Islamophobie

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Lun 4 Mai - 18:41

Et encore une qui part à la guillotine!!!
Vraiment vous manquez d'humour!
Pas étonnant que les orgas MR n'attirent pas foule.
Ce que vous écrivez peut faire peur!
Je ne sais pas ce qu'a écrit dans son livre et dit Emmanuel Todd sur Charlie Hebdo et donc de quoi parle Sophia Aram.
Mais elle m'a fait beaucoup rire, surtout quand à la fin, elle a abandonné l'accent arabe.
Là encore, il ne faut pas la juger trop sévèrement... Very Happy
Son billet n'est pas islamophobe-raciste-sexiste-homophobe, ou bien?
Si Todd a dit (ou écrit) qu'il a peur, elle a bien fait de lui rappeler ce qui s'est passé le 7 janvier.

Mais pourquoi donc personne n'a répondu (je sais, je suis moins drôle que Sophia Aram) à ma critique du mot "islamophobie"?
Vous préférez celle de Caroline Fourest?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Lun 4 Mai - 18:47

verié2 a écrit:Devinez qui a écrit :
le concept d’islamophobie est un concept vide, ne servant qu’à désarmer cette autre vigilance antiraciste qui vise la haine antijuive, antichrétienne, anti-athée ou même antimusulmane prêchée par certains musulman
Caroline Fourest?

verié2 a écrit:
Et qui a écrit :

Il faut lire cet «Eloge du blasphème», oui, par Caroline Fourest: il y a peu de lectures aussi roboratives, stimulantes et immédiatement utilisables dans les combats qui nous sont imposés.

BHL?
Finkelkraut?
Brückner?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Lun 4 Mai - 18:48

Les deux citations sont de BHL. Bravo Rougevert !

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Lun 4 Mai - 19:23

Pour se faire une idée par soi-même:
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1089521
Si je suis d'accord (pour l'avoir vécu) avec lui, quand il dit qu'une partie de ceux qui manifestaient voyaient ceux qui le refusaient (comme moi) comme n'étant pas de "bons Français", je désapprouve tout le reste.
Bon, moi, j'assume. Very Happy
C'est plutôt un compliment.
A la rigueur, j'accepterais d'être de la France chantée par Ferrat.
Je suis communiste, internationaliste, citoyen du monde...
L'autre France, LA France BBR, j'en pense un peu de ce qu'en pensait CH, et bien pire (sans jeu de mot, car le PIR n'est pas bon) que ça.

Je trouve son analyse sociologique de la manifestation du 11 janvier très hasardeuse et subjective, notamment concernant l'absence d'ouvriers.
Y-a-t-il des signes ostentatoires permettant d'identifier à vue les ouvriers qui ne se reconnaissent pas dans les orgas syndicales?
N'y-a-t-il pas des ouvriers dans d'autres manifs parisiennes ou bien sont-ce des cadres supérieurs?
Quant à la parole coupée, je comprends mieux. Very Happy
Patrick Cohen cite le livre de Todd (qui semble-t-il a écrit des énormités et refuse de le reconnaître à l'antenne) contre ce que prétend Todd.
Difficile de s'y retrouver sans avoir lu le livre.

Mais s'il est légitime de refuser Camus comme référence pour parler d'islamphobie, alors il faut se demander qui est Todd.
Qu'on me lapide si je dis une connerie.
Un sociologue marxiste, un militant anticolonialiste?
Pas vraiment.


Dernière édition par Rougevert le Lun 4 Mai - 19:57, édité 2 fois
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Lun 4 Mai - 19:25

verié2 a écrit:Les deux citations sont de BHL. Bravo Rougevert !
Merci, je suis très touché.
Qu'est-ce que j'ai gagné?
Le droit à un commentaire sur ma critique du mot islamophobie avec ses conséquences pratiques?

Sophia Aram est-elle raciste?
Et islamophobe?
Féministe "blanche"?




avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Mar 5 Mai - 1:49

Rougevert a écrit:
Sophia Aram est-elle raciste?
Et islamophobe?
Féministe "blanche"?

Profession "comique".

et pour toi Sophia Aram est elle anti-colonialiste ? anti-impérialiste ? Anti-raciste ? Internationaliste ? Anti-sioniste ? MR ?

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Mar 5 Mai - 10:46

Rougevert, il n'était que 19 h 23, mais tu devais déjà, soit avoir bu un coup, soit ne pas être très réveillé, car tu pars vraiment dans tous les sens, tu passes du coq à l'âne.

Quant à Sophia Aram, dont je ne connais que quelques sketchs, j'ai surtout l'impression qu'elle soufflait dans le sens du vent dominant, cherchait à plaire à ses potes de la rédaction de France Inter, dont son patron Patrick Cohen. Lequel Cohen se comportait comme un roquet vis à vis de Todd. Face à des Finkielkraut ou des BHL, jamais il ne s'exprime de cette façon.

Ca ne signifie pas que tout ce que disait Todd était juste, en particulier son analyse de la grande manif d'union nationale, mais il a le courage d'aller à contre-courant, ce n'est pas si fréquent dans son milieu...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Mar 5 Mai - 11:21

Robert Ménard revendique le fichage des enfants musulmans des écoles de Béziers
Le Monde.fr | 05.05.2015 à 09h21 • Mis à jour le 05.05.2015 à 10h07

Robert Ménard, le maire de Béziers (proche du Front national), a révélé, lundi 4 mai, l'existence d'un fichier recensant les enfants supposés musulmans de sa ville. Lors d'un débat de l'émission « Mots croisés » (à partir de 1 h 23 min) sur France 2 consacré aux querelles au sein du FN, le maire de Béziers, a donné des pourcentages d'enfants de confession musulmane dans les écoles de sa ville.

« Robert Ménard dit qu'il y a 64,6 % d'enfants de confession musulmane à Béziers. Mais il les tient d'où, ces statistiques ? », s'était auparavant interrogé sur Twitter un téléspectateur, dont les propos ont été repris par l'un des chroniqueurs de l'émission.

« Ce sont les chiffres de ma mairie. Pardon de vous dire que le maire a les noms, classe par classe, des enfants. Je sais que je n'ai pas le droit, mais on le fait. » Robert Ménard persiste : « Les prénoms disent les confessions. Dire l'inverse, c'est nier une évidence. »
« Il est interdit de traiter des données à caractère personnel »

Ces révélations ont provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux dans la nuit et la matinée, et notamment du député socialiste de l'Hérault, Sebastien Denaja : « Le procureur de Beziers doit ouvrir une enquête après les déclarations de Robert Ménard sur le fichage des enfants selon leur confession », a-t-il estimé. Karine Berger, députée socialiste des Hautes-Alpes évoque « une injure infinie à la République ».

En France, les statistiques ethniques sont interdites par la loi du 6 janvier 1978, même si la Commission nationale informatique et liberté peut autoriser des exceptions. Le texte précise qu'« il est interdit de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les options philosophiques, politiques ou religieuses, ou l'appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle de celles-ci ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/05/05/quand-robert-menard-fiche-les-enfants-des-ecoles-de-beziers_4627511_823448.html#9iIwiiCvIxAL06lO.99

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  yannalan le Mar 5 Mai - 11:40

Mon neveu est de père marocain il a un nom arabe, son école s'est basée là-dessus pour lui demander s'il voulait suivre un enseignement LCO de turc. Dans une mairie socialiste...

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Mar 5 Mai - 16:33

MO2014 a écrit:

Profession "comique".

et pour toi Sophia Aram est elle anti-colonialiste ? anti-impérialiste ? Anti-raciste ? Internationaliste ? Anti-sioniste ? MR ?
Comique?
Alors elle te fait rire?
J'ai du mal à le croire.
Il n'empêche que sans être une vraie militante, elle a une conscience féministe et antiraciste.
A Vérié: toujours pas de réponse à ma critique de l'usage du mot "islamophobie".
Malgré le verre que tu penses que j'ai bu, je le remarque.
Oui, tout ce que dit Todd n'est pas juste et il est à "contre-courant".
Et alors?
Ca fait avancer le schmilblick?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  hadrien le Mar 5 Mai - 17:15

Il n'empêche que sans être une vraie militante, elle a une conscience féministe et antiraciste.

Effectivement, elle n'est pas militante, mais dénonce souvent avec humour les préjugés sexistes, religieux ou racistes.
Et sa dénonciation ironique du paternalisme de Todd et de beaucoup d'autres est salutaire face à tous ces gens qui veulent considérer tous les arabes comme des demeurés sans humour ou des intégristes (qu'elle sait, comme Charlie, ne pas confondre avec de simples croyants).
Elle se moque régulièrement des réacs de tout poil, des dogmes religieux, des imbécillités homophobes ou xénophobes.
Et c'est très écouté, diffusé et repris.
Tant mieux.

hadrien

Messages : 285
Date d'inscription : 09/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Mer 6 Mai - 14:28

Une lycéenne orléanaise dénonce un harcèlement lié à sa jupe longue

Si elle se rend au lycée avec son voile, Ikram le retire avant de franchir le portail. Ce qui poserait problème, aujourd’hui, c’est plutôt la longueur de sa jupe.? - photo éric malot

Si elle se rend au lycée avec son voile, Ikram le retire avant de franchir le portail. Ce qui poserait problème, aujourd’hui, c’est plutôt la longueur de sa jupe.? - photo éric malot
La lycéenne musulmane dénonce le harcèlement d’un membre de l’encadrement et d’une professeure en raison de la longueur de sa jupe. Elle sort, aujourd’hui, de son silence et devait déposer plainte ce matin.

Elle ponctue ses phrases de larmes ; elle ne parvient que difficilement à maîtriser ses sanglots. Ikram, lycéenne à Paul-Gauguin à La Source, en terminale gestion et administration, n'en peut plus. « Tous les soirs, lorsque je rentre chez moi, je pleure. »

Presque neuf mois que son calvaire dure, affirme-t-elle. « Je suis victime de discrimination et de harcèlement. Certains professeurs me parlent de ma tenue, de ma jupe longue. Tous les jours, on me dit que ce n'est pas une tenue appropriée. Mais dans le carnet, nulle part, il est écrit que l'on ne peut pas porter une jupe longue au lycée. Jamais, je n'ai le voile à l'intérieur de l'établissement. »
Interdite de cours

Le matin, elle le retire devant le portail. « On voit mes cheveux, je porte des boucles d'oreilles. Et ma jupe, n'est pas un signe religieux », insiste-t-elle. La direction de l'établissement n'en serait pas convaincue. « Toutes les semaines. Je demande pourquoi on me convoque. On me dit que c'est parce que je suis trop couverte. »

Alors, elle prend sur elle. « Je ne veux par craquer au lycée pour éviter que l'on dise que je suis folle, pour éviter de passer pour une victime. » Pourtant, les phrases, les questions la blessent. « On m'a demandé si je voulais aller faire le jihad. On m'a dit, aussi, que ma longue jupe pouvait servir à passer la serpillière. »

Pas un jour sans une remarque. Épuisant. « Pourtant, jamais je ne parle de religion au lycée. Et si je porte le voile, c'est par conviction. Il n'existe aucune pression familiale. D'ailleurs, mes grandes soeurs n'en portent pas. » Elle souffre de « cet acharnement ».

Elle ne sait pas où tout cela va la mener. « J'ai déjà été interdite de cours par une professeure. Au bout d'une semaine, j'ai pu revenir à condition que je m'excuse. Mais que je m'excuse de quoi ? », s'agace-t-elle.

Alors, éreintée par la situation, elle ne fréquente qu'épisodiquement le lycée. « J'ai déjà plus de 200 heures d'absence depuis le début de l'année. J'arrive exprès en retard pour aller en permanence et éviter de voir ma professeure. Lorsque j'essaie de parler de mes absences avec des profs, il n'y a pas de dialogue possible. » « Pour la soutenir, nous avons essayé de discuter avec des profs, de leur dire qu'il y avait de l'acharnement par rapport à cette jupe longue. Ils nous disent que ce ne sont pas nos affaires, raconte une amie. Des élèves ont même déjà été exclus avec elle. Nous soutenons Ikram, notamment, en lui faisant suivre les cours qu'elle manque. »
Elle a contacté le collectif « Stop aux discriminations »

Il n'empêche que son horizon scolaire s'est assombri à quelques semaines du baccalauréat. « Avec ce que je traverse, je ne pense même pas à mes examens. Mon année est en l'air. »

La jeune fille de 18 ans n'entend plus subir la situation. Elle s'est tournée vers le nouveau collectif « Stop aux discriminations » pour raconter sa douleur. Ce matin, elle devait se rendre au commissariat de La Source pour y déposer plainte. Les motifs : discrimination et harcèlement moral. « Et ce ne sera pas une plainte contre X mais contre deux personnes du lycée », avertit Ali Jafrani, le responsable du collectif.

Pour donner du crédit à son dossier, Ikram a recueilli le récit d'une dizaine d'amis de sa classe. « Ils ont fait une photocopie de leur carte d'identité pour accompagner chaque témoignage. » Elle le certifie. « Je n'ai plus rien à perdre, j'ai décidé de parler. On verra si je me fais exclure du lycée. »
http://www.larep.fr/loiret/actualite/2015/05/06/une-lyceenne-orleanaise-denonce-un-harcelement-lie-a-sa-jupe-longue_11430881.html

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Invité le Ven 8 Mai - 11:59

MO2014 a écrit:
Une lycéenne orléanaise dénonce un harcèlement lié à sa jupe longue

Si elle se rend au lycée avec son voile, Ikram le retire avant de franchir le portail. Ce qui poserait problème, aujourd’hui, c’est plutôt la longueur de sa jupe.? - photo éric malot

Si elle se rend au lycée avec son voile, Ikram le retire avant de franchir le portail. Ce qui poserait problème, aujourd’hui, c’est plutôt la longueur de sa jupe.? - photo éric malot
La lycéenne musulmane dénonce le harcèlement d’un membre de l’encadrement et d’une professeure en raison de la longueur de sa jupe. Elle sort, aujourd’hui, de son silence et devait déposer plainte ce matin.

Elle ponctue ses phrases de larmes ; elle ne parvient que difficilement à maîtriser ses sanglots. Ikram, lycéenne à Paul-Gauguin à La Source, en terminale gestion et administration, n'en peut plus. « Tous les soirs, lorsque je rentre chez moi, je pleure. »

Presque neuf mois que son calvaire dure, affirme-t-elle. « Je suis victime de discrimination et de harcèlement. Certains professeurs me parlent de ma tenue, de ma jupe longue. Tous les jours, on me dit que ce n'est pas une tenue appropriée. Mais dans le carnet, nulle part, il est écrit que l'on ne peut pas porter une jupe longue au lycée. Jamais, je n'ai le voile à l'intérieur de l'établissement. »
Interdite de cours

Le matin, elle le retire devant le portail. « On voit mes cheveux, je porte des boucles d'oreilles. Et ma jupe, n'est pas un signe religieux », insiste-t-elle. La direction de l'établissement n'en serait pas convaincue. « Toutes les semaines. Je demande pourquoi on me convoque. On me dit que c'est parce que je suis trop couverte. »

Alors, elle prend sur elle. « Je ne veux par craquer au lycée pour éviter que l'on dise que je suis folle, pour éviter de passer pour une victime. » Pourtant, les phrases, les questions la blessent. « On m'a demandé si je voulais aller faire le jihad. On m'a dit, aussi, que ma longue jupe pouvait servir à passer la serpillière. »

Pas un jour sans une remarque. Épuisant. « Pourtant, jamais je ne parle de religion au lycée. Et si je porte le voile, c'est par conviction. Il n'existe aucune pression familiale. D'ailleurs, mes grandes soeurs n'en portent pas. » Elle souffre de « cet acharnement ».

Elle ne sait pas où tout cela va la mener. « J'ai déjà été interdite de cours par une professeure. Au bout d'une semaine, j'ai pu revenir à condition que je m'excuse. Mais que je m'excuse de quoi ? », s'agace-t-elle.

Alors, éreintée par la situation, elle ne fréquente qu'épisodiquement le lycée. « J'ai déjà plus de 200 heures d'absence depuis le début de l'année. J'arrive exprès en retard pour aller en permanence et éviter de voir ma professeure. Lorsque j'essaie de parler de mes absences avec des profs, il n'y a pas de dialogue possible. » « Pour la soutenir, nous avons essayé de discuter avec des profs, de leur dire qu'il y avait de l'acharnement par rapport à cette jupe longue. Ils nous disent que ce ne sont pas nos affaires, raconte une amie. Des élèves ont même déjà été exclus avec elle. Nous soutenons Ikram, notamment, en lui faisant suivre les cours qu'elle manque. »
Elle a contacté le collectif « Stop aux discriminations »

Il n'empêche que son horizon scolaire s'est assombri à quelques semaines du baccalauréat. « Avec ce que je traverse, je ne pense même pas à mes examens. Mon année est en l'air. »

La jeune fille de 18 ans n'entend plus subir la situation. Elle s'est tournée vers le nouveau collectif « Stop aux discriminations » pour raconter sa douleur. Ce matin, elle devait se rendre au commissariat de La Source pour y déposer plainte. Les motifs : discrimination et harcèlement moral. « Et ce ne sera pas une plainte contre X mais contre deux personnes du lycée », avertit Ali Jafrani, le responsable du collectif.

Pour donner du crédit à son dossier, Ikram a recueilli le récit d'une dizaine d'amis de sa classe. « Ils ont fait une photocopie de leur carte d'identité pour accompagner chaque témoignage. » Elle le certifie. « Je n'ai plus rien à perdre, j'ai décidé de parler. On verra si je me fais exclure du lycée. »
http://www.larep.fr/loiret/actualite/2015/05/06/une-lyceenne-orleanaise-denonce-un-harcelement-lie-a-sa-jupe-longue_11430881.html

Les réponses du lycée et de l'académie :



L'affaire Ikram ? Contacté hier, le proviseur du lycée professionnel Paul-Gauguin, François Marie, ne la connaît pas précisément. Toutefois, il admet être régulièrement confronté à la gestion de jeunes filles se présentant à l'entrée de l'établissement avec « les jupes longues et le voile ».

« Ce sont des situations connues. L'important est de faire respecter la loi. » Et de poursuivre : « Je ne suis pas au courant d'un dépôt de plainte, je n'ai pas de regard particulier sur le cas de cette jeune fille mais avoir une jupe longue n'a aucune importance. Il existe une loi, on ne peut pas porter de signe religieux ostentatoire. Et puis, nous sommes dans un lycée professionnel avec des lycéens qui seront sur le marché du travail dans trois mois. Cette tenue n'est pas appropriée. » Ikram ne comprend pas cet argument : « Vous pensez que les garçons avec des caleçons dépassant du pantalon c'est plus approprié au monde du travail ? » Aujourd'hui, François Marie prône une solution pour désamorcer les tensions : « Il faut dialoguer ».

Et l'académie, comment se positionne-t-elle ? « Les problèmes ne sont pas liés à sa jupe longue mais plutôt à un problème de vie scolaire, à un manque de travail. Elle n'a jamais été punie pour sa jupe. Il ne faut pas faire d'amalgame », tient à préciser l'inspectrice d'académie adjointe, Raymonde Rouzic. Et les remontrances sur sa tenue ? L'interdiction de cours d'une semaine par l'un des professeurs ? « C'est faux », martèle la représentante de l'académie qui fait le lien avec Sarah, la collégienne de Charleville-Mézières interdite de classe en avril, en raison de sa jupe longue. Ikram reconnaît que cet exemple l'a incitée, aujourd'hui, à témoigner, à ne plus se taire. N.D.C.

Je ne doute pas qu'il subsiste une forme d'Islamophobie dans l'éducation national, cela dit les argument de l'académie sont valable, elle sera discriminé dans c'est recherche d'emploie, sauf si elle trouve un emploi communautaire (boucherie Halal etc). De toute façon que tu t'appel Sarah, Omar, ou Mamadou, t'est discriminé dans le monde du travail. Au états unis il fonts des recensement basé sur la race, et qu'ils utilise pour démontré si les entreprise font de la discrimination (qu'ils disent car Le danger l'utilisation de cette liste est évidentes) . Pour revenir a cette jeune fille, on peut dire qu'elle est très mal partie, et j'aimerait pas être a la place de ceux qui sont en première ligne dans l'éducation de jeune adulte absolument pas dépolitisé, mais qui on comme horizon de quoi déprimé...

Moi quant je vais au tafs je suis obliger mette un vêtement de travail, c'est une entreprise de nettoyage qui fournie et lave cette "uniforme".Si on veux vraiment luté contre les illégalité social, l'éducation national aurait du se charger de l'habillement et de l'entretien des fringue a l’école, c'est un coups financier en moins pour les parents, on peut toujours tenté ça. Cela dit on pourra pas interdire la connerie des prof qui utilise une pédagogie douteuse basé sur l'humiliation, mais ils peuvent se formé.

Bon j'ai quelque souvenir d’humiliation subie a l’école, du a mon statu d'enfants de divorcé qui mériterait d’être conté, mais c'est pas le sujet.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Ven 8 Mai - 14:04

Jesuisfred a écrit:

Je ne doute pas qu'il subsiste une forme d'Islamophobie dans l'éducation national, cela dit les argument de l'académie sont valable, elle sera discriminé dans c'est recherche d'emploie, sauf si elle trouve un emploi communautaire (boucherie Halal etc). De toute façon que tu t'appel Sarah, Omar, ou Mamadou, t'est discriminé dans le monde du travail. Au états unis il fonts des recensement basé sur la race, et qu'ils utilise pour démontré si les entreprise font de la discrimination (qu'ils disent car Le danger l'utilisation de cette  liste est évidentes) . Pour revenir a cette jeune fille, on peut dire qu'elle est très mal partie, et j'aimerait pas être a la place  de ceux qui sont en première ligne dans l'éducation de jeune adulte absolument pas dépolitisé, mais qui on comme horizon de quoi déprimé...

Moi quant je vais au tafs je suis obliger mette un vêtement de travail, c'est une entreprise de nettoyage qui fournie et lave cette "uniforme".Si on veux vraiment luté contre les illégalité social, l'éducation national aurait du se charger de l'habillement et de l'entretien des fringue a l’école, c'est un coups financier en moins pour les parents, on peut toujours tenté ça. Cela dit on pourra pas interdire la connerie des prof qui utilise une pédagogie douteuse basé sur l'humiliation, mais ils peuvent se formé.

Bon j'ai quelque souvenir d’humiliation subie a l’école, du a mon statu d'enfants de divorcé qui mériterait d’être conté, mais c'est pas le sujet.

Hé bien si, tu vois, ça a un rapport avec le sujet.
L'Ecole a bien une laïcité équivoque et "à la tête du client": le divorce des parents comme facteur de discrimination montre bien que le christianisme "culturel" s'exprime chez CERTAINS enseignants influencés par l'Eglise.
Et cela conduit en retour (paranoïaque) à considérer l'Ecole comme raciste et la laïcité comme une forme de racisme.
Alors qu'elle est instrumentalisée, elle est "essentialisée" par les communautaristes et chez certains MR, pour qui la classe ouvrière est dominée par les "Blancs".
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 8 Mai - 14:45

Rougevert
certains MR, pour qui la classe ouvrière est dominée par les "Blancs"
Et qui donc tient ce langage parmi les marxistes ? En connais-tu sur ce forum ?

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Rougevert le Ven 8 Mai - 16:27

Pardon, c'est vrai Toussaint et MO2014 ne sont pas marxistes.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 8 Mai - 16:48

Rougevert a écrit:Pardon, c'est vrai Toussaint et MO2014 ne sont pas marxistes.
MO2014 n'est clairement pas marxiste. Le PIR ne se revendique pas du marxisme, même s'il peut lui faire, comme beaucoup d'autres, des emprunts. En revanche, Toussaint se revendique du marxiste et s'applique à raisonner de façon marxiste.

Quand je te posais cette question, je parlais de militants représentatifs des courants MR d'extrême-gauche, pas d'individus isolés.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Ven 8 Mai - 17:26

Pour hadrien je suis un stalino-islamiste...    Laughing  Laughing  Laughing (je ne vous ai pas vu réagir d'ailleurs, vous êtes sans doute d'accord  cheers )

Désolé pour les docteurs qui décident qui est marxiste ou non sur ce forum mais je suis marxiste, je connais son œuvre peut être pas aussi bien que nos chers professeurs auto proclamés. Je suis opposé au lénininisme tout en appréciant certains apports de la révolution d'octobre, j'apprécie certains apports de Trotski et ceux  de Gramsci en particulier, et la plupart des auteurs qui ont analysé le colonialisme et les luttes de libération nationale, et plus récemment Saïd Bouamama qui est marxiste également et qui a largement contribué à la création du PIR ainsi que Sadri Khiari.
C'est juste pour préciser car je vois pas en quoi ces brevets auto attribués donnerait une quelconque autorité lors de débat sur l'islamophobie.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 8 Mai - 17:49

MO2014 a écrit:
Désolé pour les docteurs qui décident qui est marxiste ou non sur ce forum mais je suis marxiste, je connais son œuvre peut être pas aussi bien que nos chers professeurs auto proclamés. (...)
Je te reconnais bien volontiers le droit de te dire marxiste. Mais, indépendamment de nos divergences, le PIR peut difficilement être qualifié de marxiste. Je n'ai lu nulle part que le PIR se fixe pour objectif la prise de pouvoir par le prolétariat - peut-être n'ai-je pas tout lu ou mal lu ? Or j'évoquais les représentants/militants d'organisations marxistes.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Ven 15 Mai - 15:36

La continuité historique du dévoilement des indigènes par le colonialisme :

13 mai 1958, campagne anti haïk en Algérie




Le 13 mai 1958 débute une campagne d’occidentalisation (c’est le terme employé par les médias de cette époque) et visant la femme algérienne. Le pouvoir colonial aidé par la population européenne veut, par la contrainte et la force, obliger la femme algérienne à se débarrasser du haïk, voile traditionnel, symbole de l’identité et de l’histoire du pays, porté depuis des lustres par la gente féminine algérienne.
S’en suit des actes de menaces, de renvoi des femmes musulmanes de leur travail ou des actes délibérés d’arrachage de voile sur la voie publique par la population européenne.
Sous les cris de joie et du slogan «vive l’Algérie française» martelé à l’envie par les Européens. On assiste à des scènes de prosélytisme barbare où des femmes musulmanes sont exhibées sur des podiums improvisés pour les dévêtir de leur voile et le bruler ainsi sur la voie publique.

Le haïk est bien plus qu’un symbole culturel bien encré dans la société algérienne, c’est également une arme efficace contre l’occupant. Pendant la guerre d’Algérie et notamment lors de la bataille d’Alger, cet accoutrement a permis aux femmes de transporter au péril de leur vie des armes et des bombes destinées aux combattants algériens afin de mener des actions armées contre les forces de l’occupant. Ce vêtement a donc été un moyen d’émancipation et de combat pour les femmes algériennes et qui leur a permit de s’engager pleinement dans le processus de libération du pays.
Frantz Fanon, psychiatre en 1953 à l’hôpital psychiatrique de Joinville (Blida) est né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France en Martinique. Héros de la lutte antinazie en 1943 et figure de proue du combat contre le colonialisme et pleinement engagé pour l’indépendance de l’Algérie évoque dans son livre « Sociologie d’une révolution » le fait que le haïk de la femme algérienne était un des enjeux de la guerre libération. «Convertir la femme, la gagner aux valeurs étrangères, l’arracher à son statut, c’est à la fois conquérir un pouvoir réel sur l’homme et posséder les moyens pratiques, efficaces, de déstructurer la culture algérienne…Chaque voile qui tombe, chaque corps qui se libère de l’étreinte traditionnelle du haïk, chaque visage qui s’offre au regard hardi et impatient de l’occupant, exprime en négatif que l’Algérie commence à se renier et accepte le viol du colonisateur».

Il est fort intéressant de faire un parallèle avec l’actualité brulante d’aujourd’hui et le débat prégnant qui secoue actuellement la société française. Le voile pose problème et interpelle le monde occidental. La campagne de mai 1958 en Algérie en est une illustration, elle a été menée par les mêmes qui gouvernent aujourd’hui la France. Le parti socialiste est hégémonique, colonialiste et le restera, même si la parure ou l’étiquette change.
Le hijab, ou voile islamique, foulard musulman s’est donc imposé ces dernières années comme un symbole. Il se positionne en balise entre le dedans et le dehors, le montré et le caché, le visible et l’invisible… mais, porté par des jeunes françaises issues de l’immigration maghrébine, il devient un signifiant polysémique, qui donne à voir autant qu’il cache. Le voile met l’accent sur un conflit identitaire plus que religieux.
Il semble pertinent de mettre en exergue le caractère relativement universel de la symbolique que l’on dénote à travers le port du voile. En effet, quelles que soient les obédiences et les traditions, on retrouve sous le voile l’idée de la Vérité, de la connaissance cachée ou révélée. Le dévoilement a une valeur initiatique et révélatrice et par conséquent ne relève pas du corps législatif ou décisionnaire.
« Rien ne se trouve voilé qui ne doive être dévoilé» (Mathieu, 10-26)
« Tu restais indifférent à cela. Et bien, Nous ôtons ton voile, ta vue est perçante aujourd’hui». (Coran, Sourate El kaf, verset 22)

13 mai 2015
Akim Koceir
http://www.babzman.com/2015/13-mai-1958-campagne-anti-haik-en-algerie/

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 15 Mai - 17:15

La continuité historique du dévoilement des indigènes par le colonialisme
Cette continuité est indiscutable, mais
Le hijab, ou voile islamique, foulard musulman s’est donc imposé ces dernières années comme un symbole. (...) Le voile met l’accent sur un conflit identitaire plus que religieux.
Ce n'est vrai que pour une partie des femmes. Les motivations pour le port du voile diffèrent selon celles qui le portent
Il semble pertinent de mettre en exergue le caractère relativement universel de la symbolique que l’on dénote à travers le port du voile. En effet, quelles que soient les obédiences et les traditions, on retrouve sous le voile l’idée de la Vérité, de la connaissance cachée ou révélée.
D'une constatation juste, l'auteur passe à des approximations et à une apologie du voile à caractère mistico-religieux.

Défendre le droit des femmes qui le décident de porter le voile est une chose, faire l'apologie de ce port en est une autre...

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Ven 15 Mai - 17:21

Toujours à pinailler sans savoir reconnaître ce qui est principal dans un texte de ce qui est secondaire. C'est normal de ta part puisque il y a quelques semaines dans ce même fil tu utilisais les mots exacts de l'affiche comme exemple de "dialogue" avec une femme portant le foulard.
Il est évident que ce texte est écrit par un croyant et alors ? Mais j' n'y vois aucune apologie ou plutôt si il y en a une c'est celle de la critique du colonialisme. Tu as vraiment besoin d'une explication de texte pour prouver que l'essentiel est qu'il soit tourné contre le colonialisme et les forces qui le soutiennent en particulier le PS qui est dénoncé très justement.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 15 Mai - 18:40

Il est évident que ce texte est écrit par un croyant et alors ? Mais j' n'y vois aucune apologie ou plutôt si il y en a une c'est celle de la critique du colonialisme.
Non, il ne s'agit pas de pinaillage ! On peut se retrouver côte à côte avec des croyants, que ce soit contre le colonialisme, contre le racisme ou contre l'exploitation capitaliste, amis on n'en garde pas moins le droit de critiquer leurs croyances. Et, ici, il s'agit bien d'une apologie du voile, de plus en termes fumeux, ce qui n'a rien d'étonnant pour un religieux.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  MO2014 le Ven 15 Mai - 18:53

Tu as raison ce n'est pas du pinaillage c'est une priorité pour ceux pour qui la laïcité exclusive est plus important que la lutte décoloniale. Plutôt qu'accompagner un mouvement de critique de colonialisme et du parti socialiste colonialiste qui sont la colonne vertébrale du texte et l'essentiel en terme d'argumentation, tu préfères relever et critiquer les croyances. Toi qui donnait comme exemple  la beauté des indigènes pour pouvoir engager un dialogue anti religieux avec une femme portant un foulard jugé religieux  Shocked . J'aurais bien voulu te voir aux manifs de soutien à la résistance palestinienne  de juillet dernier, parler aux femmes portant le foulard, et elles étaient nombreuses, pour exercer "le droit de critiquer leurs croyances" et leur dire "c'est dommage de cacher un si joli visage"  Rolling Eyes . Si tu y as participé tu n'en n'as rien fait évidemment.

MO2014

Messages : 1287
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  verié2 le Ven 15 Mai - 20:28

MO2014
J'aurais bien voulu te voir aux manifs de soutien à la résistance palestinienne de juillet dernier, parler aux femmes portant le foulard, et elles étaient nombreuses, pour exercer "le droit de critiquer leurs croyances"
Tu ignores à peu près tout de moi, donc je ne vois pas ce qui te permet d'affirmer que je ne soutiens pas la lutte des Palestiniens. Par ailleurs, tu as un propension pénible à déformer, caricaturer tout ce qui est écrit et qui ne te convient pas à 100 %.

Jamais je n'ai dit qu'il fallait se précipiter sur les femmes, manifestantes ou non, pour les convaincre de retirer leur foulard. C'est grotesque. Quand on entretient des rapports fraternels et égalitaires avec une personne, on peut en revanche aborder cette question avec elle. Ce n'est pas non plus ni une obligation ni une priorité, tout dépend des circonstances. La religion n'est pas notre problème, notre problème, c'est la lutte des classes. Mais l'oppression de la femme fait partie de nos problèmes. Et, s'il apparait qu'une femme est contrainte par son entourage, ou maltraitée, notre devoir est d'essayer d'intervenir, avec tact bien sûr, tout comme envers des femmes non voilées d'ailleurs.

verié2

Messages : 8505
Date d'inscription : 11/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Islamophobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum