Parti de Gauche

Page 17 sur 32 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 24 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  nico37 le Sam 3 Mai - 12:59

L’Union Européenne veut libéraliser nos barrages, Ségolène Royal va-t-elle s’exécuter ? Corinne Morel Darleux - Secrétaire nationale à l'écosocialisme du Parti de Gauche; Tête de liste FDG Massif Central - Centre aux Européennes

La nouvelle Ministre de l’écologie Ségolène Royal a annoncé cette semaine qu’elle allait ouvrir les concessions de nos barrages hydrauliques au secteur privé.

Je m’inquiète fortement de ce qui ressemble fort en réalité, sous couvert de Sociétés d’Economie Mixte, à une nouvelle étape dans la privatisation de la gestion des barrages français, réclamée depuis longtemps par Bruxelles. L’objectif de la Ministre est de répondre aux injonctions de la Commission Européenne qui demande une mise en concurrence de la gestion des concessions. Le caractère semi public proposé par le Ministère permettrait de nationaliser les pertes et les investissements tout en garantissant de verser une rente aux gestionnaires privés.

Cette libéralisation des concessions hydrauliques est en effet une vieille revendication que l’Union Européenne cherche à nous imposer depuis les premières directives en 1997, et au sein des paquets successifs de libéralisation des marchés de l’énergie, soutenus trop souvent par les eurodéputés de la droite mais aussi du PS et d’EELV.

Y céder signerait l’abandon de la dernière ligne de résistance qu’avait tenue la Ministre Delphine Batho en son temps, elle qui avait eu le courage de s’opposer à cette « privatisation qui ne dit pas son nom ». Ségolène Royal a annoncé que ce dispositif serait intégré dans la loi de transition énergétique. Elle a donc décidé de céder aux injonctions de la Commission.

Cette décision livrerait un peu plus l’énergie, bien commun, aux appétits des multinationales privées.

Elle mènerait à une hausse des tarifs de l’énergie.

Cette nouvelle logique de privatisation est inadmissible. La circonscription Centre – Massif Central est particulièrement concernée. La vallée de la Dordogne notamment est très fournie en barrages hydrauliques. Et au moins trois barrages (Aigle, Morceaux la Virole et Fumel) terminent leurs concessions dans les années à venir.

Pour dire non à l’Europe libérale et à la privatisation de nos biens communs et services publics, utilisons le 25 mai le bulletin Front de Gauche.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Roseau le Dim 4 Mai - 2:37

Jean Némard a écrit:
Pedrolito a écrit:


1)Je pense que Roseau parle surtout de l'abolition de la propriété privée des moyens de production.

2)Faire de la socialisation d'entreprise dans le cadre du capitalisme n'aurait pas de sens, et que peu de portée. Du reste, les SCOP s'en approchent, mais ne règlent en aucun cas ni les problèmes, ni le sort du capitalisme.


1)La Pédrolito,tu te plante,de ce que je connais de Roseau(qui n'a pas sa langue dans sa poche)si il voulait, parler"surtout" de l'abolition de la P.P.M.P.il le ferait.

2)Faire des nationalisations dans le cadre du capitalisme n'aurait pas plus de sens et de portée.La bourgeoisie nous a bien démontré,avec De-Gaule et Mitterrand qu'elle pouvait tres bien s'en servir au mieux de ses intérets

Pedrolito a raison: la socialisation commence bien par l'expropriation, l'abolition de la PPMP.
Maintenant Jean a aussi raison sur ce point:
la socialisation peut se faire à des niveaux "territoriaux" divers,
et pas seulement national. C'est bien de le préciser.
Cela rend d'autant plus important la généralisation de l'autogestion,
autre nom pour désigner une planification réellement démocratique.

Enfin sur les SCOP, leur existance ici ou là n'a jamais entrainé la fin du capitalisme.
Il faut pour cela affronter et briser son Etat.
Je crois qu'il y a un fil sur les cooperatives sur ce forum
C'est un terrain de lutte important par sa dimension anti-K et ses limiites...
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  nico37 le Dim 4 Mai - 17:49

Ukraine : une médiation indépendante de l’OTAN est urgente Jean-Luc Mélenchon, Co-Président du Parti de Gauche, Député Européen du Front de Gauche 02/05

Deux semaines après que j’ai alerté sur la présence de navires de guerre français en mer noire et demandé leur retrait, ces navires viennent de quitter la mer noire les uns après les autres.

Le gouvernement n’a donné aucune explication sur leur présence, dans le sillage du navire états-unien USS Donald Cook, pas plus que sur la décision de les faire repartir.
Alors que les dirigeants états-uniens multiplient les surenchères contre la Russie, à l’image de John Kerry le 29 avril à Washington, je demande que toute la lumière soit faite sur l’implication en cours des forces françaises dans les patrouilles guerrières de l’OTAN dans l’Est de l’Europe.

J’appelle à la plus grande vigilance face à l’escalade militaire en cours. Je demande que les forces françaises ne soient pas engagées dans les manœuvres belliqueuses de l’OTAN. Et je demande que la France prenne l’initiative d’une médiation internationale indépendante de l’OTAN.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  panchoa le Lun 5 Mai - 19:56

monsieur Mélenchon a encore frappé.

Mélenchon rejoue la stratégie usée de la victimisation médiatique libé

Matthieu ECOIFFIER Chef du service politique 5 mai 2014 à 18:59

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  nico37 le Mer 7 Mai - 1:01


nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  panchoa le Mer 7 Mai - 7:03

si en plus ont a droit au bras d'honneur de sa majesté Mélenchon.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  nico37 le Mer 7 Mai - 13:36

Le front de gauche et l’extrême droite, une histoire d’amour ?

Je ne voulais pas avoir à écrire ce billet, parce qu’il va certainement emmerder des camarades, que certain-e-s en profiteront inévitablement pour jeter l’anathème sur l’ensemble des militant-e-s constituants le réseauFDG. Ce ne sont pas mes objectifs. Je précise aussi en introduction que j’ai prévenu certains camarades, militants engagés dans le FDG, de mon intention d’écrire ce billet, ils m’ont unanimement répondu de la faire.

Depuis plus de six mois maintenant, je constate comme d’autres camarades, une proximité entre ceux que tout devrait opposer. Une proximité parfois parfaitement assumée, comme pour Kévin boucaud victoire, alias @limpertinent93 sur twitter et facebook, auteur chez ragemag, membre du PCF de Bagnolet, on va revenir plus bas sur le cas ragemag. Pour Kévin par exemple, alain soral n’est plus un problème (puisque plus au fn) et il n’est pas anormal de diffuser ses contenus en tant que militant du réseau front de gauche.



Kevin Boucaud Victoire nous explique que ce n’est pas grave de diffuser soral. Novembre 2012. twitter.com/limpertinent93 E&R pour égalité et réconciliation l’association d’alain soral.

Ceci aura été mon point de départ. Naïvement, je pensais que c’était un cas isolé, que ses camarades lui feraient remarquer l’énormité de sa position. Lui rappelleraient que soral est un militant d’extrême droite qui promeut l’antisémitisme le sexisme et l’homophobie. Que diffuser des contenus en provenances de l’extrême droite est totalement incompatible avec un engagement qui plus est affiché dans un parti de gauche. Ils ne seront malheureusement pas légion à défendre ce point de vue. Et même si un camarade Franc-Comtois du parti de gauche avait réussi à lui faire entendre raison sur ce point, ce sera de courte durée. Kévin continue ses bavardages avec l’extrême droite, allant même jusqu’à « déclarer son amour » (la raison du titre du billet) à sarah ben ammar, de debout la république, oui ce même parti dont le président nicolas dupont aignan proposait aux présidentielles Matignon à marine le pen.



C’est vraiment à partir de ma rencontre avec Kévin boucaud victoire sur les réseaux sociaux (j’insiste là dessus) que j’ai commencé à faire attention à ce que balançaient les comptes étiquetés #RéseauFDG (avant j’avoue que je m’en foutais totalement). Et ce n’a pas été par plaisir comme certain-e-s militant-e-s ou sympathisant-e-s du FDG ont pu le prétendre. Pour moi, ce n’est pas dénoncer ces dérives qui nuit au mouvement. Au contraire, je pense comme les militants avec qui j’en ai parlé que se taire serait nuire au front de gauche dont je rappel je ne suis ni membre, ni sympathisant.

Je n’imaginais pas une seconde que je pourrais y trouver pèle mêle des articles du bloc identitaire, d’alain soral, du michel collon et en fait a peu près toute la sphère conspirationniste. C’est en réaction à ces diffusions sur lesquelles je tombais quotidiennement sur leurs comptes que par exemple j’avais pris la décision de publier la liste non exhaustive des sites conspirationnistes . Quelques exemples pour illustrer la diversité de ce zoo, le compte @kamara59, tenu par une habitante du 19ème arrondissement de Paris, est presque une caricature tant il concentre tout ce qui pue sur le web, le tout avec le tag #RéseauFDG.





Note, dans cette vidéo alain soral qualifie Clément Méric de « petit avorton »…



Le lien renvoie vers cet article :


Et on retrouve sur ce site toute la sphère conspirationniste antisémite, juste pour l’exemple je vous montre une capture d’écran du blog « le citoyen engagé » en lien en bas à droite..



Voilà, le décor est posé, il n’y a quasiment aucune limite dans ce qui peut être diffusé par des comptes affichés « officiellement » FDG. Et il n’est pas nécessaire de beaucoup creuser pour retrouver les thématiques habituelles de l’extrême droite antisémite. Allez, encore un ou deux exemples pour continuer l’illustration. Prenons @NNFPReturn, compte tenu par un militant de Vienne dans l’Isère, et dont la prose est pour la moins explicite.



La putophobie c’est maintenant ! Le compte est tenu par un militant PCF/FDG de Vienne (38).



@NNFPReturn participe également à la promotion du compte @notmcrail, tenu lui par un antisémite notoire qui se gargarise de lire bardèche entre autres.



#FF signifie littéralement Suivre Vendredi, c’est une promotion faites à un compte. le message est ici retweeté (diffusé) par @NNFPReturn

Pour connaître un peu celui que nous recommande de suivre @NNFPReturn voici quelques captures d’écran du compte @notmcrail:





Pour résumer, un militant du FDG de Vienne (pas un faux compte, un vrai militant), invite à suivre le compte d’un révisionniste. Problème ?

L’une des réponses régulièrement affichée par les membres actifs du FDG sur les réseaux sociaux est: « on ne peut pas contrôler qui utilise le mot clef RéseauFDG ». Oui, soit, mais lorsque ces mêmes comptes diffusant ce genre de contenus discutent tranquillement avec d’autres militants du réseau, c’est une validation implicite de leurs « officialités ». Oui, s’ils usurpent le « tag » officiel du front de gauche, il faudrait à minima les ignorer totalement ou carrément les dénoncer clairement comme des usurpateurs. Ce n’est malheureusement pas le cas pour celui qui nous invite à suivre un soralien révisionniste:



Voilà, on peut donc parler comme alexandre gabriac, inviter à suivre un révisionniste et s’afficher FDG tout en papotant tranquillement avec le reste des militant-e-s du rassemblement…

Du coup, peu de monde pour s’indigner lorsqu’un sympathisant Belge, tenancier de l’un des comptes les plus actif et suivit (par plus de six milles personnes), du front de gauche sur twitter balance ce genre de message:



Oui ça pique un peu les yeux quand même, d’habitude, la communication pro-Poutine sur le web français est plutôt la spécialité de l’extrême droite.

Jusque là c’est je pense assez clair pour tout le monde, des contenus et positions d’extrême droite sont diffusés par des militant-e-s et sympathisant-e-s du front de gauche. C’est un constat de faits.

Chouard et ragemag ou rené balme, des portes ouvertes vers l’extrême-droite ?

Le cas chouard a déjà fait l’objet de plusieurs articles sur ce blog, aussi je ne vais pas m’étaler encore sur le sujet. Chouard est une ordure dont l’activité principale, outre sa masturbation permanente sur le « tirage au sort » et la « démocratie » athénienne, est de présenter à ses adeptes (oui dans le cas de chouard comme d’autres gourous politique il est plus juste de parler d’adeptes) des personnalités d’extrême-droite comme les vrais résistants. Un petit rappel de ses connexions avec l’extrême droite est disponible dans cette infographie que je reproduis ici mais qui est l’œuvre de spanishbomb.net.



Les liens entre etienne chouard et l’extrême droite

Chouard valide une bonne partie de l’extrême droite, et pourtant… Et pourtant, il est encore relayé par des comptes affichant la bannière FDG :



On peut également toujours très légitimement se poser la question sur la présence aujourd’hui encore du logo « front de gauche » sur le site officiel du conspirationniste antisémite et sexiste rené balme. Le parti de gauche, propriétaire du logo « front de gauche » avait pourtant prit acte de la démission de balme.



René balme se permet donc encore d’afficher malgré ses nombreux dérapages le logo officiel déposé par le Parti de Gauche. Et pire, on apprendrait dans certains billets qu’il serait localement soutenu par le réseauFDG dans le cadre des élections municipales. Je ne sais pas vous, mais moi, ça me rappelle un peu george freche, sauf que voir un élu raciste dans un parti qui pratique une politique raciste ne m’étonnait qu’à moitié, par contre, voir ce genre de détritus dans un rassemblement politique qui prétend faire de l’antifascisme… Non.

Et ragemag dans tout ça.. Ragemag, c’est la cerise sur le gâteau. C’est LE parfait outil pour gommer ces clivages droite-gauche si gênant aux organisations politiques et partis du type DLR, UPR ou égalité et réconciliation (liste non exhaustive).



On retrouve chez ragemag plusieurs auteurs militants au front de gauche, notamment Kévin boucaud victoire, qui ouvrait ce billet avec son point de vue sur la militante de DLR et sur alain soral, mais aussi clément sénéchal, l’ancien community manager de Jean-Luc Mélenchon pour ne citer qu’eux. Si vous voulez approfondir sur ragemag, je ne peux que vous conseiller la lecture du blog ragemagreac qui fait un énorme travail d’explication et de conservation (oui des fois ragemag retire les billets qui provoquent légitimement des réactions virulentes). Pour illustrer ce qu’on peut reprocher à ragemag, leur point de vue sur les femmes; leur point de vue sur le meurtre de Clément Méric; leur point de vue sur le fascisme ; leur proximité avec l’UPR ; Et même jusqu’au champ lexical utilisé.

Alors forcément, il y a de quoi s’étouffer en voyant la porte parole international du PG balancer quoi que ce soit en provenance de ce torchon. Diffuserait-elle un article hébergé chez minute ? Non, sûrement pas. Avec ragemag, ça devrait être la même chose.

Dans le communiqué sur la démission de balme, le PG avait pourtant l’air d’avoir conscience du danger évident au moment où les médias tentaient de comparer le FDG et le FN, de ne pas laisser passer la moindre dérive. Comme je viens de vous le montrer, il reste BEAUCOUP à faire. Et oui j’espère que la mise en lumière de ces agissements sera un électrochoc, j’espère que les militant-e-s et sympathisant-e-s du RéseauFDG seront capables de comprendre ma démarche, et surtout d’en tirer les bonnes conclusions.

nico37

Messages : 7046
Date d'inscription : 10/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Armenteros le Dim 11 Mai - 23:42


Armenteros

Messages : 26
Date d'inscription : 30/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  gérard menvussa le Lun 12 Mai - 0:35

Tiens donc, quand arrive un post gênant, un des intervenant balance sans aucun rapport une vidéo de sa majesté Jean Luc M Un hasard ? Rien n'est moins sur....
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  gérard menvussa le Lun 12 Mai - 0:41

gérard menvussa a écrit:Tiens donc, quand arrive un  post gênant, un des intervenant balance sans aucun rapport une vidéo de sa majesté Jean Luc M Un hasard ? Rien n'est moins sur.... En tout cas, ça m'rapellee quelqu'un...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Armenteros le Lun 12 Mai - 5:55

Tiens donc quand on veut faire de la politique en publiant une interview de dirigeant s'exprimant au nom du Parti de Gauche, un des intervenant lui préfère sans frémir un article anonyme sans source et bourré de ragots invérifiables à propos de militants du FdG peut être au PCF et glissement et amalgames successif tente d'éclabousser le Parti de Gauche...  l'article est d'une confusion extrême, limite incompréhensible...
 
Un hasard ? Rien n'est moins sur.... car son auteur utilise  les mêmes méthodes pour salir et dénigrer le PG en évitant la discussion politique de fond, tout en utilisant des allusions dénonciatrices car l'expulsion à partir du délit d'opinion est adoré sur ce forum par Copas, Roseau et maintenant gérard menvussa qui en plus bégaie un peu en publiant son fiel deux fois de suite.

Armenteros

Messages : 26
Date d'inscription : 30/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Copas le Lun 12 Mai - 8:07

Armenteros a écrit:Tiens donc quand on veut faire de la politique en publiant une interview de dirigeant s'exprimant au nom du Parti de Gauche, un des intervenant lui préfère sans frémir un article anonyme sans source et bourré de ragots invérifiables à propos de militants du FdG peut être au PCF et glissement et amalgames successif tente d'éclabousser le Parti de Gauche...  l'article est d'une confusion extrême, limite incompréhensible...
 
Un hasard ? Rien n'est moins sur.... car son auteur utilise  les mêmes méthodes pour salir et dénigrer le PG en évitant la discussion politique de fond, tout en utilisant des allusions dénonciatrices car l'expulsion à partir du délit d'opinion est adoré sur ce forum par Copas, Roseau et maintenant gérard menvussa qui en plus bégaie un peu en publiant son fiel deux fois de suite.

Non l'article est clair, et montre qu'une partie des gens influencés par le FdG glisse vers le fascisme.
Ce n'est pas quelque chose réservé au FdG. Ca ne remet pas en cause le FdG , mais montre que celui-ci doit déployer un effort idéologique important sur ces dérives nombreuses. La question n'est plus secondaire tant les ponts vers le fascisme se multiplient.

Mais cela peut être noté.
Il ne s'agit pas là de trucs d'individus qui passent de l'un à l'autre comme il y en a toujours mais une dérive collective d'une faction de la gauche. Même si celle-ci n'est pas matérialisée par une forme organisée.  

La tolérance à la progression des rouges-bruns dans la sphère Stalino-nostalgique qui recoupe pour partie une partie de l'influence du FdG nécessite une bataille acharnée qui n'est pas menée, voir progressivement abandonnée.
Il n'y a plus de contre-poids à cela et la dérive vers le doriotisme a chemin libre.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Pedrolito le Lun 12 Mai - 12:21

Il n'est pas tout récent ce billet de blog, mais c'est une bonne synthèse des dérives du PG et de certains sympathisants FdG. D'une certaine manière, ce billet prouve qu'il n'y a pas à compter sur ces gens pour mener une vraie lutte de classe, car leurs préoccupations sont bien éloignées des intérêts de la classe ouvrière.

Ce billet tourne beaucoup sur le net, et c'est tant mieux !


Sinon, un bon article sur le caractère profond du PG dans le dernier Lutte de classe, le mensuel de LO :

Le Parti de gauche et les élections européennes, entre radicalisme de façade et idées réactionnaires
avatar
Pedrolito

Messages : 211
Date d'inscription : 30/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Armenteros le Lun 12 Mai - 13:16

Copas a écrit:
Armenteros a écrit:Tiens donc quand on veut faire de la politique en publiant une interview de dirigeant s'exprimant au nom du Parti de Gauche, un des intervenant lui préfère sans frémir un article anonyme sans source et bourré de ragots invérifiables à propos de militants du FdG peut être au PCF et glissement et amalgames successif tente d'éclabousser le Parti de Gauche...  l'article est d'une confusion extrême, limite incompréhensible...
 
Un hasard ? Rien n'est moins sur.... car son auteur utilise  les mêmes méthodes pour salir et dénigrer le PG en évitant la discussion politique de fond, tout en utilisant des allusions dénonciatrices car l'expulsion à partir du délit d'opinion est adoré sur ce forum par Copas, Roseau et maintenant gérard menvussa qui en plus bégaie un peu en publiant son fiel deux fois de suite.

Non l'article est clair, et montre qu'une partie des gens influencés par le FdG glisse vers le fascisme.
Ce n'est pas quelque chose réservé au FdG. Ca ne remet pas en cause le FdG , mais montre que celui-ci doit déployer un effort idéologique important sur ces dérives nombreuses. La question n'est plus secondaire tant les ponts vers le fascisme se multiplient.

Le Parti de Gauche, sa direction, son expression et sa communication montrent que depuis des années sa lutte acharnée contre le FN et ceux qui s'en servent du PS à la presse du type Le Monde ou Libération. C'est une constante de sa ligne politique de montrer les passerelles et l'instrumentalisation du FN par la sphère PS.

Alors monter un article à base de tweet complètement incompréhensible alors que son auteur signe des articles anti FN avec beaucoup de confusion il est vrai, c'est pour le moins une méthode dont vous pourriez vous démarquer. On trouve dans tous les partis des transfuges qui ne disent absolument rien en terme de causalité. Que diriez vous sur un argument selon lequel l'éducation qu'à reçu Menard à la LCR est un des paramètres de l'équation de sa trajectoire vers la droite extrême, et le LCR/NPA... Ce serait inadmissible et pourtant vous utilisez la même méthode pourrie qui par glissements successifs d'amalgames et de bidonnages (mais c'est vrai qu'ici nous avons un spécialiste avec roseau) laisse entendre que les vannes seraient ouvertes du PG vers le FN. Votre méthode est à gerber.

Le fond du sujet est la question de la lutte contre l'impérialisme qui doit combiner lutte contre sa bourgeoisie nationale ce que fait clairement le PG dans ses initiatives et expressions, lutte contre le capitalisme international (contre le FMI, les agences, la cee, la BCE...) la encore le PG en fait un des axes de son programme, et les liens que tissent le PG à l'international en amérique latine, en Grèce... tout cela est discutable et beaucoup plus intéressant que les caniveaux dans lesquels vous vous vautrez.


Dernière édition par Armenteros le Lun 12 Mai - 17:22, édité 2 fois

Armenteros

Messages : 26
Date d'inscription : 30/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  cerise75 le Lun 12 Mai - 13:37

les interets de la classe ouvrière on les défend autant que vous partout!!!!!

cerise75

Messages : 219
Date d'inscription : 21/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  cerise75 le Lun 12 Mai - 13:40

eh bien sur toute la démonstration au dessus sur les dérives fn est complètement à coté de la plaque , vu que des gens qui passent de la gauche et de l'extreme gauche à l'extreme droite ;, y'en a dans tous les partis, vous cherchez à démontrer quoi au juste???????

cerise75

Messages : 219
Date d'inscription : 21/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  gérard menvussa le Lun 12 Mai - 13:43

quand on veut faire de la politique en publiant une interview de dirigeant s'exprimant au nom du Parti de Gauche, un des intervenant lui préfère sans frémir un article anonyme sans source et bourré de ragots invérifiables à propos de militants du FdG peut être au PCF et glissement et amalgames successif tente d'éclabousser le Parti de Gauche...
Je trouvais que cette attitude ressemblait étrangement à celle d'un ancien habitué du forum...

On trouve dans tous les partis des transfuges qui ne disent absolument rien en terme de causalité. Que diriez vous sur un argument selon lequel l'éducation qu'à reçu Menard à la LCR est un des paramètres de l'équation de sa trajectoire vers la droite extrème, et le LCR/NPA...
Sauf que là, on ne parle pas de "transfuge", mais de gens qui restent au front de gauche sans peur d'établir un dialogue avec "les souverainistes de l'autre rive". Le probléme est un peu différent... Tu trouvera des transfuges de lo au npa, du npa au front national (on en a suffisamment parlé, et l'ancien interlocuteur dont je parle plus haut ne s'est pas gêné pour "jeter aux chiens" le npa.)

lutte contre sa bourgeoisie nationale ce que fait clairement le PG dans ses initiatives et expressions
Vraiment ? En approuvant l'intervention néocolonialiste de la France au mali ?

lutte contre le capitalisme international (contre le FMI, les agences, la cee, la BCE...)
Ouf, j'ai cru que tu allais dénoncer le "capitalisme apatride"... Ca s'arrange pas...
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Roseau le Lun 12 Mai - 17:08

gérard menvussa a écrit:
lutte contre le capitalisme international (contre le FMI, les agences, la cee, la BCE...)
Ouf, j'ai cru que tu allais dénoncer le "capitalisme apatride"... Ca s'arrange pas...[/quote]

Si ce n'était que cette phrase.
On a vu le PG agiter fièrement le drapeau des versaillais,
puis Mélenchon faire des sorties beauf sur l'Allemagne,
la grandeur de la France, dont les armées ne menaceraient personne
(beaucoup de peuples aprécieront!)
soutenir les invasions impéralistes françaises en Afrique
et plus récemment, (le 12 avril à Paris au moins)
distribuer massivement un tract demi page couleur
avec cette consigne de beauf patenté:
"Non à l'Europe américaine".
Jennar ne fait pas mieux dans ses conférences sur TAFTA
en concluant que l'Europe ne devienndra pas 28 colonies des Etats-Unis.

PS. Achille, planque sous le nom de Armenteros,
n'a aucune qualité pour critiquer le message de Nico.
Il a été banni de ce forum, après bien des avertissements pour violer sa charte.
Revenir planqué est un mépris absolu pour le forum et ses participants.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Copas le Lun 12 Mai - 18:30

Achille n'y peux rien et utilise la vieille méthode : injurier les témoins, les trainer dans la boue.

Retour aux excellents liens donnés par Nico et qui correspondent à une dérive extrêmement dangereuse qu'on voir dans une partie du FdG et sa sphère sympathisante.
Ce qui est constaté correspond largement à ce qu'on voit dans une partie de la gauche très néo-stale à l'origine et les passerelles qui se font de plus en plus, entre des milieux soraliens, FN, dieudonistes, fachos, racistes, pro-dictatures fascistes, conspis, etc et une partie de la gauche qui ne fait pas assez le ménage.

Le FdG est plus touché que les autres orgas politiques mais le problème est plus large que cela et touche tous les courants à gauche dont une partie plie plus ou moins le genou face aux offensives idéologiques du fascisme.

Contrairement à ce que dit Achille, personne je pense ne doute de l'anti-fascisme de JLM et d'une partie du PC, mais l'on constate dans la sphère d'influence du FdG des dérives qui ne prennent pas forcement des chemins évidents vers le fascisme mais qui montrent des dérives vers cela.

La contre-offensive idéologique concerne d'abord tout le monde et pas que les "chefs" et il faut savoir que les choses sont d'autant plus dangereuses que n'existent plus les contre-poids d'une autre période.

Maintenant il est exact que sur le fond triompher du fascisme c'est faire triompher les mobilisations des travailleurs, c'est ça qui fait reculer les fachos et pas les danses du ventre autour d'une tribune.
Ces dernières années , le seul moment où le FN est passé par la fenêtre et était ressenti comme ridicule, ce fut pendant le mouvement énorme des retraites. Et au fond une grande partie de la lutte contre le fascisme passe par la capacité des travailleurs à imposer leurs solutions. Quand ils n'y arrivent pas, les fachos progressent.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Roseau le Lun 12 Mai - 19:28

Copas a écrit:.
Maintenant il est exact que sur le fond triompher du fascisme c'est faire triompher les mobilisations des travailleurs, c'est ça qui fait reculer les fachos et pas les danses du ventre autour d'une tribune.
Ces dernières années , le seul moment où le FN est passé par la fenêtre et était ressenti comme ridicule, ce fut pendant le mouvement énorme des retraites. Et au fond une grande partie de la lutte contre le fascisme passe par la capacité des travailleurs à imposer leurs solutions. Quand ils n'y arrivent pas, les fachos progressent.

C'est la leçon de l'histoire comme celle du mouvement de l'automne 2010.
Les dérives nationalistes et chauvines, même celles de Mélenchon,
préparent bien sûr un terrain favorable au FN dans notre classe.
Mais ce n'est rien à côté des conséquences du sabotage par le FdG
du mouvement massif pour sauver nos retraites.
Ce sont avant tout les défaites de cette ampleur
qui désespèrent notre classe
et préparent, dans bouillon de la crise terrible qui vient, le terrain du fascisme.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  gérard menvussa le Lun 12 Mai - 20:03

Les dérives nationalistes et chauvines, même celles de Mélenchon, préparent bien sûr un terrain favorable au FN dans notre classe.
Mais ce n'est rien à côté des conséquences du sabotage par le FdG du mouvement massif pour sauver nos retraites.

Qu'il y ait quelquefois des "dérives nationalistes et chauvines" dans les différents discours des composantes du front de gauche est possible. Elles ne sont pas toutes dues au sens du pathos de Mélenchon d'aileurs. Pour autant, ce dernier reste "un républicain", ce qui n'est pas exactement la même chose ! Il y a eu autrefois tout un secteur à la lcr pour travailler avec la "fraction chevènementiste" qui était autrement plus frappée par ce défaut... Elles sont évidemment a combattre, mais cela ne doit pas nous empécher l'action unitaire avec eux !

De même, on peut être sans complaisance aucune pour la reprise du slogan de Ségoléne Royal "référendum sur les retraite". Mais croire que c'est cela a lui tout seul qui a fait foirer la lutte sur les retraites est tout a fait ridicules, et fait l'impasse un peu vite sur nos propres inuffisances.
avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 61
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Roseau le Lun 12 Mai - 20:20

gérard menvussa a écrit:croire que c'est cela a lui tout seul qui a fait foirer la lutte sur les retraites est tout a fait ridicules, et fait l'impasse un peu vite sur nos propres inuffisances.
Je n'ai lu et à vrai dire jamais entendu cela.
Pour vaincre face à un tel enjeu pour le capital (les retraites)
il faut une ou plusieurs orgas révos puissantes
et qui travaillent dans la durée à constuire les orgas de la classe,
et la capacité des travailleurs à s'auto-organiser.

Sans cela, les politiciens type Mélenchon et Royal seront toujours assez fort
pour empêcher qu'un mouvement arrive à affronter l'appareil d'Etat.

C'est une leçon que j'ai apprise en Mai et Juin 68.
Trop jeune, je pensais qu'arriverai ce moment de l'affrontement général.
Et je n'étais pas le seul, y compris dans la JCR.
Les politiciens réformistes, comme en 36, faisaient le dos rond.
Mais ce n'est pas le seul obstacle, loin de là.
Le principal, c'est l'appareil d'Etat,
qui était ébranlé, mais pas suffisamment.

Heureusement, nous avions une direction en partie membre de la section de la IV,
avec tonnes d'expérience de mobilisations, y compris GG,
et qui savait que le facteur subjectif était insuffisant,
qu'on pouvait arracher beaucoup au patronat, et on l'a fait,
mais qu'il ne faillait pas préparer l'insurrection.
Ils avaient raison.

Je reprends donc ma conclusion habituelle.
Rejoignez les orgas révos (le NPA faute de mieux).
De leur force dépendra l'issue d'ici quelques années
des affrontements qui ne manqueront pas d'arriver dans la crise terrible qui vient.
Et ne perdez pas de temps!
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  cerise75 le Lun 12 Mai - 22:09

quelles orgas révolutionnaires !!!! elles dépassent pas les2000 militants !!!!
le npa a foire incapable de sortir de tous les groupes qui se sont déchirés sur des trucs dont tout le
monde se fout !!!!!
je connais plein de gens qui en ont marre de tous ces discours qui mènent a rien avec des types qui s'écoutent parler , bref aucune efficacité , alors ta révolution tu vois je te laisse la la faire tout seul!!!

cerise75

Messages : 219
Date d'inscription : 21/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Dinky le Lun 12 Mai - 23:25

Le Parti de gauche et les élections européennes, entre radicalisme de façade et idées réactionnaires


En février dernier, le conseil national du Parti de gauche écrivait que « le temps est venu (…) de construire une opposition de gauche à ce gouvernement avec l’objectif de créer les conditions d’une majorité de gauche alternative ». D’où l’adresse à tous ceux qui « contestent cette politique au sein de la gauche » et les « propositions de listes communes aux municipales avec EELV (les Verts) ou encore avec des militants PS qui acceptent de travailler avec nous au regroupement de toutes celles et tous ceux qui refusent l’austérité ». Dans ce contexte, concluait le conseil national du PG, « les élections européennes restent le grand rendez-vous où nous ambitionnons de passer devant les listes gouvernementales » [1]. Des perspectives ambitieuses… et beaucoup d’effets de manche !

Un petit parti bourgeois avec de grandes ambitions

Si le Parti de gauche est relativement jeune, Mélenchon, son dirigeant, n’est pas le dernier tombé dans le marigot politicien. Après un bref passage à l’OCI après 1968, Mélenchon s’est assuré entre 1976 et 2008 une carrière d’homme d’appareil au sein du Parti socialiste. Fervent partisan de Mitterrand, il fut en 1981 secrétaire départemental de l’Essonne à l’âge de 30 ans, sénateur à 35 ans, ministre délégué à l’Enseignement professionnel entre 2000 et 2002, dans le gouvernement Jospin. Au sein du PS, il fut surtout un soutien des autres : après Mitterrand, ce furent Dray, Emmanuelli, et finalement Fabius. La place qu’il occupait dans le parti était en fait marginale et ne devait pas le satisfaire. Ce furent la traversée du désert que connut le PS après la défaite au premier tour de Jospin à l’élection présidentielle de 2002 et le discrédit de plus en plus avéré de ce parti dans toute une partie de l’électorat de gauche, qui convainquirent Mélenchon qu’il avait peut-être une carte personnelle à jouer. Car si le PS se coupait d’une partie de son électorat traditionnel (le rejet du traité constitutionnel européen lors du référendum en 2005, alors que le PS avait appelé à voter pour, en fut un épisode), l’autre grand parti de gauche, le PCF, était lui aussi en plein recul électoral. C’est ce vide politique entre PS et PCF que Mélenchon chercha à occuper, après la défaite du PS à la présidentielle de 2007.

En février 2009, Mélenchon, avec quelques milliers de militants rompant avec le PS, fonda le Parti de gauche. La perspective immédiate était l’alliance électorale avec le PCF au sein d’un « Front de gauche » pour les élections européennes de juin de cette année-là. Cette alliance électorale lui permit d’abord de devenir député européen. Et comme le PCF ne se remettait toujours pas de son 1,9 % obtenu à l’élection présidentielle de 2007, Mélenchon fut désigné comme le candidat commun du Front de Gauche pour l’élection présidentielle de 2012.
Malgré tout cela, cinq ans après sa fondation, le Parti de gauche est toujours un petit parti qui revendique 12 000 adhérents. S’il existe politiquement, c’est grâce au Front de gauche et, au sein de ce dernier, grâce aux forces du PCF, dix fois supérieures en termes d’adhérents à celles du PG, et dont le réseau est encore bien plus vaste. Mais il est certain que leur attelage n’est pas de tout repos : un parti réformiste comme le PCF, qui compte des milliers d’élus et qui compte d’abord et avant tout les garder, recherche des accords avec le PS même quand le PS mène au gouvernement une politique résolument antiouvrière, quitte à démoraliser encore plus sa base. Tandis que le PG, qui n’a que très peu d’élus, ne peut exister qu’en se démarquant nettement du PS. D’où les divergences affichées entre les deux partenaires lors des élections municipales.
En février dernier, à la veille des élections municipales, les déclarations de Mélenchon à l’adresse des Verts et de militants du PS avaient donc aussi pour but de faire pression sur le PCF, en lui montrant que le PG peut s’associer d’autres forces et en mettant dans la balance les 11 % réalisés à l’élection présidentielle sur le nom de Mélenchon.
Mais quoi qu’il en soit, avec le PCF ou avec les Verts et des dissidents du PS, ces manœuvres politiciennes sont caractéristiques de ce que sont et de ce que veulent les dirigeants du PG. Pour eux, il s’agit, aujourd’hui, de regrouper une « opposition de gauche », à partir de composantes issues de la majorité actuelle, à partir de ceux qui veulent se démarquer de la politique actuelle de Hollande, même s’ils ont appelé à voter pour lui et l’ont cautionné pendant des mois. Une opposition dont la base politique ne transpire pas le radicalisme ! Au lendemain des élections municipales, le PG a d’ailleurs explicitement renouvelé son offre d’alliance à EELV (dans une « adresse au conseil fédéral d’EELV » datée du 3 avril), cette fois-ci pour les élections cantonales et régionales de 2015. Et Mélenchon vient de lancer un appel à ces 41 députés qui, lors du vote du plan Valls dit de « stabilité budgétaire », c’est-à-dire un plan d’attaque brutal contre les travailleurs et les retraités, ont poussé l’audace jusqu’à… s’abstenir. Cette opposition de gauche, qui ambitionne de devenir « majorité alternative » se dit ouvertement et sans fard prête à gouverner « sans attendre 2017 » [2], ce qui veut dire qu’elle affirme qu’elle est prête à fournir à Hollande un nouveau Premier ministre et un nouveau gouvernement, si les conditions s’y prêtent.
Les chats ne font pas des chiens, et le PG est bien un petit parti bourgeois qui, à coups d’alliances et de coalitions avec d’autres courants bourgeois, cherche à se frayer une voie vers le pouvoir gouvernemental. Un parti de même nature sociale que le PS, mais qui compte sur le discrédit accéléré du PS, ainsi que sur son positionnement qu’il veut plus à gauche, pour y parvenir à son tour.

De leur point de vue, le résultat des listes Front de gauche aux élections européennes sera important. Le PG le dit ainsi : « les élections européennes peuvent être l’étape majeure de la construction d’une majorité alternative de gauche ». L’objectif affiché est de passer devant ses concurrents de gauche, c’est-à-dire devant le PS et devant les Verts. Les résultats aux élections municipales des différentes listes PCF, PCF-PG ou PG-NPA montrent qu’il est peu probable que ce soit le cas. Mais, un résultat relativement important par rapport au PS permettrait d’abord de ressouder un Front de gauche qui apparaît très divisé. Cela leur permettrait aussi de se poser en rassembleur des déçus de gauche. Et enfin, si tout cela se produit, ils seraient en mesure de fournir « une majorité alternative », c’est-à-dire un remplaçant à Valls si les conditions sociales et politiques l’exigeaient, en cas de crise politique par exemple. En tout cas, tel est leur calcul et telles sont leurs ambitions.

Combattre la politique du PG pour ce qu’elle est

Le devoir des communistes révolutionnaires est de dire la vérité, qui consiste à qualifier le Parti de gauche de parti bourgeois à la recherche d’une voie vers le pouvoir. Cela n’empêche pas de participer à des manifestations communes, quand c’est possible. Ce fut le cas le 1er décembre 2013 lors de la manifestation parisienne contre la hausse de la TVA. Mais les communistes révolutionnaires ne doivent pas apporter leur caution politique à ce genre de parti. Ils doivent au contraire se donner les moyens de dénoncer la nature de sa politique : du radicalisme de façade, du réformisme mâtiné de nationalisme sous prétexte de ne pas laisser ce terrain au FN, une politique démagogique qui, en fait, renforce le poison nationaliste et chauvin dans la société.
Il y a aussi une autre question. Dans quelles circonstances Mélenchon pourrait-il accéder au pouvoir « avant 2017 » ? Pourquoi Hollande lâcherait-il un Ayrault ou un Valls pour un Mélenchon ? Il faudrait en fait probablement des conditions semblables à celles de 1936, lorsque le patronat a pressé Blum de prendre le pouvoir en France, ou lorsque Caballero, leader du Parti socialiste espagnol, gouverna l’Espagne républicaine du Front populaire. Des circonstances de crise sociale et politique et une radicalisation des travailleurs telles que la bourgeoisie aurait besoin d’un recours en la personne d’un personnel politique ayant suffisamment l’oreille des travailleurs pour jouer les pompiers, éteindre l’incendie social comme le firent Blum et Caballero en leur temps, chacun à sa manière. Un tel recours serait donc un obstacle sur le chemin des luttes ouvrières. C’est pourquoi ceux qui se situent dans le camp des travailleurs doivent dès à présent combattre politiquement ce genre de courant, se démarquer nettement de l’« opposition de gauche » en l’identifiant pour ce qu’elle est, une option possible pour la bourgeoisie.



http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/la-revue-lutte-de-classe/serie-actuelle-1993/article/le-parti-de-gauche-et-les

Dinky

Messages : 400
Date d'inscription : 02/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Prado le Lun 12 Mai - 23:39

cerise75 a écrit:
je connais plein de gens qui en ont marre de tous ces discours qui mènent a rien avec des types qui s'écoutent parler , bref aucune efficacité , alors ta révolution tu vois je te laisse la la faire tout seul!!!

Des types qui s'écoutent parler ? Qui vises-tu ?
Moi, cela me rappelle la video : "JEAN-LUC MÉLENCHON, FILS DE LA RÉVOLUTION"
Non, ce n'est pas moi qui ai inventé ce titre. C'est authentique. Il y a bien eu "Maurice Thorez, fils du peuple".
C'est là :
http://www.placeaupeuple.fr/?p=22933
Le texte est assez beau. Mais 2 ans plus tard, le soufflé est retombé.

Prado

Messages : 1278
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Parti de Gauche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 32 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 24 ... 32  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum