Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-65%
Le deal à ne pas rater :
Enceinte Olaf Frozen (La Reine des Neiges) – remise de 65%
6.95 € 19.99 €
Voir le deal

Les Alternatifs

Page 3 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 22  Suivant

Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  Copas le Dim 6 Nov - 0:26

gérard menvussa a écrit:Quatre jours de retard pour publier le communiqué des alternatif : allez nico, du nerf !

Bien bouillu meme le nerf c'est du moelleux....

Ceci étant les alters s'énnervent....Ah là là...
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Lun 14 Nov - 22:51

Copas a écrit:
gérard menvussa a écrit:Quatre jours de retard pour publier le communiqué des alternatif : allez nico, du nerf !

Bien bouillu meme le nerf c'est du moelleux....

Ceci étant les alters s'énnervent....Ah là là...
Combattre les réformistes suppose de les connaître, après y a pas urgence en terme de délai...

Tracto-vélo : un succès qui fait de Notre Dame des Landes un des enjeux politiques majeurs de 2012 !

Avec plus de 3000 personnes, ce 12 novembre devant le Sénat, la tracto-vélo, commencée à Notre Dame des Landes le 6 novembre dernier, se termine en apothéose. Ce succès collectif des opposant-e-s au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes, associations, syndicats et partis politiques réunis, marque indéniablement et positivement une nouvelle étape du bras de fer politique qui les oppose à la droite sarkozyste et au PS.

Les conclusions de l’étude indépendante récemment révélée sont sans appel : les documents économiques sur lesquels le débat public a reposé sont minés et défaillants sur de nombreux points. Les décisions qui ont suivi (déclaration d’utilité publique, vote sur les financements destinés au concessionnaire Vinci) ne sont donc pas valides. L’Etat doit abroger les décrets d’utilité publique et reprendre le dossier en totalité.

Pour Les Alternatifs, qui participent depuis plus de dix ans à la lutte contre ce projet aberrant, Notre Dame des Landes, emblématique des luttes écologiques et sociales, constitue un enjeu décisif pour 2012. La puissante mobilisation d’aujourd’hui porte un signal clair à la droite gouvernementale et au Parti Socialiste : rester la tête dans le sable ou reconnaître enfin les faiblesses du dossier et demander son réexamen.

En tout état de cause, la mobilisation citoyenne continue et sort grandement renforcée du succès de cette semaine de la tracto-vélo. Ecologiquement, économiquement et socialement la construction d'un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes est une absurdité. Nous garderons les terres de Notre Dame des Landes. Vinci doit dégager.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Mer 16 Nov - 1:14

Communique des Alternatifs du 11 novembre 2011
Fillon, dehors... Trichet, Premier ministre ?

En dépit de l’accord européen du 27 octobre, qui devait, une fois de plus, résoudre la crise de la dette, les marchés financiers, toujours insatiables et insatisfaits, ont poursuivi leur œuvre de spéculation contre les dettes européennes, notamment celle, très ancienne, de l’Italie.

Sous la pression de la rue, Papandréou a été acculé à proposer un référendum, puis sous la pression des marchés, à y renoncer et à assumer, comme le PASOK, une alliance avec l’opposition conservatrice, la Nouvelle Démocratie, pour former une coalition d’Union nationale qui appliquera les nouveaux programmes d’austérité . Aucun politique, « socialiste » ou conservateur, n’étant assez fou pour accepter de devenir Premier ministre, ce sera Lucas Papademos, ancien vice-président de la Banque centrale européenne.

Alors que Berlusconi avait réussi cet exploit de coaliser une quasi-unanimité contre lui (syndicats, patronat et église catholique) tout en se maintenant au pouvoir avec une majorité parlementaire plus que fragilisée, ce sera la spéculation contre la dette italienne qui aura raison de lui. Le favori pour lui succéder dimanche soir est Mario Monti, ancien commissaire européen chargé du marché et de la concurrence durant neuf ans, ayant aussi bien servi dans les gouvernements de Berlusconi que de Massimo d’Alema (Parti démocratique et ancien communiste).

Jeudi 10 novembre, les marchés s’en sont pris à la dette française portant la différence de taux entre la France et l’Allemagne à 1,7% alors qu’elle naviguait antérieurement entre 0,2 et 0,4%.
Immédiatement après l’annonce des mesures d’austérité de Fillon qui frappent une fois de plus les classes populaires, la Commission européenne, par la voie d’Olli Rehn, estime que la France doit prendre « des mesures supplémentaires pour corriger son déficit public excessif ». Comme en Italie et en Grèce, peut-on encore faire confiance à des "politiques" pour mener notre pays sur la voie de la rigueur ? Après huit années à la tête de la Banque centrale européennne, Monsieur Trichet, zélateur de la toute puissance des marchés financiers qui affirmait encore il y a quelques semaines « Augmenter les salaires est la dernière bêtise à faire en Europe. », ne serait-il pas l’homme de la situation ?

Plus sérieusement, ces derniers développements nous montrent l’ampleur de la crise de la démocratie représentative, système politique dans lequel les élus n’ont de compte à rendre qu’ au moment de leur réélection. La nomination de « techniciens », tous au minimum co-responsables et chantres de la véritable dictature de la finance sur la société et n’ayant pas vocation à se présenter électoralement, nous montre aussi l’ampleur du coup de force du capitalisme financier pour sauvegarder les intérêts des possédants et gouverner contre les peuples.

Contre les plans Fillon d’austérité, 1 puis 2 et bientôt 3, l’heure est plus que jamais à la mobilisation populaire.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  gérard menvussa le Ven 18 Nov - 22:25

ces derniers développements nous montrent l’ampleur de la crise de la démocratie représentative

Mais les alternatifs ne nous expliquent pas toute la dynamique qui va d'une démocratie confisquée à une ploutocratie arrogante....
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Sam 19 Nov - 19:07

Fralib, SeaFrance : avons-nous besoin des patrons ?

Deux décisions de justice viennent de contrecarrer les plans patronaux de liquidation ou de démantèlement d'entreprises, élargissant ainsi dans les faits les possibilités de mobilisation des salariéEs. Dans son arrêt, la Cour d’appel d’Aix en Provence annule le Plan de Sauvegarde de l’Emploi présenté par la société Fralib et le groupe Unilever. Et elle annule les licenciements intervenus. Le Tribunal de Commerce de Paris vient quant à lui de rejeter l'offre de reprise de SeaFrance par DFDS Seaways au motif qu'elle était insuffisante, ne maintenant que 460 des 880 emplois actuels - auxquels s'ajoutent en moyenne 200 CDD - et de nouveaux accords collectifs "défavorables aux salariés". Le Tribunal maintien l'activité de SeaFrance jusqu'au 28 janvier

Chez Fralib comme chez SeaFrance, les 182 travailleurs/ses en lutte et leurs syndicats ne se résignent pas à négocier des plans de licenciements mais posent publiquement la question de la reprise de l'entreprise sous leur direction.Et les Fralib, dans leur projet alternatif, posent tous les jalons d'une alternative, de la qualité des produits au lien équitable avec les paysans fournisseurs, ici et dans les pays du Sud, en passant par la nécessaire solidarité des collectivités territoriales.

Les Alternatifs, autogestionnaires et écologistes, saluent et soutiennent ces luttes qui posent une question décisive : si les patrons ont besoin de nous, avons nous besoin d'eux ?

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Dim 20 Nov - 19:45

Langues régionales et minoritaires : débat entre les Alternatifs et le Parti de gauche

Cher-e-s camarades du Parti de Gauche,

Nous avons eu connaissance de votre motion « A propos des langues régionales et minoritaires ». Avant d'entrer dans le fond de cette question, permettez-nous d'exprimer notre étonnement sur le principe et le moment choisis pour cette motion. Si la promotion des langues régionales n'avait pas pour votre parti l'importance que nous les Alternatifs lui accordons, quelle était l'urgence d'une telle motion clivante ? Au risque évident de placer une pomme de discorde entre le PG/FdG et les Alternatifs dont la position ancienne sur le sujet est bien connue de vous …

Voyons maintenant ce qui dans ce texte fait problème. Car il contient un grand nombre d'erreurs.

1. Il n'y a pas d'atteinte à l'égalité républicaine dans la promotion des langues régionales à l'école : chacun a le droit de choisir une éducation bilingue pour son enfant. Donc ce n'est pas l'exigence d'un "droit particulier pour des groupes particuliers". C'est le refus de ce droit éducatif pour tous qui est une entrave à l'égalité des droits. Dire le contraire relève de l'idéologie.

2. Personne, aucun système scolaire en France ne propose ni ne pratique l'immersion "pendant toute la scolarité" comme l'affirme votre motion : l'immersion chez Diwan ou dans les Ikastolas et les Calendretas prépare un cursus bilingue qui donne au français toute sa place dès le milieu du primaire. Il s'agit donc là d'une contre-vérité pure et simple.

3. Rappelons ici que l'école de Jules Ferry a pratiqué bien avant tout le monde l'immersion ... en français : c'est même comme cela qu'ont été éradiquées les langues de France. Mais l'immersion chez Diwan n'est pas éradicatrice, elle, et ce n'est pas son but : le français est omniprésent dans la vie familiale, sociale et scolaire de l'élève. Evaluations de l'Education nationale à l'appui !

4. La langue commune de tous est partout le français et tous les élèves de France l'apprennent et la pratiquent : vous ne pourrez en aucun cas prétendre le contraire.

5. Que signifie "langue de référence" dans le texte de la motion ? Il y a déjà l'Abibac (bac français-allemand), le bac français-italien (en Vallée d'Aoste, avec le soutien du Quai d'Orsay), des cursus bilingues (Lycées internationaux de St Germain-en-Laye, de Lyon, de Strasbourg, de Grenoble et de Valbonne-Sophia Antipolis), hélas trop élitistes mais néanmoins publics et ouverts à tous. Il existe un bac breton pour les élèves qui en feraient le choix (sauf pour les épreuves de français) : le PG veut-il le remettre en question ? Ce serait une bataille d'arrière-garde …

6. Ce serait faire preuve de myopie culturelle et politique de mettre sur le même plan les langues mortes, les langues internationales et les langues régionales ! Outre un aveuglement sur l'histoire et sur le patrimoine ! Ainsi que sur la présence de beaux restes, de nombreux locuteurs envers et contre tout. Oui, les langues de France sont une catégorie à part et la motion du PG est de ce point de vue en retard sur la loi de reconnaissance des langues de France dans la Constitution.

7. Dans ces conditions la réaffirmation par le PG d'une "valorisation de tout patrimoine culturel" prend la dimension d'un habillage cosmétique d'un centralisme culturel d'un autre temps.

8. Le soutien apporté par votre motion à un enseignement optionnel des langues régionales est ambigu : en effet, le cursus bilingue français-breton est d'ores et déjà un libre choix des familles. Réaffirmer un soutien ici (après toutes les réserves émises) prend plutôt le sens d'un appel à une option à petits horaires et de peu d'importance : est-ce cela le souhait du PG pour le breton ? Retour à la case 'Habillage cosmétique' …?

9. On comprend mieux dès lors le refus opposé par le PG à la Charte européenne des langues régionales : ce refus apparente la minorisation des langues de France à un communautarisme de monolingues francophones qui ne toléreraient pas les richesses culturelles des autres.

10. Sur un point nous ne pouvons qu'approuver la motion du PG : l'opposition à l'Europe libérale "qui vise à la mise en concurrence des territoires et à affaiblir le rôle régulateur des Etats". Mais la promotion des langues et la Charte européenne n'ont rien à voir avec ce libéralisme qui veut le basculement de toute l'éducation dans l'escarcelle du privé. Ce n'est pas la même chose. En revanche, les nombreuses ouvertures de classes bilingues publiques dans l'Education nationale prouvent la vitalité de la demande de bilinguisme (non d'éradication du français).

En conclusion :

1. Il nous apparaît que notre 6e République – exigence que nous partageons – ne sera pas fondée sur des valeurs ethniques , si elle respecte les langues et les cultures de tous. La condition de son universalisme et de sa laïcité, c'est justement le rejet de toute barrière entre les citoyens. Or les bilingues n'érigent pas des barrières, mais des ponts.
L'éducation bilingue avec le français et une langue régionale ou autre ne crée pas des clivages, mais des ouvertures. Ceux qui refusent ce droit à une éducation ouverte aux réalités patrimoniales et régionales, se profileraient en cas d'insistance maintenue comme des communautaristes qui s'ignorent, emportés par un monolinguisme idéologique.

2. En effet, la maîtrise d'une langue régionale ou minoritaire ne se fait pas au détriment du français. Le citoyen bi-ou plurilingue n'est pas un mauvais citoyen, dans dans bien des cas il est un citoyen plus ouvert à l'Autre.

3. Enfin, ne pas reconnaître ces réalités tourne le dos aux acquis de la psycholinguistique, mais aussi à toute construction politique autogestionnaire et même démocratique.

4. Nous voulons insister auprès de vous, chers camarades du PG, sur le fait que la question des langues en général ne relève pas du champ des opinions, mais des réalités mêmes des êtres vivants, des personnes et des citoyens dans leurs vies, dans leurs affects et leur intégration sociale. C'est en ce sens qu'elle relève de nos conceptions démocratiques les plus profondes. Dans un passé pas si lointain, c'est bien cette carence démocratique qui a permis le mépris colonial, l'arrogance des colonisateurs lancés tantôt dans des ethnocides (Amérindiens et Aborigènes d'Australie), tantôt dans de véritables génocides (Indiens d'Amérique du Nord, Africains, Malgaches). Le combat pour la diversité linguistique dans le monde et la défense des langues partout est un combat INDIVISIBLE et que nous avons eu l'occasion de rappeler dans la contribution critique sur le Programme Populaire Partagé que nous avons récemment adressé à leur demande aux composantes du Front de Gauche

Nous attendrons avec intérêt vos réactions à ces commentaires et explications pour nous essentielles et nous vous en remercions d'avance.

L'exécutif des Alternatifs

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  Duzgun le Dim 20 Nov - 22:58

Ce texte des Alternatifs parle de ça.
D'un autre côté, la position du PG sur le sujet n'est pas une surprise. C'est le problème quand on cherche "l'unité pour l'unité", on se rend compte in fine qu'il y a de gros problèmes politiques quand-même... Rolling Eyes
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Jeu 1 Déc - 15:27

Les Alternatifs apportent leur soutien à la Marche du 1er décembre contre le VIH/SIDA... 30 novembre 2011

Plus de trente ans après son apparition, l’épidémie est accentuée par l’exclusion sociale, les politiques libérales et sécuritaires, l’homo/transphobie, le racisme et la xénophobie… Il est urgent que les politiques prennent enfin la mesure de son ampleur, en particulier chez les populations les plus vulnérables, car souvent plus précarisées (femmes, migrant-e-s, personnes trans, prostitué-e-s, gays, usagers de drogues etc…).


Les réponses sont politiques, elles nécessitent le maintien et le renforcement du système de sécurité sociale (abolition des franchises médicales, amélioration des remboursements), et la mise en œuvre de véritables politiques de prévention, ciblées, et de dépistage massif.

Un meilleur financement des associations de lutte contre le SIDA et de santé communautaire est également nécessaire. Les pouvoirs publics doivent agir face à l’industrie pharmaceutique, notamment contre le brevetage des médicaments afin de permettre le développement de génériques à grande échelle), enfin les Etats doivent respecter leurs engagements en faveur de l’accès aux soins dans tous les pays, notamment ceux du Sud. Le 1er décembre, mobilisation.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Mar 6 Déc - 16:06

Communiqué des Alternatifs du 2 décembre 2011

Notre mouvement a proposé en 2011 des assises de la gauche alternative et écologique partout où le contexte politique le permettait en s’adressant aux courants et militantEs avec lesquels des convergences fortes existent
Ces assises n’ont pas vocation à s’inscrire dans des enjeux électoraux, mais à engager un processus durable d’échanges et initiatives communs.
En Ile de France, une première initiative a associé le 26 novembre Alternatifs, libertaires et objecteurs de croissance…et c’est un succès.

Le 26 novembre était organisée à Paris une initiative « Reprendre la ville », accueillie par « le Chat qui Rail », lieu géré par un collectif d’artistes dans un quartier populaire du 18e arrondissement.
Le projet a été porté par 5 organisations : Alternative libertaire, le Scalp, le Moc, PPLD et les Alternatifs en lien avec « Le chat qui rail »

La phase de préparation a été très enrichissante car elle a permis à des militantEs de cultures différentes, mais tous et toutes désireux de développer des pratiques autogestionnaires et alternatives, d’échanger, de confronter des points de vue, au delà des rencontres lors de manifs ou meetings. Ce temps de préparation long mais nécessaire nous a permis de choisir le thème « reprendre la ville » et un lieu symbolique un « squat d’artistes » situé dans le 18° arrondissement. L’événement a été très largement relayé par les sites alternatifs et militants de la région parisienne. Le programme s’organisait autour d’ateliers puis d’un temps plus festif.

Les 2 premiers ateliers en début d’après midi traitaient des problèmes de gentrification, de mutation sociologique, boboisation des quartiers populaires, à Paris et en banlieue, ainsi que de la pression sécuritaire et du contrôle social de plus en plus pesants.

Ces 2 ateliers introduits par des universitaires militants (Jean Pierre Garnier sociologue et urbaniste, Anne Clairval, géographe) et des militantEs des luttes de résistance (Le Dal, Souriez, vous êtes filmés, les déboulonneurs, Aitec) ont permis un débat avec un public majoritairement jeune et nombreux : environ 250 personnes ont partIciipé aux ateliers.

L’atelier sur la « gentrification » a mis en évidence de possibles réponses et ripostes, du retour à l’aide à la pierre pour la production de nombreux logements réellement sociaux au blocage des loyers, à la question du foncier, en passant par la réquisition populaire des immeubles vides. Le débat a également porté sur l’intervention collective des mal-logés, sur la création d’ateliers ou assemblées populaires d’urbanisme, alors qu’aujourd’hui les personnes concernées par les projets urbains sont au mieux informées au pire considérées comme des « cas sociaux » ayant vocation a être repoussés toujours plus loin en périphérie.

Un des fils conducteurs de la réflexion était le risque de confiscation des processus de débat et de mobilisation par les couches moyennes éduquées, certes souvent « progressistes » mais porteuses à leur manière du processus d’embourgeoisement.

L’accentuation de la crise sociale et le risque de forte paupérisation d’une partie des couches populaires incitaient aussi, en fin de débat, à évoquer la nécessité de construire des solidarités de base autour de droits fondamentaux, droit au logement, mais aussi droit tout simplement à se nourrir…

En milieu d’après midi, les 6 associations qui animaient l’initiative devaient illustrer au travers de leurs expériences, des lieux de résistances et des alternatives concrètes.
Ces témoignages d’un intérêt inégal ont néanmoins permis un débat avec le même public jeune et nombreux. On n’a pas évité des interventions de la salle qui ont critiqué le fait de n’entendre que des associations qui se battaient sur des problématiques très locales en oubliant que ces combats seraient vains si nos résistances ne se portaient pas aussi à un échelon plus global. Fort heureusement, d’autres voix ont mis en valeur la possible et nécessaire articulation entre combats locaux et sectoriels et des luttes plus globales. La question de ce lien du local et du global, de la reconnaissance réciproque et de la convergence d’engagements divers, est à l’évidence loin d’être réglée.

Pour réussir ce genre d’évènement, il ne faut pas se louper en fin de parcours sur l’aspect culinaire… Nos camarades du Scalp et leur cuisine ambulante, et de nombreux militants de toutes les organisations, ont concocté un très bon repas, à prix libre, qui nous a permis de poursuivre les débats dans une excellente ambiance.

En fin de soirée, a été projeté le film, « La ville est à nous », de Christophe Coello, qui traite des expériences de squat à Barcelone. Après le film, un court débat a eu lieu et un bal populaire sous « la direction » des résidents du squat a emmené les plus vaillantEs d’entre nous jusqu’à l’aube.

Disons le avec plaisir, cette journée a été un véritable succès. Le projet est de prolonger et amplifier cette réussite et de continuer à travailler ensemble et avec d’autres si possible.
Les organisations qui ont participé à la journée du 26 novembre travaillent avec d’autres partenaires pour préparer une foire à l’autogestion en juin 2012. Pour battre le fer tant qu’il est chaud, les Alternatifs vont aussi proposer l’organisation d’un autre évènement en mars 2012, la réflexion autour d’une écologie anticapitaliste nous semble d’actualité.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Mar 13 Déc - 2:10

Vers une candidature de la gauche alternative et citoyenne dans la 3e circonscription de l’Ardèche Communiqué des Alternatifs Ardèche

Malgré l’échec des négociations avec le Front de gauche lors des élections cantonales l’hiver dernier, les Alternatifs de l’Ardèche ont souhaité explorer avec volontarisme les conditions d’une candidature unitaire large de l’ensemble de la gauche de transformation sociale et écologique sur la 3è circonscription de l’Ardèche, conformément à leur orientation.

D’emblée, ils ont précisé par écrit les termes de la négociation en demandant l'ouverture d'une véritable négociation sur un contenu politique prévoyant la prise en compte et l’intégration si possible de certains éléments critiques par rapport au programme actuel du Front de gauche (tels que les 32 heures hebdomadaires sur 4 jours, la régularisation de tous les sans-papiers et le droit de vote et d’éligibilité de tous les résidents étrangers, la fermeture des réacteurs nucléaires de plus de 30 ans, un moratoire sur la dette, une réforme fiscale radicale), l'examen de candidatures communes, l'organisation démocratique de la campagne (comité d’animation, expression plurielle, etc.) et les conditions financières.

Non membres du Front de gauche au niveau national, il ne pouvait s’agir d’un simple ralliement des Alternatifs à la candidature du Front de gauche. C’est pourquoi, ils revendiquaient le poste de suppléant – à l’image de ce qui se profile dans la Drôme - et un affichage de campagne « Front de gauche et Gauche alternative », traduisant une unité large et un soutien d’autres organisations politiques de la gauche radicale.

Après une première rencontre avec le Parti de gauche début octobre, le Front de gauche nous a signifié fin novembre que notre revendication de la suppléance n’était pas possible compte tenu des équilibres internes mais surtout que nous n’étions pas membres du Front de gauche. Les Alternatifs déplorent sincèrement cette vision hégémonique de la politique.

Pour eux, une candidature unitaire large de l’ensemble de la gauche de transformation sociale et écologique signifiait pour le moins d’accorder la suppléance à un autre courant que celui du Front de gauche, d’autant qu’à aucun moment les Alternatifs n’ont revendiqué le poste de titulaire.

Candidats en 2002 et 2007 sous l’égide de Solidarité – Ecologie – Gauche alternative, les Alternatifs seront présents en 2012 dans une configuration de la gauche alternative, anti productiviste et citoyenne.

Contact : 06 84 34 73 54 - alternatifs07@wanadoo.fr - http://alternatifs0726.over-blog.com

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Mer 14 Déc - 17:05

Résolution votée par la Coordination Générale des Alternatifs
A propos des relations des Alternatifs avec la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) le 11 décembre 2011

Les Alternatifs ont été partie prenante en 2008 du processus de création d’une "fédération de forces et mlitants", la Fase.
Dans l’esprit des Alternatifs il s’agissait d’engager un processus aboutissant à une nouvelle force de gauche alternative et écologiste, tout en agissant pour l’unité large de la gauche de transformation sociale et écologique.


La Fase s’est positionnée différemment : un rassemblement transitoire visant au rassemblement de toute la gauche de gauche.
Cependant la Fase s’est installée comme courant politique dans le champ de la gauche de gauche. Entre Fase et Alternatifs existent des convergences importantes comme des désaccords, par exemple sur la participation ou non au Front de Gauche, ou sur la conception même du fonctionnement et des processus de décision au sein d’une organisation.

A aucun moment les Alternatifs n’ont tiré argument de leur participation au processus initial de fédération pour bloquer des décisions au sein de la Fase, pas plus qu’ils n’ont accepté d’être engagés par les positions de la Fase qu’ils ne partageaient pas.

Les statuts des Alternatifs reconnaissent la possibilité de double appartenance, des adhérentEs des Alternatifs participent ainsi à des collectifs de la FASE, comme des membres de la Fase ont rejoint les Alternatifs.
À l’échelle nationale, les Alternatifs ne sont plus une composante de la Fase et ne participent plus en tant que tels à ses instances nationales.

Les Alternatifs prennent acte de l’existence de nos deux organisations, distinctes, avec leurs proximités et leurs divergences, et considèrent la Fase et ses comités comme des partenaires de la galaxie de la gauche alternative et écologiste, comme par exemple le courant "gauche anticapitaliste" (issu du courant unitaire du NPA) ou les écologistes radicaux.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Jeu 15 Déc - 17:27

Les Alternatifs pour la défense des Rroms, citoyens européens stigmatisés de nouveau
Résolution des Alternatifs : Les Alternatifs pour la défense des Rroms, citoyens européens stigmatisés de nouveau

Un vent mauvais souffle sur l’Union européenne, celui de la stigmatisation des couches populaires étrangères ou prétendues telles. Symboliques de cette évolution, le sort réservé aux populations Rroms.

Ainsi de la stigmatisation des Rroms et les actes racistes dont ils peuvent être victimes en France. Les Alternatifs condamnent le discours ouvertement anti-rroms du gouvernement mais aussi l’absence ou la faiblesse des réactions ayant accompagnées la multiplication des actes racistes contre les lieux de vie des Rroms.

Ainsi, aussi, du statut de sous-citoyen européen réservé en France aux Rroms.

Cette politique raciste anti-rrom se répand dans toute l’Europe.

Ainsi, encore, des « chasses aux rroms » organisées l’année dernière en Italie.

Ainsi, enfin, des politiques discriminatoires menées en Bulgarie et en Roumanie.

Les Alternatifs condamnent en particulier les dernières provocations inacceptables du mouvement fasciste Jobik, qui prétend mettre dans des camps les populations rroms hongroises. Ils combattent l’absence de réaction du gouvernement hongrois et des chancelleries et institutions européennes.

Nous appelons les progressistes et les démocrates européens à prendre toute leur responsabilité pour condamner la sinistre pièce sur fond de crise qui se joue en Europe contre les rroms.

Résolution adoptée à l’unanimité par la coordination générale le 11 décembre 2011

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  BouffonVert72 le Jeu 15 Déc - 17:32

C'est beaucoup trop tard... Le mal est déjà fait depuis déjà de longs mois... Il faut savoir se synchroniser avec l'actu, sinon ça tombe un peu à l'eau...
BouffonVert72
BouffonVert72

Messages : 1748
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 48
Localisation : sur mon réformiste planeur

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Sam 17 Déc - 17:36

Evaluation des enseignant-e-s : néolibéralisme ou autogestion : choisissons !

Le projet de décret visant à modifier l’évaluation des enseignant-e-s est une pièce maitresse dans le dispositif de destruction du service public d’éducation et de mise en place d’une école libérale préparé depuis plusieurs années par la droite. Confier l’évaluation des enseignant-e-s du secondaire au chef d’établissement et lui permettre de déterminer le rythme d’avancement de la carrière des personnels ou évaluer les professeur-e-s des école à l’issue d’un entretien basé sur la culture du résultat n’auront aucun effet positif sur les élèves. Les objectifs sont bien d’avoir des personnels plus malléables, de les mettre en concurrence en individualisant leur carrière, de freiner leur évolution et, à terme, de casser le statut actuel des enseignant-e-s et préparer le recrutement local de l’ensemble des personnels de l’Education Nationale.

Ce projet constitue une véritable régression non seulement pour les enseignant-e-s mais aussi pour l’ensemble des usagers du service public. Il s’inspire directement des propositions de l’UMP visant à mettre en place des établissements scolaires autonomes dirigés par un-e chef d’établissement promu chef d’entreprise recrutant ”ses enseignant-e-s” mais aussi ”ses” élèves au nom du libre choix de l’établissement laissé aux familles.

Véritable clé de voute de l’ensemble du dispositif néo libéral, ce projet d’évaluation des enseignant e-s, s’il est adopté, permettrait la mise en concurrence de tous les établissements scolaires et créerait les conditions de la mise en place d’une école à ”plusieurs vitesses”, donc, pour les élèves et leurs familles, d’un système scolaire encore plus sélectif et plus inégalitaire.

Une riposte à la hauteur de l’attaque est nécessaire.

L’appel à la grève de la quasi-totalité des syndicats enseignants est une première étape indispensable de la riposte mais il faut l’inscrire dans la durée et construire une mobilisation d’ampleur pour faire reculer Chatel. C’est possible si nous, personnels et usagers du service public, ensemble, nous luttons !

RETRAIT DU PROJET D’EVALUATION DES ENSEIGNANT-E-S MAIS AUSSI CHANGEMENT RADICAL DU SYSTEME ACTUEL

L’éducation doit rester un service public.

Les enseignant-e-s doivent garder leur statut de fonctionnaire d’État qui leur permet d’exercer leur métier sans ingérence clientéliste.
Mais nous devons aussi passer à l’offensive. Débattons ensemble, personnels et usagers, citoyens et citoyennes, dans des forums locaux de l’école que nous voulons, de son organisation.

Pour nous, Alternatifs, la transformation radicale du système éducatif est à l’ordre du jour : les hiérarchies pédagogiques et administratives n’ont jamais été que des instruments d’infantilisation des personnels de l’Education et ont été, durant ces dernières années, les vecteurs essentiels du remodelage néolibéral de l’école. C’est pourquoi nous exigeons le retrait du projet de décret visant, dans l’enseignement secondaire, à transformer les chefs d’établissement en chefs d’entreprise, sans pour autant défendre le système de l’inspection.

S’opposer à l’école néolibérale, c’est donner davantage de pouvoir aux usagers, aux équipes pédagogiques et éducatives. Nous ne défendons pas le statu quo actuel basé sur l’inspection, en tant que hiérarchie pédagogique : subjective, infantilisante et vecteur des contre-réformes néo-libérales sur les contenus d’enseignement, l’inspection doit être supprimée et remplacée par un dispositif d’évaluation pédagogique alternatif au système existant.

Nous défendons l’idée que cette évaluation alternative à l’inspection doit :
- être collective (évaluation d’équipes pédagogiques)
- être déconnectée de l’avancement de carrière des personnes.
Le/la ”chef” d’établissement doit être également élu-e pour une durée limitée par les personnels et le rôle des Conseils d’Administration des établissements scolaires doit être renforcé en même temps qu’élargi - réellement - aux usagers et plus particulièrement aux élèves.

Ecole néolibérale ou autogestion : choisissons !

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  gérard menvussa le Sam 17 Déc - 18:50

Ecole néolibérale ou autogestion : choisissons !
Comme si on avait le droit !
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Dim 18 Déc - 15:22

Les Alternatifs condamnent la violente répression des indignés de la place Yntymak à Janaozen ville de l’ouest du Khazakhstan.

Les Alternatifs condamnent la violente répression des indignés de la place Yntymak à Janaozen ville de l’ouest du Khazakhstan.

Depuis 7 mois une grève oppose les ouvriers des exploitations pétrolifères aux grands groupes pétroliers kazakhs et au gouvernement.
Depuis le début du lock out patronal, les ouvriers et leurs soutiens se retrouvaient pacifiquement sur la place Yntymak de Janaözen (dans la zone hautement pétrolifère de l’ouest Kazakh) , en écho aux mobilisations des places Tarhir et d’Occupy Wall street. Pacifiquement, ils réclamaient la reconnaissance de leur droit de grève, la réintégration des grévistes, la fin de la répression syndicale et, bien entendu, l’obtention des revendications à l’origine de la grève.

Ce mouvement de grève s’est développé malgré une répression très dure.

Outre le licenciement de tous les grévistes, des menaces de morts contre toutes les figures du mouvement ont fini par se traduire par des passages à l’acte. Le 2 août, Jaksilik Turbayev, figure du mouvement et délégué principal de l’entreprise MunayFiltrServis, a été assassiné. Le 20 août, c’est la fille de Kudaybergen Karabalayev, délégué d’une des filiales d’OzenMunayGaz et deuxième figure de ce mouvement, qui était à son tour assassinée.
Les menaces sont de plus en plus explicites contre tous les animateurs du mouvement. L’avocate des grévistes, Natalia Sokolova, a, quant a elle, été condamnée à 6 ans de prison.

Mi-novembre, alors que le mouvement de grève semblait s’élargir, une rencontre entre les travailleurs de deux grandes entreprises pétrolifère kazakh, OzenMunaiGaz et KarazhanbazMunai, des représentants patronaux et de l’état, pouvait laisser espérer une sortie de crise positive. Sur intervention de Birzhan Nurymbetov, vice-ministre du travail, la grève était reconnue comme légale et les grévistes réintégrés.
Mais aucune avancée n’était concédée sur les revendications des grévistes.
Ce n’est guère une surprise. Les intérêts en jeu sont énormes, tant la manne pétrolière est grande au Kazakhstan, et les intérêts des propriétaires des exploitations kazakhs, privatisées à vile prix après l’indépendance, se confondent avec ceux des oligarchies au pouvoir. Le chef de file des principaux actionnaires de la compagnie pétrolière,Timur Kulibayev, n’est autre que le fils du président.
Le 16 décembre, pour l’anniversaire des 20 ans de la manifestation d’Alma Ati à l’origine de l’indépendance Kazakh, les associations et syndicats d’opposition appelaient à un rassemblement place Yntymak.
A en croire les médias Kazakhs, les 3.000 manifestants auraient été victimes d’une répression féroce de la part de la police et des forces spéciales. Des coups de feu auraient été tirés. Les syndicalistes kazakhs font état de rumeurs évaluant à plusieurs dizaines le nombre de morts et jusqu’à 500 blessés. Le bâtiment central de l’administration (l’équivalant de la préfecture) serait en feu. Les centres hospitaliers de la région appellent à des dons de sang dans l’urgence et des renforts auraient été diligentés hier soir depuis la capitale provinciale d’Aqtau. On évoque des tanks et 1500 soldats. Ces informations sont invérifiables.
Les médias Kazakhs sont maintenant totalement censurés sur cette question devenue sensible.
Les Alternatifs condamnent la violence dont sont victimes les indignés de la place Yntymak.
Ils soutiennent les revendications des grévistes de Janaözen et demandent que toute la lumière soit faite sur les violences dont ils ont été victimes.
Ils demandent aussi aux parlementaires européens qui ont accueilli le président Kazak, Nazarbajev, de condamner la répression au Kazakhstan.
L’odeur de sang du pétrole kazakh ne peut pas s’évaporer dans les petits intérêts de la realpolitik

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Mar 20 Déc - 1:55

Les Alternatifs au côté des personnels enseignants en grève demain jeudi 15 décembre

Les Alternatifs soutiennent la grève unitaire des personnel enseignants d’éducation et d’orientation demain jeudi 15 décembre, à l’appel des syndicats SNF FNEC-FP FO, FSU, UNSA éducation, CGTéduc, SUD Education, SNALC-FGAF

En même temps qu’il supprime par milliers des postes d’enseignant-e-s, le gouvernement Sarkozy-Fillon veut en effet imposer une modification en profondeur des modalités d’évaluation des enseignant-e-s en programment le gel des promotions et en soumettant la progression des carrières des enseignants aux seules appréciations du supérieur hiérarchique, le chef d’établissement devenant même, dans le second degré, l’unique évaluateur.

Si elle était appliquée, cette nouvelle contre-réforme sarkozyste deviendrait alors un véritable cheval de troie du démantèlement de l’éducation nationale.

Les Alternatifs appellent les parents d’élèves et plus globalement les citoyen-nes- attachés à la défense de l’éducation publique à rejoindre dans la, rue les syndicats enseignants demain à 10h30 devant la Préfecture de Nantes

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Ven 23 Déc - 21:17

Communiqué des Alternatifs, de la FASE et du NPA des Alpes-Maritimes...

Mercredi 14 décembre s’est tenue une première rencontre départementale entre les Alternatifs, la FASE et le NPA afin de faire le bilan des mobilisations menées ensemble et d’étudier les possibilités de poursuivre et élargir les actions communes.

Les trois délégations ont constaté une très large convergence d’analyse sur la situation politique ainsi que la proximité de leurs propositions pour répondre à la crise dans toutes ses dimensions, économiques et financières, sociales, politiques et démocratiques, écologiques.

Les attaques frontales des gouvernements -dont celui de la France-, aux ordres des « marchés », ont engagé une véritable guerre contre les peuples pour culpabiliser les populations et imposer une régression sociale généralisée, vider la démocratie de son contenu en la limitant aux apparences et aggraver la crise écologique.

Dans ce contexte particulièrement grave, les Alternatifs, la FASE et le NPA ont notamment décidé d’unir leurs forces dans notre département pour mener ensemble les batailles que la situation impose :
- pour un audit citoyen de la dette et un moratoire sur son paiement,
- contre les politiques d’austérité mortifères qui non seulement rejettent les peuples dans la misère, mais précipitent le monde dans la faillite,
- contre les dérives autoritaires et xénophobes,
- pour mettre au cœur des combats à venir l’impératif écologique et climatologique (eau, nucléaire, gaz de schiste…) et pour que le fiasco de Durban n’hypothèque pas l’avenir de l’humanité.

Elles ont par ailleurs décidé d’explorer la possibilité de présenter des candidatures communes aux prochaines élections législatives afin de faire entendre les propositions de la gauche alternative dans notre département

Une prochaine rencontre départementale entre les trois organisations est programmée fin janvier.

Les Alternatifs 06
La Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) 06
Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) 06

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Dim 25 Déc - 0:19

Les Alternatifs reviennent sur l'actualité 22 décembre 2011

Le groupe des Alternatifs distribue sa lettre d'informations sur les marchés. Halles, usine de séchage, maison de l'enfance: autant de raisons pour contester la politique de la majorité municipale.


En préambule à «ce petit tour d'horizon de l'actualité» selon Jean-Louis Griveau, les Alternatifs vilipendent le «capitalisme sauvage» dont ils voient l'expression dans l'affaire Lagassé. «Les menaces qui pèsent sur l'emploi des 250 salariés de cette entreprise de Lannugat sont révélatrices d'un capitalisme de casino qui joue avec les salariés», note Jean-Louis Griveau. Le groupe en appelle donc à la mobilisation «pour soutenir tous les salariés». Plus largement, les Alternatifs considèrent que les dettes qui conduisent à l'austérité dans plusieurs pays sont «illégitimes» car résultent, là encore, d'un capitalisme sauvage.

Plus localement, le groupe revient sur les projets annoncés par la majorité conduite par le sénateur-maire Philippe Paul.

Halles et «mauvais projet»

Les halles? «C'est un mauvais projet», dénonce l'élue d'opposition Geneviève Fréour qui, lors des différents conseils, s'est déjà largement exprimée sur le sujet (Le Télégramme de lundi dernier). En résumé, le groupe considère que l'aménagement des halles en salle polyvalente, «va flinguer l'activité commerciale». Selon le groupe, il faudrait «reprendre la réflexion et améliorer l'existant», en s'appuyant sur une consultation de la population. Jean-Louis Griveau pense qu'il serait même souhaitable de créer «un atelier d'urbanisme» avec la participation des habitants. «Comment régler le problème du stationnement en centre-ville?» s'interroge Jacques Zurcher, persuadé que les nuisances induites par une salle de spectacle en centre-ville seront inévitables et préjudiciables à la vie du coeur de la cité.

Maison de l'enfance

Concernant la construction de la Maison de l'enfance par la communauté de communes, les Alternatifs regrettent «le manque de transparence et d'information de la population alors que c'est un projet très important». Beaucoup de questions sont encore sans réponses.

Usine de séchage des algues vertes

«No nà ce projet», rappelle la formation politique. Le groupe plaide pour une unité de compostage, «qui serait moins coûteuse». Là encore, les Alternatifs regrettent le manque de transparence de ce projet «qui concerne toute la population». Enfin, et tout en souhaitant un développement du bilinguisme, les Alternatifs reviennent sur les échéances électorales de 2012 et soutiennent la candidate Françoise Pencalet Kérivel pour les prochaines législatives.

E-mail: alternatifs-dz@orange.fr, tél.06.72.03.91.50.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  Copas le Dim 25 Déc - 2:28

nico37 a écrit:
Communiqué des Alternatifs, de la FASE et du NPA des Alpes-Maritimes...

Mercredi 14 décembre s’est tenue une première rencontre départementale entre les Alternatifs, la FASE et le NPA afin de faire le bilan des mobilisations menées ensemble et d’étudier les possibilités de poursuivre et élargir les actions communes.

Les trois délégations ont constaté une très large convergence d’analyse sur la situation politique ainsi que la proximité de leurs propositions pour répondre à la crise dans toutes ses dimensions, économiques et financières, sociales, politiques et démocratiques, écologiques.

Les attaques frontales des gouvernements -dont celui de la France-, aux ordres des « marchés », ont engagé une véritable guerre contre les peuples pour culpabiliser les populations et imposer une régression sociale généralisée, vider la démocratie de son contenu en la limitant aux apparences et aggraver la crise écologique.

Dans ce contexte particulièrement grave, les Alternatifs, la FASE et le NPA ont notamment décidé d’unir leurs forces dans notre département pour mener ensemble les batailles que la situation impose :
- pour un audit citoyen de la dette et un moratoire sur son paiement,
- contre les politiques d’austérité mortifères qui non seulement rejettent les peuples dans la misère, mais précipitent le monde dans la faillite,
- contre les dérives autoritaires et xénophobes,
- pour mettre au cœur des combats à venir l’impératif écologique et climatologique (eau, nucléaire, gaz de schiste…) et pour que le fiasco de Durban n’hypothèque pas l’avenir de l’humanité.

Elles ont par ailleurs décidé d’explorer la possibilité de présenter des candidatures communes aux prochaines élections législatives afin de faire entendre les propositions de la gauche alternative dans notre département

Une prochaine rencontre départementale entre les trois organisations est programmée fin janvier.

Les Alternatifs 06
La Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) 06
Le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) 06

Il manque très fort un ancrage dans les problèmes explosifs de l'agglomération Riviera côte d'azur qui part d'Arma di Taggia en Italie et finit à l'Estérel, en passant par Monaco et ses 47 000 travailleurs sur 25 000 habitants, une bombe sociale de 1 million d'habitants où un loyer coute un salaire, où seuls quelques milliers de personnes profitent du système en pulvérisant écologiquement la bande côtière, en sur-exploitant des travailleurs.

Cet appel me parait trop limité, pas assez radical et peu susceptible de mobiliser par là-même les énergies.

Le ton semble complétement extérieur aux réalités.
Non pas que cela ne les traite pas mais ça les traite de façon anesthésiée.
La colère et la douleur, la désignation concrete des maux et les remèdes réels, les axes concrets de mobilisation, les objectifs d'une société sur la Côte d'Azur où les travailleurs auraient le pouvoir, ne ressortent ni de choses vulgaires ni d'objectifs à cacher quand ils s'enserrent dans les grandes batailles qui sont et ont été menées.

Un appel intello et peu radical qui ne sera entendu que par ceux qui l'ont écrit.

Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Sam 31 Déc - 19:24

Les Alternatifs - Page 3 Affichedecroissance3-3211f

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Dim 8 Jan - 13:53

Les Alternatifs solidaires du GASPROM-ASTI de Nantes

Une nouvelle fois, l’association nantaise de soutien aux étrangers GASPROM – ASTI de Nantes est convoquée, vendredi 6 janvier prochain à 9 heures, devant la Cour Administrative d’Appel de Nantes suite à l’appel du Préfet de Loire Atlantique en réponse à une précédente décision du Tribunal Administratif qui donnait raison à l’association sur la domiciliation dans ses locaux des personnes demandeuses d’asile.

La décision de le Cour Administrative d’Appel n’aura pas de conséquences concrètes puisque la Préfecture a, depuis lors, renouvelé à maintes reprises son refus d’agrément du GASPROM et obtenu gain de cause devant le Tribunal Administratif. Mais, en cas de confirmation de la décision du Tribunal Administratif, elle pèsera positivement dans le bras de fer qui oppose le gouvernement, sous couvert du représentant de l’Etat dans le département, au GASPROM et aux défenseurs des droits des étrangers.

Les Alternatifs 44 dénoncent l’acharnement politique et judiciaire du Préfet contre une association de défense des droits humains et renouvellent leur total soutien au GASPROM et à son activité irremplaçable dans l’aide aux demandeurs d’asile et aux sans-papiers et dans la construction d’un front de résistance contre la xénophobie et le racisme.

Ils appellent à répondre positivement à l’appel du GASPROM à se retrouver vendredi prochain 6 janvier à 9 heures devant la Cour Administrative d’Appel, 2 Place de l’Edit de Nantes, à Nantes.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Mar 24 Jan - 0:46

Soutien aux salarié-e-s de SeaFrance Texte adopté par la coordination générale des Alternatifs 21 et 21/01/2012.

Pour éviter la liquidation de la compagnie SeaFrance et la perte de leur 880 emplois, les salarié-es de cette entreprise avec leur section syndicale CFDT maritime Nord ont constitué une SCOP candidate à la reprise de l'activité. L'élément clé de ce plan était le transfert des navires à la SCOP, transfert qui aurait permis à la nouvelle entité de se refinancer pour poursuivre l'activité.

Le Tribunal de commerce en a décidé autrement et a prononcé la liquidation de l'entreprise le 9 janvier 2012, mettant en péril l'emploi de ses 880 salarié-es. Les Alternatifs dénoncent cette décision de la part d'une juridiction qui fait passer l'intérêt des créanciers avant celui des travailleurs.

Comme avec les travailleur-ses de Fralib à Gémenos dans les Bouches-du-Rhône qui cherchent à reprendre leur unité de production contre le groupe Unilever qui veut les licencier, cette démarche des salarié-es de SeaFrance révèle une aspiration à la maîtrise de son outil de travail. En construisant un projet de SCOP, les travailleur-ses de SeaFrance avancent concrètement sur la voie de l’autogestion. Il s'agit d'un acte d’émancipation qui exprime l’aspiration à prendre ses affaires en mains et vise à créer de la solidarité là où les règles du capitalisme créent de la concurrence entre salarié-es.

Coopération, autogestion : cette aspiration est dans l’air du temps et c’est aussi un élément d’alternative au capitalisme. Les Alternatifs notent que la proposition Sarkozy du 2 janvier demandant à la SNCF d'attribuer aux salarié-es de SeaFrance des indemnités de licenciement supra-légales qu'ils investiraient dans la SCOP s'inscrit dans la perspective de la liquidation de l'entreprise et non du maintien de son activité.

Depuis quelques jours, une campagne se déroule dans les médias contre la section CFDT de SeaFrance parlant de « dérives », de « pratiques obscures et frauduleuses »... Il n’est évidemment pas question pour les Alternatifs de cautionner de tels comportements si ceux-ci s’avéraient bien réels. Cependant, on ne peut qu’être frappé de la coïncidence entre cette campagne, la décision de liquider SeaFrance et les propos pour le moins surprenants de François Chérèque, secrétaire général de la CFDT. Il condamne sa section syndicale pour ne pas avoir privilégié la recherche d’une solution avec le groupe Louis Dreyfus, alors que celui-ci travaillait avec l’armateur danois DFDS sur un plan prévoyant le licenciement d’une nouvelle moitié du personnel. Autrement dit, la section CFDT de SeaFrance a eu le tort de vouloir préserver la totalité des emplois.

Même si la liquidation de l'entreprise est un coup dur porté au projet, les Alternatifs, fidéles à leur orientation autogestionnaire, soutiendront les salarié-es de SeaFrance dans leur recherche d'une solution pour la SCOP et le maintien de l'activité.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Jeu 26 Jan - 20:53

L'appel des Alternatifs : " Jean-Luc Mélenchon sera le porte-voix de nos colères et de beaucoup de nos espoirs "

La période qui s’ouvre est durablement marquée par les graves conséquences d’une crise économique sans fin et sans fond ; une véritable crise de civilisation qui se combine avec une crise écologique, une crise de la démocratie et, désormais, une crise géostratégique liée à l’affaiblissement de la domination des puissances occidentales. Exploitant la peur de la Crise, le capital veut imposer aux peuples une cure d’austérité sans précédent : baisse des salaires et des retraites, casse de la protection sociale et du système de santé, chômage accru et privatisation accélérée de ce qui reste d’entreprises publiques. Le système dominant n’a d’autre réponse que la poursuite d’un productivisme destructeur et antisocial et d’une restriction des droits et des libertés démocratiques.

Ce qui se développe sous nos yeux, c’est un capitalisme autoritaire, un capitalisme de l’ordre moral et de la désagrégation sociale. Signe d’espoir : des mobilisations citoyennes, sociales et écologiques émergent dans de nombreux pays du Monde. Ces mobilisations expriment de nouvelles aspirations démocratiques, une nouvelle culture sociale et politique. Elles traduisent une profonde exigence de changement, ici et maintenant, sans déléguer ou renvoyer à des lendemains qui chantent. C’est dans ce contexte que se dérouleront les élections de 2012.

Les Alternatifs considèrent que l’action politique ne se résume pas aux seules élections, et l’élection présidentielle exacerbe toutes les dérives de la vie politique. De longue date, nous sommes partisans du rassemblement de toute la gauche de transformation sociale et écologique (celle qui a dit NON au Traité Constitutionnel Européen), rassemblement réunissant à égalité militants de la « gauche de gauche », syndicalistes, militantEs associatifs et citoyenNEs engagés. Ce rassemblement est une condition indispensable du combat contre le capitalisme et de la transformation radicale des rapports de forces à gauche. Ce rassemblement large pour lequel nous nous engageons passe par l’indépendance à l’égard d’un Parti Socialiste qui ne veut, au mieux, que corriger à la marge les excès du capitalisme.

Sans être membres du Front de Gauche, les Alternatifs ont majoritairement décidé de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection Présidentielle, car celle-ci peut être le porte-voix de nos colères et de beaucoup de nos espoirs, dans une phase de convulsions économiques et de débat politique aigu sur l’issue de la crise. Une candidature contre la résignation et contre la dictature de la finance et des agences de notation.

Nous apportons dans cette campagne nos propositions alternatives et autogestionnaires: pour la réduction massive du temps de travail et contre la précarité, pour la reprise autogérée des entreprises par les travailleurs et les travailleuses, pour la sortie rapide du nucléaire et du productivisme, contre les discriminations et pour l’égalité (hommes/femmes, français/ immigrés...), pour une démocratie active et l’altermondialisme.

Sans attendre des élections de 2012 un «grand soir électoral », nous poserons, au travers d’une campagne populaire, des jalons pour changer les rapports de forces sociaux et politiques.

Faisons bloc, pour battre le Front National, chasser Sarkozy, faire vivre une vraie gauche, et transformer radicalement la société ! Parce qu’un autre monde est possible et nécessaire.

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  nico37 le Ven 27 Jan - 22:11

Commission Santé des Alternatifs : Révolution ?

Aujourd’hui, à l’échelle de l’Europe, pas un gouvernement … ne fait autre chose que cette politique que nous appelons ici la rigueur, pas un pays où l’exercice de l’État ne consiste pas à démonter l’État-providence, à réduire les dépenses publiques … Le mot rigueur est mal choisi. Le mot qu’il faudrait utiliser, c’est le mot « révolution » …
Gauche ou droite au pouvoir, nous allons passer les années qui viennent à démonter pièce par pièce ce qui avait été monté depuis la Libération. Ça, c’est fini ! «
Ainsi s’exprimait Dominique Reynié (Fondation pour l’innovation politique, proche de l’UMP) le 14 novembre dernier.
Nous sommes prévenus !

Et pour « démonter » la Sécurité Sociale et le système de protection sociale, le gouvernement ressort la TVA Sociale, rebaptisée TVA « anti-délocalisations », du rapport présenté par Éric Besson de 2007.
En quoi consisterait la « TVA sociale » sinon à baisser les « cotisations sociales patronales», et à les remplacer par un impôt indirect. Impôt payé certes par tout le monde, mais qui, portant sur la consommation, frappe donc terriblement plus les classes populaires qui yengloutissent déjà plus de 11% de leurs dépenses obligatoires.
La TVA finance actuellement 50% des dépenses de l’État, contre 19% apportés par l’impôt sur les revenus.

Il existe plusieurs scénarios pour cette « TVA sociale » et l’arbitrage devrait être prononcé fin janvier. Dans tous ceux-ci, la baisse des « cotisations sociales employeurs » sont compensées par la hausse de plusieurs points de la TVA.
Le prétexte de cette « TVA sociale » est de relancer la compétitivité des entreprises en réduisant le coût du travail.
Vue à court terme car c’est en partie à cause de ce projet que Standard and Poors a dégradé la note de la France .

Ne nous trompons pas : le principe de la « TVA sociale » est là pour contribuer à saper le financement de la protection sociale solidaire, nous pousser vers les systèmes d’assurance marchande tout en faisant de multiples cadeaux au patronat.
De cette révolution là, nous ne voulons pas !

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les Alternatifs - Page 3 Empty Re: Les Alternatifs

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 22 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 22  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum