Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-24%
Le deal à ne pas rater :
SUPER MARIO 3D WORLD+BOWSER FURY – en Précommande
45.49 € 59.99 €
Voir le deal

Islamophobie

Page 35 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 40  Suivant

Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Lun 5 Sep - 18:49

Je suis pour l'interdiction des signes religieux ostentatoires, dans tout ce qui relève de l'Etat et des services publics, donc pas dans la rue et les restaurants (voile islamique, grande croix, kippa..), pas sur les plages .
La religion est une affaire purement privée, au nom d'un Dieu pour le moins hypothétique.....
Mais toi, condamnes-tu le déguisement des petites filles dès le plus jeune âge, condamnes-tu l'appel à la censure de la part d'un individu qui prône la lutte des races contre la lutte des classes, la soumission des femmes à Allah ou au mari ?
Condamnes-tu les journées d'action à répétition au service exclusif de la bourgeoisie et de son gouvernement ?
Remets -tu en cause tes analyses délirantes sur les fameux pays émergents , les nouveaux impérialismes ( qui font "plouf" les uns après les autres), le nouvel âge du capitalisme, remettant complètement en cause les analyses de Lénine et Trotsky, alors que la crise de 2007-2008 n'est que l'accélération de la crise inéluctable du système capitaliste qui ne peut se survivre que par la guerre, tant militaire que sociale, que par la barbarie, confirmant ainsi l'alternative formulée par Rosa Luxemburg "socialisme ou barbarie" ?
N'es-tu donc qu'un simple rabatteur de tous ceux qui pensent que Marx, Lénine, Trotsky....ça fait un peu vieux !! (le voilà le fameux racisme anti-âge!!) ?

Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Lun 5 Sep - 19:13

Kock
Je suis pour l'interdiction des signes religieux ostentatoires, dans tout ce qui relève de l'Etat et des services publics, donc pas dans la rue et les restaurants (voile islamique, grande croix, kippa..), pas sur les plages .
Tu n'as pas répondu à propos des mères de famille voilées que des parents d'élèves ont empêché d'entrer dans une école en Corse.

"Tout ce qui relève de l'Etat", c'est tout de même très flou. Et on ne voit pas pourquoi il y aurait des règles spécifiques pour les salarié(e)s de l'Etat ou ceux qui fréquentent des services et entreprises liés à l'Etat. L'Etat bourgeois serait-il sacré ?

Pour le reste, c'est totalement HS. On ne peut pas discuter de tout à la fois - du moins si tu veux discuter et non insulter tes interlocuteurs et leur lancer des attaques personnelles.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Lun 5 Sep - 19:50

Mais toi, condamnes-tu le déguisement des petites filles dès le plus jeune âge, condamnes-tu l'appel à la censure de la part d'un individu qui prône la lutte des races contre la lutte des classes, la soumission des femmes à Allah ou au mari ?

Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  yasujiro le Lun 5 Sep - 21:13

Kock a écrit:Je suis pour l'interdiction des signes religieux ostentatoires, dans tout ce qui relève de l'Etat et des services publics
Mon pauvre ami. L'Etat est le représentant de la bourgeoisie, son bras armé et sa justice.

yasujiro

Messages : 60
Date d'inscription : 08/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Lorry le Lun 5 Sep - 21:58

Mon pauvre ami. L'Etat est le représentant de la bourgeoisie, son bras armé et sa justice.

Tout à fait juste.
Mais cela n'empêche qu'on peut se positionner sur certaines lois qui émanent de cet état.
Quand le viol passe de la qualification de délit à celle de crime, on peut considérer que c'est positif;
Quand une loi permet l'IVG ou définit la notion de harcèlement sexuel, ou ouvre les mêmes droits aux homos qu'aux hétéros, ou encore renforce les sanctions contre les actes racistes ou sexistes, on peut les approuver. et il y a de multiples exemples.

Lorry

Messages : 101
Date d'inscription : 14/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Lun 5 Sep - 22:34

Kock a écrit:On croirait avoir à faire à des petites pucelles effarouchées

Le style c'est l'homme. Après l'agisme il prône le sexisme. Quand il veut dénigrer il a recours à un phrase puante de misogynie, la "pucelle" qui est "petite" et "effarouchée". Comment s'étonner qu'il ait choisi  un pseudo qui, phonétiquement, signifie coq et aussi b.te en argot, excellent choix pour matérialiser son machisme.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Lun 5 Sep - 22:45

Lorry a écrit:
Mon pauvre ami. L'Etat est le représentant de la bourgeoisie, son bras armé et sa justice.

Tout à fait juste.
Mais cela n'empêche qu'on peut se positionner sur certaines lois qui émanent de cet état.
Quand le viol passe de la qualification de délit à celle de crime, on peut considérer que c'est positif;
Quand une loi permet l'IVG ou définit la notion de harcèlement sexuel, ou ouvre les mêmes droits aux homos qu'aux hétéros, ou encore renforce les sanctions contre les actes racistes ou sexistes, on peut les approuver. et il y a de multiples exemples.
Nous serons, je le suppose tous d'accord là-dessus. Mais ce n'est pas le même problème que celui de l'interdiction des signes religieux "dans tous ce qui relève de l'Etat et des services publics" ! Car au nom de quels principes pourrait-on interdire dans l'enceinte de la SNCF, de la Poste, des Contributions, d'un musée national, ce qu'on autorise dans les entreprises privées et dans la rue ? Il est évident que l'extension au privé serait l'objectif suivant évident des islamophobes.

Au nom de quoi privilégier "ce qui relève de l'Etat", sinon au nom d'une sorte de sacralisation de l'Etat bourgeois censé donner l'exemple ?

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Lun 5 Sep - 23:05

Voici ce que répondait le camarade Copas qui nous manque déjà, à tous ceux qui sur ce forum faisaient partie de la meute islamophobe pour défendre l'interdiction du foulard religieux :
Copas a écrit:

Hommes et femmes soumises de notre ami :
Islamophobie - Page 35 Srikan10
Islamophobie - Page 35 96010010
Islamophobie - Page 35 11216010
Ce sont bien des musulmanes qui portent, intégré à l'uniforme de la garda metal, le foulard musulman que beaucoup de musulmanes portent. La garda metal est le service d'ordre de la FSPMI, le syndicat des métallos indonésiens . Si les croyances religieuses doivent être combattues, elles se font au  travers de l'essentiel, la mise en mouvement , la liberté de croyance, l'acceptation dans la  mobilisation des travailleurs, et là les musulmanes indonésiennes font mieux que les petit-bourgeois laïcards français donneurs de leçon, elles se battent contre le capital ! les révolutionnaires n'exigent pas des travailleurs et des travailleuses qu'ils renient leurs croyances pour participer au combat commun, ils ne participent pas aux agressions permanentes contre une religion minoritaire dont 99% de ceux ci font partie du prolétariat français, de plus issu des ex pays coloniaux.

Oui il existe une attirance pour une partie des jeunes français révoltés (notamment par l’attitude et l'hypocrisie des impérialismes  sur la question syrienne, laisser un peuple se faire massacrer, et continuer le bla bla bla) pour participer au djihadisme.
C'est une défaite du mouvement ouvrier en France que de ne pas avoir été plus séduisant que des djihadistes pour des jeunes révoltés. D'ailleurs pour une grande partie ces jeunes là étaient bien plus en colère que très croyants avant de basculer rapidement vers le djihadisme.
L'attitude mièvre du mouvement ouvrier en France sur la question palestinienne, sur la question des interventions impérialistes russes, françaises, US, etc, contre l'Afghanistan, l'Irak, la Syrie, le Yemen, le Bahrein, etc, , sur l'agression sioniste, a créé les conditions de ces recrutements.

La question du voile là dedans n'est pas un point de départ du djihadisme, et n'a pas amené de passages massifs au djihadisme il ne faut pas tout mélanger en regardant les infos à la télé qui marchent au confusionnisme.

Par contre, oui bien sur, les colonisés de l'intérieur, ou indigènes de la république (si ils souhaitent se définir ainsi) sont parfaitement justifiés de s'organiser en tant que tels afin de lutter contre les crimes et surexploitations qui s'exercent sur eux, Daesh n'est pas une organisation qui a ces objectifs là mais de tailler une nouvelle grande nation musulmane organisée de façon réactionnaire dans la zone Syrie, Irak, Jordanie Liban et la péninsule arabique.

le cri de rage et de colère de Kery James témoin d'une terrible injustice sociale, ne pas l'entendre serait une faute d'une gravité extrème. Il représente bien le ressentiment et le sentiment des minorités visibles noires et arabes face à une situation insupportables pendant que des salauds discourent sur les fringues correctes que doivent porter des jeunes femmes arabes.
Ces "minorités" visibles, qui représentent une partie non négligeable du prolétariat en France continuent de rechercher des alliés et voient bien dans l'affaire Air France ce qui les relient au reste de la classe.

A la difference d'une partie de la gauche dégénérée.


Il faut en écouter les paroles d'une chanson de moins de 2 minutes :

Dix ans après tu peux faire le constat,
très peu de choses ont changé.
Rabsa et renoi on est toujours des étrangers.
J’ai abandonné l’idée qu’ils nous perçoivent un jour comme un Français
Mais je n’abandonne pas l’idée que l’Etat français me doit le respect
Je l’ai déjà dit, le respect n’est pas une chose qui se mendie
L’indépendance a un prix souvent trempée de sang sous des drapeaux brandis*
Val de Meurtre (NDLR, Val-de-Marne) où j’ai grandi,
la violence nous heurte on doit rester en vie
On n’a jamais rien attendu de l’Etat,
on ne va pas commencer aujourd’hui ( Zyed et Bouna )
De la gauche à la droite, ils font du fric entre énarques
De Sarkozy à Guéant en passant par ce gros mytho de Cahuzac

Et c’est les mêmes qui font la leçon à nos petits frères qui sont dans l’arnaque
Ils envoient les flics pour mater la rébelion à coup de matraques
C’est nous qu’ils accusent sans cesse d’avoir pillé le pays
Alors qu’ils tapent dans la caisse, ne font jamais ce qu’ils ont promis

Six heures du mat, ils envoient les condés défoncer ta porte
Eux se rendent au tribunal en voiture sous escorte
Ils n’ont jamais connu la crise.

Et ils s’étonnent que le peuple se rebelle,
les pourchasse et arrache leur chemise

Il n’y a pas que les noirs et les arabes,
ce sont tous les pauvres qu’ils méprisent
Lorsqu’ils nous parlent de l’Islam, ils espèrent que ca nous divise

Quand vous chercherez des solutions ca se verra
Pour l’instant, vous ne faites que fabriquer des futurs Merah
Votre mépris du peuple, les patrons, il se paiera

Pourquoi à l’Assemblée, on dirait un opéra ? »


et qui ajoutait à propos du PIR :

Copas a écrit:
La question du PIR on verra et on peut le critiquer sans pour autant prendre les patins des islamophobes, des angoissés de l'anti-communautarisme surtout quand c'est celui qui n'est pas né du ventre de la bête franchouillard.

Pour ce qui est en France des noirs, des arabes, des musulmans, l'extrème tension sociale du pays et les manœuvres de diversion du capital et ses grands médias pour jeter une majorité dite de souche contre des minorités composées à 99% de prolétaires, ont un certain nombre de salopards alliés à ces manœuvres dans la gauche.

L'essentiel est de reconnaitre à des "minorités" le droit de s'organiser pour lutter contre ces agressions violentes du capital et de ses alliés salopards dans les couches populaires. La bataille pour que ces formes d'organisation qui tentent de résister contre les formes d'exclusions, d'oppression issues du néo-colonialisme , soient de classe, intègrent, pour caricaturer, le socialismen est une bataille en cours, avec deux remarques : les populations concernées sont à 99% prolétaires, et votent probablement, pour ceux qui votent, plus à gauche que n'importe quelle autre catégorie sociale en France.

Mais ce travail politique ne se fait pas par le paternalisme.

En 10 ans, 20 ans, rien n'a changé, les choses empirent et les détracteurs des ripostes en cours, peut-être pas parfaites politiquement, mais existantes, ne proposent rien sur ces batailles, ne proposent pas de batailles, on ne les voit pas, circulez il n'y a rien à voir.

Les tensions que connaissent et subissent les minorités que tente de mobiliser un certains nombres d'associations, le NPA, le PIR, des militants sans casquette sont devenues colossales et insupportables. Dire qu'elles n'ont pas besoin de formes d'organisation parce que ce serait communautaire est stupide et malsain, comme si on demandait à des travailleurs de ne pas s'organiser sur les lieux de travail parce que ça divise et que c'est corpo.

Pour l'instant, et malgré les danses du ventre d'autres courants, il n'y a pas de riposte organisées en dehors de celles qui sont impulsées par les assoces, le PIR, le NPA et d'autres. C'est une réalité en bloc qui déconsidère les autres courants politiques qui ne créent pas les conditions de la mobilisation des opprimés, voir insultent et crachent contre ceux-ci quand certains ont l'outrecuidance de vouloir s'organiser.


MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Mar 6 Sep - 9:29

"Au nom de quoi privilégier "ce qui relève de l'Etat", sinon au nom d'une sorte de sacralisation de l'Etat bourgeois censé donner l'exemple" ?


Simplement au non de la loi de 1905 de séparation de l'église et de l'Etat.....pas de signes ostentatoires....mais ce forum est un espace privé et on doit supporter MO2014 qui est un signe ostentatoire à lui seul et qui pourtant ne se voile pas la face !


Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 6 Sep - 10:52

Kock a écrit:"Au nom de quoi privilégier "ce qui relève de l'Etat", sinon au nom d'une sorte de sacralisation de l'Etat bourgeois censé donner l'exemple" ?


Simplement au non de la loi de 1905 de séparation de l'église et de l'Etat.....pas de signes ostentatoires....
La loi de 1905, c'est en substance la non intervention de l'Etat dans les affaires religieuses : pas d'interdictions, pas de subventions, pas de liens avec l'Eglise. En aucune façon, ça n'implique l'interdiction du port de signes religieux pour les salariés et collaborateurs de l'Etat et dans l'enceinte des institutions et entreprises d'Etat. D'ailleurs aucune interdiction de ce genre n'a JAMAIS été appliquée. La meilleure preuve en est que pendant longtemps, en particulier après 1905 et jusqu'à une période très récente, des bonnes soeurs en uniforme travaillaient dans les hôpitaux publics, les prisons et diverses autres institutions. Plusieurs curés en soutane ont participé à des assemblées élues, dont le célèbre Chanoire Kir.

Cette interdiction qui découlerait de la loi de 1905 est donc une pure affabulation destinée à justifier une politique islamophobe.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  yannalan le Mar 6 Sep - 11:16

Exact, Vérié, d'ailleurs tous ceux qui ont voulu interdire cornettes ou soutanes au nom de cette loi ont été déboutés par le Conseil d'Etat. Après il y en a qui confondent marxisme et rad-soc...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Mar 6 Sep - 13:50

Le Pinocchio islamophobe remet ça :

Burkini : la charge bancale de Manuel Valls contre le « New York Times »
LE MONDE | 06.09.2016 à 13h18 | Par Adrien Sénécat

Le premier ministre accuse le quotidien américain de donner une image fausse de la France dans un article.
« Les voix des femmes musulmanes ont été quasiment noyées » dans la polémique estivale sur le burkini. C’est le constat dressé par le New York Times, qui leur a donné la parole dans une série de témoignages sur le voile, publiée le 2 septembre 2016. L’occasion pour certaines, comme Halima Djalab Bouguerra, une étudiante de 21 ans de Bourg-en-Bresse, d’exprimer leurs inquiétudes : « Les langues se sont déliées, plus personne n’a peur de dire à un musulman : “Rentre chez toi”. » L’article a fortement déplu à Manuel Valls, qui y a répondu par une tribune au Huffington Post lundi 5 septembre. Mais sa charge contre le sérieux du journal américain, est peu probante.
CE QU’A DIT MANUEL VALLS

Cet article « donne une image insupportable, car fausse, de la France, pays des Lumières et pays des libertés », écrit le premier ministre. Il met ensuite en cause le sérieux de l’article du journal américain : « La réalité, c’est qu’il ne s’agit pas d’une enquête de terrain, qui permet les différents éclairages ou la nuance dans l’analyse », assène-t-il. Et de mettre en doute le cœur même de l’enquête, à savoir les témoignages des femmes musulmanes :

« Ces témoignages ont été pour la plupart obtenus à la suite d’un événement scandaleux organisé en France : un “camp d’été décolonial”. Un camp qui, et cette information a son importance, était interdit – je cite – aux “personnes à la peau blanche” ! Son but était de rassembler tous les partisans des communautarismes, tous les opposants à la mixité entre les personnes “blanches” et “non blanches”, tous ceux qui veulent, je cite encore, dénoncer le “philosémitisme d’Etat” dont la France serait victime. »

Une accusation répétée sur RTL mardi 6 septembre, où il a dénoncé « la complaisance vis-à-vis de femmes qui fréquentent un campement interdit aux blancs et ensuite la vision que ce papier donnait de la France ».
POURQUOI C’EST FAUX

La version de Manuel Valls a pourtant de quoi surprendre quand on retrace le parcours de l’enquête du New York Times. Le journal a d’abord lancé un appel à témoignages le 22 août, sous le thème suivant : « Etes-vous une femme musulmane en Europe ? Partagez votre opinion sur les restrictions au port du voile. » Cet appel a rapidement été relayé sur les réseaux sociaux.

Nous enquêtons sur les lois sur le port du voile en France et cherchons des personnes affectées. Témoignez ici: http://nyti.ms/2bsg0bn
14:31 - 23 Août 2016
Are You a Muslim Woman in Europe? Share Your Thoughts on Veil Restrictions
By THE NEW YORK TIMES AUG. 22, 2016

Le « camp décolonial » a, quant à lui, eu lieu du 25 au 28 août à Reims. Il a, selon l’organisation, réuni environ 180 personnes (loin des quelque 1 200 témoignages revendiqués par le quotidien américain). Contrairement à ce qu’affirme Manuel Valls, les organisateurs ont souhaité réserver l’événement « aux personnes subissant le racisme ». Un choix qui fait débat, mais ne se résume pas, pour les organisations à l’origine du camp, à interdire la présence des « non Blancs ».

La journaliste de Mediapart Faïza Zerouala, qui a couvert le camp d’été, assure au Monde qu’elle est la seule à y avoir assisté, avec une consœur du Bondy Blog. C’est également ce que nous dit Lillie Dremeaux, l’auteure de l’enquête du New York Times, qui nous renvoie vers la réponse de la direction du quotidien à Manuel Valls : « Notre article […] est basé sur les réponses de plus de 1 200 lectrices à un appel à témoignages en ligne en anglais, en français et en arabe », y indique Danielle Rhoades Ha, porte-parole du journal.
Loin du sensationnalisme des « no-go zones »

Sur ces centaines de témoignages, le New York Times a publié ceux de 21 femmes de 22 à 41 ans. Parmi elles, 13 vivent en France : 3 à Paris, 2 à Toulouse et 1 à Grenoble, Roubaix, Lyon, Orléans, Drancy, Lille, Perpignan, Les Lilas. Les 8 autres vivent à l’étranger, dont 5 en Belgique. Le fameux « camp décolonial » n’est jamais évoqué dans l’article et il est difficile d’imaginer que toutes ces femmes aient pu y participer.

Quant au contenu de l’article, on y trouve des points de vue divers. Plusieurs femmes ont des mots très durs envers l’Etat, dénonçant un « régime d’apartheid » ou expliquant ne plus se sentir « en sécurité », et c’est ce que Manuel Valls n’a pas apprécié. Mais d’autres insistent surtout sur la pression sociale et les incompréhensions d’amis ou de collègues, notamment vis-à-vis de la consommation d’alcool. Certaines relativisent également la situation, pointant un contraste entre la présentation médiatique et la réalité, comme Saadia Akessour :

« Je me suis baignée cet été du côté d’Hendaye (sud-ouest de la France). J’ai été un peu la curiosité du coin, mais j’ai trouvé les gens bienveillants. Il me semble que les médias et politiciens sont en contradiction avec ce que le peuple pense. »

On est donc loin du sensationnalisme des commentaires de Fox News sur les « no-go zones » parisiennes, pour lesquels la chaîne avait dû s’excuser après les attentats de Paris en novembre 2015.

Contacté, le cabinet de Manuel Valls n’a pas répondu à nos sollicitations pour l’heure.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/09/06/burkini-la-charge-bancale-de-manuel-valls-contre-le-new-york-times_4993407_4355770.html#jfpWofQrLm1waiT0.99

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  gérard menvussa le Mar 6 Sep - 14:16

L'islamophobie ne vise pas que les muslulmans, elle vise aussi tous ceux et celles qui n'entendent pas hurler avec les loups


Jacques Julliard: l’outrance verbale des heures sombres
6 sept. 2016 Par Philippe Marlière
Blog Médiapart : Le blog de Philippe Marlière

En nommant la gauche antiraciste « parti de collaboration », le journaliste Jacques Julliard a dévoilé le fond de sa pensée. Car on n’emploie pas l’expression « collaboration » à la légère en France. Le terme renvoie au régime pétainiste, responsable de la mise en place de politiques anti-juives, de rafles et de déportations vers les camps d’extermination nazis.

Dans sa monumentale étude du fascisme en France[i], l’historien Zeev Sternhell a fait voler en éclat une thèse auto-complaisante entretenue dans les milieux intellectuels français : la France aurait été immunisée contre le fascisme dans l’entre-deux guerres. Selon ce récit, seuls quelques éléments isolés auraient profité de l’invasion allemande pour verser dans le collaborationnisme.

Sternhell montre au contraire que des personnalités et des forces politiques républicaines ont été des adversaires résolus du socialisme, du marxisme et, même, de la démocratie. Ces fascistes issus du monde libéral ont peu à peu partagé avec les fascistes génériques le même tropisme autoritaire et la même haine des idées égalitaires de la gauche internationaliste.

C’est avec ce rappel historique en tête qu’il faut lire l’article publié cette semaine dans Marianne par le journaliste Jacques Julliard[ii]. Dans un texte au verbe outrancier, l’auteur décrète qu’un danger majeur menace la France.

Des propos outranciers

Julliard nous avertit qu’un “parti collabo naissant”, une force d'extrême gauche, constitue ce péril imminent. C'est, affirme-t-il, celui du “pas d'amalgame” à tous crins ; du “vivre ensemble” à tout prix ; c'est le parti de la psychiatrisation (“une poignée de déséquilibrés”), de la contextualisation (“des victimes du racisme ambiant”), de la diversion (“les fruits du colonialisme”) et de la banalisation (“le burkini est un vêtement comme un autre”).

Certains balaieront du revers de la main ces accusations grotesques en considérant qu’elles sont insignifiantes. De tels propos sont évidemment absurdes sur le plan historique et intellectuel. Mais ce serait une erreur d’en rester là. D’une part, la violence de l’attaque rappelle les méthodes de l’extrême droite. La fachosphère utilise le terme "collabos" à l'encontre des militants antiracistes de gauche. Par ailleurs, ce ne sont pas seulement les propos d’un journaliste en quête d’audience : ils reflètent une Zeitgeist journalistique et politique.

Ces commentaires sont représentatifs d’une mouvance républicaniste mainstream, autoritaire et qui déteste par dessus-tout la gauche antiraciste ; celle qui mène des combats que Julliard et ses ami-es considèrent avec mépris comme “sociétaux” ou “boboesques” : lutte contre la domination masculine, le sexisme, l’islamophobie ou encore la romaphobie. En réalité, ces combats sont tellement “bourgeois” et “faciles” à mener qu’aucun parti de gauche ne s’en préoccupe sérieusement.

Avant de ressembler à un Zemmour du centre-gauche, Jacques Julliard fut l'architecte de la deuxième gauche CFDTiste dans les années 70, un “catho-proudhonien” aux idées anticolonialistes. Il fut aussi autrefois un historien sérieux. Aujourd'hui, sa haine anti-gauche nourrit son journalisme de caniveau.

En nommant la gauche antiraciste “parti de collaboration”, Julliard dévoile le fond de sa pensée. Car on n’emploie pas l’expression “collaboration” à la légère en France (surtout quand on est un historien). Le terme renvoie au régime pétainiste, responsable de la mise en place de politiques anti-juives, de rafles et de déportations vers les camps d’extermination nazis.

La gauche radicale prend la défense des victimes du racisme. Il s’agit donc d’un engagement difficile, notamment dans le climat de peur et de tension raciale qui a suivi les attentats de Paris et de Nice. Parler de “collaboration” est pire qu’une offense, c’est une veritable falsification historique.

Un racisme invisible

Pour Jacques Julliard, les “collabos” ne sont ni le Front national, ni les racistes de tout poil (qu’il ne nomme pas), mais celles et ceux qui se battent contre le racisme en France ! Que signifient ces propos révisionnistes insidieux ? Ils indiquent que la frange républicaniste “modérée”, dont les idées sont largement représentées dans les médias dominants, veut se débarrasser de cette gauche antiraciste, qu’elle excècre par dessus tout.

Ce que les républicanistes autoritaires ne supportent pas, c’est qu'on dénonce et combatte le racisme, l'islamophobie ou la romaphobie en France. Ils y sont tout simplement hostiles parce qu'ils en nient l'existence. Comment est-il possible de tourner à ce point le dos à la réalité ? En se retranchant derrière l’idéologie républicaine en vertu de laquelle la “nation est une et indivisible” ou qui stipule que “tous les citoyens sont égaux”, quelle que soient leur origine de classe, ethnique ou religieuse.

C’est bien le holisme et l’abstraction de ce récit républicaniste qui permet à Julliard et ses ami-es de nier ce fait : le racisme est incontestablement virulent en France, notamment l’islamophobie, c’est-à-dire la haine et la discrimination des musulmans, comme l’épisode du burkini vient encore de le montrer.

Il y a plus grave : ces propos sont annonciateurs de recompositions politiques aussi dangereuses que désastreuses. Manuel Valls envisage de dépasser le Parti socialiste pour rassembler dans un “arc républicain” les forces de “centre gauche” et de “droite” qui se retrouvent dans son projet républicaniste autoritaire. N’oublions pas non plus que le Front national de Marine Le Pen se proclame plus républicain et plus laïque que tout autre parti.

Jacques Julliard n'est d'ailleurs pas le seul à préparer le terrain : dans le monde des médias, de la politique et de l’université, d’autres que lui répandent le même poison confusionniste afin de discréditer le juste et necessaire combat antiraciste.

Pour ce faire, ils n’hésitent pas à répandre les pires calomnies. Mais ils le font en ayant recours au seul récit légitimant dans l’espace public français : le républicanisme. Ce n’est toutefois pas un républicanisme de libération et de non-domination qu’ils invoquent, mais un républicanisme communautariste : celui-ci est normé, identitaire, atrophié autour d’une définition très prescriptive de l’identité française. “Être français, c’est être Blanc et catholique” affirmait récemment Robert Ménard, le maire d’extrême droite de Béziers[iii].

Certes, Jacques Julliard n'utilise pas une rhétorique aussi crue, mais ses propos recoupent néanmoins ceux de l’extrême droite : pour les deux, l’ennemi numéro un est le camp antiraciste et “droit-de-l’hommiste”. Ils préfèrent l’ordre injuste et liberticide à la liberté et l’émancipation de toutes et de tous.

gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Mar 6 Sep - 15:28



Kock a écrit:
Simplement au non de la loi de 1905 de séparation de l'église et de l'Etat.....pas de signes ostentatoires....mais ce forum est un espace privé et on doit supporter MO2014 qui est un signe ostentatoire à lui seul et qui pourtant ne se voile pas la face !

Quelle ignorance de la loi de 1905 !

Article 1
La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public

Le premier article est limpide. Son principe est celui de la liberté de culte garantie par la République. Le rapporteur et principal rédacteur (A. Briand) de la loi le précisait dans ces termes dans son discours à l'Assemblée Nationale :
Je dis que telle que nous l’avons conçue, telle que nous l’avons réalisée, laissant aux catholiques, aux protestants, aux israélites ce qui est à eux, leur accordant la jouissance gratuite et indéfinie des églises, leur offrant la pleine liberté d’exercer leurs cultes […] sans autres limites que le respect de l’ordre public, permettant aux associations cultuelles de s’organiser en toute indépendance avec des facultés plus larges que celles du droit commun ;
La loi que nous aurons faite ainsi sera une loi de bon sens et d’équité, combinant justement les droits des personnes et l’intérêt des Églises avec les intérêts et les droits de l’État[…]
Aristide Briand veut une séparation qui ne soit pas la victoire d’un camp sur un autre, mais d'une "Église libre dans un État libre". Il s’éloigne donc de nombreux radicaux et socialistes, mais pas de Jaurès : sa laïcité n’est pas un combat contre toute forme de religion, mais une neutralité de l’État face aux croyances.

Article 2 ...

La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes.

Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d'aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l'article 3.

"La République ne reconnaît aucun culte". Le premier article avait pour principe la la liberté, le deuxième article repose lui sur l’égalité.
Reconnaître, c’est assurer un statut. Faire d’un culte une religion d’état, c’est introduire une inégalité en droit entre citoyens. Au delà, étendre cette reconnaissance à un ensemble de religions ne change rien à l’inégalité de droit entre les citoyens adoptant l’un des cultes reconnus et ceux ne se reconnaissant dans aucun d’entre eux. Ainsi, affirmer que "la République ne reconnaît aucun culte" est effectivement un principe républicain fort découlant directement de l’égalité en droits.

Kock nous parle de l'interdiction des signes ostentatoires en s'appuyant sur la loi de 1905 qu'il n'a évidemment pas lu et qui dit exactement le contraire carl faut savoir que le débat avait eu lieu à l'assemblée nationale en 1905 car des députés radicaux-socialistes souhaitaient limiter le port de la soutane à l'intérieur des églises et l'interdire dans l'espace public (ça ne vous rappelle rien transposé au foulard aujourd'hui ?).
Aristide Briand combat cette interdiction en expliquant qu’il serait contradictoire d’interdire le port de la soutane quand on instaure, par la séparation, « un régime de liberté » et qu’avec la laïcité, la soutane devient « un vêtement comme les autres ». la citation exacte est :
« Au risque d’étonner l’honorable M. Chabert, je lui dirai que le silence du projet de loi au sujet du costume ecclésiastique qui paraît le préoccuper si fort, n’a pas été le résultat d’une omission mais bien [celui] d’une délibération mûrement réfléchie. Il a paru à la commission que ce serait encourir, pour un résultat plus que problématique, le reproche d’intolérance et même s’exposer à un danger plus grave encore, le ridicule que de vouloir, par une loi qui se donne pour but d’instaurer dans ce pays un régime de liberté au point de vue confessionnel, imposer aux ministres des cultes de modifier la coupe de leurs vêtements. […]
La soutane devient dès le lendemain de la séparation un costume comme un autre […] C’est la seule position qui nous ait paru conforme au principe même de la séparation... »
La loi est donc très claire. Pour l’État il n’y a pas de vêtement religieux ou non-religieux. L'état garanti donc à chacun le droit de pratiquer, de croire et même de montrer une croyance par des vêtements.
L’amendement proposant l’interdiction est repoussé par 391 voix contre 184.



MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 6 Sep - 16:15

Jacques Julliard, censé être "de gauche" reprend donc à son compte le terme "collabo" pour désigner ceux qui ne tapent pas assez fort à son goût sur les Musulmans. Jusqu'à présent, ce terme était utilisé par les identitaires, l'extrême droite, les islamophobes obsessionnels du genre de ceux de Riposte laïque.

Le terme "collabo" est évidemment insultant et inacceptable dans la mesure où justement l'extrême gauche se situe dans la mouvance communiste qui, quoi qu'on puisse lui reprocher, a fourni l'essentiel de la résistance armée au nazisme et le plus grand nombre de martyrs de ce combat. Cette accusation vient de l'extrême droite qui tente ainsi une double manoeuvre. D'une part se laver de la honte qui pèse sur elle depuis 1945 pour avoir justement, dans sa majorité, collaboré au régime pétainiste et avec l'occupant nazi. D'autre part, renverser les rôles en se présentant comme les "nouveaux résistants" contre une invasion islamiste (fantasme entretenu par les Zemmour, Houellbeck, la théorie du "grand remplacement" etc) et tenter de rallier à cette "résistance" dans un front commun des forces qui lui étaient hostiles : républicains, laïques, féministes, gauche islamophobe. Cette manoeuvre semble marcher assez bien, dans la mesure où l'obsession islamophobe aveugle pas mal de gens de gauche. C'est pourquoi on ne peut laisser passer ce terme infamant qui s'ajoute à celui d'"islamogauchiste" - lequel rappelle les "judéobolcheviks". L'extrême droite a de solides traditions... What a Face

La manoeuvre consiste aussi à nous expliquer que l'islamisme, c'est le nouveau nazisme. La boucle est bouclée, ça rappelle aussi les hitléro trotskystes. Pour salir et démolir le contradicteur, le plus efficace n'est-il pas de l'associer à ce qu'il y a de plus horrible dans l'histoire humaine ?


Dernière édition par verié2 le Mar 6 Sep - 17:02, édité 2 fois

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 6 Sep - 16:56

Edgar Morin accusé lui aussi d'islamogauchisme" :
http://www.lesinfluences.fr/Edgar-Morin-repond-aux-accusations-d-islamo-gauchisme-pro-Daech.html
Cette société disjoncte, l'islamophobie rend fou.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Mar 6 Sep - 17:52

Effectivement, "la liberté de culte".....à l'église ou à la mosquée !!
Aucun financement public!
Aucun signe ostentatoire dans les établissements publics, les services publics !
Aucun signe ostentatoire pour les petites filles et jeunes filles, imposé par Allah, Dieu ou Yahvé, le père ou le mari...égalité hommes-femmes !
Dénonciation de la lutte des "races" et son imam MO2014 sur ce forum, vive la lutte de classes !

Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 6 Sep - 17:59

Interdire tout signe religieux, c'est aussi le programme de Philippot qui voudrait l'étendre à la voie publique (ni voile, ni croix, ni kippa), ce qui fait grincer des dents les cathos tradi du FN : http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/09/02/25001-20160902ARTFIG00303-signes-religieux-le-fn-face-a-la-fronde-des-catholiques-d-extreme-droite.php

Sinon, après nous avoir montré son ignorance complète de la loi de 1905, il faudrait que Kock trouve une autre justification à cette obsession d'interdire. On attend ses explications.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Mar 6 Sep - 19:33

Le problème fondamental, si l'on se place du point de vue de la lutte de classes et de la nécessaire unité des travailleurs ( blancs, noirs arabes...jeunes, vieux, hommes, femmes) pour en finir avec le système capitaliste, ses gouvernements, ses institutions, il faut tout à la fois rejeter l'islamophobie du FN, de la droite , du gouvernement Hollande-Valls (l'occident contre l'islam, la guerre des civilisations, les guerres impérialistes à l'extérieur combinées à la dénonciation de "l'ennemi intérieur" ...) et de l'autre le communautarisme à la sauce du PIR et du pire MO2014, imposant la lutte des "races" contre la lutte de classes, dénonçant le blanc et son esprit colonialiste de dominant, ouvriers et patrons dans le même sac....et, dans les deux cas, faisant le jeu du capital et de ses forces destructrices dans tous les domaines, pouvant déboucher, si on n'y prend garde, sur une guerre civile à la sauce yougoslave des années 90 (démontrant déjà par l'absurde à quel point l'Union européenne était et reste antinomique à la paix entre les peuples).

Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 6 Sep - 19:50

Kock
ses forces destructrices dans tous les domaines, pouvant déboucher, si on n'y prend garde, sur une guerre civile à la sauce yougoslave des années 90 (démontrant déjà par l'absurde à quel point l'Union européenne était et reste antinomique à la paix entre les peuples).
Que de thèmes différents dans une seule phrase ! Laquelle phrase confirme tes positions lambertoïdes, en dépit des divergences fondamentales que tu prétends avoir avec le clone Eninel... qui défend les mêmes.

Pour rester sur le sujet, on ne voit pas en quoi des interdictions de signes religieux prononcées par l'Etat seraient de nature à freiner ce processus. L'unité des travailleurs de toutes origines et confessions suppose que les organisations ouvrières apportent leur solidarité aux catégories de travailleurs stigmatisés, non ? Pas qu'on approuve ou pire qu'on réclame des interdictions de leurs pratiques et coutumes religieuses.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Mar 6 Sep - 20:50

Deux points fondamentaux:
Dénoncer le caractère destructeur de la politique du capital et de son instrument, l'Union européenne, ce serait faire preuve de Lambertisme !!
C'est pourtant ce que pensent la grande majorité de travailleurs, lambertistes sans le savoir, les pauvres !!
Pas Vérié bien sûr dont la nature petite-bourgeoise le pousse sans cesse du mauvais côté, d'où son attrait pour Martinez, pour Plenel, pour les nouveaux capitalismes, devenus moribonds avant même de grandir....!!

Malheureux Vérié2, depuis que tu es sur ce forum, tu as oublié Lénine, Trotsky....un comble!! Et pourtant, nous dit Lénine, si l'Etat doit faire preuve de neutralité religieuse, respecter la liberté de conscience, et en ce sens, faire de la religion une affaire privée....PAR CONTRE, comme marxistes, nous ne devons pas être neutres, combattre la religion comme instrument de domination, de superstition et de division des travailleurs...la religion reste plus que jamais "l'opium du peuple" mais seul le combat uni contre le capital pour l'exproprier permettra aux préjugés religieux de reculer avant d'être mis à bas avec le Communisme, paradis terrestre qui déracinera le fameux "paradis céleste"!!

Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mer 7 Sep - 9:19

Au moins c'est clair. Après avoir fait semblant de discuter, Kock reprend les grandes litanies hors sujet de notre ineffable clone Eninel et cie. Halte au troll ! Qu'on le vire. No

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Mer 7 Sep - 10:07

Malheureux Vérié, incapable de répondre sur le fond (c'est la référence à Lénine qui te gêne ?), qui n'a d'autre recours qu'en appeler à la censure et au bannissement, tout comme le racialiste anti-marxiste MO2014 !! Sans doute la preuve de leurs convictions !!

Dis nous donc si tu es d'accord avec Lénine pour le combat contre la religion ?

"Si l'Etat doit faire preuve de neutralité religieuse, respecter la liberté de conscience, et en ce sens, faire de la religion une affaire privée....PAR CONTRE, comme marxistes, nous ne devons pas être neutres, mais combattre la religion comme instrument de domination, de superstition et de division des travailleurs...la religion reste plus que jamais "l'opium du peuple" mais seul le combat uni contre le capital pour l'exproprier permettra aux préjugés religieux de reculer avant d'être mis à bas avec le Communisme, paradis terrestre qui déracinera le fameux "paradis céleste"!!



Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Kock le Mer 7 Sep - 10:12

Est-ce hors sujet que de donner Lénine comme référence sur la religion ?
Quel troll ? Il faut répondre sur le fond!
Quant au reste des remarques, je ne fais que répondre à ton "obsessionnisme lambertiste" !

Kock

Messages : 144
Date d'inscription : 29/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  yannalan le Mer 7 Sep - 10:19

la religion reste plus que jamais "l'opium du peuple" mais seul le combat uni contre le capital pour l'exproprier permettra aux préjugés religieux de reculer avant d'être mis à bas avec le Communisme, paradis terrestre qui déracinera le fameux "paradis céleste"!!

Nous en sommes encore bien loin, malheureusement,et comme le dit si bien Lénine, le premier objectif, c'est la lutte contre le Capital, pas d’interdire les voiles ou de bouffer de la saucisse le vendredi.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Islamophobie - Page 35 Empty Re: Islamophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 35 sur 40 Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36 ... 40  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum