n'est pas sans importance car si les dieux existent il faut tenir compte de leur existence.
Les deux ne sont pas liés, je peux très bien imaginer un ou des dieux qui laissent l'humanité se débrouiller une fois l'Univers créé...
Ca, ce ne sont pas des dieux mais de simples esprits de deuxième ou troisième catégorie comme on en trouve plein dans les château écossais.
Si tu ne crois pas à l'existence d'un dieu comment peux tu le définir ?

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vérosa_2 le Jeu 10 Fév - 13:29

@Yannalan

On peut très bien, comme les athées idéalistes, nier l'existence de "dieu" et cela revient justement à le définir. Qui plus est, "dieu" reste dans ce cas de figure au centre de la discussion. Un matérialiste ne s'encombre pas de ce fatras, ce qui compte étant de transformer de monde pour une vie meilleure. Voilà pourquoi, pour un matérialiste, la bagarre entre croyants et athées n'a aucun intérêt.

Vérosa_2

Messages : 683
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  sylvestre le Jeu 10 Fév - 15:34

avatar
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Calamity Jane le Ven 11 Fév - 15:02

yannalan a écrit:Si tu ne crois pas à l'existence d'un dieu comment peux tu le définir ?

La définition ne suppose pas l'existence du défini.

Voir dans cette catégorie : dieux, anges, sirènes, licornes, fantômes, soucoupes volantes, atlantide, dictature du prolétariat,...

Calamity Jane

Messages : 30
Date d'inscription : 08/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://revolution.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Jeu 9 Juin - 17:00

[quote]Dieu reconnaît les siens


En voyage en Croatie, un des bastions du catholicisme, le Pape est allé faire une petite courbette amicale devant la tombe du cardinal Stepinac. Celui-ci, mort en 1960, avait déjà été béatifié par Jean-Paul II.

Or, Stepinac est un personnage pour le moins controversé qui a notamment entretenu, durant la 2e Guerre mondiale, des relations étroites avec le régime pro-nazi des Oustachis.

Pour faire carrière dans l’Eglise, avant et après sa mort, il n’est pas indispensable d’être d’extrême droite. Mais ça ne peut pas faire de mal.


--------------------------------------------------------------------------------
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Dim 30 Oct - 9:11

AFP

29/10/2011

Obsèques: face au déclin religieux, la vogue du sermon laïc

Les Français, dont le sentiment religieux faiblit, demandent de plus en plus souvent à un laïc d'organiser une cérémonie, de prendre la parole aux obsèques de proches, pour que le défunt "ne soit pas enterré comme un chien".

La mairie de Paris comptabilise 17.000 convois funéraires par an: 66% des défunts ne passent pas par un lieu de culte, la proportion étant plus forte pour les clients du crématorium (83%) que pour les inhumations (52%).

La religion n?est plus un secours pour de nombreux Français: 41% sont athées ou non-croyants, 90% non pratiquants. Les repères traditionnels sont perdus, avec l?essor de la crémation qui représente un tiers des obsèques actuellement en France (entre 40% et 50% en zone urbaine) et les besoins des endeuillés sont très différents entre le décès subit d?une personne dans la force de l?âge et celui d?un centenaire, selon la mairie

"Dans nos repères culturels, l'enterrement réussi est l'enterrement catholique, avec une cérémonie marquant la séparation des vivants et des morts, une demande du public est apparue pour avoir une célébration laïque", explique le directeur général des services funéraires à la ville de Paris, François Michaud-Nerard.

A Paris, au crématorium du cimetière du Père Lachaise, les premiers maîtres de cérémonies laïques sont apparus en 1999. En 2011, ils sont sept qui procèdent jusqu'à quatre célébrations par jour "et qui font des interventions de haute qualité, car au Père Lachaise, nous avons en moyenne la visite d'un ministre par semaine", dit M. Michaud-Nerard.

"Pour leurs obsèques, certaines personnes veulent le minimum, 4 planches, pas de discours et la chose la plus rapide qui soit, et c'est exactement le contraire dont ont besoin les proches", raconte M. Michaud-Nerard.

Il est important pour faire le deuil d'un proche d'accepter la réalité du décés et d'exprimer longuement par des mots les émotions provoquées par cette disparition, estime M. Michaud-Nerard.

A Saint-Etienne (Loire), un prêtre qui a quitté l'église en 2001, Jean-François Vernay, a créé en 2009 l'association Cellaic, afin de faire des célébrations non religieuses.

Ancien aumônier des gitans, M. Vernay, 66 ans, raconte: "Quand j'étais prêtre, j'étais apprécié pour mes célébrations. Lorsque je me suis mis en ménage, j'ai été souvent sollicité pour des mariages ou des obsèques, et c'est pour cela que j'ai créé Cellaic, et que j'ai formé deux autres célébrants.

"Les gens se retrouvent seuls, avec un cercueil, ils ne veulent pas passer par une religion, mais ils ne savent pas quoi faire", déclare M. Vernay.

"Nous faisons parler les gens du défunt afin de pouvoir raconter l'histoire de la personne, les grandes étapes de sa vie, le travail de deuil a besoin d'un point de départ, les obsèques, et d'une visibilité, de donner du sens, c'est pourquoi cette célébration est importante."

"Le deuil a besoin de la présence de proches et de parents qui soient témoins de ce chagrin et de quelqu'un extérieur à la famille qui représente le corps social et qui va relier le défunt aux autres, à la veuve, aux enfants, aux amis", ajoute l'ancien prêtre.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Mer 9 Nov - 20:35

Lutte Ouvrière n°2258 du 11 novembre 2011


Les fous de dieu contre la liberté d'expression


Dans la nuit du 2 aux 3 novembre, les locaux de Charlie Hebdo ont été incendiés, vraisemblablement par des islamistes qui n'appréciaient pas que le journal sorte un numéro caricaturant Mahomet et ironisant sur la charia, c'est-à-dire la loi islamique. D'autres fondamentalistes, catholiques cette fois, ont systématiquement tenté d'empêcher les représentations au Théâtre de la Ville à Paris, et maintenant en province, d'une pièce qu'ils jugent offensante envers leur dieu.

Au nom de ces dieux, différents quand ils ne sont pas opposés l'un à l'autre, que les hommes ont inventés, et des codes moraux d'un autre âge qui vont avec, des fanatiques s'arrogent le droit d'interdire par la violence la liberté d'expression et veulent faire prévaloir leurs doctrines. À les entendre, se moquer de leurs dieux ou de leurs prophètes serait un blasphème et, à ce titre, les auteurs de ces critiques devraient être au mieux muselés, pour ne pas dire crucifiés.

Ces actes ont été à juste titre unanimement condamnés, y compris par des autorités religieuses, mais il n'en reste pas moins qu'il existe un consensus autour de l'idée qu'on peut se moquer de tout sauf de la religion. Ce n'est pas dit aussi crûment, certes, c'est masqué derrière les discours proclamant la liberté de croyance.

Bien que la France ne soit plus « la fille aînée de l'Église », comme elle le fut pendant des siècles depuis le règne de Pépin le Bref, comme l'affirment certaines encyclopédies, la référence à la religion est omniprésente dans les institutions. Le ministre de l'Intérieur est aussi ministre des Cultes. On voit régulièrement des dirigeants politiques, et le président de la République, assister à une messe à Notre-Dame de Paris, Sarkozy a été nommé chanoine honoraire du Latran par Benoît XVI. Chaque dimanche, la messe est diffusée sur une chaîne de télévision publique. Et les manuels scolaires, qui étudient l'histoire des religions, glissent sur l'évolution des idées qui ont amené des penseurs à lutter contre l'ignorance et l'obscurantisme, et qui rejetaient l'existence d'un dieu qui tirerait les ficelles et forgerait le destin de l'humanité. Par contre, la place faite aux athées, aux libres-penseurs qui combattent ce que Marx appelait « l'opium du peuple », est pour ainsi dire inexistante.

Les auteurs de ces atteintes à la liberté d'expression ne sont qu'une poignée d'illuminés fanatiques. Mais leur violence trouve un fond dans la propagation des idées réactionnaires, et plus particulièrement celles qui reposent sur la religion.

On peut être totalement pour la liberté de conscience, et nous le sommes sans réserve, sans se prosterner devant ce caractère prétendument sacré de la religion, ou même du sentiment religieux.

Marianne LAMIRAL

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Conversion obligatoire à l'islam pour se marier

Message  alexi le Sam 7 Jan - 15:29



Aubervilliers : le marié refuse de se convertir à l’islam



ÉRIC BUREAU | Publié le 07.01.2012

Le 14 janvier, Frédéric Gilbert, journaliste télé et réalisateur, et Hind, Marocaine avec laquelle il a une fille de15 mois, se marieront à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Cette union sera d’autant plus exceptionnelle que le service de l’état-civil de la mairie l’avait d’abord refusée, et qu’ils ont dû attendre la décision du procureur de la République, rendue le 30 décembre après avoir été saisi par Frédéric, pour obtenir ce feu vert. En cause, un document administratif appelé « certificat de coutume », que les mairies demandent lorsque l’un des futurs mariés est de nationalité étrangère. Pour cela, Frédéric Gilbert se rend au consulat du Maroc, où il apprend que ce « certificat de coutume » ne peut lui être donné s’il ne signe pas un « acte de conversion à l’islam ».

Une avalanche de courriers

Une obligation que lui confirme un agent de l’état-civil : sans certificat de coutume, pas de mariage civil. « Je suis tombé des nues, avoue Frédéric Gilbert. Je suis fils de curé défroqué, c’est dire si je suis un laïc convaincu, je ne veux pas me convertir à l’islam, même pour la forme. Ma femme est musulmane, elle fait le ramadan, je respecte sa croyance, mais je resterai athé. Et elle le comprend. » Le journaliste a fait son enquête dans d’autres mairies et découvert que la pratique est répandue et que la plupart des futurs mariés — 4 677 mariages franco-marocains célébrés en 2009 — préfèrent « se convertir pour de faux », plutôt que de subir des complications administratives. « J’ai aussi consulté le Code civil, et il n’est stipulé nulle part que ce certificat est obligatoire, poursuit Frédéric. Seul un certificat de célibat de la personne étrangère l’est ».

L’affaire se serait arrêtée là, si la médiatisation de l’affaire par « Charlie Hebdo », dans un reportage intitulé « Quand les maires se prennent pour des imams », n’avait pas suscité une avalanche de courriers accusateurs en mairie d’Aubervilliers. Le maire PS avoue « être tombé de l’armoire ». « J’ai pris l’affaire très au sérieux, et demandé une note juridique aux services, avoue Jacques Salvator. Je n’avais jamais entendu parler de cet acte de conversion, et encore moins qu’on refusait de marier en son absence. Ce que ce monsieur dénonce est vrai. » Soutenant la démarche de son administré, le maire sera d’ailleurs présent au mariage, au côté d’Edgar Minimbu, adjoint à l’état-civil, qui a joué les médiateurs avec le couple. Un mariage qui, faute de ce fameux certificat, n’aura pas de valeur légale au Maroc.

Le Parisien




alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Mar 24 Jan - 16:01

Maudits athées !


23 janvier 2012

Ne pas croire en Dieu vous rend indigne de confiance aux yeux de la majorité de la population du globe, selon une série d’études (pdf) menée par Will Gervais, professeur à la University of British Columbia à Vancouver et publiée dans le journal de l’American Psychological Association.

Le chercheur confirme ainsi ce que des sondages avaient évalué auparavant, surtout aux États-Unis : les athées sont les gens dont on se méfie le plus, dans les pays où une importante partie de la population est croyante.

En 2007, par exemple, un sondage Gallup avait évalué que seuls 45% des électeurs américains étaient près à voter pour une personne athée, soit moins que pour de nombreux autres groupes de gens :


% des électeurs américains qui voterait pour…
Catholique 95
Noir 94
Juif 92
Femme 88
Hispanique 87
Mormon 72
Marié pour la troisième fois 67
72 ans 57
Homosexuel 55
Athée 45



Dans un premier temps, Will Gervais a tenté de caractériser la nature de l’attitude négative envers les athées qu’éprouve la population américaine.

Il a élaboré un «thermomètre de dégoût» et un «thermomètre de méfiance» basés sur des questionnaires, par lequel il a comparé les attitudes d’un échantillon de 351 Américains adultes vis à vis des athées et des hommes homosexuels.

Résultat : si les gays font surtout l’objet de dégoût, les athées, eux, suscitent plutôt la méfiance. On ne leur fait surtout pas confiance pour former un gouvernement !

Dans une autre étude menée au Canada, Will Gervais a analysé cette fois la perception des athées auprès d’un groupe d’étudiants de premier cycle de son université, âgés de 18 à 25 ans.

Il leur a soumis l’histoire suivante (traduction libre)

«Richard a 31 ans. En allant travailler en voiture, il heurte accidentellement un véhicule garé. Comme des piétons regardent, il sort de sa voiture et prétend écrire ses informations d’assurance et coordonnées sur un papier, en réalité vierge, qu’il laisse sur le pare-brise du véhicule garé.

Un peu plus tard, Richard trouve un portefeuille sur le trottoir. Comme personne ne l’a vu, il prend l’argent et jette le reste dans une poubelle.»

Will Gervais a ensuite demandé aux étudiants si d’après eux il était plus probable que Richard soit «un professeur» ou «un professeur et un XXXX».

Quatre versions du texte ont été soumises à différents groupes d’étudiants, dans lesquelles XXXX était, selon les versions, un catholique, un musulman, un violeur ou un athée. Dans la version avec le musulman, le personnage de l’histoire ne s’appelait pas Richard mais simplement «un homme».

Pour concevoir ce test, le chercheur a exploité le biais de représentativité, un biais cognitif très courant, qui fait que la quasi-totalité des personnes interrogées ne répondront pas «un professeur» mais plutôt «un professeur et XXXX».

Selon les 105 étudiants interrogés, l’homme au comportement criminel était le plus souvent un athée, puis un violeur, puis un musulman, puis un chrétien.

Les étudiants interrogés ont ainsi montré bien malgré eux qu’ils se méfient plus des athées que des violeurs !

Selon le chercheur, toutes les études montrent que le préjudice anti-athée est bien réel.

Il est susceptible d’affecter plus d’un demi-milliard de personnes dans le monde, selon l’estimation la plus précise disponible du nombre d’athées sur la planète.

Sans surprise, ce sont surtout les croyants qui se méfient des athées.

En conclusion, le chercheur rappelle que dans le monde, même si la religion est souvent considérée comme un facteur de cohésion sociale, les pays les moins religieux sont parmi les plus pacifiques et coopératifs, et que le nombre d’athées augmente.

L’État et les institutions publiques peuvent tout à fait remplacer Dieu comme facteur de cohésion sociale, croit le chercheur, citant le cas de la Scandinavie, où la croyance religieuse est aujourd’hui considérée essentiellement comme une curiosité historique.

avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Télé Vatican historien facho sur la 5

Message  Vals le Mar 27 Mar - 18:30

Pour ceux qui ont envie de vomir un bon coup, regardez "C dans l'air" tout de suite...Le thème "L'eglise et le communisme".....un ramassis de pourritures anticommunistes (dont le falsificateur fascisant Courtois), s'extasient devant Benoit XVI et Jean Paul II et toutes les supersitions imbéciles....et crachent avec volupté sur les idées socialistes et révolutionnaires...
et ça s'appelle une émission de service public....Beurkkkkk........

La hargne mensongère de ces aboyeurs contre Cuba va encore m'obliger à défendre Castro (qui reçoit quand même en grandes pompes cette vieille crapule réactionnaire de Benoit XVI).....

Quand à Calvi, l'animateur, il en au bord de l'extase en citant le nom de Jean Paul II..........
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Ven 30 Mar - 17:11

États-Unis - Dix mille manifestants athées à Washington


Le samedi 24 mars, aux États-Unis, dix mille manifestants se réclamant de l'athéisme se sont rassemblés sous la pluie, dans le cadre du Rallye de la raison, dans la capitale, Washington.

Ils tenaient à affirmer que, dans un pays où le statut d'athée est toujours source de discrimination, où les présidents jurent sur la bible, où la devise « In god we trust » (Nous faisons confiance à dieu) est gravée sur les billets de banque et les pièces de monnaie, ils sont fiers d'être non-croyants, et de plus en plus nombreux à l'être.

À force d'entendre des illuminés comme un des candidats républicains, Rick Santorum, se proclamer « appelé par dieu pour devenir président des États-Unis », quelques années après avoir dû supporter un Bush qui, pour justifier la guerre en Afghanistan puis en Irak, se disait investi d'une mission divine, on comprend que des manifestants, sur leurs pancartes, proclament : « Vous ne croyez pas en dieu ? Vous n'êtes pas seuls ! » et même regrettent qu'il y ait « Tant de chrétiens, si peu de lions ».

Viviane LAFONT LO
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Dim 3 Juin - 10:29

Soutanes : une balance au Vatican

Le personnel de grande maison n'est plus ce qu'il était. Après le majordome de madame Bettencourt, voilà que celui du pape se met à tout déballer.
Ce qu'il dit n'est pas vraiment une révélation : la banque du pape trempe dans de louches affaires, le Vatican risque de se retrouver sur la liste des États voyous, la hiérarchie de l'Église connaît tout et depuis toujours sur les turpitudes de certains prélats, les cardinaux n'ont pas seulement la couleur des crabes (cuits), ils en ont aussi le comportement supposé, lorsqu'on les met dans un panier. Bref, la routine.
Le majordome a quand même été arrêté, le livre tiré de ses révélations taxé de criminel par le porte-parole du Vatican et la police du Saint-Siège interroge les cardinaux les uns après les autres pour trouver le corbeau.
Si les comploteurs résistent, rappelons-leur que l'application de la « question ordinaire », à laquelle recourait autrefois l'Inquisition, s'est parfois avérée utile. Et puis le matériel doit bien être rangé quelque part dans les caves...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  alexi le Jeu 27 Sep - 19:31

Lutte Ouvrière n°2304 du 28 septembre 2012

« Blasphème » : sous le voile de la religion, rien que des dictatures


Après la publication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo, l'Organisation de la coopération islamique (OCI), qui existe dans 57 États a réitéré sa volonté de faire inscrire le « blasphème » parmi les crimes et délits reconnus en droit international, dans le cadre de l'ONU.

Cette organisation compte parmi ses membres des dictatures parmi les plus brutales. Depuis plus de dix ans, elle intervient dans le cadre de la commission des droits de l'homme de l'ONU pour que soit sanctionnée la « diffamation des religions ». Le « délit de blasphème » est déjà en vigueur dans plusieurs pays dont le Pakistan où, tout récemment encore, ce motif a été retenu à l'encontre d'une jeune fille handicapée mentale de la communauté catholique.

L'invocation du caractère sacré de la religion sert à justifier les pires injustices, comme au Bangladesh d'où l'écrivain Taslima Nasreen a dû s'exiler depuis plus de trente ans, menacée de mort par les extrémistes religieux. La justice de son pays l'avait inculpée pour avoir « heurté délibérément et malicieusement le sentiment religieux ». Dans un recueil d'articles intitulé Femmes, manifestez-vous !, elle s'était adressée aux femmes « épuisées, opprimées, piétinées, envenimées par cette société » leur donnant des armes pour « briser les chaînes de la religion ». Comment ne pas se sentir solidaires de celles et ceux qui, dans les pays islamiques, contestent ainsi l'oppression des femmes sous prétexte religieux ?

Mais ce combat pour faire reconnaître le caractère sacré de la religion, pour en faire une opinion quasi intouchable, interdite de toute critique et de toute contestation, n'est pas propre aux autorités religieuses islamistes. Les autorités religieuses juives et chrétiennes, de toutes obédiences, se sont jointes à cette croisade. Pourtant, leurs représentants n'ont jamais été des modèles de tolérance ou d'ouverture d'esprit. L'Inquisition et l'expulsion des juifs d'Espagne, la Saint-Barthélémy en France contre les protestants ou la campagne de l'État confessionnel d'Israël contre les Palestiniens en donnent quelques exemples.

Ces religions réclament le monopole de la pensée ou, à tout le moins, le privilège d'une immunité spécifique, en imposant à tout le monde, croyants et incroyants, de s'incliner devant ce que chacune a choisi comme rite et comme idole.

De cela, il ne peut être question !

Jean Sanday


Dernière édition par alexi le Ven 28 Sep - 18:56, édité 1 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  verié2 le Ven 28 Sep - 8:51

« Blasphème » : sous le voile de la religion, rien que des dictatures

Si on laisse de côté son titre qui, implicitement, désigne une religion particulière, et le fait que les seuls exemples contemporains cités concernent la religion musulmane, alors que toutes les religions sont concernées, et si on se place d'un point de vue intemporel, cet article est juste.

Le problème, c'est que LO, qui introduit pourtant l'article par l'affaire de Charlie Hebdo ne prend absolument pas en considération le contexte général et la différence entre la situation dans les pays impérialistes, où la religion musulmane ne représente qu'une nuisance relativement marginale et en aucun cas un danger pour la civilisation, les libertés et celle dans les pays où l'Islam est la religion dominante voire la religion d'Etat. Il ne prend pas en compte le fait que les campagnes anti-islam dans les pays impérialistes sont menées par des forces réactionnaires en vue de diviser la population, de faire diversion et de justifier les interventions militaires.

Le même article publié en Egypte ou en Tunisie serait sans doute très courageux. Publié en France, sous couvert de combat anti-religieux, il souffle dans le sens du vent et n'apprend pas grand chose à grand monde.

De plus, cet article est publié à côté d'un autre concernant Charlie Hebdo qui ne se place que sur le terrain de la liberté d'expression, comme l'a fait l'ensemble de la classe politique, y compris l'extrême-droite. On assiste donc à une sorte d'union nationale pour dénoncer le caractère réactionnaire de la religion, quand ou surtout quand celle-ci est musulmane, et défendre la liberté d'expression... quand elle permet de s'en prendre à la religion musulmane.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Vals le Ven 28 Sep - 14:34

Publié en France, sous couvert de combat anti-religieux, il souffle dans le sens du vent et n'apprend pas grand chose à grand monde.


J'aime beaucoup le "sous couvert"....
qui induit immédiatement le "qu est-ce que ça cache "

Encore les mêmes tristes méthodes d'insinuation.... No
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La croyance religieuse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum