Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Gaston Lefranc le Lun 5 Nov - 13:40

ce stade, ce texte est une contribution à la discussion pour la préparation du congrès. Selon les discussions, il deviendra une plateforme intégrant les remarques et propositions reçues ou fusionnera avec d’autres textes allant dans le même sens. Nous proposons de trancher 5 questions lors du congrès :
1) Construire un NPA ouvertement révolutionnaire
2) Pour un parti de la classe ouvrière : donner la priorité à la lutte des classes, implanter le parti dans les secteurs stratégiques
3) Articuler les revendications à l’objectif central du gouvernement des travailleurs et du renversement du système
4) Clarifier la question de l’« unité »
5) Être plus concrètement internationalistes et anti-impérialistes

http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-421.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Gaston Lefranc le Mer 12 Déc - 14:45

Voici la "plateforme Z" pour le congrès du NPA, défendue par la Tendance CLAIRE, le CCR (composantes de la position 4 lors du précédent congrès) et d'autres camarades :

• Présentation : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/presentation.pdf
• Texte global alternatif sur la France : « Mettre en échec le patronat et le gouvernement Hollande par la lutte de classe » : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/orientation.pdf
• Texte alternatif sur le projet du NPA : « Six questions à trancher pour refonder le NPA » : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/projetnpa.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  gérard menvussa le Mer 12 Déc - 21:13

Construire un NPA ouvertement révolutionnaire
Dans la période actuelle, il n'y a aucun espace pour construire un parti "révolutionnaire". encore faudrait il qu'il y ait déja une remise en cause "de masse" de l'ordre établi. Or de remise en cause de l'ordre établi, in n'y en a pas !

Pour un parti de la classe ouvrière : donner la priorité à la lutte des classes, implanter le parti dans les secteurs stratégiques
Encore faudrait il nous dire quels sont les secteurs "stratégiques", et quels sont les "outils" nous permettant de mesurer l'impact de nos interventions "stratégiques". On peut sans doute déplorer un manque certain d'outil laissé par la "majorité" actuelle (et c'est assez conséquent, puisqu'elle a justement explosé sur cette question) Mais votre fraction, qui n'a jamais eu affaire a la "réalité de la vérification sur le terrain" est toute aussi floue. Et là, c'est autrement embarassant....
Le "gouvernement des travailleurs" est aussi un bon exemple de votre inconséquence. Parce que il faut trancher dans l'alternative : soit nous sommes dans une période révolutionnaire et le "gouvernement des travailleurs" doit justement mettre en avant la "question du pouvoir". Mais je crois que nous ne sommes pas du tout dans cette période, et que la "question du pouvoir" ne se pose pas en terme d'objectif immédiat, soit c'est un mot d'ordre purement "agitatoire", et nous devons mettre en évidence l'inconséquence de ceux qui se présentent comme les "meilleurs défenseurs de la classe ouvriére". Mais votre appel n'adopte ni l'un ni l'autre, et se réfugie dans une prosopée uniqueemnt incantatoire. Que d'occasions gachées, camarades !
Être plus concrètement internationalistes et anti-impérialistes
Je ne voudrais pas avoir l'air de m'acharner, mais si il y a quelque chose de "'pas concret", c'est bien votre prose ! Ou alors il faut dire ce que ça implique en terme d'interventions possibles (et mesurables) commes interventions "internationalistes et anti impérialistes"...


avatar
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 60
Localisation : La terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Rougevert le Jeu 13 Déc - 0:36

Gaston Lefranc a écrit: ce stade, ce texte est une contribution à la discussion pour la préparation du congrès. Selon les discussions, il deviendra une plateforme intégrant les remarques et propositions reçues ou fusionnera avec d’autres textes allant dans le même sens. Nous proposons de trancher 5 questions lors du congrès :
1) Construire un NPA ouvertement révolutionnaire
2) Pour un parti de la classe ouvrière : donner la priorité à la lutte des classes, implanter le parti dans les secteurs stratégiques
3) Articuler les revendications à l’objectif central du gouvernement des travailleurs et du renversement du système
4) Clarifier la question de l’« unité »
5) Être plus concrètement internationalistes et anti-impérialistes

http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-421.pdf
1) Oui, l'aspect propagandiste sur la révolution n'est pas assez développé. Les PF du NPA sont ceux d'un parti communiste et révolutionnaire, mais il me semble qu'on a trop le nez sur le guidon du programme d'urgence.
2) NON, car je me doute bien de la conception étriquée de la LdC que votre tendance a, même si Roseau est une exception remarquable. Je me demande d'ailleurs ce qu'il fait dans cette tendance.
3) "Articuler", c'est bricoler, c'est donc que les choses ne vont pas d'elles-mêmes: ce n'est pas naturel, ni donc CLAIR.
4) Oui, allons-y, "clarifions" mais...sur des problèmes concrets.
5) A mon avis difficile de faire plus et mieux que le NPA actuellement. Que proposez-vous de concret?
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Copas le Jeu 13 Déc - 9:18

La propagande en faveur d'un gouvernement des travailleurs est abstraite sans l'essentiel de ce qui la sous-tend et dont elle est un point secondaire : Une classe ouvrière organisée qui se saisit à tous niveaux du pouvoir.

L'important, comme d'habitude c'est la question de l'organisation des travailleurs liée à ses luttes de résistances. C'est ce qui fait peser sur le reste.
Pour le détail un gouvernement des travailleurs ne serait qu'un des aspects de l'expression de l'organisation des travailleurs de bas en haut, démocratique et auto-organisée.
Donc, l'essentiel n'est pas dans la bonne formule gouvernementale . Ni le secondaire pour une question qui ne se pose pas. Ca n’empêche pas de faire de la propagande sur le pouvoir des travailleurs et ce que pourrait être d'ailleurs un gouvernement de la classe ouvrière.
Mais à Florange, à PSA, etc, la critique du gouvernement est utile, on peut parler de ce que pourrait faire un bon gouvernement mais l'essentiel n'est pas là, ni d'ailleurs dans un débat sur le type de nationalisation (par ailleurs utile), mais : on occupe ou pas? on fait quoi de l'occupation ? on coordonne ? comment ? comment en faire comprendre les nécessités ? comment s'organiser ? Les boites sous-traitantes ? etc...

C'est sur questions que le rapport de force se crée et c'est sur ces questions que le parti peut être utile et ne sera pas isolé .


A cette fin il faut un parti de classe, organisé dans la classe ouvrière (et pas seulement des militants dans la classe ouvrière, ça le NPA en a), qui sera clairement positionné comme défendant le pouvoir des travailleurs et apte concretement à organiser, proposer, etc, des orientations efficaces de résistance et des réorganisations efficaces de la résistance.

Je partage une partie de ce que dit Mensu, sauf sur la question de la construction d'un parti qui semble pour lui impossible hors d'une période pré-révolutionnaire. Ce n'est pas parce qu'on n'y arrive pas que cela est impossible, il y a également l'hypothèse qu'on s'y prenne mal.

Ce choix aboutit par exemple à rentrer dans le mouvement des retraites (à reculons au fond car on pense à ce moment à des négos avec le FdG et on est pessimiste ) sans organisation dans le monde du travail, sans mode d'emploi et objectifs, sans organisation du travail, sans système de communication permettant de tenir informé en permanence les militants, sympathisants (avec des résultats désastreux où des camarades dans certains secteurs se retrouvent dans un mouvement de reprise pensant être isolés au moment même où une série de boites annoncent leur désir de partir en grève).

Faire un parti c'est aussi disposer d'une coordination tactique efficace de l'organisation, s'implanter c'est aussi avoir des coordinations puissantes avec des moyens (puissant relativement à la réalité du NPA). Comment accepter que ce qui se fait de déjà bien comme la Poste ou la Santé, soit aussi pauvre et aussi peu centralisé ? Comment accepter que ce parti soit incapable de savoir dans quels secteurs il a des militants ou des sympathisants ?

Des directions de secteurs, et de gros sites dédiés de ces secteurs (bien plus que des blogs).

La question des secteurs stratégiques indiqués par la Claire se discute fortement. Comme d'ailleurs la pensée de faire une grande mobilisation limitée aux questions des licenciements. J'invite à regarder comment en Europe les travailleurs se mobilisent et on verra que les mobilisations sont souvent nécessairement plus larges en matière revendicative pour être efficaces et massives.

Ca ne signifie pas qu'il n'y ait rien à faire en terme de mobilisation spécifique sur les licenciements, tout au contraire, mais...

On sait qu'en partie le NPA s'y prend mal et nie l'importance de s'organiser parmi les travailleurs . Des progrès ont été enregistrés (dans le symbolique de la présentation d'un ouvrier à la présidentielle). Mais cela se fait sans bien tirer des leçons concrètes. On est un peu comme si, confrontés à l'attaque d'une armée moderne on décidait d'augmenter la cadence de la fabrication de pierres taillées et de lances pour faire face, sans pour autant prendre des mesures claires sur les questions qui grattent (tendance inter-syndicale, groupes de travailleurs révolutionnaires, etc).

Mais c'est en progrès. C'est toutefois un changement de mentalité important.

avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Roseau le Jeu 13 Déc - 16:34

Comité politique national : Le congrès du NPA, c'est parti...
Dans TEAN
http://www.npa2009.org/content/comit%C3%A9-politique-national-le-congr%C3%A8s-du-npa-cest-parti

@ RV
Je l'avais déjà écrit. Je n'appartiens à aucune tendance.
Mais suis confiant que la crise, qui ne fait que commencer,
aboutira a un regroupement des MR, donc à la création d'un parti révolutionnaire,
son nom est secondaire.
La refondation en cours du NPA peut être une grande contribution
aux combats à venir.
Et je conseille de lire et discuter les textes proposés par Gaston.
Ils sont une bonne base de discussion.
avatar
Roseau

Messages : 17784
Date d'inscription : 14/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Rougevert le Lun 17 Déc - 0:50

Ah bon?
Autant pour moi.
Ta signature m'a induit en erreur.
avatar
Rougevert

Messages : 2069
Date d'inscription : 06/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Gaston Lefranc le Mar 8 Jan - 0:56

Tribune à paraître dans "Tout est à nous" du 10 janvier : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/tribune.pdf

Contributions thématiques :

Critique des autres plateformes : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/critique.pdf
Grèce : à l’opposé de celui de Syriza, le mouvement ouvrier a besoin d’un programme de rupture avec le capitalisme : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/grece.pdf
Pour un NPA écologiste, donc révolutionnaire ! http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/ecologie.pdf
Un projet à reconstruire, un monde à gagner : http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/communisme.pdf
Porter une orientation politique révolutionnaire dans toute la jeunesse ! http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/jeunes.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  dug et klin le Mar 8 Jan - 9:20

Roseau a écrit:

@ RV
Je l'avais déjà écrit. Je n'appartiens à aucune tendance.


Tu as compris,RV,Roseau geek te le dis lui meme:il n'est pas Clair. lol!
avatar
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Gaston Lefranc le Mar 15 Jan - 1:25

Tribune de la Plateforme Z à paraître dans le TEAN du 17 janvier

Les contre-réformes avancent avec la complicité des directions syndicales : Donnons-nous une orientation politique et pratique pour les combattre !
http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-455.pdf

Gaston Lefranc

Messages : 777
Date d'inscription : 26/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Copas le Mar 15 Jan - 9:14

Gaston Lefranc a écrit:Tribune de la Plateforme Z à paraître dans le TEAN du 17 janvier

Les contre-réformes avancent avec la complicité des directions syndicales : Donnons-nous une orientation politique et pratique pour les combattre !
http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/artpdf-455.pdf

Il est donc crucial que notre congrès décide d'une orientation à la hauteur de la situation :

– en mettant au centre de notre activité l’intervention dans la lutte de classes et l’implantation sur les lieux de travail, à commencer par les secteurs stratégiques où nous proposons de concentrer nos diffusions et d’élaborer des bulletins politiques avec les travailleurs/ses ;
Il est nécessaire à cette fin de se doter de directions de secteur. Et l'appareil propagandiste et agitatoire qui sert de fil à plomb
à la construction du parti et à la politique du parti, se combine de bulletins et feuilles adaptées mais également autour de sites sur le net puissants (et non des blogs malingres).
Le parti met à disposition en faveur des grands secteurs des militants chargés de monter, d'animer et nourrir ces sites de direction de secteurs, chargés de désenclaver dans chaque secteur nos militants et sympathisants isolés, et chargés d'être références à la résistance et la bataille sociale dans un secteur. Les deux aspects donnent plus qu'un parti des luttes pour devenir un parti de la classe ouvrière et ses intérets fondamentaux. Cela passe par des efforts réels de construction du parti en se servant de l'ensemble de son appareil de propagande pour former, faire sympathiser et adhérer au parti afin de construire des groupes de travailleurs révolutionnaires dans les secteurs, puis dans les entreprises elles-mêmes.
D'or et déjà, existent au moins la nécessité de directions de secteurs avec sites associés puissants : le secteur de l'éducation, le secteur de la poste, le secteur des transports, le secteur de la santé, celui de l'automobile, celui de la grande distribution, etc.
Ces secteurs travaillent à construire des groupes de travailleurs révolutionnaires dans les entreprises.

- L'ignorance des batailles qui se mènent ailleurs, l'isolement des militants et sympathisants dans les entreprises, sont sources de déformations, de dérives, d’impressionnisme sur l'état réel des forces en lutte, de défaitisme propagé jusqu'en haut de l'organisation, de dérives réformistes et de syndicalisme étriqué, de difficultés à développer le travail de l'organisation. la question de l'appareil de transmission, d'échange, de l'information, est essentiel. Les outils numériques nous permettent pour l'instant d'avancer plus rapidement sur ces questions.

- Le parti, dans son travail dans la classe ouvrière, se dote d'un appareil d'information et de coordination rapide du travail de l'organisation, testé et efficace, notamment dans le cadre des batailles sociales. Ce n'est pas qu'un porte-voix, c'est une organisation qui cherche aussi à se renforcer pour atteindre ses objectifs.

– en construisant un courant lutte de classe dans les syndicats, pour redonner un espoir et des perspectives aux militant-e-s combatif/ves contre les appareils bureaucratiques, pour la convergence des luttes et la grève générale ;

Ce courant si il appuie les énergies dans chaque syndicat est par nature inter-syndical. Il est par nature opposé au patriotisme d'organisation de type bureaucratique.

– en menant un combat politique contre les directions syndicales : rupture avec le gouvernement, arrêt des « concertations », front unique pour mobiliser notre classe ;
Le combat contre l'essentiel des directions syndicales c'est aussi un combat contre la fragmentation du mouvement syndical nomenclaturisé. La bataille contre le patriotisme d'organisation syndical est un élément permanent de notre bataille qui s'articule avec une dénonciation des rares moments d'unité par en haut sur des objectifs en baisse.

- Les objectifs et batailles du parti ne sont pas que revendicatifs et programmatiques mais ils sont de nature à rechercher ce qui permet l'avancée des masses en matière d'organisation et de contrôle. Le parti a une stratégie pour que les travailleurs prennent le pouvoir afin de résoudre l'essentiel des problèmes rencontrés. A cette fin le parti recherche toujours ce qui permet contrôle et prise en main de leurs batailles par les travailleurs eux-mêmes, apprentissages, occupations menées comme objectifs importants, au même titre que des batailles pour la coordination des luttes, propositions de comités de grève élargis, de comités de mobilisation élargis au maximum de travailleurs possible. Introduction dés le départ dans les batailles pour des intersyndicales élargies, pour des structures démocratiques unitaires, des "gènes" de structures de coordination.

– en défendant un véritable programme de rupture avec le capitalisme : nous ne voulons pas taxer les capitalistes mais les exproprier ; nous n’en appelons pas à un « gouvernement anti-austérité » dans le cadre de l’Etat bourgeois pour trouver des solutions, mais relions les revendications à l’objectif du pouvoir des travailleurs/ses auto-organisé-e-s ; nous ne voulons pas en dire le moins possible sur notre projet de société, mais au contraire avancer (et mettre en discussion) une véritable alternative au capitalisme, le communisme.

- Dans la classe ouvrière le parti mène non seulement une bataille propagandiste pour le pouvoir des travailleurs afin de donner une perspective politique de fond aux luttes des travailleurs, mais apporte également en permanence une formation politique dans la classe ouvrière et l'ensemble de ses organisations.
avatar
Copas

Messages : 7035
Date d'inscription : 26/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prochain congrès du NPA : contribution alternative

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum