Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €
-42%
Le deal à ne pas rater :
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black Rose Gold
52 € 89 €
Voir le deal

Royaume-Uni

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Interview d'Alex Callinicos, dirigeant du Socialist workers party de Grande Bretagne

Message  Roseau le Jeu 24 Fév - 22:39

http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/24738
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Barber le Mer 23 Mar - 0:19

Ici, l'appel des étudiants anglais à l'origine de la manifestation du 9 décembre à "transformer Trafalgar Square en place Tahrir" le 26 mars.

Barber

Messages : 142
Date d'inscription : 19/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Sam 26 Mar - 16:59

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/03/26/04016-20110326ARTFIG00414-participation-record-a-la-manifestation-de-londres.php

Participation record à la manifestation de Londres

Mots clés : , , , ,

Par lefigaro.fr
26/03/2011 | Mise à jour : 15:19
Réactions (2)
Royaume-Uni - Page 3 76795828-57b0-11e0-abb0-85733cc35780
Crédits photo : PAUL HACKETT/Reuters

Un demi million de Britanniques manifestaient, selon la police, dans le calme samedi à la mi-journée dans le centre de Londres pour protester contre l'austérité. Il s'agit de la plus forte mobilisation en vingt ans.

«La participation est au-delà de tout ce dont nous avions rêvé. C'est fantastique. C'est la plus grande manifestation depuis une génération à Londres», s'est enthousiasmé le secrétaire général du syndicat Unite, Len McCluskey. «Il y a une colère palpable dans ce pays et des centaines de milliers de personnes sont venues ici pour le dire. D'après la police, il y aurait pratiquement un demi million de personnes», a-t-il assuré.

Des manifestants traversent le Waterloo Bridge.
Des manifestants traversent le Waterloo Bridge. Crédits photo : PAUL HACKETT/Reuters

Aucune estimation officielle n'était toutefois disponible. Avant la manifestation, la confédération des syndicats britanniques, Trades Union Congress (TUC), prédisait «plus de 100.000 personnes, et sûrement beaucoup plus» et les médias tablaient sur 250.000 à 300.000 personnes. Les syndicats espèrent que ce rassemblement sera le plus important à Londres depuis celui de 2003 contre la guerre en Irak (un million de personnes) et le plus vaste mouvement social depuis deux décennies.

Environ 4.500 policiers ont été mobilisés dans la crainte de débordements, comme ceux survenus pendant les manifestations étudiantes cet automne. Les syndicats ont aussi prévu un important service d'ordre, pour préserver «l'atmosphère familiale» de cette manifestation, réunissant des gens de tous âges.

«Ne cassez pas la Grande-Bretagne !»

Royaume-Uni - Page 3 68889be6-57b2-11e0-abb0-85733cc35780
Crédits photo : KEVIN COOMBS/REUTERS

«Ne cassez pas la Grande-Bretagne !», «défendons nos services publics !», proclamaient les pancartes des manifestants. Beaucoup étaient venus en famille, avec des poussettes et des vuvuzelas, ces fameuses cornes utilisées par les supporters au moment de la coupe du monde de football en Afrique du Sud. «Je suis ici parce que le gouvernement nous fait payer pour réparer ce qu'on fait les banquiers. Il est en train de bâtir une société où les riches le sont encore plus et les faibles encore plus démunis», a expliqué Gillian Siddons, un retraité de 60 ans. «Nous voulons montrer au gouvernement ce que nous pensons de sa politique», a renchéri Jim Waters, 62 ans.

Le gouvernement a décidé d'imposer une cure de rigueur sans précédent au Royaume Uni, avec des coupes budgétaires de plus de 90 milliards d'euros d'ici à 2015.



sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Sam 26 Mar - 23:41

20h20 : Trafalgar Square: 2 / 3000 personnes dansent sur lae Samba, les gens parlent d’une journée incroyable.

Londres : 500 000 manifestants contre les mesures d'austérité !
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  nico37 le Dim 27 Mar - 12:55


nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Ven 29 Avr - 12:58

http://www.guardian.co.uk/uk/2011/apr/28/royal-wedding-protest-three-arrested

Royal wedding protest: three anti-capitalist activists arrested

Police arrest three anti-royal wedding protesters who had been planning a mock execution of Prince Andrew

Three protesters are arrested in advance of the royal wedding. Source: YouTube

Three anti-capitalist activists who were planning a mock execution of Prince Andrew with a guillotine to mark the royal wedding have been arrested and detained at Lewisham police station.

Officers arrested Professor Chris Knight, a leading member of the G20 Meltdown group, outside his home in Brockley, south east London at around 6.15pm, according to an eyewitness.

Also arrested were Knight's partner Camilla Power and Patrick Macroidan, who was dressed as an executioner, said fellow activist Mike Raddie, of north London, who was with them.

The three activists were preparing to drive their theatrical props, including a home-made guillotine and effigies, into central London when three police cars and two police vans drew up near Knight's home in Brockley, said Raddie.

"Chris was arrested first. He lay down on the pavement opposite his house to make the arrest difficult," said Raddie. "He was pulled up by four police officers and two bundled him into the back of a van.

"Camilla was put in the back of one of the police cars. Patrick was dressed up as an executioner when he was arrested."

Raddie said the police also seized a van containing the group's props, which included a wooden guillotine. "It's a working guillotine but it doesn't have a blade – just wood painted silver," he added.

A spokesman for the Metropolitan Police said: "This evening, 28 April, officers arrested three people – two males aged 68 and 45, and a 60-year-old woman – in Wickham Road, SE4 on suspicion of conspiracy to cause public nuisance and breach of the peace.

"They are currently in custody at Lewisham police station."

The group has advertised the Zombie Wedding on its website and via Facebook. The event was billed as a "right royal orgy" with "rumpy pumpy and guillotines."

It also states: "PS govt of the DEAD disclaimer: this is a totally non-terrorist event and bears absolutely no resemblance to the Jacobin Terror of 1793-94."

The website said the event would start with a Zombie Wedding Breakfast in Soho Square at around 9.30-10am, after which participants would head to Westminster for mock executions.

Knight was sacked by the University of East London in 2009 over claims he incited violence at the G20 protests.

Raddie said the event was peaceful and the organisers did not expect to get near Westminster Abbey, where William and Kate are getting married. The plan was to join Republic's Not the Royal Wedding Street Party in Red Lion Square, Holborn, central London.

Also with the protesters at the time of their arrest was a Channel 4 film crew, filming for the Unofficial Royal Wedding, due to air at 7.10pm on Monday. Some of their equipment, which was in the activists' van, was also confiscated.



sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Gauvain le Jeu 5 Mai - 13:41

À Londres, la coalition se déchire sur le mode de scrutin

Mots clés : Mode de scrutin, ROYAUME-UNI
Par Cyrille Vanlerberghe
05/05/2011 | Mise à jour : 10:02 Réagir
La mobilisation de Cameron et de son camp semble avoir porté ses fruits, puisque les derniers sondages montrent un très net avantage pour le «non», qui recueillerait autour de 60 % des suffrages.
La mobilisation de Cameron et de son camp semble avoir porté ses fruits, puisque les derniers sondages montrent un très net avantage pour le «non», qui recueillerait autour de 60 % des suffrages. Crédits photo : PAUL HACKETT/Reuters
Les Britanniques s'expriment ce jeudi dans le cadre d'un référendum sur l'adoption du «vote alternatif».

Pour la première fois depuis un vote sur l'adhésion à la communauté européenne, en 1975, les Britanniques votent ce jeudi lors d'un grand référendum national. La question posée - «Êtes-vous favorable ou non à une réforme du mode de scrutin des législatives ?» - est loin de fasciner les foules, plus intéressées par le mariage de William et Kate. Mais elle provoque de graves tensions dans la coalition entre les conservateurs et les libéraux démocrates.

Plusieurs ministres centristes ont accusé les tories de David Cameron d'«hypocrisie» et de proférer des «mensonges éhontés» pour tenter de discréditer leurs arguments. Ils voudraient éviter de changer le système majoritaire à un tour actuel par un système dit de «volte alternatif» (résumé par les initiales AV en anglais), dans lequel les électeurs classent les candidats par ordre de préférence. Au même moment, les Écossais, les Gallois et les Irlandais du Nord votent aussi pour élire leurs représentants au sein des parlements régionaux autonomes.

«L'enjeu du référendum est surtout crucial pour Nick Clegg, qui l'a présenté comme l'une des plus grandes concessions obtenues l'année dernière dans le cadre des négociations de coalition menées avec les tories», explique Simon Hix, professeur de sciences politiques à la London School of Economics. Les libdems se plaignent depuis des décennies du scrutin uninominal majoritaire à un tour, qui favorise les deux grands partis, le Labour et les tories.

Ne pouvant obtenir la proportionnelle dont il rêve, Nick Clegg s'est replié sur le vote alternatif, qui pourrait offrir quelques députés supplémentaires à son parti dans les circonscriptions les plus disputées. Dans le système de vote alternatif, les électeurs numérotent les candidats par ordre de préférence. Si un candidat remporte directement 50 % des premiers choix, il est élu. Dans le cas contraire, le dernier de la liste est éliminé et on ajoute les deuxièmes choix de ses électeurs aux résultats précédents, et ainsi de suite jusqu'à ce que l'un des candidats recueille une majorité absolue.
Avantage au «non»

Les conservateurs perdraient des voix avec le nouveau système, ce qui réduirait encore leurs chances d'obtenir une majorité absolue lors des prochaines élections. Ils font donc campagne très activement pour le «non», attaquant parfois violemment leurs partenaires libdems au gouvernement. La mobilisation de Cameron et de son camp semble avoir porté ses fruits, puisque les derniers sondages montrent un très net avantage pour le «non», qui recueillerait autour de 60 % des suffrages.

«La défaite serait terrible pour Nick Clegg, dont la popularité a déjà beaucoup chuté depuis que son parti se heurte aux dures réalités du pouvoir, met en garde Simon Hix. David Cameron devra peut-être lui faire de nouvelles concessions s'il veut conserver une coalition stable et durable.»

Le leader travailliste, Ed Miliband, ne semble pas en position de profiter des luttes internes à la coalition, puisqu'il fait campagne pour le «oui». Mais une partie des élus les plus conservateurs de son parti se sont rebellés en faveur du «non».

http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/04/01003-20110504ARTFIG00740--londres-la-coalition-se-dechire-sur-le-mode-de-scrutin.php

Bon, je suppose qu'il vaudrait mieux voter oui ?
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Jeu 5 Mai - 15:20

L'EG britannique a hésité, et en tous cas pas très engagée dans cette bataille, mais tend à voter "non" à la réforme.
Voir http://www.socialistworker.co.uk/art.php?id=24502
http://counterfire.org/index.php/articles/analysis/12057-the-av-referendum-what-we-say#comment-3130
et pour les syndicats : http://www.morningstaronline.co.uk/news/content/view/full/104218
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Gauvain le Jeu 5 Mai - 16:15

Enfin moi, l'avantage que je vois au système AV plutôt qu'au système "First past the post" actuel, c'est que dans le système AV le chantage au vote utile ne tient plus. Les électeur-trice-s peuvent très bien voter pour l'extrême-gauche en premier choix, et pour les Verts ou les Travaillistes en second choix, etc. Donc de ce point de vue, la réforme promue par les Libdems pourrait aussi rapporter des voix à l'extrême-gauche.

Et par ailleurs, indépendamment de l'avantage que l'extrême-gauche serait susceptible de retirer d'une telle réforme, il me semble que les marxistes doivent être, dans le cadre du capitalisme, les premiers défenseurs des libertés démocratiques même formelles. De même que nous sommes pour le suffrage universel (et son extension aux étranger-e-s notamment), de même que nous sommes contre les systèmes électoraux les plus injustes (typiquement le "first past the post"...), il ne semble pas aberrant de considérer que d'un point de vue démocratique formel, l'AV est préférable au FPTP. En effet :
-l'AV favorise le "centre", certes, mais enfin l'AV favorise surtout le parti qui représente le centre de gravité de l'échiquier politique d'un pays à un moment donné (donc, en général, le "centre") ;
-on peut considérer que la légitimité politique d'un parti ne tient pas seulement au nombre de gens qui l'apprécient, mais aussi au nombre de gens qui ne le haïssent pas ; or la spécificité de l'AV est de prendre en compte cette double dimension, positive et négative de la "légitimité" démocratique ;
-l'AV diminue l'effet "vote utile", qui est à l'évidence un biais à l'expression démocratique des opinions.

Enfin, il me semble que des organisations ouvrières utilisent parfois, dans leurs votes internes, des systèmes de votes préférentiels (si je ne m'abuse, c'est un système de vote préférentiel partiel qui avait été utilisé au moment du congrès fondateur du NPA, pour choisir le nom du parti, pour sélectionner les 3 ou les 5 noms "finalistes"), alors qu'il ne nous viendrait pas à l'idée d'utiliser un système de vote majoritaire à un tour.

En ce qui concerne les arguments contre la réforme, je trouve que l'article du Socialist Worker déploie un argument assez peu solide :

The Electoral Reform Society says that if the 2010 general election had used AV there would be a slight reduction in the number of Tory MPs, a slight increase for Labour and the Lib Dems, and no increase for non-mainstream candidates.

The Green Party’s Caroline Lucas could have lost in Brighton under AV and George Galloway could have lost in Tower Hamlets in 2005.

With AV, the coalition parties could recommend that their supporters give a second preference to the other coalition party.

The main likely effect of AV would be for the Lib Dems to grab second votes from the Tories and fend off total annihilation.

Autrement dit, le système AV défavorise les candidats de gauche radicale. Du point de vue des chances de gagner des sièges, c'est une évidence. Avec le système FPTP, un-e candidat-e radical-e peut gagner un siège avec 25 ou 30% des voix, pour peu qu'il-elle ait beaucoup d'adversaires face à lui-elle et que les scores de ces adversaires se neutralisent. Mais je ne crois pas qu'un siège de MP obtenu dans ces conditions, sur un coup de chance, et grâce à des conditions extérieures à la qualité du programme et de la campagne du ou de la candidat-e radical-e en question, ait beaucoup d'intérêt politique.

Bon, cela étant dit, je suis d'accord que de toute façon tout cela ne changera pas la face du monde. Mais que voulez-vous, tout ça m'amuse, on a bien le droit d'avoir quelques vices bourgeois, non ? non ? bon d'accord.


Dernière édition par Gauvain le Jeu 5 Mai - 16:47, édité 2 fois
Gauvain
Gauvain

Messages : 764
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : 75/78

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Jeu 5 Mai - 16:19

Gauvain a écrit:Enfin moi, l'avantage que je vois au système AV plutôt qu'au système "First past the post" actuel, c'est que dans le système AV le chantage au vote utile ne tient plus. Les électeur-trice-s peuvent très bien voter pour l'extrême-gauche en premier choix, et pour les Verts ou les Travaillistes en second choix, etc. Donc de ce point de vue, la réforme promue par les Libdems pourrait aussi rapporter des voix à l'extrême-gauche.

Bon, cela étant dit, je suis d'accord que de toute façon tout cela ne changera pas la face du monde.

C'est un argument pris en compte, par exemple dans l'article du Socialist Worker, et il y a des camarades qui mettent ce truc en avant. Perso, j'y ai pas trop réfléchi j'avoue.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  chejuanito le Ven 6 Mai - 21:06

cuisante défaite des "lib-dém" lors d'élections locales
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  sylvestre le Ven 13 Mai - 16:38

http://www.socialistworker.co.uk/art.php?id=24753

Disappointing night for left of Labour candidates



The elections saw people looking to the strongest mainstream alternative to the government across the UK. That meant that there were disappointments for many left of Labour candidates.

For instance, George Galloway didn’t get elected in Glasgow—and socialist councillors in England, such as Michael Lavalette, lost their seats.

Michael fought a good campaign but lost by 120 votes after a city-wide effort by Labour to take the seat.

Bolsover councillor Ray Holmes lost his seat too. And Respect lost a councillor in Birmingham.

Many Trade Unionist and Socialist Coalition (TUSC) votes were poor. But where candidates had a record of fighting in their area they could win respectable votes.

For instance, Maxine Bowler won 14 percent of the vote and came second in Sheffield Burngreave ward as the Liberal Democrats were wiped out across the city.

In Northern Ireland, People Before Profit candidates rose above the sectarian headcount that is the Assembly elections. In particular Eamonn McCann came within a handful of votes of winning a seat in Foyle.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty les enseignants votent une grève nationale exceptionnelle

Message  Roseau le Mer 15 Juin - 4:33

Les Anglais se réveillent aussi; grève générale des profs et fonctionnaires, du jamais vu depuis 127 ans !
Les principaux syndicats enseignants britanniques ont approuvé mardi un appel à la grève nationale, mesure rare dans le pays qui illustre le mécontentement grandissant contre l’austérité drastique voulue par le gouvernement du Premier ministre conservateur David Cameron. L’arrêt de travail a été approuvé par 92% des membres du Syndicat national des professeurs (NUT, premier syndicat enseignant d’Europe) et 83% de ceux de l’Association des professeurs et enseignants du supérieur (ATL). C’est la première fois en 127 ans que l’ATL, syndicat réputé modéré, appelle à une grève nationale. La date en sera arrêtée mercredi, mais elle devrait être fixée au 30 juin, jour déjà évoqué par d’autres syndicats de la fonction publique. Cette journée est largement considérée comme un test en vue d’un mouvement plus global que les syndicats souhaitent lancer à l’automne contre les coupes budgétaires sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. Le Public and Commercial Services Union (PCS, premier syndicat de la fonction publique d’Etat) doit annoncer mercredi le résultat d’un vote sur une grève le 30 juin, qui concernera jusqu’à 750.000 fonctionnaires. L’arrêt de travail des enseignants vise à protester contre un projet de réforme des retraites publiques qui contraindra les professeurs à travailler plus pour gagner moins
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty L’Angleterre reprend le chemin de la rue

Message  BouffonVert72 le Ven 22 Juil - 20:38

http://www.liberation.fr/economie/01012350164-l-angleterre-reprend-le-chemin-de-la-rue

21/07/2011 à 00h00

L’Angleterre reprend le chemin de la rue

D’ordinaire peu démonstratifs, les Anglais ont retrouvé l’esprit de contestation à l’occasion du plan d’austérité du nouveau gouvernement.

Par SONIA DELESALLE-STOLPER Londres, de notre correspondante

Il y a quelques mois, il portait les cheveux longs. Mais il y a une semaine, Charlie Gilmour, 21 ans, fils du guitariste des Pink Floyd, Dave Gilmour, affichait une coupe courte bien au-dessus des oreilles lors de sa condamnation à seize mois de prison pour troubles à l’ordre public lors des manifestations contre le programme d’austérité mis en place par le gouvernement de coalition entre les conservateurs et les libéraux-démocrates. Le jeune homme avait, entre autres, balancé une poubelle sur le capot d’une Jaguar qui escortait la Rolls-Royce emmenant le prince Charles et son épouse, Camilla, à un gala. La Rolls s’était retrouvée bloquée au milieu de manifestants énervés. Le couple royal s’en était tiré avec une belle frayeur et une voiture artistiquement repeinte par les manifestants à l’aide d’œufs et de peinture.

Excités. Avec les deux ans et demi de prison infligés à un étudiant de 18 ans qui avait lancé un extincteur du haut d’un immeuble, il s’agit de la condamnation la plus grave après les manifestations qui ont secoué le pays à l’automne dernier. Les étudiants protestaient contre l’augmentation des frais d’inscription aux universités (qui s’élèveront désormais à environ 9 000 livres - 10 200 euros - par an). La mobilisation des étudiants avait été massive, des universités avaient été bloquées… pour un temps. Très vite, le mouvement avait semblé s’essouffler, alors que les mesures gouvernementales étaient appliquées.

Depuis les années Thatcher, les Britanniques ont perdu le goût des grandes manifestations. La dernière de grande ampleur - contre la guerre en Irak - remonte à 2003 et avait jeté dans les rues plus d’un million de personnes. Et, lorsque les Britanniques protestent, ils le font civilement, en dérangeant le moins possible. En décembre, un étudiant expliquait ainsi à Libération qu’avec ses camarades, ils «occupaient» l’université UCL, en plein cœur de Londres. En fait, le collectif de grévistes avait pris possession d’une seule grande salle de réunion. «Et nous faisons en sorte de déranger le moins possible les étudiants qui souhaitent suivre les cours», avait-il expliqué. C’est pourquoi les troubles générés par une poignée d’excités, et pas forcément des étudiants, ont pris de court et effrayé beaucoup de jeunes, qui manifestaient pour la première fois de leur vie. Des vitrines avaient notamment été brisées sur les artères les plus commerçantes de Londres. En dépit de l’annonce de coupes claires sans précédent dans les dépenses publiques - avec le gel des salaires de la fonction publique, la suppression de 300 000 postes de fonctionnaires-, l’indignation sociale est restée modérée. L’opinion semble habitée par un certain fatalisme, un «il faut bien en passer par là» pour restaurer la santé de l’économie. Sentiment renforcé par le martèlement en ce sens du gouvernement de David Cameron.

«Aux armes». Pourtant l’humeur pourrait encore changer. Une grande manif contre ce plan d’austérité a rassemblé en avril entre 250 000 et 300 000 personnes, alors qu’une grève générale, certes modérément suivie, s’est tenue le 30 juin. A cette occasion, les syndicats, en pleines négociations avec le gouvernement sur la réforme des retraites, ont mis en garde contre une série de mouvements sociaux à l’automne. «Ceci est un appel aux armes», avait solennellement lancé Dave Prentis, secrétaire général d’Union, le plus important syndicat de la fonction publique.
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Roseau le Jeu 28 Juil - 16:37

Le principal conseiller de David Cameron, Steve Hilton, aurait propose de supprimer le conge maternite, estimant qu’il s’agit d’un fardeau pour les femmes cherchant du travail.
http://www.telegraph.co.uk/news/politics/david-cameron/8667058/David-Camerons-senior-adviser-Steve-Hilton-suggests-UK-should-abolish-maternity-leave.html

Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Emeute à Tottenham suite au meurtre d'un habitant par la police

Message  Gaston Lefranc le Dim 7 Aoû - 16:25

http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=490

Emeute à Tottenham suite au meurtre d'un habitant par la police
Brève publiée le 07 août 2011

Une importante émeute a éclaté la nuit dernière à Tottenham, suite au meurtre d'un habitant par la police. Dimanche matin, le calme était plus ou moins revenu, mais la police ne parvenait toujours pas à venir à bout de toutes les poches de résistance.

Traduction (approximative) d'une brève du SWP anglais (http://www.socialistworker.co.uk/art.php?id=25638)

La colère contre la police éclata à Tottenham, au nord de Londres la nuit dernière après une protestation contre le meurtre de Mark Duggan, un homme noir, par la police locale.

Environ 200 de la famille et les amis de Marc avaient défilé plus tôt dans la soirée pour protester devant Tottenham poste de police de la mort de Mark. Il avait été abattu jeudi soir.

Il y avait des familles entières avec de jeunes enfants, certains avec des pancartes faites maison, et ils scandaient «Pas de justice, ni paix».

Comme ils se sont réunis sur les marches de la station de police, il leur avait été promis que la police répondrait à leurs questions. Mais cette promesse n'a pas été tenue.

En quelques heures, la colère contre la police a explosé. Des voitures de police et plusieurs boutiques et un bus étaient en flammes. En deux heures des panaches énormes de fumée pourpre ont englouti le nord de Londres ; des bâtiments ont brûlé.

Plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues. Ils reflètent la population locale - tous les âges, en noir et blanc, asiatique, ainsi que de nombreux juifs hassidiques.

Une femme adolescente, qui était un ami de Marc, a dit : "Ici, tout le monde connait Marc, il a quatre enfants. Il avait 29 ans. Il n'était pas un jeune garçon. Il a été abattu à la fin de ma rue. Les policiers sont censés être formés, ils devraient être capables d'arrêter quelqu'un sans le tuer. Pourquoi ont-ils tirer sur lui dans le visage? Il n'avait aucune chance. C'est du racisme. J'ai été arrêté par la police plein de fois. Juste parce que je porte un chandail à capuchon. La police ne nous traite avec respect. Maintenant, ils voient les résultats de traitement contre nous de cette façon. Ce n'est pas terminé. Ils continuent de tuer des gens. Quand j'ai vu ce soir des juifs avec nous, j'étais heureuse. J'ai pensé : 'Ce n'est pas seulement nous'. Ils nous ont donné du pain. Ce n'est pas seulement les enfants ce soir. C'est tout le monde."

Parmi un groupe de jeunes hommes, un d'entre eux nous a dit : "La police dit que Mark Duggan a ouvert le feu sur eux. Mais ils n'ont aucune preuve. Vous ne pouvez pas croire ce que disent les policiers."

Pendant des heures dans la nuit, la police anti-émeutes a essayé d'arrêter plusieurs personnes de rejoindre les émeutes plus haut. Lorsque des renforts de police a conduit à travers la foule, les bruits sourds et des fissures retentit dans l'air comme les camionnettes ont été bombardés par des briques et des missiles.

Tottenham a été le théâtre d'émeutes de masse en 1985, lorsqu'une mère noire de 2 enfants, Cynthia Jarrett, est morte après que la police a perquisitionné sa maison. Cela est arrivé quelques jours seulement après que la police avait tiré sur une autre femme noire, de cerise Groce, à Brixton, dans le sud de Londres.

Weyman Bennett, qui a vécu dans la région depuis de nombreuses années, nous a dit pendant que la foule affrontait la police : «L'ambiance ressemble à celle des années 1980", a-t-il dit. «Il y a une profonde amertume au sujet du racisme de la police et sur la façon de la police harcèle les populations locales. En outre, les coupes budgétaires des conservateurs ont signifié des coupes pour les services à la jeunesse et des opportunités pour les jeunes ont été fermées. Le chômage a augmenté. Les gens sentent qu'ils n'ont aucun avenir. Vous pouvez dire aux gens vivent dans la pauvreté par ce qu'ils pillage. J'ai vu des gens s'enfuir avec packs grande rouleau de papier toilette et des couches jetables."

Jody McIntyre, qui a été traîné hors de son fauteuil roulant par la police pendant les manifestations étudiantes l'année dernière, a également été à Tottenham hier soir : "Je peux comprendre pourquoi tant de gens sont sortis dans les rues", nous a-t-il dit. «Quand la police tire sur quelqu'un, les gens réagissent. Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé quand l'homme a été tué - mais je sais qu'un officier de police a été blessé et un homme a été abattu. Si cela avait été l'inverse, le tueur serait en prison actuellement. Nous devons contrôler la police. Nous devons les tenir responsables chaque fois qu'ils nous attaquent. "

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Gaston Lefranc le Mar 9 Aoû - 0:52

Avec la jeunesse prolétarienne de Londres - Contre la police !
Brève publiée le 09 août 2011

Traduction approximative de l'article de Worker Power (Pouvoir ouvrier), groupe trotskyste anglais : http://www.workerspower.co.uk/2011/08/with-the-working-class-youth-of-london-%E2%80%93-against-the-police/


Avec la jeunesse prolétarienne de Londres - contre la police

Pour la troisième nuit consécutive, des jeunes de la classe ouvrière sont dans les rues de Londres, la lutte contre la police dans des batailles en cours. Par la soirée du lundi 8 août, le soulèvement s'était propagé à Hackney, Lewisham, Peckham, Croydon et Birmingham avec escarmouches à Clapham, Seven Sisters et des dizaines d'autres endroits. Pouvoir Ouvrier est du côté des jeunes.

Les soulèvements sont une expression de rage au bavures policières à caractère raciste, le harcèlement policier quotidien, et de façon sous-jacente la flambée du chômage des jeunes et des coupes sauvages dans les prestations et les services locaux, y compris les services aux jeunes.

Le tir sur Mark Duggan et le mépris que la police de Tottenham a montré à sa famille et la manifestation pacifique du samedi étaient simplement l'étincelle qui a allumé la mèche. Le 30e anniversaire des émeutes de Brixton de 81 n'a pas été oublié par les gens dans les rues et Tottenham est cet arrondissement démuni qui a été le théâtre de la révolte la plus intense contre la police dans les années 80 - le soulèvement Broadwater Farm de 1985.

Le racisme de la police contre la population noire a été l'une des raisons, mais pas la seule, de l'affrontement, et des blancs et des juifs orthodoxes ont soutenu les manifestants après que la police a attaqué une jeune fille de 16 ans, un fait systématiquement omis par la couverture par la BBC lundi

La bataille à Tottenham a repoussé la police momentanément suffisamment pour permettre à des jeunes pauvres d'attaquer les magasins et de voler des biens. Un incendie sur un magasin a brûlé des appartements de travailleurs au-dessus. Maintenant, les soulèvements se propagent à travers Londres, dans les quartiers Walthamstow, Hackney, Brixton, Enfield, Lewisham et Peckham - et maintenant de Birmingham. Certains sont motivés par la haine de la police et la rage contre cette société - les autres par la promesse de raids de commerces locaux pour les biens - quelques fois par les deux.

Pourquoi les émeutes se propagent ? La Jeunesse - en particulier les jeunes noirs et asiatiques - a une expérience similaire de la violence policière, la mort de Mark Duggan a eu des échos directe et récente de Brixton et Croydon avec le meurtre de la Culture Smiley, et à Birmingham avec trois décès en garde à vue: Demetre Fraser, Kingsley Burrell et Lloyd Butler. Le chômage des jeunes s'élève à près d'un million et jusqu'à 50% pour les jeunes hommes noirs, avec des universités qui leur sont fermés, des études trop coûteuses; tous les conseils locaux des services aux jeunes sont supprimés, certains jusqu'à 75%. Comme un habitant de Tottenham a déclaré à la BBC, «C'est ainsi qu'on obtient des changements ici. Après 1985 [soulèvement de Broadwater Farm] nous avons obtenu une nouvelle piscine. Ce n'était pas venue ici avant."

Notre position est claire: nous sommes à 100% pour les personnes dans les rues et contre la police, nous soutenons l'auto-défense organisée des manifestations et des communautés de la classe ouvrière; nous exigeons le retrait de la police de la rue; nous exigeons une enquête populaire des délégués de l'échelon local communautaire afin de déterminer la responsabilité pour le meurtre de Mark Duggan et à enquêter sur le racisme de la police et la corruption; nous exigeons la libération de tous les détenus du soulèvement et l'abandon de toutes les accusations.

Nous nous opposons aux pillages pas du point de vue des propriétaires petit-bourgeois, mais du point de vue de la classe ouvrière: la priorité du lumpenproletariat dans ces situations est de s'enrichir momentanément. Cependant, là il a été volé des produits de base comme la nourriture et des vêtements, c'est tout à fait compréhensible.

La priorité du prolétariat est d'unifier et de renforcer la classe ouvrière contre l'Etat et le système. Les pillages divisent et affaiblissent la lutte de la classe ouvrière. C'est aussi le cas des attaques sur les pompiers et les ambulanciers, qui ne font pas partie de l'appareil répressif, mais qui sont des travailleurs, qui font également face aux coupes budgétaires. Cependant, nous nous opposons à toute répression policière et appellont à l'organisation des manifestations pour faire valoir nos droits, l'absence de contrôle de police.

Nous appelons le mouvement syndical pour dénoncer les politiciens locaux du parti travailliste qui ne se prononcent pas pour le peuple, mais pour la police, et qui a toujours mis la voix de la population locale possédantes avant la voix de la jeunesse non-possédants. Nous dénonçons le blairiste David Lammy, député de Tottenham - comme Bernie Grant, député de Tottenham à l'époque a dénoncé les agresseurs de la police en 1985, il dénonce aujourd'hui seulement les jeunes. Nous appelons les syndicats à apporter leur soutien à des campagnes de défense, pour appeler les députés pour rendre compte du travail, pour sauvegarder les demandes des communautés locales sur les causes réelles des événements. Nous dénonçons Lee Jasper, ancien conseiller Ken Livingstone, qui est allé sur Channel 4 Nouvelles pour exiger une action de police de plus en plus rapides dans les zones défavorisées, qui n'ont pas réussi à appeler à la justice pour la famille de Mark Duggan, mais simplement pour un officier de liaison de la police de la famille.

Surtout, nous exigeons une véritable campagne d'action directe contre le chômage, l'itinérance et les coupures. Le mouvement de la classe ouvrière doit se battre pour une fin à toutes les suppressions d'emplois, un programme massif de dépenses publiques sur les emplois utiles financé par taxer les riches et l'expropriation des banques, et une fin à l'ensemble du programme coupures des conservateurs y compris des réductions dans les services et avantages. Cela signifie une grève générale pour l'arrêt des coupes, dégager les Tories et ouvrir la perspective de la destruction du système.

Les chômeurs et les jeunes sont prêts à se battre - ils montrent l'intrépidité et de militantisme contre la police. Nous luttons pour un syndicat de chômeurs et un mouvement de jeunes révolutionnaires.

L'explosion des émeutes à travers la Grande-Bretagne est un événement historique, qui fait partie d'une crise du système dans son ensemble, qui continue à travers le monde. Comme les soulèvements des banlieues en France en 2006, c'est un signe des choses à venir. Alors que des milliers de jeunes descendent dans la rue contre un système d'impuissance et de désespoir, les dirigeants de la Grande-Bretagne, l'Amérique et l'Europe pourriture sur leurs pieds, incapable d'empêcher l'effondrement de leur système financier et en exigeant des sacrifices de plus en plus de la population. Sur le bouleversement de masse, parmi les jeunes désespérés et les travailleurs amenés à se battre, une nouvelle organisation révolutionnaire doit être assemblé, pour diriger la colère du peuple contre la cause de nos souffrances et de se battre pour prendre le pouvoir.

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  chejuanito le Mar 9 Aoû - 7:56

C'est un peu bizarre l'argument sur les pompiers "qui sont des travailleurs, qui font également face aux coupes budgétaires". Les flics aussi sont des travailleurs soumis aux coupes budgétaires (et à plein d'autres saloperies réservées aux travailleurs). En fait je ne vois pas pourquoi la phrase ne s'arrêtait pas après répression.
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  chejuanito le Mar 9 Aoû - 8:10

Sinon, je ne connais pas très bien le sujet, mais j'ai l'impression qu'en uk c'est un peu comme pour la France en 2005, les premiers évènements à Tottenham n'étaient ni tout à fait nouveaux ni imprévisibles mais par contre ce qui est inhabituel, c'est la propagation géographique (Birmingham, Bristol, Liverpool...)?
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Les forces de l'ordre dépassées

Message  Roseau le Mar 9 Aoû - 11:57

http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/08/09/emeutes-a-londres-les-forces-de-l-ordre-depassees_1557592_3214.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  verié2 le Mar 9 Aoû - 13:02

Mon frère qui vit en Angleterre vient de me dire que c'est vraiment très, très impressionnant. Une partie des gens participent aux émeutes, mais d'autres se terrent chez eux. Selon lui, c'est une révolte du désespoir de jeunes pauvres qui n'ont aucune perspective mais ne sont pas du tout politisés...

Ca ressemble en effet beaucoup à 2005 en France, en beaucoup plus fort semble-t-il...
Je suis curieux de savoir quelle position va prendre LO qui avait alors dénoncé les délinquants et les lumpens...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  gérard menvussa le Mar 9 Aoû - 13:10

Aussitôt dit, aussitôt fait : Lutte ouvrière s'est précipitée pour publier un communiqué afin de te satisfaire rabbit

Émeutes en Angleterre

Depuis quelques jours, des quartiers populaires de grandes villes anglaises connaissent des émeutes. Au départ il y eu la mort d’un Noir, tué par la police. Et à présent des bandes de jeunes incendient des voitures et pillent des magasins dans ces banlieues populaires qu’ils habitent eux-mêmes, ainsi que leurs parents, leurs voisins, leurs amis.

Cette révolte n’est pas une façon bien consciente de contester la politique de l’État et du patronat britannique. Mais c’est une conséquence de la détérioration de la situation des plus mal lotis de cette société. Le chômage a doublé en Grande-Bretagne depuis 2008. Les mesures d’austérité que vient de prendre le gouvernement ne contribuent pas à améliorer la situation. Au contraire.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  verié2 le Mar 9 Aoû - 13:20

Cette révolte n’est pas une façon bien consciente de contester la politique de l’État et du patronat britannique. Mais c’est une conséquence de la détérioration de la situation des plus mal lotis de cette société. Le chômage a doublé en Grande-Bretagne depuis 2008. Les mesures d’austérité que vient de prendre le gouvernement ne contribuent pas à améliorer la situation. Au contraire.
C'est tout de même mieux que la réaction de LO en 2005.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Invité le Mar 9 Aoû - 13:30

verié2 a écrit:Ca ressemble en effet beaucoup à 2005 en France, en beaucoup plus fort semble-t-il...
Je suis curieux de savoir quelle position va prendre LO qui avait alors dénoncé les délinquants et les lumpens...

Drôle de façon de résumer la position de Lutte ouvrière.
Pour rappel, voilà l'édito du 11 novembre 2005 :

L'espoir n'est ni dans la violence stérile ni dans la résignation

Après la banlieue parisienne, la flambée de violence dans les quartiers populaires s'est répandue dans d'autres villes. Ce n'étaient certainement pas les cyniques propos de Chirac sur « l'égalité des chances » qui pouvaient toucher les jeunes! Quant à Sarkozy, chaque fois qu'il ouvre la bouche, il propulse dans les rues de nouveaux contingents de jeunes, voire de gamins.

Et il n'est pas dit que le geste, aussi démagogique que provocant, de faire appel à une loi sur l'état d'urgence datant de la guerre d'Algérie influe sur le devenir du mouvement.

Cette flambée de violence est stérile. Brûler les voitures de ses propres parents ou voisins, brûler des autobus qui desservent les quartiers populaires, saccager des écoles maternelles témoigne de la part de ceux qui le font d'une absence de conscience sociale et de solidarité. Rendre la vie plus invivable encore pour les siens, simplement par imitation des autres, n'est pas la seule façon d'exprimer sa colère, et sûrement pas la meilleure.

Mais comment les dirigeants politiques, ceux qui sont au pouvoir comme ceux qui rêvent d'y revenir, pourraient-ils convaincre ces jeunes que, malgré leur vie présente, il y a un espoir d'avenir?

La pauvreté des quartiers transformés en ghettos, le chômage, l'absence criante d'infrastructures n'expliquent pas la forme prise par la révolte mais en constituent le terreau. Comment oser prétendre que l'on fait quelque chose pour les quartiers populaires, lorsque les jeunes qui y vivent constatent jour après jour que rien n'y change, si ce n'est en pire? Et que l'État n'y apparaît que sous la forme, en bas, de contrôles policiers au faciès ou d'interventions massives de CRS, en haut, de ministres méprisants vis-à-vis de tout ce qui est pauvre?

La majorité de droite et l'opposition socialiste se retrouvent aujourd'hui à faire appel, en même temps qu'à la matraque, à « l'idéal républicain ». Mais comment les jeunes de ces quartiers pourraient-ils prendre cette République pour idéal, alors qu'elle est faite pour les riches et les puissants? Comment donner en exemple ceux qui s'en sortent par le travail, alors que ceux qui en cherchent n'en trouvent pas?

Comment arracher les jeunes des quartiers populaires à l'influence des petits parasites qui vivent de trafics de toutes sortes, alors que la vie ne sourit qu'aux grands parasites qui dominent la société? Et comment les convaincre qu'il est stupide de brûler des écoles dans les quartiers populaires, alors qu'à côté d'une école brûlée, combien d'autres, indispensables pourtant, n'ont même pas été construites parce que ceux qui nous gouvernent ne consacrent pas d'argent à cela? Pendant qu'il y a des milliards dépensés en faveur des riches, les écoles des quartiers populaires sont surchargées, avec des enseignants dans l'impossibilité matérielle de transmettre à tous ce minimum d'éducation que les familles n'ont pas les moyens de transmettre -ne serait-ce que savoir lire, écrire et même parler correctement.

Les travailleurs n'ont pas à se réjouir de la forme que prend cette explosion, et pas seulement parce qu'ils sont les premiers à en souffrir. La jeunesse, c'est l'avenir. Mais de quel avenir une jeunesse déboussolée peut-elle être l'artisan?

Ce ne sont pas ceux qui nous gouvernent qui peuvent donner un espoir à la jeunesse des quartiers pauvres. Car la seule perspective qu'ils offrent, c'est, au mieux, la réussite individuelle pour quelques-uns et la résignation pour les autres.

Pour que la jeunesse pauvre n'en soit pas réduite à l'alternative entre la résignation dans l'exploitation et la violence stérile, il faudrait que le mouvement ouvrier retrouve sa capacité de lutte et surtout la volonté politique d'incarner vis-à-vis de cette jeunesse un espoir de transformation sociale.

Ce qui se passe dans les quartiers populaires ne signifie pas seulement la faillite d'un gouvernement. Il signifie plus encore la faillite de l'organisation capitaliste de la société, pourrie d'inégalités, d'injustices, et qui ne peut mener la vie sociale qu'à la décomposition.

Arlette LAGUILLER

Et les derniers paragraphes d'un article de la Lutte des classes du 18 novembre 2005 :

Il arrive à certains gauchistes de présenter ce qu'ils appellent le " radicalisme " des jeunes de banlieue comme un exemple à suivre pour les travailleurs. C'est passablement stupide. La violence aveugle n'est en rien un signe de radicalisation. C'est le signe d'une désorientation profonde, la marque de l'inconscience. L'une comme l'autre sont compréhensibles, et la responsabilité n'en incombe certes pas aux adolescents ou jeunes adultes des banlieues, et encore moins aux gamins de dix ou douze ans qui les ont suivis. Et, bien sûr, les révolutionnaires communistes sont solidaires des jeunes des quartiers populaires face à la loi d'exception, face à la matraque brandie par le gouvernement comme ultime solution aux " problèmes des banlieues ". Comme ils sont solidaires d'eux plus généralement contre le mépris qu'ils subissent en tant que pauvres, le rejet, raciste ou pas, de la part de la classe dominante. Mais la violence aveugle, stérile, qui nuit avant tout aux siens, n'est que l'expression de la décomposition sociale et du rejet jusqu'à la solidarité de classe, et cela n'ouvre en rien la conscience de classe.

Comment, quand, par quel cheminement, la classe ouvrière retrouvera-t-elle le chemin de la conscience de classe qui, seule, peut transformer la colère et la révolte contre les innombrables injustices de cette société en force révolutionnaire, capable de renverser l'ordre social capitaliste ?

Nul ne peut le prédire, si ce n'est que la capacité de se battre pour défendre ses conditions d'existence au moins, et pouvoir retrouver la conscience collective de la nécessité de changer l'ordre social, renaîtra là où est le cœur de l'ordre social actuel, là où se déroule l'exploitation, dans les entreprises.

http://www.union-communiste.org/index.php?FR-archp-show-2005-1-632-3536-x.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  verié2 le Mar 9 Aoû - 14:20



LO
Comment arracher les jeunes des quartiers populaires à l'influence des petits parasites qui vivent de trafics de toutes sortes, alors que la vie ne sourit qu'aux grands parasites qui dominent la société? Et comment les convaincre qu'il est stupide de brûler des écoles dans les quartiers populaires, alors qu'à côté d'une école brûlée, combien d'autres, indispensables pourtant, n'ont même pas été construites parce que ceux qui nous gouvernent ne consacrent pas d'argent à cela?

LO, à l'époque, a tout de même beaucoup mis l'accent sur les délinquants. Alors, certes, LO a aussi expliqué que ces émeutes étaient le résultat de la politique des gouvernements. Mais LO a refusé d'y voir une révolte de la jeunesse prolétarienne, ce qui a été l'objet d'une polémique avec la Fraction L'Etincelle.

LO
Il arrive à certains gauchistes de présenter ce qu'ils appellent le " radicalisme " des jeunes de banlieue comme un exemple à suivre pour les travailleurs. C'est passablement stupide. La violence aveugle n'est en rien un signe de radicalisation.

Cette phrase est par exemple malhonnête, car caractériser ces événements comme une révolte prolétarienne n'implique pas d'approuver diverses exactions et encore moins de les donner en exemple. LO n'avait pas ce genre de réserve lors de la révolte de Vaux en Velin (fin des années 70, je crois) ou lors des émeutes de Watts.

Rappelons enfin que LO avait signé à l'époque un texte sécuritaire appelant au rétablissement de l'ordre mais déplorant certaines de ses modalités, même si LO a désavoué ensuite - fort discrètement - cette signature.

Enfin LO n'a pas hésité à s'allier aux municipales avec le sinistre Gérin qui revendiquait l'envoi de l'armée dans les banlieues.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Royaume-Uni - Page 3 Empty Re: Royaume-Uni

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum