LO et les municipales

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Sam 23 Fév - 16:26

.Alors qu'il est admis,a l'EG de participer,via les syndicats,a des CE et CCE aux cotés des réformîstes.O
Ce n'est pas le cas de la lcr ou du npa qui "déconseillent" a leurs militants de partciper a de telles instances. Mais si Lo l'autorise maintenant, c'est qu'elle est tombée bien bas... Personnellement, c'est LO qui m'a fait quitter le CE de ma boite (je croyais a tort que c'était une obligation de faire partie du comité d'entreprise pour participer au chsct)
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Sam 23 Fév - 16:40

Riquet
Les "grands" Conseils Municipaux eh voui c'est là que sont les postes d'adjoints...
Et un "conseil" municipal n'est pas un "conseil".
LO n'est tout de même pas tombée au niveau de confondre un conseil municipal avec un conseil/soviet de travailleurs ou d'habitants. Quant aux postes d'adjoints, ce ne sont des sinécures que pour ceux qui concernent des postes du genre aménagement/construction de la commune, sauf pour ceux qui voudraient en faire un tremplin pour une carrière politique, ce qui n'est pas le cas de LO.

Il n'est pas question de reprocher à LO de se présenter aux municipales et d'essayer d'avoir des élus. De même qu'on peut se présenter pour être élu dans n'importe quel parlement bourgeois pour y défendre notre politique. (Sauf pour les courants ultra gauches ou anars qui refusent toute participation aux élections.)

Quant à accepter des postes d'adjoints, c'est plus problèmatique car un adjoint est en principe solidaire de l'ensemble de l'équipe municipale. Or il y a bien peu, sinon pas du tout, de municipalités dont nous pouvons soutenir intégralement la politique. (La rémunération de l'adjoint est dérisoire, ce n'est en aucun cas la motivation des militants de LO...)

Ce qui est reproché à LO, ce sont les accords électoraux conclus avec le PCF et/ou avec le PS, avec parfois sur les listes des gens très marqués pour leurs positions réactionnaires (par exemple le plus gros patron de la région de Perpignan ou le triste national-communiste Gérin à Vénissieux, les socialistes-affairistes tendance mafieuse de Marseille etc) sans aucun engagement précis de ces alliés circonstanciels. Autrement dit, des accords purement opportunistes et électoralistes.

Et, en effet, on aimerait savoir quel bilan LO tire de cette tactique en rupture avec toute sa politique passée et du travail au sein d'équipes municipales de gauche.
___
PS Comme cela a été signalé plus haut, tous ces accords ont été conclus dans des villes et communes importantes d'au moins plusieurs dizaines de milliers d'habitants, où le maire est souvent, de fait, un des employeurs les plus importants et où il gère des capitaux et des affaires immobilières considérables, souvent en partenariat avec des capitalistes privés dans le cadre de sociétés d'économie mixte.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Sam 23 Fév - 16:46

Ce n'est pas le cas de la lcr ou du npa qui "déconseillent" a leurs militants de partciper a de telles instances. Mais si Lo l'autorise maintenant, c'est qu'elle est tombée bien bas... Personnellement, c'est LO qui m'a fait quitter le CE de ma boite

C'est encore un autre sujet que la politique municipale !
Néanmoins, je te répond :
1) Je serais surpris qu'on ne trouve pas un certain nombre de membres du NPA dans des CE.
2)LO a toujours à ma connaissance présenté des militants aux élections du CE, avec pour objectif d'utiliser le poste d'élu au CE non comme gestionnaire mais comme DP (délégué du personnel). J'ai même le souvenir - fin des années soixante-dix ou début des années quatre-vingt - du fait que la CFDT de l'usine Norton de la Courneuve, tenue par LO et Combat Communiste, s'est retrouvée majoritaire au CE, ce qui nous a pas mal embarrassés. On a essayé de faire participer les gens à la gestion du CE et, comme ils n'en avaient nulle envie, on a laissé tomber assez vite.


Dernière édition par verié2 le Sam 23 Fév - 17:41, édité 2 fois

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Sam 23 Fév - 17:07

C'est une autre question (celle des CE et de leur nature, de ce qu'on peut y faire, avec les "variations locales", un CCE (comité central d'entreprise d'une grosse boite) et le ce d'une petite entreprise ayant peu de rapports. Le probléme c'est que les CE ont plusieurs "missions" totalement différentes. Ce n'est pas la même chose de gerer les "oeuvres sociales" ou d'intervenir dans les décisions économique (ne serait ce que pour les connaitre) Mais c'est un autre débat que celui qui nous sépare des camarades de LO. Qui par ailleurs nous communiquerons les "éléments de langages" de la décision qu'aura pris leur organisation au sujet des municipales...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  sleepy le Sam 23 Fév - 17:30

gérard menvussa a écrit:Ce n'est pas le cas de la lcr ou du npa qui "déconseillent" a leurs militants de partciper a de telles instances. Mais si Lo l'autorise maintenant, c'est qu'elle est tombée bien bas...

Depuis 2009, la validité d’un accord d’entreprise ou d’établissement est subordonnée à deux conditions :
- l'accord doit être signé par une ou plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives ayant recueilli au moins 30% des suffrages exprimés au premier tour des dernières élections des titulaires au comité d’entreprise
- aucune opposition d’une ou de plusieurs organisations syndicales de salariés représentatives ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés à ces mêmes élections, quel que soit le nombre de votants, n' a été exprimée.


sleepy

Messages : 88
Date d'inscription : 10/08/2010
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  ottokar le Sam 23 Fév - 18:33

en principe, un communiste ne devrait avoir peur de rien, et notamment pas d'être élu, c'est-à-dire d'une certaine façon reconnu par ses électeurs, à quelque poste que ce soit. Cela vaut pour les mairies, conseils, CE, CCE, etc. L'histoire de nos mouvements et partis depuis 150 ans le montre assez, on peut rester révolutionnaire en étant élu à des instances bourgeoises (dans notre société, il n'y a que cela ou presque !) comme on peut tomber dans le réformisme sans même être élu ! Que feront demain ceux qui ont peur d'un CE de rien du tout lorsque demain nous dirigerons (je l'espère) des syndicats nationaux ? Il y a eu des élus (LO et LCR) au parlement européen où les rémunérations étaient autres que simple conseiller ou même adjoint et je ne crois pas que cela ait changé la vie des élus, ni la politique de leurs partis respectifs.

Si on regarde honnêtement les choses, la politique de LO n'a pas changée en 5 ans de participation municipale (20 ans en fait)... ni celle de la LCR ou du NPA, avant comme après avoir eu des élus dans les mairies, Parlements régionaux ou européens. LO n'était pas désespérée au point de chercher à se "sauver" par des alliances locales. Je crois qu'elle n'a pas perdu grand chose, ni gagné énorme non plus. Comme on pouvait s'y attendre, les bilans sont maigres, car la période est maigre.

On peut toujours jouer à la LTF et "prouver" la trahison définitive de LO à partir de ses fantasmes... il me semble préférable de regarder les réalités des politiques des uns et des autres.

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Sam 23 Fév - 18:49

Ottokar
On peut toujours jouer à la LTF et "prouver" la trahison définitive de LO à partir de ses fantasmes...
Ottokar, je te tiens pour un camarade intelligent, honnête et cultivé. Il est donc déplorable que tu aies recours à de telles caricatures pour balayer les critiques. Personne n'a dit que la politique de LO aux municipales était la preuve de sa trahison définitive. Seulement un virage opportuniste et électoraliste, rien de plus.
en principe, un communiste ne devrait avoir peur de rien, et notamment pas d'être élu, c'est-à-dire d'une certaine façon reconnu par ses électeurs, à quelque poste que ce soit. Cela vaut pour les mairies, conseils, CE, CCE, etc. L'histoire de nos mouvements et partis depuis 150 ans le montre assez, on peut rester révolutionnaire en étant élu à des instances bourgeoises
Certes, mais il existe néanmoins des instances où les pressions sociales sont plus fortes qu'ailleurs, sans qu'en contrepartie on ait la possibilité d'y exercer un rôle vraiment positif. On ne peut pas tout mettre sur le même plan. Les CCE des grosses boîtes sont en effet des repaires de bureaucrates gestionnaires.
la politique de LO n'a pas changée en 5 ans de participation municipale (20 ans en fait)... ni celle de la LCR ou du NPA, avant comme après avoir eu des élus dans les mairies
-En ce qui concerne la politique de LO, pour en être absolument certain, il faudrait justement disposer d'un bilan public. Il me semble que LO s'est montrée tout de même, au moins pendant une certaine période, un peu plus complaisante que d'habitude avec des municipalités de gauche et a mis un certain temps à réagir à leurs politiques anti-sociales.
-Pour ce qui est de la LCR-NPA, il me semble que certains de ses élus ont subi encore plus fortement la pression des réformistes et mini nomenklaturistes locaux et ont même parfois pris goût à jouer un petit rôle avec eux, et que cela a contribué au glissement de la GA vers le Front de Gauche.

Ce serait d'ailleurs assez peu marxiste de considérer qu'une participation à diverses instances est sans conséquence sur la politique des militants et de leurs organisations, même quand lesdites organisations exercent un certain contrôle (ce qui n'a jamais été le cas de la LCR-NPA depuis un certain temps.) D'ailleurs LO a toujours expliqué le contraire...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  yannalan le Sam 23 Fév - 18:58

le problème n'est ni d'être candidat,n ni d'être élu, il est de savoir sur quelle alliance on est élu. Personne n 'a jamais reproché à LO ou au NPA d'avoir des listes LO ou NPA. Le problème c'est de se faire élire sur des listes Union de la Gauche

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Sam 23 Fév - 19:05

yannalan a écrit:le problème n'est ni d'être candidat,n ni d'être élu, il est de savoir sur quelle alliance on est élu. Personne n 'a jamais reproché à LO ou au NPA d'avoir des listes LO ou NPA. Le problème c'est de se faire élire sur des listes Union de la Gauche
Tout à fait d'accord, mais je répondais à Ottokar, qui a un peu déplacé le problème en faisant semblant de croire que ce qu'on reproche à LO, ce serait tout bonnement d'avoir des élus. Il n'en reste pas moins que la politique de ces élus et son contrôle restent un problème, surtout quand l'élu ne dispose pas d'une véritable base sociale et quand il a été en effet élu sur une liste d'Union de la gauche, ce qui induit inévitablement certaines contraintes, comme l'exemple de LO l'a prouvé.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  ottokar le Sam 23 Fév - 19:23

verié2 a écrit:la politique de ces élus et son contrôle restent un problème... ce qui induit inévitablement certaines contraintes, comme l'exemple de LO l'a prouvé.

je ne vais pas entamer une polémique, parce que d'une part comme toit un chacun "sam'di soir après l'turbin, l'ouvrier parisien..." (même veux qui ne seraient ni ouvrier ni parisiens) et qu'on ne va se convaincre. Mais qu'est-ce que l'exemple de LO a "prouvé" ? le vote de certains budgets certaines années ? Et alors ? LO ou feue la LCR ont voté quantité de mesures des parlements régionaux par exemple... 70 à 80 % de mémoire, a-t-il été dit quand une certaine presse reprochait à LO de voter toujours contre tout.

Et si en effet la participation a des instances n'est pas exempte de dangers (je n'ai jamais dit l'inverse), en quoi la participation de LO aux conseils municipaux, quelque soit leur mode d'élection a changé dans la politique de LO depuis 5 (ou 15) ans ? "Comme l'exemple de LO l'a prouvé", sans élus municipaux, LO a voté Ségolène Royal en 2007... avec élus, elle n'a pas voté Hollande en 2012 par exemple... contrairement au NPA !

ottokar

Messages : 196
Date d'inscription : 09/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Roseau le Sam 23 Fév - 19:49

Le détournement du sujet indique bien l'incapacité à défendre la "ligne"...
Dans le cas de LO comme du NPA, utiliser le bulletin Royal ou Hollande pour écarter Sarko
n'a RIEN à voir avec participer à la gestion, vote du budget inclus, avec le PS !
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Sam 23 Fév - 20:05

Ottokar
Qu'est-ce que l'exemple de LO a "prouvé" ? le vote de certains budgets certaines années ?
Tu réponds toi-même à ta question en citant les budgets. D'ailleurs, dans les discussions que nous avons eu précédemment, les camarades de LO ont reconnu que la participation à une liste commune impliquait certaines obligations, dont le vote du budget fait partie.
Ce qui, dans certains cas, peut poser problème (subventions aux patrons, financement de constructions destinées à être vendues à des catégories aisées, police municipale etc).

On peut aussi noter que Arlette a fait à l'époque l'éloge des municipalités de gauche à la TV, ce qui n'était pas dans les habitudes de LO. On ne peut pas en effet affirmer que, par nature, les municipalités dites "de gauche" seraient "meilleures" que celles de droite. L'exemple de Valls maire d'Evry et de quelques autres suffisent pour le montrer.
Encore une fois, l'époque des "municipalités ouvrières" appartient au passé. Les socialistes et, de plus en plus, les adhérents du PCF, à quelques rares exceptions près, se conduisent au niveau local comme au niveau national comme de loyaux gérants du système.

Mais, pour savoir de façon précise en quoi la politique de LO a pu être influencée au niveau local par ces participations à des Unions de la gauche, il faudrait un bilan global qui fait défaut...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Rougevert le Dim 24 Fév - 2:53

verié2 a écrit:
Encore une fois, non, la direction du PCF n'est pas le simple reflet de sa base. Cette conception du "reflet" est d'une manière générale fausse et non dialectique. La relation entre base et sommet d'un parti est plus complexe que cela, même si bien sûr il y a un lien entre base et sommet et si la théorie inverse, à savoir que la base serait révolutionnaire et le sommet bourgeois, est tout aussi fausse. Ton point de vue traduit une certaine méconnaissance du PCF.
Je précise ce que j'ai dit.
La base du PCF assume pour l'essentiel la politique de sa direction...cela veut dire que les divergences éventuelles qu'elle peut avoir avec elle ne justifient pas une rupture.
Cela s'appelle prendre ses responsabilités et je pense donc qu'il est vain d'opposer tant que ça base et sommet.
La base défend les choix de la direction et ne s'y oppose pas sur le terrain de la lutte des classses où elle joue le rôle modérateur attendu par la direction.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Vals le Dim 24 Fév - 11:02

La base défend les choix de la direction et ne s'y oppose pas sur le terrain de la lutte des classses où elle joue le rôle modérateur attendu par la direction.

Ouais, c'est sûr que la "base du PC" joue un sacré rôle de "modérateur" depuis pas mal d'années sur le terrain de la lutte des classes....
Ça a permis d'éviter de nombreuses grèves générales et de freiner l'irrésistible ascension de la combativité ouvrière... No

Bon, inutile d'en rajouter, on nage en pleine science-fiction.
Moi, ce que je vois au contraire, quand cette base et ces militants existent sur le terrain, c'est qu'ils rament (comme nous) à contre-courant pour tenter de mobiliser, dans leurs syndicats, dans leurs boites....
Alors, à la prochaine vague ouvrière ou situation pré-révolutionnaire, on verra...Mais en attendant, ce serait mieux d'éviter de ressasser des vieux trucs d'un autre temps qui ne permettent vraiment pas de comprendre la situation politique ou sociale.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Dim 24 Fév - 15:07

D'autant qu'elle nous éloigne du sujet. Si LO avait privilégié sur le terrain le pcf, en cherchant des accords municipaux avec lui, sa politique menée aurait été fort différente. Car ce qu'il a fait, c'est de rechercher un accord sans principe avec "la gauche", qu'elle soit pcf, ps, radicaux de gauche, peu importe, ce qui était décisif c'est qu'ils aient des élus. Ce qui impliquait bien un accord politique, même limité au niveau local... Or la lcr ou le npa n'ont jamais fait ça ! On a pu se tromper en cherchant "à détacher" des courants "gauches" de ces partis et en étant trop peu critique à leur égard. Jamais nous ne sommes tombé dans un opportunisme sans principe comme celui auquel s'est livré Lutte Ouvriére... Et pour quel résultat, au fond ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Rougevert le Dim 24 Fév - 16:40

Vals a écrit:
La base défend les choix de la direction et ne s'y oppose pas sur le terrain de la lutte des classses où elle joue le rôle modérateur attendu par la direction.

Ouais, c'est sûr que la "base du PC" joue un sacré rôle de "modérateur" depuis pas mal d'années sur le terrain de la lutte des classes....
Ça a permis d'éviter de nombreuses grèves générales et de freiner l'irrésistible ascension de la combativité ouvrière... No

Bon, inutile d'en rajouter, on nage en pleine science-fiction.
(...).
Ah, si, ça me parait tout à fait clair.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Dim 24 Fév - 17:01

Gérard Ménussa
Jamais nous ne sommes tombé dans un opportunisme sans principe comme celui auquel s'est livré Lutte Ouvriére...
Encore une fois, un opportunisme ne peut pas en justifier un autre - même s'il peut le dissimuler aux yeux des militants. Shocked

Mais je ne suis pas du tout convaincu que LO soit plus opportuniste que la LCR/NPA vis à vis de la gauche. Ce qui a créé la surprise, c'est le virage assez brutal de LO qui a soudain adopté, aux dernières municipales, une politique qu'elle critiquait vertement une année encore avant. Mais la constitution de listes communes d'Union de la gauche sans le moindre engagement n'est pas le critère unique pour déterminer l'opportunisme d'une organisation ! La LCR n'a peut-être pas fait cela, mais elle a mené une politique constante de suivisme vis à vis de la gauche, signé d'innombrables appels plus ou moins équivoques, participé à des listes sur des programmes réformistes et localistes etc. Si la LCR avait constitué des listes uniques avec le PCF et le PS, LO l'aurait certainement critiquée, mais ça n'aurait pas surpris, comme cela a été le cas pour LO.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Dim 24 Fév - 17:53

Mais je ne suis pas du tout convaincu que LO soit plus opportuniste que la LCR/NPA vis à vis de la gauche.
Moi non plus, et ce n'est pas ce que j'ai dis. J'ai dis qu'elle avait fait preuve d'un "opportunisme sans principe" lors de ces élections ou son seul critère était d'avoir quelques élus...
Si la LCR avait constitué des listes uniques avec le PCF et le PS, LO l'aurait certainement critiquée, mais ça n'aurait pas surpris, comme cela a été le cas pour LO.
Feue la lcr et maintenant le npa se sont construit sur un constat, celui d'un changement de nature (de classe) du ps qui est passé d'un parti "réformiste bourgeois" a un parti bourgeois (mais plus du tout réformiste) Avec toutes les politiques que cela entraine. Alors il y a eu un certain opportunisme, c'est en fonction de cette constatation et de la stratégie qu'il entrainait : on a sans doute été trés oportuniste vis a vis du pcf et du front de gauche dans la mesure ou la rupture de ceux ci avec le ps nous semblaient un objectif à atteindre... Je me souviens par exemple de ruptures avec des équipes de la "gauche du ps" (ou du pcf) qui entrainaient des accords avec nous. Mais tout cela était entrainé par un soucis premier, celui de l'indépendance de la classe. Or sauf a penser que cet objectif n'est pas important, il faudrait que tu nous explique comment on aurait pu faire à ces instants là : pas évident que tu nous trouves une direction qui évite en même temps l'opportunisme et le sectarisme. Quand a la signature d'accords "pourris" (ou du moins trés discutables sur le plan du contenu) je suis désolé, mais je préfére qu'on participe à la direction de mouvements même si c'est en signant des accords pourris (mais que vallent ce genre d'appels ?) plutot que de se réfugier dans un splendide isolement....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Dim 24 Fév - 18:08

Gérard Ménussa
tout cela était entrainé par un soucis premier, celui de l'indépendance de la classe
Ces politiques de suivisme ont bien plus souvent eu pour origine un militantisme local quasi exclusivement dirigé vers les mini appareils locaux pour tenter de constituer avec eux toutes sortes de collectifs, comités etc, qui ne défendaient pas vraiment des politiques de classe... même pas sur le papier. Suffit de lire leurs tracts, déclarations, appels etc.
Quand a la signature d'accords "pourris" (ou du moins trés discutables sur le plan du contenu) je suis désolé, mais je préfére qu'on participe à la direction de mouvements même si c'est en signant des accords pourris
Encore faudrait-il qu'il y ait des mouvements ! Ca a pu arriver, mais bien souvent il s'agissait de collectifs/coquilles vides sans prise sur la réalité. Cela dans les quartiers. Dans les entreprises, le suivisme se manifestait par un alignement à peine critique et parfois pas du tout sur la bureaucratie syndicale et l'absence d'intervention politique autonome.

Bon, nous voilà contraints de parler de la LCR/NPA, alors que ce n'est pas le sujet du fil...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Dim 24 Fév - 18:35

bien souvent il s'agissait de collectifs/coquilles vides sans prise sur la réalité.
Il est quelquefois pas si évident que ça de savoir qu'un "appel" va mordre ou pas "dans la réalité". Si on pouvais le savoir par avance, c'est vrai que la vie serait bien plus facile... Mais ce qui compte, c'est que la question politique motivée par cet appel soit importante, déterminante même. Effectivement on a signé nombre d'appel avec un contenu discutable, mais ce qui n'était pas discutable, c'était l"intéret politique dessous tout ça. Je ne sais pas, un appel par exemple pour se mobiliser contre la sale guerre du mali, je suis preneur... Aprés, quel était l'utilité pour LO de ranger ses principes dans son sac à dos, sinon d'avoir quelques élus ?
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Rougevert le Lun 25 Fév - 1:38

verié2 a écrit: (...) La LCR n'a peut-être pas fait cela, mais elle a mené une politique constante de suivisme vis à vis de la gauche, signé d'innombrables appels plus ou moins équivoques, participé à des listes sur des programmes réformistes et localistes etc. Si la LCR avait constitué des listes uniques avec le PCF et le PS, LO l'aurait certainement critiquée, mais ça n'aurait pas surpris, comme cela a été le cas pour LO.
1) Alors l'a-t-elle fait ou pas?
C'est l'un ou l'autre, mais pas les deux.
2) Hé bien moi, je n'ai pas été surpris par le suivisme de LO.

Si la LCR a bel et bien fait des erreurs et surestimé ce qui pouvait se passer à l'intérieur du PCF, en soutenant la candidature de Pierre Juquin, par exemple, elle a depuis cessé de le faire et reconnu ses erreurs, ce qui n'est pas DU TOUT le cas de LO, qui continue...
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Lun 25 Fév - 11:01

Rougevert
1) Alors l'a-t-elle fait ou pas? (Des listes uniques avec le PCF et le PS - Note de V)
C'est l'un ou l'autre, mais pas les deux.
2) Hé bien moi, je n'ai pas été surpris par le suivisme de LO.

Si la LCR a bel et bien fait des erreurs et surestimé ce qui pouvait se passer à l'intérieur du PCF, en soutenant la candidature de Pierre Juquin, par exemple, elle a depuis cessé de le faire et reconnu ses erreurs, ce qui n'est pas DU TOUT le cas de LO, qui continue...
La discussion prend la tournure d'une sorte de comparaison entre les politiques municipales de la LCR/NPA et de LO. Pour la troisième fois, un opportunisme n'en justifie pas un autre.

L'opportunisme de LO aux dernières municipales est d'une nature un peu différente de celui de la LCR. Ne serait-ce que parce que LO est une organisation centralisée et disciplinée ou la tactique électorale est décidée au niveau national alors que, de fait, chaque groupe local de la LCR (et encore davantage du NPA) touillait sa sauce à sa manière. La comparaison entre un virage national conduisant à une participation à des Unions de la gauche locales chaque fois que c'était possible avec un éparpillement très large est donc un peu difficile.

Il faudrait aussi avoir un bilan global de - ou plutôt des - politique(s) municipale(s) de la LCR et du NPA pour pouvoir les évaluer. Tu me demandes si la LCR a, oui ou non, figuré sur des listes d'Union de la gauche. Ca m'étonnerait que ce ne soit pas le cas ici ou là. Mais, même si ce n'était pas le cas, il y a bien d'autres formes d'opportunisme municipal ! Par exemple la constitution d'une liste unitaire complètement gestionnaire et réformiste à Saint Malo revendiquant une autre gestion du port, du tourisme etc. On pourrait certainement trouver de nombreux autres exemples.

Donc, si l'opportunisme peut prendre des formes variées, il me semble que la LCR a fait sur ce terrain une sérieuse concurrence à LO !
Hé bien moi, je n'ai pas été surpris par le suivisme de LO.
Tu n'as peut-être pas été surpris, mais de nombreux militants et sympathisants l'ont été, eux. Car cette tactique entrait en contradiction avec tout ce que LO avait raconté auparavant sur ce genre d'alliance électoraliste ! Au point que LO a été très prudente pour faire passer sa position qu'elle n'a annoncée que "goutte à goutte", redoutant des réactions. Ces réactions ont sans doute été très limitées au sein de LO en raison des traditions de discipline et de confiance dans la direction, mais, parmi les milieux sympathisants, la potion a eu plus de mal à passer. Inversement, certains qui souffraient de l'isolement de LO ont été ravis de se retrouver au coude à coude, fraternellement, avec des militants du PCF, il faut le dire aussi.

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Vals le Lun 25 Fév - 11:22

Hé bien moi, je n'ai pas été surpris par le suivisme de LO.

S'il y a un mot complètement idiot pour définir la politique de LO, c'est bien celui de "suivisme".
On peut reprocher à LO sa tactique d'alliances aux municipales, mais ce choix a correspondu à tout ce qu'on veut, sauf à du "suivisme"....
A moins qu'on puisse caractériser ainsi le fait de "suivre" ses propres choix et orientations dans un contexte donné.
avatar
Vals

Messages : 2770
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  gérard menvussa le Lun 25 Fév - 11:30

ce qui n'est pas DU TOUT le cas de LO, qui continue...
On verra en 2014... Evidemment, si ils changent de politique, cela se fera en scred (discrétement, comme le disent nos amis rappeurs)

La discussion prend la tournure d'une sorte de comparaison entre les politiques municipales de la LCR/NPA et de LO.
Il faut dire que c'est la ligne de défense des camarades qui "soutiennent LO" : "Vous ne pouvez pas nous critiquer, alors que vous avez fait pire, bla bla bla" Au point de sortir un vieux tract moisi de la claire... Mais RV t'as posé une question et tu n'as pas répondu : quand est ce qu'il y a eu des accords avec le ps pour ce qui concerne la lcr ou le npa... Il n'y en a eu aucun, sauf rupture d'une partie du ps ou du pcf "vers la gauche". Qui n'a rien a voir avec l'attitude suiviste de LO lors de ces derniéres municipales.

avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  verié2 le Lun 25 Fév - 11:44

Gérard Ménussa
RV t'as posé une question et tu n'as pas répondu : quand est ce qu'il y a eu des accords avec le ps pour ce qui concerne la lcr ou le npa... Il n'y en a eu aucun
Je n'ai pas répondu car je ne dispose pas d'une connaissance exhaustive des comportements de tous les groupes locaux de la LCR aux municipales !

Je veux bien te croire si tu es certain qu'il n'y a eu aucun accord, aucune liste commune avec le PS. Mais le problème de fond n'est pas là. Vous avez l'air de considérer que les listes communes LO-PCF-PS représentent un franchissement du Rubicon opportuniste, alors que je soutiens, pour ma part, que bien d'autres comportements sont tout autant voire davantage opportunistes...

verié2

Messages : 8506
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: LO et les municipales

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum