Contribution pour la CN

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Mer 4 Juil - 23:55

Achille a écrit:La fraternité, les débats respectueux, l'écoute bienveillante malgré les désaccords sont toujours les grandes valeurs du npa Laughing

De la part de ceux qui voulaient virer des courants c'est gouteux. De la part de ceux qui ont dirigé le NPA et fait barrer des milliers de personnes, ont répandu des saloperies contre Poutou et l'actuelle majoirté composite du NPA, professé (d'ailleurs sans être jamais revenu dessus) que tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins ...

Tiens d'ailleurs Heiville t'en penses quoi de dire que tous les moyens sont bons contre des camarades pour arriver à ses fins ? Ce fut d'ailleurs la marque de fabrique de la GA dés l'origine, l’affranchissement des règles élémentaires de respect vis à vis de camarades d'un parti et d'autres courants proclamé ouvertement et publiquement.

Jusqu'où les silences là dessus ?

T'as raison Heiville, continues ... au FdG.

Il est certain qu'il faudra revenir à des règles respectueuses du parti et ses militants, proclamer par exemple que non, tous les moyens ne sont pas bon vis à vis d'autres camarades pour faire valoir une orientation. Que oui un(e) représentant d'un parti est là pour défendre son parti et non l'attaquer (attitude de MM dont les premières paroles de représentant du parti furent d'attaquer le parti, les autres courants, etc).

Les dirigeants de la GA qui eurent des postes de responsabilité ne respectèrent pas les mandats qu'ils avaient mais les utilisèrent pour leur faction, ce qui nous amène au respect de la démocratie, dont une des marques de fabrique de la GA fut de dire qu'elle ne se sentait pas concernée par les règles démocratiques du NPA, et ce fut la 3eme marque de fabrique de la GA, proclamé en prime time, premier texte et publiquement.

la première marque de fabrique de la GA étant le passage au socialisme de caserne. Au point d'ailleurs de se faire tacler par les alters sur cette question quand ça hullulait dans les négos pour faire un parti avec le PG.

Alors quand on parle de respect des autres avec des camarades qui n'ont pas un mot là dessus, ça fait rigoler.

Par contre, pour le NPA, il y a des leçons à tirer pour que le respect se fasse sur le fond, que soient exclu et impossible que de l'argent soit détourné pour étrangler le parti (changer les règles sur la gestion du fric et surtout un réarmement moral de respect des autres) , controler ses porte-paroles (les virer immédiatement de ce rôle quand ils ne font pas le job), etc.

La GA, du moins ses animateurs et les Heivilles, court se soumettre aux nomenclaturistes et politiciens bourgeois du FdG, ils pourront là leur parler de respect, de démocratie, de liberté d'expression, ils croiseront des experts, etc

Retour donc au débat après les clowneries gagas.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Achille le Jeu 5 Juil - 0:17

Copas a écrit:
De la part de ceux qui voulaient virer des courants c'est gouteux. De la part de ceux qui ont dirigé le NPA et fait barrer des milliers de personnes, ont répandu des saloperies contre Poutou et l'actuelle majoirté composite du NPA, professé (d'ailleurs sans être jamais revenu dessus) que tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins ...
la première marque de fabrique de la GA étant le passage au socialisme de caserne. Au point d'ailleurs de se faire tacler par les alters sur cette question quand ça hullulait dans les négos pour faire un parti avec le PG.
Par contre, pour le NPA, il y a des leçons à tirer pour que le respect se fasse sur le fond, que soient exclu et impossible que de l'argent soit détourné pour étrangler le parti (changer les règles sur la gestion du fric et surtout un réarmement moral de respect des autres) , controler ses porte-paroles (les virer immédiatement de ce rôle quand ils ne font pas le job), etc.

J'ai souligné les éléments respectueux des interlocuteurs et du débats internes au npa. Rolling Eyes
Soit les accusations sont vraies mais alors comment Copas peut-il est membre d'un parti avec de telles caractéristiques? Soit elles sont fausses et ce sont de pures calomnies conforme à sa conception le "parti se renforce en s'épurant".

Achille

Messages : 2739
Date d'inscription : 24/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Roseau le Jeu 5 Juil - 0:47

Elles sont vraies et dénoncées depuis longtemps.
C'est le propre des politiciens réformistes d'user de tous les moyens.
Mais la majorité du NPA a su défendre la démocatie interne.
Leur mise en minorité fut une belle victoire,
car les dirigeants de la GA avaient jeté aux orties tout principe:
Déclaration par exemple du 12 Février de la GA, qui fera date
Cela implique de ne pas tenir compte de la décision votée par le dernier CPN ...Nous chercherons à mettre en œuvre cette politique dès maintenant par tous les moyens à notre disposition, dans et en dehors du NPA

Mais ce n'est rien à côté des politiciens sans aucun principe qui vont les manipuler
comme des enfants dans le FdG.
A commencer par Mélenchon, capable de tout puisqu'il a osé se vanter,
dans une déclaration qui ne devait pas être publique, mais filmée (!)n
d'avoir organisé la fraude aux élections internes de PS ...avec Hollande,
autrement dit de ne respecter aucune démocratie, même pas dans son propre parti:
http://www.dailymotion.com/video/xph940_j-l-melenchon-sur-f-hollande-en-2009_news#from=embediframe
(à faire circuler car il y a beaucoup de camarades naifs, comme le reconnait Heiville, dans la GA...)

En fait, les dirigeants de la GA ne sont pas pire
que les précédentes dérives réformistes.
ils sont l'expression des défaites de socialisme au siècle passé, d'une génération usée,
de l'abandon de la perspective de révolution sociale.
Les dirigeants GU et les autres fatigués et ralliés au réformisme du Flan(c) de Gauche
ne font que cultiver leur capital politique dans le système.
Tous appartiennent au passé d'avant la crise.
Ils ont le droit de se reposer.
C'est aujourd'hui dans les luttes intenses de la crise
que se construira le parti révolutionnaire.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Jeu 5 Juil - 0:57

Achille a écrit:
Copas a écrit:
De la part de ceux qui voulaient virer des courants c'est gouteux. De la part de ceux qui ont dirigé le NPA et fait barrer des milliers de personnes, ont répandu des saloperies contre Poutou et l'actuelle majoirté composite du NPA, professé (d'ailleurs sans être jamais revenu dessus) que tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins ...
la première marque de fabrique de la GA étant le passage au socialisme de caserne. Au point d'ailleurs de se faire tacler par les alters sur cette question quand ça hullulait dans les négos pour faire un parti avec le PG.
Par contre, pour le NPA, il y a des leçons à tirer pour que le respect se fasse sur le fond, que soient exclu et impossible que de l'argent soit détourné pour étrangler le parti (changer les règles sur la gestion du fric et surtout un réarmement moral de respect des autres) , controler ses porte-paroles (les virer immédiatement de ce rôle quand ils ne font pas le job), etc.

J'ai souligné les éléments respectueux des interlocuteurs et du débats internes au npa. Rolling Eyes
Soit les accusations sont vraies mais alors comment Copas peut-il est membre d'un parti avec de telles caractéristiques? Soit elles sont fausses et ce sont de pures calomnies conforme à sa conception le "parti se renforce en s'épurant".

Tout ce que j'ai indiqué est sourcé parfaitement et la plupart du temps écrit noir sur blanc. Les bulletins de la GA distribues généreusement très largement indiquent benoitement tout cela, il suffit de lire, pas de prise en traitre, sauf que les camarades n'ont pas voulu voir en face les conséquences.
Oui les attaques de MM contre le NPA et les courants qui ne lui convenaient pas , en tant que prote-parole, sont parfaitement sourcées (sur ce site si on cherche on trouve).
Oui le texte de lancement de la GA prévoit noir sur blanc de ne pas se sentir tenus par les décisions démocratiques du NPA et oui plus grave ils indiquent que tous les moyens sont bons, du dedans comme du dehors, pour faire passer leur ligne politique.
Et oui je suis un des seuls ici (et j'en suis triste) d'avoir pris au sérieux ce que disaient les dirigeants de la GA, textes votés à la quasi-unanimité par la GA. Les faits ultérieurs furent très tristes car la GA appliqua ce qu'elle avait annoncé.

Sur la question du hululement un des premiers bulletins de la GA (le N°2 je crois) parle des négos GA avec PG et alters. Et oui ce sont les alters qui indiquent que le PG a un problème de démocratie . Et pourquoi dans le cadre de discussions GA-Alters parlerait-on de la démocratie interne au PG ? hum ?

Oui la GA est composée d'une grande partie des dirigeants du NPA qui ont impulsé la ligne de négos perpétuelle et exclusive avec le FdG, en chassant ainsi l'essentiel des adhérents et sympathisants du NPA . Il n'y a que les couillons sous-informés pour faire croire que c'est depuis 6 mois que le NPA perd du terrain.

Oui j'ai combattu cette orientation et je ne suis pas le seul car c'était un raccourcissement du champ politique du NPA vers une relation infantile avec le FdG.

Et oui tout le long de ce processus bien des animateurs de la GA se sont comportés sans grand respect.
Je ne cite que ce qui est sourcé. La ligne du NPA peu de temps après sa création était abandonnée au profit d'une dérive vers la droite racourcissant le champ politique.

Quand aux crachats sur la candidature Poutou ils ont rendu extrêmement difficile la bataille du NPA . Tendre les oreilles dans une série de rdvs importants du NPA était révoltant. Parler d'ouvrierisme parce qu'un ouvrier était présenté, dire que c'était LO qui controlait le NPA, que la majorité était contre les femmes parce que MM n'avait pas été choisie, etc... Mais bon c'est du bon FdG tout ça, ils vont retrouver des orfèvres là dessus qui les attendent avec de grosses dents... Like a Star @ heaven

Mais en revenant à la petite histoire du respect non , les choses sont claires et établies et rendent ridicules les assertions plaintives de Heiville.

Retour donc à l'établissement de règles politiques et morales qui fassent que les dérives vues aient du mal à se reproduire.

Et donc il faut changer celles-ci.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  fée clochette le Jeu 5 Juil - 9:45

Tribune de la plateforme I dans le prochain TEAN (celui de cette semaine donc ...)

Lancer une campagne pour l’interdiction des licenciements et tourner la page du front politique durable avec le Front de Gauche.

Les premières Assemblées Générales électives indiquent qu’une très grande majorité des membres du NPA refusent la dissolution au sein du Front de Gauche. Nous avons depuis l’appel à Mélenchon en juin 2009 trop souvent déterminés notre politique en fonction des faits et gestes du Front de Gauche, créant de fait des illusions et des confusions sur la nature de cette coalition dans notre milieu et jusque dans nos rangs. Nous devons définitivement tourner cette page.
Personne ne conteste qu’il faille s’adresser spécifiquement à cette coalition électorale et à ses composantes, mais sans oublier que nos désaccords ne sont pas uniquement conjoncturels. Le problème n’est pas seulement de savoir s’il participe ou non au gouvernement et s’il est prêt ou non à s’opposer au moins en parole à ce dernier. Cela est utile pour l’unité d’action. Mais pour un front politique durable, c’est autre chose. Il y a un désaccord stratégique - « la révolution par les urnes » - qui a aussi un contenu pratique : la défense, en pleine grève des retraites, d’un référendum au lieu de militer pour la généralisation de la grève. Ce désaccord nous interdit de faire croire que nous pourrions poursuivre, y compris dans la période qui vient, le même objectif politique.
Les rapports de subordination que ces directions entretiennent avec les bureaucraties syndicales nous donnent déjà un avant-goût des difficultés auxquelles nous allons être confrontés pour nous opposer aux mesures d’austérité du gouvernement Hollande/Ayrault. Ne pas avoir compris cela aboutit aujourd’hui à ce que nos camarades de la GA rejoignent le FDG en prenant comme seul prétexte la non-participation du PCF et du PG au gouvernement. Mais le vote largement majoritaire pour les plateformes E, F, H et I lors des AG électives doit permettre de sortir de la CN avec quelque chose de commun sur la remise en cause du front politique et durable avec le Front de gauche.
La CN du 7 et 8 juillet doit aussi rassembler largement autour d’une campagne de rentrée où l’on fasse d’un même objectif une priorité pour toute l’organisation. La crise du capitalisme est toujours devant nous, les affrontements de classes qu’elle va provoquer aussi. L’ensemble des PF soulignent que l’emploi et les licenciements vont devenir des questions essentielles dans les mois qui viennent. Nous devons en faire une priorité au travers de nos interventions et d’une campagne pour populariser la nécessité d’interdire les licenciements. Le succès de la manifestation devant le site d’Aulnay et les différentes initiatives prises autour de cette journée montre également le rôle particulier que pourrait jouer ce secteur. Il se trouve par ailleurs, qu’il s’agit d’un secteur où les anticapitalistes et révolutionnaires ont une implantation qui pourrait permettre d’influencer plus largement que nos milieux immédiats.
Les AG locales ont permis de dégager ces deux axes unifiants, il s’agit maintenant de les exprimer dans une déclaration commune au sortir de la CN. Déclaration qui pourrait être largement reprise par les différentes plateformes qui refusent de se dissoudre dans le front de gauche. C’est tout du moins la proposition que nous soumettrons à la discussion.
Antoine Larrache, Armelle Pertus, Gaël Quirante, Jean-Baptiste Pelé, Jean-François Cabral, Marie-Hélène Duverger, Mathilde Stein.
avatar
fée clochette

Messages : 1274
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 51
Localisation : vachement loin de la capitale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Jeu 5 Juil - 12:57

La ligne du NPA peu de temps après sa création était abandonnée au profit d'une dérive vers la droite racourcissant le champ politique.

Sans blagues? Le droit à l'expérimentation réclamé au début a été vite réduit pour mettre le parti dans une ligne gauchiste pure et dure.
J'imagine que raccourcir "le champ politique" c'est ne pas aller vers l'adoption de cette ligne?


Quand aux crachats sur la candidature Poutou ils ont rendu extrêmement difficile la bataille du NPA
Tu crois sérieusement que c'est cela qui a rendu très difficile la campagne de PP?

Ils ont mis sur un piédestal PP et n'acceptent aucune critique (on est taxé d'être anti-ouvrier si on le fait)
surtout pas la critique qu'ils n'ont même pas choisi le meilleur candidat pour faire la promotion de leur ligne révolutionnariste. (ils, les révolutionaristes, n'avaient surement pas confiance dans CP, jugée trop à "droite")

Choisir le mauvais candidat, n'est pas compensé par le fait qu'il est ouvrier. (la plupart des gens travaillent comme employé dans le secteur tertiaire et n'ont jamais vu et ne verront jamais une chaîne de montage)


Et oui ce sont les alters qui indiquent que le PG a un problème de démocratie . Et pourquoi dans le cadre de discussions GA-Alters parlerait-on de la démocratie interne au PG ? hum ?

Parce que le NPA n'a pas de problème de démocratie interne? Pas la peine de faire un 100ème copier-coller de ta citation préférée moi je te parle, entre autres, du choix du candidat à la présidentielle. On est un certain nombre (hors GA y compris) a n'avoir pas compris comment PP s'est retrouvé désigné comme candidat. Personnellement, je n'ai toujours pas compris par quel processus démocratique il s'y était retrouvé.

avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  tomaz le Jeu 5 Juil - 13:25

Richard Heiville a écrit:
La ligne du NPA peu de temps après sa création était abandonnée au profit d'une dérive vers la droite racourcissant le champ politique.

Sans blagues? Le droit à l'expérimentation réclamé au début a été vite réduit pour mettre le parti dans une ligne gauchiste pure et dure.
J'imagine que raccourcir "le champ politique" c'est ne pas aller vers l'adoption de cette ligne?


Quand aux crachats sur la candidature Poutou ils ont rendu extrêmement difficile la bataille du NPA
Tu crois sérieusement que c'est cela qui a rendu très difficile la campagne de PP?

Ils ont mis sur un piédestal PP et n'acceptent aucune critique (on est taxé d'être anti-ouvrier si on le fait)
surtout pas la critique qu'ils n'ont même pas choisi le meilleur candidat pour faire la promotion de leur ligne révolutionnariste. (ils, les révolutionaristes, n'avaient surement pas confiance dans CP, jugée trop à "droite")

Choisir le mauvais candidat, n'est pas compensé par le fait qu'il est ouvrier. (la plupart des gens travaillent comme employé dans le secteur tertiaire et n'ont jamais vu et ne verront jamais une chaîne de montage)


Et oui ce sont les alters qui indiquent que le PG a un problème de démocratie . Et pourquoi dans le cadre de discussions GA-Alters parlerait-on de la démocratie interne au PG ? hum ?

Parce que le NPA n'a pas de problème de démocratie interne? Pas la peine de faire un 100ème copier-coller de ta citation préférée moi je te parle, entre autres, du choix du candidat à la présidentielle. On est un certain nombre (hors GA y compris) a n'avoir pas compris comment PP s'est retrouvé désigné comme candidat. Personnellement, je n'ai toujours pas compris par quel processus démocratique il s'y était retrouvé.


le droit a l'expérimentation n'a jamais été remis en cause, a ce que je sais en limousin, haute loire et autre endroit aucun vilain commissaires bolchéviques n'est venu remettre dans le droit chemin les "droitiers déviants". Par contre aucun bilan, positif ou négatif, n' a jamais été établi, où du moins si : positif pour les "zunitaires", négatif pour les "gauchistes sectaires". Sauf que les bilan politiques c'est pour tout le monde et jamais en noir et blanc.
avatar
tomaz

Messages : 303
Date d'inscription : 09/07/2010
Localisation : zonvier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Ven 6 Juil - 22:52

le droit a l'expérimentation n'a jamais été remis en cause
Il faut que je recopie ce qui avait été décidé au CPN avant l'élection présidentielle concernant les candidatures aux législatives?

aucun vilain commissaires bolchéviques n'est venu remettre dans le droit chemin les "droitiers déviants".
Par manque de moyen et pour ne pas ternir l'image du parti vis à vis de l'extérieur.

avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Roseau le Ven 6 Juil - 23:32

Richard Heiville a écrit:
aucun vilain commissaires bolchéviques n'est venu remettre dans le droit chemin les "droitiers déviants".
Par manque de moyen et pour ne pas ternir l'image du parti vis à vis de l'extérieur.

Quel aveu!
Pour lui, la démocratie existe bien dans le NPA,
c'est "pour ne pas ternir l'image du parti vis à vis de l'extérieur"

Et la démocratie qui a permis de mettre en minorité les dirigeants GA
dont la ligne à mené à tous les échecs pendant plus de deux ans,
c'était aussi "pour ne pas ternir l'image du parti vis à vis de l'extérieur"?

Comme avant, il osait mentionner le PG à propos de démocratie,
dont il ne connait rien, mais nous MR si, grâce aux démissions là aussi
(tout se décante, c'est la vie...)
pour qu'une telle énormité ne se répète pas,
je rappelle comment fonctionne le PG,
sous la houlette d'un des vieux "éléphants" du PS:

Il faut un minimum de 20 % des voix au Conseil national du mouvement,
composé de secrétaires mélenchonistes, et donc verrouillé.

Pour que les adhérents puissent recevoir d’autres textes que ceux de la hiérarchie officielle.
Avec cette belle méthode, Mélenchon n’aurait jamais pu avoir un courant dans le parti socialiste,
où il n’a jamais dépassé 15 % des voix, descendant parfois bien au-dessous de 10 %... Laughing
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Sam 7 Juil - 0:16

Richard Heiville a écrit:
le droit a l'expérimentation n'a jamais été remis en cause
Il faut que je recopie ce qui avait été décidé au CPN avant l'élection présidentielle concernant les candidatures aux législatives?

aucun vilain commissaires bolchéviques n'est venu remettre dans le droit chemin les "droitiers déviants".
Par manque de moyen et pour ne pas ternir l'image du parti vis à vis de l'extérieur.

Voilà en négatif encore un moyen de proclamer que les membres du NPA sont des commissaires politiques chargés d'épurer, en manœuvrant en permanence de telle façon pour susciter le désir de vous sortir à coups de pied au cul.

Ca fait partie du côté pénible des assertions répandues par une partie de la GA et par la direction de ce courant : sous-entendre, calomnier, crier contre les sectaires, accuser les autres de ses propres manquements, Voir la paille qui est dans l'oeil des militants du NPA sans voir la sienne.

Toujours le hors débat, le hors réalité, les manœuvres dilatoires, la mauvaise foi en acier.

Avec notre ami, aucun débat critique qui examine les faits, des accusations grotesques, etc. Tout se passe comme si la GA n'avait jamais été à la direction du NPA, qu'elle n'avait jamais mené une attaque coordonnée, planifiée, mettant des moyens indignes entre camarades, proclamant publiquement et officiellement qu'il est légitime d’employer tous les moyens contre les autres

Pour débattre il faut accepter au moins de tenir compte d'une réalité.

Il semblerait que vous désiriez aller exercer votre art ailleurs, faites , faites, faites.

Mais même votre piste d'atterrissage comporte pas mal de gens du FdG qui ont bien compris ce qu'il en ressortait : tous les moyens sont bons pour faire prévaloir votre ligne, on a compris, compris également que jamais vous ne vous écarteriez et renonceriez à ces assertions qui vous déshonorent. Votre renommée est déjà faite chez les bureaucrates qui dirigent le FdG.

Ce qui n'était somme toute pas trop compliqué de sortir de ce mauvais pas qui marque un écroulement surprenant de la morale politique: Non tous les moyens ne sont pas bons contre d'autres militants (du dedans comme du dehors) pour faire triompher son point de vue.

On peut comprendre que des écarts existent de la part de militants GA emportés par leur haine de la gauche du NPA (unitaires en diable...), mais quand il s'agit d'une orientation collective c'est alors une grosse verrue.

Cette question est une question importante allant bien au delà des énervements et bagarres entre militants et courants, c'est une question de base collective.

Non tous les moyens ne sont pas bons (du dedans comme du dehors) pour faire triompher son point de vue.
La GA, où elle va, serait bien inspirée, même si leur crédo réformiste se bétonne, de revenir là dessus, car c'est une marque écrite et revendiquée d'un sectarisme énorme et sans limites.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Sam 7 Juil - 0:22

dont la ligne à mené à tous les échecs pendant plus de deux ans,

Il y avait 2100 votants aux AG pour la CN de 2012 et 3000 pour celle de la CN de 2011.

Combien serez-vous en 2013?

(y aurait autour de 450 voix pour la GA, si tous ces gens s'en vont, cela fait un NPA avec un effectif autour de 1600 membres. Il semble que les non-sortants aient préféré voter la plateforme F de "rassemblement" opportuniste)

et quel prétexte tu vas inventer pour te mentir à toi-même en 2013 quand tu ne pourras plus nous abreuver avec ton discours simplificateur en faisant peser toute la responsabilité de l'échec du projet NPA des débuts sur une GA qui sera sortie?

PS:
Nous avons un bon espoir de voir revenir vers nous les non-sortants après quelques mois passés au milieu du sandwich dont la p4 et la p2 sont les tranches.

avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Sam 7 Juil - 0:30

Richard Heiville a écrit:
dont la ligne à mené à tous les échecs pendant plus de deux ans,

Il y avait 2100 votants aux AG pour la CN de 2012 et 3000 pour celle de la CN de 2011.

Combien serez-vous en 2013?

(y aurait autour de 450 voix pour la GA, si tous ces gens s'en vont, cela fait un NPA avec un effectif autour de 1600 membres. Il semble que les non-sortants aient préféré voter la plateforme F de "rassemblement" opportuniste)

et quel prétexte tu vas inventer pour te mentir à toi-même en 2013 quand tu ne pourras plus nous abreuver avec ton discours simplificateur en faisant peser toute la responsabilité de l'échec du projet NPA des débuts sur une GA qui sera sortie?


Heiville, oui ou non less effectifs du NPA sous votre direction sont passés de 10 000 à 4500 ?

(ne confonds pas votants et adhérents), que vos dirigeants se barrent après une telle banqueroute est une chose compréhensible, mais que vous accusiez les autres de vous être planté et vautrés en est une autre.

Bien, on peut renouveler la question :

Heiville estime-t-il que tous les moyens sont bons (du dedans comme du dehors) pour faire triompher son point de vue ?

Ca éclaircirait l'atmosphère.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Sam 7 Juil - 0:33

Heiville, oui ou non less effectifs du NPA sous votre direction sont passés de 10 000 à 4500 ?

Direction? K,OB,GG, YLM, et bien d'autres qui sont sur des lignes similaires ne sont pas à la GA mais sont bien à la direction.
C'est vrai qu'à la p2, tout ce qui n'est pas p2 est à "droite" ,z'avez du mal à faire la distinction alors vous faites des mélanges. afro :

(ne confonds pas votants et adhérents)
Est-ce qu'il y a un vrai adhérent derrière chaque votant qui le fait par procuration ? Cool

On aurait pu penser que la sympathie pour PP acquise aux élections que revendique certains au NPA se manifesterait concrètement par des adhésions en masse au NPA, mais il me semble, mais corrigez moi si je me trompe que ce n'est pas le cas du tout.


avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Sam 7 Juil - 12:04

Richard Heiville a écrit:
Heiville, oui ou non less effectifs du NPA sous votre direction sont passés de 10 000 à 4500 ?


On aurait pu penser que la sympathie pour PP acquise aux élections que revendique certains au NPA se manifesterait concrètement par des adhésions en masse au NPA, mais il me semble, mais corrigez moi si je me trompe que ce n'est pas le cas du tout.



Toujours pas de réponse de notre quadrupède préféré.

On n'est pas là dans le débat mais dans le déni, façon FdG, mensonger. La GA et ses arlequins n'assument rien de leurs responsabilités vis à vis du NPA, à les écouter les MM etc, n'ont jamais été à la direction du NPA.

Par contre il est exact que la P2 n'y a jamais été et le quart du dixième des efforts qui ont été fait pour conserver la droite du NPA à la direction n'a pas été fait envers les gauches du NPA, militants fidèles et respectant les décisions majoritaires, jusqu’à la nausée (et beaucoup se barrant d'ailleurs, on va voir si on peut revenir).

Vous êtes complétement incapables d'assumer de façon critique la moindre de vos responsabilités politiques. Vous avez impulsé dans le NPA un virage vers les partis réformistes qui a saigné le NPA. Maintenant vous y êtes au concret et on a compris à la première déclaration de la GA FdGéïsée que vous vous situiez dans le ni ni ni politique comme courant.

Il ne s'agit même pas là de parler de révolution ou de grève générale mais d'une orientation qui appelle à ne pas se bouger l'oignon et d'attendre des recompositions dans le FdG et que les deux courants dominants veuillent bien se décider à couper avec la majorité de gauche.
L'annonce de la GA est particulierement déplorable ces derniers temps en ce sens, il n'y a là rien de concret pour les travailleurs, les jeunes et la classe populaire pour développer la résistance sociale au gouvernement réactionnaire et aux patrons.

Dodo et bonne sieste, et surtout ne parlez pas de PSA, c'est LO, pas de Ford, ça serait sous-entendre Poutou, etc, donc caca.

Bons grenouillages donc.

Mais on n'a toujours pas de retour sur la conception de création de la GA indiquant que tous les moyens sont bons (du dedans et du dehors) pour faire triompher sa ligne, dit et proclamé.

Heiville ne nous dit rien de cela (il l'applique ici consciencieusement).

Vous êtes comme courant, même si des militants ont toujours mon respect , un triste exemple de dégénérescence.

Il s'agit donc pour le NPA de rétablir des conditions de camaraderie en interne, que les militants puissent penser qu'on ne va pas leur faire les poches dans les vestiaires, ni les attaquer dans le dose de l'intérieur des rangs de la bureaucratie et des médias de la bourgeoisie, ni découvrir chaque matin des attaques dans les journaux, etc...

J'emploie des images, mais il ne peut plus y avoir de camaraderie de parti si les militants qui restent ne s'engagent pas à respecter un certain nombre de choses dont la dénonciation de principes fondateurs de la GA comme quoi on peut employer tous les moyens dans le parti (du dedans comme du dehors) pour faire passer sa ligne politique. C'est une rupture de fond avec le courant qui a fait la LCR, bien plus grave qu'une affaire d'étiquettes.

Donc retour à la construction d'un parti révolutionnaire, embrassant tous les champs de la lutte de classe, mais construit sur et dans la classe ouvrière et ses secteurs, des luttes de résistance au capitalisme jusqu'au pouvoir des travailleurs par l’auto-organisation démocratique généralisée et centralisée, pour la reconstruction des organisations du mouvement ouvrier sans bureaucratie, contre le gouvernement réactionnaire et les patrons (la mobilisation sur les revendications concrètes, sur le salaire et contre la restauration des taux de profit, relancer la bataille sur les retraites, etc).

Et donc l'impulsion d'une tendance luttes de classe inter-syndicale, de rassembler les énergies là dessus.

Pour les questions organisationnelles du parti qui sont essentielles dans le combat actuel, comme outil pour démultiplier une reconstruction dans le cours de la lutte des classes de la résistance organisée des travailleurs, il s'agit d'opérer un virage profond, par exemple en prenant le cas de deux secteurs importants actuels (mais on le fera aussi aisément pour l'automobile où le secteur Auto du NPA doit peser publiquement de façon centralisée), l'éducation et la santé.

Dans ces deux secteurs il va y avoir un carnage (encore plus que ce qui a été déjà subi) :

- Dans l'éducation nationale parce que le gouvernement hollande a annoncé qu'il déshabillerait Paul pour habiller Jacques . Il va y avoir de grosses secousses et compliquées. Des secteurs se trouveront satisfaits de ne pas perdre des effectifs d'enseignants voir de les voir croitre, tandis que d'autres secteurs seront déshabillés pour renforcer les premiers, le solde global étant néagtif.

- Dans la santé, un secteur déjà aux limites de la déflagration, il est clair que la santé n'a pas été annoncée comme un secteur prioritaire du gouvernement Hollande et que donc ce sera probablement LE grande secteur "public" qui sera le plus agressé au niveau de l'emploi, de la précarité et des conditions de travail, du démantèlement (dans l’arrière-pays de la Côte d'Azur, par exemple, une grappe de pas moins de 7 petits hôpitaux locaux est menacée, avec un nombre énorme d'emplois).

Et ça se fait depuis des années hôpital par hôpital, (établissements publics autonomes) et ça se fera là à une échelle encore plus dure, sur le grand plateau, par les canailles du gouvernement Hollande.

Le choc dans le secteur de la santé sera très grand et il s'agit de se donner les moyens dans les montées et les reculs de cette bataille, de se renforcer, renforcer la confiance en soi des travailleurs, renforcer leurs capacité d'organisation, renforcer leur conviction qu'ils peuvent se saisir de la direction des hôpitaux pour imposer leurs solutions.

Dans ces deux secteurs (comme dans les autres, la poste, l'automobile, le commerce, les trans-secteurs comme les travailleurs précaires, etc) il s'agit tout de suite de construire des coordinations politiques puissantes de secteur (directions du parti de secteurs), avec organes centraux sur le net (et journaux si ce n'est pas trop cher), tracts réguliers du secteur, etc, avec objet de construire des groupes de travailleurs révolutionnaires, de coordonner leur travail, développer leur orientation, travailler à développer les luttes de résistance , aider la réorganisation et l'unification syndicale sur des bases de classe (sans confondre parti et syndicat), développer une tendance inter-syndicale.

Un parti qui prépare ce qui manque en Grèce, une autoorganisation centralisée de la classe ouvrière dont la puissance lui permet de donner des ordres à la société, disputer le pouvoir à l'executif de la bourgeoisie (le gouvernement Hollande par exemple), au moins concretement de se saisir de l'organisation de la vie dans les quartiers et les entreprises (et dans ce cas il n'y a plus de place physique autre qu'externe et dans l'appareil d'état pour Aube dorée).

Mais nous n'en sommes pas là, il s’agit donc de construire le parti qui travaille à faire murir cette situation, et il ne peut se construire que dans la chair des combats de résistance, même les plus humbles. Ce n'est pas une ligne de manipulation d'un parti envers la classe ouvrière, mais l'expression et l’organisation d'une tendance du dedans de la classe qui travaille au pouvoir des travailleurs.

Le NPA n'est pas ce parti mais il le construit, il fait comme si, le construit en tentant de rassembler les révolutionnaires en son sein.

Cette orientation ne peut avoir la moindre chose à faire avec des logiques politiciennes n'ayant d'autre objet permanent que de maintenir les questions de pouvoir dans les institutions de l'appareil d'état , qui fragmentent et s'opposent à l'expression et l'émergence d'une centralisation des batailles de travailleurs, etc.

Ce qui sépare cette orientation politique de celle du FdG est donc énorme, ainsi qu'avec l'orientation politico-organisationnelle de la GA dont on voit que concretement elle abandonne sur une phase importante de la période , vitale pour les travailleurs, à la seule fin de se rapprocher d'un front qui professe de ne pas choisir entre son attachement avec la majorité soutenant le gouvernement réactionnaire et la lutte concrète directe contre ce ce dernier et les revendications des travailleurs.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Sparta le Sam 7 Juil - 13:09

Le camarade Heiville recherche l'usure. Je me demande pourquoi, camarade Copas et autres, vous vous échinez à dérouler des dizaines de lignes et des centaines d'arguments pour transfomrmer du fer en or, une cougette en oignon, un monologue en débat... Ca ne conduit nulle part. Mieux vaut débattre de quelques petites choses du NPA que de poursuivre une perpétuelle circonvolution autour des épiphénomènes que propose le camarade Heiville. Ce n'est pas une insulte, camarade Heiville, mais juste une suggestion aux camarades de laisser tomber le chemin, qui ne conduit nulle part, que tu proposes dans ce forum. Tant que tu évites de parler de stratégie politique, de programme, de projet et que tu confirmes tout le temps ton solide attachement aux détails insignifiants au détriment de la signification politique du projet NPA, nettement plus importante, il n'y a pas de débat, mais... de l'usure. C'est comme ça que je vois les choses.

avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Sam 7 Juil - 14:18

Sparta a écrit:Le camarade Heiville recherche l'usure. Je me demande pourquoi, camarade Copas et autres, vous vous échinez à dérouler des dizaines de lignes et des centaines d'arguments pour transfomrmer du fer en or, une cougette en oignon, un monologue en débat... Ca ne conduit nulle part. Mieux vaut débattre de quelques petites choses du NPA que de poursuivre une perpétuelle circonvolution autour des épiphénomènes que propose le camarade Heiville. Ce n'est pas une insulte, camarade Heiville, mais juste une suggestion aux camarades de laisser tomber le chemin, qui ne conduit nulle part, que tu proposes dans ce forum. Tant que tu évites de parler de stratégie politique, de programme, de projet et que tu confirmes tout le temps ton solide attachement aux détails insignifiants au détriment de la signification politique du projet NPA, nettement plus importante, il n'y a pas de débat, mais... de l'usure. C'est comme ça que je vois les choses.


Est-ce que tu as lu l'essentiel de ce que j'ai écrit ou pas ?

=

Donc retour à la construction d'un parti révolutionnaire, embrassant tous les champs de la lutte de classe, mais construit sur et dans la classe ouvrière et ses secteurs, des luttes de résistance au capitalisme jusqu'au pouvoir des travailleurs par l’auto-organisation démocratique généralisée et centralisée, pour la reconstruction des organisations du mouvement ouvrier sans bureaucratie, contre le gouvernement réactionnaire et les patrons (la mobilisation sur les revendications concrètes, sur le salaire et contre la restauration des taux de profit, relancer la bataille sur les retraites, etc).

Et donc l'impulsion d'une tendance luttes de classe inter-syndicale, de rassembler les énergies là dessus.

Pour les questions organisationnelles du parti qui sont essentielles dans le combat actuel, comme outil pour démultiplier une reconstruction dans le cours de la lutte des classes de la résistance organisée des travailleurs, il s'agit d'opérer un virage profond, par exemple en prenant le cas de deux secteurs importants actuels (mais on le fera aussi aisément pour l'automobile où le secteur Auto du NPA doit peser publiquement de façon centralisée), l'éducation et la santé.

Dans ces deux secteurs il va y avoir un carnage (encore plus que ce qui a été déjà subi) :

- Dans l'éducation nationale parce que le gouvernement hollande a annoncé qu'il déshabillerait Paul pour habiller Jacques . Il va y avoir de grosses secousses et compliquées. Des secteurs se trouveront satisfaits de ne pas perdre des effectifs d'enseignants voir de les voir croitre, tandis que d'autres secteurs seront déshabillés pour renforcer les premiers, le solde global étant néagtif.

- Dans la santé, un secteur déjà aux limites de la déflagration, il est clair que la santé n'a pas été annoncée comme un secteur prioritaire du gouvernement Hollande et que donc ce sera probablement LE grande secteur "public" qui sera le plus agressé au niveau de l'emploi, de la précarité et des conditions de travail, du démantèlement (dans l’arrière-pays de la Côte d'Azur, par exemple, une grappe de pas moins de 7 petits hôpitaux locaux est menacée, avec un nombre énorme d'emplois).

Et ça se fait depuis des années hôpital par hôpital, (établissements publics autonomes) et ça se fera là à une échelle encore plus dure, sur le grand plateau, par les canailles du gouvernement Hollande.

Le choc dans le secteur de la santé sera très grand et il s'agit de se donner les moyens dans les montées et les reculs de cette bataille, de se renforcer, renforcer la confiance en soi des travailleurs, renforcer leurs capacité d'organisation, renforcer leur conviction qu'ils peuvent se saisir de la direction des hôpitaux pour imposer leurs solutions.

Dans ces deux secteurs (comme dans les autres, la poste, l'automobile, le commerce, les trans-secteurs comme les travailleurs précaires, etc) il s'agit tout de suite de construire des coordinations politiques puissantes de secteur (directions du parti de secteurs), avec organes centraux sur le net (et journaux si ce n'est pas trop cher), tracts réguliers du secteur, etc, avec objet de construire des groupes de travailleurs révolutionnaires, de coordonner leur travail, développer leur orientation, travailler à développer les luttes de résistance , aider la réorganisation et l'unification syndicale sur des bases de classe (sans confondre parti et syndicat), développer une tendance inter-syndicale.


Un parti qui prépare ce qui manque en Grèce, une autoorganisation centralisée de la classe ouvrière dont la puissance lui permet de donner des ordres à la société, disputer le pouvoir à l'executif de la bourgeoisie (le gouvernement Hollande par exemple), au moins concretement de se saisir de l'organisation de la vie dans les quartiers et les entreprises (et dans ce cas il n'y a plus de place physique autre qu'externe et dans l'appareil d'état pour Aube dorée).

Mais nous n'en sommes pas là, il s’agit donc de construire le parti qui travaille à faire murir cette situation, et il ne peut se construire que dans la chair des combats de résistance, même les plus humbles. Ce n'est pas une ligne de manipulation d'un parti envers la classe ouvrière, mais l'expression et l’organisation d'une tendance du dedans de la classe qui travaille au pouvoir des travailleurs.

Le NPA n'est pas ce parti mais il le construit, il fait comme si, le construit en tentant de rassembler les révolutionnaires en son sein.

Cette orientation ne peut avoir la moindre chose à faire avec des logiques politiciennes n'ayant d'autre objet permanent que de maintenir les questions de pouvoir dans les institutions de l'appareil d'état , qui fragmentent et s'opposent à l'expression et l'émergence d'une centralisation des batailles de travailleurs, etc.

Ce qui sépare cette orientation politique de celle du FdG est donc énorme, ainsi qu'avec l'orientation politico-organisationnelle de la GA dont on voit que concretement elle abandonne sur une phase importante de la période , vitale pour les travailleurs, à la seule fin de se rapprocher d'un front qui professe de ne pas choisir entre son attachement avec la majorité soutenant le gouvernement réactionnaire et la lutte concrète directe contre ce ce dernier et les revendications des travailleurs.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Roseau le Sam 7 Juil - 14:58

Merci Copas
Un bon résumé pour la refondation du NPA.
- Construction du parti révo.
Le temps ne semblait pas compté lors de la fondation.
Avec la crise, c'est urgent.
(curieusement, les ex-NPA s'en détournent au pire moment...)
- Reconstruction du mouvement ouvrier, au sens large,
pour les raisons maintes fois indiquées, notamment par Copas.
Il fait bien de répéter, car c'est pour les lecteurs de plus en plus nombreux,
pas pour un chargé de com du FdG.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Sparta le Sam 7 Juil - 16:18

Est-ce que tu as lu l'essentiel de ce que j'ai écrit ou pas ?

Pas spécialement ce texte, camarade Copas, qui, d'ailleurs, retrace fort bien les fondements de la construction d'un parti révolutionnaire. Pas forcément toi, puisque tu n'es pas le seul sur ce forum à répondre au camarade Heiville. Celui qui se fait prendre au piège est le camarade Roseau. Il se sent comme obligé de suivre partout le camarade Heivile... comme dans une traque. Sitôt lu, sitôt répondu. Je m'adressais surtout au camarade Heiville qui noie volontairement le sujet (le ou les fils) dans le petit détail qui, à ses yeux, résume et vérifie l'ensemble. Comme c'est dit bien plus haut... les dés sont déjà jetés. La GA est déjà dans le FdG. Et si ça continue dans les détails, il y aura plus que la GA qui partira. C'est peut-être là la tactique du camarade Heiville.

Camarade Roseau, les leteurs de ce forum s'ennuieront assurément de constater que certains fils sont rongés par des duels montés sur des détails qui parraissent toujours insignifiants au vu de la réalité politique. Toutefois, si vous voulez continuer, allez y. Ne vous gênez pas.
avatar
Sparta

Messages : 229
Date d'inscription : 05/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Sam 7 Juil - 23:07

Je reviens de la CN.

Une très grosse partie des interventions sur l'orientation a porté sur faut-il ou ne faut-il pas rejoindre le FdG.

Les dizaines de personnes qui ont expliqué pourquoi il ne fallait pas on au moins eu l'intelligence de ne pas nous faire leur café du commerce sur la biographie de Mélenchon. Cool

Le matin YLM pour la plateforme F nous a expliqué que l'année écoulée, entre les deux CN, était globalement positive pour le NPA.

La plateforme F et la plateforme I ont été assez décevantes sur le bilan. Leur ténors se réservaient pour l'après-midi je l'ai compris plus tard
J'ai pu admirer le professionnalisme d'un GG pour la position I et d'OB pour la position F.

En effet, l'après-midi, OB nous a parlé de rassemblement. Il a usé de tout son art de politicien (presque-) professionnel. J'ai failli verser une larme tellement c'était beau flower



On n'est pas là dans le débat mais dans le déni, façon FdG, mensonger. La GA et ses arlequins n'assument rien de leurs responsabilités vis à vis du NPA, à les écouter les MM etc, n'ont jamais été à la direction du NPA.

La responsabilité sur quoi? Sur le départ au FdG du NPA? afro
Plus sérieusement si MM avait dirigé quoique ce soit, cela voudrait dire que la GA serait devenue majoritaire dans le parti (avec des alliances avec la p1a).
Tu as constaté que la GA dirigeait quelque chose depuis un an dans le NPA? king

Le déni de réalité, moi je le vois dans l'intervention d'un YLM. Réjouissons-nous, tout va bien , et circulez y a rien à voir ! Shocked

il n'y a pas de débat, mais... de l'usure.
Quand je vais à Rome je fais comme les romains.

Ici, j'avais l'impression que certains aimaient voir les choses par le petit bout de la lorgnette: le chien de Mélenchon lève la patte droite pour pisser c'est un signe certain que le FdG va rentrer au gouvernement. cat
Je me moque un peu, mais croyez-le ou pas, mais beaucoup d'interventions ici sont de cette nature.

Un article:


Où s'arrêtera la chute ? Trois ans après sa fondation, le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), qui ambitionnait de devenir un parti de masse, s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise. Samedi 7 et dimanche 8 juillet, lors d'une conférence nationale, le parti d'Olivier Besancenot devrait tourner une nouvelle page de son histoire avec une énième vague de départs.

Très critique envers la direction qualifiée de "sectaire", le courant de la Gauche anticapitaliste (GA) - qui représentait 40 % au congrès de juin 2011 - devrait officialiser ce week-end son départ pour le Front de gauche. "A force de louper le train de l'unité, de ne pas tirer le bilan des échecs, le NPA va droit vers une certaine marginalisation. C'est assez triste", juge Pierre-François Grond, l'ancien bras droit d'Olivier Besancenot qui a quitté le parti voilà déjà quelques semaines après y avoir milité plus de 28 ans.

"On n'est pas une armée de petits soldats"

Au final, c'est une génération de cadres, souvent quarantenaires, qui s'en va. "Des gens formés", reconnaît Alain Krivine. Cette figure historique de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), ancêtre du NPA, tente cependant de minimiser la situation, estimant que seuls "150 militants" seront concernés. La GA parle elle de "plusieurs centaines" de départs ; beaucoup ayant déjà franchi le pas. "Ce n'est pas une surprise : c'est une crise qui existait depuis des mois, juge de son côté Olivier Besancenot, qui se veut "pragmatique". Il faut laisser les militants faire leur expérience : on n'est pas une armée de petits soldats."

Qu'il semble loin le temps de l'enthousiasme qui avait entouré la création du NPA, un parti qui a revendiqué jusqu'à 9 000 adhérents. Aujourd'hui, il n'en compte plus que 3 à 4 000 selon la direction. Plus ou moins les effectifs de la LCR. "C'est un retour à la case départ, juge Vincent Tiberj, chercheur à Sciences Po. C'est assez terrible : une sanction politique, financière et symbolique. Tout le problème est de réussir à rebondir..."

Rebondir après les 1,15 % à la présidentielle et 0,98 % aux législatives (comptabilisés avec Lutte ouvrière), qui ne pèsent pas lourds face aux 11,1% de Jean-Luc Mélenchon. "Les gens ne votent pas Poutou ou Besancenot, analyse Alain Krivine. Il y a une dichotomie totale entre la sympathie que l'on nous porte et la crédibilité électorale qui n'existe pas." Reste qu'Olivier Besancenot avait réussi en 2002, comme en 2007, à réunir plus de 4% des voix.

"Séquence catastrophique"

Pour Vincent Tiberj, "l'extrême-gauche est en train de passer d'une ère à une autre". "La crise du NPA est créée par ses revers électoraux mais il fut un temps où ces derniers n'étaient pas un enjeu, explique-t-il. Aujourd'hui, l'extrême-gauche a intégré le jeu électoral, ce qui pose un problème au NPA qui, contrairement à Lutte ouvrière, avait pour ambition de créer une alternative." Conséquence de ces résultats : le NPA a perdu son financement électoral, soit 900 000 euros en 2007. De l'argent, assure la direction, qui ne servait pas au fonctionnement du parti mais réservés au financement des campagnes électorales.

Cette séquence est jugée "catastrophique" par Ingrid Hayes, porte-parole de la Gauche anticapitaliste. C'est une "étape difficile" pour Christine Poupin, porte-parole du NPA. "Il ne faut pas en conclure qu'il faut renoncer à construire un large parti anticapitaliste", ajoute Mme Poupin. Le bilan sera tiré, assure-t-elle, lors d'un congrès qui devrait se tenir d'ici à la fin de l'année. Mais pour Danièle Obono, qui a quitté le NPA début 2011 pour le Front de gauche, "c'est la confirmation de notre diagnostic" : "Ce qui reste au NPA en terme de pluralisme, de débat, c'est moins qu'à la LCR", attaque-t-elle.

"Les copains vont se faire bouffer"

La Gauche anticapitaliste est aujourd'hui en discussions avec plusieurs petits courants du Front de gauche pour tenter de créer un "troisième pôle" face au Parti communiste et au Parti de gauche. L'objectif : "peser davantage qu'un confetti." "Les copains vont se faire bouffer et ils le savent", riposte Alain Krivine, qui se montre très critique envers le Front de gauche. Principal reproche : s'être abstenu lors du vote de confiance au gouvernement à l'Assemblée nationale. Un avis partagé par Christine Poupin. "Quand on est face à une politique d'austérité, on ne se contente pas de s'abstenir, juge-t-elle. Ce n'est pas suffisant !"

Le NPA compte maintenant sur une mobilisation sociale forte pour se refaire une santé. "En ce moment, il y a un peu la grève de la grève mais la situation reste explosive", veut croire Alain Krivine. Vincent Tiberj souligne de son côté qu'il est moins facile de se mobiliser sous un gouvernement de gauche. "Les relais traditionnels du mouvement social sont plus ou moins paralysés par la gauche au pouvoir", explique le chercheur. Et quand bien même, la tâche ne sera pas si aisée. Une fois de plus, le NPA retrouvera sur son chemin le Front de gauche qui compte bien, lui aussi, être aux côtés des manifestants.

http://gauche.blog.lemonde.fr/2012/07/07/linterminable-chute-du-npa/

J'aime l'optimisme de K qui pense que seulement 150 militants vont scissionner. cheers

Sauf que 459 militants ont voté pour la plateforme G (la plateforme I fait 16 voix de plus) et que j'ai eu l'impression que les non-sortants qui sont proches de la GA ou qui l'ont été ont voté pour la position F. J'ai compris que parmi ces camarades certains attendaient le congrès du NPA. Ils s'imaginent que d'ici-là sans doute le parti va pouvoir être "redressé", on les attendra et on leur fera un bon accueil, au FdG, au début de l'année prochaine Very Happy


avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Eugene Duhring le Dim 8 Juil - 0:05

http://www.leparisien.fr/informations/troisieme-vague-de-departs-d-un-npa-qui-s-enfonce-dans-la-crise-05-07-2012-2078284.php
Minimisant la débâcle, Alain Krivine, figure historique du parti, analyse : le NPA (seulement 80 élus municipaux) "a été mis en avant de façon outrancière" par les médias à sa création, les scores de M. Besancenot en 2002 et 2007 (plus de 4%) n'avaient "pas de sens réel", "ça nous a déformés".
L'hémorragie en tout cas se poursuit. Après des mois d'hésitations, c'est l'ex-bras droit d'Olivier Besancenot, Pierre-François Grond, l'ex-porte-parole Myriam Martin et leurs amis du courant "Gauche anticapitaliste" (GA) qui quittent un parti ayant échoué dans son pari initial de fédérer autour de lui.
ça passe probablement mieux lorsque Krivine le dit ! Le NPA et Besancenot ont été mis en avant de façon outrancière ... J'en rigole encore car qui au delà des journalistes a poussé Besancenot sur le devant de la scène émissions people, opérations coups de poing ultra médiatiques, bouquins en rafale jusqu'à en faire une star ? Qui ? Krivine ! Mais selon Krivine, ce non-sens électoral que constituaient le NPA et Besancenot, cette déformation, on les doit aux journalistes !! Pitoyable fin de vie du NPA ...
Avec ce genre d'analyse le NPA amputé d'une partie de ses forces trouvera à coup sur la voie de sa régénération ... avant une nouvelle crise ! Le pire étant que l'opération Poutou pour les présidentielles s'appuyait sur des ressorts à peu près similaire à ceux d'OB annonçant les lendemains du NPA.

Eugene Duhring

Messages : 1706
Date d'inscription : 22/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Dim 8 Juil - 8:31

Une anecdote:
Pendant la CN il a plu, dans l'après-midi, des trombes d'eau et l'amphi ou cela se passait a commencé à être inondé par la porte de sortie (car située en dessous du niveau du sol). Tout un symbole !!

avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Dim 8 Juil - 10:22

Il est symptomatique que la GA est réussi à faire perdre longuement du temps au NPA pour discuter d'aller ou pas au FdG, alors que la discussion sur les tâches, la construction du parti, la question de la reconstruction du mouvement ouvrier, dans le contexte de la grande crise du capitalisme, aurait dû occuper 95% des débats.

Au centre des débats, l'obnubilation autour du FdG alors qu'il faut construire une orientation politique sans attendre (ce que fait le FdG, c'est pour cela que ce front a une attitude pitoyable en ce moment) qui traite des questions des batailles de résistance, de la reconstruction des organisations du mouvement ouvrier dans le cadre des tâches, qui analyse les nouvelles configurations de la classe ouvrière, sa poussée continue internationale, et même dans la vieille Europe, la lamination des classes intermédiaires (petite bourgeoisie, paysannerie, etc), des couches sociales choyées auparavant par le régime (fonction publique, une partie des couches hautes du salariat agressée, etc) les conclusions qu'on peut en tirer, les progrès sur tous les continents du mouvement ouvrier, sauf une partie de l'Europe, les grands développements de la crise et ce qu'il faut en attendre, etc.

Traiter, au hasard des débats, des questions de réorganisation qui partent de forces syndicales en Belgique (la rupture d'une partie du syndicalisme belge qui appelle à la création d'un parti politique de classe), en Italie (la fonctions des confs de syndicats de base, COBAS, USB, ..), le bilan en France de SUD.

Encore une fois une partie du NPA se sera laissée amener par les réformistes à ne pas affirmer ses positions mais des moyens termes entre une inconnue (ce qu'il faut faire) et les petits appareils politiques réformistes.

La différenciation avec un FdG acoquiné avec le gouvernement de la réaction et n'arrivant pas à se bouger l'oignon quand des attaques contre la classe ouvrière cognent en rafales, est très importante et montre qu'au pied du mur le FdG est d'une rutilante inutilité.

Mais cette critique ne peut se faire sans un travail d''élaboration qui parte des questions réelles posées au camp de l'émancipation et à la classe ouvrière, au regard des objectifs (renversement du capitalisme par le pouvoir des travailleurs, dans le cadre de la grande crise).


avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Richard Heiville le Dim 8 Juil - 18:07

La CN est terminée, aucune déclaration commune entre plateformes n'a réussi à se dégager et la GA a tiré les conséquences de la mise en minorité de sa proposition: on ira seul, pour le moment, au FdG.

Le nombre de voix le plus important au vote s'est manifesté contre le projet de la GA.

Les deux amendements de la P2 (i1 et i2) ont été mis largement en minorité à la CN (ainsi que leur projet de déclaration) alors qu'ils avaient été majoritaires, sauf erreur, dans le vote des AG.
avatar
Richard Heiville

Messages : 767
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Rougevert le Dim 8 Juil - 19:50

Richard Heiville a écrit:La CN est terminée, aucune déclaration commune entre plateformes n'a réussi à se dégager et la GA a tiré les conséquences de la mise en minorité de sa proposition: on ira seul, pour le moment, au FdG.

Le nombre de voix le plus important au vote s'est manifesté contre le projet de la GA.

Les deux amendements de la P2 (i1 et i2) ont été mis largement en minorité à la CN (ainsi que leur projet de déclaration) alors qu'ils avaient été majoritaires, sauf erreur, dans le vote des AG.
Le principe de réalité, tu connais? Rolling Eyes
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Copas le Dim 8 Juil - 20:21

Rougevert a écrit:
Richard Heiville a écrit:La CN est terminée, aucune déclaration commune entre plateformes n'a réussi à se dégager et la GA a tiré les conséquences de la mise en minorité de sa proposition: on ira seul, pour le moment, au FdG.

Le nombre de voix le plus important au vote s'est manifesté contre le projet de la GA.

Les deux amendements de la P2 (i1 et i2) ont été mis largement en minorité à la CN (ainsi que leur projet de déclaration) alors qu'ils avaient été majoritaires, sauf erreur, dans le vote des AG.
Le principe de réalité, tu connais? Rolling Eyes

J'ai un peu honte vis à vis de mes camarades du Front de Gauche, on ne leur fait vraiment pas un cadeau là avec le GA. rendeer

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contribution pour la CN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum