Campagne Boycott d'Israel

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Duzgun le Sam 2 Aoû - 15:12

alexi a écrit:
Car c'est vrai que les actions de soutien aux luttes de libération nationale ne doivent pas remplacer le travail en direction de la classe ouvrière, même si elles ne s'y opposent évidemment pas. On peut sans doute critiquer les organisations qui ne militent que sur la question du boycott et n'avancent pas d'autres perspectives politiques, mais pas le boycott en lui-même.
Les organisations réformistes lancent leurs propres campagnes sur le terrain qui leur correspond le mieux; ce boycott en est une belle illustration.
A l'étranger c'est manifestement différent, mais en France les orgas "réformistes" style FDG refusent pour la plupart de participer à la campagne BDS (on se rappelle d'ailleurs des prises de distance de Lepaon avec cette campagne, directement auprès du CRIF) ou sont a minima plus que frileuses. Ce sont au contraire les orgas plus radicales qui le défendent.

alexi a écrit:
Roseau :
Les criminels de guerre et leurs valets en France hurlent contre la campagne BDS.
Roseau inclus sans doute tous ceux qui ne s'inscrivent pas dans ce type de campagne, ce qui donne un ton tout particulier à cette discussion.
Mais est-il bien sûr que tout le NPA participe à cette campagne de BDS ?
Je n'ai jamais entendu la moindre opposition à la campagne de boycott dans le NPA. Après, quelles actions réelles c'est un autre problème et ça ne dépend pas que du NPA, mais aussi des partenaires potentiels pour des actions unitaires.
Mais globalement, il y a eu des actions BDS un peu partout en France, avec la participation du NPA.
Duzgun
Duzgun

Messages : 1628
Date d'inscription : 27/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Victoire BDS de taille

Message  Roseau le Sam 2 Aoû - 16:34

La compagnie de sécurité privée G4S annonce
qu'elle envisage d'arrêter son travail dans les prisons d'Israel
où croupissent des milliers de combattants de la liberté.
La campagne BDS dans le monde lui
a coûté déjà de nombreux contrats,
y compris le désinvestissemen de Bill Gates
et celui de l'Eglise Méthodiste (United Methodist Church exactement)
http://www.bdsmovement.net/

On comprend que les criminels de guerre enragent.
La campagne BDS prend un tour massif.
Avec les autres formes de résistance,
elle apporte sa contribution à la déroute
de l'apartheid et du racisme en Palestine,
comme elle l'a fait en Afrique du Sud.

Pour mener la campagne BDS seul
ou depuis votre orga, syndicat ou association,
toute info utile ici:
http://bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=section&id=12&Itemid=90&lang=fr

PS
alexi a écrit:
Roseau :
Les criminels de guerre et leurs valets en France hurlent contre la campagne BDS.
Roseau inclus sans doute tous ceux qui ne s'inscrivent pas dans ce type de campagne, ce qui donne un ton tout particulier à cette discussion.
Voilà qui est drôle.
Alexi imagine que la poignée d'opposants
à la campagne BDS, et se situant pourtant par ailleurs à gauche (!),
sont considérés comme des valets du régime d'apartheid.
Personne n'a jamais écrit cela. Il y a assez des Hollande et cie.
C'est leur donner trop d'importance à cette poignée de bras cassés.
Ce sont simplement des rêveurs d'une des nombreuses sectes
qui ne servent qu'à encombrer internet de temps en temps.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  alexi le Sam 2 Aoû - 19:52

Roseau :

C'est leur donner trop d'importance à cette poignée de bras cassés.
Ce sont simplement des rêveurs d'une des nombreuses sectes
qui ne servent qu'à encombrer internet de temps en temps.

Ce que toi tu n'es pas bien évidement  Laughing 

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Sam 2 Aoû - 20:33

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Mehadrin_530

Liste et photos des  produits d'Israparteid vendus chez Leclerc
https://picasaweb.google.com/114854276580538414707/ProduitsEtiquetesIsraelChezLeclerc#5550278608293636626

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Militant%2520x%2520%25287%2529
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Sam 2 Aoû - 22:11


Appel à l’action de la Confédération Syndicale Internationale (CSI) concernant Gaza

La CSI est horrifiée par le nombre de morts qui ne cesse d’augmenter à Gaza, et qui s’élève désormais à plus de 1200 personnes – des civils innocents dans une très grande majorité. La destruction ces jours derniers d’infrastructures civiles ou appartenant aux Nations Unies, parmi lesquelles des écoles, des hôpitaux et la seule centrale électrique du territoire, entraîne des conséquences très graves pour la population palestinienne aujourd’hui, qui se feront également ressentir longtemps après la fin de cette opération militaire.

Ces attaques démesurées sont injustifiables et totalement disproportionnées, et sont même condamnées par les plus proches alliés d’Israël.

Les travailleurs et leur famille s’associent aux voix qui s’élèvent à travers le monde pour demander la négociation d’un cessez-le-feu immédiat et la fin du blocus qui emprisonne 1,9 million de personnes. Nous appelons également la communauté internationale à fournir une aide humanitaire d’urgence à Gaza, notamment de la nourriture, de l’eau, de l’assistance médicale et des groupes électrogènes. Toutefois, le seul moyen d’établir une paix durable et une compréhension mutuelle entre les peuples israélien et palestinien est de mettre fin à l’occupation et au blocus des territoires palestiniens.

Par conséquent, la CSI appelle tous les gouvernements à faciliter la négociation d’un cessez-le-feu immédiat. Les attaques contre les civils sont contraires au droit international et nous soutenons l’appel des Nations Unies en faveur de la justice et de l’obligation de rendre des comptes. C’est pourquoi nous demandons l’interdiction immédiate de tous les transferts d’armes, directement ou indirectement.

Mais l’action ne peut pas s’arrêter là. La communauté internationale, pas seulement les États-Unis et l’Égypte, doit prendre des mesures immédiates pour contraindre les parties à s’asseoir à la table des négociations afin de parvenir à un accord qui mette fin à l’occupation et qui favorise dans les deux camps l’assurance de la sécurité et le respect mutuel.

La CSI appelle ses affiliées à travers le monde à apporter une aide financière d’urgence à l’action humanitaire organisée par la Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) au profit de Gaza
.
La Fédé transport c'est ici:http://www.itfglobal.org/
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Argentine enlève leur nationalité aux massacreurs

Message  Roseau le Dim 3 Aoû - 17:00

http://tchadonline.com/index.php/la-presidente-argentine-a-dechu-de-leur-nationalite-les-soldats-sionistes-qui-partipent-aux-massacres-de-gaza-quen-est-il-en-france/
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Lun 4 Aoû - 4:14

30 organisations cultuelles chrétiennes, musulmanes et juives des Etats-Unis
lancent un appel pour un embargo sur les armes et un boycott d' Israël.

http://www.placeauxdroits.net/blog/ils-appellent-a-lembargo-sur-les-armes-et-au-boycott/
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Prado le Lun 4 Aoû - 9:29

Fin juin 1967, le secrétariat unifié de la IVe Internationale vota une résolution intitulée Premier bilan du conflit au Moyen-Orient et perspectives, qui se terminait par une liste d'objectifs.
Les deux derniers étaient rédigés ainsi :
- Mesures efficaces de boycottage des puissances impérialistes à imposer aussi aux gouvernements qui s'y opposent ou hésitent ;
- Solidarité complète, y compris sur le terrain du boycottage économique, de la part de tous les Etats ouvriers.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  verié2 le Lun 4 Aoû - 10:55

Appel d'une universitaire israélienne au boycott international de l'Etat d'Israél.

http://73.lepartidegauche.fr/?p=678

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  alexi le Lun 4 Aoû - 19:03

Prado :
Fin juin 1967, le secrétariat unifié de la IVe Internationale vota une résolution intitulée Premier bilan du conflit au Moyen-Orient et perspectives, qui se terminait par une liste d'objectifs.
Les deux derniers étaient rédigés ainsi :
- Mesures efficaces de boycottage des puissances impérialistes à imposer aussi aux gouvernements qui s'y opposent ou hésitent ;
- Solidarité complète, y compris sur le terrain du boycottage économique, de la part de tous les Etats ouvriers

- Boycotter les puissances impérialistes, ça veut dire que d'habitude on les fréquente ?
- c'est une demande de solidarité qui s'adresse aux "Etats ouvriers" et non à la classe ouvrière.

alexi

Messages : 1815
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Pedrolito le Lun 4 Aoû - 19:16

Mais c'était quoi au juste les États ouvriers en 1967 ? L'URSS ? La RDA ?
Pedrolito
Pedrolito

Messages : 211
Date d'inscription : 30/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Prado le Lun 4 Aoû - 20:12

alexi a écrit:
Prado :
Fin juin 1967, le secrétariat unifié de la IVe Internationale vota une résolution intitulée Premier bilan du conflit au Moyen-Orient et perspectives, qui se terminait par une liste d'objectifs.
Les deux derniers étaient rédigés ainsi :
- Mesures efficaces de boycottage des puissances impérialistes à imposer aussi aux gouvernements qui s'y opposent ou hésitent ;
- Solidarité complète, y compris sur le terrain du boycottage économique, de la part de tous les Etats ouvriers

- Boycotter les puissances impérialistes, ça veut dire que d'habitude on les fréquente ?
- c'est une demande de solidarité qui s'adresse aux "Etats ouvriers" et non à la classe ouvrière.

La rédaction, ou sa traduction en français, n'est pas très claire. Je comprends plutôt : "Mesures efficaces de boycottage de la part des puissances impérialistes, boycottage qu'il faudra faire subir aussi aux gouvernements qui s'y opposent ou hésitent".
En d'autres termes, d'après ce que je comprends, il est demandé que soient prises des sanctions contre Israël, prenant la forme du boycott (exemple : arrêt des ventes d'armes), cette demande s'adressant également aux Etats ouvriers.
Le début de cette partie de la résolution commence ainsi : "Dans le conflit qui, après le cessez-le-feu du 7 juin, se poursuit sur le plan politique et diplomatique, la IVe Internationale réaffirme sa solidarité envers les pays arabes contre l'Etat d'Israël. Elle lutte en particulier pour que soient atteints les objectifs immédiats ou proches suivants". Suivent 5 objectifs. J'ai indiqué les 2 derniers. Les autres concernent (je résume) :  le repli des armées israëliennes sur les frontières de l'armistice de 1949, le retour dans leurs foyers avec dédommagement des réfugiés victimes de la guerre récente, le droit au retour des réfugiés anciens dans leurs terres avec dédommagement, le droit à l'autodétermination des Arabes de Palestine.
C'est  la mobilisation, entre autres, de la classe ouvrière qui pouvait faire pression sur les divers gouvernements pour qu'ils prennent les mesures demandées. En ce qui concerne les Etat ouvriers, il ne leur est pas seulement demandé de prendre des mesures de boycott, mais une "solidarité complète" : on peut penser par exemple à l'action diplomatique de l'URSS et à une aide économique et militaire à l'Egypte de Nasser.

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Prado le Lun 4 Aoû - 20:53

Pedrolito a écrit:Mais c'était quoi au juste les États ouvriers en 1967 ? L'URSS ? La RDA ?
Pour les auteurs de la résolution, c'était : l'URSS, la RDA et leurs acolytes en Europe, la Yougoslavie, l'Albanie, la Chine, le Nord-Vietnam, la Corée du Nord, Cuba (peut-être en ai-je oublié 1 ou 2 ?).
Je propose de ne pas discuter sur ce fil de cette liste ou de la notion d'Etat ouvrier !

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty UD CGT 13 réaffirme son soutien à campagne BDS

Message  Roseau le Lun 4 Aoû - 21:42

https://www.bellaciao.org/fr/spip.php?article140189
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty BDS contribue à la chute des exportations

Message  Roseau le Mar 5 Aoû - 21:58

Entretien avec Shir Hever, économiste israélien
http://alencontre.org/moyenorient/israel/israel-une-logique-colonialiste-militariste-austeritaire.html
Extrait:
Il y a eu une croissance significative de la campagne BDS dans le monde et on le perçoit au travers des réactions de certains membres du gouvernement. Le ministre de l’Economie, le colon Naftali Benett, cherche à augmenter les échanges commerciaux avec la Chine, le Japon, l’Inde et, de la sorte, de se libérer beaucoup plus de la dépendance face au marché européen, où le BDS a le plus d’impact. Il y a deux jours, l’Institut israélien de statistique a enregistré un tassement de la valeur des exportations, et cela avant que l’opération militaire commence. Au premier semestre 2014, le total des exportations a chuté de 7% et de 10% vers les pays asiatiques, ce qui renvoie à un tassement de l’économie mondialisée. Beaucoup d’entreprises exportatrices ont réclamé une réunion d’urgence avec le gouvernement pour traiter de cette crise.



Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Mer 6 Aoû - 1:26

Les universités israéliennes profondément impliquées dans le massacre de Gaza : Boycott universitaire maintenant !
http://www.aurdip.fr/Les-universite-israeliennes.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Eugene Duhring le Mer 6 Aoû - 6:05

Roseau a écrit:Les universités israéliennes profondément impliquées dans le massacre de Gaza : Boycott universitaire maintenant !
http://www.aurdip.fr/Les-universite-israeliennes.html
Comment Mordechai Kedar, professeur d'université, tente de justifier ses propos sur le viol comme outil pour contenir le terrorisme : http://danilette.over-blog.com/article-sur-le-viol-la-culture-de-la-honte-et-les-interviews-radio-mordechai-kedar-124307158.html.
Analysant le viol comme une arme classique ancrée culturellement dans les conflits au moyen-orient, en éludant que le viol a de tout temps, à toutes époques et sur tous les champs de bataille Europe comprise, est une constante, voilà textuellement ses propos :
Quant à l’interview que j’ai donnée, j’ai été questionné sur les moyens de dissuader un candidat à l’attentat-suicide. Ma réponse laconique et rapide a été celle, tout à fait standard, que l’on donne au Proche-Orient en pareil cas, à savoir que seule la menace de violer la femme ou la mère du terroriste est susceptible de l’empêcher de commettre l’attentat. Il va de soi que je n’ai jamais même laissé suggérer qu’Israël puisse ou doive avoir recours à un tel abus en ce sens.
On jugera sur pièce la qualité de son démenti sur le blog d'un de ses défenseurs.
Autre chose, Mordechai Kedar est un promoteur de la solution à huit Etats pour les arabes palestiniens ( Gaza, Jenin, Nablus, Ramallah, Jericho, Tulkarm, Kalkilya et la partie arabe d'Hebron), avec comme justification là encore la tradition et la culture tribales des peuples du moyen-orient !

Eugene Duhring

Messages : 1705
Date d'inscription : 22/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Avancée au Royaume Uni

Message  Roseau le Mer 6 Aoû - 17:01

Après la démission d'une secrétaire d'Etat,
c'est Nick Clegg, vice premier-ministre,
qui condamne la barbarie d'Israpartheid
et la Commission parlementaire des relations internationale
qui appelle le gouvernement à boycotter les armes.
C'est le moment d'enfoncer le clou BDS!
http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/08/06/des-elus-britanniques-appellent-londres-a-accentuer-la-pression-sur-israel_4467329_3214.html
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Israël contre le reste du monde

Message  Roseau le Jeu 7 Aoû - 18:34

Une assez bonne synthèse et grand encouragement à enfoncer le clou BDS !

(en intégral car payant, explosion du boycott souligné par moi)

Par Thomas Cantaloube

Benjamin Nétanyahou a non seulement mené une guerre meurtrière à Gaza, mais il l'a fait en se coupant de ses alliés. Face à ce jusqu’au-boutisme et à la pusillanimité des gouvernants occidentaux, ce sont les opinions publiques qui vont désormais reprendre le flambeau en tentant d’isoler Israël afin de lui faire entendre raison.
L’opération « Bordure de protection » sera-t-elle la guerre de trop pour Israël ? Faute de boule de cristal, on ne peut évidemment pas s’en assurer, mais on peut néanmoins penser que ces quatre semaines de violence et de destructions asymétriques (1 867 morts palestiniens, aux deux tiers des civils, dont 429 enfants, contre 67 morts israéliens dont 3 civils) vont laisser des traces dans l’opinion publique internationale et chez les gouvernants qui, malgré tout, les écoutent. On arguera bien sûr que les conflits précédents n’ont rien fait bouger ou si peu : depuis vingt ans, les gouvernements israéliens successifs persistent dans l’intransigeance, l’Autorité palestinienne s’enfonce dans l’inefficacité, l’extrémisme islamique gagne en vigueur.

Mais la lassitude des guerres et du refus de négocier est cumulative, et tous les signes indiquent aujourd’hui qu’Israël va affronter un retour de bâton sévère. Que l’attitude bienveillante, la mansuétude même, dont le pays bénéficie sur la scène internationale va commencer à s’effriter si ses dirigeants ne se décident pas à négocier sérieusement sur la base internationalement acceptée de deux États séparés, viables, indépendants et en paix.

Avec l’opération « Bordure de protection », Israël s’est tiré une balle dans le pied. Laissons Daniel Levy, ancien négociateur israélien sous Yitzhak Rabin et Ehud Barak, l’expliquer dans une interview donnée 3 à la Deutsche Welle : « Je suis convaincu qu’Israël a le droit de se défendre quand ses adversaires violent la loi internationale en tirant de manière indiscriminée sur des civils. Cependant la réponse israélienne a été disproportionnée et n’est pas restée dans les limites de ce que l’on pourrait appeler une guerre juste. Quand vous voyez que des hôpitaux, des écoles, et des abris ont été ciblés et sans doute atteints, quand vous voyez le bilan des morts civils du côté palestinien et le ratio de morts civils de 300 contre 1, il semble évident qu’Israël a été bien au-delà de ce que l’on peut appeler une légitime défense. C’est une réponse disproportionnée, terrible, mortelle et contre-productive pour Israël. La propagande israélienne – car c’en est une – qui consiste à dire que nous faisons tout pour éviter les victimes civiles est tout simplement un énorme mensonge. »

Il y a d’un côté l’implacable bilan de ce conflit qui parle de lui-même et qui ridiculise les arguments de Benjamin Nétanyahou sur une armée morale et la position de victime d’Israël. Il y a d’un autre côté la confirmation que l’actuel gouvernement israélien est engagé dans une tactique de terre brûlée que rien ni personne ne peut arrêter. Deux événements sont significatifs à ce propos. Primo, les Américains, et par ricochet les Européens, ont compris que l’échec de la mission de John Kerry était dû à l’obstruction de Nétanyahou, une intransigeance acceptée par la quasi-totalité de la classe politique israélienne (lire notre article). Secundo, la guerre à Gaza a été déclenchée au moment précis où un gouvernement d’unité venait d’être mis en place du côté palestinien, formé de technocrates et sans participation du Hamas. Ce gouvernement avait accepté les trois demandes de la communauté internationale : renoncement à la violence, reconnaissance d’Israël et acceptation des accords précédents. C’était une occasion à saisir pour avancer vers des négociations de paix : Nétanyahou n’a su que faire la guerre (voir l’article de François Bonnet : « Likoud-Hamas, la guerre des monstres »).

La campagne de boycott contre l'entreprise Soda Stream

Or, si au début des bombardements début juillet, Israël a cru pouvoir bénéficier de sa couverture diplomatique habituelle – avec assentiment américain et l’incroyable soutien de la France (lire notre article : Hollande, l’apprenti-sorcier) –, la tendance a sérieusement changé quatre semaines plus tard. Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, qui n’est pas réputé pour ses audaces, a accusé Israël de « violation du droit international et d'acte criminel », pendant que la haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navi Pillay, évoquait « une forte possibilité que le droit international humanitaire ait été violé, d'une manière qui pourrait constituer des crimes de guerre ». La diplomatie française a fini aussi par faire volte-face par la voix de Laurent Fabius, qui a dénoncé « ce qu'il faut bien appeler le carnage de Gaza ».

En Grande-Bretagne, le premier ministre David Cameron a perdu un des piliers de sa majorité et de sa politique d’ouverture, la secrétaire au Foreign Office Sayeeda Warsi, qui s’est insurgée face à la position « moralement indéfendable » de son patron sur Gaza. Une commission parlementaire britannique, composée d’élus de tous les partis, a également demandé à Cameron de faire en sorte que soit levé le blocus sur Gaza, pendant que les Liberal-Democrats, membres du gouvernement, demandaient la suspension des autorisations d’exportation d’armes vers Israël. Enfin, les Américains ont utilisé 3 « le langage le plus dur jamais employé contre Israël de mémoire de diplomate », dans la foulée des bombardements des écoles de l’ONU.

« Israël ne prend pas sérieusement en compte ceux qui le critiquent »

Les gouvernants réagissent en fonction de leur propre expérience – en l’occurrence l’incapacité à se faire entendre de Nétanyahou qui pèse de plus en plus (il faut se rappeler la conversation volée 3 en 2011 entre deux supposés « amis » du premier ministre israélien, Nicolas Sarkozy et Barack Obama, qui le traitaient de « menteur ») – mais aussi de ce que ces responsables politiques perçoivent de leurs opinions publiques. Or ce n’est pas tant l’ampleur des manifestations de soutien à la Palestine dans les différents pays d’Europe qui interpelle que la conviction exprimée lors de ces marches. La cause palestinienne n’est plus l’apanage de la gauche de la gauche, mais une cause partagée par tous ceux qui refusent les injustices (raciales, sociales, environnementales…), et par une jeunesse pour qui la culpabilité face à la Shoah n’est plus l’unique prisme par lequel il convient de regarder Israël. Les changements démographiques, en Europe et aux États-Unis, avec l’augmentation du nombre de musulmans, le métissage, et l’éloignement de la Seconde Guerre mondiale, font leur œuvre, inéluctablement.

En France, ce sont des jeunes issus de l’immigration qui perçoivent ce conflit comme la dernière lutte anticoloniale et qui refusent le paternalisme et l’incroyable stupidité du gouvernement Valls qui ne veut voir que de l’antisémitisme là où s’expriment avant tout la révolte sociale et la solidarité avec les plus faibles. Aux États-Unis, ce sont des chrétiens évangéliques qui, après avoir toujours soutenu Israël pour des raisons messianiques, s’en éloignent désormais en raison d’une lecture plus « humaniste » du conflit (voir ici 3 ou là 3). Toujours aux États-Unis, de nombreuses associations étudiantes se mobilisent sur les campus universitaires pour promouvoir le boycott des universités israéliennes. En Europe, c’est parfois la finance qui parle : les fonds de pension néerlandais PGGM et ABP, la Dankse Bank, plus grande banque du Danemark, la banque norvégienne Nordea, et les fonds de pension d’État en Norvège et au Luxembourg, ont retiré leurs investissements des entreprises militaires, banques et entreprises israéliennes impliquées dans la construction des colonies.

Tous ces mouvements et toutes ces actions se rejoignent dans ce qui pourrait devenir une campagne extrêmement mobilisatrice : le boycott des produits israéliens et le désinvestissement dans les sociétés israéliennes (lire l’article de Pierre Puchot dans Mediapart). Cette solution est en train de devenir le meilleur recours de la société civile face à un gouvernement israélien intransigeant et des gouvernants occidentaux divisés et/ou pusillanimes. De la même façon que le boycott avait été l’ultime (et populaire) arme de lutte contre l’apartheid sud-africain, la campagne BDS se dessine comme le moyen de faire pression sur Israël (pour ceux qui croient dans les mouvements civiques) en même temps que pour « lui faire payer » (pour ceux enclins à la vengeance après Gaza). Google est là pour montrer combien l’opération « Bordure de protection » a relancé cette idée : le nombre de recherches comportant les deux mots « boycott Israël » a augmenté de manière exponentielle au mois de juillet 2014 (voir à droite du graphique ci-dessous).

Evolution de la recherche des deux mots Boycott et Israël sur Google depuis 2005
.
Pour Daniel Levy, toujours sur la Deutsche Welle, « Israël ne prend pas sérieusement en compte ceux qui le critiquent parce que ces critiques n’aboutissent jamais à rien : pas de résolution de l’ONU, pas de mesures punitives, juste de la rhétorique. Si jamais ces critiques devenaient sérieuses, Israël les rejetterait quand même, mais son gouvernement devrait prendre des décisions difficiles. » Avec ce conflit, Benjamin Nétanyahou s’est froissé avec ses alliés (hormis le peu fréquentable égyptien Al-Sissi), sans avoir atteint son objectif militaire (désarmer Gaza). Il a perdu la bataille de l’opinion publique internationale sans remporter de victoire militaire significative.

D’après plusieurs récits parus dans la presse israélienne, la plus grosse colère de Nétanyahou ces dernières semaines s’est exprimée contre la suspension, pendant 24 heures, des vols aériens entre les États-Unis et Israël, parce qu'une roquette était tombée non loin de l’aéroport international de Tel-Aviv. Cette interruption est venue symboliquement rappeler à Israël son isolement potentiel et surtout sa crainte de voir les ponts rompus avec le reste du monde. C’est la raison pour laquelle le gouvernement israélien se bat avec véhémence contre la volonté palestinienne de rejoindre les différentes instances de l’ONU, dont la Cour pénale internationale. Dans les forums internationaux où les États-Unis ne disposent pas d’une voix prépondérante, comme le Conseil de sécurité, Israël est considéré par le reste du monde comme un État colonial et voyou. Et les Palestiniens comme des victimes qu’il convient de soutenir.

En 2009, le rapport Goldstone 3 commandité par l’ONU avait accusé l'armée israélienne (de même que le Hamas) d'avoir commis des actes susceptibles de constituer des crimes de guerre voire des crimes contre l'humanité, lors de l’opération « Plomb durci ». Ce simple rapport, qui ne fut suivi d’aucune conséquence, avait enflammé Israël, qui voyait son statut transformé de victime à bourreau. Gageons qu’un futur rapport sur l’opération récente, s’il doit voir le jour, aboutira à des conclusions similaires. Et que les grandes proclamations d’innocence de Tel-Aviv apparaîtront de plus en plus comme des dissonances au regard de la tonalité internationale.

Aujourd’hui, en refusant d’écouter ses alliés, même Américains, même modérés dans leurs critiques, et en ne jouant que la carte d’une opinion publique israélienne, certes assez unanime dans son soutien, Nétanyahou n’a plus à faire que de mauvais choix. Revenir en arrière par rapport à ce qu’il a refusé à John Kerry pendant des mois, ou persister dans ses politiques jusqu’au-boutistes, au risque de voir un isolement qui n’est que verbal pour le moment se transformer en boycott économique, en sanctions diplomatiques et en offensives pénales internationales.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Belle action BDS à Montpellier

Message  Roseau le Jeu 7 Aoû - 20:03

http://bdsf34.wordpress.com/2014/08/07/massacres-gaza-boycott-israel-action-de-boycott-a-odysseum-608/#more-1182
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Copas le Ven 8 Aoû - 7:58

Sur la campagne BDS.

L'attention est souvent attirée par les productions agricoles. Mais celles-ci ne représentent pas grand chose dans l'économie israélienne.
Israël a une série d'entreprises à haute valeur ajoutée qui sont les véritables locomotives de son économie et c'est de celles-là qu'il faut s’intéresser.

Quand ils essayent de fourguer des drones militaires à la France ou ailleurs, il  y a là du gros pognon.

Les plus gros groupes israéliens sont là :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27entreprises_isra%C3%A9liennes

Même chose du plus gros groupe  israélien TEVA, trust pharmaceutique, qui a défrayé la chronique en rachetant ces dernières années des entreprises pharmaceutiques bénéficiaires, prenant clients, savoir-faire, brevets, marques, et licenciant tout le monde après avoir saigné les boites, comme les malheureux travailleurs de Théramex à Monaco en bataille face au mastodonte qui les vire tous et toutes.

Ou aussi aux malheureux travailleurs de Monachem, aussi à Monaco, dans la bataille pour ne pas se faire dépecer par le trust israélien.

Dans la campagne de BDS, je voyais l'autre fois le contenu d'un tract qui citait TEVA comme gros groupe sans dire un seul mot de ce qui se passait à 15 km de là, ces liquidations entreprises par le mastodonte et les résistances des travailleurs.

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 10387711
Campagne Boycott d'Israel - Page 6 10408911

Donc dans le cadre de cette campagne il faut bien faire attention à ce qui intègre des groupes puissants israéliens aux autres groupes internationaux, leurs coopérations (par exemple sur des drones ou des avions de chasse,  etc).

Et puis l'autre fois en regardant la marque de mon dentifrice je vis qu'il était du groupe cité plus haut.
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Ven 8 Aoû - 18:31

Les succès du mouvement BDS jusqu’ici démontrent que la tactique est efficace.

http://bdsfrance.org/index.php?option=com_content&view=article&id=3265%3Ades-cas-de-boycotts-desinvestissements-et-sanctions-contre-israel&catid=49%3Aactualites&lang=fr

Extrait


Le nombre de grandes vedettes de la musique prêtes à se produire en Israël est en baisse. Gill Scott Heron, Elvis Costello, Roger Waters des Pink Floyd, Massive Attack et des centaines d’autres artistes ont choisi de soutenir le boycott culturel d’Israël en refusant d’y produire leur spectacle. Le physicien de renommée mondiale, Steven Hawking, a annulé sa présence à une conférence israélienne après des appels venant d’universitaires palestiniens.

L’action de la société SodaStream, à base israélienne, a perdu près de 50 % de sa valeur en dix mois quand des experts en investissements ont prévenu que la campagne internationale contre le fabriquant de machines à soda en faisait un investissement risqué. Des détaillants en Europe ont réagi à des manifestations devant leurs magasins par des groupes de solidarité Palestine en abandonnant les produits venant des colonies israéliennes et, dans certains cas, en coupant aussi les liens avec les exportateurs israéliens.

L’entrepreneur britannique en matière de sécurité, G4S, a indiqué qu’il allait mettre fin à son rôle dans les prisons israéliennes où les prisonniers politiques palestiniens sont détenus sans inculpation et soumis à la torture. La campagne internationale a rendu le soutien de cette entreprise à l’apartheid israélien trop coûteux ; des syndicats et des organismes publics à travers l’Europe ont annulé leurs contrats, et des investisseurs traditionnels comme la Fondation Bill et Melinda Gates, et la plus grande Église protestante traditionnelles aux États-Unis se sont désinvesties de l’entreprise à cause de la campagne.

La compagnie multinationale à base française Veolia a annoncé ce mois-ci qu’elle cédait la plus grande partie des aspects de ses affaires en Israël après que la campagne populaire qui s’oppose à sa fourniture de services d’infrastructure a persuadé des municipalités en Europe de boycotter la compagnie, ce qui lui en coûta des milliards d’euros. Veolia participe toujours à l’exploitation du tramway de Jérusalem, qui relie les colonies à l’ouest de Jérusalem, mais la pression qui se poursuit pourrait bien forcer la compagnie également à quitter Israël.

BDS est aussi considéré comme une méthode clé de solidarité par des croyants, poussant les grandes Églises occidentales à agir. En juin, l’assemblée générale de l’Église presbytérienne des USA a voté son désinvestissement de Caterpillar, Hewlet-Packard et Motorola Solutions, parce qu’elles fournissent des équipements et des services à l’occupation d’Israël. Et des groupes d’étudiants ont persuadé des syndicats étudiants aux USA et au Canada de soutenir le BDS, captant l’attention de la presse nationale sur le processus, et de nombreux syndicats étudiants européens et certaines universités ont instauré le boycott des produits israéliens et annulé des contrats avec des entreprises comme G4S.

« Menace stratégique »

Cet effort populaire est en train de créer un environnement dans lequel des grands investisseurs et institutions se sont sentis obligés d’agir. Au cours des douze derniers mois, une vague d’investisseurs européens, notamment les fonds de pension néerlandais géants PGGM et ABP, la Dankse Bank, la plus grande banque du Danemark, la banque norvégienne Nordea, et les fonds de pension d’État en Norvège et au Luxembourg, se sont totalement désinvestis des entreprises militaires, banques et entreprises israéliennes impliquées dans la construction des colonies.

Même si chacun de ces succès individuels peut, à lui seul, être présenté comme modeste, pris tous ensemble ils représentent une érosion significative du soutien international dont dépend l’impunité d’Israël. Ils pourraient même devenir le tremplin pour un isolement international décisif d’Israël, comme l’a été le mouvement BDS sud-africain dans les années 1980.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Roseau le Sam 9 Aoû - 0:08

Des sanctions contre Israël pour arrêter le massacre dans la bande de Gaza

Tribune co-signée par la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine
http://www.plateforme-palestine.org/Des-sanctions-contre-Israel-pour,4092
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Invité le Sam 9 Aoû - 15:09

Les cosmétiques Garnier créent la polémique après une photo de femmes soldats de l'armée israélienne
Le HuffPost
Publication: 06/08/2014 14h36 CEST Mis à jour: 06/08/2014 18h17 CEST

"Nous sommes fiers de livrer ces cartons de produits de soins féminins à nos charmantes combattantes des Forces de défense d'Israël. (…) Elles peuvent continuer à prendre soin d'elles tout en défendant le pays. (…) Bravo à Garnier Israël pour ce don fantastique", indique le message accompagnant la photo. Source

No comment...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Egor la combine le Dim 10 Aoû - 20:17

stef a écrit:
alexi a écrit:Ainsi donc, il ne faudrait plus aller visiter ce pays et cotoyer ses habitants ? Si ça ce n'est pas creuser un fossé entre les peuples.
A quand le boycott des villes FN ?

Mais, très cher, évidemment, qu'il ne faut pas cotoyer les israélients - fussent-ils ajusteurs ou garagiste.
Crois-tu que quand Marx parlait de combattre les peuples contre-révolutionnaires, il parlait à la légère ? Et crois-tu qu'il aurait parlé autrement des habitants de l'Etat sioniste ? Faut-il te faire relire les témoignages de Warshawsky ?


Il n'est pas israélien Warshawsky ? Tu as fais beaucoup de travail de compilation de textes , mais apparemment tu ne les comprends pas.

Egor la combine

Messages : 71
Date d'inscription : 05/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Campagne Boycott d'Israel - Page 6 Empty Re: Campagne Boycott d'Israel

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum