Forum des marxistes révolutionnaires
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-46%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.29 € 42.99 €
Voir le deal

Front de Gauche

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Marco Pagot le Mer 7 Mar - 12:55

Et puis faut arrêter avec les nombres de gens en meeting et la question de l'audibilité...

Combien faisait Besancenot en 2002 à la même époque, avant la campagne officielle ? Des scores ridicules... J'ai relu le dossier du canard de la présidentielle 2002... Et ils se moquaient de Besancenot parce que les sondages l'annoncaient vers 0,5 et 1%. C'est un fait. D'ailleurs, c'est très marrant, il y avait un bout de déclaration de Christian Picquet qui ricanait et se plaignait en disant que la candidature était inutile et inaudible... Bref. Premier point.

Pour parler de l'inaudibilité, grosso modo, je peux renvoyer à différents chiffres... Sur TF1, Philippe Poutou a pu s'exprimer devant 5,7 millions de téléspectateurs, entre 20 h 26 et 20 h 35. Il devance, de peu, le score de Marine Le Pen, invitée sur France 2. Le JT est crédité de 5,4 millions de téléspectateurs. On peut noter qu'il a fait mieux que Joly, Bayrou, Hollande.

Et de la même manière: http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/poutou-et-le-candidat-fut-7029942.html

Et puis pour suivre la candidature depuis le début, ben mine de rien il y a quelque chose...

A propos de l'affluence dans les meetings de Mélenchon... Faudrait pas oublier du tout qu'ils sont équivalents en nombre à ceux de Hue 2002 et Buffet 2007 Buffet c'était 15000 personnes à Bercy et 6000 au Zénith (comme Hue en 2002)... Je prends un exemple local. Dans le 13: Buffet à Marseille, c'est 5500 ( http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Meeting-de-Buffet-au-Dome_a853.html ) puis 8000 personnes en meeting http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Dernier-Meeting_a860.html ... Ben oui, le PCF a toujours été balaise pour affréter des bus et ramener des gens pour faire la claque... What a surprise ?? Et à coté de ça : Bové, puisque j'ai fait la campagne, bien plus de 3000 voire 4000 personnes à Aubagne... Bref on a vu le résultat...

On aurait du se rallier à Marie-Georges en 2007 alors ?

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
Marco Pagot
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  panchoa le Mer 7 Mar - 13:20

Marco Pagot a écrit:Et puis faut arrêter avec les nombres de gens en meeting et la question de l'audibilité...

Combien faisait Besancenot en 2002 à la même époque, avant la campagne officielle ? Des scores ridicules... J'ai relu le dossier du canard de la présidentielle 2002... Et ils se moquaient de Besancenot parce que les sondages l'annoncaient vers 0,5 et 1%. C'est un fait. D'ailleurs, c'est très marrant, il y avait un bout de déclaration de Christian Picquet qui ricanait et se plaignait en disant que la candidature était inutile et inaudible... Bref. Premier point.

Pour parler de l'inaudibilité, grosso modo, je peux renvoyer à différents chiffres... Sur TF1, Philippe Poutou a pu s'exprimer devant 5,7 millions de téléspectateurs, entre 20 h 26 et 20 h 35. Il devance, de peu, le score de Marine Le Pen, invitée sur France 2. Le JT est crédité de 5,4 millions de téléspectateurs. On peut noter qu'il a fait mieux que Joly, Bayrou, Hollande.

Et de la même manière: http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/poutou-et-le-candidat-fut-7029942.html

Et puis pour suivre la candidature depuis le début, ben mine de rien il y a quelque chose...

A propos de l'affluence dans les meetings de Mélenchon... Faudrait pas oublier du tout qu'ils sont équivalents en nombre à ceux de Hue 2002 et Buffet 2007 Buffet c'était 15000 personnes à Bercy et 6000 au Zénith (comme Hue en 2002)... Je prends un exemple local. Dans le 13: Buffet à Marseille, c'est 5500 ( http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Meeting-de-Buffet-au-Dome_a853.html ) puis 8000 personnes en meeting http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Dernier-Meeting_a860.html ... Ben oui, le PCF a toujours été balaise pour affréter des bus et ramener des gens pour faire la claque... What a surprise ?? Et à coté de ça : Bové, puisque j'ai fait la campagne, bien plus de 3000 voire 4000 personnes à Aubagne... Bref on a vu le résultat...

On aurait du se rallier à Marie-Georges en 2007 alors ?

eh oui un peu d'histoire et évitons de nous faire prendre les vessies pour des lanternes. le 18 prenons le pouvoir à la bastille! j'ai la mauvaise impression de me retrouver avec un remake de ....................OCI. si les scores chutes de Foutage de Gueule attention à la gueule de bois.

panchoa

Messages : 1042
Date d'inscription : 20/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Marco Pagot le Mer 7 Mar - 13:24

panchoa a écrit:
Marco Pagot a écrit:Et puis faut arrêter avec les nombres de gens en meeting et la question de l'audibilité...

Combien faisait Besancenot en 2002 à la même époque, avant la campagne officielle ? Des scores ridicules... J'ai relu le dossier du canard de la présidentielle 2002... Et ils se moquaient de Besancenot parce que les sondages l'annoncaient vers 0,5 et 1%. C'est un fait. D'ailleurs, c'est très marrant, il y avait un bout de déclaration de Christian Picquet qui ricanait et se plaignait en disant que la candidature était inutile et inaudible... Bref. Premier point.

Pour parler de l'inaudibilité, grosso modo, je peux renvoyer à différents chiffres... Sur TF1, Philippe Poutou a pu s'exprimer devant 5,7 millions de téléspectateurs, entre 20 h 26 et 20 h 35. Il devance, de peu, le score de Marine Le Pen, invitée sur France 2. Le JT est crédité de 5,4 millions de téléspectateurs. On peut noter qu'il a fait mieux que Joly, Bayrou, Hollande.

Et de la même manière: http://lci.tf1.fr/politique/elections-presidentielles/poutou-et-le-candidat-fut-7029942.html

Et puis pour suivre la candidature depuis le début, ben mine de rien il y a quelque chose...

A propos de l'affluence dans les meetings de Mélenchon... Faudrait pas oublier du tout qu'ils sont équivalents en nombre à ceux de Hue 2002 et Buffet 2007 Buffet c'était 15000 personnes à Bercy et 6000 au Zénith (comme Hue en 2002)... Je prends un exemple local. Dans le 13: Buffet à Marseille, c'est 5500 ( http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Meeting-de-Buffet-au-Dome_a853.html ) puis 8000 personnes en meeting http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Dernier-Meeting_a860.html ... Ben oui, le PCF a toujours été balaise pour affréter des bus et ramener des gens pour faire la claque... What a surprise ?? Et à coté de ça : Bové, puisque j'ai fait la campagne, bien plus de 3000 voire 4000 personnes à Aubagne... Bref on a vu le résultat...

On aurait du se rallier à Marie-Georges en 2007 alors ?

eh oui un peu d'histoire et évitons de nous faire prendre les vessies pour des lanternes. le 18 prenons le pouvoir à la bastille! j'ai la mauvaise impression de me retrouver avec un remake de ....................OCI. si les scores chutes de Foutage de Gueule attention à la gueule de bois.

Comme quoi c'est le FdG les lambertistes, et tous ceux qui voulait faire l'alliance avec eux les lambertistes-entristes-sectaires comme la P3 et la GA drunken drunken drunken

_________________
http://www.petitionfuriani.com/
Catastrophe de Furiani - 5 mai 1992
La catastrophe de Furiani ne doit jamais être oubliée et ce, pour qu’une telle tragédie ne se reproduise plus. Un devoir de mémoire est indispensable : Furiani mai più.
Nous demandons qu'aucun match de football professionnel ne soit plus dorénavant joué en France un 5 mai. Nous sollicitons par conséquent l'inscription de ce fait dans les règlements de la FFF et de la LFP.
Marco Pagot
Marco Pagot

Messages : 940
Date d'inscription : 26/06/2010
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  verié2 le Mer 7 Mar - 13:31

Je viens de jeter un oeil sur les affiches du FdG fraîchement collées.
"Enflammons le débat", "Pour la république", "On en a marre de payer pour les riches"...
Plus creux tu meurs ! Le FdG, comme le PS et... Sarkozy, prétend mettre les banquiers au pas.
Mais surtout pas les exproprier, surtout pas revendiquer l'interdiction des licenciements.
Et encore moins d'appels à la mobilisation et à la coordination des luttes, mais à une "insurrection civique", ce qui ne veut strictement rien dire.

On dirait que les communicants de Mélenchon ont puisé... dans l'arsenal des Lambertistes (la 6ème république et le souverainisme anti-européens) et mélangé avec les thèmes les plus tièdes du PCF. Ce qui est désolant, c'est que des camarades formés à la LCR ne trouvent pas ce cocktail indigeste...

GdM
Certains diront vous verrez, la trahison, comme en 81 comme toujours, ils iront à la soupe, regardez la gauche plurielle... Comme si l'Histoire était déjà joué, comme si le contexte était le même

Les leçons de l'histoire doivent tout de même servir à quelque chose, non ? La participation de dirigeants ouvriers ou se revendiquant du "peuple", des "travailleurs" à des gouvernements bourgeois s'est toujours retournée contre les travailleurs depuis... 1848. On l'a constaté encore au Chili, puis en 1981, même si les conséquences ont été moins dramatiques.

Mélenchon lui-même se revendique de Mitterrand, sans la moindre critique, et il ne regrette pas sa participation au gouvernement Jospin. (Le ferait-il d'ailleurs que ça ne changerait pas grand chose, mais le fait qu'il revendique cette participation à la gestion de l'Etat bourgeois montre clairement ses intentions.)

Alors, GdM, que vas-tu imaginer ? Que la pression des masses mobilisées... dans les meetings électoraux va contraindre Mélenchon à mener une politique plus à gauche ? Qu'il sera débordé par ses propres troupes ?

Tu soulignes que la situation n'est pas la même qu'en 1981. Certes. La crise est passée par là. Et c'est sans doute pour cela que le discours de Mélenchon est bien moins radical que celui du PCF à cette époque, et même que celui du PS ! Car ces politiciens savent qu'ils n'auront pas la même marge de manoeuvre.

La question qui peut se poser, c'est de savoir si le PCF, grâce à Mélenchon, pourrait redevenir un parti ouvrier militant relativement puissant à la faveur de la crise et des réactions de défense de la population, qui se tournerait plus volontiers ver lui, du moins dans une première phase, que vers l'extrême-gauche.
Je peux me tromper, mais je ne le crois pas. Mélenchon a fourni une bonne tête d'affiche au PCF, comme Besancenot en fut une pour la LCR. Mais, passé les élections, toutes les petites bagarres politiciennes vont reprendre le dessus et il est douteux que l'appareil du PCF, ce qu'il en reste, continuera à se ranger derrière Mélenchon, même s'il fait 10 %, ce qui n'est pas certain. Probablement qu'il se divisera en fonction de toutes sortes de calculs des notables dont la motivation principale voire unique est de conserver leurs sièges.

Peut-être que Mélenchon récupérera, tout aussi provisoirement, quelques élus du PCF et leurs clients locaux, peut-être que le PCF dans sa majorité se dissociera de Mélenchon, on ne sait pas. Mais, ce qui ne me semble pas possible, c'est que, sur la base de cette combinaison électorale, naisse ou renaisse un véritable parti social-démocrate, centriste (comme on voudra) plus ou moins ouvrier.

Si l'on considère l'évolution de tous les grands PC dans le monde, aucun n'a réussi à remonter la pente. Rifondazione, en Italie, qui représentait tout de même autre chose que le PCF d'aujourd'hui, n'a pas tenu très longtemps. Alors, je n'enterre pas le PCF, qui a sans aucun doute encore une influence bien plus grande que l'extrême-gauche, mais il n'a plus les cadres et dirigeants capables de lui donner une nouvelle vie, ni l'idéologie susceptible de le souder. Dans cette optique, Mélenchon ne peut pas faire l'affaire.
__
Une remarque au passage.
En mettant en avant l'étiquette "candidate communiste" certifiée, LO a tenté de toucher les militants et sympathisants du PCF ulcérés par l'OPA de Mélenchon - quelques-uns, qui ont vécu l'expérience Mitterrand, sont bien plus conscients des calculs de Mélenchon que ne le sont les ex NPA passés au FdG... Je crains que cette tentative de LO ne marche pas, à en juger par des discussions avec des militants du PCF, convaincus malgré tout de rester eux aussi communistes. D'autant que, s'il y a l'étiquette, la campagne de LO n'est pas plus communiste sur le contenu que les précédentes...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Achille le Mer 7 Mar - 14:50

Le mieux c'est d'avoir la bonne source d'information :


Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  gérard menvussa le Mer 7 Mar - 16:43

J'ai révé ou il a fait l'éloge de cette vieille crapule de Roland Leroy ?
gérard menvussa
gérard menvussa

Messages : 6658
Date d'inscription : 06/09/2010
Age : 63
Localisation : La terre

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  verié2 le Mer 7 Mar - 17:10

gérard menvussa a écrit:J'ai révé ou il a fait l'éloge de cette vieille crapule de Roland Leroy ?
Roland Leroy n'est pas plus crapuleux que n'importe quel autre dirigeant du PCF de son époque. Il a même eu l'honneteté de reconnaître, tardivement, il est vrai, que le PCF avait fait une erreur en votant les pouvoirs spéciaux à l'époque de la guerre d'Algérie.
__
PS Je n'ai pas écouté tout le discours de Mélenchon, c'est au dessus de mes forces, mais c'est un vrai démagogue et un cabotin difficile à supporter. Et "interdire les paradis fiscaux aux banques", il n'a rien d'autre à proposer pour faire rendre gorge aux financiers. Et encore, c'est le programme destiné à récolter des voix, pas celui pour gouverner. Pour les politiciens, ce ne sont jamais les mêmes, ils trouvent toujours une bonne explication pour revenir sur leurs promesses : compromis inévitables avec les partenaires du PS et/ou du centre, situation qui a changée etc - on connait la musique, sauf ceux qui ont décidé de se laisser bercer par le ton ronflant de ses discours...

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Egor la combine le Mer 7 Mar - 18:11

Achille a écrit:
Jonhy a écrit:
le FdG n'a et n'aura aucune intention à participer à un gouvernement ni même à une majorité Hollande.
Tiens tiens, ça c'est à garder.
Il se trouve, à moins que tu désavoue la parole des militants du FdG, dont tu fais partis, qu'on ne m'a pas du tout dit ça ( et d'ailleurs je suis sur de ne pas être le seul).

Tiens tiens la méthode "un militant du FdG m'a dit que...". En faisant la même chose avec le NPA avec ce que certains écrivent en son nom ici et en conclure sur la nature du NPA sera bien abusif. Que certains s'expriment comme partout c'est bien normal, il y a comme dans tous parti des sensibilités et des courants mais c'est à ne pas confondre avec les positions programmatiques et/ou officielles.

Alors oui tu peux garder la phrase citée ci-dessus car c'est la position du FdG.

Achille, il y a une semaine j'ai eu l'occasion de discuter avec des élèves de Sciences Po Paris, qui sont militants et même cadres si j'en crois ce qu'ils racontaient du PG ainsi que des JC. Tous m'ont affirmé que leur parti , était un parti "qui a vocation a gouverner et pas à rester dans l'opposition". Quand j'ai évoqué les consignes du second tour, ils ont tous affirmé qu'il y aurait appel à voter Hollande (ce que le NPA risque bien de faire aussi) et même que la participation au gouvernement ne serait pas exclue, mais recherchée . Dans leur idée un bon score au premier tour du FDG, devrait permettre leur intégration dans une sorte de nouvelle gauche large, qui promis juré ne ferait pas les mêmes "erreurs" que la gauche plurielle.
Le discours radical prétendant qu'ils participeront pas au gouvernement hollande, c'est ce qu'ils servent aux gens révoltés qui envisagent de voter pour eux et aux quelques militants issus de l'extrême gauche (comme toi peut être) qui font leur campagne.

Egor la combine

Messages : 71
Date d'inscription : 05/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Achille le Mer 7 Mar - 18:42

Egor la combine a écrit:
Achille a écrit:
Jonhy a écrit:
le FdG n'a et n'aura aucune intention à participer à un gouvernement ni même à une majorité Hollande.
Tiens tiens, ça c'est à garder.
Il se trouve, à moins que tu désavoue la parole des militants du FdG, dont tu fais partis, qu'on ne m'a pas du tout dit ça ( et d'ailleurs je suis sur de ne pas être le seul).

Tiens tiens la méthode "un militant du FdG m'a dit que...". En faisant la même chose avec le NPA avec ce que certains écrivent en son nom ici et en conclure sur la nature du NPA sera bien abusif. Que certains s'expriment comme partout c'est bien normal, il y a comme dans tous parti des sensibilités et des courants mais c'est à ne pas confondre avec les positions programmatiques et/ou officielles.

Alors oui tu peux garder la phrase citée ci-dessus car c'est la position du FdG.

Achille, il y a une semaine j'ai eu l'occasion de discuter avec des élèves de Sciences Po Paris, qui sont militants et même cadres si j'en crois ce qu'ils racontaient du PG ainsi que des JC. Tous m'ont affirmé que leur parti , était un parti "qui a vocation a gouverner et pas à rester dans l'opposition". Quand j'ai évoqué les consignes du second tour, ils ont tous affirmé qu'il y aurait appel à voter Hollande (ce que le NPA risque bien de faire aussi) et même que la participation au gouvernement ne serait pas exclue, mais recherchée . Dans leur idée un bon score au premier tour du FDG, devrait permettre leur intégration dans une sorte de nouvelle gauche large, qui promis juré ne ferait pas les mêmes "erreurs" que la gauche plurielle.
Le discours radical prétendant qu'ils participeront pas au gouvernement hollande, c'est ce qu'ils servent aux gens révoltés qui envisagent de voter pour eux et aux quelques militants issus de l'extrême gauche (comme toi peut être) qui font leur campagne.

Oui j'en connais aussi au FdG qui sont des réformistes ne rêvant que d'une carrière comme je connais aussi des militants du NPA qui ne sont que des sectaires diviseurs, des aboyeurs animés par la haine et la provocation. So what comme on dit. La seule expression que je reconnais au NPA comme au FdG c'est l'expression de ces partis par leur organes officiels.

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  verié2 le Mer 7 Mar - 19:33

Achille
Oui j'en connais aussi au FdG qui sont des réformistes ne rêvant que d'une carrière
1) On peut être réformiste sans rêver d'une carrière. Comme le furent et le sont les militants du PCF par exemple. Au moins depuis les années quatre-vingt. Dans les années soixante, une partie des militants du PCF avaient encore des aspirations révolutionnaires, même si leur parti était réformiste-version stalinienne.

2)Le FdG n'est même pas "réformiste", dans le sens où les réformistes espéraient arriver au socialisme par la voie des réformes. Le FdG (comme le PCF) ne propose que d'améliorer la société actuelle et non de la renverser pour la remplacer par une société socialiste. Il ne préconise pas le pouvoir des travailleurs. Les militants du FdG qui ont des aspirations révolutionnaires sont donc nécessairement très minoritaires et ce ne peut-être que des militants peu expérimentés ou désabusés.

3)En ce qui concerne le carriérisme, il est clair que le FDG et certains milieux ("nomenklaturistes", comme disent Copas et Roseau) du PCF, même "mini nomenklaturistes", par exemple les milieux municipaux et associatifs subventionnés, sont des pépinières de carrièristes. Pour le moment, on ne trouve pas l'équivalent au NPA ou à LO...

Tu remarqueras enfin que la plupart des militants maoistes et trotskystes (LCR comme OCI lambertiste) qui ont rejoint le PS avant 1981 ou dans la foulée de la "victoire", dont Mélenchon d'ailleurs, ont fait des carrières, qu'ils aient été carriéristes ou non au départ. On n'en a jamais vu un seul revenir à ses amours révolutionnaires - Mélenchon, s'il redevenait révolutionnaire à son âge (s'il l'a jamais été au sein de l'OCI), serait une exception historique ! Et, pour nous convaincre de sa sincérité, il faudrait qu'il commence par analyser avec honnêteté l'ère Mitterrand et sa propre expérience.

On ne voit pas à quel titre ce personnage, sous prétexte qu'il a une grande gueule, serait le mieux placé pour diriger un rassemblement unitaire de travailleurs.

verié2

Messages : 8494
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  yannalan le Mer 7 Mar - 19:48

La seule expression que je reconnais au NPA comme au FdG c'est l'expression de ces partis par leur organes officiels.

Le caractère d'un parti est déterminé beaucoup plus par sa composition sociale, son passé, ses relations avec les différentes classes et couches sociales que par ses déclarations verbales ou écrites.

c'est pas de moi, c'est de Léon, mais c'est pas mal.

yannalan

Messages : 2073
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Jonhy le Mer 7 Mar - 23:47

Achille je reconfirme ce que j'ai dit, si tu veut savoir c'était même un élu PC, ta position n'est pas crédible, tout le monde connait la position du PCF, pas la peine de la nier tu peut t'acharner sur des mots, mais la position d'un élu du PC, dans le cadre d'une réunion sur la politique de campagne du FDG, c'est la position du PC.

Jonhy

Messages : 211
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Achille le Jeu 8 Mar - 0:01

Tu constateras dans quelques semaines que le FdG ne participera pas à un gouvernement Hollande.

Achille

Messages : 2738
Date d'inscription : 24/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  nico37 le Jeu 8 Mar - 0:50

Le Front de Gauche " à la reconquête des services publics "

La première Assemblée citoyenne du Front de Gauche qui se tenait hier soir à Fos invitait les citoyens à discuter de l'avenir des services publics, de leur développement et de leur démocratisation, avec les maires Gaby Charroux et Jean-Marc Charrier.
La Poste, la SNCF, l'électricité, le gaz, les autoroutes... Les exemples de gestions privées de biens communs ne manquaient pas hier soir, à écouter les participants de cette première Assemblée citoyenne du Front de Gauche à Fos-sur-mer. Un "fléau" selon eux, qui est en train de contaminer des domaines comme l'Éducation ou la Santé, et pourrait très bientôt (si ce n'est déjà fait) atteindre des services publics tels que l'Eau, la Collecte des déchets et les Transports en commun, pourtant gérés par les Collectivités territoriales.

Des finances locales "amputées" et "dépendantes"

"La réforme de la fiscalité locale est au coeur du débat sur les services publics", lance Gaby Charroux. "Elle a été complètement modifiée, dans sa nature même. Jusqu'à maintenant, les finances des communes et des agglomérations étaient adossées à des impôts locaux, dont la taxe professionnelle. Les élus, contrôlés par les citoyens, notamment lors des élections, fixaient les taux d'imposition, et donc il y avait une réelle autonomie des collectivités locales dans la gestion de leurs finances. Désormais, elle dépend directement de dotations de l'État, ce qui change tout". Car ces dotations pourraient, comme l'a annoncé Nicolas Sarkozy, être diminuées si les Collectivités ne participaient pas à l'effort financier de l'État en ces temps de rigueur budgétaire, en réduisant elles aussi leurs dépenses. "Les finances des collectivités sont dores et déjà amputées, avec 1,5 million d'euros de moins chaque année dès 2012 pour le Pays de Martigues, jusqu'en 2016", reprend Gaby Charroux. Soit, en tout, 22,5 millions d'euros de moins à investir, par exemple via les Sociétés d'économie mixte au bénéfice de l'emploi local, ou encore, dans la gestion de l'eau, des déchets, des transports, de l'action sociale, des loisirs, etc. Les élus craignent donc à terme de ne plus avoir les moyens de maintenir la qualité et les prix des services publics sur leurs territoires, ou d'être forcés d'en confier la gestion au privé.

" Éloigner le citoyen du centre décisionnel "

Une perte d'autonomie financière qui pourrait bientôt s'associer à une perte totale d'autonomie concernant les décisions politiques, par le biais d'une autre réforme, celle des collectivités territoriales. C'est ce que dénonçait hier Jean-Marc Charrier, maire de Port-Saint-Louis du Rhône. "Le gouvernement actuel veut superposer les compétences des différentes collectivités en créant de vastes métropoles, de manière à éloigner le citoyen du centre décisionnel, jusque-là représenté par son élu. Martigues, Istres, Fos, Port-Saint-Louis seraient demain des quartiers d'une grande métropole marseillaise, dont le premier acte fut d'implanter un incinérateur ici alors que l'ensemble des populations étaient contre. Tout cela a pour but d'empêcher les élus que nous sommes de continuer à mener des politiques publiques et donc de réduire la puissance publique sur nos territoires". Si pour le moment l'application de cette réforme a été reportée, en partie à cause de la lever de boucliers de nombreux maires et présidents d'agglomération de tous bords, le Front de Gauche souhaite accentuer la pression sur les décideurs en pesant dans le rapport de force lors des prochaines échéances électorales. Hier soir ses représentants ont souhaité faire des services publics "le pilier de la société de demain", y intégrer plus de démocratie, et permettre aux citoyens de contrôler leur qualité et leurs prix. Ils proposent notamment de "démocratiser les entreprises publiques en transformant la composition des conseils d'administration", "faire revenir les autoroutes dans le secteur public", "élaborer un plan de reconquête des services publics à partir d'un recensement des besoins" et "créer un pôle public du financement et du crédit".

La prochaine Assemblée citoyenne du Front de Gauche se tiendra ce jeudi à Martigues sur le thème "quelle société et quelle vie voulons-nous ?"

nico37

Messages : 7055
Date d'inscription : 10/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  dug et klin le Jeu 8 Mar - 10:38

Achille a écrit:Tu constateras dans quelques semaines que le FdG ne participera pas à un gouvernement Hollande.


Comme le PCF en 1936?

-------

https://forummarxiste.forum-actif.net/viewtopic.forum?t=2050
dug et klin
dug et klin

Messages : 813
Date d'inscription : 07/02/2012
Localisation : quelque part entre St-Malo et Collioure en passant par Sarlat

Revenir en haut Aller en bas

Front de Gauche - Page 40 Empty Re: Front de Gauche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum