Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
Promo sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
228 €
-20%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

Corée du Nord

Aller en bas

Corée du Nord Empty Corée du Nord

Message  chejuanito le Lun 19 Déc - 8:05

Kim Jong-il est mort
chejuanito
chejuanito

Messages : 566
Date d'inscription : 08/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  Gayraud de Mazars le Mar 20 Déc - 17:13

Ce truc vaut le coup en langue de bois stalinienne... "Sans toi Kim Jong Il, il n'y a pas de Mère-Patrie !"

https://www.youtube.com/watch?v=Cfg3EgKaOgY&feature=player_embedded
Gayraud de Mazars
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 52
Localisation : En Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  BouffonVert72 le Mar 20 Déc - 22:20


Derrière le trône, la réalité du pouvoir nord-coréen

Par Jack Kim | Reuters – il y a 7 heures

Corée du Nord 2011-12-20T125509Z_1_APAE7BJ0ZVY00_RTROPTP_2_OFRWR-COREE-DU-NORD-POUVOIR-20111220
Haut responsables et ministres nord-coréens défilent dans le Palais Kumsusan pour se recueillir devant le corps du défunt leader Kim Jong-il. Après la mort du "Cher leader", le pouvoir est sans doute davantage concentré entre les mains d'un petit nombre de conseillers que dans celle du successeur de Kim Jong-il, son fils Kim Jong-un. /Image diffusée le 20 décembre 2011/REUTERS/KRT via REUTERS TV

SEOUL (Reuters) - Après la mort de Kim Jong-il, la réalité du pouvoir en Corée du Nord est probablement entre les mains d'un cercle de conseillers plus qu'entre celles de Kim Jong-un.

Récemment apparu sur la scène nord-coréenne, le plus jeune fils du "Cher dirigeant" n'a pas eu le temps d'acquérir la légitimité nécessaire sur l'armée et le Parti des travailleurs.

Kim Jong-un est le troisième fils connu de Kim Jong-il et n'a reçu ses titres officiels que l'an dernier. Il a été salué cette semaine par les médias d'Etat comme le "grand successeur" de son père, décédé samedi d'une crise cardiaque à 69 ans.

Ces conseillers influents devront décider s'il y a lieu de recourir à l'action militaire contre la Corée du Sud pour asseoir la succession de Kim Jong-un, ou s'il vaut mieux aspirer à une transition pacifique.

Le plus influent de ces conseillers est Jang Song-thaek, 65 ans, beau-frère de Kim Jong-il. Il a survécu à la sanglante tradition des purges politiques et des réhabilitations qui ont permis aux deux Kim de se maintenir au pouvoir pendant plus de soixante ans.

"Jang a joué un rôle considérable pendant la maladie de Kim Jong-il en s'occupant des problèmes de succession, et même des relations de la Corée du Nord avec les Etats-Unis et la Chine", dit Yang Moo-jin, de l'Université des Etudes nord-coréennes.

"Jang est chargé de placer Kim Jong-un en position de leader légal et incontesté du pays, en rassemblant le parti et l'armée."

Jang jouissait de l'entière confiance de son beau-frère, qui l'a nommé en 2009 à la Commission de défense nationale, l'organe suprême du pouvoir nord-coréen que Kim Jong-il dirigeait.

Cette nomination est intervenue après l'accident vasculaire cérébral que Kim Jong-il a subi en 2008, qui lui a sans doute fait sentir que, contrairement à son père, il n'avait pas bien préparé la transmission du pouvoir à un fils de confiance.

CONSEILLER STRATÉGIQUE

La Commission est considérée comme l'organe suprême du pouvoir en Corée du Nord. Kim s'en est servi pour défendre sa propre conception de la politique, Songun, qui donne la priorité à l'armée.

La nomination de Jang au poste de vice-président de la Commission l'a propulsé au second poste de pouvoir du pays.

Considéré comme un personnage pragmatique, il a su gagner la confiance de Kim Jong-il grâce à sa bonne connaissance des rouages de la politique et de l'économie du pays.

Jang est en 19e position sur la liste des 232 responsables nord-coréens membres de la commission chargée des funérailles, derrière sa femme et soeur du défunt leader Kim Kyong-hui.

En temps que directrice du département de l'industrie légère, Kim Kyong-hui, 65 ans, est le lien qui unit Jang à la famille au pouvoir. D'après des analystes basés à Séoul, Kim Jong-il s'était beaucoup rapproché d'elle ces dernières années pour lui demander des conseils mais aussi par amitié.

Elle aurait aussi eu des problèmes d'alcoolisme, ce qui l'a écarté une fois du pouvoir pendant des mois.

L'ARMÉE DERRIÈRE LE BENJAMIN

Peu d'observateurs estiment que Jang ou sa femme tenteront d'évincer le jeune Kim pour s'approprier le pouvoir.

Etant donné que l'armée est déjà très puissante, le risque d'un coup d'Etat militaire ou celui d'un changement de régime comme dans le monde arabe, cette année, sont faibles.

Ri Yong-ho, étoile montante et chef de l'état-major des armées, arrive en quatrième position sur la liste des officiels de la commission des funérailles, signe du pouvoir qu'il exerce non seulement dans l'armée mais aussi comme conseiller de Kim Jong-il en politique intérieure.

Même s'il est en bons termes avec Jang, Ri Yong-ho joue un rôle d'équilibre des pouvoirs.

"Jang a été loyal mais aussi très puissant. Cela aurait pu d'une certaine façon être une source d'inquiétude (pour Kim Jong-il)", relève Paik Hak-soon, expert du pouvoir nord-coréen à l'Institut Sejong.

L'élite du pouvoir nord-coréen est une structure en trois volets qui comprend l'armée, le Parti des travailleurs de Corée et le Parlement.

Le Parti des Travailleurs était également présidé par Kim jusqu'à sa mort. Un grand rassemblement organisé l'an dernier avait pour objectif de lui redonner un statut de pouvoir de premier ordre.

Le Parlement est dirigé par Kim Yong-nam, personnage loyal mais passif qui ne posera pas de problème lors de la transition, disent les analystes.

Ils s'interrogent en outre sur la façon dont les intérêts personnels des membres de l'élite joueront sur la conduite de l'Etat pendant la période de transition.

Une chose est certaine: l'élite entend survivre et sait qu'elle ne pourra pas se permettre de querelles de pouvoir.

Jang, sa femme Kim et le vice-maréchal Ri devraient s'assurer que Jong-un arrivera à se maintenir au pouvoir comme dirigeant de la troisième génération.

Hélène Duvigneau pour le service français, édité par Gilles Trequesser
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  gérard menvussa le Mar 20 Déc - 22:30

Y a ty il un pays plus écolo que la corée du nord ? Qui montre que la décroissance n'est pas un vain mot !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Tintin socialiste au royaume de Kim

Message  Roseau le Mer 21 Déc - 1:28

https://www.dailymotion.com/video/x1nrxn_striptease-coree-du-nord-partie-1_travel
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  BouffonVert72 le Mer 4 Jan - 2:50


http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/01/03/trois-nord-coreens-qui-tentaient-de-fuir-en-chine-abattus_1624945_3216.html#xtor=AL-32280515

Trois Nord-Coréens qui tentaient de fuir en Chine abattus

LEMONDE.FR avec AFP | 03.01.12 | 07h42 • Mis à jour le 03.01.12 | 10h03

Trois Nord-Coréens qui tentaient de fuir en Chine ont été abattus par des soldats nord-coréens, a indiqué un activiste à l'AFP. Les trois hommes, âgés d'une quarantaine d'années, ont été tués alors qu'ils tentaient de franchir le Yalu depuis la ville nord-coréenne de Hyesan (Nord), a déclaré Do Hee-youn, qui aide les réfugiés nord-coréens. "Les gens qui attendaient côté chinois pour aider les réfugiés ont vu la scène. Les soldats ont emporté les corps qui gisaient sur la glace", a-t-il dit, citant ses sources à la frontière, dans la région de Changbai. Les services du renseignement sud-coréens ont indiqué ne pas pouvoir confirmer dans l'immédiat ces tirs.

Quelque vingt-trois mille Nord-Coréens ont fui leur pays pour se réfugier en Corée du Sud depuis la fin de la guerre de la Corée (1950-1953), dont la moitié ces cinq dernières années. Mais les organisations d'aide aux réfugiés estiment à cent mille leur nombre en Chine, où ils vivent cachés, à la merci des trafiquants d'êtres humains et des autorités chinoises, qui les considèrent comme des migrants économiques et les renvoient dans leur pays, malgré les graves sanctions qu'ils y encourent. Selon les activistes, Pyongyang a renforcé ses patrouilles à la frontière pour empêcher toute fuite après la mort de Kim Jong-il, le 17 décembre, et ils craignent que la période de transition du pouvoir au plus jeune fils, Kim Jong-un, âgé de moins de 30 ans, ne soit marquée par un nouveau tour de vis dans la répression. Il est en effet "rare" que les gardes ouvrent le feu immédiatement sur les fuyards, a souligné Do Hee-youn.
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Pourquoi pas???

Message  irneh09218 le Dim 8 Jan - 13:07

Et oui d'autres faits : Very Happy

Quelques informations dissonantes :

El comentario mil veces censurado en laverdad.es
SHARE THIS

TAGS
Andrés Gómez

El pasado 21 de diciembre, cuatro días después del fallecimiento de Kim Jong-Il, las Juventudes Comunistas de Andalucía en Sevilla publicaron un mensaje de condolencias bajo el título: “Al pueblo de Corea, al Partido del Trabajo de Corea y a todos los trabajadores del mundo”.

Fruto de ello, los jóvenes comunistas fueron blanco de críticas por parte de los medios de comunicación de la burguesía como El Mundo o el propio ABC, que ven en Corea del Norte un enemigo a batir por las convicciones de su pueblo nítidamente anti-imperialistas. Algunos blogs y twitteros siguieron el hilo marcado por estos medios para cargar sus tintas contra las JCA-Sevilla como excusa para criticar, de manera autómata, a la República Popular Democrática de Corea.

El 3 de enero fue publicado un artículo en “laverdad.es” firmado por un tal Alejandro Ruiz, donde el periodista insulta a la Juventud Comunista tachándolos de “niñatos que perderían el culo por afiliarse al PP tras una temporada en Corea del Norte”. Además el intrépido redactor insulta al pueblo norcoreano al que tacha de “alienado, obnubilado, paupérrimo y aislado del mundo, en un auto sacramental y plañidero de dolor por la pérdida del ‘Gran Hermano’, jefe supremo y ‘dios’ protector del paraíso comunista”, y por si resulta poco sustancioso, el artículo se burla del pueblo andaluz diciendo “las condolencias nos garantizan, por muchos años, la continuidad generacional de la idiotez en la España convergente de cola de paro, PER, ‘pescaíto’ frito, manzanilla y partido ‘der’ Betis los domingos”.

Gran Hermano: Gran hermano. La Verdad

El mencionado artículo ha sido contestado en la propia web laverdad.es a través de su sistema de foro interno, y tantas veces como ha sido publicado, el comentario ha sido borrado, la censura en los medios de comunicación tan criticada por el autor del artículo parece imponerse ante la libertad de expresión que tanto defiende.

Recogemos aquí la respuesta al artículo publicada por un usuario:

Impresionante cantidad de salidas de tono señor Alejandro Ruiz, ¿es acaso usted el hijo ilegítimo de Risto Mejide y Salvador Sostres?. Es impactante como hace gala de su incultura sin ningún tipo de pudor, ¿sabía usted, periodista de medio pelo, que las fuentes que utiliza para criticar a un país soberano como Corea son sólo meros instrumentos para justificar ante la opinión pública el hecho de que el imperialismo necesita esquilmar los recursos del tercer mundo para sobrevivir?

Imagino que sabrá que gracias a las denuncias contra los “derechos humanos” de la Amnistía Internacional y repugnantes plumas mercenarias como la suya nos ha parecido bien que países como Yugoslavia, Irak, Afganistán, Somalia o Libia hayan sido despojados de su soberanía, bombardeados, arrasados, saqueados y sus gentes asesinadas por millares por parte de esos mismos para los que su teclado trabaja.

Poco le importa a su fuente Amnistía Internacional que naciones enteras sean asesinadas, que millones de personas mueran de hambre, que EE.UU. no pare de invadir y de amenazar con invadir países soberanos, que millones de personas se queden sin atención sanitaria y educación. Todo eso son minucias. Lo importante para Amnistía es denunciar la libertad de expresión en países enemigos de EEUU como Irán, China o Corea del Norte.

Y hablando de Corea del Norte, ese territorio que usted compara con el infierno en la tierra, ¿sabía usted que?: En Corea del Norte la sanidad es universal, la educación no sólo es gratuita si no que está subvencionada, no existen impuestos desde 1974, la jornada laboral es de 8 horas, las vacaciones son pagadas, existe un 0% de paro, las empresas, todas públicas, cuentan con equipos deportivos, culturales y de ocio, la edad de jubilación son los 60 años para los hombres y los 55 para las mujeres, de forma voluntaria, se invierte un 5% del sueldo para pagar el alquiler de la vivienda, se subsidia la alimentación, los libros, la ropa escolar y del trabajo. ¿sabía usted que al menos cada seís metros hay un árbol y a cada ciudadano le corresponden más de 48 metros cuadrados de zona de verde, lo que convierte a su capital en la ciudad con más zona verde por habitante del planeta?, evidentemente no sabe nada de esto.

“Que el esclavo se sienta libre por medio de su ignorancia” menciona usted en su artículo, se le olvida mencionar que en las sociedades capitalistas como la española la libertad de prensa no existe, que esta libertad es una mentira mientras todos los medios de comunicación de masas se encuentren en manos de los capitalistas y mientras subsista la dominación del capital sobre la prensa y continúe de la manera más cínica manipulando a la opinión pública, su amada libertad de prensa es sólo una quimera. Se manipula el pensamiento de toda una sociedad elogiando y alabando al genocida (Obama es un gran ejemplo de esto) y criminalizando y demonizando al agredido.

¿Sabía usted, señor periodista vergonzante, que quien realmente tiene el poder en Corea del Norte es la Asamblea Popular Suprema, elegida en sufragio universal, tras un largo proceso donde participan tres partidos políticos, innumerables organizaciones de masas, las asambleas locales de todo el país e involucra en la práctica al 100% de la población? es más ¿sabía usted que Kim Jong Un es miembro del Comité Central del PTC pero no pertenece al Buró Político ni al Secretariado, ni tan siquiera ha entrado a formar parte del Gobierno y tan sólo es presidente de la Comisión Nacional de Defensa que se encarga de impedir que Corea sea invadida por fuerzas extranjeras? ¿sabía usted que el gobierno es presidido por Choe Yong Rim que nada tiene que ver con la familia de Kim Il Sung? ¿sabía que el presidente del Parlamento es Kim Yong-Nam que maneja además las relaciones exteriores y nada tiene que ver con la familia de Kim Jong Il?

Y por cierto, ya que lo menciona, ¿sabía usted que su admirado literato George Orwell fue un delator anticomunista al servicio del Foreign Office británico que desde las filas de la izquierda española luchó para destruirla?.

Imagino que nada de esto sabía usted señor Alejandro Ruiz, no porque yo tenga dotes adivinatorios, si no porque entiendo que una buena persona no miente de manera deliberada sabiendo la verdad sólo para buscar unos intereses ¿cierto?

Aludiendo a una frase que ha redactado en su increíble alegato literario contra Corea, le respondo con la misma: Periodistas como usted nos garantizan, por muchos años, la continuidad generacional de la idiotez en la España convergente en personajes como Salvador Sostres, Federico Jiménez Losantos y el nuevo candidato a intrépido cretino del año Alejandro Ruiz.

Imagino que aquello que menciona de “cola de paro, PER, ‘pescaíto’ frito, manzanilla y partido ‘der’ Betis los domingos” es para mofarse de la sociedad andaluza, ¿envidió usted el papel desempeñado por el noble Cayetano Martínez de Irujo o simplemente es un prepotente ciudadano que piensa que es más que alguien por el lugar donde nació?, imagino que nada de esto, simplemente camufla su falta de talento con insultos fáciles al más puro estilo Belén Esteban.

Sin más me despido amigo Alejandro deseando que las próximas condolencias emitidas por las JCA-Sevilla sean por ese peculiar retraso de la inteligencia que le caracteriza.

Un abrazo desde Sevilla.

Pour la Corée du Nord :

Y hablando de Corea del Norte, ese territorio que usted compara con el infierno en la tierra, ¿sabía usted que?: En Corea del Norte la sanidad es universal, la educación no sólo es gratuita si no que está subvencionada, no existen impuestos desde 1974, la jornada laboral es de 8 horas, las vacaciones son pagadas, existe un 0% de paro, las empresas, todas públicas, cuentan con equipos deportivos, culturales y de ocio, la edad de jubilación son los 60 años para los hombres y los 55 para las mujeres, de forma voluntaria, se invierte un 5% del sueldo para pagar el alquiler de la vivienda, se subsidia la alimentación, los libros, la ropa escolar y del trabajo. ¿sabía usted que al menos cada seís metros hay un árbol y a cada ciudadano le corresponden más de 48 metros cuadrados de zona de verde, lo que convierte a su capital en la ciudad con más zona verde por habitante del planeta?, evidentemente no sabe nada de esto.

Traduction :"Et en parlant de la Corée du Nord, ce territoire que vous comparez à l'enfer sur terre, saviez vous que? En Coree du Nord le système de santé est universel, l'éducation est non seulement gratuite, mais subventionnée, il n'existe pas d'impôts depuis 1974, la journée de travail est de 8 heures, les vacances sont payées, il n'y a pas de chômeurs, les entreprises, toutes publiques, comptent avec des équipes de sport, culturelles et de loisirs, la retraite est à 60 ans pour les hommes et à 55 ans pour les femmes, de forme volontaire, 5% du salaire est investi pour payer le loyer de l'habitation, l'état subventionne l'alimentation, les livres, les vêtements scolaires et du travail. Savez vous que tout les 6 metres au plus, il y a un arbre et qu'à chaque citoyen correspond 48 m de zone verte, ce qui fait que la capitale est plus de m que toute autre en zones vertes par habitant de la planète? évidemment personne ne le sait."
irneh09218
irneh09218

Messages : 502
Date d'inscription : 18/07/2010
Age : 69
Localisation : L'Ametlla de mar

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  yannalan le Dim 8 Jan - 16:06

Je ne sais pas qui est Andres Gomez, mais on voit qu'il reste quelques "croyants" toujours prêts à avaler tout et n'importe quoi. On aurait pu penser que depuis Staline et Mao, ça se serait calmé....

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  verié2 le Dim 8 Jan - 16:25

Le PC chilien a lui aussi envoyé ses condoléances au peuple coréen et à ses grands dirigeants. Ce qui a valu une bagarre au congrès (parlement) entre des députés PC et de droite...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  sylvestre le Lun 29 Oct - 15:06

Les dissidents du juchéisme enfin purgés.

http://french.ruvr.ru/2012_10_15/91315348/

Des portraits de Lénine et de Marx retirés de la place centrale de Pyongyang


15.10.2012, 18:39


© Flickr.com/routard05/cc-by-nc-sa 3.0
Les autorités nord-coréennes ont retiré les portraits de Karl Marx et de Vladimir Lénine de la place centrale de Pyongyang, rapporte The Daily Telegraph britannique. Les portraits ont été démontés l'été dernier sans des raisons évidentes. Il se peut que cela tient à un changement de la politique de la Corée du Nord.

Les images de grande dimension des guides communistes se trouvaient sur la place Kim Il-sung pendant plusieurs décennies, même après la correction de la doctrine marxiste-léniniste à la lumière de l'idéologie nord-coréenne du juche.
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Signaux contradictoires

Message  Roseau le Lun 8 Avr - 13:52

Le Monde
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article28350
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Spirale des provocations

Message  Roseau le Sam 13 Avr - 20:37

par Pierre Rousset
http://npa2009.org/node/36596
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  sylvestre le Mer 24 Avr - 16:23

Waiting for peace in Korea

North Korea is demonised as a pariah state. Sadie Robinson argues that its fear of attack is not so irrational if you know its history
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty L'agresseur ostensible et l'agresseur furtif

Message  Roseau le Sam 25 Mai - 22:25

http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor?id=1460
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Mon voyage en Corée raconté à ma grand-mère

Message  Resistance-politique le Mer 9 Oct - 0:47

Corée du Nord Krean-kids-1


Tu as été en Corée du Nord, c’est ça ? Ce n’est pas une destination très prisée !

C’est vrai, ce n’est pas une destination très courante. Mais, le dénigrement systématique dont ce pays est la cible permanente par « la communauté internationale » incite à aller y faire un tour !

Et j’ai eu l’opportunité de faire ce voyage grâce à l’Association d’amitié franco-coréenne. C’était du 4 au 18 septembre dernier. Le voyage est un peu long (et un peu cher !) parce qu’il faut faire une escale à Pékin, à l’aller et au retour. Il n’y a pas de liaison directe entre Paris et Pyongyang, la capitale, sans doute parce que la France n’a toujours pas de relation diplomatique avec la République Populaire Démocratique de Corée : nous sommes le seul pays d’Europe dans ce cas (avec l’Estonie !)

Alors, tu l’as dit, ce n’est pas une destination très prisée, mais qui dénigre ? Et faut-il croire tout ce qu’on nous dit sur la Corée du Nord, ou sur l’Iran, la Syrie, ou même sur la Chine ? Ceux qui disent du mal de la Corée sont ceux qui ont prétendus que l’Irak de Saddam Hussein avait des armes de destruction massive, et qui l’ont tué après avoir détruit le pays. Ce sont les mêmes qui ont raconté que Mouammar Kadhafi avait bombardé Benghazi, et qui l’ont tué après avoir détruit le pays. C’est le pays du mensonge qui dit du mal de la Corée. Alors, croire ou ne pas croire, c’est aller voir ou ne pas aller voir, c’est être curieux ou être sous contrôle !
Et pourquoi tant de haine ? Parce que la RPDC, socialiste, indépendante, serait un très mauvais exemple pour les peuples du monde si l’affaire venait à se savoir !

Mais tu avais un a priori favorable pour ce pays, n’est-ce pas ?

Oui, bien sûr, parce qu’une barricade n’a que deux côtés. Et donc, l’occasion se présentant, j’ai été voir !

Et il y avait au moins deux choses que je voulais voir de plus près. D’une part, la relation que les Coréens entretiennent avec leurs dirigeants, et d’autre part la soi-disant agressivité de la RPDC. Sur ce deuxième point, l’affaire est finalement assez simple. La Corée du Sud est en fait une gigantesque base militaire étasunienne, dirigée contre la Corée du Nord, et accessoirement contre la Chine. Les États-Unis ont déjà agressé la Corée en 1950. Et ses forces sont toujours présentes. Chaque année, des manœuvres militaires étasuniennes ont lieu conjointement avec le Japon et les forces du Sud. Il y a quelques mois, ce sont 140.000 soldats, des porte-avions et des bombardiers stratégiques (c'est-à-dire transportant la bombe atomique) qui se sont agités au large des côtes coréennes.

Imagine que tu aies des ennemis qui t’ont déjà agressée. S’ils viennent manifester sous tes fenêtres, tu en penses quoi ? Que tout ceci n’est pas si grave et qu’ils ne sont finalement pas si méchants ? Ou bien, tu penses qu’ils s’entraînent pour remettre le couvert ? C’est ce qui s’est passé en mars dernier. Les Coréens ont dit : « peut-être que vous aller déclencher la guerre et nous engloutir, mais sachez que dans ce cas, nous chercherons à vous faire autant de mal que possible ». C’est histoire de dissuader, histoire de maintenir la paix, en fait ! Alors la presse occidentale a répandu la rumeur : « vous avez vu ces Coréens, qu’est-ce qu’ils sont agressifs ! ». Mais qui est agressif, les Coréens qui n’ont jamais eu un soldat hors de leurs frontières, ou les Étasuniens qui en ont partout dans le monde et agressent pour de bon les peuples ?

Les Coréens ont une claire conscience que ce risque d'agression est un risque permanent. D’ailleurs, ils ont une politique (la politique du Songun) qui met la priorité sur les affaires militaires. Non seulement l’armée est bien entraînée et bien équipée (mais sans trop peser sur les finances de l’État parce qu’elle est autosuffisante, avec ses propres champs et entreprises), mais elle est massivement soutenue par la population. De plus, dans les villes et les villages, des sortes de milices d’autodéfense sont prêtes à faire face à une invasion.
         
Tu vas me dire que ce n’est pas très pacifique tout ça. Mais être pacifiste lorsque l’ennemi cogne à la porte, c’est accepter de se faire écraser, et ainsi de renoncer au socialisme et à l’indépendance. Les Coréens ont clairement conscience que se tenir prêts à une éventuelle agression est le principal facteur de paix dans la région.

Et pour ce qui est des dirigeants, alors ?

Alors, c'est plus compliqué à comprendre. Il y a entre la Corée et nous une vraie différence culturelle. Dans la Corée ancienne et rurale, le père s’associait à son fils aîné (c'est-à-dire le premier enfant qui devient adulte) pour développer la ferme familiale. Puis, à la mort du père, c’est lui qui héritait. C’est un système familial dit « souche ».En 1947, à la création de la RPDC, les lois socialistes abolissent ces choses-là, mais la culture, le bruit de « fond anthropologique » dirait E. Todd, perdure. Ce qui fait qu’aujourd’hui, les Coréens disent très clairement avoir une relation filiale avec leurs dirigeants, particulièrement le fondateur de la RPDC, Kim Il-sung. Cela veut dire qu’ils l’aiment comme ont aime son père ! À sa mort, on le pleure comme on pleure son père. On est fier que sa descendance continue à figurer sa présence !
 
Chez nous, ce n'est pas pareil. Même quand nous nous dotons d’un dirigeant respecté (et c’est de plus en plus rare ces temps-ci !), nous ne nous sentons pas dans une relation filiale avec lui, mais plutôt dans un rapport d’égalité, avec des responsabilités particulières pour le leader. Et s’il veut donner des responsabilités à sa descendance, on se méfie !

Il nous faut donc accepter que, si tous les peuples du monde sont équivalents, ils peuvent aussi avoir des références culturelles différentes. C’est pour ça « qu’il n’y a pas de modèle » : chaque peuple a à choisir sa propre voie.

Il nous faut aussi accepter qu’on ne puisse pas porter un jugement sur un peuple étranger en se fondant sur nos propres valeurs ! On doit juste faire l’effort d’essayer de comprendre.

Et la relation forte entre la population coréenne et ses dirigeants n’est pas feinte : j’ai assisté à un immense défilé pour célébrer le 65è anniversaire de la RPDC. Justement, ce n’était un défilé militaire, mais un défilé de dizaine de milliers de civils, membres de ces milices d’autodéfense dont je t’ai parlé. Sans armes, mais avec des drapeaux, des fleurs (en papier), des portraits, des banderoles. À la fin, Kim Jung-un, l’actuel dirigeant, est apparu à la tribune pour saluer le public. L’enthousiasme de la foule, applaudissant et criant, est clair et net.

Et qu’est-ce que tu as fait comme visites ?

On a surtout visité Pyongyang, la capitale, et on a fait un saut à Kaesong (à deux heures de route), sur la ligne de démarcation, tu sais, les petites baraques bleues.

Ce qui frappe à Pyongyang, c'est la largeur des avenues, l’immensité des places (c’est commode pour les défilés) et les gigantesques immeubles d’habitation.

À chaque carrefour, il y a une fliquette (des hommes aussi, mais surtout des filles). Jeunes (la circulation doit être un début de carrière), elles ont une tunique blanche, avec un ceinturon et un baudrier (mais pas d’arme), une jupe droite bleue, des socquettes blanches, et des chaussures noires à talons ! Elles ont une casquette blanche, un petit bâton rouge et blanc et un sifflet. Imaginez cette situation à Lille ! Les filles seraient certainement un peu bousculées. Mais pas là-bas : quand elles agitent leur petit bâton en sifflant, les plus gros camions s’arrêtent !

À Pyongyang, le métro est plutôt majestueux, mais il n’y a que deux lignes pour l’instant (et il y a trois millions d’habitants). Il y a aussi des bus et des trolleys, plutôt surchargés et anciens. Alors on voit des milliers de gens qui marchent. Ce qui frappe, c’est que la population est plutôt jeune et mince, et élancée ! Il n’y a pas d’obèses, même pas de grassouillets ! Il faut dire qu’il n’y a ni fastfood, ni barre chocolatée.

Et puis, il y a les monuments et les musées. Je ne vais pas tout te raconter, mais juste en évoquer deux. D’abord, le cimetière des martyrs de la guerre de Corée (de 1950 à 1953). On voit la statue de ce héros qui, dès le premier jour de la guerre s’est jeté sur une mitrailleuse ennemie pour que sa section puisse continuer à avancer. Et cet autre qui, blessé aux deux bras, prend une grenade dans sa bouche et se précipite sur un groupe d’ennemis. Et d’autres encore dont le souvenir est bien présent, jamais oubliés !

Un autre monument important est « l’Arche des trois Chartes ». C’est une sorte d’arc de triomphe qui représente deux femmes coréennes qui se tiennent la main au-dessus de l’autoroute qui sort de Pyongyang pour aller vers le sud. C’est un appel à la réunification.

Kim Il-sung dès l’armistice de 53, a cherché la réunification. Il a fait plusieurs propositions, qui se rassemblent en trois chartres. Le principe général de cette réunification est simple : « un État, deux systèmes ». Cela pour montrer que la réunification n’est pas un coup tordu pour imposer le socialisme au sud, mais une demande de la population, artificiellement divisée en deux par les Étasuniens, alors qu’il n’y a qu’un seul peuple, qui parle la même langue, sont de même famille, de même culture. C’est ce qu’a fait la Chine lors de la réunification avec Hong-Kong et Macao, que les Chinois maintiennent pour « le retour de Taïwan à la patrie ».

En Corée, la réunification est donc une préoccupation très présente dans les esprits.

Mais, dans l’ensemble, ça donne une société plutôt joyeuse ou plutôt austère ?

Eh bien, il y a une chose qui m’a étonné. Dans les années 70, Kim Il-sung a expliqué qu’il faut construire une société socialiste « de haute civilisation ». La traduction ne permet pas de comprendre immédiatement. Mais cela veut dire que le socialisme se construit par le travail, pour créer une société prospère, sportive et cultivée, etc., mais pas seulement ! Il y a aussi le loisir. Alors, on assiste à un spectacle de dauphins savants, on visite un « skatepark », une patinoire, une salle de fitness ; le soir, sur le fleuve on voit un spectacle avec des jets d’eau lumineux, etc. À deux reprises, on a dîné dans des restaurants haut de gamme, plutôt pas mal !

C’est que que le socialisme, ce n’est pas juste un truc pour pauvres qui passent leur vie à gratter, mais une société prospère, où non seulement on a accès aux sports et à la culture, mais aussi à des loisirs dont le seul but est d’être distrayants. Joli programme, non ?

Donc, tu vois, on est donc loin d’une « société austère », mais au contraire, plutôt joyeuse ! Cependant, il est clair que la Corée est un pays « en voie de développement » : les transports en commun laissent à désirer, les rues de Pyongyang ne sont pas très bien éclairées, etc. Tout n’est pas réglé, loin de là. Mais les Coréens ont une ferme confiance dans leur avenir, et ils travaillent !

D.R.

http://www.resistance-politique.fr/article-mon-voyage-en-coree-raconte-a-ma-grand-mere-120485600.html

Carnet de voyage (retour du pays du matin calme), avec Daniel Rougerie, président du comité Nord de l'association d'amitié franco-coréenne, et Marianne Dunlop, de l'AAFC
Resistance-politique
Resistance-politique

Messages : 113
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Lille

http://www.resistance-politique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  yannalan le Mer 9 Oct - 11:17

Marianne Dunlop animait déjà des Voyages pour la JC en 73, quand je suis allé en URSS avec eux (c'était pas cher du tout). A l'époque c'était L’URSS de Brejnev qui était géniale...Il y a des morceaux d'anthologie dans le reportage :
Non seulement l’armée est bien entraînée et bien équipée (mais sans trop peser sur les finances de l’État parce qu’elle est autosuffisante, avec ses propres champs et entreprises)
C'est du grand n'importe quoi
Et la relation forte entre la population coréenne et ses dirigeants n’est pas feinte : j’ai assisté à un immense défilé pour célébrer le 65è anniversaire de la RPDC. Justement, ce n’était un défilé militaire, mais un défilé de dizaine de milliers de civils, membres de ces milices d’autodéfense dont je t’ai parlé. Sans armes, mais avec des drapeaux, des fleurs (en papier), des portraits, des banderoles. À la fin, Kim Jung-un, l’actuel dirigeant, est apparu à la tribune pour saluer le public. L’enthousiasme de la foule, applaudissant et criant, est clair et net.
Les pays de l'Est ont conu ce genre de défilé enthousiaste, jusqu'en 89 en RDA, par exemple. C'est marrant comme les enthousiastes ont tourné casaque aussi vite, comme les milices d'autodéfense,d 'ailleurs
Mais pas là-bas : quand elles agitent leur petit bâton en sifflant, les plus gros camions s’arrêtent !
L'argument de choc, on l'avait déjà en URSS, "on voit beaucoup moins de policiers et ils ne sont pas armés"...Le contrôle social s'effectue simplement d'une autre façon, en amont
Et cet autre qui, blessé aux deux bras, prend une grenade dans sa bouche et se précipite sur un groupe d’ennemis
Là c'est digne de la propagande de 14/18, techniquement, faudra m'expliquer comment il dégoupille sa grenade s'il n' a plus de bras valide...Ca me rappelle la chanson du canonnier Gabourek dans" le brave soldat Chveik":Là-bas, à son canon,
Debout se tient un homme
Là-bas à son canon,
Debout se tient un homme !
Mais voici qu’une marmite éclate,
Et lui arrache les pattes !
Qu’importe ! À son canon,
Toujours debout, se tient cet homme !
Là-bas à son canon
Debout se tient un homme !

En bref, qu'est ce qu'on a à foutre ici de ce genre de propagande débile ? Défendre la Corée contre impérialisme, c'est une chose, la repeindre en rose, non !

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  verié2 le Mer 9 Oct - 17:17

Yannalan
qu'est ce qu'on a à foutre ici de ce genre de propagande débile ?
Ce qui reste toujours intéressant, voire fascinant, c'est l'aliénation complète de ceux qui, non seulement ne voient que ce qu'on leur montre, mais ne voient que ce qu'ils ont envie de voir. Dans ce domaine, le top niveau a été atteint par les relations de nombre d'intellos occidentaux avec la Chine de Mao et notamment leur vision de la fameuse révolution culturelle, laquelle est toujours partagée aujourd'hui par quelques nostalgiques.
Ca a dépassé l'URSS, dans la mesure où l'adoration de Staline et Jdanov n'affectait pour l'essentiel que les intellectuels du PC et les compagnons de route, alors que la maoïte aigüe a atteint bien des gens relativement éloignés du communisme. A cette époque-là, ceux qui osaient dénoncer cet aveuglement, tel Simon Leys, étaient traités d'agents de la CIA...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  Roseau le Mer 9 Oct - 17:51

Après tant d'autres exemples, y compris actuellement la Syrie,
la Corée du Nord démontre que tout pouvoir étatique,
même les pires du point de vue de l'émancipation des travailleurs,
suscitent des vocations de larbins.
Meme les plus inattendus et les plus clownesques...
Démonstration avec un des meilleurs reportages fait par une TV:
https://www.dailymotion.com/video/x1nrxn_striptease-coree-du-nord-partie-1_travel
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  Copas le Ven 10 Oct - 23:18

Suivant des sources de l'opposition intérieure chinoise, Kim Jong-un aurait eu un accident vasculaire cérébral début septembre et serait dans le coma depuis.

ou mort, ou très affaibli.

Cette rumeur fait suite à la disparition des apparitions de Kim Jong-un depuis début septembre et son absence à une série de commémorations.
Pyongyang, les aéroports et les ports seraient fermés. Une lutte de succession de clans, sourde, serait engagée.
L'armée chinoise serait mobilisée sur la frontière, le  6 octobre qui marque habituellement le début des relations entre le régime coréen et le régime chinois (6 octobre 1949) n'a pas été célébré en Chine.

rumeur ?
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Corée du Nord Empty Re: Corée du Nord

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum