-31%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil à réduction de bruit active – Bose Headphones 700
274.01 € 399.95 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -19%
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
Voir le deal
129.99 €

Attentat contre Charlie Hebdo

Page 13 sur 24 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18 ... 24  Suivant

Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  gérard menvussa le Mar 13 Jan - 17:56

Une réaction sur médiapart :

L'autruche vient de se faire enculer

11 janvier 2015 | Par Virginie Lou-Nony

Que chacun d’entre nous ait vécu les attentats du 7 janvier comme un coup de poing dans la gueule, c’est une évidence pour tous, lecteurs de Charlie ou pas, ou comme moi ex-lecteurs gourmands et assidus devenus abstinents à la fin des années 90 pour des raisons qu’Olivier Cyran explique parfaitement ici. Que la société entière manifeste son rejet viscéral de la violence armée contre l’imprescriptible liberté de pensée, rien de plus rassurant.

Ce qui est moins compréhensible, c’est qu’on soit surpris par un événement de cette nature.

On a diagnostiqué depuis quarante ans le « problème des banlieues ». Depuis quarante ans on sait que se combinent, dans ces lieux de relégation à l’intérieur du territoire, des problèmes d’urbanisme, de transport, d’aménagement, des phénomènes de ghettoïsation et un chômage massif. Des sociologues, des journalistes ont enquêté, écrit des bouquins, des rapports sur l’exil intérieur, le sentiment d’exclusion des enfants de ces immigrés qu’on est allé chercher au fond de leurs campagnes algériennes pour les mettre à la chaîne et les laisser sur le carreau quand le capitalisme financier a démantelé la production industrielle en Europe. On a écrit des rapports sur les problèmes de langue, d’apprentissage et par conséquent de repères dans la vie collective générés par ces conditions de vie.

Quelles réponses ont apportées les fiers cerveaux qui nous gouvernent à tant de précautionneuses analyses ? Ils ont renforcé l’exclusion – on ne parle des banlieues que quand on y brûle des bagnoles, et aussitôt on remet le couvercle sur la question –, et laissé à l’extrême droite le discours sur ces difficultés, discours évidemment réducteur, ethnique, raciste, et beaucoup plus apte à pénétrer une cervelle formatée par TF1 qu’une analyse sociologique, surtout si, en plus de la brutalité sans nuance du propos, on se pare des plumes de « la lutte contre la pensée unique ».

Depuis le milieu des années quatre-vingt, je vais régulièrement dans les banlieues pour faire écrire en atelier des jeunes gens de 15 à 20 ans. Je passe sur la somme de souffrance endurée par ces êtres qui, malgré leur jeunesse, n’ont pas l’avenir devant eux, sur la honte qu’ils portent – honte d’être le basané de service qui va se faire contrôler 4 fois par jour, qui habite là, dans cette banlieue éloignée de tout, mal entretenue, décrépite – « Les immeubles de ma ville sont malades » écrivait joliment une jeune trappiste. Je passe aussi sur la difficulté de vivre entre deux langues – même si la plupart des jeunes se débrouillent avec maestria du problème.



On ne peut pas en dire autant de la question – cruciale pour tout être humain – de l’identité. Ils sont français pour la plupart, nés en France. Mais aux yeux des autorités, représentées pour eux par la police, ils sont « de type maghrébin », « immigrés de la deuxième génération » (en dépit de son imbécillité, la formule fait florès) – sans parler de l’insulte « racaille », servie par un nanti né avec une cuillère en argent dans la bouche, qui au sommet de l’État s’est employé à siphonner les fonds publics mais court toujours, libre lui, tandis que les petits vendeurs de shit qui n’ont que cette activité pour donner de l’argent à la famille se font coffrer par un tribunal poussant en choeur des hurlements d’orfraie.

En conclusion, il est clair pour eux qu’ils sont Français mais en réalité ne sont pas Français. Ils ne sont pas Algériens non plus, ni Marocains ni Comoriens – la plupart n’ont jamais vu la terre de leurs parents, et ils n’en parlent qu’avec difficulté la langue.

Ni de là-bas, ni d’ici, qui sont-ils ?

On leur souffle : musulman.

Musulman ? Ça, c’est chouette ! Plus de problème de frontière ! Non seulement il y a des musulmans dans tous les pays du monde mais cette identité-là leur ôte du pied l’épine qui les empêche de marcher depuis leurs premiers pas. Une identité transfrontalière, planétaire, comment refuser cette aubaine ? Il suffit d’un foulard, d’une prière hebdomadaire à la mosquée, et hop ! le tour est joué.

Sauf que l’autruche se change en aigle et pousse des hurlements comme les dignités offensées des tribunaux, Comment ! Le voile ! Signe de soumission de la femme ! Interdit ! Des mosquées ? Hors de question ! Laïcité !

Bon, d’accord, il y a des croix sur toutes les collines, sur toutes les places de village, et pour moi qui ne suis pas de culture chrétienne mais athée, d’une tradition bien plus ancienne que la chrétienté et pas moins européenne, cette exhibition constante de la morbidité catho me donne des boutons, passons. La croix, d’accord, le foulard, pas d’accord. Les femmes françaises ne portent pas de foulard, elles sont les égales des hommes, la preuve il n’y a jamais eu en deux siècles et demi de République une présidente à la tête de l’État, le milieu politique est le plus atrocement sexiste qui soit, 10% de femmes sont ou ont été victimes de violences conjugales, sans parler du harcèlement sexuel au boulot, etc., passons, passons pudiquement, la femme française est l’égale de l’homme et tu vas me faire le plaisir de retirer ce torchon de tes cheveux.

Pendant ce temps, à la mosquée qu’on a refusé de construire et qui se planque dans un garage, d’autres qui ne sont pas des enfants de chœur ouvrent à ces jeunes sans avenir un avenir glorieux : mourir.

Mourir pour le Prophète ! Ça c’est une idée.

Le Midi Libre, haut lieu de la pensée contemporaine, se demandait récemment pourquoi, de Lunel, six jeunes gens sont partis faire le djihad en Syrie et y ont trouvé la mort. Lunel, bourgade de 25 000 habitants dans l’Hérault, maire classé « divers droite ». Rien à signaler, semble-t-il. Sauf qu’on ne peut pas s’empêcher de se demander pourquoi ces jeunes Français, au lieu de rêver aux filles ou aux garçons comme les garçons de leur âge, et à une vie tranquille au soleil de l’Hérault, ont préféré courir là-bas à une mort certaine. Cette question mériterait une enquête, et pas seulement une enquête de police évidemment. Le Figaro préfère à l’enquête l’émotion : « Lunel, traumatisée par le djihad ».

On s’étrangle.

La thèse implicite ? Lunel les aimait bien, ces enfants un peu basanés et assez malpolis. Seulement voilà, un méchant barbu à la mosquée les a abusés et envoyés à la mort. On fait l’impasse au passage sur tout le reste ci-dessus évoqué, sur l’interminable conflit israélo-palestinien jamais réglé pour cause de complaisance à l’extrême droite israélienne (leurs barbus à eux sont supportables, on ne sait pas pourquoi), sur la guerre en Irak et ses conséquences, l’implication contestable et contestée de la France « un pays de liberté, pluraliste, laïc », dixit Le Monde, dans cette non moins interminable guerre initiée par Bush et la droite américaine.



Je ne compte pas sur les aigles qui nous gouvernent pour apporter des réponses un peu moins sottes à la complexe question des banlieues, d’autant qu’après avoir laissé le champ libre à l’extrême droite elle a raflé la mise. Ils sont de toute façon trop préoccupés par la conservation de leurs prébendes pour oser une politique audacieuse (il faut voir avec quel aplomb ce Valls, hier pourfendeur des Roms pour vice originel, appelle aujourd’hui à l’unité nationale ! Comment ce Hollande droit dans ses bottes malgré sa trahison et l’échec magistral de sa politique tire les marrons du feu, « Paris, capitale du monde » !).

Je rêve qu’un peu de compréhension supplante l’amalgame, qu’un vrai désir de savoir prenne le relai de l’émotion, nous aide à faire notre deuil de ces grandes figures de notre culture disparues, à faire notre deuil aussi des morts anonymes, inconnus, des êtres humains qui ont eu la malchance de se trouver sur le passage de brutes fanatisées.

Je rêve en somme que cette politique qu’on prête à l’autruche – une légende, d’ailleurs – de se mettre la tête dans le sable en découvrant ses arrières, cesse d’être une norme gouvernementale : car le problème des banlieues n’est qu’une facette de cet autisme. Piketty en dit autant des choix économiques qui ne concernent pas, eux, 5 millions d’habitants des « quartiers » mais 65 millions de Français et 742,5 millions d’Européens. Et les millions de citoyens qui s’insurgeaient contre le ralliement des gouvernants de leur pays aux choix stratégiques de l’OTAN et n’ont pas plus été entendus ne se réjouissent évidemment pas d’avoir eu raison : quand la République fait l’autruche, c’est le sang des citoyens qui coule.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Gayraud de Mazars le Mar 13 Jan - 19:21

Salut camarades,

Voilà, à lire camarades...

Je suis Charlie - Une vaste opération politico-médiatique pour renforcer l’ordre établi
Par La Riposte, le 13 janvier 2015

http://www.lariposte.org/2015/01/une-vaste-operation-politico-mediatique/

"Les fanatiques réactionnaires qui ont perpétré l’attentat du 7 janvier 2015 voulaient punir des journalistes et caricaturistes qui s’exprimaient dans des termes et selon des valeurs qui n’étaient pas conformes à leur vision intégriste du monde." (...)

Fraternellement,
GdM
Gayraud de Mazars
Gayraud de Mazars

Messages : 544
Date d'inscription : 25/06/2010
Age : 52
Localisation : En Bourgogne

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Byrrh le Mar 13 Jan - 20:49

verié2 a écrit:Les dessins étaient peut-être au troisième ou quatrième degré, mais en les voyant affichés dans les kiosques, les "colorés" comme dit Dhuring, se sentaient offensés. Non pas qu'ils soient incapables de partager votre humour subtil, mais parce qu'ils étaient les cibles de ces dessins. On rigole toujours moins quand on est visé, surtout quand on subit tous les jours la même chose au premier degré...

Si certains dessins sont drôles, d'autres sont franchement ignobles. Taubira en singe. Désolé, mais la militante du FN a raconté elle aussi que c'était de l'humour potache, du second degré etc. Je sais bien que Charlie n'est pas le FN, mais les seuls qui pouvaient rigoler de la "gueunon Taubira" étaient les racistes bien dosés.

L'Arabe assis par terre qui attend ses allocs, c'est ignoble aussi. Il faudrait qu'on m'explique où est le second ou le troisième degré.

La défense de Charlie par des militants de LO (je ne parle pas de vous deux) est d'autant plus incroyable que LO menait jadis une guerre systématique à toutes les plaisanteries équivoques susceptibles d'encourager le racisme et le sexisme, même les blagues sur les frites et les Belges - qui ne sont pourtant pas les premières victimes du racisme, mais sont un objet de plaisanterie des "Gaulois supérieurs", ça entretient le chauvinisme tricolore.

Alors, suffit-il donc que la cible soit l'Islam pour que les principes s'effacent ? J'ai honte pour ceux qui défendent ces caricatures qui ont fait du mal à ceux qui les voyaient affichées dans les kiosques.
Je partage cette analyse de Verié. L'humour des collaborateurs de Charlie Hebdo, c'est un humour de petits-bourgeois parisiens de gauche, qui ont une opinion très flatteuse d'eux-mêmes et de leur intelligence, et qui vivent dans une bulle favorisée coupée du "vrai" monde extérieur ; ils s'estiment suffisamment peu soupçonnables de faire le jeu des réactionnaires qu'ils se permettent d'être des irresponsables revendiqués et de se foutre de ce que peuvent provoquer leurs productions au-delà de leur lectorat habituel. La psychologie des gens qui ne sont pas de leur milieu, ils s'en balancent, leur but n'est pas de changer la société mais de danser sur un volcan, de se marrer alors que la vie sociale se dégrade de plus en plus (enfin, pas pour eux).

Dans les petits patelins pourris de Lorraine, dévastés par trois ou quatre décennies de désindustrialisation et d'attaques anti-ouvrières, je tombais parfois sur les "Unes" de cet hebdo, à la devanture d'un bureau de tabac ou d'une maison de la presse. Jamais les dessinateurs et les journalistes de Charlie n'auraient mis les pieds dans ces culs de basse-fosse où l'on a juste envie de se pendre : depuis leur confortable vie parisienne, ils laissaient les NMPP diffuser leur canard, des quartiers bobos aux zones les plus glauques. Souvent étaient publiées des couvertures dont le principal ressort comique était de jouer sur les préjugés les plus réacs, qu'ils concernent les immigrés, les homos ou les femmes, sans le moindre souci de savoir comment serait compris dans la "France profonde" cet humour pour "initiés" fiers de n'être ni des "cons", ni des "beaufs". Et souvent, je ressentais de la rage. Je ne souhaitais pas qu'ils se fassent buter, mais j'aurais voulu les avoir en face de moi pour leur dire à quel point ils étaient à la masse. La "Une" sur le prof efféminé déguisé en lapin rose, qui propose aux enfants qu'il a devant lui de choisir entre la méthode "globanale" ou la méthode "syllabite", ça m'a juste donné la gerbe. Pareil pour les dessins qui associent immigration et chasse aux allocs, jeunes de banlieue et viols collectifs dans des caves, etc. Ces petits-bourgeois se foutent du mal qu'ils peuvent faire à celles et ceux pour qui ces préjugés font partie du quotidien. Le troisième degré lourdaud sur ces sujets, c'était peut-être encore relativement inoffensif à la fin des "Trente glorieuses" ; mais savent-ils que la société a changé, et pas vraiment en bien ?

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  alexi le Mar 13 Jan - 21:22

Duzgun :
Je ne suis pas persuadé que Charb était consciemment islamophobe, mais quand bien même, ton argument d'enquête familiale préalable est totalement ridicule.
Ce qui est ridicule, c'est de traiter d'islamophobe/raciste quelqu'un qui vit avec une fille d'immigrés maghrebins musulmans.
Et si toi tu as "oublié" les manifs côte à côte du NPA avec des organisations islamistes, d'autres pas.


Dernière édition par alexi le Mar 13 Jan - 21:56, édité 2 fois

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Eugene Duhring le Mar 13 Jan - 21:35

verié2 a écrit:J'ajouterai que l'humour de Cabu était un humour de classe. Il faisait rire aux dépends des prolos de la fête de l'Huma présentés comme des Beaufs avec leur casquette Ricard. En revanche, il flattait bassement Delanoe et Hidalgo (et quelques autres) en les embellissant. C'est une forme de racisme de classe...
Ce serait bien que tu cesses d'employer le mot racisme à tort et à travers : racisme de classe quelle découverte ; ce n'est pas la première fois. Sinon pour la petite histoire, je ne crois pas avoir lu un jour Charlie Hebdo. Mais la plupart de vos interventions puent la mauvaise foi justifiée par l'oppression spécifique (néanmoins réelle je ne le nie pas) devant laquelle tout doit s'effacer, tout doit s'estomper quitte à sombrer dans le ridicule ou le paternalisme honteux. Inutile de lire Charlie Hebdo pour se faire une opinion sur vos interventions ...

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  gérard menvussa le Mar 13 Jan - 22:48

D'autant que c'est quelquefois discutable "mon beauf" avec sa grosse moustache était devenu un bobo dans la derniére évolution (qui date d'une dizaine d'année) qui bosse dans la com (alors qu'avant il était contremaitre chez dassault aviation) les cheveux longs, etc.
Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Beauf

Cela dit, je trouve que discuter du contenu de Charlie Hebdo était totalement hors sujet. Ce n'est pas ça qui est intéressant. Ce qui est intéressant, c'est qu'on a une mobilisation massive "pour la liberté d'expression", et "contre les haineux". Mobilisation qui touche trés largement. Evidemment, cette mobilisation est lourde de danger, d'instrumentalisation d'une part, de déboucher sur une version "guerriére" d'autre part.

Pour ma part, je pense que la meilleure façon de lutter contre les salopards haineux, c'est de lutter contre l'islamophobie. Islamophobie qui était aussi un des objectifs de ceux qui ont fromenté cette opération terroriste : le rejet de l'islam et des musulmans, et leur désignation comme bouc émissaire.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Prado le Mar 13 Jan - 23:01

Byrrh a écrit: La "Une" sur le prof efféminé déguisé en lapin rose, qui propose aux enfants qu'il a devant lui de choisir entre la méthode "globanale" ou la méthode "syllabite", ça m'a juste donné la gerbe.
Moi, cela m'a fait rire. Mais je n'y ai pas vu la même chose que toi. J'y ai vu une représentation de la manière dont certains réacs voient l'application à l'école de la prétendue "théorie du genre" (mots écrits au tableau).

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Byrrh le Mar 13 Jan - 23:25

Prado a écrit:
Byrrh a écrit: La "Une" sur le prof efféminé déguisé en lapin rose, qui propose aux enfants qu'il a devant lui de choisir entre la méthode "globanale" ou la méthode "syllabite", ça m'a juste donné la gerbe.
Moi, cela m'a fait rire. Mais je n'y ai pas vu la même chose que toi. J'y ai vu une représentation de la manière dont certains réacs voient l'application à l'école de la prétendue "théorie du genre" (mots écrits au tableau).
Evidemment que c'était l'objectif de cette couverture. Mais cette couverture a été affichée dans des milliers de vitrines en France, elle n'a pas été envoyée sous pli fermé à ce petit milieu de lecteurs adeptes du "troisième degré". Relis mon précédent message.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Toussaint le Mar 13 Jan - 23:42

D'accord encore avec menvussa.

Si reprendre des discours et des clichés racistes, classistes et homophobes, en mélangeant les deux, ou les trois, est de l'humour, alors Charlie fait de l'humour. Moi, je ne les connaissais pas et je me fous de savoir qui Charb avait dans son lit. Ce que je sais, c'est que le dessin sur les captives de Boko Haram, est une attaque contre les femmes noires en France avec tous les clichés, une attaque contre les femmes noires en général, de vraies mégères horribles, et bien sûr une attaque contre les allocations familiales au moment où ce gouvernement les remet en question. Je me demande si Charlie aurait pu expliquer aux nigérians ou aux parents et amis de ces malheureuses qu'il fallait rire de leur oeuvre. Le dessin sur le pape dit que les français ne sont pas des "nègres", à la base, et que chacun sait que les "nègres" sont cons. Enfin que les français sont supérieurs aux nègres puisqu'ils devraient avoir honte d'en partager la connerie. Je vous ai épargné le dessin en pleine guerre au Zaïre où un éléphant horriblement blessé par des armes de guerre disait "Ils font chier ces nègres". Je suis passé sur un dessin "critiquant l'Islam" montrant une étoile sur l'anus de Mahomet. On voit la volonté d'insulter, ou plutôt d'humilier, mais on cherche la critique. Quant au dessin de Cabu, pas étonnant que les blancs adorent, il dit ce que l'on a si souvent entendu à cette époque dans des agences et des groupes de touristes. Dit par des "petits blancs", jamais par des arabes, et même en ce cas, c'eût été évidemment différent. Si certains étaient marxistes ils sauraient qu'un discours a sa force première dans ce qu'il dit (raison pour laquelle avant qu'elle tourne au racisme islamophobe LO en effet interdisait ce genre d'humour, qui n'est que le discours de celui qui refuse d'assumer ses saloperies), et que ce qui modifie un discours, c'est qui le prononce, à partir de quelle place dans la société et qui le reçoit, dans quelle situation. Il est évident que des pros comme ceux de Charlie savaient que leurs dessins blesseraient des gens et seraient appréciés par beaucoup les prenant au premier degré. Beaucoup de dessins de ce genre pourraient orner le mur d'une chambre d'un jeune militant raciste. Pas étonnant qu'ils plaisent à certains ici. En somme un dessin raciste n'est pas raciste s'il est signé de Cabu ou Charb. C'est un raisonnement classique, puisque les gens de LO qui font des trucs racistes, diffusent et défendent, rient des trucs racistes, s'associent et mènent des campagnes racistes, ne sont pas... racistes et ne sauraient l'être puisqu'ils sont à LO, donc des Camarades et nos camarades ne sauraient être racistes, sans quoi (comme disait Montesquieu), on se dirait que nous ne sommes pas des révolutionnaires...

Ensuite, tu as raison, menvussa, mais si je descendrais volontiers dans la rue pour défendre le camarade qui dessinait pour le FMR, je ne dirai jamais que "je suis Charlie". Après, ce qu'ont fait les assassins, cela n'a en réalité que peu à voir avec le contenu de Charlie, tu as raison, et tout avec leur stratégie politique, du moins celle de leur organisation, parce que maintenant, les bavasseries sur les cinglés isolés voulant juste aller au paradis ne tiennent plus... Ce sont effectivement des salauds de la pire espèce, des militants d'extrême droite musulmane, des terroristes, etc. Mais ils sont le produit d'un processus comme ce militant du printemps tunisien qui a fini par aller se faire tuer en Syrie. Et lorsqu'on voit des gens évoluer ainsi, c'est la société française, avec son exclusion, sa misère, son racisme, qui est derrière cela, aussi. Et non, ce n'est pas avec des antiracistes à la Charlie que les choses changeront. Au contraire. Ils ont participé au malaise de millions de gens, et en retour ils aggravent tout, il n'y a qu'à lire les journaux. Quant à appeler à l'unité des gens que l'on insulte copieusement et qu'on a exclus de l'école, il faut vraiment être le prince du royaume enchanté ou d'une bêtise crasse. C'est en plus très exactement une méthode que les pères fondateurs ont tous proscrite, mais les héritiers ont détruit l'héritage, il est 23 heures en Europe.

Et le fond de ce front républicain est évidemment une farce, la liberté d'expression bourgeoise n'est pas menacée en France tant qu'elle reste dans les clous. Dieudonné n'a pas attendu longtemps pour se faire accuser d'apologie de terrorisme pour avoir dit "je suis Charlie Coulibaly". Curieux, cet humour-là va finir en taule. C'est un certain type d'humour, bien précis qui est défendu, pas tous les types d'humour, non en France chacun ne peut pas faire rire de n'importe quoi. Mais sur les pauvres, les noirs, les arabes, les musulmans, les juifs, les homosexuels, les femmes, oui, on peut.

Quant à Ensemble, ma foi... peut-être ils réagiront, Inch'Allah... Very Happy  Mais j'ai des doutes, c'est un évènement fondateur ce truc. Même LO a vu que ce n'était pas possible.
Toussaint
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  alexi le Mer 14 Jan - 0:11

On feint de découvrir que Charlie n'est pas un journal avec dessinateurs marxistes comme à l'Anticapitaliste.
Des gens se sentent blessés par ceci ou cela. Un dessin, une idée, exprime toujours quelque chose qui va aller à l'encontre de quelqu'un.
Si vous ne voulez blesser personne, il faut arrêter de faire de la politique.
Où en serait le mouvement ouvrier si la peur de heurter les sentiments religieux du plus grand nombre avait prévalue en France ?
Si on aime pas cet humour, on passe son chemin. L'art prolétarien n'existe nulle part.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  gérard menvussa le Mer 14 Jan - 0:34

personnellement, je trouve que la discussion sur le contenu de "Charlie" n'a vraiment aucune sorte d'importance. Encore une fois, ce n'est pas ça qui est en jeu. L'humour ou l'ironie (ce n'est pas pareil) de l'hebdomadaire peut se discuter, mais cela a peu de rapport avec ce qui doit nous préoccuper aujourd'hui. Je dis ça d'autant plus que j'étais un "addict" du charlie "premiére période". Chez les prolos de ma connaissance à l'époque (c'est à dire mes camarades d'atelier Smile c'était quand même largement plus lu que "lutte ouvriére", "Rouge" ou "information ouvriére". Voir même plus que l'huma ! Et même les trucs de cabu sur "mon beauf" ne semblaient pas spécialement "anti ouvrier" (mais plutot "gros con réac") Mais il s'est épuisé, et c'est refondé en "autre chose", même si ils ont tenté de garder le "ton" qui en faisait tout le sel. C'est à cette période que j'ai décroché !
Cela dit, encore une fois ce n'est pas ça l'important. L'important, c'est ce qui est à venir. Et ce qui est à venir, c'est la logique de guerre. D'autant plus qu'il faut contextualiser ça avec la crise du capitalisme. Or on sait trés bien comment le capitalisme trouve une issue à ses "problémes" quand le mouvement ouvrier n'en trouve pas : c'est le fascisme et la guerre (souvent, ça va ensemble) Bref, la branche "barbarie" de l'alternative. Branche que nous devons combattre de toute nos forces si nous voulons avoir une chance (minuscule) de faire prévaloir l'autre solution (relire Rosa Luxembourg)
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Prado le Mer 14 Jan - 0:35

Toussaint a écrit:
Quant à Ensemble, ma foi... peut-être ils réagiront, Inch'Allah... Very Happy  Mais j'ai des doutes, c'est un évènement fondateur ce truc.

Il y a eu visiblement tout un débat à Ensemble avant la marche de dimanche. Le débat continue sur son site. A la fois sur la signification de la participation à cette marche, sur la situation et surtout sur les perspectives.
Danièle Obono écrit : "J’ai pleuré en pensant à la signature de l’organisation à laquelle j’appartiens, dont je suis encore formellement une des dirigeantes, apposée à côté de celle de l’UMP pour appeler à cette manif en proclamant « Nous sommes Charlie : Défendons les valeurs de la République ! »
En pensant au si petit nombre de camarades signataires de la déclaration « Nous n’irons pas à la manif ce dimanche » et au si petit nombre d’autres qui l’ont inspirée et rendue possible. Merci Julien, Stathis, Nico, Antoine".
(Ensemble a retiré sa signature après avoir donné son accord dans un premier temps).
Claude Gabriel, qui a refusé, lui aussi, d'aller à la marche, écrit néanmoins :
"Je n’ai aucune animosité politique à l’encontre de tous ceux (à gauche) qui y ont été. Nous sommes bien trop sur le fil du rasoir en cette période pour trouver dans la décision des uns ou des autres une « ligne politique » particulière. Gardons-nous de cela par pitié ! La gauche réduite à sa simple expression n’a plus les moyens d’une initiative autonome face à un évènement comme celui-ci."
Hélène Adam, elle, écrit : "C’est la raison pour laquelle il fallait être à fond dans le mouvement et dans toutes ses étapes, sans hésiter une minute… oui, j’ai été choquée par ceux qui ont condamné l’attentat en ajoutant aussitôt « mais » pour se démarquer de Charlie Hebdo …, oui j’ai été choquée par ceux qui ont revendiqué rester chez eux à l’occasion d’un événements de cette portée politique, mais cela n’a pas d’importance. Cela ne fait que confirmer que nous avons des désaccords plus importants que ce qu’on pouvait imaginer sur de nombreuses questions dont une, qui, pour moi, est fondamentale : comment imaginer que la transformation radicale du monde que nous appelons de nos voeux se fera tel un long fleuve tranquille ?"

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Byrrh le Mer 14 Jan - 0:42

alexi a écrit:On feint de découvrir que Charlie n'est pas (...)
Je connais "Charlie Hebdo" depuis l'année de sa reparution (1992), et avant lui "La Grosse Bertha" (1991) : mon père l'achetait toutes les semaines, avec le "Canard enchaîné". Je me souviens d'un édito ridicule du chanteur Renaud suite à la mort de Mitterrand ("Avouez-le, vous aussi vous avez versé un petite larme en apprenant la mort de Tonton", ou un truc du genre), je me souviens de la façon dont Cabu se foutait de la prolote Arlette, mais ça, c'était les années 90 : ce n'était pas grand-chose par rapport à ce que je décris plus haut et qui est devenu bien plus hard dans les années 2000, quand ceux qui déclaraient avoir des sympathies pour LO-LCR se sont cassés ou ont été poussés vers la sortie.

alexi a écrit:(...) un journal avec dessinateurs marxistes comme à l'Anticapitaliste
Mouais........ Faujour aussi fait souvent de la merde.

alexi a écrit:Des gens se sentent blessés par ceci ou cela. Un dessin, une idée, exprime toujours quelque chose qui va aller à l'encontre de quelqu'un.
Si vous ne voulez blesser personne, il faut arrêter de faire de la politique.
Tomber sur le dos de ceux qui démontrent à quel point le type d'humour de "Charlie Hebdo" est à double tranchant, c'est faire de la politique ?
En tout cas, moi, quand je fais de la politique, je me garde de blesser des catégories particulièrement stigmatisées et opprimées dans le cadre de cette société. Et en ce qui concerne plus spécifiquement les prolos musulmans, il y a toujours moyen de s'adresser à eux sans blesser leurs croyances et sans non plus brosser celles-ci dans le sens du poil ; et il y a moyen de les soutenir quand ils sont attaqués prétendument au nom de la laïcité, sans pour autant être des "islamo-gauchistes"...

alexi a écrit:Où en serait le mouvement ouvrier si la peur de heurter les sentiments religieux du plus grand nombre avait prévalue en France ?
Si on aime pas cet humour, on passe son chemin. L'art prolétarien n'existe nulle part.
Tu mélanges absolument tout, avec une mauvaise foi en béton armé. La question n'est pas de savoir si l'islam est une religion aussi conne que les autres (j'ai la réponse : elle l'est) ; la question, c'est de savoir se démarquer des discours - délibérés ou irresponsables - qui foutent encore plus dans la merde toute une fraction du prolétariat, en la coupant du reste de celui-ci.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  alexi le Mer 14 Jan - 0:46

Gérard :
C'est à cette période que j'ai décroché !
D'accord avec le dernier post de Gérard même si je présume que nous n'aurons pas les mêmes "solutions" à apporter au problème.
Pour ma part j'ai décroché de Charlie rapidemment avec la guerre en Yougoslavie.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Prado le Mer 14 Jan - 0:56

Byrrh a écrit:
Evidemment que c'était l'objectif de cette couverture. Mais cette couverture a été affichée dans des milliers de vitrines en France, elle n'a pas été envoyée sous pli fermé à ce petit milieu de lecteurs adeptes du "troisième degré". Relis mon précédent message.
J'avais bien lu ton message et j'y ai été sensible. J'avais commencé à te répondre, puis j'ai effacé ce que j'avais écrit, car je ne crois pas qu'un forum sur internet soit un lieu adéquat pour cette discussion.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  alexi le Mer 14 Jan - 1:02

Byrrh :
la question, c'est de savoir se démarquer des discours - délibérés ou irresponsables - qui foutent encore plus dans la merde toute une fraction du prolétariat, en la coupant du reste de celui-ci.
Justement la question est là mais nous n'apportons pas la même réponse.
Pour moi vous n'aidez pas cette fraction du prolétariat, vous la maintenez liée, par vos propres accointances et votre discours en la matière, à ses porte-paroles traditionnels aux préjugés religieux.

Et en ce qui concerne plus spécifiquement les prolos musulmans, il y a toujours moyen de s'adresser à eux sans blesser leurs croyances et sans non plus brosser celles-ci dans le sens du poil ; et il y a moyen de les soutenir quand ils sont attaqués prétendument au nom de la laïcité, sans pour autant être des "islamo-gauchistes"...
Tu parles de qui ? De militants ou d'un journal satirique ?
De toutes façons, la moindre critique sur l'islam est considérée comme inadmissible et raciste par les partisans "islamo-gauchistes" que tu cites.
La dernière JCR était lié à ce courant d'idée, que l'on retrouve maintenant au sein de la 2; d'où à mon avis ce développement important au sein de cette organisation.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Byrrh le Mer 14 Jan - 1:32

alexi a écrit:
Byrrh :
la question, c'est de savoir se démarquer des discours - délibérés ou irresponsables - qui foutent encore plus dans la merde toute une fraction du prolétariat, en la coupant du reste de celui-ci.
Justement la question est là mais nous n'apportons pas la même réponse.
Pour moi vous n'aidez pas cette fraction du prolétariat, vous la maintenez liée, par vos propres accointances et votre discours en la matière, à ses porte-paroles traditionnels aux préjugés religieux.
Je crois que ceux qui sont les plus utiles aux démagogues religieux qui voudraient que les masses d'origine immigrée soient pour eux un troupeau docile, ce sont les démagogues bourgeois du monde politique et médiatique qui stigmatisent en permanence les musulmans (ou ceux qui sont censés l'être) sous n'importe quel prétexte. Quant aux militants ouvriers qui croiraient que l'anticléricalisme fait reculer la religion et constitue une politique de classe, ils obtiendront le même résultat, à leur corps défendant. Ce ne sont pas les bouffeurs de curés qui ont fait reculer la religion catholique en France durant le vingtième siècle, et c'est d'ailleurs un sujet de discussion qui mériterait d'être mené sérieusement sous la forme d'un fil spécifique.

Et en ce qui concerne plus spécifiquement les prolos musulmans, il y a toujours moyen de s'adresser à eux sans blesser leurs croyances et sans non plus brosser celles-ci dans le sens du poil ; et il y a moyen de les soutenir quand ils sont attaqués prétendument au nom de la laïcité, sans pour autant être des "islamo-gauchistes"...
Tu parles de qui ? De militants ou d'un journal satirique ?
De toutes façons, la moindre critique sur l'islam est considérée comme inadmissible et raciste par les partisans "islamo-gauchistes" que tu cites.
La dernière JCR était lié à ce courant d'idée, que l'on retrouve maintenant au sein de la 2; d'où à mon avis ce développement important au sein de cette organisation.
Les choses sont plus compliquées que ça. Il y a parmi les ex-JCR ces hurluberlus que tu décris approximativement, et puis il y a des gens qui combattent l'islamophobie sans avoir jamais repeint en rouge l'islam.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  gérard menvussa le Mer 14 Jan - 1:37

Pour moi vous n'aidez pas cette fraction du prolétariat, vous la maintenez liée, par vos propres accointances et votre discours en la matière, à ses porte-paroles traditionnels aux préjugés religieux.
Le terme "d'aider" me semble totalement inapproprié. Nous n'avons pas a "aider" telle ou telle partie du prolétariat, nous avons à nous adresser à l'ensemble des classes laborieuses (même quand elles sont au chômage) Tout le monde sais que notre influence et notre efficacité dans ce millieu comme dans d'autres dans notre classe sont quasiment marginaux. Or avant de pouvoir établir une certaine influence, organiser des gens, il faut déja voir à quoi on a affaire. Or une des trés bonnes raison de lutter contre l'islamophobie, une des trés bonnes raison de considérer que la pratique religieuse n'est pas une barriére infranchissable, c'est que c'est justement votre politique qui s'est appliquée, qui a renvoyée les filles rebelles à la maison (grande victoire de la laicité !), et que depuis qu'on prétend lutter contre le "faschislamisme" les forces réactionnaires n'ont jamais eu autant d'influence ! Brillant résultat pour les trotskystes "canal autoproclamé"...

la moindre critique sur l'islam est considérée comme inadmissible et raciste
Non, ce qui est inadmissible et raciste, c'est de ne parler des populations stigmatisées et ghettoisées sur le seul chapitre de la critique de la religion. C'est ça qui est inacceptable ! C'est qu'on ne parle jamais des prisons, c'est qu'on ne parle jamais des ghettos, c'est qu'on ne parle jamais de la misére, des coins ravagés par le manque de perspective, par les petits et gros trafics. C'est qu'on ne parle jamais de prison. C'est qu'on ne parle jamais de certains que quand ils font la premiére page des journaux.
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Byrrh le Mer 14 Jan - 2:32

D'accord avec le message de Gérard Menvussa.

Byrrh

Messages : 1009
Date d'inscription : 12/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Roseau le Mer 14 Jan - 5:14

Comment ne pas être d'accord.
Le matérialisme est l'ABC du marxisme,
que deux idéalistes ont oublié ici,
guerroyant contre des moulins à vent islamistes,
au seul bénéfice du racisme et de la division de notre classe.

Je vais devoir rappeler ceci, bien que je considère que la dernière phrase est erronée
(T'inquiètes pas Léon "Vieux" frère si tu m'entends...,
je t'aime, comme tant d'autres,
aussi pour tes fulg...errances, ne suis pas parfait...)

"Il reste toujours ceux que même la grande expérience révolutionnaire d’Octobre n’a pas libérés de la religion.
Et là, les méthodes formalistes de critique anti-religieuse, la satire, la caricature, etc… ne peuvent pas faire grande chose.
Et si l’on y va trop fort, on risque d’obtenir un résultat inverse. [...]
En fermant simplement les églises, comme il a été fait en quelques endroits, ou par d’autres excès administratifs,
non seulement vous serez incapables d’atteindre un succès décisif,
mais au contraire, vous préparerez la voie pour un retour en force de la religion. [...]
La religion traduit le chaos de la nature et le chaos des rapports sociaux dans le langage d’images fantastiques.
Seule l’abolition du chaos terrestre peut supprimer à jamais son reflet religieux.
Une direction consciente, raisonnable et planifiée, de la vie sociale, dans tous ses aspects,
abolira définitivement tout mysticisme et diablerie.
Léon Trotski, Sens et méthodes de la propagande anti-religieuse, Oeuvres, 1925.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Duzgun le Mer 14 Jan - 8:52

alexi a écrit:La dernière JCR était lié à ce courant d'idée, que l'on retrouve maintenant au sein de la 2
Au sein de la 2?
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  sylvestre le Mer 14 Jan - 13:00

Un bon article d'Alex Callinicos, avec certaines critiques de la position du NPA : Paris attacks are a legacy of imperialism
sylvestre
sylvestre

Messages : 4489
Date d'inscription : 22/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  verié2 le Mer 14 Jan - 13:35

sylvestre a écrit:Un bon article d'Alex Callinicos, avec certaines critiques de la position du NPA : Paris attacks are a legacy of imperialism
Bon article, oui. En gros, pour ceux qui ne lisent pas l'anglais (Sylvestre rectifiera éventuellement), Callinicos reproche au NPA d'employer le langage dominant en parlant d'"attaque barbare contre la liberté d'expression" etc. Ce n'est pas faux en effet, si l'on considère que le terrorisme est le missile du pauvre et que les missiles font bien plus de victimes innocentes que les bombes et les kalashnikov des terroristes.

Néanmoins, les articles et tracts du NPA comme ceux de LO ont bien souligné le rôle des guerres impérialistes et le fait que les troupes impérialistes ne se conduisent pas mieux que les terroristes. Même "artisanal" par rapport aux crimes "industriels" de l'impérialisme, ce crime reste tout de même ignoble et l'indignation populaire, même exacerbé et manipulé par les médias, est légitime. L'essentiel était de dénoncer l'Union sacrée, même si l'apologie de Charlie par LO et le NPA (sincère ou concession un peu démagogique) me gêne...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Giaches_de_Wert le Mer 14 Jan - 15:11

verié2 a écrit:
sylvestre a écrit:Un bon article d'Alex Callinicos, avec certaines critiques de la position du NPA : Paris attacks are a legacy of imperialism
Bon article, oui. En gros, pour ceux qui ne lisent pas l'anglais (Sylvestre rectifiera éventuellement), Callinicos reproche au NPA d'employer le langage dominant en parlant d'"attaque barbare contre la liberté d'expression" etc. Ce n'est pas faux en effet, si l'on considère que le terrorisme est le missile du pauvre et que les missiles font bien plus de victimes innocentes que les bombes et les kalashnikov des terroristes.

Néanmoins, les articles et tracts du NPA comme ceux de LO ont bien souligné le rôle des guerres impérialistes et le fait que les troupes impérialistes ne se conduisent pas mieux que les terroristes. Même "artisanal" par rapport aux crimes "industriels" de l'impérialisme, ce crime reste tout de même ignoble et l'indignation populaire, même exacerbé et manipulé par les médias, est légitime. L'essentiel était de dénoncer l'Union sacrée, même si l'apologie de Charlie par LO et le NPA (sincère ou concession un peu démagogique) me gêne...

Vraiment pas la peine d'aller chercher toutes les insultes possibles dans un dictionnaire de synonyme.
On peut essayer un peu l'humour - à la "Charlie" ? - sur un sujet qui, au fond, ne le mérite pas :

verié2 pcc a écrit:
sylvestre a écrit:Un bon article d'Alex Callinicos, avec certaines critiques de la position du NPA : Paris attacks are a legacy of imperialism
Bon article, oui. En gros, pour ceux qui ne lisent pas l'anglais (Sylvestre rectifiera éventuellement), Callinicos reproche au NPA d'employer le langage dominant en parlant d'"attaque ignoble contre la liberté d'expression" etc. Ce n'est pas faux en effet, si l'on considère que le terrorisme est le missile du pauvre et que les missiles font bien plus de victimes innocentes que les bombes et les kalashnikov des terroristes.

Néanmoins, les articles et tracts du NPA comme ceux de LO ont bien souligné le rôle des guerres impérialistes et le fait que les troupes impérialistes ne se conduisent pas mieux que les terroristes. Même "artisanal" par rapport aux crimes "industriels" de l'impérialisme, ce crime reste tout de même barbare et l'indignation populaire, même exacerbée et manipulée par les médias, est légitime. L'essentiel était de dénoncer l'Union sacrée, même si l'apologie de Charlie par LO et le NPA (sincère ou concession un peu démagogique) me gêne...

Giaches_de_Wert

Messages : 117
Date d'inscription : 12/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  verié2 le Mer 14 Jan - 15:27

Giaches de Wert
d'"attaque ignoble contre la liberté d'expression"
Je crois que tu n'as pas compris - ou fait semblant de ne pas comprendre ? - le sens de la critique d'Alex Callinicos - que tu as le droit de contester bien entendu.

D'une part les termes "barbare" et "ignobles" ne sont pas exactement synonymes. La barbarie désigne l'ennemi, l'étranger arriéré... depuis l'époque de l'empire romain.
Mais, c'est presque un détail. Ce que Alex Callinicos reproche, ce n'est pas seulement l'emploi de ce terme, mais la valorisation implicite de "notre" civilisation faite de libertés (en particulier d'expression), alors que nous savons qu'il n'en est rien, au travers de la reprise a-critique du discours officiel.

Par ailleurs, la récupération planétaire de Charlie, tiré à des millions d'exemplaires, devrait tout de même interpeller ceux qui se font les défenseurs de ce magazine et présentent les victimes comme des héros de la liberté d'expression. On ne récupère à une telle échelle que ce qui est récupérable. Si le massacre avait visé la rédaction de Lutte ouvrière ou celle de L'Anti capitaliste, sans doute aurait-il été dénoncé, mais jamais il n'aurait été possible de diffuser des millions d'exemplaires de LO. Le slogan Je suis Arlette (ou Nathalie ou Olivier) n'aurait pu être repris que par une frange de la population etc.

S'il est une preuve que Charlie ne dérangeait pas grand monde, en dehors du monde musulman, nous l'avons. Charlie faisait partie des armes de l'islamophobie, de la guerre des civilisations et c'est pourquoi il y a unanimité de la classe médiatico-politique pour préserver un outil aussi précieux et même lui offrir une capacité de nuisance décuplée.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Attentat contre Charlie Hebdo - Page 13 Empty Re: Attentat contre Charlie Hebdo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 24 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18 ... 24  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum