Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -50%
-50% sur les baskets Nike Air Max Invigor
Voir le deal
50 €

Front de Gauche

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Achille le Jeu 24 Mai - 21:50


Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Jeu 24 Mai - 22:09

Extrait article "Pas d'état de grâce pour Hollande"
En intégral ici:
http://tendanceclaire.npa.free.fr/article.php?id=367

Après son succès électoral, le Front de gauche prépare déjà sa capitulation face à Hollande

De l’autre côté, le refus du PS d’affirmer une orientation de rupture sur le fond avec celle de Sarkozy a ouvert un espace qui a profité au Front de gauche. Par son programme réformiste et ses talents personnels, Mélenchon a réussi à donner à la gauche du PS un score à deux chiffres pour la première fois depuis 1981. Même si le résultat est inférieur à ce qu’annonçaient les sondages en fin de campagne, il est bien supérieur à ce qu’ils prévoyaient au début et il évident que c’est un succès pour Mélenchon et le PCF. Cela exprime la recherche d’une alternative à gauche du PS, attirant notamment la grande majorité de celles et ceux qui se sont le plus battus dans les luttes ces dernières années. Mais ce succès électoral se fait aux dépens des candidats d’extrême gauche, dont Mélenchon a récupéré l’essentiel des voix de 2002 et 2007. C’est un revers important pour LO et le NPA : ils n’ont pas su répondre aux attentes des travailleurs, travailleuses et jeunes qui s’étaient dans un premier temps tournés vers eux. Il est cependant évident que les succès électoraux ne suffisent pas à constituer de véritables forces politiques et rien ne dit que le Front de gauche saura organiser massivement celles et ceux qui ont voté pour Mélenchon ; ils pourraient au contraire être vite écœurés par la politique de soutien à Hollande.

Le PCF décidera au lendemain des législatives s’il participe ou non au gouvernement. Même si le plus probable est qu’il n’y entre pas, il ne fait pas de doute qu’il soutiendra la majorité parlementaire du PS sous une forme ou sous une autre. Quant à Mélenchon, d’une part il voudrait garder son rôle personnel de tribun contestataire en espérant pouvoir en profiter en 2017 : c’est ainsi que son parachutage « spectaculaire » à Hénin-Beaumont pour un duel très médiatique avec Marine Le Pen vise à maintenir son existence sur la scène nationale. Mais, d’autre part, non seulement il reste dépendant du PC, qui veut tout faire pour limiter son poids depuis la présidentielle, et surtout lui-même, en bon réformiste, n’a pas d’autre horizon que de faire pression sur le gouvernement Hollande, tout en le soutenant aux moments cruciaux. C’est ainsi que Mélenchon a déclaré dès le lendemain de l’élection que, le 20 mai sur France inter : « Moi je n’embête pas Hollande, avec Hollande c’est à la loyale (...). Il sait que je suis intraitable, il sait que je suis inflexible, qu’on ne marchandera pas avec moi ». Autrement dit, Mélenchon compte garder sa posture de « fort en gueule », mais il s’engage à ne pas mettre de bâtons dans les roues de Hollande. Il a explicité cette ligne en disant : « J’ai pris un engagement solennel au nom du Front de gauche : jamais le groupe du Front de gauche (...), nous ne voterons une motion de censure déposée par la droite ». Et il a bien précisé qu’ils ne voteraient pas une telle motion même si le gouvernement utiliser pour légiférer l’un des dispositifs le plus anti-démocratiques de la Ve République, à savoir l’article 49-3 de la Constitution, qui permet au gouvernement d’imposer des lois sans débat et sans vote à l’Assemblée, sous la seule réserve qu’il n’y ait pas, précisément, de motion de censure contre lui ! Autrement dit, sous prétexte de ne pas faire le jeu de la droite, le Front de gauche s’engage à ne jamais faire tomber le gouvernement... qui pourra donc mener sa politique d’austérité sans crainte, voire au forceps ! Enfin, Mélenchon a certes affirmé lors de la même émission que les députés FdG ne voteraient pas « n’importe quoi dans le budget », mais il n’a même pas envisagé de ne pas voter le budget lui-même, qui impliquera pourtant de toute évidence une sévère austérité !



La classe ouvrière et la jeunesse ont besoin d’un programme politique indépendant

Cette capitulation qui s’annonce de Mélenchon et du Front de gauche face à Hollande est une tendance lourde inscrite dans son programme réformiste (d’ailleurs bien moins avancé que celui du programme commun PS-PCF des années 1970 !) et dans sa logique essentiellement institutionnelle consistant à faire croire qu’on pourrait changer les choses depuis l’Assemblée, en faisant pression sur le gouvernement (2). C’est pourquoi les anticapitalistes cohérents et conséquents, c’est-à-dire révolutionnaires, ne doivent en aucun cas rejoindre le Front de gauche, comme s’apprête à le faire la direction de la Gauche anticapitaliste, courant droitier du NPA qui regroupe une bonne partie de l’ancienne direction de la LCR. Mais l’indépendance formelle à l’égard du Front de gauche ne suffit pas, contrairement à ce que croit le centre mou de la direction actuelle du NPA, qui rassemble l’autre partie de l’ancienne direction de la LCR et maintient l’orientation du parti dans le flou. Ce flou programmatique et stratégique, qui contraste avec la clarté réformiste mais ferme et relativement attractive du Front de gauche, est la faiblesse fondamentale dont ont pâti la campagne du NPA comme celle de LO, malgré leurs qualités respectives (cf. l’article d’Ernest Everhard et Pauline Mériot).

Ce dont la classe ouvrière et la jeunesse ont besoin, ce n’est pas des mesures impuissantes ou illusoires mises en avant par Mélenchon, mais c’est d’un programme de transition qui part des revendications immédiates et s’axe sur l’objectif d’un gouvernement des travailleurs. Celui-ci, reposant sur les mobilisations et l’auto-organisation, romprait avec le capitalisme par des mesures comme la répudiation de la dette publique, l’expropriation des groupes du CAC 40 pour en faire des monopoles publics sous le contrôle des salariés eux-mêmes, la rupture avec l’Union européenne et sa monnaie, le contrôle des changes et le monopole du commerce extérieur, tout en aidant les travailleurs des autres pays à faire de même, dans la perspective d’une Europe socialiste révolutionnaire. C’est sur cette base que nous combattons pour une refondation révolutionnaire du NPA.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  lieva le Jeu 24 Mai - 22:15

ben moi je trouve qu' achille est foncièrement honnête parce qu'il nous transmet cette intevention édifiante de mgb. On y apprend :

1) "Avec une mobilisation citoyenne" et des députés front de gauche on va obtenir tel décret, faire passer tel article de loi et mieux que tout, obtenir l'arrêt de l'application de la rgpp (mise en place avec les socialistes à l'échelle européenne) vraiment ça nous promet de beaux lendemain comme dirait un auteur de polar américain.

2) Enfin on a une contre-proposition à la cggpme sur la question du financement de la sécu et des retraites. Faire payer des impôts aux retraités pour financer les retraites, c'était quand une idée qu'elle était bonne. Bref oubliées les exhonrétaions de cotisation du patronnat, oublié le slogan "la sécu c'est notre salaire".... on va financer les caisses par la taxation des transactions financières... Ca c'est une bonne idée, ça cadre tout à fait avec la perspective de stabiliser la finance (parce que plus il y a de transactions financières, plus c'est bon pour la sécu. On notera que le passage du "augmenter les salaires, embaucher les chômeur, c'est bon pour tous parce que ça finance les caisses" à "renflouer les banques, relancer la spéculation, c'est bon pour la sécu" relève quand même de la sacré performance...

Bref je suis bien d'accord avec achille, le fdg a rassemblée le syndicalistes, ceux qui luttent ceux qui ont construit 2010... C'était d'ailleurs sa raison d'être. certains espérait qu'on pourrait le faire sous une autre hégémonie politique. Ils avaient tort, la question est réglée. Mais bon le mur là devant, comment le FDG va le négocier ? Enter deux la déperdition de capital politique est...... A l'image des points un et deux.


lieva

Messages : 140
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Achille le Jeu 24 Mai - 22:50


Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  lieva le Jeu 24 Mai - 23:01

plif plof
Voilà une discussion intéressante

lieva

Messages : 140
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Petits (dés)accords entre amis

Message  Roseau le Jeu 24 Mai - 23:29

Article dans dernier TEAN hebdo
http://www.npa2009.org/content/petits-d%C3%A9saccords-entre-amis

La conclusion

Mais le Front de Gauche, après avoir fait se lever de réels enthousiasmes pendant la présidentielle, avec les virulences de Mélenchon, connaît lui-même une nouvelle séquence. Ses tracts électoraux sont plus fades, parlent moins de revendications précises à imposer que de faire entrer à l’Assemblée le maximum de députés Front de Gauche, pour « colorer » plus en rouge la majorité de gauche. Les critiques contre « Hollandréou » sont mises en sourdine.

C’est surtout vrai du PCF, qui entretient même le flou sur sa participation à un gouvernement sous tutelle socialiste, pas forcément par réelle volonté d’y entrer, mais pour montrer qu’il fait partie de « la famille ».

Mais même le PG a accusé les socialistes de vouloir « être majoritaires seuls à l’Assemblée nationale » et de « tenter de limiter au maximum le poids de leurs éventuels partenaires ». « Partenaires » vraiment ? De quelle politique ? Mélenchon l’a dit lui-même après le 6 mai : il n’est « ni dans la majorité ni dans l’opposition » (une formulation sans doute déjà trop radicale pour la direction du PCF !). Et il « n’appelle pas à la grève générale » comme l’extrême gauche, car il est « républicain » et « respecte les urnes ».

L’affrontement contre « Hollandréou », il faudra pourtant bien le préparer, et ça passe déjà par la clarté politique…
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Rougevert le Jeu 24 Mai - 23:35

Alors Achille, on balance des documents qu'on ne défend pas?
Le FMR, c'est pas un panneau électoral. Very Happy
Rougevert
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Prado le Ven 25 Mai - 0:48

Roseau a écrit:Article dans dernier TEAN hebdo
http://www.npa2009.org/content/petits-d%C3%A9saccords-entre-amis

La conclusion

Mais le Front de Gauche, après avoir fait se lever de réels enthousiasmes pendant la présidentielle, avec les virulences de Mélenchon, connaît lui-même une nouvelle séquence. Ses tracts électoraux sont plus fades, parlent moins de revendications précises à imposer que de faire entrer à l’Assemblée le maximum de députés Front de Gauche, pour « colorer » plus en rouge la majorité de gauche. Les critiques contre « Hollandréou » sont mises en sourdine.

Des tracts électoraux plus fades ? Dans certains endroits en tout cas, la situation est bien pire. J'ai entre les mains un tract (même pas signé Front de gauche) dont l'objet est d'appeler à réélire une députée du PCF. Il ne contient pas un dixième de gramme de démarcation vis-à-vis du PS. Et l'affiche électorale idem. Dans ce tract, titré "Large rassemblement à gauche pour gagner", l'essentiel de la partie politique est constitué des déclarations de 3 personnes s'exprimant à titre individuel (mais sans doute pas tirées au sort) . Morceaux choisis de leurs déclarations : "Avec l'élection de François Hollande, l'espoir frappe à notre porte", "Je souhaite que le FdG puisse constituer un Groupe constructif à l'assemblée nationale en pariant sur son soutien réaliste puis son intégration dans la majorité présidentielle", "Le travail accompli le 6 mai par l'élection d'u Président de gauche doit être poursuivi à l'Assemblée nationale".
Quand il a lu ce tract, un militant de Convergences et Alternative a refusé de le distribuer.

Comme le dit l'article de TEAN, le Front de Gauche a "fait se lever de réels enthousiasmes pendant la présidentielle". Il me semble que dans les débats sur le Front de Gauche, il faut bien distinguer la période avant le 6 mai et la période après le 6 mai. Le PCF et le Front de Gauche semblent maintenant plus intéressés à recruter qu'à faire vivre des "assemblées citoyennes". Le PCF ne veut pas casser le Front de Gauche mais il ne veut pas non plus que soit une source d'ennuis pour lui. Pour le moment, il se place dans le sillage du PS. Et ce n'est pas dans les "assemblées citoyennes" qu'on discutera de la participation au gouvernement de personnalités membres du PCF, siégeant bien sûr "à titre individuel" et "n'en pensant pas moins" sur la politique du gouvernement ! Et on peut se demander quelle existence aura le Front de Gauche à part se rassembler à côté de l'Assemblée nationale pour appuyer un projet de loi présenté par des députés PCF ou PdG, et peut-être coller les affiches des campagnes du PCF, signées Front de Gauche.
En conséquence de quoi, le fameux débat sur "participer ou non au FdG" risque de de devenir "participer ou non à l'espèce de FASE élargie dite "3e pilier" que la FASE, C&A, la GA, les Alternatifs, des Verts de gauche et peut-être la GU vont essayer de constituer. Un retour à la case départ en somme.


Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  dug et klin le Ven 25 Mai - 9:26

Prado a écrit:

.....En conséquence de quoi, le fameux débat sur "participer ou non au FdG" risque de de devenir "participer ou non à l'espèce de FASE élargie dite "3e pilier" que la FASE, C&A, la GA, les Alternatifs, des Verts de gauche et peut-être la GU vont essayer de constituer. Un retour à la case départ en somme.....



Effectivement,ceux qui veulent un F.de G.totalement indépendant du PS et se regroupe dans un projet dit"3eme pilier"vont entrer en contradiction avec le PCF et le PG.En fin de compte je me demande si ils ne sont pas en train de concocter......un nouveau NPA. scratch
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  panchoa le Ven 25 Mai - 10:20

dug et klin a écrit:
Prado a écrit:

.....En conséquence de quoi, le fameux débat sur "participer ou non au FdG" risque de de devenir "participer ou non à l'espèce de FASE élargie dite "3e pilier" que la FASE, C&A, la GA, les Alternatifs, des Verts de gauche et peut-être la GU vont essayer de constituer. Un retour à la case départ en somme.....



Effectivement,ceux qui veulent un F.de G.totalement indépendant du PS et se regroupe dans un projet dit"3eme pilier"vont entrer en contradiction avec le PCF et le PG.En fin de compte je me demande si ils ne sont pas en train de concocter......un nouveau NPA. scratch

tout un lot de scissions, divisions, au non de l'unité et de l'antiK. qui y retrouve ses petits. pour se regrouper dans le frond de Goche. avec la montée en puissance du FN tout cela sent bon le n'importe quoi . "ainsi fron fron fron les petites marionettes" sur la gironde le PCF est totalement en dessous de sa présence aux présidentielles

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Copas le Ven 25 Mai - 10:47

dug et klin a écrit:
Prado a écrit:

.....En conséquence de quoi, le fameux débat sur "participer ou non au FdG" risque de de devenir "participer ou non à l'espèce de FASE élargie dite "3e pilier" que la FASE, C&A, la GA, les Alternatifs, des Verts de gauche et peut-être la GU vont essayer de constituer. Un retour à la case départ en somme.....



Effectivement,ceux qui veulent un F.de G.totalement indépendant du PS et se regroupe dans un projet dit"3eme pilier"vont entrer en contradiction avec le PCF et le PG.En fin de compte je me demande si ils ne sont pas en train de concocter......un nouveau NPA. scratch

Ce n'est pas une news ça, ça fait un moment, 1 an, qu'ils sont en tractations.

La seule question c'est la question du PG.

Sinon : Alters + GA + CA ensuite éventuellement FASE, ... PG éventuellement si JLM accepte l'émasculation.
Je suis sceptique sur la GU mais des gentillesses sonnantes et trébuchantes de la GA sur du fric à destination du NPA sont des indices confondants .

Mais c'est pas un scoop, la lecture tranquille et attentive de leurs différents bulletins ne laissent aucun doute sur ces désirs. Quand on a lu l'huma pendant des dizaines d'années on a l'habitude de lire entre les lignes, et quand on a affaire à des potaches en la matière ils laissent plein d'empreintes digitales sur leur passage.
Mais tout dépendra de la capacité à casser complètement le NPA, de l'attitude du PC qui est en plein rétro-pédalage et chaos sur ses intentions, de l'isolement ou pas du PG, etc.

Nous vivons une séquence clé aux niveaux des landernaus réformistes à gauche du PS.

Tout cela ne peut fonctionner que dans l'hypothèse où le PC va aux mangeoires à court terme et que le NPA demeure neutralisé.

Il y a d'ailleurs un truc utile à lire c'est ce qu'a écrit la GA, dernièrement, où ils se repositionnent par rapport aux nécessités de l'affrontement social après la séquence électorale . Là les illusions électorales sont vides de sens et le FdG n'a plus d"essence.


Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Prado le Ven 25 Mai - 11:22

Copas a écrit:
Ce n'est pas une news ça, ça fait un moment, 1 an, qu'ils sont en tractations.

Sur ce forum, plusieurs intervenants ont expliqué qu'adhérer au FdG équivalait à adhérer au PCF. Ce qui serait nouveau, ce serait une situation où, en fait, le FdG serait une coquille vide, mise en sommeil par le PCF, et où le "3e pilier" serait une force vivante, située clairement à gauche, rassemblant des organisations (organisations politiques, peut-être associatives voire syndicales) et des individus et ayant un fonctionnement démocratique. Bon, pour le moment, je rêve un peu. Mais, dans ce cas, se poserait la question de la participation du NPA à ce regroupement. D'où une nouvelle fragmentation du NPA ?

Prado

Messages : 1274
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Roseau le Ven 25 Mai - 13:25

L'exigence des MR dans le NPA concerne sans aucun doute lecaractère démocratique de l'organisation à constuire.
Certes, c'est très important, et le PC comme le PG, et partant le FdG,
sont de ce point de vue des repoussoirs.
Mais les MR demandent plus: un outil pour la révolution socialiste,
donc un projet, une stratégie, un mode d'organisation, qui va dans ce sens.
De la FASE à la GA, tout cela a été abandonné par leurs dirigeants depuis longtemps.

Quant aux relations PG-PCF, je me pose une question.
J'ai entendu Mélenchon dire (video), mais pas le temps pour rechercher source,
qu'il voulait faire au départ, cad en prenant son vol en sortant du PS,
un parti avec les ecologistes.
Ca se comprend: bouclier social copié en partie sur programme urgence NPA,
et "planification" verte. Electoralement du lourd pour démarrer...
Mais quelle était la place dans le projet du PC à ce moment là ?
Secondaire, car il était en fond de course, avec moins de 2 % (score Buffet) ?
Je ne doute pas que certains d'entre vous disposent d'informations
et d'analyse sur ce point d'histoire.
Roseau
Roseau

Messages : 17750
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Marco Pagot le Ven 25 Mai - 22:00

gérard menvussa a écrit:

Tu parles de Mélenchon comme s'il s'agissait d'un camarade avec qui nous avons des points d'accord et des points de divergences, et non d'un politicien bourgeois retors et démagogue. Ca n'a pas de sens...

Mélenchon fait et à toujours fait parti du "mouvement ouvrier". Dans sa composante "ouvrier/bourgeois" certes, mais le considérer comme un politicien de droite

Si le npa avait des élus, je pense que de même il ne devrait pas faire chuter le gouvernement sur une motion de censure proposée par la droite. Question de principe également...

Par contre, nous devrons ne pas hésiter a mobiliser, et a inscrire l'ensemble du mouvement ouvrier dans ces mobilisations....

Après recherche, le PCF a voté deux fois une motion de censure entre 1988 et 1993...

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
Marco Pagot
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Toussaint le Sam 26 Mai - 3:56


Mélenchon à Bastia : La politique de la canonnière tricolore.

Posté le Mercredi, 22 fév 2012 par desideriu. Sous la catégorie à la lestra / sur le vif, Tribuna/ Tribune, Una


Aussi nombreuse que disparate était la foule au meeting bastiais de M. Mélenchon.

En introduction, Dumenicu Bucchini, utilisant à loisir a lingua nustrale, s’est livré à une description réaliste de l’état économique et social de la Corse, mettant en exergue l’accroissement de l’écart entre les richesses ainsi que les méfaits du tout-tourisme et de la spéculation. Et, cerise sur le gâteau, même si tout le monde garde en tête les grandes manoeuvres à venir de 2014, Dumenicu Bucchini a précisé son propos en militant pour la co-officialité des langues corses et françaises, l’autonomie et la libre administration de l’île. Cette ouverture politique, cette avancée indéniable, n’est pas sans rappeler celle de Maria Giudicelli sur le plateau de France 3 Corse qui lâcha quant à elle, du leste sur la question du statut de résident en Corse. Oui mais voilà, pour ceux qui ont la mémoire courte, elle fut hélàs contredite le lendemain même par ses amis du Parti Claniste Français de Haute Corse.

Quelle ligne a choisi Melenchon ?

Après un show brillant, quelques charges anti-lepenistes ainsi qu’une longue et juste explication des manœuvres de la finance européenne, enfin, dans les dix dernières minutes, la Corse fut abordée… ou plutôt sabordée selon les points de vue.

Dans la perspective de sa sixième République, arc-bouté sur un centralisme jacobin, M. Mélenchon souhaite « une France une et indivisible« : et de rajouter dans un grand moment d’enthousiasme et de lyrisme nationaliste français « Que ceux qui posent la question de savoir si pour travailler en Corse il faut être corse, à moitié corse ou pas corse du tout, sont des racistes ! A bas les Racistes« . Afin de ne laisser aucun espace, il précise également « Que la solution en Corse passe par le partage des richesses et non par l’adaptation du droit social« . C’est alors qu’il dénonce cette idée selon laquelle comme la France compte vingt deux régions, il y aurait donc risque de voir naître vingt deux droits du travail. Il développe en comparant cette situation possible avec celle les landers allemands, situation désavantageuse, selon lui, pour les travailleurs.

Pour clore le meeting, on a droit à la Marseillaise, ce qui change du « Diu vi salvi Regina » de Besancenot en 2007 sur Aiacciu.

Cela mis à part, M. Mélenchon est un grand internationaliste, enfin, pour les nations dominantes du moins. Dans ce cadre, il ne saurait y avoir de perspective de solidarité et de fraternité entre les peuples français et corse, non, juste un monologue ethnocentré entre le grand peuple de France et ses indigènes travailleurs de corses dont il achève la civilisation. Force est de constater que M. Mélenchon n’a pas fait des brouillons sectaires de Lénine sur la question ukrainienne, des Damnés de la terre de Fanon et du texte de Gramsci sur la question méridionale ses lectures de chevet. Non, M. Mélenchon, hussard de l’empire tricolore, veut achever la mission saint-simonienne, celle de ces penseurs de gauche qui cherchent à faire le bonheur des peuples sans les peuples dominés ou malgré eux.

Pour qui a la moindre miette d’honnêteté intellectuelle, la tonalité schizophrène du propos politique s’impose de manière éclatante durant ce meeting en distinguant un Bucchini d’un Mélenchon. Et pour les travailleurs sincères de ce pays qui en auraient encore le vertige, le mieux est de revenir aux fondamentaux, à une histoire plus récente, celle du grand résistant communiste Jean Nicoli dont le testament politique reste pour la postérité « Mortu pè a Testa Mora è u Fiore Rossu », décapité physiquement par les fascistes en 1943 et politiquement par M.Mélenchon en 2012.

Desideriu, Anna Laura
Toussaint
Toussaint

Messages : 2238
Date d'inscription : 09/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Copas le Sam 26 Mai - 9:07

L'ignorance de la structure de domination de l'état français et la bourgeoisie française sur la Corse est bien liée à l’expansionnisme mélanchonien, de ses remugles anti-flamands, de son désir de maintenir dans la France les confettis de l'empire, les dernières colonies, afin d'en piller les richesses (voir ce moment de gloire où il réclame et glorifie l'empire maritime de la France), ses envies d'annexion de la Wallonie, ses insultes contre les nationalistes des nations dominées dans la France, sa haine de l'exercice des langues régionales ou minoritaires en France qui fait que la France n'a pas ratifié la charte sur les langues minoritaires, etc (dans le etc on mettra tout ce qui fait partie de la France puissance impérialiste),...

Sur ces questions il ne s'agit pas de pousser à la fragmentation mais de permettre que cesse l'oppression de peuples par d'autres, de se mettre aux côtés des peuples dominés dans leurs luttes pour desserrer les étaux des dominations coloniales et/ou impérialistes. Un gouvernement des travailleurs en France démantèlerai sans pitié les mécanismes coloniaux et traiterai avec respect les peuples qui ont eu à subir les inégalités et les oppressions.

Les combattants pour le socialisme ne mettent pas sur le même plan les peuples dominés et les états dominants, ce type de fausse égalité est ce qui permet l'annexion du poulailler par le renard.

Il faut appeler Mélenchon à respecter le peuple qui vit naitre les droits de l'homme, la notion d'égalité à la naissance du moins, qui institua le droit de vote des femmes, et qui fut célébrée de Voltaire à Rousseau, de Goethe à Benjamin Franklin, de Thomas Jefferson à Robespierre et James Boswell : la Corse.

De la Corse, JLM ne semble retenir que l'esprit de l'empire et Napoléon.

Il y a comme une forme de nationalisme gaullien dans JLM et il est bien plus proche en cela de Chevenement que de l'universalisme révolutionnaire.

Tout cela mérite de lutter pas à pas contre ce qui assimile la gauche au colonialisme et l'impérialisme, qui fait croire aux peuples dominés que la gauche c'est l'oppression et le bâillon.

-------

https://forummarxiste.forum-actif.net/viewtopic.forum?t=2229
Copas
Copas

Messages : 7025
Date d'inscription : 26/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum