LO et les municipales

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Vals le Jeu 21 Fév - 23:42

alexi a écrit:Congrès du PCF : des écharpes de maire valent-elles de soutenir Hollande ?


Lors de son congrès, du 8 au 10 février, le PCF a tenté une fois de plus de résoudre l'équation qui lui est posée depuis près de quarante ans : comment se distinguer du PS, pour conserver des électeurs, tout en ne rompant pas avec lui, pour garder des élus. Question d'autant plus délicate que le PS est aux affaires et qu'il mène une politique franchement antiouvrière.

Pour l'instant la direction du parti a choisi de ne pas participer au gouvernement, et même de voter contre certains textes au Parlement. C'est d'ailleurs sans conséquence aucune : lorsque les sénateurs communistes empêchent une loi de passer au Sénat, le gouvernement en est quitte pour la représenter à la Chambre des députés, où la majorité lui est acquise même sans les députés du PCF. Moyennant quoi la direction du PCF peut adopter le ton combatif qui correspond aux sentiments et à l'activité réelle de nombre de ses militants dans les entreprises et les quartiers, sans que cela gène outre mesure le gouvernement.

Mais la situation se complique notablement au moment où un certain nombre de travailleurs, d'ailleurs représentés au congrès, ne se contentent plus de mots, mais entrent réellement en lutte et se heurtent donc au gouvernement. Et elle se complique encore plus à l'approche des élections municipales, dans lesquelles le PCF ne peut espérer garder ses positions qu'en alliance avec le PS. Un responsable PS a d'ailleurs précisé les choses, affirmant qu'on ne pouvait pas critiquer la politique des ministres socialistes toute la semaine et être élus avec eux le dimanche.

Pierre Laurent, le secrétaire général du PCF, voudrait néanmoins continuer à concilier les deux, notamment en affirmant qu'il s'agit simplement de constituer des majorités municipales autour de projets locaux. Comme si on pouvait s'occuper tranquillement de sa majorité municipale en oubliant la politique menée au gouvernement par le parti de ceux avec qui on s'allie.

Encore une fois, en voulant toujours se considérer comme partie prenante de la majorité de Hollande, le PCF risque de se déconsidérer avec lui, auprès de ses électeurs comme de ses propres militants.

Paul GALOIS

Excellent article en effet...
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Ven 22 Fév - 10:33

LO
Comme si on pouvait s'occuper tranquillement de sa majorité municipale en oubliant la politique menée au gouvernement par le parti de ceux avec qui on s'allie.
Je ne sais pas ce que Alexi entend par "savoureux". Mais il est clair que c'est là le langage que LO a tenu pour justifier son alliance avec le PCF voire avec le PS aux municipales précédentes...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Byrrh le Ven 22 Fév - 11:18

verié2 a écrit:
LO
Comme si on pouvait s'occuper tranquillement de sa majorité municipale en oubliant la politique menée au gouvernement par le parti de ceux avec qui on s'allie.
Je ne sais pas ce que Alexi entend par "savoureux". Mais il est clair que c'est là le langage que LO a tenu pour justifier son alliance avec le PCF voire avec le PS aux municipales précédentes...
Si la direction de LO a agi ainsi en se disant "De toute façon, nous passons complètement inaperçus dans l'arène politique, et les travailleurs sont tellement peu politisés qu'ils ne nous reprocheront pas ce petit opportunisme… s’ils s’en aperçoivent, ou s'ils s'en souviennent", c’est vraiment du cynisme. La fin justifie-t-elle tous les moyens, maintenant ?

Les principes, ce n'est pas fait pour les chiens. C'est du moins ce qu'on m'avait enseigné à LO.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Giaches_de_Wert le Ven 22 Fév - 13:20

Byrrh a écrit:
Si la direction de LO a agi ainsi en se disant "De toute façon, nous passons complètement inaperçus dans l'arène politique, et les travailleurs sont tellement peu politisés qu'ils ne nous reprocheront pas ce petit opportunisme… s’ils s’en aperçoivent, ou s'ils s'en souviennent"...

L'usage du "si" marque bien que la mise entre guillemets est abusive.

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Roseau le Ven 22 Fév - 13:36

verié2 a écrit:
LO
Comme si on pouvait s'occuper tranquillement de sa majorité municipale en oubliant la politique menée au gouvernement par le parti de ceux avec qui on s'allie.
Je ne sais pas ce que Alexi entend par "savoureux". Mais il est clair que c'est là le langage que LO a tenu pour justifier son alliance avec le PCF voire avec le PS aux municipales précédentes...
Bien entendu que c'est cela le savoureux indiqué par Alexi. On peut remplacer PCF par LO, puisque les deux orgas se soumettent à un parti bourgeois, le PS, dans les municipalités.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Ven 22 Fév - 13:49

L'usage du "si" marque bien que la mise entre guillemets est abusive
D'un point de vue grammatical, sémantique ou simplement de déontologie journalistique, tu as incontestablement raison, puisque des guillemets pourraient laisser croire qu'il s'agit d'une citation de LO.

Mais, sur le fond, il semble bien que ce soit ainsi que LO ait raisonné. Et il est clair que LO a suivi aux municipales une politique finalement assez proche de celle du PCF aujourd'hui, que LO critique. Dans un cas, il s'agit d'avoir des postes de maires, dans l'autre des élus. Certes la finalité n'est pas la même, dans la mesure où la politique locale d'un élu LO n'est pas celle d'un élu PCF ou PS, mais le compromis (ou la compromission) sont tout à fait de même nature. A savoir qu'on critique la politique nationale d'un parti avec lequel on s'allie sur le plan local, en dissociant les politiques nationales et municipales.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  ulm le Ven 22 Fév - 14:10

Voici une « déclaration solennelle » faite à Poitiers par différents groupes du Conseil Municipal: socialiste, « communiste », verts, modem ainsi que « pour une alternative à gauche » qui est une liste soutenue par le NPA et les alternatifs.

On y retrouve toute la culture de la trahison social-démocrate, ce qui montre bien que nous avons eu raison de rejeter catégoriquement le « NPA » comme une forme rénovée de social-démocratie, tout comme évidemment le révisionnisme du P « C » F! Il faut assumer la bataille idéologique!

« Les incidents violents qui ont émaillé la manifestation anticarcérale du samedi 10 octobre ont suffisamment choqué les Poitevins pour ne pas ajouter la polémique à la tristesse. Poitiers est une ville de pensée et de sérénité. Toutes les opinions ont toujours pu s’y exprimer librement et sans agressivité. La politique de lien social menée de longue date par la Ville de Poitiers a su créer, en favorisant un tissu associatif riche de sa diversité, cet univers de tolérance qui fait la marque de fabrique de Poitiers.

Les valeurs de solidarité et de Droits de l’Homme sont partagées par la grande majorité des Poitevins, bien au-delà des clivages politiques traditionnels. C’est fort de ces valeurs dont le maire Alain Claeys s’est toujours fait le garant, que les élus municipaux en appellent aujourd’hui au sens de la responsabilité de chacun en évitant l’amalgame et en refusant les engrenages. Les casseurs qui ont dégradé Poitiers doivent être arrêtés et jugés.

Leurs actes sont injustifiables et inexcusables. De la même manière, les accusations de laxisme émises par le ministre de l’Intérieur, la pression qu’il met sur ses services et sur la Justice sont proprement inacceptables et créent, localement, un climat de tension propre aux dérapages en tout genre.

Nous soutenons ceux qui oeuvrent pour la liberté et la tolérance et condamnerons toujours ceux qui violent ces principes. La sécurité est un bien public républicain et les Poitevins n’aspirent désormais qu’à une chose : vivre de nouveau sereinement dans une ville apaisée. »

Communiqués de CLAIRE (NPA)
Face aux violences de Poitiers, quelle est la réaction de notre parti ? D’abord un communiqué scandaleux du NPA 86 qui condamne « sans réserves » ces actions, reprochant même aux « autonomes » d’avoir « tagué des slogans anti-système ». Ses auteurs reconnaissent : « La portée politique nous échappe » et demandent « que la justice n’utilise pas ces faits pour condamner au hasard des jeunes militants qui ne partagent pas ces méthodes injustifiables ». Ce qui revient implicitement à demander à ce que les « autonomes » soient condamnés.

Dans un communiqué suivant, le NPA 86 critique certes le pouvoir en place, mais c’est pour dénoncer… « l’absence inexplicable d’anticipation de la police le samedi 10 octobre » ! Et s’il soutient les personnes condamnées, ce qui est la moindre des choses, ce n’est pas au nom d’un quelconque combat contre la justice bourgeoise. Non, c’est simplement que les vrais coupables, les « autonomes », ceux qu’il faudrait condamner, n’ont pas été arrêtés.

Enfin Maryse Desbourdes, militante NPA et élue au conseil municipal de Poitiers sur la liste Pour une Alternative à Gauche, a signé une « déclaration solennelle » des élus de gauche de la commune qui, tout en dénonçant les pressions du ministère de l’intérieur sur la justice, déclare : « Les casseurs qui ont dégradé Poitiers doivent être arrêtés et jugés. Leurs actes sont injustifiables et inexcusables. »

Voila d' ailleurs un bon exemple de l'independance du NPA What a Face vis à vis du PS et de la radicalité du NPA Razz . Le NPA de Vérié, d' Alexi et de Roseau soutenant le PS et ses affidés. clown Serieusement quel interet de taper sur LO quand on accepte pire de la part de sa propre orga????????????????? lol! ? Continuer comme ça les gars vous tenez le bon bout.

ulm

Messages : 385
Date d'inscription : 15/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Ven 22 Fév - 14:49

Ulm
Serieusement quel interet de taper sur LO quand on accepte pire de la part de sa propre orga
L'opportunisme d'une partie du NPA ne peut pas justifier celui de LO.
Quant à "taper", du moins critiquer,(sur) cette politique opportuniste, il y a des militants et des courants du NPA qui le font publiquement. La preuve : ce texte de la tendance Claire auquel on peut ajouter bien d'autres interventions dont celles de la Fraction L'Etincelle... En revanche, au sein de LO, du moins depuis l'exclusion de L'Etincelle, nous n'avons pas entendu de voix critiques sur l'opportunisme électoraliste de LO aux dernières municipales...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Vals le Ven 22 Fév - 16:20

Parce que je suis un chien ?

Ridicule de me prêter cette injure... No

Non, tout simplement, parce que justement les principes de LO te gênaient. et c'était suivi d'un point d'interrogation ?
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Byrrh le Ven 22 Fév - 16:34

Vals a écrit:
Parce que je suis un chien ?

Ridicule de me prêter cette injure... No

Non, tout simplement, parce que justement les principes de LO te gênaient. et c'était suivi d'un point d'interrogation ?
Plus haut, je faisais allusion aux principes communistes, pas aux "principes de LO". Ces deux notions ne coïncident pas toujours.

Tes interventions sur ce fil me font remarquer qu'une fois de plus, quand quelqu'un critique politiquement ton groupe, tu l'attaques en brodant sur sa biographie.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Invité le Ven 22 Fév - 17:39

verié2 a écrit:
L'usage du "si" marque bien que la mise entre guillemets est abusive
D'un point de vue grammatical, sémantique ou simplement de déontologie journalistique, tu as incontestablement raison, puisque des guillemets pourraient laisser croire qu'il s'agit d'une citation de LO.

Mais, sur le fond, il semble bien que ce soit ainsi que LO ait raisonné. Et il est clair que LO a suivi aux municipales une politique finalement assez proche de celle du PCF aujourd'hui, que LO critique. Dans un cas, il s'agit d'avoir des postes de maires, dans l'autre des élus. Certes la finalité n'est pas la même, dans la mesure où la politique locale d'un élu LO n'est pas celle d'un élu PCF ou PS, mais le compromis (ou la compromission) sont tout à fait de même nature. A savoir qu'on critique la politique nationale d'un parti avec lequel on s'allie sur le plan local, en dissociant les politiques nationales et municipales.

Que je sache, en 2008, le PS ne venait pas d'être élu pour nous en foutre plein la gueule. Tu peux penser que c'était une erreur, que c'était donner des illusions ou je ne sais quels raisonnements tu peux tenir en l'occurrence... sans pour autant raconter n'importe quoi ! Non la situation n'est pas identique. Bon et puis ça fait tout de même un certain temps que dans bien des communes les élus LO (de listes PC et/ou PS) se sont désolidarisés et ne votent plus les budgets. Bon j'imagine qu'il y a pleins de façons de critiquer cette politique de façon sérieuse, mais ce que je lis ici ne l'est pas ou pas complètement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Ven 22 Fév - 18:15

Jon Boone
Que je sache, en 2008, le PS ne venait pas d'être élu pour nous en foutre plein la gueule. Tu peux penser que c'était une erreur, que c'était donner des illusions ou je ne sais quels raisonnements tu peux tenir en l'occurrence... sans pour autant raconter n'importe quoi ! Non la situation n'est pas identique. Bon et puis ça fait tout de même un certain temps que dans bien des communes les élus LO (de listes PC et/ou PS) se sont désolidarisés et ne votent plus les budgets. Bon j'imagine qu'il y a pleins de façons de critiquer cette politique de façon sérieuse, mais ce que je lis ici ne l'est pas ou pas complètement...
Aucune situation n'est jamais exactement semblable à une autre, bien évidemment. Mais les réponses apportées par LO et ses militants, en particulier sur ce forum, consistaient tout de même à dissocier la politique locale de la politique nationale des partis auxquels LO s'alliait.

Par exemple, quand nous reprochions à LO de participer à des Unions de la gauche, il était répondu que c'était ridicule, que ça n'avait rien à voir, car la gestion d'une commune n'est pas celle de l'Etat et qu'il y a de braves gens sincères au niveau local etc. (La comparaison avec des syndicats était même mise en avant.) C'est une argumentation très proche sur certains points de celle du PCF aujourd'hui telle qu'elle est critiquée par LO.

Tu m'apprends que LO ne vote plus les budgets municipaux de certaines communes de gauche. Mais alors, pourquoi les avoir votés auparavant ? Ces budgets seraient-ils subitement devenus plus anti-ouvriers ? Ce n'est pas sérieux. Alors pourquoi ce changement ? LO avait-elle pris des engagements auprès de ses alliés ? Ou bien LO aurait-elle pris conscience que la gestion locale de gauche n'est pas celle qu'elle croyait ? Avait-elle des illusions dans l'euphorie de campagnes communes avec des militants somme toute sympathiques et pour des candidats qui ne se montraient pas nécessairement sous leur vrai jour ? LO n'aurait-elle pas du prendre en considération, même en faisant abstraction de la politique nationale de leurs partis, le passé politique local précis de ces politiciens, la politique passée de ces municipalités (que Arlette a encensées à la TV) ? La présence, parfois, sur les listes de personnages fort douteux n'aurait-elle pas du lui mettre la puce à l'oreille ?

L'opportunisme manifesté par LO, même s'il a peut-être en partie relevé d'une certaine ignorance de politiques municipales dont LO était restée éloignée, parait difficile à contester. (Si ce n'est pas par ignorance, c'est évidemment pire...)

Quant à décider quelles sont les bonnes critiques, acceptables, et les mauvaises, comme partisan de LO tu n'es pas vraiment en mesure de le faire.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Ven 22 Fév - 19:09


L'opportunisme d'une partie du NPA ne peut pas justifier celui de LO.

Le fait que ce pauvre Ulm soit obligé de ressortir un communiqué crapoteux de la CLAIRE n'oblige personne a dire des sotises. Rappelons que cette personne avec laquelle nous avions signé effectivement un accord sur les municipal n'était pas et n'est toujours pas au npa. Ledit NPA défend depuis sa création une indépendance de fait organisationnelle et politique avec le ps... Ce qui n'est pas le cas de LO. Ce qui pose la question de la "nature de classe" du ps : soit on pense que le ps a une nature d'organisation "ouvriére" (même trés trés dégénérée) soit on pense qu'il s'agit d'une organisation bourgeoise. Dans le deuxiéme cas, si on peut éventuellement voter pour elle face a un autre candidat bourgeois (on l'a bien fait pour chirac face à le pen, ou comme LO pour Ségoléne Royal face à Sarkozy) on ne peut en aucun cas "gerer" avec elle... Ou alors c'est qu'on renonce au b a ba de la politique communiste, c'est a dire à l'indépendance de classe...

Bon et puis ça fait tout de même un certain temps que dans bien des communes les élus LO (de listes PC et/ou PS) se sont désolidarisés et ne votent plus les budgets.
Quand ils l'ont fait (si ils l'ont fait) c'est avec une discrétion de violette qu'on ne leur connait pas ! Jusqu'a la c'était plutot du genre à hurler comme des loups devant la pleine lune, pas du genre lapin peureux...


avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Ven 22 Fév - 19:24

gérard menvussa a écrit:
L'opportunisme d'une partie du NPA ne peut pas justifier celui de LO.

Le fait que ce pauvre Ulm soit obligé de ressortir un communiqué crapoteux de la CLAIRE n'oblige personne a dire des sotises. Rappelons que cette personne avec laquelle nous avions signé effectivement un accord sur les municipal n'était pas et n'est toujours pas au npa. Ledit NPA défend depuis sa création une indépendance de fait organisationnelle et politique avec le ps...
Ce fil est consacré à la politique de LO aux municipales et non à celle du NPA. Il n'en reste pas moins que le NPA, à la suite de la LCR, a une longue tradition d'opportunisme vis à vis de la gauche en général et des PS et PCF en particulier. Le fait de mettre en avant l'indépendance vis à vis du PS ne peut pas suffire à masquer cet opportunisme.
Il est d'ailleurs significatif qu'une partie du NPA soit passée au FdG sans changer radicalement de politique et que divers éléments naviguent toujours entre deux eaux.

Il ne faut pas confondre alliance opportuniste et Front Unique. Des accords de lutte, mais aussi municipaux pourraient parfaitement être passés avec le PCF-FdG voire des éléments locaux du PS, à condition qu'ils soient conclus sur des objectifs précis conformes aux intérêts de la population laborieuse. (Ce qui n'a pas été le cas des accords conclus par LO.)

____
Quant aux faits dénoncés par CLAIRE, dont j'ignore totalement les tenants et aboutissants, ce sont vraiment des détails.


Dernière édition par verié2 le Ven 22 Fév - 19:58, édité 1 fois

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Roseau le Ven 22 Fév - 19:27

Jon Boone a écrit: puis ça fait tout de même un certain temps que dans bien des communes les élus LO (de listes PC et/ou PS) se sont désolidarisés et ne votent plus les budgets.
La preuve que les critiques sur la compromission de LO avec le PC réformiste et le PS bourgeois étaient juste, et continuent à l'être.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  nico37 le Ven 22 Fév - 22:10


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Preuves

Message  Riquet le Sam 23 Fév - 0:55

LO fera ses preuves quand elle quittera une majorité municipale et créera une crise publique devant les électeurs... pour l'instant je crois qu'elle fantasme sur les communes et les municipalités comme "terrain proche du peuple" illusion qui a justifié beaucoup de lutte de places en des temps meilleurs pour LO.
Je ne sais pas ce que cà signifie mais le municipalisme qui " lui, ne trompe pas" est curieusement la tendance POI aussi...en plus folklo.

Riquet

Messages : 114
Date d'inscription : 22/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Roseau le Sam 23 Fév - 0:59

Riquet a écrit:LO fera ses preuves quand elle quittera une majorité municipale et créera une crise publique devant les électeurs... pour l'instant je crois qu'elle fantasme sur les communes et les municipalités comme "terrain proche du peuple" illusion qui a justifié beaucoup de lutte de places en des temps meilleurs pour LO.
Je ne sais pas ce que cà signifie mais le municipalisme qui " lui, ne trompe pas" est curieusement la tendance POI aussi...en plus folklo.
Puisque tu viens d'arriver, et sembles te ressourcer à l'humour,
profites-en: il y a un fil "POI et Shivardi" qui concurrence efficacement le fil "blagues"
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Rougevert le Sam 23 Fév - 3:10

verié2 a écrit:(...)

Mais, sur le fond, il semble bien que ce soit ainsi que LO ait raisonné. Et il est clair que LO a suivi aux municipales une politique finalement assez proche de celle du PCF aujourd'hui, que LO critique. Dans un cas, il s'agit d'avoir des postes de maires, dans l'autre des élus. Certes la finalité n'est pas la même, dans la mesure où la politique locale d'un élu LO n'est pas celle d'un élu PCF ou PS, mais le compromis (ou la compromission) sont tout à fait de même nature. A savoir qu'on critique la politique nationale d'un parti avec lequel on s'allie sur le plan local, en dissociant les politiques nationales et municipales.
Noooon! Pas posssiiiiiible!!!!!!! Very Happy
Mais il y a d'autres proximités tout à fait centrales, celles-là.
Je pense que cette proximité locale découle donc naturellement d'une proximité idéologique réelle et d'illusions concernant la base (dont le sommet est le reflet assumé et supporté pour l'essentiel) du PCF.
D'ailleurs ces accords locaux se font "à la base".
Sur des bases chroniques de gestion, pas sur des bases revendicatives.
verié2 a écrit:
Ce fil est consacré à la politique de LO aux municipales et non à celle du NPA. Il n'en reste pas moins que le NPA, à la suite de la LCR, a une longue tradition d'opportunisme vis à vis de la gauche en général et des PS et PCF en particulier. Le fait de mettre en avant l'indépendance vis à vis du PS ne peut pas suffire à masquer cet opportunisme.
Il est d'ailleurs significatif qu'une partie du NPA soit passée au FdG sans changer radicalement de politique et que divers éléments naviguent toujours entre deux eaux.
Je ne te le fais pas dire.
Le NPA n'a jamais passé ce genre d'accord dans aucune municipalité.
Et on ne peut pas appeler "politique du NPA" la politique de ceux qui ont rompu avec le NPA. De sorte que cette rengaine sur l'opportunisme du NPA vis à vis du PS et du PCF ou des altermondialistes antilibéraux est parfaitement vaine.
Alors qu'ici c'est bien de la politique réelle de LO dont il est question.

avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Sam 23 Fév - 12:45

Rougevert Mais il y a d'autres proximités tout à fait centrales (entre LO et le PCF, note de Vérié), celles-là.
Je pense que cette proximité locale découle donc naturellement d'une proximité idéologique réelle et d'illusions concernant la base (dont le sommet est le reflet assumé et supporté pour l'essentiel) du PCF.
D'ailleurs ces accords locaux se font "à la base".
Sur des bases chroniques de gestion, pas sur des bases revendicatives.
Encore une fois, non, la direction du PCF n'est pas le simple reflet de sa base. Cette conception du "reflet" est d'une manière générale fausse et non dialectique. La relation entre base et sommet d'un parti est plus complexe que cela, même si bien sûr il y a un lien entre base et sommet et si la théorie inverse, à savoir que la base serait révolutionnaire et le sommet bourgeois, est tout aussi fausse. Ton point de vue traduit une certaine méconnaissance du PCF.


Cela-dit, il est possible que LO nourrisse certaines illusions en idéalisant un peu la tradition du PCF dans la classe ouvrière qui tend à se rétrécir. Ces illusions ont pu être renforcées par des campagnes municipales menées aux côtés de militants du PCF que LO a découverts, alors que la tradition de LO, jusque dans les années 70, était plutôt de se castagner avec les staliniens qui voulaient interdire les diffusions.

Mais la motivation essentielle de LO pour choisir cette politique municipale opportuniste était d'avoir des élus à tout prix, en considérant que c'était vital pour le maintien de son activité voire pour sa survie dans une période de recul, car ça lui donnerait de l'espace pour militer localement etc. Ce qui est une assez grave erreur à mon avis. Car s'il est quasi indispensable d'appartenir à un syndicat pour militer dans une entreprise, ou du moins si ça apporte des avantages considérables, il n'en va pas du tout de même des postes de conseillers municipaux qui n'apportent pas grand chose et ont des inconvénients : l'élu est considéré par la population comme "un type (ou une femme) de la mairie", c'est à dire d'une institution qui ne lui donne pas l'impression de représenter ses intérêts. (Sauf pour un mini milieu souvent lié à la mini nomenklatura locale.) Nous ne sommes plus à l'époque des véritables "municipalités ouvrières", même dirigées par des réformistes. Les maires de tout poil, PCF compris, sont aujourd'hui de petits notables gestionnaires.

Sinon, LO n'a pas véritablement passé d'accords "gestionnaires", sauf peut-être l'engagement de voter le budget ? LO n'a pas passé d'accords précis, publics du tout ! Et c'est bien cela qu'on peut lui reprocher. Ce sont des accords sans principe pour avoir des élus. Des accords de front unique auraient exigé des engagements précis du futur maire sur un certain nombre de points (par exemple : priorité au logement social, pas de subventions aux patrons, conditions de travail et salaires des employés municipaux etc)
Le NPA n'a jamais passé ce genre d'accord dans aucune municipalité.
Et on ne peut pas appeler "politique du NPA" la politique de ceux qui ont rompu avec le NPA. De sorte que cette rengaine sur l'opportunisme du NPA vis à vis du PS et du PCF ou des altermondialistes antilibéraux est parfaitement vaine.
Encore une fois ce fil est consacré à la politique municipale de LO et non à celle du NPA.
Mais nous aurons certainement l'occasion d'en re-discuter. On peut ouvrir un autre fil.
J'ai tout de même le souvenir de programmes électoraux municipaux avancés par la LCR complètement gestionnaires-réformistes, par exemple à Saint Malo. Je doute que cette tradition ait disparu du NPA...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Riquet le Sam 23 Fév - 13:49

Comme je débarque je ne sais pas si c'est déjà fait, mais est-ce qu'on a critiqué ( évalué) vraiment le municipalisme de LO ?
Dégoter des places d'adjoint rémunéré et doté de moyens c'est une chose mais ça ne dit pas tout de cette véritable tendance de LO et je ne vois pas d'où elle tire sa stratégie communale en termes théoriques et ou de tradition historique.
Des réminiscences de La Commune ? Peut-être une vague souvenir des conseils russo-allemands, non je ne plaisante pas, je crois que LO voit dans le Conseil Municipal une sorte de participation de la "population" plus proximale à la gestion des affaires locales.
Notons que le/s poste/s d'adjoint/s ( et c'est de ça qu'il est question Vérié2 pas des "postes" de conseillers municipaux ) concernent la politique jeunesse et animation, on n'oublie jamais le youkaïdi youkaïda... le joueur de flute de hamelin
...le combat culturel. Il y a un véritable choix plus ou moins élaboré d'action politique spécifique, est-ce que c'est sérieusement gérable, et conséquent politiquement ?

Riquet

Messages : 114
Date d'inscription : 22/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Roseau le Sam 23 Fév - 14:41

Riquet a écrit:Comme je débarque je ne sais pas si c'est déjà fait, mais est-ce qu'on a critiqué ( évalué) vraiment le municipalisme de LO ?
Pour la critique, remontes le fil.
L'évaluation est une question excellente:
à ma connaissance la direction de LO ne l'a pas fait,
en tout cas se garde de la communiquer.
On les comprend...
Cela obligerait à expliciter les résultats attendus,
puis à mesure le degré d'atteinte avec des indicateurs par résultats... Laughing


Dernière édition par Roseau le Sam 23 Fév - 14:44, édité 1 fois
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  dug et klin le Sam 23 Fév - 14:42

Riquet a écrit:

non je ne plaisante pas, je crois que LO voit dans le Conseil Municipal une sorte de participation de la "population" plus proximale à la gestion des affaires locales.


Je vois souvent des critiques envers LO pour sa participation a des municipalités PC/PS...Alors qu'il est admis,a l'EG de participer,via les syndicats,a des CE et CCE aux cotés des réformîstes.Ors de nombreux CM,de petites communes sont beaucoup plus proche de la population laborieuse et défendent ses intérets,sans ripoux qui se gobergent,contrairement aux CCE de la SNCF,ou d'EDF par exemple.
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  yannalan le Sam 23 Fév - 15:05

Oui, ça peut être vrai, mais là où LO a fait des accords, c'est dans les grandes villes...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Riquet le Sam 23 Fév - 15:42


Yannalan : je te remercie pour tes recommandations pour les citations mais c'est toujours pas clair...mais je suis une buse informatique.

Dug et Klin : ben oui il me semble que l'extrême gauche est née de la critique des syndicats un peu non ?
Ton couplet sur les petits VM excuse-moi mais c'est du Schivardi dans son jus ( de la treille ), de la piquette quoi.

Les "grands" Conseils Municipaux eh voui c'est là que sont les postes d'adjoints...

Et un "conseil" municipal n'est pas un "conseil".

Riquet

Messages : 114
Date d'inscription : 22/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum